Futur porte-avions : La reprise des Chantiers de l’Atlantique par Fincantieri est à deux doigts de tomber à l’eau

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

94 contributions

  1. Auguste dit :

    Tout a été fait pour.Ce qui est étonnant c’est que ça ait pris tant de temps.

  2. JC dit :

    Ne cherchons pas plus loin l’origine du futur repreneur. Un coup d’œil outre-Rhin et nous aurons la réponse. Mutti Merkel doit bien avoir un nom à proposer. Le dépeçage de l’industrie française continue. Alléluia ! Lorsque l’on fera le bilan du parcourt de Macron d’un ministère important à l’Élysée, on se rendra compte à quel point de son degré de nocivité pour les intérêts français.

    • JC dit :

      « parcours » bien sûr

      • intruder dit :

        l autre jour quand on vous a marché sur le pied dans le bus, c etait pas aussi de la faute de Macron? non mais faut arreter!!! tout a commencé quand on a démantelé la CGE , la compagnie générale d electricité , l équivalent francais de SIEMENS ou de GE pourtant ultra bénéficiaire!, cad il y a 40 ans de cela!

        • JC dit :

          OK pour la CGE. mais depuis 2014 (ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique) jusqu’à aujourd’hui, qu’a fait de positif Macron pour l’industrie française ? À part prendre des postures guerrières qui ne flattent que son égo, il fait comme ses prédécesseurs : il prend ses ordres auprès de Merkel.

          • intruder dit :

            oui bien sur, d acc avec vous , mais le mal est plus profond, inutile de tout lui mettre sur le dos, l anti macronnisme primaire c est un peu lassant a force, il n est pas ^pire que les autres! ce n est que la continuitée…. : que des glands depuis Pompidou!

    • Auguste dit :

      Pour rappel,on s’est rabattu sur Fincantieri parce que les Allemands avaient refusé.La marine allemande n’est pas très francophile et Merkel devra lui tordre le bras pour une alliance,ou bénéficier d’accords qu’on ne peut refuser.

    • Castel dit :

      Quel « dépeçage » de l’industrie Française ?
      L’essentiel justement est que nous gardions le contrôle de nos dernières entreprise stratégiques, comme le gouvernement vient de le faire également avec « Photonis »
      Qu’on le critique le jour ou il fera quelque chose qui semblera contraire aux intérêts du pays, je serai le premier à applaudir, mais quand on le critique lorsque les décisions vont dans le bon sens, je n’y vois que du parti pris de votre part.
      Quand à votre hypothèse d’un repreneur outre-Rhin, en supposant qu’elle se vérifie un jour, je suppose que l’état Français conservera une minorité de blocage suffisante pour empêcher toute délocalisation du site, et l’essentiel sera aussi de veiller à ce que celui-ci n’amène pas un investisseur Chinois plaqué dans se bagages !!

      • JC dit :

        Minorité de blocage ? Tout est dans le mot minorité. Le report annoncé d’un mois est une fumisterie, une de plus. Le temps de laisser aux allemands pour peaufiner leur habituel schéma tactique. On amène les fonds et on prend le savoir faire ou le marché. Dans très peu de temps, l’opinion publique apprendra la mort d’Airbus France, alors qu’outre-Rhin, la mise en place d’Airbus Deutschland est actée depuis longtemps. Nos gouvernants font depuis de nombreuses années, dans leur froc dès qu’il faut affronter Merkel. Sur le cas de Saint-Nazaire, à qui profitera le retrait « forcé » du groupe italien ? Pas à la France, en tous cas. Au fait pour Photonis, on a le nom du ou des repreneurs ?

  3. PK dit :

    On marche sur la tête quand même…

    Parler « en même temps » d’entreprise stratégique et filer 50% à un étranger, Ubu n’est pas loin.

    Et on se marre « en même temps » quand l’Europe, pardon la Germanie (incapable de s’interfacer pour bosser, mais pas pour piller) vient jouer les troubles-fêtes au milieu d’une affaire franco-italienne…

    • Euclide dit :

      @ Pk
      Au jour d’aujourd hui le chantier naval n’est pas vendu à l’Allemagne
      Ce qu’il faut comprendre c’est qu’Europe hormis les chantiersnordiques 3 grands groupes se partagent les bateaux de croisières
      L’ Allemagne avec Meyer Werft , l’italie avec Fincantieri et la France avec les Chantiers de l’Atlantique .

      • JC dit :

        Honnêtement, si les italiens sont écartés, vous ne pensez pas que les allemands se feront une joie de rejoindre la poche de Saint-Nazaire ? Tout ce qui est stratégique en Europe se décide à Berlin, que cela nous plaise ou pas. Et puis on a le SCAF en projet, pourquoi pas un deuxième PA pour la Kriegsmarine ?

    • Dante dit :

      @PK : C’est bien facile de critiquer mais pour être majoritaire dans le capital de nos entreprises stratégiques il faut du pognon que l’on a pas. Et ne ressortez pas l’argument d’aller le chercher chez les riches (pour la gauche) ou chez les chômeurs (pour la droite)…
      La solution parfaite n’est pas à porté de bras et l’Etat pour une fois joue suffisamment d’astuce pour faire correctement son travail. A moins que vos compétences hors normes pourront nous tirer d’affaire sait-on jamais ?

      • PK dit :

        La solution du pognon existe : il suffit de faire cesser le scandale des cartes VITALE (7 à 10 millions de cartes surnuméraires) pour récupérer ne serait-ce que 50 milliards d’euros par an… Une paille quoi !

        Problème : pour s’attaquer à ce problème, il faut s’attaquer au problème de l’immigration…

  4. Orion dit :

    Si le domaine est si porteur, pourquoi ne pas le garder pavillon français ?
    Quelqu’un pourrait m’éclairer ?

