Mali : Les commandos parachutistes français engagés dans d’intenses combats près de Boulikessi

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

160 contributions

  1. précision dit :

    Ca ne s’arrange pas dans la zone si nos forces spéciales doivent battre retraite alors qu’elles sont épaulées par les maliens (ou l’inverse) et disposent d’un appui aérien. Mais je suis heureux qu’ils se soient repliés sans pertes.

    • Elwin dit :

      Sans chauvinisme je crois que vous avez mal lu l’article.

    • Too dit :

      Non pas vraiment.
      Un affrontement frontal est ce qu’il est A vs B et c’est « celui qui tire le mieux » qui va remporter les débats ou essuyer le plus de perte.
      Ce genre d’affrontement n’a aucun sens pour les forces Française.
      Des mouvements stratégiques pour déloger l’adversaire / contrôler le terrain (et donc l’affrontement) / maîtriser les flux de renforts des 2 côtés etc…
      .
      Ce n’est pas une faiblesse, c’est au contraire des manœuvres impressionnantes et intelligentes, surtout si aucun mort n’est a déplorer. Je ne dirais pas du grand art, mais on pourrait.
      .
      Il manquerait des détails comme les forces en présences, mais clairement cette news est plus positive que négative pour moi. Il y a, au dela de la supériorité d’équipement, une supériorité tactique incroyable.

      • DEMBELE ALOU dit :

        Et en fin bravo les frère africains ,vous êtes de hommes je vous adore ,toutes L’Algérie est avec vous ,demander l’intervention de notre armée algérienne pour vous aider a faire partire la France qui cherche que l’intérêt d’elle même ,pour volée toutes vos richesses.

        • Castel dit :

          C’est vrai ça, vivement que comme en Algérie, une « clique » vienne s’installer au pouvoir , pour confisquer à leur seul profit le peu de richesses de ces pays, en laissant les autres crever de faim…..
          Mais comme il s’agira de crapules Africaines, vous n’y trouveront rien à redire !!

        • Czar dit :

          ça manquait, le quota de clodos de wakanda sur les fils dédiés à leurs ineffables qualités militaires et leurs pyramides volantes

    • Fred dit :

      « patrouille de recherche et d’action en profondeur » Patrouille : cela dit bien ce que cela veut dire. D’autant qu’était annoncé une arrivée de renforts et donc d’une menace d’encerclement et/ou de submergement.

      • Thierry dit :

        des renforts ???? mais acheminé avec quoi ???? non seulement les moyens sont inadéquate mais cela ne sert strictement à rien, les jihadistes seront toujours plus nombreux quel que soit les pertes, ils ont moins de km à faire et ça leur coûte bien moins cher qu’à nous.

        il n’y a qu’à leur envoyer la BRAV-M, les motards voltigeur de la police qui ne servent plus à rien durant le confinement, ils n’ont plus de gilets jaunes à tabasser, ça les déprime, qu’ils aillent se frotter à de vrais dur pour une fois.

        • Mat49 dit :

          Ah Mokhtar, tu nous as pondu un petit diplôme de logisticien et de gestion. Comme nous avons des ressources financières bien supérieurs à eux la comparaison est infondée. Comme nous envoyons une force expéditionnaire depuis la France sans surprise il faut de la logistique.

          Et sans surprise tout cela n’a pas d’impact sur l’écart tactique entre vous et nous.

          Encore une bien belle dans la longue liste.

          • Fred dit :

            @ Mat49

            Son avis n’a rien de scandaleux.
            Tu n’es pas obligé de l’insulter (avec bassesse en plus), vieille pétoire :o)

          • Thierry dit :

            nous avons des ressources financières bien supérieurs à eux, mais pas consacré à leur faire la guerre.

            Déjà à l’époque des colonies françaises il y avait les pleurnicheuses pour dire qu’on n’envoyait pas assez d’hommes à Dien Bien Phu ou en Algérie, ce qui était vrai, mais c’était déjà beaucoup eu égard aux faibles ressources consacrés à ces pays qui rapportaient à la France, la guerre était acceptable quand elle coutait moins qu’elle ne rapportait, mais dès que cela s’est inversé il n’a pas été question d’y mettre des milliards pour des clous, le retrait s’imposait.

            Idem pour le Mali quand ça coutera plus cher que l’or qu’ils se font voler la fête sera fini, retour chez mémère pour la soupe.

            et donc c’est exactement ce qu’ils font, ils font en sorte que ça nous coute cher. Autant dire qu’une bande de paumé endoctriné et dopé à la came sur des motos bonne pour le rebus ils en ont bien plus qu’on a de bombe pour les détruire. Plus vous en tuerez plus ils reviendrons nombreux, jusqu’à que vous n’ayez plus que des cailloux à leur balancer. Ils sont dans une logique gagnante.

            et sinon vos croquettes pour chat vous ont ouvert l’appétit ? n’oubliez pas d’y mettre du lait.

        • Fred dit :

          @ Fred

          Relis bien : il est évident que je parlais de renforts djihadistes.
          J’emploie la conjonction de coordination « donc », « exprimant la conséquence ou la conclusion d’énoncés immédiatement antécédents ». Donc j’ai raison ;o)

        • albatros24 dit :

          Ce n’est pas un match de foot, vous vous êtes trompé de chaîne

        • Mat49 dit :

          @ Mokhtar une guerre doit être appréciée en fonction des ressources disponibles et des conséquences suivant l’issue.

          Et je te rassure je ne prends pas les insurgés du Sahel pour des « bande de paumés endoctrinés et dopés à la came sur des motos bonne pour le rebus ». Ce sont des ennemis, c’est à dire des être humains qui veulent nous tuer pour des raisons politiques, politique qui pour eux se confond avec le religieux. Qu’ils utilisent des tactiques insurectionnels comme le terrorime, les coups de mains, les embuscades ou les mines artisanales ne signifie pas qu’ils soient idiots. Ils adaptent leurs tactiques à leur moyens comme à leurs objectifs stratégiques c’est tout.

    • albatros24 dit :

      La guerre dans le désert est un combat de mouvement
      Celui qui bouge sans se faire moucher et égratigne l’autre marque des points, alors on peut tantôt avancer, tantôt reculer surtout si on est à 1 contre 20…ce n’est pas grave
      Mais le fait de débusquer un groupe qui se mettait en position de tendre une embuscade et n’avoir eu aucun mort ou blessé y compris dans les rangs FAMA est une excellente nouvelle, celle de l’adaptation au terrain et à l’ennemi.
      Rappelons nous les Bérets verts US tués après avoir été encerclés
      On est dans la même configuration sauf que l’enfer a dû être de l’autre côté
      On peut le dire : l’Armée française n’a pas d’équivalent sur le terrain en Afrique du Nord et du Sud…

    • Mëhmët Ëglüëglü dit :

      @précision. Mes amis du Millî İstihbarat Teşkilatı viennent de me faire savoir que vous aviez commis une erreur. Les GCP ne font pas partie des forces spéciales.

  2. jyb dit :

    Bluffant.
    Repli sous le feu ennemi avec des forces hétérogènes sans essuyer de perte, c’est du grand art. C’est très rassurant sur le niveau technique et tactique du combat d’infanterie. L’infanterie garde ses fondamentaux. C’est toute la différence avec une armée technodépendante dont l’action repose uniquement sur la puissance de feu. exemple connu mais qui ne se dément toujours pas :
    un cadre us sous le feu va figer son dispositif et « require air or artillery support » quand un cadre français privilégiera la manoeuvre « je suis en mesure de… »
    autre point +, c’est un mouvement qui demande discipline et communication continue, visiblement les fama ont été dans le tempo.
    Bluffant (bis)

    • Durandal dit :

      Souvenez-vous de l’action du bataillon français de l’ONU durant la bataille de Wonju, a cours de munition, ils vont charger à plusieurs reprises et avec succès a la baïonnette.
      Les Américains seront si impressionnés par leur efficacité qu’ils encourageront leurs hommes à faire de même.

