Un avion de transport A400M « Atlas » peut charger un véhicule Griffon à « quelques centimètres près »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

128 contributions

  1. Ysgawin dit :

    Heureusement qu’il y entre !
    Si ce n’était pas le cas, il y a un certain nombre de rédacteurs et de valideurs du cahier des charges qui mériteraient un conseil de discipline pour faute grave !
    Déjà que la marge « à quelques centimètres près » me semble un peu juste… Il suffirait à l’avenir de pneus avec des crans un poil plus gros pour que ça n’entre plus et les Griffons devraient faire les 7.000km en roulant

  2. Fralipolipi dit :

    Une bonne chose de faite !!!
    .
    Il reste à faire de même avec le Jaguar.
    Il pèse autant qu’un Griffon, est à peine un peu plus long (même avec son canon), il est plus bas … mais il est aussi plus large : 2.99m pour la Jaguar VS 2.54m pour le Griffon.
    Cela dit, vue la photo ci-dessus, cet excédent de 45cms devrait passer, mais faut qd même vérifier ce que cela donnera sur la rampe.

    • Polymères dit :

      Ces véhicules sont conçus avec un gabarit prévu pour entrer dans l’A400M, ceci dès le cahier des charges. Le Jaguar entrera dedans.
      L’A400M est justement une référence de gabarit, ce qui lui permettra de tout transporter en dehors du Leclerc et quelques engins spécifiques.

      • Fralipolipi dit :

        Si les vérifications sont faites a posteriori (en commençant par le Griffon), c’est que rien n’est acquis, même si des critères de cahier des charges sont pris en compte.

        Aux vues des photos, +45cms de largeur passent en soute sans problème.
        … mais le plus critique est la rampe …
        Cahier des charges amont, ou pas, la vérification s’impose. Et je n’ai rien écrit d’autre.

  3. mich dit :

    C ‘est passé sans démonté la tourelle , en tout cas on ne peut pas dire que la soute n ‘est pas bien dimensionné sur l ‘ A400M

    • NRJ dit :

      @mich
      Ou plutôt le Griffon est mal dimensionné. L’A-400M a commencé à être développé dans les années 90. Le Griffon date des années 2000. C’est une honte que le Griffon n’ait pas été dimensionné pour entrer dans l’A-400M.

      • CAVOK dit :

        Il n’y a pas de honte à avoir, cela fait partie du cahier des charges du Griffon. Vous pouvez garder votre capital d’indignation pour autre chose.

      • Vinz dit :

        « C’est une honte que le Griffon n’ait pas été dimensionné pour entrer dans l’A-400M. »

        Qq’un s’est fatigué à écrire tout un article pour expliquer que le Griffon entre dans l’A400M. Avec un titre écrit en taille 48. Y a des fois…

        • NRJ dit :

          @Cavok, @Vinz
          Si l’écart entre l’avion et le blindé est de « quelques centimètres », on peut se demander si le fait d’être intégré dans l’A-400M était vraiment inscrit dans le cahier des charges. Si c’est le cas, je pense que vous conviendrez que c’est absurde de n’avoir prévu qu’une si faible marge.

          Que se passerait t’il si on ajoute des équipements supplémentaires (pour les 40 ans de durée de vie minimale du blindé, c’est fortement possible) ? Sans compter que devoir ajuster l’entrée du Griffon devrait prendre du temps.

          • Alpha dit :

            @NRJ
            –« Quelques centimètres » : Quelques = un certain nombre… Donc, tant que vous ne saurez pas nous dire quel est ce certain nombre, abstenez vous de faire des plans sur la comète et de vous ridiculiser…
            Les faits sont qu’entre la hauteur d’un Griffon et le plafond de la soute de l’A400M, il y a 30 cm. C’est factuel, c’est établi, c’est étudié pour, c’est comme çà. POINT.
            — « Que se passerait t’il si on ajoute des équipements supplémentaires (pour les 40 ans de durée de vie minimale du blindé, c’est fortement possible) ? »
            Ah, oui…
            Alors mettons nous à votre niveau, cher NRJ :
            Et que se passerait-il si on remplaçait le tourelleau actuel par une version moins haute ?
            Et que se passerait-il si on remplaçait les roues actuelles par des roues de 50 cm de diamètre, avec suspension télescopique ?
            Et que se passerait il si ma tante en avait ???…. On l’appellerait mon oncle !
            Après tout, dans les 40 ans à venir, tout cela est possible, que ce soit dans le domaine de l’industrie et de l’innovation militaire, que dans la chirurgie… 🙂
            On pourrait même greffer à certains un cerveau… Suivez mon regard… 😉

          • NRJ dit :

            @Alpha
             » il y a 30 cm. C’est factuel, c’est établi, c’est étudié pour, c’est comme çà. POINT. ». M.D.R. Apprenez à lire @Alpha

            Allez dire ça au militaire qui s’occupe de rentrer le Griffon dans l’A-400M. Il mentionne « quelques centimètres ». C’est certes imprécis, mais pour ceux qui maîtrisent la langue française, ça veut dire généralement un multiple de l’unité. Pas un multiple de la dizaine d’unité, comme serait 30 cm. En fait, vous savez lire les brochures, mais pas les articles. C’est difficile dans ces conditions.

