L’Azerbaïdjan affirme avoir frappé des sites de lancement de missiles en territoire arménien

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. Thaurac dit :

    Si poutine tient parole, là il doit intervenir militairement, la situation est très claire puisque l’agresseur l’a même avoué, allons voyons si cojones ou pas..

    • Patrick dit :

      La c’ést une defense et pas une attaque, ces missiles sont tirés aveuglement et avec préméditation sur des civils.
      Cf ganja.

      • Thaurac dit :

        ..que dit l’agresseur, c’est pas parole d’évangile entre lui et la turquie faut pas s’attendre à yune réunion de cerveaux !

    • Stoltenberg dit :

      Je ne crois pas qu’il va faire quoi que ce soit. L’Arménie s’est montrée beaucoup plus forte et autonome que ce que je pensais au début – ils ont effectivement stoppé l’avancée turco-azérie en leur infligeant des pertes infiniment disproportionnées aux gains territoriaux modestes. Tout semble indiquer que Bakou est désormais en position de sonner la victoire après avoir capturé quelques villages inhabités et Erdogan se redirige vers l’ouest (Médor, Libye). Quant à Poutine, il n’a pas réussi à introduire ses forces dans le Haut Karabakh car les Arméniens ont tenu. Il ne veut surtout pas s’impliquer dans un nouveau conflit, surtout étant donné que l’économie est en très mauvaise condition et qu’il est déjà engagé en Biélorussie et en Ukraine. Il convient également de noter qu’il n’existe aucune route de communication vers l’Arménie qu’il pourrait exploiter.

      • Reflex75 dit :

        Les russes sont déjà sur place dans leur grande base de Gyumri où sont stationnés des milliers de soldats et équipements qui attendent le feu vert.

        • Stoltenberg dit :

          Ils sont totalement isolés de leur pays. L’Iran n’est pas un pays sûr pour assurer une logistique correcte. Une armée sans approvisionnement ne peut pas rester efficace pendant longtemps. Leur présence est par conséquent purement symbolique et dissuasive.

          • dolgan dit :

            On est pas en train de parler de troupes assiégées à 2000 km de la mère patrie. Si ça partait en sucette totale, le front principal serait Dagestan/Azerbaidjan, les troupes en arménie n’ayant qu’à tenir jusqu’à la capitulation des Azéris.

          • Ion 5 dit :

            @Sto
            Qu’est-ce qui vous fait dire que l’Iran n’est pas un pays sûr (pour la logistique russe)?

          • Stoltenberg dit :

            dolgan : Si la Russie s’implique contre l’Azerbaïdjan, alors il faudrait s’attendre à ce que la Turquie entre dans le conflit d’une manière beaucoup plus directe, avec leur artillerie, aviation et autres moyens. Dans ce cas, les Russes seraient dans une situation plus que fragile.
            .
            Ion 5 : Jusqu’à 25% d’habitants de l’Iran sont des Azéris – notamment les habitants des régions par lesquelles il faut passer pour arriver en Arménie. Il y a donc un risque de sabotage sérieux pour celui qui voudrait emprunter cette voie pour aider l’Arménie et un risque de sécession pour Téhéran.

          • Ion 5 dit :

            @Sto
            1) Vous les tenez d’où les 25%?
            2) Il y a quoi comme pays sûr dans le coin pour la logistique russe? Française?

          • Ion 5 dit :

            « Si la Russie s’implique contre l’Azerbaïdjan, alors il faudrait s’attendre à ce que la Turquie entre dans le conflit d’une manière beaucoup plus directe, avec leur artillerie, aviation et autres moyens.  »
            ils vont la faire rentrer par ou, leur artillerie, leur aviation, et leurs autres moyens?

          • Stoltenberg dit :

            Ion 5:
            1)
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Az%C3%A9ris_d%27Iran
            « Les Azéris sont le deuxième groupe ethnique le plus important en Iran après les Persans. Selon diverses estimations, leur nombre en Iran varierait entre 16 et 25 % de la population iranienne (soit entre 12 700 000/15 000 000 (selon les estimations de la CIA et du gouvernement iranien dans le second cas) et 30 000 000 (selon les estimations des nationalistes azéris) de personnes en 2013). »
            .
            2) La Géorgie pour la France. Pour la Russie – rien.
            .
            « ils vont la faire rentrer par ou, leur artillerie, leur aviation, et leurs autres moyens? »
            .
            Soit par la Géorgie qui va probablement les soutenir dans un conflit contre la Russie, soit par le territoire arménien s’ils arrivent à gagner rapidement la supériorité aérienne.

