CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’avenir est incertain pour deux fabricants de composants critiques destinés aux sous-marins français

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. jean dit :

    Notre capitalisme est mené par des irresponsables.
    Depuis des décennies, ce ne sont que renoncements et trahisons. À commencer par le dossier Alstom.

    Nous avons besoin d’une élite qui soit aussi au service de l’intérêt général et pas seulement à celui de leurs intérêts particuliers
    Dans plusieurs cas, je pense que des peines de prison seraient nécessaires
    La crétinisation de nos élites se voit de plus en plus, c’est grave pour notre pays.
    J’ai l’impression qu’un grand coup de balai est nécessaire pour refonder notre nation, que les citoyens se sentent en faire partie et que les élites économiques et politiques soient « assainies » de ce point de vue.

    • liberté de penser dit :

      tout est dit dans votre intervention
      pour en savoir plus sur le scandale Alstom, les explications de Frederic Pierucci sur thinkerview, une pépite à voir absolument
      https://www.youtube.com/watch?v=dejeVuL9-7c&t=813s

    • Félix GARCIA dit :

      Si je peux citer Didier RAOULT sur cette question :
      La Science est un Sport de Combat, p. 221-222 et 223
      « Pour compenser ce manque de structure permettant la recherche, la France a eu une approche spécifique, en créant, petit à petit, les institutions destinées à financer la recherche, mais en la déconnectant de l’enseignement et de la formation des étudiants et étudiantes (de l’Université). A cet égard, le CNRS, l’Inserm et des dizaines d’autres institutions scientifiques se sont, petit à petit, mis en place. Celles-ci ont permis de restaurer la science. Mais, en pratique, notre part dans la créativité scientifique mondiale est passée en deux siècles de 40% à 4%. Plus encore, la France, en s’écartant complètement de la recherche, a fini, dans un paradoxe inouï, par sélectionner les élèves les plus performants à un âge donné, pour les mettre dans des grandes écoles, là où les enseignants ont un niveau très inférieur à ceux des universités. En effet, la préparation se fait dans des lycées formés par des gens qui n’ont jamais fait de recherche. Ces élèves faisaient même, jusqu’à un passé récent, des études très courtes – HEC : trois ans ; Polytechnique : quatre ans. Alors que dans le reste du monde, les cadres affichent généralement un niveau bac+8, les nôtres avaient la formation la plus courte ! Et pire, des formations perverses, qui n’approfondissent pas la connaissance mais visent à parfaire une culture générale – et superficielle – ont été développées pour donner l’illusion du savoir. Cette formation vise à seulement donner l’apparence d’une connaissance, comme la préparation à l’ENA. De là sortent des individus qui développent à la fois l’arrogance de ceux qui ont passé les concours et l’ignorance de ceux qui n’ont jamais rien approfondi. La connaissance ne s’approfondit que si l’on y passe du temps. C’est l’occasion donnée par le troisième cycle universitaire, avec la réalisation d’une thèse, qui consiste à consacrer au moins trois ans de sa vie à approfondir un domaine étroit (souvent sans intérêt évident pour le profane), en étudiant tout le savoir qui s’y rapporte. Ainsi notre élite est-elle largement composée d’ignorants, incapables d’approfondir un sujet, incapables de réfléchir sur un domaine en fouillant les publications du domaine et incapables de se forger une opinion par eux-mêmes fondée sur la connaissance ! Enfin, les jeunes recrutés par le système sont moins brillants que conformes. Les plus agités, les plus créatifs s’adaptent mal aux formations quasi militaires des préparations et des écoles, et rejoignent des circuits différents ! »

      Cela en plus d’une absence de patriotisme, voir de « fanatisme mondialiste ou technocratique » parmi nombre de nos décideurs et dirigeants …

      Cordialement,
      Félix GARCIA

    • Royaliste dit :

      @ jean

      Les politiciens qui nous gouvernent savent parfaitement ce qu’il font. Arrêtez de les prendre pour des demeurés, ils sont ultra-intelligents, c’est juste vous qui n’avez rien compris au film.
      L’objectif des politiciens c’est de détruire la France de l’intérieur avec la complicité de tous les mougeons qui aiment foutre du PQ dans l’urne tous les 5 ans. La république est l’ennemi intérieur de la France. Faites le bilan sur nos 230 dernières années et vous allez bien voir le travail de sape systématique.

      – Une élite au service de l’intérêt général, ça s’appelle une noblesse.
      – Un chef d’état au service de la patrie, ça s’appelle un roi.
      Si vous pensez le contraire, c’est que vous êtes encore sous influence de l’endoctrinement de l’école publique/républicaine. Une petite vidéo de « rééquilibrage » s’impose :
      https://www.youtube.com/watch?v=MXZqwWlZPKc
      1300 ans que l’on a fonctionné avec la royauté (de Clovis à Louis XVI) pour arriver dans le top trois mondial et tout a été foutu en l’air en 230 petites années par les bourgeois franc-maçons qui ont pris le pouvoir en 1789. Ils détruisent VOLONTAIREMENT NOTRE France au profit de LEUR république.