            Enfin, on a tendance généralement à ajouter des équipements, pas à en retirer. Regardez le VAB Ultima. Il a pris en masse. C’est bon ? Il comprend ?

          • Alpha dit :

            « mais pour ceux qui maîtrisent la langue française »
            Et Dieu sait qu’au vu de vos posts passés et actuels vous n’en faites pas partie !!! 🙂
            Rappelez nous la différence entre passer et contourner la ligne Maginot ? 😉

    • NRJ dit :

      @mich
      Ou plutôt le Griffon est mal dimensionné. L’A-400M a commencé à être développé dans les années 90. Le Griffon date des années 2000. C’est une honte que le Griffon n’ait pas été dimensionné pour entrer dans l’A-400M.

      • Alpha dit :

        NRJ…
        Et si vous arrêtiez de raconter n’importe quoi ?
        Le Griffon a été dimensionné pour entrer dans l’A400M depuis le départ. Des essais ont été fait en 2017 avec une maquette de la soute de l’A400M, et il n’y a eu aucun problème. Là, pour l’article qui nous intéresse il s’agit d’essais en réels, pour la com…
        Entre le plafond de la soute et le sommet de la tourelle du Griffon, il reste 30 cm ! Il en faut combien pour que vous soyez satisfait ???
        Et il en est de même pour l’EBRC Jaguar pensé dès le départ pour embarquer et débarquer aisément de l’A400M. Ce dernier pourra transporter 2 exemplaires des nouveaux blindés de l’armée il me semble, non ?

        • Fralipolipi dit :

          @Alpha
          Je ne pense pas que l’A400M puisse embarquer et voler avec 2 Griffon ou 2 Jaguar en soute, car 50 tonnes d’emport c’est un peu trop … même s’il peut sans doute aller au delà des 37t d’emport max qu’on lui attribue souvent.
          Certes, en théorie, il pourrait décoller avec une telle charge dans le ventre.
          Mais le souci est à l’atterrissage : il est donné pour avoir un poids max à l’atterrissage de 123t. Or l’A400M à vide pèse 76.5t, et il n’atterrira jamais avec des réservoirs totalement vides.
          Donc, 50 tonnes de blindés en soute, ça parait un peu trop.
          .
          « Entre le plafond de la soute et le sommet de la tourelle du Griffon, il reste 30 cm »
          … Pour le chargement en soute des Griffon et Jaguar, le point délicat (potentiel … car nous sommes d’accord que tout a été prévu en amont en cahier des charges) n’est pas dans la soute elle même, mais à l’entrée, sur la rampe, lorsque le véhicule n’est pas pas horizontal mais cabré.

        • NRJ dit :

          @Alpha
          Ben apparemment, le dimensionnement était mal fait si ça ne tenait qu’à « quelques centimètres ». Où avez-vous vu 30 centimètres ? On ne parle généralement pas de « quelques centimètres » pour cette distance .

          • Alpha dit :

            @NRJ
             » Où avez-vous vu 30 centimètres ? »
            Sur, pas dans l’article de notre hôte…
            Mais vous savez cher NRJ, vous pouvez fouiller dans vos archives, lire des revues ou fouiller sur d’autres sites militaires du net, je suis sur que M. Lagneau ne vous en voudra pas !…
            Vous trouverez ainsi la hauteur de la soute de l’A400M…
            Ensuite, vous cherchez la hauteur d’un Griffon, tourelleau compris, et vous comparez !… 😉
            Ah, mais c’est vrai, j’oubliais, il faut vous mâcher le travail !…
            Et puis, vous tenez tellement à avoir le dernier mot… 🙂

          • Nexterience dit :

            NRJ, comme d’habitude, vous faîtes le troll anti français.
            Le griffon rentre ou non?
            Vous avez ce qu’est une tolérance en mécanique ? Il y a aucun vbmr de même largeur au mm près. Et des évolutions client ont parcouru le développement du produit. Certains rentrent large, d’autres moins. C’est ça, la vie au delà de la théorie !

          • NRJ dit :

            @Alpha
            Même pas de tour de chauffe, on commence direct là… 😉

            Sachez cher @Alpha que le VBCI qui était transporté dans l’A-400M était dans la version VPC de commandement, donc sans la tourelle. Si vous faites une démonstration, faites là jusqu’ Au bout… Le fait qu’un VPC entre dans un A-400M ne prouve rien. Ça, c’est fait.

