L’idée d’un encadrement des jeunes délinquants par des militaires refait surface

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

135 contributions

  1. cipal dit :

    et une connerie de plus ! au fait je croyais que l’administration pénitentiaire devait redresser les avirons tordus ! bel aveu d’échec de son administration par le ministre himself !
    encore un effort et l’armée va vider les poubelles, faire la police, assurer l’enseignement dans les quartiers difficiles etc .
    allons jusqu’au bout et donnez le pouvoir à l’armée… qui n’en veut pas ! à chacun son boulot !

  2. Yves dit :

    C’est embêtant l’être humain pour un technocrate, il ne suffit pas de le mettre dans une machine pour qu’il en sorte changé. On n’efface pas facilement ne serait-ce que 10 ans de mauvaises habitudes, et toute la construction de la perception du monde qui va avec. Ceux qui ont des proches en difficulté peuvent en témoigner : il faut des années d’efforts ponctuées d’innombrables échecs pour obtenir quelques maigres avancées. C’est un travail de longue durée qui nécessite de combiner une approche matérielle et une approche idéologique. Par sur qu’en quatre moi on puisse faire passer une personne d’une démarche esthétique qui rêve d’être Tony Montana à une démarche éthique avec pour modèle un soldat anonyme qui a le mérite de se coucher la conscience tranquille le soir.

  3. Diablo dit :

    Dans l’institution on a tous plus ou moins le même point de vue, on a pas vocation à gérer des cassos.
    Seulement on a quand même vocation à servir la France et la défendre, si on peut remettre des « jeunes » dans le droit chemin pourquoi pas.
    Ce sera plus utile que sentinelle…

    • Gege dit :

      Bein bon courage ! Ce n’est pas le rôle de l’armée que de gérer les délinquants de la société .
      Elle n’est pas faite, formée, appuyée et encore moins armée pour une telle mission.

      Z’ont quand même pas mal au c** ces politicos de tout bords.
      Pas de vagues, pas de malheureuses décisions qui pourrai nous nuire aux prochaines élections.

      Alors, c’est si facile de refiler le pb aux armées et si ça merde (et ça merdera rapidement): C’est pas nous, c’est eux, les bidasses en folie !

  4. RGA dit :

    Ca va pas, non?

    Comme le cite l’article, nombres de « sachant » n’ont jamais enfilé un treillis… des bataillons disciplinaire, et puis quoi encore? en association avec les frêres calotte et le RN?

    • Castel dit :

      Mais cela ne concernerait qu’une minorité de jeunes, à savoir uniquement ceux qui seraient sur la « mauvaise pente », c’est à dire, ayant abandonné leurs études prématurément, et n’ayant aucune activité professionnelle…
      D’ailleurs, je suis sûr que pour une majorité d’entre eux, la perspective d’avoir à effectuer ce service leur donnera une envie irrésistible de travailler ou de reprendre leurs études !!
      Sinon, la « case prison » promise à une majorité d’entre eux, vous semble-t-elle une meilleure solution ?

  5. leroy dit :

    Où en est-on du service universel dont on entend plus parler ?
    M. le ministre de la Justice est fort sympathique mais les militaires (et anciens) ne souhaitent peut être pas devenir des compléments de la pénitentiaire.

  6. Oeil de Moscou dit :

    Plutôt que faire référence au lama, il faudrait faire référence à l’autruche… qui refuse de voir ledanger

    • vieux margi dit :

      …non le lama ça va…car il crache tout comme les déjeunes des cités sur tout ce qui passe …surtout vêtu de bleu ou de vert cam…

  7. Bricoleur dit :

    Lors du service militaire avec les appelés, ce qui permettait de maintenir une bonne discipline reposait sur 2 bases. 1 – L’ adage :  » On ne lâche rien ». Tout manquement aux ordres, consignes et règles de sécurité était immédiatement signifié oralement et avec un ton d’autorité au fautif. Cela suffisait dans la majorité des cas. C’était fatigant, épuisant parfois, pour l’ encadrement mais cela fonctionnait. 2 – En cas de fautes répétées, on avait recours à la punition privative de liberté dans les plus brefs délais. Le fautif passait devant le capitaine ou le colonel selon le niveau de la faute dans la journée. Avec incarcération éventuelle dans la foulée …
    L’ambiance actuelle de la société accepterait -elle ces bases « de travail » ?

    • FredericA dit :

      @Bricoleur : je me rappelle bien de la rigueur qui entourait le service national dans les années 80. Je me rappelle également que cela a permis de forger positivement certaines personnes. Je me rappelle aussi que certains auront passé une bonne partie du Service « au trou » pour cause de refus d’exécuter les ordres et autres indisciplines. Rien de nouveau sous le soleil de l’année 2020, donc 😉

    • ji_louis dit :

      Second-maître à l’époque (1990-91) sur la base aéronavale de Nîmes-Garons, j’avais eu à encadrer des appelés pour des corvées dont certains étaient punis pour divers délits (et sous la menace de poursuites gendarmesques). Ce qui les faisait marcher, c’était justement la menace de la prison, et pas du tout l’envie de rendre service aux autres.
      Le pire cas que j’aie pu voir, c’était un appelé kanak régulièrement incontrôlable parce que bourré ou shooté. Quand il a « démonté » tout son dortoir et les 7 autres types qui y étaient, on a envoyé l’équipe prodef et les gendarmes pour le maîtriser (4 blessés supplémentaires, 11 au total) et on l’a incarcéré pour la nuit dans une des cellules de gendarmes à l’entrée de la base. A l’appel du matin, les légionnaires de Nîmes sont venus l’emmener.
      Un autre appelé kanak m’a expliqué qu’ils se tenaient à carreau parce que les anciens de la tribu voulaient qu’ils fassent leur service militaire et en reviennent avec les honneurs, mais que celui-là était en rupture de ban.

      Cette anecdote pour en venir au rapport à l’autorité: Les militaire appliquent la loi et n’ont d’autre autorité que celle définie par la loi et les règlements, et celle librement consentie. Quand on a affaire avec quelqu’un qui dénie la moindre autorité à quiconque, les règles de vie sociale (librement consenties) ne s’appliquent plus, il ne reste que la contrainte. Or, l’application de la contrainte est définie par le loi, et les militaires n’ont pas de droit supplémentaire par rapport aux autres citoyens pour contraindre autrui, sauf cas particuliers (zones militaires spéciales, missions de protection, etc).
      Donc, l’encadrement de « jeunes en rupture de la société » qui refusent l’autorité d’autrui ne peut pas marcher, sauf à donner aux militaires (ou à une autre institution) un droit arbitraire à appliquer des contraintes à ces individus, mais je doute que la Cour Européenne de Justice soit d’accord.

      • philbeau dit :

        Vous avez , témoignage à l’appui , décrit exactement l’inanité de cette proposition , qui a seulement le mérite , pour nos politiques , de laisser croire qu’ils font quelque chose , et de les exonérer de taper dans le dur .

      • Niko dit :

        La vache! Argumenté, pas colérique, objectif… C’est un plaisir de lire cette contribution, merci.

    • précision dit :

      poser la question c’est déjà y répondre 🙂

    • Castel dit :

      …….et surtout la perspective de faire du « rab », comme je l’avait déjà signalé dans un post précédent .
      Le tarif était d’un jour supplémentaire par jour d’arrêt de rigueur, et d’un jour supplémentaire après 15 jours de dépassement d’arrêts simple.
      Evidemment, ce n’était pas toujours appliqué à la lettre, mais rien que la menace de ne ne pas partir avec sa classe le jour prévu pour fêter  » la quille » avec eux en calmait plus d’un !!

    • twouan dit :

      C est effectivement une erreur.
      C est a l éducation nationale de traiter le problème a la source non pas en distribuant des torgnoles mais en restaurant l autorité de l enseignant.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ L’ambiance actuelle de la société accepterait -elle ces bases « de travail » ?]

      Et pourquoi les accepterait elle ? Pour la ripoublique Françouze ? La Vrounze ? La Vrônze ? ;0)

  8. philbeau dit :

    Incompétence , ou lâcheté ? ou formatage intellectuel qui a créé des oeillères telles qu’on est incapable d’appréhender la situation dans son ensemble …Nos politiques une nouvelles fois se débarrassent de la patate chaude de l’immigration sur …l’armée !? Pathétique .
    Cette institution devrait maintenant pallier tous les renoncements successifs de l’éducation nationale , de la justice , des services sociaux , des élus locaux , et prendre en charge des individus perdus définitivement pour la société , et en faire ,oh miracle ! des citoyens modèles ! Quelle pantalonnade ! A la rigueur , une partie d’entre eux pourrait être reprise en main à coup de pompes dans le derrière dans le cadre de la légion , et encore . Malheureusement , on ne veut pas voir et pour cause , que , structurellement , et dans la déclinaison sociétale qui en a été faite , l’impasse de l’immigration massive de ces dernières décennies vient à notre rencontre . Ce n’est pas l’armée qui pourra nous sauver là , mais de grâce ne lui imposons pas un fardeau supplémentaire , pour lequel elle n’est pas organisée et dont ce n’est pas son rôle . Car on pourrait bien, pour le coup , la briser par tout ce que ce petit monde politique écoeurant à fait depuis trente ans . Et est prêt à refaire .

    • Jack dit :

      Bon philbeau… On a compris que vous ne ratez aucune occasion de critiquer l’UE et le gouvernement français. Une fois passé le stade de la critique, vous proposeriez quoi pour encadrer des jeunes délinquants ?

      • philbeau dit :

        Hors sujet Jack , l’UE n’a rien à voir là dedans , c’est un problème franco- français . Et qui se pose depuis la mainmise de l’idéologie de gauche sur les questions de société . Le concept de l’individu victime de la société a tellement infusé les esprits , avec l’aide puissante d’une Education nationale totalement aux mains de syndicats politiques , que plus personne dans ce pays , et les magistrats encore moins , n’est capable de s’opposer à l’inversion des valeurs qui a fait qu’on se préoccupe des délinquants , et qu’on ignore superbement les victimes, qui ont le malheur d’entâcher le parcours si intéressant pour nos sociologues autoproclamés du moindre auteur de délit . Vous voulez que je vous dise Jack ? On va encore une fois baisser les bras , et persuader l’opinion , vous par exemple , qu’il n’y a rien à faire .
        Bienvenue dans la guerre civile qui arrive , Jack . Que le plus fort gagne , et ça risque de ne pas être l’honnête citoyen qu’on a transformé en mouton bêlant après l’Etat providence .

  9. Lucien dit :

    Complètement stupide. L’Armée en fait déjà dix fois trop dans ce domaine alors que ce n’est pas sa mission :

    – le Service militaire adapté (SMA) en France d’outre-mer depuis 1961 dont un détachement en métropole à Périgueux depuis 1995.
    – le Service militaire volontaire (SMV) en France métropolitaine créé en 2015.
    – l’Établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) créé en 2005 pour l’insertion sociale et professionnelle de jeunes (18 ans à 25 ans) en difficulté sociale, sans qualification ni emploi.
    – les Cadets de la Défense créés en 2008

    A ça, on peut rajouter les modèles similaires civils (sur deniers publics) :
    – les Cadets de la République (pour la Police Nationale) créés en 2004
    – les « jeunes sapeurs pompiers de Paris » créés en 2004 (similaires au système « Jeune sapeur-pompier en France »).
    – le Service civique créé par Martin Hirsch en 2010.

    Il y a tous les autres trucs de types Maison des jeunes, maisons de quartiers, etc…

    Peut-on faire un point sur l’échec fondamental de l’Éducation Nationale depuis 1968 ? Je rappelle que c’est le premier budget de l’état (après le service de la dette), presque le double de celui de la Défense. Et pourtant, des centaines de milliers de jeunes quittent l’école sans diplôme chaque année, le niveau des diplômés est par terre (voir les classements internationaux), les universités et les recruteurs font face à des jeunes souvent inaptes par rapport aux attentes, les professeurs en classe sont mal payés (par rapport aux autres pays de l’OCDE), les écoles sont dans un sale état (cf. les écoles à Marseille qui ont fait la une de l’actualité il y a quelques mois).