      L’UE c’est la même chose. Ils nous a promis monts et merveilles depuis 30 ans. Mais si voue en faites le bilan, c’est juste un monstre froid qui édicte règlement à la con sur règlement à la con. C’est une destruction des pays Européens depuis l’intérieur.

      Plus le pourrissement est lent (étalé dans le temps), moins les gens le vois. C’est comme la grenouille dans sa casserole : à petit feu pour ne pas qu’elle s’inquiète.

      Un paquet de bien-pensants, va très probablement se jeter sur mon commentaire pour le contrer et vous rassurez que l’UE et la république c’est formidable et que je ne suis qu’un vilain fasciste, bla, bla, bla, obscurantistes, les heures les plus sombres, bla, bla, bla mais c »est juste pour endormir votre vigilance. Si vous voulez refonder la patrie, il faut creuser jusqu’à retrouver les fondations stables de notre monarchie. la Gueuse n’est pas un régime issue de nos terroirs.

      • fabrice dit :

        Juste pour info le fondateur de la franc maçonnerie en France était un évêque…Et le frère du Roi en était le chef en 1789…

      • twouan dit :

        ?
        La monarchie c est bien les personnes qui s accrochent au pouvoir parcequ il y a 1200 ans un de leurs ancêtre était malin.
        Pas sur que ce soit une methode de sélection efficace.
        Je ne sais pas si la République c est efficace, mais la monarchie surement pas!

        • Czar dit :

          argument foireux qui peut être instantanément démonté : un roi n’a pas à grenouiller pour avoir le pouvoir, il l’a, dès lors il gouverne en fonction de son idée de l’intérêt du pays. d’ailleurs si la république était si ‘efficace’ que ça je suppose que nous serions toujours la superpuissance que nous étions sous la monarchie, n’est-ce pas ?

          le moment monarchique est évidemment passé depuis longtemps et s’il revient, ce sera à l’aune d’une crise d’une telle ampleur qu’il vaut mieux éviter de la souhaiter légèrement, mais vous pouvez gentiment remballer vos poncifs maçonniques, ça me marche qu’avec les QI à deux chiffres.

        • Royaliste dit :

          @ twouan

          Nos rois ne se sont jamais « accrochés » au pouvoir. Il l’ont exercés point barre. La monarchie est un régime fait ainsi. Un roi meurt dans ses fonctions. Ça coûte moins cher que 10 arrivistes qui s’en retourne dans le privé au bout de 5 ans de mandat avec une retraite à vie.

          « Je ne sais pas si la République c’est efficace, mais la monarchie sûrement pas! »
          Si vous ne savez pas, alors comment pouvez-vous en déduire que la monarchie c’est pire que la république ?
          Au lieu d’avoir le réflexe pavlovien « royauté = dictature », renseignez vous.
          https://www.youtube.com/watch?v=ksukvRX-i8o

          • Stoltenberg dit :

            Une seule question: quel genre de délire ou de besoin inexprimé vous conduit à rédiger ce gendre de commentaires ici??? La réalité est que vous êtes en toute évidence totalement incapable et indigne de la liberté. Et même si elle vous était donnée, vous seriez en train de danser et chanter pour un nouveau maître en moins de 24 heures. Pour moi, par votre esprit de serf obéissant aux ordres des autres, vous représentez ce qu’il y a de pire dans ce que l’homme peut être. Et sachez juste que vous méritez pleinement votre sort de ce qu’un chien est à son maître ou un bœuf au vilain, vous méritez de subir le joug d’un roi, dictateur, maître, gourou – c’est bien cela le mot d’ordre de votre mentalité d’esclave. Trouvez-vous une femme assez dominante qui saura vous dompter au lieu de partager votre chagrin de serf sans maître sur un forum dédié aux thématiques militaires.

          • Royaliste dit :

            @ Stoltenberg

            Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que par chez nous le militaire est subordonné au politique et que donc par conséquence pour comprendre les OPEX et autres affaires militaires, il faut comprendre les politiques, ce qui nous amène à parler régime, géopolitique et plein d’autre paramètres qui rentre en ligne de compte (religion, ressources naturelles …). Pour le reste de votre message :

            –  » La réalité est que vous êtes en toute évidence totalement incapable et indigne de la liberté »
            Ah parce que c’est vous qui décidez de qui est digne de la liberté ? On peut savoir de quelle autorité/légitimité vous vous revendiquez pour décidez ? Et selon quel référentiel ?

