Le président Erdogan sollicite son Parlement pour envoyer des soldats surveiller le cessez-le-feu au Haut-Karabakh

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. basstemp dit :

    Ben voyons ! Mais ses supplétifs lybiens et syriens qu’il a fait envoyer la bas, ne suffisent pas pour servir de noeils ?

    Mon zyeux tiens ! Moi je pense plutot qu’il cherche a envoyer des troupes turques la bas pour reprendre rapidement le combat dès le moindre signe d’agressivité arménienne sur lequel il se cachera pour immédiatement repartir en offensive : On se doute bien qu’il n’attend que ça, la faute des arméniens défendant leur maisons, leur chez eux et donc acculé par une décision russe de trancher la poire en 2

    Si ce n’était qu’une observation d’un cesser le feu, je pense qu’il y a déja sur place assez de yeux disponibles pour faire foi

    • Fred dit :

      @ basstemp

      Sur le coup des observateurs, c’est bien la Turquie qui se fait bien avoir par la Russie.

      Poutine a désormais toutes les cartes en main vis à vis des trois + un « pays » directement concernés : il peut défendre qui il veut, selon ses « observations » : Arménie, Azerbaïdjan, ou Karabakh et jouer là-dessus tout en étant dans une « légalité » de fait. Cela en mettant la France et les États-unis hors-jeux, et en ayant l’approbation soulagée de Téhéran j’imagine, en cerise sur le gâteau.

  2. Courmaceul dit :

    Il me semble que Merdogaz veut camoufler ou enjoliver le vrai statut des soldats turcs, celui de simples observateurs.

    • Rte dit :

      Fait vérifiée ta santé mentale toi aussi la Turquie est une puissance qu’on le veuille ou non

  3. Clavier dit :

    Je trouve qu’il lance le cochonnet un peu loin notre otano-islamique…….

  4. lxm dit :

    Quand l’Arménie admets avoir perdu 2300 soldats, cela comprend t-il aussi les soldats issus du haut-karabah ou ceux-ci ont-ils un décompte séparé ?

    • Desty dit :

      Officiellement l’Arménie n’a pas envoyé de soldats donc ce sont les pertes du Karabakh. Officieusement, ce serait plutôt les deux.

  5. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ En outre, avec la France et les États-Unis, elle fait partie du groupe de Minsk, chargé par l’OSCE [Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe] de trouver une solution pacifique au problème du Haut-Karabakh, région à majorité arménienne ayant fait sécession de l’Azerbaïdjan au début des années 1990. ]

    Selon Igor Korotchenko dans  » 60 minutes  » et d’autres canaux , Nikol Pachinian était terré dans son bunker présidentiel , dans une cave , au moment des manifestations  » accroché à son téléphone avec Macron  » et essayant de joindre , sans succès , Biden .  » Il voulait téléphoner à Biden mais on lui passait la Maison Blanche  »
    Je suppose qu’il a du accéder aux écoutes … ;0)
    La France  » amie des Arméniens  » ™© et qui  » joue un rôle historique dans le Caucase « ™© vient de faire éjecter de ce Caucase avec les EU par un magnifique coup de valenki et de babouche et chercherait à y rentrer par le biais d’un  » processus politique « Pour Pachinian ce serait le fétu de paille auquel se raccrocher pour ne pas se noyer ( ou ne pas finir défenestré ) ! ;0)
    Mais il y a du lourd !
    Le MINDEF Arménien serait la machine à laver d’un vaste trafic d’armes entre le Kazakhstan et les Islamistes Syriens via la …..Turquie .
    En clair : Certains chefs militaires Arméniens , et des  » très haut placés  » , auraient servi d’intermédiaires entre les réserves militaires Soviétiques de l’Asie Centrale et la Turquie et les Islamistes Syriens et certaines de ces armes et munitions auraient été utilisées contre les militaires Russes en Syrie .
    Si cela se confirme , la seule solution pour eux pour ne pas terminer sous les balles du GRU c’est un exil en Occident . ;0)

    • Daniel BESSON dit :

      Bunker de sa résidence officielle de premier ministre ! Rendons à César…

      • Auguste dit :

        Pendant que Macron parlait chiffons et humanitaire avec Poutine,une voix s’est élevée,un cri a été poussé: « Il faut que la France reconnaisse le Haut-Karabakh » (BHL).
        Je ne sais pas quoi dire….il me tue.

