L’administration américaine autorise la vente de 400 missiles anti-navires Harpoon à Taïwan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Can US arms sales to Taiwan be curbed? Yes and undoubtedly: Global Times editorial
    https://www.globaltimes.cn/content/1204850.shtml

    Sans aucun doute …

    • StephaneR dit :

      Mouarf !!! La source bien réchauffée du PC chinois.

    • Ératosthène dit :

      @Félix Garcia dans le rôle du désinformateur chinois, citant un article chinois ?
      C’est bon à savoir pour l’avenir.

    • Thaurac dit :

      Un cri d’impuissance, « des armes offensives » comme si Taiwan voulait envahir la chine.
      Par contre ,une menace sur les représentants américains qui se rendraient à Taiwan, mauvais pour la chine, de plus, il semble ainsi que tout leur effort soient réduits à néant avec cette formidable défense taiwanaise.

      • Félix GARCIA dit :

        Je suis bien d’accord, une vraie forteresse. D’autant que la Corée du Sud et le Japon n’en resteraient pas, à mon humble avis, à de simples protestations … c’est d’ailleurs le but recherché il me semble.
        Que le trio « Corée du Sud / Japon / Taïwan » soit assez solide pour dissuader la Chine de toute aventurisme exagéré …
        Ou du moins, que celui-ci puisse supporter un « choc conventionnel ».
        Si s’ajoute à cette première ligne une montée en puissance du Vietnam, des Philippines etc … ça parait compliqué pour la Chine de développer une « stratégie navale de domination ». Avec la « forteresse Australie » en seconde ligne, protégée par cette première ligne … le volet maritime me parait très compliqué à négocier pour la Chine.

        Malgré le fait que la Chine ait déjà bien « fortifié » la zone maritime qu’elle convoite :

        All war is about terrain and resources – these are the raw materials of power.
        And when multiple entities decide they MUST control a certain place or asset, conflict is inevitable.
        One such place is the South China Sea.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195465368309059584

        A Ticonderoga-class cruiser or Los Angeles-class submarine armed with Block III Tomahawks has an effective strike range of more than 1600 km.
        At that range, the Chinese mainland is reachable from nearly anywhere in the SCS.
        The defensive bubble must be pushed out further.
        Recognizing this, in 2017 China began installing advanced A2/AD (anti-access/area denial) surface-to-air missile batteries on several of their SCS island claims.
        This map shows the effective range of the batteries for the known SAM assets on the islands.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195465490728177665

        But…

        While a conventional warhead on the DF-26 would do massive damage to a ship or ground installation, the missile is also reputed to be nuclear-capable.
        This has earned the DF-26 the nickname « Guam Killer ».
        And if Guam isn’t safe, the entire SE Asia theater isn’t.
        https://twitter.com/man_integrated/status/1195467235567001600

        Et là on voit bien les enjeux et l’importance du « pivot vers le Pacifique » de la stratégie américaine.
        Et le fait d’être agressif dans son positionnement.

        D’autant plus que l’Inde, si celle-ci se met résolument en travers de son chemin, entravera complètement toute velléité de domination terrestre ou maritime sur sa façade Ouest.
        India, US sign intel-sharing agreement amid tension with neighboring China
        https://www.defensenews.com/space/2020/10/28/india-us-sign-intel-sharing-agreement-amid-tension-with-neighboring-china/

        La Chine aura beau menacer ses voisins du feu nucléaire au travers de la Corée du Nord, il me semble que cela n’impressionnera pas grand monde à l’avenir. Car c’est une invitation à l’Amérique pour que celle-ci place ses lanceurs de missiles sur les territoires qui en feraient la demande.
        Un peu comme on le voit en ce moment à Taïwan.
        Ou comme ils s’apprêtent à le faire en Europe à nouveau.

