L’Allemagne et les Pays-Bas vont plancher sur un modèle commun de frégate de défense aérienne

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. précision dit :

    Eh bien, pour une fois on ne peut pas se plaindre que les partenaires européens ne jouent pas le jeu d’une défense européenne.

  2. Michel dit :

    Qu’il demande à l’Italie et la France nos deux pays ont une grande longueur d’avance dans ce domaine par rapport à l’Allemagne….. Surtout que Thales ou Leonardo sont quasi incontournable la preuve les Allemands se rapproche des Pays Bas versus Thales Nederland Filiale à100% de Thales, comment ne pas demander comment ont fabrique une FREMM anti aérienne à ceux qui savent….. sans demander aux italiens ou aux français c’est d’un faut cul…..

    • So6 dit :

      Parce-qu’ils nous détestent

      • JC dit :

        Et pas qu’un peu !

      • Fafou dit :

        Ce n’est pas si simple que cela.
        Comme l’explique très bien l’article de Mr Lagneaux, la coopération est déjà très poussée et ce a tout les niveaux.
        Et pour habiter a 30-40 km de Maastricht et d’ Aix la Chapelle (Allemagne) les mentalités sont forts semblables, bien plus proches que les belges néerlandophones, s’en oublier le légendaire sens du commerce de nos amis hollandais 😉
        Par contre je ne vois pas bien l’intérêt pour ces deux pays voisins de bateau anti aérien. Si quelqu’un peut m’expliquer, c’est avec plaisir

        • Fred dit :

          @ Fafou

          Aix la Chapelle (Aachen), c’est pas dans ce patelin que résidait, y est mort et y est peut-être né Charlemagne « Empereur de tous les Français » ? ;o)

          • Fafou dit :

            Bonsoir.

            Si et il serait né ou aurait résidé a Hertsal, la ou il y’a la F.N. herstal 😉
            Puis Maastricht, Aachen et d’autres provinces néerlandaises et Allemandes faisaient partie de la même principauté (régime particulier, c’est un évêque donc un évêché qui contrôlait) sous l’autorité et la protection du Saint Empire Germanique. Mais bon, notre royaume fut un lieu de « passage » et de domination d’un peu près toute l’Europe…

        • dolgan dit :

          Perso,c’est toute la marine allemande que je comprends pas: très peu d’asm et très ciblée antiaérien. C’est donc pas une marine défensive vu l’état de la menace régionale. On pourrait dire que c’est une marine expéditionnaire (en tout cas ce à quoi on arrive si on a aucun porte aéronef) destinée à faire des blocus en asymétrique. Mais on parle des Allemands en 2020.

        • précision dit :

          contrôler la baltique, et très secondairement (puisque c’est plutôt le rôle des britanniques US et norvégiens) la mer du nord vis à vis de la Russie?
          C’était déjà leur rôle avant la chute du Mur, avec à l’époque l’accent sur la protection des détroits du Danemark et contre les opérations amphibies. Sauf que depuis la chute du mur les frontières ont été repoussées de 500 à 1000km plus à l’Est.

      • Michel dit :

        Parce ce que les Allemands ne veulent pas admettre qu’ils ont de moins bons ingénieurs dans certains domaines que les notres dans nos nos pays latins ….
        L’ Allemand moyen nous detestent pas, c’est surtout une certaine élite politique, financière, industrielle etc……

      • thaurac dit :

        Ils démontrent bien qu’il y a deux Europe, celle du nord, et celle du Sud, les pays latins.
        L’Italie et la France ont déjà le « savoir-faire » et le groupe industriel, mais ça leurs arracherait la gueule de nous laisser maitre d’œuvre!
        A quand l’anschluss avec les Pays-Bas?

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Je suis pas sûr de comprendre…
      D’un côté y’en a plein qui ralent car on essaie de faire un avion et un char avec les Allemands, et de l’autre y’en a qui ralent car ils font pas la fregate avec nous… « car ils nous détestent » « c’est d’un faux cul » Juste car sur ce sujet ils ne travaillent pas avec nous? Et alors? On s’en fout! Tant mieux pour eux et puis voilà!
      Raler, raler, raler… Pas de doutes on est bien en France….

