Liens avec l’extrême-droite : Une unité des forces spéciales allemandes échappe à la dissolution… pour le moment

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

151 contributions

  1. Robert dit :

    On demande à des forces spéciales de risquer leur vie pour servir un pays ou le patriotisme est maudit, ou toutes les dérives morales sont louées, ou l’invasion migratoire est encouragée par l’Etat et certains s’étonnent que des membres de ces forces spéciales puissent être tentés par l’extrême droite.
    Revenez à du bon sens et à l’ordre naturel et cela ne sera plus qu’un souvenir puisqu’ils pourront paisiblement servir un pays fier de lui et souverain sans avoir à subir les diktats de minorités aussi agissantes que nocives, dont les antifas et les gangs immigrés qui peuvent imposer leur loi dans des grandes villes, avec maintenant les islamistes en plus.

    • Fred dit :

      @ Robert le Bougre

      Voila bien Robert le Bougre avec ses auto-indulgences fascistes !

      Le Pape auquel il fait soi-disant allégeance appelle à la fraternité et à l’accueil des réfugiés ?
      Robert le Bougre affirme que c’est un discours théorique, « un discours pour les dimanches et les jours de fêtes » comme s’en moquait Jaures, que chaque Chrétien doit adapter à sa situation (comme si Jorge Mario Bergoglio habitait aux antipodes). L’Évêque de Nice appelle à ne pas sombrer dans la haine, mais pas Robert le Bougre. Il est au-dessus de ça, il est ailleurs, il est la loi divine à lui seul, contre le pape, contre l’Évêque de Nice … Mais avec ses amis de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, qui en son temps – pas si lointain – a caché des collabos vichyistes condamnés par contumace.

      D’ailleurs, pour Robert le Bougre, Pétain fût un incompris ; il était catholique : il ne pouvait pas être mauvais !
      Tout comme il donne sa bénédiction à Franco et à Pinochet pour la même raison et parce qu’ils seraient guidés par « l’ordre naturel » de Robert, celui qui proscrit, celui qui élimine, celui qui tue. Pas Hitler par contre, malgré son penchant à « l’ordre naturel » version Robert le Bougre, un athée : quelle horreur.

      Alors, que des soldats d’élite fassent le salut nazi, possèdent armes et explosif chez eux, c’est « de l’ordre naturel » et il va le justifier en faisant appel à Thomas d’Aquin, à l’insu de son plein grès d’ailleurs, le pauvre gars. Même dans le Nouveau testament il sera capable de trouver une justification au fascisme ; Jesus de Nazareth doit se retourner dans son nuage, mais Robert le Bougre lui fera avouer coûte que coûte que le fascisme c’est chrétien et le reste inspiré par Satan.

      Robert le Bougre est l’illustration parfaite que toute religion quelle qu’elle soit, peut se tordre aux désirs fanatiques, racistes, intolérants ; et en être le vecteur, la pseudo-justification morale.

      Alors, à ceux qui rêvent de Saint-Barthélemy, de staccato de MAT 49 sur les toits de la Casbah, de mono-tiroir à classer les Musulmans et les Catholiques … À tous ceux qui veulent relancer les guerres de religion, je vous le dit en vérité : vous êtes les fossoyeurs de l’ordre naturel, les fossoyeurs de notre culture, les fossoyeurs de la fraternité et du bon vivre, des pauvre fous suicidaires, vous n’êtes pas des Hommes dignes de ce nom.

      • Piliph dit :

        « vous n’êtes pas des Hommes dignes de ce nom. » J’ai déjà entendu ça quelque part, ce concept bizarre de « sous-homme », Untermensch, en VO, mais je ne me souviens plus, le Goulag ou la solution finale??

        Sinon, il suffirait de remplacer « islamophobie » (copyright T. Ramadan) par « germanophobie », et on obtiendrait un copié collé d’un édito de Philippe Henriot ou d’un discours de Marcel Déat (qui venait lui aussi de la gauche, cf Simon Epstein : « Un paradoxe français »). Et puis cet amalgame entre soldat SS et soldat allemand, quelle injustice, quel extrémisme, que de haine…

        • Fred dit :

          @ Piliph

          Une des caractéristiques de l’Homme, c’est d’être un animal social, certains semblent l’oublier, hélas.

          « Untermensch » en écho au « Surhomme » de Friedrich Nietzsche*, les nazis lui ont prêté l’inverse de sa pensée : le Surhomme de Nietzsche est celui qui dépasse ses instincts et les maîtrise, un humaniste fraternel.

          On peut rapprocher cette notion nietzschéenne de la Loi naturelle, de laquelle Robert le Gueux extorque le strict contraire de sa définition : est-ce un hasard ? (non)
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_naturelle

          * Contrairement à une regrettable fausse idée très répandue, Friedrich Nietzsche est un philosophe assez facile à lire et doté d’un style simple et d’une beauté fulgurante.

          • Frank dit :

            @ Fred Ce cher Nietzsche, et sa charmante soeur, très inspirants tous les deux pour Adolf et ses sbires, c’est curieux.
            Celui qui écrivait, dans Zarathoustra, en 1885, entre autre:
            « les hommes efféminés, les fils d’esclaves, et surtout la population métissée, tout cela veut à présent prendre en main le destin humain- ô dégout, ô dégout ! »
            Avec d’autres envolées que les nazis ont mal interprété, bien sur, comme Wagner.
            Mais très inspirantes pour les nazis, ces animaux eux-aussi très national-socialisés, si je puis dire.
            Je préfère les roseaux pensants de Pascal, ils sont moins bornés, et moins faux-culs.
            Marrante, votre manière de détourner les faits et l’Histoire à votre convenance.

          • Robert dit :

            Frank,
            Je préfère ce Nietsche;
            « Ne sentons nous pas le froid envahir notre coeur…/… nous avons tué Dieu, comment pourrons nous nous consoler nous les assassins des assassins? Jamais plus nous ne connaitrons la consolation d’une prière. »
            Il a fini dément, sans retrouver le chemin du Père. Wagner lui s’est converti au catholicisme.

          • Fred dit :

            @ Franck

            « Quand vous citez un texte con, n’oubliez pas le contexte. » Jacques Prévert

            Justement, à propos de la sœur de Nietzsche, premier problème :
            https://www.scienceshumaines.com/nietzsche-et-la-race_fr_42183.html

            Nietzsche raciste ?
            https://www.cairn.info/nietzsche–9782846702706-page-47.htm

            Difficile de répondre dans le cadre ici imparti, la question est trop complexe (et non compliquée, j’insiste, pour le lecteur du philosophe).
            La « population métissée » à laquelle tu fais référence, n’a pas chez Nietzsche le sens que tu (et quiconque au premier abord et un non lecteur de Nietzsche) lui donne.
            Nietzsche, le nationalisme, le racisme, les Nazis :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Réception_de_la_pensée_de_Nietzsche#Le_nazisme_et_Nietzsche_(1930_-_1940)

      • Clément dit :

        « Vous allez finir par vous aimez les uns les autres bordel de merde »
        Jésus II, le Retour.

        • Jolindien dit :

          @Clément
          Je valide! De l’humour ça fait du bien!
          « Je tend l’autre joue, bien sûr. Et j’en profite pour lui foutre un coup de boule dans les valseuses ! »

        • Frank dit :

          @ Clément Très bon. On dirait du Hara-Kiri, bête et méchant, de la grande époque, rigolard et paillard, le contraire de cet hypocrisie de Charlie.
          Petite pirouette pour répondre ailleurs, dont je m’excuse:
          @ Robert La citation est jolie sur sa forme, mais peu poétique, aucune musicalité ni rythme, l’inverse de Verlaine, qui picolait, de Baudelaire, qui fumait, de Rimbaud, qui cumulait, et de tous les autres.
          Pas de génie poétique sans paradis artificiels, restent les merveilles écrites.
          Question poésie, Nietzsche m’est sans attrait, hormis l’incontournable « Ainsi parlait Zaza », et qu’il ait fini dingue m’indiffère. On peut pas tout lire.
          Mais sur le fond, je ne discute jamais religion, par principe.
          PS: Merci pour le lien d’il y a quelques mois sur l’Abbé Perrot. Je n’avais pu y répondre, j’ai creusé depuis, effectivement, l’individu etait singulier, tout comme son parcours dans une époque, disons, intéressante. Tout comme le clergé breton de cette période.
          @ Fred Je ne faisais que citer une des multiples phrases de votre idole (sic transit), et non prétendre la partager. Libre à vous de la défendre, à défaut de la nier, et comme j’imagine que vous êtes infusez dans la cervelle de Nietzsche mieux que lui ou moi, je vous laisse vous y confire.
          Faut cesser d’essayer de faire dire aux autres ce qu’ils n’ont pas dit, pour pouvoir vous affirmer solitairement, c’est un peu enfantin comme artifice.
          Et, siouplait, si vous pouviez éviter de me tutoyer, je préfère, on n’a pas gardé les cochons qui se masturbent en faisant de la philo de bistrot ensemble, je crois.
          Vous étiez tout seul, ou presque, rappelez-vous…

      • Joubb dit :

        Alerte au troll bisounours ! Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, c’est le monde rêvé des enfants ! Fred, au piquet, vous m’écrirez 30.000 fois avec un bout de mine : « je ne dois pas répéter bêtement comme un mouton de Panurge ce que Manu et ses copains nous disent depuis 30 ans ; je dois cesser d’accéder en toute circonstance au point Godwin ; et je dois distinguer le grès, qui est un minéral, du gré, qui est ma volonté ; je consulterai un Bescherelle la prochaine fois, chef, et j’éviterai à l’avenir d’assommer les pauvres lecteurs de Zone Militaire de mes niaiseries ».

        • Fred dit :

          @ Joubb

          Je m’en tape la rétine avec une cuisse de coléoptère du (soi-disant) Point Godwin ;o)
          D’ailleurs, quand je réagis à un article parlant de saluts nazis, je pense qu’il est difficile de ne pas parler de Nazisme, non ?

          Je n’accèderai pas non plus à ton élitisme grammatical infatué et bien grignote-petit.
          D’ailleurs quand je parle du « grès » de Thomas d’Aquin, il s’agit bien sûr de la matière dans laquelle sont gravées les Tables de la Loi :o)

      • Pravda dit :

        Qui attaque qui sur notre territoire ? Qui relance le débat sur les religions ? Pourquoi venir pleurer aux portes de l’Europe pour soit disant fuir la guerre et la désolation, pour reproduire les mêmes schémas ?
        Toute action entraîne une réaction, et si cette réaction (mesures dures contre l’islam politique par exemple) n’est pas mise en œuvre par nos politiques, ils laissent la place aux extrémistes de tous bords.
        Le vivre ensemble, s’est transformé depuis quelques années en vivre à côté, et se transforme en l’un opposé à l’autre.
        Un fou sanguinaire n’est pas un Homme, un beni oui oui acceptant tout au non de la bien pensance non plus.

        • Namroud dit :

          Excusez moi, mais même le maréchal président Égyptien Sissi ,qui est sûrement la dernière personne au monde qu’on peut soupçonner d’être islamiste ou islamogauchiste ( puisqu’il a renversé un président issu des frères musulmans qui menait son pays droit vers le chaos c’est vrai et qui est en guerre contre une insurrection djihadiste au sinai) a dit récemment que c’est injuste de jetter l’opprobre sur l’ensemble des 1,5 milliards de Musulmans partout dans le monde, à cause des agissements d’individus fanatises. Tous les Musulmans ne sont pas islamistes même Ataturk qui a jeté les bases de la laïcité dans le monde arsbomusulman était Musulman. Je ne nie pas que l’islam actuel connaît une crise d’ailleurs il existe une division voir un conflit souvent meurtrier entre différents courants ( notamment chiisme et sunnisme et notamment la branche wahabite qui a néanmoins été instrumentalise par certains pays occidentaux notamment durant l’intervention russe en Afghanistan). Marion maréchal le pen a dit qu’elle n’ a pas à s’excuser d’être une Blanche et qu’elle n’est pas responsable du racisme et de l’esclavage, je trouve qu’elle a raison donc permettez-moi de dire que l’écrasante majorité des Musulmans surtout ceux vivant en occident et n’aspire qu’à vivre en paix ( et qui demandent qu’on leur foute la paix) ne sont en rien responsables d’attaques terroristes commises au nom de l’islam tout comme par exemple l’ensemble des chrétiens ne sont pas responsables d’actes de pédophilie qui ont éclaboussé ( et éclaboussent encore) l’église.

          • Pravda dit :

            Tiens, vos propos sont bien plus convaincants que ceux à propos du Yemen par exemple. Non, tous les musulmans ne sont pas responsables de se qui se passe, heureusement, mais les terros se cachent bien dans ce milieu et ne sont que rarement dénoncés, et on assiste de plus en plus à des provocations (juste pour exemple, 400 problèmes lors de l’hommage à S Paty, allant du simple refus à la menace de mort). De même, les sondages effectués donnent froid dans le dos quand à la solubilité de l’islam dans la République, moins d’un quart des jeunes par exemple mettent les lois françaises au dessus du coran.
            L’idéal serait que les personnes de bonne volonté de tous bords se retrouvent pour faire taire les provocateurs, que les pouvoirs publics tapent du poing sur la table et vire t ceux qui peuvent l’être sans être qualifiés d’anti islam…. sinon on va droit dans le mur. Et comme d’habitude, ce sont ceux qui veulent être tranquilles qui vont morfler en premier.

