Les F-35A australiens ont atteint leur capacité opérationnelle initiale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

209 contributions

  1. MERCATOR dit :

    « Cependant, il reste encore du chemin à faire, la pleine capacité opérationnelle devant être prononcée en 2023. »

    Ah ! Qu’en termes galants ces choses-là sont dites !. Si on sait lire, pour l’instant la dinde n’a pas de capacité opérationnelle , faut dire qu’avoir choisi un avion spécialisé dans l’attaque air/sol ou air/mer alors qu’il eut fallu avoir un avion de supériorité aérienne, c’est ballot, heureusement qu’en face les moteurs des avions chinois tombent en carafe au bout de huit, dix heures et la Chine c’est loin de l’Australie, et ce n’est pas demain la veille qu’ils en auront capables de décoller de leurs barcasses .

    • erleg dit :

      Près de 600 F-35 livrés à ce jour, un avion aujourd’hui opérationnel dans neuf forces aériennes, dont le Royaume-Uni ou Israel (deux pays bien connus pour acheter la première daube volante venue), et vous persistez à parler de « dinde »… A ce niveau-là ce n’est même plus de l’aveuglement, c’est de la rage.

      • chill dit :

        cet avion n’est pas opérationnel et la propagande ou illusions LM, n’y changeront rien !
        cet appareil n’est pas bon de guerre que vous le vouliez ou non ( intéressez vous à sa prestation lors de l’appel d’offre finlandais…je ne parle des mascarades belges ou néerlandaises.

        • Cricetus dit :

          @Chill
          Désolé mais le F-35 doit être considéré comme opérationnel a partir du moment où il a atteint l’IOC…

          • chill dit :

            c’est moi qui suis bien désolé pour vous, nous verrons à partir du block 4 en 2025..

          • Cricetus dit :

            @Chill
            Pas du tout, IOC implique que l’appareil est opérationnel mais que ça capacité sera étendue dans le futur.
            Pour l’instant le F-35 à déjà les capacité AIM-9, AIM-120, GBU de 125Kg à 1 tonne et SDB: il peut déjà partir en guerre et lâcher des bombes a guidage laser en territoire ennemie ( il l’a déjà fait)… Il peut intercepter des avions (fait aussi) … Les abattre (pas fait)….
            Les capacités qui arriveront dans le futur sont: attaque anti-navire, bombe nucléaire, SBDII, JSOW, missile Meteor.

      • ScopeWizard dit :

        @erleg

        Et donc ?

        Par rapport à ce qu’ exprime @MERCATOR , elle est où votre contre-argumentation ?

        Et puis sans blague , en 2020 sous peu 2021 , vous en êtes encore à croire que si un avion de combat se vend à l’ export , ce n’ est dû qu’ à ses seuls mérites ?
        Que ces ventes sont censées tout expliquer et faire de cet avion la merveille des merveilles , raison pour laquelle tout le monde se l’ arrache ??

        Hé bé , bon sang , il y en a qui doivent bien se marrer et se frotter les mains devant tant de méconnaissance qu’ils peuvent à ce point exploiter…………

        • Chris dit :

          Certes, le F35 est ecncore plein de défauts de jeunesse. Mais si c’était le fer à repasser volant que beaucoup décrivent dans ces lignes, je ne crois quand même pas qu’autant de pays en auraient fait l’acquisition, même avec l’influence et les pressions de l’oncle Sam, qui sont de fait indéniables. Cet appareil a un potentiel à venir, et pour un certain temps. Que le Rafale ne se vende pas autant que voulu, soit, c’est de fait un excellent appareil, mais qui est déjà à mi-vie, voire plus, la France et l’Allemagne préparant déjà son successeur. Des pays en risque immédiat ou permanent de conflit et risquant peu de trouver des appareils de 5eme génération dans le camps adverse (comme la Grèce) ont tout intérêt à avoir un chasseur sûr et éprouvé tout de suite comme le Rafale, mais pour beaucoup sans risque imminent et voyant à plus long terme, le Rafale n’est pas forcément un 1er choix.

          • Alpha dit :

            @Chris (et bien d’autres…)
            « je ne crois quand même pas qu’autant de pays en auraient fait l’acquisition »
            Vous avez une mauvaise appréciation…
            La très grosse majorité des pays acquéreurs du F-35 sont des partenaires, à différents niveaux, du programme JSF et ont donc participé au financement et au développement de l’avion alors qu’il n’était qu’un projet de papier…
            Bref, ce ne sont pas de simples clients, cet avion est aussi un peu celui de leurs industriels. Et ces Etats sont liés avec des engagements auprès de LM et de l’administration US pour l’acquérir… Ils ne peuvent tout simplement plus le désavouer maintenant que le programme est si avancé.
            « Too big to fail » en somme… Et tous boiront le calice jusqu’à la lie…
            Seuls les USA s’en sortiront en prévoyant déjà son remplacement, ou en réduisant les commandes de F-35 pour acquérir de nouveau modèles de la Gén.4 …

          • Ion 5 dit :

            @Chris
            « Mais si c’était le fer à repasser volant que beaucoup décrivent dans ces lignes, je ne crois quand même pas qu’autant de pays en auraient fait l’acquisition, même avec l’influence et les pressions de l’oncle Sam, qui sont de fait indéniables »
            Ca ne veut strictement rien dire, les américains ont inondé leurs alliés de P-40 alors que ces derniers étaient surclassés par les Messershmitt et les Zéros. Eux mêmes n’utilisaient en opérations des chasseurs plus performants du genre P-38, P-51 ou P-47…
            De même à l’époque du F-100 (1953), si on ne s’en tenait qu’aux qualités de vol et aux performances pures, tout le monde aurait « normalement » dû acheter du MiG-19…

            Aujourd’hui, rares sont les ventes d’armes sans arrière fond politique ou économique.
            Surtout sur des produits chers ou sensibles…

        • Cricetus dit :

          « Et puis sans blague , en 2020 sous peu 2021 , vous en êtes encore à croire que si un avion de combat se vend à l’ export , ce n’ est dû qu’à ses seuls mérites ? »
          C’est cocasse ce que vous dites là…
          Il semblerait que certain pays soient prés a changer une politique historique vieille de 70 ans, abandonner d’ancien allier, reconnaitre un ennemie séculaire, tout ça contre la promesse de pouvoir acheter un certain avion…

      • 에르메스 dit :

        Vos 2 exemples sont également 2 dépendances US… En particulier Israël dont une grande partie du budget provient des US.
        .
        Vous avez pas mieux comme source de crédibilité ?
        Quand au nombre d’avion produit, ça n’est pas un gage de qualité, navré de vous décevoir.

        • E-Faystos dit :

          Effectivement.
          Mais Israël…? Israël ? C’est pas le pays qui a sacrifié son projet de chasseur Lavi face aux pressions US?.et c’est pas eux qui ont engrangé des contrats pour fournir des pièces au F35? Qui ont une version spécifique avec leur propre électronique? Et qui lui donneront rapidement un label « éprouvé au combat »?
          Ah ben mince alors!
          .
          En fait, les fans du F35 ne connaissent rien à la politique, rien à la technologie des avions rivaux, et se cache les yeux face aux moyens utilisés par leur idole.
          Allez, et reprenez encore: « si c’est Américains, c’est bien! »
          .
          Mais Sukhoï?

    • fabrice dit :

      « Les panzers allemands c’est de la merde, ils ne peuvent pas traverser les Ardennes, c’est infranchissable, on est les plus beaux et les meilleurs »
      Un officier français, 1939….

      • chill dit :

        rapport ??????

        • fabrice dit :

          Rapport ? une tradition bien française de dénigrer les autres…On pourrait prendre ça à la rigolade genre « french touch » « so frenchy » mais un peu d’humilité ferait du bien. Faudrait arrêter de prendre les autres pour des crétins. Perso je considère, à priori, que les armées de l’air israélienne comme anglaise ne sont pas dirigés par des crétins finis qui se laisseraient fourguer n’importe quoi sans crier au putois. Or ils n’ont pas crié au putois. Quand vous connaissez la presse anglaise ou israélienne…Je vous assure que si les F35 étaient vraiment des dindes vous auriez déjà dix articles de presse ravageurs dans ces pays…Alliance US et intérêts commerciaux ou pas.

      • ScopeWizard dit :

        @fabrice

        Sans déconner , vous ne pouviez pas trouver une contre-argumentation plus naze ?

        Comment voulez-vous que l’ on vous prenne au sérieux avec des conneries pareilles ?

      • Camadri dit :

        Aucun rapport !
        Je ne vois pas ou Mercator indique que nous « les français » sommes les plus beaux et les meilleurs ?!
        Il est juste écrit qu’il reste encore du chemin à faire pour que cet appareil voit sa pleine capacité prononcée en .. 2023.
        En résumé cet avion, en 2020, vient juste de commencer à être capable mais pour le reste il va falloir encore attendre 3 ans … que de promesse.
        Pour un coucou produit à 600 exemplaire, c’est plutôt inquiétant pour un game changer promis en 2009

        • Cricetus dit :

          « En résumé cet avion, en 2020, vient juste de commencer à être capable mais pour le reste il va falloir encore attendre 3 ans … que de promesse »
          De même que le Rafale : entré en service en 2002, incapable de lancer une seule bombe avant 2007…
          Le F-35, au moins lui, est déjà capable d’utiliser des missiles air-air et des armes air-sol.

          • chill dit :

            ne comparez pas un prototype permanent et un avion mature, pour l’instant votre dinde ne sais pas faire grand chose ,a par larguer une bombinette, même pas passer en supersonique ; léger pour un avion multirôle.

          • Camadri dit :

            « De même que le Rafale : entré en service en 2002, incapable de lancer une seule bombe avant 2007… »
            Mais pourquoi parler du rafale ? Je ne crois pas le rafale avoir eu les mçemes prétention que le F-35.
            « Le F-35, au moins lui, est déjà capable d’utiliser des missiles air-air et des armes air-sol. »
            Wouah quelle prouesse, mais quid de son canon et des vols en plein orage, le B-A-BA n’est pas respecté !
            Désolé mais ou sont les promesses initiales, furtivité, supercroisière, vol à haute altitude, super-manœuvrabilité, liaisons de données tactique, fusion des données ?
            Ya quand même des trous dans la raquette comme qui dirait, du coup 4++ ?

          • FredericA dit :

            @Cricetus : Votre réponse n’est pas très pertinente. Les seuls retards du Rafale sont dus a des budgets mesurés intégralement payés par l’Etat Français, soit (environ) 45 Mds d’Euros. On est loin des budgets US accordés au F-35 qui dépassent 400 Mds de Dollars.
            .
            En outre, le Rafale F1 et le Typhoon T1 étaient opérationnels pour les mission air-air. Le F2 et le T3 pour l’air-air + air-sol. Le Rafale F4 apportera de la fusion de données, etc.
            .
            Cette lente maturation des appareils européens, n’a rien à voir avec les soucis techniques qui pénalisent l’évolution du F-35, occasionnant plusieurs années de retard.

          • Cricetus dit :

            @Chill  » par larguer une bombinette, même pas passer en supersonique »
            Vous êtes bien mal informé: le F-35 est supersonique et peut larguer 8 tonnes de bombes…

          • Obelix38 dit :

            LA grosse différence entre le Rafale et le F-35 c’est que le Rafale a vu son temps de développement rallongé du fait de réductions de budgets (les fameuses dividendes de la paix post guerre froide), alors qu’avec le F-35, plus les USA et les partenaires dépensent de pognon, plus il prends du retard . . .
            (P.S.: la dizaine de Rafale F1 de la Marine n’ont été produit QUE pour combler le retrait des F-8 Crusader, rien de plus ! Ils ont été ensuite rétrofités au standard F3, eux ! Sur les 600 F-35 produit, une bonne partie ne le seront jamais, car trop cher : https://twitter.com/TheDEWLine/status/1343616418814849025 )

      • breguet dit :

        fabrice: le pire dans cette histoire c’est que le renseignement francais a eu vent de la concentration de chars allemands ( photos aériennes, il me semble…A vérifier…)mais n’a pas donné suite à cette information cruciale…

      • Czar dit :

        de fait les chars français étaient meilleurs que les panzer allemands, et ça n’a pas grand chose à voir avec la résultat de la bataille, résultant de la doctrine d’emploi et de la stratégie

        de fait, j’ai pas de souvenir d’un équivalent au char du capitaine billotte liquidant 13 blindés allemands en quelques heures

        mais pour une fois que t’as pas tapiné pour ichrael, on va prendre ça pour un geste encourageant.

      • Alpha dit :

        « Un officier français, 1939…. »
        Oui, ou… un mytho franco-israélien, 2020 … 😉

      • Heinrich dit :

        Ce qui vous embête, c’est qu’ils sont surtout venus pour chercher le juif !

