Mali : Pourquoi l’État-major des armées ne veut pas diffuser les images de la frappe réalisée près de Bounti

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

134 contributions

  1. Raymond75 dit :

    L’art de créer la suspicion, fondée ou fausse.

    Le ‘secret défense’ pour des bombes larguées dans le désert, alors que tout est suivi et tracé, enregistré, et qu’il existe des avions de guet aérien et des stations d’écoute, est assez stupide.

    Puisque l’intervention au Sahel se dit ‘internationale’, demandons à un autre pays de faire une enquête officielle, sous l’égide de l’ONU.

    Et tient ; la Caravelle Ajaccio – Nice : on a des nouvelles ?

  2. 에르메스 dit :

    Qu’est ce que l’ennemi ne sait pas ?
    Qu’on a accès à des photos satellite de plutôt bonne qualité ? Il le sait.
    Qu’on a accès à des prises de vues aérienne par drone/avion plutôt précise ? Il le sait.
    Qu’on a tout ça mais en IR ? Il le sait.
    .
    Tout le monde le sait, y’a 500 vidéos YT de reaper/bomber US.
    Dans le pire des cas il suffit de dégrader les potentielles informations de l’UI ou la qualité de l’image pour faire pro.
    .
    Ce que la France ne fait pas, c’est de montrer l’action de tuer, la guerre doit être « propre » pour l’opinion publique, ca aussi on le sait.
    .
    Mais dire qu’il faut éviter de dévoiler nos capacités, ce qui est vrai, n’est qu’une demi vérité, car il suffirait de donner un dégradé dans la plupart des cas…
    Donc a moins que les images proviennent d’une source vraiment particulière, c’est un refus de com simple, mais autant l’assumer.

    • vrai_chasseur dit :

      Ce que la France fait n’est pas un refus de com. C’est un refus de rentrer dans une logique de justification face à des ragots.
      Je vous accorde volontiers que face à des parlementaires sensibles à l’opinion publique, la ministre a des explications qui tournent un peu autour du pot à force d’avoir un langage retenu. Mais ça lui brûle les lèvres de le leur dire.

      • LEONARD dit :

        « Si la France avait effectué cette frappe, il n’y aurait pas eu de survivants »
        Vladimir Poutine pour Flo-Flo.

  3. Max dit :

    La Turquie et la Russie n’oeuvrent aucunement pour les victimes mais uniquement pour déstabiliser l’influence française dans cette partie du monde. Pour les « révoltés » de Bounti (oui c’était trop tentant) c’est une autre paire de manche. Heureusement que MSF était dans ce coin perdu… Comme quoi les French Doctors sont aussi l’émanation de ce qu’est la France.

  4. PK dit :

    HWR estime que…

    On s’en fout, non ? Si on plie au diktat d’une ONG piloté par nos ennemis, où va-t-on ?

    • Czar dit :

      ong pilotée par nos ennemis et financée par nous, notamment par réductions fiscales.

    • Auguste dit :

      Les ONG peuvent accéder (de moins en moins) à des endroits ou nul autre le peut.Dois-je vous faire un dessin?

    • Fred dit :

      @ PK

      « HRW estime que les « autorités françaises devraient enquêter sur la frappe, y compris sur le rôle joué par la chaîne de commandement. » » C’est si grave que ça Docteur ? D’ailleurs l’Armée française s’est rendu sur place dès le sur-lendemain. Et qu’HRW demande une enquête à la France, alors qu’elle est possiblement impliquée, cela me semble bien faiblard et un peu idiot de la part d’une organisation de défense des Droit de l’Homme …

      Quand à une éventuelle réparation en cas de faute, ce serait bien la moindre des chose et une disposition légale internationalement reconnue. La France ne refuserait évidemment pas de s’y soumettre. Je ne vois pas où est le « diktat ».

      • Mat49 dit :

        @ Fred encore faudrait il qu’il y ait erreur de tire et pas dommage collatéral. En droit des conflits armés si un tire est justifié et qu’il touche des civils il n’y a pas faute. Toute perte civile n’est pas fautive, seuls les journalistes le croient.

        • Fred dit :

          @ Mat49

          Bien d’accord. Qui n’a jamais fait d’erreur ?

          Mais sur la question des réparations, c’est comme pour une voiture, mes freins (bien entretenus) lâchent : je paye la tôle froissée du véhicule que je tamponne.

      • Czar dit :

        tu ne « vois  » pas non plus la putasserie quand la même human right watch entend poursuivre en justice l’Etat français pour l’empêcher de contrôler les immigrés illégaux sous prétexte de « contrôle au faciès » (par définition, un contrôle implique une suspicion induite par l’allure générale d’un individu)

        la défense des peuples autochtones dès lors qu’ils ne sont pas crépus ou basanés ne faisant manifestement pas partie de leur définitions des droits de l’homme » – contrairement à L’ONU

        pourquoi ne suis-je pas surpris que farid soutienne une fois de plus le camp de l’anti-France.

        • Fred dit :

          @ Tsarévitch le moscoutaire Gilles de la Tourette

          Surprise fort mal venue de la part d’un Czar qui bisouille Poutine sur la bouche :o)

          Renseigne-toi, un contrôle ne peut être déclenché par une « allure générale », mais par un comportement.

  5. E-Faystos dit :

    Je suis un peu déçu : non que je sois accro aux étals de boucherie, mais les dénégations de la ministre manque de force.
    En tout cas, ce sera sans images.

  6. kakafokon dit :

    Et l’hypothèse que ces personnes soient victimes des bombes qu’elles étaient en train d’assembler n’est pas mise sur le tapis ?

    • Wa Terlou dit :

      Vous avez raison. Sous le village, il y a même un centre nucléaire ultra-sophistiqué et les huttes cachaient des rampes de lancement de missiles de longue portée. Le mariage camouflait en fait un rassemblement destiné à initier les paysans au maniement d’armes de destruction massive de dernière génération sous la houlette d’instructeurs russes et turcs qui ont été aperçus en juin 2020 en train de deviser avec les anciens du village sous l’arbre à palabres. Il fallait agir pendant qu’il était encore temps. Nous l’avons fait avec efficacité.

      Wa Terlou
      (Honni soit qui mal y pense)

      • Franz dit :

        Là, t’erlou. L’hypothèse de Yakafokon n’est pas moins plausible que celle d’une frappe aérienne, vu qu’il n’y a aucune photo et des témoins qui se contredisent.

  7. philbeau dit :

    J’ai du respect pour notre vaillante ministre de la Défense actuelle , qui ne ménage pas ses efforts depuis trois ans , avec succès . C’est d’ailleurs la seule à qui j’attribue de la crédibilité dans ce gouvernement . Je suis d’autant plus gêné par son explication , peu convaincante , et perplexe sur ce qui s’est passé . Il est temps , encore une fois , de se désengager du piège de Barkhane , que nous nous sommes tendus tout seuls .

    • NRJ dit :

      @philbeau
      Je vous rappelle que Parly a quand même menti devant la représentation nationale sur les pilotes de retour de Wuhan. C’est quand même grave.

      Après la situation au Mali est impossible, et elle ne pourra sans doute pas y faire grand chose.

      • Vroom dit :

        Menti sciemment ? ou parce les légions de généraux lui ont caché la vérité ?

        • NRJ dit :

          @Vroom
          Possible. Mais dans ce cas, ça aurait valu une mise aux arrêts. Après, ils ont pu effectivement laisser entendre et la ministre, qui n’a pas beaucoup de temps à y consacrer, a compris ce qu’elle voulait comprendre.

  8. Janoski dit :

    Je ne comprends pas trop la justification pour le coup
    les djihadistes maliens ignorent le fait que les avions les survolant sont équipés de nacelles en mesures de les observer ? Je ne pense pas qu’ils soient idiots à ce point

    • Vroom dit :

      Au Mali, il ne s’agit pas de DAESH, ils sont beaucoup moins « perfectionnés », « éduqués ». C’est du brigandage, des merdeux de banlieues, dangereux et armés certes. Donc oui, je ne suis pas sûr qu’ils soient conscients de ce qu’ils ont au-dessus de la tête. Sinon, ils seraient moins cons, genre à se rassembler à 40 à découvert.

  9. NRJ dit :

    Si Parly a des raisons valables, il faut quand même dévoiler ces images. A ne pas le faire, l’armée française risque de passer pour ceux qui essaient de cacher les faits. Déjà qu’on est mal vu là-bas, ça va empirer. Et puis si les américains dévoilent des images de leurs frappes, on peut le faire aussi, après tout.