      • jyb dit :

        @durandal
        je suis un piètre connaisseur de la guerre de corée. je vais regarder.

      • Auguste dit :

        Ils ont chargé au cri de « banzaï »,parait-il.Une pensée pour « Bébert » des Volontaires Belges.

        • jyv58 dit :

          D’après le livre d’E. Bergot (voir plus bas), dans les 20 premières pages,c’était :  » Mort aux c..s! ». « Vaste programme » aurait dit De Gaulle, 5 ans plus tôt, à la Libération de Paris en voyant ce slogan sur une jeep de la 2ème DB.

          • Faublas dit :

            La jeep du Cne Drone, premier officier de la Colo au compte de la 2eme DB a entrer dans Paris.

        • jyv58 dit :

          D’après le livre d’E. Bergot que je cite plus bas, l’expression est beaucoup plus crue et bien française; « un slogan du jargon militaire utilisé pour stigmatiser l’ennemi » comme l’écrit Wikipedia

      • jyv58 dit :

        C’est bien mieux que cela: « La baïonnette n’est peut-être pas la dernière arme secrète de l’armée des Nations Unies, mais elle a un pouvoir dissuasif que vous n’avez pas le droit d’ignorer. (…) Il sera rappelé à toutes les unités que cet instrument n’a pas été inventé uniquement pour ouvrir les boîtes de conserve. Signé: Ridgway. » Extrait de « Bataillon de Corée 1950-1953 » par Erwan Bergot.
        Mon beau-père avait toujours un ton particulier en me répétant l’ordre qu’il recevait (et que peut-être plus tard, faute d’officier ou de sous-officier supérieur, il a pu donner) à Dien Bien Phû: « Baïonnettes basses ».

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Le Think tank américain RAND l’avait déjà noté en décortiquant l’opération Serval, et les enseignements à tirer pour la future doctrine expéditionnaire US
      je les cite : « The French prefer mobility over protection »
      c’est ici
      http://www.rand.org/pubs/research_reports/RR770.html

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        merci. Je pensais à quelques opérations « de grand style » en afghanistan ou les français étaient dans l’optique riposte/mouvements vers l’avant quand les us tendaient à reserrer le dispositif.
        je n’ai pas l’impression que la doctrine us ait réellement changé. Pas de grand combat d’infanterie us depuis 2014 mais si on prend la bataille de mossoul « mentorée » par les us, le constat est là, dramatiquement exagéré par les forces irakiennes.
        vous me direz que c’est du combat urbain mais c’était déjà vrai dans les zones peri-urbaine au nord et à l’est de mossoul.

      • Franz dit :

        Merci beaucoup pour le lien ! « The French way of war represented by Serval might not be optimal for U.S. commanders, who have greater resources at their disposal (…) The French are confident that their success on the battlefield and low casualty rate demonstrate the proficiency of their military, but they took large risks.

        Love it ^^.

      • Vinz dit :

        D’où, peut-être, la restructuration du Marine Corp.

        • vrai_chasseur dit :

          @Vinz
          Oui.
          Le Marine Corps est pragmatique et s’inspire beaucoup de la pratique manœuvrière française. Vous les verrez toujours à rechercher le mouvement au combat, comme les français, en contraste singulier avec le reste de l’US Army qui va se mettre en ‘hérisson’ immobile et rechercher l’appui feu aérien.
          Un détail historique : la veille de la bataille de Khe Sanh en 1968 au Vietnam, lors de l’offensive du Têt des nord vietnamiens, tous les officiers du Marine Corps s’étaient rasés de près.
          En référence explicite aux paras français qui s’étaient rasés ‘nickel’ avant de sauter sur Dien Bien Phu.

    • Gros-Bill dit :

      Oui oui, un repli dans les règles de l’art de l’armée française et les maliens ont fait preuve d’une grande détermination dans la manœuvre.

      Exemple tout aussi connu, heureusement pour les us que les français sont venu les sauver.

    • jyv58 dit :

      J’avoue que, régulièrement, je suis admiratif. Voici quelques années, il avait fallu nettoyer un massif formé d’éboulis. Les terroristes étaient souvent restés planqués sans bouger pendant toute la nuit. Ils ont tous été neutralisés sans perte et de mémoire, sans blessure.

    • Zimbamboum dit :

      et rassurant.

    • Thierry dit :

      j’aimerais bien connaître les distances de cet engagement, il n’est pas mentionné, dans le désert on voit venir de très loin, si le combat a eu lieu à 1km alors ça n’était même pas des chamailleries, juste quelques pétards.

    • Fred dit :

      Parallèle intéressant – et tragique – avec l’embuscade de de Tongo Tongo en 2017 au Niger, où des FS américaines + Nigériens ont subi de lourdes pertes en s’opposant à un ennemi en surnombre.
      Une résistance peut-être présomptueuse dans un premier temps, un repli très mal coordonné, un temps incompréhensible avant l’appel de renfort (? CF. article cité).

      Ue page très bien documenté de Wikipedia. Précision extrême du déroulement des faits fournis par le Pentagone, y compris des images de caméra frontale digne d’une mise en scène d’Hollywood qui glacent le sang : on peut dire qu’il ne s’agit pas là de la stratégie de la « Guerre sans images » ; étonnant, très étonnant ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Embuscade_de_Tongo_Tongo

      • Faublas dit :

        je me trouve « gros » mais sur les photos leurs FS faisaient plus « gros » que moi… les kilos de muscle ne font pas force et ne servent à rien dans la guérilla où la mobilité prime

    • Fred dit :

      … Video fournie par l’EI, j’aurais du relire.

  3. fabrice dit :

    En clair, ils ont reculé et se sont réfugiés dans la base, le contrôle du terrain appartient aux Jihadistes et la base n’est ravitaillée qu’avec une protection aérienne et est donc assiégée ?

    • Twisted dit :

      Sans pertes, et l’attaque prévue (possiblement encore un carnage à 50+ kia) a été évitée

    • Mat49 dit :

      Visiblement les relèves ont lieu donc elle n’est pas assiègée.

      • fabrice dit :

        Je n’ai pas dit « sous blocus », j’ai dit assiégé, encerclé quoi, de sorte qu’on ne peut en sortir qu’en force ou de manière discrète.
        D’ailleurs si on réclame autant d’hélicoptères lourds, si j’ai bien compris c’est surtout pour ravitailler les bases.
        Si on ne peut ravitailler nos bases qu’en convois fortement protégés, que faut il en déduire ?

        • ji_louis dit :

          … Qu’on ne sait pas à l’avance où sont les méchants, et qu’il est possible pour eux de frapper fort.

        • Alexandre dit :

          @ Fabrice, que l’on veut éviter les longs convois routiers qui peuvent représenter des objectifs tentants pour les gat. Je crois que les équipages de convois prennent une large part des pertes lors de guerres asymétriques.
          Moi ce que je comprends de l’article, c’est qu’une patrouille de reconnaissance à surpris une ambuscade en préparation et là donc déjouée forçant les gat à un autre plan.

        • Mat49 dit :

          Qu’il peut y avoir des embuscades sur le chemain. Dien Bien phu était assiégé par exemple.

          Blocus c’est un terme naval.

    • E-Faystos dit :

      Ou presque. Pour de vrai, ils ont éventés une embuscade tendue aux renforts vdes FAMA.
      Mais si vous tenez à présenter un bilan biaisé, ça vous regarde.