        • Gargamel dit :

          Cherche pas, le jour ou l’humanité trouveras un moyen d’éradiquer les moustiques, ce jour la BHL portera un T-shirt avec marqué « Sauvons le Palu » dessus. Les anglophone on un terme sympa pour ca, ils appellent ca un « Attention Seeker ». Moi j’apelle ca un trou du cul.

    • Marco dit :

      Bravo! Et d où sortez vous ces infos?  » Pachinian accroché à son téléphone avec Macron » c est amusant mais pas crédible pour un sous. Conclusion…

      • Auguste dit :

        Je l’ai reporté ici il y a quelques jours,sur un autre article.Il était planqué,à juste raison,les manifestants le cherchaient partout pour le lyncher, comme ils ont lynché le président de l’assemblée.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Il était planqué,à juste raison,les manifestants le cherchaient partout pour le lyncher, ]

          C’est vrai que cela avait un petit air de 6 février 34 qui a réussi assez sympa et cela laisse toujours un petit parfum de nostalgie … Un parlement envahi par une foule vindicative cela me donne toujours de la nostalgie ! ;0)
          Pour un peu Erevan aurait pu devenir aussi célèbre que Prague non pas pour une intervention armée Russe mais pour les défenestrations … ;0)
          Cela en dit long aussi sur les rapports chef d’état/peuple dans la région : Téléphoner à des chefs d’états étrangers depuis un bunker souterrain avec des gardes armés et casqués à la porte pour sauver sa peau … ;0)

          Enfin amtha personne n’a intérêt au départ rapide et  » mouvementé  » de Pachinian , ni à sa disparition physique  » violente  » d’ailleurs .
          Il y a l’hiver qui approche et la gestion des réfugiés à la fois en Arménie et au HK.
          Si cela se passe mal il sera rendu responsable d’une catastrophe humanitaire après avoir été rendu responsable d’un désastre militaire et de ce qui est présenté comme une capitulation honteuse .
          Si l’hiver se passe tant bien que mal pour les réfugiés , il sera toujours le responsable du désastre militaire et de la  » capitulation honteuse  » !

          • Auguste dit :

            Il n’y a pas de quoi rigoler,ça va mal pour l’Arménie.Il y a une partie de l’armée qui ne veut pas quitter le Haut-Karabakh et s’engueule avec les Russes.L’Opposition veut continuer le combat (avec quoi?).Ce qui reste d’autorité veut que les civils retournent au Haut-Karabakh.C’est 40 en pire.

          • Daniel BESSON dit :

            @Auguste ( votre post du dessous )

            J’adhère pleinement avec votre comparaison avec  » les événements de mai-juin 40  »
            Les Arméniens ont eu l’intelligence de signer un cessez-le-feu dans une situation comparable peu ou prou à celle des armées Françaises le 5 juin 1940 sur la Somme , à la veille de la  » bataille de France « .

            Faute de disposer d’une intervention massive extérieure associée à un appui politique ( Etats-Unis en mai 1940 , Russie en octobre 2020 ) une fois que le point de rupture militaire est franchi la première mission des chefs politiques est de préserver les populations civiles à défaut de préserver l’appareil militaire , l’intégrité de l’Etat et son extension territoriale .
            C’est aussi à ce moment que les chefs militaires doivent s’effacer devant les chefs politiques .

            Pour le reste , je ne vais pas pleurer que le président du parlement Arménien se soit fait bolosser

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Bravo! Et d où sortez vous ces infos? ]

        Il suffit de lire ….

        Pour le reste MilliTalleyrand a confirmé à l’AN avoir été  »  » en contact permanent avec mon homologue M. Mnatsakanyan  »
        Ce sera difficile de continuer à papoter avec Cézigue puisqu’il vient de se faire virer ! ;0)
        La discorde chez l’ennemi …

    • Max dit :

      Vous êtes tous hors sujet !
      Il y a les réseaux sociaux pour le bashing !

  6. Bob dit :

    Les forces azéries étaient soutenues par Israël et la Russie au passage par la fourniture de nombreux matériels militaires qui ont permis aux azéris d’avoir l’avantage du nombre par la quantité et la qualité. Les arméniens ont été tués par du matériel russe qui sont leurs alliés, quelle ironie du sort.
    Comme l’Azerbaïdjan a conquis des territoires arméniens et les contrôlent de facto, ils ont le droit de faire appel aux turcs. L’accord ne l’interdit pas.

