La France et l’Allemagne commandent plus de 2.000 corps de bombes Mk82-EP à Rheinmetall

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

95 contributions

  1. tito dit :

    tres bien, je vois que la France achète de plus en plus allemand et la l’Allemagne français.
    C’est un bon début.

    • José dit :

      Continur ^a rêver avec votre européisme!!!! La France achete ses armes de l’Allemagne tout simplement parce qu’elle n’est pas capable d’enfabriquer!!! C’est difficile a comprendre???? Mon pays aussi peut acheter des armes francaises si elle n’en produit pas!!! Nous avons en Allemagne les meilleurs chars du monde…ca se vend partout dans le monde…L’ *Armee euopéenne est un reve franco.francais qui n’auras jamais lieu!!!! Chez nous c’est le parlement seul qui decide de la guerre et non un Jupiter….

  2. Thierry Gantois dit :

    Est-ce que ça arrive que l’armée allemande commande du matériel français?

      • Czar dit :

        ouais thales…. deutschland

        son un peu moins cons, eux.

        • 에르메스 dit :

          Vous avez été capable d’analyser pour Thales mais vous n’utilisez pas cette même capacité pour Rheinmettal ?
          .
          « This follows a five-year programme of development and extensive testing conducted by RWM Italia SpA, Rheinmetall’s airborne ordnance centre of excellence in Italy, in cooperation with explosives manufacturer EURENCO. »
          .
          Résumons:
          RWM: Italie
          Centre d’excellence Rheinmetall: Italie
          EURENCO(Charge militaire): France
          .
          Vous vous rendez compte du coup que votre commentaire est totalement sans valeur ?

          • Czar dit :

            mon commentaire rappelait que vos cocoricos grotesques quant à ce faramineux contrat dont pas un centime n’ira en fait dans les poches françaises puisque c’est purement le fruit de thales hollande et de sous-traitants teutons étaient totalement hors de propos, ce que votre réponse a confirmé, tout en feignant de s’en défendre.

            merci d’avoir joué

      • Harambe dit :

        C’est juste Thales Hollande… donc hein, niveau valeur ajoutée au final qui arrive en France, c’est pas grand chose… sans parler des technologies qui sont exclusives localement et qui ne sont pas « partagés » vers la France…

        • 에르메스 dit :

          Vous avez été capable d’analyser pour Thales mais vous n’utilisez pas cette même capacité pour Rheinmettal ?
          .
          « This follows a five-year programme of development and extensive testing conducted by RWM Italia SpA, Rheinmetall’s airborne ordnance centre of excellence in Italy, in cooperation with explosives manufacturer EURENCO. »
          .
          Résumons:
          RWM: Italie
          Centre d’excellence Rheinmetall: Italie
          EURENCO(Charge militaire): France
          .
          Vous vous rendez compte du coup que votre commentaire est totalement sans valeur ?

        • Czar dit :

          là c’est quand même du lourd : que les emplois concernés bénéficient à la hollande c’est une chose lmais à quoi sert d’avoir acheté cette entreprise si certaines technologies restent ignorées par la firme-mère ?

      • felix dit :

        Ce n’est pas comparable. On leur vends du matériel hyper pointu, et les mettant au niveau de ce qui se fait de mieux, et nous, on leur achète des corps de bombe, 0 technologie, en laissant fermer une usine en France et augmentant notre dépendance sur les munitions de bases.
        Si vous ajoutez le fait que l’Allemagne essais de placer la force de dissuasion française sous un contrôle « européen », je ne dirais pas que les relations franco/allemande soit sur une base équitable et mutuellement profitable.
        Ya un p’tit côté cocu et fière de l’être.

        • 에르메스 dit :

          Je vais répéter une troisième fois mon commentaire, sait on jamais.
          .
          Vous avez été capable d’analyser pour Thales mais vous n’utilisez pas cette même capacité pour Rheinmettal ?
          .
          « This follows a five-year programme of development and extensive testing conducted by RWM Italia SpA, Rheinmetall’s airborne ordnance centre of excellence in Italy, in cooperation with explosives manufacturer EURENCO. »
          .
          Résumons:
          RWM: Italie
          Centre d’excellence Rheinmetall: Italie
          EURENCO(Charge militaire): France
          .
          Vous vous rendez compte du coup que votre commentaire est totalement sans valeur ?
          On pourrait presque dire à ce niveau que les corps de bombe sont plus français qu’allemand…
          .
          De nos jours c’est rarement tout noir ou tout blanc et avant de partir en guerre il convient de décortiquer un peu plus.

        • Fred dit :

          @ felix

          « l’Allemagne essais (SIC) de placer la force de dissuasion française sous un contrôle « européen » »
          Première nouvelle !

