Armée de Terre : Un insigne de béret spécifique pour les spécialistes de la guerre électronique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Max dit :

    Même pas une clé USB ou un port RJ-45 ? Lol

  2. Momoriarty dit :

    Et sinon le 44e RT est également concerné par ce changement d’insigne.

  3. Czar dit :

    et pourquoi une aigle ?

    après tout dans l’armée de l’air, c’est bien un épervier qui est utilisé comme symbole,.

    • Jj dit :

      Parce que c’est le symbole de la guerre électronique depuis déjà pas mal de temps. Le célèbre « poulet frite » … autrement dit un aigle interceptant au vol des éclairs symbolisant les ondes radio.

      • Czar dit :

        Merci pour l’explication.

        Précision, « une » aigle en héraldique, donc ça concerne les insignes de béret aussi

    • sgt moralés dit :

      et pourtant ce ne sont pas les aigles qui ont sauvé le capitole mais des oies!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « et pourtant ce ne sont pas les aigles qui ont sauvé le capitole mais des oies! » Par le passé des zones « sensibles » sur la base aérienne de Ramstein étaient « gardienné » par des oies! J’ignore si cela a perduré cependant le procédé était parait il plutôt efficace! Les oies sont réputées pour être particulièrement curieuses et …………………… potentiellement agressives!

  4. Arnaud dit :

    Je ne comprends pas trop l’intérêt. Le 54 et le 44 sont des régiments de Trans, et ils ont un insigne de spécialité (GE). Pourquoi modifier le béret ??
    En plus, je trouve que ces unités, de la BR, feraient plutôt bien d’arborer des insignes de bérets non discriminants et bas profil (leur job est sensé être discret). Déjà sur un théâtre, une unité GE se remarque…est-il bien utile de distinguer ses personnels du reste des troupes???

    • Roro dit :

      Sur le terrain, les bérets ne sont pas portés, votre argument n’est pas pertinent.

      Et tout le monde sait où se trouvent les régiments de la BR, leur noms sont écrits en gros devant le portail de leurs casernes. Donc leur faire arborer des insignes discrets sous couvert de discrétion n’a pas de sens.

      • dompal dit :

        @ Roro,
        « Sur le terrain, les bérets ne sont pas portés, votre argument n’est pas pertinent. »
        Oui et non. 😉
        J’ai connu en opex des sof et off qui n’appartenaient pas au régiment et qui pourtant portait le « bon » béret quand ils étaient de repos !
        Qui étaient-ils ? 13°RDP, 2°RH, 1er RPIMa…ou d’autres gus « hors armée française » ???
        Qui peut le dire…..? 😉
        Donc le béret ne fait pas le moine ! 😉 🙂 🙂

  5. Thierry dit :

    Vous avez oublié le 44RT et la 785CGE, ce qui fait quand même 3 unités de l’armée de Terre au total avec le 54RT …

  6. Jfldz dit :

    Ça rappelle l’insigne des old crows que j.ai bien connu

  7. Stéphane dit :

    Contingent 94/10 à Haguenau, de bons souvenirs au 54 ReuTeu et sa fameuse devise : On se fera pas brouiller l’écoute !

  8. Savonarole dit :

    N’oublions pas le 68ième RAA qui porte comme insigne de béret les symbôle des artilleurs d’Afriue (cannon croisé avec croissant et étoile chérifienne)

  9. Plusdepognon dit :

    Parce que « l’aigle va fondre sur la vieille buse »…

    Plus sérieusement :
    « l’insigne de la guerre électronique représente un aigle tenant dans ses serres des foudres brisées. Cet animal, figurant sur la majorité des insignes de guerre électronique, symbolise les qualités de perception lointaine. Les foudres brisées représentent les transmissions adverses, proies de la guerre électronique. »

    Rassurez-vous, les pax qui vont le porter surnomment cet insigne « poulet frites » comme leurs prédécesseurs.

  10. Jm dit :

    Si on n’a que ça comme problème à régler dans les armées……

  11. Laurent dit :

    Et n’oublions pas la 785 CGE…

  12. Robert dit :

    Certains laïcistes vont hurler que le tau représente un symbole catholique.

  13. Félix GARCIA dit :

    A propos de guerre électronique :
    Babak Taghvaee – Μπάπακ Τακβαίε – بابک تقوایی
    @BabakTaghvaee
    #BREAKING: #Azerbaijan again violated #Iran’s airspace using its drones. This #Israeli made Harop loitering drone of #Azerbaijan Army was brought down by use of Kvant 1L222 Avtobaza ELINT & jamming system of #IRGC Aerospace Force in Ozoun-Tappeh Ouliya village, NW of #Iran.
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1315924560055865344

    Un drone de fabrication israélienne détruit au Nord de l’Iran par le CGRI.

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  14. Castel dit :

    Plutôt sympa l’insigne, en tout cas, il parait bien……branché !!

