Alpes-Maritimes : Une charge sous élingue a mis en danger un hélicoptère NH-90 de l’ALAT

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

98 contributions

  1. transall dit :

    ou sont les hélicoptères lourds ?

    • Biskotto dit :

      Question ou affirmation inutile ?
      Vous êtes lassants avec vos remarques qui viennent d’une légende urbaine ; vous ne savez pas ce dont vous parlez.

    • Jack dit :

      Un hélico lourd pour transporter un groupe électrogène de quelque centaines de kilos ?!?

    • blavan dit :

      Quel rapport avec le problème exposé. La charge a dû être mal équilibrée lors de l’élingage, et le largage était la seule solution , prévue dans la procédure sans que cela ne mette l’hélicoptère en danger.

  2. Clavier dit :

    Le balancement est un phénomène connu mais si la sangle de retenue n’a pas la solidité requise la charge s’échappe….
    je ne vois pas en quoi l’hélico est en danger …..

    • Biskotto dit :

      Aucun rapport !
      Avez vous déjà slingué ?
      Etes vous pilote d’halicoptère ?

      L’équipage a largué la charge : c’est une décision…

      Alors votre histoire sangle qui lâche me fait bien rire…

      Calmez vous et apprenez à « apprendre ».

      « je ne vois pas en quoi l’hélico est en danger ….. »

      C’est clair, nous avons bien compris que vous ne saviez pas…

      • LEONARD dit :

        Plutôt que d’asséner à longueur de post: « vous ne savez pas ce dont vous parlez. », vous seriez plus crédible si vous diffusiez les connaissances dont vous vous targuez.
        Avis de béotien en soif d’apprendre.

      • Pravda dit :

        Muse, après avoir été pilote instructeur à Top Gun s’est transformé en pilote de Supercopter…. et vous hormis prendre les autres pour des cons en changeant de pseudo toutes les 5 minutes et répondre agressivement quel que soit le sujet sans apporté d’éléments, vous faites quoi ?

        • Muse dit :

          Bonsoir, vous semblez encore rageur, comme à l’accoutmée et passez votre temps à dénigrer.
          C’est une manière de faire mais vous avez quand même tort sur toute la ligne : je suis bien pilote, je suis bien instructeur et même si cela vous ennuie, vous n’avez qu’à passer votre chemin.
          Vu le pseudo « alakon » j’aurai du comprendre.
          Encore un troll de russie ici ?

          • Pravda dit :

            Vos commentaires ne semblent convaincre personne, quel que soit le pseudo utilisé. J’en arrive même à me demander si il n’y a pas du Gorët là dessous tellement les traits sont grossiers…

      • Clavier dit :

        Tes commentaires, l’homme aux biscoteaux qui lui servent de cerveau, montrent que tu ne connais à peu près rien des causes probables d’un incident aérien ……
        Tu devrais faire journaliste, c’est dans tes cordes !

        • Ancien du 20e siècle dit :

          Clavier
          Sévère mais méritée pour les journalistes votre conclusion.
          Et vive Internet qui les a privés d’un monopole dont ils abusaient.

  3. Jean Ker dit :

    Je ne vais pas refaire un chapitre sur la dotation des armées, mais quand même : un NH90 subit un problème pas grave en temps de paix, et du coup le lendemain, l’appareil est juste manquant, pas remplacé.
    Ce n’est pas sérieux.
    Si demain en OPEX un NH90 a un souci, les gars utilisent une brouette à la place ?
    Gérez au moins l’image, bon sang!!

    • Toubou dit :

      Sont allez ressouder le câble….avec de la brasure au plomb.
      La brasure à l’argent coûte trop cher.

    • charly10 dit :

      Une charge qui lâche nécessite une vérification impérative du système afin de vérifier si la perte est due à l’élingue, aux sangles ou au système de sécurité largage, ou une fausse manip.
      La procédure est impérative même en cas d’opération en cours. La règle est partout la même on ne met pas la sécurité des équipages même pour sauver une vie. Maintenant que l’hélico en contrôle ne soit pas remplacé, cela la fout mal c’est sûr, mais, c’est d’abord un problème de disponibilité du parc, (Pas certain que la base école ALAT du Cannet des maures dispose d’un coup de doigt des 4 ou 5 NH90 affectés). A mon avis s’il y en 3 sur 5 disponibles, c’est déjà « bien ».Il est certain que des NH90 du 1 RHC de Phalsbourg ou du 5 RHC Pau vont être ou sont déjà sollicités.
      En espérant que l’incident ne soit pas dû a un problème technique qui mettrait le parc en standby.
      En attendant les vaillants SA330 Puma sont toujours à l’œuvre malgré leur 50 années de service….Je dis ça je dis rien.