        • fabrice dit :

          Oui et pour détruire les idéaux républicains dont la France de 1789 est le symbole, j’aurais voulu une armée française avec des dirigeants plus républicains moins arrogants et moins prétentieux.
          Quand aux soldats du rang, ils se sont courageusement battus (10m morts par jour), le matériel était bon et le budget suffisant.
          Ce ne sont pas la République ni les soldats du rang qui ont failli.
          Saluons néanmoins des chefs qui ont été à la hauteur, De Gaulle, Leclerc, Etienne, Muselier (qui a inventé le concept de la guerre éclair), le président Lebrun. Je pense qu’ils auraient dit comme moi « ne jamais sous estimer ni nos alliés ni nos ennemis ». Et surtout bien identifier l’ennemi. Déjà en 1939-45 certains de haut rang pensait que ce n’était pas l’Allemagne nazie l’ennemie mais la ploutocratie judéo anglo américaine et la République…

      • 에르메스 dit :

        Aucun rapport.
        .
        De plus, les panzer de 39 n’étaient en rien supérieur ou même équivalent à ce qui se faisait en termes de blindage/puissance de feu côté français.
        Ne pas confondre les méconnaissances technique des héritiers de 14 (Qui ont mené à la stratégie, « les ardennes tout va bien »), avec les officiers moderne ça serait pas mal aussi, y’a des cons, mais faut pas les prendre tous pour des belettes.
        L’armée a légèrement évolué depuis niveau professionnalisme et préparation.

      • Twisted dit :

        « Les Arabes sont des crétins, leurs armées désorganisées, ils ne peuvent pas attaquer le Sinaï, notre force aérienne nous assure une supériorité totale »
        Un officier israélien, 1972

        • fabrice dit :

          Bien vu. Je vous suis sur ce point, ne jamais sous estimer l’adversaire. Ne jamais être trop sur de soi ou orgueilleux. Admettre que l’on peut se tromper. C’est valable pour tous.

      • JC dit :

        Avez-vous le nom de cet officier ?

    • Lucy dit :

      Voici ce que le site officiele dit:
      « All 72 aircraft are expected to be fully operational by 2023. »
      https://www.airforce.gov.au/technology/aircraft/strike/f-35a-lightning-ii
      .
      Vu que les 72 F-35 seront livrés sur plusieurs années avec le dernier (bizarrement) livré en 2024 selon ce que j’ai pu trouver.
      https://eurasiantimes.com/australian-air-force-f-35-stealth-jets-are-becoming-more-more-combat-ready-with-join-training-with-usaf/
      .
      En d’autres termes, c’est tout à fait normal que l’entièreté de la flotte ne sera que totalement opérationnelle quand l’entièreté de la flotte sera livrée.

    • Romuald dit :

      Pourquoi utilisez vous toujours le terme dénigrant de dinde pour qualifier le F-35 ? La méprise vient des critiques de Pierre Sprey qui avait qualifié celui-ci de « Leymon », citron en anglais parce qu’il était pataud à cause de ses petites ailes. Il n’a jamais parlé de « dinde » mais le terme de « Lemon » a été mal traduit en Français. Lokheed Martin avait répondu que Sprey ne comprenait pas bien le concept du F-35 dont les petites ailes sont compensées par la portance du corp de l’avion suite aux travaux réalisés par Martin Marietta, qui fait maintenant partie de Lockheed Martin, sur le X-24A qui n’était fondamentalement qu’un fuselage équipé d’un moteur. La forme du corps, plutôt que les ailes (qu’il n’avait pas), lui donnait la portance nécessaire pour voler, rendant la petite surface des ailes du F-35 moins critique. Voilà pour votre information, peut être que cela vous poussera à plus de rigueur en décelant les vraies failles de l’avion plutôt que de céder à la facilité des quolibets, d’autre part inexactes !

      • ScopeWizard dit :

        @Romuald

        Mais vous réfléchissez à ce que vous écrivez plutôt que focaliser sur une pauvre appellation ????

        Il a quel âge Pierre Sprey ?

        Il a dans les 83 ans .

        Il a travaillé sur quels programmes parmi les principaux , notamment une fois acoquiné avec des gens comme John Boyd de l’ USAFFWS ( Fighter Weapons School ) en plein RETEX du Vietnam , Bill Chana , Harry Hillaker , Everest Riccioni , Tom Christie soit ceux de la fameuse « Fighter Mafia » ?

        Sur le F-16 et le A-10 .

        Dès la fin des années 1960 tandis qu’ il avait la trentaine , il planchait déjà sur le F-16 ; c’ est à dire une quinzaine d’ années après les premiers vols des F-104 Starfighter ou du X-3 Stiletto , et pratiquement en même temps que le X-24 ( et vraisemblablement que le X-15 ) basé sur la technologie du corps portant datant déjà d’ une quarantaine d’ années , la NASA bossant dessus depuis 4 ou 5 ans ce qui aboutira entre-autres au concept de Navette Spatiale .

        Ce qui signifie que cet ingénieur connaissait ce que pouvaient donner des « petites ailes »; donc supposer de sa part qu’ « il ne comprenait pas bien le concept de petites ailes » alors que précisément cela reste l’ une des caractéristiques du F-16 ( en plus d’ un fuselage large aux emplantures ) que reprend le F-35 dans ses variantes A et B , c’ est vraiment le prendre pour un imbécile , ou en tout cas pour un enfant qui vient de débarquer sur la planète ……….. et ça ne tient évidemment pas debout .

        Ils n’ ont rien trouvé de mieux chez Lockheed Martin que sortir cette connerie ??

        Vous savez , chez Lockheed , ils ne l’ aiment pas beaucoup le Niçois ………… et c’ est peu de le dire ; n’ empêche qu’ ils courent après son phénoménal succès et n’ ont eu de cesse de s’ inspirer du F-16 ……………..

        • Lucy dit :

          « The Fighter Mafia strongly believed that an ideal fighter should not include any of the sophisticated radar and missile systems or rudimentary ground-attack capability that found their way into the F-15. Their goal, based on energy–maneuverability theory, was a small, low-drag, low-weight, pure fighter with no bomb racks »
          En gros Sprey n’est ni un fan du F-16 ni du F-15.
          .
           » An introduction to a podcast debate between Sprey and Lt. Col. David Berke (US Marine Corps (ret.), a former combat pilot and instructor at the « Topgun » United States Navy Strike Fighter Tactics Instructor program) said Sprey « helped conceptualize the design of the F-16 and A-10 fighters. »[21] Sprey took no part in the designing of these aircraft.[25] »
          .
          « 2017 saw widespread questioning of Sprey’s perspective on the F-35. In the Paris Air Show that year, an F-35A demonstrated a range of complex aerobatic maneuvers that led commentators in the aviation and popular press to question Sprey’s allegations that the F-35 was incapable of flying at low level, at low speeds, or with the agility of the F-16.[26][27] In addition, defense-related blogs carried interviews with pilots who fly and train others to fly the F-35 who report that it has higher angle of attack and better close-in maneuverability than the F-16 during dogfighting.[28][29] »
          .
          https://en.m.wikipedia.org/wiki/Pierre_Sprey
          .
          Franchement, Pierre Sprey n’est pas une référence.

          • chill dit :

            non, la référence c’est qu’en plusieurs engagements, un f35 n’a pas été en mesure une seule fois de mettre en joue son adversaire, en l’occurrence un f16 block 40 équipé de réservoirs pendulaires, la honte !! explication de LM : les derniers senseurs n’équipaient pas la dinde, quelle mauvaise fois.
            je vous signale qu’une des prérogatives au titre pompeux de 5 gen et l’hyper manoeuvrablité, entre autre, même si le dog est moins fréquent, ça peu servir à mettre un missile dans le vent…

          • ScopeWizard dit :

            @Lucy

            Votre compréhension du premier paragraphe me paraît relever d’ un complet contre-sens .
            Vous aussi , vous avez oublié de réfléchir ?

            Pourquoi voulez-vous que quelqu’ un comme Pierre Sprey soit à ce point opposé à quelque sophistication sur un avion de combat , surtout à cette époque d’ évolutions constantes des systèmes embarqués tel le radar ???

            Cela ne tient pas debout , voyons ; ce qui semble plus logique serait qu’ il ne soit pas fan d’ un avion aussi sophistiqué devant de surcroît servir éventuellement de camion à bombes ……………

            En tout cas , c’ est ce que moi je comprends .

            Second paragraphe :

            De mémoire , Pierre Sprey dirigeait des équipes et leur donnait carte blanche tout en les supervisant , mais c’ est bien lui et ses copains de la Mafia des Chasseurs qui avaient décidé de ce que serait le nouvel avion par rapport au cahier des charges exprimé .

            Votre troisième paragraphe n’ est qu’ un condensé du baratin visant à discréditer l’ avis de Sprey , un tel baratin en valant un autre puisqu’ il se contente d’ être en contradiction par rapport à tel ou tel point de vue , en l’ occurrence celui de Sprey .

            Non , Piere Sprey n’ est pas une référence : n’ empêche que nous lui devons le F-16 et le A-10 et que dans ce milieu aviation spécialement militaire , comme fait exprès , il se trouve que tout le monde le connaît au moins de nom et de réputation .

            C’ est amusant ……….. 😉

          • Cricetus dit :

            @Chill
            « non, la référence c’est qu’en plusieurs engagements, un f35 n’a pas été en mesure une seule fois de mettre en joue son adversaire, en l’occurrence un f16 block 40 équipé de réservoirs pendulaires, la honte !! explication de LM : les derniers senseurs n’équipaient pas la dinde, quelle mauvaise fois »
            Ça c’est en 2016 alors que le F-35 était limité a 6G, que le DAS n’était pas encore en place et que le casque de visé ne fonctionnait pas.
            En 2020 l’interview de pilote de f-22 révèle que le f-35 est l’adversaire le plus coriaces des chasseurs US qu’il aient a affronter pendant les exercices (les f-22 se font aussi abattre).

      • kolkot dit :

        la surface alaire du F35 et cella du rafale sont équivalentes 45,7 m2 pour le rafale et 43m2 pour le F35, sachant que pour le rafale tout les emports se font à l’extérieur donc avec une trainée supérieure à la configuration lisse, je ne critique ni l’un ni l’autre, ils sont simplement issus de concepts différents

        • Cricetus dit :

          La question est complexe car le fuselage peut également représenter une surface portante qui n’est pas comptabilisé là. Difficile a calculer car dépendant du « profile » de ce fuselage. Donc effectivement on pourrait avoir une surprise à la fin… Et effectivement ça a été une spécialité de Martin…

          • Ion5 dit :

            @Criterius
            Justement, il donne combien de portance en plus, le fuselage du F-35 par rapport à ses ailes?

        • 에르메스 dit :

          Cette comparaison s’arrête à la CU du F35 en interne qui est limité, ils ont pas une soute de B52..

        • Wagdoox dit :

          Ahaha pour in appareil plus lourd et surtout plus gras merci de bien décrire la situation sans la comprendre

      • Camadri dit :

        Très belle analyse mais chercher à contre argumenter un surnom, la j’avais jamais vu.
        En fait il se trouve que le F-35 parait lourd, court sur patte, limite gros et visiblement il est de notoriété publique qu’il n’est pas très maniable par rapport à ses concurrents .. comme une grosse dinde qui vole quoi.
        Certain disent l’enclume ou le fer à repasser qui évoque la même impréssion de
        Après, peut-être le trouvez-vous gracieux, moi pas.
        Malheureusement, tant qu’un avion n’a pas démontré ses capacités en combat ou juste tout court, il se trouvera affublé de surnom en rapport à son physique ou ses défauts.

    • Cricetus dit :

      « Si on sait lire, pour l’instant la dinde n’a pas de capacité opérationnelle »
      Donc vous ne savez pas lire…
      Le F-35 à des capacité opérationnelle a partir du moment ou il atteint l’IOC (je vous traduit ce terme: c’est la capacité opérationnelle initiale).