    • Fred dit :

      @ Bob

      l’Azerbaïdjan n’a pas conquis de territoires arméniens.

      Tu n’a pas suivi grand chose depuis le début. Lis Opex 360 au moins, avant de professer tes éternels lourds contresens et d’inventer des bobards, avec aplomb en plus. Un peu de modestie.

  7. Mamadou R. dit :

    Il a gagné la guerre contre les kurdes, maintenant triomphé à Haut-Karabakh, et la France a besoin d’appeler des renforces au sahel, l’armée turque est plus forte que la France,

    • joe dit :

      Jolie troll mais faux.
      Le Haut-Karabakh n’intéresse personne à par les deux pays en conflit (et Erdo pour se faire mousser). La France n’est pas intervenu militairement… heureusement pour les ‘vainqueurs’.

      Erdo n’a pas vaincu les Kurdes. Eux non pas été génocidés comme les Arméniens l’ont été, ils sont aussi fort et nombreux qu’avant.
      Les proxies Turcs sont retournés dans leurs tentes en Libye et ne sont pas prêt d’en sortir. En gros, il n’y a rien à voir. Erdo s’agite toujours et l’économie Turc continue de s’enfoncer.

      • Mamadou R. dit :

        Les guerriers du sahel n’ont que le AK47, comme les trafiquants de drogue à Marseille, mais l’armée française pensait qu’ils sont trop forts. On peut ainsi estimer une compagnie turque pourra largement anéantir un régiment français.

      • Yannus dit :

        Bonjour,
        comment et par où devons faisons nous transiter les troupes?
        par la Géorgie (pro OTAN) via la mer de Marmara? Par l’Azerbaïdjan via la Russie, par l’Iran ou par la Turquie?
        rien contre-vous mais les va t’en guerre n’ont pas pris la peine de regarder une carte.

    • le jardinier dit :

      dans tes rêves Mamadou …

    • Marco dit :

      C est quoi des « renforces »? Qui te paie?

  8. Daniel BESSON dit :

    A corriger : Bunker de sa résidence de premier ministre ! Rendons à César….

  9. Donald dit :

    Ben voyons !!! Quelle comédie !!!

    L’art de tenter de placer des troupes subtilement en Azerbadjan sans avoir besoin de demander l’accord ou même l’avis de ce polichinelle de président Azéri.

    L’anschluss avec l’Azerbaïdjan est donc effective … déjà dans la cervelle fantasque de Merdogan. Les épisodes suivants de cette farce, risque d’être fortement préjudiciable à tout le sud de l’Arménie qui n’aurait plus que 2 voisins La Géorgie au Nord et la Turquie à l’ouest, au sud et à l’est.

    Il est urgent d’arrêter les visés de ce mec et de ses comparses.

  10. Noël BERGON dit :

    aidez moi à saisir ,ce rapport qui existe entre la Turquie et la Russie…hormis les S-400…je pense que les occidentaux attendent de la Russie une prise de position ferme contre la Turquie…en Azerbaïdjan…en Syrie…en Libye mais aussi plus généralement en Afrique…est ce un jeu de dupe entre les deux ,feignant des désaccords qui n’en sont pas…ce qui voudrait dire que Moscou joue la Carte Turc pour étendre son emprise sur les anciennes républiques de l’URSS de langue Turque et sur la sphère Turc d’influence et éjecter Erdogan le moment venu…ou Moscou attend des concessions occidentales pour mettre un terme aux ambitions Turcs…

    • joe dit :

      Sur l’échiquier Russe, Erdo est juste un pion. Même chose avec Bachar en Syrie. Les Russes ne font ni plus ni moins que la même chose que les Américains: protéger, agrandir leur zone d’influence tout en gênant « l’adversaire ».
      Ils n’ont pas besoin de concessions occidentales pour exister. Ils ont les matières premières, un continent à peupler et suffisamment d’armement pour calmer toutes velléités d’annexion de quiconque, Américain et Chinois inclus.