            La taille d’un Griffon est de 3.5 mètres selon l’ armée de terre. Si vous avez la taille avec et sans tourelle, je suis a votre écoute… Enfin, vous me parlez d’une maquette. Il s’agit bien d’une maquette, car ignorant comme vous êtes vous ne prenez pas en compte le fait qu’un vrai véhicule ne sera pas forcément identique au dessin qui en a été fait. Il y a par exemple les suspensions qui peuvent influer sur la taille du véhicule (surtout si elles sont actives), ou simplement les tolérance de fabrication qui modifient l’aspect. Bref il n’en reste pas moins que vous racontez des bêtises et que la marge entre le haut de la soute et le véhicule en conditions réelles est de quelques centimètres. Brillante conclusion, c’est ce qui est dit dans l’article, mais apparemment, ça a du mal à entrer… Surtout ça veut dire que la large est insuffisante ce qui trahit un mauvais dimensionnement. Que se passera t’il si on souhaite ajouter des équipements supplémentaires pendant les 40 ans de vie du véhicule ?

            @Nexterience
            Justement. Si les ingénieurs sont bons, ils prévoient des tolérances pour prendre en compte la marge d’incertitude du blindé. Et là force est de constater qu’ils n’ont pas, ou mal, calculé la marge. Vous pouvez m’accuser de troll mais ça n’empêche que si on a des morts dans 10 ans, car on est incapable d’ajouter des équipements supplémentaires sur nos Griffons car déjà à nu on est obligé de s’y prendre à 3 fois pour le rentrer à cause des dimensions, vous vous sentirez bien bêtes…

          • Alpha dit :

            @NRJ
            « Sachez cher @Alpha que le VBCI qui était transporté dans l’A-400M était dans la version VPC de commandement, donc sans la tourelle. »
            Alors mon cher NRJ, celle là, je l’attendais !… J’étais même sur que vous alliez me la sortir. 🙂
            Effectivement, le premier vol d’un VBCI à bord d’un A400M était une version commandement, sans tourelle. C’était en 2017, au départ d’Orléans-Bricy. Bien NRJ, c’est bien…
            Mais…
            Je n’évoque absolument pas ce vol, mais plutôt le premier embarquement d’un VBCI, à Clermont-Ferrand, en… 2014 !
            https://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/chargement-d-un-vbci-dans-la-soute-de-l-a400m
            Faite l’effort d’agrandir les photos, voyez le VBCI avec sa tourelle (et oui, il en a une…), et l’espace qui reste au dessus dans la soute…
            Cà, c’est fait !… 😉
            Et comme je pense que vous n’avez pas vu ma réponse à Polymères ci-dessous (ou plutôt que vous n’avez pas voulu la voir…), je vous poste également le lien sur la vidéo de chargement et déchargement du Griffon dans l’A400M…
            https://www.facebook.com/ET1.61Touraine/
            Tout en vous souhaitant un bon visionnage, j’ajoute que chacun pour juger !!!… 🙂
            Ah au fait, pour la maquette… C’était une maquette de la soute de l’A400M, et non pas une maquette du Griffon, and****** ! Non content de raconter n’importe quoi de longue, en plus vous ne savez pas lire ?… Tsssssss…….

        • MP3 dit :

          Non 1 Griffon ou 1 Jaguar seulement par A4000M. 2 Serval par contre.

    • LEONARD dit :

      M’est avis que c’est le Griffon qui doit s’adapter à l’A400M et pas l’inverse.

      • mich dit :

        Bonjour , c ‘est évident , mais on peut dire que le volume et la conception de cette soute a bien anticipé la génération de véhicule actuel .De plus avec une charge de 25 tonnes ,cela va permettre de déployer des véhicules plus puissant que nos vab ou sagaie , avec pas mal de « souplesse » , que ce soit en distance , ou en dimension et qualité de la piste .

  4. Meiji dit :

    On est a combien de l’heure de vol, 32 000 euros?. 2 x 7h pour envoyer un simple Griffon a Djibouti, 448 000 euros soit la moitié du prix de ce Griffon. Oui il faut de la réactivité, mais ça doit rester de l’exceptionnel car là on frise le délire. Pourquoi pas non plus envoyer des VAB en fusée Ariane …

    • Gunner dit :

      Tu souleves un point intéressant, mais après si jamais il y a besoin un jour….. On saura que ça marche.

    • Polymères dit :

      Il y en a qui ne comprennent vraiment rien, ça m’épuise de devoir réexpliquer encore une fois cette histoire de « coûts » de l’heure de vol, si ça fait plaisir à certains de faire des calculs comme vous le faîtes en imaginant qu’on met des jetons de 32 000€ pour faire un tour pendant une heure, allez-y!
      Chacun a l’expertise qu’il mérite.

