Barkhane : Paris estime que des discussions sont possibles avec des groupes jihadistes ayant un agenda local

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

149 contributions

  1. blavan dit :

    On va donc choisir les bons rebelles et les méchants rebelles. Je pense modestement que cette approche séparée n’est pas la bonne. On reste ou on part, il n’y a pas de solution moyenne . L’Afghanistan montre le chemin, il faut partir et laisser faire la nature car nous ne pourrons pas durer sans aide de nos voisins européens .

    • Gui dit :

      Le Mali est la porte d’entrée sur l’Afrique de l’Ouest. L’abandonner c’est offrir l’ensemble aux djihadistes.

    • tartempion dit :

      C’est juste la première phase d’un désengagement programmé afin d’éviter l’enlisement ! La France a vu trop grand en s’exposant au Sahel avec seulement 3500 hommes .Rappelons que le Mali fait 2 fois la superficie de la France et si on étend la comparaison au Sahel où se déroule les opérations militaires on passe à plus de dix 10 fois ….Autant dire que les autorités politiques et militaires ont dû comprendre qu’ils ne pouvaient rien face à l’immensité désertique , l’aridité et la multiplicité des actions djihadistes dans un combat asymétrique .Une stratégie payante que les mentors islamistes enturbannés et en claquette ont peut-être emprunté à Joffre qui , devant rendre compte à la représentation nationale de sa stratégie et face à une désillusion générale déclarait  » je les grignote »…..Le mythe de la guerre moderne , propre et courte tel qu’enseigné à l’école de guerre auprès de nos officiers à très haut potentiel aura démontré son inutilité absolue dans le désert malien .Après la mort d’une cinquantaine de nos compatriotes au Sahel et une dizaine de milliards dépensés à fond perdu se dessine une nouvelle étape sans gloire pour nos soldats qui , comme leurs anciens rentrés d’Indochine , d’Algérie ou plus récemment , d’Ex Yougoslavie ou d’Afganisant ressentaient majoritairement de la lassitude et du dégoût .

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ On reste ou on part, il n’y a pas de solution moyenne .]

      Apparemment vous n’avez pas compris ce qui constitue le matériel génétique de base du Macronisme , le  » en même temps ! « ™© ;0)
      Cela s’applique à tout , y compris à la lutte anti-insurrectionnelle , à la politique sanitaire ou à la réforme des retraites !
      Il faut noter ici que la diplomatie Françouze se comporte souvent comme l’ EIGS : Elle impose ses  » conditions  » !

    • jyb dit :

      @blavan
      – oui et c’est bien pour celà que barkhane est un succès. parce qu’on va choisir qui est bon et qui est méchant. Le problème eut été qu’on ne choisisse pas.
      – diviser pour… l’approche séparée est pourtant la meilleure solution parce que c’est la solution qui va démonter le djihadisme « glocal » : global parce que les problèmes du burkina ne sont pas les problèmes du mali etc local parce qu’au mali les problèmes de l’azawad ne sont pas les problèmes du macina. L’objectif est bien qu’aucune idéologie ne transcende ces conflits contingents.
      Et ces conflits contingents, ne sont pas dans le périmètre de l’armée française.
      Un rapport du crisis group de 2018! soulignait déjà que dans le macina les populations locales subissaient la pression des djihadistes et adhérait peu à l’idéologie. Les autorités coutumières reviennent dans la boucle. vont elle faire pression pour que « kouffa » fasse des concessions, ou vont elles prendre à leur compte les négociations?

  2. Yoyolegigolo dit :

    Bah oui , faisons comme avec les GAS (Groupes armés signataires ) comme le HCUA et consorts qui te font la bise et une tape dans le dos en face et dès que le dos est tourné ils sortent les kalashs et font des « partenariats stratégiques » avec leurs cousins GAT comme ansar dîne , EIGS et AQMI

  3. Corday dit :

    Bientôt va naître Azawad, l’État Touareg, sous les auspices de la France et des USA.

    • Fred dit :

      @ Corday

      Ce serait une (la ?) bonne solution. Et le respect d’une promesse de De Gaulle …

    • jyb dit :

      @corday
      bientot azawadiens massacrés par algeriens libyens nigeriens tchadiens et touaregs

  4. breer dit :

    On se demande bien ce que cela veut dire…. « discuter avec des djihadistes ayant un agenda local ??!!!  » discuter de quoi d’ailleurs, de leur méthodes de combat ou d’assassinat, de leur fanatisme appliqué à des dogmes religieux, de leur demander de respecter ceux qui ne se soumettent pas à leur volonté. Les dirigeants européens sont des ignares qui ne comprennent rien au psychisme humain, ils se feront entuber jusqu’à la « trogne » par ces extémistes, qui n’ont pas du tout les mêmes fonctionnements de pensée, de conscience, et de comportements que les occidentaux. Le monde est en plein délitement justement à cause de cette utopie de croire que les peuples de la terre sont tous « mélangeables » en un tour de main. Les racines du chaos ne viennent pas de la couleur de la peau, mais bien de l’enracinement psychique des individus dans des us et coutumes ancestraux, dans des endoctrinements dogmatiques, idéologiques, cultuels et comportementaux dès la petite enfance.
    L’ occident moderne entame au sein même de ses sociétés jusque là relativement homogènes et stables, le véritable « choc des civilisations » ,qui mènera au final à un chaos sociétal, ou les lois, les règles et principes de vie, les comportements humains ne s’accorderont plus du tout, cela a déjà bien commencé, on l’observe chaque jour un peu plus, dans nos villes, dans nos rues, dans nos banlieues.

    • Ulysse dit :

      Nos dirigeants savent très bien tout ceci. La discussion n est qu’un paravent a un départ programmé. Faire semblant pour ne pas perdre la face. Une retraite en bon ordre .

    • NRJ dit :

      @breer
      Je pense que les dirigeants sont parfaitement au courant de ce que vous dites et du décalage entre nos… « Cultures ».

      Macron doit simplement trouver une solution. La guerre au Mali s’enlise, la violence gagné du terrain, et Barkhane ne peut rien faire. Et tout le monde le voit.

      Il faut trouver une solution. Il ne peut politiquement pas se permettre de partir du jour au lendemain car c’est lui et Hollande qui ont lancé ce conflit. Rester indéfiniment l’exposera au même problème que Sarkozy avec l’Afghanistan (même si Sarkozy avait, lui, un calendrier de départ). Ce qui lui reste est de négocier avec certains ennemis pour tenter de contenir les autres. S’il arrive à trouver un semblant de paix comme ça bravo, mais je pense qu’il s’illusionne complètement

    • Clément dit :

      « on l’observe chaque jour un peu plus, dans nos villes, dans nos rues, dans nos banlieues. »
      Mon détecteur de bobo fragiles fantasmant sur les grandes villes s’affole !

      • Pravda dit :

        Pas contre votre détecteur d’islamistes ne semble pas fonctionner correctement. Un petit tour à Argenteuil ou Bobigny pour le réglage semble nécessaire.

        • Fred dit :

          @ Pravda

          Si tu sais reconnaître un islamiste dans la rue, contacte vite le commissariat dont tu dépends, ils te mettront rapidement en contact avec les services.

          Je compte sur toi pour notre défense collective, et faire cette démarche sans délai. Merci beaucoup à toi. Fraternellement.
          Engagement citoyen !

        • Clément dit :

          Argenteuil ou Bobigny sont dans le « Grand Paris » : la capitale mondiale des bobos.
          Si vous connaissiez vraiment le sujet vous auriez plutôt cité les Izards à Toulouse, les quartiers Nord de Marseille et surtout Molenbeek (en Belgique).