  15. Sempre en Davant dit :

    « poulet frites » – « poulet frites » ! Bon ! Si à l’Ordinaire c’est jeudi tout les jours ils vont plus savoir quoi faire des candidats!

    • Plusdepognon dit :

      @ Sempre en davant
      Maintenant c’est kebab frites le met préfèré des soldats, avant on appelait ça… un grec.

      Prémonition ?

      • Sempre en Davant dit :

        @PdP
        Ahhh, la rue de la Huchettet! Gyros!
        Au moins c’était vraiment de la viande de mouton et de veau! Quel régal!
        J’ose pas donner d’année 😉
        Quelques années plus tard devant la librairie anglaise un pigeon vint se poser et s’installer pour manger dans mon un sandwich gras.
        L’ayant écarté au cris « d’au large canibale! » mes voisins de banc me fusillèrent du regard, se levèrent, et jetèrent leur déjeuner à la poubelle.
        J’avais faim et du rab de Harissa! Mais on ne m’y repris plus.

        @Sodescro
        Affreux!
        Au mess mixte nous était servi des cuisses de poulet schpoutz dons les os mous et tordus pouvaient être coupé avec les couteaux de cantine!
        Épouvantable! Les budgets restauration étaient tellement ridicule que le cuisto venait demander s’il fallait continuer a avoir du fromage. L’unanimité votait pour car c’était le seul plaisir culinaire possible.
        Ceci dit jamais entendu parlé de gastro en métropole dans nos armées! La propreté était partout!
        Vive les revues de mains avant l’embauche. La propreté des mains est la coquetterie du soldats.
        Vous n’aurez pas besoin de me convaincre que les cuistots doivent être des militaires à part entière.
        Je n’ai pas retrouvé en ligne le Centre d’étude en science sociale de la défense et un papier intitulé expérience opérationnelle de l’armée de terre en bosnie.
        Si ma mémoire ne me fait pas défaut il contenait une large part sur les conditions d’alimentation et aux talents de popotiers en yougo!
        Mais nous avons un spécialiste des liens 😉
        Vive les aliments français de qualité! A bas le bio-schpouz ou les cochons du haut nourrissent ceux du dessous par ruissellement! Vive le plein air et les paysans. Lisez les étiquettes!

    • Sodescro (repenti) dit :

      @ Sempre en davant
      Cela dépend du cuistot:
      https://www.20min.ch/fr/story/larmee-sert-du-poulet-cru-aux-recrues-150402266816

  16. T.D.M.-P.F. dit :

    Salut

    Ce n’est pas un, mais des commentaires à propos de cette présentation d’un nouvel insigne pour les corps de Guerre Electronique,
    par M. Laurent LAGNEAU.

    Le titre étant : « Un insigne de béret spécifique pour les spécialistes de la guerre électronique » Il concernerait toute les formations
    de ce type. Quelles sont elles ? 44° et 54° R.T. – 785° C.G.E. et autres ? Cela est il justifié ?

    Cet insigne a été homologué G 5742 le 20/06/2020, mais je ne sais pas sous quelle dénomination, je vais m’efforcer de le savoir.
    Reste à connaître les raison de cet aigle que l’on retrouve sur l’insigne de spécialité ou brevet ?

    Les considérations sur les traditions ne clarifient pas grand chose, elles les embrouilleraient d’avantage.

    Quel est le sens « d’ensemble inter-armes » pour les Troupes Coloniales et de Marine ? C’est quelque peu ambiguë ! Aussi je précise
    qu’elles ne sont qu’une seule et même arme, totalement indépendante des autres ! Elles ne sont pas une subdivision d’une autres !
    Certes il y a de l’Infanterie y compris des Formations Blindées, de l’Artillerie avec une branche Transport, Matériel et bâtiments (Génie) jusqu’en 1966 et même de l’Aviation Légère, mais aussi les Transmissions, de l’Intendance jusqu’en 1965, du Service de
    Santé jusqu’en 1968, des Administratifs (cadre spécial), état-Major, et autres … Les troupes Coloniales et de Marine auraient pu
    et due être une Armée au même titre que l’Armée de l’Air et la Marine !

    Les Chasseurs Alpins sont une subdivision de l’Infanterie comme les Chasseurs à Pied. Les premiers ne portent pas une « tarte »,
    mais le béret alpin comme les autres formations alpines d’autres armes.

    Les Troupes Aéroportées ne sont pas une arme, mais des armes et services qui sont parachutistes. elles ont la spécificité d’avoir
    un béret rouge avec un insigne unique, sauf pour les Troupes de Marine (avant seuls les coloniaux avait le béret rouge).

    Ces précisons et misses au point ont de l’importance pour éviter que certains croient n’importe quo,i comme précédemment
    une publication laissant croire qu’officiellement les insignes s’appellent « pucelles » ce qui bien entendu est complètement faux !

    Si non convaincu, ces arguments peuvent être développés.

    Cordialement