Le déploiement de 250 soldats belges au sein de Barkhane est encore loin d’être acquis

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. astracity dit :

    pour les belges y’en a plus! pour les belges y’en a plus …

    • Auguste dit :

      Injustice de l’Histoire.A Camerone, les Belges,avec les Français,étaient les plus nombreux.

      • Edouard Gomis dit :

        Encore des pilleurs européens en Afrique.
        ils s’enfoutent les manifestations au Mali.

        • MAS 36 dit :

          « vae victic » = « malheur aux vaincus ». Vous avez quel grade dans l’armée Malienne ?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Encore des pilleurs européens en Afrique.
          ils s’enfoutent les manifestations au Mali. » En Afriques su vous retirez vos « pilleurs » il reste un paquet de branquignols!!!! Comme vous?

        • Vinz dit :

          Les Africains supplient pour qu’on les pille ; donc par charité on les pille, ce qui leur permet d’ouvrir des comptes bancaires. A l’étranger. Pas fous.

          • Ushijima-kun Yamikin dit :

            pillé 400 milliards € par an, tous les africains peuvent installer en France et recevoir les allocations.
            https://www.youtube.com/watch?v=iPej3qEhsOo&t=20s

          • albatros24 dit :

            A Ushijima-kun Yamikin LE MENTEUR ANTI FRANCAIS : Le franc CFA est arrimé à l’euro selon une parité fixe garantie par la France. En contrepartie, les pays de la zone franc ont l’obligation de déposer 50 % de leurs réserves de change au Trésor français sur un compte rémunéré. Tous les ans, la Banque de France reverse les intérêts obligataires de leurs réserves aux pays africains. C’est aussi en France que sont imprimés les billets de francs CFA.
            Le système garantit aux pays africains concernés la possibilité de convertir le franc dans n’importe quelle autre devise ainsi que la stabilité de la monnaie. Comme le franc CFA est indexé sur l’euro, de brusques dévaluations ne sont pas possibles3. De plus, le système permet des transferts de capitaux à l’intérieur de la zone monétaire libres et gratuits.
            Contrairement à ce qu’affirment certains critiques, l’État français ne fait pas usage des fonds africains déposés à la Banque de France et les États de la zone franc ne paient pas d’impôt « colonial ». Par ailleurs, le Gouvernement français n’oblige pas les États membres de la zone franc à utiliser le franc CFA. Ceux-ci sont libres d’abandonner le franc CFA pour fonder leur propre monnaie : c’est le choix que fit la Guinée en 1960 en créant le franc guinéen, la Mauritanie en 1973 en créant l’ouguiya, le Mali, entre 1962 et 1984, en créant le franc malien ou Madagascar à partir de 1972.
            En 2018, le PIB total des 14 pays membres des deux zones francs CFA s’élève à 222 milliards de dollars (USD), une valeur équivalente à 8 % du PIB de la France. Donc pas 400…

          • Ushijima-kun Yamikin dit :

            @albatros24
            Professeur Mamadou Koulibaly a expliqué comment la France arnaqué l’Afrique en utilisant le franc cfa.
            https://www.youtube.com/watch?v=LBrpcYBSa-k
            je crois bien un homme bien éduqué.
            ancien PDG de ELF Loïk Le Floch-Prigent a décrit comment la France vole l’Afrique,
            -déployer des soldats dans ce pays pour protéger le président corrompu,
            -ce président donne toutes les ressources de son pays à la France, pour partager les intérêts entre lui et la France, ses intérêts deviennent de l’argent dans son compte bancaire en France ou Suisse.
            c’est clair ?

          • v_atekor dit :

            Ushijima-kun Yamikin : D’abord le PIB des pays en franc CFA représentent 8% du PIB de la France soit 200 milliards, je vois mal comment le dépôt serait de 400 milliards par an, et la France n’utilise pas ces fonds.
            .
            Et enfin, les discussions pour supprimer ces liens tombent régulièrement à l’eau à cause de certains pays africains. Les pays qui ont voulu quitter le Franc CFA l’ont fait, et certains qui n’en faisaient pas partie l’ont rejoint. Donc peut être les choses sont plus compliquées…
            .
            Un jour arrivera, assez tôt, où la convertibilité ne sera plus garantie par la France (la France a des pressions Européennes dans ce sens, car ça veut dire que l’€ garanti les monnaies africaines). Ce jour là, on verra des porteurs changer les CFA contre des € et être riche le lendemain à cause de la baisse de la monnaie consécutive à l’achat d’€ qu’ils ont préalablement organisé…
            .
            Si j’étais dirigeant d’un de ces pays, j’appellerais à la fin de la convertibilité d’abord pour m’enrichir massivement.
            .
            Avec la fin de la convertibilité – qui arrive à grand pas – il y a un risque réel d’un « casse du siècle » en Afrique. Vous êtes prévenu, à vous de gérer ça correctement. Des pays y sont arrivé, mais pas tous, loin de là.