            – « Et même si elle vous était donnée »
            C’est vous qui donnez la liberté ? Pourtant Jésus à dit que c’était la vérité qui nous rendait libre. Mais peut-être que vous n’aimer pas Jésus, notre Roi de France ?

            « Pour moi, par votre esprit de serf obéissant aux ordres des autres, vous représentez ce qu’il y a de pire dans ce que l’homme peut être. » Carrément, lol. On ne va pas tourner autour du pot, ce qui vous emmerde au fond, c’est que je me suis affranchit de VOS règles.

            – « vous méritez de subir le joug d’un roi, dictateur, maître, gourou » Ce n’est pas très gentil de me souhaitez du mal mais passons. Vous ne trouvez pas que niveau dictature en ce moment on est bien servit en France ? Liberté, égalité, fraternité, c’est comme la confiture, moins on en a, plus vous l’étalez sur les frontons de vos mairies.

            – « Trouvez-vous une femme assez dominante qui saura vous dompter au lieu de partager votre chagrin de serf sans maître sur un forum dédié aux thématiques militaires. » Lol, vous êtes un cas vous. Vous faites une méchante projection. Le pire c’est que maintenant, à chaque fois que je vais voir votre nom, je vais penser à Marlène Schiappa, pas cool de votre part.

            Allez bonne soirée quand même monsieur ni Dieu, ni maître.

      • petitjean dit :

        @Royaliste
        en effet la « république  » n’est qu’un système de gouvernement. Il y a dans le monde des dizaines de « république »
        Il y a aussi des « républiques » qui sont ou qui furent de parfaire dictature

        la république démocratique allemande, ex RDA, ou le république du Congo. Etc, etc…
        Macron en a plein la bouche du mot « république » !!
        Quant à l’UE, pour nous vendre leur projet, « ILS » nous promirent « Liberté, Sécurité et plein emploi !!
        L’Europe compte aujourd’hui des dizaines de millions de chômeurs et la quart de notre jeunesse est condamné à la précarité et à l’assistanat à vie…………………

        • Europhobe dit :

          Pour évoquer l’abus qui est fait du mot « République » , n’oublions pas la défunte union des Républiques socialistes soviétiques car elle sert de modèle à l’actuelle union européenne : un gouvernement central (naguère Soviet suprême, aujourd’hui Commission européenne) qui appuie sa légitimité sur son idéologie mais en aucun cas sur les Peuples.
          Subordonnés à ce pouvoir central, des gouvernements d’État. Ceux-ci n’ont pas d’autre pouvoir que d’appliquer sans discuter les directives centrales en s’appuyant sur des parlements dits  »nationaux » mais chargés de transformer les directives centrales en lois nationales.

      • Edgar dit :

        On peut évoquer les grandes heures de la monarchie, ou ses faiblesses, les exploits de l’aristocratie, ou ses petitesses, mais il y a une chose que l’on ne peut pas retirer à la royauté: le monarque reçoit son royaume en héritage, et son devoir, vis-à-vis de sa lignée, est, a minima, de le conserver. C’est son devoir devant Dieu, ses ancêtres, ses descendants, ses Grands. L’épisode UE nous montre bien, et c’est navrant, que les présidents de république ne ressentent pas autant le poids de cette responsabilité. D’où la décadence progressive, la lente dissolution, d’anciens Etats.

  2. Félix GARCIA dit :

    « la crise économique provoquée par la pandémie de covid-19 »
    Je peux ?
    « la crise économique provoquée par [les mesures prises en prétextant comme raison] la pandémie de covid-19 »
    Et là ? ^^
    « de graves difficultés financières que la crise sanitaire n’a fait qu’amplifier »
    « de graves difficultés financières que [la politique de gestion de] la crise sanitaire n’a fait qu’amplifier »

    Pardonnez mes offenses … ^^

    Cela ne doit pas être évident d’être « dans le milieu » et de voir « toussa » …

    Terrorisme, la France désarmée de Macron – Le Samedi Politique avec Xavier Raufer
    https://www.youtube.com/watch?v=aOEzdJtZWOs

    Dans cette entrevue, Xavier RAUFER raconte que les néo-libéraux avaient été jusqu’à imaginer « flocher » et « sponsoriser » nos bâtiments de guerre …
    Vrai ?

    J’ai lu quelque part que le secteur du transport aérien estime « retrouver son rythme passé » en 2024 … à mon humble avis, cela n’arrivera pas. Trop de raisons poussent à penser cela. De l’augmentation du coût de la vie, et donc du pouvoir d’achat, à la tarification généralisée du carbone, en passant par les contrôles « sanitaires » et les conflits inter-étatiques, le diminution drastique du trafic aérien parait inévitable.
    Donc se pose la question du réemploi de toute une chaine industrielle et de tout un parc aéronautique, ainsi que d’un ensemble gigantesque d’infrastructures et de personnes qualifiées …
    De même avec le commerce du transport de passagers par voie maritime, sans parler du tourisme et plus si cela continue …

    A moins que le « CoviPass » de Rockefeller ne vienne remédier à cela … ou le vaccin de « Moderna » …

    Kikalésous ?
    Qui pourra « irriguer » les « points vitaux » ?