    Il faut parler de la gabegie de l’Éducation Nationale, du pourrissement intellectuel qu’a créé la Gauche dans cette institution depuis un demi-siècle et les conséquences désastreuses dans la société française : incapacité à rentrer dans le monde du travail ou dans l’enseignement supérieur, économie peu dynamique, identité nationale à la peine jusqu’à parfois la haine de la France, maîtrise faible des savoirs fondamentaux (lecture, écriture, culture générale de base), légion d’assistés aux allocations et au chômage, phénomène de la délinquance et des activités illicites en tout genre, etc…

    Et on pourra parler aussi de la déresponsabilisation des parents qui sont trop nombreux à ne pas exercer leur autorité sur leur progéniture. Les résultats de la critique de toute autorité parentale sont là (pas de gifle, pas de critiques trop méchantes, pas de mauvaises notes ou de commentaires de prof…) et on va demander à des militaires de corriger ça alors qu’ils ne se sont pas engagés pour s’occuper de sales gamins.

    Le beau résultat que voilà ! Pour 70 milliards d’euros par an ! Vive la Gauche !

  10. Khay dit :

    Sans doute les mêmes personnes qui avaient décidé, quand j’étais gamin, que l’éducation civique au collège ça ne servait à rien et qu’il valait mieux supprimer ce cours…

  11. garance dit :

    Biribi…bis

  12. Le Breton dit :

    Napoléon III avait ses bagnes de jeunes délinquants dans le sud de la Corse notamment.
    C’était efficace parait-il bon tous n’en revenaient pas vivants !

    • Gege dit :

      Napoléon III a surtout fait d’énormes (et c’est peu dire) conneries… dont l’on subit et paye encore les malheureuses conséquences.
      Mais c’est un tout autre sujet… quoi que.

  13. sentinelle dit :

    Ah les BATDAF ou on mettait les délinquant , nostalgie , au moins le système était cohérent tu as fait le con a plusieurs reprises direction les Batdaf un petit enfer, si tu recommence direction la prison puis après condamnation le bagne et si au bagne tu commets un crime jugement puis planche a bascule ! Notre société complètement décadente est incapable de remettre un système aussi coercitif sur pied. Quand tu vois comment on traite des policiers , on voit poindre le bout du chemin !

  14. précision dit :

    L’article semble très pessimiste, et avec de bonnes raisons. Mais je me demande si les autres dispositifs d’accompagnement proposés par la société civile obtiennent de meilleurs taux que les 50% du JET.

    • FredericA dit :

      @précision : « je me demande si les autres dispositifs d’accompagnement proposés par la société civile obtiennent de meilleurs taux que les 50% du JET »
      .
      Possible que les résultats soient meilleurs. Il faut toutefois évaluer le prix à payer pour obtenir un «  » »bon » » » résultat. L’abnégation et l’investissement bénévole a tout de même ses limites.

      • Sanaryenàvoir dit :

        Bonjour,
        Petit témoignage,
        J’ai eu la chance de faire la deuxième session de JET début 1987, j’ai pu dans la foulée, faire mon service nationale dans la marine m’engager par la suite, j’y ‘ai atteint le grade de maître principal. J’ai entamé une deuxième carrière dans le ferroviaire, je dois beaucoup à ce dispositif JET et à la marine qui a accepté de me faire confiance et de me donner une chance de réinsertion.

        • précision dit :

          Félicitations d’avoir su profiter de ce programme et de lui faire honneur.

          Du point de vue humain je dirais bien que tout programme qui a permis de faire avancer au moins une personne a de la valeur. Mais du point de vue politique les programmes se décident sans doute plus sur des données statistiques que sur des cas individuels.

  15. Stoltenberg dit :

    Et on appelle comment cette Sondereinheit de criminels de droit commun qui ne m’évoque rien d’autre que l’héritage de Dirlewanger? Régiment « Booba »?
    On va donner maintenant des armes aux criminels? Jusqu’où cette frénésie gauchiste va nous mener? Leur place est en prison, pas dans les casernes de l’Armée. L’objectif du Ministère de la Justice c’est de faire la Justice et non pas de resocialiser qui que ce soit. Donc à chaque criminel on inflige la peine qui est proportionnée, aux yeux de la société, au crime perpétré. Et s’ils veulent recommencer, c’est leur problème, la prochaine peine sera d’autant plus lourde. Tous ceux qui refusent d’admettre cela sont co-responsables d’une situation où la Justice ne fait pas son travail et où le crime paye.

    • ScopeWizard dit :

      @Stoltenberg

      Ne dites pas n’ importe quoi ; pour ce que nous en savons il n’ est pas question de constituer une unité combattante , de plus nous ne sommes pas en guerre au sens de ce que fut la Seconde , et enfin trouvez moi l’ équivalent d’ une division Waffen SS au sein de l’ Armée Française y compris au seul stade de Sturmbrigade………..

      Bref , comparons ce qui est comparable et ne confondons pas « crimes » et « délits » , et donc non , il n’ est pas envisagé de « donner des armes aux criminels » …………

      « L’objectif du Ministère de la Justice c’est de faire la Justice et non pas de resocialiser qui que ce soit. »

      Non ; en résumé et simplement , en France 2020 , c’ est à dire dans une Démocratie soumise à la règle de la séparation des Pouvoirs , l’ objectif du Ministère de la Justice est de superviser tout ce qui relève du Pouvoir Judiciaire qui exerce son autorité en fonction de textes de loi ( là se situe le Pouvoir Législatif ) , d’ en contrôler l’application qui en est faite , de sanctionner son non-respect tout comme ce que doivent faire en amont les juges et magistrats en charge de trancher sur tel ou tel dossier s’ inscrivant dans tel ou tel cas de figure par rapport à quelque fait…………..

      Ce qui signifie qu’ au gré des courants de pensée politique ( donc Pouvoir Exécutif ) , les orientations pourront être différentes et par exemple encourager plus de répression ou au contraire plus de prévention , suivant les cas favoriser un encadrement différent d’ une simple surveillance pénitentiaire voire un élargissement de cette dernière vers plus de « social » , une réinsertion , alléger ou alourdir les peines prononcées ……..
      Bref , en étant aussi consubstantiel du pouvoir en place , ça ne peut que fluctuer même si certaines tendances peuvent sembler perdurer .

      Donc , à partir du moment où le rôle de la prison , et c’ est très clairement ce que l’ on constate , n’ est pas ou plus de « protéger » la société d’ individus qui lui nuisent par un enfermement , mais qu’ au contraire il a été pris en compte le fait que c’ est cette même société qui par sa structure et son fonctionnement les engendre et de plus en plus , alors forcément « culpabilité » allant de pair avec « responsabilité » ce qui peut se traduire par un sentiment de « repentance » , la règle va être d’ aller vers beaucoup plus de resocialisation , c’ est évident , et ce , d’ autant plus du fait que cette engeance se compose de jeunes gens issus de catégories de population dont les ascendants furent autrefois colonies du grand empire Français .

      Après , je ne vous dis pas si c’ est bien , pas bien , normal , logique , etc , c’ est juste le constat que ce qu’ à mon niveau je puis en faire .

      « Donc à chaque criminel on inflige la peine qui est proportionnée, aux yeux de la société, au crime perpétré. »

      Je vous répète qu’ il y a les crimes mais aussi les délits ; de plus , qu’ est-ce qu’ une peine « proportionnée » , quid du taux d’ erreurs judiciaires et du nombre d’ innocents jetés derrière les barreaux ?
      Ce n’ est pas si simple ……………..

      « Et s’ils veulent recommencer, c’est leur problème, la prochaine peine sera d’autant plus lourde. Tous ceux qui refusent d’admettre cela sont co-responsables d’une situation où la Justice ne fait pas son travail et où le crime paye. »

      Mais plus vous serez puissant , plus le crime risque de payer , évidemment sachant que la « Justice » , ce n’ est pas la morale ou la recherche du bien , c’ est avant-tout la recherche d’ un équilibre non d’ un miracle……………
      Souvenez-vous quel en est le symbole , par quelle image elle est représentée ………….

      C’ est en tout cas l’ avis que j’ en ai ; je ne suis ni expert ni spécialiste ; d’ aucuns seraient sans doute plus nuancés voire beaucoup plus précis .

    • précision dit :

      en vrai, leur place est en prison c’est à voir. Tôt où tard ils en ressortent de la prison (humainement pas envisageable d’enfermer un rebelle jusqu’à la fin de ses jours sans autre avenir que les murs de la prison). Et ils en ressortent pas meilleurs qu’ils n’y sont entrés.
      Et cette prison coûte cher à la société, et ne rapporte rien. Je ne dis pas qu’il n’y a pas quelques jeunes ou moins jeunes auxquels la prison a été salutaire mais de tout ce que j’ai entendu dire c’est rare.

      C’est une des raisons pour lesquelles les politicients n’aiment pas construire de nouvelles prisons. Le résultat est que celles qui restent répondent encore plus mal au problème avec des conditions de détention qui concourent très mal à améliorer la situation.

      • Intox dit :

        La principale fonction de la prison est de mettre hors d’état de nuire, au moins pour un certain temps, voire définitivement quand les peines de perpétuité existaient, et non pas de servir de centre de réinsertion dans la vie sociale. Si la plupart des politiques ne veulent pas construire de prison c’est par idéologie gauchiste qui veut que les coupables sont des victimes et qu’ils sont mieux dehors à continuer leurs méfaits qu’emprisonnés. L’autre contrainte est budgétaire, vu les sommes indigentes allouées au ministère de la Justice.

    • Stoltenberg dit :

      ScopeWizard, précision : Criminel, délinquant, jeune en manque de repères… Appelez-les comme vous voulez, pour moi c’est pareil.
      Déjà, à ce que je sache, il n’y a aucun élément scientifique qui prouverait que la « resocialisation » existe. La science indique le contraire, c’est-à-dire qu’un certain nombre de traits caractéristiques de la personnalité, qui se forment très tôt dans la vie, augmentent énormément la probabilité d’avoir des problèmes avec la loi dans le futur. Et ce dans tous les milieux socio-économiques – les enfants des personnes plus aisées devenant tout simplement des criminels « en col blanc » plus souvent que les autres. Mais ça finit de la même manière – problèmes avec la Justice. Autre facteur qui corrèle très fort avec le taux de criminalité – les inégalités sociales. Qu’elles soient économiques, sexuelles (polygamie) ou autres. Tout simplement, le seuil d’agressivité à partir duquel les mâles (ils sont statistiquement responsables de >90% des crimes) basculent dans la violence, diminue si les inégalités augmentent. Autrement dit, le nombre d’hommes qui ne voient aucune option autre que le crime pour grimper dans l’hiérarchie sociale et pouvoir se reproduire, augmente. Bref, ce n’est pas la resocialisation qui va le changer. Juste un autre moyen de siphonner les moyens, tant financiers qu’humains dans l’armée pour faire perdurer le rêve gaucho de la société heureuse dans laquelle nous vivons. Le problème c’est que ces personnes « en manque de repères » n’ont tout simplement aucune perspective à exister dans notre société. Leur QI étant souvent trop bas, leur scolarité anecdotique, ils n’ont aucune possibilité d’apporter une quelconque plus-value à notre société qui a fait le choix de délocaliser tous les métiers manuels simples et toutes les activités industrielles. Ce qui accroît ce problème c’est aussi que bon nombre d’entre eux sont totalement étrangers sur le plan culturel à la société dans laquelle ils vivent. Le rôle de la Justice (et ScopeWizard a bien fait d’insister sur la différence entre la Justice et le Ministère de celle-ci) c’est de punir les personnes qui font du mal à la société. Le problème en France c’est que cette branche du pouvoir échappe à tout processus démocratique.

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        « Criminel, délinquant, jeune en manque de repères… Appelez-les comme vous voulez, pour moi c’est pareil. »

        Oui pour vous ; mais en fait , non , pas vraiment …………

        Il y a tout de même une distinction à respecter ; à ma connaissance grossièrement exposé , un « criminel » est l’ auteur d’ un « crime » ou quelqu’ un à qui est attribué un « crime » , il relève du Pénal et d’ une Cour d’ Assises sachant que depuis peu il existe aussi une Cour Criminelle qui se différencie d’ une Cour d’ Assises par l’ absence de jurés .
        Pour un crime , les peines peuvent être lourdes , plusieurs années de privation de liberté .

        Tandis qu’ un « délinquant » qui est l’ auteur d’ un « délit » relève lui aussi du Pénal mais d’ un « Tribunal Correctionnel » , les peines n’ excèdent guère quelques mois à deux ans et peuvent être aménagées .

