Les électeurs suisses vont se prononcer sur le financement de l’industrie de l’armement

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. Michel dit :

    Les partis à l’initiative de cette votation sont vraiment des « Faux culs », et des rêveurs dangereux pour leur pays, ils croient quoi que couper ces fonds aux »marchands d’armes »l n’y aura plus de guerres
    Ils sont déjà sur Mars ?????
    On peut parler de l’or oeuvres d’art, argent dans les coffres des banques suisses issus de l’Allemagne nazi, biens spolié aux juifs qui ont été pour beaucoup exterminés….

    • HansW. dit :

      @Michel « On peut parler de l’or oeuvres d’art, argent dans les coffres des banques suisses issus de l’Allemagne nazi, biens spolié aux juifs qui ont été pour beaucoup exterminés…. »

      Mon bon Michel, tu es au courant que les musée de France sont remplis d’oeuvres d’art spoliés non par les nazis mais bien par des français que la France n’a pas eu besoin de rendre puisque leur propriétaires, transportés par 176 convois de la SNCF, ont disparu dans les camps d’extermination nazis?

      https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/le-florissant-marche-des-oeuvres-d-039-art-spoliees-aux-juifs-sous-l-039-occupation-une-exposition-au-memorial-de-la-shoah_3398941.html

      La Shoa en France a fait officiellement 76’000 victimes, la Shoa en Suisse 0! La Suisse n’a fait aucune rafle de sa population juive pendant la 2ème guerre mondiale, n’a pas spolié ses citoyens juifs et ne les a pas transférés en Allemagne.

      Et surtout, ne vient pas me vendre la théorie « c’était pas la France, c’était Pétain ». Pour rappel, les compagnons de la Libération, membre de l’ordre de la Libération créé par le général de Gaulle, ne compte que… 1’038 personnes!

      1’038 personnes sur… 40 millions d’habitants en France en 39-45!

      Donc, je pense qu’il est judicieux en 2020 d’arrêter de vouloir extraire les faits de leur contexte pour susciter la haine entre les différents pays européens qui sont tous dans la même barque et qui feraient bien d’être solidaires parce que le reste du monde ne leur fera pas de cadeau!

      • Michel dit :

        Rappelez moi par quel etat était écoulé l’or nazi et autres valeurs permettant au Reich de continuer a faire son industrie de guerre, prouvez moi que l’economie suisse pouvaui tournée et a faire vivre sa population sans les commandes du Reich….
        Quand n veut pas voir la paille que l’on dans son oeil on regarde celui d’en face si il a pas une poutre….
        La France a fait son devoir de mémoire et même au delà les Suisses n’ont pas été trop regardant pour connaître les valeurs qui venaient d’Allemagne à cette époque me semble t’il est suffisamment d’ouvrages et reportages traitent de ce problème….

        • HansW. dit :

          Le devoir de mémoire?

          La Rafle du Vel D’Hiv menée par la police française, les transports de déportés organisés par sa compagnie de chemin de fer nationale, la spoliation des biens des juifs (obligation de vendre leur magasins à vil prix, spoliation de leur fortune, etc.) organisée par l’état et les fonctionnaires de Petain dont la majorité sont restés en poste après 1945… C’est enseigné à l’école de la République? Ou on se contente uniquement de faire l’éloge de la France Libre de DE Gaulle?

          • jean la gaillarde dit :

