L’État-major des armées écarte l’éventualité de déployer des chars Leclerc au Sahel

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

125 contributions

  1. Clavier dit :

    Bientôt on apprendra que le Chef d’Etat-Major déconseille d’utiliser larme thermonucléaire pour déloger les insurgés de la région des trois frontières….
    Attention il ne s’agit pas de la région de Bâle….. je tiens çà rassurer nos amis Suisses !

    • Le Breton dit :

      « larme thermonucléaire » serait peut-être la seule solution pour ce coin là de l’Afrique, un petit nettoyage de printemps n’a jamais fait de mal à personne.

      • John dit :

        C’est vrai que la Shoah a fait un bon nettoyage…
        Petite question, vous voulez pas y aller pour être un peu plus propre?

      • yo dit :

        @Le Breton Ce genre de discours me donne envie de vomir. Tu mérites pas d’exister.

      • themistocles dit :

        Dangereuse solution ! Le sable se transforme en verre sous l’effet de la chaleur. Les gens peuvent ensuite glisser et se blesser…

      • Castel dit :

        Si cela venait à se produire, vous ne seriez pas le dernier à verser une « larme thermonucléaire  » !!!!

  2. Plusdepognon dit :

    Vu que les 13 Leclerc déployés à une époque au Liban ont coûté 25% du budget MCO de l’armée de terre française, on s’en serait douté…

    Mais c’est bon de rêver, c’est encore gratuit :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/01/le-leclerc-barkhane-un-olivier-sur-le.html

  3. Romuald dit :

    Ben bien sûr, et pourquoi pas un vecteur nucléaire non plus ??? Cette sale guerre ressemble de plus en plus au bourbier afghan !!

    • fgnico dit :

      Sans vouloir le déconsidérer , où va-t’il chercher ces idées farfelues?
      Que fume-t’il le matin ???

  4. jean la gaillarde dit :

    Des chars Leclerc face à un raid de motos et de pickup ??? Des AMX10 RC, des Tigres et les 25mm des VBCI ne suffisent pas ??? Je suis stupéfait ! Les légionnaires au Tchad avait stoppé une attaque d’une colonne de rebelles Tchadien, déjà à l’époque, équipé en pickup, avec des AML 90 lors de l’opération Tacaud. Il ne me semble pas qu’ils aient eu à employer des AMX30, à l’époque.
    Alors je veux bien que les djihadistes d’aujourd’hui soient peut être mieux équipés, mais l’armement de notre coté à aussi évolué. L’AMX10 RC, ou le Sagaie, avec des Tigres et des canons téléopérés sur les VBCI, à mon avis, il restera pas grand chose de la colonne de Toyota. Si vraiment c’est conséquent, un passage de 2000D devrait pouvoir déjà étriller un peu l’assaut.

    • Ganache dit :

      Une batterie de 40 Bofors, contre des Toy devrai amplement suffire.
      Fut un temps les Africains disposaient de ce matos inusable et facile d’emploi…

    • Castel dit :

      Vous avez raison sur ce point, mais je pense que le Général Bosser envisageait un autre scénario possible dans l’avenir, à savoir, par exemple une intervention de « volontaires » Libyens , armés et soutenus par la Turquie pour aider leurs « frères » à faire face à l' »agression » Française…
      Dans ce cas, leur armement serait sans doute, beaucoup plus sérieux que celui qui équipait les djihadistes lors de l’opération Serval.
      Il n’était alors équipés que de vieux véhicules blindés, pris pour la plus-part à l’armée Malienne en pleine déroute, donc, sur ce coup là, effectivement , pas besoin de Leclerc.
      Par contre, si les Islamistes Libyens, une fois réglé leur différent avec Haftar, souhaitaient compenser la perte de la Cyrénaïque, en étendant leur influence vers l’ouest, il n’est pas impossible qu’ils tentent quelque chose vers le Mali, sans s’impliquer directement bien sûr, mais en équipant cette force constituée d’une grande partie des blindés récupérés après la chute de Kadhafi, car les Turcs les ont maintenant équipé de M60 upgradés, et ils pourraient donc leur céder les chars les plus anciens, à savoir les T55, T62, voire même leurs plus anciens modèles de T72..
      Comme nous ne serions pas certains, dans ce cas d’avoir une maitrise totale du ciel ( il faudrait compter sur une possible intervention aérienne d’avions « fantômes » traversant la frontière), c’est vrai que dans ce cas précis, ne serait-ce qu’un peloton de Leclerc pourrait les ralentir un certain temps…
      C’est probablement à ce genre de scénario que pensait le Général Bosser, mais sans pouvoir l’évoquer, puisqu’il s’agirait alors d’une hypothèse politique, ce qui n’est pas -à priori- dans les attributions d’un militaire !!

  5. Raymond75 dit :

    Dommage : pour lutter efficacement contre les motos blindées des terroristes, il fallait bien cela, en complément des Rafales, Mirage 2000 et autre Bréguet Atlantic 2 !

    • tartempion dit :

      Une guerre de boutons entre aviateurs et artilleurs est à l’origine du retrait des LRU et oui , l’armée de l’air considère cette OPEX comme une chasse gardée et cela vient du fait qu’elle est présente à Ndjamena depuis au moins 30 ans , bien avant le déclenchement de l’opération Barkhane . Le retard pris par la France dans le développement et l’utilisation des drones est également la résultante de cette bataille d’égo entre l’armée de l’air et les « rampants ». Il convient naturellement de rajouter à cette cacophonie un facteur aggravant , celui de l’incompétence absolue du pouvoir politique en place s’agissant des questions de défense qui n’a fait que conforter le lobby des aviateurs .Lorsque qu’un tir ciblé de LRU ou de drone pouvait faire le boulot à moindre coût , on s’est senti obligé depuis des années continuer à utiliser des rafales et des mirages pour un coût prohibitif . Il y a eu aussi la question de l’armement des drones achetés aux américains qui ont été utilisés durant plusieurs années sur le Sahel uniquement pour l’observation , la délivrance du feu ne revenant qu’à la chasse basée à Ndjaména jusqu’au jour ou le lobby a fini par s’effrité bien qu’il persiste encore à ce jour …..

      • Polymères dit :

        Ne racontez pas n’importe quoi, il n’y a que vous pour voir sans cesse un lobby de la ”chasse” sur les drones et l’armée de terre.
        Je l’avais expliqué plus d’une fois, le LRU a été déployé au Mali pour rendre ce système combat proven, pour offrir au régiment le mettant en œuvre une opex pour lui redonner de l’attrait. Vous affirmez bêtement sur vos convictions qu’il a été retiré à cause d’une guerre des boutons, mais vous ne connaissez pas grand chose et vous avez beau tenter de vous justifier pour ne pas admettre votre erreur, votre obstination ne fera que me confirmer que vous êtes à côté de la réalité, car ne pensez pas que mes sources sont uniquement des interprétations issues d’internet.
        L’armement des drones, c’est pareil, le problème était politique et non issu d’un obstacle intérieur aux armées. Les drones américains n’ont pas volés pendant des ”années ”sans être armés. Les reaper étant très récents, la décision de les armés a été faite au changement de gouvernement et à un moment ou les premiers drôles n’étaient même pas encore livrés. Mais le contrat étant ce qu’il est , le premier système industrialisé n’était pas armé et doit faire l’objet d’une modification. Là encore c’est le rattrapage d’une décision politique qui d’une année à l’autre aura évolué.
        L’armee de l’air je le rappel, est l’opérateur des droits et l’armement des Patroller n’à pas non plus pousser votre ”lobby” à se manifester. Votre problème émane sans doute d’un fait a hauteur de pilotes que vous transposez à une généralité et qui s’imposerait dans la réalité, mais croire cela, c’est méconnaître la phase haute de ce qui se décide et qui impose les choix.
        Vous constaterez par la même occasion, que malgré la présence de drôles armés, les avions de chasse n’ont pas disparu, qu’il y a une complémentarité et non une substitution. Croire en une substitution de l’avion par le drôle pour satisfaire un désir de dépenser moins, c’est méconnaître encore une fois, les avantages et les inconvénients des deux. Un drone ne peut pas tenir une alerte par exemple, il n’a pas la vitesse d’intervention d’un avion, ni n’a les mêmes capacités d’emports de munitions.