      • Ugh dit :

        Bonsoir,

        Merci pour votre commentaire qui est à la fois instructif et plein de bon sens.

      • sgt moralés dit :

        En l’occurence il s’agit d’un largage volontaire aprés balancement de la charge ,le chef de bord a pris la bonne décision au bon endroit.Le balancement important en cargo sling entraine un changement permanent du centre de gravité mettant en jeu la sécurité de l’ aéronef. la mise en balancement de la charge peut être provoqué par un decollage pas suffisemment vertical,une prise de vitesse trop brutale…,j’ai toujours admiré les pilotes en montagne qui alimentent les chantiers ou les refuges pour leur dexterité dans ce genre d’exercice

  4. PK dit :

    Accident de câbles ? Mauvais arrimage ? On verra bien.

    En revanche, je suis dubitatif de l’emploi des forces armées pour dégager les routes. La France est-elle si mal au point qu’il faille recourir à l’armée pour ce genre de mission ?

    • Max dit :

      L’armée à les moyens d’intervenir très rapidement et je pense qu’il est plus rassurant de voir nos soldats nous aider qu’un civil mécontent d’être la…de plus c’est bon les civils de voir que l’armée est la pour nous aussi.

    • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

      PK, d’accord avec vous : les collectivités locales, les services de l’État, les entreprises de travaux publics ont des pléthores de moyens.
      .
      Mais on préfère utiliser l’armée pour deux motifs : 1) parce que c’est moins cher, la dépense étant prise en charge par le budget des Armées ; 2) parce que ça permet aux fonctionnaires de partir en week-end.
      .
      Et après ça, il y a des comités théodule qui font mine de s’étonner des difficultés pour fidéliser les personnels militaires.

      • LEONARD dit :

        Vous oubliez les 2 raisons principales:
        1- L’efficacité par unité de commandement, de moyens, de méthodes, de compétences.
        2- Le besoin volumique et la disponibilité.

        Quant à vos arguments,
        – Dans le budget des armées, la dépense sera epsilone.
        – Les sapeurs-pompiers, gendarmes, infirmiers, membres de la Sécurité Civile, ne méritent pas votre opprobre.
        – Si vous aviez été mili, vous sauriez qu’une manip de ce genre c’est toujours plus gratifiant que Sentinelle.
        – Les collectivités locales, les services de l’État, les entreprises de travaux publics ont des pléthores de moyens qui sont mobilisés localement.

        Mauvais procès. Votre pseudo suggère que vous pourrez être plus pertinent quant à l’inefficacité des services de l’Etat.

      • lym dit :

        C’est sans compter que ces collectivités/entreprises, même si leurs moyens ne sont pas parti à l’eau, ont une part sans doute importante d’employés eux-mêmes touchés et occupés à parer à l’urgence chez eux. Au delà, à condition de pouvoir accéder, ils ont leurs chantiers en cours à réaliser sauf à risquer des pénalités, pouvant difficilement se mettre à l’abri d’un cas de force majeure… On pourrait sans doute réquisitionner mais ensuite il faudrait que l’état assume la facture des urgences et de l’impact du respect du carnet de commande des entreprises sollicitées.
        Au final, il reste qui?

        • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

          lym au final il reste les moyens des départements voisins qui ne sont pas sinistrés.
          .
          Mais c’est payant : si les communes sinistrées n’ont pas les moyens financiers, elles devront demander une participation de Bercy, participation qui sera calculée différemment selon leur couleur politique.
          Tandis qu’avec les militaires elles n’ont pas ce problème.
          .
          Et avant de mettre en mouvement les moyens des départements voisins, il faudra l’accord des syndicats, ce qui n’est pas gratuit non plus.

      • Franz dit :

        En tant que fonctionnaire communal ancien mili, je récuse complètement ce constat :
        – qui que ce soit qui prenne la dépense en charge, c’est la même ! c’est juste que la marge est immensément plus grande sur le budget d’État que sur celui d’une commune !
        – Plus la collectivité est grande, plus la distance avec le terrain l’est aussi ; il y a dans les commune de très nombreux agents très impliqués dans le service public qui ne comptent pas leurs heures et sont prêts à intervenir le week-end. Surtout sur une mission d’urgence.