          • Robert dit :

            Namroud,
            Nous ne disons pas autre.
            Je pense l’islam incompatible avec la civilisation occidentale, mais les musulmans sont venus parce qu’on est allé les chercher, après la décolonisation, ou qu’on a tout fait pour les encourager à venir.
            Parce qu’une société homogène est moins facile à manipuler et utiliser qu’une société éclatée de communautés distantes et d’individus isolés. Et cela n’est pas le fait de musulmans, j’en suis bien d’accord. Même un Zemmour me gêne beaucoup car son apparent courage est organisée pour essayer de monter les français d’origine contre les musulmans et on devine au profit de quelle cause. Actuellement, s’il y a conflit avec l’islam chez nous, nous ne sommes pas armés moralement, ni spirituellement pour beaucoup de nos compatriotes, pour y faire face. Aussi, il faut d’abord nous réarmer spirituellement et moralement pour devenir un interlocuteur cohérent et solide face à l’Oumma musulmane qui revendique des avancées dans nos sociétés.
            Pour exemple, je suis totalement hostile au blasphème, mais quand cela visait des catholique, personne ne se posait la question. Et je ne crains pas de dire que je partage sur le principe ce refus avec les musulmans. Ceci dit, je désapprouve totalement leur approche de la liberté humaine et de Dieu avec lequel il ne peut existe aucun dialogue, coopération ni amour. Donc, tuer ou menacer de le faire pour blasphème m’est insupportable. Depuis aujourd’hui, les catholiques doivent ruser pour pouvoir vivre leur foi, qui nécessite l’accès aux sacrements, par un abus manifeste d’autorité et une violation de la loi de séparation de 1905. Mais l’Etat républicain n’avait pas envisagé d’avoir face à lui un interlocuteur qui utilise la Laïcité républicaine, c’est à dire le laïcisme en ce qui concerne le catholicisme, pour faire avancer ses intérêts au détriment d’une saine distinction entre spirituel et temporel que l’Eglise revendique, et qui lui est refusé, que la république nie elle qui veut tout diriger, et d’un islam pour qui cette notion est inexistante et insupportable.
            On niait la réalité de la culture et le fait religieux pour importer des populations différentes voire divergentes, aujourd’hui on fait semblant de découvrir la lune.
            A ce jour, c’est l’islam et ses fondamentaux qui pose un gros problème à nos sociétés par toutes ces graves erreurs, dont l’islamisme n’est que l’expression radicale de la branche politique organisée, les frères musulmans.
            Quand à l’Eglise et la pédophilie, personne ne veut regarder les années 50 et surtout 60 quand la révolution culturelle et sexuelle envahissait les séminaires et noviciats. On considère ce phénomène comme positif alors que dans l’Eglise était rejeté et remplacé par les fables freudiennes, qui rejettent le libre arbitre, le discernement traditionnel permettant d’écarter les candidats à la sexualité immature, comme le sont ceux qui finissent par pervertir des enfants parce qu’incapables d’aller vers des adultes, ou psychologie fragile, donc influençable par une affectivité désordonnée. C’est sûrement une des causes de ces bombes à retardement qui explosent aujourd’hui. Pour autant , l’Eglise catholique est la seule institution à avoir, tardivement certes, regardé le problème en face et pris des dispositions de transparence, jusqu’à laisser organiser une commission extérieure et parfois hostile à elle, enquêter sur ces crimes.
            Aucune autre institution religieuse, comme l’islam ou le judaïsme, scolaire comme l’éducation nationale, éducative, comme les fédérations de sport, n’a fait la moindre démarche dans ce sens alors qu’ils sont tous concernés autant que l’Eglise.
            Pouvez vous me citer les nombreux exemples de musulmans manifestant contre les crimes commis en leur nom. Quasiment tous ceux que j’ai entendu les condamner l’ont fait à titre personnel, glissant quasiment aussitôt sur la dénégation de l’appartenance des criminels à l’islam et se plaignant de l’islamophobie. Je n’ai jamais entendu de catholiques parler de la pédophilie dans leurs rangs comme d’une persécution contre eux et niant que les pédophiles étaient catholiques.
            Pour un catholique, la coopération entre la liberté et la grâce fait que chacun est responsable de sa liberté et doit l’assumer.

        • Fred dit :

          @ Pravda

          Je suis tout a fait favorable à la répression, ce n’est pas du tout incompatible avec la détermination calme et froide, avec la réflexion stratégique.

          • Pravda dit :

            Bien, on progresse.

          • Frank dit :

            @ Fred Bien vu! Citation de Nietzsche, je suppose? Que n’aurait renié Reinhard Heydrich, émule et exemple parfait de la répression déterminée, calme, froide, cynique, tactique.
            Intelligent en plus, brillant, et lecteur avoué de Nietzsche.
            Fauché en pleine gloire en juin 42, quel dommage.
            Il n’a pas eu le temps d’écrire en captivité sur sa théorie de la répression froide, déterminée, calme et réfléchie.
            Et sur ses pensées stratégiques sur la vertu de la répression, bien sûr.
            Un expert Nietzschéen qui nous manque…

        • DEMOULIN dit :

          Bien écrit , les belles phrases et citations ne font pas mieux que les discours politiques ,malheureusement les faits sont la .A un moment donné ou on pousse ou on tire , si on fait rien quelqu’un le fera à son avantage.
          Je pense qu’ il faut maitriser un équilibre entre les extrême de tous bord mais garder le control et actuellement on perd du terrain sur notre patrie et en Europe . Alors laissons parler et dormons , un matin la réalité nous sauteras à la gueule.

      • Frank dit :

        @ Fred le Borgne, ou Fred l’Autruche, ou Fred le Soumis, ou Fred le Béat.
        Faut pas attribuer aux autres des propos qu’ils n’ont pas tenu, c’est déloyal.
        Mais aussi bravo pour la pirouette dialectique, même si la ficelle est d’une naïveté historique puérile.
        Vous avez donc réussi à clamer vos convictions en détournant le sens du post auquel vous faisiez semblant de répondre.
        « La fraternité et le bon vivre », « Hommes dignes de ce nom », etc… trop mignon.
        Merci pour cet instant de franche rigolade, Fred l’Hypocrite, vous qui qui accusez les autres de fascisme pour mieux dissimuler votre soumission et votre admiration au seul fascisme d’aujourd’hui.
        L’inversion accusatoire, vieille combine des cocos depuis Lenine et Zinoviev, sauce Hegel.
        J’ai bien ri en vous lisant Fred le Comique qui s’ignore.

        • Fred dit :

          @ Frank

          Ce que tu appelles le « seul fascisme d’aujourd’hui » (je m’inscris en faux sur « seul ») n’a pas encore produit d’intervention personnalisée sur ce site. Si cela se produisait, je ne manquerais pas d’y réagir directement et plus que vivement.

          Mais tu n’as pas du lire toute mes interventions, ou alors tu as une mémoire sélective : sur quel sujet, Mali, Erdogan, Arabie Saoudite, Loups Gris, attentats liés à l’Islam, normes sociétales revendiquées par certains Musulmans … Ne suis-je pas intervenu pour condamner et appeler à la lutte contre le Djihadisme et l’Islam politique ?

          J’affirme simplement qu’un hybris réactionnel ne fait que renforcer et conforter – oh combien – le Salafisme.

        • Fred dit :

          @ Frank

          Si je t’ai fait rire, j’en suis bien aise, car c’est salutaire et un bon remède contre l’intolérance : le Catholique Robert le Bougre condamnait le rire comme inspiré par Satan.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_le_Bougre

          • Frank dit :

            @ Fred De rien, de rien, même si c’était involontaire de votre part.
            C’est vrai que rire, c’est universellement apprécié.
            A propos, que pensait Nietzche, qui savait tout sur tout, à propos des petits Chinois, qui ricanent en jaune, avec leurs DF-17 et autres pétards d’artifice?
            Satan en Taoïsme, c’est traduisible?
            Simple question de néophyte à un spécialiste.

    • Fred dit :

      @ Hippocrate

      Sombre crétin ! Ta « blague » lamentable est une Incitation à la haine raciale, et même une incitation a un Crime contre l’humanité … Tu ne vaut pas mieux qu’un Islamiste. Pauvre type.

    • Auguste dit :

      L’Autriche s’est posée en victime, n’a pas bénéficié de la dénazification,elle est donc restée dans son jus d’origine.Il y a bien des lois,mais certaines corpos étudiantes,futurs dirigeants, continuent, comme par le passé, a chanter des chansons anti-sémites et une bonne partie de la population a gardé ses « traditions » d’antan.

    • Robert dit :

      Madame Merkel a été militante communiste proche du régime en RDA, elle a été ensuite adoubée par la CDU donc blanchie par les américains pour contribuer activement à ce que l’Allemagne reste une force économique empêchant l’Europe de se libérer de la tutelle américaine et pas un pays libre avec une politique souveraine.
      Tant que les allemands se croiront coupables de leur passé, dont le véritable procès reste à faire, que la très grande majorité n’a même pas vécu donc la responsabilité dans ce qu’on n’a pas vécu pose un vrai problème, ils n’auront pas droit à un avenir qu’ils pourront choisir eux-mêmes.
      Certains ânes se précipiteront pour m’accuser de nostalgie avec le nazisme, je m’en fiche. Le recours au nazisme pour s’empêcher de réfléchir aujourd’hui aux problèmes actuels ne fonctionne plus, les uns se méprisent sans raison valable, les autres veulent retrouver leur fierté à juste titre, et d’autres rejettent toute culpabilité et inversent la responsabilité.
      Qu’on ne demande pas à des soldats de servir et risquer leur vie pour un pays qui n’a pas droit d’être fier de lui, dont les citoyens doivent tout accepter et subir, et en plus demander pardon tous les mois.
      Si vous voulez, je peux vous raconter des blagues talmudiques sur les chrétiens, elles ne sont pas tristes non plus et celles des israéliens sur les arabes ne sont pas à mettre à portée de toutes les oreilles. Tout le monde peut dire des conneries, il n’y a pas de privilège.
      Nous sommes en 2020, il faut à un moment que le passé cesse de vous empêcher de penser à votre avenir, nous avec la colonisation, l’esclavage, etc, les allemands avec le national socialisme. Sinon, vous provoquez des réflexes et des réactions qui choquent parce qu’on refuse de comprendre qu’on ne puisse pas vivre dans le mépris de soi au risque de renoncer à faire des enfants, à aimer ce qu’on est et son pays, et finir par tout envoyer balader ou se retourner contre le système, d’une façon ou d’une autre, façon terrorisme à la RAF, violence antifa, rejet de sa nature LGBT, ou revendication nationaliste.
      Je me souviens, adolescent, d’avoir vu un jeune con de tunisien, vexé de n’avoir pas réussi à sauter une jeune allemande, lui lancer qu’ils étaient tous des nazis. Cette pauvre fille s’était mise à pleurer et lui demander presque pardon. Ce connard oubliait les liens de Bourguiba et d’Hitler et que cette jeune fille n’était pas née à l’époque. Si cette jeune fille finit en grandissant par rejeter cette sidération perpétuelle, il y aura une certaine logique.
      Pour vaincre le national socialisme, il aurait fallu commencer par combattre ses fausses idées dès leur naissance. A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de monde pour le faire intelligemment, même la publication de Mein Kampf en France a été un fiasco, Blum se moquait de l’avenir d’Hitler, d’autres préféraient se coucher ou démoraliser l’armée française. En 37, quand Pie XI, de la plume du futur Pie XII, a publié Mitt brennender sorge qui condamnait sans appel l’idéologie d’Hitler, quel a été l’accueil en dehors des catholiques?
      Pour en finir avec le passé national socialiste, il faudrait vraiment revenir à la racine du mal, de fausses idées, et malheureusement l’eugénisme raciste, qui a justifié l’élimination des improductifs et des inférieurs, ce que les deux théoriciens Binding et Hoche ont intitulé « la libéralisation de la destruction d’une vie qui ne vaut pas la peine d’être vécue » bien peu de gens protestaient. Aujourd’hui ces idées ont survécues à cette idéologie et sont appliquées à leur manière dans nos sociétés. L’horreur du national socialisme, elle est aussi là ou on ne veut pas la voir, l’utilitarisme social et le mythe d’une santé parfaite au service de l’Etat qui prétend représenter l’idéal du peuple.
      Donc arrêtons de flageller un peuple pour le passé de ses anciens alors que nous refusons de regarder le présent d’idées monstrueuses que nous promouvons nous-même dans nos sociétés. Le national socialisme n’a pas autant tué d’innocents que nos sociétés modernes en appelant cela la liberté et le progrès.
      Le national socialisme était un régime monstrueux, mais personne ne veut vraiment condamner les pires de ses théories tout en trouvant légitime que les allemands continuent de payer pour une faute qui n’est pas la leur.
      Les héritiers de la résistance intellectuelle de la Rose Blanche, toute proportion gardée, seraient considérés comme des ignobles réactionnaires s’ils rejetaient l’héritage juridique et médical du national socialisme qui est pourtant vainqueur aujourd’hui sous nos yeux au nom d’une fausse compassion et d’une fallacieuse charité.
      Laissons les morts enterrer les morts et occupons nous de faire le ménage de la pourriture intellectuelle qui a survécu à ce régime criminel.
      Maurras disait bien que « les erreurs de l’intelligence se terminent toujours par des fleuves de sang. »

      https://www.bvoltaire.fr/histoire-de-leuthanasie-dans-lallemagne-nazie/
      http://resistanceallemande.online.fr/rose_blanche/la_rose_blanche.htm

    • Euclide dit :

      @ Fred
      Il n’empeche que la civilisation européenne est menacée par le fanatisme islasmihttps://lesakerfrancophone.fr/qui-profite-de-la-situation-chaotique-en-francesme radical.
      Ceci dit entre le pape actuel qui est mondialiste et la Fraternité de PieX , il y a un monde sur le plan géopolitique.

      Puisque nous sommes sur un blog » mili » ne pas oublier que l’arc de crise ou de conflits part de la Mauritanie jusqu’a la Chine . C’est à dite l’ensemble des pays de culture arabo-mulsulman

      Côté occidental ne pas oublier pas « le messianisme » protestant anglo-américain ainsi que la religion du sionisme pour nous asservir.
      https://lesakerfrancophone.fr/la-grosse-arnaque-du-national-sionisme
      https://lesakerfrancophone.fr/qui-profite-de-la-situation-chaotique-en-france

      • Fred dit :

        @ Euclide

        Tout à fait d’accord. Mais je dirais plus clairement « les fanatismes » qui se renforcent les uns les autres.
        Pertes démocratiques, renforcement du pouvoir de la Grande bourgeoisie à l’avenant.