    • jyb dit :

      @breer
      je n’adhère pas à votre vision des choses. mais si vous avez raison, vous avez tort…
      vous dites « …mais bien de l’enracinement psychique des individus dans des us et coutumes ancestraux,… » l’islam que les djihadistes veulent imposer à la bss est exogène. donc un retour à un islam maraboutique et multiple serait possible et souhaitable.

      • Vinz dit :

        « l’islam que les djihadistes veulent imposer à la bss est exogène.  »

        Dans cas pourquoi y a-t-il des jihadistes maliens ? L’islam est un système, donc qui possède sa logique propre. Si on vous explique (au hasard par un imam bien instruit au salafisme) que votre islam est un islam dégénéré avec les arguments convaincants du Coran, des hadiths, de la sira, de la charia, des théologiens qui firent autorités et de l’histoire, vous commencez à tergiverser. Ce n’est pas l’islam que les jihadistes veulent imposer qui est exogènes ; c’est sa pratique locale qui est exogène à l’islam.

        • Courmaceul dit :

          « c’est sa pratique locale qui est exogène à l’islam. » ça c’est la position des djihadistes.

        • jyb dit :

          @vinz
          oh que oui @vinz. On parle bien d’orthopraxie wahabie salafiste et je ne saurai trop vous inviter à lire (même si c’est mortellement chiant) les comptes rendus de la conférence islamique de Grozny en septembre 2016 qui « excommunie » le wahabisme (sectaire) et ses émanations.
          Dans cette disputatio, notre sincère musulman malien, écoutera un docteur diplomé de l’université de médine lui expliquer qu’il est au bord du takfir tant la pratique de son islam est dévoyée…puis quelques bombes plus tard, il se laissera convaincre par un docteur diplomé de l’université d’al azhar que l’islam malikite pratiqué par ses pères et ancêtres est la voie juste.
          En attendant il réajuste la sangle cuir de son ak, enfourche sa mobylette et repart faire le djihad, parce qu’il faut bien vivre.
          P.S : pendant que j’y pense sur un autre sujet, le fondement du chiisme duodécimain (imam caché) est directement issu du mazdeisme.

          • Vinz dit :

            Ah mais je ne nie pas les débats internes à l’islam surtout sunnite ; c’est d’autant naturel qu’il n’y a pas d’autorité suprême dans cette version (80% du monde musulman).

            On peut faire l’analogie avec les idées d’infrastructure et de superstructur (merci Marxounnet). L’infrastructure est ce qui défini essentiellement l’islam et qui fait que l’islam n’est ni le christianisme, ni le judaïsme, ni le culte de Tonacatecuhtli – bref, qui fait que « islam » est un mot défini avec un sens propre ; la superstructure les pratiques qui en découlent. Ce qui définit essentiellement l’islam est contenu dans ce que j’ai énuméré, et que vous êtes obligés de prendre en compte si vous ne voulez pas faire autre chose que de l’islam.

            Si l’islam affirme que Mahomet est le beau model, vous devez en tirez toutes les conséquences qu’on trouve notamment dans la sîra : y compris l’assassinat d’opposants/déplaisants, l’égorgement de tribus entières récalcitrantes ou perçues comme telles, la razzia etc.

            Enfin un pur trouve toujours un plus pur qui l’épure ; on est bien d’accord. Mais je vous laisse méditer la réponse d’al azhar au brûlage du pilote jordanien :
            « Al-Azhar, l’une des plus prestigieuses institutions de l’islam sunnite basée en Egypte, a appelé aujourd’hui à « tuer, crucifier et amputer les mains et les pieds » des « terroristes » du groupe Etat islamique (EI), après l’exécution d’un pilote jordanien brûlé vif par ce groupe djihadiste. »
            Edifiant non ? Conclusion : plus salafiste et daeshien qu’al azhar tu meurs.

        • Clément dit :

          La chrétienté est exogène à l’Europe, et pourtant beaucoup d’Européens sont chrétiens.
          Que doit-on en déduire ? Et que doit-on déduire des pratique locales ?

          • albatros24 dit :

            Au contraire la chrétienté est consubstantielle à l’Europe, elle l’a façonnée au Haut Moyen âge.
            Nous sommes issus nous français et européens d un mix judéo chrétien
            Le christianisme est d’origine orientale et juive
            mais c’est imposé à Rome
            Puis avec la période de la Pax Romana (4 siècles quand même) elle est devenue religion d’Etat elle a perduré après les invasions barbares, les francs se sont convertis et ont converti (de force) les peuplades germaniques ensuite.
            Le christianisme est une évolution occidentale européenne d’une religion monothéiste orientale à la base.

          • Vinz dit :

            Vous n’avez rien compris à mon commentaire. Je vous parle système religieux/idéologique si vous préférez, et vous répondez par un syllogisme géographique.

    • Momo dit :

      Bon commentaire, l’aveuglement des occidentaux en général pour persister à croire que l’on peut en une génération mettre tout le monde au même niveau d’acceptation de l’autre est confondant de sottise.
      Les bons sentiments devraient justement prendre en compte les paramètres culturels et religieux, dont certains sont parfaitement archaiques et incompatibles avec notre société. Et tant que ces écarts ne sont pas au moins largement comblé il n’y a aucune chance que nous progressions dans l’assimilation ‘positive’.
      Parcequ’il y a l’autre approche, ‘négative’, qui est de niveler tout le monde vers le bas par la terreur et la force, stratégie des islamistes en particulier qui apparait regrettablement beaucoup plus efficace que la candeur et la naiveté de beaucoup de nos concitoyens.

  5. papy dit :

    Que fait on de la brigade malienne stationnée en métropole ?

    • Pravda dit :

      On est plus proche du corps d’armée.

    • Marco dit :

      Il est vrai qu en 1944 les Américains et les Anglais, eux, ont pu compter sur 20 000 000 de Français résistants. Les Maliens ne sont pas à la hauteur.

    • Yakafokon dit :

      La brigade malienne travaille et paye ses impôts même lorsqu’elle n’a pas de papiers. Avec l’argent envoyé au pays, elle constitue la première aide publique dont bénéficie le Mali.

      • Vinz dit :

        Et avec le Malien qui n’a rien à foutre ici renvoyé au pays, cela constituerait la première aide publique dont bénéficierait la France. Dont les CAF.

      • MAS 36 dit :

        Vous les voyez souvent le balais à la mains dans les rues de Paris, dans le métro, ou derrière le camion poubelle , là où nos kasos professionnels ne sont pas. Après des jeunes vauriens, il y en a partout.

        • albatros24 dit :

          Je ne les vois jamais en fait..
          Derrières les camions poubelles chez moi, ce sont tous des gaulois souvent pistonnés même
          qui travaillent pour des collectivités ou des boites privées (travail très bien payé du fait des primes, même si dur et fatiguant, mais tout est relatif avec l’automatisation de la levée des containers aujourd’hui).
          Mais c’est le Sud Ouest et les bons jobs y sont recherchés, on n’a pas les mêmes salaires que les classes moyennes parisiennes ou lyonnaises par exemple. Franchement on cherche les africains…même s ils commencent à venir avec des gens des ex colonies britanniques (pakistanais, afghans entre autres…ce qui est un comble car que font ils chez nous et pas en Grande Bretagne leur ex empire ?).

  6. Niko dit :

    Ou comment cracher sur les tombes de nos quarante morts.

    • Fred dit :

      @ Niko

      … Tenter de limiter l’agrandissement du cimetière.

    • Marco dit :

      Avec des gens comme vous au moins, les choses sont claires: Barkane est au Mali pour 2 siècles !

