CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’entraînement de l’armée de Terre affecté par le financement des surcoûts des opérations extérieures

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. Olivier dit :

    juste une remarque : dans le titre, c’est affecté et non affectée , car c’est l’entraînement qui est en cause.

    • tartempion dit :

      On constatera un réel amateurisme dans l’action gouvernementale qu’il s’agit de la gestion de nos forces armées ,de celle du SARS-coV-2 , des gilets jaunes, de notre politique extérieure, de la gestion de la délinquance , de l’immigration …..Et si Erdogan avait raison ???

  2. Plusdepognon dit :

    Les pilotes français n’ont pas assez d’heures d’entraînement et pourtant ils font le job :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/10/les-equipages-dhelicopteres-terre-nont.html

    La simulation ne fait pas tout et c’est déjà une voie empruntée pour faire des économies :
    https://www.air-cosmos.com/article/nh90-modernisation-de-quatre-simulateurs-de-mission-22576

    Cela ne concerne pas que les voilures tournantes et il y a parfois même un petit relent des futures élections régionales dans l’air :
    https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/cognac_16102/130-millions-d-euros-investis-sur-la-base-militaire-aerienne-de-cognac_36978634.html

    Le dernier exercice en date a été un message non subliminal concernant l’utilité l’utilité des hélicoptères, notamment ceux qui manquent à l’ordre de bataille français, les hélicoptères lourds :
    https://forcesoperations.com/royal-black-hawk-2020-une-8e-edition-durcie-malgre-le-covid-19/

    Alors que se profile le futur hélicoptères de manoeuvre :
    https://forcesoperations.com/le-programme-helicoptere-de-manoeuvre-ng-sort-partiellement-de-lombre/

  3. parabellum dit :

    ces niaiseries comptables durent depuis des annees a repetition et ca empire et donne des résultats débiles alors qu une strategie de guerre doit donner priorite a la mco et au potentiel reel de combat point barre

  4. Bob dit :

    Normal quand on dépense des sommes folles en OPEX pour des résultats mineurs et sans plus aucune légitimité depuis le putsch au Mali. Il est temps de rentrer au bercail les frenchys. Les vrais djihadistes sont sur le sol français et dans les écoles laïques républicaines comme au collège de Conflans Ste-Honorine.
    D’ailleurs mauvais point au service de renseignement intérieur français et au service de l’éducation nationale pas capables de protéger un enseignant. Quand on dit que les bidasses doivent former les élèves français, certains auraient besoin de lire Charlie Hebdo pendant leur scolarisation.

  5. Raymond75 dit :

    Il n’y a pas que le budget de fonctionnement ou de maintenance des armées qui est affecté par ces OPEX répétitives et inutiles : il y a aussi le budget général, surtout en cette période où l’économie est menacée d’effondrement.

    • mich dit :

      le budget général a bien d’ autres souci que les opex de l’ armée , vous ne le savez pas Raymond ?

  6. batgames dit :

    un régime politique bien ordonné ne devrait pas aboutir à de telles dérives ….
    virer déjà tous les clandestins et les migrants indésirables et l’économie respirera mieux ,ensuite diminution des médicaments trop chers remboursés dont l’efficacité n’est pas prouvés …diminutions des strates de l’état profond et des couches politiques
    trop de sénateurs servant à rien ..

    un sénateur ou deux par région c’est largement suffisant .
    diminution de l’éléphant éducation nationale qui ne sert qu’à fabriquer des délinquants dans certains quartiers
    expulsions des délinquants étrangers ,et pour les doubles nationalité obligation de choix de l’autre pays en cas de faits justiciable …
    pays diriger à la baguette …NON …juste un respect des lois et de juste punitions
    destruction et non pas fermeture temporaires des mosquées fanatiques …..on est pas un pays de 1000 ans pour venir se faire emmerder par des gens qui refusent notre culture …ces gens peuvent aller prêcher ailleurs ,les lois des pays Musulmans sont là pour eux ..qu’attendent ils pour y aller ou y retourner ….le Chômage est tel qu’on ne peut plus être un pays D’accueil comme veut encore nous le faire croire la Gauche ????et si les gauchistes pensent que la France est là pour accueillir le monde entier au risque de crever à genoux et bien personne ne les retient non plus nos donneurs de leçon ….la Gauche et ses méfaits depuis 1981 ne se comptent plus ! on est au bord du Chaos il faut s’en rendre compte
    on assassine nos professeurs
    est ce cela .le résultat où nous a mener ce laxisme de gauche et des centristes …

    et Bien OUI IL FAUT LE DIRE ET LE CONSTTATER …ces gens devraient être traduit en Justice par le peuple souverain !
    ces gens ont trahit la cause
    ces gens se sont gaver de fric facile sur notre dos