      • Félix GARCIA dit :

        On est quand même pas si « bas du front » ?
        Si ?

  6. Castel dit :

    La présence du char Leclerc ne semble effectivement pas indispensable aujourd’hui dans la zone Sahélienne….
    Plutôt que la puissance de feu et la protection maxi de ce char, il vaut mieux semble-t-il disposer de blindés plus maniables et plus rapides, pouvant arriver le plus vite possible sur les lieux de confrontations, avec un armement et un blindage tout de même performants, grâce au renfort de filets de protection et de « cages » externes, et bien sûr, transportables en A400M.
    Cela dit, il faut quand même espérer que l’on dote un jour nos armées d’un char léger moderne :
    https://www.areion24.news/2020/09/29/mpf-leternel-retour-du-char-leger/

    • dolgan dit :

      Tapez programme SCORPION dans google.

      • Castel dit :

        C’est fait….
        Mais je ne sait pas si cela concerne le FV -101 Britannique, dont il n’est pas prévu que nous soyons équipés dans l’avenir, ou de l’EBRC Jaguar, qui est plutôt destiné à remplacer l’AMX10RC, et les autres engins de reconnaissance…..
        En ce qui concerne le char Anglais, il s’agit bien d’un char léger, mais un peu sous calibré en ce qui concerne son artillerie, même avec le 90mm ; un 105 me paraissant le minimum, le 120 sans doute préférable, ayant quand même l’inconvénient de l’espace occupé par les munitions sur un véhicule de cette taille, limitée par définition.
        Pour ce qui est de l’EBRC, il s’agit d’un véhicule de reconnaissance sur roues, alors qu’un vrai char devrait être chenillé ( avec la possibilité éventuelle d’en dériver une version sur roues) , de plus son canon de 40mm, qui compense son sous-calibrage par une cadence de tir élevée, me semble un peu « juste » en cas de rencontre inattendue avec un char lourd même dépassé type T55 ( 20cm d’épaisseur , de face à la tourelle), ou un T62 ( jusqu’à 30cm), et je ne parlerai même pas des T72, dont certains ont peut-être été planqués au fin fond du désert Lybien…
        Alors bien sûr, il pourra être équipé de missiles anti-chars additionnels, mais encore faudra-il qu’il en ait le jour ou cette mauvaise surprise se produirait…
        Alors qu’avec un vrai char léger, équipé d’un 105mm, il y aurait du répondant, comme sur l’AMX 10RC, mais qui lui, est un peu « juste » sur le plan de la protection.

        • dolgan dit :

          Votre cahier des charges correspond parfaitement au matériel prévu dans le programme scorpion. Mais bien sur, si vous partez des dogmes que le matériel à roue ne compte pas et que les MMP n’existent que sur powerpoint, c’est impossible pour vous de le réaliser.

          C’est marrant que vous ameniez les brits sur ce sujet.Ils nous détestent et ne manquent pas une occasion de nous cracher dessus. Pourtant, ils sont élogieux sur le programme Scorpion qui les fait rêver en comparaison de ce qu’ils font. Ils sont même en train de sérieusement se poser la question de l’abandon des brigades lourdes.

          En cas de rencontre avec un Jaguar, les T55,T72 ou T62 même bien entretenu et upgradés ne seraient rien de plus que des cercueils. L’arme anti char du jaguar c’est le mmp. Sa présence en masse ne fait AUCUN DOUTE.

          NB: pour le débat roue vs chenilles. Au mali , on utilise des blindés chenillés légers. Mais on le fait le moins possible à cause de leur empreinte logistique énorme ne valant généralement pas le coup. Remplacer les matériels actuels m^me en partie par du chenillé ralentirait les déplacements, feraient s’envoler les couts et imposerait une augmentation du nombre de personnels déployés pour le soutien.

          • Raspoutine dit :

            @Dolgan,
            Jaguar : la présence « en masse » du MMP, sauf erreur, c’est 2 missiles prêts au tir et 2 en réserve.
            On est donc loin du VAB Méphisto ou même de l’AMX13 SS11 en puissance de feu antichar car ce n’est qu’une capacité de ce véhicule de reconnaissance il ne faut pas l’oublier…
            Effectivement, tout dépend quel est le scenario d’emploi, s’il s’agit d’affronter des T55/T64/T72 en Afrique c’est sans doute suffisant. Par contre en face de T90/BMP3-Kornet, c’est autre chose …

          • dolgan dit :

            Comptez les VAB mephisto,comptez les Jaguars. On aura 2 fois plus de missiles prêts à tirer sur plus de véhicules . un griffon mmp, c’est deux poste de tir. le VBAE devrait avoir une version MMP. Etc.

            Le MMP sera omniprésent sur nos champs de bataille de moyenne ou haute intensité de demain. Et là on cause juste missilerie sol sol anti char de moyenne portée.

            Les T55/64/72 russes ne valent pas mieux que les africains. On peut aussi imaginer que si on doit affronter des T90, on déploiera des leclercs. C’est pas interdit de penser qu’on ne fera pas jouer à un char léger conçu pour la reconnaissance le rôle de MBT dans un combat de plaine à bout touchant face à des chars lourds.

  7. Auguste dit :

    Dommage.C’est une casemate mobile.Un par-ci un par-là,on en couvrirait du terrain.

    • BTR dit :

      Sur une zone grande comme 5 fois le territoire national… il en faudrait quelques unes des « casemates » 🙂

    • dolgan dit :

      On n’a pas besoin de casemate mobile là bas. Et si on y déployait tous nos chrs, on couvrirait 400Km2 environ. Cad rien du tout.

      • Auguste dit :

        A 50km2 par char ça n’en ferait que 9.Evidemment c’est pas sérieux dans ce type de guerre.De toute façon quoi qu’on fasse,dés qu’on perd la population,c’est cuit.On ne peut faire que des coups,suffisant pour maintenir le conflit à un degré supportable.

    • Clavier dit :

      Je vois en vous le fils spirituel de Gamelin …..c’est rassurant

  8. Yoyolegigolo dit :

    Bah oui hein….. si c’est pour que le coût MCO opex explose et que les leclerc tombent en pannes tous les 30 kms de convois à cause de l’électronique ça sert à rien , d’autant que les 10RC , les VBCI , les caesar et les hélicoptères tigre font largement l’affaire, pas besoin d’envoyer des chars lourds dans un conflit asymétrique, sinon autant envoyer des mdcn et des missiles scalp sur des campement dans le déserts ça auras le même effet

  9. oryzons dit :

    Je comprend que l’on veuille désespérément leur trouver une utilité à nous chars lourds….

