Paris envisage d’apporter une aide militaire au Mozambique, aux prises avec l’État islamique en Afrique centrale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

140 contributions

  1. Clavier dit :

    S’il y a de l’eau dans le Gaz de Total ….pourquoi pas ?
    Au moins les reproches qu’on nous fait de piller les ressources des Africains auraient un sens !

  2. philbeau dit :

    La folie gagne…La France , nouveau gendarme du monde ? On pourrait développer ici à nouveau tout ce qui a été dit à propos du Sahel , épargnons-nous ces interminables débats . Mais hier c’était la Syrie et l’irak , aujourd’hui le Mozambique ….Demain l’Angola ? Et après ? La Seine St Denis ? J’ai dit une bêtise ? Visiblement nos dirigeants ont besoin d’une boussole , pour recentrer la politique extérieure , et d’un boulier pour compter ce qui nous reste de forces .

    • Green dit :

      Je ne pense pas que ce sera vous, la boussole.

    • Pour Info dit :

      Une bonne partie du canal du Mozambique est en ZEE française.
      Donc pour paraphraser certains, « on est chez nous » ! 😉
      Tout comme en Seine-Saint-Denis …

    • erleg dit :

      A moins de cinq cent kilomètres au large de Cabo Delgado, il y a l’archipel (islamisé) des Comores dont fait partie l’ile de Mayotte, seul département français à être très majoritairement musulman. Et pas très loin de là non plus, la Réunion… Alors non, on n’a aucun intérêt à ce qu’un califat islamiste s’installe dans la région.

      • MAS 36 dit :

        Analyse claire et nette.

        • El Mahoya Kiwonghi dit :

          Et « TOTAL » ? c´est Gazprom de la Russie et la France qui a du mal á quitter sa guerre au Sahel va se retrouver si loin au Mozambique.. avec l´aide de l´UE ou de l´OTAN ?

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Et « TOTAL » ? c´est Gazprom de la Russie et la France qui a du mal á quitter sa guerre au Sahel va se retrouver si loin au Mozambique.. avec l´aide de l´UE ou de l´OTAN ?
            TOTAL, TOTAL!!! Vous avez bien appris votre récitation, gogol leader! Regardez donc la liste ci dessous

            1 SINOPEC Chine
            2 Royal Dutch SHELL Royaume-Uni
            3 ExxonMobil États-Unis
            4 British Petroleum Royaume-Uni
            5 PetroChina Chine
            6 Total France
            7 Chevron États-Unis
            8 Phillipps 66 États-Unis
            9 Petrobras Brésil
            10 ENI Italie

      • Manu dit :

        Il y a un moment ou l’on aura jamais les forces ni les moyens pour tenir tout ce merdier sur le continent africain. Si ce n’est pas déjà le cas alors que l’on se voile la face…
        Il va falloir penser à plutôt se mobiliser pour gérer les futurs partitions de la France… Pour moi le continent africain est déjà gagné par les autres puissances grâce au sentiment anti français des populations.

      • Max dit :

        CQFD

      • Desty dit :

        Et aussi et surtout les iles éparses qui nous confère 50% de la ZEE dans le canal du Mozambique, le Mozambique et Madagascar se partageant le reste.
        Ce n’est pas pour rien que Total s’est bien implanté au Mozambique: les infrastructures qu’il y a construit pour exporter la production locale pourraient bien servir aussi dans le cadre d’une exploitation de nos propres ressources. Si nos gisements sont à dominante gazière aussi (à Madagascar c’est à dominante pétrolière), le plus simple est peut-être de tirer un tube pour aller le liquéfier au Mozambique (quoique Total a construit des usines de liquéfaction offshore pour les Russes en Arctique). En tout cas nos relations sont bien meilleures avec le Mozambique qu’avec Madagascar qui aimerait bien annexer les dites iles et qui est encouragé par la Chine.
        Bref les choses qui se passent dans ce pays ne doivent pas vraiment nous arranger.

      • jean la gaillarde dit :

        Enfin un commentaire intelligent. Bien sûr que l’on a intérêt à y mettre notre nez ou alors, un de ses jours, une antenne djihadiste sera à Mayotte ou à la Réunion.

    • Momo dit :

      Donner leur indépendance à La Réunion et Mayotte? Rendre enfin à ces peuples leur fierté et leur noblesse, les libérer des chaînes et laisser décider par et pour eux-mêmes sans aucune intervention ni influence extérieure qui puissent les rabaisser? En finir avec la colonisation et accepter les justes revendications de vivre en assumant librement les devoirs et responsabilités de la prise en main de son destin? Participer en son nom propre au festin des nations? Oui, c’est un vrai programme de femmes et d’hommes libres et fiers.

      • JC dit :

        C’est bon aussi pour les zones de non droit en France ?

      • Franz dit :

        Voter dernière phrase semble tronquée : « Libres et fiers », et pauvres. Non ?

      • Castel dit :

        Mais c’est à eux d’en décider !!
        Vu qu’ils bénéficient d’un statut démocratique, il leur suffira de se servir de leur bulletin de vote pour y parvenir…
        Par contre, j’ai une autre interprétation pour votre demande :
        ce que vous souhaitez surtout derrière cette fierté de la liberté des peuples, c’est mettre un pouvoir en place, des corrompus, qui pourront exploiter les populations , en se remplissant les poches, en laissant les autres vivre dans la misère, en mettant la source de leurs difficultés sur le passé colonialiste qui aurait ruiné le pays, même 50ans après, comme on le voit en Algérie et dans la plus-part de nos anciennes colonies Africaines, ou leurs dirigeants vivent souvent dans un luxe insolent pendant qu’une grande partie de leur population essaye de migrer vers l’Europe tant elle a de mal à subsister…..
        Mais peu importe, puisque ce sont ces crapules « bien de chez vous » qui en profiteront (dont vous espérez peut-être faire partie d’ailleurs) !!!

        • Jean-Mark Chevalier dit :

          C’est dans leurs gènes. Ça ne peut être que comme ça. Partout et toujours la même rengaine. Tous les autres peuples de la terre sont pourris…sauf nous les Français, bien évidemment. L’arrogance. Toujours cette incurable arrogance française.

      • reverjovial dit :

        Pour l’instant tous ces habitants restent avec la France pour échapper a la misère. Croyez vous vraiment que si l’on demandait aux habitants de ces îles l’indépendance ils l’accepteraient, sachant que la France leur amène le niveau de vie le plus élevé de la région ??? C’est plus un fardeau économique et social pour la France qu’un avantage, il suffit de voir l’immigration massive des Comoriens sur Mayotte ! D’ailleurs Mayotte à déjà voté pour refuser l’indépendance. Votre post et ridicule et sans argument.

