Le nouveau drone furtif américain RQ-180 « Great White Bat » dévoilé?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Une envergure d’environ 30 mètres ?

    Hâte de voir des photos ou vidéos de présentation !

    • b21raider dit :

      je dirais plus une envergure de 40m, car il doit avoir une envergure proche de celle du globalhawk si ce n’est un peu plus grande.

      • Félix GARCIA dit :

        Donc c’est bien « greater » / « plus grand » qu’il fallait retenir.
        Merci à vous b21raider.

        Cordialement,
        Félix GARCIA

      • Twisted dit :

        Selon vous, Polecat ou Great White Bat?

  2. Maîtreluke dit :

    Une belle prouesse technologique en perspective, si ses performances en terme de vitesse et de furtivité sont par la suite démontrées.
    Le problème de ce genre de machines, c’est cependant leur grande vulnérabilité aux interférences électromagnétiques et cyber. Ne pas oublier que « la bête de Kandahar » fut détournée au profit des iraniens par un simple piratage de son système de navigation.

    • Jolindien dit :

       » leur grande vulnérabilité aux interférences électromagnétiques et cyber »
      Vous avez sans doute en partie raison. Mais je pense que les américains ont sûrement retenu la leçon.
      Ceci dit, nous ne sommes pas vraiment sûr que le dit drone perdu en Iran l’ai été du fait des Iraniens. Peut-être un accident. Peut-être une défaillance. Peut-être un brouillage. Peut-être un cheval de Troie (oui bon ok là je fantasme)…

  3. Félix GARCIA dit :

    Et à propos de drones :

    The Pentagon is building a school to teach the force how to defeat drones
    https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/ausa/2020/10/30/pentagon-is-building-a-school-to-teach-the-force-how-to-defeat-drone-threats/

    SAVAGE Missile Takes Aim At Drone Swarms
    https://www.forbes.com/sites/davidhambling/2020/10/26/savage-missile-takes-aim-at-drone-swarms/?sh=572ad5592bb3

    Drones militaires : la nouvelle ère
    https://www.youtube.com/watch?v=VJio4vS1cAI

    Pensez qu’à terme il y aura une armée spécifique dédiées aux drones, robots, système d’artilleries et de missiles etc ? Ou que l’intégration de ces armes et systèmes d’armes se font naturellement dans les armées de l’Air et de l’Espace, de Terre et dans la Marine Nationale ?

    • jo666 dit :

      Les Américains veulent faire des obus qui vont à 1500 km sur la base d’obus hypersonique de 155 mmhttps://www.nextbigfuture.com/2020/10/super-long-range-cannons-could-create-global-trench-warfare-2-0.html
      Qu’attendons nous?
      Un missile hypersonique va coûter très cher et l’obus hypersonique en 155 sera la parade

      • Félix GARCIA dit :

        J’en parlais il y a peu.
        Je vois ce dispositif adaptable sur plusieurs type de plateformes en fonction de la puissance, et donc du volume et du poids :
        – Navires de surface et sous-marins.
        – Avions type C-130
        – Plateformes terrestres mobiles et immobiles
        – Plateformes spatiales, type satellites.

  4. Matou dit :

    Je m’interroge quelle suite est donnée au Neuron côté européen et français en particulier.
    @Lagneau
    Mr Lagneau, auriez vous des informations partageables ?

    • Patatra dit :

      Le Neuron est un démonstrateur technologique – certes réussi, mais rien qu’un démonstrateur qui servira de base à plusieurs autres projets ^^

  5. NRJ dit :

    Bon on aura droit aux éternels « oh, il nous faudrait aussi des ucav ». Le problème est qu’une telle chose n’arrivera pas avant 2030 au mieux. Si on regarde le calendrier, on voit qu’il faudra jusqu’à 2025 (au mieux, et en supposant que la France ne tombe pas en faillite comme la Grèce en 2010) pour que l’armée finisse la modernisation et le rattrapage de nos capacités. Or, après 2030, tous les budgets seront affectés au SCAF (qu’il soit franco-français ou franco-allemand), au MGCS, au programme CIFS (remplaçant du CAESAR et du PanzerH2000), et au porte-avions. Ça ne laisse que 5 ans pour investir dans les technologies nouvelles, alors que les SNLE 3G seront en développement. Et ces technologies sont déjà nombreuses (missile hypersonique dans lequel on est en retard, drone Male, satellites). Donc la possibilité de faire un ucav se retrouve dès lors très réduite. Et elle le sera encore plus si on fait un avion léger de 5ème génération auquel certains appellent.