        « Les dix stratégies de manipulation de masses Noam Chomsky Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité. Image : the last minute PRESSENZA Boston, 21/09/10

        1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

        2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

        3/ La stratégie de la dégradation Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

        4/ La stratégie du différé Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

        5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? «Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans». Extrait de «Armes silencieuses pour guerres tranquilles»

        6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

        7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

        8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

        9/ Remplacer la révolte par la culpabilité Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

        10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

        • basstemp dit :

          Tout cela s’est bien beau mais vos 10 lois pitoyables de noam chomsky peuven très aisément etre renversées accusatoirement en faveur des réelles raisons qui font qu’aujourd’hui la vague populiste en Europe est inarretable : Pour la simple bonne raison que vous ne pourrez jamais nier le fait que ce sont bien les tout derniers introduits en Europe très récemment qui refusent de vivre en paix et se plier aux lois des européens tout en menaçant avec l’islam

          En fait c’est simple, chomsky lui même aurait été forcé de reconnaitre qu’on a la un agent récemment introduit qui ne devrait pas etre la au vu de son comportement au milieu des européens

          Autant pour les juifs c’était légitime car ils étaient la depuis un moment, autant pour les populations récemment arrivées et imposant un islam menaçant en Europe, la seule légitimité possible étant leur expulsion fissa pour un retour a l’équilibre et un problème qui sera alors aisément réglé

          Vos masturbations intellectuelles dans le vide ça ne fonctionne pas, ça ne fonctionne pas parce que trop de gens comme vous refusent de voir en face que c’est bien aujourd’hui le populisme qui a la raison pour lui et pas l’inverse, le reste n’étant que manipulations et aveuglement envers une population qui se permet des trucs hallucinant en Europe : Chose que d’ailleurs les juifs a l’époque juste avant les nazis ne se permettaient pas et ne posaient pas de problème de cette manière la

          Bref , trouvez vous vite un nouvel argumentaire car celui la il tiens pas 30 sec la route face au problème de l’islam en Europe

      • Euclide dit :

        @ Fred
        Je sais que vous en avez sous le pied. C’est à dire que vous etes un érudit et que possédez plein de savoirs ou des connaissances.
        Pour conclure votre post, on peut dire que nous sommes manipulés de A à Z.
        Mais il nous faut vivre debout et si possible avec dignité.

        • Ah Ca ! dit :

          @Euclide,
          Ne pas confondre récitation avec connaissance, savoir ou être érudit… oui il est allé à la fac littéraire du type psy avec quelques références de science politique. Et avec cela on va où ?

          Le raisonnement de Fred est en majorité extrêmement biaisé avec une rhétorique remplie de sophismes, Il est fanatiquement pro Israël, pro américain, pro Europe et mondialiste. Un bon petit agent de la macronie…

          Pro Français façon non aligné… J’ai pas encore remarqué cet attribut dans ses pensées.

          Bref, pour moi c’est un troll ayant reçu une instruction limitée (c’est pas une insulte, c’est la constatation des lacunes de sa vision).. rien de plus

      • Robert dit :

        Le champ d’autorité du pape est d’ordre spirituel et relève de la révélation et la tradition, c’est à dire l’Ecriture transmise à travers la raison droite par la doctrine catholique.
        Tout ce qui relève du politique, du social, n’est pas un domaine d’autorité du clergé ni du pape, sauf si cela touche aux points repris par la doctrine.
        Autrement dit, ce que dit le pape à un journaliste dans son avion concernant un sujet de société n’a pas plus de valeur ni d’autorité aux yeux d’un fidèle catholique que les propos de Nestor au bistrot du coin.
        Il n’y a qu’une Eglise catholique et les différentes tendances relèvent de la même autorité, la révélation et la tradition. Vouloir réduire ou enfermer la doctrine catholique à des opinions politiques n’a aucun sens, laissez cela aux athées et aux idéologues qui nient toute autorité divine et spirituelle.

        • Euclide dit :

          @ Robert
          C’est mon interrogation à propos du pape actuel .
          Doit ‘il se comporter comme feu Dom Helder Camara , archeveque de Récife pour sa théorie révolutionnaire de libération des peuples ou pour faire passer le message spirituel ?

          • Robert dit :

            Il parle en politique médiatique et n’engage que lui et pas les fidèles.
            Pour l’Eglise le pape est le successeur des apôtres et vicaire du Christ et son autorité est spirituelle. Elle demeure quand il parle en fidélité à la parole du Christ, et le pape émérite Benoît XVI l’a encore récemment rappelé, nous sommes obligés de le suivre quand il est l’église enseignante, pas quand il prend parti, ou veut plaire au porteur d’un micro ou à un lobby. Quand le pape parle de la peine de mort sans se référer à la doctrine catholique, se parole n’est pas d’autorité.
            Pareil pour l’immigration qu’un abus constant de l’épiscopat a prétendu confondre avec la charité et l’accueil de l’étranger alors qu’il s’agît, en saine distinction du spirituel et du temporel, c’est à dire en laïcité bien comprise, de prérogative qui relève du domaine prudentiel de l’Etat.
            Autrement dit, le pape, un évêque, ou un prêtre, n’ont aucune autorité morale et spirituelle en ce qui concerne la politique d’immigration ou de souveraineté, en dehors de la dignité des personnes. Or, la dignité des personnes est de rester chez elles éviter de risquer leur vie, de développer leur pays et de ne pas subir le déracinement cause de grands troubles psychologiques parce que nos pays font du trafic humain pour avoir en permanence une masse de travailleurs malléables et interchangeables à disposition, et que cela leur coûte bien moins cher que d’investir à leurs frais sur la modernisation de l’outil de travail et l’amélioration de la formation des jeunes vers l’accès au travail et non vers le mythe des études pour tous cause de beaucoup d’échec et de souffrance personnelle chez des surdiplômés sans débouchés professionnels. Allez voir chez Mac Do ou Carrefour le nombre de diplômés obligés de subsister avec un travail bien en dessous de leurs aspirations.
            C’est vrai que ces frustrations sont du pain béni pour les mouvements de gauche qui savent à merveille les diriger vers la colère revendicative.
            La diminution du sens spirituel et moral de l’autorité pontificale s’est inévitablement accompagné d’une compensation, par un effet de vases communicants, d’une forte implication dans le social en dehors même de sa mission qui est d’amener les âmes vers Dieu à travers la vie surnaturelle.
            Vous vous souvenez de Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, assassiné en pleine messe.
            Il se voulait l’équivalent d’un évêque politique, offrant l’hospitalité dans sa cathédrale à l’extrême gauche. Or, il se rendit compte que cette dernière utilisait les sous-sols de la cathédrale comme centre de torture de ses opposants. La mort de Mgr Romero est attribué aux escadrons de la mort d’Aubuisson, mais certains pensent que ce pourrait être parce qu’il voulait mettre un terme à cet abus d’hospitalité qu’il aurait été exécuté par un contrat pour l’empêcher de parler. Je ne sais pas si c’est le cas, mais la situation qu’il avait accepté l’a conduit à se retrouver complice des exactions de l’extrême gauche, bien loin de la mission spirituelle d’un évêque.
            On peut comparer avec un archevêque comme Mindzenty en Hongrie ou Wyszynski en Pologne que personne ne peut accuser de complaisance envers la barbarie comme de confusion entre leur mission spirituelle et un engagement politique purement matérialiste qui aurait étranger à leur mission. Et je ne parle pas des évêques guinéens sous Sekou Touré ou chinois.
            La théologie de la libération est une tentative marxiste de réduire la foi catholique à une praxis dialectique au service du communisme, idéologie condamné par l’Eglise pour ses idées fausses et néfastes.
            Je pense avoir été clair, j’espère. Si quelqu’un se hérisse et prétend se poser en docteur de l’Eglise, qu’il fournisse des arguments sérieux auxquels je m’empresserais de répondre. L’invective et les faux arguments d’autorités d’athées ou de pseudo catholiques ne sont pas recevables.
            Autre sujet, le tireur de fusil sur un prêtre orthodoxe à Lyon était un mari jaloux sans appartenance politique et on ne parle plus du détraqué d’Avignon. Encore raté, guignols!

            https://www.cath.ch/newsf/hongrie-figure-de-la-resistance-au-communisme-le-cardinal-mindszenty-va-etre-beatifie/
            https://www.plouhinec-czestochowa.fr/la-pologne-et-czestochowa/des-polonais-c%C3%A9l%C3%A8bres/stefan-wyszy%C5%84ski/

        • Fred dit :

          @ Robert le Bougre

          « Tout ce qui relève du politique, du social, n’est pas un domaine d’autorité du clergé ni du pape, sauf si cela touche aux points repris par la doctrine. » OK :

          « Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. » [Jesus le Nazaréen, Jean 13], ça ne doit pas être dans la doctrine selon Robert le Bougre …

          Mieux encore, plus précis : Matthieu 5:44
          « Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent » [Jesus le Nazaréen Matthieu 5:44]
          Mais Robert le Bougre se fait plus que tirer l’oreille pour écouter la parole de son Dieu, léger paradoxe !

          J’étais un enfant obéissant, et je me suis fait chier à aller au caté-schisme sur l’injonction de mes parents … Mais finalement, ça a aussi du bon :o)

          • Ah Ca ! dit :

            @fred
            Je doute fortement que vous soyez allé au catéchisme, je ne vais pas vous dire pourquoi car je ne cherche pas à vous instruire.
            Vous commettez des erreurs qu’un catholique français ne commettrai jamais.

    • Piliph dit :

      @Hippocrate : « Donc, pour se sentir mieux, le peuple allemand a accepté ces centaines de milliers de clandestins sur son sol. » Disons aussi que ça arrange bien le MEDEF local, qui adôôôre cette main d’oeuvre docile et bon marché, capable de diviser syndicats et partis ouvriers.
      C’est quand même cette classe supérieure qui possède les médias allemands, qui ont tu pendant 8 jours les viols massifs de Cologne, car elle savait que, mauvaise conscience historique ou pas, la majorité du peuple serait scandalisée et en colère.

    • NRJ dit :

      @Robert
      Ça ne dérangerait sans doute personne que les militaires soit pour l’AfD. En revanche, qu’ils soient nazis, ça dérange. Ils sont là pour servir la République allemande, si vous savez ce que ce terme signifie.

      • dolgan dit :

        République? C’est un truc qui empêche la minorité silencieuse (celle à qui les journaleux tendent le micro H24) d’imposer par la violence sa vision du monde à la majorité de la population. Une belle saloperie ce truc. 😉

        • NRJ dit :

          @dolgan
          Effectivement un tel système ne peut pas être valable. Il est profondément injuste. 😉

    • E-Faystos dit :

      @ Hippocrate
      Bonjour.
      Il y a un temps pas si lointain où les contributions -en un seul mot, c’est important- cachaient leur amertume sous un vernis d’humour. Les fameuses pilules  » padamalgam » et « nestigmatisonspas ».
      Respectivement dosées à 500 ou 1000 mg.
      Cela m’amuse toujours.
      Quand à placer des J. Ou des A. Dans le cendrier, je pourrais tout aussi bien y trouver ma place en tant que Français, ne voulant pas pourrir en terre et attendre que ma tombe de dégrade sous l’effet du temps.et de la négligence.
      Et être dans le cendrier avec des J., Des A., Voir même des Islamistes ?
      Je pense être raciste.
      J’aimerais beaucoup à ce stade être rejoint par une quantité indéterminée de nuisibles, si possible en grand nombre.
      Réduit s en poussière et sans pierre tombale, ils cesseraient enfin leurs méfaits.
      .
      La conclusion de ce qui précède, c’est que l’autre n’est pas différent dans sa couleur de peau mais dans sa culture. La mienne me semble en perdition tant elle.se.dissout dans la langue des politiciens. Ceux j’ai élu, leurs opposants, les activistes.
      Si vous avez un programme ou une définition de la France actuelle et future, sachez que j’en serai un lecteur intéressé.

    • sergeat dit :

      Pourquoi lorsque l’on parle de la deuxième guerre mondiale,on ne parle pas des 30 millions de slaves massacrés pour libérer l’Europe hors purge de Staline?

    • Castel dit :

      @Robert

      Il me semble que dans un pays démocratique, on ne peut pas imposer à ses militaires leur façon de penser….
      Par contre il me semble évident que le salut nazi (surtout pour des Allemands) me parait répréhensible, mais ce n’est pas le plus grave, car à la limite, cela à pu se produire après une soirée bien arrosée ( tout comme le lancer de tête de cochon d’ailleurs).
      Par compte, ce qui ne peut être toléré par une armée responsable, c’est évidemment la disparition de matériels militaires, c’est surtout ça qui doit être principalement sanctionné, surtout si l’on ne sait pas à quoi cela est destiné….
      Il existe trois cas de figure :
      – Les principaux responsables, qui doivent être immédiatement exclus de l’armée une fois identifiés.
      – Ceux qui étaient au courant, mais qui n’on rien dit, pour ceux la, sanctions sévères, mais avec rachat possible (ils n’étaient pas forcément d’accord, mais ils n’ont pas voulu dénoncer leurs camarades…
      – Enfin, ceux qui n’étaient au courant de rien, et par conséquent ne méritent aucune punition.
      Mais, de toute évidence, à moins que l’ensemble d’ne unité ne soit concernée, il ne devrait pas y avoir de punition collective !!
      – Ceux qui ignor

      • Robert dit :

        Castel,
        Tout à fait d’accord.
        Mais je serais plus choqué par la promotion d’idées que par un salut nazi qui peut être une pure provocation, il faut essayer d’aller toujours au fond, aux idées qui mènent le monde et pas à un folklore qui peut être superficiel voire une provocation en réaction aux imbéciles qui voient des nazis partout.
        Maintenant, que comptaient-ils faire de ces armes, un coup d’état, des attentats, ou une collection voire de la revente?
        Cela changerait un peu le problème, non ?
        L’abruti qui a vendu des armes à Coulibaly était peut-être juste soucieux de gagner du fric, mais le résultat est là.

  2. bzh dit :

    they just need to come to foreign legion and do the job they are paying for. still better than to work for an army specialised in bureaucracy

    • Royaliste dit :

      @ bzh

      Et en Français ça donne quoi monsieur le Breton ?

    • Daniel 1945 dit :

      L’Allemagne ne nous a jamais pardonné le « recyclage » de ses anciens SS en Indochine, se servant même de l’Allemagne de l’Est pour les inciter à déserter.

      • Paddybus dit :

        S’est elle pardonnée elle même pour le recyclage des nazis au sein même de son gouvernement,dans sa propre armée, dans ses services secrets grâce au soutient de la cia… et dans les arcanes européennes…??? elle se réveille actuellement sur des militaires douteux, mais il y a des groupes réellement néonazis en allemagne, dans les pays baltes, en pologne et sans doute ailleurs…. par contre en France, il semble que nous soyons assez épargné….
        La France a demandé que l’ue condamne les commémorations nazies qui ont lieux chaque années dans les pays baltes…. la demande est restée lettre morte…
        Pourquoi l’ue ET l’allemagne ont soutenu le renversement d’un gouvernement élu en ukraine par un groupe néonazi appelé « pravi sector »….????
        Il me semble que les actions contre la résurgence du nazisme sont à géométrie variable… quelle est la réelle justification de cette action précise…???