      • souricière dit :

        Tu défends aussi l’indépendance de la Tchétchénie? Du Daghestan?
        L’indépendance de la Kabylie? Du Kurdistan? De l’Azawad? etc…
        Ou alors vous êtes un partisan étranger à la France qui pense parler pour des français pour affaiblir la France en lui retirant des territoires, avec l’hypocrisie de prétendre défendre avec fierté un programme « juste »?

        Vous serez par ailleurs surpris du vote des habitants de ces régions que vous estimez colonisées avec un peuple prisonnier demandant son indépendance.

      • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

        Cher Mr Momo,
        Lorsque l’île de La Réunion a été découverte par les français, elle était : inhabitée ; les Réunionais ne sont que des métissages d’indiens, de sri lankais, de malgaches et d’autres pays de l’afrique Australe et de sa corne.
        Les réunionnais sont ainsi les colons de leur propre île.
        D’un point de vue de l’indépendance et de l’économie, la main-mise française permet au contraire — comme dans tous les Dom-Tom — le développement serein des cultures locales traditionnelles ; sans ça, le libéralisme économique pomperait en quelques années les ressources disponibles, et les insulaires de ces îles à la balance importations / exportations très défavorables n’aurait plus qu’à choisir les couleurs de leur noeud coulant de la Liberté (Ô Grand Chevalier Blanc dans le tourment !) : marteau faucille jaunes, stars & stripes, au choix.
        Cordialement.

        • Jean-Mark Chevalier dit :

          Sans nous, ils ne sauront jamais se débrouiller. Sans NOUS…Sans NOUS…Sans NOUS…NOUS…NOUS…NOUS…NOUS… Vous n’êtes pas un fatigues de vous regarder le nombril comme ça?

          • Castel dit :

            Ce n’est quand même pas de notre faute si tout un tas de démagogues n’essaye pas en permanence de reprocher à la France son passé colonial, en oubliant parfois que ces mêmes peuples ont eu parfois un passé colonial lointain, qui continue de perdurer comme en Algérie par exemple, vis à vis des Kabyles, ou bien plus récemment celui de la Turquie, qui tenait sous sa coupe une partie de l’Europe avant la première guerre mondiale….
            Mais, qu’aujourd’hui on nous accuse de continuer à coloniser des peuples, alors qu’ils leur serait tellement facile de changer les choses pour eux, avec leur bulletin de vote, s’ils souhaitaient vraiment leur indépendance, me parait complètement déplacé, et ceux, qui comme vous nous accuse de regarder notre nombril, feraient mieux de s’occuper de se qui leur sert pour s’assoir, plutôt que de porter ce genre d’accusation !!!

      • felipe dit :

        C’est marrant, mayotte est la seule ile des comores à ne pas avoir voulu son indépendance.. elle a préféré les allocations.. c’est le concept d’indépendance revisité façon nouvelle cuisine peut-être

      • breer dit :

        Effarant d’ineptie ce post digne des années 1900, La Réunion et Mayotte indépendantes ???!!!! , je connais bon nombre de réunionnais et de comoriens
        qui ne souhaitent que de rester français, à part quelques illuminés totalement
        ignares, sans le soutien de l’Etat France ces deux iles seraient totalement perdues économiquement et socialement, la majorité des habitants sensés originaires ou non de ces territoires en sont bien conscients. La France
        de toute façon continuerait de financer ces territoires même en cas d’autonomie symbolique.

      • jean la gaillarde dit :

        Oui, mais sans les cotisations « braguette », tel que le RSA, la CAF et toutes les primes qui vont avec, sans la sécurité sociale ….. bref, on leur donne leur indépendance et …. ils se débrouille, pour être poli ! Parce que la colonisation, elle a bon dos, on crache sur la France mais on ne crache pas sur les aides. Alors l’indépendance oui, mais une indépendance totale, à tous les niveaux. Et on verra si ils vont pouvoir assumer longtemps leur autonomie, leur prise en main de leur destin !!!!
        Alors autant je conçois parfaitement que l’on explique à l’école, que leurs ancres ne sont pas Gaulois et que l’on apprenne comment la culture Créole s’est construite, avec la colonisation et tous ce qui va avec (Les abus, l’utilisation de la traite des populations africaines, l’utilisation d’une main d’œuvre gratuite dans les plantations), autant il faudrait aussi admettre, lorsque l’on voit les Comores dans quel état de déliquescence ce trouve cet état aujourd’hui, que d’être sous le parapluie de la République Française, s’est peut-être pas si mal que cela ! Sinon, rien ne vous empêche de quitter cette France tant rejetée et tenter votre chance ailleurs. Vous verrez, l’herbe n’est pas aussi verte que l’on pourrait le croire !

    • Franck Mendy dit :

      nouveau gendarme du monde ?
      non, une expansion, elle veut contrôler l’Afrique.

  3. blavan dit :

    Avec nos partenaires européens, comme au Sahel.
    Entre la Covid et les zones de non droits, n’a-t-on pas assez de travail en France !!!!!
    Si on met les pieds au Mozambique, on en reprend pour 10 ans.

    • Philippe dit :

      Pour le moral :
      Mr et Mme Térieur ont deux garçons : Alain et Alex !!!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Pour le moral : Mr et Mme Térieur ont deux garçons : Alain et Alex !!! » La famille trado aussi! Leurs enfants ont fait , parait il, une brillante carrière dans l’aéronautique!

    • Bobo dit :

      Je ne serais pas surpris que le Mozambique annonce prochainement une commande de Rafales ! 🙂

  4. EBM dit :

    Sur le principe bien d’accord mais si nous n’arrivons pas en raclant les fonds de tiroir à mettre plus de 5100 hommes au Mali nous n’allons pas pouvoir aider beaucoup plus.

    Avoir une armée ça pourrait nous aider en fait.

    • Thierry dit :

      La France a une excuse toute trouvé pour partir du Mali et aller s’installer au Mozambique dans une fuite en avant sans que cela apparaisse comme une déroute, elle l’a déjà fait en quittant l’Afghanistan pour le Mali.

      L’agence de voyage du ministère de la Défense organise déjà le transfert, c’est le tour du monde en 80 ans…

      • EBM dit :

        @ Thierry vous ignorez de quoi vous parlez. La France est partie d’Afghanistan en 2012 bien avant le Mali. Aucun lien entre les deux.