    Mais la réalité, comme maintes fois répétés est que ce sont des unités qui n’ont d’utilité que dans une logique de conflit frontalier.

    Ils ne nous servent à rien, ne nous serviront jamais à rien, et ce sera pareil pour leur successeur si vous suivons les lobbies germanique (char 70t) plutôt que de nous orienter sur un format 30/40t capable d’être projeté.

    • Matou dit :

      « …ne nous servirons jamais… » : étant donné l’évolution du contexte géopolitique, je trouve ce point très optimiste.

    • Sinope dit :

      @ Oryzons dans l’idéal une armée ne sert jamais à rien car elle dissuade quiconque de s’y frotter. L’arme nucléaire ne sert jamais et pourtant nous en avons. Donc commentaire sans objet.

      • oryzons dit :

        Il faut relire un peu mieux : ais je écrit que la dissuasion ne nous est pas utile ? Ais-je écris que l’armée ne nous sert à rien ?
        Non.
        J’ai écrit que les chars lourds ne nous servent à rien et ne nous servirons à rien.
        Si vous n’êtes pas d’accord merci de m’exposer le scénario que vous envisagez dans lequel ceux ci auront une quelqu’un utilité.

        • Belzébuth dit :

          @ oryzons
          Cet avis est partagé en haut lieu: les equipages de chars Leclerc en France font les frais des jongleries budgétaires, ce qui a pour conséquence un temps d’entraînement réduit pour leurs équipages en 2021.

          Ce temps d’entraînement devrait passer de 20.000 heures en 2019 à seulement 13.000 heures l’an prochain.

        • Matou dit :

          Les USA ne sont plus en mesure de tenir et gagner sur 2 fronts, le point focal restant le sud-est asiatique avec un grand bloc qui n’en finit pas de se moderniser, monter en autonomie et augmenter ses volumes militaires. La Russie a un jeu trouble sur le plan géopolitique et n’hésite pas à intervenir militairement en dehors de toute validation de l’ONU. Si un conflit devait éclater entre les Etat-Unis et la Chine, scénario hélas probable, le jeu des alliances et des opportunités mettrait potentiellement l’Europe en première ligne, sans compter les velléités de certains acteurs comme la Turquie dont on peut pressentir un retournement de veste vis à vis de l’OTAN si cela sert ses desseins, entre autre. Dans un monde dans lequel la loi du plus fort est redevenue la norme, disposer de l’arme terrestre conventionnelle la plus puissante en qualité, en volume et intégrée dans un dispositif moderne tel que Scorpion est d’une part dissuasive, montre une intention géopolitique et est utilisable dès que nécessaire. Sur le plan européen, la France donne la bonne direction de mon point de vue. Elle a un rôle de chef de file légitime sur le plan de la défense et de la doctrine et devrait tâcher de le conserver car cela lui donne une voix qui porte et contribue à son influence. Mais pour faire progresser l’Europe dans cette direction, la France doit mettre les moyens derrière les intentions. On ne peut pas tout orienter en fonction du Sahel, qui est une zone d’OPEX en cours parmi d’autres même si elle attire légitimement l’attention. De mon point de vue, un char lourd est donc absolument nécessaire ; à côté d’un char léger pour d’autres raisons indiquées par ailleurs dans les commentaires. Bien entendu, ce raisonnement mériterait sans doute bien plus de lignes d’explications approfondies mais le risque d’embrasement nécessite des moyens graduels et complémentaires. On ne peut tout résoudre avec l’arme nucléaire, voire de préférence l’éviter jusqu’au bout. Je ne suis pas un expert mais peu importe. C’est ce que je pense. Au-delà de cela, une réflexion stratégique sur les lignes d’approvisionnement paraît nécessaire, ainsi que sur le volume industriel dont nous disposons, nos capacités de résilience et la protection des actifs stratégiques (voir les articles sur les activités troubles de la Chine à proximité de lieux de connaissances ou militaires en Bretagne, mais ceci est encore un autre sujet).

          • oryzons dit :

            Et donc le rôle du char lourd non aeroportable et à l’empreinte logistique énorme là dedans ?

            Le conflit le plus probable désormais c’est avec la Turquie. A quoi sert le char lourd dans ce scénario ?
            Même chose pour tous les conflits en Medor. A quoi sert le char lourd dans tous les scénarios possibles ?

            Il n’y a qu’un seul scénario d’emploi du Leclerc, une attaque massive de la Russie.
            La solution militaire de jouerait-elle avec les armes conventionnelles ?
            Si oui, la capacité de brouillage électronique et des systèmes d’information ne serait-elle pas centrale ?
            Si non la capacité à dominer les airs ne serait-elle pas capitale ?
            Si non la capacité logistique aéroportée ?
            Si l’on en vient enfin à l’importance des moyens terrestre : quel rôle pour l’artillerie, les drones, l’infanterie, l’appuie feu, les hélicoptères de combat…
            Face à tout cela quel rôle pour les chars lourds ?
            Et même si au final les chars lourds jouent un rôle, quel rôle pour nos 200/300 chars loin de la zone de conflit ?

            Je ne suis pas sûre le char lourd ne sert plus à rien.
            Je suis que d’une part son rôle dans les conflits devient forcément très relatif étant donné la multiplication des possibilités de vecteurs armés.
            Et que d’autre part, pour la France, aucun scénario ne permet d’envisager sérieusement un quelconque avantage de l’emploi d’un futur char lourd de 70t et qu’en outre même dans ce cas là mise en œuvre logistique d’une quantité suffisamment impactante de chars est tout simplement irréaliste.

          • Mat49 dit :

            @ Oryzons on aimerait bien savoir comment vous pouvez niez le rôle du char alors que toutes les guerres symétriques récentes ont conforté sont utilisation en interarmes.

            Ce n’est pas parce que d’autres composantes sont plus efficace associées à des chars et vice versa que le char est inutile. Le char comme toutes les autres capacités sont utiles, aucune capacité n’est une arme miracle ou capitale. Aucune ne s’utilise séparément des autres et sans prévoir qu’il y a des capacités pour les contrer.

            Ce n’est pas parce qu’il y a de la DCA qu’on utilise plus les avions, comme le monde entier emploie les chars malgré les missiles anti-chars.

            Un Leclerc serait utile contre la Turquie qui est frontalière de la Grèce et il serait utile contre la Russie. Par voie terrestre un char peut se déplacer, par voie ferroviaire aussi.

            Les mettre en œuvre ne serait un soucis logistique que si notre logistique restait en miette comme actuellement, si notre armée avait à nouveau une logistique efficace elle pourrait.