    • EchoDelta dit :

      Le faire ne changera pas non plus puisque nous serons aussitôt accusé d’avoir trafiquer les images.

      • ekiM dit :

        Exactement.

        Qu’on dévoile ou non les images, cela ne changera rien. Autant, donc, ne pas les dévoiler.

      • NRJ dit :

        @EchoDelta
        Ceux qui sont opposés à l’armée française nous accuseront évidemment de les avoir trafiqué. Mais ceux qui sont encore indécis auraient pu le rester car on aura fait notre possible pour démontrer notre innocence.

        Mais maintenant qu’on a refusé, c’est trop tard, même si on les dévoile aujourd’hui.

        • EchoDelta dit :

          Le faire nous ferait rentrer dans le cercle vicieux de justification systématique. Ils prétendent que nous avons bombardé des civiles ? Où sont les preuves ? Avec des images trafiquées de 2014 ? Non. Avec des blessés par balles ? Non. Avec des témoignage d’hélico sur zone ? Non. Donc qu’ils apportent la preuve que nous avons pécher et nous pourrons considérer leur demande.
          En revanche, je note que personne ne demande aux Russes qui ont des hélico et des troupes armée pas si loin de là, et qui ont un peu plus l’habitude que nous de shooter du Civil.

          • NRJ dit :

            @EchoDelta
            « Le faire nous ferait rentrer dans le cercle vicieux de justification systématique » C’est le problème quand on fait la guerre dans un pays qui nous est hostile: ils ne nous croient plus sur parole. Donc ça oblige à se justifier.

            Les russes n’ont pas d’hélicoptère là-bas. Il y a bien des Mi-35, mais ils sont maliens.

  10. werf dit :

    L’usage de 3 bombes par 2 mirages pour quelques djihadistes présumés à moins d’un kilomètre du village de Bounti est totalement démesuré par rapport aux moyens dont nous disposons. On voit bien que l’on rentre dans une guerre type Algérie de plus en plus de moyens lourds pour des résultats négligeables. Le commandement use sans compter ses moyens qu’il ne vienne pas pleurer demain leur manque de disponibilité ou leur usure prématurée…

    • Électeur dit :

      Bonne comparaison avec la guerre d’Algérie où tout a merdé aussi longtemps que l’on n’a pas eu de politique bien définie.
      Mais que l’on fixe une politique avec l’intérêt de la France pour seule référence (et non pas le souci de répondre aux critiques de mauvaise foi) et tout ira mieux.

    • Joel dit :

      Trop de moyens ? Pour 2 malheureux avions et 3 bombes ?
      C’est bien la première fois que j’entends ça
      Mais ne vous en faites pas, la prochaine fois on enverra de la piétailles charger l’ennemie baïonnettes aux canons. On contera nos morts, mais au moins, on gardera nos sous !

    • albatros24 dit :

      nous avons militairement gagné la guerre d Algérie

      • tschok dit :

        Sans blague ?

        Mais cette théorie, ce ne serait pas l’équivalent français de la théorie allemande du coup de couteau dans le dos ?

      • Wa Terlou dit :

        On se console comme on peut. Surtout qu’avec toutes ces défaites engrangées tout au long du siècle (et pas une seule victoire au compteur), votre argument risque d’apparaitre pour ce qu’il est: un grossier mensonge.

        Wa Terlou
        (Honni soit qui mal y pense)

        • Poutargue dit :

          Roastbeef maybe, Waterloo ?

        • Czar dit :

          bien vu, ce con ne sait manifestement pas qu’en France, waterloo se prononce « low » et pas « loo » (comme les chiottes en anglais

          méconnaissance + francophobie de passif-agressif = flamoutche

          • Fred dit :

            @ Czarévitch le moscoutaire

            … Allez, fais pas ta timide : ça se prononce comme « Moscow », c’est pas plus vache que ça.

      • Fred dit :

        @ albatros24

        Non.

      • Colo dit :

        La guerre est un fait éminemment politique. Seule la victoire finale compte.
        Les buts de guerre du FLN étaient l’indépendance. Ils l’ont obtenue et nous sommes partis. Fin de la guerre d’Algérie.

        • EchoDelta dit :

          Ce que voulais dire à mon avis albatros est que nous ne l’avons pas céder sous la contrainte des armes, mais par une décision politique de notre fait. Les seules pressions que nous avons subit sont celle américaine et russe pour affaiblir la France. Avec les énormes ressources algériennes et une situation géographique intéressante la France aurait pesé autrement plus sur la scène internationale. Alger était le 4e aéroport du monde en 1954 par exemple.

          • tschok dit :

            @EchoDelta,

            Vous pouvez vous l’expliquer comme ça, si vous voulez. Donc, on a perdu la Guerre d’Algérie à cause des Soviétiques et des Américains. Pourquoi pas?

            Ce qui est intéressant dans ce type d’explications, c’est le soin qui est mis pour éviter de parler de défaite militaire et essayer de trouver une réponse qui tienne la route en face d’un paradoxe: puisqu’on a militairement gagné (donc on a anéanti l’ennemi) pourquoi on s’est barré?

            Là-dessus, on déroule différents modèles de discours pour essayer d’expliquer ce paradoxe et ça donne des trucs un peu tordus, alors que le plus simple, c’est quand même de poser que l’hypothèse de la défaite militaire est celle qui explique le mieux ce qui s’est effectivement passé.

            A savoir qu’à l’issue de la Guerre d’Algérie, cette ancienne colonie française a obtenu son indépendance nationale, ce qui était le but de guerre des indépendantistes, alors que notre but de guerre était de les en empêcher.

            Donc, on est sorti de la pièce sans avoir atteint nos buts de guerre, alors que notre ennemi a atteints les siens et on appelle ça une victoire militaire.

            Je vous laisse juge de ce que ça vaut, mais il est évident qu’une telle définition de la victoire militaire est problématique, sur un plan militaire justement.

            Mais il n’y a pas que la question de la défaite ou de la victoire militaire dans le problème.

            L’autre point de blocage est évident: il est difficile d’accepter l’idée qu’on s’est fait torché par des gens qu’on tenait pour des untermenschen. Se faire casser la gueule par les Allemands, passe encore. Mais se prendre une dérouillée par des Vietnamiens puis des Arabes, ça non. Tout ça en moins de 20 ans. Ca vous abime un homme, quand même.

            Donc, l’idée de la défaite militaire, elle coince aussi à ce niveau-là, surtout en ce moment.

            La Guerre d’Algérie n’est pas qu’une défaite comme Waterloo, par exemple. Elle ajoute à l’amertume et à l’humiliation de la défaite une blessure narcissique plus pernicieuse et profonde car elle remet en cause la place de la France dans la hiérarchie des nations et même des civilisations. Elle amène l’idée de la décadence, du déclassement, bien plus que la perte d’estime de soi.

            On pourrait même parler de « destin volé », à la façon des trumpistes qui parlent « d’élections volées » dans leur propre univers mental. Eux aussi ont un problème avec la défaite.

            Donc, on voit bien que cette question est assez délicate et qu’après tout il faut laisser les gens se démerder. Et donc, si vous voulez vous expliquer le truc en disant que c’est la faute aux Américains et aux Soviétiques, ben j’dis ok. Si ça aide à faire passer la pilule, c’est une automédication comme une autre.

    • caiusbonus dit :

      2 Mirage, 2 mirages c’est dans le désert. Parfois aussi on peut penser qu’on fait usage de pas mal de munitions car elles sont assez proches de la date limite d’usage, et donc moins besoin de compter.
      Et puis on ne va pas attaquer au lance-pierres.

  11. patex dit :

    Bref, rien de nouveau. Une bande de trolls russo-ottomans de circonstance essaie de raconter une histoire en bricolant des témoignages bidons, qui curieusement changent une fois que l’Etat Major des Armées a donné sa version des faits. C’est lamentable, mais normal venant des russes et trucs.
    Les quelques humanitaires et droits-de-l’hommistes qui vocifèrent sont confinés chez eux au chaud et s’ennuient. Moutons facilement manipulables…

  12. Momo dit :

    Parly a raison. HRW, MSF et l’association n’ont pas besoin d’images de l’armée française, elles n’en avait pas lorsqu’elles ont pointé vers la France.
    En plus de la question sur la chaine de commandement (??) La phrase suivante est significative: « Si l’enquête détermine que la frappe est illégale, la France devrait indemniser les victimes civiles et leurs proches et envisager de réparer les dommages causés aux civils, indépendamment de toute constatation d’action illégale. ».
    J’aurais aimé avoir la phrase pour le cas de très loin le plus probable ou l’enquête conclue que la France n’y est pour rien.