      • fabrice dit :

        Le bilan tactique est très satisfaisant (des tués ennemis, aucune perte chez nous) donc bravo pour nos hommes, mais ce qui me dérange c’est que visiblement le terrain est loin d’être sécurisé même pour des commandos et qu’il semblerait que dès qu’on sorte de nos bases on est déjà en zone rouge. Personnellement je trouve les informations qui sont données ici, inquiétantes. Celà n’enlève rien à l’héroïsme de nos soldats, celà m’interroge sur la stratégie.

        • ji_louis dit :

          L’inverse est vrai aussi: Les adversaires ne sont pas non plus en zone sûre quand ils se concentrent pour frapper, ni même quand ils se déplacent autrement qu’individuellement.

        • E-Faystos dit :

          C’est un éclairage bienvenu que vous présentez. Voyez la fin de mon post plus haut comme une sur interprétation.
          Mais la réalité du terrain est bien comme vous la présentez: il est dangereux.
          Puis-je donc rappeler que l’embuscade prévue sur des FAMA sans moyens lourds, avec l’effet de surprise et la possibilité de harceler les survivants aurait pu donner un bilan assez lourd, sans que l’on ai l’impression que les terroristes y ait laissés trop des leurs. Donc, la simple occultation des pertes ennemie dans une guerre de communication suffirait pour que les terros annoncent un énième succès tactique.
          Et là, ben c’est nos militaires plus FAMA qui ont tiré leur épingle du jeu, sûrement dans une situation défavorable car ils devaient s’en remettre aux locaux pour éviter les pièges du terrain.
          Cette simple osmose suffit à changer l’atmosphère des casernes alentours.
          .
          Maintenant, élevons le débat pour regarder la situation en face: de l’anti-insurrectionnel, c’est du combat de terrain où les forces du gouvernement investissent les zone pour construire des écoles, des prisons, des hôpitaux, des postes de police, des centres de collecte d’impôts… Le Mali est très loin de tout ça, personnes ne voulant investir dans ces terres brûlées à tous les sens du termes. La seule présence du gouvernement local, c’est des postes de soldats et des troupes étrangères.
          Pour un résultat sur le cours des opérations est presque impossible à chiffrer : les recettes des passeurs, le nombre de déplacés par les combats, et même les rivalités inter-claniques.

    • Fralipolipi dit :

      @fabrice
      « En clair », ce n’est pas du tout mon interprétation.
      Je perçois plutôt que les djihadistes n’ont absolument pas peur de tomber au combat et ne poursuivent qu’un seul but, celui de tuer l’adversaire par n’importe quel moyen, quitte à procéder à des manoeuvres risquées, surtout lorsqu’il n’y a PAS de soutien aérien armé (comme c’était la cas ici).
      .
      De notre côté, il est entendu que la priorité reste la sécurité de nos soldats.
      Aussi, ce que je comprends, c’est que le retraite a été « organisée », de manière à faire obstacle aux manoeuvres plus ou moins kamikazes de l’ennemi (« l’ennemi déterminé cherchait l’imbrication »).
      Et là, je vous renvoie au post de Jyb, ci-dessus : manoeuvre d’infanterie – sans appui aérien armé – en coordination avec des troupes Famaa (pas super réputées au départ), ce qui complique la donne.
      .
      In fine, pas un seul blessé dans nos rangs (« sans perte ni blessé »), mais plusieurs GAT solidement hors-service.
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/11/26/operation-conjointe-sgcp-fama-dans-le-secteur-de-boulikessi-21656.html
      .
      Du bon boulot !
      .
      Ce qui m’ennuie ici, c’est que les Famaa, malgré l’aguerrissement qu’il devraient avoir au fil des ans, ne semblent toujours pas capable de se gérer eux-mêmes en autonomie …

      • vrai_chasseur dit :

        @fralipolipi
        Les djihadistes du Sahel sont généralement jeunes (la moyenne d’âge des combattants doit tourner autour de 25 ans pas plus, y compris les cadres) et ont une caractéristique : ils sont extrêmement déterminés et ne reculent pas au combat, jusqu’à la mort. Cela donne une idée de l’intensité des combats lorsqu’il y a contact, chose que l’on ne perçoit pas forcément au travers des communiqués aseptisés de l’EMA.
        Certaines unités des FAMA sont aussi faites du même bois : lorsqu’elles sont bien formées, bien équipées et bien encadrées, elles ‘cartonnent’ dur. C’est le cas des ULRI, les ‘commandos de chasse’ de 90 opérateurs, formés par le 1er RPIMA et les estoniens (au sein de Takuba). Dès leur premier engagement dans la région des 3 frontières, le ‘nid de frelons’, ils ont fait du bilan, comme on dit.

        • Sacha dit :

          Je me pose en faux à l’image du combattant jihadiste prêt au martyr. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un déglingué au volant qui bombarde vers une position, en pilotant un tacot piégé, mais ça reste rare. La fuite est une option parfaitement valable qu’ils ne négligent pas, notamment lorsque les échanges se prolongent, et ce n’est pas récent.

    • themistocles dit :

      Oui comme tout parachutiste combat encerclé, par définition….

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ En clair, ils ont reculé et se sont réfugiés dans la base, le contrôle du terrain appartient aux Jihadistes et la base n’est ravitaillée qu’avec une protection aérienne et est donc assiégée ? ]

      Vous faites ( nous faisons * ) de manière très intelligente ce que faisaient nos parents à la fin des années 70 et dans les années 80 : Lire les communiqués de victoire en A-stan dans  » L’Etoile Rouge  » pour avoir une idée de la situation tactique sur le terrain . ;0) C’était même devenu la principale source de renseignement fiable et c’est de cette manière que l’on s’est aperçu du faible équipement en moyens de communications radio des forces Soviétiques … ;0)

      En l’occurrence vous semblez avez raison : Les relèves et/ou les ravitaillements des  » bordjs  » doivent être précédés de reconnaissance aérienne et protégés par un appui aérien .( Cit : [Deux jours plus tard, sous protection aérienne, la relève de la garnison a pu se faire sans problème.] )
      Cela a pour conséquence immédiate d’en limiter le nombre et augmenter le cout … C’était plus ou moins la situation des postes isolés Soviétiques en A-Stan .

      Escorter un convoi c’était me semble t’il la mission de l’hélicoptère Russe abattu en Arménie il y a quelques jours ?
      http://www.opex360.com/2020/11/09/un-helicoptere-dattaque-russe-a-ete-abattu-au-dessus-du-territoire-armenien/

      * Vous m’excuserez mais je dois passer ma tête sous le lavabo ! Ça fume …

    • mulshoe dit :

      ON sent le spécialiste … si si . Prenez deux cachets midi et soir pendant 7 jours et revenez nous voir pour affiner le diagnostic .

    • Marsouin dit :

      Je n’y étais pas, donc … mais je crois qu’il vaut mieux savoir se replier sans pertes plutôt que jouer au héro et revenir dans un sac en plastique.

    • Thaurac dit :

      Je pense que c’est loin d’être la bonne interprétation..

    • Frede6 dit :

      Ce repli tactique a peut-être été très bien exécuté mais il peut y avoir une deuxième lecture
      -recul face à un groupe plus nombreux et déterminé
      -incapacité pour les forces maliennes seules
      -bedoin de faire des relèves sous protection aérienne.