    • garance dit :

      Ben vu les crédits attribués pour s’occuper des routes….vous n’avez pas noté en roulant sur les « petites » départementales?, voire même les grands axes.

    • Pravda dit :

      Besoin impératif, peut-être pas, mais à quoi servent les moyens du Génie si ils ne sont pas employés de temps à autre au bénéfice de la Sécurité Civile. Il y a trois avantages au moins à ça, entraînement, visibilité des armées au secours de la population, sentiment d’utilité des soldats engagés, on peut aussi ajouter la rapidité de mise en œuvre et le côté politique de la chose (credit aux armées…)

      • breer dit :

        Au vu des catastrophes annoncées pour le futur, la France devrait certainement redévelopper et accroitre les moyens en matériel et personnel de la protection civile, il est même possible que cela intéresserait de nombreux jeunes désireux de servir, mais qui rechignent au métier des armes.
        Et renforcer encore plus le génie militaire, efficace et compétent pour toutes ces interventions..

    • Cheap dit :

      « La France est-elle si mal au point… »
      La France n’existe plus, aujourd’hui il faut parler de « la fransse »!

    • ZoSo dit :

      Le rôle d’une armée est de protéger les habitants de son pays donc rien de plus normal de voir des militaires venir en aide aux français.
      D’ailleurs beaucoup de militaires interviewer répondent que les missions ou ils se sont sentis le plus utile sont les missions de type humanitaires.

    • Fred dit :

      C’est bon pour le lien armée/nation.

      Rien ne vaut une intervention réelle avec ses parts d’impondérables, d’improvisation, de coordination, d’estimation des situations … Plutôt qu’un exercice.

      La Sécurité civile ne dispose pas de moyens lourds ; faire appel à des moyens civils prendra forcément plus de temps, surtout le w.e. Il y a pas mal de disparus qu’il faut rapidement dénombrer et rechercher pour leur porter secours, des zones et bâtiments à sécuriser … On ne peut pas tout faire en hélico, il faut aller sur le terrain, et pour cela rapidement dégager les routes et accès.

  5. Toubou dit :

    Ce sont des occasions ou un chinook ne serait pas du luxe …messieurs du gouvernement.

    • norbert dit :

      Si on avait des chinook, ils ne seraient pas dans l’hexagone, mais en OPEX. Donc mauvaise réponse pour les opérations de sécurité civile.

      • Toubou dit :

        Vous devez être fonctionnaire européen…jamais la totalité des hélicos ne sont en opex les anglois trouvent même le moyen de nous en prêter.

  6. Buburoi dit :

    Il vaut mieux perdre la charge sous elingue que perdre un hélico. On ne peut pas tout demander aux hélicoptères. Il vaut mieux utiliser les moyens classiques, déblayer les routes et faire des ponts provisoires. Les unités du génie sont faites pour celà.

  7. Drix_01 dit :

    Non évènement quoi

  8. Dimitri dit :

    Bonne decision. L’année dernière pendant la même période un EC145 de la sécurité civile qui intervenait pendant des inondations dans le sud s’était écrasé. Ces inondations dans le sud c’est tout les ans qu’on y a le droit et l’année prochaine ce sera pareil et dans 2 ans aussi. Les assurances sont pas prêt de baisser leurs tarifs.

    • Biskotto dit :

      Aucun rapport : pas de sling chez la sécurité lors de l’accident.
      respectez donc un peu les morts.

      • Dimitri dit :

        Merci de me donner la traduction de « sling », votre commentaire serait un peu plus compréhensible.

        • Linguiste dit :

          sling = élingue
          L’analogie entre les deux mots est claire.
          Mais sur un blog francophone, on serait bien inspiré d’éviter le franglais.
          Même si on a pleinement (et à tort) réintégré l’OTAN.

  9. ScopeWizard dit :

    Eh oui ; c’ est dans de telles situations que l’ on se rend compte à quel point l’ Armée et certains services peuvent être utiles , d’ où le danger d’ autant les malmener tout en les sollicitant toujours plus ………….

    Attention les politiques , un jour ça fera mal …………..