        Ensuite lisez l’article avant de dire que nous préparons une opération au Mozambique.

      • souricière dit :

        Fort heureusement vous n’êtes pas français, mais chacun ses raisons de jouir intellectuellement, vous c’est dans l’idéologie de voir la France subit et perdre. Estimez vous heureux qu’il n’y ait pas une traque sur internet pour déloger les ennemis de la France comme vous Thierry ou Momo…

        • Thierry dit :

          discours d’extrême droite façon Trump, on sait ou ça mène… et plus personne n’en veut, c’est decvenu has been.

        • Momo dit :

          Bon, souricière, visiblement tu débarques sur le forum, Thierry moussa mokhtar est un troll islamiste connu et raillé a juste titre comme tel. La tu as raisn. Pour moi je te suggère de lire un peu avant de dire plus de sottises. Ou simplement d’y réfléchir à deux fois (n’est ce pas un peu gros? Crois tu que Mayotte et La Réunion aient vraiment envies d’être décolonisées (hahahaha)? D’où vient l’argent, LA question?)

  5. Plusdepognon dit :

    1 500 morts et 250 000 personnes déplacées, même tactique qu’en Afrique de l’ouest, mais nous sommes en Afrique australe :
    https://www.jeuneafrique.com/1029988/politique/la-poussee-jihadiste-au-mozambique-met-a-lepreuve-les-etats-dafrique-australe/

    Total a évacué une partie de son personnel, comme le ferait TOUTE entreprise privée dans une situation dégradée :
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210102-mozambique-total-évacue-une-partie-de-son-personnel-d-un-projet-gazier-dans-le-cabo-delgado

    La situation se dégrade, le Portugal a dit être prêt à donner un coup de main, mais il y a aussi des sociétés US, russes,…

    La situation militaire n’est pas jugée impossible puisqu’il y a des mercenaires qui comptent y faire de grosses affaires, si c’était vraiment la zone ils seraient partis :
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-est-et-australe_business/2020/09/07/en-attendant-de-pouvoir-batailler-au-cabo-delgado-erik-prince-prospere-dans-l-ambulance-et-les-services-miniers,109603364-ge0

    Vu l’enjeu, il y a des coups fourrés dans l’air :
    https://www.jeuneafrique.com/mag/1094321/economie/securite-total-saccorde-avec-maputo-pour-developper-son-projet-gazier-3-3/

    • vrai_chasseur dit :

      @plus**
      Total a signé un Memorandum avec le gouvernement du Mozambique pour financer la mise sur pied d’une JTF Joint Task Force de protection de 3000 hommes dans le secteur.
      C’est donc un budget de projet gazier ‘all-inclusive’ qui est prévu et c’est logique vu l’ampleur des enjeux financiers : le premier tour de table réuni par Total auprès de ses partenaires est de 15,3 milliards de $.
      Pas de détail sur comment le Mozambique compte fournir ces 3000 « vigiles combattants » ni comment ils seront formés. Même si on commence à avoir une petite idée du schéma proposé par la France : au lieu d’avoir recours à des SMP, le Mozambique fournit des troupes régulières, la France les forme (avec le concours de traducteurs franco-lusophones portugais) et c’est le consortium mené par Total qui paie comme c’est prévu au Memorandum.
      Donc ce serait un schéma type EUTM Mali et pas Barkhane.
      à noter que l’Inde via son pétrolier national ONPC est partie prenante dans ce tour de table avec Total.

  6. lxm dit :

    Cela parait normal d’aider ce pays, nous sommes juste à côté, dans le canal du mozambique. Et aider les voisins pourraient faire considérer à ces derniers d’une meilleure façon notre présence, contestée par quelques pays( et l’ONU qui nous voit encore comme occupant colonial de l’afrique) qui lorgnent sur les possessions françaises et les richesses potentielles du sous-sol marin.

    • Momo dit :

      C’est exactement cela, libérons les terres et îles qui n’appartiennent qu’à leurs. véritables peuples. Acceptons cette grandeur qui nous honorera éternellement.

      • Jean (le 1er) dit :

        Faur arrêter d’écrire n’importe quoi. La population de Mayotte a par référendum clairement fait part de son désir de devenir un française et ne veut surtout pas être rattachée aux Comores. Ils ne sont pas fous et savent très bien où se trouvent leurs intérêts. Et cela coûte bombon à la France

      • Henri MARTIN dit :

        Sacré Momo qui vit certainement en France pour en profiter mais qui demande aux autres de vivre dans la misère avec leurs frères pour les exploiter !

  7. Prof de physique dit :

    Est-ce que cela ne devrait pas plutôt être le travail d’une coalition Portugal + Bresil + Angola ?
    L’Angola a carrément interdit l’islam sur son territoire selon le principe vaut mieux prévenir que guérir.
    le Brésil possède un porte avion ex-français. Nous pourrions d’ailleurs lui faire cadeau des Étandards qui nous restent (s’il en reste) pour les aider dans cette affaire.
    Le Portugal sait par son histoire ce qu’est une occupation musulmane.
    Ces pays et le Mozanbiques sont liés par l’histoire et la langue. Il y a de nombreux métis Portuguais-Africains dans les 4 pays sus-nommés.
    Tout ce que nous avons à faire c’est renforcer la présence sur nos îles du canal du Mozambique, et faire du renseignement électronique au profit des forces lusophones.

    • Momo dit :

      Les super etendards vous voulez dire? Non c’est fini, même celui du Bourget ne peut plus voler. Et quant à l’armée portugaise… comment dire… elle est au niveau de celle de la belgique, bientôt de l’autriche…

    • Iceman dit :

      Pour le Brésil, le porte-avions Sao Paulo n’est plus en service et les Super Etendard restants ont été vendus à l’Argentine. Le Brésil n’a ni la capacité ni aucun intérêt à intervenir au Mozambique.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit [ Est-ce que cela ne devrait pas plutôt être le travail d’une coalition Portugal + Bresil + Angola ? ]

      Et pourquoi donc le Brésil irait mettre en danger la vie de ses militaires pour les intérêts de Total™ , expliquez nous donc ça ?
      A cause du Portouguèche ?
      Des coopérations ont été initiées entre les deux pays et un projet de livraison de trois Super-Tucano a été lancé mais qui n’ a pas abouti à cause de l’impeachment de Dilma ( à vérifier hein ! Je n’ai pas suivi le fin mot de l’histoire )
      De toute façon les dernières déclaration de Macron sur le soja Brésilien ne vont pas rapprocher les deux pays …:0)

      Le Mozambique c’est le monde de l’Océan Indien , l’Angola c’est le monde de l’Océan Atlantique et au delà des intérêts pétroliers – Petrobras ™ – le Brésil n’a aucun lien historique ou culturel lié par exemple à la question de l’esclavage avec ce monde là alors qu’il en a avec l’Angola .
      Déjà dans le cadre de feu les BRICS , le Mozambique appartenait à la sphère d’influence de l’Inde , de la RPC et de l’ AFS .
      http://www.scielo.mec.pt/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1645-37942018000200006

      Enfin l’ Islam n’ pas été interdit en Angola . Il n’ y a pas statut légal car non représentatif . Moins de 1% de la population y est de confession Musulmane .