      Pour moi cela veut dire que c’est les terroristes qui contrôlent cette région et que malgré nos succès tactiques nous ne progressons pas vers un succès global. On en est toujours au début de Serval, c’est à dire contenir ces groupes pour qu’ils ne prennent

      • Sacha dit :

        Serval n’avait pas pour objectif de « contenir des groupes » mais de reprendre un territoire, notamment urbain, sous emprise jihadiste. La mission a évolué avec barkhane où l’objectif est de refuser à l’ennemi qu’il maîtrise à nouveau le terrain. Si vous voulez vous approcher d’une destruction pure et simple de l’ennemi (votre succès « global » bien que la problématique jihadiste dépasse de loin le cadre sahelien) il faudra songer à revoir ce que la loi nous permet de faire en matière de contrôle, de saisie de biens et personnes en zone de guerre

    • Carin dit :

      @Fabrice
      D’un autre côté, cette base FAMA est implantée au beau milieu de la maison des nuisibles… ca gêne beaucoup ces derniers, et donc c’est tout benef pour le Mali… d’autant qu’il va falloir à ag gahli changer quelques commandants, et les punir très sévèrement, car quoi qu’on en dise, c’est lui qui passe pour un guignol aux yeux du monde… rendez-vous compte, ce nuisible en chef n’est pas foutu de monter une embuscade sans subir des pertes, et pire encore sans infliger la moindre égratignure a une armée (FAMA) qu’il avait l’habitude de décimer à volonté..
      maintenant si vous avez en archive une armée qui s’est retrouvée dans la même situation, et qui s’en est sortie avec un tel brio.. racontez!!

      • fabrice dit :

        @Carin
        Je ne sais pas si « ça gêne l’ennemi » mais en tout cas ravitailler cette base ne semble pas être de tout repos à l’évidence et, à mon avis, ne doit pas coûter peu en ressources rares sur place.

  4. jyb dit :

    – sur le plan politique la mainmise des militaires sur le pays semble se confirmer ce qui va probablement compliquer les vélléités de dialogue avec les djihadistes.
    – point important : iyad ag ghali n’a toujours pas reconnu (prêté allégeance) au nouvel émir d’al qaida…il a le choix entre un mauvais choix et un mauvais choix.
    S’il veut espérer « négocier » avec des politiques maliens, il devra se démarquer nettement d’al qaida, ce qui signe la fin du jnim, des luttes fratricides avec daesh-gs en embuscade.
    S’il prête allégeance à al qaida, il reste ce qu’il est, un terroriste à abattre.

  5. Lucien dit :

    Le tube arrière, c’est pas pour les chiens 😉

    Bravo aux Commandos pour la maîtrise du feu et pour être tous rentrés sain et sauf.

  6. Ah Ca ! dit :

    C’est super, nous sommes témoin d’un changement de dynamique positif. Félicitations à nos soldats et à leurs officiers.

    Cependant, aucune mine n’a encore fermé ses portes, nos « alliés » les canadiens et autres rapaces continuent à financer les islamistes. C’est tout de même surprenant qu’aucune mine n’ait été attaquée et pourtant les expatriés y pullulent, qui plus est elle ne sont gardées que par des soldats locaux. Il faut fermer toutes les mines pour limiter le financement des islamistes.

    • Fralipolipi dit :

      Thèse intéressante.

      • Ah Ca ! dit :

        Elles sont une dizaine de sociétés coté Burkina et une quinzaine coté Mali, rien de français… dont une très grosse IAM gold au Burkina en plein à l’est des 3 frontières avec simplement un anglais en charge de la sécurité avec des soldats locaux encadrés de quelques membres de la garde présidentielle du Burkina… pour ainsi dire du beurre.

    • G V dit :

      J’espère que t’es au Mali à soutenir tes frères contre les salauds qui tuent plus de maliens que de français.

    • radionucleide dit :

      pareil
      plus aucun de vos cousins sur le territoire français

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le problem c est k on veux plus jamais entendre parler des putain d francais sur nos territoires » Ecrivit avec ses gants de boxes l’empaffé de malien certainement planqué en France assis sur son cul la main tendue! A oart ramener votre grande gueule que faites vous pour votre pays? C’est vrai que derrière un clavier c’est tellement commode de dégueuler ses petits états d’âmes; beaucoup moins dangereux qu’aller défendre sur le terrain son pays! Vous êtes tout à fait représentatif de ces clébards qui aboient sans discontinuer et qu’il suffit de faire fuir à coups de pieds ou en leur jetant une pierre!!

    • Carin dit :

      @Ah Ça
      Le problème de la fermeture de ces mines, c’est qu’elles emploient plusieurs milliers de maliens… si on les fermes, tout ces gars vont se retrouver sans aucun revenus, et les nuisibles pourront les recruter pour un salaire de misère… nécessité fait loi… l’adage est particulièrement de mise dans ces régions.

      • Ah Ca ! dit :

        @Carin

        Donc, vous dites qu’il est tolérable de financer les terroristes… c’est bien ça… nous n’en finirons donc jamais.

        L’argent est le nerf de la guerre… Même en mode dégradé, un terroriste à besoin d’argent pour exister. Sans argent, il ne peut exister. C’est terroristes c’est pas de la résistance où le gas travaille et puis la nuit il fait une action, c’est du temps plein et ça consomme crédits téléphone, nourriture à la famille, pièces de rechange pour la Jakarta (moto) essence etc etc…

        Pas de financement = pas de terroriste.

        • Carin dit :

          @Ah ça
          Essayez de penser un peu plus loin… les mines ne payent pas les nuisibles.. ce sont les milliers d’ouvriers de ces mines qui se voient imposer une « dîme » par collecte directe auprès de leurs familles…
          et si vous voulez « couper » ces apports d’argent aux nuisibles, 2 solution s’offrent à vous:
          1) vous éliminez tous les ouvriers et leurs familles, puis fermez les mines…
          2) vous faites en sorte que l’état revienne dans ces villages (écoles, gendarmerie, police, milis, pompiers, et autres administrations).
          Voilà… c’est beaucoup plus long, et permettez-moi d’avoir la faiblesse de penser que c’est mieux que le massacre de milliers de personnes pour obtenir ce résultat dans un temps plus court!!!

          • Ah Ca ! dit :

            @ Carin

            Bien sur vous avez pour preuve que les nuisibles ne récoltent la dime que sur les ouvriers.. Et bien renseignez vous un peu plus et vous verrez que ça ne se passe pas comme vous le dites. Les nuisibles contrôlent aussi des sociétés de sous traitance qui degagent de véritables marges de bénéfices et les sociétés minières sont tout a fait conscientes de leurs actions et qui elles payent. Il y a aussi des payements directs d’achat de protection des nuisibles.

            Qui plus est, je refuse votre pseudo supériorité de fonctionnaire qui tend a vouloir infantiliser ces populations en pensant qu’elles sont incapables de faire la différence entre le bien et le mal. Vous êtes abject et à coté de la plaque.
            Bien mieux vaudrait de dire la vérité en face aux ouvriers et leur faire comprendre les enjeux quitte à les enrôler dans l’armée pour combattre les nuisibles.
            Votre méthode veut dire l’éternisation du conflit. Nous en sommes à 7 ans.. vous en voulez encore pour combien ?
            Il faut aussi résoudre le problème de la corruption de ces sociétés africaines… Vous proposez quoi quand Paris est très souvent complice ?

      • Alain d dit :

        @Carin
        Evidement !
        Pour comprendre cela, il faut encore avoir tous ses fusibles, mais certains ont déjà grillé le compteur.

        • Ah Ca ! dit :

          @ Alain d dit « la flèche »…
          Les attaques ah hominem sont bien sur la preuve d’un excès de neurones que vous exhibez si professionnellement.
          Vous faites quoi dans la vie… laissez moi deviner.. vous servez le café à votre patron ou une bricole dans ce style ?

          • Carin dit :

            @Ah ça
            Bon, je vous avez exposé mon avis poliment… tout ce que vous trouvez à répondre, c’est que je suis « abject »…
            Donc je vais vous dire le fond de ma pensée..
            Moi je vous trouve débile dans vos propos.. comme celui où vous préconisez d’enrôler les milliers de mineurs dans leurs armées… nous avons déjà beaucoup de mal à former ceux qui y sont.. alors combien de temps voulez-vous que l’on reste sur place pour former ces nouveaux arrivants??
            Quand à vos histoires de
            « protection » payante des nuisibles…. comment vous dire… les nuisibles semblent êtres moins cons que vous le pensez… ils ont compris que la dîme perçue auprès des ouvriers est bien plus rentable pour eux, qu’une attaque d’une mine, qui pousserait les proprios à la fermer, et de fait couperait un approvisionnement en argent frais…. (la dernière fois qu’ils s’en sont pris à des bus transportant des mineurs, c’est ce qui c’est passé… fermeture de la mine et arrêt des collectes), ils ne s’approchent donc plus des mines!
            Mais bon, n’ayant plus envie d’échanger avec un abrutis,je vous laisse à vos élucubrations, et ne vous répondrais plus sur ce sujet.

