La Gendarmerie nationale va pouvoir commencer à remplacer ses vieux blindés en 2021

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

179 contributions

  1. Clément dit :

    C’est vrai que ces blindés sont utiles pour soutenir les affaire des pantouflage public/privé comme à Notre Dame des Landes, ou pour impressionner Madame Michou qui manifeste le samedi aprem !

    • Gandalf dit :

      Madame Michou? As-tu vu les manifs qui degenerent regulierement?

      • Clément dit :

        Oui, je vis dans une ville durement touchée. Et en vrai ce sont les forces de l’ordre qui font dégénérer les manifestations et qui crées l’insécurité les samedi aprem. Les gilets jaunes/casseurs/zadistes/… s’en prennent aux « parasites » : banques et agences immobilières principalement. Quand je veux aller faire mes courses le samedi aprem, ou manger en terrasse, jamais un gilet jaune ne m’a agressé ou même importuné. Par contre je me fais fouiller par la police pour rentrer dans le centre ville, on prend aussi des gaz lacrymo alors qu’on est juste en terrasse, etc …

        • mich dit :

          Bonsoir , ville durement touchée ,mais vous avez le courage de braver l ‘ordre policier pour boire un kawa en terrasse , bravo pour votre courage face aux bandes organisés en bleu,on vous aurait pas aperçu pas loin du Fouquet ‘s ?

          • Clément dit :

            « Durement touchée » par le nombre de manif, d’émeutes et par la répression policière.
            (Et non, je suis pas de la capitale, mais plutôt du Capitole. Et comme le dit la chanson, « quand le Capitole monte à la capitale … » ).

          • mich dit :

            C ‘est sympa aussi pour le kawa , mais sans les révoltés professionnels du samedi .

        • Pravda dit :

          Et quand un groupe de gilets jaunes s’attaque à l’Arc de Triomphe, quand des casseurs s’attaquent à des commerces entraînant chômage et fermetures sans parler du coup des assurances (qui paye les assurances ?) ou de l’image vis à vis des touristes … ça ne vous touche pas non plus? Du moment que vous pouvez prendre votre café en terrasse tout va bien ?

          • Clément dit :

            Les commerces « honnêtes » ne sont que très très rarement la cible des « casseurs ». Je n’ai pas vue de librairies, de magasins alimentaires, de cinémas, de coiffeurs, de restaurant ou de café être la cible des casseurs.
            Après entendons nous bien, c’est mal de dégrader, mais qui va pleurer les agences bancaires/immobilières/assurances ?

          • Pravda dit :

            https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/a-paris-des-pilleurs-profitent-des-manifs-gilets-jaunes_2052485.html
            Vous expliquerez aux personnes ayant perdu leur commerce, leur voiture ou scooter qu’ils ne sont pas « honnêtes » . Pour info, je travaille régulièrement sur Paris, j’ai vu des tas de commerces avec des planches de contreplaqué en guise de vitrine, vos casseurs ne sont que des pillards pas des Robin des bois.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ Et quand un groupe de gilets jaunes s’attaque à l’Arc de Triomphe ]

            En l’occurrence la Tombe du Soldat Inconnu a été protégée par les GJ .
            Manque de bol pour vous et votre propagande cela a été photographié et filmé .
            https://www.youtube.com/watch?v=hPDhCGFElBE

          • mich dit :

            Bonsoir ,pas la peine de casser pour faire mal à un commerce .

          • Pravda dit :

            @DB, vous savez très bien qu’au moins au début il y avait de tout chez les GJ, du chômeur au prof en passant par l’infirmière en colère ou à l’ancien militaire. Vous pourrez aussi trouver chez eux des cons comme ceux qui ont pillé le magasin de l’Arc de Triomphe, et d’ailleurs, dites moi, de qui vos défenseurs ont-ils protégé la flamme? Des CRS ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ C’est vrai que ces blindés sont utiles pour soutenir les affaire des pantouflage public/privé comme à Notre Dame des Landes, ou pour impressionner Madame Michou qui manifeste le samedi aprem ! ]

      Le mouvement des Gilets-Jaunes a montré la  » bunkerisation  » d’un système sécuritaire d’état qui n’hésite pas à envisager de tirer avec des munitions de guerre sur des manifestants ( Mongénéral Le Ray ) ou à employer des VBRG équipés d’un système de diffusion de gaz toxiques .

      Je suis tombé il y a quelques années sur un très vieux article de Science&Vie publié après la mort de Vital Michalon en 1977 . Il faisait le point sur les armes non létales utilisées alors dans le monde et en gros le journaliste , Arnaud de la Taille à confirmer , y écrivait que mai 68 distant de 10 années et le  » Bloody Sunday  » devaient être considérés comme la violence d’état la plus forte dans  » nos sociétés démocratiques « ™© et que jamais notre pays ne connaitrait ce niveau de répression face à des mouvements sociaux .
      Il parlait en particulier de la possibilité de diffuser des gaz lacrymogènes par des véhicules blindés mais soulignait que cet équipement était aux limites de ce qu’une société Occidentale Européenne pouvait accepter .

      Avec les LBD on est pourtant arrivé au niveau de violence des  » événements  » en Ulster puisque statistiquement plus de MDCP ont été tirées durant les journées les plus violentes que de  » rubber bullets « * en Ulster sur une période de temps comparable .
      Et un véhicule blindé diffusant des gaz lacrymogènes a bien été employé .

      Quelques mois AVANT le mouvement des Gilets-Jaunes je discutais avec un gauchiste qui me parlait du  » Grand-Soir  » dans la rue . Je le taquinais et je me moquais de lui en lui disant : » Lorsque vous ferez peur , si vous y arrivez un jour ce dont je doute , au pouvoir il fera descendre deux ou trois VAB dans la rue avec un tourelleau téléopéré , il fera ouvrir le feu et il sera tranquille pour 50 ans !  »

      Le mouvement des Gilets-Jaunes est passé et il faut effectivement être prêts à voir dans nos rues des véhicules de guerre de première ligne , les mêmes que ceux déployés en Afrique contre des Djihadistes ou selon la notice constructeur « répond au besoin d’engagement d’unités légères dans la zone de contact, en particulier dans les phases initiales d’une opération dans des conditions variées. » . Avec bien une possibilité de monter une arme téléopérée .

      * En fait des munitions de type MDCP mais  » rubber bullet  » est un élément de langage et de propagande .

      • mich dit :

        Bonsoir , munition de guerre , Ulster ,pour être complet il faudrait parler de mort ,non ?c ‘est bizarre mais je ne vois pas trop le rapport avec les gilets jaunes , mais je ne suis pas trop bon en statistique .Sinon pour les véhicules ,si on fourni des pickup aux forces de l ‘ordre vous considérez que c ‘est aussi comme en Afrique face au Djihadiste , c ‘est vrai que le montage de mitrailleuse lourde n ‘est pas prévu dans la doc constructeur.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Bonsoir , munition de guerre , Ulster ,pour être complet il faudrait parler de mort ,non ?]

          https://www.lexpress.fr/actualite/societe/gilets-jaunes-acte-19-le-gouverneur-militaire-n-exclut-pas-l-ouverture-du-feu_2068780.html

          Cit : [ pour être complet il faudrait parler de mort ,non ?c ‘est bizarre mais je ne vois pas trop le rapport avec les gilets jaunes , mais je ne suis pas trop bon en statistique ]

          Le nombre de blessés considérés comme  » graves  » lors des manifestations des Gilets-Jaunes est supérieur sur la période des manifestations à celui des blessés présentant des blessures de gravité comparables en Ulster .
          La volonté de tuer était manifeste dans certains cas en Ulster comme l’ont démontrés les enquêtes et la dureté de la surface d’impact des MDCP ( qui détermine le coefficient de pénétrabilité ) calibrées soit pour pouvoir tuer dans certaines conditions soit pour mutiler .
          Heureusement qu’il ne semble pas y avoir eu une telle volonté pour les Gilets-Jaunes .

          J’ai fait parti d’un collectif qui s’était proposé de recueillir les MDCP tirées et de tester leur pénétrabilité selon les standards adoptés lors des enquêtes consécutives aux  » événements  » d’Ulster . Les données des munitions utilisées en Ulster sont elles au moins publiques !
          Malheureusement comme le collectif sur les gaz lacrymogènes des dissentions internes certainement organisées de l’extérieur ont empêché cette opération ou du moins obtenir des résultats probant .