    En tout cas, pour le « transport de troupes », c’est tout trouvé non ?

    Dernière pensée : qu’est-ce que ça nous dit de la pensée de nos dirigeants le fait qu’on ait déversé « un pognon de dingue » mais qu’on ne préserve et renforce pas le structurel ?
    Avec cette deuxième « assignation à domicile », on va réemprunter 300/400 milliards, la BCE continuera d’imprimer en notre nom, fédéralisant de fait toujours plus, on va se retrouver à 200% d’endettement du « nouveau PIB », 2 millions de pauvres supplémentaires, 2 millions de chômeurs supplémentaires …
    Et on pourrait pas faire un p’tit chèque de 100 milliards pour la défense ? Histoire de ?
    Pi 100 milliards dans les infrastructures du pays ?
    On pourrait tout remettre en état, déjà, ré-étoffer nos rangs et compléter nos manques.
    Et ça parait autrement plus important que de relancer « la transition écologique » …

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  3. Raymond75 dit :

    On vient de ressusciter le Commissariat Général du Plan (je ne sais plus comment il s’appelle aujourd’hui). Voilà une excellente occasion de montrer qu’il sert à quelque chose, en particulier pour les filières industrielles essentielles pour notre souveraineté, terme que l’on entend maintenant tous les jours, mises à mal par la mondialisation.

    • Frédéric dit :

      Il à était appelé Haut-Commissariat au Plan sous la direction de François Bayrou en septembre :

      https://www.gouvernement.fr/haut-commissariat-au-plan

      Coté

    • Paddybus dit :

      Et on attend toujours que germe en haut lieu l’idée d’un livret »citoyen de France » ou chaque citoyen pourrait investir dans la création d’un groupe sous contrôle de l’état et de l’industrie pour la sauvegarde de l’économie française de l’armement et autre industrie en difficulté passagère….

      • Félix GARCIA dit :

        Mieux ! :
        – Pas d’impôts.
        – Pas de taxes.
        – Pas d’intérêts.

        Du coup :
        – Accroissement de la prospérité
        – Constitution de patrimoines
        – Réinvestissements massifs
        – Circulation accrue de la monnaie
        – Besoins d’afflux étatiques ponctuels pour les projets d’envergure nationale ou d’intérêt public

        On serait dans un monde où l’on paye tout directement son juste prix (non subventionné, non déloyal, non artificiellement enflé).
        Les projets nationaux (comme ceux qui sont individuels ou entrepreneuriaux) influeront sur l’indice monétaire (la valeur de la monnaie), par l’augmentation en quantité de la monnaie en circulation, d’où la nécessité d’être mesurés et responsables dans son émission ainsi que dans les projets mis en oeuvre, afin que l’augmentation quantitative de la monnaie en circulation n’entraine pas une diminution qualitative de celle-ci.

        Cordialement,
        Félix GARCIA

      • Green dit :

        tout est dans le « passagère ». car investir les économies des citoyens dans des entreprises déficitaires n’est sans doute pas, économiquement, politiquement et socialement, une bonne idée. Cependant je serais assez volontaire our soutenir une telle iniative patriotique, mais avec des garanties de bonne gestion.

        Si le futur de l’industrie française c’est de nationaliser toutes les entreprises en faillite, c’est le pays qui va a la faillite.

        • Paddybus dit :

          Vous avez fondamentalement raison, il va de soi que la gestion devra être sous surveillance, que l’état devra payer le vrai prix… que le rémunérations des postes de l’encadrement devraient être contrôlés…. car eux aussi pourraient rentrer dans la logique de soutient de la nation, au même titre que les militaires ont des salaires souvent peu en rapport avec leur niveau….

  4. Plusdepognon dit :

    Le groupe CNIM est engagé dans de nombreux projets avec les armées et ce sont ses activités civiles dans la gestion de déchets qui coulent le groupe :
    https://infoguerre.fr/2020/09/cas-decole-de-perte-industrielle-france-risque-encouru-groupe-cnim/

    Le groupe CNIM fait partie des industriels français qui ont permis la simulation des essais nucléaires avec le la se Megajoule :
    https://www.usinenouvelle.com/editorial/des-technologies-hors-normes-pour-le-laser-megajoule.N300615

    http://www-lmj.cea.fr/videos/Video-LMJ-FusionNucleaire.html

    Une des filiales de CNIM, a dans son catalogue ce test pour détecter le Coronavirus :
    https://www.usinenouvelle.com/editorial/made-in-france-ce-test-ultra-rapide-du-covid-19-est-inspire-de-la-medecine-veterinaire.N1006534