    • Électeur dit :

      @ SW
      « Après moi le déluge » est le principe de base.
      Par exemple Sarko ou Hollande coulent des jours tranquilles. Ils s’imaginent même pouvoir revenir.
      Dans ces conditions vos menaces restent parfaitement vaines.

      • ScopeWizard dit :

        @Électeur

        Les « miennes » certainement ; sauf que MOI je ne menace personne , par contre je préviens , j’ avertis , j’ attire l’ attention ………. et comme en théorie un homme -en l’ occurrence politique- averti en vaut au moins deux , vous devinez la suite ………….. 😉

        • Électeur dit :

          #SW
          Bon alors je retire « menaces » et j’oublie que vous avez écrit « attention les politiques ».
          Mais je confirme : même s’il s’agit de prévenance à leur égard, leur principe « après moi le déluge » reste en vigueur et rigoureusement appliqué.

  10. CaptainàDoc dit :

    J’espère qu’ils n’ont pas touché/coulé un SNA en baie de Nice …

  11. Raymond75 dit :

    Ce qui semble étrange dans la vidéo de Twitter, c’est que l’hélicoptère poursuit sa route comme si de rien n’était … On aurait pu penser qu’il serait resté sur zone pour bien localiser le lieu de chute, et faire un premier rapport sur les dégâts et la présence de victimes éventuelles.

    • Hermes dit :

      Largage volontaire, très certainement pas fait dans l’urgence absolue donc avec un minima de recul.
      .
      L’hélico poursuit sa route pour stabiliser son attitude et repartir, ce n’est pas le moment de ferrer.

    • Ber dit :

      Le largage a été effectué en mer

  12. Noël BERGON dit :

    l’utilisation des forces armées pour des missions comme celle ci sont ,il me semble, la meilleur mise en situation qu’elles peuvent espérer !…le chaos, pas ou peu de communication , des victimes ,des situations sanitaires extrêmes etc…etc… enfin bref, comme dit je ne sais plus quel général « apprendre et se perfectionner en situation dégradée .un grand coup de chapeau à eux ainsi qu’à tous ceux qui oeuvres pour le bien des populations !

    • Ancien de POLMAR dit :

      @NB
      Quand l’urgence perdure pendant trois mois et plus, l’on est quand-même obligé de penser que l’urgence n’est pas le principal motif pour lequel le personnel politique fait appel à l’armée.

  13. Castel dit :

    Je pense qu’il s’agit la du principale inconvénient de la charge sous élingue pour un hélicoptère :
    Il peut toujours emmener plus qu’en interne, mais en contrepartie, la charge peut être sensible au vent….

    • Jean-Michel dit :

      Le transport sous élingue permet de déposer des charges au plus près des hameaux sinistrées sans que l’hélicoptère ne soit obligé d’atterrir ce qui souvent la seule possibilité dans ces vallons très escarpées n’offrant quasiment aucune aire plane de taille correcte.

  14. Auguste dit :

    C’est peut-être pas l’hélico idéal pour du travail à l’élingue.Pas assez agile pour redresser un balancement.?????

    • Muse dit :

      Mais que dites vous ?
      Passez votre chemin si vous n’y connaissez rien ; ce sera mieux pour tout le monde.

      • Pravda dit :

        Épargnez vous de la peine, je vais faire les 10 prochains commentaires pour vous: Vous êtes cons, moi je suis pilote (mdr), taisez vous. Ça vous va?
        Sinon, vous pouvez aussi étayer vos propos (?) par des arguments tirés de votre immense expérience (re-mdr), plutôt que d’insulter nos augustes commentateurs en quête de réponse.

      • olivier dit :

        au lieu de répondre systématiquement que personne n’y comprend rien, sauf vous évidemment, vous pourriez peut être expliquer les choses ? vous êtes instructeur ? le coté pédagogique des choses ça devrait vous parler…

    • sgt moralés dit :

      les « balancements » aménent l’helico de la limite de centrage avant à la limite de centrage arriére ,en formation initiale on apprenait à piloter en limitation de centrage ce n’était pas aisé pour l’efficacité des commandes ,alors passer en quelques secondes de centrage avant à centrage arriére :non merci!perso j’aurai largué la charge aussi ,l’agilité n’a rien à voir dans ce cas de figure.

      • Auguste dit :

        Ni connaissant rien,j’ai posé la question.Merci pour vos explications.

