Le porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth a atteint sa capacité opérationnelle initiale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Clavier dit :

    Parfait , on est content pour la RN…..et quand ils iront asticoter un peu les Chinois, ils pourront en profiter pour larguer une couronne en mémoire des Repulse et Prince of Wales…..

    • erleg dit :

      … Lesquels ont été coulés au large de la Malaisie, et par l’aviation japonaise. J’ai beau chercher, je ne vois pas le rapport.

  2. Tintouin dit :

    Cela va dans le bon sens.
    Notre intérêt à nous Français est de disposer d’un allié anglais ayant des moyens militaires suffisamment puissants, pour mener à nos côtés les combats de demain.
    La preuve en est leur contribution en hélicoptères lourds à Barkhane.

    • dolgan dit :

      Je suis d’accord pour la deuxième phrase. Mais ils ne vont pas dans le bon sens malheureusement.

  3. Too dit :

    Une bonne chose que les voisins aient aussi enfin des capacités de projection ca pourrait aider. (sans relancer la polémique du pont d’envol et du F35)

    Par contre… c’est vraiment la lose de se faire prêter des avions pour les mettre sur son porte avion tout neuf…

    • Royal Marine dit :

      La vraie loose c’est d’avoir commandé ces avions là… Inlivrables, tellement ils sont difficiles à produire, à tester, et à faire tomber en marche… Indisponibles la plupart du temps… Etc., …
      Aura t’on un jour la dispo effective de ces avions durant l’exercice? Et le sentiment réel des pilotes Britons, quant à leurs capacités? Mais c’est vrai que depuis 18 mois, on n’entend plus vraiment les cris de joie, et les rodomontades britannique sur la « Dinde » …

  4. BenL dit :

    Je suis dubitatif vis a vis de ce porte-avions et de sa flotte d’aeronefs embarques. Je ne pense pas que cela soit la meilleure des combinaisons pour la RN. Ce GAN va demander un soutien logistique tres important et une dependance de capacite militaire accrue afin de mener a bien ces operations. Je m’interroge sur sa propulsion, sur ses capacites d’engagement ou/et de projection (rayon d’action., de son autonomie, de sa durabilite et finalement de son MCO. Il est evident que je ne suis pas un expert mais en tant que citoyen si l’on decide de se promouvoir de telles armes, il faut s’en donner les moyens. Force est de constater que ce GAN m’inspire pas la confiance.

    • dolgan dit :

      Ils s’en donnent les moyens. Pour le moment ils ont choisi de sacrifier l’armée de l’air et l’armée de terre. Ils réfléchissent même à abandonner les MBT. On peut leur reprocher beaucoup de chose, mais pas de ne pas se donner les moyens de faire naviguer ces deux navires.

      • E-Faystos dit :

        Les grosses unités servent de vitrine et vendent du rêve: c’est plus percutant de mettre en ligne de grosses.unités et son escorte que dix navires de 5000 tonnes polyvalents.
        Et suis du soutien aérien dans le second cas?
        C’est une course en avant.

      • 에르메스 dit :

        Les brits se voient comme un complément des forces OTAN et pas vraiment comme une force indépendante devant tout assumer.
        A ce titre, pour les brits, l’abandon de MBT n’est pas nécessairement la pire option.

        • dolgan dit :

          Non leur justification c’est que les MBT seraient devenu inutiles (ça a du mal à passer chez eux cette excuse).

  5. jyb dit :

    L’annonce du déploiement du gan queen elizabeth date de juillet 2020. Le times a titré « uk s’apprete à affronter la chine avec son nouveau pa » et s’ensuit le discours déterminé à faire valoir le droit etc etc
    Dans le même temps une info a « fuité » dans le south china morning post reprise (assez peu) par la presse uk, comme quoi depuis 2014 ou 2015, les brits formaient des « gradés » chinois du soa (state oceanic administration) dont dépendaient les gardes cotes chinois. au programme des formations : protection des pêches, de la ressources et des activités maritimes, emploi d’avions à la surveillance et l’appui des zee, arraisonnement des navires contrevenants, moyens de dissuasion…
    En 2018 la garde cote chinoise est passée sous l’autorité de l’armée populaire mais les formations ont des cadres du soa ont continué au sein du collège royal des études de défense.
    Donc attendons nous au scénario convenu…des anglais qui passent, des chinois qui aboient en bout de laisse, et vogue le navire.
    On sait comment les pêcheurs vietnamiens ou philippins seront traités.