          • Yannus dit :

            @ Ushijima-kun Yamikin
            Comme disait le président Ivoirien Safiou-Oumorou:
            Mieux vaut vivre libre dans la pauvreté qu’esclave dans l’opulence.
            Cette citation devrait être enseignée en Afrique pour dissuader les migrants africains au départ.
            Après, plutôt que de s’enliser au Mali qui nous est hostile, peut-être devrions nous recentrer nos efforts sur les pays qui nous sont amicaux.

        • Castel dit :

          Il n’y a quand même pas grand chose à piller au Mali !!

    • jo dit :

      Vous n’arrivez pas à la cheville des soldats belge, j’ai eeffeffeeffectué quelques opérations avec des para belges et je peux vous assurer que ce sont de tres bon soldats!!!
      Et eux au moins ce ne sont pas des langues de vipères!!!

      • tartempion dit :

        Voila un officier qui représente bien l’armée belge et qui pourrait vite devenir indispensable dans le schéma organisationnel de l’opération barkhane …..La seule condition serait que le gouvernement belge consent à nous l’envoyer. En cas de conflit de très haute intensité , on pourrait aussi faire appel à la légion grolandaise .
        https://www.youtube.com/watch?v=Z_aywfY2zz8&ab_channel=XavierTytelman

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Et eux au moins ce ne sont pas des langues de vipères!!! » Et vous? Vous ne seriez pas un peu ………………… langue de pute?

      • albatros24 dit :

        Ce n’est pas tant le soldat belge (le plus brave des gaulois selon Julius Caesar) individuellement que les conditions de son engagement qui ne sont pas fiables du tout (voir l’opération à Kolwézy)

      • Castel dit :

        C’est sûr qu’ils ne doivent pas se dire grand chose entre eux, vu que les Wallons ne comprennent pas le Flamand, et que les Flamands font semblant de ne pas comprendre le Français !!

    • jyv58 dit :

      Il y avait eu un titre très dur pour les parachutistes belges en première page de Charlie Hebdo à la suite de l’opération française sur Kolwezi. Je n’ose citer pour ne pas gêner la ceux qui vérifient les contenus, mais j’ai retrouvé sur internet. C’était le numéro 398 du 25 juin 1978. Justifié ou non je n’ai jamais su. Et quelle autorité avait pris la décision de retirer les troupes

    • Starbuck dit :

      Se sont des tireurs aux culs…
      Absolument rien à espérer de ce ramassis européen

  2. Clavier dit :

    Forcément, à force de leur dire qu’il n’y en a plus …..ils ne veulent pas se déranger !

    • Auguste dit :

      Quand au « G5 Sahel » Macron dit: »l’option du retrait a été mise sur la table »,ça n’encourage pas non plus

  3. Bagration dit :

    « Mais, effectivement, il n’y a pas de décision aujourd’hui. Je pense que c’est prématuré. Nous avons demandé des analyses militaires complémentaires pour ne prendre aucun risque »

    Plus que jamais on se rend compte du gouffre qui sépare culturellement la France du reste des pays européens, en matière d’opérations extérieures. L’idée d’intervenir militairement sur le terrain (boots on the ground, comme on dit), en prenant des risques, et ce hors du cadre de l’Otan, rend tous ces pays extrêmement frileux. A quelques honorables exceptions (je pense aux 95 Estoniens déployés au Mali au sein de Barkhane et de Takuba).

    Concernant Takuba justement, un grand flou règne encore sur la date de déploiement effectif des contingents suivants. Les Suédois devraient être là en janvier 2021, mais quid des contingents Tchèques et des Italiens, dont la validation parlementaire est entérinée ? Outre le coronavirus qui a fait passer le sujet au second plan, je soupçonne que le coup d’état d’août au Mali ait considérablement refroidi les ardeurs de ceux qui étaient prêts à nous aider sur le terrain. Sans parler de la libération massive de terroristes en octobre.

  4. Gros-Bill dit :

    L’armée française remporte des victoires tactiques en BSS mais le gouvernement français n’a toujours pas l’ombre d’une stratégie au bout de 10 ans là bas.