          La France à proposé d’inclure officiellement l’Europe sous la protection de ses Forces stratégiques (chose qui est déjà dans sa doctrine franco-française).
          Ce qui n’est pas du tout la même chose (elle garderait le contrôle), d’ailleurs l’Allemagne a refusé.

          • Czar dit :

            faux farid, il y a eu des demandes ALLEMANDES un paltoquet de la CDU disant que notre force de frappe devrait être alors partagée, apltoquet je crois relayé par la bien nommée AKK qui a de toute façon réclamé publiquement notre siège au conseil de sécurité

            mentir en permanence fait-il partie de ton cahier des charges en tant que posteur-poids-mort ici ?

          • Fred dit :

            @ Czarévitch le moscoutaire

            Bien dans la ligne du KGB camarade camarde fasciste :o)

            « UN » paltoquet ne fait pas « DES »
            « Dire » (par un quidam sans responsabilité politique) ne fait pas une ligne politique.
            Un « je crois » ne permet pas de railler une affirmation !!! [je maintiens: c’est faux]

            P.S. Tiens ? Je croyais t’avoir demandé de sauter sur Dien Bien Phu pour rétablir la situation. Tu n’écoutes rien, décidément, mauvais Français :o)

      • Notapix dit :

        Il s’agit de Thales Nederland, l’ex-Signaal rachetée en 1990. Cet achat bénéficie surtout aux Pays-Bas.

        • 에르메스 dit :

          Je vais pas répéter encore, lisez les réponses plus haute.

        • philbeau dit :

          La précision est d’importance…Rheinmetall lui est 100% deutsch

        • oryzons dit :

          Cet achat bénéficie aussi et surtout à Thalès quoiqu’on en dise.
          Evidemment que dans la comm. on présente aux néerlandais et aux allemands qu’ils vont être à 200% bénéficiaires.
          Qui ira compter le nombre d’ingénieurs français qui travaillent dessus en France ou ailleurs, ou les pièces détachées à haute valeur ajoutées françaises ?
          Thalès fait ce qu’il faut pour gagner des contrats, en fait des filiales locales qui sont composées de mixtes français/locaux, et bien entendu tout cela est aussi contrôlé par la maison mère et qu’industriellement l’electronique de pointe de Thalès ne va pas être répliqué partout à chaque contrat. Par contre les parties software, intégration, déploiement, services, montage… Oui il y a de la marge pour dire qu’on fait travailler untel ou untel. Encore une fois qui va aller vérifier précisément la provenance des lignes de codes ?

          Bref Thalès a su tisser sa toile partout avec des filiales en propre en investissant et non avec des collaboration bancales et foireuses comme d’autres. Certains feraient bien de s’en inspirer.

    • E-Faystos dit :

      Rarement.
      Leurs ministres y veillent.

    • Namroud dit :

      Récemment Thales a remporté un contrat avec la marine Allemande , qui est par ailleurs équipée de missile exocet et d’avions de patrouille Atlantique 2

      • Captain Pif dit :

        La marine allemande était équipée de Bréguet Atlantic de 1ère génération, maintenant tous retirés du service et remplacés par des P-3C Orion achetés d’occasion aux Pays-Bas.

    • bullnar dit :

      bien sur, tous les tire bouchons de la brigade fluviale du rhin sont francais, c est du win/win entre deux partenaires egaux

    • Aymard de Ledonner dit :

      Thales vient de récupérer un contrat de 1,5M pour équiper les futures frégates/destroyers allemands. Un montant qui me laisse encore songeur d’ailleurs.

    • lothringer dit :

      Il suffit de faire un historique sur les 70 dernières années.
      Pour rappelle, lors de la capitulation de Berlin en 1945, le haut gradé allemand a lancé de dépit un « ah ! Les Français sont là aussi ! »
      Il y a dans le duo diplomatie+armée alldemande une tradition de francophobie depuis environ 2 siècles. Par conséquent pour un militaire allemand, acheter du matériel français, c’est un crève-coeur. L’Allemagene a depuis + de 2 siècles un objectif constant : rabaisser la France. Des coopérations foireuses (RV pour le SCAF dans quelques années) peuvent être un moyen d’atteindre ce vieil objectif.

      • Royal Marine dit :

        Non, ce n’étais pas à Berlin, mais à Reims, le 8 mai 1945, pour la capitulation des Armées nazi, et il s’agissait du Général Keitel!
        Pour le reste, l’humiliation d’Iéna et de la poursuite de Murat jusqu’à Berlin, ne passera jamais…
        Mais ce n’est pas grave… Cela ptouve tout simplement que lorsqu’ils achètent des matériels français, et non américains, c’est que nous surclassons les autres largement… Exocets, par exemple, mais aussi Milan… Et bien d’autres.

        • Czar dit :

          non keitel était à Berlin pas à reims

          ce sont les russes qui ont exigé que la reddition « officielle » se passe là-bas et elle a été signée à la date du 09 mai, heure de Moscovie.