      • Alpha dit :

        Soyons précis et expliquons :
        Différence Capacité opérationnelle initiale (COI) et Capacité opérationnelle totale (COT).
        La « capacité opérationnelle initiale » (COI / IOC) est la première étape du déploiement principal.
        C’est à dire que l’avion est opérationnel à minima, pour des missions simples en somme…
        La capacité opérationnelle totale, elle, en ce qui concerne le F-35, n’interviendra qu’avec son Block4 soit -au mieux- en….. 2026 !…

        Pour votre second post sur « les chinois qui ne feront qu’une bouchée, etc, etc … »
        Si tel est le cas, on se demande pourquoi cette campagne de dénigrement des Rafale indiens, si cet appareil est si « inoffensif »… Voir comment ils renforcent leur frontière avec l’Inde… Sans parler de la panique des Pakistanais qui cherchent désormais à se renforcer ! 🙂

        • Cricetus dit :

          Soyons précis: actuellement les F-35 sont opérationnels. Ils peuvent utiliser une large game d’arme Air-Air (AIM-9, AIM-120) et de bombes guidées (de 125Kg à 1 tonne) ce qui leur permet de réaliser une large gamme de missions (chasse, SEAD, strike). Ils seront considéré complétement opérationnel quand ils pourront emporter des JSOW, des SBDII, des météore et des bombes nucléaires et des missiles anti-navires.
          Concernant le second poste: Les missiles AESA ne sont produit que depuis 2018… mais de tel systémes vont se généraliser dans les rangs de l’armée de l’air chinoise. Les australiens ont décidé de se préparer a la guerre de demain et non a celle de hier.

      • Wagdoox dit :

        Initiale ça veut dire bon de guerre chez vous ?

        • Cricetus dit :

          Oui, pour certaines missions:  » l’IOC est atteint lorsque certaines unités et / ou organisations de la structure de force devant recevoir un système l’ont reçu et ont la capacité de l’utiliser et de l’entretenir. »
          Par exemple: actuellement les F-35A de l’USAF peuvent effectuer tout un panel de mission Air-air (fox 3) et air-sol (bombes guidés de 125Kg à 1 tonne). Mais ils ne sont pas encore opérationnels pour les frappes nucléaires, les JSOW et les SBDII (mais les SBDI: oui).

        • Cricetus dit :

          Autre exemple: quand le rafale est devenu opérationnel en 2002 il pouvait effectuer les missions air-air, mais pas les missions air-sol avant 2008.

          • Alpha dit :

            Avec la différence ENORME que le Rafale F1 que vous évoquez, optimisé pour le air-air ne devait pas exister !!!
            Il a été mis en service en urgence uniquement pour remplacer les F-8P Crusader de la Marine, en charge de la protection de la flotte…
            Votre exemple n’est donc pas bon…
            Et correction : Le première mission air-sol des Rafale, c’est 2007, à partir de Douchanbé sur l’Afghanistan (escadron de chasse 1/7 « Provence »)…

            Et puis, c’est quoi cette manie de détourner l’attention sur le Rafale à chaque fois que des articles évoquent le F-35 ?
            Visiblement, cet appareil français vous fait faire des cauchemars !… 🙂
            Z’êtes complexé ?… 😉
            Ceci dit, puisque cela semble être le cas, on ne peut que vous comprendre……….

        • Lejys dit :

          @ Cricetus: Quelle méconnaissance du monde aéronautique vous démontrez par ce post !! Les premiers Rafales livrés en 2002 étaient en version F1, à la demande du gouvernement français qui voulait étaler le coût du développement du Rafale, qu’il était le seul à financer, faute d’exportation. Cette version F1 n’avait que des capacités air-air + nounou pour les SEM. Donc critiquer l’absence de capacités air-sol d’une version d’un avion conçu que pour du air-air, bravo, c’est fort ! Ça démontre votre compétence !
          Une fois la version F2 opérationnelle il a fallu seulement un an pour démontrer ses capacités. Et contrairement au F-35, cet avion n’accumulait plus de 100 000 heures de vol pour ça. Non juste quelques milliers, avec une seule flotille opérationnelle, flotille qui avait en plus défriché le domaine d’emploi de cet avion aux capacités inégalées en France (et même en Europe pour un avion Européen). Et tout ça toujours avec une flotille renaissante, qui utilisant auparavant le F-8 durant 35 ans n’avait aucune compétence passée en air sol.
          Ce qui est bien avec vos arguments, c’est arque outre votre incompétence démontrée, ils mettent finalement en avant les qualités du Rafale….qui lui par exemple peut voler longtemps en supersonique, sans restriction comme le F-35, et même en super croisière,

    • Cricetus dit :

       » faut dire qu’avoir choisi un avion spécialisé dans l’attaque air/sol ou air/mer alors qu’il eut fallu avoir un avion de supériorité aérienne, c’est ballot »
      Ce qui est ballot c’est que les chinois ont maintenant des chasseurs équipés de radars AESA, mais aussi des missiles air-air équipés d’antenne AESA…
      Ils ne feront donc qu’une bouché des avions d’ancienne génération (y compris des chasseurs de supériorité aériennes non furtifs) qui comptaient sur leur contre mesures pour survivre…
      Donc il ne reste aux australiens que le F-22 (qui n’est plus produit) et… le F-35

      • 에르메스 dit :

        Vous croyez que le domaine de la guerre électronique (Contre mesure entre autre), c’est un truc figé ?
        La course de l’épée et du bouclier n’a JAMAIS été figé, quelque soit le niveau technologique, à tout système d’attaque on trouve toujours une parade.
        D’ailleurs, il n’y a rien de mieux que de divulguer des informations sur les capacités pour stimuler la réaction adverse.
        .
        Le plus crucial est rarement de notoriété publique (Que ce soit pour les US, la France ou la Chine).

        • Cricetus dit :

          L’évolution de la guerre n’est pas figé mais il survient par moment des ruptures qu’il faut savoir anticiper.
          Nous n’avons pas sut le faire a la fin des années 30, par exemple (et en 1939 des tas de personnes « bien informés » auraient par exemple assurés que nos étions prés a la guerre mécanisé) .
          Intrinsèquement il va être compliqué de brouiller les radars AESA….
          Certains semblent s’y préparer…

          • 에르메스 dit :

            C’est quoi encore ce délire des années 30.
            C’était pas technologique la rupture en 39 mais stratégique, je rappel qu’à cette époque une bonne partie de l’EM était loin de l’équivalent de nos « St-sairien » et plutôt du style héritier de l’épaulette de 14.
            .
            Comparons ce qui est comparable… Nos blindés n’ont aucun soucis à s’opposer aux blindés Allemands en 39.
            Le seul réel manque que nous avions était du côté de l’aviation, sinon c’était uniquement la stratégie/doctrine qui a fait défaut avec une frappe éclair en plein coeur qui a empêcher de se rétablir.
            C’était un coup de poker phénoménale, une réussite sans nom pour les allemands, mais certainement un événement pouvant se reproduire systématiquement en cas de conflit tant il y a de facteur.

      • NRJ dit :

        @Cricetus
        Les chasseurs d’ancienne génération peuvent toujours compter au moins en partie sur leur vitesse et leur agilité pour faire face aux missiles adverses (en plus des contre-mesures électroniques comme le système Spectra et ses équivalents).

        Par contre il existe des missiles infrarouges à (relativement) longue portée comme le Mica qui utilisent des systèmes similaires à l’irst contre lesquels la furtivité radar ne fait rien (et face auxquels le F-35, avec son unique moteur, est très vulnérable).

        • Cricetus dit :

          -Le problème est toujours le même: un avion furtif détectera et engagera toujours plus loin son adversaire.
          -Les missiles IR à longue portée seront toujours beaucoup moins performant que les fox3 (le missile n’a pas d’information de distance et de vecteur vitesse de la cible en mode autonome)
          -la vitesse et l’agilité sont très secondaires face à un missile à longue portée.

          • NRJ dit :

            @Cricetus
            Bien sûr, mais la furtivité repose en partie sur la surprise. Une fois les missiles de F-35 partis, on sait d’où ils sont tirés et les avions furtifs deviennent vulnérables.

            Et ça nous amène au défaut principal des avions furtifs : leur défaut en agilité et vitesse. Car ces deux capacités ont leur intérêt pour éviter les missiles ennemis, pour s’éloigner et l’éviter, en coordination avec les contre-mesures électroniques. Ne surestimez pas les capacités des missiles qui sont plus intelligents et vulnérables aux contre-mesures.

        • Stoltenberg dit :

          NRJ: Encore une jolie perle là. Les chasseurs de 4gen ont effectivement des avantages, et surtout si vous y installez une partie des systèmes propres à la 5gen. Et ces avantages sont considérablement accrus s’ils coopèrent avec d’autres plateformes comme les AWACS, ravitailleurs et avions de 5gen. D’où l’intérêt d’avoir une flotte mixte 5gen/4gen, ce qui est le choix de plusieurs pays, dont les USA, le Japon ou l’Israël.
          .
          Si les missiles IR ou l’IRST pouvaient éliminer les avantages de la furtivité radar (qui n’est d’ailleurs pas le seul type de furtivité appliqué sur le F-35), alors cela se saurait. En réalité, les missiles IR ont une portée limitée. Sinon, bonne chance pour déterminer la distance ou la vitesse avec juste un capteur IR… Et ce n’est pas non plus comme si l’AN/AAQ-37 ne pouvait pas voir le départ du missile, déclencher les contre-mesures et potentiellement une réplique.

          • Mat49 dit :

            @ Stoltenberg, vous vous rendez compte que je suis d’accord avec NRJ!

            « D’où l’intérêt d’avoir une flotte mixte 5gen/4gen, ce qui est le choix de plusieurs pays, dont les USA, le Japon ou l’Israël. » Les USA et le Japon ne visent pas de flotte mixte à terme, Israël probablement aussi.

            Les IRST combinés au missiles IR n’éliminenent pas la furtivité radar ou ses avantages mais elle ne protègent pas de ces missiles et de ces capteurs car ils reposent sur la détection de la chaleur du réacteur.

            « En réalité, les missiles IR ont une portée limitée. » Le MICA IR atteint 60 km de porté combiné à l’OSF du Rafale et le MICA NG IR est donné à 80 Km de portée contre 100 pour la version EM. Déterminer la vitesse ou la distance n’est pas utile car c’est une question de signature infrarouge.

            L’AN/AAQ-37 peut sans doute détecter l’arrivé d’un MICA IR mais encore faut il qu’il le détecte suffisament tôt et que les contres mesures soient efficacent.

            Bref les perles c’est plutôt vous qui les faites sur ce coup là. Vous ne rendez pas service à votre employeur avec de telles bourdes.

          • NRJ dit :

            @Stoltenberg
            « Si les missiles IR ou l’IRST pouvaient éliminer les avantages de la furtivité radar (qui n’est d’ailleurs pas le seul type de furtivité appliqué sur le F-35), alors cela se saurait. ». Bien sûr. Ce que vous dites est très pertinent. Mais les missiles IR et l’IRST permettent de voir les avions furtifs à une certaine distance. Or il faut prendre en compte que les avions ne se baladent pas tout seul mais en réseau, entre eux et avec les systèmes A2/AD. Si le F-35 a effectivement l’avantage pour tirer en premier, il n’en restera pas moins une cible sitôt que l’ennemi saura à peu près où il se trouve. –
            C’est en tout cas la doctrine de l’armée française. Les missiles Mica-IR NG ont ainsi vu leur portée augmenter de 60 à 80 km justement dans le but d’attaquer les avions furtifs. En coordination avec des radars BF par exemple (qui repère les avions furtifs, même si ça reste imprécis), ils pourraient être très efficace.

            Je ne dis pas que la furtivité n’a aucun intérêt. Je dis simplement que c’est un avantage qui sera de plus en plus limité et que cette performance doit être comparée avec l’agilité et la vitesse. Et le F-35, qui mise tout sur la furtivité, pourrait être obsolète plus tôt que prévu.

          • Stoltenberg dit :

            Mat49 : Je m’en fiche de savoir avec qui vous êtes d’accord. J’espère juste que ce n’est pas avec moi car vous débitez des conneries avec la cadence d’un Gatling.
            .
            « Les USA et le Japon ne visent pas de flotte mixte à terme, Israël probablement aussi. »
            .
            Ah ouai??? Et, à votre avis, pourquoi achètent-ils et pourquoi modernisent-ils constamment leurs flottes d’avions de 4gen?
            .
            « Les IRST combinés au missiles IR n’éliminenent pas la furtivité radar ou ses avantages mais elle ne protègent pas de ces missiles et de ces capteurs car ils reposent sur la détection de la chaleur du réacteur. »
            .
            ???
            .
            « Le MICA IR atteint 60 km de porté combiné à l’OSF du Rafale et le MICA NG IR est donné à 80 Km de portée contre 100 pour la version EM. »
            .
            C’est juste la portée maximale du missile.
            .
            « Déterminer la vitesse ou la distance n’est pas utile car c’est une question de signature infrarouge. »
            .
            ???
            .
            « L’AN/AAQ-37 peut sans doute détecter l’arrivé d’un MICA IR mais encore faut il qu’il le détecte suffisament tôt et que les contres mesures soient efficacent. »
            .
            Oui, un tel missile met généralement qqs. secondes pour atteindre sa cible et les systèmes de contre-mesures sont généralement conçus pour agir dans de tels délais.
            .
            « Bref les perles c’est plutôt vous qui les faites sur ce coup là. Vous ne rendez pas service à votre employeur avec de telles bourdes. »
            .
            😀

          • Stoltenberg dit :

            NRJ : Je vous l’ai dit et je répète, question à plusieurs millions d’€ – si l’IRST/IR résout tous les problèmes alors pourquoi les forces aériennes investissent-elles dans toujours dans radar/EM???
            .
            L’IRST est très utile pour collecter des données mais ce n’est sans doute pas ce qui permettrait de mener un combat tout à fait équilibré en BVR à un avion de 4gen contre un avion de 5gen. Pour les MICA, ce que vous donnez c’est la portée maximale du propulseur. C’est un très bon missile mais je ne crois pas qu’il soit capable d’acquérir sa cible à 80km de distance (même si j’aimerais bien qu’il puisse le faire), même avec des conditions météo favorables. Les radars BF – encore un fantasme.