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Ce sont surtout les US Coast Guards qui ont formé les gardes-côtes chinois…. ce programme de formation et d’échange est passé totalement sous l’écran radar.
      Ce programme existe depuis …. 2001. Il prévoit la présence d’officiers chinois en formation sur les Cutters des US Coast Guards. C’est le secrétaire à la défense de l’époque, Donald Rumsfeld, qui l’a mis sur pied.
      cf http://www.realclearpolitics.com/articles/2006/12/china_and_the_us_coast_guard.html

      Donc le QE brit, quand il s’aventurera en Mer de chine méridionale, aura droit aux Warning Procedures typiques des US Coast Guards, envoyées par radio avec un accent américain, depuis les garde-côtes chinois.

      Sur une autre note, à propos du SOA : le nouveau ministère des Natural Resources chinois dont dépend maintenant le SOA, est placé sous la responsabilité d’un jeune ministre issu des Communist Youth League, Lu Hao.
      Xi Jinping a bien tenté de le marginaliser mais il est obligé de faire avec cette League, c’est LA pépinière des futurs leaders chinois qui noyaute déjà le PCC.
      Lu Hao : Nom à retenir.
      Politicien brillant et ambitieux, inconnu du monde occidental, il fait partie des prétendants futurs au pouvoir suprême en Chine.

      • EchoDelta dit :

        Jeune ministre il a quand même 53 ans… C’est plus un perdreau de l’année ce jeune homme. Il est quand même plus âgé que notre président en exercice.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        çà fait désordre. et ce pauvre donald qui s’échine contre la chine…

  6. HMX dit :

    Avant de les féliciter, on attendra que le HMS Queen Elisabeth dispose de sa pleine dotation de F35 B, ainsi que ses hélicoptères Merlin AEW (Advanced Early Warning) qui tiennent lieu d’AWACS. Mais dans l’ensemble, c’est plutôt une bonne nouvelle pour le Royaume Uni, qui avait tristement tiré un trait sur son aéronavale depuis le retrait de ses 2 porte aéronefs au début des années 2010.
    Vivement des manœuvres communes avec le CDG !

    • dolgan dit :

      On attendra aussi que le F35 ait atteint sa pleine capacité opérationnelle et que les F35B anglais soient mis à niveau (si techniquement et économiquement possible: on connait le sort réservé aux tranches 1 du rafale et de l’eurofighter). ça nous amène à dans 7/8 ans si on est optimiste.

      • Royale Marine dit :

        La tranche 1 du Rafale, produite pour la Marine, a été mise à niveau avec succès…

        • dolgan dit :

          Effectivement, mea culpa je me suis trompé. Mais pas sur qu’on les aurait mis à jour si ça n’avait pas été de précieux M. Et une partie des F35B UK sont les tous premiers, ceux avec défaut structurel réduisant la durée de vie.

      • E-Faystos dit :

        Les rafales de tranche 1 volent sous le dernier standard.
        Les Eurofighter sont au parking.
        Là est la différence.

    • vrai_chasseur dit :

      @HMX
      dès cette année 2021.

