Une plaque en hommage au colonel Arnaud Beltrame fait polémique à Paris

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

208 contributions

  1. Marc Mora dit :

    Honteux , ca me donne envie de quitter ce pays et de bruler ma CNI , ce que je ferait a ma retraite ( dans 10 ans )

    • Battaglia emmanuel dit :

      C’est plus qu’honteux, c’est carrément écoeurant.
      Vive la France

    • Nicolas DOUSSON dit :

      Je n’ai pas pour habitude de me répandre dans un forum, je souhaite simplement préciser qu’Arnaud Beltrame a agi en tant qu’homme père de famille et militaire. Nous devons le respect à nos morts quelque soient les raisons qui ont poussé cet homme à agir.
      Si tous les militaires avaient respecté la procédure, l’histoire aurait été bien différente.

      Pour ce qui est de désigner le terrorisme islamiste, ces gens agissent au nom d’une religion qu’elle soit dévoyée ou non. Nier leur identité c’est nier leur existence.

      • Robert dit :

        Père de famille, dites-vous?

        • Castel dit :

          Eh non !!
          Bien qu’ayant eu plusieurs compagnes, et ayant prévu de se marier religieusement avec la dernière, le Lieutenant Colonel Bertrame n’avait pas encore eu d’enfants ( mais à 44ans, rien n’était perdu)
          Heureusement dans un sens, car il ne laisse pas d’orphelins, d’un autre côté, s’il en avait eu, il aurait peut-être hésité à se sacrifier, mais cela, on ne le saura jamais…..

          • Robert dit :

            Effectivement, un premier mariage annulé, puis un mariage civil qui devait se concrétiser dans quelques semaines par un mariage religieux.

    • Czar dit :

      Ah, Mora, la moutarde te monte-t-elle au nez ?

  2. Dupont avec un T dit :

    « Tentons de remettre les faits dans le bon ordre : Il n’est pas simplement une figure sacrificielle, il est aussi une figure de combattant. Il n’est pas entré dans le supermarché pour mourir : il est entré pour agir. »
    Cet Officier de gendarmerie, par son intervention, a perturbé puis compliqué l’action du dispositif mis en oeuvre par le Major du GIGN .
    La fonction prime le grade. Il devait se tenir aux « recommandations » du Major, sans interférer, ni dans son dispositif , ni dans son plan d’action….

    • aoups dit :

      Certains dans leur fauteuil critiquent Arnaud Beltrame qui a décidé de s’exposer pour soustraire une femme otage de l’ignoble… vous êtes aussi talentueux que la mairie de Paris… votre affirmation « a perturbé puis compliqué l’action du dispositif mis en oeuvre par le Major du GIGN  » est … comment dire … NULLE… puisque lors de son échange avec l’otage l’antenne du GIGN de Toulouse n’était pas encore sur place et encore moins le groupe de Satory… allez! bonne sieste.

      • caiusbonus dit :

        Parce que vous croyez que le fait de détenir un lt colonel de gendarmerie ne change pas la donne, c’est faire cadeau d’un officier supérieur en plein commandement! Certes c’est du panache, mais ce n’est pas pro.

        • aoups dit :

          En quoi cela change la donne ? Fallait il qu il appelle le maréchal des logis de passage  » dites moi mon ami… J’ ai une idee …je vous demande de mettre votre vie dans les mains d un terroriste pour faire sortir un otage… C est ok?
          Il a eu ce courage, cela ne pouvait pas être par procuration… Il a pesé le pour et le contre et son jugement lui a dit de tenter cet échange… La notion de « pro » n a rien à faire ici… C est de l abnégation

        • Dupont avec un t dit :

          et faire cadeau d’un pistolet automatique et de ses munitions …

      • Dupont avec un t dit :

        « Les dix minutes qui séparent le moment où Arnaud Beltrame tente de désarmer l’assaillant, Radouane Lakdim, et celui où le GIGN lance l’assaut sont au cœur des débats.
        Fallait-il attendre les « dépiégeurs d’assaut », spécialistes de l’explosif et de la progression dans un bâtiment héliportés depuis la base de Satory, dans les Yvelines,
        ou pénétrer sans délais dans le Super U avec l’antenne locale du GIGN (Unité Toulouse aux ordres du Major) ? »
        « Six mois après, et compte tenu de la fin dramatique que l’on connaît, certains militaires ( y compris le DGGN) pensent que ces dix minutes sont responsables de la mort d’Arnaud Beltrame. »

    • Gremlins dit :

      Il faut oser l’écrire ça aussi.

    • Monsieur , vous aviez donc une parfaite connaissance du plan d’action de l’antenne du GIGN de Toulouse qui n’était pas encore sur les lieux quand le Colonel Beltrame a décidé de sauver l’otage. Vous faites partie de ces experts auto proclamés qui ont un avis sur tout mais qui en réalité ne savent rien. L’honnêteté intellectuelle devrait vous imposer le silence.

    • Antisubjective dit :

      @ Dupont. Boucle là, espèce de misérable personnage.

  3. Raymond75 dit :

    Le colonel Beltrame était un homme droit et courageux, mais pourtant, et je vais me faire insulter, je pense qu’il a commis une énorme erreur :

    On ne demande pas à un officier supérieur, en intervention lors d’une prise d’otage, de se livrer lui même en tant que nouvel otage, en abandonnant de fait son commandement, et en limitant les initiatives d’intervention de peur de lui nuire. Il doit au contraire prendre du recul, garder la tête froide, et prendre les bonnes décisions quitte à attendre.

    Cet homme droit a voulu agir avec panache, il fut victime des terroristes certes, mais aussi de son caractère.

    C’est vrai pour des militaires en situation tendue, mais c’est vrai pour toute personne en responsabilité dans des conditions extrêmes.

    • LEONARD dit :

      Cet homme, droit et courageux, certes.
      Cet homme droit a voulu agir avec panache et a été victime de son caractère, certes.
      Qu’il se substitue aux otages civils, même si celà offre une cible de choix au terroriste, certes.
      Mais alors, comment excuser qu’il donneson arme, CHARGEE à un terroriste ayant déjà manifesté sa dangerosité, mettant ainsi en péril ses propres hommes en cas d’intervention ?
      Glorifier les héros, c’est en faire des exemples.
      Avec cette offrande d’armement, le Lt Col Beltrane n’a pas été exemplaire.
      Bien au contraire.

      • Harrick dit :

        C’est toujours ceux qui n’étaient pas là qui parlent le plus. Ferme la il est mort et du crache sur son geste ! Des mecs comme lui on en manque mais des comme toi il y en a trop !

    • Renard dit :

      D’autant que c’est dans les consignes en cas de prise d’otage, ne pas s’échanger contre un otage.
      Cette consigne n’est pas sortie d’un chapeau de magicien, elle est prise à l’aune des expériences dans d’autres prises d’otages.
      En effet, il a du foutre un sacré bordel en laissant son commandement à son adjoint du moment…
      J’aurai voulu voir les réactions si c’était un sous/off qui avait fait la même chose…

    • Matthieu dit :

      Il s’est peut-être planté, mais ça, c’est un retour d’expérience à faire en interne gendarmerie.
      Ce n’est pas son erreur (si c’en est une), ni son courage, c’est celui qui lui a tiré dessus.

    • Grrr dit :

      Sérieusement ?
      Donc , à vous lire, le Colonel Beltrame débarque devant le supermarché à Trèbes, évalue la situation et se dit que c’est le bon moment pour agir avec panache ???
      Et vous pensez sérieusement qu’un homme serait arrivé à un tel niveau de responsabilité dans la Gendarmerie en agissant sur des coups de tête.
      Je ne pense pas que ce soit à nous de juger du bien fondé des actes du Colonel Beltrame .
      Et refaire la bataille après coup est toujours très aisé .
      Et quand bien même le Colonel Beltrame aurait succombé à son désir de panache, ou de gloire personnelle comme vous semblez l’insinuer……
      Il n’en demeure pas moins que c’est le terroriste islamiste et lui seul qui à décidé le moment venu d’accomplir ce geste fatal.

      • Renard dit :

        Il a agit en dépit des consignes que nous donnait la Direction Générale de la Gendarmerie nationale à l’époque quand nous demandions le port d’arme permanent. Consignes que nous devions valider, si pas de validation, pas de port d’arme. Il y a celle qui stipule qu’on échange pas sa place avec un otage.
        C’est pourtant simple à comprendre non?

    • Frede6 dit :

      1/ @raymond75 Je trouve que vos propos sont parfaitement raisonnables

      2/ Sans cautionner le libellé de cette plaque, qui est au mieux maladroit, n’a rien de mieux à faire que de cŕéer des polémiques stériles…

    • Pravda dit :

      Il a peut-être commis une erreur, je n’en juge pas, mais l’article parle de la plaque apposée en son « honneur » par la mairie de Paris, qui se transforme presque en avertissement à la population « victime de son héroïsme » ! Quelle phrase à la con ! Cela revient à dire: baissez la tête, fermez les yeux.. surtout pas de vagues… On tombe bien dans l’éternel travers de cette gauche bobo, qui par peur, par lâcheté, renforce chaque jour le sentiment de soumission de nos concitoyens et l’ardeur des ennemis de la République.

  4. jo dit :

    les mots me manques pour dire a quel point la gauche me donne envie de vomir!!!

  5. Gilbert Todeschini dit :

    mort en héros, victime du terrorisme islamiste.
    Le Colonel Beltrame n’est pas mort de la jaunisse que je sache, alors rendons à César.
    Un chat est un chat
    Arrêtons de défigurer la vérité et que les gens qui ne font que penser à ne pas froisser une certaine « fange » minoritaire de notre pays se montrent plus héroïques que ceux qui donnent leur vie pour TOUT LE MONDE.

  6. Hommage ! dit :

    Symptomatique.

    Et grave.

    BandeS de saleS torduS !

  7. R2d2 dit :

    L’aveuglement-quandce n’estlpas de la simple complicité- de la gauche… Jusqu’au bout… Quoiqu’il en coûte

  8. Durandal dit :

    Effectivement, cette plaque est irrespectueuse, ça revient a le traiter de con.

  9. cipal dit :

    et vous attendiez quoi d’autres des écolos bobos décérébrés de Paris, décidément en terme de conneries ils sont vraiment les rois, ces idiots utiles méritent un coup de pied au cul ! Allez dehors les charlots!

    • Gremlins dit :

      Là aussi je suis d’accord. Ils ne me donnent pas envie de quitter mon pays, mais d’avantage de les foutre eux dehors.

  10. Bdhy dit :

    Il faut appeler un chat, un chat !
    Le colonel Beltrame n’est pas mort de son héroïsme, mais bien de la folie meurtrière d’un islamiste radical en protégeant des innocents de ce terroriste.

  11. Gandalf dit :

    Il y a vraiment des gens graves. C’est le monde a l’envers quand un acte courageux et son sacrifice devient polemique. Il a agit pour defendre la vie d’un otage et non pas pour l’etat!

  12. E-Faystos dit :

    En voyant le titre, j’ai tout de suite pense que l’on a avait offensé la mémoire de ce héros, mais en partant sur l’idée de tags ou polémique dont nos zélées z’élites promptes à l’insoumission ou à la chicanerie ont le secret.
    Mais c’est pire.
    Personne ne devrait être victime de son volontarisme.

  13. Albatros24 dit :

    Ce ne sont pas les sans dent, ce sont les sans corone.
    Il faut savoir nommer nos ennemis – pas l’Islam mais l’Islamisme (bien que cette religion soit particulièrement critiquable notamment pour son apathie face à ses extrémistes qui pullulent dans ses mosquées)
    C’est le premier pas pour les vaincre
    Sinon, c’est bien mal parti…

  14. Bernier dit :

    Ce n’est pas une surprise. La lâcheté est devenue la norme, surtout à la gauche du spectre politique, quand ce n’est pas de la connivence. Vous pouvez aller faire le tour des plaques relatives aux attaques terroristes islamistes du 13 novembre 2015. A aucun endroit il n’est écrit que la cause de ces meurtres sont des attaques terroristes islamistes.
    Il est noté le nom et prénom des victimes, la date et le fait que se soit un attentat terroriste tout court. On ne dit donc pas qui a tué et pourquoi (ou au nom de quoi).

  15. albert66 dit :

    Il faut reconnaitre que la formulation « victime de son héroisme » est stupide et maladroite.
    Quand à la mention « victime du terrorisme islamique » je ne vois pas en quoi ça stigmatiserait les tous musulmans. Le simple fait de dire cela est en soit une stigmatisation. Le terrorisme islamique est une chose bien défini, ça concerne ceux qui utilise la violenc epour imposer leur religion.

  16. philbeau dit :

    On aimerait connaître l’auteur de cette mention , remarquable par tout ce qu’elle dit du degré de soumission idéologique auquel s’adonne les gens de la mairie de Paris ! En arriver à expliquer , en somme , pour ne pas nommer la cause …qu’il aurait mieux fait de ne rien faire (pour ne pas être victime) . On a dans ce pays des gens en responsabilité qui ne savent plus où ils habitent .

  17. Max dit :

    Victime de la barbarie terroriste ou barbarie du terrorisme !
    Vivement le retour du Service National. De toute façon cela coulera de source tant le chaos va empoisonner la géopolitique mondiale et surtout méditerranéenne

  18. Castel dit :

    Voila une polémique qui me semble parfaitement stérile….
    L’essentiel est qu’on se rappelle à jamais son sacrifice, et qu’il reste un exemple pour les générations futures !!

    • Gremlins dit :

      C’est important au contraire. Quel exemple est donné de celui qui est mort « victime de son héroïsme ». En quoi une victime est un exemple. C’est un mort au combat cet homme. Le combat contre les dérives fondamentalistes de l’islam.

  19. Allobroge dit :

    « il « ne serait pas mort pour la France mais pour l’intérêt de la patrie »Les mercantiles au pouvoir !
    « Ce fut la référence au « terrorisme islamiste » qui donna matière à polémique, trois élus de l’opposition municipale, appartenant au « Front de gauche », ayant estimé qu’elle risquait de « stigmatiser » les musulmans. « Et oui rien à voir avec l’Islam dont ils se réclament mais alors rien du tout !..Ben voyons ! Ils ne sont condamnés que du bout des lèvres au nom de la taqqya !. A mon avis il va y en avoir encore beaucoup de « victimes de leur héroïsme »…Prenez donc garde à bien nommer les choses !