          • Matou dit :

            Oryzons, votre position repose sur 2 points: une empreinte logistique trop lourde, un risque lié au brouillage électronique. Ces 2 arguments ne tiennent pas pour les raisons suivantes:
            1: Il faut pouvoir projeter en Europe au besoin des unités blindées lourdes, ce qui est parfaitement possible. Plus loin, c’est aussi possible même si plus lourd. Il paraît préférable de réfléchir au besoin à des capacités de projection d’armement lourd plutôt que de vouloir les supprimer. Avez vous déjà vu des conflits de haute intensité se gagner qu’avec des armes légères ? Faut-il rappeler la puissance de la cavalerie lourde au 19 éme siècle, l’avantage décisif de l’arme blindée en 18 et en 40 ? Il s’agirait peut-être de réfléchir à des moyens de projections adaptés plutôt que de vouloir supprimer une arme hautement dissuasive et efficace. Lors de l’offensive des Ardennes, combien de chars légers et d’équipages a t’il fallu sacrifier pour faire face aux Tigres et autres Panthers, avant que ces derniers ne soient en rupture de carburant.
            2. Lorsque vous mentionnez la capacité de brouillage et des systèmes d’informations, c’est valable pour tous les types d’armes communiquant, pas seulement les chars lourds qui ne sont qu’un élément du dispositif. Ce type d’attaque est aussi une arme qu’il faut avoir et qu’il faut savoir parer avec des protections adaptées.
            Pour ces deux raisons, votre raisonnement tel qu’énoncé me semble être plus une position de principe qu’une démonstration. Personnellement, je le trouve dangereux.
            De mon point de vue, il s’agit plutôt de réfléchir de l’usage de cette arme dans différents scénarios plausibles. Vous ne savez pas ce que sera l’Europe demain, vous ne savez pas ce que la Russie peut décider en cas de conflit ouvert entre Chine et Etats-Unis vis à vis de certains pays européens et ce qui peut advenir du nôtre par le jeu des alliances, etc. Je ne suis donc pas d’accord avec votre point de vue mais vous l’avez compris.

        • Sinope dit :

          @ Oryzons c’est à vous de lire et surtout de comprendre. J’ai écrit que dans l’idéal une armée ne sert pas, et non que vous auriez affirmé que la dissuasion ne servait pas. Et pour cause car une armée dans l’idéale ne sert qu’à ça sur le plan conventionnel et nucléaire car elle dissuade de se confronter à elle. Par non utilisation des armes nucléaires j’entendais absence de tire de missile par comparaison avec les chars qui eu aussi dans l’idéal ne servent qu’a dissuader et pas à autre chose.

          Les chars lourds sont utilisés pour beaucoup de choses depuis leur invention, récemment il y a eu l’Irak, le Dombass, la Syrie, l’Arménie… Dans une guerre symétrique ou non ils sont utiles pas de soucis, pas besoin d’inventer un scénario la réalité le montre.

          Nous seraient ils à nous la France dans le futur? Personne ne peut le savoir, c’est comme les missiles nucléaires, puissions nous ne jamais avoir à les utiliser.

    • MAS 36 dit :

      A méditer la doctrine de la dissuasion dans tous les registres du spectre. Ou pour le dire simplement  » « si vis pacem para bellum ».

    • albatros24 dit :

      Un conflit conventionnel nécessite des chars lourds et en nombre…
      On ne sait pas de quoi demain sera fait et s’en priver est une erreur stratégique que ne fait pas nos ennemis russes chinois qui en disposent justement d’énormément et de plus en plus modernes et puissants.
      Une armée sans tank est une armée vouée à être défaite…
      voyez les allemands en 1918 ou même les grecs en 1941

    • NRJ dit :

      @oryzons
      Dans un conflit urbain il faut un char lourdement blindé. On l’a vu dans le conflit en Syrie et Irak. Et évidemment dans des conflits de haute intensité comme en Ukraine.

  10. KS dit :

    on devrait pouvoir gérer « un raid de Toyota » sans avoir besoins d’un char Leclerc 🙂

  11. philbeau dit :

    Sérieusement …Il y a dans les états-majors des gens qui devraient sortir un peu de leurs bureaux . Outre le ridicule de l’idée qui vient à l’esprit de quiconque , l’efficacité démontrée des groupes commandos en action actuellement devrait leur faire ravaler leurs élucubrations . A l’instar des commandos de chasse en Algérie , où personne n’avait pensé envoyer des chars Patton .
    Comparer le Yemen et Barkhane …ben oui , pourquoi pas ? Surtout au vu de l’efficacité des saoudiens et de leurs supplétifs émiratis .
    Mais puis surtout , ça fait des promotions pour les unités de cavalerie et des généraux , qui s’ennuient un peu pendant que les autres ramassent les lauriers .

  12. OBIOU dit :

    je ne vois pas l’intérêt du Leclerc pour le moment dans ce type de conflit , n’y d’ailleurs du Rafale et du Mirage 2000, mais nous n’avons pas le choix car nous n’avons rien d’autres pour ce type de conflit . Hier nous parlions de Leonardo avec l’Amx qui peut y répond . La question est posé quelles moyens utilisés pour ce conflit? A t’on besoin d’armement très sophistiqué ?

    • Mat49 dit :

      @ Obiou pas faux mais nous n avons pas l’argent pour développer de nouveaux materiels

    • Michel dit :

      Comme les Américains en Afghanistan !!!!! Bien sur que l’on a besoin d’un appui aérien Tigres + Mirages ou Rafales !
      Dois je vous rappeler qu’il a fallu que des Mirages interviennent au dessus d’un gros accrochages entres des troupes US et des islamistes :
      « https://fr.wikipedia.org/wiki/Embuscade_de_Tongo_Tongo »
      Sans compter la multitude d’appuis au sol dans le cadre des opérations dans la bande du Sahel aux benefiCes DES troupes francaises et maliennes!!!!!!

  13. ZoSo dit :

    Je vois pas trop l’utilité d’un chat lourd dans une guérilla. A part donner une cible de choix aux terroristes qui voudront montrer de quoi ils sont capable, comme on a pu le voir en Syrie.

  14. MAS 36 dit :

    vous arrivez à vous suivre vous-même ? méfiez vous de votre ombre, elle est peut-être usurpée.

  15. MAS 36 dit :

    Et pour les hélicos qu’on a pas on fait quoi ?

  16. blavan dit :

    Aucun intérêt, il n’y a pas de marchés en jeu . Déployons plutôt des matériels ayant un potentiel d’exportation.

  17. Matou dit :

    Vu d’un non expert, cela donne l’impression d’un marteau-pilon pour écraser un insecte. Cela dit, peut-être que ce général a raison. Il semble néanmoins qu’il y ait déjà des moyens significatifs engagés et très mobiles sur un territoire immense par rapport aux nombre de troupes présentes. A part tester le char Leclerc en opération en conditions difficiles, peut-être envoyer une forme de message pour quelque raison que ce soit, il n’est pas simple au premier abord de discerner la raison d’un tel investissement opérationnel à première vue.

  18. RGA dit :

    un Leclerc contre du hilux 4×4? faut pas avoir peur des chansonniers…

  19. chevaux-léger dit :

    Une idée régulièrement relancée par les culs de plomb… et qui fait « pschitt », comme aurait dit l’un d’entre eux.

  20. Asvard dit :

    Et ce général Bosser il fait faire une étude pour voir si le CdG pouvait remonter le fleuve Niger ?

    J’aurais bien suggéré que pour l’achat d’un rafale, même d’occasion, on offre deux généraux vu le nombre que l’on a mais cela risquerait de plomber les marchés en cours.

