Barkhane : Un soldat français a blessé deux de ses camarades avec son arme de service lors d’une dispute

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. Alain CONTE dit :

    Tout le monde ici aura rectifié les propos du colonel ; il s’agit d’un pistolet semi-automatique et non automatique.
    Enfin mon colonel ! on n’est pas en train d’écrire un scénario de série télévisée où le méchant tire au pistolet automatique
    (en appuyant sur la « gachette » comme d’habitude).

    • talavera dit :

      Lorsqu’il s’agit d’une arme de poing, un pistolet bien que fonctionnant en cycle semi-automatique, est qualifié d’automatique contrairement à une arme d’épaule.

    • Souz'Air dit :

      Bonjour M. Conte, il se trouve que les armes de poing réglementaires distribuées dans les forces françaises régulières sont généralement des PAMAS G1S, ou plus rarement (et je ne pense pas en OPEX) des PAMAC 50 : ces deux modèles de pistolets, dans ces désignations militaires, sont donc bien des « Pistolets Automatiques… », même si ce n’est que de nom 🙂

    • joel dit :

      La raison est simple.
      Dans l’armée de terre, on appelle un pistolet un PA (pistolet automatique). Comme le PAMAS ( pistolet automatique de la manufacture d’arme de st Etienne) .
      Ne me demander pas pourquoi je n’ai jamais compris.

      • Alain CONTE dit :

        Merci pour la rectification.

      • PA MAC 50 dit :

        C’est des PA parce que le rechargement d’une cartouche dans la chambre est automatique. Cet abus de langage n’et pas propre à l’armée française (aux US on parle bien d’Automatic Pistol).

  2. ScopeWizard dit :

    In vino veritas ………….

    Et dire que certains considèrent qu’ il n’ y a pas d’ évolution dans les mentalités des hommes modernes que nous sommes devenus…………..

    Pourtant , je trouve que ça défouraille sévère depuis quelques années …………. 🙂

    Prompt rétablissement aux perdants de ce jeu de cons qui ma foi semble avoir malgré tout réussi à ne pas l’ être de trop et ainsi à plus ou moins limiter les dégâts …………..

    Quelle bande de garnements vous faites à vos heures ! 😉

    • Plusdepognon dit :

      @ ScopeWizard
      Une connerie qui tombe mal et donne une mauvaise image pour tous leurs camarades… J’imagine pas les militaires désignés pour annoncer les circonstances à la famille s’il y avait eu plus de dégâts !
      On ne saura pas le fin mot de l’histoire, mais c’est vraiment une histoire de corneculs.

      Des « garnements », il y en a eu à toutes les époques… La société d’alors était plus habituée à la violence et chaque génération a eut sa part d’horreurs, ce qui est loin de nos préoccupations.
      https://www.areion24.news/2020/10/05/leurope-et-la-guerre-le-retour-du-refoule/

      Par le passé, notamment en Indochine, il y a eu d’autres dingueries comme le jeu « dit COUCOU »: C’était strictement interdit ce jeu. Voilà ce que c’était :
      Un légionnaire avait un coup de cafard, il pensait à son pays, ses parents ou autre.

      Pour lui éviter de déserter ou de se flinguer lui même, on tirait au sort un gars, on cherchait une pièce ou il devait faire noir donc absolument rien voir.
      Le gars choisi avait un révolver avec une seule balle, le type qui avait le cafard entrait dans la pièce, se metait quelque part, entrait le type avec le révolver.

      On fermait la porte. Le type cafardeux criait  » COUCOU » et le type au révolver tirait dans la direction ou il lui semblait venir ce cri…

      On ouvrait la porte, si le cafardeux n’avait rien tous le monde foncait au foyer, et  » à moi le bon pinard ».

      Il n’y en a pas eux beaucoup, mais il y a eus des blessés, la cause ? Il criait COUCOU, mais restait à la MEME PLACE, au lieu de s’applatir ou bouger. les types pris par un officier = 15 jours avec DA.