  11. Carin dit :

    Une façon comme une autre de renforcer le côté Azerbaïdjan, en hommes et matériels au cas où le cessez le feu ne tient pas…
    et une belle boulette turque qui fait comprendre même aux plus idéalistes que ce cessez le feu ne tiendra pas longtemps!
    La ou je pense que le turc en chef se plante, c’est que lui a dû reculer ses postes de contrôles en Syrie… les russes eux ne bougeront pas les leurs… et après l’affaire du SU24 abattu par la Turquie, je déconseille aux turcs le bombardement « par erreur ou miliciens mercenaires, » d’un poste de surveillance russe!
    Les retombées seraient catastrophiques pour la politique freriste du turc en chef, car de tout l’OTAN seuls les américains (anglais?) leurs apporteront une aide… qui se traduirait par la protection (annexion déguisée) de toute la partie européenne de la Turquie (histoire de garder le Bosphore), le départ des ricains d’Incirlic vers les EAU, et l’abandon du radar avancé (après démontage) pour des cieux meilleurs… avant l’éviction de la Turquie de l’OTAN. Il ne faut pas oublier l’histoire… et les Grecs étaient les vrais habitants de cette région turque, avant de se voir proposer « la valise ou le cercueil », les américains n’hésiteront pas à faire valoir le retour des grecs sur leurs terres ancestrales si ça leurs permet de garder la porte du Bosphore. La Russie est loin d’être une priorité guerrière pour les ricains… ces 2 pays ont souvent fait la démonstration qu’ils pouvaient s’entendre comme larrons en foire.

    • Fafou dit :

      Un cessez-le-feu qui ne tiendra pas longtemps avec une brigade blindée russe en face? Ce n’est plus de la devination à ce stade mais comme beaucoup sur ce site, l’accès à des infos que nous petits gens, n’ayons pas?

    • Timidi dit :

      Haut-Karabakh est le territoire de Azerbaïdjan, déterminé à l’époque de soviétique, on ne peut pas changer cette situation, Arménie doit l’accepter.

  12. Anka-S dit :

    Et alors! Nos superman seront en Azerbaïdjan pour dissuader les provocations de la part des sauvageons arméniens

  13. nico80 dit :

    Quel emmerdeur cet Erdogan,

    • Auguste dit :

      Il ne fait pas que des discours,il agit,lui.Je ne sais pas ce qu’il prépare en ce moment,mais ses avions de transports défilent à la queue leu leu vers la frontière arménienne.

  14. ricojaneiro dit :

    J’ai l’impression que les turcs s’aperçoivent maintenant qu’ils se sont fait empapaoutés par les Russes. Ces derniers ont pris la main sur le sujet et contrôlent la situation. Et les turcs, bah les turcs n’ont plus que leurs mains pour applaudir la victoire de l’Azerbadjian, et puis c’est tout. Leur aide a été d’une indéniable efficacité pour remporter la victoire, mais pour ce qui est de récolter les fruits de leur soutien… là, c’est nettement plus compliqué.

    • Desty dit :

      La patience des Russes a des limites:
      1- le matin un hélico russe était abattu en Arménie par les Azéris (soit disant par confusion avec du matériel arménien, plates excuses du président azéris, proposition d’indemniser les familles…).
      2- l’après-midi Poutine convoquait les deux chefs d’état à Moscou pour les forcer à signer un traité à sa convenance (le massacre a assez duré, si en plus on commence à perdre des soldats dans l’affaire on va devoir s’impliquer vraiment).
      3- le soir au moins 2 missiles Iskandar ont tapé le nord et l’ouest de Bakou apparemment avec précision sur des cibles inconnus (ce n’est pas une zone résidentielle, c’est industriel mais il semble bien que c’est ça qui a forcé l’application du traité signé dans l’après-midi). Officiellement ce sont des militaires arméniens contestataires qui ont fait ça… mais ce n’est pas très plausible.
      Maintenant les casques bleus russes sortis de la base russe en Arménie ont déployé leurs moyens et font tampon pour protéger tout le nord du Karabak, sa capitale et surtout la route principale qui le relie à l’Arménie alors que les forces azéris étaient sur le point de la capturer le jour de la signature du traité.
      C’est évident que Moscou a forcé la main aux Azéris et entubé les Turcs. D’ailleurs l’accord prévoit une observation (un tampon) russe pour 5 ans alors que les Arméniens sont sensés avoir évacué toute présence militaire d’ici à la fin de l’année prochaine… le tampon russe va surement faire regeler le conflit.

      Ce week-end Erdogan était à Chypre nord. Les Turcs ont également bombardé Afrin et le Kurdistan irakien en fin de semaine dernière. Ils vont relancer du conflit ailleurs puisque dans le Caucase les Russes leur ont sifflé la fin de la récré.