            Certes mais à l’école on oublie de dire également qu’environ 1% de français ont résisté, environ 1% de français ont collaboré et donc environ 98% de français ont subis et attendu que ça passe …. Donc à l’école ont idéalise la résistance mais aucun focus sur la minorité agissante.
            A l’école on focalise sur les FTP mais on oublie d’appuyer sur l’entrée des communiste dans la résistance, uniquement à partir de 41, car avant, ben les communistes en URSS, avec Staline, avait un pacte de non agression Ribbentrop-Molotov.
            Donc vouloir juger aujourd’hui ce qui s’est déroulé dans ce contexte et cette époque est un peu facile. Qu’aurions-nous fait ? nous aurions peut être fait parti de la majorité attentiste ? Qu’est ce que l’on en sait ?
            Donc hier, s’était hier et aujourd’hui certains Suisse, peut-être, justement, avec le recul de l’histoire, n’ont pas envie que leur pays redeviennent un blanchisseur d’argent issue de la guerre.
            Oui la Suisse à permis des opérations de blanchiments durant la dernière guerre et à permis aux grandes entreprises Allemandes de prospérer et aujourd’hui, certains en tirent des réflexions. Alors on peu penser que c’est utopique (ce que je crois totalement), que c’est bisounours, que ces gens sont perchés mais ils ont parfaitement le droit de se poser la question. Et leur réflexion sur le fait que la Suisse, étant neutre, le fait qu’elle est des usines d’armement, des investissements dans l’armement … ce n’est pas cohérent, et bien, on peut le prendre dans n’importe quel sens, ce n’est pas aberrant comme réflexion.
            Après, s’ils pensent que rien que le fait d’être neutre les protégera, la Belgique en a fait l’amer expérience en 1940. S’ils n’ont pas d’armée pour se protéger, même de manière dissuasive, ben il se feront, un jour peut-être, manger lorsqu’ils seront face à un état prédateur. Voilà. C’est ma pensée.
            Donc pour moi, la réflexion est cohérente mais, stratégiquement, c’est une erreur. Ou alors, il faudrait qu’ils focalisent le dénie à tous ce qui touche à l’armement, vers l’exportation et l’investissement dans les actions étrangères et, privilégier uniquement, la question de l’armement pour sa propre défense. Mais généralement, ces partis politiques sont tellement perchés, qu’ils se sentent investis d’une puissance divine de pacification, qu’ils ne pourront jamais rendre universelle. Les suisses verts ont qu’à fermer aussi les investissements des banques suisse à la Chine qui fabrique le tonnage de la Marine Nationale, en bâtiments de guerre, chaque année ! Voilà, c’est beaucoup plus compliqué que ces gens veulent bien le faire croire.

      • albatros24 dit :

        Certes
        Mais les suisses n’ont été ni envahis ni occupés par les nazis
        Il faut comparer ce qui est comparable SVP
        Et tous les pays occupés par les nazis au final ont vu leurs juifs maltraités, même le Danemark dont le roi avait menacé de porter lui même l’étoile de David…

      • Jean dit :

        aïe, vérité brutale. Il n’est pas enseigné dans les écoles

      • Vyrol dit :

        La France défaite a déporté, et ?

        Et vous osez parler  »d’arrêter de vouloir extraire les faits de leur contexte » …

        L’Europe n’est pas une nation et ne le sera jamais.

      • Max dit :

        Ne pas confondre « Compagnons de la libération » et « Résistants » !

        • HansW. dit :

          Quel « résistants »? Ceux qui sont apparu après que les Allemands aient repassé le Rhin?

          Il y a eu plus de « résistants » de la dernière heures que de Jean Moulin en herbe!

          D’ailleurs, De Gaulle ne sait pas trompé… Ce n’est pas pour rien que les Compagnons de la Libération sont aussi peu nombreux. On est loin de la légion d’honneur que les gouvernants refilent à n’importe quel joueur de foot, incapable d’écrire son non sans faute, mais juste bon à pousser un balon.

          • Vevert250 dit :

            Faites l’effort de relire votre commentaire avant d’attaquer les footballeurs sur l’orthographe.

      • ScopeWizard dit :

        @HansW.

        Oui d’ accord , m’ enfin n’ exagérons rien non-plus ; à vous suivre la France c’ est que des méchants et des tordus , la Suisse des gentils tout plein qui n’ ont joué qu’ un rôle bienveillant durant cet épouvantable maelström .
        La vérité se situerait plutôt entre les deux , vous ne pensez pas ?

        Tiens , c’ est pas mal ça ; cela pourrait nous servir d’ éclairage …………
        https://www.youtube.com/watch?v=rDH16RXZnWM

        • HansW. dit :

          @ScopeWizard:

          Je n’ai jamais écrit qu’il y avait des bons d’un côté et des crapules de l’autre… Des salauds, il y en a partout.