          • Mat49 dit :

            @ Stoltenberg vous avouez donc vous même que vous ignorez tout du sujet dont vous parlez. Vous ne comprenez pas la différence entre guidage EM et IR et vous l écrivez ! Vous debitez des conneries a la vitesse d un mica car vous êtes ignorant en plus d être idiot.

      • Jack dit :

        « Ils ne feront donc qu’une bouché des avions d’ancienne génération (y compris des chasseurs de supériorité aériennes non furtifs) qui comptaient sur leur contre mesures pour survivre… Donc il ne reste aux australiens que le F-22 (qui n’est plus produit) et… le F-35 »

        Si je comprends votre propos, le F-35 est le seul et unique recours de l’Australie en cas de guerre contre la Chine. Wow… Et Moi qui pensais naïvement que la guerre se menait sur plusieurs fronts (terre, espionnage, air, dissuasion, mer, espace, cyber…) 😮 !

  2. Tankaboum dit :

    C’est sûr qu’ils ne vont pas dénigrer l’appareil qu’ils viennent de recevoir… la moitié de l’état major se ferait virer par les politiques qui ont choisi l’avion. Mais franchement , aux USA l’appareil finira dans la garde nationale dans moins de dix ans tellement ils n’en veulent plus.

    • Lucy dit :

      Je n’en suis pas certaine. Le F-35 écrase absolument tout lors de ces nombreux passages à Red Flag par exemple.
      .
      Ce que peu de personnes veulent accepter sur ce site c’est que le F-35A est maintenant peu cher à l’achat (moins cher qu’un Rafale), fait du 9G (en gros sa maneuvrabilité combine les avantages du F-16 et du F-18 … super donc!), accélère plus vite que la référence dans la matière qui est le F-16A, a des senseurs tout à fait exceptionnels et combine le tout avec une furtivité très poussée.
      Le F-35 aura contre tout avion autre que le F-22A, l’énorme avantage de débuter tout engagement aérien en position avantagieuse.
      .
      Quasi tous les problèmes pour le F-35A et B ont été résolus, la version F-35C est en retard par rapport aux 2 autres versions. Je suppose que cela s’explique car la Navy a déjà un avion très performant qui est le Super Hornet. Les seuls points important qui selon moi restent à être adressé concerne les coûts d’exploitations et le remplacement d’ALIS.
      Oui, le -35 a connu de nombreux retards et au final le programme va coûter bien plus cher, mais d’un point de vue technologique on peut dire que le paris est réussi.
      .
      Je sais que ce commentaire va faire réagir pas mal de monde mais de temps en temps il faut mettre les pendules à l’heure. Ce site est remplis de personnes qui dénigrent le F-35 sans savoir ce qu’il en est.
      .
      Pour commencer je conseil à toute personne qui persiste à nommer le F-35 la « dinde » d’aller visionner ces videos lors de shows aérien. C’est très impressionant en particulier le « pedal turn ».

      • chill dit :

        sources ??? que veut dire écraser ??? régles d’engagements ?
        il « écrase » tout en simulation ou lorsque les exercices sont faits sur mesure pour lui, comme les nombreux appels d’offres truqués ( sauf en Finlande n’est ce pas …?)
        j’ajoute que vous parlez d’un astronef non opérationnel et encore très loin de son cahier des charges initial !
        en cas de conflit majeur aujourd’hui, il serait inexistant .

        • Cricetus dit :

          @chill
          Plus haut vous citez le résultat d’ un exercice organisé par l’armée américaine de dogfight F-16 vs F-35 en 2016 pour expliquer à quelle point ce f-35 est nul…
          Mais ici, alors que ces exercices organisé par la même armée américaine sont très favorables au même avion, vous expliquez qu’ils sont fait sur mesure et qu’ils sont truqués….

        • Cricetus dit :

          « j’ajoute que vous parlez d’un astronef non opérationnel »
          Petite leçon de français pour notre ami étranger: astronef dans notre langue ça veut dire vaisseau spatial… Le F-35 est pour nous un aéronef, un avion quoi…

      • E-Faystos dit :

        @ Lucy
        J’attends le F 35 sur sa capacité à opérer et vieillir. Ce qui comprends aussi celle d’évoluer.
        Il y a effectivement de la rage ici -et ailleurs-auprès de cet avions qui ne représente aucunement le grand progrès que d’autres avant vous nous ont vanté:
        Rappel pour mémoire et sans arrières pensées:
        Fusion,
        Furtivité
        Perception
        .
        La Fusion, c’est un simple écran tactile qui montre au politique -qui fait payer son pays- qcomment Lockmart à donné des ailes à son smartphone.
        La Furtivité, c’est devenu le truc à abattre, et elle est amoindrie depuis les années 90 par les senseurs passifs et les installations basse fréquence
        La Perception, c’est un mélange de senseurs et d’ergonomie, et sur ce dernier point, l’apparition de fausses alertes permanente occupent le pilote à mi temps: dès qu’un truc apparaît, le F35 le voit, mais renvoie l’information, qui sature les ordinateurs de bord et l’attention du pilote.
        .
        On m’a aussi vendu un avion aussi capable en lisse que chargé, vu que rien ne dépasse.
        Mais comment ont fait pour délester le surplus dans ce cas là? Impossible: si il y a du gras, on le garde et on meurt pour lui.
        .
        Et que dire du diktat politique qui oblige via le CATSAA, à acheter U.S? Et pourquoi pas mettre le Rafale dessus en toute lettre, vu que le département d’état appuie toutes les ventes à la limite du racket?
        .
        Les passionnés d’aviation savent que le F 35 est un piège, et que ses logiciels de diagnostics sont des trappes pires encore. Que les alliés indéfectibles de USA s’emparent de cet enfant de la guerre froide, au rôle limité et à la fragilité manifeste, et se félicite du bond générationnel nous rend assez dubitatif, vu que RIEN de négatif ne peut sortir des voies officielles.
        Mais il y a des points qui ont des réponses bien réelles: la « supériorité » du F 35 sur son tarif vient des ventes en gros réalisées auprès de clients à Paris, Sur le Bourget, terre de son unique rival occidental. Un manoeuvre d’une arrogance rare, mais tellement U.S.
        Au même titre que les Red Flag ne veulent dire que ce que les planificateurs veulent bien scénariser. Même les 2000-5+ MICA s’y sont illustrés en 2006.
        .
        Pour la bonne raison que les planificateurs décident des engagements, et les chefs de mission valident les kills comme ils le souhaitent. Et si je le dis, c’est parce que c’est ainsi que cela se fait, et pas autrement.
        Ecartez-donc cette pantomine qui ne sert qu’à acquérir des automatismes au seins des coalitions, merci: une lecture d’augure dans les astres ou les viscère de poulet ont plus de signification.
        .
        Et au pire, ici, nous avons le droit d’avoir des opinions, même si cela relève du blasphème, car notre heure est celle de Paris.

        • Bobo dit :

          E_Faystos Encore une fois hors sujet avec ses analyses politiques plutôt que techniques !!!

          Je vous cite :
          -Il y a effectivement de la rage ici -et ailleurs-auprès de cet avions qui ne représente aucunement le grand progrès que d’autres avant vous nous ont vanté.
          -La Fusion, c’est un simple écran tactile qui montre au politique -qui fait payer son pays- qcomment Lockmart à donné des ailes à son smartphone.
          – La Furtivité, c’est devenu le truc à abattre, et elle est amoindrie depuis les années 90 par les senseurs passifs et les installations basse fréquence
          – Et que dire du diktat politique qui oblige via le CATSAA, à acheter U.S?
          – Les passionnés d’aviation savent que le F 35 est un piège, et que ses logiciels de diagnostics sont des trappes pires encore.
          – Ecartez-donc cette pantomine qui ne sert qu’à acquérir des automatismes au seins des coalitions, merci: une lecture d’augure dans les astres ou les viscère de poulet ont plus de signification.
          .
          Euh , c’est grave docteur ? Oui, 3 mg de temesta 3x par jour et repos complet !!! 🙂

          • E-Faystos dit :

            @ bobo
            Je suis déçu.
            Pas de contre arguments, juste un copié-collé assortis d’une conclusion acide.
            Un truc qui t’a pris une minute.
            Mais au moins, tu ne prend pas le risque de citer le moindre fait, la moindre source.
            .
            Moi, j’attends la réponse de Lucy.
            Sauf si le VRP de service et toi ne faites qu’un. N’est ce pas?

      • PK dit :

        Nico, sors de ce corps !

      • Schwarzwald dit :

        Je vais continuer à appeler ce machin une farce et pas une dinde personnellement.
        Un avion incapable de voler par tout temps, un emport ridicule, une maintenance/cout horaire hors de prix, une furtivité mise à mal par les dernières technologies et les plus anciennes (il y a eu un article il y a 4 ou 5 mois dessus entre autre) j’appelle çà une arnaque.
        Il fait plein de trucs mais moins bien que les autres à part gérer des calculs informatiques …
        Il est moins manœuvrant qu’un rafale et un F22 (qui l’est moins qu’un rafale lui même qui n’est pas spécialisé en dogfight). Oui il est utile grace à sa furtivité face à des pays sous équipés en matière de détection genre des gardiens de chevres du moyen orient, mais face à des pays un peu équipé en atos et neurones, le F-35 est comme le H de Hawaii … inutile.
        Bref si on parle de sous, il valait mieux qu’ils achètent des F15 pour la supériorité aérienne ou des Rafales pour la polyvalence, là ils auraient faits de l’économie.
        Donc le terme de dinde est rigolo je pense.

        • Bobo dit :

          Est ce que ce type d’analyse est encore crédible aujourd’hui ! Malgré toute vos critiques, tout le monde en veut !!! Il sera bientôt aussi vendu que le légendaire f-16 sur toute s carrière !!! Donc par extrapolation, il n’y a que des imbéciles partout mais vous allez nous expliquer que vous avez tout compris ??? Vraiment ???

          • Camadri dit :

            Il était plus vendu que le F-16 avant même la construction du 1er f-35, c’est fou !
            D’ailleurs c’était ça le but, vendre du rêve sur le papier pour capter les fonds R&D et forcer le succès commercial avant la technique.
            J’ai bien l’impression que l’avenir nous dira rapidement si il deviendra légende ou pas.
            Il ne faudrait pas une perte, panne ou ènième problème technique supplémentaire en 2021, cela pourrait bien sceller sont sort …
            A vos paris !

          • Schwarzwald dit :

            La vente du F35 est faite sur papier et avec la pression commerciale US.
            Donc l’argument « tous le monde en veut » n’est pas exacte, c’est plutot, tout le monde veut se doter de cette technologie « furtive » qui n’est employable que très peu de temps.
            Les seules fois où le F35 à été utile c’est dans des théatres d’opération où les temps orageux sont très peu nombreux.
            L’utilité du F35 en europe est bien plus contestable car on peut compter rapidement le nombre de jours cléments pouvant permettre l’utilisation du F35 et sans avoir à refaire un passage par l’atelier afin de lui remettre un revêtement complet …
            Les acheteurs vont s’en mordre les doigts si ils doivent s’en servir sérieusement.
            Je classerais plus le F35 de force de dissuasion plutôt que d’arme utile.

        • NRJ dit :

          @Schwarzwald
          En soit les pays les plus en pointe dans les technologies anti avions furtifs sont aussi ceux qui investissent un max dessus, à l’image de la Russie (Okothnik-B) et de la Chine (J-20, WZ-8). La furtivité sera toujours un avantage notamment car les technologies supposées les contrer ont leur propres contraintes: un radar passif nécessite un réseau d’antennes, un radar BF est très volumineux et imprécis, nécessitant un radar HF pour viser la cible, les systèmes IRST n’ont qu’une portée limitée. Dit simplement il n’y a pas de radars permettant de le repérer de la même façon que les anciens appareils. Et quelque soit les améliorations technologiques, un F-35 qui ne sera repéré qu’à 30 km sera toujours plus efficace qu’un Rafale repéré à 120 km (chiffres arbitraires). Ce n’est pas du 0 ou 1.

