La Direction générale de l’armement a qualifié la version « poste de commandement » du blindé Griffon

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. ac dit :

    En espérant que les nouvelles seront tout aussi bonnes pour les versions Medivac et MEPAC du Griffon.

    Au fait il en est où le Jaguar? N’avaient ils pas prévu un premier lot de livraison fin 2020?
    Le silence de la DGA et des industriels sur le sujet est assez préoccupant

  2. jojo dit :

    La vache on dirait le C.O d’un bâtiment de guerre, fini la carte papier? Bienvenue à l’armée de terre dans la guerre presse bouton.

  3. Frede6 dit :

    15% des Griffons en version EPC = shocking !

  4. Frede6 dit :

    Contrairement à l’original, le tourelleau en 7.62 est très discret 🙂

  5. albatros24 dit :

    Très bien.
    Un bel outil de travail et moyen de transport.
    L’Armée en a besoin de 333 quand même…l’information et la telecommunication sont devenu encore plus importants que par el passé.
    Par contre il me semble qu il y aura très peu de Griffons avec mortier automatique MEPAC.
    https://twitter.com/forcesoperation/status/1171534911607455744
    Alors que nous avons besoin de doper notre artillerie, spécialité française traditionnelle de la France depuis Castillon…
    Espérons qu on en re commandera ensuite face à cette pénurie d’appuis.
    une cinquante de commandes c’est ridicule pour nos besoins urgents en la matière

  6. Parabellum dit :

    Pour mémoire le 7 62 c est le calibre d une Kalash qui débite 600 coups minute …on scotche deux chargeurs et on se balade avec 60 coups…le griffon est peu arme comme d habitude…apprendra t on enfin un jour que la puissance de feu est importante et que l autres face sait tirer? Et tout ce bazar électronique résistera t il a un impact de rpg ? Ces gros engins sont presque aveugles sur l arrière sauf si une caméra fonctionne et des types déterminés pourraient l’as fumer par la…? Apprenons vite des récents conflits sur la capacité anti blindé …on est devenu bien pauvre en arme anti char et en nombre de missiles d infanterie…faut penser autrement que post afgha ou Mali…

    • Polymères dit :

      Toujours la même réflexion qui se veut de l’avis d’une personne « éclairée » mais qui ne connait l’organisation de notre armée, qui ne connait pas nos modes d’engagements, qui ne connait pas les rôles des véhicules.
      Cessez donc sans arrêt de vouloir faire passer un VTT voir ici un véhicule de commandement pour un VCI ou un engin de la cavalerie. Le Griffon est un transporteur et non un engin d’assaut. Nos moyens militaires doivent être vu dans leur ensemble et non individuellement. Un Griffon est un maillon dans une chaine, aux côtés du VBCI, du Leclerc, du Jaguar, d’hélicoptères, d’avions et autres. Tant que vous ne comprendrez pas cela, vous ne comprendrez pas pourquoi un Griffon ou un Serval seront uniquement équipés d’armes d’autodéfense.

      Le Griffon ne va pas ouvrir un front ou il y a des présences avérés de blindés adverses. Pour évaluer la menace, nous avons des unités spécifiques dédiées à l’éclairage et ces unités, très souvent, disposent de moyens offensifs AC d’opportunités, tel un Milan sur un VBL.
      Cette logique d’emploi reste le coeur de nos moyens et ce sont justement les guerres comme celles d’Afghanistan qui font croire à certains comme vous, que des véhicules de transport, reconvertit en véhicules de patrouilles sont des véhicules d’assaut qui doivent pouvoir se suffirent à eux-mêmes. Et c’est typiquement sur une pensée à l’afghane que vous appelez à voir au-delà, en oubliant bien des fondamentaux de notre organisation et de nos méthodes qui contrairement à ce que vous imaginez n’ont pas évoluées par rapport à la guerre de haute intensité qu’on devait faire face à l’armée rouge.
      Non, que ce soit en France ou ailleurs, un VTT n’est pas armé jusqu’au dent, il n’y a pas une exception française, ni une spécificité française ou alors vous avez une grosse lacune à différencier un VTT avec un VCI.
      Regardez les allemands, ils ont une 12.7 ou une 7.62 sur leur Boxer, véhicule pourtant similaire à notre VBCI qui a sa tourelle de 25mm? Les allemands sont-ils cons? Non, ils utilisent le Boxer dans un rôle de VTT, le rôle de VCI va au Puma. J’évoque bien de « rôles », lisez bien.

      Sinon le 7.62 otan n’est pas la même munition que la Kalash et une mitrailleuse n’a pas le même effet qu’un fusil d’assaut.
      Ce bazar électronique s’il vient à être frappé par un RPG, on s’en fout s’il pète, le mode dégradé se fera toujours et il y a d’autres noyau de commandement sur un terrain. L’important c’est de sauver les hommes qui sont dedans, comprenez bien que le rôle d’un blindage est de protéger le personnel, s’il le fait et qu’on perd le blindé, peu importe. Sinon il existe des grilles, simples et efficaces contre les RPG. En tout cas, l’essentiel des équipements ici sont à l’intérieur.
      Les récents conflits ont montrés quoi? Qu’il vaut mieux avoir un drone qu’un char?