      Maintenant en matière de RI , rien n’est définitif non plus et la réalité d’un jour est tout autre le lendemain !

       » ‘Monsieur Macron n’est pas bien !  »
      General Hamilton Mourão

      • Momo dit :

        Pour les lecteurs de passage ‘Daniel besson’ est un troll islamiste qui pollue régulièrement de son vomi verdo-facho ce forum. Son vrai nom est plutôt genre Ahmed ramadan.

    • EBM dit :

      @Prof « Est-ce que cela ne devrait pas plutôt être le travail d’une coalition Portugal + Bresil + Angola ? » le Portugual n’a pas d’armée digne de ce nom et l’Angola et le Brésil n’ont pas de forces projetables, ce sont des armées purement défensives.

      « le Brésil possède un porte avion ex-français.  » Il n’est plus opérationnel et seuls quatre Skyhawk monoplace sont encore opérationnels.

      « Nous pourrions d’ailleurs lui faire cadeau des Étandards qui nous restent (s’il en reste) pour les aider dans cette affaire. » Il doit rester quelques SEM non encore détruits mais propablement sans beaucoup d’heures de vols par cellule.

      « Tout ce que nous avons à faire c’est renforcer la présence sur nos îles du canal du Mozambique, et faire du renseignement électronique » C’est ce que nous pouvons faire avec l’envoie de quelques instructeurs, pas plus. Il nous faudrait une armée pour agir.

    • breer dit :

      Pour info le Sao Paulo ex Foch est totalement HS…

  8. Prof de physique dit :

    Le Brésil fait de bons avions anti-guerilla, les super Tucano. Voilà un créneaux.

  9. GELASE dit :

    « La Corrèze avant le Zambèze…. » disait le Grand Caton…..lol

  10. dompal dit :

    On n’a pas suffisamment de gus à déployer dans la BSS pour être efficace mais on va s’occuper à présent du Mozambique !!?

    C’est comme dire : je suis dans le rouge dès le 15 du mois mais je vais m’acheter une nouvelle bagnole….Pas de pb Mme Parly…ça roule…..

    Au fait, c’est quoi l’effectif des FAZSOI Mme Parly, une fois qu’on a retiré le soutien ???

    Ah ben suis-je bête, on demandera à nos voisins européens de nous filer un coup de main comme pour la BSS sans doute…avec le résultat que l’on connait !?! 🙁

    • dolgan dit :

      aux dernières nouvelles,on est efficace en BSS. Le problème est politique , et comme on ne veut pas coloniser le mali, c’est aux maliens de regler ce problème.

      • Sinope dit :

        @ Dolgan efficace en BSS oui et non. Tenire la baraque avec 5000 hommes c’est pas mal. Mais en y étant presque pas nous ne ferons pas beaucoup plus.

        Aucun rapport avec une éventuelle colonisation du Mali. Le problème politique ici c’est la guerre justement, ce que vous dite laisserait croire qu’il y aurait d’un côté la guerre et de l’autre totalement sans rapport la querelle politique alors que par définition il n’y a pas de séparation. Sinon ce n’est plus une guerre mais de la piraterie/razzia.

        Si on veut une issue négociée il faut que l’adversaire accepte de négocier. Sinon on cherche une issue unilatérale.

        Mais dans le deux cas l’issue sera par définition politique car c’est une guerre.

        • dolgan dit :

          On avait aplani les choses à un niveau faible. On est resté à un niveau très supérieur à « presque pas ». Résultat, les maliens il y a un an se prenaient des grosses branlées. Si on y était resté « presque pas », le nord serait retombé et tout le monde verrait la différence.

          Sinon sur la guerre/politique, on est d’accord je pense.

    • Mat49 dit :

      @ Dompal +1 x 10 000

  11. Philippe dit :

    Les approvisionnements énergétiques étant l’une des priorités de notre pays nous comptons sur Denis pour sécuriser tout cela !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Favier#:~:text=Denis%20Favier%20%2C%20n%C3%A9%20le%2018,fran%C3%A7ais%20de%20la%20Gendarmerie%20nationale.

  12. jyb dit :

    – pas de problème, james bond va régler le problème fissa…pare que l’île de mecungo est un de ses lieux de villégiature privilégié.

  13. Castel dit :

    Il y a une puissance militaire dans cette région ( même si elle ne doit plus être aussi efficace qu’à l’époque de l’apartheid ) qui pourrait s’impliquer un peu plus, c’est évidemment l’A.F.S., car elle me parait plus impliquée que nous, du fait de sa proximité géographique…
    Avant de nous engager, nous devrions nous assurer qu’elle accepte de nous aider le moment venu, car , compte tenu de notre engagement au Sahel, nous ne pouvons pas être partout à la foi ,et nous avons besoin de maintenir des effectifs à la Réunion et à Mayotte.
    D’autre part, le Mozambique étant une ancienne colonie Portugaise, nous sommes en droit d’attendre une aide importante de leur part.
    C’est seulement si ces deux conditions sont réunies que l’on pourra éventuellement envisager une intervention, mais, de mon point de vue, il vaut mieux éviter de nous lancer seuls dans une nouvelle aventure dont on ne sait pas ou elle nous mènerais…

    • Momo dit :

      Liberté pour La Réunion, libérez Mayotte!

      • jyb dit :

        ok mais libérez anjouan qui veut rejoindre la France !

      • steph dit :

        Je pense que les Réunionnais pour bien les connaitre sont fiers d’êtres Français contrairement à vous !
        Quant à Mayotte ils ont souhaités rester Français lors de l’indépendance des Comores !
        Relisez l’histoire de ces iles, ça évitera peut être vos commentaires débiles

        • Momo dit :

          On se calme on se calme, et on utilise son bulbe rachidien. Cela suffit pour la plupart.
          Accessoirement je connais l’apport de la métropole aux îles, et je connais aussi le retour.
          Préparez vos mouchoirs (d’où vient l’argent?)