    Après il y a également l’appel à toujours plus de budget. Mais quand on compare on voit que la France n’investissait que 3% du PIB dans son armée pendant la guerre froide alors qu’il y avait une armée de conscrits et un ennemi désigné. Dans ces conditions investir 2% dans l’armée parait proportionné alors qu’on parle simplement de menaces et que la souveraineté devient technologique. Enfin le salaire des soldats sera amené à augmenter (il est un des plus faibles d’Europe), ce qui conduira à limiter le budget d’acquisition de matériels. Bref un ucav ce n’est pas gagné.

    • E-Faystos dit :

      @ NRJ
      J’espère le chasseur nouvelle génération léger, car plus facile à vendre, qui profitera des technologies du SCAF… Et qui peut être dronisable.
      .
      Le modèle idéal étant un avion lourd, et un appareil léger, avec ou sans équipage, qui bénéficie de l’électronique, la liaison numérique et surtout la structure et le moteur de son grand frère.
      Car l’économie dans ce genre de programme,c’est dans la production et l’export.

      • NRJ dit :

        @E-Faystos
        Faire un chasseur piloté avec un mode dronisable n’aurait aucun intérêt. On aurait un chasseur au prix élevé (au mieux le prix d’un F-16) auquel il faut insérer des fonctions de drones, fonctions qui ont un certain surcoût. Et dans tous les cas, l’appareil ne serait pas conçu pour être détruit car il est trop cher (forcément on parle d’un avion piloté, de base). Ca le semble absurde, on aurait tous les inconvénients des avions classiques sans avoir les avantages du drone. L’option avion+drone low-cost serait bien plus rentable d’un point de vue financier et militaire.

    • Plusdepognon dit :

      @ NRJ
      Il n’y a qu’en France que l’on parle de couple franco-allemand, en Allemagne les journaux comme les politiques parlent de « partenaire français » :
      https://www.meta-defense.fr/2020/11/02/lallemagne-tourne-definitivement-le-dos-a-lautonomie-strategique-europeenne/

      Avec le SCAF, ils sont sortis du bois :
      https://theatrum-belli.com/scaf-interrogation-sur-la-bombe-nucleaire-americaine-b61/

      Pour le MGCS, on leur a donné les clés :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/10/rheinmetall-continue-la-promotion-de.html

    • Wagdoox dit :

      missile hypersonique dans lequel on est en retard, drone Male, satellites
      On est pas en retard mais on refuse un programme d’acquision.
      Le patroller est un male donc pas de retard, le rpas est un male lourd on verra ce qu’il va donner. Le missile hypersonique… le tout premier demonstrateur a reacteur hypersonique etait fr en 1962. En 97 on a fait un test jusqu’a mach 7.
      Apres on a fait un choix de faire des drones low cost, les americains ont pas fait de choix du tout.
      Enfin j’en ai plus qu’assez de cette comparaison avec la grece, le pays est tombé pour une dette de 180% qui peut croire que meme avec 300% de dette la france pourrait tomber.
      La realite c’est qu’a 500% la france tombera car le marché immobilier fr est tellement important que ca sert de garantie tacite.
      Apres je suis pas convaincu de l’interet operztionnel d’un ucav sauf a avoir une intelligence artificielle mais c’est pas pour tout de suite et sa sera toujours applicable au rafale ou ngf

      • Ah Ca ! dit :