        • Robert dit :

          Même BHL a du mal à s’y retrouver.
          Le lien est un journal dirigé par BHL.
          https://laregledujeu.org/2019/12/06/35420/bernard-henri-levy-au-secours-des-chretiens-du-nigeria/

          • Paddybus dit :

            Je n’ai aucun respect pour bhl…. mais a force d’agitation…. il finit par mettre le doigt sur des sujets sensibles…. faut-il rappeler le massacre des chrétiens d’orient, le fait qu’en turquie les chrétiens doivent raser les murs…. que dans les monarchies islamiques le christianisme n’a pas droit de cité….
            Qu’en inde leur situation est compliquée,au pakistan c’est une questionde vie ou de mort…et en chine (mais là c’est toute religion qui est interdite)…. il en est de même dans les pays du maghreb ou progressivement toute trace du christianisme est éliminée… jusqu’aux anciens cimetières….

    • Durandal dit :

      Le Breton peut être bien bête parfois, il ne connaît même pas son histoire.
      Il a beau écrire BZH, il n’a rien d’un Breton. Il utilise par esprit de rébellion la langue de ses bourreaux cet andouille.
      Les Angles, les Saxons, et les Jutes dans une moindre mesure ont exterminé les groupes celtiques de la Grande-Bretagne. Bon nombre de Celtes du pays de Galles fuient vers la Bretagne où ils se mêlent aux tribus gauloises d’Armorique. Les Angles seront stoppés dans leur génocide des Celtes par l’arrivée d’un nouveau joueur qui leur fait subir le même sort, les Vikings.
      Et pour la petite histoire ton niveau d’anglais est bien pire que mon niveau en Français.

  3. breer dit :

    Ben les gars qui vont se faire virer vont tout simplement se liguer en milice « d’extrême droite », bien que cette appellation ne veut plus dire grand chose, puisque à présent dès qu’on est pas d’accord avec l’idéologie dominante de la gauche, on est tout de suite taxé d’être d’extrême droite, c’est comme pour ceux qui n’adhèrent pas à l’idéologie dogmatique de la religion musulmane (qui a un peu tendance quand même à dériver vers l’Islamisme de plus en plus radical un peu partout), on se retrouve taxé d’islamophobe. Toutes ces dénominations participent à l’étouffement de la pensée individuelle, de la liberté d’expression que pourtant toute la gauche revendique (surtout pour ses idées), la muselière idéologique a fonctionné 40 ans, on voit où cela nous a mené aujourd’hui..

    • Royaliste dit :

      @ breer

      Je plussois à votre commentaire.

      – L’extrême droite -> méchants oppresseurs blancs (Jésus inclus)
      – La coalition des bien-pensants (BLM + féministes + LGBTXYZ + FM …) -> tous les autres QUI S’ESTIMENT oppressés

      Faut pas avoir peur d’être taxé « d’extrême droite ». Moi par exemple, en tant que « royaliste blanc », je me fait traiter de « fasciste » toute la journée, ben ça me faut ni chaud ni froid.

      Petite astuce pour les « méchants blancs » qui n’auraient pas le moral :
      Levez la main droite et répétez après moi : « Je suis raciste, sexiste, homophobe, xénophobe, antisémite ET PIRE QUE TOUT, je le vis très bien ». Vous répétez ce petit mantra tout les matins pendant 1 mois et vous verrez, après, les accusations « d’extrême droite », vous en rigolerez 🙂

      PS : Et n’oublions ce que disait Sir Winston Churchill : « Les prochains fascistes s’appelleront eux même les antifascistes. »

      • Fred dit :

        @ Royaliste

        Cette phrase n’est pas de Churchill, mais du Pasteur Halford E. Luccock
        Sermon (11 Septembre 1938), « Disguised Fascism Seen As A Menace » The New York Times (12 Septembre 1938)
        Encore un « gentil » Chrétien au passage …

        Tiens ? Il parait que les tiens ont manifesté Place de la République avec une banderole : « Décapitons la République ». Tu y étais ?

        Très bon goût … Le Peuple appréciera.

        • Frank dit :

          @ Fred Le Peuple, vaste définition.
          J’imagine en vous lisant, que vous faites votre celle de Mélenchon, ou plutôt son auto-définition en 2018:
          « la République c’est bien moi, et ils me doivent le respect […], leur maître, le peuple souverain ».
          Quand on sait la « carrière » du Méluche depuis l’UNEF en 1969 à son ilslamo-gauchisme désespéré d’aujourd’hui, en passant par les avantages du Sénat, des ministères et de l’Assemblée, on rigole.
          Jamais travaillé, le truand, et encarté à l’ISF. Un modèle pour vous?
          Mais vous avez doublement raison. Pour certains, Le Peuple, comme la République, sont des valeurs, au sens comptable du terme, et il se peut aussi, qu’un jour, le Peuple finisse par apprécier à leur juste « valeur » ceux qui se gobergent à ses dépends.
          Formule risquée, « Le Peuple appréciera ». A double tranchant.
          La gauche, combien de divisions?
          Mais j’imagine que, avec votre idole, le Méluche et ses comparses qui défilaient Place de la République il y a un an aux cris de Allah Akbar, vous y étiez vous-même?
          Chacun ses goûts, et ses soumissions.

      • Paddybus dit :

        J’ajoute que quand l’extrême « bienpensance » en a besoin, elle n’hésite pas à faire appel au néonazis … comme en ukraine ….par exemple…

        • Royaliste dit :

          @ Paddybus

          Les (néo)nazis comment leur nom l’indique sont nationaux-SOCIALISTES. Hitler était un homme de gauche mais les bien-pensants l’ont vite ré-estampillé « extrême droite » parce qu’il leur fallait un épouvantail blanc.
          Tous les boomers et autre « français de papier » (néo-citoyen républicain) ont été lobotomisée (Julien Dray, sos racisme …), les suprémacistes noirs de « black live matter » et autre LDNA sont dans la lignée. Moment d’anthologie : https://www.youtube.com/watch?v=6NnZ6Z2FiV4

          • Paddybus dit :

            Ah…oui… d’anthologie….pour le moins…. une pensée profonde…. une sensibilité itou…. bref…. l’avenir de la france…!!!!

      • twouan dit :

        Les anglais sont ils d extrême droite?

        Non, ils ont un moyen obsolète de choisir leur dirigeant, c est une nuance. Après dans l immobilier, on voit bien que parfois les gens préfèrent l ancien, les goûts et les couleurs…

        Les autres positions démontre plutôt une peur inavouable, un traumatisme enfantin? Il faut aller en parler a un pro ca se soigne.

      • NRJ dit :

        @Royaliste
        Vous n’êtes pas fasciste, vous êtes simplet. Et vous êtes modeste, je dois bien l’admettre. Vous avouez manquer d’intelligence et surtout de bon sens à tel point que ce soit un autre, un « roi » qui vous dise quoi faire et vous obéirez.

        D’ailleurs vous ne m’avez pas répondu a ma question sur la différence entre un Staline et un Louis XIV amené au 21ème siècle. Pour un peu, on pourrait croire que vous faites exprès de ne pas répondre par manque de matière à apporter…

        • Royaliste dit :

          @ NRJ

          « Vous n’êtes pas fasciste, vous êtes simplet. »
          Votre condescendance maçonnique me va toujours droit au cœur. Ne vous en faites pas pour moi, le Christ-Roi de France à dit « heureux les simples en esprit » et je préfère avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine.

          Vous n’allez pas le croire mais j’ai pensé à vous ce week-end. J’ai vu un reportage que vous devez voir. C’est l’histoire d’un chef d’état français du 20ème siècle qui se prenait pour Dieu. Ça commence bien pour votre fantasme mais je me dois de spolier la fin du film, pour la partie extermination à la Staline, il n’a pas été à la hauteur du « petit père des peuples », un cancer l’a brisé dans son élan. C’est ballot. Je crois que l’on arrivera jamais à trouver votre chimère et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Mitterrand-le-batisseur-de-mysteres-un-documentaire-sur-l-architecture-occulte-de-Paris-61555.html

          PS : Sainte-Anne vous attend si vous persistez dans vos délires.

          • NRJ dit :

            @Royaliste
            « je préfère avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine. ». On pourrait s’attendre pourtant à ce qu’une tête bien faite soit capable de décider pour elle-même et non d’obéir aveuglément à un monarque, ne pensez vous pas ?

            Très bien pour vous que vous alliez voir la vie de Mitterand. Il y a effectivement des scandales. Mais ça n’empêche que vous voulez instaurer au plus haut niveau ce qui n’est qu’une dérive du système démocratique (notamment avec les lois d’amnistie). Vous ne répondez toujours pas à la seule question qui vaille, au fait ? Toujours à esquiver, ça ressemble bien à des personnes qui n’ont rien dans le cerveau. Effectivement, VOUS avez besoin que quelqu’un vous dise ce que vous devez faire.

          • Royaliste dit :

            @ NRJ

            – Vous voulez zéro autorité ?
            Si c’est le cas, alors vous êtes anarchiste. Et en anarchie chacun fait ce qu’il veut. Je suis donc libre de choisir ma vie et libre de m’organiser en société ordonné avec les gens qui pensent comme moi. Vous voulez nous interdire cela au nom de votre petit délire personnel ?

            – Vous voulez une autorité mais pas monarchique ?
            Expliquez moi alors de qu’elle autorité vous vous revendiquez ? De quelle légitimité elle vient ? Et avec quel degré de fanatisme vous êtes prêt à la défendre ?

          • LEONARD dit :

            @Royaliste
            Merci de m’expliquer RATIONNELLEMENT la « légitimité » de la royauté.
            Que le peuple se choisisse périodiquement ses gouvernants ( la démocratie ), je trouve une certaine logique.
            La royauté, je peux y trouver une utilité, mais pour la légitimité, en dehors de Dieu, je ne vois pas.
            Et donc, si on ne croit pas en un Dieu………..

          • NRJ dit :

            @Royaliste
            Je ne suis pas anarchiste, je suis républicain. Et on peut avoir un système politique qui ne soit pas le désordre sans qu’il soit pour autant un régime totalitaire.

            Et vous faites ce que vous voulez chez vous . Pour être franc, ça me laisse indifférent. Mais vous ne répondez toujours pas…

          • Royaliste dit :

            @ LEONARD

            « La royauté, je peux y trouver une utilité, mais pour la légitimité, en dehors de Dieu, je ne vois pas. »
            Les Anglais apprécieront, vous venez de crucifier leur monarchie. Ce qui fait que moi – en bon Français – j’apprécie 🙂

            Ceci étant dit, je fais le même constat que vous : la légitimité de la royauté vient de Dieu. Mais vu que vous ne croyez pas en Dieu, c’est chaud à expliquer, non pas que je ne veuille pas, mais c’est chaud. Il faudrait que je vous explique « rationnellement » (« athéistement ? ») Dieu, ce qui est encore plus chaud.

            « Dieu seul peut donner la Foi mais tu peux donner ton témoignage ». Petite phrase trouvée dans une église et qui, je trouve, résume bien les limites de ce qu’un humain comme moi peux vous apporter en terme d’explication.

            « Dieu seul est le chemin mais tu peux l’indiquer aux autres » Le reste vous appartient donc. L’accepter ou le refuser, Il nous a laissé le libre choix.

            Une dernière pour la route : « Dieu seul se suffit à lui-même, mais il aime compter sur toi » et c’est un ancien athée qui vous le dit 🙂

            PS : Si nous étions vraiment en démocratie alors il serait LÉGITIME que ce soit le peuple DANS SON ENSEMBLE qui rédige sa constitution. Ce qui est le projet d’un certain Etienne Chouard. Et si vous trouvez ça trop bordélique une rédaction à 65 millions de cerveaux alors ne venez plus me parler de démocratie. Confier la rédaction d’une constitution à une minorité de gens SANS AUTORITÉ AU DESSUS D’ELLE (Dieu) revient à leur laisser tout pouvoir. Ce qui n’est pas le cas en monarchie de droit Divin, le roi ayant des comptes à rendre devant Dieu.

        • Euclide dit :

          @ Royaliste
          Sur le plan mental Mitterrand était un pervers narcissique. Faut dire que les gens qui se sont sucidés ou morts sous sa présidence, on les compte à la pelle.
          Le pire est que le peuple la menée au sommet de l’Etat.

          • Royaliste dit :

            @ Euclide (et @ NRJ)

            Merci pour le complément d’infos.

            On va attendre la réaction de « NRJ », voir si pour lui c’est suffisant. En tant que bien-pensant, c’est lui qui a autorité.

            Louis XIV + Staline = Mitterrand ?
            Roi + folie athée = républicain 😉

            Ou alors sa chimère n’existe pas.

            Cruel dilemme 🙂

            Allez « NRJ », faut faire un choix, le « thèse-anti-thèse-synthèse » ne marche pas ici 🙂

          • NRJ dit :

            @Royaliste
            Mitterrand a fait de la corruption généralisée. Et il a bien appauvri la France. En d’autres Termes il a été un mauvais président. So what ? En quoi ça remet la démocratie ? Je vous rappelle que Louis XIV a lui ruiné la France, et Staline a tué une fraction entière de sa population. On n’est pas dans les mêmes mesures. Mais effectivement, Mitterrand estime pire de ce qu’on pourrait attendre d’une démocratie. Et Staline et Louis XIV sont ce qu’on pourrait attendre d’un régime dictatorial ou royaliste (en supposant que ça ne soit pas la même chose).

            Vous esquivez toujours la question : quelle serait la différence entre un Louis XIV au 21ème siècle et un Staline ?

          • Royaliste dit :

            @ NRJ

            « En d’autres Termes il a été un mauvais président. So what ? En quoi ça remet la démocratie ? Je vous rappelle que Louis XIV a lui ruiné la France »
            Louis XIV a ruiné la France. So what ? En quoi ça remet la monarchie ?