      • Fred dit :

        @ Hannibal_Lecteur

        C’est un art (?) de vivre qui me gonfle moi aussi.
        https://www.youtube.com/watch?v=nD2k-fH-rmk

      • Michel dit :

        Ils collaborent déja avec la France avec laquelle ils vont développer les programmes du successeur du Rafale, du char successeur au Leclerc et au Leopard;
        Je ne comprend pas tres bien ce qui de passe dans leurs » tetes » en particulier les Allemands car ils ont déja passé un contrat de 1,5 milliards pour les fregates  » https://www.capital.fr/entreprises-marches/thales-remporte-un-contrat-historique-pour-des-fregates-en-allemagne-1386182«  »
        Pendant ce temps les fregates AA francaises, FREMM, Fdi Belh@rra entre autres, béneficient de tout le savoir faire Thales, qui équipe tous les batiments de la MN pour tout ce qui est radars censeurs, système de combat, communication etc…..de plus Thales possède 25% de Naval Group)…..
        Toujours Thales vient d’obtenir en 2020 un contrat avec la Royal Navy d’un montant assez similaire pour 5 Frégates Britanniques « https://www.enderi.fr/La-marine-britannique-choisit-Thales-pour-equiper-ses-futures-fregates_a602.html »
        MBDA fourni tout les missiles et système associé au missiles Aster 15 et Aster 30 qui équipe la marine français et Italienne et d’autes : »https://fr.wikipedia.org/wiki/Aster_(missile) »…qui sont équivalent aux équipements US.
        De plus ils sont encore obligé de passer par Thales Nederland (filiale à 100% de Thales) pour développer ces nouvelles frégates qui vont etre de toute façon dans leur conception issu en parti des Fremm et Fdi Belh@rra celle ci en tout début de construction pour la MN et proposé à la Grece…..avec encore des innovations issu des différentes entités Thales ….
        C’est pour ces raisons que je ne comprend leur « cablage intelectuel » est ce une idée politique ou industrielle car dans tout les cas on converge toujours un éléctronoicien Français ils aurais pu choisir le groupe Leonardo ( à capitaux étatiques italiens + d’autres industriels suivant les branches d’activité)

    • oryzons dit :

      Parce qu’ils ont des bureaux d’étude, des chantiers navals et des industriels à faire tourner.
      Et que c’est leurs sous.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ils ont des chantiers navals qu’ils veulent faire travailler. Et TKMS et Naval Group se détestent effectivement cordialement. Ils sont à couteaux tirés depuis des années surtout pour les ventes de sous-marins. TKMS va très mal en ce moment et Naval Group regarde ça tranquillement en bouffant des chips.
      On peut coopérer avec les allemands dans le terrestre ou l’aérien mais dans le naval, je pense qu’une coopération avec la Corée du nord est limite presque aussi probable…

      • Raspoutine dit :

        @Aymard,
        Sauf erreur, TKMS et Naval Group sont concurrents sur les sous-marins de type « hauturier », destinés à chasser aux parages des côtes. Pas vraiment sur le segment des sous-marins océaniques …

      • R2D2 dit :

        « TKMS va très mal en ce moment et Naval Group regarde ça tranquillement en bouffant des chips. »
        Bon résumé de la situation 🙂 on va dire que le contrat australien était LE contrat a ne pas louper…

    • Fred dit :

      @ Michel

      Whaouuuuu … La grosse tête méprisante, sans parler des chevilles hautaines ! :o)

      Les Classe De Zeven Provinciën (Damen) à remplacer, ne font pas du tout pitié, et même envie pour tout dire …
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_De_Zeven_Provinciën_(frégate)

  3. OBIOU dit :

    Vous attendiez à quoi? qu’ils nous ouvrent les bras …..
    Il y a l’Europe du Nord et l’Europe du Sud , qu’ils se débrouillent avec les Pays -Bas .
    Moins nous coopérons avec ce pays , est le meilleur moyens de préserver nos capacités industrielles . Car l’Allemagne nous fera pas de cadeaux . Il faut être un politique Français pour croire au couple Franco -Allemand .

  4. twouan dit :

    Le seul défaut des navires allemands et hollandais est dans le missile. Il est tant que l iris (er xt ou ce que l on veut) devienne le missile de base de la Marine allemande.
    Ensuite, ils (les européens) n auront plus qu a traiter la propulsion (rolls sinon qui d autres?) et on aura des navires vraiment soutenables.
    Sinon, ca reste des navires trop dependants des américains.