        Quant au « jeune en manque de repères » , il n’ est pas nécessairement un criminel ou un délinquant , ce peut être juste un individu en souffrance qui mène une existence « errante » ou erratique et qu’ il conviendrait d’ essayer de recadrer , d’ aider ; il ne faut pas simplifier au point où chacun serait la proie d’ un déterminisme le conduisant vers l’ infraction répétée voire d’ intensité croissante .

        « Déjà, à ce que je sache, il n’y a aucun élément scientifique qui prouverait que la « resocialisation » existe. La science indique le contraire, c’est-à-dire qu’un certain nombre de traits caractéristiques de la personnalité, qui se forment très tôt dans la vie, augmentent énormément la probabilité d’avoir des problèmes avec la loi dans le futur. Et ce dans tous les milieux socio-économiques – »

        Je n’ ai jamais prétendu le contraire et j’ abonderai en soulignant que c’ est l’ évidence même .

        Cependant , il y a une proportion qui parvient soit à résister , soit qui n’ est pas attirée vers ce genre d’ existence , soit qui se cherche une autre voie ; bref , tous ne « sombrent » pas dans la délinquance ou le banditisme même si d’ un point de vue sociologique ils y seraient prédisposés .

        De plus , la « resocialisation » me paraît être un bien grand mot , genre issu de la « Novlangue » , mais c’ est sans doute le stade précédant l’ impératif de « réinsertion » …………….

        À priori , l’idée n’ est pas à rejeter , en revanche qu’ entend-on exactement par ce « retour à une vie sociale » ?

        Attention aussi au terme « SCIENCE » ; par exemple la « Sociologie » fait partie des « Sciences Humaines » , elles ne sont pas classées « Exactes » ………..
        Elle s’ appuie sur des études à caractère statistique dont les résultats dégagent des « tendances » , il y a toute la question de l' »échantillon »………….
        De ce fait , les Sciences Humaines s’ intéressent principalement à une instabilité , un mouvement , une variabilité , on pourrait les qualifier de sciences « VIVANTES » mais en aucun cas de « Sciences Exactes » ………….

        Le reste serait à nuancer , notamment tous ces sous-entendus issus de mots connotés tel « gaucho » qui ne servent qu’ à anéantir le discours par leur excessive politisation …………..

  16. Clavier dit :

    Une façon comme une autre de faire prendre un peu du budget de la Justice par une autre administration….

  17. Jean Ker dit :

    Des « Boot camp » à l’américaine pour dresser des jeunes de banlieue sans papa ? Bah voyons.
    On veut quoi ? « ré-insérer » des jeunes de 16 ans qui touchent déjà 1500€ nets pour simplement faire le guet ? Et on leur dit quoi ?
    « Tu vas voir le smic à 39h chez McDo ou à l’usine franchement ça déchire vazy fais un effort steuplé prends exemple sur tous ces cons qui s’échinent à bosser pour mille balles, wesh » ?…
    Il y a bieeeeen longtemps qu’on a raté le coche.
    L' »ensauvagement » est juste une façon de dire merde à toutes les règles absurdes de cette société qui ne laisse aucune chance, ni aux jeunes de banlieue,ni aux autres, à moins d’être héritier du clan des bourgeois aliénés suceurs de la cuisse à Jupiter.
    Et le jour où des Fabius, Sarko, Darmanin, Macron, Woertz, Moscovicieux, Cahuzac et consorts iront effectivement en tôle au lieu de se pavaner cyniquement en toute impunité, on pourra peut-être reparler de justice et d’équité face à la loi.
    Je te foutrai Manu, Dupont et Ségolène matés par un sergent devant des caméras, ça ça serait peut-être inspirant !
    Bande de bouffons:
    La haine que vous avez générée est bien plus forte et concrète que les pseudos-valeurs que vous brandissez comme paravent démagogique à l’usage des (vieux) cons ahuris qui vous écoutent encore.

  18. Cecco dit :

    Bon allez « zou » on se refait une tournée de « ‘bat-daf » et/ou joyeux…

  19. Mat49 dit :

    Les exemples antérieurs devraient suffire à enterrer cette arlésienne.

  20. Courmaceul dit :

    Et puis respirer la chlorophylle en Guyane est un plus !

    • précision dit :

      oh, que j’aimerais voir la garde des sceaux de 2012-2016 en kaki, apprendre aux jeunes le sens de la discipline, les entraîner à la conduite ou les mener en mission patrouiller contre les traficants de Guyane. Quelle belle image de la transition écologique et du développement durable. L’image serait cocasse, mais peu vraisemblable.

      • Ah Ca ! dit :

        Désolé…

        J’aimerai les voir un boulet à la cheville et une masse à la main casser du cailloux, 14 heures par jour et 6 jours sur 7

        Peine de justice = peine des justes…
        Peine = souffrance

        Rien de plus juste que de les voir souffrir… et ce sont les justes qui décident du degré de souffrance…

        Oui pour la Guyane … dans un bagne…

        La peine doit être telle qu’elle deviendra dissuasive du crime..

        Je constate que les peines ne sont pas assez dissuasives.

        Pour les enfants de l’immigration musulmane j’opterai de sous traiter leur incarcération à l’Arabie saoudite et ils pourront y apprendre l’arabe comme bonus)

  21. TYPHOON dit :

    Est-ce que cela signifie que les premiers « encadrants » du départ dans la vie, parents puis instituteurs ne sont pas à la hauteur? et que l’on doivent confier la « jeunesse » à la « rigueur » militaire.

  22. Titi74 dit :

    On parle de stage, alors qu’il faudrait parlé plutôt de plan de carrière; mais est-ce encore possible pour un jeune majeur totalement en manque de repère, parti en vrille de pouvoir être sauvé par l’uniforme?

    Parquer des jeunes en troupeau de délinquant à la campagne en partant du principe que les 3/4 sont foutus avant d’avoir commencé quoi que ce soit ne rime à rien, et former les jeunes en leur inculquant des valeurs, de la discipline, et surtout un vrai Métier çà prends des années, pas des semaines ou des mois.

    Comment un pays qui manque de main d’œuvre, qui fait venir en permanence des étrangers, peut il se payer le luxe d’avoir une partie de sa jeunesse en roue libre, qui fini par lui couter d’ailleurs un Pognon de Dingue et sans aucun résultat?
    Les centres spécialisés même s’ils seraient complexes à mettre en œuvre avec des Formateurs Qualifiés et surtout Motivés, couteraient toujours moins chers que de construire des prisons qui au final ne résolvent rien au problème initial à savoir que la société défaillante fabrique ses futurs délinquants par laxisme.

    une éducation+ une formation correcte = un métier= une situation, mais à priori, on préfère les ghettos avec leurs petits trafics, c’est plus simple à gérer pour les élus locaux et çà donne du boulot pour le coup aux filières justice/sociale/santé…

    • aleksandar dit :

      « On parle de stage, alors qu’il faudrait parlé plutôt de plan de carrière; mais est-ce encore possible pour un jeune majeur totalement en manque de repère, parti en vrille de pouvoir être sauvé par l’uniforme? »

      La réponse est oui

  23. Buburoi dit :

    La justice est en faillite. Macron nomme des procureurs qui n’appliquent pas la loi, mais leur idéologie de protection des terroristes, des assassins et des violeurs. Ces gens là sont hors sol, ils se tiennent par le corporatisme et l’entre soi. Ils refusent de rendre des comptes aux élus de la république et ne sont jamais sanctionnés. Les procureurs ne vont jamais sur les lieux de délit, ne rencontrent jamais les victimes, et ne regardent mème pas les dossiers. Cette justice pourrie a été mise en place par les réseaux Taubira.
    Macron a été élu par l’action du parquet national financier, une officine de barbouzes. On se demande pourquoi les juges sont payés car les résultats en matière de criminalité sont calamiteux.

    • Jack dit :

      « Macron a été élu par l’action du parquet national financier »

      Ah bon ?! Je pensais qu’il avait été soutenu par la branche franc-maconnique des illuminatis ! On m’aurait menti 😮 ?!?


      LOL 🙂

    • Thaurac dit :

      Un résumé de mes pensées, et je dirais, des gens politiquement orientés , qui se reproduisent entre eux, qui devraient engager eux mêmes leur responsabilité tout comme n’importe quel professionnel en France, et aussi nous rendre des comptes détaillés N
      Quid de la présidente ayant en son temps appelé à voter hollande!
      Quid du « Mur des cons » syndical (surement un miroir!

  24. Dimitri dit :

    Il va en falloir des centaines de casernes alors. On est en France pas en Suisse ou Norvège. Le délinquant qui y ira ressortira avec encore plus de haine et rejoindra encore plus vite la grande délinquance ou le terrorisme. J’aimerais que mes impôts servent à autre chose que de payer des militaires à faire la nounou. C’est le boulot des parents ça d’éduquer leur enfant, pas à des militaires.

  25. Ah Ca ! dit :

    Ces crétins de socialistes n’en démordent pas.

    On a beau leur expliquer mais comme des cabots ils reviennent mordre le pantalon, ils n’ont rien compris et ne comprendront jamais. Ils n’ont pas le niveau intellectuel pour comprendre. N’y a t il donc rien d’autre que la trique pour les sensibiliser ?

    Ils passent leur temps à cracher et à torpiller les traditions françaises mais veulent les utiliser lorsqu’ils sont à court de réponses pour éponger le désastre qu’ils ont créé de toute pièce.

    A quand un valeureux capitaine, colonel voire au pire un général pour nous faire un coup d’état afin de reprendre en main la France ? (Il faut se méfier des généraux car pour avoir leurs étoiles ils deviennent de véritables politiciens de carrière.)

    Capitaine, Commandant, Colonel… Le devoir vous attend !

    • JC dit :

      Le chef des armées serait socialiste ? Ah, bon !

      • Ah Ca ! dit :

        N’aviez vous pas remarqué ? Il faut changer votre grille de lecture.

        La servitude aux USA est un comportement de gauchiste…

        La droite gaulliste ou autre s’y oppose violemment et viscéralement !

        Maintenant vous savez !

    • Castel dit :

      Le Capitaine, Le Commandant et le Colonel répondront présent lorsqu’il s’agira de mettre au pas une bande de factieux qui voudront s’approprier le pouvoir en dehors de tout cadre légal….
      Soyez en sûr !!!!

      • Ah Ca ! dit :

        J’en doute fortement…

        Ils auraient du nous faire ressentir des signes de désapprobation de la déliquescence de la France et à ce jour RAS.. ZÉRO.

        Ils resterons tranquillement chez eux en attendant le lendemain.

        Le pouvoir est mou, vous n’avez qu’a regarder les mauviettes qui sont au commandes. Le seul qui ai montré un petit quelque chose d’un homme aimant sa patrie, c’était un homme de gauche dont toute la France s’est copieusement moqué, un certain Montebour. L’histoire n’a pas tardé de lui donner raison…

        Si c’est fait professionnellement…avec une poignée de sites à saisir comme Balard à Paris mais quelques uns en province pour limiter les communications, etc… personne ne bougera à moins que ce soit du Mollah kebab qui le fasse. Ces scenarios existent et sont confidentiels…

        Je réitère que… personne ne bougera! En France sous ce pouvoir et malgré les belles paroles dissuasives, le pouvoir est à cueillir. Disons que le fauteuil est vide… Si vous voulez, c’est un hologramme de président qui l’habite.

        Nous ne sommes pas beaucoup mieux que le Mali.

    • Paddybus dit :

      Parfois j’ai cette vision, comme vous …. et puis je réfléchi…. si c’est un général qui est formaté au système otanien et tout le tintouin qui structure le monde américanisé…. je me dis que ce ne peut être la solution….

  26. Thaurac dit :

    10-12 ans 100E pour faire le chouf Ravitailleur 200€ 15 16 ans dealer <18ans 250 €, journée de garde à vue payées, avocat plus famille payées si prison…
    que voulez vous qu'ils fassent dans une internant militaire ?

  27. Czar dit :

    Ils vont encadrer le v*** t****n sophie pétronin aussi ?..; enfin je veux dire meriem depuis sa conversion à la religion de paix des cimeterres ?

    “Pour le Mali, je vais prier, implorer les bénédictions et la miséricorde d’Allah, parce que je suis musulmane. Vous dites Sophie, mais c’est Mariam que vous avez devant vous”, a déclaré Sophie Pétronin.

    alors les petits cocus qui glapissaient leurs coconneries raie publicaines devant mon odieuse sécheresse de coeur vous le prenez comment votre ptit coup de fist avec de la paille de fer ?