          Cit : [ Sinon pour les véhicules ,si on fourni des pickup aux forces de l ‘ordre vous considérez que c ‘est aussi comme en Afrique face au Djihadiste ]

          Figurez vous que je ne parle pas de pick-up (  » technicals  » ) mais bien de VBMR .
          Il existe pourtant des constructeurs qui développent des véhicules spécifiques pour le maintien de l’ordre et qui résistent très bien à des manifestations violentes comme à HK … Et je ne parle pas ici de NORINCO™

          On adopte donc grosso-modo le modèle des états de l’ex-URSS qui utilisent des BTR-80 pour le maintien de l’ordre ou des Etats-Unis qui utilisent de plus des matériels – de guerre – déclassés du Moyen-Orient .
          https://eu.democratandchronicle.com/story/news/politics/albany/2020/07/21/ny-police-armored-trucks-rifles-u-s-military-program/5416871002/

          Ce n’est pas en soi une hérésie puisque la GN a employé des véhicules militaires – de champ de bataille – pour assurer l’ordre dans les rues et ce dés la création de l’escadron blindé . Cela a commencé avec le FT17 , des AML Panhard , … Selon les sources .
          Disons plutôt que c’est ce fameux  » modèle Gendarmique  » qui se généralise . ;0)
          https://www.youtube.com/watch?v=_5z_f4vTTj0

          Au risque de verser dans l’outrance je rajouterai que ce VBMR a de faux airs de  » Casspir  » , celui employé à Soweto ! ;0)
          Je pense qu’il fera un excellent support pour les  » graffeurs  » ! ;0)

          https://i1.wp.com/2summers.net/wp-content/uploads/2017/07/Casspir-0150.jpg?resize=1000%2C804&ssl=1
          https://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/images-articles/illustration_scorpion_itw_col_benoit/9193780-1-fre-FR/illustration_scorpion_itw_col_benoit.png

          • Plusdepognon dit :

            @ Daniel Besson

            Bonsoir,

            Avec le Brexit, l’Irlande du Nord redevient une problème pour le Royaume-( bientôt dés)Uni.
            https://www.touteleurope.eu/actualite/brexit-quelles-consequences-pour-les-deux-irlande.html

            L’armée anglaise est intervenue dans l’urgence :
            https://youtu.be/o4p00-LcJUw

            https://lavoiedelepee.blogspot.com/2012/09/engager-larmee-en-securite-interieure.html

            Le Bloody Sunday, outre le fait d’être un tube du groupe U2, a été entouré de mystères :
            https://youtu.be/O4zzICYAjxk

            https://youtu.be/7d-a5AiLFvo

            Une situation où l’armée est comme un chien dans un jeu de quilles…

            Bien à vous.

          • mich dit :

            Bonsoir , j ‘avais bien compris pour le vbmr ,c ‘était juste pour dire que votre expression « première ligne » me paraissait un peu vague ,surtout en parlant d ‘un conflit asymétrique, le caspir est plutôt l ‘ancêtre des « mrap » ,le VBMR me fait plutôt penser à un acmat blindé , j ‘espère qu ‘il en aura l ‘adaptabilité .Quand à parler de mode de l’ URSS ,ce n ‘est pas vraiment ça ,je pense que c ‘est plutôt les guerres US d’ Afghanistan et d ‘Irak qui ont lancé cette « mode » de gammes de véhicules de plus en plus protéger (pas forcement lourd est très « combattant « ) à la frontière entre véhicule purement militaire et de maintien de l ‘ordre ,il y en a à foison sur tout les salons d’ armement du monde .Je ne comprends toujours pas votre comparaison avec l ‘Ulster ,on parle bien de la guerre en Irlande du Nord ? si c ‘est bien cela ,c ‘est bien beau de parler de statistique sur les MDCP , mais j ‘ai du mal à croire que vous ne fassiez pas la différence entre un conflit long et meurtrier et des manifs de pseudo révolutionnaire dont les revendications font plus ou moins sourires hors de France .Dommage pour vos collectifs , pas facile d ‘unir les militants de plusieurs chapelles , finalement je me demande si tout les bords ne voudrait pas leur Emmanuel Macron ,une drôle d’ époque.

      • Aymard de ledonner dit :

        En Ulster lors du bloody sunday, le tir était à balles réelles d’ou les morts.
        Avoir des affrontements aussi violents avec très peu de morts (Malik Ousekine, Remy Fraise, ça fait 1 tous les 30/ 40 ans) ça montre que contriment à ce que vous dites, on n’est pas du tout dans logique de guerre. A la guerre, on meurt. Je le rapelle quand même pour ceux qui l’oublient et se font des films…

      • MAS 36 dit :

        Alors comme cela la société occidentale européenne accepte les violences des casseurs qui à l’aide de disqueuses découpent les pointes des grilles de jardins publique pour les jeter sur les forces de l’ordre, avec moult cocktails molotov, bouteilles d’acide , saccage de monuments publics, de l’Arc de Triomphe , pillages des bijouteries et magasins de sport.

        ça nous promet un bel avenir .

    • Alpha dit :

      …dit l’ignare qui devrait foutre les pieds en Nouvelle-Calédonie où l’usage des VBRG est intensif et très utile…

      • Clément dit :

        @Alpha
        Oui, en Nouvelle-Calédonie, donc dans un contexte d’occupation coloniale. Là nous parlons d’un contexte de maintien de l’ordre.

        • Alpha dit :

          Au dernière nouvelles, la Nouvelle Calédonie, c’est la France, ainsi en a décidé sa population…
          Alors tes aigreurs mon pote…

        • Clément dit :

          @Alpha
          L’Algérie aussi « était la France ».
          Je ne dit pas que ce n’est pas la France, mais le contexte est bien différent.

  2. Royal Marine dit :

    Il était temps!

  3. Ératosthène dit :

    C’est très étrange, si ce type de véhicule est si peu produit, c’est qu’aucune autre capitale n’aurait besoin de ce type de véhicule. Pourquoi seulement la France ?

    • Dupont avec un t dit :

      La composante blindée de la Gendarmerie nationale devrait disparaître , puis la maison Mère

    • Alzoc dit :

      Mis à part les ex-républiques soviétiques et diverses dictatures de part le monde, on a une des forces de maintien de l’ordre les plus lourdement armée, en tous cas en Europe.

      Soit les forces de maintien de l’ordre utilisent des moyens beaucoup moins costaud (et relèvent la plupart du temps du domaine civil), soit elles utilisent directement du matériel militaire (cas des polices militaires dans la plupart des armées). En France nous n’avons pas stricto-sensu de police militaire, ce rôle est rempli par la Gendarmerie qui se trouve de fait entre force de maintien de l’ordre civil et force militaire.

      Après il est possible de juger qu’on devrait transférer toutes les missions de maintien de l’ordre à la police nationale (qui reste elle même bien armée comparativement à ses consœurs en Europe) et donner directement des VBMR (Griffons ou Servals) version armée de terre aux gendarmes. Mais historiquement cela ne s’est pas fait comme ça en France.

      • Clément dit :

        Et la police nationale est surtout bien moins formée, disciplinée, intègre et « dure à la tâche » que la gendarmerie. N’oubliez pas que beaucoup de policiers sont des pompiers et des gendarmes qui n’avaient pas le niveau physique où qui ne supportaient pas la discipline militaire.

        • zhu dit :

          Ca sent le frustré qui a pas reussi son concours de cat B….mdr

          • Clément dit :

            Pire que ça, je ne l’ai même pas tenté ! Le fonctionnariat ne me tentais pas (et ne me tente toujours pas d’ailleurs).

        • rafi77 dit :

          qu’est ce que tu y connais toi de la police ? Rien, alors shut up…. T’es quoi au juste ? Un petit gaucho anti flic qui vient trainer ici pour vomir sa haine ? Je te verrai bien une petite semaine dans une BAC de nuit ou à la BRI histoire de te décrasser un peu. Comique !!

          • Clément dit :

            @rafi77
            J’adorerais aller passer une semaine dans une BAC de nuit, mais je ne connais par cœur l’intégral de Patrick Sébastien ni de Bigard. Je risque donc à avoir du mal à m’intégrer …

        • Waheal dit :

          Ou alors beaucoup de policier sont juste des gens qui ne veulent pas vivre à la campagne… Quelle explication paraît la plus plausible ?
          C’est fou comme les révolutionnaires de canapé ont une connaissance profonde des sujets dont ils débattent…

          • Clément dit :

            « Ou alors beaucoup de policier sont juste des gens qui ne veulent pas vivre à la campagne »
            => vous savez qu’une bonne partie des brigades sont des villes (c-a-d plus de 2000 habitants) ?

        • Pravda dit :

          Vu votre mentalité, vous ne devez pas trop supporter non plus la discipline militaire.

    • Fred dit :

      Comme la France est la seule en Europe à utiliser des LBD en manif, avec les magnifiques résultats qu’on connait.
      C’est du terrorisme d’état.

      • mich dit :

        Bonjour , vous vous sentez victime ? surement puisque vous dites vivre dans un état terroriste .

        • Ah Ca ! dit :

          @Mich

          Oui effectivement nous vivons nous une dictature socialiste-trotskiste alliée aux banquiers …

          Nous travaillons mais on nous interdit de faire travailler les animaux sauvages…

          Nous avons une quasi totale interdiction de voyager… comme sous les allemands.. avec interdiction de quitter le territoire…

          Nous sommes terrorisés par le gouvernement qui sème la peur d’une maladie imaginaire… Les statistiques l’ont prouvé… il n’y a pas eu plus de morts que l’année dernière…

          l’Incompétence verdâtre socialo trotskiste à pris le pouvoir et terrorise le pays. Hormis les chambres à gas…. il y a beaucoup de similitudes… bien que l’on pourrait aisément démontrer que l’islam asphyxie les français !