        @Wagdoox
        Ça ne coute rien de croire à vos 500% sauf pour se réveiller avec un sacré mal de tête…
        La finance n’est pas uniquement basée sur la dette pays… loin de là…
        la valeur immobilière bien que réelle est basée sur le dernier achat et/ou sur le coup de construction… ça laisse beaucoup trop de fluctuation…

        Ce qui fait éclater les marchés c’est le sentiment…. Si la banque centrale achète toutes les dettes, qui devient de facto le propriétaire…. vous connaissez je pense ce genre de régime… L’URSS (nous n’en sommes pas loin)

        Savez vous ce qu’est la destruction de valeur ? Pas de banques n’est capable de l’arreter…

        Ne vous en faites pas, vous survivrez mais nombre de personnes perdront beaucoup de superflu… Il faudra faire des économies… retour aux 40 heures, 5 ou 6 jours féries an, retour à 3 ou 4 semaines de congés payés… retraite à 68 ou 69 ans …. etc…

        Fini les subventions d’assos, les HLM gratuits, RSA, 7 ou plus millions d’étrangers à la charge de la France etc… etc…

        Fini les 8 millions de fonctionnaires… retour à 3 ou 4 etc etc…

        Mettre tout l’argent dans la recherche et des usines.. 10 ou 15 ans de labeur intensif et après la douceur pourra revenir peu à peu.

        • Paddybus dit :

          Et mise en route d’un contrôle drastique des dépenses …. pourquoi 6 7 millions de cartes vitales inexpliquées… et pourquoi des versement de retraites au delà de 125 ans….!!!!
          Car rien que dans ces chiffres là, le déficit du pays est résorbable….

      • NRJ dit :

        @wagdoox
        Je n’ai pas dit qu’on était en retard sur les drones. C’est simplement que le développement et la production de drones aériens, marins, et éventuellement anti suicides se fera entre 2025 et 2030. Et par ailleurs le Patroller est un drone tactique, pas un drone Male. Par contre on est en retard sur les missiles hypersoniques. Ça ne se réduit pas à faire voler un missile à Mach 7 pendant quelques secondes. Il s’agit d’être capable de produire en masse un missile capable de tenir plusieurs minutes à plusieurs heures des températures colossales, il s’agit de rendre ce missile manoeuvrable, et il s’agit de le guider, les moyens classiques ne le permettant pas. C’est des programmes sur lesquels que les russes et américains arrivent à finir. Mais ce n’est pas le cas en Europe.

        Un ucav a, à mon avis, un gros avantage. Si on regarde le F-35, il s’agit d’un avion sur lequel on a fait peser trop de charges contradictoires, la principale étant la furtivité. Or avec un ucav, plutôt que d’avoir un avion déséquilibré capable de tout mais bon à rien, on pourrait avoir un moyen optimisé pour la furtivité dans l’attaque de systèmes A2/AD, à la façon des russes avec le binôme Okothnik-B/SU-57.

        « qui peut croire que meme avec 300% de dette la france pourrait tomber. » Qui peut croire qu’on ne sera pas en défaut de paiement avec 300% de dette ? Qui peut croire que les milieux financiers et la BCE accepteront de continuer à entretenir notre train de vie ? Il n’y a effectivement pas de règle simple type « à 150% de dette, on sera en défaut de paiement ». Ce qui nous mettra en défaut de paiement, c’est quand les milieux financiers perdront confiance. Et ils perdront confiance s’ils voient qu’on ne se donne pas les moyens de les rembourser. Et vu que ces 10 dernières années on n’a presque pas été à moins de 3% de déficit, ça pourrait arriver vite. Après on peut regarder ce qui s’est passé ailleurs : la Grèce est un pays européen comme la France. Avant la crise de 2008, ils avaient une dette représentant 100% du PIB. En 2010, ils étaient en situation de faillite. Avant le Coronavirus, on était également à une dette représentant 100% du PIB.