      • Ah Ca ! dit :

        @Stoltenberg

        Vous dites… « économie est en très mauvaise condition » Vous parlez de quelle économie ? Française je pense ?

        Quant à l’économie de la Russie, que pensez vous de 12 ou 15% de dette par rapport à son PIB? Avec un Gasprom qui est une imprimerie à liquidité…. Est-ce cela que vous appelez une économie en faillite ?

        Une économie en faillite est une économie hyper-endettée à l’exemple de celle de la France à 120% d’endettement. Endettement qui va continuer à croitre exponentiellement vers sa limite, telles que celles des États-Unis, Grèce, Espagne, Italie, etc… (l’allemande aussi mais pour d’autres raisons)…

        Au passage ce soir dans son interview, le vendeur de voitures d’occasion M. E Macron vient d’en sonner son glas. Quel CON ! (argument valide, l’argument tel qu’il est construit ce n’est pas un ad hominem)

        • Lechavenois dit :

          Ah Ca !
          .
          « ……ue pensez vous de 12 ou 15% de dette par rapport à son PIB? Avec un….. »
          .
          Pour la Russie, c’est extrêmement compliqué d’un point de vue économique, ce qui peut empêcher Poutine à intervenir militairement.
          .
          Ci dessous d’un extrait sur un éclaircissements de la situation financière de la Russie aujourd’hui, je vous invite à suivre le lien en fin de post :
          .

          « …………. Comme l’ensemble des économies du monde, l’économie russe est soumise aux contraintes sanitaires.

          Mais les difficultés économiques sont amplifiées en Russie par la part des ressources énergétiques dans l’économie. La stabilisation des prix du pétrole s’est produite grâce à une réduction des volumes de production (plus de 10%). La Russie doit donc faire face simultanément à une baisse de production et à une baisse des prix. Si le prix moyen de 2020 se situe autour de 40 dollars, celui de 2019 a été de 65 dollars, soit une baisse proche de 40%!

          L’addition de ces 2 baisses, volume et prix, conduit à une diminution de 50% des revenus pétroliers russes, par rapport à 2019, et son corollaire vis-à-vis du budget de l’Etat. L’impact cumulé de la baisse d’activité liée au Covid-19, et la disparition de 50% des revenus pétroliers, nécessitait la mise en place de décisions macro-économiques. Tel fut le sens des décisions d’intervenir sur les taux bancaires, et donc d’abaisser le taux de la Banque centrale.

          Depuis le taux record de 2015, Moscou avait entamé une décrue régulière, mais, il y a un an, au 1er septembre 2019, le taux directeur était encore à 7,25%, soit bien au-dessus des taux des pays occidentaux (de 0 à 1%) et aussi très supérieur à celui de tous les autres pays dits BRICS (de 2% à 4%). Au dernier trimestre 2019, cette baisse s’est poursuivie pour atteindre 6,25% en fin d’année.

          L’ampleur de la crise économique a poussé à l’accélération de la baisse du taux de 25 puis de 50 et enfin 100 points de base par étapes de deux mois…… »

          https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/russie-la-silencieuse-chute-du-rouble-858882.html

    • dolgan dit :

      Rien de neuf, ça c’est déjà produit. Poutine n’a pas bougé hier, peu de chances qu’il bouge aujourd’hui. Il faudrait quelquechose de plus massif ou répété pour que Poutine soit forcé de choisir entre deux solutions perdantes pour lui. On peut quand même imaginer une petite action pour marquer le coup et sauver la face (par exemple abattre un drone en survol chez les arméniens)

    • Bomber X dit :

      Il semblerait que ce soit effectivement le cas:
      https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=70019
      A prendre avec beaucoup de pincettes tant qu’il n’y à pas de communiqué officiel ou de preuves tangible.