  5. ULYSSE dit :

    la géographie tend à dessiner deux axes:
    – un axe Nord/Nord Est; Allemagne – PB – Pologne -Norvége… (menace Russe)
    -un axe méditerannéen: Espagne- Italie- France -Grèce (menace turco-nord africain -moyen orient).

    Les enjeux politico- industriels de nature conjonctuelle ne peuvent surmonter les paramètres structurels formés par la géographie et par la culture, façonnée par l’histoire.

    • Fred dit :

      @ ULYSSE

      … Et n’est pas le même calendrier pour ce type de frégates (au moins dix ans de décalage).

    • Hannibal_Lecteur dit :

      @Ulysse
      Vous vous rendez compte que ce que vous dites n’a aucun sens?
      Sans parler du fond: mais de quels axes parlez vous?
      D’une simple collaboration pour un navire et on tire des conclusions alambiquées? Et le programme de char? Et le programme d’avon de combat? Quelles conclusions en tirer?

    • Piliph dit :

      +1

  6. Raymond75 dit :

    Les Allemands acceptent une coopération … si ils la maitrisent uniquement.

    • Fred dit :

      @ Raymond75

      C’est donc pour cela qu’ils ont commandé leurs quatre dernières frégates à … Damen* ? (en squizant le constructeur national TKMS)

      * il est vrai avec les chantiers Lürssen, mais qui ne produisent eux-même que des Yachts, des vedettes et des chasseurs de mines

    • JC dit :

      C’est bien résumé. D’ailleurs, ils vont prendre les commandes de Nexter comme ils ont pris celles d’Airbus. Et côté industrie ferroviaire, ils obligent Alstom via Bruxelles à céder une usine Bombardier située dans le 17 ème Land, à Skoda (groupe VW) après la fusion franco-canadienne.

  7. JC dit :

    Petit à petit, l’armée néerlandaise va s’intégrer dans celle de l’Allemagne. Après les parachutistes, voici la marine. Par le passé, Hitler traitait les hollandais de mauvais allemands. Les temps changent.

    • Nelson dit :

      « On essaie de faire un avion et un char » : l’Allemagne n’a pour but que la domination industrielle, scientifique et financière en Europe. Les bataves sont un peuple frere à leurs yeux, pas les latins. Si ils peuvent nous ba…. ça ira au bout (c’est bien parti pour les chars), sinon ça fera un Typhoon bis…
      Deutschland über alles : les allemands ne voient que leur intérêt.
      La seule inflexion qu’ils ont accordé aux politiques européennes qu’ils imposent depuis 20 ans c’est quand l’AFD a commencé à scorer, alors ils ont lâcher du lest

    • Thierry dit :

      Les temps changent, ou pas, l’Allemagne est en train d’annexer les Pays Bas, une fusion acquisition est en marche lente pour pas que ça se voit trop.

  8. philbeau dit :

    Quand les gogos politiques français se rendront-ils compte que l’Allemagne est une planche pourrie ? Quand elle aura pompé tout ce qu’elle peut dans la pseudo-coopération franco-allemande ? Le ridicule « couple » fantasme naïf de générations de politiques qui ont fait de leur pays une république bananière , alors qu’ils avaient au départ entre leurs mains la capacité de tenir la dragée haute à l’activisme allemand , qui a rendu à son pays la domination perdue .

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Mais quel rapport avec l’article? Ensuite, ce que vous dites ne regarde que vous mais…. Qu’est-ce que les allemands ont pompé chez nous dites moi?

  9. Pierro dit :

    Comme ça ils pourront mettre un système d’arme Américain dessus !

  10. Vinz dit :

    Les Allemands se tournent vers la coopération parce qu’ils ne veulent plus faire de fiasco tout seul. Le dernier en date étant le système MEADS porté par MBDA Deutschland et LM. 1 milliard d’investissement, pas de contrat, 300 suppressions de poste sur 1200.

    https://www.welt.de/wirtschaft/article222837294/Ruestungskonzern-MBDA-Drama-um-die-neue-deutschen-Raketenabwehr.html?cid=onsite.onsitesearch

  11. bzh dit :

    il faut nous meme ne pas attendre les allemands et se lancer dans de multiples projets bi nationaux. la defense europenne ne se fera pas avec des discours ou des interview mais une cooperation ou chacun y voit son interet

  12. vrai_chasseur dit :

    Et le grand gagnant est de toute façon…Thales, qui affirme de plus en plus sa suprématie mondiale en matière de systèmes navals.