    J’espère sincèrement que la Belgique n’ira pas s’embourber au sahel pour jouer au voisin sympa alors que dans les conditions actuelles (pas de stratégie = pas de plan = pas d’objectifs = pas de victoire possible) il n’y a RIEN à espérer d’un engagement là bas.

    • Meiji dit :

      D’ici que la décision soit prise, on aura 23 soldats Belges au Sahel en 2025.

    • Mat49 dit :

      @ Gros bill

      Même si je n’approuve pas cette stratégie il est faux de dire que la france n’en a pas. Celle affichée par le gouvernement est la suivante : affaiblissement par Barkhane des insurgés en parralèlle de la création d’armées de contre insurection locales au Niger et au Mali notamment. Puis retrait des français quand les armées locales sont à même de se débrouiller seules.

      Cela ne peut pas fonctionner pour moi mais c’est ce qu’affiche la France.

      Des plans opératifs ça il y en a compte tenu des opérations lancées.

      Enfin des armées régulières ont battu des insurections quand elles étaient beaucoup plus nombreuses. Donc si nous y mettions les moyens rien ne dit que les quelques milliers de combattants ennemis s’en sortiraient.

      • Vinz dit :

        « Celle affichée par le gouvernement est la suivante : affaiblissement par Barkhane des insurgés en parralèlle de la création d’armées de contre insurection locales au Niger et au Mali notamment. Puis retrait des français quand les armées locales sont à même de se débrouiller seules. »

        En gros la même stratégie qu’au Viet-Nam et qu’en Afghanistan. C’est très encourageant.

      • igor340 dit :

        ce n’est pas le volet militaire dont les résultats terrain sont l’aspect le plus inquiétant dans l’opération BARKHANE : les généraux commandant ces opérations ont aussi une feuille de route pour faire respecter entre les différentes ethnies et parties les accords d’Alger …. l’aspect politique de ces opérations s’accompagne évidement d’un volet humanitaire. Les résultats de BARKHANE ne se jugent pas à l’aune du nombre de motos et d’armement que vous détruisez au sol…sinon effectivement, il faudrait sérieusement se poser la question pourquoi nos forces de 5ème Gén ne parviennent toujours pas à régler la feuillure à quelques centaines de gus…le constat apparent sur le résultat synthétique de cette opération serait dans ce cas le suivant : une force comme la notre permet de garder le curseur de menace asymétrique à un niveau politiquement correct (sous entendu : que les médias occidentaux ne fassent pas état d’une dégradation trop rapide et visible de la situation) .. mais ne peut en aucun cas la battre militairement. ….Quelque part surprenant que ce RETEX de l’Humanité – quasi intemporel- ne nous empêche pas de remettre systématiquement « une pièce dans la machine »…et que dire des politiques qui signent eux les chèques, incapables de rabattre les cartes quand cela s’avère clairement nécessaire???

    • Bouli dit :

      Bien sûr que si on a à y gagner : de l’expérience, de l’aguerrissement et faire notre part du combat.

      Il est temps de sortir nos militaires de la rue et de leur donner des vraies missions

      • Gremlins dit :

        +1

      • Vinz dit :

        Certes, mais ça nous coûte un surplus d’1 milliard par an qui ne sont pas disponible pour l’équipement, la R&D, les rénovations diverses – sans compter l’usure prématurée.

    • MAS 36 dit :

      Comme le disait Staline pour la bataille de Stalingrad,  » plus un pas en arrière  » . Et bien là pour la défense de notre mode de vie , pour faire simple notre liberté et notre République plus un pas en arrière !

      Ils portent le fer chez nous , nous portons le fer chez eux. On ne gagne que les combats que l’on mène. Il s’agit d’une guerre de longue haleine, d’autant plus longue que la France paraît bien seule. Vous avez raison surveillez bien Molenbeek il y a déjà de quoi faire.

      • Mat49 dit :

        @ Mas 36 +1

      • Vinz dit :

        Ils ne portent pas le fer chez nous, c’est nous qui l’apportons chez nous.