      L’explication est dans le livre de Paul BONNECARRERE « Par le sang versé », cela se passait au poste de Dong-Khé.

      Il y avait également un autre « jeu » le buffle.

      Je cite :
      On disposait deux verres géants et deux bouteilles d’apéritif, la plupart du temps du Cinzano ou du Dubonnet. On remplissait les verres de chaque concurrent à ras le bol, et ils engloutissaient leur contenu cul sec.

      Ensuite, prenant l’élan qu’ils voulaient, les légionnaires se précipitaient l’un contre l’autre, tête en avant, mains derrière le dos.

      Si au premier choc aucun des deux ne tombait, on remplissait à nouveau les verres, à nouveau ils les vidaient cul sec et se ruaient, tête baissée, comme des buffles…

      Commentaire d’un légionnaire dans le livre : « oui, nous étions fous. Ou plus exactement on nous avait tous rendus fous ».

      Les conditions opérationnelles étaient bien pires, avec 120 000 soldats déployés dont 30% de troupes amanites et les pertes en proportion :
      https://www.ouest-france.fr/normandie/argentan-61200/argentan-un-hommage-rendu-aux-soldats-francais-morts-en-indochine-6862214

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/15-000-soldats-francais-morts-sont-toujours-au-vietnam_2046314.html

      Ce n’est pas pour rien que l’on en distribuait aux poilus avant l’enfer… Ça fait tomber les inhibitions.

      Avec une arme, l’alcool, non… L’eau ferrugineuse, oui !
      https://youtu.be/GuX-QZBTwMc

      • Plusdepognon dit :

        Dont 30% de troupes annamites…

      • ScopeWizard dit :

        @Plusdepognon

        Oui , j’ avais rétabli . 🙂

        Merci de ces deux explications aussi détaillées qu’ instructives ; effectivement , la guerre rend très souvent les hommes qui la font ou la vivent durement confrontés à tant d’ atrocités au quotidien voire de non-sens , moitié fous , surtout dès lors qu’ ils présentent des fragilités ou des prédispositions à l’ être sans parler des « substances » consommées pour tenir ou stimuler .

  3. felix dit :

    Le facteur humain apportera toujours une dose d’improbable dans un système, aussi rôdé soit-il…

    • tartempion dit :

      Un système rodé , Ha ha ha , c’est une plaisanterie ….L’armée française et en particulier les unités de l’armée de terre ont un rapport quasi culturel avec l’alcool ! J’ignore si cela est un héritage de la grande guerre où le pinard coulait à flot dans les tranchées mais il faut admettre que l’alcoolisation des soldats en opex lors de soirées festives fait partie des traditions que celles ci soient organisées ou pas d’ailleurs par le commandement .Contrairement aux américains qui ont l’interdiction formelle de consommer de l’alcool en opération quelque soit le contexte , les forces françaises elles gèrent directement la distribution par l’intermédiaire de l’économat des armées (popotte , foyer , fêtes d’armes , fêtes nationale , Noel , nouvel an , beaujolais nouveau etc…)Au Kosovo par exemple , sur le camp Maréchal De Lattre de Tassigny , il y avait même un supermarché où toute la gamme des alcools forts était disponible , le choix était à faire pâlir n’importe qu’elle grande enseigne de distribution !Au Tchad , au Mali ou au Niger , les vendeurs locaux sont là pour compléter l’offre .Le commandement reste trop ambiguë sur cette question et éditer une simple note avant un rassemblement festif qui servira de parapluie en cas de débordement est très insuffisant. La mesure la plus efficace étant celle que les américains ont mis en place sur leurs OPEX avec une interdiction totale .