  20. caiusbonus dit :

    Par définition un militaire en activité n’est jamais victime. Il accepte le combat quel qu’il soit et 24h/24, (y compris contre un terroriste islamiste) et consent par avance et s’il le faut d’aller au don de sa vie, c’est le contrat.
    J’ai été soldat de France en OPEX, j’aurais vécu comme une insulte d’être traité de victime si j’étais rentré en cercueil.

  21. Castel dit :

    Quand à l’habitant de Fontenay le Comte qui trouve le moyen de faire la différence entre la France et la Patrie, je le plaint sincèrement……

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Quand à l’habitant de Fontenay le Comte qui trouve le moyen de faire la différence entre la France et la Patrie, je le plaint sincèrement…… » Vous le plaignez! Vous êtes trop bon. Chez ces gens là rien que prononcer le mot « Patrie » déclenche une éruption d’aphtes!

      • Castel dit :

        Il fallait y voir un peu de second degré, je le plaignais surtout pour sa bêtise, son aveuglement ou sa mauvaise foi (au choix), à moins qu’il ne s’agisse d’un indépendantiste Vendéen, ce qui de mon point de vue n’améliorerai pas son cas !!

        • Robert dit :

          Non, il aurait parlé de république, pas de patrie.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Il fallait y voir un peu de second degré, » Oui bien sûr! Mais le problème est qu’il n’est pas le seul à penser/dire la même chose!

  22. PeterR dit :

    Au risque de casser l’ambiance je trouve le comportement de cet homme « dangereux et non professionnel » (comme le veut la formule consacrée).
    Pour un haut gradé faire fit de tout ce qu’on apprend dans les écoles de gendarmerie est un très mauvais exemple donné à ses subordonné(e)s. C’est sûr que d’apposer des plaques commémoratives comme « mort pour n’avoir pas appliqué le manuel » ou « mort d’avoir voulu faire le kéké » ne serait pas politiquement correct.

    Bref, beau geste de sa part qui a peut-être contribué à sauver d’autres vies, mais geste stupide. J’espère qu’il sera enseigné comme exemple à ne pas suivre.

    Il y serait allé avec une arme dissimulée et flingué l’ordure à bout portant j’aurais applaudi mais là j’avoue avoir un peu de mal. Bon c’est vrai qu’il n’aurait pas eu sa plaque mais un beau procès. Au moins il serait vivant.

    Je m’attends à « quelques » critiques sur mes propos. Je suis prêt et ai sorti le casque lourd. Qui voudra bien tirer le premier ??

    • philbeau dit :

      L’idée que , perdu pour perdu , il ait pensé , avant tout , à flinguer l’ordure décérébrée , et surtout pas à discuter avec lui, m’avait aussi effleuré…mais il est particulièrement malséant de parler maintenant avec des Si…

    • Grrr dit :

      Voir le commentaire que j’ai laissé à Raymond 75 un peu plus haut.
      Il s’est sacrifié, et cela à permis de sauver des vies….
      Bien/ Mal,….. Tort/ Raison , c’est un peu tard pour en parler . Non ? La bataille est finie.
      Vous pouvez raconter ce que vous voudrez mais le Colonel Beltrame restera celui qui s’est dressé contre la tyrannie

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Je m’attends à « quelques » critiques sur mes propos. Je suis prêt et ai sorti le casque lourd. Qui voudra bien tirer le premier ?? » Non, car vous avez raison il s’est mis en danger et aurait pu être utile autrement sans malgré tout honorer ce que l’on peut appeler un « certain panache » typiquement français. Maintenant à quoi bon « refaire le match », il est mort au choix de sa bravoure ou de son inconscience selon le ressenti des uns et des autres mais le problème est le texte sur cette plaque commémorative qui fait ni plus ni moins penser que l’on a pas voulu dire la vérité de peur de stigmatiser! Voilà un verbe que l’on a pas fini d’entendre et d’accommoder à toutes les sauces pour justifier l’injustifiable, édulcorer les faits ou masquer certaines vérités qui dérangent et surtout avaliser la soumission.

      • PeterR dit :

        Merci pour votre soutien 😉

        Ce qui m’embête le plus c’est l’exemple donné par un haut gradé. J’espère qu’il servira d’exemple dans les formations comme chose à ne pas faire.

        Pour le reste j’imagine qu’il y avait dix fois l’occasion de flinguer à bonne distance la petite ordure. C’est ça qui devrait être la règle. Et au diable les gauchauds qui essaierons de faire le buzz en disant que c’est pas bien. Pour 1 qui désapprouvera 10 applaudiront des 2 mains.

        J’avais aussi noté le « stigmatisation » mais je ne voulais pas m’étendre sur le sujet tellement c’est pathétique. Ce que je trouve encore plus pathétique est que des électeurs continueront à voter pour ces traitres.

        Je n’ose même pas imaginer que l’ordure ait été arrêtée en parfaite santé après avoir assassiné le colonel Beltrame. Gloire éternelle aux avocats qui auraient défendu le pourri. Procès, appel, cassation, 10 ans de procédure permettant de lui donner la parole et de cracher sa haine et réussissant surement à faire quelques émules parmi les décérébrés de son espèce. Condamnation à 20 ans. Des 100.000 de milliers d’Euros de cramés alors qu’on en manque cruellement dans les hôpitaux et les écoles.
        On vit une époque formidable.

        • tschok dit :

          @PeterR,

          Pour l’instant, celui qui crache sa haine, c’est plutôt vous. Habilement, vous vous faites passer pour la victime d’une vindicte qui n’a pas lieu, c’est un comble.

          D’abord, vous videz de sa substance l’acte courageux d’un homme en affirmant qu’il a « peut-être » sauvé des vies mais que son geste était « stupide », ce qui revient à le faire passer pour un imbécile, alors qu’il a effectivement sauvé des vie et que rien que cela, qui est énorme, ne peut jamais être considéré comme un acte « stupide ».

          Ensuite, vous étalez à l’envi l’inévitable couche sur les « gauchauds » que vous qualifiez évidemment de « traitres », ce qui est d’une banalité sans nom et qui frise l’indigence intellectuelle.

          Non content de ce parfait résultat du point de vue de la bêtise la plus crasse, vous en rajoutez encore une sur une autre inévitable cible de la haine du beauf: les avocats.

          Et vous avez le toupet de vous faire passer pour une victime du politiquement correct et de brandir votre casque lourd comme un brevet de résistance!

          Que Pascal tombe dans le panneau, je comprends, il n’est pas toujours à la hauteur. Mais croyez-vous sincèrement que tous seront dupes de vos niaiseries qui, en réalité tournent essentiellement autour de l’estime que vous portez à votre petite personne?

          En disant du mal de tous ces gens, vous dites surtout tout le bien que vous pensez de vous-même, non?

          Donc, des opinions comme la vôtre, qui ne sont pas rares – je crois même pouvoir affirmer qu’elles sont communes, voire vulgaires – ne sont pas indispensables et vous auriez été bien avisé d’en faire l’économie, cela nous aurait épargné trois méchancetés gratuites:
          – Une méchanceté sur un homme qui est un héros
          – Une autre sur les gauchos, qui n’en ont guère besoin
          – Une dernière sur les avocats, qui sont les têtes de Turc habituelles des minus

          Trois méchancetés inutiles et banales. Mais rien qui mérite de vous abriter sous un casque lourd, tant vous ne risquez de prendre aucun coup, ce que vous êtes bien le seul à affirmer.

          Quoi de plus méprisable que de mimer le courage pour dire des saloperies?

          Franchement, j’vous jure.

          • PeterR dit :

            >> trois élus de l’opposition municipale, appartenant au « Front de gauche », ayant estimé qu’elle risquait de « stigmatiser » les musulmans

            Vous vous sentez visé ?
            Vous ne seriez pas un avocat de gauche à tout hasard ??

            Le pb voyez-vous est que les héros morts encombrent les cimetières. Désolé de préférer les héros vivants. On dirait que pour vous un bon gendarme est un gendarme mort.
            Et au risque d’en rajouter une couche un homme aussi gradé a vraiment montré un exemple pitoyable à ses subordonnés. C’est ce qui me dérange le plus.
            Je cite plus bas la guerre de 14. Il se trouve que j’ai plusieurs de mes ancêtres morts pour la gloriole de quelques types voulant avoir « du panache »
            J’aurais pu aussi citer celle de 39-45 où la moitié de mes oncles ont failli y passer pour d’autres abrutis du même genre. Vous pouvez dire et penser ce que vous voulez, je n’en éprouve aucune honte.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Que Pascal tombe dans le panneau, je comprends, il n’est pas toujours à la hauteur. » Monsieur est trop bon! Mais malgré tout je préfère la profondeur de mon talweg à votre si « éclairée » ligne de crêtes.

          • PeterR dit :

            >> Pour l’instant, celui qui crache sa haine, c’est plutôt vous.

            Si vous ne comprenez rien à ce que vous lisez c’est votre problème. Il ne fallait pas attendre bien longtemps pour trouver une illustration de ce je disais :
            https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/attaque-devant-notre-dame-de-paris-l-assaillant-condamn%C3%A9-%C3%A0-28-ans-de-prison/ar-BB1a1don?ocid=msedgdhp
            >> Il n’a exprimé aucun regret et a assuré avoir « le sentiment du devoir accompli »
            >> https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/13/au-second-jour-de-son-proces-pour-l-attaque-d-un-policier-farid-ikken-fait-l-eloge-de-l-etat-islamique_6055898_3224.html
            >> Au second jour de son procès pour l’attaque d’un policier, Farid Ikken fait l’éloge de l’organisation Etat islamique
            >> Lors du visionnage de sa vidéo d’allégeance à l’EI, mardi 13 octobre, devant la cour d’assises spéciale de Paris, l’accusé ne regarde pas ses chaussures. Farid Ikken contemple ces images le menton haut,
            Si ça ne vous dérange pas d’offrir une tribune à ce genre de personnage, à moi si.

            En ce qui concerne le coût pour la société :
            >> a été condamné, mercredi 14 octobre, par la cour d’assises spéciale de Paris, à 28 ans de prison.
            Date des faits : 6 Juin 2017, soit plus de 3 ans (ce qui est d’ailleurs remarquablement court pour une fois). Une idée du coût (procédure, incarcération, etc …) ? Si ça ne vous dérange pas que vos impôts filent vers ce genre de poste de dépense, moi si.

            Ce n’est pas indiqué mais je suppose qu’il va faire appel => et rebelotte

            Une idée du nombre de codétenus qu’il est susceptible de convertir et qui deviendront des meurtriers en puissance? Si ça ne vous dérange pas, moi si.

            A-t-il été « fumé » comme vous l’écrivez plus bas. Non. Il y avait-il l’opportunité de le faire. Assurément. On aurait économisé beaucoup de temps et d’argent.

            Alors votre morale à 2 balles vous savez où vous pouvez vous la mettre…
            Allez parlez de ma « haine » à des victimes du Bataclan. Il se trouve que j’avais des connaissances qui y étaient dont la sœur d’une y est restée. Elle n’avait pas 20 ans.
            Si on parle de chaine de séparation je n’ai besoin que d’un maillon pour connaitre un des premiers policiers étant entré après la tuerie. Il ne s’est pas senti très bien. Bien sûr on ne les a pas trop entendu ni vu à la télé. Par contre le « vous n’aurez pas ma haine » a été très largement repris, re repris, etc … Cherchez l’erreur.

          • Robert dit :

            Peter,
            Vous n’êtes pas vos braves anciens, vous êtes vous et il est malhonnête de prétendre s’appuyer sur leur sacrifice, à leur corps défendant si on vous comprend.
            Parlez comme nous en votre seul nom et cela suffira. Un argument d’autorité qui ne correspond pas à votre expérience personnelle est toujours un moyen fallacieux d’avoir le dernier mot.

      • Rémi Mondine dit :

        Je ne vois pas en quoi les mots victimes de son Heroisme posent problème.
        Pour le coup la plaque me parait bien faite (Et pourtant je n’aime pas l’actuelle municipalité)
        assassiné lors de l’attentat terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes [Aude] / Victime de son héroïsme.
        La premiére partie: « assassiné lors de l’attentat terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes [Aude] » qualifie les fait et dénonce les auteurs qui ont assassiné.
        La seconde partie: « Victime de son héroïsme.  » Met en valeur le choix de l’homme de s’exposer au dela des exigences strictes de son devoir.
        En tout cas moi je comprends comme cela. Etre plus royaliste que le roi peut-être dangereux. Il va falloir arréter en france de faire un psychodrame sur chaque mot. Nous avons des problèmes plus important.
        Ils est vrai que nous avons aussi els crises que le niveau de compétence de nos journalistes nous merritent.

    • Gremlins dit :

      Présent. Pas besoin de casque lourd. C’est pas écrit dans les manuels, mais sur un forum, on ne prend pas de taquets.
      Je trouve simplement que dire de cet homme et des conditions de sa mort que c’est un geste stupide dénote de l’irrespect qui règne en France.
      Toute fois je suis d’accord pour dire que son geste est discutable. Bref, respectons cet homme mort pour « le bien » et dont il parait peu probable qu’il fut un demeuré.

    • aoups dit :

      allez PerterRambo!! retournez dans votre bac à sable et laisser les grands… on vous attends vous le super héros qui doit dézinguer tout ce qui bouge!!!
      vous n’y étiez pas là, moi non plus, ce qui est certains, c’est qu’Arnaud Beltrame a fait preuve d’abnégation pour sauver d’autres personnes, la seule chose qu’il a commis, c’est un acte d’humanité sans limite envers celle qu’il a sauvé.