      • charly10 dit :

        Salut Morales
        Tu as raison ; Nous on sait ce que qu’est un centrage et ses limites, @Auguste surement pas comme beaucoup d’autres qui ne sont pas initiés ; on ne peut pas le leur reprocher. A nous d’essayer d’être didactes en la matière.
        A plus

      • olivier dit :

        merci pour l’explication ! si en plus Muse peut s’inspirer de votre réaction, ça sera encore mieux !

  15. Max dit :

    Va falloir apprendre à faire des noeuds qui tiennent ! Lol

    • Fred dit :

      @ Max

      Bon, je te tombe sur le râble, désolé, mais je pourrais faire cette remarque à plusieurs autres ci-dessus …

      Il faut lire les articles jusqu’au bout, il est précisé que la charge a été DÉLIBÉRÉMENT LARGUÉE, pour assurer la sécurité de l’Hélico.

  16. Parabellum dit :

    Une force de capacité de protection civile autonome et entraînée dotée d helico lourds et d avions cargos ne serait elle pas utile depuis des années? Les catastrophes sont helas fréquentes et nécessitent ces moyens…faudrait la aussi revoir les plans et moyens avant une grosse cata. Les milliards pleuvent mais quelques uns seraient mieux employé ainsi

    • Stan dit :

      La suisse a un système et une force de protection civile remarquable … la France n’a pas grand chose

      • nop dit :

        Dont la majeur partie du personnel sont des conscrits, ça n’a rien à voir.

      • franck dit :

        Ne dite pas n’importe quoi. Vos n’y connaissez rien apparemment.
        La France possède un maillage important de moyens de secours.
        Faites le comptes des hélicoptères:
        – Samu : 39
        – Sécurité Civile: 35
        – Gendarmerie : 55

        Soit 129 machines sur le territoire français sont dédiées à la sécurité.
        Nous sommes très loin d’être un pays du tiers monde. Les progrès ont été colossaux depuis 30 ans.

        Dans le même temps, les Sapeurs Pompiers ont eu un renouvellement très important du matériel sur la même période.

        • Art 13 du TAN dit :

          Ne pourait-on pas faire un (sous) ministère des Situations d’urgence regroupant et pilotant tous les moyens de l’Etas et para-étatique comme l’on fait les Russes ?

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Ne pourait-on pas faire un (sous) ministère des Situations d’urgence regroupant et pilotant tous les moyens de l’Etas et para-étatique comme l’on fait les Russes ? » Le problème est que cela va encore rajouter un échelon décisionnel! En France nous sommes des spécialistes dans l’art de concevoir des « usines à gaz » et sommes aussi passés maître dans la technique du millefeuilles administratif!

        • Parabellum dit :

          Nené dis pas qu il n y a pas d helico mais qu il faudrait une unité de protection civile dotée d helico de type moyen lourd …les pompiers de Paris ou de Marseille n ont pas non plus ce genre…mais tout va bien…même avec le parc que vous décrivez ça fait moins d un helico par département sans compter les vraies disponibilités…tout va bien…

  17. titoy dit :

    A NB:
    Attention à ne pas avoir la mémoire trop courte!
    A force de vouloir sauver bien d’autres populations, comme au Sahel ou au Liban dernièrement, que reste-t-il pour nous?
    Faut-il vous rappeler le transport par PHA vers Beyrouth début juillet d’un détachement lourd du Génie+ Sécu civile? Ils y sont toujours… notamment bon nombre de véhicules gracieusement offert, dans notre grande bonté légendaire!!!!
    Il serait peut-être temps d’arrêter non?
    C’est sûr qu’à force de racler les fonds de tiroirs, les moyens lourds bien utiles deviennent rares!
    Déjà qu’on en a pas beaucoup.

  18. dubourg dit :

    Les politiciens qui prétendent nous diriger ne sont que des jean-foutres, macron en tête, donc nos pompiers devraient être aidés par des moyens de la sécurité civile qui auraient du être prépositionnés, mais rien comme d’hab, alors en dernier recours on fait appel à l’armée, bonne à tout faire, sauf pour son budget de plus en plus ric-rac. Je désespère totalement de ce pays.

    • tschok dit :

      @dubourg,

      Enfin un commentaire intelligent: un NH90 largue un groupe électrogène en cours de route et il n’y en a qu’un seul sur ce blog qui a le courage de dire que célafota Macron.

      Enfin! J’ai failli attendre.