    C’est dingue quand même, on retrouve toujours notre partenaire allemand à chaque dossier stratégique. Et à chaque fois j’ai l’impression qu’on leur demande permission.

    • Jean-Louis dit :

      Quand les coréens ont jeté l’éponge, Saint Nazaire était leur seul chantier naval bénéficiaire, et il l’ont mis en vente pour toucher une grosse somme pour essayer de redresser les chantiers coréens face à la concurrence par le bas des chinois et par le haut des japonais.

      • Vivo dit :

        Lol, va voir les derniers CMA-CGM, méthaniers, super-ferries et bientôt paquebots que les chinois ont construits, tu verras si c’est du low-cost.

        Ah la mauvaise foi, j’te jure.

  5. MAS 36 dit :

    On critique souvent le Sénat. Dans le cas présent les sénateurs on cherché à comprendre qui était qui , et connaître les répercussions futures de la cession-coopération. Ils ont défendu l’intérêt national. En revanche en creux nous comprenons que le gouvernement aurait été léger dans cette affaire.

    En fait ça demande un grand travail de renseignement , d’analyse et de prospective. D’où l’intérêt également d’avoir les « services » dédiés.

  6. tchac dit :

    En quoi c’est problématique que l’état reste actionnaire à 100% ? Le dogme du libéralisme ? Du laisser faire ? De la concurrence libre et non faussé (lol) ?

    • robin darbin dit :

      Dans ce cas les premières nominations seront pour les postes de Directrice(teur) au développement durable et Directrice(teur) à la Diversité et à l’ Egalité . Quant à la productivité elle égalera les plus grandes heures du conseil général de l ‘Ariège.

    • Héron dit :

      Il ne faut pas oublier que les chantiers de l’Atlantique, ce n’est pas uniquement des bateaux militaires mais aussi des paquebots et des navires de croisières. Ces dernières activités ne rentrent pas dans le champ de compétence de l’Etat Français et l’Etat n’a pas vocation à le devenir.

    • Paddybus dit :

      Posez vous la même question pour EDF, et bien d’autres… pourquoi le prix de l’électricité explose…. tous le monde sait pourquoi… mais personne n’envisage de remettre le dogme en cause… macreu est aussi celui qui avait lié un pacte d’actionnaire sensé voter comme l’investisseur chinois pour l’affaire de l’aéroport de Toulouse…
      Il semble qu’un début d’inflexion soit en cours, au sujet de la privatisation des barrages hydro-éléctriques…. mais peut-être n’avons nous pas compris la manoeuvre sous-jacente…

    • Leroux dit :

      C’est l’union européenne qui l’interdit. C’est pour ça qu’elle cherche actuellement à démanteler EDF et notre filière nucléaire pour la remplacer par des acteurs privés. De plus l’Allemagne ne supporte pas de voir la France être devant elle dans certains domaines. L’Allemagne fait et fera tout pour que l’on soit derrière eux.

      • Nexterience dit :

        C’est faux de dire que c’est l’UE qui veut diviser EDF. Voir la Tribune.

      • Albatros dit :

        LUE veut juste de la concurrence au profit du consommateur. Elle n’interdit pas que des États soient propriétaires de parts sociales…
        Ce que nos gouvernants nous cachent car eux veulent des privatisations. Synonymes de revenus
        Vente bijoux de famille…

    • Lothringer dit :

      Le rôle de l’Etat n’est pas d’être un industriel. L’histoire des 40 dernières années a montré que l’Etat est un mauvais gestionnaire industriel. Mais il peut être un accompagnant. Lorsque l’Etat est « trop » actionnaire, il place un double-profil polytechnicien-ENA à la tête de l’entreprise. Et c’est la garantie de l’écroulement. Un Etat limité à 25-35% est suffisant.

      • Un_Citoyen dit :

        Ne comparez pas l’ENA et Polytechnique où de très bons profils sortent de cette dernière (pas toujours, l’humain est imparfait…).

      • Paddybus dit :

        Permettez moi d’être en désaccord profond…. l’état « normal » sait être un chef d’entreprise sérieux…. pensez aux programmes tant civils que militaires lancés dans les années 50 et 60…. qui ont aboutis à la Bombe nuc Française, au programme nucléaire civil, à l’amélioration des routes avec une DDE qui faisait du bon boulot, un réseau ferré qui fonctionnait, au programme de télécoms qui avait donné à la France un réseau téléphonique de premier ordre au début des années 80… à des entreprises de production de matériel militaire de qualité… à de la recherche fondamentale de haut niveau comme l’ONERA, le CEA, Les fusées Françaises, l’aéronautique nationale… et même les constructions navales….
        Tout cela avait trés correctement marché, jusqu’à l’arrivée d’idéologies délétères et d’irréalisme teinté d’irresponsabilité…. qui ont pillé tout cela par la politique des copains et l’esprit d’abandon…. jusqu’à nous livrer aux mains d’étrangers pas même élus…..!!!!!

      • PK dit :

        Non, c’est faux. EDF (ancienne version), la SNCF (ancienne version) ou La Poste (ancienne version) sont des exemples de bonne gestion étatique.

        En fait, la seule erreur de l’État est d’avoir permis l’entrisme par le syndicalisme dans ces groupes. À l’instar de l’armée, les corps de l’État devrait être neutre, donc absence de syndicats (surtout qu’il n’existe qu’une sorte de syndicats autorisé depuis 1946 au premier tour, autant dire qu’il y a une absence de reconnaissance de la pluralité de la représentation).