  7. Fralipolipi dit :

    Pas mal hors-sujet (désolé), mais clin d’oeil intéressant. Voici une séquence de survol par un A400M du voilier APIVIA de Charlie Dalin (actuel 2nd du Vendée Globe) à qques 200 nautiques au Nord-Est des Malouines (à 1min36) :
    https://www.dailymotion.com/video/x7yhmrt
    .
    Cela nous rappelle que la RAF base et opère un A400M en permanence aux Malouines depuis mi-2018 (en même temps que 4 Typhoon et un ravitailleur Voyager-KC2).
    Et les Malouines, c’est pas à côté (c’est à 12.600 kms de Londres).
    Quand il s’agit de déployer des forces au loin, le UK sait faire.

    • LEONARD dit :

      @Fralipoli
      Ca n’est qu’un ressenti, mais j’ai l’impression de voir sur ADS-B plus d’A400 anglais en vol que de français, à parc équivalent. A croire que le MCO anglais serait plus efficace, ou que les français sont plus « furtifs »?.
      Même réflexion pour les A400 turcs.
      Si vous avez des infos…

      • Fred dit :

        @ LEONARD

        L’excellentissime ADS-B n’est pas fiable, ce n’est pas sa faute, pour différentes raisons (règles nationales, secret de certains convois, défaut de balises …) seule une partie des trajets aériens militaires sont affichés.

        On « voit » effectivement de très nombreux convois de C-17 et A400M anglais aller vers leur base de Chypre, c’est assez impressionnant.
        Amusant, les avions militaires anglais qui ravitaillent Gibraltar, qui ne coupent pas au plus court : ils font un détour à 45° vers l’Atlantique pour ne pas survoler l’Espagne et remontent le long de la côte portugaise :o)

        Mais on ne voit par exemple aucun avion français au-dessus de l’Afrique – on peut comprendre pourquoi – pourtant ce serait possible : j’ai vu une fois et une seule (il y a trois semaines) un Falcon officiel survoler l’Algérie et aller atterrir au centre Mali. Et alors qu’on voit bien les Awacs français faire des hippodromes sur l’Hexagone.

        On voit assez souvent les RC-135 américains sur la Mer noire, mais aussi encore plus souvent des ravitailleurs KC-135 « orphelins » là et sur le Golfe, ce qui n’est pas logique.

        Les seuls chasseurs que j’aies jamais vu, sont de rares F16 belges et néerlandais … Mais tout juste ce matin en ce moment même, un Eurofighter anglais en Écosse et un allemand en Allemagne, une première pour moi :o) [Typhoon allemand « disparu » très vite, il faisait sans doute un exercice avec les F-16 toujours visibles du Benelux-lux]
        Tout de suite, un KC-135 parti d’on ne sais où en France survole la Méditerranée au sortir de la Camargue, mais je suis presque sûr qu’il va « disparaître » … Trois minutes après, c’est fait :o)

        • LEONARD dit :

          @Fred
          Merci de votre réponse, dont je déduis que l’A-A est « furtive ».
          Chypre est aussi une escale pour Bahreïn, apparemment.
          Vu passer il y a peu un Kc135 et un A400 en Afrique, et, plus rare, un A400 Fr traverser le ciel algérien du N au S.
          Joli ballet d’Eurofighters sur l’Est UK ce matin (5-6), (REBEL054 toujours en vol à 17h) et 22 kc135 en vol aux USA, avec 2 B52 qui décollent de Barksdale.
          ADS-B peut servir d’écran de veille sur un vieux P.C, pour les fanas.

        • Fred dit :

          @ LEONARD

          @ vroom a l’air bien passionné et très calé sur le sujet, mais il ne doit pas être dans le coin en ce moment, sinon il aurait certainement réagi … vroom ? Es-tu la ? :o)

  8. dolgan dit :

    IOC. ça veut donc dire qu’ils ont reçu leurs hélicos « awacs ». Tant mieux, j’avais cru comprendre que le programme avait été retardé.