        Pourquoi 500% et quel rapport avec l’immobilier ? Si je compte bien, mais je n’en suis pas sur, vous dites que l’État a des actifs immobiliers et vous dites que pour continuer à s’endetter, il irait les vendre. Ça fait penser à ces grandes familles nobles qui se sont ruinées, car ne voulant pas travailler tout en conservant un grand train de vie. Faute de rentrées d’argent elles ont été obligé de vendre leurs bijoux de famille… Jusqu’au jour où elles n’en avaient plus. Et ce qui devait arriver arriva : elles ont du réduire leur train de vie et travailler. Mais entre-temps, leur fortune familiale et les richesses de leur famille ont disparu. Si on suite ce raisonnement, on arrivera à la même conclusion. Si c’est bien votre idée, je trouverais dommageable de votre part de vous contenter de ce court-termisme.

      • Jo666 dit :

        Vous auriez un lien pour me test mach 7 en 1997?

      • Alpha dit :

        @Wagdoox
        Vous avez raison de maugréer envers ses commentateurs qui se veulent oiseaux de mauvaise augures, prédisant que la France, avec sa dette, va tomber en faillite tout comme la Grèce.
        La situation des deux pays n’est absolument pas la même, à tous points de vue…
        Même s’il est clair qu’il faut faire des économies sérieuses, la France présente plusieurs garanties, dont, comme vous le soulignez son parc immobilier, sa réserve d’or, des devises,…
        Avec ces garanties, le but est de montrer aux marchés que le pays a les moyens de résister à un choc économique ou financier, voire à une catastrophe naturelle majeure ou à une guerre. L’objectif est donc avant tout d’amener les acteurs de l’économie mondiale à faire confiance à la France.
        Mais la France, c’est aussi la 2ème économie d’Europe… Avec une industrie performante dans plusieurs secteurs (automobile, aérospatial, pharmacie, pétrochimie), connectée avec celles des autres pays européens.
        C’est aussi la 1ere puissance agricole de l’Union…
        Pour faire simple, si la France tombe, l’Europe tombe !…
        Ca ne se verra donc pas… « Too big to fail ». 😉
        Ceci dit, mon analyse concerne une situation « normale » et post COVID-19…
        Reste que l’année 2021 à venir, avec son lot d’incertitudes, sera il me semble DECISIVE pour TOUT LE MONDE, que ce soit sur le plan sanitaire, économique, social, géopolitique et civilisationnel.
        Là, c’est TOUTE la planète qui va être touchée…

        • NRJ dit :

          @Alpha
          Vous savez, vendre nos actifs dans l’immobilier et en tant qu’actionnaire ne tiendra qu’un temps. On vend nos bijoux de famille pour gagner du temps, mais ça revient à être une balle de flipper. Tôt ou tard on tombe.

          L’industrie française ? Laissez moi rire. On est derrière les anglais. Plus rien n’est fabriqué en France. Soyons sérieux.

          « Avec ces garanties, le but est de montrer aux marchés que le pays a les moyens de résister à un choc économique ou financier, voire à une catastrophe naturelle ». Non les banquiers se moquent de tout ça. La seule chose qui les intéresse est de savoir si on va avoir la capacité de rembourser nos emprunts. S’ils estiment qu’ on n’en est pas capable, ils arrêteront de nous filer de l’argent. Ce n’est pas plus compliqué. Et ça fait 10 ans qu’on est incapable de réduire notre déficit en dessous des 3% de pib alors même que la situation internationale était extrêmement favorable (prix du pétrole, taux d’intérêt au tapis, euros en baisse). Ainsi nos se retrouve début 2020 dans la situation de la Grèce en 2008 avant la crise : une dette représentant 100% du PIB. Une endettement massif combiné à une baisse du PIB…. Et les prochaines années seront intéressante. La Grèce n’est tombé en faillite qu’en 2010. Qu’en sera t.il pour nous si on continue comme ça ? Ah non cocorico on est 6 ou 7ème puissance mondiale. Qu’est ce qu’on s’en moque d’être une petite puissance et d’avoir une industrie agricole ?