    • Phil dit :

      Encore un grand stratège? A part un café au comptoir vous avez déjà commandé quelque chose ?

    • fgnico dit :

      Pour vider les stocks…allez I plus I/2

      Joyeux Noel et Bonne année et surtout bonne santé à nos « bidasses » et surtout revenez nous – entiers -!!!

  21. Fred dit :

    @ Michel Dakar

    Pourrais-tu expliquer en quoi et pourquoi « Opex360 » est inclus dans ta liste des sites de « fausse opposition » ?

  22. Frede6 dit :

    Je ne vois pas l’intérêt de distribuer des primes OPEX à nos amis cavaliers des rcc

  23. Lagaffe dit :

    Le futur Jaguar sera déployé à la place des AMX-10RC, sauf erreur en 2022, c’est largement suffisant. Normalement le Griffon sera aussi envoyé sur place en 2021, à la place des VAB les plus anciens.
    Le vrai problème c’est pas l’absence de chars lourds, c’est l’absence d’hélicoptères lourds !

    • albatros24 dit :

      Vous avez raison
      Dommage pour les cavaliers…

    • LEONARD dit :

      Absence d’hélicoptères lourds, qu’on aurait pu partiellement pallier par une présence d’avions de transport tactiques légers et rustiques, mais ça aussi, on n’en a pas assez, parce que, quoi qu’on feigne de croire, l’A400, c’est avant tout un pré-stratègique pour pistes dures.

      • PK dit :

        Ça fait plaisir de lire ça, depuis le temps que je le dis 😉

        La BSS est un théâtre absolument typique de TAP…

  24. Expression libre dit :

    Il faudrait peut-être arrêter avé cette Arlésienne.

  25. Gege dit :

    Ah bon, car il existe un gars qui a eu l’idée de poser l’éventualité de déployer des chars Leclerc au Sahel ?

    Oh punaise ! ! !

    • albatros24 dit :

      Oui
      Dont moi
      Je pense qu ils auraient une utilité (malgré ce que tout le monde écrit ici, qui est logique- mais il y a une autre logique selon moi à leur utilisation en petit nombre et en appui )
      Je rappelle qu on déploie des AMX 10 RC qui sont des chars moyens. avec une certaine efficacité notamment pour l’attaque et le contrôle de zone. On l’a utilisé au début de Serval et on l’utilise encore. Pourtant cela coûte notamment en maintenance.
      Le VBCI avec sa clim et son expérience réussie en Afghanistan montre son utilité aussi face à des armes de plus en plus lourdes (14.5 utilisés par les islamistes) ou même face à la menace des VBIED.
      Les VBL et VAB sont trop légers face à une Doushka, ils le sont déjà face à un fusil mitrailleur 7,64 mm de côté il me semble et que dire des RPG et IED…
      Il est temps de bien protéger nos soldats, tant qu on en a encore…et qu ils ne sont pas partis dégoutés par Serval à répétition.
      Bien sûr il faut beaucoup de maintenance et cela coûte..mais le bilan peut être positif si le Leclerc est bien accompagné par des VBCI et si leur nombre, 3 ou 4, cela leur permet d’être à la tête d’une colonne blindée à plusieurs endroits dans des coins où les islamistes sont rois. De plus cela sécurise les troupes environnantes. Facteur psy très important.
      A l’inverse en face il créé un inversement proportionnel.
      Donc selon moi à ne pas écarter. Dans ce genre de guerre le facteur psy est primordial.
      En fin nous avons utilisé des tanks dans le conflit algérien en plus d’hélicos lourds d’avions d’attaque au sol et de commandos de chasse en nombre formés avec des harkis ou des FLN ralliés.
      C’est la recette à reprendre ici.
      Enfin, si nous devions un jour attaquer la Libye devenue un nouveau Daesh, cela servirait : pas besoin de les faire venir ils retrouverait une autre dimension et une sacrée utilité en appui mutuel avec des Tigres. Les islamistes pro turcs sont dotés de véhicules blindés par Erdo le terro ainsi que d’artillerie lourde et des drones en quantité…
      Un jour il nous faudra intervenir en Libye pour éviter à ce pays de devenir un repaire de brigands près à s’embarquer faire des razzias et meurtres sur nos côtes et celles des autres européens. Et plus tôt sans doute qu on le crois.
      Donc oui à une présence au Mali du Leclerc avec VBCI Tigres et aussi des Chinooks (qu il nous faudra bien acheter un jour) , car on ne peut pas compter sur les européens pour faire le sale travail

    • Clavier dit :

      les généraux ça ose tout ….c’est à çà qu’on les reconnait !

  26. jyb dit :

    l’engagement des leclerc au yémen n’a rien avoir avec la bss.
    1 – les leclerc ont été utilisé efficacement en combat urbain et semi urbain sur la bande cotière (moukhala aden)
    2 – en zone désertique, son utilisation ( tout comme celle des abrams saoudiens) n »a pas eu d’impact sur l’action de guerre. ils ont été rapidement sorti du champ de bataille ( les saoudies ont perdu pas mal de chars lourds) pour se cantonner à défendre des positions périphériques de bases militaires ou de la ville de marib.
    L’article d’ultima ratio souvent cité le constate avec euphémisme… engagés « mais avec des résultats mitigés. »

    • albatros24 dit :

      Oui vous avez raison
      Mais le Leclerc sera un jour proche utilisé en Libye si Haftar ne peut se défaire des islamistes pro turcs et est vaincu
      En appui avec les égyptiens et d’autres…
      Il est un facteur psy prépondérant et un appui dans une colonne blindée (on doit remplacer les VAB et VBL par des Griffons et Jaguar voire VBCI le plus rapidement possible).
      Le problème du coût est consubstantiel à ce genre d’intervention car il faut sécuriser nos troupes face au IED VBIED, artillerie adverse et tenir le terrain avec des blindés lourds, le coût existe, et nous impose de trouver de nouveaux modes de financements (le Mali et ses ressources ne sont pas ponctionnées par exemple, ni le budget européen … nous avons une carte à jouer).

    • Thierry dit :

      Les chars sont totalement inutile contre la guérilla, les nazis préféraient encercler les grande ville plutôt que d’y laisser pénétrer leurs panzers pour éviter leur destruction.

      La bataille de Falloujah en 2004 vous éclairera, lisez donc ceci :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_bataille_de_Falloujah

      300 chars engagé contre des rebelles qui n’avaient au mieux à opposer que des pick up avec mortier à l’arrière, une bataille qui a totalement détruit la ville et qui n’aura conduit qu’à la faire tomber entre les mains de l’État Islamique.

      le principe même de la guerre asymétrique c’est qu’il n’existe pas de bataille décisive quel que soit les moyens engagés ou le nombre de perte de l’adversaire. Le Mali est exactement dans ce contexte là, aucune victoire militaire n’y est possible.

      • Mat49 dit :

        @Moktar, joyeuses fêtes! Toujours très en forme ma poule!

        Tu nous en produit en batterie:
        – Sans parler de ton ignorance des tactiques de combat urbain, Falloujah c’est en 2004, dix ans avant l’état Islamique.
        – Il n’existe quasiment jamais de bataille décisive guerre asymétrique ou pas.
        – Sachant que nous n’avons quasiment personne au Mali il est impossible de savoir si nous pourrions gagner ou pas. A noter que les tiens ne parviennent pas à nous repousser malgré nos effectifs ridicules. Donc il faudrait qu’on essaye de gagner pour savoir.