        • Euclide dit :

          @ Czar
          Il y a eu les 2 lieux de reddition mon Commandant.

          • Czar dit :

            je suis au courant en revanche celle de berlin le 08 mai n’existe que dans la réalité parallèle de royal marine

            (et Lakeitel était généralfeldmarschall et pas gégène soit dit en passant)

      • NRJ dit :

        @lothringer
        Oh les allemands ils sont méchants. Ils n’ont qu’un but : nous pourrir la vie. Parce qu’on est français, et qu’ils ne nous aiment pas et qu’ils sont des ignobles racistes pangermanistes.

        Heureusement qu’il y a des commentaires plus évolués et qui n’ont pas 80 ans de retard.

        • Czar dit :

          va voir un clip des sites germanophones consacrés à notre matériel militaire sur youteubé tu verras si ces beaufs ont bien assimilé qu’ils ont perdu deux guerres mondiales face à nous

          te prive pas en plus comme t’écouteras pas ta radio de jeune de 50 ans pendant ce temps-là

          • NRJ dit :

            Va aller parler à des allemands, tu sais ? Ceux qui habitent de l’autre côté du Rhin. Tu me diras des nouvelles. Et puis ça te grandira intellectuellement. Tu verras qye la vie ne se résume pas à certains sites internet. On peut les accuser de beaucoup de choses. Mais d’être nazis ça, ça me dépasse. Et effectivement certains critiquent le fait qu’on soit mauvais économiquement.

            C’est gratuit comme attaque. Vous ne connaissez même pas mon âge. En tout cas ça ne vous grandit pas.

      • Castel dit :

        En tout cas, le fait de commander simultanément 2000 corps de bombe, permet sûrement d’obtenir un tarif plus avantageux….
        Et je suppose que si les Allemands avaient voulu commander ce matériel sans nous consulter, vous auriez été le premier à leur reprocher, ce qui explique les contradictions que l’on rencontre dans votre intervention….
        Quand vous parlez de francophobie qui dure depuis deux siècles, vous oubliez peut-être que l’ennemi héréditaire précédent était le Royaume Unis, et que ça avait duré bien plus longtemps que deux siècles auparavant, jusqu’à l’entente cordiale, qui nous a été très bénéfique par la suite….
        D’où la constatation que l’entente avec nos voisins les plus proches géographiquement est une nécessité pour le bien commun de nos deux pays, et du reste de l’Europe.
        Quand à la surprise de Keitel de la présence d’une délégation française lors de la seconde capitulation à Berlin, elle me semble assez logique, vu que sur le terrain, les effectifs de la France libre était assez marginale , et que pour lui, elle restait avant tout sur une défaite en juin 40….
        Donc, une présence Française à cette capitulation n’était pas forcément légitime, et qu’il s’agissait surtout d’une victoire politique pour nous !!

      • José dit :

        Votre haine de l’Allemagne va vous faire suicider!!!! Pourtant c’est vous Francais qui tendent toujous la main….l’Euro, dette commune, Armee commune….est-ce que vos élites sont logiques quand vous haissez tant l’Allemagne?????

        • Castel dit :

          Votre commentaire m’incite a faire une mise au point qui me semble nécessaire :
          Les « pangermaniques » doivent être assez peu nombreux en France, mais sans doute guère plus que les « anti-germaniques primaires »…
          La grande masse des Français ayant bien compris que l’intérêt des deux pays est d’enterrer la hache de guerre une fois pour toutes et essayer d’avoir les meilleures relations possibles avec eux, sans oublier complètement un passé récent, qui a peu de chance de ressurgir, mais qui nous oblige à une certaine vigilance tout de même….
          Evidemment, outre Rhin, la situation doit être à peu près la même, et l’on doit avoir là-bas aussi une petite minorité de Francophile, mais sans doute guère supérieure aux Francophobes, la grande majorité des Allemands ne souhaitant pas renouer avec un passé guerrier vis à vis de la France, mais restant eux aussi un peu dans l’expectative….
          Raison de plus, pour essayer de ne pas décevoir nos deux peuples et donner raison à la minorité de « revanchards » que l’on trouve des deux côtés de la frontière !!

      • précision dit :

        L’exemple n’est pas très bien choisi, il ne s’agit pas là de francophobie mais d’analyse lucide du rapport des forces dans la guerre.
        A la décharge de Keitel, en 45 ils n’était pas du tout le seul à être surpris de voir un français à la signature de la capitulation, cette décision a été arrachée de justesse par de Lattre de Tassigny à nos « alliés ».
        Déjà à Reims la Veille, Sevez avait aussi obtenu de justesse de signer, grâce au soutien soviétique. Le lendemain à Berlin, un officier anglais murmure « pourquoi pas la Chine? » et les soviétiques feignent d’ignorer les français.
        Dans les deux cas, signature comme simple témoin (à Berlin, il n’y avait de toute manière qu’un occidental-anglais- et un russe, donc être témoin aux côtés des USA n’est pas en soi choquant et de Gaulle n’en demandait pas plus).

