L’avion-ravitailleur A330 MRTT Phénix déployé pour la première fois en opération extérieure

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

12 contributions

  1. Jupiter dit :

    C’est bien, allons le mettre sous le nez des américains, qu’ils regrettent un peu plus encore leur achat de KC-46 plein de déchets et hors de prix

  2. Max dit :

    Dès lors que Barkhane à de nouveau du sang frais côté djihadistes ce bel oiseau va avoir du boulot.

  3. Fralipolipi dit :

    Voilà un avion qui sera vite amorti vu l’usage intensif qui va en être fait.
    .
    Ce serait bien qu’il puisse aussi opérer depuis une BA sur l’île de Chypre … comme celle d’Akrotiri (du UK).
    Est-ce envisageable ?

  4. Plusdepognon dit :

    Renforcer l’aéromobilité de Barkhane révèle de la gageure :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/comment-barkhane-va-enfin-ameliorer-son.html

  5. AirTatoo dit :

    Les équipages pourraient faire des vidéos comme les américain https://www.youtube.com/watch?v=zvMm41FuMlI

  6. Alain d dit :

    Donc les deux soutes pour les 2×4 bombes AASM-1000 a été validéé, bonne nouvelle !

  7. Namroud dit :

    Désormais nous sommes autonomes en matière de ravitaillement aérien, avec le programme satellite ceres on saura autonome en matière de renseignement électronique . Il ne nous reste qu’à réfléchir aux successeurs des awacs. La solution ne peut être qu’un programme européen ( comme le futur avion de patrouille maritime )

    • Wagdoox dit :

      Ou la Cérès est excellent mais ne sert pas du tout comme vous l’imaginez.
      Ça donne pas un système de surveillance permanent mais permet des passages pour détecter et analyser, les signaux radar adverse. Ça fait pas de l’écoute dés communication non plus. Les archanges sont là aussi pour la guerre électronique. Mais c’est drone qui seront bientôt charger de l’espionnage des communications pour voir electro, sans compter quelques bateaux de marine.
      Mais nous ne seront pas indépendant pour autant.
      Je m’explique, la France a une capacite d’écoute et de surveillance au même titre que les usa mais elle n’est pas h24 et surtout elle n’est pas planétaire. On peut vérifier les informations données par les usa, on peut même compléter les leurs mais on ne peut pas les remplacer.
      La Space force a 80 satellites militaires officiellement contre une 15 en France (en rajoutant une partie de gallieo jusque gps est compté comme militaire au usa).
      Les awacs c’est pas avec 4 ou 7 que tu fais une opération complexe dans la durée.
      On est encore très loin d’être autonome en ravitaillement, on pourra en reparler quand les phénix et atlas seront tous entrés en service.