      • Jean-René dit :

        @ tartemfion
        « les unités de l’armée de terre ont un rapport quasi culturel avec l’alcool »… On peut dire exactement la même chose au moins pour l’AAE, en particulier chez les rampants et surtout chez les mécanos pour ce que j’ai pu constater en OPEX, les pilotes n’étant pas en reste non plus…
        Et le fait que l’alcool soit formellement (comme vous le dites si bien) interdit chez les US ne les empêchent pas de s’en procurer et de se mettre des gros nez rouges régulièrement.
        Quant à vos affirmations sur l’accès et l’incitation passive à l’alcool au Tchad , au Mali ou au Niger, il faudrait que vous y alliez avant de baver n’importe quoi.

        • v dit :

          je suis tout a fait d’accord vous, depuis quand les US ne boivent pas en OPEX. On a pas du faire les mêmes missions. au Camp Warehouse a KABOUL, au fond du camp en toute « discrétion » ils s’amusaient bien, moi aussi d’ailleurs.

  4. blavan dit :

    Un non évènement par rapport à ce qui se passe dans nos banlieues tous les jours ! Les antimilitaristes vont se déchainer, en se jetant sur cette information, il suffit de voir les commentaires sur les différents médias.

    • Castel dit :

      C’est vrai, mais c’est quand même dommage que cela se produise chez ceux qui sont censés donner l’exemple aux jeunes de ce pays, pour ce qui est de la discipline et de la camaraderie…
      Cela dit, comme d’autres le rappelle un peu plus haut, l’être humain est loin d’être parfait, et il n’est pas anormal non plus que cela se produise parfois aussi chez les militaires….
      Meilleurs vœux de rétablissement aux blessés, et sanctions à la hauteur des faits pour le coupable , qui en plus des poursuites pénales, de mon point de vue n’a plus rien à faire dans l’armée Française !!

    • lym dit :

      En même temps, c’est justement car cela ne se passe pas entre caïds de quartier pourris que ce n’est guère reluisant… Heureusement, celui qui a tiré ne semblait plus en état de (bien) viser, limitant la gravité du bilan.

    • Firebird dit :

      Oui aucune différence entre des truands et des gens auxquels la République prête une arme… euh…

    • Zwiftt dit :

      Oui aucune différence entre des truands et des gens auxquels la République prête une arme… euh…
      Ça vous dérange pas que des gens à qui on prête une arme et auxquels on permet de tuer dans certaines circonstances… fassent n’importe quoi de ces pouvoirs ? Flippant.

  5. EP04 dit :

    Ils ont discuté de Raoult et voilà le résultat !

  6. Hkoj dit :

    Mon ancien régiment…
    Depuis le temps que je dis qu’on recrute des mecs inapte à porter les armes…

  7. aleksandar dit :

    Un incident, rien de plus, qui heureusement n’a pas fait de victimes
    A Bagram, c’etait un mort par mois.

    • Firebird dit :

      Oh bah oui tout va bien

      • Guillaume dit :

        Je vois dans le civil, des gens qui en viennent presque aux mains en réunion parce-que ils ne se supportent pas.
        Et pourtant ils ne se voient que quelques heures par jours…

        A l’ armée ca doit être bien pire. Les tensions, les brimades, et les règlements de compte, ca doit arriver quand même assez souvent.

        • aleksandar dit :

          Pas besoin de tension, de brimades ou de réglements de compte
          Allez passer 4 ou 6 mois en camp au milieu de nulle part en territoire etranger, a bosser 6 jours par semaine et en alerte psychologique 24/24, avec une sortie operationnelle tous les 2 jours, vous verrez que c’est amplement suffisant pour que les plus fragiles perdent la tete.

  8. Fred dit :

    Règle n#2 les gars !!!!

  9. Lotharingie dit :

    Hors sujet :
    .
    Un sous-officier est décédé et un autre grièvement blessé le 28 novembre, après un accident de voiture sur la base aérienne de Nancy-Ochey. Le conducteur et son passager, âgés de 21 et 23 ans, étaient alcoolisés.
    .
    https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/12/26/accident-mortel-sur-la-base-de-nancy-ochey-le-militaire-etait-ivre
    .
    Des plaintes pour «harcèlement moral» ont été déposées au parquet de Metz par cinq militaires ou anciens militaires visant la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, a-t-on appris ce samedi 26 décembre auprès de leur avocat, Me Frédéric Berna.