      • oryzon dit :

        Les Allemands ont poursuivi ce que nous avons abandonnés : une politique industrielle forte et une préférence à l’achat national.
        Et ils ont raison.
        Et s’ils peuvent syphonner toutes nos technologies via le SCAF pourquoi s’en priveraient-ils ?

        Ce ne sont pas des bisounours, ils privilégient leurs intérêts c’est tout.
        Et à nous d’en faire de même, au lieu de basculer entre la béatitude de l’idéologie de « couple » et celle d’adversaire.

        Nous sommes à la fois partenaires et en compétition.
        Il faut juste le comprendre et ne pas être niais.

        A la place de Thalès je laisserai les politicards continuer leurs arbitrages idiots sur le SCAF qui les marginalise pour des raisons purement politiques, puis dans un an je lancerai une OPA sur Hensoldt et Indra (qui à eux deux pèsent 15% de la capitalisation de Thalès) pour « consolider la défense européenne pour qu’elle puisse faire face aux géants US et Chinois ».

    • Faust dit :

      Thales va équiper les nouvelles frégates allemandes

    • John dit :

      Oui…
      L’Allemagne a une industrie de la défense très très complète pour ce qui est des blindés, marine, etc… et malgré tout, elle ouvre son marché de l’armement à la concurrence étrangère notamment européenne, sauf dans des cas tels que hélicos lourds, ou appareils emportant la B61 où ce n’est pas possible de ne pas commander américain pour le moment.
      La France ne fait cela que très rarement, ou sur des contrats « nains ».
      Parmi l’équipement étranger des forces allemandes (« gros contrats »):
      – 4 frégates mks 180, € 6.7 milliards, produit aux Pays-Bas, système d’armement pour Thalès (€ 1.5 milliards)
      – 350 BV206 suédois
      – Skyshield suisse
      – 750 Mowag Eagle suisses
      – 170 Mowag Duro suisses
      – 106 camions citernes Iveco + d’autres Iveco Trakker
      – coopérations sur le Boxer, le Fennek avec les Pays Bas
      – Eurofighter qui est d’origine multiple
      – Panavia Tornado
      – Avions Airbus, A310 assemblés à Toulouse, A330, A340, A350 (seuls la famille A320 est assemblée en Allemagne, mais il y a aussi des lignes de prod en France pour cette famille).
      – AS532 Cougar

      Il y a tous les programmes franco-allemands:
      – Tigre
      – Missile Milan
      – Transall
      – A400M
      – hélicos Airbus

    • Wagdoox dit :

      Vous etes tous aussi bouché les uns que les autres ou quoi ?
      La fr verra 0 euro de cette commande !
      C’est comme si demain l’Allemagne commandait des avions airbus, mais qu’aucun de ces avions soient produit en france et vous vous sautez de joie c’est airbus, c’est francais.
      Vous etes des rigolos, non l’Allemagne n’a rien commandé a la france !
      L’Allemagne figure au 19 rang des clients de la france en la matiere, la chine est 18 eme et la russie 13eme sur les 10 dernieres annees !
      Complètement a cote de la plaque !

      • 에르메스 dit :

        Les commandes Airbus (Ou tout autre groupe de même acabit) bénéficient à l’ensemble des pays du groupe, même si forcément ça n’a pas le même impact selon les lieux de production.
        .
        Et concernant cette commande…
        Les bombes elles sont faites par la branche Italienne de Rheinmettal dont les explosifs viennent d’une usine française (EURENCO).
        .
        Donc ça réduit déjà pas mal l’intérêt de votre gueulante.

        • wagdoox dit :

          ca réduit surtout votre crédibilité !

          Quand l’eurofighter est exporté vous m’expliquez en quoi ca bénéficie à la France ?
          On va bien rire, pas un euro, pas un emploi !

          Je vais en rajouter une couche, vous savez quel est le pourcentage de la valeur des explosifs qu’une bombe ? Là aussi, on va rire.

          Parlez d’un contrat d’un 1,5 milliard quand ca nous rapporte 0 euro, ca réduit votre intérêt tout court 😉

          • 에르메스 dit :