    Mais il y a d’autres produits, notamment celui-ci :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/06/zoom-sur-perisight.html

    Autre participant au projet du laser Megajoule, l’entreprise CILAS s’est récemment illustré dans la lutte anti-drones :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/cilas-arianegroup-areva-une-vente-sous-tres-tres-haute-surveillance-858913.html

    https://forcesoperations.com/comment-cilas-se-positionne-dans-la-lutte-anti-drone/

    https://forcesoperations.com/cilas-embarque-sur-patroller-et-griffon/

    Pour l’entreprise Aubert et Duval, l’enjeu est très important pour les sous-marins, mais aussi pour d’autres petites chose telles que le canon du HK 416…
    https://www.marianne.net/economie/pas-question-de-laisser-partir-nos-secrets-de-fabrication-le-sort-incertain-d-aubert-duval

    Tout cela pose simplement la question majeure de la survie du savoir-faire français en matière industrielle à nos gestionnaires de crises qui glosent en langage managérial :
    https://infoguerre.fr/2020/03/lenjeu-rachat-dentreprises-francaises-innovantes-domaine-militaire/

    Pour le moment, le résultat n’est pas brillant :
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/defense-lamericain-teledyne-va-racheter-photonis-a-prix-solde-1259299

    D’où une nouvelle mission FLASH…
    https://forcesoperations.com/les-deputes-se-penchent-sur-le-financement-de-la-bitd

  5. Parabellum dit :

    On nationalise point barre .vu le déficit quelques centaines de millions de plus ou de moins n ont pas grand poids sauf pour des comptables aveugles quant à la impérieuse nécessité de l independance nationale. Et on refait une manufacture de La Défense française. Ça sent le vieux truc mais sinon on va tout perdre alors qu on nous raconte qu’il faut re localiser et redevenir indépendant. Idem pour les armes d infanterie et munitions. C est vital.

  6. basstemp dit :

    Pas de soucis a se faire a l’horizon, nous pouvons faire confiance a nos gouvernants, ils vendront heu enfin que dis je … Ils braderont bien cela vite fait a un intérêt US rêvant de nous dépouiller de nos moyens d’indépendances !

    A ce niveau la, on sait déja combien ils ont fait preuve de très haute compétences dans ces domaines de la haute trahison a nos intérets techno-stratégiques …

    J’en ris jaune que ça va virer a l’orange un de ses 4

  7. Franz35 dit :

    Si Naval Group n’est pas intéressé par l’activité batiments amphibies de la CNIM, peut être que KerShip ou Ocea le pourrait

  8. Ah Ca ! dit :

    Fatigant…

    Oui ils sont en difficultés, disons que ce sont les premiers d’une longue liste frappés de l’excuse COVID.
    Le problème en général de ces boites est ailleurs. Il est de deux ordres qui se rejoignent, l’un la gestion des dirigeants et l’autre culturelle.

    Eramet est en difficulté et veut vendre Duval du à des choix antérieurs, cela n’empêche que l’actuelle DG n’a pas su/pu changer de cap. C’est pas toujours évident dans la culture française. Cette entreprise a été gérée jusqu’à son arrivée par des fonctionnaires administrateurs du même calibre que nos énarques…
    Duval fusionne avec SNL à la façon française de magouilles, cadeaux et sauvetages en désordre.
    Leur stratégie est à géométrie variable… ce qui est évident du fait de leur structure de minier touche à tout et de métallurgiste. erreur culturelle.
    Je suis au courant qu’Eramet a fait de très mauvais investissements miniers en Asie et que l’équipe de Calédonie est bancale.
    Duval à priori n’est pas déficitaire que je sache… Le problème est où? des actionnaires qui demandent une meilleure rentabilité ? Les Duvals majoritaires ne sont pourtant pas à la rue. Donc ça ne doit pas être la bonne raison.

    Au Gabon Comilog est largement bénéficiaire seul la compagnie de transport ferroviaire (Setrag) pose problème du au sous investissement. Investissement qui par ailleurs est largement à la charge de l’état Gabonais qui s’en occupe avec l’aide de la France. Les trains déraillent en permanence, les rails sont usés jusqu’à la caouane mais non, Eramet fait des travaux périphériques sans traiter le problème! Incroyable mais vrai !

    Oui le Nickel est à moins 30 ou 40% du au Covid mais pourquoi vouloir vendre Duval qui tourne bien en temps normal… En faire une société satellite dans un portfolio me semble bien plus judicieux…

    à moins qu’une personne veuille en faire une grosse magouille.. comme d’habitude me direz vous..

