Les députés insistent pour recréer une filière française de munitions de petit calibre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

163 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Et ils ont bien raison d’ insister ces députés ! 🙂

  2. Twisted dit :

    Combien pourrait coûter la mise en place d’une usine de fabrication sous licence de HK416 et Glock17 pour équiper l’ensemble de nos forces de sécurité (armée, police, gendarmerie, garde nationale)?

    • chimère dit :

      Je sais pas si ce serait marrant à voir ou si on pourrait commencer à pleurer de suite…. Y’a qu’à voir avec d’autre matériels comme les goretex mises en service débuts années 2000, matériaux utilisé par les alpinistes déjà dans les années 60 donc niveau innovation….., on s’est retrouvé avec du simple couche à la place de 3 couches, des parkas qui prenaient la flotte au bout de même pas 6 mois parce qu’il parait que ça aurait coutait trop cher…. Les soucis avec le PAMAS copie du Beretta…. Alors là avec les glands qui commandent et réfléchissent pour les autres y’aurait pas mieux pour que les ptits gars se retrouvent sur les théâtres d’opérations avec du HK et Glock pour paintball… ….

      • Biskotto dit :

        Bien dit !

      • Plusdepognon dit :

        @ Chimère
        Il doit rester encore quelques SIG 540 quelque part dans une armurerie :
        https://www.areion24.news/2015/10/14/du-famas-a-laif-arme-dinfanterie-future/

        Car le FAMAS s’est fait désirer aussi pour des raisons budgétaires :
        « L’impatience de l’armée française à percevoir enfin un fusil d’assaut performant fut telle que pour les casques bleus engagés au Liban, on acheta sur étagère, vers le milieu des années 1970, un lot de quelques centaines de SIG 540 en 5,56 mm via Manurhin. Ces armes furent par la suite utilisées par les forces déployées en Afrique. »

    • Lagaffe dit :

      Les livraisons sont en cours, et elles seront terminées avant qu’une usine puisse être construite ou même imaginée, si tant est que HK accepte de nous vendre une licence, probablement à prix d’or.
      On a toujours besoin de munitions mais en terme d’armes, les commandes vont devenir homéopathiques une fois que les livraisons des marchés en cours seront finies. Pas de quoi financer une usine.

      • albatros24 dit :

        Et alors ?
        une fois que les munitions sont consommées, vous re commandez à l’Etranger
        Et en cas de conflit ou de blocus…vous vous retoutrnez vers nos producteurs d’armes de chasse, au moins ils continuent à fabriquer leurs munitions en France eux
        Il faut re produire en France bien sûr peu importe la « rentabilité », est ce qu une armée, un lycée sont rentables ?
        Non
        Alors pourquoi en avoir ?
        Parce qu on en a besoin
        Mais pour les tee shirts par contre, on peut continuer à les faire venir du Bengladesh ou du Maghreb par contre

        • albatros24 dit :

          Et si HK ne veut pas nous permettre une production sous licence, on va voir les belges ou les croates de HS Produkt qui fabrique un excellent FAMAS modernisé justement
          Ou mieux on prend le contrôle de HK ou de Herstal ou même de HSP
          Ha mais il paraît qu on l’a fait dans le passé avec Herstal – et qu’actuellement c’est le cas pour HK
          Bon alors on attend quoi ?
          Avec plus de 150 milliards pour la relance…
          Les espagnols produisent sous licence un très bon G36 et en Andalousie il fait très chaud l’été. Et ce que l’Espagne (qui a des Chinook au fait) a fait on ne peut le faire ?

          • Belzébuth dit :

            @ albatros24
            La Turquie fabrique des drones et les pays européens achètent américain. « What else? » comme le dirait Von der Layen.

    • RZ dit :

      la plateforme AR15 (sur laquelle le HK415 est développé) est tombée dans le domaine public

      • Pravda dit :

        Le HK 416 n’a d’AR15 que le lower (partie basse de l’arme), le mécanisme n’est pas identique pour le upper (système à piston)

  3. Matou dit :

    Que du bon sens !

  4. Wagdoox dit :

    Comment ne pas être d’accord sauf pour le libéraux gauchistes habituels … on les reconnaîtra
    On pourrait aussi faire ça pour les masques ffp3 ceux qui protège vraiment

    • tschok dit :

      @Wagdoox,

      C’est pas le problème d’être libéral ou gauchiste, ou les deux. C’est un problème tout bête, en fait: soit l’Etat trouve des partenaires industriels privés pour recréer la filière – auquel cas on peut parier que ces partenaires n’accepteront de monter sur l’opération que si elle est rentable – soit l’Etat ne trouve personne et se lance tout seul dans l’aventure en partant de zéro. Cad rebâtir la filière ex nihilo en créant un industriel public à ses risques et périls.

      Il y a notamment un problème assez amusant qui est celui des brevets: un produit fabriqué en violation d’un brevet étant une contrefaçon, l’Etat doit détenir tous les brevets impliqués dans la fabrication des munitions. Sinon, elles sont des contrefaçons. Et contrefaçon = pilon.

      Vous voyez le problème? Imaginez un lot de plusieurs millions de cartouches qui part au pilon parce qu’on a loupé un brevet dans la phase de levée de doute et le titulaire du brevet attaque l’industriel public en contrefaçon. Gasp… C’est pas un truc de libéraux gauchistes, c’est juste de la propriété intellectuelle:https://justice.ooreka.fr/astuce/voir/310584/contrefacon-de-brevet

      Nos députés insistent, et ils ont bien raisons les braves, mais si on ne trouve pas de partenaires industriels privés pour se lancer avec l’Etat dans l’aventure, on n’ira pas bien loin je crois. Donc, faut que le truc soit rentable.

