Mali : Des frappes aériennes de Barkhane mettent hors de combat plusieurs dizaines de jihadistes à Ndaki

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

110 contributions

  1. Muse dit :

    Attention, c’est bientôt le Paris-Dakar !!!

  2. breer dit :

    Il est déplorable que l’armée française quelques en soit les raisons géo – politiques, soit la seule force armée occidentale et européenne à réellement combattre le djihadisme internationalisé sur le terrain. Les dirigeants politiques européens montrent à quel point ils se montrent fébriles voir lâches et fourbes sur ces questions, en laissant la France quasi seule dans cette lutte, avec les risques possibles tôt ou tard de ripostes terroristes sur notre propre sol.
    Les technocrates et politiciens de l’Europe sont plus déterminés à saper les états nations via toutes leurs lois et directives désastreuses voire suicidaires sur les plans sociétaux et économiques, que de s’allier face à ce fléau idéologique caché sous le paravent de la religion qui pourtant vise à nuire à plus ou moins long terme, à tout l’occident. Les arrangements politico financiers avec tous les pays du Golfe ne doivent pas être pour rien dans cette inaction chronique. Sans doute que les populations européennes finiront par payer ce manque de courage et de volonté, dues à l’ hypocrisie des dirigeants et à la veulerie démagogique qui en découle.

    • Pierro dit :

      Il y a quand même des renforts.
      https://youtu.be/gtAYM58MLaI

    • Maxime dit :

      « Il est déplorable que l’armée française quelques en soit les raisons géo – politiques, soit la seule force armée occidentale et européenne à réellement combattre le djihadisme internationalisé sur le terrain. »
      Non mais lol!
      Les conquistadors, espagnols aussi en allant piller, violer, tuer et voler l’or des incas, croyaient à leurs propres mensonges, qui consistaient à croire qu’ils y menés une mission religieuse, de paix contre des barbares.
      Cela à toujours existé, il faut se donner une bonne conscience.

      • Czar dit :

        Un peu comme un immigré qui « bâtit » en Europe la richesse qu’il n’a jamais été foutu de produire dans son rpropre trou, hein, « Maxime »

        • John dit :

          Ce que la France a fait durant ses colonies, et ce que les immigrés français très nombreux font encore aujourd’hui ….
          Vous croyez que vous avez la même chance de développer vos capacités dans chaque région du monde?
          Et vous pensez que les forces occidentales n’ont pas un impact extrêmement négatif sur certaines régions du monde? Certaines régions mériteraient d’être compensées financièrement par milliards pour ce qu’ils ont subi.
          Faute de compensation, il y a l’exile. Et pour ce qui est des richesses, n’oubliez pas le comportement des groupes occidentaux et maintenant asiatiques en Afrique qui cherchent à bénéficier des richesses à moindre coût grâce à la corruption des élites locales…
          Je présume que vous direz qu’ils sont seuls responsables. Mais non, la politique occidentale l’est aussi.

      • Henri MARTIN dit :

        C’est un des pays les plus pauvres au monde avec une natalité explosive de plus de 6 enfants par femme, avec un peu d’or extrait par des compagnies australienne et canadienne et dont le montant avoisine les 2,5 milliards de dollar de chiffres d’affaires par an et qui rapporte 400 millions de dollars à l’état malien. PIB du Mali 18 milliards de dollars pour 19 millions d’habitants, le même PIB de l’Islande avec 650 000 habitants ! PIB de la France 2500 milliards.

      • Momo dit :

        ‘ Moussa Thierry’, c’est toi? Non la diatribe est formulée différemment, de meilleure qualité. Mais sinon c’est presque pire: le parallèle avec les conquistadors montre au mieux une totale méconnaissance de l’histoire qui autorise à la post-vérité, la cancel culture et le révisionnisme qui est une des plus belles caractéristique du nazisme sur lequel s’appuie ce nouveau troll ‘MAXIME’.
        Avant d’aller plus loin il faut que ce troll ‘MAXIME’ regarde un peu mieux le forum, les gens (sérieux) qui y viennent connaissent l’histoire et la culture, à trés bon niveau. Alors vouloir péter la baraque avec de telles sottises est seulement voué aux rires et sarcasmes de la communauté.
        Pauvre gus…

      • Sacha dit :

        Non mais lol! Il dit.

      • Dommage dit :

        Parce qu’on va piller, violer, tuer et voler au Mali? Les imbéciles heureux prêts à croire n’importe quoi pourvu que ça aille dans le sens de leur connerie, ça a toujours existé aussi.

      • joe dit :

        Le rapport entre les Conquistadors, Incas et Barkhane ? Aucun.

      • Fralipolipi dit :

        Maxime = Thierry ?!..
        En tous les cas, les 2 étaient sur le même banc à l’école.

      • breer dit :

        Vous faites sans doute partie des gens qui mêlent passé et présent sans distinctions, les conquistadors espagnols, et après les européens en Amérique du Nord, les Ottomans en Afrique, les japonais dans le Pacifique, puis les européens mais avant aussi les perses, les grecs, les égyptiens, les phéniciens, les romains, les huns, les teutons, les vandales, les arabes, les mayas, les Aztèques etc etc. Tout vouloir mêler ne fait que semer la confusion dans les esprits en contribuant à raviver au présent des faits lointains, que l’on ne pourra jamais changer de fait. Si vous pensez que lutter contre le djihadisme islamiste est aussi une mission religieuse, c’est vous qui êtes sans doute dans la confusion. Car c’est cette idéologie qui se rapproche le plus du passé, en cherchant à imposer aux peuples une doctrine et des dogmes anciens, violents et même sanguinaires. Aujourd’hui les militaires français ne violent pas ne pillent pas, ne tuent pas les populations, mais les djihadistes le font sans vergogne et sans aucune retenue. Au jour d’aujourd’hui aucun attentat n’a visé de mosquée, ou tué des foules musulmanes en France, mais ce sont bien des « tarés » djihadistes qui l’ont fait sur notre sol, ce que tout le monde oublie et excuse un peu trop vite..

      • HMX dit :

        On saisit mal le sens de votre intervention : donc nous sommes les méchants conquistadors venus « piller, violer, tuer », et les djihadistes sont de gentils autochtones, qui n’aspirent qu’à vivre en paix ? vraiment ?…

      • MAS 36 dit :

        Depuis 1982 , 34 attentats en France. Pour 297 morts, dont 150 en 2015 pour le Bataclan et l’Hyper-Casher… ça vous parle ?!

        Alors la bonne conscience nous l’avons , la France et les français n’ont pas l’intention de passer sous les fourches Caudines des islamo-fascistes. Ou de quiconque.

        • Maxime dit :

          Question, est-ce-que les français, sont soutenus par les africains, et par les maliens, plus précisément ?
          NON! En grande majorité !
          Le parallèle, avec l’exemple des conquêtes précédentes, et qu’il y a toujours une bonne excuse.
          Libre a certains gus de croire, qu’ils combattent le terrorisme au mali ou autre…les autochtones, et je dis bien les autochtones pas seulement les jihadistes, le voient comme une croisade.
          Bush lui au moins, le disait ouvertement.

          • Momo dit :

            Là c’est de moins en moins bon, et totalement à coté de la plaque. Affirmer que les Français ne sont pas en faveur de l’intervention au Mali, et de ses trés beaux résultats, démontre au mieux une résidence parisienne et une mentalité islamo-gaucho assez caractéristique. La référence à Bush sent le faisan… peut-être un abonné au canard le monde…
            Au pire c’est un troll professionnel mais avec son dernier message cela parait trés peu probable. Trop mauvais.
            Nul, à éviter

          • dolgan dit :

            Les autochtones nous ont demander de venir et refusent qu’on parte dans les conditions actuelles. On a déjà essayé de réduire notre présence plusieurs fois, à chaque fois les maliens se font massacrer et on est obligé de remettre une couche. Dès qu’on peut partir, on se casse, faut être idiot pour croire qu’on reste là bas juste pour le plaisir de faire des ronds dans le désert.