    La CNIM avec Nicolas Dmitrieff fils du défunt propriétaire montre des symptômes identiques à ceux de Lagardère fils mais en moins prononcés.
    En Angleterre, leur partenaire anglais en charge du génie civil a fait faillite… le problème est où … probablement simplement à la direction. Reprendre la partie du génie civil n’est pas tache ardue surtout en industriel où les compétences humaines sont facilement disponibles suffit d’y mettre le prix et puis fin du pb, le payement du client étant progressif donc il ne devrait pas y avoir de pertes.

    J’avale difficilement cette histoire. Je pense que cette excuse doit cacher autre chose…

    Abordons le problème culturel des sociétés francises vient du fait que de nombreux dirigeants on plantés leur cours de stratégie de leur MBA. S’ils ont fait un MBA ou une école de commerce. Cependant en France, Monsieur le directeur veut fanfaronner et montrer autant de filiales sur sa carte de visite qu’un général d’opérette de médailles sur sa poitrine. Quels cons!

    Pourtant au niveau développement international il n’y a que 3 stratégies d’affaires possibles. Je pense que c’est pas trop demander…. !
    En France on ne semble souvent ne pas connaitre la stratégie dite de portefeuille ou de holding…

    A la place de tout regrouper sous un seul toit ça permet de séparer les lignes d’affaires surtout lorsqu’elle ne devraient pas être affiliées pour X raisons..

    Minier et métallurgiste… ça doit faire mal au coccyx de se trimbaler la chaine de risque de début à la fin… Incroyable cette ignorance! (vous me direz qu’il y en a qui aiment ça…. on les appelles des **** ) C’est pas le même métier, pas nécessairement les mêmes cycles, risques etc… etc… enfin bref d’est du 19eme siècle ou de l’étatique de nos chers administrateurs de l’Ena.

    Idem chez la CNIM les unités qui ne fonctionnent pas selon les mêmes cycles auraient dues être séparées…

    Un des gros avantages est que si une des société a des problèmes ça ne met pas tout le groupe à risque et il est généralement bien plus facile à traiter. Il y a beaucoup d’autre avantages avec…

    C’est effrayant… à se demander ce qu’ils leurs apprennent dans les écoles de commerce….

    Mais à la Française socialiste… Non… c’est le contribuable qui raque, on oublie tout, personne au tapis où en taule et les mêmes continuent leur incompétences !

    Comme les français aiment gober les âneries,type pauvre migrant, COVID etc… de nos gouvernements et bien payez et ne vous plaignez pas.. Après tout ils vous représentent et sont à votre image, vous les avez élu.

    • Plusdepognon dit :

      @ Ah Ça !
      Le danger vient également des États, pas seulement des multinationales, on le voit bien avec le Caillou et le nickel :
      https://infoguerre.fr/2020/10/question-de-lindependance-nouvelle-caledonie-nouvelle-porte-dentree-chine-pacifique-sud/

      Avec une intoxication juste avant le référendum histoire de faire triompher le « oui » :
      https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/15/nouvelle-caledonie-l-avenir-de-la-mine-de-nickel-de-vale-goro-aura-un-impact-sur-le-resultat-du-vote_6052280_3232.html

      Caramba encore raté ! Il y a encore une cartouche avec le troisième référendum d’ici 2022…

      Des grands jeux, pour grandes puissances :
      https://infoguerre.fr/2020/10/nouvelles-routes-de-soie-chinoises-prisme-theories-heartland-rimland/

      http://lalettrevolee.net/article-3464443/

    • Électeur dit :

      @ Ah ça.
      Votre contribution est intéressante, merci.
      Sur la forme, permettez-moi cependant de vous faire observer que vous êtes un peu trop long : comme d’autres intervenants sur ce blog, vous surestimez la capacité de vos lecteurs (et la mienne, donc) à lire plus de quinze-cents caractères en restant concentrés, du moins sur un sujet plutôt compliqué comme celui-ci.
      Quant au fond, rien à critiquer, il faudra que je relise.
      .
      Je veux seulement intervenir sur l’argument final, plus classique, moins  »pointu » que le reste : lorsque vous dites  »vous les avez élus », c’est formellement exact mais c’est oublier que nous ne pouvons choisir que parmi des candidats qui sont pré-sélectionnés au niveau des partis politiques. Cette pré-sélection s’effectue de façon dite  »informelle » (c’est-à-dire opaque) même quand un simulacre de  »primaires » tente de donner l’illusion du contraire. En réalité, cette pré-sélection est effectuée par les sponsors des partis politiques un an ou deux avant l’échéance.
      .
      J’en profite donc pour affirmer (une nouvelle fois, je crois) que notre démocratie dite  »représentative » le sera seulement lorsque nous aurons instauré un système de contrôle des finances des partis politiques. Ceux-ci ne veulent pas d’un tel contrôle, bien sûr, mais parce que ce sont eux qui font les lois nous devrons, tôt ou tard et d’une façon ou d’une autre, l’imposer aux partis politiques contre leur gré.