      • AirTatoo dit :

        Merci Polymères… les commentaires sur le prix de l’heure de vol me fatigues…. alors quand on dit que plus l’avion vol moins l’heure de vol coute cher … ou que l’on dit qu’un avion qui vol pas coute aussi cher qu’un avion qui vol peux…

        Pour simplifier (on ne parle pas ici de temps et de visite calendaire)

        Prix d’exploitation d’un avion = cout fixes
        Prix de l’heure de vol = cout fixes / (Somme.heures de vol / Année)

        Facile!! plus tu vols moins l’heure de vol est cher… mais plus tu uses la cellule qui elle a un temps de vie et des contraintes de visite calendaire ou temps d’usage…

        @Meiji … oui … transporter un Griffon au lieu de 4 ou 5 dans un gros transporteur me chagrine aussi. Il nous manque un très gros porteur mais bon… transformer les A380 …impossible ou très couteux? C17 , C5 , ANT124… plus produit…

    • Jolindien dit :

      Oui, et?
      On les garde bien au chaud? Comme ça ça nous coute rien ?

    • LeVoyageurPasContent dit :

      Autant supprimer l’armée on fera des économies si elle ne peut plus faire ses tests tranquille. Déjà qu’on leur coupe l’accès à bcp de chose tout en leur demandant d’être parfait.. -_-

    • NRJ dit :

      @mich
      Ou plutôt le Griffon est mal dimensionné. L’A-400M a commencé à être développé dans les années 90. Le Griffon date des années 2000. C’est une honte que le Griffon n’ait pas été dimensionné pour entrer dans l’A-400M.

    • Fgnico dit :

      T’as pt’ete pas tort mon gars
      combien d’Atlas pour envoyer une Cie aveci Grffon et ou Jaguar?
      merci

    • mich dit :

      Bonjour , une source et une explication précisé pour le cout des heures de vol ? pas juste un article j ‘espère ?

    • basstemp dit :

      Un Leclerc sur Ariane 6 ça aurait dla gueule tiens, mais bon vu le poids je crois qu’elle risque de danser un peu le tango durant l’ascension : ) aha !

      AMX56 sur orbite monsieur ! Yaaaaah ! Comment qu’on fait la rentré atmo m’sieur ? Yaaaaah

      Oh god nooooo

    • Carin dit :

      @Meiji
      D’un autre côté, si on doit livrer des griffons à Djibouti… tout le monde se doute que ce sera par bateau… un peu comme les actuels VAB…
      ce transport par A400 était un essai, juste pour vérifier que le transport en urgence (7 heures) était possible en dehors du « papier », avec l’outil le plus lourd que notre armée opère.

  5. jyb dit :

    encore quelques centimètres à gratter en degonflant les pneus.

    • Finaud dit :

      Mais non, jyb ! C’est en haut qu’il est un peu juste !
      En bas, au niveau des pneus il n’y a aucun problème.

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      C’est le passage de la rampe inclinée qui est minutieux.
      Après, ça rentre peinard.
      Et « conçu pour l’aéro-transport » ça veut dire aussi, outre le gabarit hors-tout qui tient dans la soute :
      l’équilibrage général des masses (la tourelle déportée du VBCI est suffisamment lourde pour avoir une influence sur l’assiette en vol A4000M), et aussi des trucs tout bêtes comme les points d’ancrage bien positionnés sur l’engin. Fini les chaînes et les tire-forts partout comme pour le VAB…

    • lym dit :

      Ça peut rendre service… certains routiers pensant que ça passait tout juste avant de voir au pied du pont/tunnel que, finalement, c’est non de très peu et sans possibilité réaliste de reculer ne diront pas le contraire!
      Ici, il n’y a au vu des photos pas eu besoin de tricher même si c’est quand même au chausse-pieds. J’espère quand même que la tourelle est prévue pour se démonter rapidement avec les moyens du bord pour des conditions pas forcément aussi idéales qu’en essai.

  6. Bricoleur dit :

    Encore heureux que les concepteurs et constructeurs du Griffon aient tenu compte des dimensions de la cale de l’A 400M. Cependant, la fiction maintenue par certains de pouvoir déployer rapidement une force conséquente ( disons un GTIA renforcé et un petit état-major) en opération soit mini 200 véhicules avec 1500 hommes doit absolument être combattue. L’emploi de navires Ro-Ro est la seule solution.

    • dompal dit :

      @ Bricoleur,
       » L’emploi de navires Ro-Ro est la seule solution. »
      Vous croyez qu’on est parti dans le Golfe en 90′ pour Daguet avec quoi….???
      Y’avait pas que la Royale pour embarquer nos trucs ! 😉 🙂

      • kagamet dit :

        les affrétés ca exite c’est d’ailleurs ce qui projette 80% de notre logistique à travers le monde. Les PHA ne sont la que pour prendre la plage le reste c’est du fret maritime classique.
        La recente opération au liban en est l’exemple le plus frappant.