      On pourrai porter critique à l’encontre de l’antenne GIGN de Toulouse qui a mis plus de 8 minutes pour lancer sa propre action… mais je ne le ferais pas… cela serait trop facile.
      Il n’y a pas d’erreur à commettre, il y a un seul coupable, un seul salaud… on ne va quand même pas dire son nom ça serai trop honorant pour lui !
      Combien son mort au champ d’honneur par la première rafale reçue ? Est ce que cela en fait pour autant des « kéké », est ce que Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello font aussi partie de votre liste de « kéké » morts peut être par l’absence de protection balistique adaptée à une action d’effraction ? Ce n’est pas « passé », mais cela « passe » aussi, le CEMA en connait bien le sujet.
      Est ce que Nicolas MÉGARD, Benjamin GIREUD, Clément FRISONROCHE, Alex MORISSE, Pierre BOCKEL, Julien CARETTE, Romain SALLES DE SAINT PAUL, Romain CHOMEL DE JARNIEU, Alexandre PROTIN, Antoine SERRE, Valentin DUVAL, Jérémy LEUSIE, et Andreï JOUK sont aussi vos « kéké », ne méritent ils pas l’admiration qui doit être la notre, protégés que nous sommes par ces hommes, mais qui ne sont pas morts selon votre idéal cinématographique ?

      Une pensée pour la famille d’Arnaud Beltrame certainement affligée par tant de fiel et cette infamante plaque.

      • PeterR dit :

        Déjà vous n’avez aucune idée de ce qui est écrit sur mon CV 😉
        Après je suis désolé de ne pas partager votre admiration pour une mort stupide. Ce que je dois reconnaître au colonel Beltrame c’est qu’au moins il n’a pas envoyé un autre se faire tuer à sa place. Maintenant vu son comportement (désolé si je postule) mais ce n’est pas le genre de chef que j’aurais aimé avoir. Combien d’hommes sont morts par la faute de chefs incompétents qui les ont utilisés comme de la chair à canon. S’il restait des poilus encore vivants ils pourraient vous expliquer. Les 1 397 800 de soldats morts dont beaucoup pour la gloire de généraux qu’on aurait dû passer par les armes n’ont jamais pu témoigner, eux.
        J’éprouve en revanche une profonde admiration pour les chefs qui protègent leurs hommes. En général ils peuvent leur demander beaucoup et ils le suivront sans hésiter. Malheureusement ils ne font rarement de grandes carrières.

        • tschok dit :

          Et en plus il invoque le souvenirs des Poilus, le cuistre!

          On comprend bien que votre souci est de savoir quel genre de chef vous aimez, parce que vos pensées orbitent autour de votre personne, ce qu’elle aime ou n’aime pas, comme le cliqueur de like que vous êtes.

          On comprend donc bien que quelqu’un qui a vôtre mentalité ne soit pas vraiment capable de comprendre ce dont il est question. On vous demande juste de la pudeur. C’est possible?

          • PeterR dit :

            Ben disons que le jour où je veux recevoir la Lumière j’éviterai de vous demander votre avis.
            La votre de mentalité ne semble pas valoir plus cher que la mienne.

    • Xaintrailles dit :

      Comme celui de @dupont avec T, j’avais déjà remarqué à l’époque de cet attentat, des commentaires semblables, émanant avais-je estimé de gendarmes pensant sans doute avec raison que le respect des procédures est très important dans ce type d’intervention dangereuse. L’esprit ou la lettre pour mener à bien une telle mission…, je pense que dans certaines armées ou officines, c’est l’esprit et non la lettre, voire l’intuition sur place, qui sont choisies ou préférées.
      Personnellement en cas de décès, je pense aussi qu’il est plus élégant de ne pas afficher son mépris pour les « codes barres »… Un chef qui a le sens du sacrifice, c’est tout de même rare et à louer.

      • PeterR dit :

        Désolé. Déjà tout petit j’ai refusé de chanter la chanson de marche pendant les classes. Le dernier couplet était
         » et un copain écrira sur ta tombe qu’en parcourant le monde tu es mort en soldat »
        Pour moi un bon soldat est un soldat vivant.

        Un geste que j’aurais admiré est qu’il prenne un fusil à lunette et qu’il explose le crane du pourri. Certes sa carrière était finie mais ça, ça aurait eu de la gueule et du panache.

        Enfin, juste mon avis.

        • tschok dit :

          Troisième commentaire, et encore le Moi qui prend toute la place: « Un geste que j’aurais admiré, etc ».

          Le type était un tueur de masse dont le mobile était terroriste, et en plus preneur d’otages: il a tué en tout 4 personnes lors d’un parcours criminel, dont 3 avant le colonel. Vous croyez sincèrement que les gendarmes auraient eu besoin de votre « admiration » pour le fumer s’ils en avaient eu l’occasion?

          Nan mais attends Toto, tu te prends pour la reine d’Angleterre oukoi?

          • PeterR dit :

            >> pour le fumer s’ils en avaient eu l’occasion?
            je crains que n’y vous connaissiez pas grand chose en fait

          • PeterR dit :

            >> et encore le Moi
            et oui, j’avoue sans honte être assez fier de moi même, d’où je suis parti, d’où je suis arrivé et ce sans aide de personne.

            Par contre Vous, adepte de la pensée unique, que penser de vous et de vos propos.
            J’ai le mérite d’exprimer Mes idées de les partager et de vouloir les défendre..
            Vous, vous vous cachez sous le couvert de la bien pensance et essayer de faire croire que si on ne pense pas comme vous on a forcément tort et qu’on est un minus. Et bien, non, Vous exprimez Vos idées et êtes parfaitement en droit de les défendre … mais Vous parlez de Vos idées. Je ne les partage pas.

            Et si je trouve que l’acte du Colonel était courageux mais très con vous n’en retenez que la deuxième partie. Libre à vous de penser que c’était intelligent. Ce ne sont pas vos propos qui vont me convaincre que c’était intelligent de sa part.
            Sur ce j’ai bien l’honneur

      • Dupont avec un t dit :

        Ainsi, de la lettre ou de l’esprit, le choix demeure toujours « cornélien » ….
        « Ainsi, la lettre ne saurait suffire à traduire l’esprit à tel point que sa portée s’en trouve limitée.
        En effet, insuffisante pour retranscrire toutes nos pensées, elle révèle une dimension sensible à laquelle on ne saurait se fier sans faire intervenir l’esprit. »
        Toute la difficulté de la lettre réside dans son interprétation….

        • Xaintrailles dit :

          Je suis en accord avec votre commentaire ; on peut disserter très longtemps sur ce sujet, quand, dans certaines circonstances, il n’y a que quelques secondes pour réagir…

      • Rémi Mondine dit :

        Malheureusement on a le même sujet avec Raoult. Il faut savoir faire des exceptions pour s’adapter aux évenement. Hors nous n’en sommes plus capable.
        Paix et respects à nos morts. Et bien évidement tous mon respect pour le magnifique geste de cet officier.

    • Donald dit :

      @PeterR
      Au risque de casser l’ambiance aussi … « je trouve le comportement de cet homme « dangereux et non professionnel » …
      C’est très exactement ce que pensait PETAIN de DE GAULLE.

      On connaît la suite.

      • PeterR dit :

        Vous venez de gagner un point Godwin. Vous passerez à mon bureau le chercher.

        Pour votre information je n’ai pas d’admiration particulière pour le PETAIN de 39-45 (89 ans en 45 faut-il le rappeler). Il a surtout eu le mérite de servir de bouc émissaire.
        Je me suis laissé dire qu’en 14-18 il avait été assez apprécié en remplaçant le branquignol de Nivelle (justement un de ceux dont je parle par ailleurs) et surement contribué à sauver pas mal de français.

        • Donald dit :

          @PeterR
          Gardez le bien, il pourra vous servir.

        • Fred dit :

          @ PeterR

          Surtout un bouc émissaire ? Il a très vite promulgué une palanquée de lois anti-juives, sans que personne ne lui demande rien, même pas les Allemands !

          À cent mètres de son bureau, la milice torturait dans les caves de l’Opéra, tous les habitants le savaient, car ils n’étaient pas sourds. Les crochets, pendus aux tuyaux de chauffage sont toujours en place.

          Etc. …

          • PeterR dit :

            Bonjour Fred,
            qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans :
            >> Pour votre information je n’ai pas d’admiration particulière pour le PETAIN de 39-45
            Donc comme visiblement je n’ai pas été très clair je précise ma pensée. Comme je ne suis pas historien je ne fais que postuler vs ce que j’ai pu lire et de discutions avec des personnes ayant vécu ces époques :
            – en 14-18 même si certains de ses actes peuvent être contestables on ne peut pas nier qu’il a contribué à freiner l’hécatombe. Il avait donc au moins à cette époque une certaine idée de ce qui était bien. On peut imaginer qu’il n’aimait pas trop les allemands.
            – en 45 on peu soupçonner que Pétain (89 ans) était largement affaibli, mis en place par les allemands pour le symbole que représentait le personnage. De là à imaginer qu’il avait toutes les manettes et que personne lui tenait le crayon il y a un pas que je ne franchirai pas. Peut-être que oui, peut-être que non.
            – Il y en a qui se complaisent à ré écrire l’histoire (par exemple les négationnistes et sur ce coup j’espère que vous serez ok avec moi). J’avais lu une étude sur comment était enseignée cette période en Russie (pacte germano-soviétique, etc ..). Inutile de dire qu’ils ont une version qui prête parfois à sourire. Maintenant je serais russe et coupé d’autres références j’aurais peut-être (surement) à croire en cette version.
            – l’histoire post 45 a été écrite par les vainqueurs. Je ne suis pas sûr qu’on ait tous les détails. Ce qui est sûr est que pas mal de personnes pas trop claires avaient tout intérêt à trouver des fusibles. Pétain en faisait un très bon et pas qu’à tort. C’est sûr. Aurait-il pu mieux agir. Assurément. Etait-ce évident pour un homme de son âge. Surement pas. A-t-il agit réellement de son initiative comme certains le disent. Je n’en sais rien. Ce qui est certain c’est que beaucoup de personnes avaient intérêt à le laisser penser. J’ai appris à me méfier de ce que certains rabâchent comme une évidence et ne pas bêler avec le troupeau.
            – donc oui, je n’ai pas d’admiration pour le Pétain de 45. Je préfère me souvenir de celui de 18.

            Après et sur témoignage direct on peut aussi parler de personnes qui ont passé leur temps à faire du marché noir et de s’en mettre plein les poches (et sûrement pour certains de dénoncer à tour de bras) et au moment de la libération être les premiers à se ruer tondeuse à la main. D’une autre personne du même genre et s’étant livré aux mêmes trafics qui paradait en costume de prisonnier alors qu’il ne l’avait jamais été. Quand il faut se refaire une virginité certains sont prêts à toutes les bassesses.
            Donc Pétain de 45, oui pas bien. Beau symbole à ne pas prendre en exemple, je vous l’accorde. Etait-il le plus pourri, je ne pense pas. Ceci dit faire des discours depuis Londres devait être plus aisé.
            En espérant avoir été plus clair 😉

          • Czar dit :

            « , sans que personne ne lui demande rien, même pas les Allemands ! »

            personne sauf la population française qui n’avait pas oublié les années trente, certains agitateurs, et l’origine de ceux qui avaient excité à la guerre, cause de la présente situation.

            c’est un peu comme dire que la population n’a pas voulu le changement de régime alors qu’aucun témoin sérieux ne conteste que les parlementaires se seraient fait lyncher par la foule s’ils avaient refusé l’abrogation du régime.

          • Donald dit :

            @PeterR
            « … en 45 on peu soupçonner que Pétain (89 ans) était largement affaibli, mis en place par les allemands pour le symbole que représentait le personnage. …
            Reprenez votre Godwin 😉

          • Fred dit :

            @ PeterR

            Je ne te jette pas la pierre, j’ai bien entendu que tu ne le défends pas ; je rectifie ta relativisation de la responsabilité de Pétain.

            On sait qu’il est à l’initiative des lois anti-juives, en partie rédigées par lui ou corrigées dans un sens plus violent avec discernement et annotées de sa main ; les documents existent, ils sont des preuves indiscutables : il est responsable d’un crime contre l’Humanité.

            Le vainqueur de Verdun ? Pour moi, le soldat Dupond qui a laissé ses entrailles éclatées au Fort de Douaumont est aussi respectable, digne de notre reconnaissance, et même plus que Pétain, qui n’a fait que son boulot.

        • Rémi Mondine dit :

          Le probléme de Pétain c’est son mauvais travail entre 1925 et 1935 où il a commandé l’armée Francaise.
          La défaite de 1940 et même un certain antimilitarisme sont la résultante d’une gestion á la ferme ta gueule et exécute totalement innadapté à une époque de boulversement techniques profonds.
          Gudérian a refusé trois fois d’obéir et a percé a Sedan. Les officiers francais ont appliqué le manuel et ont perdu à Sedan.
          Pour Nivelle rappellons tout de même que c’est lui qui a mené Verdun á une conclusion victorieuse et pas Pétain.

  23. Gilbert dit :

    On vit définitivement dans un monde moderne…
    S’opposer au terrorisme islamiste sur le territoire national est donc une action stigmatisante contre une partie de la population, où le militaire concerné prend un risque inconsidéré dont il est le seul responsable ?
    Ah ouais, quand même…

    • aoups dit :

      ce n’est pas un monde moderne dans lequel nous vivons, mais l’obscurantisme qui nous conquit.

  24. Donald dit :

    « En février, dans le 3e arrondissement de la capitale, la maire, Anne Hidalgo, inaugura un jardin portant le nom du colonel Beltrame. La plaque dévoilée à cette occasion … »

    C’est tout bonnement scandaleux. Hidalgo ne sait pas lire ce qu’elle découvre ? Elle s’en fout ? C’est honteux … « Victime de son héroïsme » et pourquoi pas « Il l’a bien cherché ».

    J’espère que la ministre de la défense saura faire respecter l’honneur de cet officier de Gendarmerie en exigeant de la part de ces minables des explications claires et étayés, des mesures disciplinaires à l’encontre des auteurs de cette conneries et l’ELIMINATION de cette plaque à la con.