    • Ion 5 dit :

      Ca veut dire quoi intervenir militairement? Soyez précis.
      Vous connaissez les termes de l’OTSC?
      Est-ce que l’Arménie en a fait une demande officielle, conformément aux termes contenus dans le protocole?

      Pour l’instant Poutine y envoie son aviation, c’est déjà ça…

    • Noir dit :

      Bonjour, Poutine ne tiendra pas parole. Il ne va PAS risquer un conflit avec l’OTAN (3éme guerre mondiale) pour la petite Arménie. Les Turques le savent, et ils en profitent. Il faudrait virer la Turquie de l’OTAN. De toute façon, avec la bénédiction de USA c’est la fin annoncé de la petite Arménie.

  2. Lucien dit :

    On est d’accord que si la Russie fout une tannée à l’Azerbaïdjan en retour et que la Turquie s’en mêle, cette dernière ne peut pas réclamer l’application de l’article 5 de l’OTAN ? Ce n’est pas le territoire turc qui est agressé.

    De plus, je n’imagine pas la France se mettre du côté de la Turquie contre l’Arménie.

    Poutine va devoir jouer serré. S’il ne siffle pas la fin de la récréation rapidement, il va perdre le contrôle du Caucase (déjà que les relations avec la Géorgie sont au point mort). Et l’Azerbaïdjan a une frontière avec la Russie. La Turquie pourrait à terme s’en servir pour réveiller et soutenir les insurrections islamistes dans le Caucase russe et « venger » les guerres de Tchtétchénie…

    • jyb dit :

      @lucien
      russie/géorgie : je ne pense pas que ce soit l’effet recherché par les azéris, mais cette crise réamorce le dialogue avec les géorgiens.

    • Hermes dit :

      « Article 5
      Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord.

      Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales. »

      • didixtrax dit :

        la contrainte géographique pose la question de savoir si la Turquie est en Europe ou non ; par ailleurs les « parties » n’ont pas l’obligation d’intervenir : elles peuvent donc « juger nécessaire » de fuir, d’établir des sanctions ou encore de convoquer des réunions extraordinaires … ce qu’elles savent parfaitement faire.

    • dolgan dit :

      Les Russes peuvent tuer autant de turcs en AZERBAIDJAN qu’ils veulent, tout le monde s’en fout ou applaudira. Mais c’est très improbable.

      Pour la Russie, soutenir le HK, ce serait dire a la tchetchennie, dagestan et compagnie qu’ils peuvent déclarer leur indépendance. déjà qu’il se passe des trucs en tchétchénie et au dagestan, la Russie marche sur des oeufs.

  3. Bob dit :

    Les arméniens armés par le Tsarat de la poutine géronte sont en pleine déroute et ont accepté les offres de cessez-le-feu après les acquis territoriaux azéris aidés par les turcs et les israéliens. Les russes ont dû forcer la main des azéris tellement c’est la débandade et que les russes ne pouvaient se voir réaliser une victoire totale des azéris sans intervention de la 3ème Rome aux yeux de ses alliés. Personne ne dit comment les russes ont forcé la main des azéris à moins que les azéris aient des objectifs à plus long terme après avoir reconstituer leurs stocks et leur chaîne logistique et de reprendre en totalité l’Arménie pour la gloire de la Sublime Porte. L’armée rouge (comme les autres armées) sont faibles contre les attaques de drones en essaim et contre les sous-munitions. Turquie 1 – Tsarat 0

    • @Dukon dit :

      @bob
      « … Personne ne dit comment les russes ont forcé la main des azéris à moins que les azéris aient des objectifs à plus long terme … »

      OUI bob, radio Bakou vient de confirmer la chose. Entre 2 bouffés délirantes suite a des prises d’une poudre blanche, les azéris et leur supplétif turcs ont affirmé pouvoir être à Moscou pour la St Nicolas.

      Face a une telle détermination Vladimir a été pris de convulsions subites. C’est dire !!!
      D’ailleurs à l’heure actuelle tout le Klemlin est roulé par terre. C’est sublime.

    • Vinz dit :

      On avait la même sur Radio Paris.

    • dolgan dit :

      Ok les arméniens sont nuls et en déroute selon vous. Les Azéris doivent vraiment être de piètres combattants pour progresser dans ces conditions à une vitesse inférieure au km/jour.

