Armées : Quelles sont les commandes et les livraisons prévues par le projet de budget 2021?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Namroud dit :

    Enfin la France disposera d’un satellite de renseignement électronique comme les Américains, Russes et Chinois ainsi on ne sera autonomes Dans le domaine spatial militaire avec cette nouvelle capacité qu’offre ceres, et l’observation il ne manque que les satellites d’alerte avancée.

    • Parabellum dit :

      Tout ca est bienvenu mais certaines quantités ne feraient pas trois jours dans un conflit symétrique…et il y a urgence à penser et commander des outils de frappe lointaine genre missiles et drones stratégiques et de l artillerie d nterdiction.il suffit de voir ce que des petits comme l Arménie et l azermachn se mettent sur le nez pour s interroger sur notre puissance de feu et nos réserves en munitions.une journée de feu et on s aperçoit de la nécessité d avoir des chaînes de armement nationales…mais il faut une autre approche moins comptable ou ficelée par des groupes allemands de fait…comme pour les foutus masques..il faut devenir autonomes…et anticiper.

      • albatros24 dit :

        Oui.
        Mais..
        Va falloir arrêter de promouvoir des zénarques à l’Elysée et à Matignon alors.

        • John dit :

          Qui sont les électeurs?
          Pourquoi les Français n’élisent pas des personnes « normales »? Pas d’ouvriers, d’agriculteurs, de secrétaires, d’infirmières, de caissières, de concierges?
          Bref…

          • PK dit :

            Parce que vous noterez que ces braves doivent passer par un parti pour se présenter : c’est le premier verrouillage (hors élection des bouseux, qui n’influent sur rien, hors la vie des villages).

            Si les normaux voulaient contourner les partis et se présenter à la présidentielle, ils n’auraient jamais les 500 suffrages nécessaires.

            Les énarques veulent bien de la compétition, mais uniquement entre personne de la même race. On ne fraye pas avec le gueux – pardon, les sans-dents – quand a une certaine classe.

          • Plusdepognon dit :

            @ John
            Il y a une sélection pour les gens qui sont présentés et elle n’est pas démocratique :
            https://youtu.be/yEtmZKE5jhw

            C’est même un entrecroisement de réseaux :
            https://youtu.be/PvfXlbk-n9c

            Et c’est constaté dans tous les pays plus ou moins démocratiques :
            https://youtu.be/1wF5FMUtHDM

            La commission européenne qui est à l’origine de 80% de notre droit n’est pas élue :
            https://youtu.be/Xmy3_QIGOe4

      • Carin dit :

        @Parabellum
        Ces commandes semblent êtres des remises à niveau…
        de plus quand on vois les images de cette « guerre » arménie/ Azerbaïdjan, ont s’aperçoit (au nombre de douilles d’obus au sol), que ces 2 armées « tirent » tout ce qu’elles ont sans regarder ce qu’elles frappent… ou pas!!!
        D’où la destruction d’un quartier (plusieurs dizaines (centaines??)d’obus)pour faire taire une batterie…
        chez nous ce serait au choix, un obus guidé (longue distance), ou un missile (MMP),ou une AASM!

  2. Maxxx dit :

    Aucune livraison de MdCN ? Avez vous une idée de l’état des stocks ?
    Outil impressionnant mais certainement présent en nombre trop limité pour vraiment impressionner…

    • Yoyolegigolo dit :

      @Maxxx

      Les SCALP sont l’équivalent des missiles MDCN pour les avions , ils ont juste une portée 2 fois plus courte ( 550 km contre 1000km pour les MDCN ) cela dit la charge reste la même il me semble , de plus les MDCN ont en à utiliser que deux ou trois lors de l’opération contre les dépôts chimiques de bachata al Assad en Syrie donc normalement les stocks devraient être relativement élevés

      • Fralipolipi dit :

        @Yoyo
        « cela dit la charge reste la même il me semble »
        Justement pas. La charge Broach (= double charge creuse, en tandem) du Scalp-EM n’a pas son équivalent strict sur le MDCn qui « aurait » une charge un peu moins sophistiquée … notamment pour lui permettre d’avoir une plus grande allonge.

    • Fralipolipi dit :

      @Maxxx
      Bonne question.
      Il y a eu 150 MDCn commandés (100 pour les Fremm et 50 pour les SNA).
      Initialement, tous devaient être livrés avant fin 2019, mais comme les 1ère livraisons ont commencé en retard, il serait logique que ces livraisons continuent encore en 2020, 2021, et même peut-être au delà.
      … Le silence à ce sujet s’explique probablement par le fait que ce vecteur soit considéré comme stratégique (ou pré-stratégique). Il serait entouré de plus de secret (?)
      .
      Quoiqu’il en soit, et cela a été souligné au cours de l’année par le CEMA, la Marine est en chronique SOUS-dotation de missiles : il lui faudrait nettement plus de Exocet M40 b3C, Aster 15/30 et MDCN.
      .
      A ce jour nous aurions à peine de quoi armer l’ensemble des silos de nos batîments (pourtant pas si nombreux) … avec très peu de réserves derrière.
      On le voit pour le MDCN : chacune des 6 Fremm qui en embarquent ont 16 silos SylverA70 => 16×6= 96 MDCN à embarquer … et en vis à vis, on en commande seulement 100 exemplaires … ça fait pas lourd pour les tirs d’entrainement et surtout le ré-armement en cas de conflit de haute intensité.
      .
      On est au plus juste … et ça pourrait rapidement devenir un problème en cas de conflit conséquent.