    • Rémi Mondine dit :

      regardez le commenctaire suivant la citation victime est courante dans les citations militaires.
      l’expression « victimes du devoir » semble encore être courament utilisée. Alors pourquoi victime de son héroisme devrait être infamant.
      Il va falloir arréter de se faire des noeuds au cerveau. Il a donné sa vie mérite notre respet et le pointillisme me parait un bien piêtre manière de montrer notre respect. Il a mérité sa plaque. Associons nous á l’hommage

      • Donald dit :

        « regardez le commenctaire suivant la citation victime est courante dans les citations militaires. » Regardez la réponse au commentaire suivant.

        Et servez-vous en plus de votre cerveau. Quelle est la différence entre le « DU » dans « victime du devoir » et le « SON » dans « victime de son héroïsme ».

        Si vous ne la voyez pas, c’est votre problème.

  25. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Mal nommer un objet c’est ajouter au malheur de ce monde]

    En l’occurrence l’expression  » victime de sa bravoure  » est commune jusqu’à la fin du XIX éme dans les éloges de personnes tombées – tuées – au combat après une action particulièrement courageuse et/ou audacieuse et ceci quasi exclusivement par des militaires (  » notre compagnon  »  » notre camarade  »  » notre frère d’armes  » ) ou des officiels et sur des plaques tombales .
    Ex :  » Victime de sa bravoure et de son patriotisme, notre camarade est tombé en vaillant, face à l’ennemi, et pour lui les ombres du trépas ont été l’aurore d’une glorieuse immortalité.  »

    C’est ce que l’on appelle un  » Français de registre soutenu  » qui ne semble plus emplyé de manière régulière par le monde Francophone qu’en Afrique ( ? ) .
    L’expression a bien sûr depuis disparu du langage courant et il est légitime de se poser la question de son réemploi sur cette plaque .

    [ disait Albert Camus…]

    Attribuée à Albert Camus !

    Pour le reste nous payons la communautarisation de notre société . Dans un commentaire précédent sur l’achat des drones Turcs par l’Oukraïne je parlais du Canada et de l’influence des communautés (  » diasporas  » ) sur la POLEX de ce pays .
    Le problème est absolument identique ici avec la  » créolisation »™© si chère à Jean-Luc !

    • Donald dit :

      @Daniel BESSON
      « … En l’occurrence l’expression » victime de sa bravoure » est commune jusqu’à la fin du XIX éme dans les éloges de personnes tombées … »

      M’ouais … mais au XXI ième on sait ce que veut dire « Victime de sa pusillanimité » … pour ne pas dire « lâcheté ».

  26. Courmaceul dit :

    « Victime de son héroïsme » ? Donc si il n’avait pas fait le héros, il serait encore vivant ? Pitoyable contorsionnisme !

    A ceux qui n’assument la différence entre musulmans et djihadistes, vous n’aurez que mon mépris…et la satisfaction des radicaux islamistes. Les idiots utiles comme on dit !

    • tschok dit :

      @Courmaceul,

      Daniel Besson n’a pas tort: l’expression est en usage et elle n’est pas considérée comme méprisante.

      Lors des oraisons funèbres ou des cérémonies d’hommage, on dit par exemple « victime du devoir », victime de son abnégation », victime de son courage », etc. Et ce n’est pas perçu comme une offense, même si on sait que c’est une formule dont la logique n’est pas la première qualité.

      Je crois qu’il s’agit en fait de dire d’un défunt qu’il était l’auteur de sa vie et l’auteur de sa mort, pour lui redonner un sens et se réapproprier son destin.

      Imaginons un alpiniste passionné de montagne qui fait une chute mortel après avoir dévissé. Lors de son oraison, on dit: « il a été victime de sa passion par la montagne », dans une sorte d’élan un peu romantique.

      Tout le monde sait qu’il n’est pas mort de sa passion pour la montagne, mais d’une chute mortelle parce qu’il a dévissé. L’adhérence du piton à la paroi, ou sa résistance aux contraintes, dépend de conditions physiques qui sont parfaitement étrangères au caractère de l’homme que ce piton soutient: il peut être passionné de montagne, de jeu, de philatélie, de modélisme, de musique, de peinture, ou encore par les femmes ou la politique, cela n’a strictement aucune incidence la résistance du piton.

      Donc, dire qu’il a été victime de sa passion pour la montagne est logiquement faux. Mais c’est une façon de donner un sens à sa mort en la raccordant à sa vie. C’est une façon de dire que le défunt à été l’auteur de sa vie, mais aussi de sa mort, en une sorte de geste unique qui fait dépendre sa mort non plus d’un banal accident, mais de la volonté du défunt, sa personnalité, de sa présence au monde, de son engagement, etc. Bref de quelque chose qui lui est personnelle et qui le singularise.

      En fait, l’expression a un contenu symbolique et pas logique.

      Pour cette raison, elle peut donner lieu à des malentendus assez graves dans l’esprit des gens qui veulent voir de la logique en toute chose et qui ne sont peut-être pas sensibles à la psychologie des proches du défunt: le deuil, c’est comme une maladie grave, tant qu’on a pas vécu, on n’imagine pas ce que c’est.

      Je dis ça parce qu’il semble que la famille de Beltrame ait été associée à la rédaction de la phrase qui fait polémique et qu’elle l’ait approuvée, je crois sans y voir nulle malice, même si pour quelqu’un d’extérieur, le propos peut paraître équivoque ou maladroit.

      En fait, l’affaire est plus compliquée qu’elle ne le semble en première approche: il faut peut-être éviter les jugements à l’emporte-pièce, même si on est tenté de dire que l’épitaphe ou l’hommage aurait utilement pu être tourné autrement, histoire d’éviter de faire jaser les grincheux.

      Mais d’un autre côté, il y a toujours des grincheux, si on commence à mettre le doigt dans l’engrenage, on ne s’en sort plus.

      • Czar dit :

        300 mots pour lâcher à la fin qu »il aurait mieux valu se taire », raisspay.

      • Courmaceul dit :

        Bonjour, il semblerait qu’il y ait un démenti de sa famille. Mais cela me parait secondaire. Je serais d’accord avec vos propos si nous parlions d’un évènement PASSE qui appartient à l’Histoire. Seulement, depuis le 11/09 2001, nous vivons AVEC l’Histoire de l’Islam radical, qui plus est, avec des gens, en France, qui en ont une définition et une posture politique navrant d’exotisme. Bien à vous.

  27. ScopeWizard dit :

    Mais c’ est parfait tout ça ; ça démontre combien ce pays est devenu con à force de trembler devant certaines forces qui n’ ont eu de cesse de le lézarder ET que l’ « on » a laissé faire depuis au moins 20 ans alors que la « côte d’ alerte » était pourtant atteinte dès le milieu des années 2000 , le signal d’ alarme tiré depuis la fin des années 1980 …………………..

    Du coup , tu l’ as vu la gueule de la « paix sociale » , celle de l’ unité du peuple qui n’ a jamais fait autant cause commune , puis du respect à ce point exemplaire de nos institutions ; c’ est la grande forme , pas vrai ?

    Entre ceux qui n’ ont pas arrêté d’ exercer une pression , ceux qui ont préféré céder du terrain , ceux qui l’ont encouragé au nom de ceci ou de cela , toutes ces grandes idées brandies super-humanistes , sans parler de ceux qui ont imposé leurs idéologies dans une France aux prises avec un marasme économique devenu son principal moteur une fois la spiritualité religieuse comme humaine reléguée aux oubliettes remplacée par autant de consumérisme , de matérialisme , d’ individualisme et de chacun pour soi en perte d’ identité , celle qui définit la cohésion de ce que l’ on appelle un peuple ; ben voilà , a mangé tout le chocolat et fumé toutes les Craven A , il est beau le résultat …………

    Ce pauvre homme est mort pour pas grand-chose , son dévouement poussé à l’ ultime est décidément bien peu récompensé et surtout reconnu ; c’ est triste ……….. et ça en dit long …………..

    Comme quoi , en 2020 , mieux vaut s’ appeler Traoré , moins sujet aux caprices des marées , plus tranquille c’ est un placement plus sûr ………….

    Quoi qu’ il en soit : mes respects Mon Colonel .

    • Gremlins dit :

      ScopeWizard, toujours juste.

      • ScopeWizard dit :

        @Gremlins

        Merci ! 🙂

        Mais disons que j’ essaie surtout d’ avoir une vue d’ ensemble , ce qui est évidemment plus subjectif qu’ objectif et n’ est pas vraiment facile à résumer ; d’ autant plus que la « synthèse » n’ est point mon fort …………

    • Antisubjective dit :

      @ wizard. Je suis écoeuré par certains commentaires qui viennent chipoter, et finalement jalouser ce qu’ils ne seront jamais. Un homme.

      • ScopeWizard dit :

        @Antisubjective

        Oui , je vous comprends ; mais vous savez , en ce moment , c’ est carrément devenu un sport national ………….

        Tout le monde n’ est toutefois pas mal intentionné , il y en a qui sont critiques mais sincères , ils ne cherchent pas à « pourrir » et surtout « gratuitement » , tous ne sont donc pas à mettre dans le même sac ; il convient d’ en tenir compte et de faire un tri ………..

        Cependant , je reconnais volontiers que c’ est parfois bien compliqué .

    • Lassithi dit :

      @Scope
      Bonjour,
      Vous devriez faire chroniqueur sur Bfm et LCI. Ça remonterait bigrement le niveau de ces chaînes et surtout de tous ceux qui les regardent. Ou bien présentez vous à la mairie de Paris pour reprendre la barre de ce navire en plein naufrage.
      Vous avez raison, Arnaud Beltrame a agi selon ses convictions.
      N’oublions on pas qu’il était engagé dans les voies de l’humanisme, ce qui n’a rien de secret…
      Mais c’est vrai que de nos jours ça fait OVNI de vouloir améliorer la conditions humaine.
      Paix à son âme, et que son sacrifice ne soit pas inutile.

      • ScopeWizard dit :

        @Lassithi

        Bonjour Lassithi ! 🙂

        « Vous devriez faire chroniqueur sur Bfm et LCI. Ça remonterait bigrement le niveau de ces chaînes et surtout de tous ceux qui les regardent. »

        Merci !
        Espérons , mais dans ce cas je crois que je perdrais très vite ma place ! 😉

        « Ou bien présentez vous à la mairie de Paris pour reprendre la barre de ce navire en plein naufrage. »

        Heu ………. pitié !
        Paris est une ville aussi belle qu’ exceptionnelle que j’ adore tout comme Londres , je l’ envisage donc fort bien en simple touriste , mais c’ est tout .

        Comme vous dites ; il se trouve que j’ aime beaucoup les OVNI……………

        Oui , paix à son âme .

    • Donald dit :

      +1
      « …
      Eh ben voilà ,
      a mangé tout le chocolat
      et fumé toutes les Craven A ,
      il est beau le résultat
      … » 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Donald

        Je constate donc que nous partageons la même culture …………….. 😉

        • Donald dit :

          … une culture ayant atteint tant de rives sur tous les continents, et pourtant bien menacé.

          _____________________________________________________________________
          « Ce livre est dédié à ma famille, les vivants et les morts, dispersés sur trois continents, et à mon pays, la France, où j’ai appris à penser librement »
          Gérard CHALIAND
          La pointe du couteau – Mémoires Tomes 1
          Robert Laffont 2011

          « Dans le second tome, « Dernière veille avant l’aube » … l’expérience et le savoir historique me porte à privilégier la part la plus précieuse et souvent la plus menacée de la pensée : la dimension critique.

    • PeterR dit :

      >> a mangé tout le chocolat et fumé toutes les Craven A
      C’est pas fini les bêtises ??

      +1 aussi

      • ScopeWizard dit :

        @PeterR

        Décidément ………….

        Montons un club ! 🙂

        Au fait , pas mal comme passe d’ armes entre vous et ……………….. bref !

        • PeterR dit :

          >>Montons un club !
          Pas de soucis. Ce sera avec plaisir. Même si on n’est pas toujours d’accord j’aime vous lire. Vos remarques sont toujours respectueuses et pertinentes et je les prends en considération

          >> Au fait , pas mal comme passe d’ armes entre vous et ……………….. bref !
          Je viens d’en rajouter une bonne couche. Après ce genre de personnage ne convaincra que ceux qui veulent être convaincus

          • ScopeWizard dit :

            @PeterR

            Ce serait sympa ! 🙂

            Je ne sais si mes remarques sont toujours si pertinentes -j’ essaie d’ éviter le pur bla bla mais ce n’ est pas toujours si facile- en revanche , il est certain que niveau respect je m’ efforce de ne pas franchir trop de lignes ………….

            Le concernant , c’ est moins le contenu et le fond de son propos qui pose problème que la forme qui de ce fait nuit audit fond lorsqu’ il y en a un , ce qui déjà n’ est pas courant chez-lui , fond qui va se noyer dans ces empilages de …………..ben v’là qu’ j’ ai plus ma tête…………. ben de conneries , tout simplement !