      • petitjean dit :

        @Maxime

        ignorance quand tu nous tiens !

        la première chose qui a été faite par les conquistadors fut d’interdire les sacrifices humains et le cannibalisme pratiqués à grande échelle par ces……sociétés primitives, très primitives …………………

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Les conquistadors, espagnols aussi en allant piller, violer, tuer et voler l’or des incas, croyaient à leurs propres mensonges, qui consistaient à croire qu’ils y menés une mission religieuse, de paix contre des barbares.
        Cela à toujours existé, il faut se donner une bonne conscience. » Comparer l’action de l’armée française avec les conquistadors, il faut s’en tenir une sévère ou répéter à l’envie le message que nous sommes au Mali que pour piller! Litanie mainte fois entendu mais qui a toujours son petit succès surtout auprès des esprits…………….. simples!

        • Maxime dit :

          « Dans le porte monnaie, de chaque français, il y a une partie qui provient de l’ afrique »… cette phrase ne provient que d’un ancien chef d’etat francais.
          Maintenant qu’une certaine hypocrisie, fait dire qu’il n’y a pas de richesse au mali…mon …sur la commode..et que les charitables soldats francais n’y y sont que parce-que les maliens les ont appelés a l’aide, chacun sait qu’une bonne part des pays africains, ne sont gouvernés que par des marionnettes, corrompus plus ou moins a la solde de la france.
          Et qu’il s’agit pour, certains intérêts francais, de proteger tout leurs precarre africain, et pas seulement le mali, qui pourrait faire tache d’huile.
          Apres, fût un temps, les resistants francais etaient aussi appelés terroristes.

          • MAS 36 dit :

            Qu’importe vos vagues à l’âme , les soldats français font ce que nos dirigeants leur ont demandé de faire . Notre pays mène sa politique avec ses moyens, normal. On plait rarement à tout le monde , faut s’y faire.

          • E-Faystos dit :

            Et les Nazis, vous les appelez comment alors? Chéris ou libérateurs ?
            Mais laissons le point Godwin de côté. Tes idôles sont valorisées en engrais car ils confondent religion banditisme. Si tu as l’Afrique, réfléchi à ce que tu peux faire pour elle avec tes mains, et pas avec ta bouche.
            Et rapidement, tu verra que c’est plus facile de voler le travail des autres. C’est le choix que les Islamistes ont fait. Et toi?

    • Allobroge dit :

      Cette situation convient très bien à nos « amis » et « alliés » car ainsi c’est nous qui auront droit aux attentats et pas eux !De vrais ponce pilate qui s’en lavent les mains. Leur participation minuscule leur permet de sauver la face par rapport à nous (encore que nous ne soyons pas dupes).Un homme politique couillu ramènerait tous nos « boys » sur le territoire national, le ferait savoir avec fracas et laisserait se dem….les africains entre eux. On aura toujours le temps d’aller aux résultats surtout si dans le même temps on renvoie manu militari tous les maliens (mais pas que) qui séjournent à nos frais sur notre territoire, chez eux d’où ils devraient faire en sorte de sortir leur pays de l’ornière où ils sont depuis les indépendances et qui font défaut à leur développement , puisqu’ils sont une chance pour nous pourquoi pas pour eux ?!.

      • norbet dit :

        Bravo , vous avez bien résumé les tenants et aboutissants de notre intervention au Mali. Hélas seul un ou une présidente pourra nous sortir du pétrin après ces 3 présidents qui nous ont condamné aux Opex sans fins , et au laxisme intérieur.

  3. jyv58 dit :

    Lu sur (réservé aux abonnés): https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/17/on-a-fait-le-tour-du-cadran-la-france-cherche-une-strategie-de-sortie-pour-la-mission-barkhane-au-sahel_6063673_3210.html
    « Le chef d’état-major des armées ne s’en cache pas. Il pousse depuis un certain temps pour un retrait partiel de ses troupes : « Dès que je pourrai limiter le niveau d’engagement de mes armées, je le ferai », assume-t-il. Soucieux du poids des mots, le général Lecointre insiste cependant sur le fait qu’il n’y aura pas de « désengagement » au Sahel, juste une « évolution » de cet engagement. La décision est en réalité aujourd’hui essentiellement entre les mains de l’Elysée. De ces discussions, rien n’a filtré jusqu’à présent. »

    • Marco dit :

      La décision n est pas « essentiellement  » entre les mains de l Élysée. Sous la Ve Republique, elle est entièrement entre ses mains.

      • Momo dit :

        Tout à fait Marco, mais la source c’est ‘Le Monde’, le plus grand menteur par omission de nos journaux. Comme c’est une habitude historique, pardon une culture dans ce canard, ils ne savent plus dire la vérité simplement.

    • Auguste dit :

      Depuis pas mal de temps, il y a une petite musique que le CEMA et le chef de l’armée de terre (Burkhard) font circuler sur les conflits à haute intensité qu’ils prévoient pour 2030.Le but,c’est de préparer la population et d’avoir les pépettes (l’avoine,le blé,le grisbi…) et les moyens matériels, pour faire « basculer une armée de terre préparée pour les combats type Sahel,vers une armée de terre pour les combats de haute intensité ».Ce qui voudrait dire qu’on va lâcher un peu le barbu,pour se concentrer sur des conflits plus « sérieux »?
      Macron a déjà trainé les pieds avant d’annoncer le nouveau PA à 10 Milliards,dont 3M iront dans les poches US,je pense qu’il va les trainer encore avant d’annoncer une augmentation conséquente du budget Défense.Surtout si l’après covid se passe mal.

      • blavan dit :

        Tant qu’on ne réduit pas sur la dissuasion nucléaire, il n’y a pas péril. Pour le reste tout est basé sur la capacité d’exportation de nos armes qu’il faut maintenir à haut niveau , et à l’entrainement de nos troupes . C’est d’ailleurs une des raisons qui font qu’on communique autant sur les succès de nos troupes au Sahel.

  4. Contractor dit :

    Le 11/12, un émir du JNIM a été exécuté par des éléments EIGS (certainement appartenant à l’Amnyiat) à N’Daki. 2 jours plus tard, le 13/12, un affrontement EIGS vs JNIM a eu lieu dans la même zone (exactement entre Bili et N’Daki). Rapporté par Amaq qui fait état de 35 tués côté JNIM, 4 PUs saisis ainsi que des motos, des armes et des munitions.
    Au vu de cela, je doute du bilan de la frappe.

    • Fred dit :

      @ Contractor

      Pourquoi ?

      • Momo dit :

        Peut-être veut il laisser entendre que la news sur barkhane c’est du pipeau, et que donc on nous mentirait? Que les GAT sont suffisamment grands pour se flinguer tous seuls sans des conquistadors venus pour violer l’or vierge (voir troll MAXIME plus haut)?

      • Contractor dit :

        Tout simplement parce que si cette frappe les avait touché si durement, ils n’auraient pas eu la capacité de mener de telles actions 2 jours après.
        Le problème dans le Centre et Nord Mali est qu’il y a des bergers, travaillant pour des grands éleveurs, qui utilisent des motos pour gérer les troupeaux sur de grande zone et qui portent des kalachs pour les protéger.
        Et surtout, Barkhane a très peu, voir pas, de relais Humint et l’essentiel se passe avec des drones. Drone qui ne fait pas de différence entre un berger armé, un djihadiste ou un membre de groupe armé.

      • Contractor dit :

        Juste parce qu’après une telle frappe, ils auraient été moins fringants les jours suivant. Or, ils ont été très actif, avec un gros fight EIGS vs JNIM.

