La Direction générale de l’armement commande une cinquantaine de micro-drones NX-70 supplémentaires

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. Paul Bismuth dit :

    Ils ont tous la même dégaine extérieure, il ne reste plus qu’à Parrot à croiser très fort les doigts pour le marché américain:
    https://www.air-cosmos.com/article/programme-srr-les-etats-unis-poursuivent-avec-skydio-pour-leurs-drones-de-reconnaissance-24211

    • Guillaume dit :

      Le quad est pas mal la norme pour les faibles charge et la vitesse. (Moteurs haut kv, petites hélices de 5 a 8 po, pas important). 4 moteurs 4 ESC donc économique.
      Par exemple le standard quads de course 250mm.

      Après, pour les charges lourdes ou de l endurance vous verrez des frames a 8 moteurs plus bas kv, avec des hélices plus grandes avec un pas plus faible (meilleur rendement).

      Donc c est vraiment l utilisation qui définis la dégaine 🙂

      Mais oui sinon ça reste un drame en carbone, des moteurs des contrôleurs (ESC) et un contrôleur de vol au centre (puce F4 pour les bricoleurs). Après vous y branchez ce que vous voulez. Caméras, gps, Vario…

      Le vrai plus value des drones commerciaux dji, Parot, c est pas le drone en lui même, mais c est la transmission numérique de l image.

      Ok peut tout faire avec de l open source, mais c est vraiment la qualité de l’image, et la sécurisation de la liaison qui fait la différence avec un drone professionnel.

    • Fgnico dit :

      bonjour
      il y aura bien « un conseiller spécial » pour faire en sorrte que cette Sté soit vendue aux …US

  2. Loufi dit :

    « À ce jour, ce sont plus de 150 drones NX70 et plus de 200 équipements et rechanges associés qui ont été acquis [par le ministère des Armées], portant le montant total des commandes à plus de six millions d’euros »
    40 000euro par kit, ça fait pas un peu cher ?? Y en a qui se gave au passage…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Depuis le début je suis effectivement surpris par le prix de ces drones. Après même si l’apparence semble proche d’un drone grand public, les caractéristiques sont totalement différentes. 45mn d’autonomie au lieu de 25-30, résistance au vent très élevée (65km/h) pour un drone d’un kilo, vol sous la pluie, avec de la poussière, avec -15°C…, cryptage et émission des données à la volée (rien sur le drone) ce qui nécessite des capacités de calcul embarquées importantes (crypter des images de haute qualité avec une sécurité élevée).
      Pour atteindre ce poids plume, il a nécessairement fallu taper dans du matériau haut de gamme. Je ne suis pas sûr par exemple que le cadre soit en carbone comme pour le drone de Mme Michu. On a peut-être du titane ou du magnésium…Tout est redondé pour plus de sécurité, la station au sol est durcie…
      On a pas non plus les caractéristiques des trois caméras. Trois caméras de qualité dont une thermique dans un drone de 1kg….
      Donc difficile d’évaluer si le prix est cohérent. Mais le marché du drone est très concurrentiel même si on ne considère que les boites françaises, donc pour s’imposer ils ont nécessairement du faire une offre potable.

      • guillaume dit :

        Le hardware de base (Le drone en lui même) ne peut pas justifier le prix. Un cadre carbone coûte 50E environ, et c est absolument incassable, même a 150km/h sur un arbre, c est la lipo qui explose, pas le frame. Et niveau masse, c est la lipo les moteurs et la camera. Le reste en proportion c est pas grand chose.

        Ce qui coûte cher pour un amateur c est les moteurs esc, controleur. Un quad diy (fait soit meme) c est dans les 300E tout mis bout ‘a bout.
        On peut faire x4 pour de l électronique plus robuste normes militaire, un frame carbone plus fin, donc peut être dans les 1200E en hardware.