    • sergeat dit :

      Ce n’est parce-que la « gauche « se dit de « gauche »qu’elle est de « gauche »,pour moi elle est pour la disparition de notre nation FRANCE en un land bruxellois sous tutelle teutonne.
      Toutes leurs dérives des droits de l’homme se sont transformées en droit de l’humain:apologie des LGBT,défense des musulmans,défense du clandestin qui a pour nom migrant,destruction de notre culture au nom du mensonge le »vivre ensemble »…….Je vai en choquer beaucoup mais pour moi le seul président qui a été de gauche est De Gaule.

  7. Buburoi dit :

    Il y a des dépenses dont le montant est tabou: le cout de l’AME, le cout des demandeurs d’asile et des mineurs étrangers isolés, le cout de la fraude aux allocations familiales, le cout des subventions aux associations antiracistes. Macron rogne et rabote toujours les crédits d’équipement des armées, ainsi que le maintien en condition et l’entrainement des militaires. C’est Macron qui est responsable car c’est lui qui nomme les ministres et les hauts fonctionnaires, et arbitre les dépenses.

    • LEONARD dit :

      « Macron rogne et rabote toujours les crédits d’équipement des armées ».
      NON.
      Le budget des Armées augmente de 1.7Milliards d’€ tous les ans ( et ça se cumule ). C’est le Ministère qui décide ce qu’il en fait.
      On peut trouver de multiples défauts au Président, mais visez juste, au moins. on, en même temps, être juste, c’est pas votre objectif.

    • Marco dit :

      Difficilement soutenable, alors que c edt aussi a cause de Macron que la LPM est ce qu elle est ! Vos préférences politiques vous aveuglent.

    • sergeat dit :

      Tout cela représente une bonne 100 de milliards si on inclue toutes les subventions y compris celles des communes,villes,….pour acheter la « paix social »,sans parler des transferts financiers vers l’Afrique.
      Lisez le livre de Pratt.

  8. charly10 dit :

    « Bien que performants, ces contrats forfaitaires ‘rigidifient’ en effet la dépense. Les besoins financiers qu’ils suscitent viennent par ailleurs alourdir une ‘dette’ constituée par l’accumulation de besoins non satisfaits pendant toute la décennie 2010, ..»
    La belle affaire, ces gens-là découvrent que les contrats d’entretien externalisés ça coutent cher.
    Retour de manivelles .Des cerveaux puissants avaient démontré dans les années 2000 que ce type d’entretien, était plus rentable que de conserver des ateliers et de la main d’ouvre spécialisée militaire. D’où la politique de déflation des effectifs, fermeture d’ateliers régimentaires, et d’unités de soutien.
    On fait quoi maintenant ? bien sûr que le cout des Opex limite les heures d’entrainement. Pour s’entrainer il faut des sous…. ET LES SOUS, dans cette période complexe, on en a besoin dans d’autres secteurs (Médical, soutien à l’économie).Aujourd’hui, en ce qui concerne l’entrainement sur matériel complexe, on use de la simulation. Pas toujours la panacée, car rien ne vaut la condition réelle, particulièrement en ce qui concerne le pilotage. Mais finalement je pense que l’entrainement peut aussi se réaliser au travers d’actions lors des opérations réelles. Il y a du grain à moudre de ce côté-là. Cela dit, bien que souvent critique sur les orientations en matière d’équipement et de pilotage MCO, je pense que les ACTEURS DE TERRAIN de terrain de l’armée d’aujourd’hui, qui sont sur les théâtres extérieurs depuis 2008, sont certainement mieux affutés que ceux que j’ai connu dans les années 70/90…. Au combat on apprend de façon plus réaliste dans un camp de Champagne.