          Par contre, j’en ai marre de lire les discours franchouillards qui critiquent les autres pays en oubliant religieusement les comportements de la France

          • jean la gaillarde dit :

            Savez-vous quel pays à le plus repoussé les volontés allemandes de frapper les juifs en Europe ? C’est l’Italie fasciste de Mussolini ! ceux qui ont été le plus dans une volonté de laisser faire, et particulièrement par la population, ce sont les pays baltes et la pologne. Alors ! La France effectivement, a eu un comportement écœurant mais, lorsque l’on regarde les faits, en Hongrie par exemple, on peu se rendre compte, qu’en france, cette volonté d’extermination n’a pas bien fonctionné. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs, qu’en 1943, LAVAL et PETAIN vont accepter de créer la Milice afin de faire le « boulot » car, il apparaît de plus en plus clairement aux allemands, que les forces de police et de gendarmerie, vu les fichiers en leur possession, ne font pas le travail, avec le zèle qui devrait rendre des résultats beaucoup plus efficient. Alors, le peu de « pourris » dans la police, la gendarmerie ou toutes administrations de cette époque, qui ont cherché à faire le travail avec zèle, ont fait beaucoup de mal. Mais l’ensemble n’a pas si bien fonctionné et tant mieux.
            Ma grand-mère qui était résistante AS en Dordogne me racontait que, normalement, si les gendarmes avaient fait leur travail, jamais les réseaux en Dordogne n’auraient pu être aussi actifs car, à cette époque, les gendarmes connaissaient leurs populations et savaient qui se trouvaient dans la résistance. Il y a eu des arrestations, des gendarmes qui ont collaboré mais le collectif n’a pas si bien fonctionné que cela ce qui a permis aux réseaux de grossir, de se structurer et d’être aussi actif en 1944.
            Un exemple parmi tant d’autres : La gendarmerie à une fondation « La maison de la gendarmerie » avec des actions sociales en direction de l’institution. Cette fondation a été créé sous Pétain, par des officiers, dans un premier temps, officieuse. En effet, lorsqu’un gendarme partait dans le maquis, il était porté déserteur et son épouse ne touchait plus rien. Par contre, lorsque la gendarmerie arrêtait des résistant, une prime était versé au groupement de gendarmerie. Et bien cet argent basculé, officieusement, dans cette « fondation » et servait à verser la solde à l’épouse du gendarme résistant ou à sa veuve, ou aux orphelins. Vous voyez, c’est beaucoup plus compliqué qu’on ne veut bien le croire aujourd’hui. Il y a eu des « salauds », il y a eu une majorité qui a attendu et il y a eu des initiatives magnifiques. Dans une guerre, c’est toujours comme ça. Il y a ceux qui se mettent du coté du manche, ceux qui se font le plus discret possible en attendant de meilleur jour et ceux qui décident de faire face. 60 ans plus tard, nous sommes qui, pour blâmer ? On peu avoir une réflexion sur les actions entreprises et en tirer des conséquences afin d’éviter de refaire les mêmes bêtises, mais idéaliser aujourd’hui d’un coté les uns, critiquer les réflexions que peuvent en tirer d’autres ou dires que tel pays a été plus vertueux que d’autres …… bref, à mon avis, cela n’a pas beaucoup de sens.

        • ScopeWizard dit :

          @HansW.

          Non , vous ne l’ avez jamais expressément exprimé tel quel , en tout cas par rapport à ce que j’ ai pu en lire jusqu’ ici , par contre c’ était quand même bigrement sous-entendu ou alors j’ ai rêvé ………… 😉

          Mais quels « discours franchouillards » ?

          Par exemple , il serait bon de ne pas perdre de vue quand vous critiquez Pétain et le Gouvernement de Vichy , que par l’ intermédiaire de l’ Amiral Darlan , les Américains et Roosevelt en tête ( qui ne pouvait pas piffrer DeGaulle qui à son idée n’ était qu’ un dangereux dictateur au point que lors de leur première rencontre des agents de l’ OSS se tenaient Thompson calibre 45 en pogne derrière un rideau prêts à transformer notre général deux étoiles en passoire au moindre geste suspect envers leur Président ) , furent très contents de pouvoir autant s’ enrichir et prospérer grâce aux « bonnes relations » que les Américains et le gouvernement de la Collaboration entretenaient .

          Roosevelt sera d’ ailleurs le dernier ( même après Staline et les dirigeants du Kremlin ( un comble ) ce qui décidera les USA ) , à reconnaître De Gaulle comme nouvel homme fort de la France , lui qui préférait de loin un Giraud à ses yeux bien plus compatible en mesure d’ imposer l’ AMGOT ( Allied Military Government Occupied Territories ) et la monnaie qui allait avec , nous faisant ainsi perdre notre Souveraineté puisque nous privant du droit de pouvoir battre monnaie en plus de constituer quelque gouvernement à nous .