    • aleksandar dit :

      « Sais pas ce qu’il fume, mais c’est d’la bonne……….. »

  4. dolgan dit :

    Si on fait le point sur la situation militaire, le front sud est stable. Au mieux, les Azeris capturent un hameau tous les 3 ou 4 jours. Ils ont revendiqué 4 ou 5 fois la capture de Hadrut (y compris avec une vidéo hoax dans un hameau à côté), mais pour le moment ça ne semble pas être fait.
    .

    Par contre, il y a eu deux annonces importantes dont on n’entend plus parler. Les Azéris auraient ouvert un troisième front face à Fizuli, si ça se confirme, ils sont en position de menacer la ville, voir de forcer les arméniens à se replier de certaines positions au sud de la ville. Les arméniens ont lancé une contre offensive sur le front nord par la montagne, ils ont recapturé des positions perdues et ont annoncé la reprise de Talisch. Si ça se confirme, c’est toute la percée nord qui est menacée d’être encerclée, a priori gros combats dans la zone.

    • Criloc dit :

      Merci pour vos informations.
      Continuez à nous en faire profiter s’il vous plaît.

      • dolgan dit :

        Sur le front nord et le front central(fusuli),pas de nouvelles.
        .

        Sur le front sud, les azeris revendiquent de nouveaux villages capturés. Dont certains dans des endroits qu’ils ont annoncé avoir le contrôle il y a plusieurs jours. Ils ont l’habitude de gonfler un peu les chiffres du jour en ajoutant des captures précédentes et en anticipant les captures futures (à partir du moment où ils aperçoive un village à la jumelle, pour eux c’est comme ci il était capturé). Mais le message à retenir, c’est qu’ils progressent lentement sans prises tactiquement décisives pour le moment.
        .

        Le NKR publie des vidéos de fantassins azeris pris à partie par l’artillerie (le rôle des observateurs d’artillerie est mis à l’honneur dans ce conflit). Depuis 4/5 jours, il semble que les azéris fassent moins de colonnes blindées pour privilégier l’infiltration de groupes d’infanterie. Les drones sont de nouveau très discrets. on a parlé rapidement d’aviation utilisée côté azeri, mais si elle a été utilisée, elle se fait très discrète aussi.

  5. Stoltenberg dit :

    La Russie qui ne fait rien alors que son « allié » se fait attaquer – message assez clair pour tous les cinglés qui rêvent encore d’une alliance avec Moscou.
    .
    Autre chose – on voit très bien où on en est avec la « médiation », tant vantée par un certain « Alain d » et autres pacifistes unilatéraux de ce site. Toutes les parties non engagées (donc les US et la France) ont été écartées du processus. Et Erdogan a raison en disant que cette minable médiation n’a donné aucun effet depuis 30 ans. Je l’ai dit et je répète : à mon avis la France a tout intérêt à y envoyer, officiellement ou pas, des matériels de guerre sophistiqués et pas trop chers (comme le MMP, drones de reconnaissance, systemes antiaériens ou systèmes de guerre électronique) et de fournir une aide en matière de conseil militaire et de reinseignement. Et, si covid le permet, envoyer une mission médicale (cette fois-ci officielle) pour soigner les civils et les combattants. Ce serait un signal fort de la part de Paris pour mettre fin aux aventures d’Erdogan. Sinon, c’est comme dans le sport – toutes les opportunités non saisies se vengent. Bis repetitia…

    • hoopy dit :

      Et la France passe par où pour amener ces armes ? La Turquie ? l’Iran ? L’Azerbaïdjan ?
      Il ne reste que la Géorgie, mais il suffit de regarder les pipelines et autres gazoducs de l’Azerbaïdjan à la Turquie qui passent pas la Géorgie pour bien comprendre que la Géorgie est déjà du coté des les Turcs. Même s’ils clament leur neutralité, personne n’est dupe sur le fait que les Géorgiens laissent passer le matériel turc et israélien jusqu’en Azerbaïdjan.
      Avant d’amener des armes à l’Arménie, il serait mieux que la France aide à ramener la Géorgie du coté Russe pour équilibrer un peu les choses face à la Turquie.