    • Momo dit :

      Ah! En voilà un de la banlieue qui s’excite. Pourquoi ne vas tu pas la-bas vérifier par toi même: l’or volé par les français, le trafic d’enfants esclaves, etc… et comme ça si tu reviens tu pourras nous dire.
      Laisse ta carte sécu à la maison, ça peut servir même s’il t’arrive kkechauze.

  7. E-Faystos dit :

    Aucun mort du côté Franco-Malien face à des adversaires motivés.
    Je ne crois pas à l’image d’Épinal du terroriste en claquettes et au vu des bilans lourds, et même très lourds des pertes Maliennes, tout ce qui permet de ramener l’état dans ce coin est bon à prendre.

  8. Mr v dit :

    par groupes de 70 vierges multiplier par le nombre de barbus tués dans le désert = vas plus que rester des barbus vierges!

  9. Honneur dit :

    Bonjour,

    Il y a beaucoup d’informations intéressantes dans cette article mais on reste « sur sa faim » sur certains éléments. Soyons clair, ce n’est pas un reproche Mr Lagneau 😉 Vous faites avec les informations que vous avez à disposition à un instant t.

    Par exemple, quel était la quantité des forces en présence ? Bilan des pertes ennemis ? Terrain défavorable ? Quel nature ? Un oued humide, découvert ? Renseigner en permanence sur l’arrivée des renforts ennemis ? Comment ?
    Etions-nous en sous-nombre pour ne pas être en mesure de faire un combat en avançant malgré le terrain ?

    Je sais cela fait beaucoup de questions, mais c’est juste la passion qui parle là ? 😉

    • Félix GARCIA dit :

      Colloque armée de l’Air et de l’Espace 2020
      https://www.youtube.com/watch?v=n78u54qNrgc

      « Ne pas trop en révéler sur nos méthodes », « Ils nous écoutent et apprennent », »On en dit beaucoup » …
      Répété plusieurs fois …
      Mais une seule des deux vidéos du colloque est « en privé » à présent, alors profitez-en ! 😉
      Passionnant comme colloque d’ailleurs …
      Madame PARLY nous dit qu’on aura des « lasers de puissance » dans l’espace ! Piou piou piou ! ^^

      Cordialement,
      Félix GARCIA

      • Honneur dit :

        Merci pour le lien… Très instructif… Passionnant…

      • Ah Ca ! dit :

        @Felix
        J’ai essayé de suivre le débat, mais ça m’était insupportable de regarder ceux qui doivent être nos valeureux combattants qui se doivent de montrer l’exemple se cacher le visage derrière une couche culotte comme de simples petits poltrons devant un virus du rhume qui ne tue presque personne 0,004% des infectés.

        J’ai relevé les points suivants:

        – aucun n’a de charisme ni de prestance apparent, une posture physique somme toute assez efféminée
        – Plus du profil de l’ingénieur cubicule, bobo bon teint et politiquement correct.
        – deux ou trois n’avaient pas d’alliance de mariage ce qui est troublant pour des hommes dans ces positions. Instabilité sociétale, mentale ?
        – Tous dans des prononciations des mots anglais avec le « bon » accent anglophone même pour les noms de famille. dont un en particulier n’arrêtait pas de mettre un anglicisme toutes les 30 secondes. Horripilant… !

        En bref, de piètres généraux mais d’acceptables chargés de recherche.

        • Félix GARCIA dit :

          Bonsoir Ah Ca !
          J’ai pas ce sens de l’observation ^^ même si comme vous, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de « gabarits de guerriers » (excepté « le monsieur en rouge »).
          Je trouves que c’est intéressant d’écouter leur point de vue, personnellement, j’y apprends beaucoup de choses sur « l’ambiance »(je ne suis pas « du milieu »). Notamment le fait que « ça se réchauffe sur le front russe » …

          Cordialement,
          Félix GARCIA

    • Noël BERGON dit :

      il y a peut être aussi des « choses » qu’il est bon de ne pas divulguer…le replis pour « canaliser » les forces d’un adversaire et en même temps faire des manoeuvres pour les aspirer dans un dispositif de fixation …et d’annihilation …

    • Royal Marine dit :

      Renseignement en permanence? On peut penser que l’ATL 2 a fait son job, sans doute relayé ensuite par un ou deux drones…
      L’arrivée continue de renforts ennemis, semble effectivement indiqué que l’élément de reconnaissance de nos commandos, même soutenu par les Maliens, était en sous-nombre par rapport à l’ennemi…
      Enfin, reculez ne veut rien dire… C’est juste une évolution tactique, qui permet d’attirer le dispositif ennemi, là où on le souhaite, avec concentration de ses moyens, pour pouvoir le détruire plus facilement une fois fixé… (Napoléon la veille d’Austerlitz, par exemple…). Ici, l’aviation a pu intervenir avec plus d’efficacité, parce que l’ennemi était concentré…

    • Honneur dit :

      Je rajouterais aussi… Évidemment impressionné par la tactique employé et l’efficacité de la méthode… Trop vieux pour ces conneries… Mais je prendrais bien 25 ans de moins et encore pas sûr que cela suffise
      Merci à ceux qui ont répondu à mon post.

    • breguet dit :

      On en dit déja beaucoup trop…

    • Carin dit :

      @Honneur
      Vous avez bien fait de mettre un point d’interrogation après le mot
      « passion », car cela ressemble beaucoup à de la curiosité. Il se trouve que les réponses à vos questions existent dans un rapport classé « secret défense » Vous ne voudriez quand même pas qu’il soit exposé dans les lignes de votre site préféré??
      Je vous rappelle qu’Opex360 est un site ouvert, et de ce fait lu par des personnes très intéressées par les réponses à vos questions!!

      • honneur dit :

        Pour votre info, le point d’interrogation était une erreur de frappe… Je voulais mettre un point 😉 Croyez-moi, je sais ce que veux dire le « secret défense » … L’idée n’était pas d’écrire un article qui donne tous les détails mais de montrer juste la « frustration » d’une personne passionnée par ces questions 😉
        Effectivement, je suis d’accord avec vous et je suis persuadé que si Mr Lagneau avait eu toutes ces infos à disposition, il se serait bien gardé de nous en faire part…

  10. Muse dit :

    Dire que tout le monde avait jeté l’Atlantic avec l’eau du bain !

  11. Piotr le grand dit :

    Décidément Barkhane anticipe de plus en plus les actions des terroristes, ce qui explique ces multiples succès.

  12. Max dit :

    Qu’une seule chose à dire BRAVO !

  13. guy dit :

    Même dans les plus petits pays, les blancs n’ont pas le complexe d’infériorité et ne passent par leurs journées à vouloir se rassurer
    C’est comme les pauvres, toujours présents à vouloir ressembler aux riches sans jamais l’être. Quelques babioles pour se donner un « style » riche mais derrière ça mange du riz.
    Le noir, tant qu’il cherche à vouloir voir le blanc de plus en plus faible ne fait que démontrer son incapacité à s’élever.
    Ce n’est pas par ce que le grand va se baisser pour nouer ses chaussures, que le nain doit se sentir à sa hauteur.
    Pierre qui roule n’amasse pas Moussa

  14. Elwin dit :

    Bien joué le troll.