      • Czar dit :

        commence par porter le fer chez toi, guignol t’es même pas foutu d’expulser les jihadistes de seine saint denis mais tu veux régenter le sahel,

        le bouffon franchouille dans toute la splendeur de ses cocoricocus lamentables

        plus d’arabo-africains chez nous = plus de djihadisme ça rentre dans ta cervelle de dindon ?

        gna gna gna la raie publique avec moktar et boubacar moktar et boubacar ils croient à la même chose que le djihadiste

        https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/09/116646_Rapport_Ifop_le_Point_FJJ_2019.09.11.pdf

        l’IFOP c’est du délire complotiste pour le coup ?

        tu fais QUOi contre eux s’ils enfreignent pas explicitement la loi ?

        rien, évidemment : tu les laisses juste proliférer avec le système social en attendant qu’ils soient assez nombreux et influents pour effacer d’un trait et tout à fait démocratiquement ta république veule et volontairement aveugle, à la romaine.

        • MAS 36 dit :

          Attention votre bile brune va vous étouffer. J’éviterai de vous appeler Charlot, j’insulterais Charlie Chaplin. Apparemment les mots République et Démocratie vous donnent de l’urticaire, il y a un nom pour cela, mais difficile a assumer, n’est-ce pas.
          Nous comptons sur vous pour expulser les fascistes-islamistes de Seine Saint Denis. A votre décharge il est vrai que c’est difficile derrière un écran. Peut-être même qu’il y aurait des accointances vu la haine partagée pour la République Française et la Démocratie.

          Lecteur assidu de « Je suis partout » sans doute , vu le vocabulaire utilisé. Il me semblait pourtant que sa parution avait cessé.

          Sinon pour le renfort de l’armée Belge vous en pensez quoi ?

  5. Edouard dit :

    Ceci dit, si c’est pr être au contact 3 mois… juste le temps de devenir vraiment opérationnel.
    Sans compter qu’en plus, risquer d’avoir un tué, électoralement parlant, c’est risqué pr les, politiques.

    J’aimerais connaître les motivations des ces troupes qui ne font que de la formation et du soutien..
    Ça doit être sympa le métier de soldats

    • Naoned 46 dit :

      La motivation de l’armée belge est effectivement un gros souci
      Compte tenu des missions proposées grosses difficultés de recrutement si bien que des recrutements européens sont envisagés
      Par ailleurs certaines compagnies sont en sommeil faute d’effectifs et enfin 2021 va être compliqué car beaucoup de départs à la pension comme ils disent et pas beaucoup de candidats
      Situation similaire dans la Bundeswehr qui ne fait que de l’instruction et où la motivation n’est pas toujours au rendez-vous
      Rappelons la réponse de la ministre de La Défense à certains qui se plaignaient je cite: si vous voulez vous battre il y a la Légion Étrangère « 
      Malgré tout la solde allemande aide ce qui n’est pas le cas côté belge

  6. Thierry HENRY dit :

    La Belgique de mes ancêtres avait plus de couilles !

  7. Thierry dit :

    Les belges devraient éviter l’opération Barkhette de frite, une galère au goût épouvantable dans lequel la France de Macron s’est englué avec de l’huile jusqu’aux sourcils, pour ne pas finir en saucisses comme leurs homologues français dont le pays se contrefiche.

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Faut-il vous rappeler Thierry que cette guerre à été initiée par Hollande et non.par Macron.
      Je sais.que vous aimez bien l’accuser de tous les maux, mais à un moment faut savoir aussi s’arrêter, respirer un bon coup, et arrêter de penser détester Macron à tout bout de champ. C’est le Président élu. Il a hérité de cette situation en Afrique. Les militaires font de très jolis coups. On sait qu’on ne pourra pas rester éternellement. On sait que les armées locale (à part le Tchad) sont et seront incapables.
      Votre « galère épouvantable », c’est l’Afrique.
      Alors ok, partons… Mais faudra pas venir pleurer quand ça aura empiré…… Là bas, comme chez nous…

      • Thierry dit :

        je crois que cela a déjà empiré depuis longtemps, chez eux comme chez nous.
        Hollande a mis fin à l’opération française en Afghanistan pour rapatrier nos troupes, sauf que c’était pour les envoyer au Mali…

        Si Macron ne se retire pas du Mali alors il assume la catastrophe qui s’y déroule et en est pleinement responsable.

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Catastrophe?
          Vous trouvez?
          Je trouve moi que les.militaires francais font un super boulot avec ses moyens.
          Ce qui est catastrophique, c’est l’etat islamique qui sera mis en place si on se barre. C’est une évidence.

    • Edouard dit :

      On va suivre votre stratégie ….