      • Stoltenberg dit :

        On pourrait se mettre d’accord (ou faire pression) avec Tbilissi pour qu’ils laissent passer nos avions par leur espace aérien. À priori, je ne vois pas pourquoi ils diraient non au vu du fait qu’ils cherchent un rapprochement avec l’occident (notamment l’UE et l’Otan) et que nous en sommes un membre important. Le gazoduc ne change rien – les Turcs et les Azéris en ont besoin beaucoup plus que les Géorgiens. D’ailleurs, officiellement, ces avions pourraient contenir uniquement de l’aide humanitaire, pourquoi pas.
        .
        « Avant d’amener des armes à l’Arménie, il serait mieux que la France aide à ramener la Géorgie du coté Russe pour équilibrer un peu les choses face à la Turquie. »
        .
        Non, ce serait très mauvais pour les Arméniens si la Géorgie se met à jouer le même jeu que la Russie. D’ailleurs, si la Géorgie se met d’accord avec la Russie (ce qui n’arrivera pas), elle ne va pas accepter que nos armes puissent transiter par son territoire. La Russie veut conserver cette zone d’influence et l’arranger à sa manière ce qu’elle échoue manifestement de faire. Une Géorgie pro-occidentale est totalement dans notre intérêt (et dans le leur aussi, ça tombe bien).

      • Nike dit :

        La présidente Georgienne est une ancienne diplomate Française, si si vous avez bien lu.
        Pour devenir présidente elle a dû renoncer à sa nationalité Française.
        Bref il est fortement possible que la France soit écoutée très sérieusement en Géorgie.

      • Ah Ca ! dit :

        @hoopy
        La présidente de la Géorgie est une diplomate de carrière retraitée du Quai d’Orsay.

        Tout sourd et muet aveugle du Quai serait capable de lui faire parvenir des messages et des colis à livrer dans sa région.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ envoyer une mission médicale (cette fois-ci officielle) pour soigner les civils et les combattants.]

      Heureusement que les médecins Arméniens et non-Arméniens n’ont pas attendu votre planification stratégique !;0)

      https://en.armradio.am/2020/10/04/french-medics-volunteering-in-artsakh/?fbclid=IwAR0fI8AmwlCvdn8DyO1lNT3XqUbxPKAtb8VogI79ajavKdvljJ7VgcC960k

      https://en.armradio.am/2020/10/12/french-doctors-to-head-for-artsakh-to-help-the-wounded/

  6. Auguste dit :

    Si l’Arménie est touchée,la Russie est obligée de répondre.Or il semblerait que les Azéris n’aient pas bombardé le territoire Arménien,à proprement parler,mais la région Karvachar/Kalbajar qui est à la limite et considérée par l’ONU comme occupée par l’Arménie.En principe,(ONU) l’Arménie ne devrait pas avoir une présence militaire dans cette région.A vérifier.

    • dolgan dit :

      ils ont répondu, ils ont dit qu’ils ouvraient une enquête. Ils l’ont confié à Youri qui est actuellement en congé pour trois semaines, il s’y mettra dès son retour. Faut vraiment vous calmer sur les fantasmes autour des traités de défense.

  7. Parabellum dit :

    L Arménie a des missiles sol sol Iskander…la France et l Europe vont comprendre quand qu il faut avoir des missiles d artillerie…et des drones armes longue portée…quand a-t-on enfin revoir nos moyens avec une capacité de feu lourde et en profondeur…la prochaine lou programme ne peut ignorer ces manques sans risque…mais qui aura la volonté de proposer autre chose que des suites de programmes toujours en retard…on compensera peut être quelques mateielsuses comme les rares cesar mais il faudrait une autre approche…

    • Michel dit :

      Les missiles de croisières en emport sur les Rafales ou les Mirages portée 400 kMS annoncée, la version sur les Fremm portée 1000 kM annoncée, peut etre plus pour les 2 types …. , les drones armés c’est quoi a votre avis je ne parle meme pas des Cesar avec des obus de 155 de different types ayant une portée de 40 Kms et bientot plus ?

    • Michel dit :

      Je rajouterai vous ne voulez pas que l’on balance des missile M51 à tetes nucléaires par hasard portée 9000 Kms ?????