        • Michel dit :

          N’oubliez surtout pas les énarques qui caviardent totalement l’administration française et fait encore plus de mal que les syndicats !
          Car les vrais patrons des administrations c’est eux, ils sortent de l’ENA et rentrent tout de suite dans les ministère et apres c’est la politique des copains qui se cooptent entre eux, qui n’en font qu’a leurs tetes quelques soit la couleur du partie à la tete de l’état, les politiques changent aux gres des élections mais eux sont encore et toujours la ….
          Il y a suffisamment d’ouvrages et d’articles de journalistes sérieux qui traitent « ce problème grave » sans faire de Pub par exemple « La trahison des invisiles » auteurs :
          Thierry Merle, entrepreneur, dirigeant d’une ETI familiale, administrateur de banque, est aujourd’hui conseil en stratégie d’entreprise et consultant en gouvernance familiale.
          André Touboul, Sciences-Po 1968, est avocat honoraire.
          Rien que le titre vous donne le ton de l’ouvrage…..

          Et je ne parle pas des conséquences quand ils viennent « pantoufler » dans le privé dont ils deviennent des dirigeants et quand ils repartent, de trop nombreuses fois, la (les) société (s) sont en difficulté par leur inculture de l’entreprise privée…..

          • Paddybus dit :

            Il est probable que la faute en est assez bien partagé… oui, la politique des copains existe, mais les syndicats pourris devraient se lever face à une gestion hasardeuse…. ils ont de tout temps préféré pactiser avec le diable… histoire de tirer eux aussi les marrons du feu.
            Je crois que l’avis de PK est assez pertinent…la protection de l’état devrait remplacer les syndicats…

        • Castel dit :

          Oui, mais vous oubliez France Télécom, et les factures parfois pharamineuse et souvent injustifiées, notamment à l’époque du minitel, par exemple…
          Il suffit de comparer avec les factures actuelles, depuis l’ouverture à la concurrence, pour se rendre compte de ce que peut apporter celle-ci au consommateur….

    • Castel dit :

      Il suffit de se rappeler les grandes heures de Renault :
      Quand l’entreprise était déficitaire(souvent), c’était au contribuable de renflouer les caisses, et quand elle était (rarement) bénéficiaire, c’était immédiatement des grèves pour réclamer des augmentations de salaire !!
      Si vous voulez prendre ce risque dans l’avenir, c’est à vous de voir….

      • Michel dit :

        Maintenant c’est les actionnaires qui ramassent le pactole et l’augmentation de salaire c’est une aumone et souvent l’augmentation est réduite à zéro avec le discours habituelle de « notre chere élite ultra capitaliste » ….
        Et je suis loin d’avoir des idées « gauchistes » il n’y a qu’a regarder le niveau de salaire dans le privé, à part certains grand groupes et certaines entreprises gérées équitablement, c’est la dégringolades en terme de revenues pour les salariés……

        • Michel dit :

          Paddybus
          C’est les syndicats des Chantiers de l’Atlantique justement qui ont soulevé le « lièvre » de Fincantieri aupres des politiques : députés, maires, sénateurs, président du conseil régional, à ma connaissance pas le patron des Chantiers de l’Atlantique comme par hasard,
          Dans une boite privée heureusement que certains sont intelligents et font connaitre certaines dérives de leur direction et actionnaires, car ces derniers quand il s’agit de ramasser le « pognon » ils ne sont pas les derniers quitte à couler la société, les patrons et actionnaires voyous cela existent….. Comme partout ils y a des personnes intègres aussi bien parmi les pdg ou parmi des syndicalistes…

  7. Un_Citoyen dit :

    Fincantieri…il semble qu’ils aient des liens avec la Chine en plus, voulait-on faire entrer la Chine à Saint-Nazaire ?
    En fait que les italiens souhaitent donner le port de Trieste aux chinois, c’est leur choix et aussi leur problème d’ailleurs, qu’il laissent aux autres la souveraineté sur leurs ports.

    • Lothringer dit :

      Là où c’est encore plus vicieux, c’est que les Chinois sont également d’excellent pirates informatiques.
      Et que TOUTES les grandes entreprises ont pris la « bonne habitude » d’avoir leurs ordinateurs « critiques » (qui hébergent les plans top-secret, la R&D et les bases de données) sur des serveurs qui ne sont pas isolés de l’internet. Tout au plus mettent-il des « sécurités » qui finissent toujours pas être violées…et dont ils s’en rendent compte plusieurs mois ou plusieurs années plus tard.
      Donc se mettre en relation avec des Chinois, c’est déjà leur entrebâiller la porte. Recevoir des stagiaires (techniciens, élèves ingénieurs, …etc…) c’est de mon point de vue une faute lourde (qualification du code du travail). Idem pour tous les laboratoires scientifiques (médicaux, biomédicaux, physique) français qui reçoivent des « stagiaires » chinois. CHAQUE chinois qui entre dans dans une entreprise française est un espion.
      Exemple il y a quelques années : une stagiaire chinoise à l’ENA qui a beaucoup utilisé la photocopieuse pour copier des dossiers nombreux et variés. Elle n’a pas été assez discrète, et je crois qu’il lui a gentiment été demandé de retourner dans son pays.

      • v_atekor dit :

        Pas toutes. Il existe plusieurs entreprises qui ont pris la sécurité informatique à bras le corps, et chez certaines il faudrait littéralement une opération militaire imposante pour accéder aux données, et je ne suis pas sûr qu’ils arrivent à les récupérer sans les avoir au préalable anéanties.
        .
        A titre personnel, je me préoccupe plus de données civiles qui ne comportent aucun secret, mais dont l’accès par des pirate est de nature à mettre à terre le pays en entier : la sécurisation des données dans un hôpital ou sur un réseau de distribution d’eau ou d’électricité…
        .
        Certains pirates ont paralysés des hôpitaux via des pompes a insuline connectées pour être pilotées en groupe par des infirmières. Dans ces domaines, il n’y a pas une forteresse abritant un réseau informatique séparé dont les disques sont stockés dans des armoires blindées….