        Je trouve la stratégie américaine parfaite pour tout dire.
        Et je ne crois pas une seconde le discours qui dit : « les américains ne savent plus gagner la guerre », « ils font n’importe quoi et courent partout comme des poulets sans têtes » etc …

        Et au vu de la situation interne en Chine … je ne suis pas sur qu’ils fassent autre chose qu’aboyer …
        J’ai d’ailleurs trouvé la raison pour laquelle tant de constructions ne tiennent pas debout en Chine :
        Harry Chen PhD
        @HarryChenPhD1
        Made in #China
        https://twitter.com/HarryChenPhD1/status/1317797113271586819

        Et pour rire :
        https://twitter.com/PhdParody/status/1301963164486184962

        Malgré :
        EXCLUSIVE: Hunter Biden Audio Confesses Partnership With China ‘Spy Chief’… Joe Biden Named as Criminal Case Witness
        https://thenationalpulse.com/exclusive/biden-recording-spy-chief-and-sdny/

        Cordialement,
        Félix GARCIA

  2. Grrrr dit :

    La question étant de savoir quand ces matériels seront livrés ?
    j’ai lu un article l’autre jour qui estimait que les chinois auraient une fenêtre de tir au tout début de la présidence Biden (si il gagne evidemment) qu’ils considèrent comme un mou du genou.

  3. mich dit :

    Normalement pas un souci pour la Chine , ce n ‘est pas un vieux missile subsonique qui va lui faire peur ! elle va donc rester zen si je ne me trompe pas .

    • 에르메스 dit :

      Vous croyez que les Harpoons/Exocet & autres joyeusetés qui te foncent dessus radada ne représentent aucune menace ?
      Surtout dans le détroit où les distances d’engagement sont loin de permettre l’alerte avancée…
      .
      Mais vous vous fourrez le doigt dans l’oeil…
      .
      C’est dingue comme la propagande à pu dévorer le cerveau de certains, ou alors c’est volontaire, je ne sais pas.

      • mich dit :

        C ‘est dingue comme vous ne savez pas comprendre un petit post avec un « ! » , je connais assez bien les performances des missiles mer mer ,rassurez vous sur mon cerveau !

    • Thaurac dit :

      Vous rigolez, si la chine gueule , c’est que ça réduit ses plans à zéro, vu le nombre de missiles (donc certains sur porteurs, difficile à trouver), roquettes guidées..etc, il y a de quoi couler plusieurs fois une flotte d’invasion!
      quand ils seront livrés adieu les rêves de la Chine.
      qu’ils se souvienne de l’Angleterre isolée et des rêves d’Hitler, réduits à néant.

    • MajorTom dit :

      Bonjour, pas de souci pour la Chine elle-même mais en revanche dans le cadre d’une opération amphibie majeure sur Taiwan cela complique sérieusement l’utilisation de navires marchands pour transporter troupes et véhicules, surtout avec des lanceurs mobiles. Voir cet article https://www.areion24.news/2020/10/02/la-quatrieme-marine-chinoise-la-flotte-marchande-de-pekin/

    • mich dit :

      Bonsoir , 에르메스 , Thaurac et MajorTom , visiblement vous ne comprenez pas le second degré !!

      • 에르메스 dit :

        Si tel est le cas, je m’en excuse !
        .
        Il faut admettre que le second degrés est bien plus compliqué à faire passer à l’écrit, en particulier avec la quantité de commentaires auquel on peut avoir droit sur Opex360 (ou ‘ailleurs d’ailleurs) qu’on aimerait bien prendre pour du second degrés…

        • mich dit :

          Bonjour , merci pour votre commentaire ,et c ‘est vrai que je ne rédige pas forcement très bien , pour être plus clair ,non je ne crois pas que 400 missiles harpoon qui attendrait un possible débarquement Chinois les fasse beaucoup rire .

  4. Meiji dit :

    Quand est il de l’efficacité de ces missiles si les Chinois font le même brouillage que les Russes sur le guidage GPS ?

    En tout cas un bon point pour Taiwan, mais il ne faudrait pas que les Chinois envahissent réellement l’île sinon tout le savoir faire US serait décorté et copié.