    • Gribeauval dit :

      Un Griffon PC n’est ni un VBCI, ni même un transport de troupe et n’a pas pour objectif de faire le coup de feu, il est posté en arrière du front et dirige les opérations.
      Si engagement il y a, c’est contre de l’infanterie infiltré, soit un petit groupe, très léger et rapide et discret, et le 7.62 est suffisant contre ce genre de menace, un 20mm ne fera à peine mieux, au prix d’un encombrement qui le rendra inopérant. Si un blindé se ballade derrière les lignes, alors le groupe de combat à d’autres problèmes que le faible calibre monté sur son PC…
      Sa meilleure défense est sa mobilité pour suivre les évolutions du front sans se retrouver en ligne de mire.

  7. yo dit :

    Personnellement je trouve que la silhouette de cet engin est trop haute et ça en fait une cible facile à longue distance.

    • Nexterience dit :

      1- les soldats en 2030 mesureront combien par rapport à 1980?
      2-à grande distance, vous êtes détecté plus loin, votre tir localisé, mort.
      3- les chenilles permettent un grain relatif de hauteur.

  8. chimere dit :

    Valider des trucs qui sont déjà commandés… C’est comme voter des lois qui sont déjà décidées ou pour une liste unique…..

    • LeVoyageurRépondEncoreEtToujours dit :

      Si ce n’est pas valider les commandes peuvent être annulées ou les produits revus par le constructeur. Comme quand tu achètes une voiture neuve qui ne marche pas, tu as une garantie. Je comprends ce que tu veux dire et partage ton avis mais il faut remettre les choses dans leur contexte. J’aurais préféré un véhicule moins focalisé sur la menace terroriste et plus sur de la vraie haute intensité par exemple :p

      • Carin dit :

        @Le voyageur…
        Justement, 333 de ces engins me paressant au 1er abords un peu excessif, je me demande si ce nombre ne serait pas justement calculé pour de la haute intensité? En effet j’imagine que dans ce cas précis, les coms sont brouillées sur les zones de mêlée, et que ces engins répartis avec 2/3km de distance entre eux, sont fait pour forcer le brouillage et permettre les liaisons autorisant du coup l’engagement des troupes enemies??
        Je ne vois pas d’autres raisons à ce nombre d’engins!

  9. Phil dit :

    Ayant connu l’époque ou j’assurai l’entretien des AMX 10 PC , ancêtre du Griffon PC ,j’ai encore du mal à comprendre pourquoi en fabriquer 333 alors que chacun d’eux va être utilisé une dizaine de jours par an .C’est la moyenne d’utilisation des AMX à l’époque ,et on manœuvrait 3 à 4 mois par an ! La plupart du temps ils servaient de « plastron » lors des exercices pour ,au moins, les faire tourner . Je doute fort que le taux d’emploi ,en métropole en tout cas ,ait réellement changé ….C’est cher payé pour pas grand chose ,mais ça fait tourner l’industrie …..

    • LeVoyageurVeutDuServal dit :

      ça reste tout de même utile je pense d’en avoir « au cas où ». Ne nous plaignons pas quand pour une fois des chiffres sont vus plus haut qu’il ne le devrait.. J’ai tout de même une large préférence sur le Serval qui plus petit, permet d’en emporter 2 à bord d’un avion de transport et est plus intéressant tactiquement.

  10. Vinz dit :

    Castillon, l’Azincourt des Anglois. Merci les Bureau.
    https://www.batailledecastillon.com/fr/histoire.htm

    A noter qu’avec l’artillerie se développe la théorie balistique -> cinétique -> remise en cause du mouvement-moteur selon Aristote -> Galilée.

    Merci frère Berthold.

  11. LeVoyageurVeutEtreRassure dit :

    Vous pouvez m’expliquez s’il vous plait, pourquoi le Serval n’a pas la « position » du Griffon dans le programme scorpion ?
    Il remplit le même rôle en plus petit et est 2 plus facilement transportable. Avoir 1800 Griffon c’est bien mais on va pas faire 1800 aller-retour d’A400M pour envoyer ces véhicules en opération tout de même. Surtout que le Griffon a d’autres critiques.
    Qu’on commande la moitié des griffons qui étaient prévus et qu’on garde les véhicules (style mepac ou PC) si vous m’expliquez que le Serval pour X raison ne peut pas répondre à ces exigences et qu’on produisent que des Serval pour tout le reste ?

    Rassurer moi et dites moi que je dit n’imp et que les bonnes décisions ont étaient prises..

  12. Paul Bismuth dit :

    – Griffon… qu’est-ce que tu as une grande antenne…
    – C’est pour mieux communiquer mon enfant…
    https://forcesoperations.com/les-premiers-griffon-epc-livres-a-la-stat/