        • dompal dit :

          @ kagamet,
          Toi relire lentement dernière phrase.
          Si toi pas comprendre, moi pas docteur. 😉

    • Frédéric dit :

      Ou alors en utilisant les C-17 de l’OTAN et britanniques et pourra même débarquer des Leclerc sur le front : https://www.youtube.com/watch?v=-rzIfezZ6gY

      • Vinz dit :

        Y a une coopérative OTAN C-17 intéressante qui s’appelle le Strategic Airlift Capability.

    • Jolindien dit :

      « La fiction maintenue par certains de pouvoir déployer rapidement une force conséquente »
      Pour le coup c’est vous qui vous faites un film: nous n’avons jamais eu de telles capacités. Pour Kolwezi par exemple, déjà a l’époque nous avons profité des capacités US.
      Vous parlez de transport stratégique, l’A400M n’est pas un cargo « stratégique « , mais un transport tactique à capacités améliorées.

    • Frede6 dit :

      Tout a fait d’accord. Alors que certains revent à l’achat de très gros porteurs, il n’y a plus aucune réflexion sur l’achat patrimonial ou l’affretement coque nue de RoRo.
      Le jour il faudra déployer un GTIA++ rapidement avec sa chaine logistique dans une zone à risque…nous serons un peu court avec nos BPC et les deux affrétés de la CMN armés par des civils.
      Dans la majorité des compagnies maritimes il y a un ratio genre 1/3-2/3 entre navires en propriété/affrétés qui à l’usage un bon compromis couts/opérations/flexibilité.
      C’est le modèle retenu par l’USN et la Royal Navy

    • mich dit :

      Bonjour ,dès le départ le scénario retenu pour la conception de l’ A400M est une intervention dans la région des grands lacs et une comparaison avec C17 et C130J avec risque de brouettage à la clé (le C17 fait pas dans le léger ! ) , vous avez dit Ro-Ro , sur le lac Kivu vous êtes bien sur ? de plus vous oubliez que l ‘équipement d’ un GTIA ce n ‘est pas principalement les véhicules de combat ,il y a tout le reste ,souvent oublié par les stratèges .Vous partez du principe que l ‘on déploie de France , mais avec du matériels prépositionnés (par voie maritime de préférence !) ,l’ A400M devient une bête de somme très efficace sur des distances moyennes ,là ou le transall galérait ,car prévu pour une utilisation centre Europe .
      Je ne vois pas trop ce que vous dites combattre , si le matériel est prépositionné à distance convenable ( et l ‘A400M permet une belle marge ) c ‘est parfait , et si il faut déployer de France en urgence ,en C130 et C160 c ‘était très délicat si vous connaissez un peu , bien sur il y a le délai demandé et il dépendra du nombre d’ avion en ligne ,mais en tout cas on ne peut pas reprocher à cet avion de ne pas être dimensionné pour nos forces , c ‘est mentir , le bémol reste la fiabilité à voir dans le temps ,là je ne suis pas madame Irma.

  7. Vinz dit :

    J’imagine qu’au pire on aurait démonté le tourelleau. Ca risque d’être plus compliqué avec les 3m de large du Jaguar.

  8. dompal dit :

    Il est aussi aérolargable ???

    Aïe, non pas sur la tête ! 😉
    Ok, je sors………….par la tranche arrière……… comme le Griffon…..:-) 🙂 🙂

  9. chicogoya dit :

    Bonsoir à tous,
    Puis-je savoir ce qu’est une équipe de marque,
    et ses missions?
    32 000 €uros l’heure de vol d’un A400M : comment cela se calcule–il?
    Merci à tous.

    • Savonarole dit :

      Il faut tout prendre en compte: carburant, entretien (main d’oeuvre…), suivi de vols, personnels navigant, etc. Tout cela mis bout à bout donne une certaine somme. C’est un peu la même chose quand vous touchez une indemnité kilométrique pour votre véhicule: cela inclut, le carburant, l’usure du véhicule…

    • jp dit :

      Dans la logique, le carburant, une intégration des coûts de maintenance et des révision,l’amortissement du couts d’utilisation et de son renouvellement, la formation des mécano, tout ce qu’un moteur génère en terme de cout, ensuite on réparti ca sur le nombre d’heure de vol.

  10. Gilles dit :

    Le GRIFFON fait 3.50m de haut et la soute de l’A400M, 3.80m ce qui fait une marge de 30cm en hauteur. C’est vrai que 30 cm c’est quelques centimètres! Croyez moi, ça rentre largement et sans aucune difficulté.
    Il y a des chargements sur avions de transport beaucoup plus compliqués que celui la et avec des marges largement plus réduites. Un puma dans un C160, là on peut parler de quelques centimètres.