          • ekiM dit :

            Le Rafale fera tout simplement une pénétration à très basse altitude. Des radars capables de détecter des avions volant derrières des montagnes, cela n’existe pas encore.

            Le F35 et le Rafale sont des avions tout à fait équivalents dans leurs capacités (le jour où le F35 sera pleinement opérationnel …) mais dont les doctrines d’emplois s’opposent en tout point.

          • Cricetus dit :

            @ekiM
            « Le Rafale fera tout simplement une pénétration à très basse altitude »
            C’est bien possible mais:
            -Ça doublera sa consommation
            -Ça limitera sa capacité a trouver des cibles mobiles
            -Ça l’exposera aux manpad, aux armes légère et aux SAM mobiles a courte portée.
            C’est effectivement deux doctrines differentes

          • NRJ dit :

            @ekIM
            @Cricetus a bien résumé. La basse altitude ne suffit pas et serait ainsi un très lourd handicap sur notre supériorité aérienne.
            J’ajouterai qu’à l’heure des réseaux connectés, il est également possible (ou ça devrait l’être à la prochaine décennie) de guider en vol des missiles. Si un système A2/AD ne peut pas repérer un Rafale caché derrière une chaîne de montage, il peut cependant envoyer un missile qui sera non guidé par le radar du système A2/AD mais par un avion ami posté à haute altitude.

          • Schwarzwald dit :

            Encore faut il que ce soit un jour où le F35 puisse voler.
            Je rappelle que par temps orageux (fort pourcentage électromagnétisme) le camouflage du F35 est nullé … les rapports ont été faits par les forces US et le constructeur.
            Donc entre un chasseur « ultra pointu » pouvant être utilisé sur une plage opérationelle très limitée et un autre qui fait tous et tous le temps … le choix ma parait logique.

      • 에르메스 dit :

        On croira aux résultats du redflag le jour où ils permettront au F35 d’affronter autre chose que des acheteurs/opérateurs du F35.
        .
        Jusque là, ces retours d’exercices n’ont pas plus de valeur que la propagande chinoise/russe.

        • Cricetus dit :

          C’est marrant: sue ce forum on adore citer cet exercice où en 2016 des F-16 ont pilés des F-35 en combat tournoyant: donc ce dernier a de la valeur mais pas les autres! Très drôle!

          • Camadri dit :

            Vous faites exactement la même chose dans le sens inverse !
            C’est marrant.

          • 에르메스 dit :

            Evitez de faire de l’amalgame idiot, vous ne me verrez pas citer ce type d’exercice pour preuve dans un sens comme dans l’autre.
            Un chasseur tout aéro de 17t qui parvient a dominer en dogfight une brique de 25t, quel grand éclat.

      • Gégétto dit :

        Lucy,
        Je tiens juste à saluer votre grand courage à faire un commentaire positif du F35 sur ce site.
        Vous avez provoqué le fameux réflexe de Pavlov.

        Mais je ne les trouve pas très en forme et puis il manque du monde sur le pont!!

        Vous auriez pu ajouter par exemple un paragraphe de ce style:

        J ai constaté que l état d’ Israël s était, un temps, opposé à la vente de F35 aux pays du Golfe, comme les EAU.
        Par contre, il n a pas sourcillé lors de la vente de Rafale à l ‘Egypte et au Qatar.

        Là, vous avez le cocktail explosif: F35+Israël+petite inclusion du Rafale.

        tout un art en fait.

        • Cedric dit :

          Mon dieu ! Vous allez réveiller ScopeWizard !

        • Lejys dit :

          Vous mélangez un peu « technique » et « géopolitique »…. Israël a des liens particuliers, disons même privilégiés, avec les USA. Ce sont d’ailleurs les seuls a pouvoir autant modifier leurs F-35. Aussi quand leur meilleur allié annonce qu’il pourrait fournir un arment performant à un état qui pourrait les menacer, ils ne sont forcément pas emballé de savoir qu’ils pourraient avoir une arme similaire, qui, à mes yeux, est le meilleurs en SEAD et pour certaines missiosn d’attaque de précision dans un environnement très contesté. Et cette contestation des Israélien est entendu par les US, peut-être sera-t-elle même écoutée au changement de gouvernement….
          Quand à la vente de matériels Français à d’autres pays du moyen orient, les relations politiques de ces états font qu’actuellement quand bien même les Israéliens « sourcilleraient », ça ne changerait pas grand chose…
          Concernant ces comparaisons entre F-35 et Rafale, j’en reste à des faits : seuls les états engagés dans le programme, ou tenus par des contraintes d’alliance (Belgique avec les bombes atomiques par exemple), ou cherchant la couverture US se sont lancés dans cette acquisition (à de rares exceptions). Ce qui est beaucoup plus parlant à mes yeux, que les confrontation Red Flag taillées sur mesure pour le F-35 par exemple (il me semble normal que pour tester leur nouvel appareil, ces exercices qu’ils organisent soient adaptés pour leur permettre d’avancer dans la maitrise de son cadre d’emploi), ce sont les études comparatives des pays qui sont beaucoup moins sensibles politiquement et aux autres pressions commerciales, et qui se basent sur les capacités et les couts des avions concurrents. Nous avons de bons exemples avec la Suisse, et à un degré moindre avec la Finlande. Nous verrons bien les résultats, mais les premiers « retours » semblaient mettre en avant le Super-Hornet et le Rafale devant le F-35….

    • Bruno dit :

      @Tankaboum
      Ca devient pathétique ces commentaires débiles dés qu’il s’agit du F-35…
      Alors pour info, le F-35 est opérationnel au sein de la Garde Nationale du Vermont depuis un an. Et depuis des dizaines d’années la garde reçoit des machines neuves. L’ANG met même en oeuvre des F-22 Raptor!
      Bref, apprenez déjà le fonctionnement de l’ANG au sein de l’USAF avant de dire de telles bêtises.

  3. Harambe dit :

    Hey, 2009 pour la première commande de l’Australie, 2021 pour enfin avoir une capacité opérationnelle…. initiale…

  4. Twisted dit :

    C’est sûr que, au vu de la géographie australienne, F15, Rafale ou Eurofighter auraient été bien plus judicieux que le F35… Ils auraient peut-être dû scinder leur commande en deux appareils.

    • Cricetus dit :

      « F15, Rafale ou Eurofighter auraient été bien plus judicieux que le F-35 »
      Vous pouvez nous expliquer pourquoi?

      • Wagdoox dit :

        Biréacteur tout simplement
        Vous auriez pu trouver tout seul

        • Bobo dit :

          Argument à rejeter, les nouveaux monoréacteurs sont suffisamment puissant, fiables et résistants aujourd’hui. On sent bien que votre mentalité est encore bloquée sur la génération 4++. Il faut évoluer mon vieux, ils volent déjà depuis 20 ans ! On est passé à la génération 5 !

          • Momo dit :

            Totalement faux bobo le belge, deux moteurs sont évidemment meilleurs qu’un seul, pas besoin de faire des études là-dessus ou d’afficher des messages pleins d’affirmations ridicules.
            Il faudra mieux travailler son aviation la prochaine fois, voir même aller sur un meeting ou deux pour essayer de parler avec des volants.
            Mais là on atteint l’impossible pour bobo, notre pas bon belge (il y en a plein d’autres très bons, heureusement).

          • Stoltenberg dit :

            Momo : Si 2 réacteurs c’est mieux qu’1 seul, alors 3, 4, 5, 6… c’est encore mieux, non? 😀

        • Cricetus dit :

          La fiabilité des monomoteurs n’est pas de nos jour un problème.

          • Momo dit :

            il n’y a pas que la fiabilité… pensez combat, au hasard

          • Cedric dit :

            Faudra prévenir les oiseaux !

          • Alpha dit :

            Evident ! … C’est surement pour ça que presque tous les constructeurs préparent l’avenir avec des bi-moteurs… 😉
            KF-X coréen, NGF franco-allemand, Tempest britannique, TFX turc, SU-57 russe, J-20 et J-31 chinois, FX japonais, MCA indien, …

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            @Bobo
            Oui, vous avez certainement raison, mais……d’autres ne sont pas d’accord !
            Ainsi, la quasi totalité des appareils d’arme en développement pour le futur proche sont … bi-réacteurs !… 🙂
            Japon, France/Allemagne, Chine, Grande-Bretagne, Inde, Corée, Turquie, USA, …TOUS développent des appareils à 2 moteurs !!!
            Oseriez-vous dire que vous êtes plus qualifiés que les ingénieurs et opérationnels de ces pays qui veulent des bi-réacteurs ???
            Vu la qualité de vos coms, j’en doute….

          • Alpha dit :

            Ah ! Je vois que mon premier com est passé malgré une coupure de courant !!! 🙂

          • ScopeWizard dit :

            Oui , voyant un tel désappointement , je me suis débrouillé pour tout très vite rebrancher ! 😉

        • Twisted dit :

          Je parlais surtout de la capacité d’emport et la portée, selon moi les Australiens auraient mieux fait de commander des F15EX, avec peut-être quelques F35 pour servir d’intégrateurs

    • 에르메스 dit :

      Les monomoteurs d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’il y a 50 ans.
      Le risque est relatif, 2 moteurs c’est également 2 fois plus de chance de connaître une panne.

      • PK dit :

        L’art et la manière de se contredire en deux phrases 😉

        Si le monomoteur est plus fiable aujourd’hui, alors un bimoteur le sera encore plus ! Maintenant, si c’était vrai, tous les avions modernes seraient monomoteurs… Or, on constate depuis 20 ans que c’est l’exception, et non la règle.

        • 에르메스 dit :

          Totalement faux.
          Le bimoteur n’est certainement pas plus fiable, tout élément mécanique supplémentaire est une fragilité supplémentaire, c’est pas un multiplicateur d’efficacité.
          .
          2 moteurs, c’est 2 fois plus de chance d’avoir une panne.
          A savoir si je préfère avoir 1 moteur en panne en bimoteur ou finir en plané en monomoteur, c’est une autre question.
          .
          Je ne me contredis absolument pas.
          .
          Quand a votre déclaration sur les monomoteurs moderne, c’est encore faux, tout le monde ne veut pas fabriquer un monstre comme le F35 avec son immense F135.
          .
          Pourquoi avons nous tendance à faire plus de bimoteur ? Parce que les appareils prennent de la masse et qu’un unique moteur surpuissant n’est pas nécessairement plus économique/furtif ou même facilement réalisable (En particulier pour les émergents dans le domaine comme la Chine)
          .
          Bref… Avant d’établir des règles, prenez donc en compte l’ensemble des éléments.

      • E-Faystos dit :

        Mais la certitude d’avoir un moteur pour rentrer.

      • Stoltenberg dit :

        PK : Avion militaire produit à presque 5 000 exemplaires. Une vraie « exception » quoi !

      • Breton de Paris dit :

        Il va falloir revoir vos cours de statistique …

  5. Parabellum dit :

    Presque tous les pays européens viennent d acheter des f 35 …si c’est un mauvais choix c est très dangereux …pour faire face à des assauts stratégiques…reste le rafalé..mais personne ne le veut en Europe…Europe ?

    • Schwarzwald dit :

      si les russes veulent foncer à travers l’europe il suffit qu’ils lancent leur assaut pas mauvais temps, les F-35 ne décolleront pas. 😀

      • Stoltenberg dit :

        Si votre plan très rusé c’est d’attaquer à travers un cumulonimbus alors je crains que les F-35 n’auront même pas à décoller pour voir vos « samoliet » déchiquetés.

  6. albert66 dit :

    J’espère qu’ils seront aussi critique envers les défauts du F-35 qu’ils l’ont été avec les défauts du Tigre (qu’ils ont fini par revendre)

  7. oryzons dit :

    Quand on passe du Super Hornet au F35 je n’ai pas de peine à croire que les capacités électronique soient vues comme un saut générationnel.

    Reste que le F35 est un bien mauvais choix pour l’Australie. Ses atouts sont très peu utiles aux australiens qui n’auront pas l’allonge nécessaire pour l’exploiter pour faire de la pénétration.
    Par contre ses défauts sont très gênants pour la supériorité aérienne qui est très importante pour eux.

    • Cricetus dit :

      « Par contre ses défauts sont très gênants pour la supériorité aérienne »
      Quel défauts, pourriez vous développer?