        • dolgan dit :

          Au contraire, ces tensions inter groupe expliquent sans doute pourquoi ils s’étaient regroupés. En général, ils sont plus dispersés que ça et ne se regroupent que pour frapper.

          • Contractor dit :

            Du tout. Le 11/12, l’action EIGS qui était un raid sur l’emir JNIM de N’daki a été menée par l’Amnyiat de l’EIGS. Le 13/12, l’affrontement est une conséquence de cela, le JNIM ayant déployé des moudjahidines pour venger leur émir, dans un affrontement frontal avec l’EIGS.
            Si une telle frappe avait vraiment touché l’un ou l’autre groupe, il y aurait eu un repli. L’EIGS s’est fait sortir du Gourma par le JNIM il y a qques semaines. Ils n’occupent plus la zone mais y font des incursions à partir des 3 frontières.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Contractor
      Tous ces groupes et les milices d’auto-défense, ça fait beaucoup d’acteurs:
      https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201217-mali-affaibli-le-chef-de-la-milice-dan-na-ambassagou-interpelle-les-autorités-de-transition

      • jyb dit :

        @paul bismuth
        quelques inexactitudes dans l’article de rfi. en particulier sur les accords de niono. Il est faux de dire entre chasseurs dozo et djihadistes. ces accords sont passés entre dozos et chefs coutumiers peuls. des représailles djihadistes contre ces accords en témoignent.

        • Contractor dit :

          C’est cela. D’où la médiation du Haut Conseil Islamique qui semble donner quelques résultats, en core fragiles.

        • Contractor dit :

          Exact. Et cela ne concerne que certaines fractions Dozos.

  5. Tankaboum dit :

    Un patmar qui tient 14h de vol sans ravito, ça voit loin et longtemps… bravo aux équipages

  6. Plusdepognon dit :

    La Royale fait de la retape avec ses ATL-2, il y a péril en la demeure ?
    https://www.air-cosmos.com/article/atlantique-2-les-secrets-des-missions-aroterrestres-dvoils-23989

    • Frede6 dit :

      Merci pour ce moment d’exception.
      Un article de JMT sur la Marine sans critique aigre-douce téléguidée par le Sirpa Air…et bien moi je dis que ça se fête

      • themistocles dit :

        C’est vrai qu’avec JMT c’est habituellement « Armée de l’Air et Cosmos »… Notable exception, vous avez raison de la signaler.

  7. aloha59 dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=JGDdMxxSEiw

    l’armée algérienne semble bien préparée pour combattre le terrorisme mais souhaite-t-elle faire le travail de la France ?

    • dolgan dit :

      L’armée algérienne est surtout occupée à conserver le pouvoir en Algérie. Ils ont vis à vis de nos ennemis une position ambigue à géométrie variable. L’important pour eux c’est surtout que les djihadistes n’agissent pas en Algérie et qu’ils n’atteignent pas une force de nature à menacer leur contrôle du pays.

      • Momo dit :

        L’Algérie n’a rien contre les GAT, bien au contraire, du moment qu’ils ne viennent pas chez eux. Et en plus ils viennent d’avaler un boa avec le polisario.

        • dolgan dit :

          ils nous ont aidé pour serval et ils aident les Maliens. Ils ne veulent pas voir tomber le Mali aux mains des GAT, ça leur reviendrait vite dans la tronche.

    • fabrice dit :

      Les vieillards soudards algériens sont trop occupés à piller l’Algérie et à protéger leurs fesses bien grasses de la colère du peuple. Leur problème est qu’il n’y a plus soussous dans la caicaisse.

  8. Thierry dit :

    Rubrique « à l’ouest rien de nouveau », le train train quotidien sans fin.

    saisie d’une « importante quantité de ressources » (des boites de nourriture pour chat ?). ainsi que des motos, mazette ça valait vraiment la peine d’y mettre les moyens du contribuable, tout ça aura certainement de la valeur en 2518 alors que l’argent c’est trop banal, tout le monde en a, forcément ça ne vaut rien.

    « Une frappe a alors été déclenchée »

    Ah ça c’est sûr, quand ils ont appuyé sur la touche « Total » de l’addition tout le monde a été frappé grave, à tomber à la renverse, de quoi déclencher de nouvelles petites frappe sur les joues pour les réanimer car ce n’était pas un mirage la cause.

    • Fralipolipi dit :

      @ »Moussa Thierry »
      Vous ne devriez plus autant vous fatiguer à tenter de dénigrer les actions de nos forces armées … C’est une perte de temps de votre part, vu le peu de crédit qui vous est accordé.

      • Thierry dit :

        Dénigrer ? vous n’y êtes point du tout, je les aide à réaliser qu’ils sont sacrifiés sur l’autel du profit d’une minorité très aisé mais peu partageuse et encore moins imposable.

        C’est trop facile de repérer les mêmes pseudo d’un seul intervenant qui s’acharne en vain à me gratifier de prénoms d’origine du Moyen Orient comme si c’était une insulte…

        ça réverbère un parfum souffreteux de forfanterie d’ultra droite, le casque à pointe vous va si bien avec le collier et la laisse à médor, ne changez rien, les aboiements sont dans le ton.
        Un susucre ou deux pour votre tassé de thé ?

        • Mat49 dit :

          @Mokhtar (ou ma biquette si tu préfères), tu te languissais de moi visiblement. C’est trop adorable de te soucier des français. Je suis touché par ta sollicitude même si je sens que tu t’énerve beaucoup sur ton clavier brûlant et ensablé.

          Par contre si tu nous reprends les slogans creux de tes potes d’extrème gauche combiné à la blague des mines d’or, tu en fais une belle, comme d’hab.

          Sinon je laisse à Fralipolipi vous dire s’il aime les sussucres. Nous n’avons pas l’honneur de ne faire qu’un. Perso je préfère la bière, donc j’en veux bien une. Les casques à pointe mes ancètres leur ont tiré dessus ainsi que sur ceux qui portaient le stahlhelm ou le béret milicien. Je suis entièrement d’accord avec mes ancêtres donc très peu pour moi merci.

          Enfin tes fantasmes de laisse, de collier et d’animalisation ne me regardent pas…

        • Fralipolipi dit :

          Hmmm … casque à pointe, vous croyez vraiment ?.. Sans commentaire.
          « Hôtel du profit » ? Mais lequel bougre de Troll !
          Quand à croire que vous pouvez « aider », c’est bien présomptueux de votre part.
          … toujours aussi peu crédible et à côté de la plaque ce pauvre Moussa Thierry.

    • Lestrades dit :

      Rubrique drogue et addiction combiné à l’échec professionnel du troll Thierry-Mokhtar. Triste…

    • Momo dit :

      On ne va pas prendre en peine l’imam Moussa Mokhtar ‘Thierry’, il est vraisemblable qu’il ne durera plus longtemps et on n’y fera même pas attention tellement il est pas bon.

  9. Prof de physique dit :

    Cela confirme qu’il nous faut lancer la production de 60 atlantiques 3 et de 60 transall 3.

    • John dit :

      Pourquoi des Transall?
      Et pourquoi 60?
      Dans un conflit symétrique, ils ne seront pas très efficaces pour les frappes au sol…

  10. Taranis dit :

    Franchement quittons ce bourbier, d’autant plus que les fakes news pullulent sur le net concernant barkhane. D’ailleurs, une manifestation est prévue ce samedi 19 décembre pour marcher sur la base de tombouctou pour réclamer les tonnes d’or que l’armée aurait volé. Voilà la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=_EugEgKDyEM

    • MAS 36 dit :

      Bravo la propagande russe à bien travaillé. Il est sur cependant que ce n’est pas l’apprenti révolutionnaire de la vidéo qui a travaillé dans les mines, avec son superbe boubou et ses mocassins d’un blanc immaculé.

      Des infos sur la manif ? présence de black-blocks peut-être ?