      • LEONARD dit :

        Le problème, c’est que, comme tous les européens, nous ne nous préparons pas à la guerre, mais à des conflits, et ce n’est pas la même intensité.
        Les Yankee, les chinois, les russes, les israëliens, les turcs, les coréens se préparent à la guerre. Ils se dotent des moyens de vaincre l’ennemi ( hommes, matériels, munitions, bases, doctrines ).
        Nous, nous nous dotons des moyens de le dissuader, ou de l’intimider, bref nous ne cherchons pas à vaincre, mais à convaincre de ne pas nous attaquer.
        Ca coûte moins cher, mais c’est moins sûr.

        • Fralipolipi dit :

          @Leonard
          « Ca coûte moins cher, mais c’est moins sûr. »
          Ca coute moins cher, ok …. mais de combien ?
          Je prends l’exemple du programme MDCn.
          Croyez-vous qu’il soit bien moins cher de commander 250 missiles plutôt que seulement 150 ?… sachant que l’amortissement des frais de R&D est dérisoire avec seulement 150 missiles.
          A ces niveaux de Qté très réduites là (raisonnement basique d’analyse des coûts dans l’industrie … toutes industries confondues !), tout missile additif participe grandement à l’amortissement de ces frais « FIXES » de R&D, et l’évolution du prix unitaire, toujours dans ces zones de Qtés faibles, est en exponentiel inversé !
          Les 250 missiles devaient vraiment ne pas couter beaucoup plus cher que seulement 150 … surcoût maxi de seulement 20% tout à fait probable …
          Seulement le gars qui a pris la décision de rester à 150 missiles n’a sans doute pas intégré dans son raisonnement les frais de R&D, parcequ’ils devaient être déjà payés par une autre enveloppe budgétaire antérieure.
          Le malheur c’est que, pour le contribuable que je suis, cette analyse comptable par budget et exercice successifs (= une vision à très court terme) est totalement débile et contre productive !
          Un peu de vision globale et macro ferait le plus grand bien …
          Dans l’industrie, on calcule les amortissements des investissements sur 10 à 20 ans … Pourquoi la DGA et le Mindef ne font-ils pas de même ?
          .
          Si mon exemple sur les MDCn ne suffit pas, prenons celui des Fremm, et avant cela des FREDA … la liste des « incuries budgétaires » des petites séries à la con est assez longue.

        • Fralipolipi dit :

          En complément,
          « Aujourd’hui le niveau des stocks est trop bas », a-t-il averti. Pour quelles raisons la Marine en est-elle arrivée à cette situation aussi critique ? « Pendant dix ans, chaque fois qu’il a fallu rogner quelque part, on l’a fait sur les munitions », a reconnu l’amiral Prazuck.
          https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-niveau-des-stocks-de-munitions-de-la-marine-est-trop-bas-amiral-prazuck-832723.html

          • Belzébuth dit :

            @ Fralipolipi
            Les autres armées ont fait pareil et les stock de pièces détachées a été traité de la même manière, d’où l’état actuel dans lequel elles sont.
            Ça ne défile pas au 14 juillet.

  3. albatros24 dit :

    Du saupoudrage cela ne suffit pas à nous réarmer convenablement car nous partons de très très bas
    On ne sera pas prêt face à un conflit conventionnel…
    Et cela ne suffira pas à faire de la vraie relance industrielle qui ne résoudra pas la crise économique qui arrive avec des entreprises devant déposer leur bilan.
    Nous avons baisser les impôts des très riches et actionnaires, nous avons augmenté ceux de la classe moyenne, nous avons emprunté pour payer du fonctionnement et non de l’investissement

  4. Plusdepognon dit :

    Pour les SDTI, c’est sûr :
    https://www.air-cosmos.com/article/dfense-la-flotte-de-sdti-suspendue-23499

    Les premiers Jaguar prévus pour cette année (4 puis ramené à 2 à cause du Coronavirus) ne seront livrés qu’en 2021:
    https://forcesoperations.com/la-dga-reprend-une-tranche-de-vehicules-scorpion

    L’espace demande des technologies et beaucoup de fonds, la manière dont les armées font la guerre aujourd’hui ont rendu cet outil plus précieux encore qu’hier :
    https://geointblog.wordpress.com/2019/10/04/la-revolution-dataculturelle-du-renseignement/

    Les autorités publiques française se sont bien rendues compte de l’importance d’avoir ses propres sources en 1991 :
    https://www.athena-vostok.com/la-sedi-un-instrument-essentiel-du-rensignement-militaire-1-partie

    https://www.athena-vostok.com/la-sedi-un-instrument-essentiel-du-renseignement-militaire-suite-et-fin-1

    Cela a d’ailleurs abouti à la création de la DRM.