      • EBM dit :

        @Marco avec le dispositif actuel ridiculement faible c’est claire. Soit nous mettons les moyens en terme d’effectif et de matériel soit on part.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Avec des gens comme vous au moins, les choses sont claires: Barkane est au Mali pour 2 siècles ! ]

        De facto  » Barkhane  » est au  » Mali  » depuis déjà 110 ans ! ;0) Depuis qu’on a commencé à y  » subjuguer les tribus insoumises Mahométanes « ™© Je ne parle pas bien sûr ici des électeurs du Merluchon du califat de Cheik Den-Hisse
        Toujours avec le même succès et les mêmes communiqués ronflants soit dit en passant bien que la nature des adversaires a changé .
         » Islamisme  » n’était pas alors employé , on parlait de  » Pan-Islam  » .Le terme ayant toutefois été employé par le colonel de Polignac .

        Cela ne sera peut-être pas 2 siècles mais il y a quelque temps on parlait sans pudeur de 20 ou 30 ans …
        Il faut voir que dans quelques jours on en sera à huit années de guerre comme en Djézaïrie en 1962 .
        C’est à dire que le Djihadiste de 20 ans de 2020 , n’en avait que douze ou treize à l’époque du lancement de  » Serval  » et ainsi de suite et que ces huit années marquent l’échec d’une stratégie de conquête des  » coeurs et des esprits  » .
        Peut-être avez-vous des enfants ou des connaissance de cet âge et replongez les en janvier 2013 pour essayer de comprendre ça du point de vue d’un jeune enfant de la région .
        Dans le même genre de calculs , des militaires qui ont connu Serval ne font plus partie des forces armées selon la nature de leur contrat .

      • Albatros dit :

        Tout juste …Auguste.
        Mais nous sommes en Afrique depuis la conquête de l’Algérie.
        Vous savez…Tous ces africains qui parlent français encore aujourd hui. Et qui feront que le français sera la seconde langue la plus parlée dans le monde dans moins de cinquante ans.
        Nous sommes aussi implantés au Liban depuis le Haut Moyen Age et le XII ème siècle.
        Mais vous avez peut etre raison le terrorisme est une affaire qui dure. Et ceci depuis la secte des ASHASSIN et le Vieux de la Montagne soit depuis les…Croisades. Qui envoyait ses tueurs suicides partout en Proche Orient et fut même allié des croisés à une époque.
        Onc pourquoi rester ?
        C’est dans notre zone d’influence. Donc choix à faire.
        1/ On se barre maintenant et après moi le déluge.
        Ou
        2/ on reste. Mais alors on muscle sacrément nos moyens on trouve des financements exemple matières premières maliennes. On vire les putschistes par d’autres putschistes à notre botte cette fois ci et on arrête les bisounourseries en tuant et torturant nos ennemis et leurs complices pour du renseignement. Si on est pas capable de cela. Alors on doit partir et se cantonner à notre pré carré.

  7. Aymard de Ledonner dit :

    Si on réussit à éliminer ceux qui sont opposés à des négociations, il peut-être quelque chose à faire. La frontière avec l’Algérie n’est pas tellement visible au milieu du désert alors peut-être que quelques pax égarés pourraient tomber par hasard sur Iyad Ag Ghali….

  8. Félix GARCIA dit :

    Reste que, a fait observer la source de l’Élysée, « à chaque fois que des interlocuteurs du Nord-Mali ont voulu s’asseoir pour discuter des ‘accords d’Alger’, il y a eu des représailles immédiates avec des assassinats ciblés. » Aussi, « notre objectif est bien, en éliminant certains leaders, de permettre aux Maliens et aux autres de s’asseoir à une table », a-t-elle affirmé.

    Pas bête …
    Après, n’y connaissant rien, je ne me prononcerai pas sur les choix.

  9. Buburoi dit :

    Il faut préparer la discussion avec les autochtones et avec les algériens qui tiennent les clés. Il faut le faire car on ne peut pas rester éternellement et on doit se retirer avant la présidentielle de 2022.

    • albatros24 dit :

      Pourquoi partir ?
      le travail de formation des maliens n’est pas terminé
      le pays n’est pas sécurisé
      mais les islamistes prennent de plus en plus de coups durs de notre part
      On les marque à la ceinture et petit à petit ils sont moins « sécures » comme disent els anglais.
      Cela coûte c’est cela ?
      Cela nous a coûté des vies surtout.
      On a discuté avec Hitler on a vu le résultat ensuite : on a eu la guerre quand même le temps que les nazis se renforcent. C’est ce que vont faire les islamistes puis on les aura chez nous en nombre une fois qu ils auront fait leur Daesch de proximité
      C’est pas si loin que cela l’Afrique du Nord…

    • albatros24 dit :

      Les algériens sont des nullités militaires : bien incapables d’éradiquer leur propre terrorisme ils font tout pour l’exporter chez leurs voisins afin de ne pas avoir à le gérer.
      Que voulez vous faire avec des marxistes incompétents ?

    • Thierry dit :

      Macron en est à se demander s’il va se représenter ou pas, et moi je me demande s’il arrivera à terminer son mandat, il ne mettra pas les français en résidence surveillé jusqu’en 2022.
      Il y a déjà des restaurateurs qui se suicident, il est en train de ruiner la France en plus de l’avoir contaminé.

      • Mat49 dit :

        @ Ma biquette tu es bien naïve pour croire les saillies de com de notre Macron. Tu vas nous faire pleurer de rire à faire semblant de prendre le partie des restaurateurs. Toi et les tiens n’ont rien à voir avec ça. Nous sommes en guerre contre vous.

      • Pascal (l'autre) dit :

         » moi je me demande s’il arrivera à terminer son mandat, il ne mettra pas les français en résidence surveillé jusqu’en 2022. » Emoi je me demande quand vous allez dégager de ce blog avec vos commentaires débiles! J’espère que nous ne devrons attendre 2022!

      • Marco dit :

        Le vaccin contre la bêtise n existe pas… à force de répéter depuis 2 ans que Macron ne finirait pas son mandat, peut-être arrivez vous à vous en persuader. On compte sur vous pour nous rappeler vos propos de génie en avril 22!

      • Albatros dit :

        Macron sera réélu…Si Philippe ne se présente pas contre lui et seulement dans ce cas.
        Le Pen n’a aucune chance de l être. La gauche nexiste plus.
        Il serait élû maintenant et en 2022.

    • jyb dit :

      @buburoi
      Les algériens ont perdu les clés. Heureusement on a un double.

  10. Sempre en Davant dit :

    « De la discorde chez l’ennemi » !

  11. werf dit :

    Tout ça pour ça! Retirer, 6 mois après, les 600 hommes envoyés en janvier 2020! C’est de la haute stratégie du grand chef. Mais peut être est-ce pour tenter, une fois encore, de mobiliser les autres états africains et, peut être un jour, les européens… Et on rajoute, oui, on peut négocier avec certains groupes mais, bien sûr, s’ils n’ont pas pris les armes contre nous. Autant dire,être des bien-pensants vis à vis des organisations internationales et des ONG. Consternante médiocrité du « en même temps » devenue la doxa du moment plus redoutable que la COVID19. ..