  9. Pluton dit :

    La chine avec quatorze autre pays vient de signer fin 2020 l’un des (le ?) plus gros accord de libre echange « Regional Comprehensive Economic Partnership ». Parmi les membres de ce traite (30% du pib mondial), on compte des pays ayant un different territorial avec la chine : vietnam, indonesie, philippine… Et ceux sensés etre dans le camp US : australie, japon, coree du sud, new zeland.
    Qu »est ce que ca nous rapporte a nous europeen de jouer les gros bras la bas, alors que visiblement sur place ceux concernes ont l’air de prendre une voie plus mesuré…
    L’occident, ces dernieres decennies, est dans des « gesticulations » militaires dont le benefices sont loin d’etre evident, pendant ce temps la, la chine construit lentement mais surement son futur « leadership ».
    Un espoir qu’en europe ou en france qu’ on se reveille ?

    • Royal Marine dit :

      Accord de libre-échange, ne signifie pas accord de défense…
      Par ailleurs, l’Occident défend la libre circulation des navires en Mer de Chine, comme partout ailleurs dans le Monde, en suivant les règles internationales, que la Chine refuse d’appliquer, malgré sa signature de ces mêmes accords…
      Etes vous pour la tranquillité des braqueurs et autres voyous? Pu entretenu par le Parti Communiste Chinois?

      • Pluton dit :

        La chine bloque pas le commerce en mer de chine…. elle a aucun interet a le faire , puisque l’ecrasante majorité du fret dans ces eaux va vers la chine… Tout au plus elle installe des moyens qui pourrait lui permettre dans l’avenir de bloquer certains flux. Et encore une fois elle n’a aucun a interet a le faire physiquement, quand justement elle met en place l’integration des economies de la region, ou elle est incontournable, la simple menace « voilée » de marginalisation d’un tel ou d’un tel est largement plus efficace que arraisonner des bateaux…

        La strategie de la chine c’est de dominer le reste du monde grace a son poids economique, pour cela elle a besoin de securiser ses routes commerciales d’ou deux plans mis en place : la « route de la soie », et le « collier de perle. »

        Le probleme pour l’instant est une question de souverainete, et non de libre circulation , on est dans un bras de fer pour savoir qui est le patron dans la region, et la chine a l’air de le gagner, je pense qu’on lui contestera pas sa presence dans ces eaux. Et la chine fait comme l’occident, elle respecte les regles qui lui convienne, c’est a ca qu’on reconnait une grande puissance.

    • dolgan dit :

      Qui joue les gros bras là bas? On est les seuls à se balader là bas régulièrement et à une exception près (et encore, pekin n’en a pas fait un drame ) ça c’est toujours très bien passé. On a d’excellentes relations avec la marine chinoise. De même, l’europe au grand dam des ricains (qui voit ses deux rivaux s’entendre au lieu de s’affronter) s’entend très bien avec la chine.

      Alors oui, tous les 5ou10 ans, les anglais redécouvrent l’existence de la mer de chine et va y bomber le torse comme son maitre US. Mais ils ne sont plus européens.

      • Pluton dit :

        Je dirais pas qu’on a d’excellente relation avec la chine, les allemands probablement, parce qu’ils parlent le langage du commerce, la france pour la chine est plus negligeable, voire un peu agacante vu nos choix lié a taiwan…
        Et non La GB reste europeenne, meme si je vois ce que vous voulez dire. Cela dit comme il n’y a pas de defense propre a l’union europeenne, que tout passe par l’otan, oui la GB pese autant dans la defense de l’union que la france, peut etre meme plus, vu sa proximité avec la patron de l’alliance…

  10. Thierry dit :

    Preuve en est qu’une grande puissance ne peut pas se passer de porte avion et encore moins d’avions furtifs.
    La Grande Bretagne rattrape son retard à pas de géant, à quand notre tour ?