          Sachant que les banques , et notamment les banques Suisses tel l’ UBS , n’ ont pas été des plus favorables à la France dans sa volonté de Souverainisme considérant que notre pays qui était avant-guerre la puissance dominante du continent une fois l’ Allemagne foutue en l’ air avant son « redressement » de l’ entre-deux guerres , ne devait surtout pas le redevenir une fois l’ Allemagne foutue en l’ air une seconde fois !

          Quant à l’ Angleterre , après le second conflit mondial le problème ne se posait pratiquement pas .

          Qui a par exemple contribué à financer les opérations de déstabilisation orchestrées par la CIA ( ou avant par l’ OSS ) dès le lendemain de la guerre ce qui a semé une pagaille monstre dans nos colonies notamment en Algérie en encourageant nombre de mouvements séditieux ?

          Le but des USA étant de mettre la main sur les ressources hydrocarbures du Moyen-Orient , ce qui selon moi , explique la monumentale connerie ( j’ espère que Roosevelt a surtout pêché là par pure ignorance , lui qui même avant de tomber si malade , était un homme très influençable à partir du moment où ceux qui l’ influençaient émettaient des idées s’ inscrivant dans sa ligne de pensée politique ) du Pacte du Quincy du 14 février 1945 lors de son escale au Caire au retour de Yalta .

          Ce qui encore aujourd’ hui pèse de tout son poids dans nos relations internationales avec les pays producteurs et exportateurs de pétrole dont l’ « exportation » de l’ American Way of Life , via la mise en application du Plan Marshall , nous a rendus si dépendants au point que les Américains nous ont empêchés de continuer à contrôler le canal de Suez nationalisé par Nasser tandis que dès les années 1950 les deux-tiers des approvisionnements à destination de l’ Europe y transitaient .

          Donc , avant de parler de « discours franchouillards » , interrogez vous déjà sur le poids des USA dans tout le redressement de l’ Europe , et sur ce que la France a eu à endurer , elle qui en partie à cause de leurs opérations clandestines de déstabilisation a dû se farcir une décolonisation douloureuse ( émeutes , répression , guerres , à nouveau des jeunes pousses de la France envoyés en terre lointaine se faire trouer la peau , effort de guerre à soutenir ce qui torpille notre redressement par les finances qu’ il engloutit ce qui provoque une grogne sociale et syndicale , etc …….. tandis que l’ Allemagne de l’ Ouest n’ ayant à faire face à rien de tout ceci ne fera que se renforcer et bénéficier à fond du soutien US ) , mais qui a aussi eu à faire face à des troubles intérieurs tel mai 1968 également avec une CIA en sous-main .

          Alors , je comprends très bien que vous en ayez marre , mais n’ oubliez pas que le ressenti de certains d’ entre-nous parfois vis-à-vis de la Suisse et de son rôle après guerre qui pour d’ aucuns paraît des plus « troubles » pour ne pas dire plus , ne vient pas non-plus de rien …………

          J’ essaierai de dénicher plus d’ infos sur tout le rôle des banques Suisses dont l’ UBS………..

      • yo dit :

        @HansW.

        Certes la Suisse n’a pas directement participé à la Shoah. Mais indirectement oui. Il faut savoir qu’à l’époque les gardes frontières avaient dans les instructions qui leur ont été données qui disaient de refuser TOUT réfugié d’origine juive. Bien évidemment tout les juifs avaient un gros « J » dans leur passeport donc ils étaient facile à reconnaitre. Résultat des courses des millers de juifs refusés à la frontière et donc livrés aux Allemands et ensuite déportés. Bien qu’il y eu des cas ou des gardes frontières aient transgréssé la règle en autorisant des juifs et parfois même en ouvrant le feu pour défendre des réfugiés sous le feu Allemand. Mais en tant que suisse je le dit : Il ne faut jamais oublier l’ordre donné par la confédération de refuser les juifs à la frontière, jamais.

        Bref, au final je trouve tellement stupide cet attitude persistante de toujours jeter la faute à pays.