        Ensuite, il y a la camera, emeteurs/récepteurs et les lunettes/ecran fpv. J imagine que les militaires ne volent pas avec 640×480 analogique, et que leur antenne ressemblent aux antennes sur trépied pour faire du long range. C est pas donne, mais ca justifie pas 40K E non plus

        Enfin, il y a le software, c est a dire la liaison pour le contrôle et l image. (En numérique les deux sont maintenant souvent ensemble)
        Pour l image, transmettre du hd a plusieurs km en numérique, c est pas donne, mais encore la, cela ne justifie pas ces prix.

        A mon avis, ce qui justifie ce prix, c est deux choses, l optique, et le développement du protocole de communication maison et sécurisé. Cela doit etre tout un défis.

        Car nous on utilise, pour la majorite du Fr-sky et de la liaison vidéo analogique, mais on s entend que le premier venu est capable de trouver notre fréquence et de voir notre image, ou de brouiller notre signal, car meme si les nouveaux protocole font du baleillage de fréquence, il suffit de brouiller toute la plage…

        En tout cas, c est nouveau secteur prometteur et passionnant 🙂

      • dolgan dit :

        Et en général, toute l’informatique mili est durcie. (mais là c’est du jetable avec 4/5 ans de durée d’utilisation, donc ils ont du faire plus léger). On teste les composants avant de les installer, on prend des composants haut de gamme, les pistes/connecteurs sont en couche épaisse d’or , les fils enrobés de téflons, …. Le tout assemblé main et contrôlé. ça chiffre vite.

        NB: et tu as aussi une tablette militarisée pour 2 drones. (c’est livré en sytème de 2 drones et une tablette)

        • Titispv dit :

          Il me semble que il y a 2 tablettes pour que chaque drone soit indépendant

          • dolgan dit :

            Possible, mais je ne crois pas.

            Par contre, il y a 4 batteries par système.

            Et après, il y a tous les accessoires (cordon ombilical, système de controle déporté, système de portage) ainsi que les couts de maintenance sur plusieurs années.

  3. Frédéric dit :

    Au Mexique, les cartels commencent aussi des drones  »de combat » improvisé comme l’Etat islamique : https://www.forbes.com/sites/davidhambling/2020/08/24/mexican-drug-cartel-carries-out-drone-strikes-in-gang-war/

  4. Marenostrum dit :

    Qui sait auprès de quelle société se fournit Novadem pour les caméras thermiques qui équipent ses drones ?

  5. Criloc dit :

    Qu’est-il prévu si les troupes en face ont également des drones ?
    Dispose-t-on de systèmes anti-drone efficaces ?
    Nos drones peuvent-ils résister aux défenses anti-drones ?
    En résumé, j’ai l’impression que l’on s’équipe toujours pour des opex post-coloniales où l’ennemi est jugé analphabète et pauvre.
    Mais avez-vous observé l’usage des drones par les houtis ou les azeris ?
    Sans perdre de vue, qu’un conflit contre une vrai armée n’est maintenant pas impossible.

    • dolgan dit :

      1) on brouille (aérien, terrestre de zone ou local , dirigé ou non) et via renseignements, on tape les opérateurs de drones. Et selon la taille/valeur, on les engage avec des systèmes de destruction (allant du fusil à pompe jusqu’au missile air-air). A un horizon relativement court, on devrait voir apparaitre de manière courante (chez nous, pas forcément chez l’ennemi) des systèmes hardkill à micro-onde et/ou laser contre les micros drones.

      2) efficace oui, infaillibles non. c’est la vie, pas un jeu vidéo. Mais avec ces mêmes moyens, voir le retex positif US en Irak/Syrie où les micros drones suicide ont été largement utilisés.

      3) Non. ils sont durcis. Plus résistant que de civil sur étagère bricolé. Mais ils ne font pas de miracles. Une fois encore, c’est la vraie vie, pas un jeu vidéo.

      4) Faux, archi faux. Mais je ne chercherais pas à vous déconvertir.

      5) oui. comme tout le monde. Et ces conflits ne nous ont pas appris grand chose qu’on ne savait déjà.

      6) Il l’a toujours été, ravi que vous vous en rendiez compte.