    200 terroristes dont certains ont le sang de nos soldats libérés pour sauver une jônti misilmône qui ne leur reproche rien quelle belle preuve du refus de l’islamoufoubi, non ?

    Motobarkane s’avance de succès en succès jusqu’à la victoire finale. la route du fez est coupée nous vaincrons car nous sommes les plus morts de rire.

    • Euclide dit :

      Et en plus elle est franco-suisse.
      Quels sont les initiatives Siuisse pour la faire libérer ? Je vouss le demande ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ “Pour le Mali, je vais prier, implorer les bénédictions et la miséricorde d’Allah, parce que je suis musulmane. Vous dites Sophie, mais c’est Mariam que vous avez devant vous”, a déclaré Sophie Pétronin. ]

      Pas très loin du Mali moncolonel Psichari a entendu des voix crier dans le désert et a voyagé de l’Orthodoxie symboliste au Catholicisme patriotârd .
      Dans les années 60-70 il y a eu les conversions au Bouddhisme et/ou à l’Hindouisme après les séjours à Katmandou ou beaucoup d’entre eux ont fait les fous .
      Aujourd’hui c’est à l’Islam après une prise d’otages au Mali .

      Perso j’ai même connu des voyageurs spirituels élevés dans le Catholicisme provincial Lyonnais le plus strict devenir Bouddhistes dans les années 90 et qui aujourd’hui sont des piliers de Mosquée salafiste en passant par le Blavatskisme ! ;0)

      Ce pays est une nef de fous …

      https://www.youtube.com/watch?v=WyX9NfXucHQ

      [ la route du fez est coupée ]

      Excellent !

    • précision dit :

      j’ai cru à une fausse information. Mais non, même lemonde et lepoint l’écrivent dans leur article, même s’ils évitent de le mettre dans le titre. Syndrome de stockholm peut être.
      En tout cas quand elle affirme qu’elle compte retourner là bas, ce n’est pas ce que j’appelle avoir les idées claires!

  28. Thaurac dit :

    J’oubliais, portable juste pour le biz, repas payée…

  29. Clavier dit :

    Inviter les auto-écoles dans les prisons, en voilà une idée qu’elle est bonne…..

  30. vno dit :

    Cette association et ses encadrants n’était qu’une source de problèmes pour les équipages. Alors on arrête les conneries de suite ! Pour avoir la paix avec leurs chérubins qui étaient des crapules qui n’avaient rien à faire en dehors d’une enceinte pénitentiaire, c’est le personnel qui se faisait agresser qui devait s’écraser sous peine de poursuites judiciaires ou autres menaces toutes plus fumeuses les une que les autres à chaque incident. Comme c’était l’association d’un amiral, d’un ministre et de sa femme journaliste bien introduite, leur pouvoir de nuisance sur la carrière de nos officiers était probablement fantasmé, mais bien réel. Ces derniers ne prenaient donc pas de risques à contredire ces messieurs-dame. l’idée était formidable, il n’y avait aucun problème. Ce système ne réinsère rien du tout, c’est juste du blanchiment ! Les méthodes pour ses brebis égarées violentes au sein des armées, il y en a une, mais elle n’est pas compatible avec la loi !
    Que messieurs MORETTI fasse une loi pour mettre à disposition de chaque juge, chaque avocat, chaque bien pensant responsables de la situation actuelle un de ces jeunes formidables pour les encadrer à coup de « c’est pas bien », au lieu de délocaliser sa merde associative sur les armées et on fera le bilan à l’issue.
    Pour les rééduquer, il doit bien avoir moyen de sous-traiter avec la justice chinoise si la justice veut délocaliser les problèmes.

  31. Raymond75 dit :

    cela a fait ses preuves aux USA, mais avec des pré-requis :
    – cette phase militaire est très dure et exigeante (encadrée par des Marines),
    – les jeunes condamnés doivent être volontaires,
    – S’ils réussissent, ils ont une libération anticipée, avec félicitation,
    – S’ils échouent, ils retournent en prison et doivent effectuer la totalité de leur peine.
    Et bien sûr, tout manquement à la discipline vaut retour immédiat à la case prison, avec sanction.

  32. Thierry dit :

    Il a longtemps été du rôle de la légion d’absorber les délinquants, mais cela se faisait uniquement sur la base du volontariat, sans regard sur leur passé ils étaient initiés au maniement des armes et envoyé dans des conflit pour laquelle la France manquait cruellement de moyens, des combats désespérés, très souvent perdu d’avance et couteux en vie humaines.

    Vouloir encadrer des jeunes contre leur volonté par des militaires est aussi un combat politique perdu d’avance, pour faire des taches imposés qui ne les mettront jamais en contact avec les armes (marque d’un manque de confiance évident) alors que l’enseignement de l’armée c’est précisément l’usage des armes avant tout. Cela ressemblerait davantage à un bagne qu’autre chose ou seul les gardiens sont armés… Mais le bagne aussi a été un échec couteux à son époque.

    le respect ça se gagne ça ne s’impose pas, les excès d’autoritarisme qui débordent partout en France sont dû à la panique des dirigeants qui ne dirigent plus rien dans un système à bout de souffle devenu têtu comme une mule blessé par les coups de trique qui est en mode ruade.

    Ils veulent nous mettre l’armée à toute les sauces, dans les banlieues, contre les manifestants également, dans la rue elle y est déjà et pour quel résultat ?????????
    Un régime policier hystérique qui n’y arrive plus veut être dirigé par un maréchal…. la dictature en marche veut passer du policier au militaire, la contestation passera de la manifestation interdite à la résistance armé et l’insurrection permanente, voilà ce qu’ils récolteront. Et à la fin de l’histoire c’est le régime militaire qui tombe, scénario écrit d’avance.

  33. Flo dit :

    Je suis pas sur que ça soit la vocation des armées que de faire de l’éducation pour les racailles. Enfin, apprendre le maniement des armes à des délinquants islamisés pour certains ça s’appelle un suicide.

  34. Max dit :

    En 2007 c’était ce qu’avait suggéré Ségolène Royal, fille de colonel, à défaut du retour au Service National. Mais cela avait fait un tollé à gauche comme si Pétain etait de retour.
    Chirac en professionnalisant les armées à cassé un liant social primordial.

    • précision dit :

      fille… mais aussi soeur et cousine de… 🙂 La dame a une famille engagée au service de la France.

  35. Lucy dit :

    Tout le monde a déjà oublié la promesse de Macron de réinstaurer le service militaire.
    N’étant pas pro-service militaire, mon message a pour but de démontrer le manque de bon sense chez les politiciens. L’idée n’était pas réaliste et n’aurait pas due sortir. Au minimum Macron aurait dû reconnaitre son erreur.
    A la place on a des changements de discours pour finalement pousser l’affaire aux oubliettes.

    https://m.huffingtonpost.fr/amp/entry/service-national-universel-emmanuel-macron-promettait-bien-un-service-militaire-universel_fr_5d0a50fae4b0f7b7442a9203/

  36. Chimère dit :

    Trop tard….. Ce n’est plus la mission de l’armée.
    On a déjà du mal à garder nos jeunes avec la multiplications et diversification des taches (tout ça pour un salaire modique…) je ne vois vraiment pas cela comme une solution. C’est plutôt un désaveu de la politique des 50 dernières années.
    Du coup on se dit :l’éducation nationale ne sais pas faire ?? La justice non plus ? Les parents pas mieux ??? On file tout aux militaires !!!!! .. Il n’y a qu’à dire alors : et bien, donnons le pouvoir aux militaires….

  37. Max dit :

    les képis blancs sont les seuls capables de répondre à ce genre de problématique…

    De toute façon c’est une idée de la droite bien pensante, la même qui prône le retour des blouses grises dans les écoles et tout ceci ne va jamais aboutir

    • Ah Ca ! dit :

      @Max…

      Vous devez être dyslexique..

      NON ! lisez l’article… c’est une idée de la gauche bien pensante… Dupont-Moretti est gauchiste de chez gauchiste…

  38. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ certains responsables politiques, dont souvent on peine à trouver la trace d’un quelconque passage sous les drapeaux ]

    Chickenhawk ou Poulaigle , …
    Exemple : Dique Cheuné ou Béachel …

  39. Gandalf dit :

    Absurde. C’est pas leur boulot! Ni au prof non plus! La responsabilite c’est celle des parents avant tout! On leur coupe les allocs et ca va vite changer!

  40. ScopeWizard dit :

    « dira-t-elle sur les ondes de France Inter, voyant dans l’encadrement militaire une alternative à la prison, qui « transforme les jeunes en délinquants plus durs que lorsqu’ils y sont entrés. »

    Ah mais ça c’ est sûr et certain ; après , c’ est toujours la même chose , selon que tu aies quelques moyens ou pas , ton temps de détention sera plus ou moins « supportable » suivant tes capacités d’ adaptation ou d’ accommodation , sachant qu’ il existe une hiérarchie entre détenus en fonction des raisons de leur enfermement qui quelque part « recréé » la société extérieure dans cet environnement clos …………

    Le gros problème de la prison , hormis certains « aménagements de peine » , c’ est que d’ une part certaines sont pourries , d’ autre part que les conditions de détention sont mauvaises sans parler de toute la promiscuité .

    Par conséquent , à la sortie , ceux qui y sont entrés peuvent -ce n’ est pas non plus super-systématique faut quand même pas exagérer- en ressortir « transformés » , plus « durs » même si la prison les a brisés ils portent en eux quelque chose de très négatif ; ce qui présente toutes les chances de ne pas être sans conséquences……………

    C’ est là un aspect des choses a bien prendre en considération .

  41. Allobroge dit :

    Quand le service nationale existait encore il y avait un bureau dédié afin que les « pistons » des élus puissent faire que leurs chers petits (votant potentiels pour eux) ne fassent pas leur service ou aient des affectations privilégiées !. Les mêmes politiciens qui aujourd’hui appellent le SN de leurs vœux !Bandes d’hypocrites !. Et par ailleurs sur quel RDG devra-t-on s’appuyer, le dernier serait systématiquement montrer du doigts par les droitsdelhommistes de tous poils ?

  42. belouga dit :

    Exprimé de différentes façons je crois que nous sommes tous bien d’accord; l’armée n’est pas la poubelle de l’état. Dans la lunette de visée il y a l’éducation nationale, la justice (dévoyée), les parents qui n’ont pas voulu s’intégrer, la lâcheté de nos politiques.

  43. Thaurac dit :

    Le ban, l’exil,retrait de nationalité (quand c’est possible,même si celle algérienne crée problème car ils ne reconnaissent pas la double nationalité, sauf quand elle passe par les mandats de western union)
    Le plus important c’est de les éloigner de la société, la justice et la police sont là pour ça, assurer la sécurité, donc st pierre et miquelon, mieux mayotte, mais à vie..

    • ji_louis dit :

      Au contraire, cela facilite les choses: La France ne peut pas retirer la nationalité française à un citoyen si cela le rend apatride, donc quelqu’un avec une double nationalité peut se voir retirer la nationalité française. C’est encore plus facile pour les personnes d’origine marocaine parce qu’ils ne peuvent pas perdre la nationalité marocaine.

      • Ah Ca ! dit :

        Quand on veut on peu… Oui nous pouvons leur ôter la nationalité…

        Que risque t on ? Un blâme de l’ONU…. Ils pourront critiquer leur pays d’origine de ne pas leur fournir de passeport! ces gens on tous la possibilité de la double nationalité… Sauf les enfant de couples mixtes étranger/français poseront problème, ils ne sont pas si nombreux et nous pourrons, peut être, faire un effort pour eux.

        Au diable l’ONU

  44. Pascal (l'autre) dit :

    Généralement ceux qui s’empressent de faire appel à l’armée pour « solutionner » les problèmes de la société sont dans la grande voire l’immensité des cas des antimilitaristes notoires. j’avais fait remarquer il y a quelques années à mon député de circonscription, lors d’une « présentation/ débat » des correspondants défense que l’armée était au service de la nation pour la défendre mais n’était en aucun cas le « couteau suisse » pour régler les problèmes de la société qui avaient souvent pour origine et/ou causes aggravantes le laxisme, le clientélisme, voire la capitulation de certains élus devant le « politiquement correct ». Cela ne lui avait pas plu! J’avais du appuyer là ou ça fait mal! Il avait assez maladroitement sous entendu que je devais voter pour un parti « très à droite » histoire de « botter en touche »(typique quand on commence à manquer d’arguments). Je luiai rétorqué qu’aux dernières élections j’avais voté pour …………….. lui mais qu’aux prochaines législatives je saurai me rappeler de ses propos!