        La bise!

      • jyb dit :

        @thierry
        totale incompréhension et méconnaissance de votre part.
        300 véhicules blindés càd abrams, bradley, humvee, lav et non pas 300 chars.
        – 1 la bataille de falloujah (2004 !) est un siège. donc l’inverse de l’élément mobilité qu’on rechercherait d’un char lourd sur un théatre comme la bss.
        – à falloujah les marines ont allégé leur bradley de l’armement anti-char pour privilégier les M240 7.62 mm…
        Falloujah est LA victoire us de cette séquence irakienne et précisez quand même que daesh investi falloujah 10 ans après la bataille de 2004.
        Serval est incontestablement une victoire militaire.

        • Thierry dit :

          Quand on voit le prix qu’a payé les Etats Unis (en vie humaine comme en moyens matériel) pour conquérir très brièvement Falloujah, on le compare à l’Etat islamique qui n’a eu qu’à envoyer une caravane de mercenaires barbus avec des armes légères pour s’emparer de la ville d’un claquement de doigt pendant que les troupes adverse décampaient à tout vitesse.

          Voilà un exemple de la limite de la technologie

          Dark Vador vous le dirait, même l’étoile noir de la mort a été anéanti !

  27. Thierry dit :

    Un char Leclerc contre des gangs de motard qui se dispersent dans le désert au moins aussi vite que la vitesse de rotation de la tourelle, on l’a vu à la guerre du Vietnam, à l’insurrection Sunnite contre Chiite en Iraq, le char est totalement inutile dans cette guerre d’embuscade, faite de mines et d’IED de bombes non explosés de 250 kg ou de drones kamikaze miniature.

    S’il devait y avoir des char Leclerc au Mali alors cela viendrait certainement des pays du golf qui en possèdent et en usent même contre les civils, ça ne serait pas la première fois que l’armée française doive combattre son propre armement, c’est même un peu trop courant pour être honnête.

    Les jihadistes gagnent les batailles avec des motos dont la vitesse rendent caduque les tirs d’un char.

    • Mat49 dit :

      @ Ma pauvre cocotte! Là tu es presque au zénith! Le seul pays du golfe qui a des Leclercs c’est les EAU qui est un pays allié.

      C’est pas aussi bien que le Leclerc amphibie qui passe le golf d’Aden à la nage mais presque!

      Toi et tes potes avaient le dessous tactiquement presque à chaque combat. Ce n’est pas un soucis pour une guérilla c’est vrai, mais il ne faut pas trop fumer non plus.

    • Alpha dit :

      « cela viendrait certainement des pays du golf  »
      9 ou 18 trous le golf ???

    • albatros24 dit :

      « Les jihadistes gagnent les batailles avec des motos dont la vitesse rendent caduque les tirs d’un char. »

      Jamais vu une moto aller plus vite qu’un obus de 120 ou du calibre 7.62 ou 12.7…

      • Thierry dit :

        et pourtant à plusieurs kilomètre de distance la moto a largement le temps de bouger pour éviter l’obus, 3 ou 4 secondes c’est largement suffisant

        Un obus de char a une vitesse d’environ 1300 à 2000 mètres par seconde selon le modèle (Flèche, Heat, explosif, etc), si la moto (ou même un autre char) se trouve à 4 ou 5 km il a les secondes nécessaire pour bouger par accélération et faire taper l’obus dans le vide. Et dans le désert les distances entre belligérant sont très grande.

        Une motos à la trajectoire erratique ne pourra tout simplement pas être engagé par les chars, cible trop petite et trop mobile.

        • dolgan dit :

          « Et dans le désert les distances entre belligérant sont très grande. »

          NON. Votre moto en trajectoire erratique finira par mettre ses passagers au tapis qui se feront buter à courte distance. Vous semblez croire que les motos peuvent rouler à très vive allure comme sur une immense piste de macadam bien lisse. Ce n’est pas le cas.

          • PK dit :

            Quand bien même ce serait possible, une trajectoire rapide est toujours prévisible, donc un calculateur de tir n’aura aucun souci à traiter l’objectif. Et si la trajectoire est lente, encore moins 😉

            Quand on pense qu’un peut abattre au canon un avion à mach 1, on se demande comment on n’y arriverait pas pour une simple bécane africaine 🙂

  28. Leroux dit :

    Cette decision n’est pas prise d’un point de vue opérationnel. J’ai plutôt l’impression que nous n’envoyons pas de chars juste par image. Regardez les médias et les réseaux sociaux, ce sont les premiers à critiquer la France au Sahel. Envoyer des chars donnerait à tous ces détracteurs du grain à moudre.

  29. lym dit :

    Si la vision de nuit et la capacité de tir en roulant du VCBI posent vraiment pb, pourquoi n’améliore-t’on pas ces points plutôt que d’avoir visiblement maintes fois songé à aller enfoncer des clous (de travers) au marteau pilon?
    Ce serait plus adapté/utile et potentiellement plus économique que la maintenance des Leclerc sur ce terrain éprouvant.

    • Polymères dit :

      Qui a dit cela?
      Comme toujours il faut comparer le comparable, ce n’est pas une expression en l’air.
      Le 10 RC est le comparé et non le VBCI qui est un véhicule de l’infanterie et non de la cavalerie, chacun son rôle. De la même façon que ceux qui pensent remplacer un VBL par un Jaguar, un VBCI ou un Griffon ne comprennent pas les rôles de ces véhicules et des unités qui les utilisent. C’est factuellement facile de voir une personne qui ”sait” et une personne qui regarde tout cela sur ses propres analyses déconnecté de l’aspect structurel et organique des armées et des hommes. Alors oui je sais, cela demande beaucoup de travail et de savoir, cela demande aussi à certains de se remettre en question sur ce qu’ils pensent savoir ou ce qu’ils pensent qu’on puisse faire et la réalité. Quand vous savez cela, lire certains commentaires vous feras mal aux yeux, ça serait comme si vous lisiez que pour couper un arbre, il faut utiliser une pioche. Le plus agaçant encore c’est que derrière ces gens n’acceptent pas la contradiction et vous insulteront en disant que vous êtes un idiot.

  30. werf dit :

    Encore un qui se prend pour Rommel et son Africa Korps, un vrai renard du désert, mais dans un conflit non asymétrique avec les tanks britanniques. Quand on connaît la MCO pour ce genre d’engins, surtout avec le sable partout qui grippe tous les mécanismes et des chenilles qui ne résistent pas à des mines et IED bien posés, on comprend la c…….. d’une telle proposition. Cela mérite une mise à la retraite d’office pour l’exemple!

  31. Namroud dit :

    Si même le VBCI ne protège pas à 100 % contre les ied je n’ose pas parler des vab et autres amx, la quasi totalité des pertes parmi les Braves et Courageux Soldats morts ( qu’ils reposent en paix) est due aux ied. À un moment il faut donner la priorité aux vie des Gars qui sont en première ligne sur le terrain.