    • charly10 dit :

      Relecture :Au combat on apprend de façon plus réaliste QUE dans un camp de Champagne.

  9. OBIOU dit :

    Nous y voilà , en 2018 et 2019 ici même nous en avions parlés. Le problème du financement des OPEX et de l’entrainement .
    Sans développer à l’époque  » tout va bien , passez il y a rien à voir !……
    Le dernier Mirage 2000 qui s’est écrasé avec un équipage confirmé , malheureusement mort qui revenait d’OPEX.
    La conclusion du rapport était un manque d’entrainement.
    Car une armée à besoin d’entrainement , c’est vital pour gagner aux combats , mais c’est surtout vital pour protéger la vie de nos soldats.
    Je suis vraiment en colère contre nos élites qui ont de la peau de saucisson devant les yeux .

  10. Blavan dit :

    Pour ce que nous amène les Opex en matière de reconnaissance, on ferait mieux de rapatrier nos militaires dans l hexagone, où il y a tant à faire dans la sécurité et la santé

    • GHOST dit :

      « Reduire la voile » c´est aussi reduire l´influence de la France au sein de l´UE et de l´ONU.. La France semble avoir besoin des OPEX pour maintenir son rang de grande puissance militaire.
      Sauf si en France, une majorité decide qu´il est temps de reduire la voile.

  11. Polymères dit :

    La réserve de précaution n’est pas spécifique à l’armée de terre, ni même à l’armée en générale, c’est commun à l’ensemble des ministères. Cela fait des années que ça se fait, cette députée semble vouloir vendre une « découverte » lorsqu’elle a mis son nez dans les papiers.
    De la même façon, l’avance remboursable a toujours prévalus, ce n’est pas une magouille financière nouvelle et comme toujours en fin d’année on régularise en faisant le bilan.

    Qu’on soit aussi assez réaliste sur l’année 2020, elle n’est pas et ne sera pas une année budgétairement « normale ». Le COVID aura son impact sur la DTO, l’entraînement des forces, les formations et autres. Les financements liés seront logiquement en baisse et dégageront forcément un excédent que partiellement comblé par l’utilisation des armées en renforts COVID. Ce ne sera pas un choix budgétaire, mais une conséquence contextuelle.

    Concernant le surcoût des opex, il n’est pas nouveau et il n’était nullement caché de la trajectoire financière visant à augmenter l’enveloppe initiale de 450 millions à environ 1.2 milliard en suivant la hausse budgétaire global de 1.7 milliard d’€ par an jusqu’en 2022. Alors oui le surcoût des opex restant doit toujours être soumis à un financement interministériel, mais n’oublions pas que dans cet extra le ministère de la défense a également une part.

    Cette année, avec la crise du COVID et l’endettement massif pour financer les « extras », il n’y aura pas un réel débat, ça va se noyer dedans de toute façon et il ne sera pas non plus retiré les commandes complémentaires en soutien de l’aéronautique du printemps destinés aux armées. Car oui, quitte à parler de dépenses imprévues, prenons aussi en compte celles qui se font au bénéfice des armées, histoire de jouer pleinement la balance pertes/bénéfices.

    Rappelons tout de même les grandes lignes de la LPM et ne faisons pas des conclusions avant l’heure pour trouver des problèmes. Je l’ai moi même expliquer ici plus d’une fois, avant de voir réellement des effets, on va devoir passer une période que je qualifie de « rattrapage » et qui durera jusqu’à 2024-2025. La hausse budgétaire étant échelonnée sur plusieurs années, elle se dilapidera sur différentes enveloppes, que ce soit l’équipement, l’infrastructure, la MCO, la préparation des forces. Le besoin et les manques qui existent depuis de très nombreuses années, ne vont pas se combler d’un coup, d’une année sur l’autre, on est dans une période ou tout se fait encore « bouffer » car on comble des trous et on répare des plaies qu’on ne voulait pas soigner correctement par soucis budgétaires. Ce rattrapage est un moment ou l’on va réduire les manques, années après années, de la même façon qu’on réduit le surcoût des opex et quand il sera fait, on va pouvoir tourner une page, s’enlever des craintes et des épines du pied pour pouvoir avancer.