  15. sentinelle dit :

    le blanc y va se casser alors revoyez Timbuctu et vous aurez bien du plaisir et vous pleurerez .

  16. Parabellum dit :

    L atlantic en bombardier endurant…et si on en avait des vrais genre Airbus en b52…ou des missiles sol sol longue portée…l arsenal est à revoir pour casser en masse l adversaire…et bravo pour la manoeuvre mais qui montre à la inverse que laguerilla islamiste dure et repousse…on aura une grosse expérience mais faut passer à autre chose ..priorité à la France …il y a 140 000 maliens en France…10 divisions…et nous on a 3000 hommes la bas…

  17. Carin dit :

    @Moussa
    De quelle armée coloniale vous parlez??
    Tous ceux que l’on vous envoient travaille au secrétariat céleste… et soyez content, car ils font un super boulot, vu le nombre de rendez-vous qu’ils obtiennent pour vos gars et avec Dieu en personne! Et sans verser le moindre bakchich.
    Putain… jamais content ces nuisibles.

  18. themistocles dit :

    amusant comme concept ! Si nos ennemis l’ont adopté, on ne peut que s’en féliciter. Surtout ne changez rien !

  19. Fralipolipi dit :

    En gros …, vous n’avez rien compris Mr le Troll Moussa.
    .
    Pour ce qui est de coloniser l’Afrique … faites une rapide étude sur les flux migratoires France=>Afrique, puis Afrique=>France sur les 50 dernières années …. et on vous reposera ensuite la question de savoir qui colonise qui depuis un demi-siècle !?!
    .
    Franchement, je commence à en avoir super marre des propos vermoulus au possible sur la supposée France coloniale.
    .
    Listez-moi un seul Avoir économique français rentable au Mali aujourd’hui …. Un seul !!!!
    .
    Sans blague, on dépense des Milliards pour sauver la peau de dizaines de milliers d’entre vous (pour preuve : retournez voir comment était la vie à Gao et Tombouctou sous la férule des gentils djihadistes, avant notre intervention pour sauver le sud du Mali du déferlement de sang garanti) … et malgré cela vous continuez à nous c…r dessus !?! Vraiment !?
    .
    Allez donc vous vendre aux Russes et aux Chinois …eux qui ont générés des génocides de plusieurs dizaines de millions d’habitants sur leurs propres populations au 20ème siècle … c’est sûr qu’avec eux, vous serez comme au Club Med … all inclusive … à commencer par la misère.
    .
    Et vers qui viendrez-vous pleurer ensuite, encore, à nouveau, demandant l’asile politique, l’asile économique, etc …
    Auprès du petit blanc français, évidemment …
    .
    Franchement Mr Moussa, la prochaine fois, gardez pour vous votre trolling de m…e.

  20. breer dit :

    Les armées africaines sont toujours aussi inefficaces, cela depuis des décennies, sans le secours des forces occidentales, elles sont fréquemment débordées, et mises en échec. Les militaires africains sont par contre très bons pour les coups d’état, les renversements politiques, et souvent aussi les exactions sur populations. Le continent africain n’a pas évolué d’un pouce depuis 70 ans, des états et dirigeants aux égos démesurés et corrompus, sont incapables de faire changer les mentalités « archaîques » de leur population. La plupart des pays d’Afrique survivent sous tutelle de l’occident, et via des arrangements géopolitiques menés par les dirigeants et affairistes occidentaux. Les départs en masse de migrants sont la preuve de toute cette incompétence plus ou moins voulue, et d’une non volonté de changement. Il est étonnant de ne jamais voir les médias, politiques, militaires, intellectuels européens en dire quoi que ce soit. L’ Afrique vit sous perfusion de l’occident mais en plus nous envoie des dizaines de milliers d’individus dont elle ne sait rien faire, non éduqués, non instruits, non soignés, avec des mentalités psychologiques dignes du 19 ème siècle. Et pire, les français totalement dénués de discernement et lobotomisés à la propagande gaucho-communautariste, pensent que de laisser venir chez nous ces « légions » d’individus de moins de trente ans, va sauver l’Afrique et rehausser le niveau sociétal de la France. L’utopie idéologique est le premier poison de l’humanité, et nous venons de débuter un effondrement civilisationnel durable et dévastateur pour nos enfants, petits enfants et descendants.

  21. Louis 38 dit :

    Et si nous écoutions Bernard Lugan, que pouvons nous faire de durable lorsqu’un peuple préfèrent une espérance hasardeuse pour fuir une cruelle certitude.
    https://www.arte.tv/fr/videos/099960-000-A/mali-une-armee-dans-le-collimateur/

  22. tartempion dit :

    Même s’il convient de souligner que les soldats remplissent leur mission avec brio , on déplore que la recrudescence d’escarmouches sur cette zone traduit bien d’un déficit capacitaire qui , combiné à cette stratégie au doigt mouillé , démontre que le seuil d’acceptabilité est atteint .Le bon sens devrait plutôt conduire les politiques à expliquer à ces ces généraux plein de médailles et de bière qu’admettre l’idée que la victoire est impossible n’est pas un déshonneur .Partant du principe que dans ces immensités désertiques le temps joue contre nous , prendre les mesures d’un retrait immédiat des moyens militaires engagés sur l’opération barkhane apparaitrait aux yeux des français comme une preuve de lucidité .

    • G V dit :

      Vous portez bien votre pseudo compte tenu de la débilité de votre propos.

    • Carin dit :

      @Tartempion
      Ce qui apparaîtrait comme une preuve de lucidité aux yeux des français… c’est que vous profitiez de la très prochaine réouverture des services de chirurgie pour vous faire greffer un cerveau… et nantis de ce nouvel appendice, vous vous rendriez compte que si on quitte le Mali, et qu’on laisse vos copains nuisibles faire, les 110000 maliens qui se trouvent actuellement en France, se retrouveront comme par enchantement plusieurs millions!
      Sinon, plutôt que de venir pleurer la mort de vos nuisibles copains, assumez-vous et rejoignez-les dans la file d’attente du secrétariat céleste. Et surtout quand vous y serez, criez bien fort que vous êtes français… nos secrétaires s’empresseront de vous faire bénéficier d’un passe-droit, qui vous propulsera au paradis.

    • arnaud dit :

      Visiblement vous ne comprenez pas grand chose au fonctionnement du régime français.. l’armée est un instrument au service du politique qui décide et ordonne.
      Donc les généraux avec médailles ( pas celles volées par les politiques et leur clique) expliquent cela a des politiques véreux et emplis de bières qui ne comprennent pas grand chose.

      Allez. Dodo maintenant.

    • Momo dit :

      Tartempion, un des trolls bien renseigné et intelligent (mais si, mais si) qu’il faut marquer à la culotte pour dénoncer le discours volontairement défaitistes s’appuyant aussi sur les meilleures idées de notre très bobo police de la pensée.
      En 1917 il y en a eu des comme lui envoyés par les allemands et d’autres manipulés par les communistes, dont certains ont été ‘neutralisés’ ce qui fait, en raccourci, que nous ne parlons pas allemand sur ce forum.