  45. JP74 dit :

    la solution n’est pas de les renvoyer chez eux ?

  46. tartempion dit :

    Impossible à faire aujourd’hui , la plupart des algériens devenus français soit 5 à 6 millions d’individus viennent de familles qui ont aidé le FLN durant la guerre d’indépendance , difficile de leur faire chanter en Algérie , ou alors il faudrait recréer des chants avec l’aide de rappeurs de cités qui crachent sur nos valeurs . Ces gens ont été élevés dans la haine du français et le second problème , c’est l’islam qui laisse croire à ces gens qu’ils ne peuvent décemment obéir aux infidèles que nous sommes . Même la marseillaise est ignoré par certaines stars du foot qui s’étonnent de ne pas être dans la sélection de l’équipe de France .

  47. Parabellum dit :

    Comme le disait le colonel Goya ce matin sur sud radio l armee est là pour combattre pas pour faire du social sur des mineurs même si elle sait faire de la formation…assez de tirer sur la corde kaki pour tout et n importe quoi…voir La légion ou autres troupes d assault glander dans centres commerciaux ou les gares c est du gâchis et de l incurie…et je ne parle pas de kangoo grise que le moindre terroriste déterminé fumerait helas …rouvrons les vieux bagnes comme celui du faron à Toulon . Des années de niaiserie se payent aujourd’hui et c est pas fini…

  48. Biskotto dit :

    Ce n’est pas le rôle de l’armée.
    Point final.

  49. Électeur dit :

    Dupont-Moretti devenu ministre ne comprend pas qu’il a atteint, voire dépassé, son niveau d’incompétence.
    Il est le seul à ne pas avoir compris dans quelle impasse il se trouve et il est le seul à s’imaginer qu’il a encore un avenir politique brillant.
    .
    Dans cette logique, il cherche à « faire le buzz ».
    C’est un médiocre à grande gueule, rien de plus.

  50. GELASE dit :

    Alors il va y en avoir des chevaux de course dans ce pays….

  51. Robert dit :

    « Mais je dis également que quand on regarde un gamin, issu de l’immigration en particulier, comme un Français, il devient français  »
    Pauvre brêle, la pensée magique comme l’idée que la culture est une construction sociale sont les erreurs qui ont provoqué un abandon de l’éducation pour du formatage idéologique.
    Si on ne vit pas pour son pays, n’aime pas sa culture, on ne lui donne pas des preuves de cet amour tous les jours, parce que notre famille nous a enseigné cet amour, ce renoncement à rester un étranger, on ne deviendra jamais un français.
    Ce n’est ni une affaire de race ni de religion, mais de volonté et d’amour. Tout ce qu’ignore ce franc maçon socialiste parce que pour lui la patrie est une construction idéologique, pas une réalité charnelle.
    Ces projets, faussement virils et illusoirement de droite, sont voués à l’échec et inhumains. A la fois pour ceux qui ont déjà choisi le chemin de l’argent facile et de l’asociabilité, et pour ceux qui ne sont pas responsables des erreurs de leurs parents et peuvent trouver eux-mêmes le bon chemin avec un peu de volonté et si on ose le leur montrer.
    Je fais partie de la catégorie de ceux qui ont subi des mauvaises influences, fait de grosses conneries, avant de revenir sur le droit chemin. Parce que j’étais aimé et encore capable d’aimer.

  52. Sanaryenàvoir dit :

    Bonjour,
    Petit témoignage,
    J’ai eu la chance de faire la deuxième session de JET début 1987, j’ai pu dans la foulée, faire mon service nationale dans la marine et m’y engager par la suite, j’ai terminé au grade de maître principal, puis j’ai entamé une deuxième carrière dans le ferroviaire, je dois beaucoup à ce dispositif JET et à la marine qui a accepté de me faire confiance et de me donner une chance de réinsertion.

    • vno dit :

      Tu as fait la deuxième fournée JET, ton service dans la Marine et tu as fini Maître principal … On t’a annulé ton casier judiciaire ? Tu ne serais pas en train de nous prendre pour des cons par hasard ? Les atomiciens a qui on promettait un avancement rapide au grade de Major pour qu’ils signent finissaient Premier-maître à 17 ans de service avec de la chance et le mépris de leurs officiers sous le prétexte fallacieux qu’ils n’étaient pas bachelier et toi qui a fait Jet tu as fini Cipal. Si je comprend bien, il valait mieux faire délinquant que premier de la classe pour être atomicien et sous-marinier ?

      • Habituė d' opex360 dit :

        Je ne comprends pas que le modérateur ait laissé passer ce commentaire de « vno » qui n’est rien d’autre qu’insultant.

  53. werf dit :

    Il faut créer une prison spéciale type « Guantanamo » pour les délinquants multi-récidivistes que l’on ne peut renvoyer dans leur pays d’origine par défaut d’accord avec ces pays. Bien sûr, on supprimerait toute aide aux pays concernés mais aussi les allocations versées à leurs familles en France.

  54. norbert dit :

    Dans les dernières années du service national, la situation était ingérable dans les casernes à cause du cannabis qui circulait et polluait nos jeunes. La paix sociale imposait de ne pas punir les dealers et les Chefs de Corps pour leurs carrières devaient ne pas faire de vagues pour les appelés du contingent. Je vois mal aujourd’hui comment on pourrait encadrer ces jeunes à redresser avec nos lois et nos avocats qui feraient permanence dans les casernes.

  55. Auguste dit :

    J’espère qu’ils ont prévu, pelle,pioche,massette,burin,dans leur paquetage.Sinon,je ne vois pas ce qu’ils pourront en tirer d’autre que des anti-militaristes.
    Puisque les « idées reviennent à la surface »,j’en profite pour rappeler que les Iles Kerguelen ont besoin d’infrastructures et que 60 000 taulards ce n’est pas trop pour les réaliser.Cela libérerait les prisons, qui deviendraient dés lors des casernes pour ces jeunes délinquants.

  56. Saturation dit :

    @Jean Ker : « +1 »

    @ Jack : Vous demandiez à quelqu’un ici, qui conspuait la racaille : « que proposez vous ? »
    Sans doute se rapproche t-on du temps où ce sera à ces individus, délinquants et criminels, de proposer quelque motif pour que les autres continuent de les tolérer au sein d’une société / groupe humain. Et non plus à cette collectivité de chercher continuellement à les repêcher, et à le faire contre leur gré …
    Qui a des dettes envers qui ?

  57. vieux margi dit :

    Notre histoire le démontre on appelle l armée quand rien ne va plus….

    Si cela se fait il faudra des locaux..personnels, on a du mal à recruter….
    Alors qu on la déjà…Arrêtons de substituer les gardiens de la pénitentiaire aux éducateurs, locaux…il y a déjà les prisons.. il n y a pas si longtemps la discipline était quasi militaire dans nos prisons…y remettre de l autorité…
    Un prisonnier peut passer sa vie couche dans sa cellule…
    Remettre du « militaire » dans nos administrations comme la police, la gendarmerie aussi ….mettre un treillis cam CE au début de la scolarité n en fait pas des militaires… vu plusieurs fois des policiers, gendarmes s adresser à des officiers supérieurs en TDF sans l appellation du grade…un détail direz vous..
    Et on veut changer des délinquants ? Un sergent va crié sur un dur à cuire il va être em…..car’SOS racismé interviendra, l inspection des prisons aussi…
    Beaucoup de délinquants sont étrangers, d autres pays dans le même cas les renvoient dans leur pays d origine pour purger leur peines….
    Nos vaillants soldats ne sont pas des gardes chiourme…

  58. HMX dit :

    Utiliser l’Armée pour régler les problèmes de la société, là où l’Éducation Nationale, la Police, la Justice et la Pénitentiaire ont échoué, est à l’évidence une idée stupide, et surtout inopérante.
    Comme certains l’ont expliqué plus haut, les jeunes délinquants qui seraient envoyés dans ce cadre ne seraient pas volontaires. Dès lors, on entrerait dans un dispositif fonctionnant sous la seule contrainte, et la sanction. Or, dans un Etat de droit, l’armée ne dispose pas de tous les pouvoirs. Il est fini le temps des châtiments corporels. Nous vivons dans une société où gifles et fessées sont interdits pour les enfants, où les forces de l’ordre sont filmées à chaque intervention et se retrouve lynchées médiatiquement et judiciairement à chaque bavure ou suspicion de bavure. Le moindre acte de violence (réel ou supposé) commis par un militaire sur un jeune ferait systématiquement l’objet de poursuites juridiques, avec l’assistance active des avocats, journalistes, associations, familles, paralysant efficacement tout le système. Comment imaginer que des militaires pourront obtenir des résultats sur ces jeunes, alors qu’on leur interdira dans le même temps toute forme de violence ou de sanctions crédibles sur ces mêmes jeunes (qui eux, comprennent parfaitement le langage de la violence). Bref, les ministres et députés qui formulent ces propositions sont au mieux déconnectés des réalités et mal informés… et au pire, ils ne sont que de piètres politiciens en recherche de notoriété. Quant à Dupont-Moretti, ministre en exercice, peut être y voit-il une façon habile de faire supporter au budget des armées ce qui devrait relever du budget de la Justice ?…

    Plutôt que chercher des palliatifs ridicules comme cette proposition, et si nous remettions plutôt à plat la chaîne judiciaire ? Avec une justice beaucoup plus rapide et efficace ? Avec de vraies sanctions, incompressibles, et intégralement appliquées, sans possibilité pour des juges d’application des peines de décider en douce dans le secret d’un bureau de diminuer ou modifier des peines pourtant prononcées ? avec des prisons qui ne soient pas insalubres, et surtout avec un nombre de places de prison adapté à un pays qui compte désormais presque 70 millions d’habitants ? Et avec des prisons dédiées, réservées pour certaines aux jihadistes écroués pour de très longues peines (par exemple situées outre-mer), et d’autres qui seraient réservées pour ces jeunes délinquants objets de l’article ? Avec une politique assumée d’expulsion des étrangers ayant purgé leur peine, doublé de la déchéance de nationalité pour les bi-nationaux incarcérés ? Voilà des propositions, non exhaustive, qui seraient efficaces.

    • Robert dit :

      HMX,
      Je pense comme vous.
      C’est l’éducation, donc des familles stables et équilibrées, qui détermine tout, la société ne peut qu’accompagner voire aider.
      Si on encourage l’instabilité et l’immaturité affective, on a des enfants sans père, ou des parents adulescents, livrés à eux-mêmes, cherchant là ou ils peuvent des repères, des modèles, des cadres.
      Si on ne prétend s’en prendre qu’aux conséquences sans viser les causes, on rend responsable ces jeunes des erreurs des autres et malheureusement trop souvent le pli est pris et il est difficile d’en sortir. Ceux qui en sont capables n’ont besoin que d’un cadre protecteur et exigeant et un attrait vers le dépassement de soi. Ceux pour qui c’est déjà trop tard mettrons le boxon, useront et monopoliseront les énergies, sans rien recevoir de bon en échange.
      La nature humaine est blessée par le péché originel et l’être humain ne va pas naturellement vers le bien sans motivation ni obligation. Et une fois pris de mauvais habitudes morales il est très difficile de les quitter.
      Jetez Rousseau à la poubelle et revenez à une philosophie réaliste et on pourra enfin parler sérieusement.

  59. Anto dit :

    Confier des délinquants à des militaires n’est pas la solution. C’est juste une manière de les confier à une institution qui n’a pas renoncé à l’autorité. Mais c’est trop tard…
    La solution est bien sur de remettre l’autorité au coeur de l’école. Mais celle ci y a renoncé.
    Il faudra bien se reposer la question du service national universel qui patauge, dans ses déclinaisons militaireségalement, quitte à changer le modèle d’armée.

  60. MOYON dit :

    Bon sang! Que Dupont Moretti intègre qu’il faille d’abord un partenariat JUSTICE / INTERIEUR!
    Le rôle de l’armée française n’est définitivement pas de rattraper ce que l’EDUCATION et la JUSTICE n’ont pas fait ou ont mal fait! Chacun son boulot … et ses responsabilités!
    C’est tellement facile de faire faire par les autres ce qu’on est pas capable de faire soi-même!…

  61. Jm dit :

    Si ça refait surface, il faut confier la mission à la Marine Nationale !!!!
    Un peu d’humour, pour un sujet dont à la fois l’objet et les solutions n’ont rien à faire ici, ou alors avec une solution….radicale.
    Mais là non plus, comme dirait ji_louis, la Cour Européenne ne serait pas d’accord.