    Tout est fait pour entretenir la fake-news de la bavure dans laquelle les premiers protagonistes se sont engagés. Les lecteurs du monde, libé et mediapart vont avoir leur propre version, c’est sûr, quoiqu’il advienne. Au mieux fr3/a2/fr24 ne vont plus en parler.

    • Isidore dit :

      Je serais curieux de savoir si HRW est noyauté par les frères musulmans et à quel point.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Je serais curieux de savoir si HRW est noyauté par les frères musulmans et à quel point ]

        Paul Treanor a fait une analyse de cette organisation mais qui date de 2003 , après l’agression contre la Serbie .
        Il n’ a jamais parlé d’infiltration mais au contraire d’un entre-soi WASP très  » Ivy League  » .
        Cela semble être encore le cas …
        Comme MSF cette organisation a beaucoup évoluée depuis ses débuts mais n’est pas  » infiltrée  » . Les Islamistes ont leur propre organisations , gérées par des Musulmans et à destination des Musulmans .
        L’actualité s’en ai fait l’écho il y a peu .

        A MSF l’on juge désormais la présence des  » g’ands docteu’s blancs avec un sac de ‘iz sur le dos  » * trop importante dans la prise de décision et c’est comme partout plutôt une mentalité  » woke « – plutôt que strictement  » décolonialiste  » – qui s’impose comme à HRW avec BLM. En plus la multiplication des branches nationales crée des multiplications de points de vue et de sensibilités et c’est ce qui s’est apparement passé au Mali .
        https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/msf-medecins-sans-frontieres-supremacisme-blanc-colonialisme
        https://www.hrw.org/report/2020/09/30/kettling-protesters-bronx/systemic-police-brutality-and-its-costs-united-states#

        Mais cela ne manque pas de sel de voir MSF , même s’il s’agit de la branche Espagnole , s’en prendre directement à l’armée Française et au gouvernement Français .
        Je l’avoue c’est même assez jubilatoire !

        L’occasion de rappeler que ces organisations quand elle se mettent au service d’un état , de sa diplomatie , de ses services de renseignement ou de ses forces armées sont des cibles légitimes pour une guérilla comme ce fut le cas l’été dernier .
        Ce fut aussi le cas en Syrie pour les forces aériennes Russes et Syriennes avec les infrastructures de MSF justement .
        https://fr.sputniknews.com/international/201602171021841202-syrie-msf-accusations-espionnage/

        * ™© Mme. Lucette Michaud-Chevry

  13. LEONARD dit :

    Je crains de plus en plus que l’enquête de la MINUSMA n’ait pas les pudeurs d rosière de Flo-Flo.

    • Fred dit :

      Oui, comme en 2017 :

      « (…) Le 1er décembre 2016, dans l’extrême nord du Mali, des soldats en opération tirent, depuis leur hélicoptère, sur un enfant de 10 ans, Issouf Ag Mohamed, qu’ils avaient pris pour un guetteur au service des djihadistes – ses parents affirment quant à eux qu’ils l’avaient chargé de rassembler les ânes pour aller chercher de l’eau. Puis ils reviennent quelques heures plus tard pour l’enterrer en catimini. Le lendemain, sa famille découvre sa sépulture sommaire.

      Dès le début, le ministère de la défense tente d’étouffer l’affaire. Il fait d’abord profil bas, alors qu’une vidéo dénonçant cette bavure circule sur les réseaux sociaux. Lorsque l’histoire est révélée par Jeune Afrique, le ministère publie un communiqué dans lequel l’enfant, dont le statut de mineur n’est pas évoqué, est présenté comme « un membre d’un groupe armé terroriste », tout en annonçant l’ouverture d’une enquête de commandement.

      Après la publication d’un nouvel article le 14 janvier, un autre communiqué accuse la victime d’être un guetteur menaçant un convoi de l’armée. Interrogé en plein sommet France-Afrique à Bamako, le président Hollande promet que les résultats de l’enquête seront connus « à la fin du mois [de janvier] ou au début du mois de février ». En réalité, ils ne seront rendus publics que onze mois plus tard, en décembre, sans grande publicité. Verdict ? « Aucune faute individuelle ou collective dans l’usage de la force n’a été commise. Les principes du droit des conflits armés ont été respectés », assure la porte-parole de l’époque, sans donner les détails de l’enquête.

      Dans un rapport confidentiel de l’ONU transmis au Conseil de sécurité en décembre 2020, la Commission d’enquête internationale pour le Mali, composée d’experts indépendants, et dont le travail est jugé « très solide » par une source onusienne, revient sur cette affaire – parmi des dizaines d’autres, incriminant les groupes djihadistes, les milices, l’armée malienne et la mission des Casques bleus. Son constat est bien différent de celui de l’armée française.

      Non seulement les experts remettent en cause la version des autorités françaises concernant le rôle joué par l’enfant, arguant qu’aucune preuve ne la corrobore, mais en plus ils estiment que, « dans ce cas particulier, les forces armées françaises de l’opération Barkhane n’ont pas respecté l’obligation de s’assurer que l’objectif ne participait pas directement au conflit » (…) [Mediapart]

      https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2021/01/07/capture-d-e-cran-2021-01-07-a-21-53-28.png?width=805&height=289&width_format=pixel&height_format=pixel
      https://static.mediapart.fr/files/2021/01/07/20161130-barkhane-2.pdf
      https://static.mediapart.fr/files/2021/01/07/20161130-barkhane.pdf

      • Mat49 dit :

        @ Fred et alors? Vous citez le camps des djihadistes à l’appuie de vos dire, donc ce ne sont pas des sources objectives. C’est comme si en retour je vous citais un communiqué de Parly disant que la France respecte le droit de la guerre.

        Les parents ne vont pas venir dire le contraire. Si c’est avéré erreur de tir, tous les belligérants en font, point.

        • Fred dit :

          @ Mat49

          ? Je cite surtout le rapport d’enquête de l’ONU.
          L’histoire des parent entre dans la chronologie des faits, et indique que l’Armée a tenté de dissimuler sa responsabilité, ce qui est assez discutable comme attitude.

          Bien sûr, encore une fois, l’erreur est humaine.

          P.S. d’après le rapport de l’ONU, il semble que je ne cite pas « le camps des djihadistes » ;o)

      • Momo dit :

        Wow, Mediapart! Là c’est du beton en chachlich gauffré!! Hahahaha
        Comment peut-on oser citer les écrits de l’organe de l’infame Edwy (Hubert) Plenel, ancien redac che de le monde.
        Un islamo-gaucho pur sucre qui est aussi un odieux anti-sioniste.
        Fred tu n’est pas trés bon en général mais là c’est vraiment mauvais mauvais.
        (Et l’onu! Pourquoi pas michelle bachelet, hahahahahahahaha)

        • Fred dit :

          @ Momo

          Et tu me conseille quelles lectures mon petit Momo ?
          Le Coran, les Hadiths, l’Ancien testament ?
          Le problème, c’est que les infos données dans ces bouquins ne sont pas très fraiches …

          Allah est un troll, Momohamed est son prophète.

          P.S. faut suive, je suis pro-sioniste, mais contre la colonisation, et dans les frontières de 1947.

          • Franz dit :

            Pouvez-vous m’expliquer comment conjuguer le sionisme, la démographie croissante, la non-colonisation, et le respect des frontières de 47 ? Il me semble que c’est un cercle carré…

      • joe dit :

        Mediapart… Tout est dit. Fermé le banc.

  14. oryzons dit :

    En réalité même avec des vidéos parfaites cela ne changera rien.
    Ceux qui veulent croire que la France fait des frappes qui ne sont que boucheries continueront d’y croire ; ceux qui ont intérêt à mentir et dénigrer continueront à mentir et dénigrer ; et les ONG qui se font manœuvrées sciemment ou inconsciemment continueront de se faire manœuvrer.
    La parole de l’armée française pour toutes ces personnes ne vaut rien car c’est l’armée française.
    Des photos ou une vidéo n’y changeront rien.
    Elles ne feront que servir nos adversaires, et bientôt il faudra se justifier de tout quasiment en temps réel.
    Ce qui n’empêchera pas ces « rumeurs » de circuler.