    • Auguste dit :

      Le port de Trieste,relié à Hambourg par voie ferrée, a été acheté par Hhla,société de transport et logistique allemande (chemin de fer-containers)
      Hambourg,c’est 15 liaisons portuaires avec 100 ports chinois pour 3 millions de containers.
      Hambourg c’est 235 liaisons ferroviaires avec 27 villes chinoises pour 120 000 containers.(on vise les 940 000)
      Hambourg c’est 550 entreprises chinoises qui s’y sont installées.
      Tous ces chiffres datent de 2019 et sont appelés a être augmentés 10% l’an.
      Pendant qu’on se défoule sur l’Italien,l’Allemand bosse et on sera tout surpris le jour ou il nous bouffera le c..

      • Michel dit :

        Le business avec la Chine va diminuer dans les prochaines décennies…..au fur et à mesure que les salaires augmentent, le salaire moyen en Chine est rendu au niveau de celui de la Roumanie, le Chine est devenu un pays agressif dans tout les domaines car le PCC à peur, ils voient bien ce qui se passent :
        Les mesures de Trump contre cette dernière sont les bonnes, le prétexte est bidon mais en réalité ce qui est visé c’est le pillage technologique ……Avec Biden les choses ne vont pas changer.
        la Chine ne possède pas de matières premières, ils se mettent à dos : les Australiens qui sont leur principal fournisseur de charbon, tous les pays de la région Indo pacifique à part le Pakistan, la Corée du Nord et la Russie (pour combien de temps ??? eux ont des ressources Gaz, charbon pétrole )…..
        Ne maitrise pas les composants électroniques les plus « pointus » qui sont maitrisés par les USA, Japon, Coree du Sud, UE, Taiwan……
        Et tout ce que j’espère c’est que nos dirigeants et nos entreprises de l’UE regardent la Chine tel quel est : une dictature, un pays qui ne respectent pas les traités (Hong Kong), ne respecte pas le droit à la propriété, pille systématiquement les technologies des pays concurrents, agressent tout les pays qui les critiques, à des vu expansionniste quitte à provoquer une 3emeGM et je le pense vraiment, car ils sont (le PCC) dans un schéma « de fuite en avant » sans que nous connaissions les conséquences à court moyen terme.

        • Fred dit :

          @ Michel

          … Et ils ne produisent pas la moitié de leur consommation alimentaire, ce qui est très risqué pour un Impérialisme.

          • Michel dit :

            Merci, Je l’avais oublié c’est effectivement exact
            De plus la préemption de terres en Afrique quitte a affamer les populations locales, sans compter les peches illégales effectuées dans les ZE de ces pays africains, je pense que si nous réfléchissons plus longtemps nous trouverons encore des sujets à mettre sur la table ……..

    • Giuseppe dit :

      Le port de Rijeka (Fiume) un peu plus au sud est contrôlé par une société chinoise pas celui de Trieste. Revoyez vos sources s’il vous plait.

  8. LEONARD dit :

    Bon, l’Etat n’était plus chaud pour la fusion, Fincantieri plus chaud pour l’acquisition, la Commission de la Concurrence demande des infos supplémentaires sur l’alliance Fincantieri CSSC, Fincantieri ne les fournit pas, accusera la Commission Européenne, qui se dédouanera, et tout le monde soufflera.
    Même si le ciel de la construction de paquebots s’assombrit à moyen terme, la visibilité à 5/7 ans est suffisante pour ré-imaginer un mécano capitalo-industriel plus souverain.

  9. Ricko dit :

    Assez discuter ! Ces chantiers sont stratégiques pour la France pour les raisons invoquées et il y a le savoir faire pour construire des navires de croisière. L’état nationalise point barre. On en profite pour en faire une vitrine du savoir faire français en proposant des paquebots ayant des technologies de propulsion moins polluantes et plus performantes.
    Le premier ministre convoque les syndicats pour qu’ils participent au projet (afin d’éviter les grèves à répétition qui tueraient dans l’œuf le projet) et on s’allie avec les Allemands.

    • Intox dit :

      On nationalise pour des raisons d’indépendance, mais on s’allie avec l’Allemagne. Où est la logique ?
      Ritals pas bien ! Teutons bien !

    • Math dit :

      N’exagèrerons rien sur la science du sénat. Le sénat est un repaire de FM qui n’ont eu de cesse de faire des bêtises tout en coutant particulièrement cher. Leur élection est opaque, leur comportement est opaque, sauf pour quelques initiés/illuminés. Les FM servent leurs intérêts, pas la France. La preuve encore dans cette lamentable affaire. Si une alliance avec l’Allemagne est supérieure à une alliance avec l’Italie, il faut m’expliquer pourquoi. Parceque du côté des relations avec la Chine, il semble qu’italiens comme allemands jouent leur partition, tandis que nous voudrions en jouer une avec l’Inde et que ça tombe à l’eau. On entend plus vraiment parler de Rafales en Inde. Notre aide côté Kaveri n’a rien donné alors que nous avons pris des positions position pro-indiennes sur de nombreux sujets. Les allemands, eux continuent à fond avec la Chine, comme les Italiens.

      • Desty dit :

        Franc-Maçon ou pas, les sénateurs ont tout de même beaucoup moins l’air de glander que nos députés qui sont au 3/4, voir au 7/8 absents pour voter nos lois et qui ne sont même pas fichu de nettoyer les différents codes (pénaux, civils…) des différentes lois inutiles ou désuètes qui s’y sont accumulé en 250 ans.
        Souvent le sénat se révèle utile et salutaire et c’est peut-être bien encore le cas sur ce coup là: pour 80 millions est-ce que c’est bien raisonnable de brader la seule rade de France où l’armée peut aller se faire construire un navire amiral ? Alors même qu’on parle d’un projet de nouveau porte-avion ? Alors même que l’acheteur est un concurrent qui a peut être les meilleures intentions du monde ou peut-être pas et souhaite potentiellement acheter pour laisser pourrir l’infrastructure et la rendre inutilisable et nous dépendant ?
        D’autre part M.Lagneau a bien précisé dans son article (plein de mots manquants #unerelectureseraitsouhaitable) que ce ne sont pas les franc-maçon du sénat inquiet quant à l’indépendance nationale qui font le plus de grabuge mais bel et bien la grande méchante commission européenne qui redoute une atteinte à la sacro-sainte libre-concurrence dans l’union, qui a demandé à Ficcantieri de constituer un dossier pour se rassurer (normal et systémique avec les technocrates) et que le pauvre petit cochon Ficcantieri vient d’aggraver son cas et les suspicions de mauvaises intentions qui pèsent sur lui en ne remettant pas le dossier dans les temps !
        Je ne suis pas comptable mais pour 80 millions d’euros est-ce que ça va vraiment le coup d’hypothéquer la plus grosse rade de France ? L’état est à ce point là en faillite ? Sainte CDC sauve nous !