          Oui les terroristes anti France sont au pouvoir…

          • mich dit :

            Bonjour @Ah Ca ! ,je serai tenté de dire en vous lisant , Ah quand même !

          • Castel dit :

             » dictature socialiste-trotskiste alliée au banquier  »
            La, vous faites vraiment très fort, avec vous, je suis habitué à lire les pires âneries de votre part, mais je reconnaît que vous vous êtes surpassé !!
            Allez, continuer à en sortir des comme ça, qu’on continue à rigoler un bon coup à chaque fois qu’on vous lit…
            j’attend la prochaine avec impatience !!!

          • Ah Ca ! dit :

            @Castel et @mich

            Macron c’est qui, c’est quoi ?

            Socialiste + Banquier

            CQFD

          • mich dit :

            Bonsoir , admettez que vous en mettez une bonne couche quand même .

        • Fred dit :

          @ mich

          Pour répondre à ta question : oui, évidemment, même si j’ai toujours mes deux yeux et un cœur qui bat, et dans ce cœur un mot entêtant : Fraternité.

          • mich dit :

            Bonjour , fraternité , un bien joli mot en effet , mais qui se fracasse souvent sur égoïsme et qui vire parfois vers naïveté .

      • Alpha dit :

        @Fred
        Ici, ça parle de la Gendarmerie alors faites de bonnes comparaisons et soyez honnête :
        Sur les manifs « Gilets Jaunes », il est avéré que les tirs de LBD faits par les gendarmes sont de l’ordre de 10 % de l’ensemble des tirs, la grosse majorité étant donc du fait de la Police.
        Et encore : Sur ces 10 % concernant les gendarmes, combien d’accidents ? ZERO !…
        De plus, même les CRS ne sont quasiment pas concernés par les accidents dus au LBD, à l’inverse des BAC, BRI et des DARDS qui eux, ne sont pas des « spécialistes » du maintien de l’ordre et ont donc moins d’entrainement à l’utilisation de ce type d’arme…
        Enfin, si les FO utilisent les LBD, ce n’est pas gratuitement : C’est bien parce qu’avant, ils en ont pris plein la gueule… Quand on manifeste violemment, faut assumer…

        • Françoise dit :

          @Alpha : Alors si je vous comprends bien, les Gilets Jaune en faisaient voir de toutes les couleurs au FO et les noirs, nègres, racisés, clandestins et autres étaient des enfants de chœur, après un match de foot aux champs Élysées par exemple, ou lorsqu’il était interdit de manifester et qu’il y avait des distances minimales de sécurité à tenir ?

        • Clément dit :

           » ils en ont pris plein la gueule »
          Enfin on parle de personnels entrainés et équipés d’armures et d’armes modernes face à des civils utilisant des moyens préhistoriques (pierres, bâtons, feu). Le simple fait d’utiliser des armes manufacturées (les matraques), de gaz et de disposer de protection corporelle donne déjà un très très large avantage aux forces de l’ordre. L’usage de LBD, blindés et autres grenades of est totalement disproportionné vis-à-vis de la menace (des gens énervé avec des bouts de bois).

          • béni ouioui dit :

            Tu ne maitrise pas ton sujet camarade trotskyste, ou si au contraire! En fait tu reprends les éléments de langage usuels de l’ anarcho-libertaire de base. Les pierres, bâtons, cocktails molotov, boule de pétanque cloutées lancées par catapultes improvisées, jets d’ acide et autres armes par destinations sont bien plus dangereuses que les matraques de CRS en gomme et les gaz lacrymogènes. Ton argumentaire partisan ne tient pas un instant. Quant à l ‘usage du LBD, il est parfaitement adapté à la gestion d’ émeutes urbaines. Enfin, je dit ça, ça n’ est pas pour te convaincre, ce serait peine perdue, c ‘est juste pour ceux qui se farcissent tes diatribes d’ extrême gauche fanatisée.
            Tiens petit moment de culture historique! Sais tu d’ ou vient le terme « Cocktail Molotov »? Des finlandais combattant la glorieuse armée rouge qui répondaient aux mensonges du ministre des affaires étrangères de Staline disant que l’ URSS envoyait des colis alimentaires à la Finlande ( comprendre bombardement). Les braves finlandais ont donc inventé ces petites bouteilles enflammées redoutables contre les chars soviétiques. Comme quoi vous les rouges vous avez le mensonge dans le sang depuis toujours n’ est ce pas?

          • Vinz dit :

            Vous confondez les civils et le chienlit.

          • Clément dit :

            Les cocktails molotov sont (heureusement) très très rares. On observe jamais de « barrage de feu » dans nos manifs (aller voir des images des manifs Ukrainiennes pour voir ce que c’est).
            Sinon vous devriez aller le dire à toute les forces armées de l’histoire que les pierres, bâtons, et autres armes improvisées sont si efficaces : ils ne se seraient pas embêté à développer des armures, forger des épée, manufacturer des armes à feu, etc … Si le fantassin médiéval pouvait monter aux échelles lors de sièges sous une pluie de pierres alors qu’il ne portait qu’un chapel de fer, nos armures modernes doivent largement permettre à nos policier ne pas trop craindre les cailloux.

            Et il faut savoir : je suis trotskyste ou anarcho libertaire ? C’est clairement deux choses très différentes.

          • Alpha dit :

            Ah, la bonne Pastèque de service !
            Donc, les pierres, ça ne tue pas ou ça ne blesse pas…
            l’acide, ça ne brule pas, de même que le feu visiblement…
            Vous vous enfoncez dans la crétinerie : Si vous ne balancez pas de pierre ou d’acide sur les FO, en retour, vous ne serez pas gazé ou matraqué. C’est aussi simple que çà !
            Ce ne sont pas deux bandes qui s’affrontent…
            C’est bien votre raisonnement qui est « préhistorique », et visiblement, la théorie de l’évolution si chère à Darwin a connu des limites avec votre lignée…

          • Clément dit :

            @Alpha
            Si ce ne sont pas deux bandes qui s’affrontent, comment se fait-il alors que dans certains endroits la police se comportent comme « une bande » ?
            Et bien-sure qu’une pierre peut blesser, mais c’est une arme préhistorique face à des moyens de protections modernes. Comme je le disais plus haut, si le fantassin médiéval pouvait monter aux échelles lors de sièges sous une pluie de pierres alors qu’il ne portait qu’un chapel de fer, nos armures modernes doivent largement permettre à nos policier ne pas trop craindre les cailloux.
            Au Béhourd on se met des coups d »hache d’arme, de masse à ailettes ou de fauchard en pleine tête (des armes manufacturés) , alors qu’on porte des casque et des boucliers des XVe et XVIe siècles. Un casque moderne doit encore plus protéger, surtout face à des bâtons.
            Enfait faudrait peut être que les CRS viennent faire des stages avec nous ! Après quelques 30vs30 peut être qu’ils ré-évaluerait le danger des manifestants ^^

          • béni ouioui dit :

            @Clément
            Excellent sophisme que la comparaison des guerriers médiévaux avec nos FO d’ aujourd’hui. Néanmoins je maintient mon point de vue. Les armes et munitions des forces de l’ ordre en manifestation sont tout sauf des armes de guerre, à part l’ ANF1 du VBRG et le LBD40, je vous l’ accorde. En revanche les munitions tirées par ce dernier ne le sont pas et ne sont pas destinées à être létales. Je passe la F1 puisqu’elle a été retirée après la mort de Rémy Fraisse. Prenez une barre de fer, vous aurez une arme bien plus dangereuse qu’ une matraque même si il s’ agit d’ un objet détourné, même sur un gars qui porte une « armure » ( en plastique en fait). Notez également que le rapport de force est toujours défavorable au forces de l’ ordre, ce qui doit grandement vous arranger je suppose. Il est donc normal qu’ ils soient équipés en conséquence pour compenser leur infériorité numérique. Sans celà, ces manifestants comme vous diriez, émeutiers selon moi, quels que soient leurs combats où opinions, seraient en instance d’ imposer leur loi à la société bien qu’ils soient extrêmement minoritaires. Est-ce celà que vous voulez? Est-ce votre conception de la démocratie? Dans ce cas, ne croyez vous pas que d’ autres, aux opinions différentes de vous n’ auraient pas eux aussi la légitimité de la violence pour contrer votre dictature non avouée? Non bien sûr, la votre de violence est la seule légitime, puisque vous détenez l’illustre vérité sur l’ humanisme et le progrès social. Vous dénigrez les FO puisque vous n’ êtes pas démocrate. Vous voulez vous imposer, dominer les autres. Essayez de nous convaincre plutôt, il y a de bonnes idées à la gauche de la gauche, mais ce n’ est pas par la violence et le mensonge que vous parviendrez à concrétiser votre idéal.
            Quant à la distinction entre trotskyste et anarcho-libertaire, il s’ agit d’ une subtilité que vous seuls gauchistes pouvez comprendre. C ‘est à peu près aussi vague que de comparer un Lémovice à un Biturige.