      • centurion dit :

        étudiez un peu avant d’écrire des c…ries. Il y a eu du temps de verges une tendance politique qui prônait l’ indépendance. Bien sur pour des intérêts purement personnels; les réunionnais ont sous les yeux l’exemple de Madagascar qui sombre dans le sous développement. Il n’y a a plus aucune velléité d’ indépendance dans ce département Français. Pour Mayotte c’est pareil sinon comment expliquer l’afflux incessant de kvassa kvassa en provenance d’anjouan!

    • Iceman dit :

      Pas facile pour l’AFS, elle a du matériel moderne mais en très petite quantité (de mémoire une quinzaine de Gripen et une dizaine d’hélicos d’attaque pour les frappes aériennes par exemple) et intervient déjà régulièrement au Congo RDC en soutien de l’ONU avec ses hélicos.

    • El Mahoya Kiwonghi dit :

      Vous voyez l´Afrique du Sud « aider » la France á piller le gaz et le petrole du Mozambique? Pourquoi l´Afrique du Sud ne le fait pas elle même ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Pourquoi l´Afrique du Sud ne le fait pas elle même ? » Pour permettre aux cons de votre espèce de passer pour intelligent en postant des questions débiles!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ D’autre part, le Mozambique étant une ancienne colonie Portugaise, nous sommes en droit d’attendre une aide importante de leur part. ]

       » en droit  » ? Rien que ça voyez-vous !
      A quel titre ? ;0)
      Ce sont les chaouches de MM. Micron , Parly , mongénéral et de Castel ?

      • GHOST dit :

        Que la France laisse le Portugal s´occuper de sa colonie.. Le Portugal membre de l´OTAN et de l´UE peut bien intervenir.. La France se retrouve une fois de plus comme en Lybie où l´Italie n´apprecie pas son influence.

    • EBM dit :

      @ Castel « l’armée de Terre » Sud Africaine aligne théoriquement 40 000 hommes d’active et 12 000 réservistes au total avec des moyens strictement défensif, autant dire qu’ils n’ont pas d’armée digne de ce nom et encore moins de forces projetables.

      « D’autre part, le Mozambique étant une ancienne colonie Portugaise, nous sommes en droit d’attendre une aide importante de leur part. » Le Portugual n’a pas d’armée digne de ce nom et se fout du mozambique.

      « C’est seulement si ces deux conditions sont réunies que l’on pourra éventuellement envisager une intervention » la condition serait que nous reconstruisions une armée digne de ce nom.

      • Mat49 dit :

        @ EBM a quoi ressemble une armée digne de ce nom pour vous? Si c’est copier les Etats Unis autant vous le dire tout de suite c’est hors de portée financièrement.

      • Castel dit :

        @ EBM
        La SANDF fournit actuellement plus d’un millier d’hommes en RDC, ce qui semble prouver, qu’il ne lui serait pas plus difficile d’en envoyer au moins autant au Mozambique, quand même plus proche…
        Ce qui me semblerait intéressant dans son cas, est que le fait de rejoindre les forces Mozambicaines pourrait leur redonner le moral, et leur permettre d’organiser une opération conjointe vers le Nord du pays, en coordination avec nos propres forces.
        Quand aux Portugais, un effectif de quelques centaines d’hommes pourrait s’avérer utile, dans la mesure ou ils parlent la même langue que la majorité des habitants du pays, ce qui pourrait nous faciliter les choses.
        Enfin, on pourrait bien sûr réclamer l’aide de la Tanzanie, pour s’assurer que les Islamistes ne puissent pas se replier à l’intérieur de leur territoire, ce qui est leur intérêt comme le nôtre.
        Bref, pour qu’elle ait une chance de réussir rapidement l’opération devrait se faire en coopération étroite avec tous les acteurs de la région, y compris les mercenaires déjà engagés dans la lutte contre ces islamistes.
        Si cela n’est pas possible, il me semblerait préférable de s’abstenir tant que les conditions pour un succès ne seraient pas réunies .

        • EBM dit :

          @ Castel un milliers d’homme c’est dérisoire surtout en COIN. Alors quelques centaines…

          • Castel dit :

            @ EBM
            Je vous rappellerai quand même que nous n’avons guère plus de 5000 Hommes pour l’opération Barkhane, et il est même question aujourd’hui de diminuer les effectifs, alors que nos forces ont à gérer un territoire avoisinant la taille de l’Europe ;
            Je ne connais pas avec précision les effectifs des djihadistes dans la région de Mocimboa, mais ils sont probablement inférieurs à ceux que nous combattons dans le Sahel, et, surtout, ils semblent concentrés sur un espace bien moindre.
            Donc, il me semble qu’il ne faut pas surestimer le besoin en effectifs, mais le plus urgent semblerait être de redonner le moral à l’armée Mozambicaine, grâce à l’apport d’un régiment Sud Africain, sans doute bien mieux équipé , et de quelques centaines d’hommes parlant leur langue pour compléter leur formation sur le terrain, le fer de lance de cette opération étant bien sûr nos éléments y participant, mais à condition qu’ils trouvent les conditions favorables pré-cités….

          • EBM dit :

            @ Castel oui nos effectifs au Mali sont ridicules pour une guerre de contre insurection où jusqu’ici les victoires des armées régulières sont toutes passées par une supériorité numérique écrasante.

            Donc ce n’est pas parce que nous faisons des déploiements insignifiants faute d’armée de terre digne de ce nom qu’il faut croire que c’est une décision judicieuse. L’ennemi au sahel ne nous bat pas malgré notre micro force de raid présente sur place car il est lui aussi très faible.

            Faire de la formation c’est autre chose qu’une intervention comme Barkhane car ça en requiert pas beaucoup d’effectifs. Quelques dizaines d’instructeurs suffisent, ce n’est pas comparable.

  14. Carin dit :

    A tous les fous du dieu Kremlin… je constate que les saints Wagner sont sur place depuis quelques temps maintenant… et qu’ils n’arrivent à rien!!! Sont pas bons les gars.

  15. Vinz dit :

    « comment nous pouvons appuyer, par de l’entraînement et de la formation, les forces armées »

    Le mythe de la « formation » a décidément la peau dure, comme le mythe du père Noël en fait. C’est pas faute d’échouer à répétition depuis 50 ans.