    • Royal Marine dit :

      Vous êtes grotesque! Tout simplement…

    • dolgan dit :

      Remettons l’église au milieu du village: ils nous arriveront peut(être à la cheville dans 10ans. Et à ce moment là, il n’est pas exclu qu’on doive leur envoyer des rafales pour les aider à tenir leur permanence opérationnelle au dessus du RU tellement ils sont en train de sacrifier leur armée de l’air pour ça. Si au moins ils avaient pris du F35A …

    • Plusdepognon dit :

      @ Thierry
      La Royale demande des investissements lourds et fera avec ce qu’elle a :
      https://www.meretmarine.com/fr/content/face-laccroissement-des-menaces-la-marine-nationale-releve-son-niveau-dentrainement

    • chill dit :

      ce ne sont pas des porte avions efficients et vous saouler le monde avec de terme fourre tout furtivité, les beefs auraient du se doter d’un catobar sur les deux afin d’avoir des avions avec un peu d’allonge, ce qui n’est pas le cas du f35B et une inter opérabilité avec nous et les PA géants ricains .

    • Gribeauval dit :

      Preuve? Quelle preuve? En QUOI est-ce que c’est une preuve?
      Quand Thierry voit un sanglier traverser la route, il en déduit que le théorème de Pythagore et faux…
      La Grande Bretagne possède deux portes avions conventionnels, sans avions, sans catapultes, dont l’un vient d’atteindre son IOC, nous avons un PAN à catapulte équipé et éprouvé depuis des années. Qui a du retard sur qui?

    • Sinope dit :

      @ Thierry c’est un porte aéronef pas un porte avion: pas de catapultes et pas de brins d’arrêts. Actuellement il n’y a pas d’appareils supersoniques embarqués furtifs en service. F 35 B et F 35 C ont des problèmes de structure pour atteindre cette vitesse.

      Bref à ce jour nous n’avons pas de retard sur les anglais en la matière.

    • NRJ dit :

      @Thierry
      Si vous appelez retard le fait de passer d’un porte-avion CATOBAR pouvant envoyer des avions comme le Rafale M ou le F-18SH à des porte-aéronefs à décollage vertical n’envoyant que des avions, certes furtifs, mais avec des performances à peine supérieures au F-16 des années 70 (notamment à cause du moteur vertical), ben effectivement on est en retard. Mais la vraie raison est qu’on préfère aller à contre-courant.

  11. Ju dit :

    Question d’un non initié au domaine aéronautique, le rafale peut il décoller et atterrir à partir de ce porte avion? Dans le cas positif, ça permettrait de prouver sa capacité auprès de l’Inde pour un futur contrat.

    • Lucy dit :

      Attérir certainement pas car ces PA n’ont pas de brains d’arrêts.
      Décoller devrait être possible, mais probablement avec une charge réduite.

    • Waroch dit :

      @Ju: Non. C’est un porte-aéronefs STOVL: décollage court assisté par un tremplin, atterrissage vertical. Le Rafale, le Super Hornet, le F-35C etc sont des avions compatibles avec des systèmes CATOBAR ou éventuellement STOBAR: décollage par catapultage ou tremplin, mais surtout réception par brins d’arrêt. Les QE ne seront interopérationnels qu’avec l’US Marine Corps et les éventuels F-35B italiens ou espagnols. Quant à l’Inde, c’est du STOBAR, donc compatible avec le Rafale avec une charge réduite par rapport à un catapultage.

    • Royal Marine dit :

      Evidemment! Quels sont les avions qui opèrent sur le Charles de Gaulle?

      • Fred dit :

        @ Royal Marine

        Un peu fatigué par les fêtes peut-être, ou réponse trop précipitée ? ;o)

    • ekiM dit :

      Non, ce sont des portes-aéronefs STOLV et non pas STOBAR. L’atterrissage est vertical, comme un hélicoptère. Les brits sont donc liés au F35B comme une tâche sur un matelas. Choisir ce mode était une grossière erreur mais ils vont devoir boire le calice jusqu’à la lie.

    • Gandalf dit :

      En theorie le Rafale peut decoller du porte avions QE (avec emport reduit en carburant et munitions). Par contre le Rafale ne pourrait pas atterrir sur le QE car il n’est pas equipe de cable sur le pont pour attraper l’avion.