    On peut comprendre cela ou ne pas le comprendre en continuant à prendre pendant tout ce temps les problèmes budgétaires dans différentes enveloppes en disant  » y a du mieux, mais ce n’est pas toujours bon », ceci chaque année. Pour les politiciens comme spécialistes qui veulent se faire entendre en cherchant des problèmes pour créer des scandales, alors oui, on va traquer les pourcentages et on va chercher les trous qui ne sont pas comblés, ceci encore pendant des années. Pour les autres, qui acceptent de regarder le problème sur une période d’années, vous vous rapprocherez de ma méthode d’analyses qui est aussi celle d’une LPM et non pas d’un bilan comptable annuel d’une base de chiffres qu’on mesure à un instant T.

    Je continue à dire qu’il y a une réelle mauvaise foi dans l’analyse comptable que font beaucoup. Pendant des années, tout le monde réclamait une hausse des budgets militaire, tout le monde râlait (justement et j’en faisais partie) de réelles coupes budgétaires, de réels sacrifices et restructurations. Beaucoup de monde encore aujourd’hui ont la tête dans ces années là, ont les références de ces années là et pensent encore que l’armée reste une variable d’ajustement budgétaire.

    Sauf qu’il faut savoir reconnaitre que les choses ont changées, qu’elles continuent de changer, ceci de manière positive, qu’il convient donc aussi de savoir analyser les armées autrement que sur un aspect négatif. Savoir reconnaitre l’amélioration d’une situation, comme par exemple celle des surcoûts des opex et non pas tirer jusqu’aux derniers millions de différences quand avant on tournait autour de 800 millions. On s’en souvient (en tout cas moi je m’en rappelle), ici et ailleurs, à la première augmentation budgétaire, certains sont allés à la minimiser au maximum, soustrayant l’effort porté à l’enveloppe opex, soustrayant des baisses de budgets passés et j’en passe, même si au final on était encore largement sur une somme positive, pour eux la hausse budgétaire était un « trompe l’oeil », un coup politique, ils ne voulaient pas l’accepter (parfois par opposition politique) ou la comprendre et je me faisais presque insulter quand j’essayais de leur offrir une vision sur plusieurs années. Une vision qu’ils ne veulent pas là non plus accepter, préférant se répéter que ça ne se fera pas, avec leur éternel référence au passé, souhaitant presque chaque année que le gouvernement annonce qu’il ne tiendra pas son objectif de hausse, que l’armée se refasse ponctionner comme avant pour servir de variable d’ajustement budgétaire, tout cela juste pour avoir raison, car leur intérêt pour l’armée se trouve dans les problèmes, leur « expertise » dans le domaine ce sont les « problèmes de l’armée », non aidée par divers journalismes « spécialisés » dans la défense mais qui en fait est spécialisé dans la recherche de problèmes et non dans un réel savoir militaire, ni une mise en valeur de l’armée.
    Savoir faire la différence entre une « baisse » et une moindre hausse, là aussi beaucoup ont du mal. Il y a une juste mesure dans l’analyse, si en fin d’année on remarque qu’il y a 100 millions (j’invente ce chiffre) qui manque à l’appel dans le budget militaire, certains vont dire que le budget des armées baisse, qu’on pousse l’armée à des sacrifices inacceptables et vont faire de cette baisse un cheval de bataille, un scandale. Sauf que dans cette analyse critique, on oublie par exemple qu’en fait, il y a en fait une hausse de 1.7 milliard, cette hausse étant considérée comme « normale » ou « acquise », elle semble moins intéressante à analyser que la baisse de 100 millions. Cette hausse et ses effets seront étrangement toujours ignorées, par contre les 100 millions en baisse, eux, on ne va rien ignorer de leurs effets. C’est là aussi un deux poids deux mesures dans l’analyse générale qui m’agace et que certains ne veulent surtout pas remettre en cause.

