Le renseignement spatial français s’apprête à tourner une page

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

41 contributions

  1. Machin 10 dit :

    Si je comprends bien, les satellites SCO-1 et 2 sont des satellites français, construit avec l’aide de quelques autre pays Européens. Et donc, l’Armée française en a le contrôle et les pays qui ont aidés ont droit à un abonnement pour une certaine quantité de données et d’image ! Est-ce correct ?

    • fabrice dit :

      Celà signifie que vu l’âge des Hélios (16 ans et 11 ans), ça urge d’en envoyer un dans l’espace….
      Le nombre compte car ça augmente le nombre de passages.
      Ce qui compte ce sont les archives, celà permet de voir ce qui change en comparant les nouvelles photos avec les anciennes.
      Ce qui compte aussi c’est avoir des gars intelligents et bien formés qui savent analyser les photos.

    • Desty dit :

      La Suisse vient faire le 3eme partenaire après que la France a revu son offre exorbitante de la première heure. C’est tout récent.
      L’Allemagne est le premier financier extérieur du programme à hauteur de 10% des couts totaux. Elle emporte les droits d’utilisation sur 10% de la bande passante attendue sans assumer aucun risque. C’est une vache de bonne affaire pour elle !
      La Suède ne paie rien mais est le vrai partenaire essentiel qui apporte une plus-value au programme en prêtant des installations à l’intérieur du cercle polaire arctique, ce qui permettra de doper la bande-passante des satellites.
      On peut éventuellement considérer l’Italie comme un partenaire annexe vu qu’ils sont associés dans la filiale de Thalès qui construit le satellite.
      D’autres pays comme la Belgique et l’Espagne sont associés à un autre programme de satellites de renseignement optique: les pléiades qui ont une double vocation civil et militaire. On a vendu des clones aux Émirats et au Maroc. Ils ont aussi été lancé par des Soyouz, le démarrage d’Ariane 6 est bel et bien chaotique ! Ces satellites sont 3 fois plus légers et certainement beaucoup moins performant. Néanmoins quand la fusée Véga qui lançait le premier satellite des Émirats a explosé en vol avec sa charge utile, il semblerait que la paume a été intégralement assumée par les Émirats. Il n’existe pas de pays avec lequel la France serait plus généreuse que l’Allemagne…
      Autrement oui c’est effectivement le deal: pognon contre bande-passante. Les états partenaires vont disposer de station de traitement sur leur sol pour prendre eux-même les informations qu’ils désirent comme ils le souhaitent.

      • Fred dit :

        @ Desty

        Pas vraiment ça, concernant l’Allemagne.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/SAR-Lupe#L'accord_de_Schwerin

      • Etudiant dit :

        @Desty  » l’Italie partenaire annexe » vous êtes mal informé l’ Italie est le premier partenaire, le plus important, avec notre pays voir Cosmos SkyMed / OPSAT 3000 / Sicral 1, 1B et 2, projet MUSIS(MUltinational Space – based Imaging System) …. Ne mélangez pas les pays de l’UE capables de construire des satellites de renseignement comme France et Italie avec les pays qui ne font que financer en petite partie ces satellites juste pour avoir des images des informations …

    • NRJ dit :

      @Machin10
      A peu près ça de ce que j’ai compris. Il faut ajouter aussi que la France peut regarder une partie des images des satellites allemands SAR-Lupe (imagerie radar).

  2. PK dit :

    Quand on pense qu’on a été leader mondial avec Ariane, le choc est rude…

  3. didixtrax dit :

    Et si le lancement foire, ce sera la faute aux (lanceur) Russes ?

  4. Muse dit :

    Belle vue centrée sur le détroit d’Ormuz !

  5. Thierry dit :

    On va sans doute nous dire que les lanceurs Soyouz sont moins cher qu’Ariane, mais alors à quoi sert de financer Ariane si c’est pour ne pas l’utiliser parce qu’au final et en globalité ça nous coûte bien plus cher de faire tourner la concurrence en laissant Ariane sous la poussière et les toiles d’araignées qui la retienne au sol.

    De plus rien ne prouve que Poutine ne fait pas rajouter une charge d’autodestruction au satellite, opérable par commande à distance en cas de besoin… voir même d’un système permettant de voir lui aussi les images de ce satellite, il en a largement les moyens (avec notre argent) et la capacité.

    Ce forum étant déjà infecté des minions du tsar, pour lui toutes les opportunités sont bonne à prendre, ça lui fera aussi des photos de vacance quand il va se prélasser sur le matelat de billet des russes avec une de ses maitresses, comme il est en train de perdre la tête il est bien capable de se coiffer avec une brosse à dent, de cirer ses chaussures avec son rasoir et de se revêtir d’une peau d’ours pour se baigner pendant que ses soldats font encore comme si de rien n’était tout en se préparant à décamper en arrachant le lustre pour financer leur nouvelle vie.

    • Desty dit :

      Je ne peux que saluer votre capacité de renouvellement dans le trolling. Belle performance ! Tout le monde n’est pas aussi polyvalent que vous !
      En prime vous avez pris soin de respecter la règle académique des trois paragraphes et celle des fautes d’orthographe absurdes ce qui ne gâche absolument rien à votre art.

    • 에르메스 dit :

      Mais arrêtez tous de paniquer pour rien.
      Ce sont juste 2 lanceurs de gamme différentes avec une CU différente, si on utilise Soyouz c’est tout simplement parce qu’Ariane serait injustifié en termes de capacité.
      .
      On ne commercialise pas Soyouz depuis Kourou pour se faire concurrence, mais parce que Vega < Soyouz < Ariane, ainsi on peut répondre pratiquement à l'ensemble des besoins commerciaux a un tarif ajusté.