    • Stoltenberg dit :

      Le GPS Block III est résistant à ces attaques. Les Harpoon combinent les systèmes GPS/INS depuis Block II. Techniquement, un missile antinavire qui reste bas sera hors de la portée de ces systèmes à une distance suffisamment grande (derrière l’horizon radio du système de brouillage), après on peut estimer que le couplage INS/radar actif suffit. Le déploiement des systèmes de brouillage russes n’a empêché ni les Occidentaux, ni les Israéliens de mener des attaques sur le sol syrien avec 100% de succès. Donc, soit les Russes sont restés muets comme une carpe face à nos missiles, soit leurs systèmes n’ont tout simplement pas fonctionné (apparemment ils fonctionnent contre les drones bricolés de l’ISIS, c’est déjà ça).

    • Thaurac dit :

      Si ma tante en avait , ça serait mon oncle!
      Et les Taiwanais peuvent brouiller les missiles chinois…faut toujours penser l’inverse..

    • vachefolle dit :

      c’est pas la meme chose de faire un brouillage GPS sur un drone a qq Keuros et un missile qui dans tous les cas dispose d’une centrale inertielle a l’ancienne.

      « mais il ne faudrait pas que les Chinois envahissent réellement l’île sinon tout le savoir faire US serait décorté et copié. »
      La on est deja a la fin du scénario. Normalement les missiles ont deja servi.

    • Rémi Mondine dit :

      Désolé quel est le lien entre le Harpon et le GPS?
      D#après Wiki: Le Harpoon utilise un guidage radar actif

      • Stoltenberg dit :

        En phase finale. Le radar embarqué sur un tel missile ne put pas être suffisamment puissant pour voir très loin. Sinon, il utilise le tandem traditionnel et éprouvé GPS/INS. Cela garantit l’efficacité, ainsi que la furtivité au missile.

      • Cricetus dit :

        Le missile peut suivre une trajectoire complexe avec plusieurs changement de direction avant d’allumer son radar et de passer en mode actif. Cela permet au missile, contrairement aux premières versions, d’effectuer des attaques dans des mers plutôt fermée en évitant les montagnes et les île (cf l’illustration publicitaire de l’article). D’autre part cela perturbe la défense car l’attaque peut venir de tout les cotés.

  5. anatide dit :

    tic tac tic tac

  6. Le sicaire dit :

    Ça prouve quoi ? Le Global Times est un journal inféodé au Parti communiste chinois.

    • Félix GARCIA dit :

      Bah rien si ce n’est que le PCC est pas content, et que, comme le dit Thaurac, ceux-ci s’expriment par « ce cri d’impuissance ».
      Si on s’en tient à cet éditorial du Global Times, les américains adoptent la bonne stratégie : forcer le PCC au feu nucléaire, donc les « contenir dans tous les scénarios conventionnels ».
      Et que comme je le disais (sur le ton de l’ironie, du sarcasme, que j’ai essayé d’exprimer par « les 3 p’tits points : … ») je doutes de leur capacité à mettre ces menaces à exécution.

    • Thaurac dit :

      Traduisez le, que des ris d’orfraies, car ça les emmerde grave!
      Il y a aussi des menaces directes sur des personnalités us si elles viennent à Taiwan

  7. Prof de physique dit :

    Dommage que Taïwan n’ai pas acheté un bon lot de Rafales.

    • VonBulot dit :

      Un bon retrofit des 2000-5 avec update radar, guerre elec et mica NG pourrait déjà faire bien mal aux chinois.

    • ALAIN dit :

      Prof de physique
      Pour cela il faut un gouvernement avec du courage et de la volonté pour approuvé la vente, cela n’existe pas en France ni en Europe actuellement.
      Ensemble en sera plus fort, disait les politiciens pour justifier la création de l’union Européenne, et aujourd’hui, l’Europe et a genoux devant le vizir Turc, alors imaginé face a la Chine, a Bruxelles ils font dans le pantalon rien que d’y pensé…..