    Les victimes et leur conseil vont demander un rendez-vous avec la ministre des Armées Florence Parly pour aborder «le côté institutionnalisé des pratiques de harcèlement et insister sur la nécessité de lutter contre les comportements de harcèlement et de discrimination dans cette base», a précisé leur avocat.
    .
    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/plaintes-pour-harcelement-moral-contre-la-base-aerienne-de-nancy-ochey-20201226

    • who? dit :

      sur les cinq au moins 3 officiers dont une rens, un pilote et un nosa.

      plus les rodéos sur la BA…

      trop de laisser aller depuis tant d’années, et avec les jeunes de nos jours bien moins malins, c’est pas gagné

      • Pierro dit :

        C’était mieux avant, blablabla…
        Avant il y en avait aussi des conneries, simplement il n’y avait pas tous les moyens de communication modernes pour les diffuser.

        • who? dit :

          ce n’est pas du blabla, c’est un fait.
          et les jeunes étaient bien mieux cadrés
          Le niveau était bien plus haut que celui de nos jours

      • Jean-René dit :

        L’oisiveté est la mère de tous les vices… Et dans l’AAE ils sont rarement débordés par le boulot.

        • Angelin dit :

          Ça c’est de la remarque … Navrant de stupidité.
          Les escadrons de la BA133 sont parmi les plus solicité en opérations extérieures. L’AAE est comme tout les monde au sein du minarm: Au bord de la rupture.

        • Guynemer dit :

          Tiens encore quelqu’un qui entretient des vieux clichés!
          Sans l’AAE vous transportez comment la troupe et son bon vin qui sert à réchauffer les cœurs et…régler les comptes des Tirailleurs ?
          Sans elle vous faites comment pour éparpiller les djihadistes avent l’intervention de l’ALAT et des FS ?
          Sans elle vous faites comment pour faire voler les drones qui sont devenus les anges gardiens des patrouilleurs sur les terrains ?
          Impatient de vous lire.

        • who? dit :

          les mécanos ont beaucoup de temps pour boire et faire des conneries, c’est un fait
          cette BA est sur liste rouge niveau alcool depuis des années.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « les mécanos ont beaucoup de temps pour boire et faire des conneries, c’est un fait » Attaque gratuite du fait d’une certaine « aigreur »? A moins que vous faites partie de ce que l’on appelle « les chevaliers blancs »! Néanmoins la petite phrase sur les mécanos qui ne « branlent » rien de leurs journées en dit long sur la sympathie que vous semblez porter à l’A.A.
            « cette BA est sur liste rouge niveau alcool depuis des années. » Depuis des années, rien que ça!! Mazette, et bien sûr le commandement n’a rien fait! J’ai connu sur une mes affectations des « gags » suite à consommations abusives de boissons ‘qui font rire »………………. le problème fut rapidement traité par le commandant de base de l’époque à savoir « pots » de départs, de nominations et autres « dry » c’est à dire sans alcool, repas de fin d’année avec vin au strict minimum et l’arrivée du beaujolais nouveau avec ce qu’il y avait dans le verre même une mouche n’aurait pu se noyer! Sans parler de plusieurs célébrations de la Saint Eloi qui furent caractérisées par une consommation « à minima » d’infusions de houblon et de jus de la treille!
            A moins que le laxisme en la matière soit à nouveau* de mise je doute quand même que ce soit la grande beuverie.
            Je me demande légitimement si vous êtes dans l’A.A. car les mécanos que vous ne portez pas apparemment dans votre coeur ont en charge des machines qui coûtent des centaines de millions d’euros et accessoirement des vies humaines (les pilotes) donc la « bibine » n’est pas du tout compatible!
            * Je reconnais néanmoins qu’il y a eu par le passé des abus qui ont hélas conduit à des drames (accidents de la route en particulier et aussi un cas de suicide ou la consommation d »alcool a été fortement suspectée d’avoir joué un rôle!)
            Mais c’était dans les années 80 et début 90 après il y a eu prise de conscience et « serrage de vis » global avec le pb de la drogue qui commençait hélas à prendre de l’ampleur

          • who? dit :

            et bien je connais très bien le milieu, ces faits sont un constat et l’observation sur des années en métropole et en opex.