          • Clément dit :

            @béni ouioui
            Vous oubliez de mentionner l’emploi de gaz. Mais après vous devez vous tromper personne : je ne pense pas que la police cherche à tuer et je ne considère pas qu’elle emploi des armes à de guerre (catégorie A il me semble). Mais ce n’est pas plus le cas des « casseurs » : regardez des vidéo d’émeute, à chaque fois qu’un policier se retrouve en trop grand danger (réellement en sous nombre, au sol, isolé), il y a toujours des manifestants pour le protéger. Le rapport numérique n’est défavorable au fdo qui si l’on compte tout les manifestants. Mais la majorité son pacifiste et on voit bien plus souvent des scènes de « tous sur un » à l’avantage des fdo.

            Et encore une fois, si un simple bâton (bien plus courant que les barres de fer) est si efficace, pourquoi s’embête à manufacturer des armes depuis des millénaires ?

            Et vous vous méprenez, je suis extrêmement démocrates. Mais vous semblez confondre la Ve République (un système politique) et le concept de démocratie.

            Quand à ma violence, et bien je suis plutôt non violent personnellement. Mais j’ai du mal à condamner la violence des faibles vers les forts, qui n’est que la conséquence tragique de la violence des forts vers les faibles.

            « Quant à la distinction entre trotskyste et anarcho-libertaire, il s’ agit d’ une subtilité que vous seuls gauchistes pouvez comprendre. »
            => C’est intéressant que vous utilisez ce terme de « gauchiste », c’est comme ça que Lénine désignait les gens plus à gauche que lui (ou la gauche anti-autoritaire). Pour ce qui est de la différence entre trotskyste et anarcho-libertaire, ce n’est pas un truc de « gauchiste » mais un « truc d’historiens ». Vos amalgames ne font que démontrer votre piètre culture politique.

        • Fred dit :

          @ Alpha

          Tout à fait d’accord, mais alors tout à fait sur la différence énorme entre gendarmerie et police (et avant tout les cow-boys hors la loi des Bacs), outrageusement, dangereusement protégés et encouragés par le gouvernement. Tout n’est pas noir ou blanc, bien sûr, il y a des professionnels corrects dans les deux organismes.

          Il y a tout de même eu un mort par tir de lacrimo au visage et un mort par grenade offensive ces dernières années ; et plusieurs morts par contention ou étouffement. Combien de mises en examen ? [Trois pour un cas unique, parce-que filmé aux champs Élysées, hors d’un fourgon] Je l’affirme : cela ne correspond pas une situation d’État de droit.

          Sur les LBD : outre le fait que seule la France les utilise en Europe lors des manif, plus de quarante personnes ont été éborgnées, alors que le tir à la tête est interdit : combien de policiers condamnés ? [zéro] Alors que bien des faits sont filmés où on voit des personnes pacifiques être frappées au visage sans sommation. Je l’affirme : cela ne correspond pas une situation d’État de droit.

          Par ailleurs, très peu de personnels des forces de l’ordre n’a été blessé en comparaison, aucune blessure grave et encore moins de morts, et c’est tant mieux ; mais donc pas une excuse pour les violences plus qu’excessives et parfois mortelles de ces forces.

          http://www.profession-gendarme.com/le-nombre-de-personnes-eborgnees-par-des-lbd-en-france-se-compte-par-dizaines-photos/

          • mich dit :

            Bonsoir , « les cow-boys hors la loi des Bacs » , rien que ça , moi qui vous croyait plus mesuré , un exemple comme ça , j ‘ai déjà parlé du proche qui travail dans un service d ‘urgence , je peux vous dires qu ‘ils ont toujours été content des interventions de vos « cow-boys » .Un peu surpris de votre remarque sur le tir à la tête , vous ne faites quand même pas parti des gogos qui ne font pas la différences entre des tirs sur cible fixe et au milieu de vos gentils gilets jaune ,car comme vous le dites bien ,les greffé du portable l ‘on très bien montré en vidéo (quand elles sont complètes bien sur !).

          • Clément dit :

            @Mich
            Je connais des infirmiers urgentistes et des pompiers, et ils n’ont pas le même avis sur les forces de l’ordre car eux aussi ils subissent les matraques et les gazages.

          • mich dit :

            Bonsoir @Clément , le proche dont je parle est justement monter à Paris manifester ,et il a très bien vu les différences entre les personnes qui composaient leurs manif ,pour les pompiers je pense que vous parlez entre autre des incidents en fin de cortège d ‘une certaine manif , si vous en avez parler avec eux , vraiment tout est de la faute de la police ?
            Plusieurs métiers ont certainement beaucoup plus de vertus et demande plus d’ abnégation que d’ autres , mais si vous croyez qu ‘ils sont exempts des travers des hommes , vous êtes bien naïf.

      • PK dit :

        Je ne sais s’il s’agit de terrorisme, mais d’usage abusif, c’est certain.

        Mais bon, Macron et le respect des libertés…

        • Fred dit :

          @ PK

          S’il ne s’agissait que d’usages abusifs, je n’aurais pas employé ce mot.

          Par contre, ce gouvernement a dédouané ces débordements et les a justifiés et continue de le faire, sauf dans le cas les plus flagrant (filmé) ; ce pour quoi je m’autorise à parler de terrorisme d’État.

        • MAS 36 dit :

          Dans les manifestations pacifiques les LBD restent aux rateliers.

        • tschok dit :

          @PK,

          En défenseur des libertés, je vous adore. N’est-ce pas vous qui préconisiez récemment que les gendarmes puissent tirer sur les gens qui ne s’arrêtent pas aux contrôles de gendarmerie, en vous appuyant sur des faits tragiques qui impliquaient l’armée française en BSS?

          Sans vous interroger d’ailleurs – et en dehors de toute autre considération philosophique – sur les effets d’un tel comportement: si les gendarmes tirent sur les usagers, lesdits usagers vont logiquement avoir peur, donc ils vont plus prendre la fuite, donc les gendarmes vont leur tirer dessus parce qu’ils ne s’arrêtent pas aux contrôles, etc.

          En trois mois, on a 40 bavures meurtrières et on a rien gagné.

          Mais bon, j’ai noté qu’avec Albatros, qui milite pour sa part pour la licence to kill que nous devrions accorder selon lui aux forces de police quand elles répriment les « émeutes en banlieue » que vous n’avez qu’un faible intérêt non pas pour nos libertés, mais tout simplement pour nos vies, du moment que nous nous soumettons à votre conception débile de l’autorité.

          En somme, on est libre mais on est mort, quoi.

          Permettez qu’avec quelques libéraux on vise autre chose. Mettons le droit au bonheur. Ou le droit de ne pas avoir une police ou une gendarmerie qui nous flingue à vue. Juste pour tirer son coup ou avoir de beaux blindés.

          Et ne vous réfugiez pas derrière votre anti-macronisme de façade, puisque de toute façon vous êtes soumis vous aussi à son autorité, qui est celle de l’Etat.

          Je ne sens pas en vous un grand rebelle, malgré tout.

      • Castel dit :

        …….qui répond au terrorisme de la rue !!

        • tschok dit :

          @Castel,

          Si vous regardez la définition du terrorisme, c’est le fait d’exercer une violence sur des cibles précises ou de façon plus aléatoire ou aveugle, par des moyens qui sont propres à faire naitre la terreur, et dans le but de forcer un Etat, donc un gouvernement, à renoncer à sa politique.

          Or, sil se trouve que cette définition correspond à peu près à ce que le peuple est capable de faire, lui aussi, à l’occasion, puisque la plupart du temps ses révoltes sont construites dans l’opposition à la politique d’un gouvernement qui le brime.

          Mais dans sa grande sagesse, le législateur a exclu le peuple et ses agitations du champ d’application du terrorisme. Pour cette même raison (sa grande sagesse) il a également exclu du champ d’application du terrorisme l’action des forces armées et de police qui, en principe, dans une démocratie, ressortissent de la volonté du peuple qui s’exprime par définition dans la loi.

          Donc, quand nous parlons terrorisme, nous devons exclure trois acteurs:
          – Le peuple
          – La police
          – L’armée

          Pourtant, tout un chacun sait dans sa fibre que ces trois composantes de la sociétés peuvent avoir des comportements parfaitement terroristes, puisque l’objet de la politique consiste – comme à la guerre – à faire fléchir une volonté autonome contraire.

          Je vous pose donc la question: pourquoi, contrairement à ce que prescrit la grande sagesse du législateur, parlez-vous de terrorisme de la rue?

          Normalement, le terrorisme de la rue n’existe pas. Ni celui de l’armée ni celui de la police.

          C’est un peu comme le racisme ou les violences policières: ce n’est pas censé exister. En parler, c’est mettre les pieds dans le plat. S’il existe un terrorisme de la rue, comme vous le prétendez, c’est que le triple interdit ne fait plus illusion.