  62. breer dit :

    Dupont et dupont Moretti n’est qu’un a**** qui ne connais rien à la psychologie humaine, ce monsieur pensent que les jeunes délinquants vont rentrer dans le moule, s’assagir, se discipliner en se retrouvant à 17, 18 ou 20 ans encadré par des militaires. Ces jeunes, dont une majorité est issue de cultures différentes sont psychiquement névrosés depuis l’enfance, par des carences éducatives, affectives et cognitives, l’absence de règles, l’absence de présence paternelle dès la petite enfance, avec des mères névrosées comme cadres jusqu’à la pré adolescence. La méconnaissance de l’humain par nos soit disant élites est affligeante et consternante.
    J’ai servi 16 ans dans la Marine, dès l’âge de 16 ans et travaillé dans l’éducatif et le social 27 ans, auprès de centaines de jeunes et moins jeunes issus de diverses communautés, et origines culturelles. Un faible pourcentage d’entre eux s’apaisera, mais vu le contexte social, économique et civique général, la majeure partie ne changeront pas, et se serviront même de ce qu’ils auront appris pour assouvir leur pulsions et envies primaires profondément ancrées.

  63. Félix GARCIA dit :

    Sur le sujet de la police et de « l’encadrement » :
    Thousands Of Mathematicians Call For Boycotting Predictive Crime A.I. From Police
    https://www.zerohedge.com/technology/thousands-mathematicians-call-boycotting-predictive-crime-ai-police
    Pre-Crime | Trailer
    https://www.youtube.com/watch?v=2R3W2uwHtQg
    Ce documentaire est excellent !

    Parce-que « Minority Report » n’est pas si loin ! Et d’autant plus dans les climats politiques qui exagèrent les bavures de certains policiers et qui dénoncent un « racisme systémique » … et quand le seul maillage du territoire est celui par les caméras …

    Exemple : Niort, 72 000 habitants, une seule voiture de Police la nuit …
    Trappes : 165 000 habitants, une seule voiture de Police la nuit …

    Vous les voyez venir les prochaines mesures ? « Oh beh puisqu’on a des caméras, adjoignons-y un système de reconnaissance faciale ! » « Oh beh puisqu’on à un système de reconnaissance faciale, ajoutons-y des fonctionnalités d’analyse et de prédiction ! » etc etc …

    Tout va bien Madame la Marquise !

    Presque tout était dit par Michel GOYA sur le sujet de l’encadrement par les militaires (ce à quoi se réfère le premier paragraphe écrit par Monsieur LAGNEAU si je ne m’abuse):
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/michel-goya-le-role-de-l-armee-n-est-pas-d-eduquer-les-jeunes-delinquants-20200902

    Sur le sujet des jeunes délinquants et criminels :
    Les enfants sont-ils de plus en plus violents ?
    https://www.youtube.com/watch?v=vb7eeaurSAI
    Maurice Berger – « Les jeunes en clan n’ont pas de rêves, ils ne savent que se battre et détruire »
    https://www.youtube.com/watch?v=jGbMAeL2mxQ

    Et pour en connaître personnellement, j’approuve l’ensemble de ses propos !
    L’un de ces « jeunes » s’est même fait « tabassé » par son oncle, un ami à moi, parce-qu’il allait trop loin et que celui-ci ne comprenait pas les mots !
    Il faut les voir dans la vie de tous les jours : Les yeux noirs et vides, cherchant à « faire leurs preuves » (on voit où mène cette escalade …), le regard toujours à l’affut d’une proie, d’une victime …
    Au moins on les reconnait facilement …

    Qu’on ne me dise pas que c’est insoluble, tout le monde sait ce qu’il faut faire !
    Et tout le monde sait que ça commence par assécher les revenus des trafics ! Et que cela ne passe pas pas « une guerre contre la drogue » mais par la légalisation de celle-ci et la prise en charge de cela par l’état ! Les derniers à vouloir la légalisation sont les trafiquants eux-mêmes et les corrompus (corruption directe, veulerie, « facilité de gestion », « paix sociale » gna gna gna, remplacement de « l’état » dans l’économie difficilement remplaçable …) !

    De plus, l’ensemble des acteurs principaux (les différents « noyaux durs territoriaux ») du crime sont identifiés si j’en crois Alain BAUER, Alexandre LANGLOIS, Noam ANOUAR et Xavier RAUFER !

    Police, Justice : Pourquoi plus rien ne marche ? avec X. Raufer et A. Langlois – Le Samedi Politique
    https://www.youtube.com/watch?v=afYsvTP275g

    Face à Face : Éric Zemmour – Alain Bauer du 25 09 2020
    https://www.youtube.com/watch?v=S0t237Dcm28

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  64. ScopeWizard dit :

    Bon , le GROS problème que je vois surtout , mais alors THE BIG ONE , c’ est tout simplement le fait que nos braves militaires vont devoir agir MAIS en AVAL !

    Or , tel un fleuve prêt à se jeter dans l’ immensité de l’ Océan ( ou de la Mer , tu choisis ) , le débit est beaucoup plus important qu’ en AMONT ; mieux , que près de la SOURCE …………
    Et ben oui , forcément ; entre les vallées , affluents , les ceci , les cela , ta rivière qui est devenu torrent voit progressivement son cours grossir jusqu’ à devenir une masse de millions de mètres cubes qui pousse fort……….
    C’ est à dire que ce n’ est même plus la peine d’ espérer l’ assécher -même un peu- à l’ aide d’ une très grosse éponge fut-elle « étudiée pour » , c’ est minimum une bombe atomique de quelques mégatonnes qu’ il va te falloir ………… et encore !

    Voyez et constatez à quel point il peut exister une différence entre l’ amont et l’ aval ………….

    Et donc , dans notre affaire , ce qui est demandé et attendu de nos braves militaires dévoués attentionnés , c’ est d’ intervenir en AVAL ; mais comment imaginer que ça puisse donner un résultat satisfaisant ?

    Pour que ça puisse marcher , il faudrait que l’ entourage proche -je n’ ose même pas employer « parents »- et l’ école , en dehors d’ une canalisation de ce qu’ est un jeune ou très jeune enfant -soit en règle générale un être pulsionnel tourné vers un seul être , lui-même- réussissent à inculquer certains fondamentaux faisant sens dans une préoccupation de « bien commun » à toute société , celle qui au delà d’ une « population » permet d’ atteindre le stade de « peuple » ne serait-ce que par le troc-commun d’ une identité , d’ une culture ; être Français et se reconnaître dans les « valeurs » de la France notamment par rapport à d’ autres plus exotiques voire carrément incompatibles …………

    Je sais ; tout ça est un poil alambiqué ( ah ben c’ est le moins que l’ on puisse dire ! ) mais d’ une part je ne suis pas « inspiré » , mais vraiment pas , d’ autre part je suis hyper-pressé ; alors , je ne saurais dire s’ il y a relation de cause à effets , mais reconnaissez que ça n’ aide pas !

    Bref , s’ il y a au moins ça , ces fondamentaux , même si beaucoup de choses ont eu le temps de se mettre en travers et de tout perturber ou parasiter , faire appel à l’ Armée pour redresser la barre , oui ça peut marcher .
    Dans le cas contraire , c’ est plutôt mission impossible , le truc ni fait ni à faire………….

    Maintenant , la grande question est : quelle que soit la situation -tant que par exemple nous ne sommes pas dans une insurrection- est-ce bien à l’ Armée que doit échoir une telle tâche , est-ce son rôle , est-ce à présent à elle d’ endosser une telle responsabilité ?

    Vous me direz ; « faut essayer de faire quelque chose , de tenter , fusse la dernière chance , l’ ultime recours ! » ………….

    Certes , m’ enfin il me semble que ladite Armée en fait déjà beaucoup , donc perso je ne le crois pas ; « on » ne peut pas à chaque fois la solliciter , c’ est pas le mécano de service surtout de la façon dont « on » l’ a si longtemps traitée : faire toujours plus avec toujours moins…………

    Mais ça se discute……………mais entre « gentlemen » siou plaît ! 😉

    PS : si besoin de traduction , nous verrons ça plus tard ………….
    À défaut d’ écrite , exemple de parfaite maîtrise de l’ expression orale : eh oui !
    https://www.youtube.com/watch?v=-QbL-W59F3Q

  65. breer dit :

    La société française est entrain de se déliter de l’intérieur, 40 ans de politiques d’enseignements contradictoires, d’idéologie socialo-communiste laxiste et superficielle, d’incompétence et de méconnaissance du fonctionnement des humains conditionnés psychiquement par leur appartenance à des communautés, des ethnies, des religions, et qui ont induit un accompagnement à l’immigration inepte et bordélique.
    Il y a 30 ans il aurait fallu créer et intégrer dans les collèges des centaines d’éducateurs, qui ne soient pas tous totalement corrompus par la pensée et le syndicalisme gauchiste, avec des programmes cognitifs, sportifs, en partenariat avec les profs, et afin de soulager ces derniers obligés de gérer des individus inadaptés à la scolarité traditionnelle.
    La vérité, que très peu de personnes osent dire est que plusieurs générations d’individus à présent âgés entre 40 ans pour les plus anciens et 16 ans pour les plus jeunes sont quasi « irrécupérables ».
    Ils forment les « bataillons » de délinquants, de caîds, de criminels, de casseurs, d’asociaux, et d’apprentis djihadistes. Là, est une réalité dont personne ne veut parler, surtout pas les médias, les politiciens et les nombreux pseudo intellos dans le déni. La population en général et les militants en particulier sont autant ignorants de ces points et de plus totalement endormis par le laxisme idéologique qui a perverti le système judiciaire, l’enseignement, et les institutions en général.

    • Parigot dit :

      @ breer
      Depuis tout petit, l’éducation est à la haine de soi-même:
      https://www.athena-vostok.com/le-temps-est-a-l-action

    • ScopeWizard dit :

      @breer @Parigot

      Excellente analyse « impopulaire » qui selon moi met en valeur deux points ; primo , la quasi-complète déconnexion de nos zélites dirigeantes ( ben oui , écrit comme ça c’ est forcément péjoratif ! ) qui en quelque sorte ne connaissent rien ou presque de la vie des « vraies gens » , ce qu’ un temps était appelée « masses laborieuses » .
      Secundo , le fait d’ avoir laissé se créer et prospérer une véritable « économie parallèle » dont l’ utilité était de maintenir une « paix sociale » mais dont les effets secondaires sont terribles en ces temps de crise sans évoquer cette aberration d’ immigration massive de pays d’ une culture si différente mais aussi si invasive qu’ elle en est très rapidement devenue incompatible voire nuisible de par sa capacité à déstabiliser une population plus « ancrée » sur ses terres , ce qui amplifie considérablement lesdits effets secondaires en ces temps de « disette » économique ; le « miracle » économique étant déjà fort loin .

      À présent plus rien ne tient sans se fissurer toujours plus au point de fracturer un peuple Français trop longtemps obsédé de consumérisme , donc de matérialisme , donc d’individualisme dans un système Capitaliste lui-même ennemi consubstantiel à une spiritualité ( certes religieuse mais surtout Humaine ) mise à mal et quasiment jetée à terre par les effets d’ une « Globalisation » ( Mondialisation ) dérégulée dont nous mesurons à peine nombre d’ effets délétères…………….

  66. Cinéphile dit :

    Pourquoi personne ne parle de la solution « orange mécanique » ?