    Nos armées reçoivent 1.7 milliard par an pour une LPM qu’on peut qualifier de rattrapage. Il faut bien le comprendre, le budget d’une seule hausse, sur une seule année n’est pas suffisant (ce qui fait dire toujours à certains, aux mêmes que « ça ne suffit pas ») pour régler tous les problèmes, tout ne se règle pas en un an et tout ne peut pas se régler en un an, même si on a l’argent. Les industriels ont leurs limites, la construction de bâtiments à ses limites et l’augmentation capacitaire de nos armées à des limites humaines dans le recrutement et la formation qui rend de toute façon impossible le rêve que certains entretiennent de voir le budget monter en flèche d’une année à l’autre pour régler tous les problèmes. Il y a nécessairement une période à devoir accepter pour régler plus de 20 ans de recherches d’un modèle d’armée adapté à un budget et à une ressource humaine limité par le recrutement.

    Le modèle actuel on doit le tenir et on doit arriver à le financer et le renouveler par ses équipements. Ceci est largement faisable et plus d’une fois, je l’ai écris ici, on risquerait d’arriver rapidement (vers 2028) vers une situation ou l’on a un excédent budgétaire dans les armées qui permettra de faire plus. Car pour qui sait regarder la perspective 2030, on remarquera qu’il n’y aura plus beaucoup de matériels à remplacer, que ce ne sera pas avant 2040 que l’on entrera dans une nouvelle phase de renouvellement des matériels de la génération 2000-2010 (Tigre VBCI, Leclerc, CDG par exemple). Cela peut paraitre insensé quand aujourd’hui on constate les manques et les besoins, mais ça risque bien d’arriver.

    • Frede6 dit :

      Analyse certe un peu longue pour un forum mais bien écrite.
      A mon avis il y a rien ajouter, les problématiques de l’annuité budgétaire et la soutenabilité de l’augmentation ďes ressources sont très bien décrites. Bravo.
      note: attention à l’égo tout de même, il pollue votre brillante analyse 😉

    • Lassithi dit :

      @ Polymère
      Allez expliquer tout ça aux biffins en opération, qui contrairement à vos souhaits ne sont pas des robots dénués de toute pensée.

  12. Félix GARCIA dit :

    « l’armée de Terre est obligée de restreindre sa préparation opérationnelle, qui reste la « seule variable d’ajustement budgétaire » ou de renoncer à des des opérations de régénération de matériels, ce qui, souligne-t-elle, « revient in fine au même. » »
    Un monde de fous !
    Dans tous les domaines …

    Même au milieu des ruines et sous les bombardements ils insisteraient pour que l’on respecte les « Gestes Barrières », les « GOPE », « la compétitivité », la « décarbonation » et « l’inclusivité » !
    On peut pas être taré à ce point quand même ?!?!
    Beh si ! Suffit de voir ce qui se passe partout !

    Louis FOUCHE – Médecin Anesthésiste-Réanimateur à l’hôpital de la Conception (APHM)
    https://www.youtube.com/watch?v=hPL7AngeVw4

    Le monde entier « foutu », et ça, sans armée !
    Seulement une myriade de technocrates, corrompus, traitres et laquais placés aux bons endroits …

    « One good penetration and you can move the world » (de mémoire)
    James Jesus ANGLETON (qui savait de quoi il parlait … voir le documentaire  » Sacrificing Liberty » de TRUHISTORY / TRUNEWS)

    « Le Choix de la Défaite » comme le titrait Annie LACROIX-RIZ …
    Et le plus sidérant quand on regarde nos politiciens à la sortie de la réunion d’hier … ou sur les plateaux télés … c’est qu’ils ont rien compris ! Ou alors, s’ils ont compris, ils n’en font pas la démonstration !
    C’est « l’Histoire » qui est « En Marche » et certains n’ont pas l’air de s’en rendre compte …

    Qui est rassuré sur la capacité de notre président à prendre les « bonnes décisions » en cas de guerre ouverte, avec la Turquie par exemple ?
    Ou en cas de guerre civile, comme on l’entend plus souvent dire ces derniers jours ?
    Parce-que si on reproduit le schéma du « CoViD », c’est à dire écarter et diffamer les gens compétents, voir les empêcher d’agir … beh personnellement j’ai pas confiance …

    « Et à la fin c’est BlackWater … »
    Paris : aux Olympiades, les riverains prêts à payer des vigiles privés pour assureur leur sécurité… “Les délinquants sont là du matin au soir, ils sont chez eux”
    https://www.fdesouche.com/2020/10/27/paris-13e-arr-aux-olympiades-les-riverains-prets-a-payer-des-vigiles-prives-pour-enrayer-linsecurite-les-delinquants-sont-la-du-matin-au-soir-ils-sont-chez-eux/

    MAIS PAYEZ VOS IMPÔTS ! ET VOTEZ !