          Et puis, d’autre part, et c’est l’évidence même, ce terrorisme de la rue appelle ou répond à un terrorisme d’Etat ou du gouvernement ou de quelque chose d’autre. Par exemple, le terrorisme des entreprises capitalistes (je dis ça comme ça). Voire des églises, et là, ça va moins vous plaire je crois bien.

          Il y a quelques temps, nous discutions de votre projet de créer des camps de concentration pour les jeunes délinquants fondés sur un principe de rédemption par le travail, genre arbeit marcht frei mêlé de dolorisme chrétien. Et vous voilà à parler de « terrorisme de la rue » sans trop savoir où vous mettez les pieds.

          Je sens comme une certaine forme d’amateurisme. Je me trompe?

          • Clément dit :

            Pour le « terrorisme de la rue » en histoire de France il y a la notion de « terreur populaire », comme lors de la Terreur justement.

          • Castel dit :

            @tschok
            Le fait d’utiliser le terme de  » camp de concentration « , concernant mon projet pour les jeunes délinquants, montre une évidente mauvaise foi de votre part….
            Je ne vais pas y revenir en détail, mais disons qu’il s’apparenterait plus à une sorte de service civil obligatoire pour les petits délinquants…
            Concernant la violence des rues, vous avez l’air d’oublier une chose :
            Alors que dans la plus-part des cas, les manifestations se veulent pacifiques, on y trouve toujours des éléments infiltrés qui viennent provoquer les forces de l’ordre d’une manière violente…
            Pourquoi me direz vous ?
            Eh bien c’est assez simple ; ceux qui la composent sont des extrémistes qui veulent avant tout « renverser la table », et qui veulent se donner une importance à l’intérieur de ces mouvements en faisant croire que ce sont leurs actions violentes qui font reculer le gouvernement….
            Et en cas d’échec, il compte bien que les « bavures » policières permettent de les victimiser , et que cela leur donne tout de même une certaine importance aux yeux de l’opinion….
            Car, que ces extrémistes soient de gauche ou de droite ( comme cela s’est vu au début des gilets jaunes, avant qu’ils se foutent sur la gueule) ont un but commun : en finir avec la démocratie pour instaurer un régimes totalitaire ou ils auront des fonctions privilégiées….
            Mais, rien à voir avec l’intérêt du plus grand nombre….
            Aussi, c’est normal de mon point de vue que les forces de l’ordre soient dotées des moyens permettant d’empêcher ces factieux de parvenir au pouvoir….
            Car sur ce plan, les extrémistes ont un point de vue convergent :
            Les uns espèrent le « grand soir », et les autres le pouvoir absolu pour -soit-disant- remettre de l’ordre dans le pays, mais dans tous les cas, la fin de la démocratie pour les deux…
            Bref, ce que l’on appelle de la complicité objective, à laquelle vous semblez complètement adhérer !!!

    • Clément dit :

      Dans beaucoup de pays ils auraient directement recours à des véhicules militaires. Et dans beaucoup d’autres (en Europe principalement) la logique du maintien de l’ordre et des rapports de force citoyens/gouvernements ne sont pas les mêmes. Par exemples les Allemands ne veulent pas utiliser de grenade lacrymogène (car elles sont « non discriminantes), ou encore en Islande, 48h de manifestation suffisent à faire démissionner un gouvernement.

      En France on (citoyens, forces de l’ordre et gouvernants) aime bien le rapport de force « frontal » et violent, et on a moins la culture du compromis et du consensus, ce qui amène à des situations « explosives » (les problèmes sur les ZAD se seraient réglées en tenant compte de l’avis des concernés, les GJ se seraient terminées avec une simple démission, etc …). Assez régulièrement on préfère faire parler la force plutôt que de discuter/concéder/déconflictualiser.

      • Euclide dit :

        @Clement
        Pour repondre à votre 2 ème paragraphe, ben c’est l’esprit des tribus gauloises.
        On se cogne d’abord puis on réfléchit après . Et cela n’a pas changé depuis la défaite d’Alésia. Les pros de cette méthode on les trouve chez certains syndicats du type CGT/Sud

        • Clément dit :

          On doit pas connaître les mêmes syndicalistes CGT/Sud, par ce que ceux de ma connaissance préfèrent toujours commencer par discuter, et si les discussions sont infructueuses ils entament la lutte (mais ne le font qu’en dernier recours dans le cas où leurs interlocuteurs ne sont pas coopératifs).

          • Asvard dit :

            Ceux que j’ai connus (dont un qui a fini secrétaire général de la CGT, pas bien longtemps) arrivaient avec de telles exigences que cela ne pouvait finir que par un clash.

          • Ah Ca ! dit :

            @Clement…
            Nous ne devons pas connaitre les meme syndicats…
            La CGT ne discute jamais: elle impose… à moins que pour vous demander en imposant le chantage d’entré de jeu c’est discuter…
            Drôle façon de discuter..

            Je suis pro syndicat corporatiste comme chez les anglo-saxon ou sous Vichy… mais les syndicats politiques trotskistes (cgt, fo etc…) et verts sont des crevures…

          • Castel dit :

            Comment expliquer alors qu’ils décrètent des grèves avant même que des négociations commence, pour faire pression sur leurs interlocuteurs, comme ils le reconnaissent eux-mêmes, alors que s’ils avaient vraiment l’intention de négocier, ils ne les déclencheraient que si celle-ci avaient échoué !!
            En fait, venant de Sud ou de la CGT, ils ne s’agit en fait que de postures politique, c’est à dire faire croire que ce qu’ils ont obtenu est dû à leur mouvement de grève, et si cela échoue, dénoncer l’intransigeance de leurs interlocuteurs
            En fait, les syndicats Français politisés veulent surtout éviter de donner l’impression à leurs adhérents de toute « collaboration de classe », alors qu’en Allemagne par exemple, IG Métal , beaucoup moins politisé obtiens de bien meilleurs avantages pour ses salariés qu’en France !!

          • Clément dit :

            En même temps un patron ne représente que lui, alors qu’un délégué syndical est élu et représente donc forcément plus de monde, il a la « légitimité des urnes ».

        • Fred dit :

          @ Euclide

          Ah non, estimes-toi heureux qu’il y ait des syndicats pour canaliser les violences individuelles.
          Mais devant les violences policières gratuites, cela ne durera pas toujours.
          Jamais de ma vie vu un syndicat appeler à la violence* et encore moins l’organiser.

          * excepté certains syndicats de Policiers, dont le syndicat majoritaire !

          • Clément dit :

            C’est vrai que les syndicats sont devenus pacifistes. Dans les 60/70/80 ce n’était pas la même, même la CFDT distribuait des manches de pioche.

    • Paddybus dit :

      Ce véhicule est issu d’un appel à proposition pour équiper les armées… le VAB Renault avait été retenu (semble-t-il plus pour raison politique que technique…) et un lot de consolation avait été donné à Berliet qui avait sa proposition… le VAB gendarmerie était né… mais sa faible production à fait monter les coûts….
      Ceci dit, partout on nous dit que la fabrication additive permet la réduction des coût de maintenance…pourquoi pas là..??

    • Duchmol dit :

      Visiblement vous regardez peu la télévision car en Allemagne -pays paraît il en pointe sur la désescalade en matière de maintien de l’ordre la Polizei dispose de tels engins tout comme la Police Fédérale Belge et bien d’autres

      • Ératosthène dit :

        Merci beaucoup pour toutes vos réponses 🙂

      • Fred dit :

        @ Duchmol

        Je ne crois pas : ils emploient des camions avec arrosage et lame à l’avant, pas des blindés militaires, comme il en existe en France quelques-uns, largement suffisants.

        • Duchmol dit :

          Si si
          Sur internet vous verrez plusieurs modèles en service dans les landers dont un très répandu ( 380 exemplaires de couleur verte) actuellement en cours de remplacement
          En complément beaucoup de canons à eau de très grande puissance

    • Castel dit :

      Parce que la France détient probablement les manifestants les plus violents au monde

  4. ekiM dit :

    Le choix le plus pertinent est celui du VMBR afin d’avoir une logistique commune avec l’armée de terre.

  5. lym dit :

    « Ces engagements ont démontré tout l’intérêt opérationnel de cette capacité ‘pivot’, ces engins permettant le dégagement d’axes entravés par des barricades enflammées et, pour certaines, piégées à l’aide de bouteilles de gaz » »

    Pour une fraction du tarif, des engins de travaux public modifiés/protégés feraient l’affaire, avec un MCO incomparablement plus compétitif et une visibilité sans doute bien meilleure. Ce qui offrirait la possibilité d’en avoir plus à budget donné… ou d’acheter d’autres matériels.

    • FredericA dit :

      « … pour certaines, piégées à l’aide de bouteilles de gaz  »
      .
      Voila peut être la raison pour laquelle un véhicule blindé est plus pertinent qu’un engin de travaux public modifiés/protégés

    • Clément dit :

      Il me semble que la gendarmerie recherche également une capacité de transport. Mais sinon je vous rejoins, pour dégager une barricade il suffit d’un tractopelle avec des grilles au fenêtre et un système d’extincteurs.