    Sur ce blog certains ont regretté que l’EMA n’ait pas communiqué tout de suite.
    On voit bien qu’avant la communication de l’EMA, les « témoignages » parlaient d’hélicoptères et de blessures par balles.
    Suite à la communication, tout d’un coup et plusieurs jours après, des témoignages apparaissent qui maintenant parlent d’avions de chasses et de trois détonations… Edifiant.
    Communiquer plus vite n’aurait donc abouti qu’à donner plus d’informations pour fabriquer des faux témoignages plus crédibles, et il était donc intelligent de ne pas tout de suite communiquer pour pouvoir ensuite mieux les infirmer.

    Le seul moyen de combattre ces rumeurs, c’est de se porter sur le même terrain que l’ennemi : la rumeur, les accusations, les mensonges.
    Il faut nuire aux russes, turcs, chinois et djihadistes.
    La posture défensive ne suffit pas, ne suffit plus.

    Le champ informationnel, tout comme le champ du cyber en général, est désormais un champ de guerre.
    Quand des ennemis vous attaquent et vous font la guerre, il est illusoire de ne chercher qu’à parer les coups.
    Il faut les rendre. Et les rendre encore plus fort.
    Et oui il va falloir monter des entités paramilitaires qui vont mentir, diffamer, extorquer, déformer, troller, dégrader la réputation adverse, voler…
    Oui ce n’est pas joli. Oui ce n’est pas propre. Cela s’appelle la guerre, et nos adversaires nous la font sans se retenir.

    Y sommes-nous prêt ?

    • cedivan dit :

      bravo. Tout est dit

    • E-Faystos dit :

      @ oryzons
      Je me souviens avoir pris la parole sur ce thème.
      Et oui, donner des détails sur ce genre de mission peut être hautement nuisible au déroulement des actions futures.
      D’ailleurs comment, dans un pays aussi nu, les terroristes peuvent ils avoir des explosifs, des véhicules et des armes à volonté ?
      Et si il y a un financier derrière, il t’a assurément aussi un état fournisseur avec des capacités d’analyse qui dépassent celles des locaux.
      .
      Sauf que dans la justification, les comuniquants devraient investir dans une grosse bonne dose de cynisme.
      .
      Car la vérité à plusieurs visages.
      L’exemple frappant qui m’interpelle, c’est la Russie. Elle mène des bataille impitoyables en support d’une dictature.
      Et des idiots utiles applaudissent ce travail de consolidation de la.paix dans le secteur… Qui repose sur des bombardements en piqué et des tirs de roquettes, le tout éventrant des quartiers complets.
      .
      Dans le cas du mariage, ce qui pose problème vient du délai. Nos politiques de.tout bord sont assez fourbes pour promettre immédiatement une.enquête, envoyer des policiers qui n’iront pas plus l’on que Bamako, et revenir quinze jours d’hôtel plus tard en disant que définitivement, tout cela est trop contradictoire.
      Même suite à un banal accident du travail en métropole, ces choses se font.
      Il faut juste de la mauvaise volonté à tous les niveaux, et c’est une matière dont l’Afrique est très riche.

  15. Czar dit :

    « Mali : Pourquoi l’État-major des armées ne veut pas diffuser les images de la frappe réalisée près de Bounti »

    Parce que Bounti a un petit goût de paradis ?

  16. précision dit :

    Ceux qui demandent à l’état français de prouver son innoncence et de payer au cas où il y aurait faute sont ils aussi prêt à payer au cas où ils auraient porté de fausses accusations?

  17. Thaurac dit :

    Rien que le coup des photos de 2014 en dit long sur l’opération d’intox menée par des pays qui aimeraient nous voir quitter l’Afrique , pour la mettre sous coupe réglée…
    Dans 10 ans, ils nous supplient de revenir…

    • Wa Terlou dit :

      Thurac, Thaurac, La concordance des temps. La concordance des temps, Thaurac.

  18. Nexterience dit :

    Les vidéos de déchiquetages de corps, ce n’est pas pas facile à gérer politiquement. Un des rares atouts de Barkane est son image grand public émotionnel de guerre pas trop sanglante.

    • Wa Terlou dit :

      « Guerre pas trop sanglante ». Guerre acceptable parce que « moyennement » sanglante?

      • Nexterience dit :

        Peu de français ont pu voir du djihadiste découpé à la thl30 à la télé. Barkane n’est donc pas jugée émotionnellement.

  19. Thierry dit :

    Quand je pense à toute la censure qui a suivi y compris sur ces forums de discussion à grand renfort de trolls pour laver l’armée française de tout soupçon avant même le début de la moindre enquête et de faire passer pour toute hypothèse dérangeante pour une fake news à Poutine, c’est proprement honteux, car il y a de toute évidence des éléments à charge d’une bavure et comme d’habitude le secret défense sert à bâillonner la justice.
    Mais la vérité repousse toujours même quand ses messages sont supprimés.

    • Mat49 dit :

      @ Oulala grosse colère ma biquette. C est vrai que c est un gros gros scandale de ne pas pouvoir promouvoir une idéologie totalitaire et génocidaire chez les principales victimes potentielles. Tu donnes pleinement raison a nos armées avec ta propagande creuse. Continue tu es nul et ridicule mon petit djihadiste d opérette.

    • bolduk dit :

      tais toi Thierry, tais toi…Ca devient gênant, là.

    • Momo dit :

      Thierry Mokhta Moussa, le troll islamo-facho (on le rappelle pour les lecteurs de passage) continue sa propagande pour les egorgeurs. 2 millions de personnes déplacées au sahel à cause des vols, viols, tortures, atrocités et assassinats des amis de Thierry Mokhta Moussa

    • Sacha dit :

      Les accusations à la volée de quelques excités n’ont aucune forme d’importance ailleurs que sur le réseau social où elles sont formulées, et que leurs auteurs imaginent. Ça ne change rien à ce que font et feront les professionnels, à savoir leur job. C’est notamment pour ça qu’il n’y aura aucune réaction particulière du mindef à l’égard de ce genre de manœuvre : en clair on s’en balance, vous pissez dans un violon.

    • v_atekor dit :

      Non, RC. Le plus intéressant et le plus subtil, est sans doute le renversement de la charge de la preuve qui consiste à demander à la France de prouver qu’elle est innocente (chose particulièrement délicate) sans que personne n’arrive à prouver qu’elle est coupable (ce qui est d’ordinaire beaucoup plus simple).
      .
      C’est un détail, mais c’est le B.A.BA de la propagande. D’ailleurs se défendre contre l’opinion, hors règles et hors tribunaux fait toujours partie de l’arsenal, et je suis convaincu que des plaidoiries en bonnes et dues formes n’y changerait rien.
      .
      On est dans une guerre, la justice n’a pas droit de cité. Pour toi RC, la France est coupable parce qu’elle était coupable avant même d’avoir engagé son premier homme, le reste est on s’en fou.

      • tschok dit :

        @V_atekor,

        Absolument. On peut ajouter qu’en plus de ce problème de renversement de la preuve, on en a un autre sur le dos: par construction la fake news est un énoncé dont la révélation de la fausseté n’a aucune incidence sur sa puissance de conviction, car dans l’esprit de ceux qui y croient, même fausse une fake news dit toujours quelque chose de vraie, dans le fond.

        Donc, même en démontrant qu’une fake news est fausse, ce qui n’est guère difficile en soi la plupart du temps, on ne parvient jamais à rétablir complètement la vérité et on peut même involontairement renforcer des phénomènes d’auto-conviction.

        En fait, la fake news emprunte certaine de ces propriétés au complotisme, dont elle est une émanation et un vecteur.

        A partir de là, il y a toujours une hésitation sur la bonne stratégie à suivre, entre la contre-argumentation méthodique, rationnelle et étayée, ou le silence gardé prudemment parce qu’on refuse de se faire poisser dans des polémiques sans fin qui donnent plus de publicité à ce qu’on veut combattre.