    • Fralipolipi dit :

      Attention, Thalès Nederland, comme Thalès UK, ce sont qd même des stés très autonomes.
      En dehors du côté capitalistique, il y a pas mal de cloisonnements.
      Pour illustration, ce n’est pas pour rien que les flottes du Nord de l’Europe favorisent le radar APAR de Thalès NL,
      alors qu’en France, tous nos radars sont aussi signés Thalès … mais toujours tous bien différents (ceux des Fremm, comme ceux des FDI).
      Il y a toujours ici le bénéfice de situations locales (usines, centres d’ingénieries locales) … et pas forcément uniquement une suprématie mondiale.

  13. Fred dit :

    Très belle ligne … Mais je doute que ce plat-bord à 45° soit très rationnel.

  14. Lassithi dit :

    Si ça leur fait plaisir. C’est bien pour eux. De toute manière, l’Allemagne absorbe déjà les forces du pays bas. Ce qui démontre leur liens qui vont au-delà du simple domaine militaire.
    En revanche, je reste toujours surpris que la notion de couple Franco Allemand soit reprise dans cet article.
    Cela tient de la pure propagande europeiste. Cette invention de VGE à dessein est une illusion qui n’existe que chez nous.
    En Allemagne, on parle d’amitié Franco Allemand.
    Certains rajoutent même qu’on est jamais trahi que par ses amis.
    En l’espèce, la trahison dure depuis 1992.

  15. Raymond75 dit :

    Les Allemands n’en ont rien à faire d’acheter une frégate sur étagère. Ce qu’ils veulent, c’est maitriser le processus de conception et de production pour exporter. Ils maitrisent ainsi leur industrie.

  16. Lothringer dit :

    Je pense que les Allemands ont une vision à + long terme (que nous). Ils actent leurs faiblesses (silencieusement) et mettent en œuvre une stratégie pour y remédier, en étant conscients que cela prendra du temps. En s’associant avec les Pays-Bas, il ajoutent beaucoup de km de façade maritime, sur la mer-de-Nord. L’industrie navale militaire allemande est en situation difficile. Il s’agit de trouver une solution permettant la survie = il faut tenir dans la durée (vision à long terme). En s’associant avec les Pays-bas, ils se garantissent des marchés captifs. Effectivement ils refuseront de s’associer avec les Français car (1) les fiançailles ont été annoncées entre France-italie, (2) technologiquement ils sont à la traine donc ils ne peuvent accepter d’être traités comme la 5e roue du carrosse (c’est une question fondamentale de fierté des Allemands vis-à-vis des Franzosen) (3) les Pays-Bas étant fondamentalement atlantistes, on voit se constituer un axe farouchement pro-atlantiste en Europe en face d’autres pays qui aimeraient avoir un peu + d’autonomie. Ces 2 pays n’ont toujours pas compris que les USA ne conçoivent la notion de fiabilité dans l’alliance qu’à sens unique (les pays vassaux doivent fidélité à leur suzerain, la réciproque n’étant pas garantie). J’attends de voir les beaux navires batavo-teutons avec une certaine impatience… un porte-avion (nucléaire ? non, je rigole) en vue ultérieurement peut-être pour faire ostentation de puissance ?

  17. Lothringer dit :

    oups, j’ai oublié de lire la fin de l’article. Bien joué les Allemands !
    Ils développement un char franco-allemand, et en même temps ils développent des armes anti-char avec les bataves.
    Les Teutons ont une stratégie très centriste, en multipliant les partenariats bi-latéraux ce qui évite un coopération européenne. Ce faisant les partenariats seront à chaque fois centrés sur eux.
    Si on fait le tour de la boucle, on se retrouvera avec des chars franco-allemands, des navires germano-bataves, des satellites germano-x, des avions germano-français, …etc….
    Les allemands sont aussi forts que les trotskistes : ils pratiquent l’entrisme.
    Nous, les vendeurs de baguettes et de camemberts, serions nous capables , d’un point de vue stratégique, de faire mieux qu’eux ?