  8. jyb dit :

    Développement rhétorique intéressant puisqu’en revendiquant officiellement une agression du territoire arménien les azeris provoquent directement moscou. C’est assez risqué parce que les voisins directs, iran et géorgie prônent (aient) une solution négociée
    plutôt favorable aux azéris.

    • Auguste dit :

      Pas besoin de provoquer Poutine pour qu’il agisse,s’il on en croit certaines infos, qui disent que les Russes ont bombardé à plusieurs fois les bases d’entrainement des « Syriens turcs » en Azerbaidjan.

      • dolgan dit :

        source?

        • Auguste dit :

          Bulgare

          • Nexterience dit :

            Pour porter une information, un historien passe plus de temps a étudier la subjectivité de sa source qu’à analyser l’info. J’imagine qu’un bon journaliste est moins rigoureux. Quant aux réseaux sociaux…

      • Ion 5 dit :

        @Auguste
        J’ai une autre version, les russes ont bombardé EN SYRIE des bases d’entrainement(1) de « syriens turcs » promis à intervenir au Karabakh.(2)
        (1) Ca c’est vrai selon les vidéos
        (2) Je ne sais pas comment ont-ils eu l’info, et surtout si on doit croire la source…

        • dolgan dit :

          1) ça c’est très probable. 2) ça ne pose pas de grande difficultés, le recrutement de mercenaires syrien est public. La destination n’est pas/plus secrète.

  9. Thierry dit :

    l’Azerbaïdjan m’apparaît plus agressive que l’Arménie, sans vouloir prendre parti pour l’un ou l’autre, ont-ils subodoré le soutient de la Turquie en mal de guerre pour qu’Erdogan qui chauffe les oreilles de la Grèce retrouve de la popularité ? et trouvé là une occasion de s’octroyer des territoires…
    Macron lui aussi en mal de guerre pour les mêmes raison de popularité déficiente a sauté sur l’occasion une fois de plus, avant de se faire rembarrer.
    Combien d’arméniens ont-ils été expulsés de France suite à sa politique anti-migrant ???? et maintenant il vient nous jouer les défenseurs de l’Arménie ? ridicule comme d’habitude.

    • Ajm. dit :

      Les Armeniens réfugiés ? C’était dans les années 1920. Les migrants actuels sont du coté des ennemis des Armeniens.

  10. Castel dit :

    Ce n’est pas un exploit pour les Azéris de repérer les sites de missiles Arméniens sur un territoire relativement restreint grâce aux drones modernes qu’ils ont pu acquérir à l’aide de leur rente pétrolière.
    Les Arméniens du Haut Karabach sont loin d’avoir leurs moyens, et ne peuvent compter que sur la modeste Arménie pour les aider, qui n’est pas bien riche elle non plus….

    • dolgan dit :

      Surtout, avec le voisin Turc qui espionne tout ce qu’il se passe. A noter que les images du drone utilisé pour filmer ces systèmes étaient d’une qualité médiocre par rapport à d’habitude. A cause de l’altitude?

  11. werf dit :

    Le jeu ne fait que commencer et toutes les supputations dans cette partie de poker n’ont que peu d’intérêt. Erdogan, comme l’Azerbaïdjan, connaissent ces lignes rouges directement rappelées par Poutine. La Russie frappera fort et vite si elles sont franchies car l’armée russe en a les moyens, on est plus en 1991 et elle ne laissera pas s’étendre le conflit aux républiques voisines qui ont également été prévenues. C’est Erdogan qui joue gros car il ne peut avoir plusieurs fronts.

  12. Fralipolipi dit :

    Si jamais il y a escalade, que les forces armées russes doivent finir par combattre aux côtés des Arméniens … et que les forces turques s’invitent elles « encore un peu plus » dans le combat au sein des troupes azéris …
    … y-a-t-il un mode « auto-destruction sur les S400 livrés tout récemment par la Russie à la Turquie ?
    .
    En tous les cas, tout ceci devrait singulièrement retarder toute considération de livraison potentielle de matériel militaire russe en Turquie … (S400 supplémentaires, Su37 ou Su57, etc …).