      D’où l’intérêt de la riposte française contre les intox russes au Mali.

      • Taranis dit :

        La manifestation n’a pas eu lieu mais il y a une nouvelle manifestation à bamako le 20 janvier 2021 organisé par un activiste nommé adama ben diarra. Il était déjà l’organisateur des manifestations antifrançaise à bamako qui ont rassemblaient pas mal de monde ces derniers mois. Concernant les fakes news, je vous donne un exemple cette vidéo qui revient constamment, le vole d’or par des militaires français aux ordres de l’Élysée.
        https://www.youtube.com/watch?v=u6_Qp26Sg5Y
        Cette vidéo a été debunké par plusieurs médias mais ils s’en foutent. Des fakes news comme ça, il y en des tonnes. Ils prennent n’importe quelle image sur le web et y mettent n’importe quel titre pour incriminer les militaires. Des soldats américains clairement identifiables avec de l’or, c’est présenté comme des soldats français pillant de l’or, des soldats creusant un trou dans le sable avec une pelle, pareil. Vous citez les Russes, ce ne sont pas les seuls, l’Iran avec tv press français a été très violent dans leurs propos. La Chine aussi, la Turquie ou les Allemands indirectement avec le journal Deutsche Wirtschafts Nachrichten qui accuse la France d’imposer un impôt colonial de 400 milliards d’euros au pays ayant le franc cfa. La France aussi a fait des erreurs stratégiques comme interdire l’accès a kidal et au nord du mali à l’armée malienne où était parti la rébellion touareg. Un manque d’information sur les opérations, la coopération militaire avec les Maliens et autres. Une opacité qui se trouve être un très bon terreau pour instaurer la défiance. Les premiers résultats de barkahne n’ont vue le jour qu’à partir du changement de stratégie après le sommet de Pau au début d’année où il a était décidé l’augmentation des troupes passant de 4600 à 5200 et se concentrer sur la zone dite des trois frontières. Donc jusqu’à cette date, toutes les semaines, on avait des actualités annonçant le massacre de villages et des militaires maliens se faire cartonner par dizaines. Donc l’utilité de barkhane fut beaucoup questionné.
        Bref la France doit revoir sa stratégie parce que ces fakes news alimentent la haine envers la France et les Français. Je peux aussi dire que les commentaires appelant à s’en prendre au ressortissant français, les entreprises françaises, les militaires et brûler les ambassades ont été particulièrement virulents en cette fin d’année surtout avec le coup d’état au Mali et l’élection en Cote d’Ivoire. C’est une guerre d’information qui est en cours depuis longtemps et la France a mit beaucoup de temps à riposter, cela va être difficile surtout les africains s’informe surtout sur les réseaux sociaux comme facebook.
        Il y a quand même un peu d’espoir:
        https://www.revueconflits.com/centrafrique-russie-france-florent-hivert-communication-influence/

        • Fred dit :

          @ Taranis

          Jusque là, les manifestations anti-françaises que j’ai vu (les organisateurs en faisant évidemment publicité) ne rassemblaient pas grand monde : de quelque dizaines à moins de 200 personnes. Cela peut changer, bien sûr.

  11. Parabellum dit :

    Démonstration de la nécessité d avoir des moyens longue portée ou de durée sur zone que l’on doit développer vite avec combinaison drones bombardier lourd ou missile opportun sol sol ou mer sol…et la bas taper les nids hostiles sans exposer nos hommes au sol…ça fait des années qu on sait tout ca et qu on ne voit pas de solution politique puisqu il s agit d une guérilla subversive alimentée par l islamisme mondial.sortons de ces pièges mais avec des moyens de frappe stratégique néo classique.les foyers islamiques en Irak et Syrie ont été détruits par les missiles russes etc…pensons autrement .

    • Polymères dit :

      Depuis quelques temps vous n’arrêtez pas avec cette idée de la guerre à distance avec des missiles et tout ce qui s’en suit. Mais le simple fait que vous imaginez possible de faire la guerre qu’avec cela, prouve que vous ne savez pas comment tout cela fonctionne. Sans troupes au sol, vous imaginez que l’ennemi continuera à s’exposer ou évoluer dans le désert? Non il ira dans les villes et vos « nids » vous ne les verrez pas du ciel et ils seront parfaitement mélangés à la population. D’ailleurs le « désert » du Sahel n’est pas ce que certains imaginent, ce n’est pas un bac à sable jaune avec ses dunes, il y a de la végétation, de la roche, des arbres, cachez sous un arbre, depuis le ciel vous ne voyez rien.
      Sans soldats au sol, l’ennemi peut facilement se cacher et ne se fait pas bousculer pour se faire débusquer, c’est pourtant à ces moments là que dans l’immense majorité des cas, nous pouvons le voir depuis le ciel. Sinon, un ennemi de type guérilla ou terroriste peut facilement s’adapter et se faire passer pour un civil, une kalash sous la manteau, dans l’habitacle d’un véhicule, ce n’est pas un drone qui va l’identifier. C’est pour tant une règle fondamentale, il y a une différence entre « observation » et « identification », vous n’allez pas tirer sur tout ce qui bouge de la même façon qu’on ne peut pas vouer la sécurisation du ciel à uniquement des missiles sol-air, on ne va pas tirer sur le premier signal qu’on voit, il faut envoyer un avion pour identifier et entrer en relation (visuel s’il n’y a pas de radio) avec l’aéronef suspect.
      Ce n’est pas difficile à comprendre, pourtant vous vous focalisez sur l’idée qu’avec des missiles longues portée, des drones, on peut tout faire, non. Le truc c’est que vous êtes « victime » de la communication des images sur internet, que vous ne voyez la guerre qu’au prisme de caméras embarqués dans des aéronefs qui éliminent des ennemis clairement visibles et identifiables. Mais ces éliminations visibles ne sont que la partie émergée de l’iceberg, qu’une toute petite partie.
      Les troupes au sol sont fondamentales pour bloquer les évolutions de l’ennemi, pour l’identifier, pour le débusquer, pour se renseigner, voir ce qu’on ne peut pas voir du ciel, contrôler un véhicule suspect. Les troupes au sol révèlent très vite la nature hostile d’un ennemi, comme un voleur qui se sait traquer par la police. La désignation de cibles par les aéronefs se fait souvent par les forces au sol sur des cibles qui ne sont pas identifiables comme hostiles depuis les airs. Si l’ennemi n’a que des aéronefs à affronter, il n’a pas besoin de s’exposer et de convoyer ses armes au sol. Vous imaginez que c’est comme un jeux vidéo, que l’ennemi apparait avec un point rouge? Que son armement va briller avec son inscription? Qu’on voit à travers les arbres, les murs et les toits? Vous avez déjà vu la qualité d’image IR dans un désert à 45° Vous imaginez qu’un homme dont la température corporelle est à 37° va être aussi visible que dans une plaine à 20°? Vous avez déjà vu la qualité jour avec l’effet de la chaleur depuis le ciel? Vous êtes dans un flou persistant.
      Il y a énormément d’avantages à l’observation par les airs, mais il y a aussi de nombreuses limites. C’est une complémentarité avec les moyens terrestres.