      • ji_louis dit :

        Le tir de 2 missiles Iskander par les arméniens était visible le soir même du tir à l’adresse https://caucasus.liveuamap.com/ parce que les soldats arméniens se sont filmés et ont posté ça sur internet (ils se sont comportés comme des idiots à plus d’un titre).

  15. STARBUCK dit :

    « jusqu’à enngager dans le conflit des mercenaires recrutés par les groupes syriens pro-turc ». Petite précision, ils sont recrutés, formés et équipés par la SMP Turque SADAT.

    Les Turcs veulent s’incruster, mais ça m’étonnerai que les Arméniens soit d’accord. Je ne pense pas non plus que les Russes accepterons des patrouilles conjointes comme en Syrie.

    Dans le c… lulu pour Erdo le Mytho.

  16. kel-to dit :

    c’est très aimable de la part de mr Erdogan d’envoyer de la chair à canon pour que les arméniens puissent passer leur nerfs .
    Ils est peu probable que les russes soient partant pour des patrouilles mixtes , un antichar est si vite arrivé ..

    • Fanculizator dit :

      Lavrov a catégoriquement exclu les patrouilles mixtes mais aussi des patrouilles uniquement turques au-delà des territoires conquis par les azéris. Et les russes déploient des canons lourds et du matériel anti-aérien qui n’étaient pas listés dans l’accord de cessez le feu. On peut donc en conclure que la Russie vient de souffleter la Turquie.

      • didixtrax dit :

        l’accord indique explicitement des « units of special equipment » qui peut s’appliquer à moult matériels et véhicules. D’autant que ce sont les Russes qui interprètent le « special » : du BMC au SNLE — bon d’accord j’exagère.

  17. nimrodwing dit :

    Tiens donc Air-dogan, nous joue une autre chansonnette dont lui seul a le secret !
    après avoir envoyé des combattants jihadiste dans le haut karabah ( Face A), il nous colle la face B, celle du sauveur, le pompier pyromane après avoir
    bien semé le souk entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.
    Si ça continue il va nous sortir la compile du petit micro (in)sultant pour les fêtes.

  18. Ron7 dit :

    Le président Erdogan sollicite son Parlement…
    D’habitude, il ne sollicite personne . Erdogan, c’est lui le chef de guerre qui décide, et ne s’encombre de personne pour lui dicter une conduite !
    Le parlement turc, fonctionne-t-il réellement !?? Existe-t-il vraiment, là je me pose la question !?
    Quels sont ses pouvoirs de ce supposé parlement ???
    Un dictateur a certes un parlement, sur le papier… c’est possible !
    Aucun pouvoir, selon moi, pour ce parlement !! Seul le président du haut de ses 1.85 m a le pouvoir, ça je le sais !

    En fait pour moi, si on parle parlement turc, c’est pour l’effet d’annonce et les journalistes, et c’est tout ! Une lecture pour « assurer » une certaine légitimité, à l’opération de contrôle turc de la zone après cette guerre !
    Les russes, les russes, il n’ont rien à faire là au milieu de l’échiquier !

    On l’a compris bien sûr, l’objectif…
    On envoie des troupes turques, c’est pour pour ne pas laisser les russes tout seul là-bas !
    Le dessous des cartes : Influence et présence de la Turquie parce que les russes se sont « invités » dans cette zone conflictuelle !

    • Jack2 dit :

      Comme il est impossible que les russes et les arméniens acceptent cette verrue à l’accord signé, la présence des turcs ne se fera pas et Erdogan perd la face. Mais si le parlement refuse, il peut relever la tête, ce ne sera le parlement qui n’aura pas voulu. Il s’en suivra de nouvelles arrestations … etc

  19. petitjean dit :

    Comprendre l’issue de la guerre pour le Haut-Karabagh

    https://lesakerfrancophone.fr/comprendre-lissue-de-la-guerre-pour-le-haut-karabagh
    http://thesaker.is/understanding-the-outcome-of-the-war-for-nagorno-karabakh/

    « En termes stratégiques, cela signifie que la Russie a désormais une main de fer sur ce qui est une artère stratégique vitale pour l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Aucune des parties n’est prête à faire de grands commentaires à ce sujet, pas besoin d’humilier qui que ce soit, mais les personnes averties se rendent compte de la fantastique capacité de pression que Poutine vient d’ajouter à la Russie dans le Caucase. Vous pouvez considérer ces deux couloirs comme une ligne de vie pour les deux États tant que vous réalisez également que ces couloirs sont aussi des poignards stratégiques dans les mains des Russes pointant vers les organes vitaux des deux États. » (……)