      • 에르메스 dit :

        Rien ne garantit que l’on prendrait le risque de vendre des Rafales à Taïwan non plus.
        C’est comme les F35’s, les enjeux en cas de prise de Taïwan sont assez important, et le Rafale a son lot de technos à garder…

    • vachefolle dit :

      Deja vendons 36 rafales de plus a l’Inde.
      D’un point de vue diplomatique seul les US peuvent se permettre d’aider frontalement Taiwan.
      Mais aider l’Inde participe au confinement général de la Chine

  8. ULYSSE dit :

    400! Ca va faire réfléchir la RCP.
    Guerre de missiles en perspectives , préfiguration des guerres modernes.
    Tous aux abris !
    Tiens donc, il faudrait peut être réfléchir au durcissement de nos bases et centres névralgiques.

    • Phytostar dit :

      Incompétent.

    • twouan dit :

      A mon avis, c est loin d être impressionnant. Surtout vu la portée.
      Il manque un zero.

      Ils vont mettre plein de SAM sur la cote, vider les civils des 50 premiers km, un avion pour surveiller la zone et envoyer de vieux bateaux avec mini equipage pour déclencher les tirs.
      En 5 jours, Taiwan a plus un missile et les chinois ont plein potentiel.
      La qualité c est bien, le nombre aussi.

      • 에르메스 dit :

        La portée ?
        Le détroit de Taïwan c’est 180km de large, donc les missiles ont de quoi faire l’aller-retour.
        Et sur la face Est, on change de musique puisque ça impliquerait d’exposer la force d’invasion à la flotte US voir US-Asie(alliés).
        Car rien ne dit que le Japon ne profiterait pas de l’occasion pour frapper la Chine, même si on peut légitimement en douter.
        .
        C’est aussi comme ça qu’on voit les analystes expert d’opex360…

      • Chef Chaudard dit :

        J’ai pas bien compris ce que vous voulez dire.
        « Ils vont mettre plein de SAM sur la côte… » J’imagine que vous parlez des Chinois? Pourquoi faire? ça protègera pas les navires d’invasion des Harpoons…
        « …et envoyer de vieux bateaux avec mini équipage pour déclencher les tirs ». Ils vont débarquer à Taiwan avec de vieux navires et une poignée de marins? Vous croyez que ça va marcher? Et que les Taiwanais ne sauront pas faire la différence entre un vieux chalutier et un LCT? Ils ont déjà des moyens d’observation et pourront probablement disposer des images satellites des Américains.

      • Thaurac dit :

        Dans l’hypothèse facile qu’il y a que les chinois capables de penser 😉 vous me faites bien rire

  9. Math dit :

    Maintenant, ils ont intérêt à aller vite pour les livraisons, car on entre droit vers un chemin de confrontation. Les annonces vont rapidement devenir moins importantes que les faits. Les questions de timing vont devenir cruciales. Se renforcer encore et encore ou frapper maintenant avant que l’autre ai pu améliorer sa situation… Pas bon tout ça…

  10. Le Suren dit :

    « Ce qui s’est traduit par l’annonce de sanctions à l’endroit de la division « défense » de Boeing, de Lockheed-Martin et de Raytheon. » Quelles sanctions ? Les firmes américaines travaillent encore avec la Chine ? Un peu curieux quand même alors que la Chine et les USA sont en oppositions.

    • Thaurac dit :

      Oui c’est d’un comique (a)sinesque mais pas étonnant, vu qu’ils copient tout, ils en arrivent aussi à copier les postures occidentales, pathétique!

    • Fred dit :

      Privés de Rāmen sur les lignes intérieures chinoises ;o)

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ce qui s’est traduit par l’annonce de sanctions à l’endroit de la division « défense » de Boeing, de Lockheed-Martin et de Raytheon.  » Peut être que Lockheed-Martin voulait placer le F35! Finauds les Chinois, sous couvert de mésentente voire de confrontation larvée avec les U.S. cela leur évite d’acheter la « pépite » de L.M.!