      • Ah Ca ! dit :

        @Électeur

        Je m’excuse pour mes écrits, surtout que je ne les relie pas…
        Professionnellement, hormis les oui ou non je n’envoie jamais mes e-mails le jour même, je les rédige puis je les corrige à froid le lendemain…. Le produit final est bien meilleur.

        La question des financement est difficile… si vous saviez que certaines de nos entreprises ont des contrats à l’international (beaucoup dans le BTP…. Eiffage, Bouygues, Vinci, Fayat etc… mais pas que… ) principalement pour sortir du cash pour les partis politiques et pour soudoyer nos politiciens.

        Les anguilles sont bien vivantes.

  9. jean dit :

    La politique vis à vis des entreprises stratégiques est floue, il n’y a pas de ligne claire associée à des actes montrant que l’on se soucie de l’intérêt général.

    À tout ceci s’ajoute le fait que notre capitalisme est mené par des irresponsables. Depuis des décennies, ce ne sont que renoncements et trahisons. À commencer par le dossier Alstom. Nous avons besoin d’une élite qui soit aussi au service de l’intérêt général et pas seulement à celui de leurs intérêts particuliers. Dans plusieurs cas, je pense que des peines de prison seraient nécessaires La crétinisation de nos élites se voit de plus en plus, c’est grave pour notre pays. J’ai l’impression qu’un grand coup de balai est nécessaire pour refonder notre nation, que les citoyens se sentent en faire partie et que les élites économiques et politiques soient « assainies » de ce point de vue.

    • Dedmond dit :

      Très bien exprimé.
      Je rejoins votre pensée.
      Depuis la fin des dinosaures de la politique française, il y a un recul de l’image de la France dans le monde suite à la mainmise du pouvoir par et son administration par les énarques.

    • Michel dit :

      Comme a dit Murat : « Foutez-moi tout ce monde-là dehors » lors de la dissolution du conseil des 500……. cela s’applique aux hauts fonctionnaires qui sont les sangsues de la Republique dixit Isabelle Saporta

    • Nike dit :

      Bien d’accord, Kron devrait être en prison pour haute trahison. Il offert Alstom à GE sur un coussin pour sauver ses fesses.
      Il en avait rien à faire du bien commun et des intérêts stratégiques Français. Un tel individualisme doit être condamné.

    • Nike dit :

      Au sujet de « l’affaire ALSTOM » je vous conseille de lire l’excellent livre d’investigation « le piège Américain » de Frédéric Pierucci et Matthieu Aron. C’est édifiant.

  10. Nike dit :

    Aubert & Duval est la seule société en Europe à disposer d’une presse hydraulique de 65000 tonnes. Les autres pays à en disposer sont les US, la Russie et bientôt la Chine.
    Pour forger des pièces en titane et autres aciers spécifiques de grande dimension il faut des machines très spécifiques qui ne courent pas les rues…

    • Chris dit :

      Merci pour cette information pertinente

    • cedivan dit :

      oui, et elle date de la fin des années 70…. Espérons que la maintenance a été bien faite.

    • Michel dit :

      Et a un tel savoir faire qu’elle fabrique des pièces pour Boeing et pas de petites (plusieurs tonnes) info à la source et meme peut pour le X35 car ils ont tel niveau de savoir faire que meme les US leurs donnent du boulot……

  11. StephaneR dit :

    La Chine est dans les starting blocks pour toutes ces entreprises à reprendre ou refinancer. Souvent elles se cachent dans des montages avec des entreprises que l’on croit européennes mais déjà sous pavillon chinois. J’ai vu cela aussi dans l’électronique de défense avec des boîtes immatriculées en Estonie ou autre pays baltes mais en fait entreprises d’état chinoise derrière… Grande prudence !!

  12. vrai_chasseur dit :