          • Alpha dit :

            @NRJ
            – » Vous savez, vendre nos actifs dans l’immobilier et en tant qu’actionnaire ne tiendra qu’un temps. »
            Ben justement. Pour l’instant, on ne vend rien du tout pour rembourser les banques…
            Et puis vous parlez juste de l’immobilier, mais je vois bien que vous éludez volontairement de parler nos autres garanties…
            – « L’industrie française ? Laissez moi rire. »
            Rigolez tant que vous voulez mon pote, z’êtes à la rue continuellement, et visiblement, vous ne savez pas lire… Ainsi, je parle de 4 secteurs, primordiaux pour nous, et d’une industrie connectée avec nos partenaires européens, et vous, encore une fois, vous tapez à côté pour tenter, bien maladroitement, d’avoir raison…
            Faites vous une raison: Vous êtes mauvais, un point c’est tout !…
            – « La seule chose qui les intéresse est de savoir si on va avoir la capacité de rembourser nos emprunts. S’ils estiment qu’ on n’en est pas capable, ils arrêteront de nous filer de l’argent. »
            Belle Lapalissade NRJ !!! 🙂
            – « Ce n’est pas plus compliqué.  »
            Ben si, justement, c’est plus compliqué… Trop pour vous visiblement !…
            Alors faisons simple pour notre simplet :
            Ainsi, l État emprunte actuellement à un taux négatif de -0,572% sur 1 an. Concrètement, le pays gagne de l’argent lorsqu’il s’endette : pour 100 000 euros empruntés sur les marchés, il ne remboursera que 99 428 euros l’année prochaine.
            Tout cela, sous le contrôle et l’approbation de la BCE, la « Banque des banques » qui met en œuvre la politique monétaire de la zone euro, et qui est garante de la stabilité des prix. En procédant ainsi, la BCE incite les banques à faire circuler l’argent dans l’économie plutôt que de le laisser dormir, ce qui ne leur rapporte rien.
            Et les banques ont tout intérêts à prêter de l’argent : Elles doivent protéger leur capital !
            Comprenez, si c’est possible, que les investisseurs, les banques donc, cherchent avant tout la sécurité : ils sont donc prêts à payer pour placer leur argent en prêtant à un pays considéré comme « sûr ». Une sécurité que les emprunts émis par les grands pays comme la France, sont a priori de nature à leur apporter…
            Vous évoquez une situation similaire à la Grèce : Gros GAG !.. La Grèce d’avant 2010, n’a JAMAIS emprunté à taux négatifs !!!… Parce que les banques ne lui faisaient pas confiance !…
            Et comme je disais dans mon com initial : Si la France tombe, l’Europe tombe !…
            Mais j’aurais du préciser : si la France et l’Europe tombent, les banques aussi !…
            Alors NRJ, les banques, suicidaires ? 😉
            Alors répondez ce que vous voulez, mais les faits sont têtus et vont à l’encontre de vos affirmations, qui démontrent, une fois de plus, une méconnaissance totale du sujet…
            Heureusement, le ridicule ne tue pas … 😉

    • twouan dit :

      Il faut un drone de combat consommable.
      Un « camion » pas cher qui amène du volume au plus près du combattant, la ou le drone ISR a amené de la vidéo permanente.
      La seule faiblesse congénitale du drone c est la liaison de donnée. Il n y a rien que l IA d aujourd’hui ne puisse résoudre (du moins si on se limite a permettre le retour en sécurité quand la liaison ne peut être rétablie). Quand le missile qui le détruit coute plus cher que le drone, son prix est sa meilleure défense.

    • Jolindien dit :

      Pourquoi vouloir absolument comparer la France aux USA? On sait tous que nous ne pouvons pas jouer dans la même cours! Seule l’Europe pourrait!
      Mais les Europeens ne veulent pas…….
      Le reste, pardonnez moi, mais c’est du vent!