    • jyb dit :

      @vinz
      pourriez vous précisez? parce que les kurdes au syrak, les irakiens, les afghans (formés par des sapeurs) sont plutôt bons et satisfait du mentorat à la française. Les brits sont aussi très bons en instruction.
      Les espagnols ont aussi de bon retour.
      Portugais, je n’en ai aucune idée, mais ils ont un passif encore prégnant en guinée et en angola (décolonisation plus récente?)

      • PK dit :

        Je pense que Vinz faisait allusion au fait que la formation des armées étrangères donne généralement des troupes peu efficaces (sauf mentorées, mais alors on est déjà presque dans la coloniale !)/

      • Vinz dit :

        Je ne parle pas des formants, je parle des soi-disant formés. Afghanistan (ah la belle réussite ! le taux d’attrition ?), Irak justement (avec la débandade des troupes face à Daesh), Mali etc. – on peut remonter jusqu’au Sud Vietnam.

        Ces programmes de formation ne fonctionnent que dans une ambiance de bonne gouvernance : à savoir avec des personnels motivés, c’est à dire dont la solde n’aboutit pas pour 80% dans la poche du colonel, puis du capitaine, puis du lieutenant, puis du sergent, et un encadrement méritant et non pas le pistonné tel ou tel clan ou tribue ; et enfin des contrats d’armement qui achètent vraiment des armes. Quand c’est corrompu ça veut pas.

        Vous pouvez aussi toujours « former » un âne pour courir le grand national steeple chase d’Aintree, c’est pas interdit. C’est juste une perte de temps et d’argent. Bref, cette idée qu’il suffit d’agiter la formation comme un mantra pour régler la faillite d’un système.

      • Fred dit :

        @ jyb

        Ceci dit, le Portugal a fait une révolution, justement en premier lieu pour faire cesser cette colonisation.
        Cela doit détendre un peu l’atmosphère … Ça commence à dater un peu, aussi.

    • PK dit :

      Le Père Noël, au moins, il livre ses cadeaux le 25 décembre…

    • EBM dit :

      @ Vinz ça dépend où et par qui. Par les ricains ça foire tout le temps. En Mauritanie, au Tchad, au Cameroun, au Niger, par nous, ça a très bien fonctionné. Car il ne suffit pas de former encore faut il que ceux que nous avons formé se bougent derrière et aient les finances pour agir.

  16. jyb dit :

    c’est le 24 avril dernier que le mozambique a officiellement reconnu la présence de daesh toutefois il y a bien des interactions entre shebab somaliens et djihadistes mozambicains. et il faut les chercher en ouganda ou plusieurs djihadistes ont été arrété ces derniers mois

    • Auguste dit :

      En plus de daesh et al-qaida,pour le président du Mozambique,les attaques viennent de Tanzanie.Le groupe est nommé « al-shabab » dans la région,commandé par le Tanzanien Abdul Shakulo.
      Qui le finance?

    • Bobo dit :

      Vite, vendons leur des Rafales pour se protéger :-)))

  17. Nike dit :

    Le grand Charles n’est t-il pas attendu dans l’océan indien ? Cela pourrait être une occasion d’épauler les Portugais en leur offrant un soutien aérien pendant qu’ils s’installent.

  18. Frede6 dit :

    Au moins cela servirait les intérêts de TOTAL et cela aurait du sens.

    Il fut un temps où le problème aurait deja réglé à coup de commandos marine, de légionnaires, voire de copains à Bob Denard.

    Aujourd’hui on parle de coopération européenne, de formation et d’entraînement…que des recettes gagnantes ! Ils doivent bien rigoler les musulmans qui grignotent du terrain sur toute la facade est de l’Afrique.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Ils doivent bien rigoler les musulmans qui grignotent du terrain sur toute la facade est de l’Afrique.]

      S’ils rigolent ce n’est pas de ça ! ;0)
      A titre d’info ils y sont depuis plus de mille ans sur toute la façade est de l’Afrique , soit grosso modo depuis Louis Capet … ;0)

      https://monclasseurnumeriquedhistoireetgeographie.com/sous-theme-3-laffirmation-de-letat-monarchique-xie-xve-siecle/

      • Momo dit :

        Pour les lecteurs de passage ‘Daniel besson’ est un troll islamiste qui pollué régulièrement de son vomi verdi facho ce forum. Son vrai nom est plutôt genre Ahmed ramadan.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Son vrai nom est plutôt genre Ahmed ramadan. ]

          Et alors ? Vous êtes raciste en plus ? Cela correspond parfaitement à ce que vous écrivez …

      • Frede6 dit :

        Les communautés cohabitent depuis Mahomet. Mais il semblerait que depuis quelques années il y ait une communauté qui ne se satisfait pas de la situation historique

  19. Rascasse dit :

    Les liens avec Daesh sont probablement opportunistes, mais pourraient donner lieu à l’arrivée de spécialistes chevronnés pour chaperonner les rebelles mozambicains.
    D’une façon générale, l’histoire de cette rébellion rappelle surtout celle de Boko Haram : des problématiques régionales similaires, avec notamment une longue histoire de marginalisation au sein du pays ; une réaction de déni des autorités ; puis des actions peu convaincantes de l’armée qui donnent lieu à des exactions ; et au milieu, une population d’abord prise en étau, puis qui devient otage des djihadistes et se transforme en réservoir de supporters ; et autour, l’indifférence gênée des voisin, qui ont trop peur de mettre le doigt dans ce merdier en priant pour que leur silence les protègent, ce qui est illusoire. Et d’ici à ce que quelqu’un agisse sérieusement, il sera trop tard pour les réduire.
    .
    Ca sent mauvais. La SADC refuse obstinément d’engager ses mécanismes d’intervention militaire, parce que le gouvernement du Moz préfère ne pas assumer officiellement la situation, et que les autres sont heureux de faire comme si ça ne les regardait pas. L’Afrique du Sud commence tout de même parler officiellement d’une aide, sous la forme de conseillers militaires uniquement et d’actions de renseignement.
    .
    Et pendant ce temps-là, Paramount vend du matos au Mozambique et met en place une filiale de formation aux tactiques de la guerre moderne. La faillite des Etats à assurer la défense des populations va se transformer en privatisation de la guerre, et les compagnies multinationales privées pourraient remplacer le gouvernement mozambicain plus vite qu’il ne s’y attend…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Les liens avec Daesh sont probablement opportunistes, mais pourraient donner lieu à l’arrivée de spécialistes chevronnés pour chaperonner les rebelles mozambicains. ]