      • tartempion dit :

        Vous semblez faire une confusion sémantique , le défaitisme qui peut se répandre dans la troupe ou au sein d’une population résulte bien souvent de l’ absence de lucidité des décideurs politiques ou de généraux .Il se caractérise par des rumeurs ou des propos interprétés sur le moment comme contraire à la doxa , donc pouvant être séditieux et contraire à l’intérêt national .Sagissant des mutineries de l’armée française sur le front en 1917 , votre raisonnement est très approximatif, les historiens s’accordent à dire que les raisons de ce mécontentement sont multiples . L »ampleur du mouvement a conduit les généraux à prendre conscience que l’on ne pouvait plus perdre des milliers d’hommes inutilement (offensive Nivelle , 30 000 tués et 100 000 blessés en 10 jours du 16 au 25 avril 1917 / 1 million d’hommes rassemblés sur un front de 40 km entre Soisson et Reims) . Vous semblez oublier qu’à cette époque en France beaucoup de soldats étaient socialistes ou communistes , pour autant , certains ont donné leur vie pour que vive la France .Pour en revenir à la situation de nos armées engagées au Sahel depuis, prés de dix ans pour un coût financier avoisinant le milliard d’euros par an , je ne vois aucune issue favorable eu égard de l’extrême fragilisation du gouvernement Macron dans le monde musulman ,de la faiblesse de nos moyens capacitaires , de l’extrême complexité politique du théâtre etc….D’où l’intérêt de mettre un terme définitif à cette aventure politico-militaire qui se terminera quoi qu’il arrive en eau de boudin ….

        • Michel dit :

          Les soldats ne pouvaient pas etre communistes car le communisme n’existait pas….il est apparu bien apres la fin de la guerre 1914 1918 apres la révolution bolchévique russe, le socialisme etaient plutot disons des républicains pur et dure c’est à dire partisan de la république française tel qu’elle existait depuis septembre 1870 dans les faits 1879 à l’inverse des royalistes, des anarchistes …..

        • MAS 36 dit :

          On leur fout sur la gueule , c’est le principal , ensuite les tergiversations pseudos philosophiques c’est très bien dans un salon.

          La liberté ou la charia. Il n’y a pas de compromis.

          Bravo à nos militaires dignes héritiers des anciens.

          • Honneur dit :

            Rien à dire de plus… MAS 36 a parfaitement résumé l’intérêt de notre action…
            Inaction au Sahel = Basculement de la zone sahélienne avec islamisme radical, ensuite l’Afrique du Nord suit (et l’Algérie n’y pourra rien). Nous aurons donc la moitié d’un continent prêt à traverser la méditerranée.
            Notre action au Sahel est indispensable. Je trouve hallucinant que certains se posent encore des questions sur la pertinence de notre action !
            Bravo à nos troupes dont on peut être fière et dont les autres armées s’inspirent…

        • jyv58 dit :

          « La révolution d’Octobre (en russe : Октябрьская революция, Oktiabrskaïa revolioutsia), aussi connue sous le nom de la révolution bolchevique, est la deuxième phase de la révolution russe après la révolution de Février, et a eu lieu dans la nuit du 25 octobre 1917 (7 novembre 1917 dans le calendrier grégorien). « (Wikipedia). Donc après l’offensive Nivelle du Chemin des Dames du 16 au 24 octobre 1917. Objectivement, ce ne sont pas les militaires qui ont pris conscience du désastre, puisque cette offensive a été meilleure que toutes celles de Joffre en 1915. Ce sont les politiques qui, après réunion d’une commission, ont choisi Pétain en remplacement de Nivelle.

          La conférence de Zimmerwald, en Suisse en date de 1915, a été le commencement de la scission des socialistes, mais elle n’a pas encore eu lieu. Tout au plus trouve t-on une lassitude, qui n’empêche pas les soldats de se sacrifier au front, voir Verdun, lié aux sacrifices et désillusions de la guerre qui s’éternise. Pour les français, en un mois, nous étions à Berlin. Ce n’est qu’après le congrès de Tours en 1920, que la scission devient définitive, et que le PCF est créé. Il ne peut donc pas y avoir de communistes parmi les soldats français stricto sensu.

          Si un arrêt immédiat de Barkane, à court terme n’est pas d’actualité, il me parait en effet délicat sur le long terme (10-15 ans et plus) de rester dans un plus ou moins status quo tel qu’il existe aujourd’hui. Même si, heureusement, nos troupes avec quelques supports européens, et la FAMa obtiennent de bons résultats. Il faut espérer que le terrorisme (Al Quaida et ses filiales) aura été anéanti, et ses éventuels futurs combattants dissuadés de prendre les armes, d’ici là. Ceci pour des raisons économiques et/ou militaires et/ou d’un apaisement religieux.

          l’Opération Barkane date de 2014 (F Hollande). Elle remplace Serval (F Hollande) et Epervier (F Mitterrand en 1986). Vous remarquerez que entre 1986 et 2014, nous avons eu J Chirac et N Sarkozy. La fragilité du gouvernement Macron ne peut donc être que conjoncturelle. Elle transcende les partis politiques de gouvernement car c’est une question de sécurité intérieure de la France et de la CE.

          Reste que maintenir une situation de conflit ou de quasi-conflit en permanence finit par poser des problèmes à une population quand elle ne se sent pas/plus clairement exposée. Espérons que la France et plus largement la CE « tiendra » jusqu’à l’arrêt de ce terrorisme.

          Enfin, dans notre système politique actuel, et je l’ai montré pour Nivelle/Pétain, ce ne sont pas les politiques qui expliquent aux militaires la situation, mais les militaires qui donnent leur vision des choses aux politiques; ce sont ces derniers au final qui décident. En clair, c’est le Président de la République qui « appuie sur le bouton », pas le CEMA. « La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires » G Clemenceau.

        • jyv58 dit :

          Pardon pour « le pavé ». J’ai pourtant mis des paragraphes dans le texte original, mais tout s’est regroupé. Si quelqu’un peut m’expliquer. Merci d’avance

  23. mulshoe dit :

    Un peu de repos ne vous ferait pas de mal . Donc, meme traitement que @fabrice . Pour vous je remplacerai les comprimés par des suppositoires . N’oubliez surtout pas de revenir en cas de rechute .

  24. Titeuf dit :

    Quand le noir arrivera à s’en sortir sans quémander comme des mendiants et à sortir l’éternel ritourne de la colonisation,vous arriverez à faire des choses correct pour vos pays…
    En attendant le blanc fais le boulot…
    Et il se sucre au passage tant qu’à faire

  25. Plouc putatif dit :

    Ce Moussa est un illettré fonctionnel : quand il lit, il sait déchiffrer les lettres et peut-être les mots, mais ça s’arrête là. Il n’a pas compris que chaque mot représente un concept. A plus forte raison, il ne comprendra jamais qu »un assemblage de mot est une phrase, c’est-à-dire qu ‘un assemblage de concepts constitue une idée.
    .
    Par conséquent, parce qu’il est incapable de comprendre ce qu’il lit, il compense et veut croire que ses désirs sont en réalités.
    J’aimerais savoir s’il est étudiant dans une de nos universités. Si c’est le cas, nous sommes fautifs.

  26. Royal Marine dit :

    C’est çà… Continue à te tirlipoter le schmilblick, pauvre malchance de ton pays! Et rêve en fumant ou en t’injectant tes produits illicites… Tu seras, comme çà, toujours supérieur aux autres… A tes yeux!

  27. Thaurac dit :

    T’es un cas!

  28. Mat49 dit :

    @Moussa un accrochage de patrouille qui n’a pas empêché la relève prévue. Aucun mort côté français ou Malien.

    Niveau propagande vous n’êtes pas au niveau.

  29. Carin dit :

    Ce qui me fait plaisir, c’est que les FAMA ont pu appliquer une technique de replis avec points feux très destructeurs sur les nuisibles sans s’enfuir… sûrement que les paras français les encadraient collé/serré, mais quand même… ils doivent êtres fiers d’eux, d’avoir suivit des ordres qui les ont tous ramenés sans même quelques blessés, tout en infligeant des pertes en face.

  30. Mëhmët Ëglüëglü dit :

    « A l’affût sous les arbres, les GAT auraient eu leur chance, seulement de nos jours il y a de moins en moins de techniciens pour le combat à pied, l’esprit fantassin n’existe plus ; c’est un tort. « 

  31. Thierry HENRY dit :

    Bravo à nos soldats et leurs camarades africains !