    • Jean (le 1er) dit :

      C’est vrais que publier des photos prises en 2014 au Nigéria tout en affirmant qu’il s’agit des soit disant victimes de cette prétendue bavure ce n’est pas de la fake news.. mais bon tant que cela va dans votre sens, tous les moyens sont bons…

    • Dodo dit :

      Dans le monde actuel, le mensonge est tellement présent, que c’est le menteur qui exige des preuves que son mensonge est faux.
      « Il y a de la vie sur Uranus, ceux qui ne sont pas capables de prouver le contraire avec des arguments crédibles, des preuves solides et indiscutables ne font que démontrer que j’ai raison »

      Vous jouez à ce jeu sans réfléchir mais un menteur ou un accusateur ne va pas durer longtemps s’il n’a que sa bouche comme seule témoin. De la même façon, comment prendre au sérieux des personnes qui d’un parti pris anti-français évident, se font le perroquet de tout et n’importe quoi.

      Internet est devenu pour des faibles et des marginaux frustrés et impuissants aux idées haineuses un champ de bataille. Vous vous faites l’ennemi de la France et votre sentiment d’exister ou d’influencer en étant protégé et caché par un écran, un pseudonyme, s’arrêtera un jour. Car combattre c’est un jour accepter d’être combattu, c’est comprendre que l’anonymat est un leurre et que le combat se portera dans la vie réelle, qu’un jour votre ennemi sera au pas de votre porte…

      • Wa Terlou dit :

        Merci pour les faibles et les marginaux. Toutefois, on peut vous retourner la question: que faites-vous sur internet, Dodo, puisque vous n’êtes ni faible, ni marginal? Quant à « liquider » tous ceux qui disent « du mal » de la France sur Internet, je vous souhaite bien du plaisir. Toutefois, je suis convaincu que les agents des services de renseignement ne sont pas aussi idiots et « expéditifs » que vous le pensez au point de vouloir punir de mort tout celui qui dit ce que vous croyez être « du mal » de la France. La France est une démocratie. Une vraie. On peut dire du « mal » (ou ce que vous croyez être du mal) d’elle (et des milliers de gens le font chaque matin sur Internet et ailleurs) sans risquer d’être zigouillé le lendemain. Ça dépend de qui vous êtes et de quelles sont vos véritables intentions. Heureusement. Sinon, on ne saurait plus où mettre tous les cadavres. Ceux qui s’occupent de ces choses-là sont des gens sélectionnés sur la base d’un QI qui est de toute évidence plus élevé que le vôtre. Ceux que vous croyez être leurs ennemis leur sont souvent beaucoup plus utiles vivants que morts. D’autre part, je ne vous apprends sans doute rien en vous « révélant » qu’il n’y a absolument aucun anonymat sur Internet. Personne n’est assez stupide pour croire qu’il peut venir sur ce site (un site militaire) poster des messages « hostiles » à la France sans que son identité soit immédiatement découverte. Même sans être un informaticien, n’importe quel quidam peut immédiatement identifier quelqu’un qui lui envoie un email ou poste un message sur Internet. Il y a sur Internet des tas de logiciels gratuits qu’on peut utiliser pour cela. Je n’ose pas croire que vous ignorez tout ça. D’ailleurs, allez sur Facebook. Il y a des milliers et des milliers de gens dont l’identité est publiquement affichée (qui ne sont ni protégés ni cachés par l’écran) et qui disent du « mal » de la France. Ils ne s’en cachent pas et le revendiquent. Beaucoup d’entre eux croient même rendre service à la France en la critiquant. Va-t-il falloir tous les liquider? Devront-ils tous s’attendre à trouver « l’ennemi » au pas de leur porte? Sur ce site nous sommes tous anonymes parce que c’est la règle sur les forums de discussion en ligne (même sur « Le Monde »). Ce n’est pas pour nous cacher, puisque c’est absolument impossible et même inutile. Ce que nous disons ici nous le disons aussi sur Facebook (parfois de façon plus virulente) avec nos photos affichées et tous les détails de notre vie professionnelle et sociale. Apparemment, vous êtes en retard d’un écran. Vous avez lu trop de romans d’espionnage et vous êtes toujours dans l’esprit de la guerre froide. Secouez vos vieilles idées.

        • Czar dit :

          « Une vraie. On peut dire du « mal » (ou ce que vous croyez être du mal) d’elle (et des milliers de gens le font chaque matin sur Internet et ailleurs) sans risquer d’être zigouillé le lendemain »

          posez la question à Hervé Ryssen de la ‘démocratie » et du « droit chez nous de critiquer sans rien risquer »

          faire suivre le courrier à Prison de la Santé, Paris.

          • tschok dit :

            Lui, il est allé au-delà du « délit d’opinion » (qui je le rappelle n’est pas punissable, c’est une expression paradoxale). Il a dit ou écrit des choses qui vont au-delà de l’affirmation de ses convictions personnelles sur ce qu’il est, à savoir raciste, antisémite et négationniste, en ce qu’elles constituent des infractions pénales d’injures ou de diffamations raciales, d’incitations à la haine raciale, de négation de crimes contre l’humanité, etc.

            Le mec s’est pas loupé: il a chargé sa barque pour voir jusqu’où elle flotterait. Et il a fini par avoir la réponse.

            C’est pas un mec qui a commis une erreur d’appréciation entre les discours de haine non-punissables et les discours de haine punissables, comme ça, par mégarde. C’est un testeur de limite, c’est autre chose.

            Les gens normaux ralentissent avant le radar et ils accélèrent après. Lui, il voulait se faire flasher: il est passé à 180 km/h devant. Bon ben, il a réussi son coup.

            Maintenant vous voulez nous expliquer qu’il respectait le code de la route, ou vous voulez abolir le code de la route, Czar?

            Je vous rappelle qu’un mec d’extrême droite comme vous est en principe attaché à la loi et l’ordre, pas à la transgression des interdits et à la promotion du bordel pour le bordel. Faudrait peut-être commencer à savoir ce que vous voulez. Parce que tenir des discours de gauchiste révolté tout en tenant en même temps des discours réactionnaires ultra-conservateurs, ça devient compliqué à suivre.

            Je sais que la mode est au caméléon et que les gens aiment bien brouiller les messages, ce qui est une façon de se libérer du carcan idéologique gauche/droite. Je ne suis pas contre ces formes d’émancipation intellectuelle, mais j’attire néanmoins votre attention sur le fait qu’elles amènent les gens à adopter des attitudes incohérentes qui, en définitive, maintiennent un autre style d’enfermement intellectuel: la confusion mentale.

            On croit se libérer en racontant n’importe quoi, mais finalement on retombe dans une autre prison. Et s’est en fait exactement ce qui est arrivé à votre bonhomme. Ne suivez donc pas son chemin. Enfin c’est vous qui voyez, après tout.

    • Barfly dit :

      Quand je vois qu’on utilise une photo datant de 2014 pour illustrer une soit disant « bavure » d’aujourd’hui, quand je vois que les témoignages des victimes changent en fonction des déclarations de l’état major français, je commence à avoir quelques doutes sur cette histoire.
      Et puis si t’es pas content de ton sort, va tâter de la censure en Russie…

      • Thierry dit :

        Qui ça on ???? pas moi en tout cas.
        mais si l’armée française était transparente en montrant les photos/vidéos au lieu de les cacher il n’y aurais pas ce genre de chose.

        Le prétexte à ne pas les montrer est d’ailleurs de la plus haute farfeluterie à plume, soit disant pour que les jihadistes ne sachent pas comment ils sont vu par la technologie de prise de vue des français, qui est en tout point similaire à celle des américains dont les images abondent sur youtube ou ailleurs.

        Il y a clairement dans les rangs de l’armée française, notamment de ceux impliqués dans cette histoire, une mauvaise foi évidente et une malhonnêteté moral.

        cacher la vérité c’est bien pire que de mentir.
        Vous ne pouvez pas dire : « je suis innocent, j’en ai la preuve mais je la cache par sécurité, vous devez me croire sur parole… »

        On sait d’ailleurs le peu de poids de la parole donné devant les tribunaux français puisqu’un accusé peut changer de version des faits à volonté sans que ça pose le moindre problème.

        • Franz dit :

           » cacher la vérité c’est bien pire que de mentir  » : ah non, c’est pareil. La vérité n’est ni modulable ni négociable. Vous devriez en tenir compte.

        • Mat49 dit :

          @ Ma chochotte, oulala gros bobo à ta connerie.

          Pourquoi montrer une vidéo qui permet d’apprécier les capacités de détection, c’est stupide. Et même si nous le faisions et qu’elle nous dédouanait au prix de renseignement donné sur nos capacités, ton camps serait le premier à nier la véracité des images. Donc nous serions perdant.

          Nous utilisons de nouveaux pod il ne faut pas vous montrer comment nous vous voyons ce n’est pas compliqué à comprendre. Les images avec des pods vieux de 15 ans ne sont pas utiles pour comparer.