    • Raspoutine dit :

      Curieux en effet de voir ce que la presse teutonne dit de ces décisions industrielles et de « souveraineté » … mais le couplet d’AKK sur l’OTAN et la défense de l’Europe allait pliutôt dans ce sens en effet…

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Jaguar franco-britannique, Concorde franco-britannique, Alphajet Franco-allemand, Transall franco-allemand, ATR franco italien, Fremm franco-italien, Tigre franco-allemand, NH90, Airbus, Ariane, et j’en oublie encore surement beaucoup. Moralité? Eh bien rien d’exceptionnel, un pays collabore avec un autre pour un programme industriel.

    • philbeau dit :

      Vous avez parfaitement décrit la tactique allemande , et ses développements sur les plans économique et politique . Et en creux l’incapacité française d’en prendre la mesure , politiquement en tout cas . Excellente synthèse !

    • Fralipolipi dit :

      @Lothringer
      « Les Teutons ont une stratégie très centriste, en multipliant les partenariats bi-latéraux ce qui évite un coopération européenne. Ce faisant les partenariats seront à chaque fois centrés sur eux. »
      … j’ai l’impression qu’on a toujours fait un peu pareils (on a toujours eu qques projets en bi-national sur le feu, un coup avec le UK, un autre avec l’Italie, ou l’Allemagne).
      A notre charge de savoir proposer plus de choses à l’Espagne, la Belgique et la Suisse (entre autres).

  18. Durandal dit :

    Je ne vois vraiment pas en quoi c’est un problème.
    Nous avons déjà deux gros projets commun avec eux.

  19. ALAN dit :

    Quoi qu’on en pense, j’ai plus confiance en une fière Allemagne qu’une perfide Albion.

  20. Fralipolipi dit :

    Le système PAAMS européen aura t-il ici une « petite chance » de se positionner (en même temps que l’Aster 30) ?

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Probablement pas
      PAAMS est un peu dépassé quand on voit ce qu’il se fait aujourd’hui, pas plus loin que sur les FDI
      Certes, l’Aster 30 a encore de belles cartes a jouer car c’est un excellent missile, qui sera bientôt amélioré qui plus est avec le B1-NT
      Par contre, si l’Allemagne et les Pays-Bas souhaitent un système compétitif, il vaut mieux regarder ailleurs, avec un TACTIOS de Thales Nederlands par exemple.

  21. Selwyn dit :

    Peut-être pour la résilience de l industrie européenne de l armement ? Des chantiers performants au nord et au sud de l Europe ça pourra toujours servir au cas où…. pareil pour l aviation ect ….

  22. v_atekor dit :

    L’Allemagne et les pays bas coopèrent : ça râle.
    .
    La France et l’Italie coopèrent : ça râle aussi
    .
    Les pays bas et Belgique coopèrent : ça râle, une fois
    .
    L’Allemagne et la France coopère : ça râle toujours
    .
    L’Italie et l’Allemagne coopèrent : ça râle encore
    .
    Le RU et la France coopèrent : ça râle !
    .
    La Grèce et la France coopèrent : ça râle !
    .
    L’Allemagne des projets seule : suspens… ça râle !
    .
    En fait ça marche à tous les coups. Il suffit que Laurent mette un titre avec « blabla coopèrent pour blablabla » et paf, le bal des râleurs est ouvert, ça tient du TOC. Sans vouloir faire de pub, il semblerait que ça se soigne.

    • Hannibal_Lecteur dit :

      D’une manière générale, pour beaucoup de sujets, on sent que ça aime bien raler dans les commentaires…. Une sorte de réflexe de Pavlov, mais conditionné par tout…

    • Fred dit :

      @ v_atekor

      Pour certains articles, je ne tente même plus de lire les commentaires, certain de retrouver encore et encore la ribambelle de copier-coller de clichés grincheux, assenés en quelque mots. Étouffant.

      Ou alors zapper vers des contributeurs plus constructifs (même dans le dénigrement), car ce sont généralement les mêmes qui radotent à l’infini leurs trois crottes mortifères.