    • Antechristo dit :

      Moyennant de le gruter sur le pont d’envol, le Rafale M est théoriquement capable de décoller depuis un pont d’envol avec tremplin (dur de se prononcer quant à l’emport possible en carburant et armement ; des simulations informatiques ont été réalisées par Dassault Aviation, mais très peu d’infos existent à ce sujet en sources ouvertes).

      Le RFM sera cependant dans l’impossibilité de revenir se poser : les PA STOVL comme le HMS Queen Elizabeth ne disposent pas de brins d’arrêt et du système de presse hydraulique situé sous le pont d’envol
      (contrairement aux PA STOBAR des marines russe, indienne et chinoise).

    • Sam dit :

      Non, les systèmes de décollage et d’atterrissage sont différents.

      https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/flotte-de-porte-avions-comparaison-internationale

    • Fred dit :

      @ Ju

      Pas de brins d’arrêt, atterrissage impossible. Ce n’est pas le cas des PA indiens.

    • Alpha dit :

      @ju
      Le Rafale, pour décoller d’un PA britannique, oui certainement, mais pas atterrir…
      Les PA britanniques ne disposent pas de brins d’arrêt à contrario des porte-avions indiens qui en ont pour recueillir leurs MIG29.

    • Fox3 dit :

      Pas du tout convaincu par l’intérêt de ce GAN…
      au mieux, dans le coup de com de l’Allier américain , on parle d’une capacité à projeter une douzaines d’avion de combat , à l’armement (au moins en quantité) et l’autonomie très limités… vu la taille du GAN, le rapport bénéfice /moyens engagés me paraît très faible… mais bon, c’est le choix F35…
      Par contre, et comme d’habitude, les britanniques disposeront d’une force anti-sous-marine très impressionnante lorsque le GAN sera de sortie… entre les Merlin du QE et les linx des types 23 et 45… il ne fera pas bon se balader sous l’eau.

    • Fox3 dit :

      @ju
      On pourrait imaginer qu’il en decolle, en utilisant toute la piste et pas très chargé…
      mais comme il n’y a pas de brins d’arrêt, il n pourrait pas apponter…

    • Max dit :

      Pas de brins d’arrêt alors pour atterrir c’est niet.
      Décoller oui, des essais avaient été fait pour le marché indien. Mais je ne connais pas les angles de ces tremplins anglais et indien.

      • dolgan dit :

        Et je me demande si il ne faut pas une adaptation du train avant pour encaisser les efforts liés au tremplin. J’ai ce souvenir, mais je ne sais plus si c’est lié au rafale.

    • Ératosthène dit :

      @Ju : Oui, c’est possible. Évidemment pour décoller (certes avec moins de charge) et pour l’atterissage, il faut qu’un tremplin soit installé, peut-être à mi-chemin entre tremplin de décollage et tremplin à ski à sens inverse. Il faut par ailleurs que ce tremplin ait une ouverture pour laisser passer l’avion au décolage et un treuil pour descendre l’avion au niveau du pont.

  12. philbeau dit :

    Intéressant , merci . Les anglais ont de beaux restes encore …

  13. Thanksgiving dit :

    Meilleure vanne de la semaine: le Royaume-Uni essaie de se faire éjecter du programme F35 en refusant l’extradition de Julien Assange.

    Sinon, l’agrandissement de la base d’Oman se passe bien?

    • Fred dit :

      @ Thanksgiving

      Julian. Une victoire de la démocratie.

      • Ératosthène dit :

        Quelle démocratie ?
        Une victoire du nationalisme britannique oui.
        C’est un traître. Il devrait être pendu sur la place publique.

        Parce que le concept de « lanceur d’alerte » est curieux et fonctionne à sens unique.
        Quid du général de Villiers qui a dû « démissioner » parce que Macron se moquait de son alerte sur l’armée ?
        Quid du général Soubelet qui a été évincé après son alerte sur la délinquence ?
        Quid du journaliste qui a signalé l’existence du « Mur des cons » qui a été sancionné, en particulier par le syndicat des journalistes ?