        • Fred dit :

          La France n’a pas fait mieux (a été aussi dégueulasse) : les réfugiés allemands (jusqu’en 39 évidemment), juifs, opposants … etc. était placés en « Camps de concentration » (c’était le terme administratif officiel) et ont été remis aux autorités nazies par le Gouvernement de Pétain (exceptés ceux qui avaient de l’argent placé en France ou ailleurs qu’en Allemagne et/ou des relations à l’étranger).

    • Plusdepognon dit :

      @ Michel
      L’Allemagne où plutôt ses partis politiques ont bénéficié de cet argent :
      https://youtu.be/NzRWd9_wTE8

    • Castel dit :

      En précisant tout de même au passage qu’un certain nombre de ces banques Suisse appartenaient……à des juifs !!

      • Fred dit :

        @ Castel

        « Drôle » de sociologie raciste sans intérêt et visqueuse. D’ailleurs, c’est quoi une « origine juive ?

        • Castel dit :

          Il n’y arien de raciste dans ce que je signale, simplement, que je veux mettre les choses au point, concernant les profiteurs, qui avaient parfois les mêmes origines ethniques ou religieuses que ceux qu’ils dépouillaient, et donc, mettre à mal le mythe que ces actes ne profitaient qu’à ces misérables chrétiens « Aryens » au détriment de ceux qui étaient de race ou de religion juive….
          Cette précision me paraissait nécessaire, car , cela n’avait jamais été précisé à propos des banques Suisses…..
          Je n’évoque pas, les origines juives, puisque la, on tombe dans l’antisémitisme pur et simple, pour moi, un juif est avant tout une religion, qui comprend pas mal de convertis, et je ne fais pas de différence entre les deux, de même que contrairement aux antisémites que je ne suis pas, je considère qu’un juif convertit à la religion catholique, est un chrétien à par entière…

  2. HansW. dit :

    Di diou, il y a bientôt plus de news sur la Suisse que sut la France sur opex360!

    • E-Faystos dit :

      Ona aussi des nouvelles de Chine, Russie, Allemagne… De partout où ça bouge.

      L’intérêt de la Suisse, c’est que ce pays cherche à se débarrasser de son armée alors que les tensions remontent en flèche, le tout sans protecteur direct car enclavé, tout en possédant une population dotée d’un gros pouvoir politique via les cotations, population trompée par le groupement pour une Suisse sans Armée.
      Bon courage dans les urnes, car la dissuasion permet le non emploi, ce qui permet de jeter  » l’argent par les fenêtres ».
      .
      Une occupation par un pays ennemi remet les pendules à l’heure, mais trop tard pour garder la moindre valeur.
      J’y pense souvent.

      • Jean (le 1er) dit :

        Ce n’est pas la Suisse qui cherche à se débarrasser de son armée mais la gauche anti-militariste. Notre système démocratique, via les initiatives leur en donne l’occasion. Nous avons, par le passé déjà dû votre 2 (ou 3 ?) fois sur l’abolition de l’armée. Chaque fois cela a été refusé. Mais les anti-militaristes primaires ne lâches pas le morceau.

  3. blavan dit :

    Heureusement, en France ce type de référendum ne pourrait pas rentrer dans les règles référendaires. L’ignorance actuelle du peuple français sur les enjeux de la Défense donnerait un résultat lamentable, seuls les écolos antimilitaristes parviendraient à mobiliser.

    • FredericA dit :

      @blavan : (pour une fois) je suis d’accord avec vous 🙂

    • Fred dit :

      @ blavan

      La conséquence du système référendaire populaire, c’est qu’il entraine une meilleure information qui plus est pluraliste, des débats moins langue de bois et incite chacun à la réflexion ; une bien meilleure cohésion nationale par rapport à un système peu démocratique style Cinquième République, limite les conflits d’intérêt.

      J’ai bien précisé referendum « populaire ». Les referendums proposés par un gouvernement sont toujours biaisés par un dilemme* ou une « double contrainte »** (double bind) notion chère à Gregory Bateson et à l’École de Palo-alto.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte

      * par exemple : « voulez-vous une Europe unie (mais elle sera uniquement financière et ultra-libérale) ? »
      ** « vous ne voulez pas subir une guerre ou un krach ? Alors il vous faut voter pour une Europe ultra-libérale et individualiste »

    • PK dit :

      Heu… c’est déjà le cas. Comment pensez-vous qu’on est passé de près de 5% du PIB dédiés aux dépenses militaires au montant ridicule actuelle ? En endormant le peuple en lui faisant croire que tout va bien.