      • Michel dit :

        Lisez le rapport du sénat avant de critiquer SVP …… Les accords entre Fincantieri et le chinois CSSC, le ver est dans le fruit …..Il faut choisir le moins pire des scenarii….
        il vaut mieux un accord avec un chantier allemand sans chinois qu’un italien pres à etre bouffé par les chinois d’ailleurs je ne donne pas chère de Fincantieri à 10 ans…

  10. oryzons dit :

    Encore un de ces montages capillo tractés qui livrent l’industrie française à ses concurrents sous prétexte européen, avec accord bidons (Naviris) en soit disant échange.
    L’exécutif a visiblement compris que certaines industries et certaines sociétés sont stratégiques et que l’on ne raisonne pas de la même façon avec le chantier naval si va construire tes portes aéronefs et un fabricant de gommes.
    Et je n’ai rien contre les gommes qui sont très utiles au demeurant.

  11. OBIOU dit :

    Une chose m’échappe , merci de vos lumières . Avant les Chantiers appartenaient aux Coréens , il n’y avait pas de problème.
    Maintenant avec l’Italie oui , où est le loup ? Pourtant nous avons déjà collaboré avec ce pays .
    Merci de vos réponses

    • Wagdoox dit :

      Les coréens ont repris les chantiers quand ils s’alliaient très mal et on respecté leur engagement. L’Italie n’est pas le problème mais leonardo a un accord de transfère de tech avec la chine. C’est donc très risqué.
      Les chantiers danois ou allemands sont plus « appréciés » des syndicats et connaisseurs du dossier.

      • Auguste dit :

        Un détail qu’on oublie,sur cette histoire de transfert de technologie,c’est que Fincantieri (Leonardo) a 2 sites de construction aux USA qui travaillent pour l’armée US.S’il n’y avait eu des garanties béton,les US n’auraient jamais permis à Leonardo de fricoter avec les Chinois,ne serait-ce que pour des bateaux de croisière surannés.

        • Michel dit :

          Il n’y a pas de lien entre les deux entitée la seule chose c’est un joint venture pour créer Orizzonte Sistemi Navali (OSN) , c’est comme Thales et Raytheon
          qui ont crée TRS Thales Raytheon Systems « https://en.wikipedia.org/wiki/ThalesRaytheonSystems ».
          Fincantieri est pour l’instant la propriété de la holding :
          Fintecna – Finanziaria per i Settori Industriale e dei Servizi SpA, est une holding financière italienne
          Comme vous le voyez aucun acteur chinois dans la structure financière ce qui pose question c’est l’accord avec le groupe chinois CSSC

          • Auguste dit :

            Il n’y a qu’une entité.Fincantieri fait aussi bien le civil que le militaire.Fintecna c’est l’Etat italien, qui est actionnaire à plus de 70% de Fincantieri.

        • Giuseppe dit :

          Pédagogie toute simple à destination d’Auguste, le toujours et bien ridicule détracteur (suranné ou dépassé lui aussi) de tout ce qui touche à l’Italie : Fincantieri et Leonardo sont deux entités différentes aux métiers bien distincts, l’un (Fincantieri) dans le naval, l’autre (Leonardo) dans l’aéronautique, le spatial et les systèmes électroniques de défense même si Leornardo fournit des systèmes électroniques embarqués à Fincantieri.
          Leonardo a aussi une usine d’hélicoptère en Pennsylvanie et fournit à la marine US des AW149, par ailleurs également utilisés par les danois au Mali dans le cadre de Barkhane, et dont il se murmure d’ailleurs que les performances seraient supérieures aux Caracal.

          • Auguste dit :

            Je croyais que Leonardo coiffait les deux,tu parles de la gravité de la bévue!.C’est en effet « gravissime » de confondre les deux entités.C’est « importantissime » de savoir que Leonardo ne fait pas de navires,surtout sur un sujet qui parle de Fincantiueri.

    • E-Faystos dit :

