Le maintien en condition opérationnelle des navires de la Marine dégradé par la crise sanitaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. vrai_chasseur dit :

    « pour la CGT, il n’y avait pas urgence. Trois SNA [sur six] sont actuellement disponibles ».
    C’est donc la CGT qui élabore notre stratégie militaire et décide de ses priorités ?

  2. Themistocles dit :

    Evidemment, considérer qu’il était possible pour un ouvrier d’état de travailler encore moins semblait impossible. Et pourtant…

  3. PK dit :

    La CGT a l’intérieur d’un SNA, y’a vraiment qu’en France qu’on peut voir ça 🙁

    • jean dit :

      Je ne vois pas le problème avec la CGT.
      Son objet n’est pas de « couler  » les structures dans lesquelles les salariés travaillent, mais de veiller au bienêtre de ceux-ci. La conséquence est que l’entreprise fonctionne mieux quand on parvient à un accord avec la CGT (et les autres ) tout en préservant les objectifs fixés (économiques, opérationnels)

      • Carin dit :

        @jean
        Je ne sais pas chez vous, mais dans ma région, la CGT a coulé toute les grosses entreprises… une grosse entreprise sidérurgique, un chantier naval, et un port autonome…. plusieurs milliers d’emplois.. partant de là, je suis également inquiet lorsque la CGT décrète que 3 soums sur 6 c’est suffisant. D’autant que ce syndicat ne sais pas quels sont les contrats de la royale.

  4. Harry Kauver dit :

    Une très méchante blague trainait autrefois dans les coursives:
    « Quand dans un de nos ports militaires on repêche le corps d’un ouvrier noyé, comment est on sûr qu’il s’agissait d’un ouvrier règlementé?
    Réponse: Il a encore les mains dans les poches »
    Tout cela est bien entendu malveillant et sans rapport avec la réalité.

  5. Raymond75 dit :

    Cela prouve tout simplement, et heureusement, que la Marine Nationale n’est pas en dehors de la société, toute ‘royale’ qu’elle est.

    A celles et ceux qui critiquent la présence de syndicat dans les chantiers navals (civils), merci de montrer le profond respect qu’ils ont de la démocratie et de notre constitution. Les citoyens se sentent bien défendus et respectés avec de telles personnes.

    • Carin dit :

      @Raymond 75
      Tant que la CGT était payée par ses cotisations… pas de problème!! Mais à partir du moment où cet organisme est payé par l’état ( donc nos impôts) j’estime (et je ne suis sûrement pas le seul) que les décisions que viendrait a prendre ses dirigeants me regarde.. du fait que par voie de conséquence, je suis syndiqué chez eux!! Et de ce fait, l’exercice de décision doit se faire par le vote des adhérents.. à ce jour, monsieur Martinez, ne m’a jamais demandé mon avis!! Et ceci est valable pour tous les autres syndicats.

  6. Frede6 dit :

    Perso j’ai vécu le conflit à la DCN Toulon en 1998 et je pense que certains cgtistes auraient dus être emprisonnés pour haute trahison. Certains sont toujours là donc pas trop surpris…

  7. Bricoleur dit :

    Les sous-mariniers de la Marine continuent leurs patrouilles en mer en SNLE et SNA, mais les ouvriers de Naval Group ne peuvent pas travailler dans ces mêmes sous-marins à quai. Faudra-t-il alors militariser le statut des ouvriers de Naval Group? En fait, la moitié de ces ouvriers sont des « ouvriers d’état » au statut très protecteur depuis le XVII° siècle (voir Wiki), statut qui autorise pourtant le syndicalisme. Et voilà le résultat: c’est la CGT qui décide du planning de la MCO de nos navires. Souvenons-nous des ouvriers des arsenaux qui sabotaient matériels et munitions pendant la guerre d’ Indochine. La pays est doublement « en guerre » a dit le Président, contre le terrorisme et contre la Covid. La CGT aussi. Silence dans les rangs.

  8. breer dit :

    Les syndicalistes (ceux qui sévissent chez les fonctionnaires d’état et municipaux) du 21ème siècle ne cherchent qu’à toujours en faire moins en gagnant autant sinon plus, même le syndicalisme est
    perverti, et n’a plus rien à voir avec ceux d’antan.
    Il suffit de connaitre ce milieu pour s’en convaincre.

  9. radionucleide dit :

    Information partiel
    La marine refusait l’intervention des industriels de peur de contaminer l’équipage

  10. Prosper dit :

    @ Raymond 75. Certains syndicats sont respectables, il est heureux qu’ils existent en démocratie, c’est entendu. Mais les citoyens « sont défendus » comme vous le dites, d’abord par les militaires, et dans le cas de la Marine, par des marins qui naviguent sur des navires entretenus par, entre autres, Naval Group, dont il est ici question . Naval Group est issu de feu la DCAN puis DCN, organisme d’Etat à 100%, que l’Etat a décidé de « civilianiser » à la suite de certains excès syndicaux face à la politique d’exportation, pourtant seule capable de faire vivre les chantiers navals militaires. Et le résultat est là, y compris pour des sociétés plus petites telles que Piriou, CMN, OCEA, SOCARENAM, SOCARENAM, CNIM …

  11. Sempre en Davant dit :

    En terme hygiène et sécurité les masques chirurgicaux m’exaspèrent.

    Il conviennent certainement dans le bloc climatisé d’un hôpital mais pour les travaux physiques c’est une blague.

    Pourquoi ne pas avoir un modèle avec trois fois plus de plies ?

    De même, un groin avec filtre échangeable avait été présenté comme une innovation française. Par bleu, ces gens n’ont jamais courru avec un ANP.

    Un peu de logique multipliéz donc la surface des filtres : il y a beaucoup de gens qui bougeant plus respirent plus donc condensent plus etc.

    Économisez donc pas sur l’air!

    • 에르메스 dit :

      Le masque Chir n’est clairement pas fais pour de l’actif/Physique.
      .
      Mais sont ce les seuls masques qui existent sur Terre ? Bien sûr que non.

      • Sempre en Davant dit :

        Ce sont les masques disponibles et non réservés « aux soignants ».
        Touts les employés de la chaîne Logistique-Alimentaire en sont dotés.
        Les ouvriers du BTP aussi.

        A ma connaissance les demi-masques à cartouches sont disparus corps et bien. Les groins civils avec visière aussi. Ces deux types sont encore plus épuisants.

        Quant’aux masques à ventilation assisté, qui pourrait être une solution par exemple pour des médecins Réa avec des pb respiratoires : pareil introuvable depuis le printemps.

        Les théories du complots sont pas loin… C’est pourquoi j’écris ici que faire des masques 6 ou 9 plis serait un bon début.

        Puis je vous demander si vos idéogrammes sont une invitation a un bbq coréen avec forces kimchi? Duckduckgo à l’air de craindre une recette de magret ou, que sais-je, de cou farci.

  12. Bob dit :

    Vraiment des pignoufs à naval groupir. Les contrats de maintenance sont modifiés et les navires et SM ne sont pas disponibles, au moins quand c’étaient les militaires cela allé plus vite pour moins cher.