  12. Barkhane gauche dit :

    Dans cet épicentre du djihadisme en Afrique de l’Ouest, les « franchises » du groupe État Islamique et d’Al-Qaïda se disputent le projet de l’avènement d’un vaste « califat » au Sahel. Les habitants de la région sont pris entre deux feux, redoutant les jihadistes infiltrés parmi la population et vivant dans la peur de représailles. Quatre mille civils ont péri dans cette zone pour la seule année 2019. Pour le gouvernement nigérien, deux objectifs : la sécurité des habitants et la reconquête des territoires, pour éviter que le « califat » ne renaisse de ses cendres sur le continent africain.
    Les guerriers n’ont que des bombes artisanales, AK47, ils ne sont même pas des soldats, pendant 8 ans, les soldats français sont à genoux, ils sont perdu la guerre au sahel.
    Esclaves de l’empire romain pendant 1500 ans, perdu 3 fois la guerre face aux allemands, occupé par les anglais pendant 100 ans, bataille de Trafalgar, Waterloo, sabotages de Toulon, Diên Biên Phu, Afghanistan, mon Dieu.

    • olivier 15 dit :

      Mon dieu, mon pauvre garçon….. Vous faites quoi, dans la vie?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mon dieu, mon pauvre garçon….. Vous faites quoi, dans la vie?’ Simplement troll chinois! Il faudrait éventuellement lui expliquer le nombres d’envahisseurs qui se sont essuyés les pieds sur la gueule de ces ‘anciens » compatriotes et probablement parents! Les derniers en date les Japonais!

      • albatros24 dit :

        C’est un étudiant chinois jaloux (qu on ait ridiculisé son armée et son pays tant de fois)…ou africain revanchard, dans les deux cas des loosers militaires qui croient que la France est comme eux. Pas de chance la France est le pays qui a gagné le plus de guerres au monde et dans l’histoire, devant les anglais et les étatsuniens

    • metropolitain dit :

      Je les comprend les soldats ,c’est dur de rester debout … Avec les fous rires qu’ils doivent ce taper sur ce continent de guignols.

      Faut dire avec des pays qui n’ont jamais gagné une guerre, qui ont été occupé par la moitié du monde ou réduit en esclavage par l’autre moité, il ne faut pas trop en demander.
      Maintenant,ils risquent d’être occupé, réduit encore une fois en ‘esclavage (enfin ça c’est pour les femmes, les hommes serviront de kamikaze) et soumis à la loi de la charia par des psychopathes islamiste parce qu’ils n’ont jamais pas foutu d’avoir une organisation qui dépasse le cadre de la tribu et qu’une parti de leur population est trop stupide pour comprendre qu’elle doit sa sécurité au soldat Français.
      Ces glands pourrait s’engager dans leurs armées et se battre pour leur liberté mais non… c’est plus facile quand c’est les autres qui le font. Aider à transmettre la propagande des sous-hommes du soit-disant califat et répandre des mensonges sur ceux qui sont là pour aider ,c’est tellement mieux !

      • Fred dit :

        @ metropolitain

        S’engager gratuitement ? Faut bien bouffer. Regarde le PIB du Mali, ce pays n’a pas les moyens de militariser et d’équiper toute sa population.

    • Momo dit :

      Enlève barkhane à ton pseudo, ce sera plus clair.
      Le prototype du cocu-battu-content. si authentique tellement c’est nul (‘Thierry Moussa’? Bobo? ??)

      • Pascal (l'autre) dit :

        « si authentique tellement c’est nul (‘Thierry Moussa’? Bobo? ??) » Plutôt « maudite baguette ». Le troll africain est plus en mode: « vilains français pilleurs de nos richesses »

    • Mat49 dit :

      @djihadiste barkhane gauche nous sommes toujours au Sahel et n en avons pas été rejeté donc nous n avons pas perdu. Et qui avait colonisé les pays de la zone déjà?

  13. albatros24 dit :

    Si on discute maintenant avec des terroristes c’est qu on a perdu
    On a gaspillé tant de vies de civils et de soldats pour rien alors ?
    On ne discute pas, on essaie de les retourner de les faire parler on les tue
    mais on ne discute pas
    Autant commencer à partir sinon.
    A t on discuté avec Her Hitler ?
    Oui et on a vu le résultat ensuite
    On a eu la guerre quand même.
    On apprend rien de ses erreurs en France.

    • Thierry dit :

      faut pas inverser les rôles, il y a l’envahit et l’envahisseur.
      D’ailleurs en parlant d’adolf et ses chemises brunes, CRS rime toujours avec SS, surtout contre les gilets jaunes.
      Macron ne discute même pas avec les français, ile ne fait que parler sans écouter, et l’affrontement il l’a dans la rue maintenant.

      • Mat49 dit :

        @ Mon petit chaton merci de faire semblant de te soucier des gilets jaune.

        L’armée Malienne était de notre côté, les envahisseurs c’est toi et tes potes notamment ceux venus d’Algérie. Si si rappelle toi quand vous avez fait alliance avec le MNLA avant de les évincer, ça tu va prétendre que ça n’a pas existé à l’évidence mais personne dans ton camp ne nie que c’est ce qui s’est passé.

        CRS SS c’est un slogan soixante huitard. Mai soixante huit avant des bons côtés mais il y avait aussi pas mal d’exagérations.

        Macron n’est pas populaire mais ce n’est pas aprce que je n’apprécie pas Macron que je vais trahir la France. Ta tentative de sous entendre que djihadistes et gilet jaunes sont dans le même camp est le summum du grotesque.

        • Momo dit :

          Sur ce dernier point pas sur, il y a toute un filière qui s’affiche GJ Musulmans. Je suis sérieux. Ca n’aide pas à la crédibilité des GJ dejà plombé par les blacks-blocks (c’est pas moi qui l’ai dit, c’est pas moi)

      • Albatros24 dit :

        Quel est le rapport ?
        Comprend pas…

    • Sinope dit :

      @Albatros pas du tout d accord. Malgré le volume ridicule de forces déployé l ennemi ne nous défait pas. Une guerre ne se termine que très rarement par une annihilation d un camp. La seconde guerre mondiale est une exception uniquement liée a la conception extrémiste des américains pour qui la guerre n est pas un affrontement politique mais moral d ou l absence de paix a la fin. Négocier si on refuse de chercher a gagner comme nous le faisons et que le match nul perdure n est en rien synonyme de défaite car pour faire la paix il faut être au moins deux. Le seul soucis c est nos adversaires car pour eux la guerre n est que le meilleur moyen indiqué par la religion pour gagner le paradis. Donc bonjour la volonté de négocier.

      • Albatros24 dit :

        On habille toujours avec d’excellentes raisons ses petites ou grandes lâchetés.
        Mais quoi qu il arrive, cela reste toujours des lâchetés.

        • jyv58 dit :

          Vous me rappelez quelqu’un:
          « Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
          Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
          Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
          Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là !- Vous êtes mille ?
          Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
          Le Mensonge ?
          [Il frappe de son épée le vide.]
          Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,
          Les Préjugés, les Lâchetés !…
          [Il frappe.]
          Que je pactise ?
          Jamais, jamais !…
          Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
          J’emporte malgré vous,
          [Il s’élance l’épée haute.]
          et c’est…
          Mon panache. »
          Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, acte V, scène 6

          • albatros24 dit :

            Cyrano de Bergerac est un personnage inventé (même si dans un magnifique département et Région où j’habite d’ailleurs).
            Par contre D’Artagnan lui est un personnage historique.
            https://www.youtube.com/watch?v=HDcLN_9KAzU
            Dans les deux cas la fougue, le panache. Mais non seulement le panache, mais aussi la victoire.
            C’est ça la France…comme chante l’autre pédophile.

        • Sinope dit :

          @ Albatros ces raisons expliqués pourquoi les négociations ont très peu de chance d aboutir.