            « Après ce genre de personnage ne convaincra que ceux qui veulent être convaincus »

            Perso , même si c’ est quelque part quelque chose de « normal » , ce que je trouve très inquiétant tient à tout cet ethnocentrisme qui fait tant régner le « péremptoire » d’ un discours de toute façon le plus souvent « fermé » , car cette façon de penser « idéologique » hostile au réel d’ une diversité d’ opinions par ailleurs tout à fait acceptables , se répand de plus en plus ……………

  28. Vidoc-19 dit :

    Voici une nouvelle démonstration publique de l’effondrement du pays. Ce n’est pas le peuple qui s’effondre mais la classe dirigeante, qu’une trouille profonde, essentielle, amène à la soumission, à la veulerie,à la lâcheté et globalement, à la haute trahison.
    À force de refuser d’appeler un chat, un chat, à force de se coucher devant l’ennemi sans oser le nommer , à force de petits arrangements avec des minorités radicales qui imposent leur petite dictature, les autorités de ce pays, des deux bords, l’ont amené aux frontières de la guerre civile.
    Il faudrait des pages pour énumérer toutes les trahisons de la caste dirigeante depuis 30 ans. La France a été infiltrée, au goutte-à-goutte, par des gens qui n’ont qu’une volonté : la détruire de l’intérieur car pour eux elle représente le mal absolu, l’ennemi absolu, l’ennemi fondamental, le Mécréant du grand Livre sacré qui fait référence .
    Il y a bien sûr l’immense lâcheté des dirigeants français et leurs innombrables compromissions par calcul électoral .mais il y a aussi et il ne faut en aucun cas l’oublier , la compromission institutionnelle, au niveau de notre politique étrangère, avec le régime qui est à la fois le fabricant et le diffuseur du radicalisme islamiste, terreau du terrorisme islamiste : l’Arabie Saoudite et ses satellites , devant lesquels nous nous prosternons bien bas, devant lesquels nous sommes prostitués depuis des décennies..
    l’Arabie Saoudite qui est certainement le pays le plus arriéré au monde et qui en est fier, est un de nos amis intimes, son roi et ses innombrables princes sont comme chez eux dans les immeubles et villas cossus de Paris ou de la Côte d’Azur dans lesquels ils viennent régulièrement se livrer à leur stupre habituel avec armes et bagages et esclaves .
    Nous les protégeons institutionnellement et par notre présence militaire , et c’est peut-être là le plus grave crime, la plus grave automutilation de la France .
    Condamner et éradiquer les imams salafistes de banlieue, oui, évidemment, mais c’est beaucoup plus haut qu’il faut frapper ou contribuer à frapper en même temps : de Riyad à Médine, de Dubaï à Koweït City, de Bahreïn à Doha … personne en France n’osera jamais lever le moindre petit doigt contre ces forteresses du Moyen Âge qui dégoulinent de pétrole, de Préhistoire, d’argent sale et de sang.
    en France ? Il est déjà bien trop tard et même l’hypothèse d’un putsch militaire pour essayer de remettre ce pays- ou ce qu’il en reste- debout , est impossible tant nous somme pieds et poings liés par nos engagements extérieurs, que ce soit dans l’OTAN ou dans l’Europe .
    Par faiblesse, par lâcheté, la France commence à voir le début de ce qui l’attend. Car on ne peut être que très pessimiste, et chacun peut constater que l’unique fermeté judiciaire et pénale qui est appliquée actuellement, et appliquée systématiquement et de manière implacable, se déchaîne soit contre les lanceurs d’alerte, soit contre les identitaires et les nationalistes, qui sont systématiquement catalogués de fascistes et de nazis, soit contre des forces de l’ordre quand ils ont le culot de vouloir se défendre contre les assauts de cette racaille. Triste constat, triste bilan, et ce n’est hélas qu’un début. et je pense de plus en plus qu’il va falloir appliquer à la lettre le texte du refrain de notre hymne national, la Marseillaise

    • philbeau dit :

      Houellebcq doit sourire tristement en voyant à quel point il avait raison …

    • PeterR dit :

      C’est bien. Vous venez de traduire une loi de la physique qui dit que plus un système s’écarte de son point d’équilibre (de stabilité) il va osciller très fort si on cherche à le ramener brutalement sur son équilibre.
      J’estime que le système est maintenant très loin (vraiment très loin) du point d’équilibre que j’aimerais.
      Si on veut maintenant l’y ramener ça ne se fera pas sans vagues.

      Mais rassurons nous notre système est doté d’une multitude de points d’équilibre. On va peut-être glisser doucement vers un nouvel état stable. Il faudra juste peut-être se mettre au coran

  29. Lucy dit :

    Peut-être le pire dans cette histoire tragique c’est que « Victime de son héroïsme » est finalement la vérité. C’est vraiment tragique.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Peut-être le pire dans cette histoire tragique c’est que « Victime de son héroïsme » est finalement la vérité. C’est vraiment tragique. ]

      C’était le sens de l’emploi de cette expression entre 1871 et 1918 avant que  » Mort pour la France  » ne devienne l’expression consacrée dans le sens où l’héroïsme était considéré comme être une vertu essentiellement guerrière : Etre capable de faire le don de sa vie à une cause supérieure et hors du cadre de sa mission et de son  » devoir  » !
      Pour le coup je m’étonne de l’intervention de Mme. Bénédicte Chéron qui devrait savoir que ce sont des expressions
      largement utilisées autrefois par les militaires eux-mêmes …

      Mais ici j’ai de forts doutes quand à ce sens et aux raisons de cet emploi par les rédacteurs de la plaque qui ont du  » négocier  » avec la famille comme on commence de l’apprendre ! …

      Un de mes parents est mort le 30 décembre 1918 des suites de ses blessures et l’autre est mort en déportation .
      Vous n’imaginez pas les démarches qu’il a fallu faire pour obtenir la reconnaissance de  » Mort pour la France  » …

      Maintenant  » Victime de la barbarie Islamiste ou Musulmane  » ne se trouve – trouvait ? – que sur quelques très rares monuments aux morts de la guerre Italo-Ottomane et cela avait fait déjà polémique il y a une vingtaine d’années de mémouâre ( ??? )

      • Xaintrailles dit :

        D’après les déclarations de son frère, je pense que cela a été étudié seulement avec la DGGN…
        Je ne vous imaginais pas en historien de l’héroïsme ! Avez vous des références pour l’usage de l’expression « Mort victime de son héroïsme » car il me semble bien ne l’avoir jamais rencontrée ?…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Je ne vous imaginais pas en historien de l’héroïsme !]

          Je ne le suis pas du tout( mais alors PAS DU TOUT ) mais j’ai lu et je lis pas mal de revues et de livres datant de cette époque .
          Ça finit pas imprégner ….
          Ce sont des expressions utilisées car la ripoublique cherchait des raisons autres que son régime pour glorifier un militaire tué au combat . La notion de  » patrie  » , de  » nation  » et même de  » France  » était même abstraite pour une population qui à plus de 50% ne parlait pas le Français tous les jours dans la vie courante
          Pour ce qui est de la référence , il y a cette tombe par exemple :
          https://www.loire1870.fr/pages/pa_mam/pa_mam_45/monu_chanteau2_45.htm

          • Xaintrailles dit :

            Merci pour la photo du monument dont le graveur a bien utilisé l’expression ; je ne connaissais que « victime de son devoir » qui est une variante plus moderne…
            Quant-au Turco je savais qu’il était bon enfant, mais qu’il ne fallait pas qu’on le gêne ! Respect à sa mémoire…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ D’après les déclarations de son frère, je pense que cela a été étudié seulement avec la DGGN…]

          J’ai lu que l’accord de la famille avait été obtenu ( ? ) . En plus d’une polémique inutile cela risque donc de semer la zizanie dans une famille .

          Le plus triste de ce débat c’est que sous peu on risque fort de voir rappliquer la coterie des hystèrionnes Laurence de Cock – Mathilde  » Titilde  » Larrère et de Nicolas Offenstadt and Co qui vont nous pondre du haut de leurs chaires un fil historiciste sur les RS sur l’expression  » Victime de son héroïsme  » sans questionner les raisons de son emploi sur cette plaque !
          Il faut juste dire : Cette expression n’est nullement offensante pour la mémoire de la victime mais il faut légitimement se poser des questions sur son emploi ici !

  30. Félix dit :

    « Les C… ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ! »
    Désolant de voir des gogos s’écharper sur un tombeau, au lieu de simplement l’honorer…

  31. dolgan dit :

    Méprisable cette instrumentalisation d’un héros pour faire parler de soi avec un buzz à 2 balles digne de twitter.

  32. Wagdoox dit :

    Les gens doivent etre des victimes concentente maintenant du delire.

  33. Namroud dit :

    En France certains aiment bien les polémiques d’ailleurs il ya un métier pour ça polémiste ( je me demande quelle utilité ont ils pour la nationalité ) chaque jour pour n’importe quel sujet il ya une polémique ou bien c’est eux qui la font en créant le buzz
    Pathétique de voir que certains cherchent quelque chose à dire sur la plaque commémorative de ce HÉROS je n’ose imaginer ce que ressentent sa famille et ses collègues.
    Ces polémiste nous rendraient un grand service en se taisant

    • précision dit :

      allez demandez à Molière, Voltaire et combien d’écrivains ce qu’ils ont apporté à leur nation, parce qu’ils appréciaient effectivement la polémique. C’est effectivement une tradition en France, et cela peut servir à rappeler dans le débat publique des informations que d’aucuns préféreraient voir oublier. Même si je suis d’accord avec vous qu’il y a pas mal de polémiques futiles ou de mauvaise foi.

      La plupart des politiciens dont j’ai lu les propos ont pour une fois été plutôt respectueux en l’occurrence dans leur réaction à cette formulation plus que douteuse.

    • Donald dit :

      Faux Nez !!!
      Le Colonel Beltrame est victime du terrorisme islamiste. C’est un HEROS parce qu’il a fait face à ces cons pour sauver des vies innocentes.

      Se taire face à l’expression inacceptable de cette plaque à la con, ne pourrait que satisfaire les faux nez de la duplicité islamiste et leur dhimmis.

  34. Plusdepognon dit :

    Cela reflète juste la pensée dominante, la vie est douce et belle qui veut ne pas en profiter ?
    https://theconversation.com/mourir-au-combat-pourquoi-le-sacrifice-de-soi-fait-il-debat-119137

    Toute proportion gardée car ce n’est qu’un eondage, plus la vie est confortable plus l’individu prime sur le collectif :
    https://www.les-crises.fr/qui-est-pret-a-se-battre-pour-son-pays/

    Après faute d’être un héros, on peut toujours rêver d’en etre un :
    https://theconversation.com/cabinets-de-conseil-consultants-et-unites-delite-militaires-meme-combat-147230

  35. Patton boy dit :

    Victime de l’islam mais les pointilleux diront victime de l’islamisme ou mieux cacheront la cause en employant le mot barbarie, novlangue parisienne.

  36. Daniel BESSON dit :

    Ps : Effectivement ! La citation est de Camus … Commentant Brice PARRAIN .
    J’en été resté à un vieux débat sur cette citation .

    https://www.planet.fr/quand-marine-le-pen-ne-sait-pas-citer-camus.783029..html

  37. Grrr dit :

    L’islamo-gauchisme bien pensant sera la tombe de notre nation

  38. Ron7 dit :

    A la municipalité de Montfermeil [Seine-Saint-Denis]
    Vraiment, vous êtes fort !
    Très fort !

    Quand on ne repecte pas un minimum la personne qui a laissé sa vie… après coup !
    Bravo, à celui qui a initié les mots… sur cette plaque !
    Bravo, à celui qui a reçu ladite plaque, et ainsi de suite…

    Et, enfin, naturellement… Un grand bravo à la Municiplité toute entière, qui a osé valider à un degré ou un autre une formulation honteuse !

    Le mépris et/ou la bétise… ou encore la connerie !
    Bravo Monfermeil ! Je ne vous salue pas :non:

  39. Sam dit :

    Et qu’en pense Sophie (si c’est toujours son nom… ) ?

  40. Biskotto dit :

    Il a surtout été victime d’un laisser aller sans nom !
    Il aurait suffit de permettre une neutralisation à distance.

    * et maintenant les politicards bien planqués dans les salons abondants, bien fournis et dorés de la république s’en donne à coeur joie sur des sujets débiles…
    J’ai honte.

  41. BOURG dit :

    CELA PROUVE SI BESOIN ÉTAIT L’ÉTAT DE DÉLABREMENT MORAL DE NOTRE PAYS. UNE OTAGE DES ISLAMIQUES AU MALI QUI REVENDIQUE SA CONVERSION A LA RELIGION DE SES GEÔLIERS FANATIQUES SANS UN MOT POUR NOS SOLDATS DE BARKHANE
    QUI VONT SE RETROUVER C’EST ÉVIDENT FACE AUX 200 DJIHADISTES LIBÉRÉS POUR OBTENIR LA MISE EN LIBERTÉ DE CETTE DAME . ENFIN LE COLONEL ARNAUD BELTRAM QUI NE DEVRAIT S’EN PRENDRE QU’A LUI MÊME POUR AVOIR EU UNE MORT « HEROIQUE » ET DONC……..VICTIME DE LUI MEME !!

  42. SGT Morales dit :

    Ce colonel est une double victime du terrorisme et de la connerie des scribes de la mairesse de paris.

  43. ekiM dit :

    « trois élus de l’opposition municipale, appartenant au « Front de gauche » »

    Pourquoi ne suis-je pas étonné de l’appartenance politique de ces trois « individus » que je ne qualifierai pas plus afin d’éviter de m’exposer à des poursuites judiciaires ?

  44. Fafou dit :

    Tout simplement indigné.
    Pour ne pas stigmatiser cette communauté..
    Qu’ils se fassent entendre, dans le bon sens, pour une fois, à la place d’encore jouer les victimes et de demander plus de moyens sociaux! Pas d’amalgame..

  45. LAPEYRIE dit :

    Je suis outré par la plaque commémorative du sacrifice du colonel Beltrame.
    Il y est écrit « victime de son héroïsme »
    Si je vous suis bien être héroïque c’est être fou!
    Alors ayez le courage de vos pensées et osez apposer sur toutes les places squares, avenues, rues et et bâtiments qui portent le nom d’un résistant mort en combattant le nazisme qu’ils sont victimes de leur héroïsme.
    FAITES LES SI TEL EST LE FOND DE VOTRE PENSEE!
    Le colonel Beltrame a été victime de l’islamisme et du terrorisme qu’il engendre.
    Nommer son ennemi c’est déjà le combattre.
    Mais à Paris il n’y a que des élus qui se comportent comme des autruches face à cette triste réalité.

  46. breer dit :

    Le front de gauche, tout est dit, des activistes gauchistes, on se demande pourquoi dire que le terrorisme islamiste stigmatiserait les musulmans, voila encore une ineptie démagogique et hypocrite utilisée par la gauche pour embrouiller les esprits.
    Quand on parlait des brigades rouges en Italie, ou de la mafia, on stigmatiserait donc tous les italiens. Ces actes terroristes sont commis par des extrémistes islamistes, peut être faudrait il juste rajouter le mot extrémiste, et ou radicaux. Ces assassins ne se réclament ni du christianisme, ni du bouddhisme, ni d’un pays précis, mais bien de l’islamisme radical.