      • chill dit :

        vitesse ascensionnelle faible, mco complexe, empreinte logistique énorme, très peu maniable, certaines versions sont incapables de supersonique, pas de supercruise, peu d’autonomie, il suffit de le regarder pour constater que ce n’est pas un intercepteur ; comparez le au f22 et ouvrez les yeux…

        • Cricetus dit :

          « Vitesse ascensionnelle »: vous avez un chiffre? Jamais vu…
          « MCO complexe et empreinte logistique »: oui, effectivement. Maintenant c’est le propre de chaque nouvelle génération d’avion par rapport à la précédente. On pourrait remonter au Spad… A ce sujet celle du F-22 est bien pire que celle du F-35.
          « Très peu maniable »: sûr quel arguments vous vous basez? On peut en discuter…
          « Pas supersonique »: toute les version du F-35 sont capables de vol supersonique, certaine limité à 1,3 mach. Les avions australiens 1,6 mach!
          « Pas de super Cruise »: Excellente idée si tout le monde chasse à l’IRST. De face c’est échauffement cinétique des bord d’attaques la cible des capteurs! Et c’est vraiment pas bon pour l’autonomie!
          « L’autonomie »: En clean et subsonic l’autonomie du f-22 n’est pas meilleur que celle du F-35. Avec la supercruise elle devient catastrophique…
          « il suffit de le regarder pour constater que ce n’est pas un intercepteur » : Ben oui… le F-35 n’est pas un intercepteur et voyez-vous : le F-22 non plus !
          Je comprend maintenant que vous confondez supériorité aérienne et interception….

      • NRJ dit :

        @Cricetus
        Il est de notoriété publique que le F-35 est peu agile. Il est également lent que ce soit en vitesse de croisière ou max (mmêmes valeurs théoriques de Mach 1,6 alors qu’il n’est pas recommandé d’aller à plus de Mach 1). Son autonomie est limitée. Bref c’est un bon appareil pour aller taper des systèmes A2/AD mais pas pour la police du ciel et la supériorité aérienne.

        • Cricetus dit :

          « Il est de notoriété publique que le F-35 est peu agile. » Sur quelle source documenté? Et surtout pour quoi faire? Des démos au Bourget?
          « Il est également lent que ce soit en vitesse de croisière ou max (mêmes valeurs théoriques de Mach 1,6 alors qu’il n’est pas recommandé d’aller à plus de Mach 1) » D’où sortez vous cette limitation à mach 1? Quelle source documenté? Sinon avec des missiles un F-35A c’est 1.6 mach. Autant probablement qu’un Rafale avec des missiles qui trainent sous le ventre… Et pour finir dans une zone de combat voler vite va devenir un loisir de plus en plus dangereux (IRST).
          « Son autonomie est limité »: Sans blague: 1080Km c’est presque autant de rayon de combat que le F-22 (1093 Km) ! Et ça ne posait a priori jusque là aucun problème aux US pour la supériorité aérienne!

          • Momo dit :

            Rayon ‘de combat’ (?) ou autonomie, on ne confond pas? Non?

          • Twisted dit :

            Source JPO, limitation du vol supersonique pour les versions B et C : « le problème qui risque d’endommager la section arrière du F-35, si l’avion doit maintenir des vitesses supersoniques ne vaut pas la peine d’être résolu et sera plutôt résolu en modifiant les paramètres de fonctionnement ».

          • NRJ dit :

            @Cricetus
            Il est moins agile par sa charge alaire, par sa motorisation. Bref, ce n’est pas un SU-35. C’est même officiel pour Lockeed-Martin que le F-35 n’est pas fait pour le dogfight mais pour le combat à distance.

            Sur ses limitations de vitesse pour les F-35B et C: https://www.defensenews.com/air/2019/06/12/supersonic-speeds-could-cause-big-problems-for-the-f-35s-stealth-coating/
            Apparemment la couche de peinture furtive serait différente sur le F-35A pour ceux qui auraient des doutes.

            Sur l’autonomie, le problème est que le F-35 ne peut pas se permettre d’avoir des réservoirs externes sous peine de perdre sa furtivité. Si on le compare à l’Eurofighter (qui n’est pas un appareil fait pour la marine), il a une autonomie de presque 1400 km avec ses réservoirs externes. Ca fait la différence. Evidemment, si le F-35 emporte des réservoirs externes, il perdra ses avantages en termes de furtivité et devra se baser plus sur son agilité et sa vitesse pour lesquels il est structurellement inférieur aux autres avions, car ayant été optimisé pour la furtivité.

    • Cricetus dit :

      « Reste que le F35 est un bien mauvais choix pour l’Australie. Ses atouts sont très peu utiles aux australiens qui n’auront pas l’allonge nécessaire pour l’exploiter pour faire de la pénétration.
      Par contre ses défauts sont très gênants pour la supériorité aérienne qui est très importante pour eux »
      -L’allonge du F-35 au combat est très supérieur a celle du F-18…
      -Quel défauts sont « très gênants » pour la supériorité aérienne? Cet avion a probablement la meilleur capacité de détection de cible aérienne de toute l’aviation de combat actuelle allié a une des plus faible possibilité d’être détecté…
      A part le F-22 il n’y a rien d’équivalent pour ce job…

    • Wagdoox dit :

      Non ! Ils passent du f18 hornet (et non super hornet c’est pas le même avion) au f35.

  8. Vivo dit :

    « notamment dans le cas d’une éventuelle confrontation avec la Chine ».

    Je dirais plutôt « une très lointaine, hypothétique confrontation » car avec la pandémie que vient de vivre le monde, je ne crois pas qu’une guerre soit la priorité, c’est même le cadet des soucis des nations en ce moment.

    Par contre, dans la confrontation économique, actuelle, avec la Chine, le Père Noël n’a apparemment laissé que des hérissons pour l’Australie, au pied du sapin.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « le Père Noël n’a apparemment laissé que des hérissons pour l’Australie, au pied du sapin. » Bah les Aussies se feront un plaisir de les exporter en Chine car il serait étonnant que ce sympathique mais piquant animal ne fasse pas parti de la gastronomie chinoise!
      « je dirais plutôt « une très lointaine, hypothétique confrontation  » Mouais! le pb est que la diplomatie et certains gouvernements de l’époque avaient eu la même réflexion à la fin des années 30 vis à vis de l’Allemagne nazie!!

  9. Thierry dit :

    J’ai toujours pensé que le F35 était un excellent appareil et j’espère bien que la France fera partie des pays qui en auront car cela fait réellement une différence majeur avec les autres appareils actuellement en service, un atout considérable.

    mais quand je voit Macron au pouvoir je me félicite également que ce zigoto n’en possède pas, vu l’usage qu’il en aurait fait.

    • chill dit :

      propos non étayés, ou sont les faits opérationnels démontrant vos dires ? (épargnez nous les simulations LM ou les raids israéliens dont on ne sait rien )

      • Thierry dit :

        Ou sont les combats aérien du rafale ????
        inexistant, il n’a jamais été engagé par d’autres avions, il est vendu uniquement pour balancer des bombes à guidage laser, c’est d’ailleurs pour cela que pépère Hollande a bombardé en Syrie, vendre son bombardier qui comme un couteau suisse peut aussi éventuellement faire chasseur, mais personne ne sait dans quel mesure, pas même ceux qui l’on acheté ou qui le pilotent. Tout concernant le Rafale n’est que spéculation.

        Donc ne faites pas la fine bouche pour le F35, lui au moins il propose quelque chose de nouveau.

    • blondin dit :

      si un jour on a des F35, c’est qu’on sera tombé bien bas, et qu’on ne saura plus fabriquer nos propres materiels. Et encore, meme si on ne sait plus les fabriquer, est ce que le F35 sera le bon choix ? D’ici là les choses auront évoluées et les US auront remplacé cet avion.

    • Momo dit :

      ce message de mokhtar moussa ‘thierry’ ressemble furieusement à celui d’un hameçonneur sur le forum de cet ancien bon journal qu’était l’équipe.
      la dernière phrase est caractéristisque et confirme qu’il s’agit bien du même individu… cela laisse songeur…

  10. LightningII dit :

    J’envie la Royal Australian Air Force. Presque tout son inventaire a été renouvelé au cours des 10 dernières années ou est en cours de renouvellement. Ce sera force très moderne et bien équilibrée avec 72 F-35A, 24 F/A-18F et 11 EA-18G. Mais aussi des C-17A pour le transport stratégique, des ravitailleurs A330 MRTT, des C-130J, C-27J, P-8A, E-7A, MC-55A, PC-21, etc.

    Franchement, je trouve que la RAAF, malgré sa taille plus petite, est bien mieux équipée et plus crédible que l’Armée de l’Air d’aujourd’hui… Et bien mieux parer pour faire face aux défis de demain.

    • blondin dit :

      au C17 près on est équipé pareil, avec un équilibrage sensiblement identique, à une échelle différente. Manquerait peut etre une version du Rafale spécialisée en attaque électronique, mais je ne connais pas les capacités offensive de SPECTRA, peut etre qu’en fait on l’à cette version…

  11. MERCATOR dit :

    Je vois que tout le ban et l’arrière ban des thuriféraires du F 35 sont sur le pont comme de brave petits soldats, mais les faits sont têtus . J’écarterai de prime abord l’argument fallacieux du  » ce ne peut être qu’un bon avion puisqu’il a été choisi par de nombreux pays « ,comme si vous ne saviez pas que les choix ne proviennent pas des militaires qui n’ont jamais droit au chapitre mais des politiques ouverts comme chacun le sait aux pots-de-vin, chantages et autres concussions (un ange passe en pays wallon ) .

    Le F 35 est une erreur fondamentale dés sa conception , déjà vouloir un monomoteur pour un avion avec une version embarquée est une faute gravissime, qui plus est vouloir tout baser sur la furtivité passive entraine un cercle vicieux , cela induit des formes non aérodynamiques et tarabiscotées empêchant des vitesses supersoniques
    , dans l’impossibilité de les atteindre que très brièvement en ayant recours à la postcombustion et partant, en raison de son énorme moteur de diffuser une signatures IR équivalent à une chaudière de Pacific 231 .
    selon le rapport de « armée Suisse « , les types B et C «souffrent de sérieux problèmes lorsqu’ils utilisent la postcombustion ». Le Renseignement militaire se demande si le F-35A rencontre les mêmes ennuis.

    Toujours d’après le document militaire (Suisse), la postcombustion entraîne chez les F-35B et F-35C «une augmentation excessive de la chaleur à l’arrière de la cellule de l’appareil, qui est soumise aux contraintes aérodynamiques particulières du vol supersonique. La chaleur du réacteur lors de l’utilisation de la postcombustion a provoqué des bulles et des cloques sur le revêtement RAM (Radar Absorbent Material) des F-35B/C». Le Ministère américain de la Défense, le Pentagone, a admis fin avril «qu’il ne pourra pas corriger les lacunes ».

    .https://www.defensenews.com/air/2020/04/24/the-pentagon-will-have-to-live-with-limits-on-f-35s-supersonic-flights/

    En fait cet avion mal conçu depuis le début cumule les défauts , ne peut voler vite pour les différentes raisons évoquées , furtivité aux radars mise en brèche dans les très prochaines années par les nouveaux radars couplés aux supercalculateurs, agilité, vu sa charge alaire, d’un fer à repasser et incapacité d’évitement instantané , capacité à encaisser les coups, même de petit calibre, d’une poterie chinoise,autonomie très réduite, ses millions de lignes de codes , pain bénit pour les hackers,lorsque l’on voit les récentes attaques sur les différents sites US .

    J’ai volontairement passé sous silence la longue liste des défauts qui pour un autre appareil semblerait rédhibitoire mais qui pour le F 35 sont des billevesées, canon qui tire à côté, réservoir interne de carburant sensible aux charges électrostatiques par temps d’orage, casque qui fonctionne très mal de nuit et dangereux pour les appontages, risque d’hypoxémie pour les pilotes ( probable cause de la disparition de l’appareil japonais ) bref une catastrophe volante qui entrave pieds et poings la totalité des forces occidentales pour les quarante ans à venir

    • PK dit :

      « Je vois que tout le ban et l’arrière ban des thuriféraires du F 35 sont sur le pont comme de brave petits soldats, »

      C’est un ban unique, alors car sous le même pseudo, on a toujours le même gars 😉

    • Bobo dit :

      Vous l’avez approché et piloté ou on vous a dit que ??? Parce que tout ceux qui l’ont touché et piloté ne veulent que lui ! Paradoxal non ?