          Nous avons dit que pour nous, le tire était justifié, point. L’était il? Je n’en sais rien, mais comme nous vous combattons je soutiens par principe mon pays dans cette lutte. Je ne cherche pas à décerner de manière objective quand je suis juge et partie.

          Comme toi aussi tu es juge et partie ta parole accusatrice n’a aucune crédibilité.

          Ensuite en droit pénal français un accusé n’est pas tenu de s’auto incriminer. Il peut changer de version si ça lui chante, mais a ses risques et périls car les juges le sauront.

          Un jour tu seras intelligent mais pas demain il y a prière.

        • Momo dit :

          Thierry Mokhta Moussa, le troll islamo-facho qui n’arrête pas ses efforts pour pervertir les lecteurs de passage. Les habitués le connaissent, c’est un fervent support des djihadistes de tout bord. On attend avec impatience qu’il aille tater de Barkhane en personne.

        • EchoDelta dit :

          Mais si les journaux avait suffisamment d’éthique pour vérifier leurs sources avant de raconter tout à n’importe quoi, cela aiderait à être crédible. Cette histoire semble inventée du début à la fin. Et en plus nous devrions nous justifier ? Mais c’est sans fin à ce compte là. Pouvez vous nous prouver qu’il y a eu un carnage français ? Apportez donc -des preuves solides et vous commencerez à être audible.

        • v_atekor dit :

          Et bien on va inverser les question. Apportez des preuves qu’il y a eu un massacre français et on en reparle. Les photos qui ont été montrées sont de 2014 au Nigéria. Le doute, c’est qu’il se soit produit /quelque chose/, il ne s’est probablement rien passé.
          .
          Après si on te montre des photos de ce qu’il reste des corps sur un site qui a été correctement visé, est ce que tu sauras faire la différence ? Non. Tu vas t’en remettre à des experts, et si l’armée française te montre des image du raid qu’il ont mené explicitement, est ce que tu pourras voir que ce sont des terroristes qui sont dessous ? Probablement pas. Est ce que si l’on te dit c’est cette baraque, que l’armée te dit « ce sont des terro » et les terroristes opposent comme réplique « c’est un mariage », tu feras la différence ? Non.
          .
          Pour le moment il n’y a aucune photo montrant qu’il s’est passé quoique ce soit, et moins un mariage qu’autre chose, et la seule qui a circulé est un faux grossier. Et là il y a vraiment de quoi se poser des questions, car ce qu’il ne manque pas dans un mariage, ce sont bien des appareils de photos en tous genres.

    • précision dit :

      second degré? Je ne me souviens pas que les réseaux russes aient été actifs sur le coup. Anadolu (qui n’a rien à voir avec la russie) mentionne l’affaire (sans aller jusqu’à accuser la france, l’infographie n’est pas si malhonnête que ça), et RT aussi (dans un article qui est très loin d’accuser la france, citant plutôt les déclarations officielles françaises ). Faudrait il accuser l’AFP parce qu’elle a aussi traité le sujet ou alors certains auraient le droit et d’autres pas?

  20. caiusbonus dit :

    2 Mirage, 2 mirages c’est dans le désert. Parfois aussi on peut penser qu’on fait usage de pas mal de munitions car elles sont assez proches de la date limite d’usage, et donc moins besoin de compter.
    Et puis on ne va pas attaquer au lance-pierres.

  21. kel-to dit :

    @Thierry , stipendié laisserais penser que vous ayez une once de valeur intellectuelle , bref vendu suffit a qui a une âme de laquais

  22. Carin dit :

    Moi je trouve que l’armée et sa ministre ont bien joué le coup… laisser sortir les premières versions, puis donner le déroulement des faits et les moyens employés… et tous les gens normaux ont pu constater les grosses différences dans les nouvelles versions, qui ce sont tout de suite adaptées… y compris celle de MSF, qui ne parle plus de blessés par balles..
    après, il faut comprendre MSF, ils sont seuls, au milieu de gens qui leurs disent ce qu’ils doivent déclarer s’ils ne veulent pas avoir de légers problèmes de santé.

  23. oiesauvagesversle59 dit :

    Un gouvernement n’a pas a trembler face à des ONG partisanes.
    l’appui aérien est très strictement encadré, a l’inverse des coups bas politiques au Mali.

    • Fred dit :

      @ oiesauvagesversle59

      Aucune erreur possible ? Une armée infaillible ?
      Ce n’est pas une accusation, mais un constat. Rien n’est parfait, sauf les mathématiques, et encore (?), surtout pas l’Homme.
      Un mariage a déjà été éradiqué – par les américains – en Afghanistan.

      • EBM dit :

        @Fred il y avait les mêmes doutes ensuite sur la véracité du « mariage ».

        • Fred dit :

          @ EBM

          Ils ont été levés. Mais les enquêtes sérieuses étant très longues, on oublie généralement leurs rendus.

  24. Durandal dit :

    Combien même, c’est arrivé, c’est une tragédie que l’armée française évite de faire, mais hélas ça arrive.
    Quand les alliés ont libéré la France en 1944 combien de civile sont mort par des tirs US ou Anglais ?
    20.000 morts rien qu’en Normandie, c’est la triste réalité d’un pays en guerre. Devions-nous rester sous domination nazie pour éviter ça ? NON-bien évidemment.
    Le Mali est en guerre, attaqué par des radicaux Islamiste qui ont des vues sur toute l’Afrique.
    Ces radicaux combattent souvent au contact des populations civiles pour justement créer de telles situations.

    • Fred dit :

      2000 morts lors des Bombardements de Caen (avec une participation allemande très minoritaire), ce fût un peu raide (euphémisme), d’autant plus que douteux d’un point de vue militaire (les ruines ayant empêché la traversée de la ville après sa prise et entravé la progression anglaise).

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Caen

  25. fg dit :

    pauvre mariés dechiqueté par l armée de liberation Rafalienne, plus facile de s en prendre a des innocents c est triste, une bonne armée est une armée sincere avec elle même, nous devons avouer nos erreur et en tirer des consequences, Depuis le debut de cette operation, la France se conduit en puissance coloniale qui fait ce qu elle veut.. rien a changer!

    • Franz dit :

      Pauvres Africains de tous pays (unissez-vous !) massacrés par des brigands plus ou moins islamo-fascistes venus d’ailleurs… je vous rassure : ils sont sincères avec eux-même… tout le monde l’est !

  26. MERCATOR dit :

    Un autre a une plaie au thorax avec point d’entrée et de sortie, évoquant une blessure par balle.

    Le mirage c’est du 30 mm et le Tigre le calibre le plus petit c’est du 12.7 mm bref avec du 30 , le mec est éparpillé façon puzzle et avec la 12.7 mm il n’y a plus de point d’entrée et de sortie mais un gros trou des deux cotés .

    • Vroom dit :

      De plus, je ne sais pas s’il y a du 2000RDI sur Barkhane en ce moment. Et c’est un peut tôt pour le déploiement de la nacelle canon du 2000D. Je sais qu’elle a été validée, mais que sur 2000D MLU ou pas ?

    • SiropMangue dit :

      Non. Tigre c’est du 30.
      Pour contre je confirme le « puzzle » en cas d’utilisation.

    • Fred dit :

      @ MERCATOR

      Les Gazelles emportent des mitrailleuses légères.

      Ceci dit, « évoquer » n’est pas affirmer, une perforation par éclat de munition doit parfois pouvoir ressembler à ça (s’il est petit et homogène).

  27. Piliph dit :

    Historiquement, existe-t-il des guerres contre-insurectionnelles propres? Et si oui, lesquelles, et lesquelles menées par l’Armée française? Aucune…
    Les arguments officiels (ne pas dévoiler ce qu’on sait de lui à l’ennemi) comme officieux (les méchants Russes qui veulent nous piquer la place en Afrique, et qui ne savent que propagander, contrairement à nous Français qui ne disons que des vérités) pourront peut-être influencer les bas-du-front et les antirusses de principe, mais ça n’ira pas beaucoup plus loin. Donc pas grand monde, et pas grand monde qui pèse, surtout.