  67. Franchouillard dit :

    Le problème des ministres de la Justice successifs, c’est qu’ils ne comprennent pas que sous ce titre trompeur de « justice », le rôle des juges est de participer à l’ordre public et non de servir d’arbitre entre les flics et les voyous.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Garraud

  68. pat56 dit :

    Encore une fois un bobo qui ne connait rien à la vie à part les salons parisiens, le fric et les prétoires d’une justice chaque jour plus laxiste nous ressort un marronnier. Il oublie que l’armée doit soit pouvoir compter sur des volontaires (ex Légion Etrangère) soit pouvoir être répressive (ex BILA ou Bat d’Af) pour ramener les fortes têtes à plus de compréhension des mécanismes sociaux les plus élémentaires.
    L’encadrement militaire ne servira à rien s’il n’a pas le pouvoir de dérouler son programme.
    DM dont on cherche vainement trace de son service militaire va voir dans la gamelle des autres et se garde bien de tout effort (ni perso (d’imagination) ni pour son ministère. Plus facile de passer la balle à l’aile …

  69. Eliott Mess dit :

    Et la délinquance financière elle va se faire pomper le gland pendant encore combien de temps par les gradés trop augmentés?! Fonctionnaires rampants, rien ne vaut un homme libre en capacité de vouloir savoir pourquoi il va aller se battre, c’est tellement pathétique un pilote de chasse ou un général qui n’ont pas besoin de raison pour faire la guerre, et qui s’irritent comme de vieux homos quand on leur pose la question. Même un petit boulanger ou petit mécano lambda aurait au moins eu l’intelligence de demander pourquoi faire la guerre en Libye ou en Syrie, même notre parlement est devenu complètement lobotomisé et lâche! Les valeurs dans l’armée française??? Ah oui..pour ceux qui on besoin de tirer un coup peut-être… Et les types des services secrets qui portent la fourragère des compagnons de la libération, où est-ce-qu’ils ont combattu les nazis, la Gestapo? De quel droit portent-ils une fourragère qui ne les concerne ni de prêt ni de loin?! Et c’est justement avec ce genre de masturbation mental par les acteurs de la sécurité national, que les français ont hyper les boules, la république ne tient que par la tromperie et les mensonges, faisant diversion avec l’ensauvagement, le séparatisme, le tout auréolé du mot « résilience », pour cacher justement un maque fracassant de résilience… Mais au fond à qui je m’adresse là? A des type qui obéissent à un président mais qui sont censé voté également pour un nouveau président, il est donc temps de retirer le droit de vote aux militaires, car ils ne sont pas en capacité d’être libre de leur décision, dans l’incapacité à contredire la propagande politique, et donc dans l’incapacité de discerner moralement la séparations du pouvoir exécutif, et les ordres qu’ils reçoivent de ce même pouvoir exécutif. Quand un préfet ou un gendarme parlent des manifestants comme d’un camp ennemi ou d’adversaires, c’est que leur conception du peuple est réduit à rien. Réduit à un gros mépris de beaufs qui méritent la bonne mandale qui réveil couenne… Sans leur petit flingue à la ceinture ils pèseraient pas bien lourd face à l’inertie d’un peuple en colère. Ils ont peur, il y a de quoi! Leur haine transpire la frustration (taux de suicide?), elle dégouline sur leur capacité à raisonner en consensus, en concitoyens aimants et loyaux, en homme. La cours des miracles ne se situent plus dans les ruelles misérables du Paris de Victor Hugo, mais dans l’esprit vulgaire et intolérant de fonctionnaires lèche-couille. Alstom ils s’en foutent, Lafarge ils s’en foutent, etc. Par contre pour Dassault là, les types sont en trans, ils chient des bulles et pratiquent les messes noirs avec un radar aesa sur l’autel. Chantent des louanges pour la riche famille juive, et quand c’est pas eux ou Rothchild , c’est Véolia ou Sanofi, participant ainsi activement à déféquer en plein jours sur la tête des français. Vraiment vous faites un beau boulot de sagouin! Pouah!!! Pour ce qui concerne le sujet des délinquants traités par l’armée, et bien la réponse est simple et concise: « Ragnagna euh! » Et ils veulent pas nous tenir la bite pour pisser non plus?! Ah sinon j’oubliais, la pandémie est fini, mais c’est pas grave de briser des pans entiers de l’économie… #GrosTasDeMerdes

    • Félix GARCIA dit :

      *Rothschild
      Respectez vos maîtres ! Parce-que : « ceux qui sont pas gentils, ils mangeront pas » ! ^^
      De toutes façons, je n’ai pas vu la compréhension de ces sujets se démocratiser autant que certains le clament. Aujourd’hui, ils pratiquent leur « hold-up » en plein jour. Et personne (j’exagère) n’y comprend rien ! Trop fort !
      Et le jour où « l’effondrement » viendra (proche), « tout le monde » sera trop occupé à survivre pour remonter la chaîne de causalités, et remettre les choses à plat.
      « Tout le monde » acceptera le « Revenu Universel ™ « (et le Crédit Social™ qui va avec) comme solution.

      On verra bientôt que « Black Mirror » n’était pas une fiction.

      Cordialement,
      Félix GARCIA

    • Ah Ca ! dit :

      +1

      Note: l’épidémie.. vous voulez dire l’embargo contre la chine ?… ben.. le mois prochain ça devrait se libérer.. comme prévu il y a 6 mois.

  70. Wrecker47 dit :

    Ou est le temps ou les Gendarmes et la Police accompagnaient les » engagés volontaires pour cinq ans » au bureau de recrutement avec le choix :- » la taule ou l’armée ? »…Mais tout celà n’existe plus que dans les mémoires d’anciens !…
    Il n’en demeure pas moins qu’on a jamais eu à cette époque ; autant de « tricards » déserteurs à faire rechercher , une fois pris :là ils « mangeaient chaud  » en taule civile ou militaire après un passage au tribunal militaire des Armées ! Les prisons militaires ne faisant pas de détail !…

    Le seul qui aie bien vu » la chose « ( à mon avis !) est le Sheriff ARPAIO en Arizona !… Il a cré des camps de toile en plein désert ,sur le modèle Allemand avec barbelés et mitrailleuses ,aucun droit de visite , des détenus presque libres d’aller et venir à l’intérieur des camps ,vivent le même régime que les militaires ,en dormant sur lits picots sous la guitoune ouverte à tous les vents ,toute l’année quelque soit la saison !
    Ravitaillés que par la « roulante », ils mangent en gamelle et ne boivent que de l’eau …Sans TV-radio journaux,courrier ni ordinateur ,leur uniforme est « rose bonbon » , ils bossent tous les jours huit heures ,enchainés par cinq …Surveillés par des gardiens à cheval et armés ; » quand ils bossent à des travaux d’intérets généraux « …
    Ils passent un certain temps dans ces camps selon la condamnation , en sortir ?Celà est fonction de leur conduite …
    Le régime est des plus durs à supporter , et il en est de même pour les femmes condamnées !
    L’ avantage ,c’est que lorsqu’ils en sortent :ils n »y retournent jamais !…

    • Robert dit :

      Wrecker,
      C’est considérer que toutes les situations sont identiques, que toutes les personnes sont du même moule et nécessitent les mêmes remèdes.
      Je pense que ce n’est pas le cas.
      Certains effectivement méritent la méthode radicale d’Arpaio, qui correspond à une certaine mentalité protestante américaine.
      Ils ont pris goût à la facilité, n’ont pas de sens moral, aiment la puissance du crime, sont devenus criminels par choix.
      Mais d’autres ont une histoire qui permet de comprendre leurs dérives, ils ont subi plutôt que choisi, ils peuvent sortir de cette fatalité et parvenir à comprendre l’engrenage et en briser les chaînes.
      Et j’oublie probablement d’autres situations particulières.
      Je refuse autant la culture de l’excuse qui nie la liberté humaine et prive la personne de la dignité de sa responsabilité.
      Je précise que j’ai eu un nombre important de délinquants dans mon environnement de jeunesse, quasiment tous avaient des situations compliquées et certains étaient déjà irrécupérables, mais pas tous, loin de là.
      N’envisager que les conséquences et la réparation sociale, vision légitime en soi, c’est un peu vite acquitter les responsables de la catastrophe d’une société idéaliste et le rejet de l’éducation parentale seule légitime que la société doit aider en favorisant ce qui la rend possible et la renforce, des adultes matures et responsables qui assument leur vocation et pas des adolescent attardés qui se sauvent devant leurs responsabilités.

  71. fond de gorge dit :

    vous êtes sur que vu le Nombre qu’ils sont ,c’est pas plutôt les anciens militaires qui vont se faire encadrer à coups de machettes

  72. Sempre en Davant dit :

    Rien ne va dans ce glaire de lama.

    Dans un Ctg 04 vous aviez 25 sortant de tôle ou de foyer fermé, 30 pas assez con pour s’être fait prendre, enfin une soulte de 15 de HLM tombé là par hasard, terrorisés ou très costaud (rare!). Le morphotype indiquait déjà la chose : Obèse moux : maman le gave, il ne quitte pas le canapé. Obèse nerveux : pervers probablement dangereux. Maigre lambda c’est fait faire au pattes. Athlétique : cours trop vite… Et puis les décharnés, les sans muscles, les tordus dont on ne discernait qu’a la piscine quels maltraitances ils avaient subit. Des G3 qu’on mettait au sport et qui auraient eu leur place en kiné! Des bombes à accidents et a poursuites pour le chef. Des types qui vous levaient le cœur de dégoût et vous faisaient honte d’être français!

    Tous se font pas chopper. Pas condamné et « innocent de confiance » ne rime pas. C’est un étroitesse de vue que de croire les chiffres.

    « Wuai c’est pirrr’k’la prizon / cé pa koMM ca aveq mouahh / moi fô qu’omm respecttteuh / si vous zette pas content faut fair’ v’nir les zéducateurs kils negocies avec moi si j’suis d’accords ziva… » Ça ce réglait par une revue de chambrée au coton tige.

    Les prisons françaises sont d’ignobles sodomisodromes, d’une saleté abjecte ou les barbus tiennent le haut du pavé ou la drogue et le racket de vêtement de « marque » sont quotidien.

    Évidemment des bâtiments construit par le roi de Prusse, des lits superposé de surplus US, des vêtements d’occasion (sauf les slips et les chaussures de sports) le mainten d’une propreté qu’on espérerait trouver dans un bloc opératoire c’est un changement.

    Seulement 1) la propreté « hors la prison » ne nettoie pas la prison 2) Il y a quelque chose de malsain qui passe l’orientation sexuelle dans ce goûts des « Batd’Aff » qui étaient une sortie pour des volontaires sélectionnés en prison centrale où avaient souvent commencé leur vie sexuelle par une incarcération a un jeune âge AD tout le quartier. Pour ces bachaga a la française, cela ce poursuivait en algerie dans des concours de sodomie ou de pipe dès que les « joyeux » restaient assez longtemps dans une caserne pour faire outre chose que dormir peu et refaire le sac.

    Un soldat occupé est un soldat sans problème. Un Chef de Peloton qui n’en veut pas coupe ses nuits pour visiter le moindre recoin de ses bâtiments et refaire son compte… Pareil pour les tours d’OP… C’est fatiguant +++ mais ça permet de reprendre le contrôle d’escadrons « perdus ». Encore faut’il saisir les bâtons divers. Avoir assez de chance et de prestesse pour ne pas se faire planter. La chance initiale peut passer pour une compétence et la surprise des visites aide.

    Oui, nous apprenions a nos soldats a utiliser leurs armes. Mais cet apprentissage s’accompagnait de la découverte de la place de chacun dans la châine alimentaire. Ce qui suffisait pour les cas les plus fréquents.

    Pourtant la fin de la conscription tient essentiellement à la crainte de prodiguer cet enseignement a d’autres « gang de roubaix ».
    On fait toujours semblant de l’ignorer comme les émeutes de Damaris les Lys.
    Ayant assisté aux grands « lâchés de barbus » sur les cités par les Zéducateurs communiste lors de l’effondrement de l’URSS je ne pouvais pas être tout a fait surpris.

    Je soumet a la sagacité de chacun que tout cela est lié a la fin des voyages a cuba pour les D’jeuns « méritants ». Ceux ci étaient toujours les mêmes. Les terreurs de la barre hlm qui avait fort bien compris comment avoir l’air demandé par la mairie et n’avoir pas de concurrence. Bien sur d’autres d’jeuns auraient mérité des vacances qui ruinaient le prolo-sovietique mais leurs parents ne voulaient pas que leurs enfants aient de pareilles fréquentations.

    Aussi la question n’est pas de substituer des militaires a des civils mais de comprendre pourquoi dans les armées on réussissait (avec des marabout d’ficelle) ou les fluos échouaient.

    Pour l’alphabétisation, le premier temps était une sidération. Ensuite venait celui des antagonismes choisis. Après venait la découverte des vrais raisons et une adhésion au « programme ».