  47. Pierro dit :

    La place de ce ramassis de gauchistes est en taule poir trahison, auprès de ceux qu’ils chérissent tant !!!

  48. Dan78 dit :

    SOUMISSION….

    • Edouard dit :

      Il y aurait soumission si aucune plaque n’était posée.

      • Donald dit :

        @Edouard
        Tout dépend de ce qu’on écrit sur la plaque.

        Ne pas vouloir cité exactement par quelle idéologie le Colonel Beltrame a été assassiné est bien une soumission.

        Les rues de Paris comme d’ailleurs sont pleines de plaques honorant les résistants « Victime du nazisme », « victime de la barbarie nazie ». Au moins c’est clair.

  49. Thaurac dit :

    Hormis une certaine gauche « centriste » et peu nombreuse, le reste a toujours vomi sur l’armée, les militaires et la police. Maintenant avec cette gauche islamo gauchiste, anarchiste, écolo-terroriste, on est mal barré, voyez ce que ça donne dans les villes où ils sont apssés (Grèce à l’abstention sanitaire) , c’est de la démagogie nihiliste..
    Le rpoblème en france et ça ne date pas d’hier, c’est que les mi,orités qui pensent détenir la vérité , emploient des méthodes fascghisante pour les faire passer , et la violence n’est pas à droite, c’est sûr, et il y a un gros potentiel de « collabos et porteurs de valises » ou « idiots utiles » en cours à notre époque..

  50. Auguste dit :

    Et maintenant on va parler de l' »affaire » Beltrame et non plus de son sacrifice.
    Il n’y a pas de noms pour qualifier ces comportements.

  51. Thierry dit :

    Y aura-t’il quelque part une plaque en mémoire des victimes des violences policières, qui ont défendu le droit de manifester inscrit dans la constitution ?
    Il faudra attendre le RIC je pense pour que ceux ayant perdu un oeil, une main ou même la vie aient droit à une reconnaissance officielle de défenseur du droit et de la liberté….

    • précision dit :

      1 – le droit de manifester a toujours été encadré, c’est un point qu’il ne faut pas oublier (peu importe le bord politique)
      2 – il me semble malsain d’ « honorer » une victime. On honore quelqu’un pour un acte méritant l’admiration. On peut toutefois commémorer des victimes.

    • Thaurac dit :

      Pas confondre manifestations et fouteurs de merde, et ces mecs là , je ne les plains pas du tout!

    • breer dit :

      Thierry, manifester n’est pas un devoir, c’est une possibilité donnée, et il faudrait savoir discerner les notions entre manifester, contester, et s’opposer, saccager, casser.
      Le problème de notre époque est que la moindre manifestation normalement pacifique dégénère en conflits, et destructions du fait de la présence de dizaines (centaines même) d’individus de toutes factions (extrême gauche, extrême droite, jeunes des banlieues, groupes délinquants, militants et syndicalistes agressifs et violents) qui en profitent pour semer le chaos, en infiltrant les foules, et cherchant ouvertement à provoquer les forces de police. Je suggère à nos forces de l’ordre de s’unir et de ne pas intervenir du tout lors de plusieurs prochaines manifestations, et de voir ce qui en résulterait. Peut être aucune violence, aucune destruction (après tout qui sait) mais peut être l’inverse, et tous nos médias jouisseurs d’évènements chaotiques, s’en donneraient à coeur joie pour éreinter la police qui ne serait pas intervenue.
      Notre pays s’avance lentement vers une forme d’anarchie chaotique, due à différentes raisons, mais principalement à l’idéologie gauchiste laxiste, anti état, anti ordre et anti respect des lois sociétales. Priez pour que cela s’arrête, parce que sinon ce sera le chaos généralisé pour vos, nos descendants et peut être même une dictature ultra sévère dans quelques décennies pour essayer de ramener de l’ordre et du calme.

      • Fred dit :

        @ breer

        « gauchiste (…) anti état » : réfléchis un peu, et dis-moi si ce rapprochement n’est pas un peu idiot …

        Idem pour les anarchistes de gauche, du moins l’immense majorité de ses multiples courants en France (et ailleurs) ne sont pas contre l’ordre et l’organisation sociale, bien au contraire.
        Par contre, les anarchistes de droite sont généralement contre l’ordre et contre l’état (les Libertariens conservateurs par exemple)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Libertarianisme_de_droite

    • Pravda dit :

      J’ai manifesté, moi, dans un premier temps du moins au commencement, avant que des ultras, des blacks blocs, des casseurs…, ne brisent l’âme d’un mouvement de rejet des politiques et ne le transforment en pure folie destructrice; bref, je n’ai à aucun moment été empêché de manifester, en respectant les trajets définis, en bon ordre et sans éléments extérieurs infiltrés. Je n’ai même parfois pas vu l’ombre d’un policier ou gendarme sur le parcours. Ne confondez pas droit de manifester et avoir tous les droits.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Y aura-t’il quelque part une plaque en mémoire des victimes des violences policières,  » J’attends de votre part un commentaire concernant tous les membres des forces de l’ordre qui ont péri sous les coups des malfrats!
      « qui ont défendu le droit de manifester inscrit dans la constitution ? » Qui l’ont surtout totalement dévoyé en cassantn détruisant et pillant!
      « Il faudra attendre le RIC je pense pour que ceux ayant perdu un oeil, une main ou même la vie » Par contre le policier entre la vie et la mort suite à l’agression d’Herblay rien? Pas d’avis à ce sujet?

  52. Fred dit :

    « victime du terrorisme lors de l’attentat du 13 … » me semblerait la formule la plus appropriée.

    Ceci dit, un bel hommage lui est tout de même rendu en donnant son nom à un parc.
    Réactions outrancières : auriez vous préféré que rien ne soit fait dans ce sens (et donc pas de polémique) ?

    • Pravda dit :

      Ce qui est dommage c’est , premièrement ; une fois de plus de taire le mal qui a tué cet homme, deuxièmement; la tournure de la phrase «mort parce qu’il a joué au con en s’opposant à un gentil déséquilibré » (je résume la pensée). Les musulmans qui se sentent stigmatisés par le mot islamiste sont les premiers à crier au loup quand ce mot est cité; ils ne devraient pas, ils font souvent partie des victimes et sont de plus victimes de la rancoeur d’une bonne partie de la population; pour moi, ceux qui désirent vivre en paix au sein de la République, devraient être les premiers à mettre les points sur les i pour justement bien marquer la différence entre islam et terrorisme islamiste.

      • Fred dit :

        @ Pravda

        Je suis tout à fait d’accord sur le fond. (sauf avec ton résumé, excessif)

        Pas de problème à parler de cette manière entre gens honnêtes.
        Le souci, ce sont les hystériques décérébrés, qui s’agitent dans des réactions épidermiques ci-dessus …
        Ils n’ont pas compris, et surtout ne veulent ne veulent pas comprendre qu’ils se font instrumentaliser par les Islamistes.
        Alors, il faut hélas tenter de faire preuve d’une pédagogie lourdingue et primaire avec eux.

  53. Gremlins dit :

    Cet homme est tout sauf une victime.

  54. Robert dit :

    Je vais faire un parallèle qui peut paraître hors de propos, mais pas concernant certaines réactions.
    L’affaire Anne Lorraine Schmitt avait vu sortir des attaques fielleuses sur sa foi catholique et ses idées pro vie. Catherine Millet avait même osée critiquer son attitude en la comparant avec une précédente victime de son assassin qui s’était laissé violer et avait eu la vie sauve. Pour Catherine Millet, si Anne Lorraine s’était laissé faire, elle aurait eu la vie sauve.
    Je pense que la formulation de cette plaque procède de la même mentalité, à savoir refuser la réalité et en faire le reproche aux victimes. Si les femmes ne portaient plus de jupe, si elles baissaient les yeux et acceptaient les agressions, etc…
    Si Arnaud Beltrame avait attendu que la colonne d’assaut reçoive le feu vert de son autorité qui l’avait elle-même reçue du politique, il serait toujours vivant. Sans son héroïsme, il serait toujours vivant. Comme au Bataclan ou les hésitations des autorités ont coûté humainement très cher.
    Autrement dit, restez bien dans les clous des règles en vigueur, des non dits sidérants de la pensée unique, et vous aurez la vie sauve. Vous serez un mouton qui s’offrira un jour à son égorgeur en espérant qu’il fasse ça proprement et vite, mais en attendant vous serez vivant. Soumis mais vivant.
    « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus mort » comme disait Philip Murray
    Je pense que le conflit moral qui s’est joué dans la tête d’Arnaud Beltrame est probablement lié à son histoire personnelle et familiale.
    Il avait déjà exfiltré une journaliste en Irak, recevant ainsi une médaille.
    Il avait autorité sur l’opération en cours et n’a pas supporté d’attendre un ordre qui n’arrivait pas alors qu’une femme était entre les mains de celui qui l’égorgera. Une sorte de transfert lié à son histoire familiale.
    Il a commis une faute professionnelle, c’est indéniable, et une autre en donnant son arme chargée à l’islamiste. Mais il a pris ses responsabilités et n’a engagé que lui.
    Je pense que c’est cette bravoure qui lui a valu sa décoration en Irak et les Invalides après Trèbes ou la faute militaire est passée au second plan.
    Et c’est d’avoir mis en lumière la barbarie islamique en France, plusieurs personnes sont mortes avant lui dans le super U et en dehors, qui lui est reproché par ceux qui ne l’avoueront jamais honnêtement mais encouragent toujours plus d’islam en France, donc de causer scandale avec une plaque honorant un soldat français tué par un islamiste en France.
    Si nous nous soumettions gentiment, si nous cessions de reprocher à l’islam ce qu’il est, toute la justification de la barbarie islamiste est dans le coran dont l’interprétation littérale est la plus fidèle, cela se passerait bien, pensent les soumis dont certains polluent les échanges ici-même. La situation nous est imposée et les règles risques encore souvent d’être légèrement bousculées dans les années à venir, par exemple pour un nouveau Bataclan en rase campagne très loin des forces d’intervention les plus proches, ou ce seront peut-être des tireurs sportifs ou des chasseurs qui devront empêcher un massacre. Deux heures pour être sur place jusqu’au top action, c’est long pour ceux qui sont pris au piège d’assassins.
    Honneur à vous, mon colonel, je suis fier de partager l’amour de notre pays et du bien commun avec vous, même si cela peut nous amener à y sacrifier notre vie.

    https://www.elle.fr/Societe/News/Catherine-Millet-quand-elle-derape-encore-pour-justifier-ses-propos-sur-le-viol-3624062

    • Fred dit :

      @ Robert

      Égaux appels à la barbarie dans la Bible.
      Toutes les religions ont eu à un moment ou un autre des sectes intolérantes et barbares. (tu es bien placé pour le savoir, toi l’intolérant qui appelle à la guerre religieuse, toi qui tire ta morale d’une interprétation barbare de la Bible).

      Tu interviens sur ce site uniquement quand tu peux placer ta barbarie : intolérance, racisme, fanatisme.
      Rien d’autre ne t’intéresse.

      Deutéronome 2, 33 Yahvé notre Dieu nous le livra et nous le battîmes, lui, ses fils et tout son peuple.
      Deutéronome 2, 34 Nous avons pris toutes ses villes, et nous avons dévoué par extermination toutes ces villes d’hommes mariés, les femmes et les enfants, sans rien laisser échapper,
      Deutéronome 2, 35 sauf le bétail, qui fut notre butin, avec les dépouilles des villes prises.

      1 Samuel 15, 18 Yahvé t’a envoyé en expédition et il t’a dit : Pars, voue à l’extermination ces pécheurs, les Amalécites, fais-leur la guerre jusqu’à l’extermination.
      1 Samuel 15, 19 Pourquoi n’as-tu pas obéi à Yahvé? Pourquoi t’es-tu rué sur le butin et as-tu fait ce qui déplaît à Yahvé? »

      • PK dit :

        @ Fred

        Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans « la Bible se lit à l’aune de la Résurrection pour les catholiques ? »

        En Français : on ne peut lire littéralement la Bible quand on est catholique. Elle se lit toujours à travers le message du Christ. Si vous êtes fainéant ou pas capable de le comprendre, il y a des gens qui l’ont fait pour vous et l’ont expliqué : saint Thomas d’Aquin ou saint Augustin (enfin, dans l’ordre inverse…).

        Bonne lecture.

        • Robert dit :

          PK,
          L’ancien testament est exclusivement juif, tradition qui ne connaît ni l’amour du prochain quel qu’il soit ni le pardon des fautes.
          Dans la partie catholique, chrétienne au sens large, de la Bible c’est à dire le nouveau testament, il y a quelques analogies spirituelles qui paraissent des appels à la violence,  » il vaut mieux perdre son oeil que d’être jeté avec ses deux yeux dans la géhenne éternelle », « malheur à celui qui scandalise un enfant… » mais jamais d’appel direct à la violence. La loi du christianisme c’est l’amour du prochain, la violence n’y est qu’un mal nécessaire pour permettre la vie en société malgré le péché originel, jamais une fin en soi comme dans le judaïsme et l’islam.
          Et effectivement, la loi du Christ c’est l’amour et l’esprit vivifie quand la loi, c’est à dire l’application des interdits comme seule loi, tue. La bible a été donnée aux hommes non comme une application littérale à suivre à la lettre, comme le coran et le talmud, mais comme permettant d’imiter le Christ dans notre propre vie.
          « Mettre sa conduite humaine sous la garde de sa raison » comme l’explique très bien saint Thomas d’Aquin interdit de fait toute forme de fondamentalisme et de fanatisme. Et saint Augustin l’avait précédé avec « aimes et fais ce qu’il te plait » rappelant bien le postulat absolu de l’action, l’amour.
          On peut dire que le laïcisme et le rationalisme sont des fondamentalismes et des fanatismes. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils s’en prennent surtout au catholicisme, ils savent qu’ils ne risquent rien, ce n’est pas une doctrine idéologique absolutiste comme eux.

        • Fred dit :

          @ PK

          ? C’est exactement ce que je dis, PK, relis-moi plus attentivement.