            Je ne dis pas qu’ils ne foutent rien et qu’ils bossent mal, loin de là.

            Mais force est de constater qu’ils ont beaucoup de temps libres, même en opex.

            Concernant la BA sur liste rouge, ce n’est que les propos de l’ancien C1, et même sans ça, les faits liés à l’alcool sont redondants depuis plus de 10 ans.

            « car les mécanos que vous ne portez pas apparemment dans votre coeur ont en charge des machines qui coûtent des centaines de millions d’euros et accessoirement des vies humaines (les pilotes) donc la « bibine » n’est pas du tout compatible! »

            Il faudra alors m’expliquer le travail en état d’ébriété et les jours d’arrêts en retour opex pour alcool.

    • Vroom dit :

      L’accident de la route a déjà été abordé par M Lagneau, Mais il n’y avait pas encore de causes révélées.

      • Xaintrailles dit :

        Ce qui mérite d’entrer dans les annales, c’est quand même d’être assez alcoolisé pour atterrir et finir sa vie dans un réservoir d’eau !… Bon d’accord on ne devrait pas en rire, mais… comme disaient nos aïeux, ce qui est dangereux c’est bien de mélanger l’eau et l’alcool !

        • Charognard dit :

          @ Xaintrailles
          Un pote m’a envoyé ceci: Quelques conseils !
          Vodka + glaçons = attaque les reins.
          Rhum + glaçons = attaque le foie.
          Gin + glaçons = attaque le cerveau.
          Whisky + glaçons = attaque le coeur.
          Ricard + glaçons = attaque la vue…
          Il semblerait que ces putains de glaçons soient vraiment dangereux pour la santé !!!!

          Envoie ce message à tous les alcoolos de ton répertoire…
          Moi je l’ai reçu par erreur.

          Merci Vosgien.

  10. albatros24 dit :

    Le type qui s’est servi de son arme contre ses frères d’armes est dangereux ce n’est pas de la légitime défense à moins que les autres l’aient menacé avec une arme…
    Le moral n’est pas bon car cette guerre est stressante
    L’enquête dira mais en haut lieu il faudra sans doute prendre des mesures pour éviter d’autres désagréments de ce type (mais pas au point de les désarmer quand même)…

  11. vieux margi dit :

    Les pistolets communs sont des PSA pistolets semi automatiques. Les PA donc tirant en rafale sont rares Beretta 93 r. Glock 18…
    Pistolet à réarment automatique est plus juste. A chaque fois il faut l action du doigt sur la détente…
    Avec l’arrivée des Glock 17 va y avoir des surprises avec le système de détente particulier…

  12. Gégétto dit :

    Voilà une situation qui apporte de l eau à mon moulin.
    Je suis opposé au fait que les militaires, en dehors de leur service, sur notre territoire, disposent de leur armement comme l’avait proposé un député:
    http://www.opex360.com/2020/11/18/un-depute-veut-autoriser-les-militaires-a-faire-usage-de-leurs-armes-en-dehors-du-service-en-cas-dattaque-terroriste/.

    • PK dit :

      Donc, d’un cas, vous faîtes une généralité ? Vous devriez travailler dans les statistiques… Je crois qu’ils recrutent pour faire des sondages, notamment au niveau gouvernemental.