      Les foyers islamiques en Irak et en Syrie n’ont aucunement été détruits par les missiles russes. Là vous entre presque dans une idéologie visant à donner toute la réussite à la Russie. Déjà ils n’ont pas envoyé une seule bombe en Irak, deuxièmement les missiles de croisières qu’ils ont utilisés ont été insignifiants, servant bien plus à une guerre de l’image et à chercher à démontrer des capacités qu’ils n’ont été déterminants dans la défaite islamistes, d’autant plus que Daesh n’en a été une cible qu’anecdotique. C’est peut-être une cinquantaine de missiles qui ont été tirés, soit 50 cibles, ce n’est pas cela qui a fait échec aux islamistes. Qu’est-ce donc ces missiles? Ils font l’effet d’une bombe aérienne classique de 500kg d’explosifs. Faut pas en faire non plus des tonnes comme les médias russes en ont fait, dès lors qu’on connait un peu le sujet, on relativise rapidement devant cela.
      Les russes ayant une armée de l’air qui manque de bombes de précisions, ils ont utilisés leurs Kalibr pour obtenir de la précision sur des objectifs planifiés, car un missile de croisière ne va pas traiter une cible par opportunisme. On voit de nombreuses vidéos (car come je l’ai dit, c’est une démonstration de force destiné à l’étranger et non le quotidien de leurs actions) de leurs frappes de Kalibr et on se demande bien souvent pourquoi gaspiller de tels missiles sur des bâtiments alors que quelques bombes guidées auraient fait l’affaire. Ben la différence avec nous, c’est que nous avons des bombes guidées, que si ça avait été nous, un raid de Rafale aurait fait le travail, mais les russes avec une aviation usant essentiellement des bombes lisses, il faut de la précision et de la surprise, donc les missiles, car si un raid avec bombes lisses ratent la cible, l’ennemi se casse. Chez nous on a tellement l’usage de bombes guidées, que la bombe lisse n’est même plus considérée, notre stock de bombes ce sont nos kits de guidages et si on n’a plus de kits, ben on n’a plus de bombes, sauf que beaucoup oublient que derrière ce stock, le mode dégradé, c’est la méthode russe de la bombe guidée.

      En Syrie, l’appui de l’aviation russe a été déterminante pour offrir une victoire à Assad, mais seule, cette aviation aurait simplement créer des pertes sur l’ennemi visible, aucune villes, aucun terrains n’auraient été repris, donc pas de victoires. Il a fallu des forces terrestres pour être efficace, pour déloger l’ennemi invisible, qui résistent. Idem en Irak, notre aviation a fait la différence en conduisant à de fortes attritions de l’ennemi, mais là encore, sans les irakiens au sol, la majeure partie de l’ennemi n’aurait pas été décelé. Les frappes dites « d’opportunités » n’ont pas été l’essentiel des frappes, c’est toujours une désignation venant du sol par laser pour les bombes guidées ou par informations cartographique pour les russes, ce qui naturellement fait perdre de l’efficacité car le pilote sait approximativement ce qu’il doit frapper, doit faire des passages pour identifier la cible avant d’optimiser un largage. C’est pour cela que le guidage par laser est beaucoup plus précis, dans l’avion le pilote ne sait pas ce que veulent les troupes au sol, il improvise quand le guidage lui permet d’être qu’un simple vecteur de la munition qui atteindra l’objectif visé par les troupes au sol.

      Troisième élément, il y a aussi l’appui aérien à des troupes en contact. On privilégie l’hélicoptère dans cette situation, car il a une proximité et une capacité d’observation plus adéquat pour appuyer les troupes. L’aviation peut apporter un soutien, si le pilote arrive à clarifier la scène, les fumigènes pouvant aider à connaitre la position ami, il peut ensuite selon ce qu’on lui dit, voir la zone à frapper, mais ça reste encore un peu de la chance, mais les explosions vont calmer ceux d’en face
      Les show of force ne sont pas que pour le « show », c’est aussi que bien souvent le pilote n’a pas de visibilité sur la situation, qu’il ne sait pas ou sont les ennemis comme les amis, qu’il cherche à les faire bouger. On peut souvent avoir un soutien aérien qui refuse de s’engager.

      Dernière chose, les frappes planifiées, elles, oui, ça peut se faire avec des missiles dans lesquels on a glissé les coordonnées satellites. C’est là qu’on peut optimiser l’observation satellite, qui rappelons le, ne fait que prendre des photos (en fonction des aléas météo), des photos qui mettront des heures/jours à être exploitées par des analystes, à la loupe.Il n’y a que dans les films qu’on a des satellites qui vont vous suivre comme un drone pourrait le faire.
      C’est d’ailleurs pour cela que les drones sont intéressants et là aussi complémentaires, c’est un oeil qui suit en temps réel la situation et peut servir de relai d’identification à un appui aérien plus lourd que les éventuels armements emportés par le drone.

      Donc les missiles russes ne sont pas la cause de la destruction des terroristes en Syrie et certainement pas en Irak. C’est l’action combinée de l’appui aérien à des troupes au sol qui l’ont été.
      Je partage par contre le besoin de limiter nos engagements au sol, mais cela passe par le soutien de l’engagement d’autres forces.
      Tout se complète et ne croyez pas avoir une vision précurseuse des besoins militaires futurs, ne faîtes pas comme si d’autres pays miseraient uniquement sur des missiles ou des drones, car comme je l’ai indiqué, bien souvent cela sert une guerre de l’image, un peu comme les images de frappes de précision lors de la guerre du Golfe ou tout d’un coup, le monde entier ou presque (dont nous) avait le sentiment d’être dans un autre monde technologique par rapport aux américains.

      • Parabellum dit :

        Merci pour votre longue réponse mais je pense vraiment que nous français devons penser à une autre défense externe avec des moyens autres car nos effectifs militaires sont de plus en plus comptés .toute l armee de terre tiendrait dans le stade de France …on cherche 15 000 recrues ici par an et on a 3000 hommes la bas mais il y a 140 000 maliens en France…et une guérilla sans fin dont on sortira sans doute avec un départ le plus indolore possible..le travail d infanterie dans les rues libanaises ne m est helas pas inconnu et on n avait ni drone ni même de rpg…nombre de pays ont de puissantes capacités missiles diversifiées nous nada sauf quelques lru …je pense qu il faut imaginer autre chose que le post Afghanistan ou la traque sans fin des Toyota et que nos capacités de destruction de l ennemi doivent être à la fois plus radicales et économes de nos vies memes.

      • Blurb dit :

        Sans tomber dans des trucs de « dingues », disons qu’accélérer la qualification et la dotation significative en BAT120 à guidage de précision, pod canon 20mm et retrofit flotte M2000D, compléter cela par une augmentation de la flotte Tigre (à l’horizon 2035-2040) tiendrait du simple bon sens …
        Si tant est que Barkhane dure jusque là …

  12. Max dit :

    Pendant ce temps les illuminés sunnites de Boko Haram prennent de l’ampleur en s’associant avec des groupes criminels, des bandits renommés, Idi Minoriti et Dankarami, groupes armés qui terrorisent les populations dans le nord-ouest du Nigeria,

  13. golf dit :

    Bilans flatteurs.Il faut maintenant se désengager.

    • dolgan dit :

      En temps et en heure. Là on termine la phase de néttoyage, formation entrainement et regonflage de moral. Ensuite, on va essayer de laisser les locaux « sans nous » (mais avec Takuda). Reste à voir si les locaux sauront tenir le terrain.C’est pas la première fois qu’on essaye et ça n’a jamais marché. Notamment car leurs officiers sont plus interressés par la corruption et les coups d’états que par la chose militaire.

      • Momo dit :

        Malheureusement les résultats des ‘locaux’ ont souvent été trés mauvais une fois que nous sommes parti. Et les chefs du Mali actuels sont la garanti d’une faillite totale à court terme.
        Néanmoins, il y a l’éxemple du Tchad qui aprés pas mal d’efforts arrive à peu prés maintenant à faire face. Cherchons les sources d’optimisme…

        • dolgan dit :

          Le Tchad c’eest à peine mieux. Ils ont une grosse milice présidentielle dont le but et de préserver le pouvoir du président tchadien. Cette force ne peut être partout tout le temps et tenir le terrain.Ce n’est d’ailleurs pas son rôle. Elle fait des opérations coup de poing puis laisse le terrain à des troupes dont le pouvoir s’assure qu’elles ne soient pas une menace pour lui même. Donc ces troupes ne sont pas aptes à tenir le terrain face aux GAT. C’est le cercle vicieux habituel en afrique.