  6. who? dit :

    ils ne servent pas en zone de guerre, juste bon pour taper sur les citoyens français vu qu’ils ne sont pas déployés dans les zones de non droits.
    On peut donc se demander quel est l’intérêt de les remplacer et s’il n’est pas préférable d’opter par une économie de ce coté en faveur d’un meilleur remplacement des blindée de l’AT qui servent en opex et sont soumis aux IED..

    • MAS 36 dit :

      On vous mettra en première ligne le jour ou il y aura un « Notre-dame des Landes » bis.

      • who? dit :

        la blague ! un parcours de santé comparé à l’afgha et le mali

      • Clément dit :

        @MAS 36
        Vous parlez de cette énorme affaire de corruption et de pantouflage public/privé ? Heureusement que les « zadistes » étaient là ! D’ailleurs à peine annulé, le projet d’aéroport était déjà oublié de tout le monde, c’est bien qu’il n’était pas nécessaire et que tout cela servait juste la carrière de quelques énarques.

    • dolgan dit :

      Juste pour empecher les minorités violentes pratiquant l’émeute d’avoir préséance sur la majorité pratiquant la démocratie.

      • Clément dit :

        @Dolgan
        Vous savez qu’en France c’est l’émeute qui donne naissance (et protège) la démocratie ?

        • Pravda dit :

          Savez vous que sans État, et donc FDO, ça s’appelle l’anarchie, et l’anarchie c’est la loi du plus fort. Vous rêvez d’un monde de bisounours se tenant la main alors que sans FDO la France se transformerait en Haiti en quelques semaines, et personnellement je n’irai pas me faire tuer pour protéger des bobos nostalgiques de 68, donc remerciez les FDO plutôt que de cracher votre venin contre eux. Pour info, j’ai manifesté pas mal de fois, j’ai même aidé à l’organisation d’un « service de sécurité » syndicale sans jamais avoir à déplorer de débordements, mais c’était avant l’arrivée systématique de casseurs, d’antifas et compagnie qui ne sont là que pour foutre la merde. Résultat, les gens « biens » ne vont plus manifester, reste juste les jusqu’au boutistes et les casseurs.

          • Clément dit :

            Vous savez que les casseurs étaient bien plus nombreux et violents dans années 50/60/70/80 qu’aujourd’hui ? Lors de certaines grèves des mineurs, les casseurs étaient d’anciens FTP qui n’hésitaient pas à ouvrir le feu sur la police.

            Et votre vision de l’anarchie est très caricaturale.

          • Pravda dit :

            @Clément, les émeutes pour un pot de Nutella ou les pillages de rayons « PQ » vous donnent raison … la civilisation n’est qu’un mince vernis. Puisque vous ne l’avez visiblement pas vécu, renseignez-vous un peu sur ce qui s’est passé en ex-Yougoslavie, au Rwanda, en CI… quand l’Etat s’est effondré.

        • Twisted dit :

          Faux, la démocratie est venue en France par la défaite militaire (1870).

        • Twisted dit :

          Mon brave, si vous connaissiez un peu votre histoire de France, vous sauriez que la démocratie commence en France avec la IIIème République…

    • Qui ça dit :

      Il me semble que les VBRG de la gendarmerie nationale avaient été déployé au Kosovo, plus rétrécissement à Mitrovica pour s’interposer entre les Kosovares albanophones et les Serbes, minoritaire dans le pays mais majoritaire localement …

    • Duchmol dit :

      Je ne vois pas ce qui oppose les deux besoins AT et GIEC
      Votre vision de citoyens tapés est un peu réductrice et bien orientée politiquement car parmi ces citoyens certains excités jettent cocktails molotov et bouteilles d’acide ,élèvent des barricades ce qui nécessitent des moyens plus lourds afin d’y faire face
      En outre mer sur certains territoires des armes à feu sont utilisées ce qui nécessite parfois des transports et actions sous blindage
      Pour information La Gendarmerie Mobile dispose de moyens blindés depuis les années 1930 et certains ont combattu en 1940 et pendant la guerre d’Algérie
      De plus leur coût de remplacement me semble très modéré par rapport à certains engagements financiers des armées

    • norbert dit :

      Arrêtons de penser que les OPEX sont la seule mission de nos forces de sécurité. Le danger dans l’hexagone est autrement plus grand que dans le Sahel, encore quelques années et on va s’apercevoir que la priorité n’est pas où l’on nous fait croire qu’il faut agir. Nos gendarmes doivent être bien équipés.

      • dubourg dit :

        Tout à fait exact, nos gendarmes doivent être bien équipés car il nous faudra bien reconquérir les banlieues et autres zones de non droit. Le danger n’est pas au sahel mais surtout dans le 93, le mirail et autre banlieue nord.
        Il faudra bien se tourner vers la force et le combat de rue pour mettre tout ce beau monde au pas et à ce moment la les blindés de la gendarmerie et de l’AT seront très utiles. Vive la France.

      • Clément dit :

        @norbert
        Vous savez qu’il existe des thérapies pour aider les gens trop sensible comme vous semblez l’être ?

        • norbert dit :

          @Clément. Vous vous répétez , je vous répond comme certains plus éclairés que vous, la Corrèze avant le Zambèze. On a le droit de penser que si tous les moyens mis dans les Opex étaient concentrés dans nos banlieues et dans la construction de prisons , l’avenir des français serait plus serein. L’avenir nous départagera !!!!!!

          • Clément dit :

            Ce n’est pas la société qui devient plus dangereuse, ce sont les gens qui sont trop fragiles et émotifs.

        • Pravda dit :

          @clément, ne vivez pas dans le déni. Ouvrez les pages faits divers de temps en temps. Même un maire bisounours comme celui de Bordeaux réclame des renforts policiers (CRS en l’occurrence). Notre société se fracture, se communautarise, l’opposition ville/campagne par exemple est de plus en plus ressentie comme du mépris par les ruraux et l’episode Covid n’a rien arrangé après celui des retraites et des GJ (qui méprisent les bobos ne vous leurrez pas)

          • Clément dit :

            « faits divers » : tout est dit. Je ne li pas la presse « à scandale » ni la presse « people », sauf quand j’attends chez le coiffeur ou le dentiste.

          • Pravda dit :

            @Clément, ce n’est pas parce que vous cassez le thermomètre que la fièvre va cesser. Restez dans vos certitudes, heureusement peu de monde pense comme vous contrairement à ce que vous pensez. Et je vous le redis, remerciez les forces de l’ordre, sans eux ce sont les méchants fachos pas honnêtes qui vous aurez expliqué leur façon de penser. Ça sert aussi à ça la police, empêcher les règlements de compte.

          • Clément dit :

            @Pravda
            J’ai la chance de vivre dans une ville où les « les méchants fachos pas honnêtes » se caĉhent dans la cave de leurs parents ou ne sortent pas de leur bar pour supporter ^^ Et c’est pas grâce à la police, mais grâce aux « antifa » et au rugbymen (dans le cas du petit groupe de hooligans d’extrême droite : ils aiment bien la bagarre, mais ils se font manger les rugbymen).

        • Alpha dit :

          Ben visiblement, la thérapie sur la sensibilité c’est vous qui en auriez besoin, si on se réfère à nos échanges ci-dessus… 😉

    • who? dit :

      qu’ils se contentent de récupérer les anciens blindés de l’AT. ce sera largement suffisant !

  7. Duchmol dit :

    Il est à noter dans cette affaire la belle manœuvre du directeur général de la Gendarmerie qui en faisant retrofiter deux vbrg et en laissant entendre largement que le reste pouvait suivre soit environ 80 blindés a réussi ,comme c’est bizarre, à provoquer une baisse très significative des modèles neufs par les fabricants

  8. R2D2 dit :

    Le sherpa light joue dans la catégorie hummer, je ne le vois pas remplacer les VBRG.
    Donc je mets une piece sur le Serval… avec une maintenance qui sera en commun avec l’armée de terre.

  9. Paul Bismuth dit :

    Les budgets seront au plus justes, donc trop insuffisants:
    https://lessor.org/a-la-une/budget-2021-des-finances-quotidiennes-serrees-et-le-retour-de-linvestissement/

    Dedans, il y a aussi l’investissement en caméra-piéton:
    https://lessor.org/a-la-une/retours-positifs-pour-les-nouvelles-cameras-pietons-des-gendarmes/

    Espérons que les ventes de la boutique en ligne de la gendarmerie permettent de payer les pleins d’essence des véhicules pour faire les patrouilles à partir du mois d’octobre…

  10. Tutut dit :

    J’avais en tête que le Titus de Nexter coûtait 100k€ pièce hors armement, pourquoi ne pas envisager aussi cette option déjà sur étagère et nettement moins onéreuse ?