      • Gégétto dit :

        Pk,
        Merci pour ce moment.
        J’ai volontairement supprimé le paragraphe dans lequel je faisais référence à un hypothétique commentaire ,tel que le votre, sur le cas isolé et les stats… suis pas déçu!
        Mais un tel évènement démontre qu ‘il y a un trou dans la raquette( suis sûr que vous êtes fan de cette expression) des recruteurs.
        Mais vous avez raison: On n en a rien à cirer des victimes, on vous dit que c est un cas isolé.
        Le jour où un tel évènement se produira dans nos rues ou un bar, vous irez déposer une bougie.
        Je crois qu’ils recrutent des gens pour remplacer et/ou assister:
        Patrick Cohen sur France 5.
        Gérard Leclerc sur Cnews
        Et de nombreuses places sont à pourvoir sur BFM.

        • PK dit :

          Je note que vous préférez éviter un éventuel accident (on en a pas beaucoup avec les flics, et Dieu sait qu’ils sont faiblard côté pétard) dû au fait d’armer des professionnels pour défendre des Français victimes d’attaque terroriste sur l’autel des victimes elles-mêmes.

          Bref, qui allume une bougie dans ce cas ? Vous faîtes partie de cette masse pleurante et gémissante, prête à déballer son froc plutôt que de lutter.

    • Sempre en Davant dit :

      Il va quand même falloir faire quelque chose, même si « pas n’importe quoi ».

      Je vous soumet par exemple : https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/la-rochelle_17300/tribunal-de-la-rochelle-un-gendarme-agresse-et-blesse-a-l-arme-blanche-sur-l-ile-d-oleron_38353266.html
      et
      https://www.ouest-france.fr/bourgogne-franche-comte/belfort-90000/belfort-un-jeune-musulman-agresse-pour-avoir-fete-noel-et-parce-qu-il-est-fils-de-policiers-7101115
      Pour donner deux exemples dont la banalité est épouvantable.
      Ceci dit pour le Belfortin : toute la presse et tous les médias le qualifient sans cesse de « musulman ».
      Et cela m’emmerd* à prodige! C’est un fils de policier d’origine maghrébine qui est ce qu’il veut comme tout français!
      Et l’autre supposition de tous les articles, qui font de tout maghrébin un arabe, … il doit être impossible de manger chez un journaliste.

      Leçon de ce fait divers : on ne réagit pas a une provocation de cette nature, on prévient ses parents ou directement la police ou la gendarmerie IMMÉDIATEMENT!

      Que ceux qui n’y auraient pas pensé prennent le temps de dire à leur gosse : PRÉVIENT LES FLICS!

      Le sort d’ Ilan Halimi et l’éventuelle exploitation d’acte de cette sorte avec « facetime’ ou autre visio doit être présent dans l’esprit de tous. Militaire, Flic de tout poils, etc. qu’ils aiment le couscous, les huîtres, l’ouillade ou les boles de picolat!

  13. Plusdepognon dit :

    Un soldat qui s’ennuie est un soldat qui fait des conneries… Là, on est dans la tentative de meurtre et blessures volontaires avec arme, donc ça ne va pas se terminer qu’avec des jours d’arrêt.

    Il y a un très bon film sur le sujet :
    https://explicationdefilm.com/2018/10/17/jarhead/

    Hollywood a tout expliqué des « têtes de noeud » :
    http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Jarhead-la-fin-de-linnocence-1151.html

  14. Mike20260 dit :

    Cet incident en dit long sur le recrutement de l’armée française hélas et la déliquescence du commandement…

  15. Tiger dit :

    Les militaires blablbla, un militaire est recruté dans le civil donc les filtres n’étant pas parfait et la nature humaine étant ce qu’elle est il y a de l’accident impondérable .

  16. Chasseur retraité dit :

    Bonsoir à tous,
    Bonnes et joyeuses frères.
    Cette dispute qui amène un soldat à faire feu sur c’est frères d’armes peux avoir un grand nombre de causes.
    JEUX:SOLDAT qui s’apperçois qu’il a été mis en cheville au poker et qui a perdu ses avances de solde.
    Cul,drogue…..etc
    L’alcool n’en est pas la cause mais celui-ci a dû exacerber les rancunes.
    Laissons faire les prêvots pour découvrir les causes de ce différent.