  14. Bobo dit :

    S’ ils ne zigouillent qu’une dizaine de djihadistes à chaque fois, on est parti pour la guerre de 100 ans là !

    • Sinope dit :

      @Bobo si on met aussi peu de troupes oui. Si on va au sol avec un fort volume pas certains. La Tchétchénie ou l’Irak de 2007 sont là pour le montrer.

    • Fralipolipi dit :

      Une voie d’eau, ça se gère au début … car si on attend trop, passé un certain seuil, il n’y a plus rien à faire et tout le monde coule.

    • Momo dit :

      Bobo, contrairement à Thierry Mouss Mokhtar tu ne caches pas tes origines (bobo dioulasso pour ceux qui ne suivent pas) mais fais une effort, essaye de réfléchir. Si, tu peux y arriver toi aussi. Avant d’écrire.
      Ou alors c’est que tu es encore un des ces trolls du sud qui viennent pour violer notre or vierge?
      Hein? Avoue… hahahaha

      • Bobo dit :

        Momo le casseur de c….ailloux en chef ! Ah les dégâts du confinement, sors un peu parce que tu dérailles là ! Et c’est Bobo des beaux quartiers de Bruxelles mon grand !!! tu saisis le précipice qui nous sépare ?

        • EBM dit :

          @ Bobo nous le saisissons tous et constatons que tu es au plus profond de ce précipice…

      • Fred dit :

        @ Momo

        Momo, tu ne cache pas tes origines toi au moins : Momo = Mohamed :o)
        Ceci dit, il n’y a aucune honte à s’appeler Mohamed, mon grand.

  15. Raymond75 dit :

    « un avion de patrouille maritime Atlantique 2 alors en vol ainsi qu’une paire de Mirage 2000D et une patrouille d’hélicoptères Tigre sont intervenus », avec un succès remarquable : 18 motos (et leur équipage) neutralisés au milieu du désert … Il est interdit de rire.

    • blavan dit :

      On ne peut détruire que ce que l’ennemi possède dans une guerre asymétrique . Nos voyous de banlieue en France sont mieux équipés, c’est sans doute pourquoi on ne peut pas les neutraliser.

    • Pravda dit :

      3 militaires descendus ainsi qu’une centaine de civils, vous auriez préféré ?
      Je n’arrive toujours pas à comprendre votre intérêt pour la chose militaire, votre conception de l’Armée date des années 50, vous n’arrivez pas à comprendre la difficulté de chasser (sans faire de dommages collatéraux) du djihadiste sur une superficie gigantesque, et vous encensez nos ennemis actuels et futurs.
      À votre âge, il serait bon d’arriver à reconnaître vos amis, vos alliés (qui ne sont pas forcément des amis), de vos ennemis, et surtout d’arrêter de chercher à basher votre propre armée.

    • Polymères dit :

      Cela devient épuisant de voir que certains ici, comme vous, n’ont de cesse à vouloir critiquer chaque chose réaliser.
      Ces mêmes personnes sont là, à dire que notre « bilan » par rapport aux moyens utilisés est tellement ridicule qu’on ferait mieux de ne rien faire.
      Toujours avec ce même regard « financier » de la guerre ou ils sont là, à dire qu’il faut rentrer pour faire des économies et s’acheter des armements qui ne serviront à rien. On a l’impression que pour eux, le coût d’un équipement entre en jeu uniquement lorsqu’on les utilise en opération et qu’il faudrait les rentabiliser par rapport aux coûts des matériels en face. Allant parfois à donner l’impression qu’on fait la guerre à des pick-up ou des motos et non aux hommes qui sont dessus, allant calculer le prix d’une bombe pour voir si elle « vaut » le prix du véhicule qu’elle détruit. Oubliant l’intérêt militaire, oubliant l’ennemi et ses capacités de nuisances.

      Ces individus comme vous, font-ils aussi le bilan des armes qui ne servent jamais? Qui sont en France? Quel bilan pour notre marine ces 50 dernières années? Combien de milliards, combien de moyens pour faire des ronds dans l’eau? Quel bilan pour un Rafale qui vole au-dessus de la France? Pour des chars sur un camp d’entrainement?
      Pourquoi donc dès que nous utilisons les moyens que nous avons en opex, que nous consommons des munitions en opex plutôt qu’en France quand elles ne sont pas détruites après péremption, on entre immédiatement dans une logique de « gaspillage » de moyens, de « pertes » ou il y a une nécessité de rentabiliser financièrement les actions menées? Vous imaginez qu’on a acheté ces moyens juste pour cette frappe? Ce sont les moyens de l’armée française, ils sont déjà payés, ils servent en opération comme ils serviraient 40 ans à attendre une hypothétique guerre qui n’arrivera pas. Mais qu’on arrête de faire passer une sortie d’aéronefs comme un truc « exceptionnel » qui doit se rentabiliser, l’armée n’est pas une entreprise qui produit de l’argent, l’opération militaire n’est pas destinée à rapporter de l’argent, si vous ne le comprenez toujours pas, c’est qu’il y a un problème.
      Vous avez une logique militaire absurde, je vous le dis. Vous voulez « rire » de ce bilan mais vous serez aussi le premier à réclamer des moyens pour nos armées au premier événement ou l’on comptera des morts car on aura décidé de se passer de moyens afin de se mettre à niveau de l’ennemi. Nous avons une supériorité militaire sur l’ennemi, cela vous dérange t-il à ce point? Cette supériorité offre un bilan qui est largement en notre faveur et croyez bien que là ou vous, cette supériorité vous pousses à mépriser et à tirer vers le bas nos moyens engagés, d’autres pays du coin, qui payent bien plus le prix du sang que nous, ne se joindront pas à votre franche rigolade au regard de leurs pertes humaines.
      Dîtes le nous si vous voulez que l’armée française se battent à mobylettes et si vous estimez préférable des combats au sol qui mettra des visages sur nos pertes plutôt que des euros sur les pertes adverses.
      Donc à défaut de comprendre ce que vous ne voulez pas comprendre, de changer votre comportement, fermez là par respect à ceux qui se battent et qui n’ont pas envie de mourir pour satisfaire une équation financière et matériel que vous jugez acceptable pour ne pas en rire. Des personnes comme vous, sont des plaies pour l’opinion public en rapport à nos opérations militaires, toujours dans la critique, quand il n’y a pas de morts, on a trop de moyens par rapport au bilan, quand il y a des morts, nous n’avons pas les moyens de continuer et il faut rentrer, le défaitisme et la petitesse jusqu’au bout qui ne mène à rien. Mais sans doute que ce « rien » est votre « tout »? C’est sans doute votre combat idéologique? Peut-être travaillez vous à rendre inutile la France à travers le monde et à rendre inutile ses moyens militaires pour qu’ils moisissent en France?
      Nous avons une armée, nous avons acheté des armements, des munitions, nous les utilisons, point.
      Personnes ne se vante d’un bilan, ne travestissez pas la communication de l’armée sous votre regard personnel, car vos critiques pousseront bientôt à supprimer la communication de la même façon qu’on se refuse à évoquer désormais clairement des bilans. L’exploitation à mauvais escient de ces bilans, peut se faire du côté adverse, mais aussi chez nous, vous y participez, vous exploitez ces bilans systématiquement dans un objectif de critiques négatives, toujours à chercher un scandale, un mépris.
      Mis bout à bout, vous comme d’autres, vous avez une influence sur une opinion publique (même petite), par contagion, vous êtes peut-être même qu’un perroquet d’une idée qui se partage et à laquelle vous adhérez, mais en tout cas, vous finissez par vouloir faire croire que le combat n’en vaut pas la peine, qu’il faut rentrer, arrêter les frais ou réduire nos moyens engagés. Sauf que le problème, c’est que derrière, je le dis, vous serez le premier a critiquer les conséquences d’un désengagement, d’un renoncement.