    • chimere dit :

      C’est pas pour faire du transport tranquillou… Ton puma il est pas ops en sortant de la soute… L’a400M est censé remplacer tansall, hercule… Donc poser sur n’importe quel terrain au plus prêt des combattants, 2 compagnies larguées et autant qu’il faut (là c’est de la science fiction vu les moyens….) d’a400m qui arrivent en posé d’assaut avec du griffon, du jaguar, du vbci… pour que les compagnies puissent avoir de l’appuie. Et là les 30cm ils ont intérêt à être bien calculés parce qu’il va pas falloir branler 3h pour que les véhicules sortent du taguazou en zone pas forcément sécurisée… Mais bon c’est si on veut de l’opérationnalité… Après si c’est juste pour faire du vol de tourisme ça suffit largement…..

  11. Frede6 dit :

    Mais quel est le con qui a choisi ce tourelleau ? Quand je vois le Kongberg installé sur les Abrahams je m interroge ?

  12. Expression libre dit :

    Cela rime à quoi tout ça, un Griffon par avion…

    • ULYSSE dit :

      @Expression libre. C’est la classe ….première classe. Un avion pour un véhicule. Il va n falloir des rotations…. bon je sais , le transport par bateau ça existe également, notamment par bateau civil loué pour l’occasion. Mais une fois arrivé, il y a parfois pas mal de kms à faire à partir du port….. et parfois également , il est nécessaire de traverser des pays , qui ne sont pas d’accord…..
      Au Mali lors de l’opération SERVAL 75 % des affrètements aériens militaires ont été fournis par les pays alliés. Cf Rapport d’information n° 513 (2012-2013) du Sénat (toujours intéressants les rapports du Sénat…)
      Une fois de plus, le choix d’un appareil à tout faire (A 400 M) , tactico-stratégique pose question. C’était bien evidemment une question de coût au départ. Le fameuses économies d’échelle qui sont rarement au RV.
      Au final , nous savons ce que coute l’A 400M, trop cher et souvent surdimensionné pour des missions tactiques, pas assez performant en terme de capacité et d’allonge pour des opérations de transport lourd.

      • mich dit :

        Bonjour ,vous dites « Au final , nous savons ce que coute l’A 400M, trop cher et souvent surdimensionné pour des missions tactiques, pas assez performant en terme de capacité et d’allonge pour des opérations de transport lourd. » ,vous étiez donc pour un achat du type C17+C130J ? (chacun avec un défaut par rapport à l’ A400M) ,je précise que je suis un grand fan de l’ IL76 que j ‘ai un peu côtoyé ,mais bon ,c ‘est chez l ‘ ennemi !(deuxième degré ). Personnellement je pense que c ‘est plus la fiabilité de cet appareil qui va devoir être au rendez vous , car pour les caractéristiques ils est parfait pour notre armée ,je ne pense pas que la « FAR » des années 80 aurait craché sur ses caractéristiques ,même si je pense qu ‘un noyau de C130 va continuer a être nécessaire ,si bien sur on arrive enfin à les entretenir (quel misère ça aussi!)

        • ULYSSE dit :

          @mich. Je ne sais pas si les problèmes de boîte de transmission des moteurs TP400 ont été résolus. Lors d un déplacement recent longue distance il m’ a été dit par une source bien informée que le potentiel moteur restait drastiquement limite avant révision.
          Sur le dimensionnement de l ‘A400M, il semble assez évident qu’il existe un gap entre l ‘A400M et les C235. Ce qui peut conduire a utiliser le 400 avec une charge emportée faible mais trop élevée pour le 235. Sur le haut du spectre le 400 est insuffisant ce qui nous conduit a utiliser les C17 alliés ou affréter les A124…. qui deviennent rare et dont le potentiel s amenuise. On peut donc se poser la question de savoir si un glissement par le haut des capacités n aurait pas été préférable, avec un avion tactique du format des C160 et un avion purement stratégique de plus fort tonnage que le 400, propulsé par des réacteurs et conçu avec des technologies éprouvées avec la gamme civile Airbus.

    • LeGaulois dit :

      C´est le pluriel qui suit avec Lincolns

    • mich dit :

      Bonjour , alors un exemple au pif , si on a des « griffon » ou « jaguar » (puisque certains y tiennent ) et leurs appuis prépositionnés en Cote d’ Ivoire ou au Tchad ou nous avons un gros point d’ appui (arrivé par bateau pour les « rorotiens » ),après l ‘arrivé d ‘ A400M de métropole avec si nécessaire des renforts humains ,cela permet d ‘ intervenir rapidement sur une bonne partie de l’ Afrique « francophone » avec pleins de rotations sans attendre le dernier ferry ,bien sur si si la mécanique suit (ça c ‘est un autre problemme !)

      • Frede6 dit :

        Bonjour, oui et non.

        Sans point d’appui portuaire, sans pays amis et sans convois routiers entre la cote d’ivoire et le mali il n’y aurait pas eu d’opération Serval.