  11. tartempion dit :

    La gendarmerie n’a pas besoin de détenir en France des blindés pour maintenir l’ordre .Il serait plus judicieux de doter l’armée de terre de blindés spécifiques pour cette mission souvent utile en Opex , quitte à former à la fois les gendarmes et les militaires à ces techniques spécifiques , ce qui n’est pas fait .Il serait alors toujours possible de mutualiser les matériels si la situation en France l’exigeait .Ras le bol de considérer les militaires de l’armée de terre comme de simples rondiers qui seraient incapables d’assurer le maintien de l’ordre .Il faut admettre l’idée que si un embrasement généralisé des cités venaient à se reproduire , l’armée devrait de toute façon être déployée , autant être prêt lorsque cela arrivera .Mais vu la direction prise par le gouvernement , la gestion d’un tel événement serait naturellement similaire au SARS COV19 , en gros , l’impréparation aurait des conséquences inimaginables sur la sécurité des biens et des personnes …..

    • bebeu78 dit :

      l’armée de terre n’a pas vocation à faire du MO … et pourquoi pas des gardes à vue tant qu’on y est ! celà relève exclusivement des forces du MinINT que sont la police et la Gendarmerie nationales

    • Duchmol dit :

      La gendarmerie mobile a été créée ( garde mobile à l’époque) car justement le recours aux troupes de conscrits posait problème ( voir la mutinerie du 17 ri dans le Languedoc ) ou bien ouvrait le feu fréquemment
      Compte tenu de la conscription également une capacité blindée a été créée en Gendarmerie
      Depuis la professionnalisation des armées cette capacité a été amoindrie en ne gardant que les véhicules de transport (Vbrg)alors qu’avant existaient des escadrons de chars et d’automitrailleuses
      Le pouvoir a estimé qu’en cas de situation grave les blindés de l’armée de terre pilotés par des professionnels pouvaient suffir
      Cependant et heureusement ces situations insurrectionnelles ne sont pas légion et au quotidien il faut gérer un maintien de l’ordre avec une troupe spécialisée et aguerrie à ces situations ce qu’une compagnie d’infanterie ou autre n’est pas en mesure de faire car ce n’est pas son cœur de métier
      A cet égard l’emploi de l’armée britannique en Irlande en est un exemple à ne pas suivre

    • tschok dit :

      @Tartempion,

      Deux choses:

      1- « La gendarmerie n’a pas besoin de détenir en France des blindés pour maintenir l’ordre .Il serait plus judicieux de doter l’armée de terre de blindés spécifiques pour cette mission souvent utile en Opex »

      Aussi étrange que cela puisse paraître, la délégation de MO en OPEX est un vrai transfert de souveraineté: si la France peut être amenée à faire la guerre à l’étranger de façon somme toute assez naturelle, assumer des missions de police en territoires étrangers est une autre paire de manches. Bon, ça se fait parfois, plus par nécessité. Mais le matos qui correspond à cette mission n’est pas, je pense, considéré comme prioritaire par l’armée même si le cahier des charges du matériel militaire intègre de plus en plus des clauses liées au MO et plus seulement à des opérations de guerre pure. Et puis d’une façon générale, il y a une fusion entre activités de police et d’armée. Voir par exemple le salon MILIPOL, qui fusionne les deux activités pour les placer sur le terrain de la guerre.

      2- « Il faut admettre l’idée que si un embrasement généralisé des cités venaient à se reproduire , l’armée devrait de toute façon être déployée »

      Je fréquente Internet depuis presque 20 piges maintenant et je puis vous garantir que le spectre de l’embrasement des cités est un thème du discours d’extrême droite sur les blogs depuis au moins 15 ans. Ca fait 15 piges que les vieux cons réacs nous promettent un embrasement dans les banlieues, on l’attend, on serre les fesses, on le redoute, on n’en dort plus la nuit, Françoise fait des cauchemars, mais putain, toujours rien, quoi!

      Alors, Tartempion, chuis sûr que vous aimez votre mère et c’est en son nom que je parle: démerdez-vous pour nous faire ce putain d’embrasement dans les banlieues d’ici à la fin de l’année, parce qu’on en a tous marre de ce truc qui doit venir et qui ne vient pas.

      C’est insupportable à la fin. Ca use, bordel. Ca vous use pas, vous? Chuis sûr que ça vous use ce truc. C’est une épée de Dame Oclès et on sait pas kanssava lâcher. Ca tient qu’à un cheveux, ce machin. Ca nous nous met les nerfs à vif, à force. Faut nous libérer de cette tension qui s’accumule.

      Bon, je compte sur vous.

      Bisous.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Tarempion
      C’est une histoire qui remonte à loin:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/03/la-gendarmerie-blindee.html

  12. spandoflage dit :

    je propose quelque chose de plus exotique et bidouillable à souhait : le châssis de T55 et le recours à des techniciens Tchadiens ou Afghans pour leur adaptation. On enlève la tourelle, on bricole ici ou là et on peut même mutualiser avec l’ex Pacte de Varsovie, où on peut toujours trouver des pièces (au pire ma Niva servira de banque d’organes !).
    Le maintien de l’ordre en T55, ça a de la gueule et le fumigène est intégré, en plus…..

    Plus sérieusement, il va effectivement falloir casser la tirelire car ces engins seront de nouveau régulièrement « en ligne ». Et on peut espérer que les affreux d’en face n’auront pas de RPG tout de suite…..

  13. strider_on dit :

    ces blindés ne servant à rien d’autre qu’impressionner ginette qui manifeste. enfin bon, la république a toujours été forte avec les faibles et faible avec les forts. y’a qu’à voir les massacres hebdomadaire pendant les gilets jaunes ou toute les opinions politiques étaient représentés avant que ce mouvement devienne un ramassis de gauchiste. et les forces de l’ordres deviennent à l’image de notre très CHERE république, préférant mettre 135 balles à un clodo qui n’a aucun possibilité d’avoir un masque, ou des gens qui mangent un pain au chocolat ou des kinder bueno dans la rue…. le tout entre les goutes que constituent les scandales en cours telle que l’ex CSI93…. je sais que y’a des cons partout mais la ficelle de « c’est les ordres » devient beaucoup trop grosse, surtout quand on voit comment les flics sont traités par leur ministère.

    • mich dit :

      Bonjour , « les massacres hebdomadaire » ! ben voyons , et votre commentaire il n ‘est pas tiré par les cheveux ? c ‘est sur qu ‘il y a beaucoup de gens qui aimerait bien une police plus cool , de bon citoyen , comme vous surement.

      • strider_on dit :

        je suis quelqu’un de très réglo. petit jugement de valeur sans connaitre votre interlocuteur? assurément 🙂
        les forces de l’ordre sont devenu bien trop violente suite à leur mouvement sociale de l’époque. en échange de la prime donnée à l’époque? ils auraient pus se joindre aux GJ de l’époque mais ils ont décidés de faire leur daube dans leurs coin. depuis hormis les bourgeois du 16eme pas mal de gens (je parles pas de majorité) ont de sérieux doute envers les forces de l’ordres et se sont même bien payé leurs gueules pendant leur mouvement d’humeur de juin….

        • mich dit :

          Bonsoir , « petit jugement de valeur sans connaitre votre interlocuteur?  » , ?????? comprends pas trop votre remarque ,par contre faut le faire de parler de jugement de valeur quand on lit votre prose ,car vous êtes en plein dedans (entre autre vous m ‘expliquerez ou vous avez vu joué l ‘amende à 135 euros à un mendiant qui ne la paiera pas de toute manière ), mais vous avez pas l ‘air de vous en rendre compte , c ‘est bien de vouloir parler à la place des gens ,mais vous , le très réglo, victime des massacreurs?

  14. Fred dit :

    Quatre-vingt blindés qu’on ne voit jamais, mais il faut les remplacer en grand nombre par du très haut de gamme.
    J’hésite entre : « la gendarmerie joue à se faire peur » et « la gendarmerie aime jouer aux petites autos ».

    • Alpha dit :

      @Fred
      « Quatre-vingt blindés qu’on ne voit jamais »
      C’est parce que vous restez le cul coincé dans votre canapé, télécommande dans la main droite, Kronenbourg dans la main gauche…
      Par contre, si vous preniez l’avion pour la Nouvelle-Calédonie, Mayotte vous les verriez ces VBRG bleus… Ils y servent quotidiennement !
      Commentaire de « beauf », quoi…

      • Fred dit :

        @ Alpha

        Ok : qu’on ne voit jamais dans l’hexagone (ils y seraient ridicules).

        Pour le Nouvelle-Calédonie, c’est jouer les gros bras : très mauvaise méthode de maintien de l’ordre, l’escalade entraine l’escalade. Les Gendarmes sont généralement très efficaces et rompus à la discussion, pour apaiser et calmer … Sauf exceptions regrettables.

        • PK dit :

          En Nouvelle-Calédonie, il n’est pas rare que les gendarmes se fassent allumer à l’arme à feu. Pas de discussion : des tirs immédiats, en embuscade.

          Les blindés ont tout à fait leur place là-bas.