  20. petitjean dit :

    Analyse complémentaire
    « Erdogan a d’autres soucis en tête. La victoire turco-azérie au Karabagh, qui devait ouvrir un nouvel âge d’or glorieux, ne se passe plus tout à fait comme prévu…

    Exclu des pourparlers de paix, exclu des forces de maintien de la paix, il voit maintenant les Russes débarquer dans le jardin noir et pas n’importe comment. L’une des clauses de l’accord de cessez-le-feu, spécifiant que le contingent serait muni d’armes légères, n’a apparemment pas exactement été comprise par Moscou : » (….)
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/11/suite-en-re-majeur.html

  21. Patrickov dit :

    C’est un accord entre Poutine et Erdogan, Macron ou Trump n’ont pas eu d’invitations pour les pourparlers, que ce soit turcs ou russes aucun des deux n’a l’envie d’une guerre, aujourd’hui c’est partenaires commerciaux et intérêts communs. Les turcs seront du côté azéri et les russes côté arménien et comme l’a reconnu Poutine, l’envoi de forces militaires turcs dans les territoires azéris est une affaire interne turque cela ne concerne pas les russes.
    Chacun rallie la population qui lui est proche au grand dam des occidentaux et des américains qui sont en pleine division. C’est ainsi que des empires ont pu voir leurs disparitions et d’autres leurs créations, ce n’est qu’un recommencement de l’histoire humaine, bien avant grecs, romains, égyptiens, incas, mayas, ottomans ont résisté mais cela s’est soldé par un échec.
    En Europe plus grand monde n’a envie de faire de guerre, les jeunes préfèrent passer des soirées entres amis et jouer à la console, faire des snaps ou s’habiller en fille.

    • Pravda dit :

      C’est bien connu, les empires ne durent pas, pas vrai le turco-russo-mongol?
      Vous avez l’expérience de vivre sur les restes d’un empire.

    • Courmaceul dit :

      « les jeunes préfèrent passer des soirées entres amis et jouer à la console, faire des snaps ou s’habiller en fille. » Ernst Röhm n’était pas d’accord avec vous.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Macron ou Trump n’ont pas eu d’invitations pour les pourparlers, que ce soit turcs ou russes ]

      Macron évoque  » des stratégies de contournement  » face à la Russie et la Turquie dans son interviouve à  » Le Grand Continent  » .
      Dans le cas d’espèce après le double coup de valenki et de babouche bien sentis qu’il vient de se ramasser dans le « fondement » , il va essayer de rentrer par la cheminée des  » accords institutionnels  » après s’être fait éjecter comme un malpropre par la porte de la solution militaro-diplomatique , tout co-président du processus de Minsk qu’il est .

      Selon son dernier communiqué la Vrônze  » examine les accords  » . Eh bien que les fonctionnaires du Quai d’Orsay les « examinent » ! Cela les occupe … ;0)

      C’est loin d’être dit que la Russie accepte de  » tirer les marrons du feu « ™© pour Cézigue – et MilliTalleyrand – après ses amabilités répétées sur Navalny , la Biélorussie , Nord-Stream 2 et le transport commercial maritime par la RMN .
      La Russie va demander l’envoie de  » Casques Bleus  » au HK selon certaines sources mais sans préjuger de l’avenir j’ai amtha de forts doutes qu’elle y accepte par exemple la présence de troupes Alpines Françaises pourtant parfaitement adaptées à la région ! ;0)

  22. Elwin dit :

    Plus personne n’est vraiment insensible au cas turc… Leur politique d’influence commence à se sentir même dans les milieux culturels :
    https://tempspresents.com/2020/11/13/netflix-et-le-negationnisme-du-soft-power-turc/

  23. Patrickov dit :

    Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE, revient sur les échecs de la politique étrangère du quinquennat Macron.
    «Quand vous vous retrouvez face à des joueurs de go, comme Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan ou Donald Trump, vous vous retrouvez en position de faiblesse. Vous haussez le ton, mais vous êtes bien peu de choses quand la tonalité militaire n’est pas au rendez-vous. On veut jouer dans la cour des grands, encore faudrait-il se donner les moyens militaires.».
    .
    En somme, un désaveu total de la politique européenne menée par Paris en faveur du développement d’une industrie et d’une Défense commune qui se démarquerait de la ligne impulsée par Washington.