      Il faut – quand même – rapeller aux doctes intervenants qui dissertent dans ce fil que l’Islam au Mozambique cela date de près de 1000 ans . Environ d’Hugues Capet pour donner un ordre de grandeur d’échelle historique …
      Même les Iraniens y ont plus de légitimité historique que nulle autre nation Européenne puisque le Sultanat de Kilwa ( Tanzanie ) a été fondé par un Perse .
      https://clubofmozambique.com/news/mozambique-prosecutors-charge-12-iranians-for-supporting-cabo-delgado-rebels-176864/
      Les peuples de la région ne sont pas des arrièrés ignorants de leur histoire et l’ Islam un temps occulté par la colonisation Portugaise et les premiers temps du régime Marxiste refait surface , c’est tout !
      Jouer sur cette antéririorité historique d’un millènaire c’est du velours pour les extrémistes . Beaucoup plus qu’à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire ou l’Islamisation ne date par exemple que de la fin du XIX éme siècle .

      • Rascasse dit :

        Puisque vous voulez être docte, il s’agit quand même de l’être pour de vrai : le nom Mozambique est dérivé de celui de Moussa bin Bique, un seigneur-marchand qui contrôlait l’Île de Mozambique (Isla de Mozambique en Portugais) avant sa prise de contrôle par les Portugais. Et Moussa était Arabe, pas Perse, probablement originaire du Yemen, peut-être d’Oman.
        .
        Mais cela n’a rien à voir avec le fait que les liens de cette rebellion avec Daesh sont opportuniste. La rébellion n’a pas débutée sur des fondements religieux ni idéologique, les causes sont d’abord des facteurs politiques et historiques internes au Mozambique, et notamment l’indifférence du Frelimo pour les populations du Cabo Delgado.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Puisque vous voulez être docte, il s’agit quand même de l’être pour de vrai ]

          Le  » docte  » ne s’addressait pas à vous mais à ceux qui écrivent qu’il s’agit d’un territoire ou l’Islam serait d’implantation récente et illégitime .
          J’ai eu tort effectivement de l’écrire sous votre commentaire .
          C’est tout ….

  20. Boistuaud dit :

    Le Mozambique ayant demandé et obtenu son rattachement au Commonwealth depuis 1995, le UK pourrait peut-être s’impliquer, non??

  21. Max dit :

    Que l’Afrique tombe à coup de massacre dans le camp de la barbarie islamiste cela augurera un chaos innommable.

  22. Raymond75 dit :

    Comme la Grande Bretagne, la France est nostalgique de son passé de grande puissance et de son empire perdu. Les Britanniques s’en sortent par un attachement viscéral à meurs traditions ; la France perpétue cette idée par un interventionnisme permanent en Afrique, avec des succès très limités et des dépenses disproportionnées par rapport à notre situation économique.

    Va t’on combattre dans toute l’Afrique puisque l’Islamisme se développe quasiment partout là-bas ? Totalement irréaliste. C’est aux Africains de construire leur avenir, et nous ne pouvons rien dans des pays aussi corrompus, où la notion de nation n’existe pas, et où la seule valeur qui unie des groupes de population est le clanisme.

    • Mat49 dit :

      @Raymond 75 tiens on m’avait menti je pensais que nous n’avions toujours pas perdu au mali. Que Serval avait été un succès et que nous avions battu les Lybiens au Tchad.

      Ou encore que notre coopération avec les Mauritaniens fonctionnait bien.

      bref discours de pleureuse professionnelle qui s’excité pour trois fois rien.

      • Raymond75 dit :

        Le Mali est une puissante réussite : les institutions ont été stabilisées par un coup d’état 🙂 Les massacres se poursuivent et débordent largement sur les pays limitrophes, dont le Tchad. Encore quelques semaines, et ce désert grand comme l’Europe sera pacifié grâce à quelques milliers de soldats français.

        Il est vrai que notre expérience en Afghanistan et en Libye nous a beaucoup appris. Quand à l’idéologie islamiste, elle est éradiquée aussi bien au Moyen Orient qu’en Afrique.

        Ce n’est qu’un début, continuez le combat.

  23. breer dit :

    Et oui avoir gardé Mayotte va continuer de coûter très cher à la France et aux français, Macron et sa clique risquent d’entrainer notre pays dans une nouvelle spirale infernale, surtout s’ils décident d’envoyer des militaires sur le territoire du Mozambique, sans doute moins, s’il s’agit uniquement de fournir du matériel. Ce pays est une ex colonie portugaise, Portugal qui n’est d’ailleurs pas assez fou pour y intervenir. La question des 3 iles des Comores indépendantes et de Mayotte française restera une épine profondément enfoncée dans le talon de la France

    • souricière dit :

      Et si demain Le pen est présidente, qu’elle décide d’intervenir dans un pays en Afrique, vous continuerez vos discours ou êtes vous seulement un opposant politique?

      • GHOST dit :

        Oui, la dame Le Pen une fois au pouvoir va decouvrir que la présence militaire de la France en Afrique est indispensable et.. rentable financièrement.
        Ce que ceux des ex colonies qui utilisent le Franc CFA sont obligés de deposer les reserves d´or et des devises á la banque centrale en France.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Et si demain Le pen est présidente, qu’elle décide d’intervenir dans un pays en Afrique ]

        Malheureusement beaucoup de chefs politiques de la Droite Nationale assimilent défense des interets légitimes de leur pays avec celui d’un interventionisme néo-con !
        Et pas qu’en France …
        Un excellent article d’ Antiwar.com sur ce dossier des  » guerres sans fin  » :
        https://original.antiwar.com/danny_sjursen/2021/01/13/in-other-news-another-franco-american-forever-war-failing-in-africa-mali-edition/

        • Momo dit :

          Pour les lecteurs de passage ´daniel besson’ est le pseudo d’un troll islamiste qui écrit parfois normalement pour faire passer par ailleurs son vomi islamo-verdo-facho. Il s’est lui même grillé il y’a quelques jours et essaye, en vain, de se refaire une image auprès des nouveaux venus. Un vrai nuisible qui s’appellerait Ahmed Ramadan.