      • E-Faystos dit :

        La Suisse ne veut pas en entendre parler. Pourtant, c’est peu dire que les commerciaux insistent.
        Mais ils ont un gros problème : les Suisses veulent un avion donc tant qu’à continuer avec du matériel, le Super Hornet tient la corde.
        Pour la Finlande, c’est plus complexe: elle.cherche des alliances locales et un avion fiable. Et le F35, parti à quatre, mais arrivé à deux, et passé les tests en solo a prouvé son immaturité.
        Mais attention, on parle d’un choix final politique, et les Finlandais peuvent se dire qu’un avion immature et pourri rassurera son encombrant voisin Russe.
        La Grèce aura le F35 pour attirer à elle les bases ex Turques, surtout que les exemplaires du F35 déjà construit pour les Turcs sera rétrocédés d’occase, tout comme les Rafales.
        .
        Ravi de constater que vous n’y connaissez rien.

      • blondin dit :

        Arretez un peu avec votre naiveté à 2 balles, vous avez vu où qu’un pilote d’essai peut parler sans filtre du dernier avion sorti ?? il va quand meme pas en dire du mal publiquement, soyons serieux, et réaliste, cet avion est un échec programmatique, ça c’est indiscutable, un avion moyen niveau aéronautique pur, reste à voir si son électronique est vraiment si superieure que ça…

        • Cricetus dit :

          « vous avez vu où qu’un pilote d’essai peut parler sans filtre du dernier avion sorti  »
          Le F-35 n’est plus un avion d’essai. Il commence a inonder les unités de l’USAF autrefois sur F-16. Et on trouve de plus en plus souvent dans les magazines des interviews de pilotes qui sont enthousiastes a propos de leur nouveau jouet.

      • Momo dit :

        Pour un peu on croirait qu’en Belgique on passe son temps à tripoter des hordes de pilotes qui ont essayé le f35. Pas très crédible tout ça, il faut monter le niveau, c’est trop voyant que l’on veut se donner des airs… pour ne rien dire (baillement).

    • ScopeWizard dit :

      MERCATOR

      Hé bé !!!

      Le voilà habillé pour combien d’ hivers , ce F-35 ?

      Quoique question dinde , quelle meilleure saison que celle de l’ hiver ! 😉

    • Wagdoox dit :

      Enfin un commentaire avec un minimum de connaissance sur le sujet. Beaucoup ici reprennent bêtement le marketing de lm.

    • Gégétto dit :

      Mercator,
      -[Le F 35 est une erreur fondamentale dés sa conception , déjà vouloir un monomoteur pour un avion avec une version embarquée est une faute gravissime]
      Je ne comprend pas bien cette faute si gravissime.
      Il me semble que le f 135 pousse plus que les deux M88 réunis.
      Nos Super- Etendard, Crusader étaient des monomoteurs, j ai pas connaissance de problèmes liés à cela.
      De plus hors aéronavale tous nos avions récents de la famille Mirage étaient des monomoteurs ( mis à part le IV)

      • momo dit :

        Pas de problème moteur avec le Cruze???? Là mon gars il faut réviser avant de l’ouvrir, parceque tu viens de démontrer que tu parlais sans rien connaitre.
        Tu es disqualifié, fin de partie
        De la part de Momo, qui sait ce que c’est, lui.

      • MERCATOR dit :

        @Gégetto

        Sur les 85 Super-Étendard , 17 ont été perdu ce qui reste bien moins en pourcentage que les 300 sur les 900 starfighters Allemands, Lockheed fut d’ailleurs attaqué en justice par les veuves après la révélation d’un rapport soulignant la défaillance chronique de l’unique réacteur du F-104. En 1975, une commission d’enquête à Washington révèle que Lockheed a soudoyé des gouvernements ( ça ne vous rappelle pas une hypothèse que j’ai évoquée dans mon premier post !) pour vendre son appareil. En Italie, au Japon, aux Pays-Bas, les ministres de la Défense démissionnent. Le F-104 volera jusqu’en 1991, avant de laisser place au Tornado, équipé, lui, de deux réacteurs.
        «  »Il me semble que le f 135 pousse plus que les deux M88 réunis » Ce n’est pas une question de poussée mais de nombre, la probabilité d’une panne simultanée de deux réacteurs est faible , qui plus est, pour le pentagone le futur théâtre de déploiement des flottes de porte-avions sera l’océan pacifique, compte tenu de ses dimensions on comprend aisément la nécessité de la propulsion jumelle .

    • Thierry dit :

      Ah je vois que Moscou vous a transmis sa notice réécrite du F35, ce qui en fait un chasseur de dessin animé tellement la caricature est poussé en post combustion, vous avez oublié de mentionner le distributeur automatique de soda dans le cockpit qui se trompe toujours de boisson à cause de la chaleur du réacteur qui le fait suer au front, et l’absence de fonction sèche cheveux des entrées d’air par intégration au casque, ce qui est un scandale pour le prix qu’il fait, pas même foutu de faire une mise en plis.

  12. PK dit :

    « Je dirais plutôt « une très lointaine, hypothétique confrontation » car avec la pandémie que vient de vivre le monde, je ne crois pas qu’une guerre soit la priorité, c’est même le cadet des soucis des nations en ce moment. »

    Hitler tenait exactement le même discours à Munich en 1938.

    • ScopeWizard dit :

      @PK

      Ah bon ?

      Ce sont donc aux Nazis à qui nous devons ce foutu SARS Cov-2 ??

      Ah , les coquins !

      Hé bé , tu parles d’ un héritage ! 🙁

      • PK dit :

        Bof, coco ou nazi, c’est kif-kif. Donc que ce soit les nazis ou les Chinois, ça fait pas une grosse différence 😉

        • ScopeWizard dit :

          Certes ; sans aller jusqu’ au demi-siècle ( et plus ) d’ espace-temps , plusieurs milliers de kilomètres de distance géographique entre les deux , éventuellement ? 😉

  13. jp dit :

    c’est pas avec un block 3F limité à un pauvre aim9 et du sdb, dans des conditions sécurités aléatoire, qu’on peut considérer le f35 comme opérationnel, il faut au moins avoir le block 4 et 5 pour qu’il soit réellement « opérationnel ». là il est juste bon pour voler et faire du training sous certaines conditions, c’est de la propagande pour dire que l’avion est opérationnel.

    • Cricetus dit :

      Non, le block 3F est aussi validé aussi pour les AIM-120 et toute une gamme de bombe guidées.

      • Gégétto dit :

        Le Block 3F c’est aussi ttes bombes à guidage laser,GPS ou combiné; l AGM-154 JSOW , GBU-39 SDB , la bombe atomique B 61-12 ( à l essai). Manque la capacité missiles de croisière.
        Mais chut!, faut pas le dire trop fort, ils ne sont pas prêts à l’ entendre!

    • blondin dit :

      Je croyais que l’AIM9 ne pouvait etre embarqué qu’en externe ?

  14. Clavier dit :

    La reconnaissance des Etats-Unis n’a pas de prix……

  15. Bobo dit :

    Le F-35 n’est pas un avion de domination aérienne au sens que nous le connaissons, c’est un vecteur de tir. LM a développé l’hyper-furtivité et les meilleurs capteurs jamais vu sur un avion pour tirer du plus loin possible sans avoir été repéré par l’ennemi. Un général US interrogé sur la question du dogfight, point faible de l’avion, avait répondu que c’était la guerre à l’ancienne. Dans leur nouvelle doctrine, il n’y aura plus d’affrontement rapprochés. Le premier qui tire du plus loin possible sans avoir été repéré a gagné a t’il déclaré!

    • Vinz dit :

      Et quand en face il y a un équivalent furtif, y se passe quoi ?

    • chill dit :

      mais bien sur, alors pourquoi ttes les forces aériennes crédibles s’y entrainent..??…

    • Cricetus dit :

      Les américains n’ont pas effectués un seul dogfight depuis 50 ans… pourtant ils ont abattu au moins cinquante avions de combat ennemie sur la même période.
      On peut les créditer d’une certaine expérience sur le sujet…

      • Momo dit :

        D’ailleurs top gun n’existe plus depuis 49 ans, c’est un fait caché au public pour éviter un flop au prochain film de Tom Cruise.
        « plus un dogfight depuis 50 ans » . eh beh

      • Vinz dit :

        Sur cette question, demandez aux Grecs et aux Turcs plutôt.

        • Alpha dit :

          Ou même aux Indiens et aux Pakistanais l’an dernier…
          Et encore, aux Britanniques et Argentins…
          Et même pendant les débuts de la Première guerre du Golfe !
          Et je crois me souvenir aussi de « dogfight » pendant la guerre en ex-Yougoslavie entre MIG29 serbes et F-15 US et entre un F-16 hollandais et un MIG29 serbe…
          Et tout çà n’était pas il y a 50 ans….
          Bref, une nouvelle fois, Cricetus brille par son ignorance… 🙂

    • 에르메스 dit :

      La faiblesse en dogfight est en effet un faux problème.
       » Dans leur nouvelle doctrine, il n’y aura plus d’affrontement rapprochés »
      .
      Quand à cette phrase, on se rappellera tous de la bonne idée de supprimer le canon des chasseurs il y a une cinquantaine d’années et le rappel à la réalité qui a suivi.

      • Cricetus dit :

        Comme vous dite: il y a cinquante an… (même plutôt cinquante cinq)
        Depuis aucun avion de l’USAF n’a abattu un avion de combat ennemie au canon….

        • Alpha dit :

          « Depuis aucun avion de l’USAF n’a abattu un avion de combat ennemie au canon…. »
          Ah ! Cricetus se ravise et devient plus précis en parlant de « combat canon » après avoir évoqué le plus général « dogfight »…
          L’ animal sent qu’il a affirmé des conneries !!! 😉
          Et oui, car le « dogfight », ce n’est pas que le combat canon… C’est aussi le missile Fox 2…

        • 에르메스 dit :

          Le canon sur un avion, c’est comme la capote dans le portefeuille.
          .
          Vaut mieux l’avoir et ne jamais s’en servir, que de ne pas en avoir et en avoir besoin.

    • Wagdoox dit :

      On avait entendu la même chose à l’époque du fantôme, plus de canon et a vu le résultat.

      • Cricetus dit :

        Phantom, pas fantôme….
        C’est la faute de votre google translate Russe/français?

      • PK dit :

        Mais arrêtez à la fin avec votre pragmatisme ! laissez-le rêver : il en a le droit…

        Le F-35 est un super avion, il vole plus vite, plus haut, plus loin… Il a une belle cape rouge qui zèbre l’air en esbaudissant les foules. Le S, sur sa poitrine, fait émouvoir les femmes et les jeunes filles qui ne rêvent de que devenir pilote à la place du pilote.

        Le F-35 transcende l’aviation : avant, il y avait des avions. Maintenant, il y a le F-35. Plus besoin de canon (qui ne tire pas droit de toute façon), le F-35 est invisible. Avec sa soute, il peut embarquer 1234 tonnes de missiles qui ont chacun une portée de 10 000 km ! Il ne craint rien d’ailleurs, car si par mégarde il croise un piaf, son armure de titanium (LM a désossé Wolverine pour créer le F-35) le protège. Ses capteurs ultra-sensibles détectent un moustique à plus de 1000 km (et 10 000 si le moustique a de la température, grâce à son capteur infra-rouge nouvelle génération capable de sonder les anus en passant par la gorge. Il se murmure d’ailleurs que Véran lui-même serait intéressé par cette technologie, pour mieux baiser les Français).

        Le F-35 est tellement supérieur qu’un seul unique appareil remplacera aujourd’hui toute une flotte (sauf quand il flotte !). Il est donc tout à fait normal que la MCO d’un appareil coûte celle d’une flotte entière. Le prix d’achat est donné en plus (bien sûr, pour ce prix, il n’y a pas les moteurs, mais est-ce important un moteur pour un tel avion ?). Le prestige de posséder un tel appareil est tel que l’ennemi est paralysé à l’idée qu’il puisse sortir de son bunker. Depuis que le F-35 est opérationnel, les Russes se terrent au fond de leur base arctique, incapables de faire décoller un avion de peur qu’il ne soit analysé par un F-35 au chaud au fond de son hangar.

        Le F-35 est le summum de la technologie US. On rappelle que cette dernière a envoyé des hommes sur la Lune. Ils vont bientôt en envoyer sur Mars. Ils ont bien le droit de placer tous les fans de F-35 sur orbite, non ?

    • Ulysse dit :

      C était déjà la doctrine qui a vu le développement du Phantom, peu maniable et dépourvu de canon embarqué…. Dont les successeurs F15 et F16 présentaient les qualités inverses .. après un retour a la réalité….les US travaillent déjà sur un chasseur de 6 ème génération tant le F35 , considérable gouffre financier, ne les satisfait pas.