        J’ai toujours du mal à comprendre comment on peut imaginer déployer rapidement une opération lourde (GTIA et tout ce qui va avec) depuis ce point d’appui voire depuis la France que ce soit en A400M ou C17. C’est totalement irréaliste de mon point de vue ne serait-ce qu’en terme d’infrastructures aéroportuaires capable de traiter le flux.

        Je pense qu’il est plus pertinent d’investir dans nos bases à l’étranger (où nous souhaitons etre capable d’intervenir) et les liaisons maritimes que de réver à une flotte de C17 ou espérer faire la même chose avec nos A400M.

        Après pour envoyer du ‘leger’ pour une intervention ‘à l’africaine’ coup de poing dans l’urgence, l’A400M me semble très bien même s’il y en aura qui seront toujours nostalgiques du Transall 😉

        cdlt

        • Marcassin dit :

          Effectivement pour envoyer des unités mécanisées et de l’artillerie, il faut des liaisons maritimes.
          Hors les BPC dont la vocation concerne les opérations amphibies et héliportées, je trouve que l’on manque de navires de transport pur (roulliers) … l’US Navy et la RN britannique ont des moyens en propre pour ce type d’opérations. Paradoxal qd on considère nos territoires et approches maritimes…

  13. AA3G dit :

    Encore heureux !!

  14. Jerry dit :

    Il suffit de dégonfler à mort les peuneus pour le temps du transit aérien et de les regonfler lors du débarquement; retard tactique de quatre minutes si l’on a n’a pas oublié d’embarquer un compresseur suffisamment dimensionné pour regonfler tous les pneumatiques sans avoir à recharger au groupe électrogène éventuellement embarqué, mais le regonflage peut commencer avant l’atterrissage en cas de conditions tactiques tendues. Des solutions de mise à pression centralisée depuis le poste de conduite avec réservoir d’air / azote embarqué existent et sont couramment employées sur certains véhicules non-conventionnels de type exploitation minière.

  15. Paul Bismuth dit :

    « Pour l’instant, le soutien en opérations extérieures du Griffon doit être précisé car il semble pas forcément assuré. Dans 10 mois, le Griffon sera au Sahel. »
    Ça envoie du rêve:
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/10/lamendement-de-moulins.html

  16. John dit :

    « Une telle opération n’allait pas forcément de soi, non pas rapport à la capacité d’emport d’un A400M Atlas mais au regard des dimensions du Griffon »
    C’est sérieux cette phrase?
    Au contraire, cet essai devrait être une simple formalité… Le gabarit de l’A400M devrait faire partie des caractéristiques définies par l’appel d’offre du VBMR.
    Devoir réaménager la soute pour transporter le futur blindé standard de l’armée de terre… C’est absurde. Peut-être qu’ils devraient faire une mise-à-jour du griffon tant que la production ne tourne pas à plein régime…
    Quelle incompétence ! Et cette incompétence peut coûter cher à l’export, les clients potentiels du Griffon sont aussi des clients potentiels ou existants de l’A400M. Si ils ont le choix entre 3 véhicules de qualités similaires, le gabarit (simplicité de logistique) peut faire la différence ! Et cela d’autant plus que rares sont les pays ayant un BPC pour transporter leurs blindés.

    • Polymères dit :

      Vous êtes conscient de débattre tout seul d’un problème qui n’existe pas?

      • Alpha dit :

        Bien dit !
        Il y a des mecs qui se font des noeux au cerveau pour un problème qui n’existe pas et qui partent dans des raisonnements qui n’ont pas lieu d’être !!!
        Le plaisir de « s’écouter parler » peut être ?
        Là, l’objet de l’article, c’est un premier vol du Griffon à bord d’un A400M…
        Mais ils oublient facilement (malgré que ce soit mentionné dans l’article…) que des essais de chargement et d’arrimage de Griffon ont déjà été fait dans une maquette de la soute de l’A400M en 2017 !…
        ET TOUT S’EST BIEN DEROULE DANS LES DEUX CAS !!!!!!!!!……

        • John dit :

          Donc pour vous cette affirmation est normale?
          « Une telle opération n’allait pas forcément de soi, non pas rapport à la capacité d’emport d’un A400M Atlas mais au regard des dimensions du Griffon »

          • Polymères dit :

            Qui a dit cette phrase? Les ingénieurs ayant dessinés les dimensions de l’A400M ou du Griffon?