    Tout ça renforce le sentiment que, les « victoires tactiques » se multipliant, on avance à grands pas vers la défaite stratégique à terme, soit :
    1) la perte de l’accès privilégié (et du contrôle) de ressources diverses de la région,
    2) la perte de marchés captifs pour l’économie française (et pour une partie de la bureaucratie, n’oublions pas les coopérants (cultureux, humanitaires, économiques, etc.) qui grouillent en Afrique de l’Ouest.)
    3) la perte de bases stratégiques au profit de l’ennemi jihadiste. Ca obligera, et c’est très bien, à sortir du discours simpliste et faux de la « lutte contre les GAT Groupes armés terroristes », qui cache des catégories d’acteurs très différentes, dont certaines ne se détruisent pas militairement (même erreur faite par les Occidentaux avec les Talibans en Afghanistan, avec le résultat que l’on sait).
    4) peut-être aussi, à ne pas négliger, la perte de « prestige » et de légitimité à occuper un siège au CdeS de l’ONU, en tant que gendarme – plutôt vigile ou agent de sécurité – du libéralisme mondialiste en Afrique. Ca, c’est une décision qui appartient au peuple français, et pas à ses élites bourgeoises ou à ses hauts gradés militaires, qui historiquement se sont trop souvent trompés.

    Il serait donc temps de tenter d’atteindre ces mêmes objectifs par d’autres moyens :
    . négociation du juste prix des ressources dans un cadre concurrentiel (c’est la base du libéralisme, non? et au final ça ne coûte pas nécessairement plus cher, puisqu’on économisera sur l’action militaire, l’achat de clientèles locale, immigration africaine en France, etc.),
    . sevrage du « marché captif africain » de certains pans de l’économie française (on sait que c’est le principal responsable de retards industriels et commerciaux, sur le terme : les pays sans colonies s’en sont sortis au moins aussi bien et souvent mieux que les pays colonialistes), et
    . imaginer puis investir dans d’autres systèmes de soutiens logistiques aux interventions armées françaises (les rares qui resteront encore nécessaires dans ce nouveau contexte). Un Porte Hélicoptère ou un Porte Avions peut remplacer une base militaire traditionnelle en pays africain, sans les inconvénients.

    Les moyens financiers économisés par l’abandon de la méthode militaire systématique pourront alors être utilisés pour lutter efficacement contre les influences russes, chinoises, turques, US, allemandes, ce que vous voulez, en Afrique. Tant que la France est embourbée dans la BSS, elle offre des thèmes de propagande en or à tous ceux qui seraient bien bêtes de ne pas les exploiter, ils sont « en or »…

    Et puis : peut-on encore mener une guerre militaire contre-insurrectionnelle au XXIème siècle, avec des médias omniprésents, des images qui finissent toujours par filtrer, des opinions publiques féminisées et sensibles, intolérantes au moindre mort, n’ayant aucune culture stratégique mais un énorme coeur humanitaire, etc. Ce type de conflit est « sale » par essence, ce que plus personne ne pourra cacher longtemps à l’avenir. Avec en face des opposants de plus en plus conscients de tous ces aspects – normal, ce sont des vrais politiques, eux..- donc maitrisant de mieux en mieux la communication, que ce soit via les médias, ou via le relais des sympathisants/militants qu’ils ont au sein même de la population française – un atout que nous n’avons plus.

  28. ScopeWizard dit :

    Alors , il paraît que nous sommes en guerre ; par conséquent , en y réfléchissant froidement , qu’ il y ait parfois quelques ratages ou bavures ( ce qui apparemment n’ est pas encore déterminé avec suffisamment de précision et reste à établir ) n’ a rien d’ anormal surtout si l’ on prend en compte le nombre de fois où les divers camps s’ affrontent ainsi que le nombre d’ années d’ engagement ou l’ importance des forces déployées .

    Ce n’ est pas drôle , ce n’ est pas souhaitable , ce serait évidemment tellement mieux s’ il n’ y en avait pas , sauf qu’ à partir du moment où déjà tu fais quelque chose -quoi que ce soit- tu t’ exposes à commettre des erreurs ou à ne pas tout maîtriser tout le temps et à chaque fois ; alors , une guerre…………

    Raison pour laquelle -entre-autres- une guerre tel que celle-ci ou moins axée guérilla , ne doit en aucun cas être considérée comme évidente ou partie de plaisir………..ça ne le sera jamais , il y a des siècles que nous n’ en sommes plus au « premier sang » , et plus de cent ans que nous la faisons à une échelle planétaire et industrielle………..

    Personnellement , en camp de manœuvres , j’ ai déjà assisté à des « évènements malheureux » relevant du complet imprévu en mesure d’ envoyer à l’ hosto -ou pire- une section au grand complet………ou disons 30 à 50 gusses .
    Moi-même , et ce indépendamment de toute volonté , me suis retrouvé dans des circonstances telles que je ne m’ en suis pas toujours tiré sans casse…………..

    C’ est pourquoi , pour ma part , je ne peux que conseiller de faire un effort de « relativisation » et de se garder de tout jugement ou conclusion hâtifs…………….

    Attendons donc d’ en savoir plus et mieux .

    • Vroom dit :

      Je peux te dire Scope que les règles d’engagement sont pourtant super strictes et qu’ils y regardent à deux fois avant d’autoriser le tir !
      Dès qu’un vecteur armé est en l’air, un commissaire est présent (LEGAD), et pour avoir fait quelques détachement dans la structure qui gère les opérations Barkhane, c’est très cadré.
      Maintenant, l’erreur est effectivement humaine….
      Je suis par contre sceptique sur le témoignage parlant d’un avion passant bas, les bombes sont larguées assez haut quand même.

      • ScopeWizard dit :

        @Vroom

        Mais je te crois , ne t’en fais pas .

        Pour moi , parler de bombes mais aussi d’ obus , là il y a un truc qui m’ échappe ; cela voudrait dire que le Mirage 2000 a également fait usage de ses canons ?

        Parce que si tel est bien le cas , ça n’ a pas dû être fait autrement qu’ à basse altitude et au cours d’ un passage le permettant avec une certaine précision…………….

        Bah , tu me diras ! 🙂

        • Vroom dit :

          Justement, je ne sais pas s’il y a du 2000RDI sur place. Et je ne suis pas sûr non plus que la nacelle canon pour le D soit déjà sur un théâtre.

        • E-Faystos dit :

          @ ScopeWizard et Vroom.
          Pas de Rafales dans Barkhane, pas de canon sur les 2000D, et uniquement en position anti aérienne sur 2000C.
          Donc du tir de Tigres, pas en conformité avec le déroulé connu des opérations.

          • Vroom dit :

            « et uniquement en position anti aérienne sur 2000C. »
            Comprends pas.
            Lorsque la 5 renforce Barkhane (ou allège la charge des D , c’est selon), les 2000C apporte leur capacité canon, et font de l’air/sol avec de la GBU12, cible désignée par le D qu’il accompagne (ou autre désignateur ).
            Ma réflexion est juste que je ne suis pas au courant si la 5 est sur Barkhane en ce moment, je ne me suis pas renseigné. Tout comme le déploiement de la nacelle canon, je ne sais pas.
            Et oui, les Rafale ont quitté Barkhane depuis un bail, hormis un court passage en 2019 pour de la reco.

        • tschok dit :

          Pourquoi vous focalisez sur le 30 mm du M2000 ou du Tigre?

          Toute sorte de munitions produisent des éclats. Un obus de mortier, par exemple.

          Imaginons par exemple que le GAT qui a été neutralisé se préparait à attaquer le mariage au mortier, pour je ne sais quelle raison (le village n’a pas payé l’impôt djihadiste, mettons). Les deux événements sont simultanés ou voisins dans le temps.

          Vous avez donc des villageois qui sont victimes d’une attaque et qui entendent des bruits d’avion. Donc, ils associent l’attaque qu’ils subissent à celle que conduit l’armée française. Ca colle avec les témoignages. Et en bout de chaine on a des morts et des blessés qui présentent des lésions résultant d’explosions, d’éclats et des blessures par balle.

          C’est un scénario comme un autre et j’ignore ce qu’il vaut.

          Alors, pourquoi focaliser sur le 30 mm? De tous les scénarios possibles, ce n’est pas l’arme la mieux placée pour expliquer la diversité des blessures. Explosion-éclats-balles, ça ressemble plus à une attaque classique à la kalach avec l’appui de mortiers, comme les GAT en mènent souvent, qu’à un bombardement avec usage du canon de 30 mm, qui n’est d’ailleurs pas très compatible avec le caractère semi-boisé du secteur.