      Je ne me fais pas beaucoup plus d’illusions sur les capacités des Suisses à s’extraire de la glu de pensée actuelle. Il suffit de lire leurs leaders de gauche pour voir que ce n’est pas plus rose de ce côté des Alpes.

      • Fred dit :

        @ PK

        Ben v’la t’y pas que tu nous invente le concept de la « Ligne rose des Alpes » :o)
        Tant qu’à faire, je préfère celle-là, ne vous déplaise.

    • Jeanvaljean dit :

      @blavan

      Pouvez vous préciser quel est l’ennemi mortel de la France svp ? Contre quelle menace doit on se prémunir ?? A part le virus et les barbus qui font péter des bombes je ne vois rien. Quel est ce grand peril dont vous semblez vouloir vous prémunir à tout prix ???

      • blavan dit :

        @jeanvaljean. Pour moi le grand péril, c’est l’UE qui fait la politique de l’autruche face à une immigration qui va nous gangrener lentement mais surement. C’est pourquoi je soutiens souvent sur ce blog que la mission des armées devraient être concentrée sur la maîtrise de nos frontières hexagonales , et pour la sécurité plus globale dans l’augmentation de nos capacités nucléaires.

        • Jeanvaljean dit :

          Oui, le péril est bien intérieur. Le problème c’est que les politiques font l’autruche ! Or les militaires sont soumis au politique ! Oui la France est envahie, mais qui peut y faire quelque chose ? Et même si un gouvernement prends les choses en main, il sera bloqué par la politique de l’UE !

  4. Jean Ker dit :

    (soupir)
    Les banques ne disposent-elles pas de leurs propres armées ?
    Je crois qu’un de leurs sous-off est même le chef de la nôtre…non?

    Quant aux guerres que mèneront les pacifistes verts, hein : à l’image d’un Jadot qui veut un vaccin obligatoire, par exemple ? Tu m’étonnes que ça sent l’indépendance face aux gros sous des labos !..
    à l’échelle de l’UE, tout ce monde là siège sur les mêmes bancs et mange le même pain des lobbies, même si ça peut être dans différents râteliers. Une armée de corrompus démagos.
    Les Suisses qui ont encore un fort sentiment national sauront rejeter l’indécence de ces incultes dangereux qui croient jouir d’une conscience immaculée.

    On passera donc sous leur joug de l’ère de la puissance de l’État profond nationaliste du complexe militaro-industriel, à celle de l’État profond mondialisé du complexe sanitaro-industriel, scientifiquement validé et vu à la TV… tellement plus fédérateur de peur concrète non seulement à moindre coût, mais avec masse bénéfices à la clé, et autorisant jusqu’à la dictature sans aucun soucis de contestation. What else ?!

    Il faut dire que ça dort profondément. Ainsi par exemple, Bayer a eu beau se nommer IG Farben et fabriquer du Zyklon B puis continuer d’empoisonner des millions de personnes, ma pharmacienne me regarde comme un ET quand je lui dit que je boycotte cette marque. De là à imaginer qu’elle s’interroge sur les lois liberticides ou la définition de « coercitif »…
    C’est le Progrès, ma bonne dame : la bien-pensance d’abord. Réfléchir aux conséquences de nos actes et de notre déresponsabilisation, houlàà! bof, plutôt incriminer les pauvres ou nous cliver sur la question du racisme, hein? ce sera plus simple que revenir aux fondamentaux qui permettent de faire Société.

    En attendant, la Banque se gouverne très bien toute seule, merci.
    Tout ce pouvoir qu’on lui laisse fait une très réussie « UERSS »,ou « R »peut vouloir dire « Reich » si on veut et le second « S » « Soumises »; en tout cas rien que les chinois n’oseront même nous envier.
    Réfléchissez SVP: c’est quoi un Régime où la Banque Centrale rachète toutes les dettes et couvre toutes les faillites avec VOS thunes jusqu’à ce que vos arrière-petits enfants soient déjà rincés? ça n’a jamais existé.
    C’est beau la « démocratie libérale »dans la bouche d’un bien-pensant, mais ça n’a rien à voir avec le réel. Sauf peut-être en Suisse.