      • Raymond75 dit :

        Cette guerre ne sera pas gagnée, tout comme les précédentes OPEX, tout comme la destruction de l’état libyen n’a apporté que confusion et catastrophes, tout comme la guerre d’Afghanistan n’a abouti à rien.

        Je n’ai pas d’autorisation à vous demander pour exprimer une opinion largement partagée, y compris par de nombreux militaires (cf certains commentaires).

        Les attentats en France (plus de morts civils que de militaires en 20 ans) proviennent de l’Europe. Ce sont les services de renseignements en France, en Europe et chez nos alliés (à condition qu’ils ne jouent pas double jeu) qu’il faut renforcer, et enfin mettre des règles strictes à l’immigration extra européenne.

        Il s’agit d’un problème dû à l’impuissance des politiques et il n’y a pas de solution militaire, à moins que vous pensez contrôler toute l’Afrique et le Moyen Orient, après avoir contrôlé le Sahel granrd comme l’Europe.

        Les civils avaient dit que vous ne pourriez pas gagner en Afghanistan, ils attendaient une solution politique en Libye qui n’est pas venue ; ils vous disent que vous ne gagnerez pas au Sahel. Les civils ne sont pas plus stupides que vous, et ils ne se croient pas obligés de justifier n’importe quel ordre.

        • Momo dit :

          Raymon75, comme JYV58, comme Thierry Moussa Mokhtar, comme Maxime, come bobo, tous des nazes qui sont tellement nuls comme trolls qu’on les voit à des kilomètres.
          Franchement vous faites honte à la profession, vous êtes tellement nuls que vous nuisez à votre minable cause pour laquelle on n’irait même pas au WC.

        • Polymères dit :

          « Cette guerre ne sera pas gagnée »
          Absolument vous avez raison, non pas qu’on va perdre mais qu’on ne gagnera pas, car ce genre de guerres ne se termineront pas comme d’autres, par un traité ou celui d’en face reconnaitra sa défaite.
          Au même titre qu’on peut dire que la police a perdu son combat contre les voleurs dès lors qu’il y a un vol. Elle attrape en vain des voleurs, mais il y en a toujours d’autres qui viennent derrière et ça fait des siècles que cela dure.
          Dois t-on en conclure que la police ne sert à rien et qu’elle devrait jeter l’éponge dans son combat contre les voleurs en raison du fait qu’il y ait perpétuellement des vols qui continuent? Pourra t-elle un jour dire qu’elle est victorieuse par la capitulation d’un chef des voleurs qui viendra mettre fin à tous les vols? Bien sûre que non.
          Pourtant le travail de la police, même s’il ne met pas fin aux vols et aux voleurs, permet d’en réduire l’ampleur et de punir des commanditaires et parfois même de rendre ce qui a été volé.
          Vous pouvez dire que ça n’a rien à voir, pourtant le combat asymétrique contre le terrorisme est dans la même idée. Il faut s’enlever de la tête le contexte de « gagner » tel qu’on l’imagine dans des guerres classiques. C’est un combat permanent, que les armées mènent mais que les forces de l’intérieur mènent également ici. Ce combat est d’éviter que ça parte dans des proportions beaucoup plus importantes. La paix ne se gagne pas en quelques temps face à ce genre d’ennemis, pas plus que de nombreuses régions du monde sous l’autorité d’un pays les ayant parfois plusieurs siècles auparavant conquis, ont encore des mouvements de résistances et de défiances.
          Ce sont des guerres sans fin et ou il n’y a pas un jour de victoire qu’on va célébrer car comme les voleurs, ce sont des combats non conventionnelles, individualistes et idéologiques et non des armées d’états dont leur chef reconnaitra ou négociera sa défaite.

          Malheureusement beaucoup ne le comprennent pas, beaucoup imaginent qu’il y a un jour de victoire à atteindre pour juger d’une réussite d’une guerre, qu’il y a un traité de reddition à atteindre ou qui s’imaginent qu’on va devoir tuer tous les ennemis jusqu’au dernier. Mais ce n’est pas en voyant qu’il y a encore des ennemis, qu’ils peuvent agir, qu’il faut se dire que tout ce que nous faisons ne sert à rien et autant partir aujourd’hui pour éviter de perdre du temps et de l’argent. Sauf que non, la réalité de ne rien faire ne sera pas la même sur le terrain, elle peut être bien pire et c’est ce que nous cherchons à éviter.
          L’objectif actuel de Barkhane, n’est pas d’avoir un jour de gloire ou le président français va annoncer la grande victoire contre le terrorisme et ou nos troupes, rentrant du mali défileront en vainqueur sous l’arc de triomphe. L’objectif est d’empêcher que la « faillite » des états du coin, la capacité à pouvoir gérer leur situation et éviter l’émergence d’un califat islamique terroriste qui engendrera bien des problèmes. Nous avons empêché le Mali de sombrer dans cet état de faillite et ou des groupes terroristes auraient disposés librement d’un territoire avec personnes qui ne va les combattre. Dois-je expliquer les conséquences de cette liberté de manoeuvre à des groupes terroristes ou vous êtes assez clairvoyant pour l’imaginer?
          Ne voyez pas que le bout de votre nez et comprenez bien notre objectif, n’en définissez pas un qui soit d’emblée inatteignable et impossible pour vous conforter dans votre idéologie défaitiste.

          L’Afghanistan a été un conflit américain, la France aura apportée une aide dans l’optique des attentats du 11 septembre ou un groupe terroriste, Al Quaida, y trouva ses aises de faire ce qu’il voulait et d’y organiser l’attentat aux USA. Donc vous voyez bien, qu’avec le terrorisme internationale, les problèmes ne restent pas sur place et ce terrorisme islamiste a idéologiquement l’occident comme ennemi à combattre.
          Mais l’échec de l’Afghanistan, aujourd’hui vous le voyez sous une stupidité militaire de l’avoir continué, dans quelques années, je vous l’assure, vous serez parmi ceux qui critiqueront l’échec militaire, qui le regretteront car ils en verront les conséquences concrètes et non les « bénéfices » de l’économie financière et militaires. De la même façon qu’on a beau avoir contestée l’invasion américaine de l’Irak, leur présence était devenue fondamentale dans la sécurité du pays. Par soucie de lassitude et de mettre fin aux dépenses, ils voulaient rapidement se désengager. Derrière on a vu le résultat avec Daesh, on en voit encore le résultat et ce n’est pas terminé. C’est un ennemi à contenir sur des années, des générations, comme ça l’a toujours été dans l’Histoire militaire. Mais bon aujourd’hui l’aventure militaire se fait la montre en main et au bout de 6 mois, on est déjà embourbé. Mais ceux qui disent cela ne savent pas différencier la guerre d’une pacification, gagner la paix et plus compliquée que gagner la guerre. Dans notre empire coloniale, vous pensez que notre armée était inactive après avoir débarquée? Voyez les algériens, 130 ans d’occupations n’ont pas été suffisants pour éviter la guerre qu’on a connue.
          Il est donc impératif de comprendre qu’au Mali, nous sommes bien plus dans une guerre de pacification, mais nous rechignons à engager un tel terme, pour ne pas raviver l’esprit coloniale, pour qu’on reste détachée et en aide d’un gouvernement local, d’une armée locale. Notre réussite n’est pas d’arrivée à créer un Mali ou il n’y ait plus aucun crimes, aucun trafics, ce genre de choses sont déjà impossibles à réaliser chez nous, qu’il est faux de croire qu’on cherche à l’imposer ailleurs et que c’est cela notre objectif avant de partir. Non, je le redis, le but c’est que les états persistent et puissent être capable de contenir et maitriser leurs menaces, il ne faut pas se dire que même après un retrait français, qu’à chaque attaque armée, chaque mine qui explose au Mali que c’est la preuve de notre échec.
          Des états qui soient à même de lutter contre ces menaces, qu’ils subissent des pertes pour y arriver n’est pas un problème, tant qu’ils y arrivent et évitent que la situation n’empire. Notre victoire c’est cela et elle n’est pas du tout la guerre ingagnable que vous essayez d’imposer dans votre réflexion, car vous ne savez tout simplement pas ce que nous faisons sur place, vous idéalisez une victoire qui ne s’inscrit pas dans une lutte sur la durée, vous idéalisez une victoire « claquement de doigts » ou du jour au lendemain, le Mali deviendrait un havre de paix et de prospérité sans égal dans le monde.