      Heureusement qu’il reste des vrais mecs comme dubourg dans ce fichu pays. Dix comme lui et la France est sauvée.

      Courage dubourg! Tiens bon, mon frère. T’es un exemple pour nous tous. Et puis c’est original, en plus. Si, si. Accuser Macron d’être responsable de toutes les conneries qui peuvent se produire en France, c’est tellement rare sur ce blog que ça mérite d’être souligné. Nan mais vraiment, hein?

      Si tu savais mon frère comment les gens sont conformistes sur ce blog: jamais, mais jamais ils n’osent élever la moindre critique contre Macron, les pleutres. Heureusement que tu es courageusement intervenu pour rétablir la vérité vraie et oser dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas: célafota Macron! Que le prix de ce groupe électrogène soit retenu sur sa paye, na!

      Epissétou.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        BLA BLA BLA BLA BLA ; Macron il est quoi ?

        Président de la République Française

        Ce qui veut dire ?

        Qu’ entre-autres il est LE chef des armées et à ce titre il est même décideur du feu nucléaire ……….

        Donc , oui , de part son statut et sa fonction , il est responsable ; certes pas « directement » mais il l’ est .

        Cela étant , il est secondé , il est conseillé , il a même un ministre chargé du subalterne …………..

        Cela étant aussi , plutôt que taper comme un abruti pas fini sur un intervenant qui a osé « égratigner » le bronze de votre idole , si vous ameniez une contre-argumentation et non ces sempiternelles attaques ad personam aussi systématiques que complètement débiles qui polluent les échanges ?

        Hein , si vous faisiez ça ; pour une fois ?

        Il vous plaît pas le débat d’ idées ? La démocratie ne vous convient pas ?
        Vous êtes quoi ? de la graine de dictateur ?
        N’ hésitez pas , faites savoir ; faut plus être si timide à votre âge ………….

  19. dubourg dit :

    Les politiciens qui prétendent nous diriger ne sont que des jean-foutres, macron en tête, donc nos pompiers devraient être aidés par des moyens de la sécurité civile qui auraient du être prépositionnés, mais rien comme d’hab, alors en dernier recours on fait appel à l’armée, bonne à tout faire, sauf pour son budget de plus en plus ric-rac. Je désespère totalement de ce pays.

    • Dupont avec un t dit :

      Nos PAG Pierres Angulaires Gouvernementale : Imprévoyance, Immobilisme et Incompétence
      Le socle ainsi constitué est des plus « Solide »

  20. El Diplomatico dit :

    Comme quoi, cela peut servir d entrainement ce genre de mission « civile », au-delà de l aide immédiate qu’elle apporte. Notons que, comme toujours, rien n’est simple dans la vie même si cela peut être quelque chose de routinier..la prochaine fois, je pense que l arrimage et l équilibrage de la charge sera vérifiée plutôt 2 fois qu une par cet équipage ! Merci quand même a tous pour le coup de main aux sinistrés !

    • Muse dit :

      Vous accusez sans rien connaître ! Avez-vous déjà slingé ? Avez-vous déjà arrimé des sangles ?
      Evidemment non…
      Mais cela ne vous empêche pas de déblatérer dans le vent.

      • olivier dit :

        question « déblatérer dans le vent », vous êtes pas mal non plus, et même meilleur ! à part dire que personne n’y comprend rien, on constate surtout que vous êtes juste un mytho hargneux. On se demande bien pourquoi vous poster des commentaires… et si vous êtes vraiment ce que vous dites, et bien je plains les personnes que vous avez pu former, si vous vous comportiez comme ça avec elles, la formation n’a pas du être très efficace… et ça serait aussi inquiétant pour nos forces armées, avec des gens comme vous on est mal barrés !

  21. breguet dit :

    Toujours le coté négatif…Pour un ennui de ce type combien de missions réussies? Allons faut positiver, les gars font du bon boulot!

  22. Paul Bismuth dit :

    La marine ramène un Caiman de la 31F dans le dispositif mobilisé dans le 06, compensant celui de l’armée de terre rentré hier au Luc:
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/10/leffort-de-larmee-de-terre-dans-le-sud.html

    • Frede6 dit :

      C’est l’évenement de l’année ! La marine sort un de ces NH90 pour autre chose que transport de VIP sur le Charles de Gaulle.
      Je m’attendais à ce que la MN envoie une Alouette III

      • vno dit :

        Pourquoi une Alouette III ? Elle n’a pas plus de chance de décoller. C’est organique… Si catastrophe en dehors des heures ouvrables la permanence du commandement n’est pas assurée par des gens capables de prendre des décisions sans ordres. Quant aux décideurs Parisiens, aucune chance de les joindre la nuit. En joindre un qui assure tient du miracle. Reste le préfet maritime, qui n’a autorité que pour la bande littorale et garde son unique hélico pour l’action en mer et attend les ordres de Paris.