      @ OBIOU
      Président teubé Sarkozy vend les chantiers de l’Atlantique aux Coréens pour payer les frais de ses sondages.
      Le carnet de commande est au plus bas, les chantiers déficitaires, on envisage un énième plan social, et il faut sauver les meubles.
      Un coréen sympa rachète. Exit la CGT, il faut faire du profit, et du coup, les sous-traitants sont sommés de changer de méthode.
      Tout sera préfabriqués, les normes appliquées, les calculs affinés, et les contrats rentrent.
      Sauf que l’entreprise coréenne fait faillite.
      On s’en branle.
      Les chantiers, c’est pas si gros.
      Sauf que les repreneurs si tu pas légions.
      Il y a l’européen Ficantieri. On connaît, on a fait les plans ensemble pour les frégates Chevalier Paul et Multi Mission.
      C’est parfait, un Voisin, fiable et tout.
      Sauf que non.
      La politique s’en mêle avec les Italiens qui veulent la même part que les Coréens. Sauf que les Coréens sont loin et pas dans le même créneau. Alors que les Italiens, si. On réalise que l’on vend à un concurrent direct.
      Moche.
      Mise en place d’un partage entre le gouvernement Français et les Italiens, avec la majorité des parts qui ne reviendront aux Italiens que si ils ne.nous poignarder pas.
      Hurlements Italien, car eux veulent éradiquer un concurrent, mieux placé en gamme.
      Discorde de part et d’autres des Alpes, mais l’accord reste l’accord, d’autant que Naviris prend des dimensions européenne avec l’europatrouilleur ou eurocorvette.
      Dans le même temps, on découvre que Ficantieri fait massivement appel au travail non déclaré de migrants, et s’allie avec les Chinois.
      Les Chinois sont réticents à comprendre le code du travail et du commerce Européen, et en plus, ne paye pas de charges ni taxe. D’où des prix ultra aggressifs, mais aussi une application des normes aléatoires: c’est lourd et sans intérêt à leurs yeux.
      Et surtout, il peut il y avoir des transferts de savoirs-faire.
      Pas tant du côté Italien: le.travail de migrants non déclaré, les Chinois peuvent le faire avec les prisonniers politiques et autres réticents.
      Mais les Chantiers, c’est un savoir faire de soudure unique, et une organisation avec les sous-traitants qui permet d’être réactif

      • Born-87 dit :

        Avant les coréens, les chantiers étaient propriété depuis 2006 de Aker Yards, une société Norvégienne…..

    • david dit :

      Cela m’échappe aussi.
      La France préfère garder ce lien si fraternel avec l’Allemagne et le Président parle d’Europe… On verra bien qui en sort gagnant.

    • Laurent M dit :

      STX ne savait pas construire de paquebot de luxe.
      Les chantiers de saint nazaire avaient une réelle autonomie dans le groupe.
      STX s’était retrouvé propriétaire par « hasard » à la suite de plusieurs fusion acquisition foireuse…

      Les italiens veulent tuer leur principal concurrent dans ce domaine.

      Quand à la coopération avec l’Italie en générale… les derniers rapports parlementaires ont conclu que les économies d’échelle sur les FREMM ont coûté aussi chère que les contraintes de coopération !
      Pour au final des bateau très différent.

      Avec une victime au passage : le canon naval français de 100mm
      (pourtant copié par les chinois !)

      • Auguste dit :

        STX concurrent des Italiens?:il était en faillite.Quant à vouloir détruire St Nazaire,je ne le pense pas,puisque les Italiens ont besoin d’un grand bassin,qu’ils n’ont pas chez eux, pour les super-navires de croisière.

    • Jack dit :

      @OBIOU : « Avant les Chantiers appartenaient aux Coréens , il n’y avait pas de problème. Maintenant avec l’Italie oui , où est le loup ?  »
      .
      Commentaire tout-à-fait pertinent 🙂 … mais totalement inaudible pour ceux qui préfèrent saisir toutes les occasions pour critiquer le Gouvernement actuel 🙁

    • Frede6 dit :

      Et bien ca veut juste dire qu’on peut faire plus confiance aux coréens où le capitalisme est basé sur de forts liens familiaux et nationalistes, qu’aux italiens qui seraient prêts à vendre le Vatican à la Chine ou n’importe qui même si ca ne leur appartient pas…

      Pour un français, l’Italie est pour l’UE ce qu’est la Turquie pour l’Otan…un « allié » bien encombrant et fort peu amical.

      Et m…., les gens en i vont encore me tomber dessus

  12. Michel dit :

    Edifiant :
    « http://www.senat.fr/rap/r20-084/r20-0849.html »
    Commentaire personnel : A la lecture du rapport : Il faut rompre tout accord avec les Italiens qui à terme seront détruit par les Chinois avec pillage des techno comme d’habitude….
    Et je dirai à quand la techno des FREMM chez les chinois si le mal n’est pas déja fait …..

    • E-Faystos dit :

      Ça prendra du temps car le moteur de la FreMM est un moteur d’avion gros porteur

    • Auguste dit :

      Pour ce qui est des 2 Fremm livrées aux Egyptiens,les Italiens ont enlevé Satcom,brouilleurs et systèmes de guerre électronique.A-t-on pensé à faire la même chose ?
      Pour ce qui est de la blague des Italiens vendant la technologie aux Chinois:un petit rappel.
      Les Italiens ont fait une joint venture avec les Chinois sur les modèles Vista,qui datent de presque 20 ans.Et encore, ils n’ont pas livré les partie sensibles.
      La France a livré aux Chinois, l’Airbus,locomotives diésel (copiées jusqu’au moindre boulon),le train pendulaire (acheté aux Italiens),le TGV, et j’en passe et des meilleures.L’histoire du TGV chinois,ou comment Siemens et Alstom ont livré les plans jusqu’au moindre détail,(sans avoir le moindre travail en retour),va rester dans les annales des roulages dans la farine.
      Selon vous,y-a-t-il plus de technologie dans un TGV ou un Airbus,ou dans un navire de croisière de 20 ans d’âge,qui plus est sur commande de Carnival (société américaine)?

      • Michel dit :

        Les TGV vendu à la Chine sont de la technologie antérieur a ceux roulants en Europe d’ailleurs je pense encore qu’il ne maitrise pas encore tout pour etre concurrentiel en terme de savoir faire de Alstom ou Siemens dans ce domaine…en terme de cout oui avec les aides étatiques chinoises qui ne respectent pas les règles concurrentiels de l’OMC comme d’habitude et je le dis depuis longtemps l’UE ne fait rien sur ce sujet pour bloquer la Chine et cela me rends tres critiques sur les techno de Bruxelles et cela fait trop longtemps que cela dure……
        Pour Airbus c’est un peu la meme chose, leur « copie  » de l’A320 le C919 ne vole qu’avec des réacteurs vendu par le joint venture américano français Safran GE « https://fr.wikipedia.org/wiki/Comac_C919 » beaucoup d’avionique occidental également cela fait pres de 20 ans qu’ils essayent de le faire voler et le premier vol n’a eu lieu que cette année……et début des livraison en 2021…..Il a fallu qu’ils fassent voler 6 prototypes pour qu’ils le qualifient ‘selon probablement « leurs normes » je serai bien curieux de connaitre la liste des problèmes rencontrés…..