            – « ce qu’on pourrait attendre d’un régime dictatorial ou royaliste (en supposant que ça ne soit pas la même chose) »
            Et voilà, on en revient toujours à la même chose avec vous. Vous ne cherchez pas le dialogue, vous êtes juste un fanatique dogmatique qui ne supportez pas que les autres aient une vision différente de la votre. Malgré le mouton à cinq patte déniché (Mitterrand), vous continuez à faire l’autiste.
            Vous posez une question sans queue ni tête uniquement pour m’amener à dire à la seule chose que vous voulez : que je vous dise que vous avez raison, que la royauté c’est la dictature, que je vous remercie de m’avoir sortie de l’obscurantisme grâce à vos lumineux droit de l’homme, histoire que votre dogme républicain ne tombe pas en morceau, ce qui vous ferez trop mal au cerveau.
            On peut continuer ce petit jeu là éternellement, vous ne me ramènerez jamais dans votre enclos républicain. Et si vous employez la force (genre camp de rééducation), alors les gens verront que vous êtes plus fasciste que le royaliste que je suis. C’est game over pour vous mais vous avez trop d’ego pour l’acceptez.

            la France est terre royale. Et nous Français en sommes très fier !
            Ta marseillaise peut allez se rhabiller :
            https://www.youtube.com/watch?v=298cdANN2Q8

          • NRJ dit :

            @Royaliste
            Je fais l’autiste ? Ah bon. Il me semblait que je faisait plutôt une conclusion : la pire dérive qu’on puisse avoir avec la démocratie, c’est une corruption généralisée (bien que mise au grand jour par certains journalistes, pour que le peuple en prenne connaissance). La dérive d’une monarchie et d’une dictature, c’est la ruine (car le roi peut se moquer éperdument de la prospérité de son peuple, ça arrive) et le meurtre de masse par le dirigeant pour assurer son pouvoir. Avec Louis XIV, Staline et Mitterand, on voit exactement les pires dérives. Je ne sais pas pour vous, mais si je devais choisir, je prendrais Mitterand…

            « Louis XIV a ruiné la France. So what ? En quoi ça remet [en cause] la monarchie ? ». Et bien le gouvernement, quel qu’il soit, est là pour apporter de la prospérité à son peuple. C’est son but et sa seule légitimité. Et les dégâts que peuvent causer un président sont structurellement bien inférieurs à ceux d’un roi. Et la France « était » terre royale.

      • Jean le bon dit :

        Mon Dieu que voilà de piètres analyses de comptoir dans ce sujet.
        Droite/gauche ou gauche/droite il faut bien avancer ; alors disons 1-2, 1-2, …
        A vouloir mettre les gens dans des cases on en oublie bien vite que le gestionnaire de ces cases est lui même un gauchiste sournois et fourbe.
        Pourquoi accepter d’être jugé autrement que par ses pairs ?
        Pourquoi livrer à la vindicte populaire des gens qui servent leur pays ?
        Mettez-y des gauchistes.. Ah, NON ! Ils ne veulent pas entrer dans l’armée…
        Et voilà, je crois que nous sommes partis dans une très mauvaise direction en confiant à des eunuques le destin de nos nations.
        Pour parler, ils parlent, jurent et mentent sans retenue mais sont bien incapables de prendre la moindre décision.
        Ils sont le reflet de gens qui ne forment plus un peuple et encore moins une nation.

        Que tous ces gens se démerdent par eux même et les choses rentreront dans l’ordre : quand le faible critique et met en cause le fort, si le fort ne lui dégaine pas u soufflet viril, alors il n’est pas fort mais le suppot de médiocre qui l’utilisent pour se faire bien voir.
        Dieu reconnaîtra les siens.

      • sergeat dit :

        Le pire c’est que l’on criminalise une peur:islamophobie veut dire avoir peur de l’islam ,dans le sens littéral je suis islamophobe,peut être que la plateforme pharos est déjà en action.

        • Royaliste dit :

          @ sergeat

          Les bien-pensants sont même entrain de criminaliser un sentiment (la haine). L’amour va être rendu obligatoire sur internet. Mais même en rendant l’amour obligatoire, il va y avoir des problèmes :

          Si je dis que j’aime les femmes, un pd pourra porter plainte pour discrimination. Ça promet des grands moments de n’importe nawak leur histoire.

    • twouan dit :

      J imagine qu on ne leur reproche pas leur goût pour la loi et l ordre, mais plutôt de préparer le désordre pour renverser la loi.

      Dans l armée, la « révolution » n a pas sa place, ni de gauche ni de droite.

      Pour en revenir au sujet, les enquêteurs n’ont semble-t-il pas encore de réponses définitives. En espérant que ce ne soit que des anecdotes de mauvais goût et que tout le monde se reprenne.

      • Jean le bon dit :

        Accusation non fondée !
        Vous dites n’importe quoi : des banalités assaisonnées de contre vérités comme « les enquêteurs n’ont semble-t-il pas encore de réponses définitives. En espérant que ce ne soit que des anecdotes de mauvais goût et que tout le monde se reprenne. »
        Il fallait oser écrire de telles âneries…
        Pas de preuves MAIS il faudrait se reprendre???
        Mais qui es tu …..

        Taisez vous et rentrez dans les rangs.

        • twouan dit :

          La preuve du mauvais gout elle est la.
          La question c est sont ils une menace pour l état?
          On ne va pas mettre en prison tout les gens qui disent des anneries… ca s appelle la proportionnalité.
          Je maintien mes propos, en Allemagne c est interdit, il est donc temps d arrêter…
          Cordialement,

    • NRJ dit :

      @breer
      Mais tout le monde s’en moque que ces militaires du KSK vote AfD. Par contre ce qui serait grave, c’est si cette unité est composée de nazis. Ils sont là pour protéger une République. S’ils sont contre, ils doivent soit changer d’idée, soit partir d’Allemagne. Pareil pour la France. Ce que vous dites est vrai mais la situation chez les KSK ne porte pas là-dessus. Aucun rapport.

      • Robert dit :

        Nous sommes bien d’accord, mais en Allemagne ce serait étonnant qu’il n’y en ait pas quelques uns.
        Lisez le questionnaire de Ernst Von Salomon qui n’était pas un nazi sur l’absurdité de la dénazification des allemands et vous imaginerez que les vrais problèmes n’ont pas été abordés, je pense à l’idéologie et ses sources ainsi qu’à un procès qui ne soit pas fait par les vainqueurs et un ancien complice pour éluder certains crimes et accabler tous les allemands d’adhésion au nazisme sans parler de ceux qui ont facilement retourné leur veste pour mieux accabler leurs amis d’hier.
        Une injustice au niveau d’un peuple entraine toujours des conséquences tant qu’elle n’est pas réparée. Je parle de la responsabilité collective intrinsèque à l’âme allemande qui continue d’être propagée alors qu’il s’agît d’un moment e l’histoire, de racines culturelles et d’idéologies qui avaient cours avant et après le national socialisme dans nombre de pays. Le racisme eugénique n’est pas né en Allemagne par exemple.
        Il existe un organisme de protection de la constitution qui a pour objet de surveiller les mouvements qui menacent celle-ci et les extrémistes de droite ont bénéficié d’une attention plus soutenue que ceux de gauche ou les islamistes. Et ils surveillent aussi l’AFD qui est considérée comme nazi par certains, proche par beaucoup d’autres.
        N’oubliez pas que l’anti fascisme est un business et une mine inépuisable d’arguments d’autorité. ici nous en bénéficions régulièrement.

        • NRJ dit :

          @Robert
          Il y a des nazis en Allemagne. Si on cherche, on en trouvera forcément. Mais aujourd’hui la grande majorité des allemands sont républicains.

          « Et ils surveillent aussi l’AFD qui est considérée comme nazi par certains, proche par beaucoup d’autres. » En soit les idées de l’AfD sont plus proches de celles des nazis. En d’autres termes, s’il y a des nazis ils seront plus tourné à voter AfD qu’à voter Die Linke. Pour autant, l’AfD reste un parti prônant la République. Là où les nazis/fascistes/communistes/royalistes veulent sa mort.

  4. breer dit :

    je précise, « muselière et oeillères idéologiques »

  5. Philippe dit :

    Pour cerner se sujet voici 2 liens :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kommando_Spezialkr%C3%A4fte
    https://www.youtube.com/watch?v=01qI63xOC7c
    Idéologie mise à part le milieu des forces spéciales, quel que soit le pays considéré, se prête assez facilement au trafic des munitions ou des armes d’où par exemple l’abondance des kalacknikov d’origine serbe en Europe occidentale.

    • Fernand dit :

      Des exemples peut-être pour étayer ? sinon, votre commentaire devrait rester là d’où il n’aurait jamais dû sortir. Du caniveau.

  6. PK dit :

    « Il y a une tolérance zéro pour l’extrémisme de droite au sein de la Bundeswehr. »

    Continuez : le fond n’est pas loin et avec un effort, vous y arriverez.

    Honnêtement, en tant que Français, quand je vois des Boches qui démantibulent leur armée – même ce qu’il en reste – ça me rassure plutôt. J’ai quand même une honte de partager avec eux la « nationalité » européenne et des dirigeants qui pensent pareil…

    Peut-être existent là-bas comme chez nous encore des hommes ? Chaque jour fait douter davantage 🙁

    • NRJ dit :

      @PK
      « Honnêtement, en tant que Français, quand je vois des Boches qui démantibulent leur armée – même ce qu’il en reste – ça me rassure plutôt. J’ai quand même une honte de partager avec eux la « nationalité » européenne et des dirigeants qui pensent pareil… » ah je comprends en fait votre hostilité à faire le SCAF avec eux. En fait vous êtes juste un germanophobe un peu primaire qui est resté coincé 80 ans en arrière. C’est assez triste je dois dire. En attendant, les leaders en Europe c’est l’Allemagne, pas la France. Mais ça je suppose que ça provoque chez vous de la jalousie de voir ces untermenschen -pardon ces femelettes- être meilleur que nous a grâce à leur travail alors même que les conditions leurs sont défavorables depuis 1945.

      « Peut-être existent là-bas comme chez nous encore des hommes ?  » c’est vrai, les SS étaient des hommes, des vrais… Vous devriez aller en Turquie. Erdogan. Lui aussi il veut avoir avoir de vrais hommes…

      • PK dit :

        Non pas germanophobe primaire : juste un Français averti par quelques siècles de proximité avec les Germains… Quand vous aurez compris que chez eux, le pangermanisme domine tout, vous aurez avancé… aujourd’hui, ils ont été castré et leur pangermanisme ne se manifeste qu’économiquement. Mais il faudrait trois fois rien pour rallumer la mèche…. enfin, refaire pousser les couilles.

        Bien sûr, cela échappe totalement aux mondialistes béats plein d’européanisme, qui pensent que parce qu’on bosse avec des gens, on va vivre heureux sans se taper sur la gueule…

        Quant à vos insultes à deux balles, elles sont minables, mais révèlent votre véritable personnalité. Normal pour un assujetti…

        • NRJ dit :

          @PK
          « Français averti ». Ben voyons. –
          Reprenons : « leur pangermanisme ne se manifeste qu’économiquement. ». Ce n’est pas du pangermanisme, c’est des affaires. Vous confondez tout. Chaque pays se bat pour ses intérêts, certains plus ou moins équitablement (cf le racket des USA et l’espionnage de la Chine), et l’Allemagne comme la France font partie du lot.

           » Quand vous aurez compris que chez eux, le pangermanisme domine tout, ». Exaspérant d’entendre ça d’un humain supposé rationnel. Est-ce que vous avez déjà habité en Allemagne pour dire cela ? Et si c’est le cas, c’était où ?

          « d’européanisme, qui pensent que parce qu’on bosse avec des gens, on va vivre heureux sans se taper sur la gueule… ». C’est vrai, ce phénomène existe je suis d’accord. Pour autant quand on ne se limite pas à la limite binaire méchant/gentil, on s’aperçoit qu’on peut faire pas mal de choses dans un intérêt commun avec les allemands. En particulier dans un monde où la puissance française qui est structurellement trop faible pour peser seule, ou la Chine et sa dictature tentent de s’imposer, et des USA qui sont interventionnistes. Et eux ne se contentent pas de jouer dans des règles équitables, contrairement à l’Allemagne.

      • Lotharingie dit :

        NRJ :
        .
        « …les leaders en Europe c’est l’Allemagne, pas la France…. »
        .
        Si vous saviez à quel point vous vous méprenez.

      • Frank dit :

        @ NRJ Ce qui est bien avec vous, c’est que le monde se résume à des simplets, des primaires, des germanophobes, des coincés, des jaloux, des tristes, etc…, et VOUS!
        Quel dommage que vous soyez si avare dans la démonstration de vos vérités et de vos certitudes!
        Par exemple, vous affirmez:
        « les conditions leurs sont défavorables depuis 1945 ».
        Complétement faux. Dès que « paperclip » se termine, et que les vainqueurs se soient répartis les ruines utilisables de l’Allemagne, les US ont investit massivement, toléré et soutenu l’absence de dénazification, utilisé des criminels de guerre comme Gehlen ou Barbie, instauré les stay-behind, financé et favorisé l’Allemagne aux dépends du reste de l’Europe ravagée par les nazis.
        Et surtout, du jamais vu, l’annulation de la dette allemande en 53, sous l’impulsion de la communauté ukrainienne du Canada (Accords de Londres), quand le reste de l’Europe peinait à se reconstruire.
        https://blogs.mediapart.fr/cadtm/blog/270219/27-fevrier-1953-l-annulation-de-la-dette-allemande#:~:text=L'Allemagne%20a%20b%C3%A9n%C3%A9fici%C3%A9%20%C3%A0,d'un%20traitement%20aussi%20favorable. Les Grecs l’ont apprécié à leurs dépends, lors de la crise de l’Euro.
        Votre pays de coeur, que serait-il donc devenu s’il avait du payer réellement les crimes et les destructions qu’il avait causé?
        Encore aujourd’hui, s’il y a un état en Europe qui n’a aucun droit à donner des leçons aux autres, c’est bien l’Allemagne. C’est peut-être injuste, ou non.
        Je distingue parfaitement l’Etat Nation, comptable et responsable de son histoire, et ses habitants actuels, donc responsables et coupables malgré eux.
        Adolf a été élu démocratiquement en janvier 33, et bien soutenu par les Anglo-Saxons dans la décennie précédente pour arriver au pouvoir.
        On nous impose le culte de la repentance éternelle en France, et l’admiration pour d’autres.
        Avouez quand même que c’est ironique.
        Mais de là à glorifier l’Allemagne, et dénigrer la France, ne poussez pas trop.
        A moins de démontrer que j’ai tort, mais à votre disposition, et bonne chance…
        D’ailleurs, AKK, leur MoD, ne vient-elle pas de nous rappeler récemment que les Allemands, à défaut de Défense, ont de la mémoire, et la reconnaissance du ventre?