  24. HMX dit :

    Il n’est évidemment pas question d’intervenir au sol. Mais pour répondre à certains, on ne peut pas non plus se désintéresser totalement de la situation, la France étant présente dans la région en tant qu’Etat riverain du Mozambique. Et pour une fois, nous avons de vrais intérêts économiques à défendre (en l’occurrence l’exploitation d’un gisement gazier par Total).
    La France pourrait a minima apporter un appui diplomatique à la constitution d’une coalition incluant le Portugal, l’Afrique du Sud et la Tanzanie, en plus du Mozambique. Elle pourrait aider cette coalition par la fourniture de renseignement. Au maximum, quelques frappes aériennes (drones ou avions) et un appui naval pour aider à la reprise des îles de Metundo et Vamizi, et pour permettre la sécurisation de la Ville de Mocimboa da Praia par les forces de la coalition. L’atteinte de ces seuls objectifs serait amplement suffisant pour ce qui nous concerne. Le reste, c’est à dire l’éradication des forces de l’ISCAP et/ou son retrait du pays, ne serait clairement pas de notre ressort.

  25. vrai_chasseur dit :

    Le sujet est sensible pour la France.
    la rhétorique djihadiste locale se construit autour de retombées économiques nulles pour les populations locales dans le projet gazier.
    En réalité ce discours est largement opportuniste et se nourrit d’une amertume supposée, puisque l’exploitation gazière n’a pas encore commencé.
    Total étant l’acteur majoritaire de ce projet, l’internationale djihadiste aura vite fait d’amalgamer dans sa propagande le grand satan français comme responsable des malheurs et de l’expropriation des pauvres du Cabo Delgado.
    Des liens se tissent entre ces groupes (aujourd’hui estimés autour de 2000 combattants) et des djihadistes plus expérimentés, venus de la région des grands lacs et d’ailleurs en Afrique. En conséquence leur niveau opératoire s’est élevé, suffisamment pour mettre la région en coupe réglée et travailler en symbiose avec les trafiquants et criminels locaux.
    L’armée mozambicaine est en fait dépassée. Elle est sortie récemment du déni où elle s’enfermait depuis 3 ans et a fait appel à l’assistance du Portugal, dont les conseillers militaires sont déjà sur place. Le Portugal (qui vient juste de prendre la présidence du Conseil Européen pour 6 mois) estime le dossier potentiellement inflammable pour l’UE et va le mettre à l’ordre du jour. Compte tenu des enjeux la France a pris les devants.

  26. TRENT dit :

    Qu’a-t-on à y gagner ? Total, on s’en fiche le siège social est au Pays-Bas. Qu’ils crèvent !
    Il est certes toujours heureux de vaporiser de l’islamiste enragé mais bon on a déjà de quoi faire au Sahel.

    • Vinz dit :

      Je préferais que vous creviez à la place en fait, vu les charges sociales payées par les 50 000 fiches de paie directs et indirects en France, sans compter les impôts et taxes divers.

      • TRENT dit :

        On parle de risquer la mort de nos militaires pour une boîte qui fait de l’évasion fiscale massive.
        Son siège doit être en France point à la ligne.

      • TRENT dit :

        hmm je me suis trompé. Ils ne sont plus aux Pays-Bas. Ils sont passés en « Société Européenne » immatriculé en France.

    • Résident dit :

      Si on peux réduire un peu notre dépendance au gaz Russe, Algérien et US, cela devient une question d’ordre nationale

  27. TRENT dit :

    Après, on peut se dire aussi la France possède les « Îles Éparses de l’océan Indien » avec la ZEE non exploitée qui va avec …
    On est chez nous ! On est chez nous !

    • EchoDelta dit :

      Oui mais rien ne dit que nous ne seront pas en nécessiter de l’exploiter un jour. Alors oui nous sommes chez nous la bas et il n’y a pas de raison de balancer par la fenêtre le patrimoine national sans raison, dans une mentalité de petit bourgeois.

  28. Durandal dit :

    Nous pouvons aussi laisser l’islam radical conquérir toutes l’Afrique sans rien faire, c’est ce qu’ils veulent en plus.
    Et quand il génociderons les populations civiles comme au Nigeria, ils auront bien plus de 72 vierges, leurs filles, et ensuite les vôtres..
    Ah oui ils ont oublié de vous dire, c’est pas au paradis les vierges, c’est bien ici…

  29. JM24 dit :

    Souricière, si demain en 2022 Le Pen au gouvernement , elle rentrera pas dans sais confie africain sans fin, elle métra des moyen de renforcement à Mayotte et la Réunion pour protégé et sécurisé notre territoire et ZEE, et pour lutté contre l’immigration et protégé notre peuple

    • GHOST dit :

      On croyait que la dame Le Pen va retirer toutes les forces militaires de l´Afrique sans oublier Mayotte et la Réunion..
      Voyons les thèmes de sa campagne.. qui sait si elle va miser sur l´exit de la France de l´Afrique…

    • Momo dit :

      Là mon pauvre c’est trop exagéré. Pour troller sérieux il faut faire un peu attention ici. C’est pas le forum foot de l’équipe où il faut que vous retourniez vite avec votre véritable pseudo, qui se finit en 93… (un dessin?)

  30. JM24 dit :

    Comme j’ai dit, Mme Le PEN, elle est pour la nation F, donc plus de gendarmerie et PAF à nos frontière, en métropole et outre mer, et revoir les prestations social et les lois sur l’immigration et le droit au sol, pour des intervention en Afrique sa sera retour à la maison du mali, jusque nos force prépositonnet pour sécurité de nos ressortissant Fr et UE, Et elle augmentera les forces Intérieur, Défense et Justice.
    Pauvre FRANCE avec l’Afrique

  31. Sempre en Davant dit :

    https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/covid-19-pres-de-nantes-un-cas-de-variant-sud-africain-un-possible-cluster-dans-l-entourage-7119460

    « Une mère de famille domiciliée dans la région de Nantes revenant d’un séjour au Mozambique a été infectée par le variant sud-africain du Covid-19. La présence de la variante 501.V2 (son nom scientifique) a été confirmée, ce vendredi 15 janvier, par le centre national de référence (CNR) des virus respiratoires. »

  32. DONG dit :

    Soit nous faisons soit nous ne faisons pas. Mais nous devons arrêter de pleurer dans les jupes des autres, une fois les Etats-Unis, une autre les pays d’europe, cela devient insupportable et humiliant. Ou nous nous dotons des moyens suffisants pour faire sans attendre rien de personne soit nous nous taisons et nous nous occupons des « chiens écrasés ». Ce sont des choix, actuellement sur 1000 euros du budget de la France 6 euros sont consacrés à l’armée, 575 au social, c’est tout, assumons…