            Bah déjà, l’Eurofighter la France, je vois pas trop le rapport, Airbus est impliqué, mais l’EF c’est avant tout… Eurofighter GmbH (partenaire d’Airbus).
            .
            Ensuite, réfléchissez quelques seconde aux structures des groupes comme Airbus pour comprendre en quoi l’un bénéficie à l’autre.
            Même si nécessairement c’est un montant minimum qui rebondi sur les structures extérieur, elles en bénéficient néanmoins.
            .
            Concernant la valeur des explosifs d’une bombe, certes la valeur n’est pas nécessairement élevé, mais c’est un savoir faire, et surtout une industrie complexe à mettre en oeuvre.
            Ca reste donc à saluer.
            .
            Je trouve marrant que vous me reprochiez ma remarque sur les groupes, mais que vous restiez visiblement persuadé que les corps de bombe sont 100% Allemands tout en étant développé en Italie.
            .
            Là où je peux vous rejoindre, c’est qu’il est dramatique que le gouvernement français ait sacrifié un industriel national quand il aurait pu le sauver.
            .
            Faute de mieux, je préfère un groupement européen aux reins solide qu’une entité nationale fragile.
            La seule réelle question à se poser est l’équivalence des échanges, et même si j’ai l’air de dire que c’est équilibré, je n’ai en réalité pas l’ensemble des données pour statuer.
            Je ne fais que souligner qu’il faut éviter de s’alarmer instantanément dès qu’il y a une entreprise allemande et creuser un peu.

      • LEONARD dit :

        J’ai bien peur que votre chiffrage vienne de là:
        https://www.vie-publique.fr/en-bref/274748-ventes-darmes-la-france-se-tourne-vers-leurope
        et qu’il inclue une vente avortée de Mistral.
        Si vous avez d’autres contrats en tête, je suis preneur.

        • wagdoox dit :

          Vous réalisez que la France vendez énormément avant 2015 à la Russie ?
          Notamment Thalès qui était meme present sur les tank russe…
          « et qu’il inclue une vente avortée de Mistral » vous tenez ca d’ou ?

      • Czar dit :

        ouais et il suffit de voir le nombre de gogos qui sont d’active pour mesurer leur capacité à avaler n’importe quel bobard

  3. oryzons dit :

    Vous avez oublié de préciser que les explosifs fournis par EURENCO sont eux 100% français.

    Placer des canons français pour tous les HK 416 et ici des explosifs français pour toutes les Mk82 EP, ce n’est pas nécessairement un mauvais calcul en terme industriel.
    Rafaut poursuit lui de son côté son programme.

    • 에르메스 dit :

      Merci, enfin un qui prend le temps de regarder un peu plus en profondeur avant de s’énnerver.

  4. JC dit :

    Avec à la clé, le feu vert de Berlin pour utiliser ce matériel ?

  5. Berger dit :

    Avec cete commande on va gagner la guerre…

  6. Paris dit :

    Regarde les hélicoptère nh 90

  7. philbeau dit :

    Juste une remarque : en Europe , le pays qui a la puissance militaire , et l’utilise c’est la France (avec la GB) . Et qui a donc besoin des munitions nécessaires pour remplir ses missions . On pourrait penser que , donc , cela génère , au moins comme conséquence économiquement intéressante , une puissante industrie de l’armement . Eh bien , non , il faut que cela soit l’Allemagne qui empoche les bénéfices …On pourrait faire le parallèle , dans un domaine totalement différent , avec l’agriculture : grande puissance agricole depuis toujours , la France a été incapable de de préserver et développer un rang de premier plan qui devrait être le sien dans le machinisme agricole . Devinez qui tient ce rôle ? Bref , on pourrait à l’infini trouver des exemples du sabordage de notre industrie par une caste politique dont la nuisance s’est exercée absolument partout .
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/liberee-du-leviathan-la-france-redeviendra-le-lieu-de-toutes-les-innovations-20201201

    • Corday dit :

      Merci

    • Carin dit :

      @Philbeau
      D’un autre côté, on parle là d’un corps de MK82EP..qui est très spécifique… l’entreprise Rafaut ne fabrique pas cela… par contre c’est EURENCO qui va fournir la charge explosive.. et sûrement que la part de ces bombes qui nous est destinée sera équipé du système AASM de Thales!! Et peut-être même qu’une part allemande aussi.
      Par contre pour les autres corps de bombes y compris les MK82
      « normales » et les penetrateurs… c’est Rafaut qui va les fournir, peut-être même aux allemands… si un jour ils décident de les utiliser?

      • Raspoutine dit :

        Quelle est la spécificité ? vous voulez parler d’un pénétrateur en alliage hte densité ?
        Je coyais que ce type d’élément est fabriqué chez nous pour certaines munitions (obus flèche, missiles antichars, tête SCALP …)

    • Matou dit :

      Votre constat est amère mais vrai. Pour avoir exercé chez Renault pendant plusieurs années, je me souviens que pour des raisons dites stratégiques et de recentrage sur l’automobile, on a vendu les tracteurs à CLAAS et les camions au groupe Volvo. Un sentiment de profond écoeurrement m’a envahi à cette époque. ET cela n’a fait que continuer. On parle de politique de souveraineté et la DGA préfère aller chercher les allemands. In fine je ne vois pas où nous sommes gagnant et notre industrie continue à s’affaiblir. C’est la clé pour perdre la prochaine guerre (affaiblissement économique, dépendance industrielle, etc). Il serait temps de mettre un peu de cohérence dans tou cela. Le président actuel a souhaité porter haut les couleurs des startup française, ce qui est une bonne idée. Mais on laisse les meilleurs se faire racheter et se faire aspirer la technologie. Il manque clairement quelque chose dans le dispositif. Tout ceci n’est qu’un échantillon, la liste risque d’être longue et lourde. Ce n’est pas perdu mais le cap doit évoluer rapidement de mon point de vue.