        • NRJ dit :

          @Franck
          « Ce qui est bien avec vous, c’est que le monde se résume à des simplets, des primaires, des germanophobes, des coincés, des jaloux, des tristes, etc…, et VOUS! » Pas du tout. Je parle de xénophobes quand j’entends des attaques primaires simples qui ne correspondent à aucune réalité et qui sont teintées d’un certain racisme. Typiquement quand j’entends « Peut-être existent là-bas comme chez nous encore des hommes ? » Je ne peux m’empêcher de mettre cela en corrélation avec ce que disait un certain Hitler sans les années 30. Et je ne parle de simplet qu’aux personnes qui admettent être incapables de réfléchir par elles-mêmes.

          Vous opposez les Allemands et les grecs. Mais je vous rappelle que les grecs ont aussi vu une partie de leur dette annulée (https://www.latribune.fr/opinions/blogs/vu-de-bruxelles/l-effacement-silencieux-de-la-dette-grecque-620661.html et https://www.google.com/amp/s/www.franceculture.fr/amp/politique/tout-comprendre-sur-la-dette-grecque-en-six-etapes). Après les allemands et nous avons refusé de payer pour eux les prenant comme des gens responsables. Vous auriez voulu que la France paye pour la dette grecque ? L’Allemagne ne donne pas de leçons, mais simplement mettre les grecs face à leurs responsabilités. Et de toute façon les grecs avaient toujours le choix de refuser les mesures européennes…. bizarrement ils les ont préféré pour sortir de la situation dans laquelle ils sont eux-mêmes entrés.

          Et l’Allemagne a payé dans les années 60 les sanctions demandées par les autres puissances pour les crimes commis pendant la seconde guerre mondiale. On peut toujours critiquer a posteriori, dire que c’était trop ou pas assez mais ils l’ont fait. Si vous souhaitez remettre ça en question, on pourrait faire la même demande à la France pour la colonisation qu’on a faite dans certains pays. Si vous êtes cohérent avec vous-même il faudra que la France paye de lourds dédommagement aux pays africains et asiatiques, colonisation qui avait le soutien de la population française comme les Allemands avec Hitler. Sachez que pour ma part je suis contre, tout comme je suis contre la repentance qu’elle soit allemande ou française.

          Les conditions étaient défavorables en Allemagne que vous le vouliez ou non. A la fin de la seconde guerre ils avaient à reconstruire toutes leurs villes tombées en ruines. En 1991, ils ont eu à se racheter un deuxième pays. Et malgré ça ils sont là première puissance européenne.

  7. petitjean dit :

    L’Allemagne serait-elle toujours malade du « national socialisme » ??
    une proximité avec les idées extrémistes de l’extrême gauche est-ce toléré dans l’armée allemande ?
    l’extrême gauche , c’est bien !
    l’extrême droite , c’est mal !
    Qui a une définition de ce qu’est « l’extrême droite » ?

    vérifier « l’orientation politique » des militaires » ??!!

    ça me rappelle « l’affaire des fiches en France », fin 19ème, début 20ème , avant la première guerre mondiale, quand le pouvoir socialiste de l’époque faisait la chasse aux officiers catholiques.

    Remarquez, il y a toujours des militaires qui acceptent de servir un pouvoir qui détruit la nation et son identité, qui refuse la préférence nationale, ce qui confirme qu’il n’y a plus de Nation, et qui organise la submersion migratoire

    • Fred dit :

      @ petitjean

      Un type qui fait le salut nazi, ça classe peut-être un peu son Homme, non ?

      • Frank dit :

        @ Fred Aucun doute, nul ne dira le contraire.
        Pour sa défense, si possible, disons que cet individu n’est qu’un abruti lambda sans aucune importance s’il reste marginal.
        Par contre, un futur? président US qui met un genoux à terre pour complaire à la bien-pensance et racoler des voix me semble bien plus dangereux pour l’avenir.
        En général, quand on commence par plier le genoux, on finit par ramper.
        Et les vassaux suivent, par définition.
        Déjà qu’ici, on a commencé à s’entraîner, c’est mal barré.

        • Fred dit :

          @ Frank

          Je suis totalement d’accord.

          D’ailleurs, si j’ai publié les dix points de Chomsky, c’est bien en accord avec ta dernière phrase.
          Le Djihadisme et le Salafisme sont d’excellents leviers pour la domination de classe bourgeoise, dans sa composante violente et répressive*.

          * pour ceux qui n’auraient toujours pas compris mon propos : ce qui n’empêche pas de lutter contre le Salafisme.

    • Clément dit :

      « une proximité avec les idées extrémistes de l’extrême gauche est-ce toléré dans l’armée allemande ? »
      Le ménage fut fait à l’époque des deux Allemagnes, et au moment de la réunification. Et l’extrême gauche allemande est plus adepte des crêtes et des squats que de l’uniforme et des casernes, donc il n’y a pas beaucoup de chance de les voir dans l’armée ^^

      • Robert dit :

        Faux, Clément, jamais il n’y a eu de procès du communisme et les responsables de la répression, des assassinats d’opposants ou de simples citoyens, mais aussi de provocations néo nazis en Allemagne de l’Ouest dont un certain nombre avec mort d’hommes, le groupe Hoffman entre autre mais aussi les campagnes de tags et d’agression contre les synagogues, n’ont jamais fait l’objet de la moindre poursuite.
        Les chefs est allemands ont fini leur vie paisiblement.
        A l’Ouest effectivement il y a eu purge et surveillance renforcée jusqu’à aujourd’hui. Je doute qu’un membre de l’AFD soit laissé sans surveillance dans l’armée. Les milieux nazis, particulièrement en Allemagne ou ils sont plus importants pour des raisons historiques, sont très surveillés par la police et doivent comporter un bon nombre d’agents infiltrés ou de provocateurs. C’est la même situation en France et un Michel Lajoye l’avait développé dans son auto biographie écrite en prison ou il racontait avoir été manipulé par un service policier pour le pousser à poser une bombe qui n’a finalement commis aucun dégât sérieux mais qui lui a valu plus de vingt ans de prison totalement accomplies.
        L’extrême gauche avait infiltré l’armée avec les comités de soldats, un terroriste d’Action Directe comme Maxime Frérot a été bien formé aux explosifs au 1er RPIMA.
        Arrêtez d’être aussi manichéen et simpliste.
        https://www.facebook.com/ChroniqueCulturelleMilitaire/posts/1910274619270451/

        • Fred dit :

          @ Robert le Bougre

          Y’a d’la joie …
          Lors de son procès, Michel Lajoye explique que l’objectif de l’attentat était de monter les communautés arabes et juives l’une contre l’autre. Les seuls regrets exprimés par Lajoye ont été que sa bombe n’ait pas tué.

          Toujours les belles euphémisations de Robert le Bougre … Mais elles ne concernent que les fascistes ; étrange, non ?

  8. petitjean dit :

    L’Allemagne serait-elle toujours malade du « national socialisme » ??
    une proximité avec les idées extrémistes de l’extrême gauche est-ce toléré dans l’armée allemande ?
    l’extrême gauche , c’est bien !
    l’extrême droite , c’est mal !
    Qui a une définition de ce qu’est « l’extrême droite » ?

    vérifier « l’orientation politique » des militaires » ??!!

    ça me rappelle « l’affaire des fiches en France », fin 19ème, début 20ème , avant la première guerre mondiale, quand le pouvoir socialiste de l’époque faisait la chasse aux officiers catholiques.

    Remarquez, il y a toujours des militaires qui acceptent de servir un pouvoir qui détruit la nation et son identité, qui refuse la préférence nationale, ce qui confirme qu’il n’y a plus de Nation, et qui organise la submersion migratoire

  9. Frede6 dit :

    En gros AKK aurait mieux fait de se taire…encore un fois. Je crois qu’ils ont trouvé leur Hervé Morin.

  10. Thierry dit :

    Après l’affaire Benalla et son pote Vincent Crase qui avait rédigé des poèmes d’inspiration Nazi :

    https://www.liberation.fr/checknews/2018/09/18/vincent-crase-comparse-de-benalla-a-t-il-ecrit-des-poemes-d-inspiration-nazie_1679545

    il n’y a malheureusement pas eu de dénazification de la police française, on l’a bien vu lors de l’épisode des gilets jaunes avec les nombreuses violences policière qui ont même eu le soutient du pouvoir et d’un IGPN blanchisseur d’affaires.

    Il est de notoriété public que l’extrême droite est en force dans la police, le ministère de l’intérieur étant d’ailleurs un reliquat de la politique de Vichy, il s’y trouve régulièrement des ministres raciste qui ont plus à voir avec la délinquance qu’avec l’état de droit.
    Il faudra bien qu’un jour une réforme soit faite pour séparer le grain de l’ivraie.

    Bref sur ce terrain là l’Allemagne est plus en avance que la France.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Il est de notoriété public que l’extrême droite est en force dans la police, le ministère de l’intérieur étant d’ailleurs un reliquat de la politique de Vichy, il s’y trouve régulièrement des ministres raciste qui ont plus à voir avec la délinquance qu’avec l’état de droit. » Oui l’extrême droite!!!!! votre petit dada quoi! Par contre je suis étonné que vous n’ayez posté aucun « commentaire » sur la dissolution des « loups gris » qui en matière d’extrémisme de droite est dans le genre ……………. pas mal! Ce mouvement néo-fasciste est connu pour ses positions virulemment anti-communiste, anti-grec, anti-kurdes, anti-arméniens, homophobe, antisémite et antichrétien! Rien que ça! Ah, mais c’est vrai, j’avais oublié que selon vous leur interdiction en France est encore le fruit de l’ignoble politique islamophobe de Macron!

    • Robert dit :

      Thierry,
      Vous pensez quoi de l’eugénisme contenu dans le projet sociétal actuel?
      Il est quasiment le copier collé, version hypocrite des progressistes, de la théorie développée par le national socialisme concernant les improductifs, les parasites et les « inférieurs ».
      Je vous mets le document officiel qui a servi de doctrine juridique et médicale au racisme hitlérien. Lisez le bien, il n’est pas long, et revenez me dire ce que vous pensez de cet argumentaire qui a permis entre autre l’élimination par plusieurs moyens, des handicapés, déments, puis certaines populations. Aujourd’hui un argumentaire très proche justifie l’avortement, l’euthanasie et l’eugénisme.
      Et on reparlera ensemble du racisme, de l’extrême droite.
      http://contre.courant.over-blog.fr/article-euthanasie-et-etat-nazie-101242136.html
      http://groupelavigne.free.fr/bindinghoche1922fr.pdf

      • Fred dit :

        @ Robert le Bougre

        Et re-voilà le gentil Chrétien Robert le Bougre qui veut privatiser le corps des Femmes, disposer de leur utérus comme bon lui semble.

        Est-ce qu’on va légiférer sur ton éjaculation ? Occupes-toi de tes fesses … ÇA, c’est la Loi naturelle.

        Par contre je partage ton refus de l’eugénisme, mais je ne vois aucune loi en préparation dans ce sens, ni aucune discussion notable ; je vois juste que tu mets tout dans un même panier pseudo-christiano-scientiste irascible et mensonger]

        « Toute leur vie estoit employée non par loix, statuz ou reigles, mais selon leur vouloir et franc arbitre.
        Se levoient du lict quand bon leur sembloit, beuvoient, mangeoient, travailloient, dormoient quand le desir leur venoit ; nul ne les esueilloit, nul ne les parforcoit ny à boyre, ni à manger, ny à faire chose aultre quelconques. Ainsi l’avoit estably Gargantua. En leur reigle n’estoit que ceste clause : FAY CE QUE VOULDRAS. »
        [Écrit par un chrétien, moine dans sa jeunesse, François Rabelais bien sûr. ÇA, c’est la Loi naturelle]

        • Ah Ca ! dit :

          @Fred le palestinien

          C’est quand même bizarre et enfantin votre attitude négative qui consiste lorsque un argument ne vous plait pas que vous passiez directement aux insultes et aux sophismes.

          Par contre vous nous sortez les racines de vos conviction. Votre promotion de l’hédonisme est accentué au mélange de la Loi naturelle avec celle de votre Loi mosaïque (votre maladie) et des lois échangistes et autres promues par vos frères socialo-mondialistes….

          Bref encore des confusions de référence sur des sujet mal maitrisés de votre part donnant lieu à des sophismes en cascades.

          L’eugénisme que vous rejetez, je suis aussi contre cependant, je l’aurait approuvé vous concernant.

          Je ne commenterai pas sur votre hédonisme. Les psychanalystes ont encore de beaux jours devant eux.

      • Thierry dit :

        Je ne vois pas ce que Darwin vient faire là dedans.
        La véritable source du concept de la race humaine remonte au colonialisme et l’esclavage (les races inférieurs), L’Allemagne paradoxalement n’avait presque pas de colonies mais des méthodes extrêmement brutal (et un général raciste), le massacre des Hereros en Namibie en 1904 est le tout premier génocide qui a lieu dans l’indifférence générale, répression suite à un soulèvement causé par les pillages allemands, puisque selon la propagande ce ne sont pas de véritables êtres humain mais des sauvages.

        Ceux qui se pensaient au dessus de ces races soi disant inférieur connaîtront le même sort durant la seconde guerre Mondiale.