    Certains « professeurs » ayant réussi le concours ou le préparent étaient assez (cons?!?) volontaire pour le service pour se trouver incorporés. Il n’y avait plus de cours du soir pour alphabétiser ceux que le social avait déjà démoli. (Les enfants de la prostitution hôtelière des hlm etc au top : mère paraplégique 15 enfants!!!) Bref rien d’attrayant pour l’élite wanabee.
    C’est par l’injure (ils sont analphabète à cause de vous bandes d’ordures!) en prescrivant la méthode ( b+a = ba / 2+1=3) en assurant qu’on viendrait voir chaque soir de 18 à21h s’ils font leur devoir pour se rattraper (de leurs crimes toussa!!!) ou s’ils continuent leur existence dégueulasse de tireur au cul…
    Bref le prisme éducativo-médiatique retiré net! Tous ceux que j’ai avoiné de la sorte sont venu me voir pour me remercier et me dire les progrès de tels et tels. Leurs élèves parfois me montraient le cahier et les premiers mots tracés!

    Imaginons qu’un éducateur spécialisé de la tencière fut non seulement un génie mais un saint : que pourrai-t’il faire aussi longtemps que les prisons sont indignes?

    Pour avoir des chambres individuelles avec douche a l’italienne chiotte à la tuque intégré. Un lit, un bureau, un lavabo, disons 5/6m2 et répondre aux 200 000 places de prisons manquantes il faudra quelques toupies de béton.
    Tant que les prisons seront indignes a ce point sans qu’on essaye rien, je soupçonnerait toujours ceux qui veulent parler d’autre chose de trouver là une matière a fantasme extrêmement mal saine.

    Pour le dire clairement la solution tente 56 / tente individuelle me parait meilleure. Nous nous en passions sans nous déshonorer en toute saison. Neige pluie ou vent avec une bâche vert bleu de 2×3, savonné-rincé au gant chaque matin! Rasé! C’est rude mais digne. D’anciens militaires ou des détachés provisoires pourraient encadrer cela. Enseigner le confort avec rien et la dignité par la propreté. La richesse nue de l’uniforme.

    Les tentes, que bien sur nous chefs de pelotons, nous n’utilisions pas. Pour que personne ne sache ou l’on dormait et puisse s’emparer de nos PA nous esquivions la garde et changions de trou dans la nuit quand nous en passions une.
    On nous avait dit en PMS « dès l’instant ou l’on vous confie une arme vous devez la défendre ».
    Et l’actualité récente (comme l’affaire des deux malheureuses Gendarmes) montre combien c’était un bon avertissement.
    Une arme c’est comme un cheval : le cavalier est mit à la disposition de son cheval.

    Certains ne comprendrons pas. J’ajoute donc qu’ils se passait parfois plusieurs mois après les classes pour que les gendarmes viennent chercher des condamnés (drogue, viol, torture et barbarie en bande organisé… etc) qu’on avait incorporé car ils n’avaient pas été placé sous mandat de dépôt après des condamnations à plusieurs années de prison ferme!!! Ils savaient donc utiliser un Famas et vivre dehors!

    Alors maître AhhQuIlàtord est complètement hors sujet. Il cherche le nord au revers de la carte.

    Il ne faut pas se résoudre, en désespoir de cause, après la tolérance des flics, des juges pour enfants, des procs, des juges, le gaspillage de tout, …, à faire passer les voyous ainsi confirmés de l’infect à l’abject.
    Il faut des prisons dignes et des sanctions immédiates. Une semaine de tôle digne, dure et immédiate épargnerait combien d’année de sodomisodrôme? Ne parlez pas des parloirs familiaux sans avoir réfléchi aux modalités de transports de la drogue et des smartphones! Ne parlez pas non plus du rôle éducatifs des personnels du ministère de la justice (seul en charge de la répression!!!) qui « gardent’ les prisons. Garder évoque conserver. Comment vouloir conserver « ça »???

    Qui dans l’assemblé sait encore la différence entre TC et JdA?

    La solution financière est dans la fin du délire 80% d’une classe d’âge au bac.
    Non seulement la sélection se fait « ailleurs » et les concours n’en sont plus guère mais le niveau des enseignants est insuffisant.
    L’ambition eu été de vouloir 80% au certificat d’étude.
    La démagogie voulait d’autre fadaise la vanité des profs méprise l’école, le collège et l’enseignement technique.
    Ceci https://pbs.twimg.com/media/EbNPhA5UwAA3BjC?format=jpg&name=4096×4096 est un cahier d’apprenti tourneur en 1936 âge 14 ans. Les amateurs de « compétences » seront servis!

    J’ai failli m’en servir pour l’ENTSOA. Mais en somme la conclusion est la même : qu’on rappelle les anciens et qu’on scanne leurs cours.

    Il y a des bibliothèques. Il y en a même avec des scanners. Debout les morts!

    • Plusdepognon dit :

      @ Sempre en davant
      La société française a atteint la dose pour que plus personne n’ignore le problème :
      https://www.lefigaro.fr/vox/societe/maurice-berger-non-la-violence-gratuite-n-est-pas-due-a-la-ghettoisation-20191115

      Et sa suite de conséquences :
      https://infoguerre.fr/2020/05/la-guerre-societale/

      • Sempre en Davant dit :

        Vos liens sont intéressant mais où est la recherche de solution?

        Pour le pédopsychiatre : Excellent changement de point de vue. Mais ont reste dans le psychologisme.
        Il faudrait tenir compte de la polytoxicomanie des parents et grands parents… Et de celle des gamins des le plus jeune âge. Beaucoup naissent et vivent dans les fumées du shit qui n’interdit nullement les consommations de médicaments et d’alcool. En somme tous polytoxico dès le plus jeune âge.
        En prison c’est un moyen de « maintien de l’ordre » (et de trafic/ pouvoir etc toujours une chose et son contraire. Tiens, « en même temps » :lol:) qui aggrave le cas des détenus. D’un autre coté tant qu’il n’y a pas de détention digne que demander d’autre au personnel médical sur place?!?
        Un neuro-psychatre-psychanaliste-canal-historique m’expliquait son opposition a l’acceptation de la science dure : biologie, biochimie etc et donc a la prescription de médicaments dans le traitement des troubles « psy ». Pourtant la conclusion quelques conversation plus tard fut « mais on est bien obligé d’en donner : ils en demandent ». Argh!
        Ajoutez les consultations et prescriptions multiples, l’absence de suivit par les pharmacies, la sécu qui regarde ailleurs, les drogues et la bibine… La cocaïne semble avoir pris la place du shit dans les années 80.
        Il y a des boomers zombies dont je me demande s’ils sont dans un rapport de clientèle plutôt que de conflit avec les d’jeuns : quel besoin alors de parler de légaliser le cannabis? C’est plus dans le vent depuis woodstock!

        Quant’à la guerre societale: il faut se méfier des mots. Il n »y a pas de guerre là ou il n’y a pas le but d’arriver à la réduction de la violence. L’écrasante majorité des sujets d’Opex360 concerne des conflits et non des guerres.
        Or, il faut se méfier des apaiseurs. La conquête de territoire dans des petites villes de province a souvent l’apparence de la création de lotissements et de zones commerciales. Ce n’est pas du développement. Ni de la modernité. C’est juste que les gens montent en voiture chez eux, ouvrent les clôtures électriques et n’en sortent que devant les caméras du « Mall ». Des culs de maison de retraite. Loin de l’écologie et de l’avertissement de Bigeard sur les chinois et leurs 50km de vélo chaque jour. D’ailleurs ils nous vendent des trottinettes et des hoovers trucs à batterie.

        « Normal » peut désigner des choses inadmissible.
        Trop de choses sont aussi motivés par la « gamelle » c’est vrai pour les avocats particulièrement depuis la réforme de 1996. C’est vrai pour touts les auxiliaires de justice particulièrement les experts. Pareil à l’EN etc.
        Beaucoup trop de gens vivent fort bien sur le malheur des autres.

        Tenez une blague avec un lien : https://www.motoculture-jardin.com/forum/detail.php?forumid=15&id=58730&page=1#detail
        Et une solution en trois phase : 1) donner un morceau de carpaccio au chat. 2) Emballer le comprimé dans un autre : donner l’ensemble au chat. 3 Accepter qu’on est l’Humain Suprême en tout : le chat a forcément raison 😉

  73. ScopeWizard dit :

    Juste un point d’ importance………..

    Le Service Militaire a certes permis à diverses classes diverses origines de se mélanger via tous les jeunes appelés à servir un temps sous les drapeaux , mais il n’ était pas ce qui permettait de créer ou maintenir LE lien social qui de nos jours semble faire tant défaut ; ce n’ était ni son rôle , ni l’ un de ses effets principaux .

    Les appelés savaient parfaitement ne pas se mélanger et de toute façon la très grande majorité ne courait pas après ça , ils n’ en ressentaient même pas le besoin et je dirais même que c’ était le contraire .

    Aujourd’hui , c’ est quelque chose qui est mis en avant et sert d’ argument à ceux qui prêchent pour un retour à une certaine « fraternité » entre Hommes via un rétablissement du Service tellement l’ unité du peuple Français s’ est délitée , sauf que dans l’ ensemble il ne s’ agit que d’ une vue de l’ esprit , non d’ un fait .

    Les jeunes gens venant de tous les horizons ( ou presque ) se retrouvaient alors dans une situation où ils n’ avaient d’ autre choix que d’ être ensemble , ça c’ est vrai , par contre ils savaient très bien se fixer leurs propres limites d’ autant que très souvent une majorité d’ entre eux provenait d’ une zone géographique plutôt étroite donc « familière » , ce qui leur facilitait la tâche .

    Attention donc à ne pas trop phantasmer sur les « vertus sociales » d’ un temps de Service , il y a beaucoup d’ idéalisation là-dedans ; un discernement est clairement à observer .

  74. Spartacus dit :

    Quand on est politicien, une personne publique où les regards se posent, est-ce-que montrer sa bite sur son portable à une inconnue ne révèle pas le niveau de délinquance politique qui nous oppresse, et qui bizarrement n’est pratiquement jamais inquiété par la justice. Un ministre de l’intérieur qui a plusieurs plaintes pour agression sexuel, cela mérite-t-il un minimum de réflexion sur la morale de nos dirigeants? Non même pas?! si un petit peu quand même..si si je vous jure, un peu de réflexion.

    -Donc on fait le récapitulatif de tous les députés qui ont un casier judiciaire récent? J’en vois déjà deux, enfin trois avec le ministre, qui ont des affaires de harcèlement sur leur CV, un autre qui met des coups de casque, des ministres du gouvernement Philippe qui ont filé à l’anglaise avec un chapelet d’affaires autour du coup, Buzyn, Pénicaud, Belloubet, etc, etc. Et Delevoy, Bayrou, un maire et sa valise de coke relâché, un autre militant LREM proche de Macron qui tombe pour trafique de drogue, un colonel d’opérette qui travaille pour une société mafieuse russe et dont les policiers participent à cacher son coffre et ses ratonnades (Le CRS arabe refoulé), et les conflits d’intérêts à gogo avec Legendre et sa femme à la FDJ, Buzyn et son mari chez Bigpharma, etc, etc. Mais à ce niveau là c’est carrément la foire universel de la corruption en France?!

    -E.Philippe se fait élire au Havre mais les images montrent qu’il se fait copieusement hué par les havrais, faudrait qu’on m’explique cette situation incohérente? Les élections au Havre ont-elle été truqué, vu l’opprobre contre son nouveau maire?
    https://www.youtube.com/watch?v=XQuXUTvmE_I

    -Alors forcément dans ce panorama les militaires font pâle figure et font ce qu’on leur dit de faire, cela m’étonnerait qu’ils puissent servir ainsi de référence morale pour les délinquants… Le nerf de boeuf c’est efficace seulement sur les goret… Mais peut-être que le jours où l’eau flambera et le feu mouillera, on aura alors une société française digne et performante, et non un pays qui au regard de notre passé est aujourd’hui en pleine régression anthropologique.

    -Quand on pense qu’une ministre suédoise s’est fait viré pour avoir prit le taxi avec l’argent publique… Si seulement nos fonctionnaires avait cette même intégrité et cet instinct évident de loyauté et d’authenticité, une certaine idée du civisme et de la citoyenneté.., on en serait pas là!

    -Trop d’omissions, trop de dénis, trop de lâchetés ou de complicités.

  75. Thaurac dit :

    J’ai bien peur que dans le temps, que ce soit L’armée qui doive s’occuper d’eux, mais pas de la même façon, car la police ne peut plus rien faire, et les politiques locaux toujours en campagne électorale freinant des quatre fers, ce sera l’armée qui rentrera dans les cités avec pouvoir de police, comme en Algérie