          « on ne peut lire littéralement la Bible quand on est catholique » : ben si, Robert et ses copains de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X la lisent littéralement – en oubliant les évangiles me semble t’il – et même en rajoutent à mon sens.

          Après, étant athée, pour moi l’Ancien testament c’est de la science-fiction sous LSD et le Nouveau testament la biographie d’une personne délirante parmi tant d’autres.
          Qu’autrui interprète ces romans à sa manière m’importe peu de fait, tant qu’il ne vient pas imposer aux autres sa sorcellerie personnelle en politique.

          J’ai des amis catholiques ;o)

          • ScopeWizard dit :

            @Fred

            Ah oui , c’ est « exactement » ce que tu dis ???

            Bizarre , nul n’ a rien compris ; qu’ est ce que nous sommes cons , alors …………

            Cela étant , à un moment j’ ai lu quelque chose qui ne pouvait guère s’ interpréter différemment ………….. mais j’ ai très certainement super-mal lu , l’ esprit si mal tourné , c’ est évident ………………..

            Fred ou des intentions claires comme du jus de chique ? 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Fred

        @Robert a quelquefois dit pas mal de conneries ou tenu des discours avec lesquels je ne ne suis pas toujours d’ accord ; c’ est vrai .

        Par contre , il n’ a JAMAIS ( ou si peu et à chaque fois « en réaction » ) insulté ou manqué de respect à qui que ce soit ; ce qui n’ est pas du tout ton cas .

        Donc , tu es très mal placé pour ouvrir ta gueule ; de plus , soit tu es particulièrement con , soit d’ une parfaite mauvaise foi , à toi de voir …………..

        Comme tous ces ploucs d’ idéologues , tu ne fais preuve d’ aucune recherche de discernement encore moins d’ objectivité , en tordant les faits de façon à ce qu’ ils rentrent dans ton cadre idéologique , qu’ ils n’ en débordent surtout pas .

        Tu emploies le terme « barbare » , or , étymologiquement ce mot désigne tous ceux qui avaient une autre culture que celle des Gréco-romains ; depuis , à l’ instar de « sauvage » ou de « vandale » , son sens premier a glissé et s’ est étendu .

        Dans le même temps , et c’ est là que je m’ aperçois à quel point tu peux être tordu et vicieux , tu n’ hésites pas , afin d’ excuser l’ invasion migratoire et les exactions qui vont avec , à nous rappeler combien à la base l’ Homme a pu se comporter en nomade …………

        Tu t’ en souviens ? Ben , certains , eux , ne l’ ont pas oublié .

        C’ est à dire que lorsque cela sert ton propos , tu reviens aux fondamentaux , sauf que , entre des terres où tout reste encore à faire , à construire , à structurer , à organiser , à peupler , et des terres où ce stade a été atteint depuis des centaines années , il y a bien évidemment un monde qui rend cette comparaison ou ce parallèle complètement foireux .

        Pourquoi alors employer la terminologie « barbare » dans son sens synonyme de brutalité , de bestialité , de cruauté , mais revenir aux fondamentaux d’ un Judéo-christianisme qui a tellement plus su évoluer , LUI , et coller aux réalités d’ un monde moderne , ce même monde moderne que les Arabo-musulmans que tu chéris tant refusent dans sa diversité en refusant d’adapter leur Coran ; à ma connaissance , ils n’ ont toujours pas réussi , ni même voulu faire le moindre pas en ce sens , ce qui ne doit rien au hasard……………..

        Moi , à ta place , j’ aurais même pris le Lévitique en référence , il regorge de préceptes qui feraient ta joie…………

        Bref , avant de jeter la pierre aux autres , balaie d’ abord devant ton perron .

        • Fred dit :

          @ ScopeWizard

          Barbare ? Je reprends le terme employé par Robert, pas la peine d’épiloguer par un chapelet de petites crottes nerveuses à propos l’étymologie pour en plus finir par valider celle de Robert.

          Tu place tous les musulmans dans le même sac, celui du mal. Quelle finesse de pensée !
          (note bien que je suis fondamentalement hostile à tout type de religion, mais laïc : tant qu’elles restent dans la sphère du privé et n’interfèrent pas dans la vie politique, je les tolère.)

          Tu place tous les catholiques dans le même sac, celui du bien. Quelle finesse de pensée !
          Ce que je relève, c’est que Robert est un catholique intégriste, raciste et fanatique, avec une interprétation sordide de la Bible. Toute les religions m’emmerdent, quand elles servent de paravent au racisme et au suprématisme.

          Tes autres accusations, noyées dans ta diarrhée verbale sont fausses et de mauvaise foi.

          Plouc d’idéologue. (c’est çui qui dit qui est)

          • ScopeWizard dit :

            @Fred

            « Tu place tous les musulmans dans le même sac, celui du mal. Quelle finesse de pensée ! »

            « Tu place tous les catholiques dans le même sac, celui du bien. Quelle finesse de pensée ! »

            Non , tu mens .
            Et à mon avis , tu le sais parfaitement ; une fois de plus tu tords les faits .
            Je n’ ai jamais dit « tous » , ça c’ est toi qui le dis .

            « Ce que je relève, c’est que Robert est un catholique intégriste, raciste et fanatique, avec une interprétation sordide de la Bible. »

            Pas davantage ; ce n’ est que ton avis , rien de plus .

            « Tes autres accusations, noyées dans ta diarrhée verbale sont fausses et de mauvaise foi. »

            Lesquelles ? L’ histoire des « nomades » ?
            Ben , tu as la mémoire bien courte , mon p’tit gars ; faut faire attention à ce que l’ on dit ……………………….

            « Plouc d’idéologue. (c’est çui qui dit qui est) »

            GNA GNA GNA …………. sors du Paléolithique et évolue ………………..

  55. aleksandar dit :

    Le texte de cette plaque a été approuvé par sa famille.
    Donc
    Silence dans les rangs

  56. Vins dit :

    France, championne du monde des ronds points et des polémiques…
    Pendant ce temps, Turques russes et chinois américains… développe leur influence dans le monde…
    Mais chacun ses priorités: nous c’est une plaque à 2 balles qui nous divisent… irréductibles gaulois!!!!

  57. ScopeWizard dit :

    Hmm , je vois ………

    Effectivement , s’ il a « donné » son pistolet chargé à ce terroriste preneur d’ otages , franchement c’ est vrai que ça craint ………….

    Le doublé de questions étant : est-ce vrai ? en quelles circonstances exactes ?

    Non , parce que perso , d’ entrée , voilà qui me paraît pour le moins illogique …………….

    De plus , ne perdons jamais de vue que les Gendarmes sont des militaires y compris dans l’ âme ; c’ est à dire que « normalement » , en règle générale , passer outre , enfreindre les ordres , s’ affranchir des consignes ou du règlement , c’ est franchement par leur truc .

    Par contre , dans un cadre strict et défini , ils peuvent tout à fait prendre des initiatives ……………

    Cela étant , qu’ est ce qui l’ a exactement poussé à proposer de se substituer en tant qu’ otage ?

    D’ après moi , c’ est simple ; il a certes sans doute présumé de ses capacités et très probablement perdu le contrôle de la situation , mais je crois surtout qu’ il comptait sur un instant T qui lui soit propice à prendre le cours des évènements en mains ; d’ une façon ou d’ une autre , neutraliser le terroriste était très certainement son objectif ……………..

    Mais il ne faut jamais perdre de vue que nous ne savons que ce que ceux qui savent -du moins le suppose t-on- veulent que nous en sachions ; autrement-dit , au vu des questions que suscite telle ou telle rumeur , on ne peut que constater qu’ il subsiste des zones d’ ombre …………….

    Excepté que tout cela se résume à du baratin et pas celui du meilleur goût ; il est trop tard pour changer quoi que ce soit , les jeux sont faits depuis longtemps alors évitons les polémiques , elles ne nous mèneront à rien de bon ; à sa place en pareilles circonstances , qu’ aurions-nous fait ? Mieux ? Rien n’ est moins sûr……………

    Honorons donc plutôt sa mémoire , faisons preuve de tact envers les Siens et ceux à qui il fut si cher .

    Respect à l’ homme , il mérite au moins cela de notre part car même si cela s’ est fini en tragédie funeste , il y a quelque chose d’ exemplaire dans ce qu’ il a tenté ; il est important de s’ en souvenir .

  58. Loy dit :

    Ah zut moi je pensais qu’il était juste au mieux victime de sa niaiserie.
    C’est le seule excuse que je pouvais concéder à un officier de gendarmerie qui s’est offert en victime à un terroriste islamiste à la place d’une femme… donc d’un individu sans importance.
    Mourir en tuant une sous-homme… bof, mais en tuant un officier de gendarmerie wow ! Quel cadeau !
    Alors peut être que le catholicisme que ce serviteur de la République l’aura orienté vers le sacrifice, mais en tout cas c’est complètement foireux ! Quant à l’héroïsme, un mec qui pète les plombs et sort arroser un nid de mitrailleuse et se fait hacher menu pendant il aura une médaille mais son sacrifice n’aura servi à rien. Maintenant si mes contemporains continuent à glorifier ces inutiles… dommage…

  59. Allobroge dit :

    Victime plutôt de la lâcheté des politiciens de tous bords !Mais ça ça ne sera jamais inscrit !

  60. Edouard dit :

    Si il est victime de son héroïsme, il est tant de voter une loi pour combattre cet héroïsme qui est si mortifère.

    Ceci dit, il est assez étrange que l’héroïsme tue encore de nos jours quand on voit que toutes personnes qui s’opposent directement à la chienlit risque de se retrouver devant les tribunaux pour violence.

  61. Le chasseur d'images dit :

    Bonjour,

    Je n’ai pas pour habitude de prendre la plume (ou plutôt ici le clavier) afin de répondre aux articles de votre site. Ici pourtant je suis surpris non pas par la violence des réactions vis à vis de cette plaque mais plutôt par la temporalité. Car oui cette plaque a été dévoilée il y a des mois.
    Et bizarrement ce n’est que maintenant que certains se réveillent. L’article de Laurent Lagneau d’ailleurs l’explique fort bien

    Je suis surpris que le Rassemblement National (ex-Front National) n’ait pas lui aussi réagi puisque les trois commentaires cités dans l’article proviennent de gens classés à droite. L’excellent Clément Weill-Raynal, époux de la conseillère de Paris LR Martine Perez, est tout de même une des plus belles plumes de la droite française. Madame Bénédicte Charon n’est pas une enseignante comme les autres puisqu’elle travaille au sein de l’ICP, l’Institut Catholique de Paris, connu parfois pour des prises de positions discutables. Je parle bien de l’ICP et non de madame Charon.
    Enfin Aurore Bergé ex-conseillère régionale Île-de-France LR passée depuis députée LREM. N’aurait t-il pas été bon aussi d’avoir une réaction d’une personnalité de gauche ? Juste pour éviter qu’on puisse supposer que cet article est fait pour caresser dans le sens du poil la droitosphère française…

    Enfin je vois ça et là des lecteurs qui réclament que soit stipulé le fait que le colonel Beltram a été assassiné par un terroriste islamiste. Je leur rappellerais juste que des dizaines et des dizaines de rues, d’avenues, de boulevards, ou de places portent en France le nom de Jean Jaurès, et qu’aucun ne souligne qu’il a été assassiné par un fanatique d’extrême droite. Même si c’est historique. Faisons donc confiance à la mémoire collective plutôt qu’à l’esprit déplacé de buzz de certaines personnes.

    Enfin la mention « victime de son héroïsme » semble choquer des personnes, comme madame Charon. Peut-être est t-il utile de rappeler à la docteure en histoire qu’elle est la notion de « victime du devoir » attribuée en France par décret présidentiel et dont le colonel Beltram est récipiendaire. Victime de son héroïsme ou victime du devoir : le résultat est le même le colonel Beltram est décédé car il a mené sa mission jusqu’au bout avec un courage exemplaire !

    Je conçois que mon commentaire risque d’en déranger quelques-uns mais oui je trouve ce buzz nauséabond autour de finalement ce qui n’est qu’une plaque dans un square parisien. En ces temps il y a bien d’autres soucis à avoir, mais le buzz permet à certains d’exister.

    Cordialement.

    • tschok dit :

      @Le chasseur d’images,

      On peut effectivement s’étonner du soudain intérêt des internautes pour la sémantique alors que les expressions « victime de son courage », « victime du devoir », victime de son héroïsme » sont en usage et ne sont habituellement pas considérées comme offensantes ou équivoques et que la plaque litigieuse a été inaugurée en février dans l’indifférence quasi-générale.

      En fait la polémique dont il s’agit est complètement différente: la mairie de Paris a-t-elle eu l’intention de dissimuler ou de minorer le rôle du terrorisme islamiste, plus particulièrement djihadiste, dans la mort du gendarme afin de ne pas offenser les musulmans? C’est ça le procès qui est fait, en réalité.

      L’hommage à Beltrame est très secondaire dans cette histoire. Au-delà du simple buzz, on peut parler d’instrumentalisation à des fins bassement politiciennes, au moment du débat sur le « séparatisme ».

      Ca nous en promet des vertes et des pas mures.

      • Le chasseur d'images dit :

        Bonjour vous pensez vraiment que l’actuelle maire de Paris qui a subit de plein fouet les attentats terroristes contre Charlie Hebdo, le Bataclan, ou encore les terrasses de cafés puisse par calcul politicien vouloir minorer le rôle des islamistes dans la mort du colonel Beltram? C’est vraiment penser que madame Hidalgo serait sans cœur et totalement animée par des convictions déshumanisées que de croire cela.
        La théorie du rasoir d’Ockham vous connaissez ? Si on la suit on peut se dire que cette plaque n’est finalement qu’une maladresse. Et que dans une société archi-médiatisée cela ne passe pas car il y a forcément des lanceurs d buzz qui savent en profiter.
        Qu’en pensez-vous Tschok?

      • LEONARD dit :

        La présence d’Aurore Bergé, jamais en retard d’une bassesse, me laisse à penser que cette datation n’est pas étrangère avec le fait qu’A Hidalgo songe à un destin national…

    • Courmaceul dit :

      Sauf que depuis le 11/09 2001, nous vivons AVEC l’Histoire de l’Islam radical, qui plus est, avec des gens, en France, qui en ont une définition et une posture politique navrant d’exotisme. Savez-vous qu’il n’y a plus de secousse évènementiel liée à l’assassinat de Jaurès ? 🙂 Bien à vous.