    • jyv58 dit :

      Pas rigolo et je ne m’en réjouis pas.
      Herr (et non Her) Hitler, était un autre problème, qui, en refaisant l’Histoire, aurait dû être éliminé lors de l’occupation de la Rhénanie démilitarisée par la Wehrmacht. Les conditions politiques françaises, la population encore traumatisée de 14-18, diplomatiques avec le Royaume-Uni ont fait que personne n’a bougé. A postériori, cela paraissait pourtant simple.
      Dans le cas de Barkhane et celles qui ont précédé, la France principalement (l’aide des autres pays reste – à ma connaissance – faible aussi bien en hommes qu’en matériels. Bref, ce sont nos soldats qui prennent tous les coups (et qui – à ma connaissance – donnent la quasi-totalité). Ces opérations transcendent les clivages politiques depuis Mitterrand. Mais la France n’a pas su?/pu?/voulu? impliquer massivement les autres pays de la Communauté Européenne. La baisse des budgets militaires dans tous ces pays n’y est aussi peut-être pas étrangère. Forcément cela a un impact sur le long terme.
      Nous nous retrouvons donc face à une guérilla, dont, toujours à ma connaissance, personne n’a eu les moyens de réduire efficacement son renouvellement en hommes et en matériels; que ce soit par des moyens économiques, politiques ou militaires; y compris avec les autorités des pays concernés.
      Les personnels sur le terrain sont dignes de tous les éloges. Mais le taux d’attrition des matériels est alarmant. Si mes souvenirs sont bons, des VBCI, pourtant très récents, ont été rapatriés en Métropole, juste avant de servir de perchoirs à vautours, en raison de leur état. Ce n’est probablement que l’exemple le plus connu. De mémoire, des députés spécialistes de la Défense s’émeuvent de ces dépenses importantes. Dépenses qui s’ajoutent à la remise à niveau (ou au rattrapage) en matériel octroyé aux trois Armes; ces dernières ayant servi de variable d’ajustement budgétaire au cours des dernières mandatures présidentielles.
      Si, moi aussi, j’ai quelques inquiétudes pour le futur, à laisser des terroristes croitre et multiplier en Afrique, et probablement rapidement en Europe, je ne peux que comprendre les arguments comptables.
      Espérons tout de même que la DGSE et la DGSI sauront arrêter les futurs terroristes. Très complexe. Pourvu que les politiques et les militaires (CEMA) sachent ce qu’ils font.

      @Barkhane gauche: Je ne peux que regretter le mélange des défaites/raclées militaires et des démissions politiques.
      – Waterloo, de toutes façons, « le réservoir humain » de soldats était vide (voir les « Marie-Louise », comme plus tard en Allemagne les gamins de 15-16 ans enrôlés dans la Wehrmacht en 1945), donc même si Grouchy était arrivé à temps, la défaite était inévitable;
      – 3 fois face aux Allemands, je n’en vois que deux;
      – Toulon, c’est la suite logique de la Collaboration, elle-même suite logique de la saignée de 14-18. Quel pourcentage de la population était pétiniste en juillet 1940? Enorme! Surtout parmi les anciens combattants. Certes les militaires doivent obéir aux ordres des politiques, mais peu ont déserté l’Etat Français, notamment lors du sabordage; ils ont même combattu les alliés en Syrie et en Afrique du Nord (Mers-El-Kébir où je ne me souviens pas qu’il y ait eu des navires qui ont rallié les Anglais, contre l’opération Torch aussi bien au sol que dans les airs);
      – Dien Bien Phû est la suite d’un contexte de décolonisation, et certes l’absence de décision fortes de gouvernements français, qui n’ont pas de majorités stables (la fameuse Constitution de la 4ème), mais aussi en France du sabotage politique et matériel d »un parti politique et de ses membres favorables à la décolonisation (caisses de munitions piégées). Je ne me souviens pas que les français soutenaient massivement le corps expéditionnaire (formé uniquement de volontaires et d’engagés). Les militaires ont fait ce qu’ils ont pu. Quand l’arrière ne suit pas…
      “Les peuples ont le gouvernement qu’ils méritent” (ce serait de Montesiqueu)

      • Albatros24 dit :

        Contre les allemands :
        1/1870-1870
        2/1914-1978
        3/et 1940 1945

        • jyv58 dit :

          14-18, cela s’est terminé par une victoire. Aidée grâce à des alliés heureusement là, mais victoire tout de même; je crois savoir que le 11 novembre est dédié à une armistice entre la France et l’empire allemand vaincu;
          1940, oui. Probablement la plus belle raclée militaire subie par la France et le Royaume de France, depuis qu’une partie de son territoire actuel porte ce nom. Même Azincourt souvent citée comme défaite militaire, n’a pas été aussi totale pour le pays. Après, « ça peut se discuter ». Juin en Italie, De Lattre et les suites du débarquement en Provence… Avec du matériel US d’accord.

          Mais si vous voulez, il est possible de pinailler. En 1870-71, ce n’était pas encore l’Allemagne, mais une coalition menée par la Prusse. Mes lointains ancêtres nivernais parlaient d’ailleurs « des Prussiens », alors qu’en 14 et en 39, c’étaient les Allemands.
          Parmi les défaites, vous pouvez aussi ajouter la bataille de Leipzig en 1813 dont faisaient partie, entre autres adversaires, la Prusse et la Saxe. Mais pas la Bavière.
          Quant à compliquer, Bismarck avait fait de la guerre de 1870, une conséquence de la défaite de la Prusse à … Iéna en 1806.

          • PK dit :

            D’un autre côté, 1870 est une déculotté incroyable : la première de l’histoire de France. Jamais la France n’avait connu une telle humiliation (ce qui conduira inévitablement à la revanche de 1914). Bien sûr, seul 1940 peut effacer ce traumatisme, par un encore plus grand.

          • Vinz dit :

            « Même Azincourt souvent citée comme défaite militaire, n’a pas été aussi totale pour le pays. Après, « ça peut se discuter ».  »

            Si si, le royaume de France n’existe plus que virtuellement après cette déroute. C’est, avec 1940, l’un des deux moments de l’histoire où la France a bien failli disparaître; corps et âme.

          • Albatros dit :

            1918 est une victoire française.
            Les alliés étaient juste des auxiliaires et les ricains pas opérationnels à part quelques régiments de Marines. Le matériel principalement français. Le commandement de même. Les français de 1918 ont été les étasuniens de 1945.

      • Fred dit :

        @ jyv58

        Dien Bien Phû est la conséquence du Massacre d’Haïphong.

        En 1946, alors que Hô Chi Minh négociait une entente avec la France, et qu’il n’y avait eu encore AUCUN mort de part et d’autre, le sinistre amiral Georges Thierry d’Argenlieu a fait bombarder la ville de Haïphong : 6 000 morts civils d’un coup, un crime contre l’humanité.

        Cela ne pouvait se terminer autrement.

        Noter que la IVème avait seulement un mois, et que De Gaulle était au pouvoir.

        • jyv58 dit :

          D’après Wikipédia (euh bon d’accord, il existe probablement mieux, mais « faute de grives… »): « Lorsqu’en septembre 1945, Hô Chi Minh proclame à Hanoï l’indépendance de son pays, la politique française hésite entre la reconquête ou la conciliation. Le voyage présidentiel en France (été 1946) permet d’envisager un compromis. Mais chaque camp se prépare à l’affrontement » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Ha%C3%AFphong);

          Il semblerait, je n’étais pas né, De Gaulle n’a pas fait que des « miracles », qu’il soit parti le 25 janvier 1946, donc avant le voyage d’été signalé plus haut (http://www.cndp.fr/crdp-reims/cinquieme/deGaulle.htm).

          Reste que le massacre de Haïphong (qui m’avait échappé), a effectivement été une c… monumentale qui ne pouvait qu’envenimer des relations déjà tendues avec Hô Chi Minh et ses partisans.