  5. phipat dit :

    Ah les Bisounours, et suprimer la police aussi non ?

  6. Wolff dit :

    Très bonne synthèse. Les caisses de pensions suisses représentent environ 800 milliards d’actifs (plus grand acteur que la BNS sur le marché des actions). La part en actions environ 30%. Si on doit passer de la gestion passive à la gestion active pour exclure certaines sociétés faisant partie d’un indice, au pif, je dirais que cela augmentera les frais de 0.2% p.a. (moyenne globale des frais 0.45% pour 800 miards en 2019 selon étude Swisscanto). Mon calcul n’a rien de scientifique mais l’ordre d’idée est le suivant : 800 miards * 30% * 0.2% = 480’000’000.- d’augmentation des frais de gestion qui se traduiront in fine par une une baisse des rentes pour les assurés. Tout ce qui va dans la poche du Banquier, ne va pas dans celle des assurés. Merci aux gauchistes d’augmenter le revenu des Banquiers, dommage que cela se fasse au détriment des assurés.

  7. richard gay dit :

    en bref, moi qui habite à 20 klicks de genève, he bien la culture respectée de consultation d’inititatve populaire, que l’on peux envier, nous autres frenchies dirigés par « en haut », avec des « premiers de cordée » à l’appui…. pas une chance que cette initiative passe, mais au moins, voici un peuple en droit de poser des questions. Et nous n’avons que le « dégagisme » pour sanctionner nos gugusses, qui iront pantoufler ailleurs, sans honte ni vergogne.

  8. Paddybus dit :

    Peace and love…. vert et rose…. c’est beau l’idéalisme…. mais c’est peut-être moi qui suis dépassé…!!!

    • PK dit :

      C’est que certains essaient de vous faire croire. Tenez bon : l’avenir vous donnera hélas raison.

  9. jp_perfect dit :

    Merci à M. Lagneau pour ces différentes nouvelles sur mon petit coin de pays ces derniers jours!

    • E-Faystos dit :

      Puis-je faire remarquer l’envie suscitée dans divers postes?
      L’arrogance Française devient vraiment surfaite! Et si il y en a un rigole, c’est sûrement un troll Turco-Sino-Russe!

      • jp_perfect dit :

        Je ne comprends pas bien votre commentaire?
        J’ai fait des commentaires arrogants?

      • Euclide dit :

        @ E Faystos
        D’habitude vous postez des choses sensées. Là vous déraillez complètement.
        jp perfect voulait signifier qu’il remerciait Opex 360 pour l’intéret porté a son pays.

      • ScopeWizard dit :

        À moins que @E-Faystos ait perdu le Nord ou que mes bons vieux neurones aient besoin de congés voire les deux , je pense que ce qu’ il tient avant-tout à faire passer consiste à souligner le fait que certains sujets de la Confédération Helvétique en profitent pour « taper » sur la France à qui entre-autres à longueur de posts ils reprochent une éternelle arrogance envers la Suisse , alors qu’ ils font de même ou pire très souvent envers la France , dès que l’ occasion leur en est donnée sans que ce fusse à chaque fois justifié………

        Sincèrement , je ne crois pas qu’ il s’ attaque à un intervenant en particulier ; disons que pour lui et son message , l’ occasion fait le larron et qu’ en l’ occurrence c’ est tombé sur @jp_perfect ………….

        Très honnêtement , je ne vois pas la chose autrement que comme une sorte de « ping-pong » permanent qui à force , a minima , finit par lasser et agacer .

        Maintenant , ce n’ est là qu’ une interprétation , c’ est évidemment à lui qu’ il appartient de préciser ………….

  10. Thierry dit :

    Hitler a déjà invalidé le pacifisme comme rempart à la guerre, cela n’a jamais fonctionné.
    Voyez d’ailleurs à titre individuel, les pays qui interdisent à leur citoyens la vente d’arme ne sont en rien moins violent que là ou c’est autorisé. Hitler avait d’ailleurs reconnu que si les juifs avaient été armés il n’aurait jamais pu mener à bien sa solution final d’extermination car il n’avait pas les troupes déjà trop occupé ailleurs pour les combattre. C’est la police française qui fit la rafle du Vel d’hiv car les allemands en France n’avaient pas les effectifs disponible.