  13. Noël BERGON dit :

    les Turcs veulent une conférence à 4 …Russie ,Azerbaïdjan ,Arménie et…et…Turquie !…sans déconner !…quand est ce qu’ils vont le calmer l’Ottoman ?!!!…il a oublié qu’il y a le groupe de Minsk…évidemment ,il préfèrerai qu’il y est moins « d’intervenants »… en tout cas ,il est en train de se faire des « amis » en Iran qui commence sérieusement a s’impatienter ,voir s’agacer de ses frasques …

  14. lxm dit :

    A la promesse de répondre si les f16 étaient utilisés, et ce fût le cas, l’arménie a lancé ses missiles( dont une partie semble s’être perdu en route en loupant leur cible), et là l’azerbaidjan a lancé ses missiles en rétorsion officielle. Y’a bien un moment donné où ils n’auront plus rien en stock. Les arméniens avaient semble t-il voulu viser des infrastructures électriques et des bases militaires. Là les azéris disent avoir voulu viser les centres de lancements arméniens( est ce qu’il y avait là encore des missiles opérationnel ? ). Ce genre d’arme, type scud, je n’en ai jamais vraiment compris l’utilité, c’est cher et peu précis et souvent facilement détruisable, et puis ça prend de la place. C’est plus une arme de terreur style v2 contre les populations, que d’utilité pratique sur le plan militaire. Les soldats américains qui en ont reçu une belle rafale venus d’iran, sur leur base en irak s’en souviennent, pas vraiment de pertes ou de destructions, mais surtout des ondes de choc.

  15. Michel dit :

    Les soldats américains n’ont jamais reçu de Scud venu d’Iran ! arretez de raconter des bétises si cela avait été le cas l’Iran aurait pris une centaine de missiles de croisière a minimum sur la figure, vous confondez des roquettes avec des missiles …..

  16. didixtrax dit :

    Quant le général Hiver, vêtu de son manteau de vent, de froidure et de pluie, arrive-t-il dans ces montagnes ?

  17. Thaurac dit :

    Comme l’a bien dit Le Drian, la France ne peut et ne bougera pas car elle ne peut pas être juge et partie,
    « «Le mandat que nous a confié l’OSCE en 1994 avec la Russie et les USA pose une exigence d’impartialité de la France» »
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/karabakh-la-france-doit-rester-neutre-repond-le-drian-aux-elus-20201013

    Ceci dit , c’est bien que des élus aient demandé des comptes.

  18. Poorfhendeur dit :

    La Turquie a ouvertement menacé l’Arménie d’une avance conjointe turco-azerbaïdjanaise si elle ne rend pas la région contestée du Haut-Karabakh à l’Azerbaïdjan. Pendant ce temps, le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a déclaré que «Bakou ne peut pas attendre la justice pendant encore 30 ans», affirmant que «la Turquie est prête à soutenir la juste position de la partie azerbaïdjanaise». Selon Akar, si le conflit au Haut-Karabakh n’est pas résolu dans un proche avenir, alors la prochaine étape sera «le mouvement azerbaïdjanais-turc visant à rendre leurs terres».

    • dolgan dit :

      ça date il me semble ces déclarations. Aujourd’hui, sans doute forts de leur victoire écrasante, ils disent que des pacekeapers c’est pas une si mauvaise idée finalement. Et ils proposent à l’arménie d’abandonner plein de terrain en échange de la paix. On sait jamais, sur un malentendu ça pourrait marcher.

  19. aleksandar dit :

    Les turco-azeris jouent a un jeu bizarre.
    Frapper directement l’Arménie c’est provoquer la Russie.
    Et il se dit a Moscou que la paire Shoigu – Gerasimov commence a en avoir ras de bol du satrape turc
    Or Poutine ne peut pas se permettre de perdre le soutien de l’appareil militaire et les silovikis qui lui reprochent déjà a mot couvert sa  » mollesse ».
    Pas pour des raisons électorales mais parce que c’est essentiel a sa politique de remise en ordre de la Russie.
    L’intervention russe sera de toute façon discrète, renseignements,couverture radar et AA
    Un iskander sur une des bases d’où partent les drones serait assez sympathique
    Depuis 3 jours, les azéris publient moins de vidéo de leur « victoires » par drone, soit ils commencent a manquer de matos, soit  » ils  » ont trouvé une solution.
    Leurs gains territoriaux sont minimes, l’armée arménienne est très disciplinée et efficace et l’hiver arrive.