          D’Argenlieu « laissé en roue libre » par son gouvernement, (Gouin et Bidault n’ont probablement pas sû?/pensé? le « tenir » ou lui donner d’autres directives), a continué la politique de De Gaulle (ce qui permet de vous rejoindre dans vos dernières lignes): « Le 16 août 1945, le général de Gaulle le nomme Haut-commissaire de France et commandant en chef pour l’Indochine avec pour mission de rétablir l’ordre et la souveraineté française dans les territoires de l’Union indochinoise  » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Thierry_d%27Argenlieu).

          Quant à l’épitaphe de De Gaulle sur la tombe de D’Argenlieu: « qui servit noblement la France sans faux pas sur sa route », elle valide le massacre à posteriori. Ce n’est pas à l’honneur de De Gaulle.

        • PK dit :

          Haïphong est la conséquence des exactions du Viet-Minh en ville, notamment leurs premiers tirs . d’Argenlieu n’avait aucune raison de tirer sinon. Je vous rappelle que les communistes sont les spécialistes de la réécriture de l’histoire.

          6000 morts est le chiffre communiste, très exagéré : ça représentait 10% de la ville !

          c’est bien de réécrire l’histoire, mais les faits sont têtus.

          • Fred dit :

            @ PK

            L’Amiral Robert Battet affirme lui effectivement 300 morts … Je mettrais un smiley si ce n’était pas si dramatique et dégueulasse. Les historiens s’accordent autour du chiffre 6000. Les historiens comme les faits sont têtus.

          • PK dit :

            Non, pas les historiens. Certains historiens, ceux qui ont un tropisme à gauche (c’est-à-dire la majorité en France).

    • rolling dit :

      vous avez totalement raison

    • Hussard EBR dit :

      En effet, si on discute c’est qu’ on négocie pour éviter une défaite, voire une déroute militaire ?
      Quelle misère !
      Nos stratèges devraient lire et relire Sun Tzu.

      • Courmaceul dit :

        vous l’avez lu ? ça se voit.

      • Fred dit :

        @ Hussard EBR

        Je pense qu’ils ont lu Sun Tzu, justement, mais pas à tort et à travers.

      • Sinope dit :

        @Hussard EBR une guerre même gagnée se terminent très souvent par une négociation, encore plus quand il y a match nul. Donc non ça ne signifie rien de l’issue de la guerre.

        Croire qu’une guerre gagnée doit nécessairement se terminer sans négociation est une vision extrèmiste popularisée par l’approche moralisatrice de la guerre des anglo-saxons.

    • jyb dit :

      @albatros24
      oui pétain a discuté avec hitler…

    • Alain d dit :

      Bande à Bader, ETA, nous avons négocié !

      • Albatros24 dit :

        Et non…
        Ni avec l’un (BaAder) ni avec l’autre (ETA ou Iparretarrak)…
        On a livré tous les renseignements utiles aux espagnols pour qu ils fassent un carnage chez ETA (qui venait se mettre au vert au Pays basque français : les veinards) justement. Cela a conduit l’ETA a rapidement abandonner la lutte terroriste (quand l’Europe s’unit vraiment cela donne d’excellents résultats, preuve que l’Europe est un futur géant qui s’ignore économique politique et militaire)

        • Alain d dit :

          @Albatros24
          Oui, tout le monde sait que de nombreux combattants et militants sont venus se réfugier en France.
          L’ETA était fichée comme organisation terroriste en France.
          Mais c’est vrai que sous les débuts de Mitterrand 1er, ils étaient plutôt considérés comme des rebelles. Cela n’a pas duré longtemps puisque la France avait bien signé une première coopération avec l’Espagne à la fin de ce septennat.
          Des officiers français bossaient depuis Madrid !
          Des dizaines de combattants de l’ETA ont été arrêtés et emprisonnés en France, dès lors qu’ils avaient été trop loin.
          La collaboration a poussé l’ETA, pressuré, qui n’avait plus d’autre choix, à rendre les armes.
          Donc la France a bien discuté avec les zozos de l’ETA qui polluaient les sud-ouest de la France, notamment pour qu’ils rendent les armes.
          2011:
          Rien à voir avec l’UE, le résultat est du à une longue collaboration bilatérale.
          https://www.lemonde.fr/europe/article/2011/10/20/eta-annonce-la-fin-de-son-action-armee_1591629_3214.html

      • Courmaceul dit :

        ah bon ! ??

      • Alain d dit :

        Baader, c’était principalement le problème de l’Allemagne.
        Tout le monde négocie, même la Russie et les Etats-Unis.
        La France a aussi négocié avec Action Directe et le FNLC.
        Les renseignements servent aussi à cela, même si les échanges ne sont pas dévoilés avant de nombreuses années.
        Ils servent à prendre la température, retourner un partie des groupes, négocier avec tout ou partie d’un groupe de terroristes, utiliser la zizanie existante, voir l’alimenter, recueillir des preuves, etc.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ On apprend rien de ses erreurs en France. ]

      On cherche surtout depuis 70 ans une mythique  » troisième force « ™ ©* , que ce soit en Indochine , en Djézaïrie ou au Sahara-Sahel !
      L’histoire nous apprend pourtant que ceux dont on n’a jamais voulu qu’ils soient nos interlocuteurs , le Viet-Minh et le FLN , ce sont ceux avec qui on a fini par discuter et signer des accords avant de partir en catastrophe quelque soit la situation militaire sur le terrain . ;0)

      * C’était même une expression employée en métropole !

  14. Thierry dit :

    Mais cela ne veut pas dire qu’il faut dialoguer avec des groupes terroristes, qui continuent à tuer des civils et des soldats, y compris nos soldats. » (Macron)

    Comme en Afghanistan, la France ne discute avec personne et s’en retourne la queue basse, humilié et battu.

    Pourtant les USA ont bien compris qu’il fallait négocier avec les talibans pour trouver une sortie honorable et en finir avec une guerre sans fin, en s’assurant qu’Al Qeada ne reviendrait pas, et pour ça les talibans sont bien mieux placés que quiconque.

    Les propagandistes islamophobe du gouvernement mélangent volontairement tout et n’importe quoi, nous parlent un jour de l’état islamique et le lendemain d’al qaeda pour qualifier les mêmes groupes, s’inventent des variante exotique sous traitante et autres cellules motorisé aux pieds plat pour essayer de nous faire croire qu’ils comprennent le problème alors qu’ils sont dans la haine bête et méchante, la marteau pilon en format de réponse unique à tous les problèmes quel que soit la couleur de cheveux.

    La seul chose qui intéresse Macron c’est de continuer à pelleter l’or hors du Mali et vendre toujours plus d’armes, le Mali lui sert de brochure publicitaire.

    • Momo dit :

      on n’est pas encore vendredi moussa thierry mokhtar, le muezzin ne t’attend pas, trop tot pour ton baratin propagandiste d’islamiste. Attend vendredi, tu vas avoir des oreilles complaisantes qui rigoleront moins que nous, sauf s’ils sont un peu intelligent :o)))

    • Mat49 dit :

      @ Ma bichette des sables là où nous serons d’accord c’est sur la nullité de la com de Macron qui a comme d’hab a épousé un dogme dont il a récité les canons de la fois. Il te prend comme exemple en sommes.

      Ensuite oui compte tenu de son absence total de volonté de chercher à l’emporter nous allons probablement continuer à maintenir le match nul tel qu’il est car il n’a pas d’autre stratégie que celle qui est employée depuis le début: attendre que les armées locales gagnent.