        • Gribeauval dit :

          Un australien révèle l’existence de bavures et de crimes de guerres commis par l’armée US, et vous criez au traitre?
          Vous n’êtes pas le couteau le plus aiguisé du tiroir vous… Vous votez?

      • Ératosthène dit :

        @Fred : Je vous prie de m’excuser. J’ai confondu le renseigneur ou la renseigneuse avec Assange. Je retire ce que j’ai écrit au propos d’Assange.
        Je maintiens ce que j’ai écris sur le concept de « lanceur d’alerte ».

  14. fougasse dit :

    « dont l’escorte était composée de deux contre-torpilleurs de type 45 »
    M Lagneau, comme vous le savez sans doute, l’appellation de « contre-torpilleur », n’est plus utilisée depuis… la 2e Guerre mondiale.
    En anglais, on dit « destroyer ». Après la 2e GM, la marine française a longtemps utilisé « escorteur d’escadre » avant de revenir à « frégate »…

    • Françoise dit :

      @fougasse : L’appelation « contre-torpilleur » a été abandonnée par ceux qui s’abaissent devant les Britanniques, les États-Unis, les Australiens, les Néo-Zélandais, en adoptant leur langue.
      .
      « Mon cher Ministre, j’ai constaté, notamment dans le domaine militaire, un emploi excessif de la terminologie anglo-saxonne. Je vous serais obligé de donner des instructions pour que les termes étrangers soient proscrits chaque fois qu’un vocable français peut être employé, c’est-à-dire dans tous les cas »
      .
      Charles de Gaulle à Pierre Messmer, 19 juillet 1962
      .
      C’est Macron qui égraine ses phrases de mots anglais.
      .
      Après tout, chacun ses références.

  15. will dit :

    Content que les rosbeefs puissent enfin déployer une force de ce type, on regrettera quand meme toujours le fait d’avoir choisi la version B VTOL a une version CATOBAR.

    Sinon le rafale STOBAR ca en est ou ?

    • Sinope dit :

      @ Will pas besoin d’une version spécifique, compte tenu de l’absence de catapultage un Rafale M avec un train avant allègé suffit.

  16. Max dit :

    J’espère que la vie de la Royale Navy sera plus calme que ces dernières années parsemées de problèmes techniques et industriels sur ces différents navires les plus récents.

  17. Max dit :

    Pas de brins d’arrêt alors pour atterrir c’est niet.
    Décoller oui, des essais avaient été fait pour le marché indien. Mais je ne connais pas les angles de ces tremplins anglais.

  18. oryzons dit :

    Quelle configuration bâtarde ces PA Brit !

    Pas de CATOBAR = pas de Hawkeye, beaucoup moins d’emport et d’allonge pour les avions, et pas de full interopérabilité avec l’USN et la Royale.
    Pas STOBAR = ZERO possibilité d’accueil d’autres avions que les F35B, merci pour les possibilités d’évolutivité, et zéro possibilité d’interopérabilité avec autre choses que d’autres F35B
    Pas de Radier = pas de véritable capacités de projection vers la Terre
    Pas de propulsion Nuke = moins cher mais plus de limites et contraintes opérationnelles

    Je ne comprend rien à ce qu’ont voulu faire les Brits.
    La France conçoit un PAN, ça je comprend.
    L’Italie conçoit des LHD qui sont également capable d’accueillir des F35B, ça je comprend.
    Même chose pour les USMC d’un côté, et l’USN de l’autre.
    La config Brit ne répond quant à elle à absolument aucune logique.

    Mais tant mieux pour eux tout de même.

    • blondin dit :

      c’est sur que quitte à se contenter de F35B, ils auraient pu faire un PA du type des America US, avec une capacité en F35 similaire mais avec en plus une capacité amphibie, avec radier, hangar véhicule… comme les US le font sur le LHA-8. Et tout ça dans moins de 50 000 T ! à comparer aux 70 000 T des QE, pour 24 F35B et qqes hélico, le concept est vraiment surprenant et pas très logique.