      • Michel dit :

        Je reprend vos termes : « Les Italiens ont fait une joint venture avec les Chinois sur les modèles Vista,qui datent de presque 20 ans »
        Vous pensez que la compagnie américaine qui a commandé les paquebots veut un batiment de conception vieille de 20 ans « paquebot de croisière quand meme » donnez moi vos sources SVP ?
        J’ai des gros doutes en plus, les chinois font déja des paquebots de taille moyenne.
        Allez lire le rapport du sénat, Je ne crois pas un instant que les chinois soient rentrés en accord avec les italiens pour récupérer un truc qui à plus de 20 ans;
        Arrêtons d’etre naif avec ce pays …. Expérience professionnelle antérieure….

        • Auguste dit :

          Les Vista c’est pour les croisières en Chine.Mais vous n’avez pas répondu à la question:y a-t-il plus de technologie dans un Vista ou dans un TGV-Airbus…etc?
          De toute façon je vous rassure,dans quelques années,d’une manière ou d’une autre,quoi qu’on fasse,les Chinois nous égaleront et nous dépasseront,ce qui est déjà le cas dans beaucoup de domaines de pointe.Et le choix est simple,ou on s’associe avec eux ou on continue à brailler sur les Italiens,vu qu’on est incapables de construire une puissance européenne capable de rivaliser avec les autres puissances.
          https://www.meretmarine.com/fr/content/la-chine-lance-la-construction-de-son-premier-paquebot-avec-laide-italienne
          Tiens,j’avais pas noté que Carnival était aussi actionnaire de la joint venture.

          • Michel dit :

            Je ne suis pas d’accord avec vous veuillez lire mon message figurant ci avant en particulier l’absence de maitrise des composants électroniques de pointes qui sont de conceptions et fabriqués par les pays figurant dans mon message…..
            L’union Soviétique a essayé de suivre les américains avec la fameuse guerre des étoiles de G. Ford …..On connait la suite…..
            Et pourtant les soviétiques au niveau technologique c’etaient et c’est encore dans certains domaines, autre chose que la Chine meme actuelle, sans le transfert de technologie vendue par la Russie actuelle il ont du mal a suivre, la preuve existe t’il dans leur arsenal un MBT comme le T14 Armata : Non
            Faire 6 proto pour faire voler un a320 version chinoise sans des réacteurs locaux ni une partie de l’avionique vous trouvez qu’ils sont si avancés que cela……
            J’ai derrière moi une expérience de ce pays qui ne ressemble pas à la propagande du PCC, propagande qui ne faut pas prendre au pieds de la lettre ils parlent de leur succés, mais de leurs échecs non comme toutes dictatures à la mode soviétique….

  13. Un secouriste dit :

    Bonjour,

    Deux explications à mon sens :
    – on avait à ce moment-là pas de porte-avion à construire (avec les risque d’espionnage industriel à garder en tête)
    – après les japonnais, personne ne déteste plus les chinois que les Coréens (à part peut-être Taïwan et Hongkong). Donc pas de risque de voir les deux fricoter ensemble !

  14. ekiM dit :

    Pourquoi Naval Group n’achète-t-il pas Les Chantiers de l’Atlantique ?

    En terme de CA, ça donne l’équivalent de Fincantieri. Cela donne également un groupe franco-français (pas de problème de « culture », pas de problème de « fuite des compétences ») très complémentaire (civil/militaire) et, donc, moins sensible au marché du « paquebot ». NG est, en plus, déjà actionnaire (12%) de LCA. L’État étant actionnaire majoritaire des deux (80% et 60%), il lui suffit de l’acter.

  15. magator dit :

    on en est là , eh ben c’est pas joli tout çà hein , bref la casse du tissu industriel français continue, à quand la vente d’airbus et autres … il nous restera le tourisme , ahah c’est pas mal le tourisme ahah

    • Castel dit :

      Ah bon, pour vous, conserver un outil de travail avec un contrôle national ( pour l’instant du moins), c’est ça pour vous la « casse » du tissus industriel Français ?
      Dans ces conditions, je préfèrerai que l’on « casse » un peu plus souvent…

  16. Fred dit :

    Peut-être attendre la fin de l’épisode, où tous les possibles sont ouverts, avant de pousser des cris d’…
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/96/Haliaeetus_albicilla_juv.jpg?uselang=fr

    Ou autre volatiles …
    https://www.youtube.com/watch?v=VlquMm_e4y0&feature=emb_logo

  17. OBIOU dit :

    Ok , pour vos remarques , mais il ne faut pas oublier que FNCANTIERI a eu une grosse commande des USA pour 10 unités ( Frem)
    à réaliser aux USA . Donc je comprends le problème Chinois .
    Mais croyez vous que les Américains passeraient commande à ce chantier s’il y avait un risque avec les Chinois ?
    Ou un démantèlement de notre industrie militaire au profit de L’Allemagne au nom de L’Europe ?
    Je m’interroge , mais il est pertinent de vous lire pour plus de compréhension

  18. Expression libre dit :

    Moa je suis prêt à acheter des actions « Chantiers de l’atlantique » si ça reste français. Patriote un jour patriote toujours.