      Et quand les Djahidistes se seront bien installés là bas et pourront prospérer tranquillement, je ne vous fait pas de dessin sur l’objectif suivant. Et là, il n’y aura qu’un pays qui pourra se regarde dans la glace.
      Je vous rappelle juste que sans les français, les Djahistes faisaient tomber le Mali comme un fruit mure. Ne leur restaient plus qu’à dézinguer les touaregs.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        @Edouard: Faut commencer par les gens qui équipent/forment les extrémistes et leur fournissent de l’argent. Tant que vous ne suivez pas la piste de l’argent et que vous posez des questions désagréables aux « amis qui nous veulent du bien » l’armée est réduite à un « contrôle des symptômes ».

    • Lestrade dit :

      @ Thierry 50 morts en presque 8 ans, une opex pépère en sommes. La population française ne s’en contrefiche pas elle ignore où est le Mali et n’y comprend rien de toute façon.

      Et en Belgique les frites sont très bonnes!

      • Momo dit :

        Personne ne devrait répondre de manière normale au troll Moussa Moktar ‘Thierry’. C’est vous mettre à son niveau et lui donner une image qu’il ne mérite absolument pas.
        Ignorez le ou rappelez simplement ce qu’il est, un troll islamiste nullissime, copain et promoteur des égorgeurs, et cela suffira. Cela éclairera les ignorants.

  8. Chris dit :

    J’espère qu’ils ne bagarreront pas avec les militaires français comme au Gabon

  9. albatros24 dit :

    Baste !
    On a moins besoin des carabiniers et amateurs européens,que de leurs gros porteurs, maintenanciers et fournitures en renfort

  10. pastor dit :

    Que de lachete…Qui peu encore croire en cette europe infeodee aux americains. Comment peut-on penser a une intervention de l ensemble des pays europeens en cas d attaque majeure….Que de naivetes coupables chez nos dirigeants…Nous le payerons cher un jour !

  11. vieux margi dit :

    Loin de moi de critiquer les soldats Belges… Pour rappel à Kolwezi ils sont restés passifs c était leurs ordres, ils ne demandaient qu à participer avec les Français. Encore de nos jours, vu les échanges entre régiments. Mais comme toujours c est les politiques ….

  12. Philippe dit :

    Les voisins et amis belges sont déjà intervenus à nos côtés lors de la bataille de Kolwezi (même si sur le terrain, par manque de concertation, il y a eu quelques difficultés d’identification lors de la prise de…contact puisqu’ils ont commencé par « allumer » nos légionnaires !) :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Kolwezi

  13. breer dit :

    Pas assez de moules frites au menu, dans le désert ….

  14. Loufi dit :

    Y a plus de sous depuis qu’ils ont filé la moitié de leur PIB a Lockheed

  15. scipion dit :

    « J’entends qu’il ne faut pas se laisser aveugler par la France. »
    Que signifie cette phrase?

  16. vrai_chasseur dit :

    HV, engagé dans la légion (GCP 2eme REP), naturalisé français par amour de la France, mort au combat au Mali en 2013
    CVM 3 citations, Defnat or.
    leçon de patriotisme venant d’un belge.
    http://www.dhnet.be/archive/harold-tue-au-mali-fils-de-colonel-belge-51b7e0ffe4b0de6db9924934
    http://www.defense.gouv.fr/fre/actualites/la-vie-du-ministere/in-memoriam-mali-deces-de-l-adjudant-harold-vormezeele

  17. Wrecker47 dit :

    Aussi longtemps que tous ces pays Européens seront sous l’égide de l’OTAN et de leur matériel standardisé ,aucun progrès ne sera possible pour avoir une vraie défense Européenne ,leur défense reposant sur l’aide US en cas de conflit …De Gaulle l’avait bien compris en d’autres temps !
    Après: Giscard comme tous les autres Présidents n;ont jamais rien fait d’utile dans ce sens !…Notre ahuri de service croit au Père Noël et voudrait faire croire à la possibilité d’une Défense Européenne …Il connait mal la Caïda !

    • albatros24 dit :

      VGE a quand même modernisé les armées dès 1975 et c’est un ancien combattant des blindés durant la Seconde guerre mondiale, ce qui n’est pas rien.
      Même si pour le reste …
      Notamment d’avoir refusé de renvoyer ensuite les immigrés qu il avait fait venir massivement (près d’un million) du Maghreb et ensuite sans boulot.
      Je rappelle qu ils avaient été appelés par VGE comme main d’oeuvre temporaire avec des CDD
      et non pour y fonder un foyer et une dynastie d’enfants et surtout petits et arrières petits enfants que nous avons beaucoup de mal à intégrer aujourd’hui Ce que je dis peut choquer, certes mais c’est un fait,