        • Robert dit :

          Je n’ai pas parlé de Darwin dont les théories ont été utilisées par certains, entre autre par Galton, mais d’une réalité, le racisme eugénique qui tue les enfants au nom de la liberté et du progrès, les handicapés plutôt que d’essayer de les guérir et surtout les aimer comme ils sont, et veut maintenant débarrasser la terre des improductifs, imparfaits, trop vieux et coûteux. Le racisme remonte à bien plus loin que ça, on le trouve à Sparte, dans le Talmud concernant les goyim. Les premiers théoriciens du racisme eugénique sont français et progressistes, Julien Offray de La Mettrie et son homme machine était un penseur des Lumières et de la révolution française. On peut citer Rousseau qui nie l’éducation, rejette la famille et veut laisser l’individu seul face à l’Etat, préparant la route au totalitarisme moderne, Gobineau, le socialiste Vacher de Lapouge, on pourrait continuer. Au 2O eme siècle une femme dirigera le mouvement pour l’avortement au nom de l’eugénisme, elle s’appelle Margaret Sanger et est toujours célébrée comme une brave femme socialiste. Je cite donc cette brave femme qui publiera un de ses livres sous ce titre « women and the new race » en 1922, dans la Birth Control Review en 192O, elle écrira, attention accrochez vous ça pique les yeux
          « les noirs, les soldats et les juifs (ailleurs elles vise les catholiques avec leur « cruauté de la charité ») sont un poids mort d’ordure humaine, une menace à la race qu’il faut absolument éradiquer. c’est pourquoi la stérilisation eugénique est une nécessité urgente. »
          Cette brave progressiste américaine donnera même une conférence devant le Ku Klux Klan, et sympathisera avec les théoriciens nationaux socialistes, elle lancera même le « negro project » pour aider à avorter ou faire stériliser les noirs américains. Aujourd’hui son organisation, l’IPPF, dirige le Planning Familial dans le monde entier qui a su adapter son discours mais défend toujours sa fondatrice en niant son racisme. Il suffit pourtant de lire ses deux ouvrages pour savoir ce qu’elle pensait. Certains s’excitent avec des revendications qui ne sont que le déguisement du racisme anti humain. Il ne suffit pas de s’appeler anti raciste ou anti nazi pour ne plus avoir une pensée et des méthodes qui vous trahissent. Les enfants trisomiques éliminés à 96%, plutôt que de les soigner pour les guérir, c’est chez nous et tout le monde semble content au point qu’un député socialiste se plaignait qu’il y ait encore des enfants trisomiques qui puissent naître. Et ceux qui insultent Jérome Lejeune qui voulait sauver et guérir les personnes trisomiques, que les militantes pour l’avortement des années 70 qualifiaient de monstres, prétendent aimer le genre humain, être humanistes, et qualifient ceux qui sont hostiles à l’avortement, comme moi, de nazis.
          Belle inversion dialectique et accusatoire, mais la réalité est que vous êtes sûrement du côté des eugénistes qui ne s’assument pas, des héritiers des Binding et Hoche qui justifiaient au nom de l’intérêt de la société et de la race de tuer les faibles et les improductifs.
          Je précise que pour tout ce que je dis, je peux vous fournir les preuves.
          C’est la réalité eugénique actuelle, 12 millions de morts par avortement légal dont certains pour un bec de lièvre, sont exposés pour les tuer après la naissance.
          Vous prétendez me sidérer avec les horreurs commises par les médecins dévoyés du national socialisme, je vous parle de leurs héritiers que vous applaudissez sûrement quand ils se réclament du progrès et de la liberté de choix.
          Hélie Denoix de Saint Marc qui a connu la captivité dans les camps nazis et dans les camps communistes avait cette formule de comparaison  » les nazis n’ont jamais essayé de nous faire confesser nos erreurs ni obligés de chanter des hymnes à la gloire du parti. »
          Ce qui ne veut pas dire qu’ils étaient moins inhumains, mais que l’homme nouveau des communistes, et du camp progressiste aujourd’hui qui sont leurs héritiers directs, naitra sur des montagnes de cadavres et que les fidèles du camp du Bien diront que c’est pour leur bien et par humanisme, pour l’Humanité qu’on le fait. Comme les fidèles du régime national socialiste croyaient en un progrès qui éclairerait l’humanité régénérée. Vous avez sûrement évité de lire le texte que je vous ai adressé ou avez fait semblant de ne pas le comprendre. Tout ou presque ce qui est dit est repris par un Attali ou autres apôtres de l’Humanisme qui doit sauver le monde. La « cruauté de la charité » du christianisme », des « vies inutiles », « rendre service à ceux qu’on tuent. » Combien de pauvres personnes ont été tuées parce que leur vie était improductive, inutile, pour les grands prêtres de la religion du Progrès national socialiste?
          Vous essayez de nous sidérer avec un seul aspect du passé, le régime national socialiste, en excusant les autres par la même occasion.
          Vous manquez de courage intellectuel ou vous n’arrivez pas à assumer d’être dans le camp du Bien et de vous asseoir sur 12 millions d’enfants sacrifiés depuis 1975 au nom de la liberté.
          Je vous laisse avec vos potes Fred et Tschok dans le mensonge, je retourne à la réalité, à la vérité qui rend libre.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vous pensez quoi de l’eugénisme contenu dans le projet sociétal actuel? »
        On peut connaître le rapport avec le sujet qui nous occupe?
        « Il est quasiment le copier collé, version hypocrite des progressistes, de la théorie développée par le national socialisme concernant les improductifs, les parasites et les « inférieurs ». » Le national socialisme n’a jamais été d’extrême droite, c’est la gauche bien pensante qui essaye depuis fort longtemps d’accréditer cette idée! Peut être pour mieux occulter certaines « joyeusetés » donc certains régimes socialistes et communiste se sont rendus coupable! C’est une technique très connue de désigner un adversaire et de se faire passer pour la victime afin de masquer ses agissements! Vous parlez d’avortement, d’eugénisme et d’euthanasie ayez donc le courage de dire de quelle tendance politique ces idées là viennent! De quelle tendance politiques est issu le lobbying sur ces sujets si du moins vous en avez les « cojones » pour l’écrire ici! A preuve l’actuel gouvernement polonais marqué pour le moins très à droite est revenu sur le droit à l’avortement en Pologne! En France les anti avortements et anti euthanasie sont issus de la mouvance la plus à droite!
        Pour info
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Marche_pour_la_vie_(Paris)#:~:text=Depuis%202005%2C%20la%20Marche%20pour,de%20chaque%20ann%C3%A9e%20depuis%202005. Des gens de gauche certainement selon votre diatribe!!
        « Je vous mets le document officiel qui a servi de doctrine juridique et médicale au racisme hitlérien » Nous sommes en 2020 et vous venez nous exposer la politique du national socialisme comme si un physicien venait de découvrir le principe de la pierre philosophale !
        Mais qu’avez vous a dire sur la loi sur l’avortement appelé « loi Veil » Loi quand même initié par Simone Veil qui fut déporté dans les camps d’extermination nazis parce qu’elle était…………………. juive! Je doute fort qu’elle fut de sensibilité d’extrême droite!
        Tenez vous qui tenez l’extrême droite responsable de l’avortement que pensez vous de cet article?
        https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/08/l-assemblee-nationale-adopte-en-premiere-lecture-l-allongement-du-delai-legal-pour-proceder-a-une-ivg_6055321_3224.html
        Connectez votre neurone et essayez de comprendre!

        • Robert dit :

          L’eugénisme est simplement le centre du projet hitlérien, débarrasser l’Allemagne des improductifs, des handicapés et des parasites, selon les termes employés. Projet dont il parait que des militaires allemands se réclament aujourd’hui d’ou le titre. Le national socialisme ce n’est pas juste de la nostalgie ou du folklore, mais des idées sur tous les aspects de l’existence, le droit, la science.
          Le plan Aktion T4, vous connaissez?
          L’élimination des handicapés et des déments, entre autre dans des camions dont le tuyau d’échappement était introduit à l’intérieur. Si le cardinal Von Galen ne s’était pas tout de suite opposé à ce crime, avec certains protestants, personne ne s’y serait opposé et la folie aurait durée jusqu’à élimination de tous ces « parasites ». Autrement dit, les nazis préparaient le terrain en s’en prenant en premier aux vieux, aux handicapés, aux personnes démentes, dont ils pensaient que la société, dans une perspective utilitariste et de santé publique, accepterait de laisser éliminer pour ensuite passer à d’autres populations. L’élimination massive et concertée d’êtres humains a commencé par ce projet dont la pensée tient dans le rapport Binding Hoche dont je mets le texte en lien, entre 39 et 41, donc juste avant ce qui a suivi dans les camps, et qui a tué entre 70000 et 80000 handicapés allemands.
          J’ai l’impression que vous m’avez mal compris, le régime national socialiste par ses idées et ses méthodes n’est pas d’extrême droite mais de gauche, comme tous les régimes qui ont favorisé l’avortement et l’eugénisme.
          La loi Veil fait partie d’une doctrine eugéniste, je n’ai pas dit qu’elle était d’extrême droite parce que l’eugénisme n’est pas à l’origine promu par ce bord politique, mais par la gauche au nom de la science toute puissante dans une perspective utilitariste, l’individu, pas la personne, existe pour l’intérêt de la société.
          Je suis militant pro-vie depuis bien longtemps après une adolescence égarée dans l’anarchisme, et je connais le paysage politique. Je voulais mettre devant leur hypocrisie et leurs contradiction ceux qui sans cesse lancent l’argumentaire nazi, raciste, alors qu’eux-mêmes sont très souvent favorables à cet aspect de la doctrine qu’ils prétendent dénoncer.
          Nous sommes en 2020, mais jamais le procès de ces idées eugénistes en particulier n’a été réellement fait puisque ceux qui prétendent honnir ce régime sont favorables à imposer ses idées dans notre société. On tue parfois des enfants jusqu’après la naissance en cas de malformation découverte tardivement, y compris un bec de lièvre.
          Le rapport c’est que des postures et des attitudes provocatrices ou l’adhésion à un régime passé, et détestable, sont une chose, mais que les pires idées de ce régime lui ont bien survécues puisqu’elles sont promues dans nos sociétés progressistes et libérales ou socialistes.
          Je suis totalement hostile au national socialisme comme au communisme, mais avant tout parce que ces idées sont inhumaines, le bolchevisme ouvre des usines à avorter en 1918 et Lénine affirme qu’une femme qui accepte de sacrifier son enfant à l’avortement ne pourra faire de plus grand sacrifice. Autrement dit que
          l’avortement est un acte révolutionnaire.
          La gauche est la matrice, depuis la révolution dite française, du racisme anti humain, et le national socialisme n’a eu qu’à puiser parmi ses penseurs scientistes et progressistes pour qui l’utilitarisme social procédait de l’humanisme.
          Dénonçons le national socialisme dans ses résurgences, à commencer par toutes ses idées contraires à la dignité et la vie humaine. Binding et Hoche sont clairement des progressistes quand ils théorisent pour Hitler une justification médicale et juridique de l’eugénisme raciste sous le titre « libéralisation de la destruction d’une vie qui ne vaut pas la peine d’être vécue ». Un socialiste comme Jacques Attali en est un parfait héritier idéologique avec ses idées, lisez dans « brève histoire de l’avenir » les passages concernant les personnes âgées et les handicapés.
          Le progressisme, particulièrement présent à gauche, est l’héritier direct des thèses eugénistes racistes nationales socialistes. Disons qu’il préfère mettre en avant la liberté et le droit pour arriver à la même conclusion, éliminons les personnes trisomiques, euthanasions les personnes âgées et malades dépendantes et tuons les enfants dont l’arrivée nous dérange.
          Je ne vous en veux pas, je crois que nous nous sommes mal compris. Mais vous comprenez l’agressivité à mon égard des petits perroquets de gauche qui polluent le blog, j’avance à visage découvert et j’appelle les choses par leur nom.
          https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2013-2-page-37.htm
          https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2005-2-page-227.htm#

    • Euclide dit :

      @ Thierry
      La police en France est au service du pouvoir en place quelqu’il soit son tdéomogie.

      • Thierry dit :

        Tout à fait, ce qui permet de dire que l’extrême droite roule aussi pour macron et il s’en est largement servit.

        Mais les véritables amis de macron, ceux qui reçoivent tout le pognon, c’est les ultrariches, pas la police qui fait des heures sup non payés…

    • Piliph dit :

      Explication simpliste, avec un sophisme sous-jacent : si une unité de police s’attaque à un gang de trafiquants de banlieue, c’est parce qu’il est en réalité un réseau clandestin nazi-non-dénazifié-à-la-Libération s’attaquant EN REALITE à une éthnie/religion particulière.

      Quant à la sauvagerie de la répression contre les GJ, n’allez pas chercher midi à 14h : les trafiquants, les black blocs, les néo-féministes, la manif « de gauche » anti-islamophobie, etc. ne remettent absolument pas en question le système libéral et son « élite » dirigeante. Les GJ, si : spontanés, inter-classistes, des peaux de toutes les couleurs, des femmes en pagaille, absence de « leaders », bref tout ce qui donne la grande diarrhée aux possédants. Dès lors, ce ne sont pas les « réseaux nazis de la police » qui ont été activés (incidemment, contradiction avec l’accusation d’être d’ED contre les GJ), mais plutôt les réseaux FM des commissaires, bien plus puissants.

    • Clavier dit :

      Vous allez bientôt accuser Darmanin et Castaner de racisme…?
      toujours aussi pertinent le Thierry……

    • breer dit :

      Super Thierry, y a qu’à virer tous les flics qui pensent plus à droite qu’à gauche, et les militaires aussi pendant qu’on y est, et on les remplace tous par des gauchistes illuminés, et pourquoi pas des musulmans radicaux que nos abrutis de mondialistes communautaristes assimilent à la gauche politique, beau futur à venir …

    • PK dit :

      Lol… quand on sait que la police est à gauche en général, on rigole de votre commentaire. À moins que vous ne souhaitiez remettre en place une vérité historique malmenée : les nazis étaient de gauche… comme les bons socialistes qu’ils étaient !

      Mais ça m’étonnerait de vous 😉

      • Fred dit :

        @ PK

        Le syndicat majoritaire de la Police est plus que très à droite. Tu vis dans un autre monde (et en plus cela te met en joie, bon … )

        Le Parti nazi n’as-il pas éliminé (physiquement) les syndicats et on ne peut plus renforcé le Capitalisme ?
        Rien de socialiste là-dedans.

        • PK dit :

          Tout gauchiste qui arrive au pouvoir finit par éliminer toute concurrence : c’est le cas des Nazis, des communistes et le cas aujourd’hui encore où la gauche décrète qui est bien, bon et acceptable et ce qui doit être rejeté.

          Vous êtes dans le camp du bien, donc vous ne craignez rien. Remarquez toutefois que vos petits copains ont tendance à devenir de plus en plus extrémistes avec le temps : depuis Robespierre jusqu’à Mélenchon, on ne peut pas dire que le ménage ne s’effectue à grand coups de serpes chez les anciens copains. Vous devriez regarder derrière vous de temps à autre… au cas où !

          C’est beau, l’amour, quand c’est pratiqué à gauche !

    • Coucou dit :

      Vous ne comprenez rien au réel. Nous ne sommes pas en 1946, rajeunissez un peu, le monde change, votre vision du monde est archaïque, dépassé. Ouvrez les yeux : Aujourd’hui la police défend les juifs et ne les emprisonne pas. Savez vous seulement ce que c’est un nazi ?

      • Thierry dit :

        Un porteur de LBD qui éborgne et arrache des mains ?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Un porteur de LBD qui éborgne et arrache des mains ? » Et celui qui pille, détruit le bien d’autrui, caillasse, balance des cocktails molotov voire des bouteilles d’acide c’est ………………………….. un saint homme?