            Comme beaucoup, vous manquez de compréhension dans la lecture. Dès lors que vous vous intéresserez réellement à ce qui est écrit, vous allez passer d’une lecture « gobe tout » ou bien des choses sont abstraites à une lecture « fine » ou vous allez prêtez énormément d’attention aux sources, aux noms et aux rôles des personnes pour ensuite mener un travail d’approfondissement derrière.
            Vous relativiserez alors les discours d’un député que vous savez « nouveau » dans son job et qui cherche à faire parler de lui en pensant « connaitre » le monde militaire via des papiers ou des questions aux gouvernements, le discours d’un politicien ayant une responsabilité direct, d’un militaire ayant une influence sur le pouvoir, d’un journaliste chercheur de scandales qui se butent à voir des problèmes partout, etc…

            Un vrai lecteur, qui cherche à réellement comprendre une chose qu’il a lu, ben avant de lire, il va regarder la date, la source, les intervenants, bien plus que l’exposé en lui même, il se met en condition de mesurer la valeur et le degré d’importance qu’il va lire.
            D’autres, qui se font facilement manipuler, on leur dira ce qu’on veut en faisant intervenir une « source anonyme »…
            D’ailleurs grâce aux réseaux sociaux et à la multitude de pseudos sous lesquels on peut se cacher pour dire n’importe quoi, il est aisé de raconter de la merde et de créer des fausses infos dans le but de manipuler, mais ça, c’est encore une autre histoire!

          • Alpha dit :

            @John
            L’affirmation d’untel je m’en contrefiche, par contre les essais effectués sans problème là, je prend !… 😉

  17. Max dit :

    Cela aurait était fun un tourelleau pivotant comme dans « Aliens » mais là c’est en largeur que ça coincerait ! Le tourelleau choisi pour le programme Scorpion est l’Hornet d’ARQUUS (FN-Herstal en Belgique).
    Hauteur : 829 mm
    Détails : https://www.arquus-defense.com/fr/notre-offre/tourelleaux-teleoperes-hornet

  18. patrico dit :

    Je ne sais pas ce que vous en pensais, mais je découvre et trouve qu il y a une énorme perte de volume pour les emports grandes longeurs avec ce shape d empenage ! Ou alors c est accroché en plafond de queue mais cela m étonnerais ?

  19. Gégétto dit :

    Il suffit de prépositionner des chaines de montage de blindés dans les pays qui pourraient poser problème.

    On souhaite intervenir dans un de ces pays ? hop, on lance les chaines de montage!!!!
    terminé les transports fastidieux.

    Autre solution ,on demande à l ennemi de nous louer ses matériels.

    En fait, j avais rien à dire, parce qu’ il me semble normal qu’ un avion de transport militaire ne soit pas dimensionné pour transporter des matériels militaires!!!!..Bon je vais chercher mon pain….avec l autorisation de sortie bien sûr.

  20. oryzons dit :

    Il faudrait vérifier mais peut être que le cahier des charges n’était strict que sur les dimensions du véhicule lui même partant du principe que le tourelleau pouvait être démonté au besoin.
    Cela peut faire sens étant donné qu’il est difficile de prévoir quels sont les équipements annexes utilisés pendant toute la durée de vie de l’appareil.

  21. jp dit :

    il nous faudrait un avion équivalent au transall, le A200M on est obligé d’acheter des C130 un comble, il faut aussi un equivalent de l’an124, le A800M, on a les moteurs et les équipements pour le A200M, il faut redessiner la cellule et l’aérodynamique avec 2xTP400, ca serait dommage de ne pas les utiliser.

    • mich dit :

      Bonjour , en gros yaka ! plus sérieusement le problème c ‘est qui va nous suivre dans votre aventure industriel ? il y a quelques échos sur un A200M ,mais qui en voudrait vraiment de ce super transall ? de plus ,oui le transall avait certaines qualités hors pairs ,mais aussi de grosses lacunes (emport et rayon action pas vraiment top ) , là vous parlez de concurrencer directement le C130 ,les brésiliens essayent , pour l ‘instant c ‘est pas gagné . Quand au transport de charge plus lourde ou plus volumineuse ,encore plus dur de faire de la broderie .

  22. jp dit :

    en largeur ca passe, en hauteur, on peut toujours démonter la tourelle, j’espère qu’elle se démonter et se remonter facilement.

    • Polymères dit :

      Je constate qu’il y a un grand nombre de personnes qui ne lisent pas l’article.
      Ou avez vous vu que le blindé ne passe pas et qu’on devrait démonter la tourelle pour le faire rentrer?
      Ce n’est pas comme si en plus il y avait des photos!
      Mais bon, l’A400M bashing continue chez ceux qui n’acceptent pas de se remettre en question, qui n’acceptent pas qu’il y a de moins en moins de problème, il faut en inventer ou se forcer à ne pas comprendre…

  23. Auguste dit :

    Est-ce une connerie de dire qu’il serait bien de monter en marche arrière?.La sortie serait plus rapide arrivé sur zone.

  24. Expression libre dit :

    Tant qu’on peut, il faut prépositionner sur les quelques bases qui nous restent en Afrique.

  25. Nexterience dit :

    Je propose un A200M et un A1200M stratégique en 2 e plan de relance.

    • Palu dit :

      Pourvu qu’ils n’oublient pas d’amener la pompe… à vélo pour l’arrivée afin de repartir.