          Pour d’un autre côté, en dessoudant les fauteurs de trouble, on résoudrait sans doute le problème 😉

        • Roro dit :

          « qu’on ne voit jamais dans l’hexagone »
          Vous n’étiez donc ni à notre dame des landes ni aux émeutes de gilets jaunes. Abstenez vous de parler, vous ne maitrisez pas le sujet.
          Ces véhicules ont leur utilité et du fait de l’augmentation de la violence sont de plus en plus employés.

        • Alpha dit :

          @Fred
          Bon, visiblement, la Nouvelle-Calédonie vous est inconnue…
          Les barrages, enflammés ou non, avec embuscades et tir à l’arme de chasse, en brousse ou proche de Nouméa, vous connaissez pas…
          Votre hélico Puma traversé de par en par une brenneke, vous ignorez…
          Alors oui, en général, les Gendarmes sont généralement très efficaces et rompus à la discussion, pour apaiser et calmer … Sauf exceptions regrettables dites vous ?… Non, là bas, les exceptions sont monnaie courante…

          • MAS 36 dit :

            Et pour être plus précis le cas récurrent de la tribu de ST Louis commune du Mont Dore.

          • Fred dit :

            @ Alpha

            Les gendarmes finissent bien à un moment ou l’autre à sortir de leurs véhicules …
            Y a t’il eu des scènes de guerre ?

            L’escalade entraine l’escalade ; peut-être est-il plaisant de montrer ses muscles, mais à terme c’est couteux et négatif.
            Les systèmes de retranchement, militaires ou pas, on toujours montré leur déliquescence lorsqu’employés de manière stratégique et non ponctuelle : Ligne Maginot, forteresses et villages fortifiés en Indochine … etc.
            En BSS, notre armée de terre refuse de sur-protéger ses FOB : elle a retenu la leçon, elle.

  15. Rémi dit :

    Donc pour protéger la bitte de Benjamin Griveau. (Pardon je voulais dire la BITD) nous avons besoins d’engin blindés pour taper du citoyens francais.
    La derniére fois que j’ai vu ces engins en action c’était pour arroser les pompiers et casser du Gilet jaune.
    Curieusement pour les black block il n’y en avait pas. Mais c’est vrai que les Black block sont fournisseurs d’images officielles pour les officines de propagande gouvernementales.

  16. Max dit :

    Génial il va y avoir quelques VAB bleu d’occasions alors sur le marché !

  17. Raymond75 dit :

    Super ! La loi et l’ordre vont régner dans les zones de non droit.

  18. jl rigault dit :

    il serait, je pense , utile de voir la faisabilité d’un véhicule électrique , comme c’est principalement pour les villes ou peut être por pousser quelques vaches de temps en temps .

    • twouan dit :

      Télécommandé comme un Themis avec une lame devant, un crochet pour trainer et tout électrique.
      Déploiement avec une remorque.

      Operateur protege, risque technologique limité.

  19. Daniel BESSON dit :

    Voilà un article qui tombe à point avec cette déclaration : ;0)
    https://www.europe1.fr/societe/acharnement-judiciaire-contre-les-manifestants-amnesty-accable-la-france-3994974

    Je n’ai jamais pensé qu’un jour j’en viendrai à citer  » Amnesty International « 

  20. MAS 36 dit :

    Apparemment c’est la sortie gilets jaune aujourd’hui . C’est là qu’on regrette l’interdiction des OF. Pour le coup pas besoin de VBRG ni de LBD. Donc un retour des OF mettrait tout le monde d’accord.

  21. Frédéric dit :

    En Allemagne, les polices locales ont ceci :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/RMMV_Survivor_R

    La police fédérale du Spécial Wagon 5 depuis cette année : https://digit.site36.net/2020/01/28/new-tanks-for-the-german-police/

    Et dans les années 80, c’était cela construit a 370 unités :
    https://en.m.wikipedia.org/wiki/TM-170

  22. Niko dit :

    Pendant des années c’était pas urgent et tout d’un coup c’est plié. Mais de quoi l’exécutif pourrait-il bien avoir peur?

  23. semantique dit :

    « Forces de police » = « forces de l’ordre » ? équivalence systématique ?

    minute philosophique (sans être gauchiste le moins du monde … mais on se rappellera l’histoire, notamment à l’Est)

    • Raymond75 dit :

      Forces de ‘maintien de l’ordre’, quel que soit cet ordre : ordre démocratique, ordre colonial, ordre pétainiste … Obéissance aux ordres pour maintenir l’ordre.

      • Pravda dit :

        Sans ordre c’est le désordre.

      • GRADLON dit :

        Sans doute à l’image d’une très écrasante majorité de civils
        Regardez les actualités en 1944
        Des dizaines de milliers de personnes pour acclamer le Maréchal Pétain lors de ses tournées en province
        Quelques mois après les mêmes acclamant le Général De Gaulle

        • Raymond75 dit :

          Non, pas les mêmes. Regardez bien à Paris : en juillet 44 ils sont des milliers à acclamer Pétain, mais ce sont des vieux et des anciens combattants qui ont gardé le souvenir du Pétain de 14 – 18. En Août ils sont des milliers à acclamer les alliés, mais se sont les jeunes générations. Pas les mêmes donc.

  24. MAS 36 dit :

    Chacun pourra y aller de son commentaire, la Gendarmerie Mobile entamera le renouvellement de sa composante blindée et véhicules destinés au maintien de l’ordre annonce Bercy.

    Le budget est là, la volonté aussi, c’est le principal, du concret et du lourd. Merci Bercy.

    • Fred dit :

      @ MAS 36

      Bah, là pour le coup, ils se sentent con[cernés], en tant que Mafia sociale :o)

  25. Wrecker47 dit :

    quand k’armée leur fera cadeau des VAB çà suffira bien à leurs besoins !

  26. Daniel BESSON dit :

    Certains fils de discussions sont fermés .
    Il est bon de rappeler à l’aimable assistance de ce débat que le  » terme cocktail Molotov  » n’a rien à voir avec les mouvements contestataires Hexagonaux . Ceux-ci ont une histoire qui leur est propre avec même un vocabulaire qui leur est propre ( 1848 , 1871 , 1948 , 1968 ,… )
    C’est une sémantique à visée propagandiste diffusée en son temps par la éRTééF de Mongénéral pour décrédibiliser les manifestants de mai 68 .
    Ceux-ci utilisaient plus l’expression  » bouteille Joliot-Curie  » . Cette BJC utilise un autre procédé de mise à feu beaucoup plus stable mis au point par le célèbre physicien . Il ne faut pas oublier que 68 ce n’est que 24 ans après 1944 et que parmi les chefs gauchistes on trouvait pas mal de physiciens et d’ingénieurs comme Alain GEISMAR et Jean-Pierre VIGIER qui faisaient fonction de  » conseillers techniques  » .

    Plus bêtes que méchants , les manifestants de NDDL ont effectivement utilisé la version  » Molotov  » de cette arme de guérilla urbaine . Et une par une , sur la partie frontale des VBRG et non pas en  » grappe  » sous la caisse comme les insurgés de Maïdan …

    • MAS 36 dit :

      Voilà informées les futures victimes de bouteilles incendiaires : La « bouteilles Joliot Curie » a l’air rassurante sa mise à feu est stable, c’est pas comme ces vulgaires « cocktail molotov » avec leur mèche enflammée.

      Enfin rien ne vaut une bonne OF, ça dégage les narines , c’est stable et il n’y a pas de mèche enflammée.

  27. semantique dit :

    Pétain, certes … Mais on pourrait se rappeler des forces d’un « ordre » qui a duré 70 ans et fait plus de 60 millions de victimes, vous savez, à l’Est … Par la faim, par le froid, par les coups, par les balles et la torture. Russie, Asie, etc …

    Il est plus sain de parler de forces de police dans TOUS les cas. Ca évite de « convoquer » une notion d’ordre … d’état ordonné des choses. Et ça ne retire rien à leur honorabilité quand elles se comportent bien.

    Il y a des expressions qui se glissent, qu’on glisse ?, dans les consciences comme des peaux de bananes …

  28. Daniel BESSON dit :

    @Plusdepognon
    Merci
    Les  » troubles « j’y suis presque tombé minot dedans comme d’autres dans la potion magique lorsque le bus de notre collège Catholique dans lequel je voyageais a été arrêté à Douvres et que le douanier a demandé » au Frère qui était responsable de ce bus si  » il n’ y avait pas d’ Irlandais dans ce bus rempli de jeunes Papistes  » .

    Je fais partie de ceux qui ont pu voir de la fenêtre de leur correspondant de Derry – en fait une correspondante Rousse aux yeux verts comme il se doit – des militaires pointer des armes sur de gamins de 10-12 ans .
    Sans vraiment être capable de le formuler j’étais alors conscient que le pays d’où je venais était plus  » respirable  » ou du moins je n’ y risquais pas de me ramasser une balle , fut elle de plastique , entre le collège et mon domicile .

    C’est en grande partie ce qui a renforcé ma décision d’adhérer de manière  » active  » aux GJ le soir du 19 novembre .

    Ceci écrit le 27 aout je reprends toujours quand c’est possible du homard ou un steack de thon – saignant ! ;0)