      En comparant Afgha et Mali tu nous en fait une énorme. Le retrait de la France de l’Afgha s’est fait en cours de guerre sans que personne ne le relève. C’est un peu comme si les allemands se retiraient du Mali, personne ne le verrait.

      Les USA négocient avec les Talibans pour voir mais si les négociations échouent la guerre va continuer.

      Comme au Mali, l’insurection n’arrive pas à battre les réguliers qu’elle affronte mais compte sur la lassitude des gouvernements ennemis pour obtenir un retrait.

      D’où le rôle des gens comme toi chargé de sapper le morale des cervelles creuses qui se demenandent pourquoi on tue les gens comme toi au Mali.

      Accuser les propagandistes français de tout mélanger c’est un comble! Tout mélanger c’est exactement ce que tu fais! Rien que sur cette page tu essayes de présenter gilet jaune et restaurateurs victimes du confinement comme les alliés de ta cause djihadiste. Surtout qu’il est assez claire que EIGS et AQMI sont bien deux groupes distinct, mais tu émarges peut être aux deux qui sait.

      Il est aussi assez claire que ce qui interresse la France est au Niger: l’uranium et que l’or du Mali on s’en tamponne (la guyanne tu connais?). Sans parler du fait qu’on ne vend pas d’arme au Mali qui n’a pas d’argent pour acheter autre chose que des fusils ou des blindés très léger.

      Au passage tu utilises dans ta prose à nouveau un terme forgé par les mollahs chiite: islamophobe. C’est à dire un terme qui désigne tout ceux qui critiquent l’islam. Alors que les religions sont des opinions comme les autres qu’on peut critiquer dans la limite de la loi en france. Donc si critiquer l’islam c’est être islamophobe je le suis volontier et toi tu es koufarophobe car tu critiques les koufars. Un raisonnement creux digne de la Macron que tu surpasses globalement en médiocrité.

      Bref la haine bête et méchante tu la transpire à longueur de phrase où tu défends notre extermination tout en nous prenant pour des cons. Il ne faut pas t’étonner si des gens que tu veux génocider te tire dessus.

      Aller la bise et bonne marche dans le désert!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La seul chose qui intéresse Macron c’est de continuer à pelleter l’or hors du Mali et vendre toujours plus d’armes, le Mali lui sert de brochure publicitaire. »
      Elles sont ou les compagnies minières française sombre idiot?
      https://www.jeuneafrique.com/mag/749972/economie/industries-extractives-au-mali-une-filiere-en-or/

    • Courmaceul dit :

      Teboune va bien ? La pêche en Algérie ?

  15. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ avec des groupes jihadistes ayant un agenda local ]

    L’agenda c’est surtout mai 2022 pour la Macronie !

    En dix-sept mois et demi il faut donc arriver à présenter une situation militaire sur le terrain Canada dry ™ qui à l’aspect d’une victoire , réunir des palabres à défaut d’un accord et commence un début de rapatriement …

    • Courmaceul dit :

      non, c’est dissocier les pbs locaux de la chienlit djihadiste importée parce que ça bloque. Demandez au Morveux de Damas, il en connait un rayon sur l’import accélérée !

  16. Xaintrailles dit :

    Un petit goût d’affaire Si Salah ?…

  17. Raymond75 dit :

    Début d’une prise de conscience, avant des négociations ‘diplomatiques’, puis un retrait comme en Afghanistan … La ‘paix française’ en Afrique n’a jamais existé.

    • Pravda dit :

      La paix n’a jamais existé tout court en Afrique, les français mettent juste un couvercle sur une cocotte. Que se passera-t-il quand nous partirons d’après vous? 15 jours de négociations, puis rupture, puis massacre d’un camp par un autre, fuite des partisans du camp opposé (chez nous pour beaucoup), et le tout bien sûr en accusant la France soit de non intervention soit pour son intervention…. et on est reparti pour un tour.

      • Raymond75 dit :

        L’Afrique est victime de sa culture clanique, de la corruption généralisée, de l’absence quasi totale de politique éducative, de la pauvreté engendrée par tout cela … Nous n’y pouvons rien ; le sort de l’Afrique appartient aux Africains, et c’est à nous de maitriser l’immigration et les frontières européennes … si nous le voulons bien.

        A chacun ses problèmes : nous n’avons rien à gagner là-bas.

        • Momo dit :

          Pour une fois je suis d’accord, le programme est effectivement simple.

        • Sinope dit :

          @Raymond 75 si l’ennemi ne parviens pas à nous battre alors que nous déployons moins de six mille homme pour un territoire aussi vaste c’est qu’il y a quand même pas une montagne en face.

          Nous refusons de déployer des effectifs sérieux mais compte tenu de cet état de fait ça vaudrait la peine d’être tenté, ne serait ce que pour être mieux placé en cas de négociation.

  18. Ératosthène dit :

    Tous ceux qui ne sont pas d’accord et qui aimeraient que ça change peuvent écrire au
    Ministère des Armées
    14 rue Saint-Dominique
    75700 Paris SP 07

  19. asgdhgegr dit :

    @ M.Lagneau :
    https://www.dna.fr/defense-guerre-conflit/2020/12/22/huawei-au-coeur-du-renseignement-militaire
    Content de voir que votre précédent article à fait écho dans la presse alsacienne!

    • Fred dit :

      @ asgdhgegr

      Ne pas oublier le contributeur du site, Vroom, auquel Laurent Lagneau fait allusion, et qui a levé le lièvre.

  20. max dit :

    De Boko Haram aux djihadistes maliens, l’Afrique va basculer vers le chaos. L’image de la France est constamment dénigrée car entretenu par les services russes.
    Les russes se trompent à termes de cible.

  21. Parabellum dit :

    Gachis évident et prévisible et niaiserie totale de nos politiques et humiliation une fois de plus de militaires français. On a claqué deux milliards par an depuis des années dans ce merdier sans compter les vies perdues le matériel usé etc..tout ca pour quel résultat politique économique voire même sécuritaire? Bla bla pseudo diplo et nada.on paiera encore les factures ? La politique de défense française doit radicalement changer pour des moyens de frappe longue portée en cas de vraie menaces .et aussi contrôler vraiment les frontières et virer les fiches s étrangers en silence.on a 140 000 malien en France…10 divisions…il faut revoir toutes nos approches et nos moyens de combat de La Défense cyber à la capacité neutronique.le néo colonialisme c est fini.faisons la politique du 21 éme siècle.

    • Raymond75 dit :

      Quand c’est moi qui écrit cela, on me traite d’incompétent (car civil), de bisounours, d’antimilitariste, de planqué, de supporter de Poutine quand ce n’est pas ‘garde rouge’ …

      Mais je partage totalement votre opinion.

    • Momo dit :

      Mais non, mais non, vous ne savez pas tout, gardez le moral. Il faut rester déterminé, c’est la seule voie.

  22. Gégétto dit :

    Vu l ardeur des locaux à combattre les islamistes et surtout leur versatilité, retour de nos troupes au pays!
    Que les Africains se débrouillent, peu importe s’ ils tombent sous la coupe des djihadistes, des Russes ou des Chinois.
    Qu ‘ils choisissent leur destin, quant à nous, Français, mettons le téléphone en mode avion pour l Afrique.

  23. Bagration dit :

    A partir de l’instant où la situation politique, sociale et économique est verrouillée sur place et alimente le djihadisme, et où même les US décident d’arrêter les frais en Afghanistan, ça aurait été irrationnel de ne pas envisager un retrait à terme et graduel du Mali. Nos décideurs le disent depuis longtemps en coulisse, et l’arrivée prochaine des renforts européens de Takuba (encore que le flou règne encore sur les effectifs et sur la date véritable de déploiement) fournit l’occasion de « déguiser » un début de retrait en redéploiement des forces.