    • ScopeWizard dit :

      @Thierry

      Parfois , vos réflexions sont vraiment limite ………….

      À quoi ça nous sert de concevoir le NGF ou l’ un ou l’ autre de nos véhicules ?

      Nous n’ avons qu’ à nous équiper en achetant de l’ US , après tout pourquoi s’ emmerder ?

      Maintien de compétences , de filières , d’ une industrie , correspondance à nos besoins spécifiques , maîtrise des coûts , développement et progrès technologiques voire invention recherche et innovation , indépendance , souveraineté , toutes ces notions vous disent-elles quelque chose ?

      • Muse dit :

        « vos réflexions sont vraiment limite …………. »
        Il faut se calmer ! Il y a une modération pour ça…

        • ScopeWizard dit :

          @Muse

          Commencez donc par vous l’ appliquer à vous-même .

          Et sinon , oui , je confirme , j’ insiste et persiste : les réflexions de @Thierry sont souvent « limite » ( il n’ est pas le seul et nul n’ est à l’ abri d’ un jour en faire autant ) , du moins concernant leur pertinence par rapport à telle ou telle évidence pour ne pas dire tel ou tel fondamental ……….
          Nous sommes alors plus dans la réflexion con que dans une réflexion qui serait inacceptable .

          Mais savez-vous au moins ce que cette expression signifie parce que vous venez d’ en faire une vous-même……………

          En attendant , je constate avoir posé des questions qui restent sans réponse ; je constate aussi que je ne vais pas me faire chier avec vous plus longtemps et que donc j’ en termine là , ce qui du reste présentement tombe rudement bien vu que j’ ai autre chose à faire .

    • Jm dit :

      Va falloir arrêter la vodka……ou alors s’y mettre !!!!!!!!!!!!!!

    • @Dukon dit :

      @Thierry
      « De plus rien ne prouve que Poutine ne fait pas rajouter une charge d’autodestruction au satellite, opérable par commande à distance en cas de besoin… voir même d’un système permettant de voir lui aussi les images de ce satellite, il en a largement les moyens (avec notre argent) et la capacité. »

      Sans blagues !!! 😉

      Dites donc je me posais la même question avec les programmes SaturneV, Titans, … jusqu’au financement d’une « nouvelle vie » comme vous dites.

      Vous qui connaissez tout. Qu’en sera-t-il des lancements du Sultan ? Pouvez-vous nous en dire plus sur le programme PARANOÏDE.

  6. Janoski dit :

    L’affaire doit forcément être très profitable aux russes pour qu’ils acceptent à ce qu’on utilise leurs lanceurs pour des projets militaires, mais même grassement payés je ne comprends pas trop la logique

    • Castel dit :

      C’est un échange de bons procédés :
      Les russes possèdent des lanceurs qui complètent parfois les nôtres
      Par contre, le situation de Kourou, près de l’équateur , facilite la tâche pour leurs lancements

    • Fred dit :

      @ Janoski

      Tu pense que si la France commandait des S-400, la Russie rechignerait une seule seconde ?
      La France est capable – pour l’instant en payant plus cher* – de lancer ce type de satellite, alors …

      * Le programme Vega doit à terme remplacer les Soyouz

  7. BoitaR dit :

    Fusée Soyouz et Ariane: On ne prend pas un camion pour aller chercher le pain; ça ne veut pas dire que les camions n’ont pas de raison d’être.
    En l’occurrence la fusée employée sera une Soyouz-STK 2.1a ou 2.1b. Elle peut délivrer 5,5 tonnes à orbite maximale de 480km (celle qui nous intéresse).
    Ariane, elle, peut délivrer plus de 20 tonnes en géostationnaire. Ca n’aurait donc aucun sens d’utiliser cette dernière pour si peu de masse. Et oui, elle est plus chère car elle n’a justement pas la même utilisation.
    Grosso modo, on utilise trois types de lanceurs, dans trois types de situations:
    Le lanceur Vega, lanceur léger.
    Le lanceur Soyouz, lanceur moyen.
    Ariane, lanceur lourd.

    Pour le reste, je fais d’autant plus vite que vous dites de la merde: Pas un russe ne participe au lancement des Soyouz et ne fout un pied en Guyane. Arianespace ou l’ASE les achètent en morceaux à la Starsem, une boite franco-russe à Baïkonour, les importent puis les assemblent eux même à Sinnamary, à 20 bornes de Kourou. Donc non, Poutine ne peut pas foutre « une charge d’autodestruction sur notre satellite, opérable par commande à distance si besoin », c’est ridicule.

    • 에르메스 dit :

      Calmons nous, c’est 10t en GTO, pas 20 en Géostat, c’est très très très très très différent.
      .
      Mais dans l’idée vous avez raison, à chaque lanceur son domaine, Ariane était surcôté pour ce lancement.

  8. Ron7 dit :

    Ce qu’il faut retenir !
    On a un site de lancement bien situé…
    Après si on possède 2 fusées sur 3,et donc,qu’il faut acheter la 3ème,ce n’est pas si grave !
    Lisez plutôt !!
    https://www.sciencesetavenir.fr/espace/question-de-la-semaine-peut-on-lancer-des-fusees-depuis-n-importe-ou-sur-terre_111159