          La solution « politique » qui amènerait cette paix et cette victoire « claquement de doigts » est simple à dire et à demander. La solution miracle pour ceux qui n’ont pas à négocier et qui sont de simples observateurs. Maintenant vous pouvez toujours m’expliquer ce que vous proposerez à Al Quaida, Daesh et compagnies pour trouver la paix et voir ensuite leurs revendications pour voir si vous pouvez les accepter.
          En tout cas je le redis, les talibans vous offriront l’occasion de comprendre que l’accord politique avec eux, ça ne va que dans un sens, le temps que les américains se cassent, derrière ils feront la guerre et non la paix avec les autorités de Kaboul. Vous voulez qu’on parie combien?

        • Pravda dit :

          Toujours pas compris que l’Armée est aux ordres du pouvoir ? Prenez votre courage à deux mains et allez voter.

        • Raspoutine dit :

          @Raymond75,
          Les attentats de 2015 en France ont été lancés et coordonnées à partir du Moyen-Orient (en partie du côté de Raqqa). Et les attaques (entre autres contre nos ressortissants) en Afrique de l’Ouest depuis le Sahel … nul besoin de vous parler aussi de Boko Haram qui n’attend personne pour s’étendre sur le continent africain …
          Le renforcement du renseignement et les règles à l’immigration (qui existent déjà pour nombre d’entre elles) ne sont qu’une partie du problème… vous ne le voyez sans doute pas comme cela, mais Barkhane permet d’aider les pays de la zone à se défendre et à s’organiser pour répondre à un grave pb de sécurité. Encore faut-il qu’ils veuillent s’aider eux-mêmes (je parle là des dirigeants et décideurs de ces pays)…

          • blavan dit :

            Quel angélisme. Certes nous ne perdrons pas cette guerre, mais nous ne la gagnerons pas dans le temps puisqu’en 2050, le Nigéria sera autant peuplé que toute l’UE. La victoire contre l’islamisme passera par une reconquête de nos lois françaises sur les frontières en s’affranchissant des règles de l’UE. Il faudra passer également par référendum pour contourner le conseil d’Etat et le conseil Constitutionnel qui bloquent toute mesure protectionniste s’appuyant sur la constitution .

  16. CortoM dit :

    Heureusement il y a des mercenaires qui ont été recrutés en Afrique du sud pour remettre de l’ordre

  17. Ulysse dit :

    C est le tonneau des Danaïdes et le CEMAT le sait bien. Compter les adversaires neutralisés comme indicateur de Barkhan en montre bien les limites. L action de la France actuellement fait elle évoluer favorablementl le rapport de force politico militaire sur place ?
    Le sujet est dorénavant de savoir partir sans créer un vide qui réduira a néant les faibles gains obtenus.

    • dolgan dit :

      Combien de région maliennes sont administrées par les djihadistes? 0

      Combien de villes sont contrôlées par les djihadistes? 0

      Donc sans aucun doute, l’action Française a permis de faire évoluer très favorablement la situation et elle permet de maintenir cet état de fait. Le problème se trouve dans l’incapacité des Maliens à rétablir leur autorité politique et sécuritaire si on se retire du terrain. Si vous connaissez une recette miracle pour qu’ils y parviennent, les autorités Françaises sont preneuses.

      • ULYSSE dit :

        @Dolgan. Irrascible ! Pas s’énerver…. Personne n’a de solution miracle, sinon, il faut espérer qu’elle serait mise en oeuvre. Mais force est de constater, et vous le confirmez par votre propos, que si la France s’en va , retour à la case départ….donc la situation n’a pas évolué….Maintien sous oxygène, dès que l’oxygène est coupée, mort du patient.

  18. Jean-René dit :

    Un aviateur averti pourrait-il nous calculer à combien revient la neutralisation d’un binôme de terros avec sa moto compte tenu du prix de l’heure de vol de l’Atlantique, du Reaper, des Mirage 2000, des Tigre, du coût des munitions, etc. ?

    • PK dit :

      Beaucoup moins cher que le même terro à abattre en France…

    • Plusdepognon dit :

      @ Jean-René
      Cet article a valu à son auteur quelques remarques :
      https://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2007-1-page-191.htm

    • Momo dit :

      Jean René, tu es sûr que c’est ton nom? Regarde ton permis de séjour, tu me rappelles les propos d’un jy58 ou quelque chose comme ça….

      • Fred dit :

        @ Momo

        Momo ? Tu es sûr que c’est ton nom Mohamed ?
        Ceci dit, il n’y a aucune honte à s’appeler Mohamed mon chéri.

    • themistocles dit :

      Il faut compter environ 24000 euros l’heure de vol, hors dépense d’armement pour l’ATL2. Un petit peu moins pour le M2000. Je sais que l’heure de vol de Tigre est assez chère du fait de sa fiabilité déficiente mais je n’ai pas la valeur.

    • ULYSSE dit :

      la moyenne serait de 1 millions d’Euros par djihadiste.

    • Pravda dit :

      Moins cher qu’un terro en prison (à 30k€ par an), plus le procès, plus les dégâts possibles dans la population. Et au moins il ne récidivera pas.
      Moins cher que des millions de migrants à gérer si la BSS tombe.
      En gros, dans les 100k€ de l’heure pour l’ensemble, mais pour info même une armée qui ne dézingue pas du terro doit s’entraîner, faire tourner ses engins, détruire les stocks périmés de munitions etc… donc autant utiliser pour « la bonne cause ».

    • dompal dit :

      @ Jean-René,
      Ce que vous (et bien d’autres) n’arrivez pas à comprendre c’est que l’armée française achète du matos pour s’en servir.
      Donc faire tourner des zincs ou hélicos dans la ciel de France et tirer sur des cibles en carton au champ de tir du coin a pratiquement le même coût que pour dézinguer 3 gus en mobylette dans le désert.
      Le prix des munitions étant strictement le même et payé depuis longtemps….. et puis faut les utiliser car elles ont une durée de vie limitée, alors autant le faire de façon utile…..pour ne pas dire, joindre l’utile à l’agréable ! 😉

    • EBM dit :

      @ Jean René la guerre n’est pas faite pour être rentable et tuer ses ennemis n’a pas de prix. Ce qui nous coûterait cher c’est si ces ennemis accomplissaient leur projet de conquête.

      Ensuite déployer plus de fantassins coûterait moins cher le djihadiste tué et serait beaucoup plus efficace, mais coûterait plus cher en logistique.

  19. Contractor dit :

    Cela dépend de ce que l’on entend par contrôle… Si c’est avoir un drapeau sur un bâtiment, effectivement 0. Mais si on considère d’autres facteurs tels que liberté de mouvement, influence etc alors là, ça change : Abeibara (via le député Ag Bibi), Tessalit, Tombouctou et son Emirat, Bourem (via le député Ould Mataly), Tarkent (via son maire Baba Ould Check), Gao (où ils arrivent à équiper des VBIED sans que personne n’en sache rien) Nampala, le Gourma, zone Ansongo – Menaka, Est de Djebock par exemple. Ca commence à faire beaucoup.