    • Bangkapi dit :

      Mais non il se sont chamaillés sur le fait de savoir qui avait apporté les cadeaux.
      Le Père Noël ou le service social des Armées.
      Et comme c’est bien le Père Noël, c’est à lui de sanctionner.

  17. Sempre en Davant dit :

    Une arme de poing est un aimant à conneries. Devoir laisser un PA de sécu à un MDL sous contrat était très déplaisant pour dire le moins. D’ailleurs nous n’aurions jamais du avoir à le faire puisque nous aurions du avoir des SOA BMP2 « Chef ».
    Et pourtant un spécimen de gros malin : https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/11/20/doubs-le-militaire-jette-une-cartouche-dans-le-feu-et-blesse-son-camarade donc disons un chef ayant cheffé une section ou un D-Tir…

    Bref c’est sans enthousiasme que je vois arriver le « PA pour tous ».

    Quand à la consommation d’alcool, dans la mesure ou ce produit n’est rien de plus qu’un décapant de personnalité, il est regrettable qu’il ne soit pas fréquemment administré à l’excès pendant les périodes de sélection pour voir qui est digne de confiance ou pas.
    Pour avoir connu des « abstinents » qui pétaient un câble pour un mon chéri cerise et des « modérés » qui sentaient juste venir la connerie : pour être bon camarade je dirai que les réactions sous alcools sont les même que celles sous épuisement ou colère. Si ivre ça ne tient pas : Merci, votre mère vous attend à la gare un taxi va vous conduire!

    Si quelqu’un a rencontrer des gens capables de surmonter leur nature profonde ce n’était pas moi! Au contraire toute mon expérience de la vie me conduit à dire que ceux qui « ont le vin mauvais » sont « cons quand ils ont bu » parviennent juste à le dissimuler « a jeun »… Et il faudrait chercher les médocs et les drogues… vaste programme!

    Dès fois il vaut mieux un con de moins que deux bons de plus.

  18. Wrecker47 dit :

    Tout çà c’est des conneries de jeunes « pétardés » et » schoumés  » probablement …La privation d’alcool est encore plus dangereuse coté effets, quand on en distribue même un peu après des mois de « disette »! çà n’a jamais empèché sa fabrication locale à partir des bouteilles d’alcools médicinal et de cachets d’élixir – parégoriques pour fabrique du ‘pastis-colo » et autres saloperies
    Je ne vous dis pas ce qui se passait sur les Check-point autrefois en ex-Yougoslavie quand la discussion de décision de laisser passer ou non, se faisaient à la … Slibowitz .Les chefs de convois , adjoints et pilotes-conducteurs rentraient avec de quoi faire frémir les vieux Majors de la Prévoté !…Et même le toubib !

  19. unmili dit :

    L’alcool un est fléau dans nos rangs, il faudrait l’interdire tout simplement et virer au premier débordement. Il y a trop de problème avec les alcooliques qui sont bien trop nombreux. On ne peut plus faire confiance à ces gens là avec qui on travail en zone hostile, ni même en France… c’est malheureux mais ça ne changera pas de sitôt ! A moins que nos chefs décident de faire quelque chose. J’espère que ce mec là va retourner à la vie civil avec un séjours en prison et que les collègues ne sont pas salement amoché. On pourrait écrire un livre de truc comme ça tellement ils s’en passent toutes les semaines dans chaque régiment. Heureusement qu’il n y a pas d’armes comme en OPEX.

    • PK dit :

      L’alcool est un fléau sociétal, pas propre à l’armée. Pour avoir croisé dans toutes les couches de la société, l’alcool est le problème numéro 1. Mais c’est aussi un moyen sans douleur et légal de calmer les gens et les gouvernements successifs le savent très bien.

      On n’est pas près de s’attaquer au problème, seulement à la marge, pour faire semblant.