  11. Lagaffe dit :

    Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan nous apprend que les systèmes anti-aériens russes achetés par l’Arménie sont totalement inefficaces contre les drones turcs et israéliens, mêmes ceux soi-disant spécialisés anti-drones !
    https://fr.news.yahoo.com/haut-karabakh-lazerba%C3%AFdjan-proc%C3%A8de-%C3%A0-221945017.html
    Il ne faut donc pas tout miser sur la défense par missiles…

  12. Biskotto dit :

    400 !
    Ce n’est pas rien !
    Mais en face ils ont une marine > marine US
    + une courte élongation donc pas de souci de RVT.
    Une longueur de côtes permettant un angle d’attaque très important.
    Du missile balistique en veux-tu en voilà…

    Donc 400 missiles tirés dans le vent sous la pression ???

    • Thaurac dit :

      Ils ne tireront pas les missiles à tort et à travers, et la chine pour avoir Taiwan doit mettre les pieds dessus , et c’est pas gagné
      Taiwan à aussi des abris , peut laisser passer l’orage pour riposter, et même au sol (s’ils y arrivent) ils seront attendu, secteur piégé, bref depuis longtemps le coté passif est prêt…

    • Pravda dit :

      En quoi la marine chinoise est-elle supérieure à la marine US?? Si c’est un raisonnement en fonction du tonnage uniquement, c’est à l’image de votre pseudo… les muscles c’est bien, le savoir faire, l’expérience en plus des muscles c’est mieux. Je pourrais aussi ajouter que contrairement aux chinois, les US ne seront pas seuls en cas de conflit.

      • Cricetus dit :

        +1
        Et la marine américaine ne sera pas coincé, elle, dans une mer fermée, paradis des missiles….

  13. Patton boy dit :

    Ce n’est pas le commandant Massoud qui disait: Un Stinger et un Coran pour vaincre l’ennemi ?

  14. Bob dit :

    C’est une bonne nouvelle pour Taïwan mais est-ce tenable financièrement sur plusieurs années pour une petite nation comme eux? Cela coûte très cher de maintenir tout ce matériel. Déjà que faire décoller les avions à tout bout de champ coûte plusieurs centaines de millions par an sans parler de l’usure.
    Que fera Taïwan en cas de blocus naval? Utiliser les missiles en premier? Je ne pense pas. Est-ce que cela va dissuader le PCC? Biensûr que non.
    Sans parler de la pléthore d’espions hans au service du PCC qui se feront un malin plaisir à copier le savoir technologique, tactique et opérationnel US.

    • 에르메스 dit :

      C’est le même principe que de la dissuasion nucléaire.
      .
      Rendre toute opération tellement coûteuse que le jeu n’en vaudrait pas la chandelle.
      .
      Et les coûts que vous soulignez démontre à quel point Taïwan est déterminé à conserver son indépendance.

    • Thaurac dit :

      Dés le blocus, si embargo sur les produits ,quand la chine n’aura que l’afrique noire pour vendre sa quincaillerie, le problème économique intérieur sera déjà plus qu’énorme…

    • Pravda dit :

      https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20101111.RUE9387/le-niveau-de-vie-a-taiwan-depasse-celui-du-japon.html
      Ne vous inquiétez pas trop pour Taïwan, ils vivent mieux que beaucoup, et que la quasi totalité des chinois (hormis les quelques millions d’oligarques du parti)

    • Vinz dit :

      « est-ce tenable financièrement sur plusieurs années pour une petite nation comme eux?  »

      Bah oui c’est carrément tenable. On parle de Taïwan, pas de la Mozambique.

    • Cricetus dit :

      « Cela coûte très cher de maintenir tout ce matériel.  »
      Moins cher que le matériel que ça peut couler.
      « Que fera Taïwan en cas de blocus naval? »
      Si Taïwan est persuadée qu’elle joue sa survie la guerre sera une option admissible.

  15. Yallingup dit :

    Ça fait combien de décennies que la Chine provoque Taïwan ?
    Et les Chinois ne sont toujours pas passés à l’offensive ?
    Le feront-ils un jour, ou cherchent-ils simplement à ruiner Taïwan par ses dépenses militaires, genre « Guerre des étoiles » des USA au mi-temps des années 80 ?

  16. Vinz dit :

    « Outre les missiles AGM-84 SLAM ER,108 chars M1A2 Abrams. »

    Ah ben il était temps qu’ils mettent à la ferraille leurs antiques hybrides M48/M60.