        • Luc dit :

          Les 20 Alouette III ( nos mamy ont toutes plus de 40 ans) de la Marine nationale sont à bout de souffle.
          En outre, le coût d’une heure de vol réalisée avec ce type d’hélicoptères est désormais exhorbitant puisqu’il dépasse les 15.000 euros .( valeur 2019).

  23. aoups dit :

    Et un commentaire bidon… Des la veille plus de 80 UIISC7 prepositionnes… Fallait il sortir des parapluies XXL?

  24. Gege dit :

    Il faut de la place pour poser un Chinook. Au vu des images a la TV des dz, je ne suis pas sur qu’il y en ai. Je parle par expérience.

  25. Paul Bismuth dit :

    Autre nouvelle, dix NHFS commandés pour le 4ème RHFS:
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/10/cfst-la-commande-des-nhfs-est-passee.html

  26. ScopeWizard dit :

    Bien Bien Bien…………

    Ça me fait bien rigoler tout ça ……………

    Alors figurez-vous que MOI j’ en ai fait de l’ élinguage et qu’ il est archi-vrai comme c’ est pas permis que ledit élinguage n’ a rien d’ une manip banale présentant une part de risques minimum ; en fait , tu as super-intérêt à ce que tout soit parfait avant l’ envol en particulier si tu dois faire partie du personnel de convoyage à bord de l’ hélico transporteur .

    Si tel n’ est pas le cas , suivant les conditions de vol , la charge , son poids , et son ballant tu peux carrément provoquer une catastrophe …………..

    Il est évident de chez évident AUSSI , qu’ il vaut mieux que l’ équipage connaisse son affaire sachant que ce n’ est surtout pas sur une pointe de vitesse et des évolutions brusques qu’ il faudra compter en cas d’ urgence à poser le bordel , tout devra s’ effectuer avec souplesse et en douceur .

    Par conséquent , si pour une raison ou une autre , la charge devient un problème , alors OUI il faut tout larguer dans les délais les plus brefs en s’ assurant au préalable du paysage qui va se trouver en dessous , SI POSSIBLE il ne s’ agit pas de faire n’ importe quoi .

    Les missions auxquelles j’ ai participé nous faisaient voler entre 100 et 200 mètres de hauteur , pas davantage , et crois-moi , en te penchant tu le vois le balancement …………. mais bon , tu fais confiance et en attendant le posé tu profites du panorama , c’ est toujours ça…………..

  27. Daniel BESSON dit :

    Un itinéraire de dégagement va être mis à partir de l’Italie ! ( Entendu aux infos )
    L’Italie a vraiment tort de venir au secours ceux qui ne voulaient pas d’elle il y il y a 73 ans ou du moins de leurs descendants …

    https://fresques.ina.fr/reperes-mediterraneens/fiche-media/Repmed00213/tende-et-la-brigue-rattachees-a-la-france.html

    • Pascal (l'autre) dit :

      « L’Italie a vraiment tort de venir au secours ceux qui ne voulaient pas d’elle il y il y a 73 ans ou du moins de leurs descendants … » 73 ans vous aimez vivre avec votre temps! De plus ils auraient tord de venir nous aider! Avec une mentalité comme cela pas besoins d’aller chercher des ennemis loin! Et avec tous ce que les « boches » nous ont fait endurer que penseriez vous de leur foutre sur la gueule, et puis les Anglais aussi, ils ont quand même créé le barbecue avec Jeanne d’Arc, couler notre flotte à Trafalgar et recommencer à Mers el Kébir! C’est sîr qu’avec vous le monde va vivre mieux!

  28. Luc dit :

    Les 20 Alouette III ( nos mamy ont toutes plus de 40 ans) de la Marine nationale sont à bout de souffle.
    En outre, le coût d’une heure de vol réalisée avec ce type d’hélicoptères est désormais exhorbitant puisqu’il dépasse les 15.000 euros .( valeur 2019).