      • philbeau dit :

        Je partage votre écoeurement , le mot exprime bien le sentiment qu’on éprouve . La découpe de Renault , firme emblématique de l’industrie nationale (et où l’Etat avait droit de regard !) était scandaleuse .

    • NRJ dit :

      @philbeau
      100% d’accord. En particulier un agriculteur se suicide tous les jours alors qu’on a un des pays qui a le meilleur environnement pour l’agriculture.

    • LEONARD dit :

      Vous êtes victime du calendrier:
      « En 2011 fut l’année pour la Société des Ateliers Mécaniques de Pont-sur-Sambre [SAMP] livra le dernier lot des 1.200 corps de bombes Mk-82 de 250 kg qui lui avaient été commandés deux ans plus tôt. » Donc commande en 2009.
      2017 liquidation de la SAMP.
      Commande de corps de bombe à Rafaut.
      « Cela étant, en 2017, la SAMP étant hors-jeu, la Direction générale de l’armement [DGA] attribua un marché de 11 millions d’euros au groupe Rafaut »
      Sauf que le marché précédent avait été passé en 2015:
      « Mais ce n’est pas cette entreprise qui a été retenue par la DGA pour fournir des bombes Mk82 EP [Enhanced Performance], pour la bonne raison qu’elles sont issues d’un programme confié il y a cinq ans à Rheinmetall Waffe Munition [RWM »
      Il n’y avait donc plus de fabrication française à cette date.
      D’ou la construction de la nouvelle usine de Rafaut, qui s’est vu attribuer un contrat en 2017.
      Vu que la SAMP, c’était 30 employés et un potentiel de fabrication de 800 corps de bombe par an, c’était quand même plus un atelier qu’une usine …..
      Donc, non, pas de complot de la DGA pour inféoder l’artisanat français de l’armement au capital teutonique.

      • Raspoutine dit :

        @Leonard,
        A votre connaissance, les personnels de la SAMP ont-ils été repris chez Rafaut ?
        A priori ce que l’on considère comme de la « basse mécanique » est un savoir-faire assez pointu qui explique que l’activité de la SAMp ait été maintenue pendant des années par des commandes étatiques, du fait des besoins de nos armées, mais aussi popur des raisons de souveraineté …

    • Tintouin dit :

      La France est une puissance…touristique.

      Plus sérieusement, cet état d’esprit français qui a mené à la désindustrialisation du pays, était répandu dans les années 80 et 90. Et bien au delà de la sphère politique.
      Je me souviens de tel prof d’histoire/géo au lycée, puis tel prof de géographie économique à l’Université, nous informant de l’avenir que représentait l’activité des services (le fameux secteur tertiaire). Alors que l’industrie (secteur secondaire) était décrit comme étant en perte de vitesse (l’activité qu’on laissait aux pays en cours de développement, tels que ceux d’Asie). Ils n’évoquaient alors l’Agriculture – le secteur primaire (l’activité qui permet de nourrir l’Humanité, rien que ça) – que par souci d’exhaustivité.
      On en est là aujourd’hui, il a fallu une pandémie mondiale pour que cette vision commence à être remise en question dans notre société. C’est un bon début. Peut mieux faire. Il faut continuer dans cette remise en question….comme diraient les profs…

      • philbeau dit :

        C’est exact , dans la sphère universitaire , et parmi les enseignants d’éco , on se croyait être en avance sur le reste du monde avec cette théorie du secteur tertiaire , l’avenir du pays . Ces gens là réduisait la France à un grand Monaco , ou Hong Kong …Certes , il y a eu d’autres exemples , la GB avec Thatcher , qui n’était pas mal non plus ; mais eux avaient la City… Cette maladie de l’intelligentsia française de mépriser l’industrie (les cols bleus) , et de l’enseigner à la jeunesse a fait les ravages qu’on a en charge maintenant

  8. Olivier dit :

    Oui voir le contrat de thales

  9. Ron7 dit :

    Dixit plus haut :
    « Conçue pour une sécurité maximale pendant le stockage, la manipulation et les opérations, l’ogive à la pointe de la technologie MK82-EP de 500 livres est une version améliorée et entièrement interchangeable du corps de bombe MK82 standard, offrant une efficacité améliorée », souligne le groupe allemand.