      • Too dit :

        MERCI !
        Je trouve que l’industrie militaire Française est carrément impressionnante pour avoir autant de capacité et « d’indépendance » avec la quantité de techno qu’on arrive a fournir alors que nous ne sommes pas du tout au niveau des US d’un point de vue PIB, et pas au niveau de la Russie d’un point de vue politique (adversaire n°1 des US, donc vente en masse à tout ceux ignorés par ceux ci).

        Si l’Europe ne se donne pas la peine d’être unie sur ses projets de défense (et je parle de vrai projets, pas de merde poltique qui a donné l’A400m ou chacun se bat pour avoir un bout de fromage avarié), on ne pourra pas développer la moitié de ce que font les USA.

    • Euclide dit :

      @ NRJ @ Wagdoox et les autres
      2021 sera l’année de vérité pour les pays de l’UE que ce soit sur le plan économique , de santé , de la crise sociale et aussi géopilitique de notre civilisation.

      Y aura t’il un Brexit dur ou avec des accords commerciaux ?
      Saura t’on gérer le pb du désir de puissance* de la Turquie ?
      Quelle politique doit menée l’Europe sur ses flans sud Méditerranéen et ceux de l’est pour endiguer la déferlante immigrationiste et mortifère ?Trouvra t’on un accord militaire avec la Russie ? Sachant que Moscou est la 3 ème Rome ( la 1ere Rome étant la Rome antiquue, la sexonde étant Constantinople )
      Etc…..
      Faut’il balancer une bommbe sur le Berleymont à Bruxelles pour faire bouger les choses ?

      * En psychanalyse : un désir de puissance signifie une volonté de domination.

    • jo666 dit :

      on s’en fout vu que la BITD peut bénéficier des Grands travaux de relance en plus des rafales. Le Gouvernement va emprunter 400 milliards sur 22 ans

      • NRJ dit :

        @jo666
         » la BITD peut bénéficier des Grands travaux de relance en plus des rafales. ». En soit la Défense est la grande oubliée se la relance. Je ne sais pas les raisons qui motivaient le gouvernement pour choisir tel ou tel secteur (le savez vous ?). Donc ce que vous dites est très bien mais hors de propos. Quant à avoir 400 milliards sur 22 ans, je suis curieux de savoir où vous avez vu ça. J’aime les tours de magie aussi, mais pas quand on me le facture des milliers d’euros en tant que contribuable.

  6. du_v1 dit :

    Chicaca !

  7. Frédéric dit :

    Les États Unis sont donc encore capable d’avoir des programmes secrets ? Chapeau. Avec les fuites d’informations en continue et les  »lanceurs d’alertes » qui pullulent, j’en doutais.

    • Pravda dit :

      À noter la différence de com avec les russes, en Russie on annonce l’arme op dès la présentation de la maquette, aux Usa on attends la « fuite » (volontaire ou non).

  8. Frédéric dit :

    Vu l’autonomie et le plafond, ce projet me fait plus penser au rôle du U-2 qu’à celui du SR-71.

    • jean la gaillarde dit :

      Ah bon, je pensais naïvement que le rôle du U2 était le même que celui du SR71 Blackbird, à savoir, le renseignement !

      • Frédéric dit :

        Pas les mêmes types de missions 😉 Le SR-71 fait un  »hit and run », l’U-2 et ce drone font de la persistance pendant des heures.

  9. Thierry dit :

    A noter que le X-47B est un démonstrateur uniquement, n’ayant pas vocation à être produit en série, il ne servait qu’à valider plusieurs technologies devant figurer dans les futurs drone, il se pourrait bien que ce RQ-180 soit le résultat des tests du X-47B;

    Il est en outre spécialement conçu pour une furtivité maximale sans aucun compromis à l’inverse des chasseurs F22 ou F35 qui ont gardés un minimum d’aérodynamisme pour les combats tournoyant. Il peut aussi être ravitaillé en l’air à moyenne altitude.
    C’est un double cauchemars pour les S400 russe qui ont du mal avec les drones et les avions furtif, celui là il cumul les deux avantages.

  10. Piliph dit :

    Cela va beaucoup leur servir, à quelques jours/semaines/mois de la guerre civile…. Quant à nous…