    L’échéance de 2022 est d’autant plus inquiétante que Macron et son état-major s’attendent à être attaqués sur le front sahélien par LFI et les Indigénistes avec lesquels ils ont fait alliance (Danièle Obono et autres).

    https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2020/10/13/du-parlement-a-l-elysee-luttes-d-influence-sur-l-engagement-francais-au-sahel,109613429-ar1

    https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2020/12/16/l-agenda-de-macron-pour-barkhane-avant-la-presidentielle,109628199-ar1

    https://www.lalettrea.fr/action-publique_partis-et-elections/2020/12/15/comment-melenchon-veut-attaquer-macron-sur-son-flanc-africain,109627793-ar1

    Il faudra s’attendre à voir ressortir les bons vieux poncifs sur la France impérialiste qui déclenche des guerres meurtrières pour exploiter l’uranium du Niger, et autres joyeusetés… les mêmes qui tirent à boulets rouges sur le supposé impérialisme des Occidentaux sont d’ailleurs étrangement silencieux sur les menées de la Chine, de la Russie ou de la Turquie en Afrique.

  24. Daniel 1945 dit :

    Si on estime que c’est possible, ça signifie que l’on discute déjà avec les terroristes comme nous le faisions « en secret » avec les dirigeants du FLN durant la Guerre d’Algérie !

  25. Vidoc-19 dit :

    C’est à la fois le constat d’un échec, et une capitulation.
    Nous avons perdu des dizaines de soldats et englouti des sommes folles dans le bourbier africain, et maintenant on se prépare à discuter avec l’ennemi, c’est-à-dire qu’il a gagné.
    Ce n’est pas la première humiliation de la France en Afrique, c’est même récurrent… et on voit ce qui se passe ensuite, la façon à la fois hautaine, insolente, méprisante dont on nous parle : l’Algérie en est la parfaite illustration.
    Rapatrions donc tout le monde à la maison, il y a du travail à faire dans des centaines de quartiers. Chez nous.

    • Pravda dit :

      On est presque d’accord, la magie de Noël… mais avant ça il faut verrouiller sérieusement les frontières européennes et surtout françaises, et arrêter de tenir compte des propos d’ONG qui ne représente qu’elles même (c’est leur fond de commerce) et une portion minoritaire de la population. Si la France a besoin d’immigrés, elle doit pouvoir choisir, ça se fait dans beaucoup de pays (USA, Canada,Australie…) sans poser de problèmes.

    • jyv58 dit :

      Vous confondez tout. L’Algérie, c’était la suite logique de la Décolonisation par tous les perdants (ou ceux qui n’avaient plus les moyens tout seuls) de gagner la guerre. Décolonisation favorisée/aidée plus ou moins directement (la RDA était partie prenante en Algérie), par « un grand frère » soviétique qui voyait le moyen d’installer des « filiales » marxistes.

      La fin de Barkhane, c’est la fin d’une lutte perdue contre de la guérilla. Guérilla qui n’est même pas dirigée contre un occupant comme chez nous en 39-45, ou contre un colonisateur affaibli comme en Algérie. En plus, vous oubliez que militairement, la France avait gagné la guerre contre le FLN. Loin d’être le cas ici.

      « Rapatrions donc tout le monde à la maison, il y a du travail à faire dans des centaines de quartiers. Chez nous. »: Certes, il faut « nettoyer les écuries d’Augias » de tous les trafics et délinquance existants, mais ce n’est pas l’Armée qui, en intervenant, donnera une solution aux populations. Cette solution est politique, économique, éducative et nécessite un changement de mentalité de la part des employeurs – j’oublie probablement des paramètres -. Tellement complexe à mettre en oeuvre, qu’aucun gouvernement de Droite comme de Gauche n’a trouvé « La bonne formule » et dégager les crédits qui vont avec.

      • jyv58 dit :

        A part la haine, les stupidités, la méconnaissance des réalités à longueur de lignes, est-ce que Momo a des choses sérieuses à dire? Qu’il écrive où il existe des erreurs plus haut?

      • jyv58 dit :

        J’ai une énorme qualité sur vous, je reste poli, je n’insulte personne, je ne fais pas d’insinuations insultantes. Rempli d’accusation sans preuve, puisqu’en plus vous ne me connaissez pas. Votre discours est digne des pires politiciens entendus avant et pendant la 2ème guerre mondiale. Sans oublier quelques extrémistes depuis. Je ne comprends toujours pas pourquoi la modération laisse passer de tels propos de haine.
        Ou alors, vous m »attribuez des défauts qui sont tout simplement les vôtres, car en fait d’accusation, vous êtes peut-être tout simplement en train de vous décrire.

    • Courmaceul dit :

      c’est qui l’ennemi ? Al Q ? La Dèche ? ou les rebellions qui se sont alliées à eux ?

  26. Marsouin dit :

    On ne fait la paix qu’avec ses ennemis.
    Toute guerre commencée finit par un gueulleton autour d’une table. Rien de nouveaux depuis Astérix et Obélix.
    Qui sont ces terroristes? Quelques illimunés avec lesquels on ne discute pas.
    Le gros de la troupe? Des cousins, frères, compatriotes de ceux aux commandes. Ce gros des troupes subit une situation ou « profite » d’une situation où l’absence d’état fait que manier une Kalash est plus rentable que la Houe. Et puis, plus on en tue plus on suscite des vocations.
    Donc, oui, il faudra bien aller discuter avec eux, offrir des perspectives de sortie de guerre à ceux qui le souhaitent et y croient et marginaliser les jusqu-au-boutistes.
    La guerre pour la guerre n’a jamais rien donné

  27. Plusdepognon dit :

    Les États sahéliens sont des États faibles et pauvres, le vrai problème sera la Côte d’Ivoire et la descente des GAT sur les États côtiers avec en ligne de mire le Golfe de Guinée…
    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/cote-d-ivoire-emmanuel-macron-face-au-spectre-d-un-grand-califat-africain-20201112

  28. Muse dit :

    Encore une demi mesure dont j’avais parlé lmors du putsch militaire d’il y a quelques semaines.
    Et il y a encore des gens pour se demander pourquoi notre pays sombre ???
    L’€urope a été absente, nos alliés aussi…
    STOP à toutes ces manigances, toutes ces déchéances.

  29. Taranis dit :

    Le tsunami de fake news en Afrique francophone est juste dingue. Maintenir barkhane quand la population lui de plus en plus hostile est dangereux car les commentaires se font de plus en plus violents à l’encontre de la France et des Français surtout en cette fin d’année avec le coup d’état au Mali et l’élection présidentielle en Cote d’Ivoire. Les commentaires sur les réseaux sociaux appelant au meurtre des ressortissants Français, à s’en prendre aux entreprises française et même jusqu’à attaquer les ambassades Française font froid dans le dos. Quand on sait ce qu’il s’était passé en cote d’ivoire en 2004 et 2011 ou les ivoiriens voulaient se faire des Français et qu’un journaliste de RFI « Jean Hélène » fut assassiné par un policier pro Gbagbo. Une nouvelle manifestation contre la France est annoncé à Bamako le 20 janvier 2021, les craintes d’actions violentes envers la France sont fort possibles surtout que lors d’une manifestation contre IBK, les Maliens sont rentrés dans l’assemblée nationale et la chaine de télévision publique malienne ORTM et les ont incendiés. Jusqu’à maintenant, on a de la chance au vu des propos, qu’il n’y est pas eut de passage à l’acte. Maintenant la France doit revoir sa stratégie si elle veut pouvoir rester en Afrique francophone.