          La règle, c’est de tirer sur des objectifs qu’on voit, avec rien autour qui pourrait constituer une victime collatérale ou tir fratricide. Donc, un Mirage ne va en principe pas mitrailler au canon de 30 mm, qui est très dangereux parce qu’il produit des éclats, une zone où on pourrait ne pas voir des gens sous le couvert végétal.

          Ca colle pas aux méthodes d’action.

          En revanche, on sait que les djihadistes ciblent volontiers les civils, qui sont des cibles prépondérantes dans leur bilan. Qui sont des victimes du djihadisme dans le monde? Essentiellement des civils. Donc, si vous avez un bilan avec que des civils dedans, vous pensez quoi d’abord? Qu’ils ont été tués le plus probablement par une armée régulière qui a des ROE strictes qui excluent les civils, ou par des djihadistes qui ciblent des civils, dans ce coin-là comme ailleurs dans le monde?

          Je dis ça comme ça.

          Et l’autre hypothèse, c’est qu’une autre armée soit dans le coup, bien sûr. Et on la couvre parce qu’on est associé à sa connerie d’une façon ou d’une autre. Ca aussi c’est dans le domaine du probable.

          • LEONARD dit :

            Par ordre de proba, c’est quand même la frappe française qui tient la tête.
            Et la communication « erratique » du Minarm la renforce.
            « Je dis ça comme ça. »

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Tout simplement , parce que s’ il s’ agit bien d’ une action des Forces Françaises , et qu’ en plus des bombes larguées des obus ont été tirés , ce seront des 30mm Mirage ou des 30 ou 20 mm Tigre .

            Or , comme vous l’ explicitâtes si bien en complément de ce que j’ en disais moi-même plus haut , étant-donné la nature et la conformité du terrain , des obus Français collent mal .

            De plus , quid de troupes GAT au sol faisant usage de mortiers ? Cela signifie t-il que nous attendions au tout dernier moment pour les frapper , façon flagrant-délit ou que nous accourrions à la rescousse , façon 7th Cavalry ?

            Dans les deux cas , éviter la casse n’ était pas ce qu’ il y avait de plus évident .

            Bref , des bombes , oui ; des obus , bof !

            Donc , je ne focalise pas ; je doute carrément .

            Mais tout est possible ; tel que je le fais observer , pour l’ instant nous n’ en savons vraiment pas assez .

          • tschok dit :

            Pourquoi « erratique »? Il me semble que sa communication reste sur la même ligne depuis le début, non?

            Maintenant, en ce qui concerne l’implication éventuelle de l’armée française, vous me direz qu’on ne prête qu’aux riches.

            C’est un peu court sur le terrain démonstratif, mais bon…

          • tschok dit :

            @Scope,

            Votre proposition A: « Tout simplement , parce que s’ il s’ agit bien d’ une action des Forces Françaises » Donc la messe est dite. On est poissée dans l’affaire. C’est affirmatif.

            Votre proposition B: « Mais tout est possible ; tel que je le fais observer , pour l’ instant nous n’ en savons vraiment pas assez ». C’est pas affirmatif, mais dubitatif, on n’est peut être pas poissé dans l’affaire, on ne sait pas.

            PS: non, ce que je vous explique ne vient pas en complément de vos errements méthodologiques, je vous explique autre chose. Je ne suis pas une annexe de vos aventures intellectuelles dépourvues de méthode.

            Je vous dis juste: vous faites une hypothèse ou une affirmation?

            Comme vous êtes incapable de choisir, vous faites les deux. Histoire de vous couvrir en cas de pépin. On ne joue pas au même jeu. Vous, vous voulez ne pas avoir tort, moi, je veux comprendre.

  29. Wrecker37 dit :

    Les Soldats font leur travail et ne viennent jamais contrôler l’édification d’un chantier dans l’immobilier civil .Les bavures ? çà peut arriver, mais c’est bien rare, et les soldats font toujours le maximum pour que cela ne se produise pas, en épargnant femmes et enfants ,vieillards ,cultures betail, cases et et maisons s’il y a pas lieu de le faire !… »Si tu n’as pas le respect de la population ,tu l’as vite contre toi « …
    Il n’y a plus le spectacle de l’échaffaud en place de Grève pour amuser la galerie ,donc pas besoin de journalistes qui soient en mesure de fausser les cartes !L’armée a les services de Renseignements et ses propres photographes en plus des films de tirs d’avions de drones ou d’hélicoptères …Des compte-rendus radio et papiers pour l’Elysée …Le reste est inutile ,car nos soldats ont leurs propres histoires qui fuiteront tplus tard … l les souvenirs persos …! Sur des sites autres !

  30. LA HIRE dit :

    On notera que sont cités Le Monde, Libération et Human Watch… que des médias / associations gauchisantes, anti-françaises et antimilitaristes notoires, sauf le jour où ils seront victime d’un attentat. Bref…

    Sur le fond du sujet, les images seront déclassifiées dans quelques années et on saura. Mais, les POD, drones, et autres satellites, permettent actuellement une précision suffisante pour distinguer un rassemblement festif, d’un rassemblement d’hommes en armes… Donc, erreur il peut y avoir, nul n’est à l’abri, mais en l’espèce, c’est fort improbable…

    • Fred dit :

      @ LA HIRE

      Il faut que tu rajoute « Le Figaro » – entre autres et par exemple – à la liste …

      « Le Monde, Libération (…) médias anti-françaises (SIC) et antimilitaristes » :
      1/ c’est quoi « anti-français » ? (je crains le pire)
      2/ « antimilitaristes » : ne juge pas (faussement) ce que tu ne lis pas

  31. petitjean dit :

    Soyons clair : ces organisations, supposées humanitaires, sont nos ennemis !
    J’aimerais savoir QUI les finance ?
    Nous n’avons pas à répondre à leurs injonctions, point barre !
    Les manipulations , les faux témoins, les images truquées, les médias hostiles, abondent dans les zones de conflits pour servir différentes causes
    Si Me Parly pense que ‘l’opinion publique a besoin d’explication », elle se gourre : les français s’en foutent complétement !
    Ne cédons rien à ces ONG ennemies………………

    nota: montrer les cadavres des islamistes ne peut qu’exciter les fanatiques de nos banlieues

    • Fred dit :

      Une ONG « supposée » humanitaire, c’est ça, par exemple, et moi j’en finance :
      https://www.youtube.com/watch?v=qTsMVHg4wQQ

    • Piliph dit :

      @petitjean: une réponse « technique » à votre question « qui les finance? » D’une part, et vous le savez certainement, des donateurs particuliers, très particuliers même, des « milliardaires » idéologiquement engagés style George So..s et compagnie. Idem (et c’est limite scandaleux) des collectivités territoriales politiquement marquées à gauche. Mais pour la plus grande partie des ONG, le gros des financements est facilité, trop facilité selon moi, par le Code des impôts, qui permet des déductions fiscales de 66 voire 75% du don des particuliers. En pratique – et je l’ai fait pour une ONG dont je suis le président… – je donne 1000 euros à une ONG dont je soutiens l’action, j’en récupère 750 en réduction d’impôts (donc comme si ça retournait dans ma poche) et, dans mon cas par exemple, mon don servira à payer un équipement dont je bénéficierai en tant que membre ou dirigeant de l’assoc. Dans le cas du donateur lambda à SOS Méditerranée, il ne pourra pas bénéficier de l’équipement, mais, et cela revient au même quelque part, ce bourgeois s’achète une bonne conscience immigrationniste vis-à-vis de son entourage social, tout en employant une femme de ménage tamoul au noir ou en b… une prostituée albanaise mineure, ou en maintenant la pression sur les salaires de son entreprise par l’existence d’une masse de travailleurs potentiels dociles et non syndicalisés.

      Le jour où on voudra casser la puissance financière de ces « ONG », il faudra en priorité exclure de ces exemptions toutes les associations Loi 1901 dont l’article 2 des statuts mentionne des objectifs contraires aux lois française (aide aux clandestins, aide au franchissement illégal des frontières, etc.), voire annuler ces exemptions fiscales.

      En attendant, si vous payez beaucoup d’impôts, rien ne vous empêche d’en faire profiter d’autres associations qui luttent contre cette immigration illégale, directement ou indirectement.

      PS : je en sais pas comment Monsieur Laigneau finance son site (j’y vois de la pub, donc..), mais il devrait faire davantage la promotion de ces possibilités de dons déductibles : ensuite, ce serait à nous d’être cohérents et d’agir en conséquence…