  32. NulH dit :

    D’un néophyte …

    Bon, il y a des opérationnels et des groupes qui en recherchent la meilleure efficacité… en situation…

    Et grâces aux spéculateurs, d’autres idées… toujours à re-voir, car questions appli. ben ça passe pas bien !!!

    Ailleurs, une belle soeur, psychologue, ex formatrice session manager (mais virée ???). Ben elle, elle savait comment devraient s’y prendre, les pompiers en opération, qui eux avaient jusqu’à 25-30 ans d’expérience, et étaient là, en lien direct avec leur PC !!!

    On est rassurés !!!

  33. Parabellum dit :

    Des lance roquettes multiples genre katioucha ça clouerait bien un raid et on devrait aussi s équiper du crab de panhard..et demander au tchadien expérimenté dans des quasi charges de toyota avec des boules de feu de 14 9 …c est quoi le retour du lru là-bas? Un drone avec une poignée de roquettes ferait aussi le boulot…les Leclerc n ont pas beaucoup d autonomie dans le désert…retex de daguet a voir…?

    • Polymères dit :

      Voulez vous vraiment des explications et êtes vous capable de remettre vos vonvictions en question?
      Pour l’instant je n’ai pas l’impression que vous apprenez beaucoup, vous préférez continuer à imaginer vos scénarios

    • Mat49 dit :

      @Parabellum retex de Daguet pour les Leclercs? ça situe le niveau…

  34. Gégétto dit :

    J ai comme l impression que ça pue cette histoire d engagement des Leclerc.
    Plus de solution dans ces têtes pensantes pour arriver à bout des djihadistes?
    Dernier baroud d honneur?

    • Polymères dit :

      J’ai comme l’impression que vous ne comprenez pas ce que vous lisez.
      Vous vivez en France ou vous êtes un étranger qui se satisfait à imaginer la France en mauvaise posture.

  35. themistocles dit :

    Ca reste quand même un boulot de cavalerie légère et d’infanterie appuyés par les airs. Déployer du char lourd dans ce type de conflit et de terrain ce serait comme envisager de déployer la feu-artillerie lourde sur voie ferrée…

  36. MP3 dit :

    Le Leclerc garde une utilité certaine mais pas dans ce contexte de la BSS où la roue s’impose au regard des élongations notamment.

  37. marc dit :

    Après cette clarification de l’état major, la personne ayant proposé cette idée peut enfin sortir de son bureau.
    En effet depuis son idée il était assiégé dedans par des membres du train et du matériel qui voulait le crucifier pour l’exemple au nom de la logistique

  38. Paul Bismuth dit :

    Cela n’empêche en rien le déploiement des cavaliers, sur des montures bien plus légères:
    https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-le-ricm-se-prepare-a-partir-au-mali

  39. Belzébuth dit :

    Les GAT qui se cartonnent entre eux sont plus efficaces que ces squatteurs de hangars pour cette région et ce type d’opérations:
    https://acleddata.com/2020/12/17/mali-any-end-to-the-storm/

  40. sentinelle dit :

    On ne va pas répéter 100 fois en quoi un char n’est pas lourd mais agile et très mobile + qu’un 10 rc dans bien des terrain et d’une capacité de tir et de protection sans commune mesure mais objectivement l’emploi du char sur la zone sahélienne ne semble pas utile notamment en raison de la dimension du champ de bataille l’aéromobilité sous toutes ses formes est beaucoup plus efficace aussi FINEX avant même de commencer

  41. Sempre en Davant dit :

    Ce qui est drolatique c’est l’effet de « l’idée de la chenille » sur les esprits.
    La puissance de cette épice est telle que le pauvre Bosser para-colo du 8 est suspect d’avoir un frère dans la cavalerie. Désopilant!
    Heureusement que le para-légion lui n’est pas souillé par de pareilles fréquentations.

    Et là l’infanterie Moto-blindée et Méca-blindée d’objecter que les OPEX lui reviennent exclusivement comme le soutient de la chasse.
    C’est oublier que l’armement et l’optronique d’un 10RC c’est la moitié de celui d’un AM30B2 et qu’un Leclerc c’est tout autre chose.

    C’est négliger que l’empreinte logistique d’un VBCI n’est pas celle d’un MARMON et qu’il ne doit pas falloir plus de deux VBCI pour consommer autant qu’un LECLERC.
    Puisqu’on est dans le capillotracté voici une bien bonne : Voudriez vous vous priver de l’appui des 10 RC ?
    En 1 minute un véhicule roulant à 60km/h parcourt une distance de ?
    En combien de temps un véhicule situé à 500m se trouve hors de porté d’un AMX10RC? En combien de temps hors de la porté d’u Leclerc? Combien de coup au but un Leclerc peut’il administrer dans ce délai tout en roulant à 45 km/h même de nuit?

    Ça fait beaucoup hein !?!
    Alors tiens, puisque hélicoptère de combat le plus courant dans notre ALAT est toujours la Gazelle et qu’elle manque de blindage sinon d’agilité ou de vaillance, pourquoi ne serait’ elle pas avec des drones les moyens aériens d’une dominante vraiment blindé?
    Ca ferait une sacré économie de carburant pas vrai!
    Même en affectant une paire de VBCI monté mi biffins mi matochard à chaque peloton Leclerc. Tellement qu’on ose pas comptabiliser l’économie de carburant faite sur la chasse…
    De quoi payer largement les relèves de d’équipage tout les deux jours par nos rares hélicos de manœuvre moyens.

    Alors bien sur on pourrait chicaner et avec un effort sur humain parvenir à dire :
    Pour BOSSER ce qui fait 1
    Contre Burkhard et Mille ce qui fait 1001 !
    Soit une victoire par 1000 d’écart ( armée mexicaine !!!!!) et donc indiscutable.

    C’est oublier deux choses : le prépositonnement abandonné faute de Bismuth et le double coût logistique en temps et en frais.
    Et qu’on ne me dise pas que les rotations d’A400M vont résoudre la ruine du COVID! il va falloir apprendre la sobriété.

    Oh c’est vrai, sur le plan un jour plus tard, demain, jour plus vieux a faire verdir le désert, il y aurait des Jaguar pour remplacer les 10 et nos pilotes de chasse ne seraient plus jamais sous entraîné comme en 94(?95?) ils seraient au tôt avec des avions et de munitions.
    Mouai!
    D’ici là il va falloir faire le maximum d’effet avec le minimum de moyen et ça ça rampe comme une chenille; du soutien d’artillerie et des hélicos antiques.

    Face à des gens qui souhaitent faire du rezzou un mode d’existence avec un fond eschatologique mêlant le suicide et l’opportunité « d’en vivre » pour aller en paradis, ce n’est pas l’exemple américain de logistique forcenée et notre transformation de l’infanterie en dragon sur un terrain qui n’offre pas de possibilité de changement (genre ont vous construit un barrage hydro-électrique voila un chauffe bain, une TV, un canap et une appli pour commander l’obésité en ligne), ce n’est pas une « bataille éternelle mais non durable » que nous pourrons mener.

    En face, ils ont appris a fabriquer des roquettes, des mortiers, de la chimie.
    Un jour il nous feront une guerre de sioux suicidaires. N’attaqueront pas à travers le désert sans avoir garni les villes de suicidaires, de RPG, et d’IED.
    Il va donc falloir songer a démolir à l’économie en laissant à nos camardes du G5 Sahel les actions de terrain même civilo militaire et l’impopularité.