    • Olivier dit :

      pour « les meilleurs capteurs jamais vu », l’EOTS est au point maintenant ? il me semble avoir lu il y a pas très longtemps que ça ne fonctionnait pas, problème de stabilisation je crois, et qu’il ne pouvait pas faire de désignation laser par exemple…
      Vous semblez être un fan inconditionnel de cet avion, pourquoi pas, mais je remarque souvent chez les fans de F35 un certain manque d’objectivité et une propension à occulter certains faits. Un avion qui a été voulu dès le départ en 3 versions aussi spécifique, en particulier le B, était condamné d’avance ! A mon avis le seul qui va rester longtemps c’est le B car c’est le seul dans sa catégorie. Le C il faut oublier, son seul client n’en veut pas, et on dirait que meme LM s’en désintéresse. Quant au A, il aura le mérite d’avoir bien dégrossi le domaine de la fusion de données, les capteurs embarqués… et certain de ses sous systèmes, ceux qui fonctionnent, seront ré utilisés sur le prochain modèle. Les investissements colossaux dans cet avion ne seront pas perdus pour les US, pour les autres ça sera moins évident par contre… On verra dans quelques années ce qu’il en est, le F35 est effectivement un avion qui change les normes, qui va modifier les doctrines, qui apporte une nouvelle vision de l’avion de chasse, mais ça reste un mauvais avion qui est en fait un appareil de transition. Il aura permit de voir ce qu’on peut faire, et ne pas faire, et pour le NGF par exemple, il va nous permettre d’éviter des erreurs et de ne pas tomber dans certains pièges comme « l’hyper furtivité » que vous évoquez. Et svp, les arguments du type redflag et autres commentaires des pilotes, ça ne vaut pas grand chose, vous avez l’air suffisamment informé sur ces sujets pour vous en rendre compte. Pareil pour le nombre de pays client, très peu en sont des clients, comme quelqu’un l’a dit plus haut, quand vous avez investi dans le programme, vous achetez mais en tant que pays producteur, meme partiel, mais vous n’etes pas un client au sens propre du terme.
      Enfin, les articles F35 sont toujours l’occasion d’un bashing anti F35, c’est sur, et il y a beaucoup de parti pris mais déjà ça fait du bien, et on se rattrape un peu par rapport à ce que le Rafale a pris pendant longtemps (et c’est pas fini !). Et vu comme nos amis anglo saxons lui tombe dessus, et font tout pour torpiller nos possibilités d’export, c’est qu’on doit vraiment avoir un super appareil !!

    • Ion 5 dit :

      @Bobo
      « L’hyper furtivité » ne concerne pour l’instant que les radars en bande S, les plus répandus.
      L’atténuation du signal retour est notoirement plus faible dès la bande L. Je n’ai pas de valeur exacte car cela dépendrait d’un radar de modulation et de technologie spécifique, mais apprenez quand-même qu’en dehors de la longueur d’onde qu’est censé dévier le F-35, la furtivité (atténuation du signal retour) fonctionne certes, mais beaucoup moins bien.

      Cette atténuation lié aux formes et aux matériaux est pratiquement inexistante pour les vieux radars travaillant en bande A et B, comme les P-18 ex-soviétiques utilisés par les serbes pendant le conflit yougoslave. Nous sommes d’accord qu’il est difficile de les installer sur un avion de chasse…

      Donc, allez-y molo-molo sur la pub de L-M pour son avion.
      Les bons résultats de la réduction de la SER, c’est toujours sous un angle et une fréquence favorable au constructeur d’avions, quand ce n’est pas simplement pipé au niveau des valeurs!

  16. Jp dit :

    Vu qu il fait de la réflexion des ondes dans une autre Direction quand il illuminé par un ennemi

    il suffit que il soi une grillé de radars passifs pour connaître sa position. D ou les développement intensifs des radars passifs. Comme le f117 il ne sera pas invisiblr

  17. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Tous nos experts qui écrivent de leur coin de table ou de clavier ici en rabâchant « le F35 est une bouse » sur tous les tons sont des experts en la matière autant que je le suis en matière de danse du ventre, et donc se trompent ou pire, sèment volontairement de la désinformation, et on se doute bien pourquoi, et surtout d’ou l’initiative vient ……..

    Si le F35 était aussi nul que ça, les commandes auraient été annulées, et on parlerait déjà de son remplacement. Or là, non, rien, il est là pour durer et a été acheté par plein de monde.

    Des états en guerre comme Israël à l’autre bout de la terre est l’exemple même d’un état qui ne peut se permettre de se tromper sur la qualité de son matériel militaire …
    Mais nos amis souvent lèche-bottes de Poutine ici le savent, mais la mauvaise foi est totale et les contre arguments techniques on les attend toujours à part faire des : « bouhhhh beuhhhh, dinnnnde, ahhaha « , mais n’attendez rien d’autre d’eux !!!

    • chill dit :

      pour les hébreux, les us leur en ont fait cadeau, ils voulaient du f15 à l’origine, pour le reste, la protection de l’oncle sam n’a pas de prix.
      j’attend toujours les premiers faits de guerre de la merveille , apparemment avec le block 4 en 2025 au mieux..

      • Ulysse dit :

        Les F35 israéliens ont été modifiés à leur sauce. Et dieu sait qu ils sont très forts en électronique…

      • Stoltenberg dit :

        À quel point vous allez vous enfoncer pour tenter de prouver ce qui est tout simplement faux??? Le F-15 n’a pas le même rôle que le F-35 et il n’équipe pas le même type d’escadrilles. Et, d’ailleurs, l’Israël utilise les 2, au même titre que les US, le Japon et bien d’autres. Mais je suppose que M. chill se croit plus compétent que les généraux des forces aériennes de tous ces pays.

    • E-Faystos dit :

      Effectivement.
      Mais Israël…? Israël ? C’est pas le pays qui a sacrifié son projet de chasseur Lavi face aux pressions US?.et c’est pas eux qui ont engrangé des contrats pour fournir des pièces au F35? Qui ont une version spécifique avec leur propre électronique? Et qui lui donneront rapidement un label « éprouvé au combat »?
      Ah ben mince alors!
      .
      En fait, les fans du F35 ne connaissent rien à la politique, rien à la technologie des avions rivaux, et se cache les yeux face aux moyens utilisés par leur idole.
      Allez, et reprenez encore: « si c’est Américains, c’est bien! »
      .
      Mais Sukhoï?

    • Ulysse dit :

      Pensez au F104 qui fut un grand rate opérationnel et pourtant une grande réussite commerciale.. .

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenirs

      S’ il y en a un qui s’ avère être d’ une parfaite mauvaise foi en plus d’ avoir choisi un trop long pseudo complètement idiot au vu de ce que sont ses prises de position , c’ est vous .

      De plus , supposer , que dis-je , insinuer comme vous le faites que parce que tous ne se prosternent pas devant le F-35 qu’ ils osent même critiquer , alors c’ est que forcément soit ils sont ignorants et se complaisent dans cette ignorance , soit ils roulent pour telle ou telle puissance ennemie et sont donc hostiles aux intérêts de leur propre pays sous-entendu ce sont des traîtres , c’ est là un comportement digne d’ un parfait abruti qui décidément ne comprend rien à rien , et surtout qui ne veut rien comprendre , préférant rester basique voire bas de plafond et se contenter d’ une vision tranchée en noir & blanc qu’ il impose aux autres .

      « Si le F35 était aussi nul que ça, les commandes auraient été annulées, et on parlerait déjà de son remplacement. Or là, non, rien, il est là pour durer et a été acheté par plein de monde. »

      Déjà , commencez par vous documenter un minimum sur la façon dont fonctionne le marché de la vente d’ armes , surtout lorsqu’ elles sont de ce niveau de sophistication et d’ importance stratégique , et peut-être en saurez vous davantage sur ce sujet précis plutôt que sortir cet empilage de conneries qui ne fait qu’ illustrer l’ ampleur de la méconnaissance d’ un domaine dont vous prétendez pourtant pouvoir parler au point que vous seriez en capacité de vous forger un avis suffisamment pointu sur ce que les uns et les autres en disent .

      Ben mon gars , tu repasseras , parce que tu n’ y es vraiment pas .

      « Des états en guerre comme Israël à l’autre bout de la terre est l’exemple même d’un état qui ne peut se permettre de se tromper sur la qualité de son matériel militaire … »

      Ah bon , parce que vous pouvez en citer beaucoup qui eux peuvent se le permettre ??
      De plus , ne confondez pas « qualité » et « aptitudes » ou besoins .

      Et allez , encore un truc à bûcher …………

      « Mais nos amis souvent lèche-bottes de Poutine ici le savent, mais la mauvaise foi est totale et les contre arguments techniques on les attend toujours à part faire des : « bouhhhh beuhhhh, dinnnnde, ahhaha « , mais n’attendez rien d’autre d’eux !!! »

      Là vous mentez ; passons sur vos énièmes saloperies , mais en ce qui concerne les « arguments techniques » qui soit-disant font toujours défaut venant des contempteurs du F-35 , il se trouve qu’ ils ont été maintes et maintes fois exposés et répétés , cents fois sur le métier nombreux s’ étant inlassablement remis à l’ ouvrage .
      Sauf que pour beaucoup vous êtes dans l’ incapacité d’ en apprécier la valeur , de les comprendre , ou pire puisque de toute façon quoi que ce soit que l’ on puisse amener , vous n’ en avez rien à cirer , votre opinion étant déjà faite depuis belle-lurette , votre intérêt consistant à refuser tout débat contradictoire .

      Par conséquent , avant de vous en prendre à des gens que vous ne connaissez ni d’ Adam ni d’ Eve et que pourtant vous vous permettez d’ accabler de tous les maux et turpitudes presque jusqu’ à les jeter en pâture à la vindicte populaire , travaillez vos sujets ou bouclez-la .

      Ne faites plus comme tous ces cons qui tout en n’ ayant ni connaissances ni qualifications parlent de tout et n’ importe quoi sur les plateaux de télévision , comme s’ ils en étaient « experts » et que leur parole vaille quelque chose ; la plupart n’ étant que des trous du ♫ qui sortent énormités sur énormités .

  18. Wagdoox dit :

    Le f35 est tellement supérieur que la marine n’en prendra que 250 exemplaires. L’usaf achètent 200 f15 ex et les marines prévoient de réduire la commande au seul f35b et annule 80 f35c.
    Le bloc 4 a pris encore du retard prévu pour 2026.
    Le problème n’est pas de savoir s’il est bon, il est américain et ça suffit.

  19. Ulysse dit :

    Les militaires US ne veulent pas du F35, mais les enjeux économiques font qu ils ont les pieds et poings liés , comme les politiques d ailleurs. Ils sont en conséquence en train d accélérer la mise en service future de son remplaçant. Un peu comme les LCS
    ou les zumwalt danss le domaine maritime. Les US ces dernières années se sont fourfoyes en cherchant à tout prix la supériorité technologique, favorisant une démarche de rupture au lieu d une démarche incrementale. Ils en reviennent .

  20. EchoDelta dit :

    Alors concernant la détection ce n’est pas exact il existe des moyens finalement assez simple pour les détecter mais ce n’est pas à la porté des petits pays. Contre des grosses nations la furtivité est un avantage de 2e ou 3e catégorie.

  21. ScopeWizard dit :

    Petite précision

    En parcourant ce fil , j’ ai pu lire çà et là parmi les multiples commentaires , que certains comparaient les « retards » du Rafale avec ceux du F-35 ………..

    Sauf que ce n’ est guère approprié .

    En effet , soit vous commettez une erreur d’ analyse , soit vous biaisez ; a contrario du F-35 , concernant le Rafale ses retards ne sont en aucun cas dus à l’ avion lui-même , ils ne sont pas inhérents à l’ avion mais à la façon dont le programme a été décidé .

    Une fois , la phase démonstrateur A suffisamment riche d’ enseignements , entre la phase prototypale qui en gros démarre en 1991 ( prototypes C01 ( le tout noir ) suivi du M01 ) jusqu’ en 1993 ( prototypes B01 et M02 ) pour se poursuivre quelques années à l’ aide de ces quatre prototypes par ailleurs très différents du démonstrateur Rafale A , et la possibilité de produire l’ avion en série afin qu’ il puisse entrer dans les forces Françaises car les 3 variantes du Rafale sont au point , il ne s’ écoule que 3 ou 4 voire 5 ans à partir de l’ instant où l’ on prend en compte l’ entrée en lice des prototypes n°3 et n° 4 soit les B01 et M02 .

    Est-ce que le F-35 et ses neuf millions de lignes de codes dont le premier vol dans sa variante B remonte à l’ année 2008 peut être considéré comme devant être logé à la même enseigne tandis que lui n’ est toujours pas au point ?

    D’ après vous , c’ est oui , ou c’ est non ?

  22. Thanksgiving dit :

    Le roulage jusqu’au hangar s’est bien passé?

    • PK dit :

      Le F-35 ne roule pas : il flotte à un mètre de hauteur en lévitation, porté par l’égo de ses supporters.