  17. Wagdoox dit :

    La chine doit reprendre Taïwan pour rompre la stratégie de containment us. Inversement les usa ne peuvent pas laisser faire. Si la chine se send suffisamment forte pour elle passera à l’action.
    La chine veut 455 navires, la réponse 400 missiles anti navires. Les usa peuvent faire une grosse réduction dessus tellement ça pourrait sauver des vies.

    • Félix GARCIA dit :

      ^^

    • 에르메스 dit :

      Réduction ?
      Si la Chine continue d’augmenter la pression, ça ne sera pas une réduction mais un don pour transformer Taïwan en forteresse…
      Rien qu’en destockant des missiles « périmé » non neutralisé qui même s’ils ont un taux d’échec supérieur peuvent servir à la saturation…
      .
      Je ne serais pas étonné qu’on retrouve des armes des stocks européens sur le sol Taïwanais si la situation venait à empirer.

  18. Plusdepognon dit :

    Dans cette partie du monde, la France a beaucoup à perdre, et pour ce faire les USA comme la Chine ne seraient pas mécontents.

    Au grand désespoir de certains, le deuxième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie a vu la victoire du « Non ».

    Pourtant tout a été fait pour déstabiliser la situation du financement ahurissant des indépendantistes aux déclarations apocalyptiques au dernier moment avant le vote sur le devenir de la troisième mine de nickel mondiale :
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/15/nouvelle-caledonie-l-avenir-de-la-mine-de-nickel-de-vale-goro-aura-un-impact-sur-le-resultat-du-vote_6052280_3232.html

    Troisième cartouche en 2022, on peut continuer à voter jusqu’à ce que les « indépendantistes » l’emportent et aillent trouver leurs maîtres :
    https://infoguerre.fr/2020/10/question-de-lindependance-nouvelle-caledonie-nouvelle-porte-dentree-chine-pacifique-sud/

  19. Plusdepognon dit :

    La puissance de la Chine peut se mesurer par l’inaction totale des pays européens au sujet de Taïwan :
    https://www.meta-defense.fr/2020/10/27/lile-de-taiwan-va-t-elle-devoir-se-transformer-en-forteresse/

  20. Henry dit :

    Si la Chine impose la dictature du PCC à une petite démocratie inoffensive comme Taiwan par pur ubris nationaliste elle achèvera de dilapider le dernier reste de capital sympathie que Xi JIn Pin a déjà quasi détruit par sa diplomatie étrange entre affairisme et menaces. La Chine deviendra définitivement le nouveau « grand méchant » comme naguère l’URSS avec qui il deviendra honteux voir illégal de commercer ou d’investir. La Chine captera certes quelques états « rebelle » avec qui échanger comme l’Iran, le Venezuela, voir qques Etats africain ou importer du boeuf Brésilien. Même si d’un point de vue militaire elle pourrai envahir Taiwan, elle ne pourra contrôler les mers mais surtout si une entreprise est mise en demeure de choisir entre aller en Chine et l’ accès au système bancaire et des poursuites aux US ..le choix est fait. Ce sera en effet un grand retour vers une Chine continentale et autarcique et un monde coupé en deux. je vois mal LVMH se vanter de vendre ses sacs, Apple faire fabriquer ces Iphone, l’Australie envoyer son charbon, Airbus investir dans une usine et Gap importer ses fringue avec un pays qui aura reduit en cendre une petite démocratie, tué toute son élite politique et intellectuel et imposé une loi martiale à la population contre son gré. Le cynisme des affaire à des limites. La Chine se coupera du monde et un embargo de fait s’établirait car le détroit de Formose miné devient un lieu d’échange de missiles entre avions, frégates et sous marin et quel assureur accepterais de prendre en charge des cargos à destination de Shanghai. D’autant que l’élimination de la Chine comme concurrent arrangerai les affaires de pas mal de monde… D’ailleurs le PCC en a conscience car 20e congrès semble fixer pour objectif une forme de découplage de l’économie avec le monde