      • dolgan dit :

        12 F35B. Pour l’heure (même si vu de France c’est absurde), l’ambition brits c’est un contrat opérationnel à 12 F35B marine dispo FOC sur 1 PA à la fois. Pour pas trop passer pour des cons, ils ont dit qu’ils réflechissaient à augmenter cette cible, on attend toujours une dicision.

  19. Vins dit :

    Ce qui me frappe le plus, c’est le manque de vision des occidentaux. On s’enlise dans des programmes pharamineux pendant que russes et chinois développent de nouvelles technologies bien moins coûteuse.
    Alors, en passionné de navigation, j’admire ces bateaux, mais au niveau stratégie militaire, ils sont totalement dépassés.

    • dolgan dit :

      De quoi parlez vous? La marine russe fond comme neige au soleil et la marine chinoise copie/vise les standards occidentaux.

  20. dolgan dit :

    Petite question: les F35B brits auront une capacité de ravitaillement entre eux type nounou?

  21. Bébert dit :

    Un oubli majeur dans le propos et tous les commentaires, la RN disposera du sister ship de ce PA dans deux ans. La construction du Prince of Wales est en effet bien avancée. Ce qui permettra donc à la RN d’avoir, si les Anglais le souhaitent, une permanence opérationnelle à la mer d’un GAN. Ce qui ne sera plus jamais le cas pour la France. Cette permanence est désormais un paradigme majeur, surtout avec la montée en puissance depuis quelques années des conflits en Méditerranée qui nécessitent souplesse et rapidité de déploiement dans lesquels un PA constitue l’outil majeur.

    • oryzons dit :

      Je ne vois pas le rapport.
      La pertinence du format choisi par le UK n’a rien à voir avec le fait d’en produire plus ou moins.
      Le deuxième PA n’est pas gratuit n’est-ce pas ? Et le fait qu’il arrive si vite est limite ubuesque.
      D’ailleurs au passage il est fini depuis 2019 !
      Ils vont déjà avoir du mal à armer le premier et remonter en compétences dessus, mais qu’est-ce qu’ils vont faire du deuxième ? Ils vont mettre quelques hélicos dessus et avoir un navire complètement surdimensionné et paradoxalement moins polyvalent et moins bien taillé pour ce type d’usage qu’un Mistral.
      Bref, ni fait ni à faire.

      Pour rappel les Brits ont voulu nous en refourguer un … pour n’en avoir qu’un qui soit équipé de catapultes et de F35C.
      Au final on leur a dit niet et ils ont du conserver les deux, et puisque cela aurait couté une blinde de modifier le premier, et qu’ils étaient obligés de finir les deux, ils les ont conservés tels quels et du prendre le très cher F35B.

      https://www.meretmarine.com/fr/content/la-france-etudie-lacquisition-du-porte-avions-hms-queen-elizabeth

      Donc essayer de transformer ce fiasco anglais en un truc où l’on prend la leçon… Faut arrêter l’autoflagellation à un moment.
      Si on veut deux PAN, on fait les arbitrages budgétaires nécessaires et on fait deux PAN. Point.

    • Françoise dit :

      @Bébert : Quelqu’un qui se respecte écrit et dit « navire frère ».

  22. B.M. dit :

    Une particularité du GAN britannique c’est que, depuis 2006, les avions embarqués n’appartiennent plus à la FAA (l’aéronavale british) mais à la RAF. C’est une décision qui avait été prise lors du retrait des sea-harrier et leur remplacement par des harrier GR7 pour faire des économies d’échelle. A partir de là les anciens porte-aéronefs british n’ont quasiment plus jamais vu d’avions à leur bord, la RAF ayant toujours trouvé de bonnes raisons pour ne pas leur en envoyer.
    On peut donc craindre que cela se reproduise à l’avenir et que ces nouveaux porte-avions soient sous employés.