    A l’échelle des pays ou des individus les armes sont source de sécurité et de protection, à condition toutefois qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains.

    article 1
    Si vous armez une dictature, c’est comme de donner des armes à la mafia et aux criminels.

    article 2
    Si vous armez les gens qui respectent les lois alors vous renforcez la sécurité d’un état de droit.

    article 3
    Si les lois se retournent contre la population, c’est un retour à l’article 1

    • ScopeWizard dit :

      @Thierry

      1) Une dictature -encore faudrait-il définir ce terme car tout n’ est pas du même niveau et il y a des degrés- ou du moins un régime dictatorial est déjà armé .

      2) L’ état de droit est précisément une sorte de dictature en puissance car il place le droit au tout premier rang ce qui risque de favoriser les tenants d’ une pensée dominante exerçant un puissant lobbying ce qui est déjà le cas , l’ État et le pays devenant secondaires et tertiaires dans l’ ordre des priorités .

      3) Tout le monde sait depuis longtemps que ce sont les groupes les plus déterminés et organisés qui en se structurant peuvent prendre le pouvoir s’ ils sont suffisamment nombreux et unis tout comme beaucoup ont réalisé depuis longtemps que le peuple ne compte jamais , même si parce qu’ il a fallu reconstruire et redresser le pays à une ère de profonds bouleversements économiques et sociaux qui ont dynamisé sa vie de tous les jours comme jamais auparavant y compris sur le plan démographique , pendant une cinquantaine d’ années il a pu avoir l’ illusion que tel était enfin le cas notamment via la propriété privée et l’ expansion des centres urbains , c’ est à dire en gros de 1945 à 2000-2002 , Maastricht et l’ Euro .

  11. Sergio dit :

    « il faut également avoir la majorité des 26 cantons de la Confédération pour que cette iniative puisse être adoptée. »
    Petite correction: en Suisse, il faut une acceptation d’au moins 2/3 des 26 cantons et demi-cantons et de plus 50% de la population pour qu’une initiative passe la rampe.

  12. oshibori dit :

    comment d’habitude les banque ce foute de leur nationalité ou du patriotisme économique. elle n’ont aucun remords à prendre l’argent des gouvernements et à fermer le dialogue tout de suite derrière, après avoir eu ce qu’elles voulaient. le tout sans toucher a leur trésor de guerre ou vol organisé des peuples ( appeler ça comme vous voulez).

  13. Loufi dit :

    Les Russes, les chinois, et les barbus sont tordus de rire…
    Castrez vite tous ces hippies avant qu’ils ne se reproduisent !!!

  14. Romuald dit :

    Ben déjà qu’on ne sais pas trop comment les grecs vont payer et les Rafales et des F-35, voici que la suisse organise aussi son insolvabilité en matière d’armement ! Bigre, espérons que les Rafales soient à payer contant !!!

    • Fred dit :

      @ Romuald

      Ils peuvent compter sur nous : ils seront contents et donc paieront content, et sans compter ;o)
      (on paye « comptant »)

  15. E-Faystos dit :

    Puis-je faire remarquer l’envie suscitée dans divers postes?
    L’arrogance Française devient vraiment surfaite! Et si il y en a un rigole, c’est sûrement un troll Turco-Sino-Russe!

  16. Max dit :

    La Gauche suisse se berce d’illusions. C’est beau le pacifisme mais il doit être partagé universellement pour être effectif. Sauf que la géopolitique mondiale ressemble de plus en plus aux années 30 avec l’émergence d’autocrates radicaux, certains mêlant nationalisme et religion pour galvaniser leur population dans un grand élan mortifère.
    Les leçons de la Seconde Guerre mondiale n’auront pas fait long feu. La neutralité suisse comme suédoise ne les protégera pas du cataclysme à venir !

  17. Jean (le 1er) dit :

    Clairement refusé par le peuple ET les cantons

  18. HansW. dit :

    Résultat des courses?

    Le peuple suisse a refusé d’interdire le financement de l’industrie de l’armement à 57.5% des votants. Les gaucho, verts et autre « groupe pour une suisse sans armée » ont perdu!
    .