    • Czar dit :

      « Il faudra bien qu’un jour une réforme soit faite pour séparer le grain de l’ivraie. »

      ouaip en revanche suis pas certain que tu en sois du premier, même si tu en as un de façon évidente.

    • Frank dit :

      @ Thierry ??????????
      « il n’y a malheureusement pas eu de dénazification de la police française »
      « le ministère de l’intérieur étant d’ailleurs un reliquat de la politique de Vichy »
      Au delà de la stupidité incroyable de votre propos, je vous invite sérieusement à réfléchir avant d’écrire ce genre de phrase.
      Vous accusez donc publiquement, et par écrit identifiable, la Police Française actuelle de nazisme.
      Parce que vous risquez des poursuites, à minima, pour injure envers le chef de l’Etat, premier Magistrat, outrage, diffamation envers l’autorité publique et injure envers un dépositaire de l’autorité publique. Cumulables.
      « Il faudra bien qu’un jour une réforme soit faite pour séparer le grain de l’ivraie. »
      Ca, ca peut relever de l’Art 433-10 du code Pénal. « Provocation indirecte à la rébellion, etc…
      Méfiez-vous, ce blog est lu par beaucoup.
      Je suis aussi pour séparer le grain de l’ivraie, sauf que nous avons, peut-être, des définitions inverses des nuisibles dont on doit se séparer, et que je ne fais là évidemment qu’une métaphore.

      • Ah Ca ! dit :

        @Frank

        SVP, pour vous, pour nous évitez ces arguments de publiquement ceci et cela… En faisant cela, vous vous mettez dans le camp des fascistes de gauche (nazis).

        La liberté d’expression, la vraie, ne condamne aucuns dires. on argumente, sur ce forum nous avons justement la chance de pouvoir nous exprimer librement et la censure est très légère (elle existe, notre hôte me coupe de temps à autre, j’avoue que parfois je pimente un peu trop).

        Je trouve que c’est très bien qu’une personne puisse s’exprimer librement même si elle raconte des sottises. Toutes ces lois anti diffamation et consorts sont de graves atteintes à nos libertés fondamentales. Ce sont des pansements sur des abcès elles ne règlent rien et ne sont que des atteintes à la liberté d’expression du plus faible.

        Lorsque vous n’êtes pas d’accord avec des commentaires…. simplement contre argumentez. Beaucoup ici sommes des patriotes et je pense que nous apprécions tous notre liberté d’expression dans sa forme la plus libre.

        Merci de prendre ma remarque en considération. Merci d’avance.

  11. sentinelle dit :

    belle brochette de commentaires qui iraient très bien chez l’ex agent d’influence trotskiste Plenel j’ai oublié son vrai nom!

  12. Waroch dit :

    Madame AKK la nantaise, si elle avait connu Raoul, aurait su que « si l’on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises ». C’est vrai au fond des casernes comme à la tête des ministères…

  13. lxm dit :

    Un système totalitaire, c’est quand on vire les gens de leur boulot ou qu’on le leur interdit, parce qu’ils n’ont pas la « bonne pensée politique ». Pendant la guerre, les juifs étaient interdits d’être profs, car considérés comme pas assez nationalistes à cause de leur éparpillement géographique dans pleins de pays qui en feraient des suppôts naturels du mondialisme.
    Depuis 2 décennies il se passe la même chose dans l’autre sens. L’histoire est un va et vient.

    • Ah Ca ! dit :

      @lxm
      Et qu’appelez vous de vous balader avec un masque, emprisonné chez vous et un laisser passer pour sortir ?

  14. tartempion dit :

    Du petit lait pour la gauche mondialiste bien pensante et immigrationniste d’outre Rhin où on feint de découvrir ce qui a toujours existé depuis la fin de la deuxième guerre mondiale dans l’armée allemande . D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement lorsque l’on sait que les allemands se sont battus rue par rue dans Berlin jusqu’à la fin, alors que depuis des mois tout était perdu .Au delà de l’aspect lié à la politique abjecte du moment , on peut admettre l’idée que sur le plan strictement militaire , les unités d’élite de la Bundeswehr d’aujourd’hui ne soient pas insensibles à cette époque durant laquelle , les unités régulières de l’armée allemande ont combattu d’autres forces militaires parfois bien supérieurs en nombre et en matériels et ont fait face à des armées sur deux fronts différents .Il convient de ce fait de dissocier l’aspect idéologique et politique qui prévalait à l’époque et de jeter un regard sobre sur le courage et l’abnégation des militaires des unités régulières qui ont servi à cette époque lors de grandes batailles . Des soldats qui ont servi sans pour autant nécessairement partager l’idéologie nazie et qui ne se sont pas livrés aux abominations que l’on connait sur les populations civiles comme ont pu le faire des unités SS et autres unités paramilitaires .

  15. caiusbonus dit :

    Les FS allemandes vont virer des mecs soit disant extrémistes de droite et pourront ainsi les remplacer par de gentils Allemands d’origine turque ou d’autres pays musulmans. L’ extrémisme islamique n’existant pas en Germanie comme chacun sait….
    De quoi préparer un bel avenir….

  16. breer dit :

    Et oui Thierry, il est de notoriété publique que l’extrême gauche ( à vrai dire presque toute la gauche) est en force dans les groupuscules de casseurs, de délinquants, de militants syndicalistes revendicateurs perpétuellement insatisfaits, et d’associations pro mondialistes et pro-communautaristes.. Il faut bien rétablir l’ équilibre, c’est une loi universelle qui ne déroge dans aucun domaine, sinon c’est le chaos qui domine…

    • Thierry dit :

      parce que vous croyez que c’est l’ordre qui domine aujourd’hui ?
      Il n’existe aucun ordre par la violence et l’injustice, la police est devenu une force du chaos comme les autres, une milice politique, d’ailleurs ils s’habillent tous en noir, avec des cagoules, comme le black bloc, on n’arrive même plus à les différencier, ni dans les méthodes ni dans les vêtements (parfois un brassard orange qui traine)
      Chacun soutient son équipe pour le match quotidien. On en est là

      • Ah Ca ! dit :

        @Thierry
        Et police comme black blocs au service d’un gouvernement de gauche. Les deux mains du même corps.

        CQFD gauche = fascisme

  17. philbeau dit :

    Fred , c’est un plaisir de vous lire (enfin pourrait-on dire , parce qu’au delà de quelques phrases sybillines , vous ne développez pas votre pensée sur le fond des posts ici ) . Un plaisir , au second degré , parce que vous êtes l’image même de cette pensée castratrice qui a cours depuis des années dans ce pays , sur fond d’autosatisfaction de détenir le bon sens , qui serait de participer à la croisade contre le Mal qui menace notre société . Sauf que , voyez vous Fred , le Mal en question , ce n’est pas celui qui obsède votre pensée , l’horrible extrême droââte , le fantasme des gauchos depuis mai 68 , la belle époque où on changeait cette société bourgeoise moisie…On a sous les yeux , tous les jours ,le résultat de la génération des enfants gâtés des Trente Glorieuses , des petits bourgeois d’ailleurs pour la plus part ; ah oui , ils l’ont bien changée , la société , avec un résultat qui force l’admiration . Ah bien sûr , pour eux tout baigne , ils ont l’esprit tranquille de la tâche accomplie , et d’être du bon côté du manche . et ne sont même pas capables de voir, ou d’accepter de voir ,que leurs idées fumeuses , qui font les délices des salons pseudo intellectuels , creusent la tombe au quotidien , dans la rue , de la bonne vieille société dont on a hérité , fruit arrivé à maturation de siècles de confrontation et d’enrichissement . Les apprentis sorciers New Age , les mondialistes , comme avant eux les marxistes , ou les nazis , ont fait la preuve en détruisant leurs pays , à une vitesse étonnante , qu’on ne crée pas ex nihilo un monde selon des théories . (Vous allez m’opposer les chinois : bien vu , mais les sociétés asiatiques ne crachent pas sur leurs ancêtres . La Chine le prouve )
    Ouvrez les yeux , vous et les vôtres Fred , les « Hommes dignes de ce nom » comme vous le déclarez pompeusement , ont à coeur de respecter l’héritage de leurs parents , et de leur peuple . Et trouvez vous d’autres cibles que Robert le bougre …

    • Fred dit :

      @ philbeau

      Pour te faire plaisir, car je suis un humaniste :o) j’aimerais bien te prendre pour cible, philbeau, mais, comment te répondre alors que je peux te retourner cette remarque : quel est le fond de ta pensée, tu n’exprime qu’une longue litanie de jugements de valeur et de clichés éculés ? Relis-toi et je pense que tu en sera convaincu.

      Au plaisir de découvrir ton argumentation.

      • philbeau dit :

        ça va les chevilles Fred ? Quelle suffisance !…y a pas , tu as tout compris …Valeurs et clichés éculés ? ben moi ce que je vois , désolé de ne pas avoir ton intelligence supérieure , c’est que les gens comme toi qui professent des déclarations alambiquées sont ceux qui nous ont mis dans ma m.rde actuelle . Y a pas à chercher plus loin . Et tant qu’ils continueront à avoir comme toi cette même m.rde dans les yeux , ce pays continuera de foncer tout droit dans le mur. Après , ça ne te touche sans doute pas , tu dois t’estimer à l’abri des petites « incivilités »qui font notre quotidien de Français, comme l’égorgement d’un enseignant , hein M. l’humaniste de mes deux !…

    • Lotharingie dit :

      à philbeau :
      .
      « … les yeux , vous et les vôtres Fred , les…. »
      .
      Face aux desseins obscurantistes crasseux de la francosphère islamique, largement approuvés et fallacieusement diffusés par les  » frangins magrébins « , il serait peut être grand temps de coopérer sérieusement avec nos  » cousins germains  » pour essayer de s’y opposer.

  18. Courmaceul dit :

    « Il est de notoriété public  » j’adore cette bouse.

  19. Noël BERGON dit :

    que les forces spéciales Allemandes soient patriotes, ne me pose pas de problème. par contre ,ce qui m’en pose un c’est que à chaque fois qu’ils sont un peu trop patriote ,ils virent extrême droite…faut il être d’obédience Fasciste pour être dans les forces spéciales ?…cette question peut se poser aussi pour FS Françaises…quand à la police et aux CRS il y a longtemps que la question ne se pose plus !

  20. vrai_chasseur dit :

    Il existe un parallèle de facto entre 2 processus de radicalisation.
    Comme le principe physique d’action et de réaction, les islamistes qui se sont radicalisés sur un territoire européen, induisent sans surprise en réaction des éléments qui se radicalisent au sein des forces de l’ordre et même au sein de la société. Et ça n’est pas qu’en Allemagne.
    Les 2 processus de radicalisation ont un point commun : la rancoeur envers le système.
    Le lien avec l’extrême droite doit à mon sens être regardé avec prudence : on a plus affaire à une aspiration pour un ordre plus ferme, plus tranché et plus lisible, qu’une idéologie véritable d’extrême droite. L’intersection s’arrête là et ne va pas plus loin. Coller l’étiquette extrême droite sur cette aspiration est simpliste et réducteur.
    D’autant que cette aspiration naît souvent d’un sentiment de frustration, voire de ras-le-bol face aux conséquences des renoncements du pouvoir exécutif lui-même, et pas d’un projet idéologique de société. Dans le cas des forces de l’ordre, elles sont d’autant plus frustrées qu’elles sont censées incarner justement l’ordre, mais cette frustration touche aussi des citoyens ordinaires.
    Certains commandants d’unité, police et armée, peuvent alors être tentés de fermer les yeux simplement pour laisser cette frustration s’exprimer en interne. Pas pour couvrir, mais pour mettre une soupape de sécurité et tenir cette pression sous contrôle avant que ça ne dégénère. Je suis à peu près certain que c’est ce que le commandement allemand a en tête, dans son rapport qui ménage la chèvre et le chou malgré l’intransigeance de la ministre AKK.
    Pour le cas de l’Allemagne, le MAD recense 600 cas au sein de la Bundeswehr, dont 20 dans le KSK. Soit 0,33% des effectifs Bundeswehr et 1,4% du KSK. Pas vraiment un phénomène de masse pour l’instant. Après, il faut avouer que jouer à la pétanque avec des têtes de cochons en écoutant des chants nazis, ça vole vraiment pas haut, même si c’est un événement marginal.

    • Robert dit :

      Très bien vu, je partage cette analyse.
      Mais comme il reste des vrais extrémistes et que cette analyse ne les met pas en avant, nous allons nous faire accuser de relativiser ce danger, etc…
      Un peu plus de justice véritable et de patriotisme sans repentance et vous aurez moins de tentation vers l’extrémisme au lieu d’appeler par paresse ou malhonnêteté intellectuelle extrémistes tous ceux qui veulent un peu plus de justice authentique et d’amour de la patrie.
      Pratiquer le rite catholique traditionnel et soutenir le FN était considéré dans certaines écoles militaires comme des preuves d’extrémisme. Je pense que cela a fait rire certains généraux qui savait à quoi s’en tenir.
      Il faut avouer que c’est difficile d’avoir comme modèle un officier déserteur ou un psychopathe, Saint Just, quand on veut servir son pays en étant prêt à lui sacrifier sa vie. Alors, il doit arriver qu’ils cherchent leurs exemples là ou ils les trouvent.

    • LEONARD dit :

      « Après, il faut avouer que jouer à la pétanque avec des têtes de cochons en écoutant des chants nazis, ça vole vraiment pas haut, même si c’est un événement marginal. »
      C’est bien ce qui me préoccupe. J’ai du mal à considérer qu’un tel niveau de crétinerie ne puisse avoir un impact négatif sur les qualités opérationnelles d’une telle unité. Perso, je préfèrerais commander des mecs intelligents et rationnels si j’étais leur chef, plutôt que « les Tigres d’Arkan ».

  21. Namroud dit :

    Malheureusement les armées ne sont elles pas aussi à l’abri d i’infiltration soit par des groupes criminels ( par exemple certains appelés en Israël vendent des armes, munitions et équipements au crime organisé car la solde d’un appelé à Tsahal est dérisoire ) soit par des individus qui vont par la suite basculer dans le terrorisme ( beaucoup de membres du gia en Algérie étaient d’anciens militaires ou des déserteurs certains ont même été formés chez les spetsnazs tout comme certains talibans ont été formés par la CIA lorsqu’ils combattaient l’armée de l’air 3t notamment aux techniques ied et même à l’usage des stingers qui ont bouleversé la donne dans le ciel afghan ) et je pense notamment à Timothy macviegh qui a été décoré durant la guerre du golfe et a été formé aux explosifs.