    Cordialement,
    Félix GARCIA

    • sonata dit :

      Quand on voit le nombre de conneries proférées par Louis Fouche….

      • Félix GARCIA dit :

        Pardon ?
        Pouvez-vous prendre le temps de développer ?

      • Félix GARCIA dit :

        Réanimation et COVID – quelques points saillants !
        https://www.youtube.com/watch?v=r1hOyShXHak

        Là, il parle de son métier, de son expérience, notamment sur les patients « CoViD », pendant 28 minutes.
        Je vous en prie : où et quand dit-il n’importe quoi ? qu’est-ce qui est faux ?

        Donc, dans son intervention d’environ 3 minutes chez Morandini sur CNEWS, qu’est-ce qui est injustifié dans ses propos ?

        • Félix GARCIA dit :

          Là aussi d’ailleurs il parle de son boulot, mais une heure :
          Les coulisses de la réa à Marseille
          https://www.youtube.com/watch?v=nRMy51bN8CQ

          On apprend plus de choses qu’en 6 mois de médias privés et publics … et pourtant … comme l’a bien dit Emmanuel MACRON lors de sa dernière allocution, c’est « Un jour sans fin » sur ce sujet …
          Et pourtant, c’est pas le premier anesthésiste-réanimateur à s’exprimer …

          Je vous en prie donc : qu’a t-il dit qui lui vaille votre courroux ?

    • Félix GARCIA dit :

      Fabrice Di Vizio
      @DIVIZIO1
      Le cfinmt se profile mais la rtu du hcq est refusée ! A quoi joue lansm ? @raoult_didier
      que j’ai eu longuement au téléphone s’indigne de cette décision et a mandaté mon cabinet pour demander compte à @ansm
      . annonces à venir demain matin. Honoré de la confiance témoignée.
      https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1321489420772646912

      • Félix GARCIA dit :

        [EXCLU] Didier Raoult va porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui contre l’ANSM
        https://www.youtube.com/watch?v=80WPki6GtmA

        C’est « La Horde du ContreVent » ! En avant vers l’extrême amont ! « Contre mon Golgoth ! Contre ! »
        La Rêve-Volte ! Le chat pas-chat non-chat-lent chat-loupe à chat-que charme. Cabriole mon Caracole ! ^^

        GoGo Penguin – Branches Break (Radio Edit)
        https://www.youtube.com/watch?v=2Nrjh2cqOvw

        Vive la France !

        • Félix GARCIA dit :

          Fabrice Di Vizio
          @DIVIZIO1
          Depuis ce matin je reçois des dizaines de mails de médecins qui veulent rejoindre le professeur Raoult pour déposer plainte contre lAnsm et l’assurent de son soutien !
          https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1321845456419332101

          Se rappeler que c’est l’homme qui a obtenu de la Cour de Justice de la République que celle-ci procède à des perquisitions dans les bureaux des ministres.
          Si la plainte est considérée comme fondée, et que la Cour fait preuve d’une célérité comparable dans cette affaire, j’en serai ravi !

          Vive la France !

  13. Hkoj dit :

    Y a pas que le budget qui pause problème.
    Ancien cds en régiment d’infanterie je m’était vu refusé des séances de tir à l’époque parce que le capitaine estimait que « c’était pas le sujet du moment ».

    On reparlera du budget quand l’économie française commencera vraiment a s’effondrer entre défaut d’approvisionnement pétrolier, dette privée abyssale et chômage de masse pour cause de confinement.

  14. Paul Bismuth dit :

    Les couts du maintien en conditions opérationnelles explosent avec du matériel hors d’âge et du tout technologique:
    https://forcesoperations.com/vers-une-explosion-des-couts-du-mco-terrestre/

  15. Jean claude dit :

    Vous portez bien votre nom!
    Il y’a même une faute d’orthographe c’est pas basdegame plutôt.
    Le sujet traite des crédits OPEX, pas de la politique de la France et surtout celle du RN!