    Bon, on ne donne pas la répartition de cet élément de bombe « Mk 82″‘plus’ entre France et Allemagne! On ne froisse personne comme ça !
    On retient quand même que… c’est plutôt récent, bien, on a une usine qui fabrique ces corps de bombes en France !
    C’est pas mal de le rappeler, on est autonome sur cet aspect corps de bombe en 2020 !

  10. R2D2 dit :

    Donc la SAMP a coulée et Rafaut a investit dans une nouvelle usine pour rien? Ca donne envie d’avoir l’armée française comme client…

  11. Raspoutine dit :

    On n’explique pas vraiment l’attribution du marché à RMW (fournisseur certes réputé) alors que Rafaut était semble t’il désigné pour lancer des fabrications Mk 82 … est-ce lié aux délais de construction de leur usine vs les besoins AdA urgents ?

  12. Plusdepognon dit :

    Grâce aux OPEX françaises, il y a un industriel allemand qui se frotte les dividendes (au moins) :
    https://www.marianne.net/societe/apres-l-affaire-du-famas-le-veritable-scandale-de-l-armement-made-france

    L’entreprise Rafaut ne les fabrique-t’elle pas avec son usine 4.0 ?
    https://www.usinenouvelle.com/editorial/rafaut-inaugure-avec-le-ministere-des-armees-une-usine-aeronautique-4-0-a-rouvignies-dans-le-nord.N892369

    En plus, on peut recaser un vieux slogan publicitaire : « Avec l’entreprise Rafaut, le suppositoire à djihadiste qu’il vous faut ».

  13. StephaneR dit :

    Jolie photo du ventre bien équipé, d’un M2000. Toujours aussi impressionnant cet avion.

  14. titi dit :

    oui 1 milliard et demi pour thales qui équipera le système de combat de 4 de leurs frégates.

    • Ah Ca ! dit :

      @titi
      oui c’est ça… il ont choisi thales car c’est la meilleure relation qualité/prix et non parce que c’est français. A l’opposé, nous avons choisi allemand par pure idéologie européiste qui n’a aucun fondement stratégique.
      L’argument de « nouvelle technologie » pour le corps de bombe est bidon… c’est de la vielle technologie et rien qu’un bureau d’étude français ne puisse pondre rapidement. Nous possédons tout le savoir faire.

      Et l’histoire de validation d’une bombe à gravité… laissez moi rire, si les points d’attaches correspondent vous pouvez mettre des bombes russes, chinoises ou martiennes et elles tomberont là où vous les larguerez !

      Cette histoire d’achat chez nos « anciens » ennemis en délaissant nos industriels est plus que troublant, cela en dit long sur la soumission intellectuelle de nos auto-prétendues élites à leur idéaux utopiques européens et cela s’apparente énormément à de la trahison.

      • José dit :

        Pourquoi vos présidents veulent tjrs l’argent allemand quand vous haissez tant l’Allemagne??? Je pense qu’en France vous êtes incoherents!!!! Peut-être que vous francais etes en crise…Elites contre le peuple!!!! Vos elites veulent tjrs plus d’Europe, plus d’Allemagne, l’Euro …Moi je souhaiterais que l’Europe s’effondre et chaque pays prend en main son destin….. on verra de quoi la France est capable .l’Allemgne s’en sortir toujours…L’europe est un frein pour l’Allemagne!!! Dans cette crise de COVID nous produisons pesque tout jusqu’au vaccin….je ne sais pas ce que produit la france pour aider l’Europe!!! Soyez monis arrogants!!!!

  15. OBIOU dit :

    Qui équipera également l’armée Britannique à juste raison.
    Thales est une pépite technologique et un savoir faire en ingénierie et fabrication .
    Par contre Thales pensais avoir le marché à juste raison de son savoir et expérience pour le prochain avion Franco Allemand Espagnol.
    Et bien non c’est une entreprise Espagnole qui à le Graal, Thales rien . C’est vraiment incroyable

    • Nexterience dit :

      Non, les espagnols Indra seront arbitres de la soustraitance des différents éléments. Ils se garderont pour eux des systèmes mais Thalès , par ses compétences, aura des morceaux de choix.
      A voir le sourire du PDG de Thales à la signature, je ne me fais pas trop de soucis.

  16. gabarras dit :

    Bonjour Thierry, tu peux consulter le rapport au Parlement 2020 sur les exportations d’armement de la France :

    https://www.defense.gouv.fr/content/download/585007/9955311/RAP%202020-Parties%201-2-3%2Bannexes%20BD_29ao%C3%BBt20.pdf

    Tu trouveras dans les annexes le détail des prises de commandes (CD) depuis 2010 en millions d’euros par pays et répartition régionale.
    Egalement le nombre et montant des licences délivrées en 2019 par pays et par catégories de la Military List (ML)

  17. twouan dit :

    C est des Hollandais.
    Si on avait écrit SIGNAAL gagne un contrat allemand ca serait plus juste.