  32. G V dit :

    CE n’est pas du repli, cela s’appelle jalonner et freiner.

    • MAS 36 dit :

      en « tiroir  » ou en « perroquet »

    • Carin dit :

      @G V
      Et ça, c’est de la sémantique!
      Parce que dans « replis avec appuis feux » il y a forcément
      « jalonnement et freinage »

  33. Frede6 dit :

    Ce repli tactique a peut-être été très bien exécuté mais il peut y avoir une deuxième lecture
    -recul face à un groupe plus nombreux et déterminé
    -incapacité pour les forces maliennes à operer seules
    -besoin de faire des relèves sous protection aérienne.

    Pour moi cela veut dire que ce sont les terroristes qui contrôlent cette région et que malgré nos succès tactiques nous ne progressons pas vers un succès global. On en est toujours au début de Serval, c’est à dire contenir ces groupes pour qu’ils ne prennent pas Bamako

    • Pravda dit :

      Autre lecture, il est parfois plus simple et réaliste dans le cadre d’un conflit asymétrique, de laisser un point de fixation « en territoire ennemi », pour attirer des combattants solubles dans la population vers ce point et les éliminer, plutôt que de leur courir derrière, tomber en embuscade, commettre des dégâts collatéraux…. Simplement il faut éviter les cuvettes, entourées de jungle et de reliefs, ce qui devrait être possible au Mali.

    • Carin dit :

      @frede6
      Et c’est justement la raison d’être de Barkhane..
      Serval a été monté pour faire baisser la tête… Barkhane pour empêcher qu’ils ne la relève, en attendant que les armées de ces 5 pays soient suffisamment formées pour s’en occuper elles-mêmes.
      Reconnaissez que jusqu’à présent, que ce soit Serval ou Barkhane, le contrat et rempli, et bien rempli!

      • Vinz dit :

        « en attendant que les armées de ces 5 pays soient suffisamment formées pour s’en occuper elles-mêmes. »

        C’est cela. En attendant… Godot ?

        • Carin dit :

          @Vinz

          C’était le contrat de départ!!
          Mr Macron, sous les conseils des généraux, a pris toute la mesure du problème… et a donc tenté de faire créer ce fameux G5Sahel… sans grand succès jusqu’à présent… mais au vu du prix de cette Opex, rien ne dit que la France ne va pas prendre à son compte le financement de ce G5, en proposant aux « alliers » européens d’assurer l’équipement de ces 5000 paxs??
          Cela nous reviendrait beaucoup moins cher… et il me semble que Takuba ( proposé) par la France, va dans ce sens… quelques FS pour encadrer les troupes de G5, histoire que ces paxs ne se sentent pas abandonnés, et garder les techniques et tactiques de leurs emplois.
          C’est dur à dire, mais les milis africains n’accordent aucune confiance à leurs officiers, à contrario elles fonctionnent très bien avec des officiers étrangers.. exemple vient encore de nous être donné.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ mais il peut y avoir une deuxième lecture ]

      Non , il n’ y en a qu’une ! La vôtre ( nôtre ) .

      C’est comme dans  » Ne nous fâchons pas !  » : Quelque soit la manière et l’ordre dont on raconte le déroulé des événements , le vocabulaire que l’on emploie pour les décrire on part du même point pour en arriver à un autre . En l’occurrence ce n’est pas Johnny dans le coffre d’Antoine Baretto mais une garnison dont la relève et le ravitaillement nécessitent une protection aérienne ! ;0)

  34. vieux margi dit :

    Bravo à nos camarades Français comme Maliens.. bon repli stratégique.

  35. Belzébuth dit :

    Avec d’autres armées, c’est plus confus:
    https://twitter.com/i/status/1331979104560828424

  36. Frede6 dit :

    Je ne sais pas ce qui est demandé à nos généraux donc je ne peux pas à juger si le contrat est rempli ou pas totalement.

    Je passe sur l’idée de la relève par les forces locales c’est un echec absolu, seul le Tchad a une force crédible mais on le savait déjà en 2013.

    Si on demain on s’en va c’est retour à la case départ quelques semaines plus tard.

    Nous n’avons pas trouvé d’alliés prêt à combattre avec nous.
    Nous ne savons pas très bien à quoi joue le gouvernement malien.
    Nous n’avons pas la volonté de mettre 50000h sur place pour exterminer ces groupes et contrôler les populations complices.
    Sauf erreur, nous n’avons pas isolé un groupe ennemi acceptable pour parler de la partition du Mali.
    Ce gouvernement utilise les mêmes mots que le précédent sans tracer de nouvelles perspectives.
    etc etc etc

    Bref le contrat que j’ai, au même titre que vous, avec les représentants successifs du peuple français lui n’est pas rempli. A 1 Md€ par an j’aimerais bien en avoir pour notre argent.

    (au fait le parlement n’est pas censé voter tous les 6 mois sur le sujet?)

    Cdlt

    • Frede6 dit :

      Suite a une petite recherche : il est bien prevu que le parlement autorise la prolongation d’une OPEX au bout de 4 mois…mais rien n’est précisé sur la duree et les conditions de la prolongation.

      Bravo à nos politiques et leur technocrates pour pondre des lois aussi nullissimes ou des paravents démocratiques…ils émargent tous à 10000€/mois pour ça.

      Sur le site AN, on lit que la prolongation de Serval a bien été votée mais il n’est pas fait mention de Barkhane.

      Que ce soit sur le fond ou la forme il y a matière à débat. Toujours cette impression de vivre dans une république bananière où le controle démocratique de l’éxecutif et de son administration n’existe pas.

  37. Ron7 dit :

    https://atalayar.com/fr/content/sahel-m%C3%AAme-objectif-strat%C3%A9gie-diff%C3%A9rente

    Je ne sais que penser !
    Stop ou encore ? Est ce que la France va partir, et quitter la zone ! Plusieurs années que ça dure, et on est quelque part dans une impasse !
    On a quelque trop rares alliés . Continuer ou lacher l’affaire !?
    Depuis la libération (Affaire pétronin = 4 contre 200), on a l’impression que certains pays africains ne s’impliquent pas vraiment. Quelques fois, il jouent même contre la France !
    Tout n’est pas possible, on regarde les grands conflits récents ! Le chaos, et pas de solutions…

  38. Oliver dit :

    Always white flag for white faggots !

    En arrière toute mon général ! Vivement la zone libre !

    • Vinz dit :

      C’était le slogan des Brits à Dunkerque ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Always white flag for white faggots !
      En arrière toute mon général ! Vivement la zone libre ! » Généralement ceux qui profèrent ce genre de « jugement » on les repère de suite dans l’action à la flaque « maronnasse » qui s’élargit sous eux!

  39. werf dit :

    Le coût annuel des OPEX est égal à l’augmentation prévue en 2021 par le PLF pour l’ensemble du budget des armées. Alors il faut peut être réfléchir à réduire le nombre et le volume des OPEX car les taux de disponibilité des matériels ( avions, bateaux, hélicoptères, engins etc…) sont en chute libre (cf. les rapports parlementaires en ligne sur les sites du Sénat et de l’Assemblée nationale) et n’iront pas en s’améliorant. Il ne faudra pas se plaindre demain en demandant plus de crédits si l’on continue dans cette voie. Le PR et les chefs d’états majors portent une lourde responsabilité vis à vis de la Nation en cas de conflit plus important auquel nous ne pourrions pas faire face. L’ Allemagne se réjouit tous les jours de l’affaiblissement militaire de la France car elle a fait le choix de ne pas intervenir dans les théâtres extérieurs et de se tourner vers les Etats-Unis.

  40. Plusdepognon dit :

    En élargissant la focale, le Niger a l’air de perdre pied un peu plus…
    https://www.france24.com/fr/émissions/reporters/20201127-guerre-au-sahel-l-ombre-du-califat