    • aleksandar dit :

      Phrase mal construite
      « ils » ont trouvé la solution fait référence aux arméniens

  20. Katana dit :

    la Russie préfère ne pas intervenir car le Kazakhstan, le Kirghizistan sont assez proches des azéris ethniquement en cas de leurs refus cela sonnerait la fin de l’OTSC, Poutine ne veut pas prendre ce risque.
    Je vois mal le Kazakhstan aller se battre contre les azéris.
    Le ministre arménien a fait une grosse erreur en déclenchant ce conflit contre les azéris qui possèdent un confort bien au dessus de leurs adversaire, gaz et pétrole coule à flot.

    • aleksandar dit :

      « Le ministre arménien a fait une grosse erreur en déclenchant ce conflit contre les azéris  »
      Allez vendre votre propagande ailleurs, on n’est pas americains

    • Ion 5 dit :

      @ Katana
      Qu’ils soient proches ethniquement, ne veut pas forcément dire qu’ils le soient politiquement ou affectivement. Cf les Russes vs les Polonais vs les Ukrainiens…

      En tous cas, si les « proches ethniquement » se la rejouent Basajet 1 vs Tamerlan comme dans le bon vieux temps, la azéris et le sultan ottoman new-wave sont plutôt mal.

  21. Katana dit :

    Dans ce conflit pour l’instant nous n’avons vu aucun des milliers de militaires turcs sur le terrain annoncés par les arméniens, il est évident qu’ils ont pu fournir du matériel militaire comme l’ont fait les russes et israéliens mais pour l’instant ce sont les azéris qui sont au front et dans les pertes il y aurait pu avoir des preuves de la présence de combattants ce qui n’est pas le cas, la rumeur est aussi crédible que les ADM de Saddam.
    Au vu de l’équipement militaire de l’Azerbaidjan on constate qu’ils sont bien équipé niveau armement, c’est ce qui explique le désarroi du ministre arménien qui devait surestimé son armée ou pensait il avoir le soutien de Poutine qui est déjà empêtré dans plusieurs conflits ou il est enlisé.
    Cette guerre n’est ni religieuse ni ethnique et n’a aucun intérêt pour les intervenants.

  22. Katana dit :

    Pashinyan s’adressant à la nation
    nous unir et gagner, une fois pour toutes, résoudre le problème du Karabakh, l’objectif est clair.
    Pashinyan a remercié la Russie, la France et les États-Unis pour le rôle de médiation. Et il a particulièrement remercié Poutine.
    l’ennemi a réussi à s’emparer de nouveaux points avec de puissantes attaques, nous n’avons plus qu’une solution maintenant, imposer la paix avec la puissance militaire.

    Aliyev a confirmé que des avions de combat turcs F-16 sont déployés en Azerbaïdjan, mais qu’ils ne sont pas utilisés au Karabakh, ceci explique pourquoi les deux camps utilisent très peu ou voir pas du tout l’aviation à part les drones.
    L’OTAN veut entrainer la Russie dans un conflit,
    Lavrov: les États-Unis se comportent de manière grossière et sans vergogne en Biélorussie, en Moldavie et dans les républiques du Caucase

    • Poorfhendeur dit :

      Katana: désolé pour toi que tu n’aies pas trouvé un autre forum qui parle Turc

      Ou que ton club à cassette VHS ne veuille pas te rendre ta soirée Midnight Express…

      Perd pas ton temps avec nous.

    • Max dit :

      Erdogan fait cavalier seul. D’ailleurs la Turquie de l’AKP et l’OTAN devient une relation toxique pour l’Alliance.

  23. Romain dit :

    Les Russes sont dans l’obligation d’intervenir si le territoire Arménien est envahi ce qui n’est pas le cas pour l’instant car le Haut-Karabakh n’en fait pas parti et envoyé des missiles en territoire Arménien n’est pas un envahissement.

  24. aleksandar dit :

    Une première analyse interessante , malheureusement en anglais
    https://warontherocks.com/2020/10/the-second-nagorno-karabakh-war-two-weeks-in/