    On a entendu parler de la plupart des petits équipements prévus pour cette année :
    https://forcesoperations.com/ces-autres-programmes-dequipement-attendus-pour-2020/

  5. Fred dit :

    « lanceurs spatiaux » ? Peut-être faut il comprendre « Space Rider* » (qui n’est pas à proprement parler un lanceur) ; ou bien la possibilité – évoquée – de lancer des micro-satellites en urgence sur des lanceurs à poudre [donc stockables] légers Vega ; ou encore (bis) le Space Rider, puisqu’il est lancé par une Vega ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Space_Rider
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vega

    * capable, comme son prédécesseur expérimental (IXV) de rendez-vous spatiaux, dont on peut concevoir tout l’intérêt militaire.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Intermediate_eXperimental_Vehicle

  6. Wagdoox dit :

    L’exocet on parle bien du block 3C ?
    Cérès arrives enfin , yoda doit arrivé en 2023 mais quid de la suite de spiral ???!!!
    Rien non plus sur la possibilité de reprendre les mica pour de l’anti missile courre porter quadé ?
    Le pang toujours aucune nouvelle ?
    C’est un rattrapage timide mais c’est déjà ça.

  7. UnPassager dit :

    Quel est la source concernant les 10 systèmes de drône Patroller sachant qu’avec le crache l’architecture logicielle devait être entièrement revue ?

  8. UnAutrePassager dit :

    Pour le drone Patroller, pourquoi ne pas avoir choisit le drone Watchkeeper qui a fait ses preuves à la place ? Comme pour le Titus déjà en service et moins cher qui n’a pas été choisit pour privilégié un VBMR qui avait tout à prouver et plus lourd il me semble

    • twouan dit :

      J imagine que c est israélien et anglais.
      Et que si on le francise, ca n est plus éprouvé…

    • NRJ dit :

      @unautrepassager
      Le choix du Patroller est simple: les performances de sa boule optronique seraient meilleures que celles du Watchkeeper. Il est capable de voler dans l’espace aérien français (il y a pas mal de norme pour permettre cela a un drone). Et 80% du Patroller est fait en France (seule la structure de l’appareil est allemande en fait) contre 30% pour le Watchkeeper (structure israélienne avec électronique de Thales UK, donc anglaise).

      Le VBMR a l’avantage d’avoir des composants communs avec le Griffon ce qui simplifie la maintenance. Par ailleurs le VBMR a un châssis fabriqué par Tata et non pas Arquus. Moins de made in France et moins de commandes pour Arquus qui reste pourtant incontournable pour les blindés français.

  9. anthonyl dit :

    Que deviennent les fameuses vedettes blindées des Fusiliers marins et le batiment leger de renseignement ROEM qui devait supléer le Dupuy de Lôme

  10. Gafauvel dit :

    Toujours pas de nouvelles du futur bâtiment léger de surveillance et de recueil du renseignement (BLSR) ?

  11. Lassithi dit :

    Courage les gars.
    Un jour vous aurez du matériel moderne et en nombre.
    Ah, mince, vous serez à la retraite et il sera obsolète.
    Et les rafales qu’on va donner la Grèce, ils seront remplaces en 2059 ?

  12. Plusdepognon dit :

    Le poids de la dette s’est considérablement développé :
    https://www.lopinion.fr/edition/economie/comment-patrimoine-net-l-etat-s-est-effondre-en-dix-ans-222657

    Au lieu de dépenses d’investissement, tous les gouvernements cèdent à financer les depenses courantes, c’est également vrai pour les grandes structures privées :
    https://www.lopinion.fr/edition/economie/plan-relance-lecon-decourageante-investissements-d-avenir-222715

    Pour pouvoir agir, il faut quantifier, mais après il faut agir en conséquence :
    https://www.lopinion.fr/edition/politique/securite-justice-covid-relance-gouverner-c-est-chiffrer-223131

  13. Jean Ker dit :

    Que le budget des armées soit équivalent au « cadeau » fait au MEDEF (« 1 million de jobs, promis! ») avec le CICE, je trouve que ça en dit long sur les priorités des traîtres élus. La souveraineté n’en est pas plus une que la lutte contre le chômage…
    On peut aussi dire que le budget des armées correspond à environ la moitié de ce que le patronat défiscalise légalement grâce à l’UE, ou fraude pour le dire simplement, chaque année.
    Pour détourner notre pognon et se soustraire à la solidarité nationale, là il y des compétences !
    C’est beau la Grandeur de la France, mais il faudra m’expliquer comment ses citoyens sont tombés si bas, pour ainsi se satisfaire d’être menés par de pareils voleurs.
    Si j’avais des cartouches en dotation, je sais à qui je les réserveraient : à ceux à qui il conviendrait de faire véritablement la guerre.