  19. Matou dit :

    C’est stratégique pour la France. Ou bien le gouvernement trouve une parité raisonnable tenant compte de critères de souveraineté ou bien il faut conserver ces chantiers sous bannière étatique. Je trouve que ce gouvernement se rapproche trop de l’Allemagne. Il existe une frange très nationaliste dans ce pays, rien ne dit comment cela tournera dans l’ère post Merkel, au-delà de l’appétit d’ogre de ce partenaire sur le plan industriel. L’allemagne n’avance pas dans le même sens systématiquement, loin s’en faut. Après il est trop tard ou trop compliqué de revenir en arrière. Attention ! Ne gachons pas les joyaux de notre BITD.

  20. philbeau dit :

    https://www.lefigaro.fr/societes/rachat-des-chantiers-de-l-atlantique-le-gouvernement-francais-accorde-un-mois-de-plus-a-l-italien-fincantieri-20201230

    Là , c’est plus de la fureur c’est de la rage …de faire aboutir la vente . On saura qui sont les coupables quand on aura la déconvenue prévisible à cette prise de contrôle étrangère .

  21. Michel dit :

    Les batiments vont etre construits au USA à partir du concept des FREMM mais adapté aux besoins de l’US Navy bien évidemment et qui vous dit que le contrat de FINCANTIERI avec les US ne peut pas etre mis à la poubelle et remplacé par un contrat avec Naval Group, en voyant les réticences des Français surtout que ces derniers s’intéresse à des PA de la taille du futur PA français (75 000/80 00 tonnes) qui à priori couterai aux environs de 2 Milliards d’Euros versus 6 les PA de la classe Gerald Ford de 100 000 tonnes, l’avenir nous le dira…..

    • raca dit :

      @ Michel Il faut comprendre qu’ ayant un chantier naval par grands pays vous avez les commandes civil et militaire des gouvernements de ces pays faute de quoi vous licenciez et au pire vous fermez et cela ne plaît pas aux politiques locaux (Fincantieri dispose de plus de 20 chantiers navals dans le monde répartis dans 11 pays : Italie, Norvège, Roumanie, Suède, Vietnam, États-Unis, Canada, Brésil, Inde, Chine…). Ne vous en faites pas la commande US a Fincantieri est ferme j’ai lu qu’une nouvelle commande est en devenir.

  22. raca dit :

    Fincantieri leader mondial de la construction navale civile et militaire ne doit plus être intéressé, ce dossier est aujourd’hui devenu politique pour les deux gouvernements. Cela dis les Coréens avaient + de 60% de STX en faillite si Fincantieri doit mettre de l’argent je suppose que la société voudra la même part pourquoi mettre de l’argent et du travail pour moins?? étant donné que Fincantieri a le savoir faire, les technologies et déjà des chantiers dans différents pays.(Fincantieri dispose de plus de 20 chantiers navals dans le monde répartis dans 11 pays : Italie, Norvège, Roumanie, Suède, Vietnam, États-Unis, Canada, Brésil, Inde, Chine…)

    • Michel dit :

      Le gros pb ils sont en surcapacité donc tot ou tard ils vont etre obligés de lacher des chantiers car leur situation économique global n’est pas bonne ……
      « https://www.journalmarinemarchande.eu/actualite/shipping/fincantieri-un-chiffre-daffaires-en-perte-de-16-au-premier-semestre »

      • raca dit :

        en ces années de pandémie tous les chantiers navals sont dans une situation économique difficile même si certains d’entre eux ont des résultats moins catastrophique c’est le cas de Fincantieri. N’oubliez pas que le chiffre d’affaires seul ne détermine pas l’état d’une entreprise …. mais je ne vais pas vous faire un cours voir marge brut, marge net, EBITDA ….

  23. Fred dit :

    [MAJ]

    « Le gouvernement français a accordé à l’italien Fincantieri une cinquième prolongation, d’un mois, pour finaliser le rachat des Chantiers de l’Atlantique, a annoncé mercredi le ministère de l’Économie, alors que l’offre expirait fin 2020. (…)

    (…) Ce nouveau délai doit « permettre à la Commission de finaliser son instruction et à Fincantieri de répondre aux dernières questions posées par la Commission (Européenne) », selon Bercy.

    Sollicité lundi par l’AFP, Fincantieri avait indiqué ne pas pouvoir « faire davantage ». » [AFP]

    • Michel dit :

      Decidement Macron n’a toujours pas compris …..LA VENTE DE LA PARTIE TURBINES DE ALSTOM NE LUI A PAS FAIT COMPRENDRE…… j’arrete je vais devenir odieux….
      Les salariés, les politiques locaux n’en veulent plus de Fincantieri…..et Fincantieri ne veux plus acheter; me…de il faut leur expliquer comment à ces technocrates qui sont pret a vendre un savoir comme celui la …… virer moi ces inconscients sauf pour leur portefeuille ….
      Je suis pret pour signer une pétition aupres du gouvernement francais et de la commission europeene pour que cette gabegie ne se fasse pas ……
      Et meme de cotiser pour une greve des salariés des Chantiers de l’Atlantique .
      IL Faut qu’ils relisent cela  »
      http://www.senat.fr/rap/r20-084/r20-084_mono.html« 

  24. ChevalierBayard dit :

    Certains ici oublient un peu vite (ou font semblant d’oublier pour cause idéologique et politique) que les Chantiers appartenaient auparavant a des Sud-coréens et bien avant aux Norvégiens…C’est le gouvernement actuel qui les a nationalisé…

    • Michel dit :

      Les Italiens sans leur bagage chinois cela se discute, mais avec les chinois sur le porte bagage non !
      Avec la Corée du Sud aucun pb c’est meme Thales qui leur a vendu des sous ensembles du Crotale NG pour faire leur defense AA basse altitude de leurs unités blindées et en passant Thales à racheté la partie militaire de Samsung à hauteur de 50% ….. Et puis les Coréens du Sud ne supportent pas les chinois les ennemis des mes ennemis sont mes amis….
      « https://www.thalesgroup.com/en/countries/asia-pacific/republic-korea »
      Quand à la Norvège il n’y a as de commentaire à faire….