    Globalement, les allemands sont plus ouvert a la compétition que nous. Donc si on gagne c est qu on est probablement les meilleurs, sinon c est qu il y a un loup.

  18. Frede6 dit :

    Thales NL n’est pas Thales France

    • Vinz dit :

      Il aurait mieux valu en effet pour nos intérêts que ce soye un concurrent qui remporte la mise.

      Les comptes Thales NL sont consolidés dans les comptes Thales Group, société qui siège à Paris.

      A un moment donné faut arrêter de se fouetter aka le mieux est l’ennemi du bien.

      • Frede6 dit :

        Je me fous des comptes Thales mais à partir du moment où les politiques font avaler des couleuvres à nos armées au nom de la sacro sainte BITD et des emplois sauvegardés…il faut donc être précis.

        Le contrat remporté par Thales NL en Allemagne aura un impact marginal sur l’emploi en France.
        Par contre les corps de bombes fabriqués par RM ne profiteront pas à l’emploi français, ça c’est très clair.

        Perso je m’en fous car je considère que ce n’est pas le role de l’état de créer des emplois (il est nul) mais quand un Mindef passe son temps à parler d’emplois sauvegardés et bien là c’est raté !

  19. Bob dit :

    C’est bien que la France achète allemand par une filiale italienne. Il est vrai que l’industrie française n’est pas toujours aussi bonne surtout par rapport à l’Allemagne, les commentaires des militaires sont on ne peut plus clair. La France et l’Allemagne s’associent de plus en plus car ils savent que l’Oncle Sam va diminuer sa présence en Europe. C’est le Tsarat qui va être content, l’Europe de Brest à l’Oural comme le voulait de Gaulle.
    Les remarques de l’EMA français sur le peu de stock de munitions ont porté leur fruit, c’est sûr qu’entre les GBU et les missiles, le coût d’achat et de MCO ne sont pas du tout les mêmes. Ces GBU seront utilisées dans la BSS? ou en Libye? Syrie? La réponse au prochain épisode.

  20. vrai_chasseur dit :

    La France est le 3eme exportateur mondial d’armes et l’Allemagne la talonne sur ce podium.
    Fait notable, en 2019 pour la 1ere fois le premier marché d’exportation d’armes de la France a été l’Europe, devant le traditionnel Moyen Orient : le plus grand client d’armes de la France en 2019 au niveau des commandes dûment enregistrées a été … la Belgique (avec son programme CAMO)
    Les 2 doctrines diffèrent : la France voit son armée complète comme un instrument fort de rayonnement et de souveraineté, la BITD venant soutenir cette vision par une recherche d’excellence. Pour l’Allemagne, c’est plutôt l’inverse : le coeur de sa doctrine est l’industrie, la Bundeswehr venant la soutenir par ses commandes…


    Entre France et Allemagne, les raisons de se ‘frotter’ sur le marché global des ventes d’armes augmentent donc. Avec à la clé, une pollution possible des programmes communs type SCAF.
    Il faut leur rendre justice, les ministères de la défense des 2 côtés ont identifié très tôt ce problème des compétitions industrielles et cherché activement à le prévenir. ils ont signé un accord spécifique sur un marché commun unique de la vente d’armes, dans la foulée des accords d’Aix La Chapelle de 2019.
    cf détails ici
    http://www.vie-publique.fr/rapport/274475-rapport-au-parlement-2020-sur-les-exportations-darmement-de-la-france

  21. Poorfhendeur dit :

    C’est pas comme si on avait choisi symboliquement de moderniser le Famas à Saint-Étienne…

    Heureusement, il reste « le slip français »

  22. Nexterience dit :

    J’aimerais savoir pourquoi les allemands sont refusé pour le Tigre le Mistral puis la tourelle Nexter THL30 en évoquant le développement d’un canon Mauser. Ce qui n’est jamais arrivé alors qu’ils reconnaissent la grande utilité de la THL30 en autodéfense par rapport à une pauvre 12.7 axiale.
    Je pense que ça leur aurait crevé les yeux de voir la meilleure tourelle hélico au monde sur leurs engins.

    • Nexterience dit :

      Tourelle allemande concurrente à la Nexter THL30 pour Tigre: Les allemands en avaient besoin mais y ont renoncé du fait de sa faible cadence, problèmes d’éjection de gaz, etc.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Rheinmetall_RMK30

    • oryzons dit :

      Parce qu’ils pensent à leur industrie tout simplement.

      Donc oui, sauf exception, acheter français pour les allemands cela n’est pas « normal » tout comme l’inverse d’ailleurs.

      Pour la performance, c’est un argument certes, mais quand tu penses que tu n’auras en réalité pas besoin de te servir de tes armes, qu’elles soient plus ou moins efficaces que les autres devient accessoire.
      Du moins c’était le cas jusqu’à récemment, on verra si cela évolue.