    CNIM est un cas d’école.
    Ce groupe est engagé dans plusieurs activités de pointe touchant à la défense, la santé, l’environnement, l’espace, l’énergie. On peut citer pêle-mêle les lanceurs de missiles, le robot Themis avec Milrem Robotics, les logiciels d’Ariane 6, le testeur du Covid-19, certains logiciels de la DGSE, la manutention du cryostat d’ITER… Autant dire qu’il dispose de savoir-faire critiques qu’on peut qualifier sans peine de souverains.
    Il faut le dire haut et fort, le point de fond est ici l’incapacité coupable des banques françaises à jouer le jeu de l’industrie française.
    Jouer le jeu, serait par exemple concrètement, octroyer des prêts relais lorsqu’une entreprise traverse une mauvaise passe conjoncturelle mais est en bonne santé structurelle. Elles ne le font pas.
    Et derrière, li y a l »incapacité de l’état à se substituer aux banques. Mais pas par mauvaise volonté, contrairement à la légende urbaine : tout simplement parce qu’il n’a pas d’argent.
    C’est le cas de CNIM : son carnet de commandes est plein. Sa filiale anglaise Clugston est en difficulté. CNIM se porte garant de sa filiale, ce qui plombe ses comptes. Il suffit aux banques de faire leur métier, c’est-à-dire prêter le temps qu’on nettoie le passif de Clugston.
    Elles ne le font pas.
    Rothschild s’engouffre alors dans la brèche (comme pour Alstom…) et monte comme à son habitude des crédits-relais intenables : sans remboursement à court terme, ce qui va arriver, on s’empare des actifs. ça s’appelle une prédation sous forme de vente à la découpe.
    Mais il ne sert à rien de blâmer un prédateur parce qu’il ‘prédate’ : il suffit de le savoir et de l’éviter.
    En revanche, répétons-le : les banques françaises ne jouent pas le jeu citoyen de l’industrie française. Parmi les banques ramenées par Rothschild, on trouve la First Bank d’Abu Dhabi. Où sont les banques françaises ?
    Seul un industriel allemand, partenaire de longue date de CNIM et qui connaît la valeur de son partenaire français, le soutient contre vents et marées : Martin GmbH. Ses dirigeants allemands ont décidé d’octroyer à CNIM un prêt à long terme de 45 millions €.
    En français, ça s’appelle se mouiller. Martin GmbH est le seul protagoniste ‘clean’ de cette histoire CNIM – qui n’est pas encore terminée.

    • Green dit :

      mais que fait CNIM dans la gestion des déchets? et pourquoi coule t’elle a cause d’un partenaire britannique? Il y a bien un defaut de gestion et les yeux plus gros que le ventre pour mettre le groupe entier en peril a cause d’une seule activité.

      Qui fait a la fois de la défense, la santé, l’environnement, l’espace, l’énergie et quelle est la cohérence de ce groupe de taille moyenne? voila de bonnes questions.
      Si toutes ces compétences diverses sont précieuses, comment les mettre a l’abri? tout ne peut pas etre nationalisé.

    • Ajm dit :

      Le travail des banques n’est pas de se substituer aux actionnaires ni d’accorder des prêts en connaissance de cause à des entreprises en difficulté. Si elles le faisaient, elles risqueraient des procédures de la part des tribunaux ou de créanciers tiers pour soutien abusif permettant de prolonger artificiellement le crédit et la solvabilité apparente de d’entreprises dont la viabilité économique était compromise. En plus, s’agissant du secteur de la défense, des groupes activistes gaucho-écolo et certains médias ne cessent de harceler les banques avec, dans certains cas, de vrais risques juridiques et du pénal en filigrane. Il suffit de voir les histoires de retrocommissions dans les grands contrats d’armement. Le pouvoir politique dans ces affaires est très hypocrite. En outre, il ne suffit pas de mettre de l’argent, il faut être capable d’assurer dans la durée la gestion et le développement d’entreprises industrielles de pointe. Ce ne sont ni les banques, ni Bercy ni la DGA qui en sont capables.

    • Ah Ca ! dit :

      Oui, néanmoins s’ils étaient structurés en portefeuille au lieu d’être entre diversifié ils n’auraient AUCUN problème.

      Erreur de choix stratégique. tout le reste est secondaire.

      Le cloisonnement… a sa raison d’être…. surtout que ça n’empêche pas la mutualisation des ressources et moyens.

      L’erreur première vient de la direction/surveillance et ça ne sert à rient d’accuser les autres. Direction à changer.

  13. Thierry dit :

    Pour moi la solution coule de source : Nationalisation total de ces entreprises là et si elle n’ont pas de rentabilité, leur confier d’autres contrats dans d’autres domaines de la défense ou elles pourront se développer davantage.

  14. Bob dit :

    Que les richards de naval group payent les sous-traitants à leur valeur. Il en va de la sécurité du pays.

  15. Gégétto dit :

    Les Chinois ont réussi le plus beau strike mondial sans tirer une cartouche.
    Juste du matériel génétique entouré d une enveloppe.
    Et on n a pas fini d en subir les conséquences.

  16. Félix GARCIA dit :

    De manière générale, l’avenir parait plutôt clair.

    Welcome to 2030. I own nothing, have no privacy, and life has never been better
    https://www.weforum.org/agenda/2016/11/shopping-i-can-t-really-remember-what-that-is/

  17. ObservateurLointain dit :

    Aubert & Duval est surtout un fournisseur d’alliages métaliques, critiques pour les industries aéronautique (surtout pour les moteurs), nucléaire, etc… Donc ultra-stratégique, bien plus qu’un « spécialiste des pièces métalliques à hautes performances » mentionné par l’article