  62. vieux margi dit :

    «  les cons ça osent tout c est même a ça qu on les reconnaît… » M. Audiard
    Un con , deux autres d un parti politique …et ça joue avec les mots ……
    Merde…( citation historique)
    On mettrait une plaque pour Pierrot le fou criminel d après guerre. Personne ne dirait rien….
    Avec des si ……

  63. Raymond75 dit :

    Cette plaque est assez maladroite et prête donc le flan à de nouvelles polémiques, mais doit on rappeler que cette plaque fut rédigée avec l’accord de la famille : aucune plaque ne peut être posée sans l’accord de la famille !

    Mais le fait que Annie Dingo se dise ‘socialiste’, dans une ville de vieux riches et de bobos héritiers, suffit pour que les commentaires haineux à l’égard de tout ce qui est ‘de gauche’ fleurissent, sous couvert d’anonymat (faux anonymat, car les adresses IP sont connues).

    Tous ces commentaires montrent à quel point une armée professionnelle n’est pas représentative de la nation qu’elle dit défendre. Les pitoyables comportements de la fin de la guerre d’Algérie ont servi de leçon, mais on peut être inquiet en cas de graves problèmes sociaux, notamment lors du prochain effondrement économique qui s’annonce …

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Tous ces commentaires montrent à quel point une armée professionnelle n’est pas représentative de la nation qu’elle dit défendre. » Tous les intervenants ne sont pas nécessairement des militaires (en position d’activité, de réserve voire retraités). Une fois de plus vous vous sentez obligé de fustiger, de brocarder!

    • Xaintrailles dit :

      @Raymond
      J’aime bien l’expression prêter le flan… Bon appétit ! S’il en reste du flan… :-))

  64. Bikoro dit :

    En lisant les commentaires a posteriori de certains, de pseudo-spécialistes, un seul mot me vient à l’esprit : énorme! Comment insinuer que cet homme, sur le coup, aurait mal agi? Alors qu’il aurait sagement pu attendre dans son véhicule ou devant le Super U que le GIGN arrive, personne ne l’aurait traité d’incompétent. Il se dévoue, se propose de remplacer un otage qui aurait certainement été tué, chose que peu de personne ne ferait en situation réelle, mais vous trouvez encore à redire. Vous salissez sa mémoire.
    Ne voyez-vous pas le sacrifice qu’il a fait…pour vous? Ne voyez-vous pas que s’il le fait c’est parce qu’il possède une haute « idée » de son pays? Le don de soi, vous connaissez?
    De là-haut, s’il vous voit, …Je préfère ne pas dire ce que j’ai sur le cœur.
    Toutes ces critiques inutiles, c’est-à-dire n’apportant rien au débat, font partie des vices de la démocratie. Trop de démocratie tue la démocratie, trop de liberté d’expression tue la liberté d’expression. N’importe qui se permettant, parce qu’il possède « une bouche », de raconter n’importe quoi. Peut-être que c’est l’époque, mais franchement, il faut dans ce fatras de l’Ordre !
    La dimension morale du Cl. Beltrame était hautement élevée.

  65. aleksandar dit :

    Mea culpa
    En fait la famille n’a pas validé le message
    Mensonge de la Mairie de Paris

    • Donald dit :

      Cela vous étonne ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Mea culpa
      En fait la famille n’a pas validé le message
      Mensonge de la Mairie de Paris » Tout à votre honneur de reconnaître cette erreur!
      Faute avouée à (moitié) pardonné!

    • tschok dit :

      C’est plutôt « je ne m’en souviens plus ».

      M’enfin, la famille n’a pas élevé de protestation au moment de l’inauguration en février et il faut bien dire qu’il n’y a pas matière.

      Quand on met le truc en scène pour y voir une démonstration du politiquement correct de la gauche bien pensante, on ne peut qu’analyser cet événement comme une nouvelle démonstration du déni du terrorisme islamiste par la gauche molle, bobo et angélique. Et on met en route la machine à épithètes sanglants.

      Mais si on restitue aux micro-événements qui constituent cette affaire leur dimension banale et fortuite, on se retrouve avec une phrase que personne ne se souvient avoir rédigé et que la mairie de Paris est prête à modifier si la famille le souhaite, alors que sa teneur même n’est habituellement pas jugée offensante, puisqu’on retrouve la formule employée dans une multitude de discours, d’épitaphes, d’hommages ou d’éloges depuis des générations, pour saluer la mémoire des morts les plus glorieux dans les combats les plus homériques ou les catastrophes les plus cruelles.

      C’est tout bêtement une formule stéréotypée.

      Mais là, le truc à fait scandale, Dieu sait pourquoi.

      C’est un peu comme si je disais à la famille, lors d’un enterrement:
      – Je vous présente mes plus sincères condoléances.
      – Parce que vous avez des condoléances qui ne sont pas sincères, vous?
      – Euh… Non! C’est pas ce que je voulais dire!
      – Ah bon, donc vous ne me présentez pas vos condoléances?
      – Si, si! c’est ça que je voulais dire: je vous présente mes condoléances!
      – Eh ben dites-le, andouille.

      On a l’impression que le buzz est parti sur un jeu de con dans ce genre-là. On commence à déconner sur une expression stéréotypée histoire de lui faire dire ce qu’elle ne dit pas, alors que c’est complètement banal en fait.

      • Donald dit :

        « … Mais là, le truc à fait scandale, Dieu sait pourquoi. … »

        1) Dieu n’a rien à voir la dedans foutez lui la paix.

        2) « Mais là le truc fait scandale, … pourquoi ? » ==> Parce c’est une formule honteuse.

        « … C’est tout bêtement une formule stéréotypée. … » C’est peut-être la le problème.

      • Pravda dit :

        Donc, où est le problème si il s’agit juste d’une banale erreur d’appréciation ? Changement de l’intitulé et basta. Par contre si cette plaque reste, c’est donc bien un acte délibéré, d’ailleurs je ne connais pas l’expression stéréotypée « victime de son héroïsme « , c’est victime du devoir à la limite. Maintenant que les bobos sévissant à la Mairie de Paris ne s’offusque pas non plus quand cette plaque disparaîtra comme par magie un jour ou l’autre.

  66. AB44 dit :

    Est-il vraiment nécessaire de revenir, dans les commentaires, sur les choix à la fois courageux et discutables d’Arnaud Beltrame ? Ce qui est en revanche indigne c’est cette décision incohérente de la Mairie de Paris : prétendre honorer Arnaud Beltrame tout en retenant une formulation revenant au final à critiquer soit l’héroïsme en général, soit celui particulier d’Arnaud Beltrame ce jour-là. Voire revenant carrément à le faire passer pour un con, puisque c’est en gros le sens de l’expression « victime de son héroïsme ». Il faudrait donc savoir : soit on choisit d’honorer Arnaud Beltrame, ce à quoi personne n’est obligé, notamment pas la Mairie de Paris, soit on s’abstient de l’honorer. Mais feindre de l’honorer pour satisfaire à des fins électorales à certaines demandes tout en le faisant plus ou moins subtilement passer pour un héroïque imbécile, c’est vraiment d’une remarquable indignité.

  67. LEONARD dit :

    Si vous pensez qu’il est glorieux de fournir une arme fonctionnelle à un terroriste ayant dèjà tué, quand vous savez que vos subordonnés vont devoir être amenés à l’affronter ultérieurement, alors, je ne peux rien pour vous.
    Son geste d’homme est héroïque.
    Son acte de chef est une faute.

  68. Gégétto dit :

    Concernant le libellé de cette plaque, il revient, in fine, à la famille de le faire modifier; si elle juge qu’ il y a insulte à la mémoire du colonel.
    J ai aussi lu les commentaires d’ anciens ou de gendarmes d active concernant l infraction au règlement commise par cet officier en prenant la place de l’ otage.
    Ok , c est une faute ( erreur).Mais elle n a coutée  » que  » sa vie et c est pas la peine d’ extrapoler sur d autres morts fictives ( on aime bien ça)…lui seul en a payé le prix.
    Vous en voulez de l application du règlement à la lettre?
    Dans la série les ordres sont les ordres, force doit rester à la loi:
    C’est un gendarme qui met une contravention à un mutilé du cancer de la gorge avec trachéostomie .Ce fou a soulevé le bas de son masque pour appuyer sur sa trachéo et émettre des sons…135€.
    Ouf! le règlement et la loi ont été respectés!!
    Malgré l infraction au règlement j éprouve de l admiration pour ce colonel, il a pris une décision certainement dans une situation difficile.
    Cet homme en plus d avoir quelque chose entre les oreilles en avait entre les jambes. Contrairement au gendarme percepteur.

  69. aleksandar dit :

    Victime
    Définition du Larousse
     » Qui sacrifie volontairement sa vie, son bonheur : Être victime de son dévouement. »

    • ScopeWizard dit :

      @aleksandar

      Dans un sens figuré , oui , c’ est bien sa définition ; par contre , que ce soit qui vous voudrez qui l’ affirme , je ne suis absolument pas d’ accord avec cette définition , d’ autant qu’ à la base une « victime » se rapproche d’ une « offrande » qui , elle , n’ en demandait pas tant et n’ avait donc rien de volontaire .

      De plus si victime veut vraiment dire ça , alors « héroïsme » n’ a plus rien à y faire , c’ est l’ un ou l’ autre ; autrement si une telle connotation d’ acte volontaire demeure , ça devient « victime volontaire de son héroïsme volontaire » , nous sombrons dans l’ emphase et le pléonasme , du coup ça devient idiot .

      Selon moi , la formulation la plus correcte aurait été : « Héros de la Patrie »

      Mais ça , entre une Hidalgo qui explique à la famille le choix de cet emplacement au caractère si « inclusif » , ou tous ces anti-Patrie , évidemment ………….

      Dans ce cas : Héros de la Nation

      Mais « victime de son héroïsme » , non , ça c’ est vraiment pas terrible ………….

  70. ScopeWizard dit :

    Bon , en fait , ce qui perso me dérange eut rapport au libellé de cette plaque , tient en deux points bien précis ……..

    Primo , l’ absence évidemment volontaire de la cause exacte de sa mort , c’ est à dire non pas « assassiné lors de l’ attentat terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes » mais « assassiné lors de l’ attentat terroriste ISLAMISTE du 23….. »

    Secundo , l’ absurdité du texte : « victime de son héroïsme » en effet , la question est celle du rapport de plus en plus alambiqué à la notion d’ « HÉROÏSME » .

    Cette formulation « victime » est de ce fait aussi révélatrice qu’ idiote d’ une époque de couillons en mode automatique d’ une idéologie à la Bisounours qui ne permet plus d’ exister autrement que comme « victime » , ce terme employé à tire le pompon du haricot dont nous ne cessons de nous gargariser jusqu’ à l’ aberration .

    Arnaud Beltrame n’ est pas une « victime » , puisque quel que soit ce que nous pensons de ce choix , il a décidé d’ agir et de prendre son destin en mains , ce qui a permis de sauver au moins une vie , tandis que son destin à lui basculait dans ce qui apparaît comme un sacrifice .
    Précisément , ce choix d’ être acteur de son destin refusait de laisser faire une fatalité , l’ exposait consciemment à sa possible mort au nom des idées qu’ il défendait .

    Le concernant , ce statut de « victime » démontre donc une non maîtrise du vocabulaire , une absence de réflexion , la construction d’ une confusion idiote qui détruit toute possibilité de décider de ce que doit être sa vie en envoyant le message que l’ on ne peut exister que comme « victime » et que par voie de conséquences , si Arnaud Beltrame est une victime , c’ est qu’ il était dans son tort ; « victime » et « héros » sont deux notions distinctes et opposées , l’ un est la négation de l’ autre , les accoler est donc un contre-sens .

    Perdre notre capacité à comprendre le sens de nos actions est en train de déliter un peu plus la cohésion du pays , or nous ne combattrons l’ Islamisme comme n’ importe quel autre Totalitarisme qu’ en refusant d’ être des « victimes » .

    • LEONARD dit :

      « ce terme employé à tire le pompon du haricot »
      Joli néologisme, ou alors, subtile allusion à çà:
      https://www.facebook.com/leffetcanopee/photos/alors-l%C3%A0-cest-le-pompon-sur-le-haricot-le-noeud-sur-le-cageau-la-baleine-sous-le/1061682277272504/

      L’abus du chocolat et des Craven A nuit gravement à l’écriture.

      • ScopeWizard dit :

        @LEONARD

        Eh non , une création maison !

        Bon , je reconnais , c’ est pas du Dior……………

        « L’abus du chocolat et des Craven A nuit gravement à l’écriture. »

        Oui ; raison pour laquelle de temps à autre j’ inverse : je mange les Craven A et je fume le chocolat , mais c’ est pas non plus très évident……………..
        En infusion , peut-être ?

        Faut l’dire , on fait des métiers pas faciles …………….

    • Donald dit :

      @Scope
      Votre post est largement conclusif de cette triste affaire. Tout est dit, maintenant à la Mairie de Paris de changer cette plaque.

      • ScopeWizard dit :

        @Donald

        Merci , mais honnêtement , c’ est le bordel ; disons que « victime » fait vraiment tache , ça ne va pas .

        Sur ce point en tout cas , je rejoins l’ avis de quelqu’ un comme Natacha Polony .

        Au fait , très pertinente votre réflexion sur la culture et sa mise en danger , plus haut sur ce fil ………… 🙂

  71. Robert dit :

    Peter,
    Vous n’êtes pas vos braves anciens, vous êtes vous et il est malhonnête de prétendre s’appuyer sur leur sacrifice, à leur corps défendant si on vous comprend.
    Parlez comme nous en votre seul nom et cela suffira. Un argument d’autorité qui ne correspond pas à votre expérience personnelle est toujours un moyen fallacieux d’avoir le dernier mot.

  72. Robinson dit :

    Tenter de raisonner un terroriste islamiste est inutile, et mortel.