    Que le monde entier nous envie nos actions « marabou de ficelle » en oubliant les gros effectifs de planification et la culture Afrique des états majors c’est fort bien.
    Mais plus l’empreinte log d’un groupe d’infanterie se rapproche d’un char lourd moins il est pertinent. Et il faudrait un hélico lourd pour l’emmener McDo- Ciné?

    Les troupes sahariennes portaient un croissant et une étoile sur un Képi de Cavalerie. Cela n’a jamais signifié qu’elles ne marchaient pas la plus part du temps… Juste qu’il est des pays où l’on passe en soignant son chameau-cheval et des pays ou l’on aménage le terrain.

    Un peu d’exagération? Pourtant avec un peu de culture nautique j’aurai trouvé 1852+1 = 1853

  42. Wrecker47 dit :

    Je serai curieux de voir ce « cul de plomb » dans le » Fech-Fech » en train de » tôler » sans sa paire de M74 de dépannage …ni ses plaques !pour l’en sortir!

  43. Gégétto dit :

    Polymères,

    J ai très bien compris que cette hypothèse(engagement de Leclerc) n était plus d actualité. Mais le fait d y avoir pensé ,me laisse à croire qu’ à un certain moment, certains n étaient pas aussi sereins que vous sur la situation .
    J ai, aussi bien compris à travers votre commentaire du 27/12/ 13h44 que vous n étiez pas un amateur, vous êtes « the » sachant.

    Allez on se donne rendez-vous dans …pas longtemps et on débat de nouveau de la situation dans la BSS.
    Je vous donne un élément pour vous orienter: Afghanistan.

    • Polymères dit :

      Le simple fait de comparer la BSS et l’Afghanistan est une parfaite démonstration de l’ignorance que vous avez de la situation et de votre détachement.
      Pour avoir fait les deux, il n’y a rien de comparable, ni l’ennemi, ni le terrain, ni la population.
      Vous avez une vision « détachée » de la chose, montre dans une main, calculatrice dans l’autre, votre seul intérêt est de vouloir voir ou d’espérer un échec sans comprendre ce que nous faisons, ce que l’on compte faire, de qui est l’ennemi, de qui est la population, des relations de l’un à l’autre, des revendications etc…
      Vous ne vous intéressez qu’à notre échec et vous interprétez chaque événement, chaque action, chaque décision comme un échec car votre problème, c’est que vous ne comprenez pas que dans ce genre de conflits, il n’y a pas une victoire comme vous l’imaginez, il n’y pas un jour ou l’on va dire « problème réglé, on rentre à la maison ».
      L’autre fois j’ai fait le parallèle entre ce genre de lutte à celle de la police qui s’oppose au voleur, c’est un travail sans fin, les vols ne s’arrêteront jamais.
      Au Sahel, c’est une lutte qui s’en rapproche, notre objectif est d’arriver à ce que les forces locales puissent tenir le pays et lutter efficacement contre ces groupes armés, sans subir une perte territoriale. Il n’y a pas de « victoire » à ce combat, ne l’attendez pas, il n’y a qu’un objectif et une finalité qui restera locale.
      Alors je suis bien d’accord pour débattre, mais il va falloir faire un travail de votre côté pour bien comprendre la situation et ne pas mélanger des conflits et des pays différents et distants de milliers de km. La simplification que vous faîtes afin de vous épargnez l’effort d’apprendre est une belle absurdité et ne vous place certainement pas en position de « prédicateur ».

      • Gégétto dit :

        Polymères,
        Vous n avez pas bien compris mon allusion à l Afghanistan.
        Tout comme on discute avec les Talibans, on discutera avec les djihadistes.
        En fin de compte, l’ on se satisfera de la situation la « moins pire »

        Il y a bien des similitudes entre les deux théâtres:
        Corruption chez les dirigeants, chez les militaires.
        armée inadaptée et pas très assidues aux formations.
        problèmes tribaux.
        Connexions entre terroristes et narcotrafiquants
        Pour l Afrique on pourrait y rajouter population versatile.
        Apparemment vous avez des peaux de saucisson (de porc de Bigorre bien sûr) devant les yeux!
        Et arrêtez de penser à ma place quant à mes attentes sur le résultats de nos interventions militaires.
        Cela vous évitera d écrire des conneries . Recherchez mes commentaires sur la BSS et dites moi à quel moment j ai souhaité l échec de nos militaires.
        Dans le même temps j apprends la mort de trois soldats au Mali et je ne peux que le regretter et m incliner.

        L avantage de l ignorant , c est qu il est perfectible!

  44. Salut je vois que tu es un vrai i*** donc si je comprend bien avec tous ces matos de barkane super puissance elle n arrive pas à stoppé des Toyota , alors la belle pub pour les pic cup Toyota et belle jambe pour barkane et tacouba qui est né mort

  45. Salut je suis désolée mais une chose apparaît claire, c’est que les forces Présente au Sahel de barkane et tacouba plus d’autres sont inutiles, parce que ce qui sont en face un ont les a présenté comme des jeunes désœuvrés et les tralala qui va avec, et vous n’arrivez pas about, voilà pourquoi je dit ce je dit, des Toyota, face

    • dolgan dit :

      Merci d’utiliser le traducteur de votre choix plutôt que d’essayer d’écrire en Français. là c’est incompréhensible.

  46. Nexterience dit :

    Ce que comprend, c’est que le général avait besoin d’un engin de cavalerie avec des capacités de détection plus performantes que celle du 10 RC.
    Le Leclerc était une solution totalement hors de prix, mais adaptée. Ça a permis une provocation pour faire réagir.
    Le vbci a d’excellents capteurs mais n’est pas un engin pour cavaler.
    La bonne solution aurait été un AMX-10 RCR avec de meilleures caméras.
    La bonne solution future est le Jaguar.

  47. HMX dit :

    On comprend ce Général, le char Leclerc n’apporterait en effet que peu de valeur ajoutée dans le contexte actuelle de la BSS, ou l’exigence de mobilité doit primer (conflit asymétrique, théâtre d’opération grand comme l’Europe, absence de moyens blindés et/ou antichars chez l’ennemi….).
    Mais il serait largement erroné d’en conclure que le char lourd ne sert à rien, puisqu’on ne le déploie pas au Sahel… Au contraire, le Leclerc et son successeur MGCS sont promis à un grand avenir dans des conflits futurs, notamment en zone urbaine ou péri-urbaine. Voir à ce sujet les nombreux retex sur l’engagement des chars au cours de la décennie écoulée…
    Plutôt que de deviser sur l’utilité du char lourd, nous devrions plutôt travailler sur nos moyens d’améliorer sa disponibilité (stocks de pièces détachées), et sa capacité de projection (revoir à la hausse le nombre d’engins porte-chars, acquisition de navires rouliers permettant le transport des chars, réflexion sur le pré-positionnement de notre parc de chars sur des bases à l’étranger…). Et bien sûr, il faudra un jour se (re)poser la question du dimensionnement de notre parc de chars lourds. Avec 300 Leclercs, dont seulement 200 sont voués à être revalorisés, et un stock de pièces au plus bas, notre parc n’est pas en capacité de faire face à un scénario d’engagement massif et sur la durée.