      Maintenant, on met combien sur la table? On met 100 millions d’euros sur 5 ans. Les Australiens avec Thales ont mis 609 millions d’euros sur 10 ans:http://www.opex360.com/2020/06/30/thales-obtient-un-contrat-de-600-millions-deuros-en-australie-pour-produire-des-munitions-de-petit-calibre/

      On est un peu petits bras, j’crois. On n’a pas compris qu’en réalité c’est un gros programme industriel, pas un petit. Nous on veut juste une petite filière toute mignonne, low cost, à la papa façon arsenaux qui fleurent bon la nostalgie du GIAT, et on met 100 millions en se disant « olalala, c’est beaucoup d’argent » alors qu’en fait c’est peanuts.

      Bon, et puis sinon, vu que cette affaire a toutes les chances de se terminer en fiasco industriel et financier, le premier truc à faire, c’est de désigner dès à présent la tête de con qui servira de bouc émissaire, quand il s’agira de livrer son lot de jeunes vierges au Moloch Baal. Connaissez le principe: quand le Franchouillard est en pétard, faut que quelqu’un dérouille. Si vous ne voulez pas qu’ils cassent la baraque, faut filer de la bidoche aux chiens. C’est bien simple: ce seront les mêmes que ceux qui réclament aujourd’hui la création de la filière à cor et à cri en jurant leur grand Dieu qu’ils sont prêts à tous les sacrifices, au nom de la souveraineté de la patrie.

      • RZ dit :

        L’écrasante majorité des munitions de petits calibre est depuis longtemps dans le domaine public. La propriété intellectuelle n’est pas le sujet. C’est un problème de rentabilité dans un business hautement automatisé où les marges se construisent sur des centimes d’euros.
        Avec l’abolition du service, le marché national n’est plus suffisant pour supporter une industrie qui puisse être mise en compétition avec nos actuels fournisseurs. À la différence des australiens, qui ne souhaitent pas dépendre de fournisseurs asiatiques ou des US pour leur approvisionnement, nous sommes cernés de pays européens capables de nous fournir:
        Allemagne
        Belgique
        Italie
        Norvège
        Suisse
        République Tchèque

        • albatros24 dit :

          Nous sommes aussi cernés de pays qui fabriquent des voitures, des armes de chasse, de la nourriture pour chien, du blé,…
          Arrêtons d’en produire donc : que d’investissements inutiles et non « rentables »
          Et comme pour les masques, quand nous en aurons besoin, comptons sur nos voisins pour garder les leurs pour eux

          • albatros24 dit :

            En temps de crise ou guerre, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous.
            l’exemple de 14-18, de 1940 (vouscroyez que les anglais ont pu ou même voulu nous livrer des munitions, des obus, des avions ? Avec les sousm allemands ?) et du Virus chinois ne vous a rien appris, vous gardez un raisonnement libéral de très courte vue et de rentabilité à la petite semaine.
            C’est justement ce qui nous tue depuis l’avènement des banquiers : de Pompidou et de ses suivants.

        • Ah Ca ! dit :

          @RZ
          C’est très joli ce que vous avancez mais c’est comme passer par la fenêtre lorsque la porte est ouverte…

          Déjà vu récemment avec les masques non ?

          Je pense qu’il faudrait revoir la définition « indépendance nationale » car elle ne semble pas être la même pour tout le monde… n’allons pas jusqu’à indépendance stratégique car ça serait trop demander aux Otaniens, leur cervelle s’autodétruirait instantanément.

          Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre…. ou encore, vous pouvez mener un cheval à un point d’eau mais vous ne pouvez pas le faire boire !

          Kapish ?

      • Ah Ca ! dit :

        @Tschok

        « ils ont bien raisons les braves » Ok M. Véran la vérrue … nous avons compris le paternalisme hautain

        Je reconnais que pour cracher vous avez beaucoup de salive… (Restez marqué… ) pour ne rien dire que dénigrer…

        Avez vous déjà vue une machine à fabriquer des cartouches pour nous raconter que c’est une grosse industrie ? Je vous garantie que non …. Personnellement j’en ai vu des machines à fabriquer des cartouche…

        La machine d’assemblage elle rentre dans mon salon (a condition de rehausser légèrement le plafond)… toute la chaine des 4 ou 5 machines peuvent très confortablement se mettre dans un atelier de 500 m2… cependant il faut prévoir une dizaine de machines pour en cas de bourre…
        Une seule machine peut fournir l’armée… je ne me souviens plus mais le rendement à l’heure est assez impressionnant…

        Donc dans un petit local de 5000 m2 DURCI il y a largement de quoi faire ….

        Je reconnais qu’il y en a qui préfèrent vendre la France et ses industries au non de l’Europe et de l’OTAN… c’est moins fatigant, ça paye mieux…. Mais c’est bien plus lâche.

        M. Tschok.. vous possédez tous les traits d’un traitre …. 11 + 1

        • Phil dit :

          Je plussoie , on veut nous faire croire que c’est de la haute technologie , de l’industrie. Alors que ça relève d’une PME toute simple. Ce n’est pas un problème de rentabilité, c’est une question de souveraineté.

      • Fred dit :

        @ tschok

        Je doute qu’il y ait beaucoup de brevet encore valides pour le 5.56, s’il y en eu jamais …

        Sinon « contrefaçon = pilon » : y’a qu’a dire que le pilon s’appelle HK-416 ;o)

        • Pravda dit :

          La France fabriquait du 5,56. Les russes ou les chinois fabriquent du 5,56 ainsi que tous ou presque les pays Otan. Bref, je doute aussi qu’il n’y ait jamais eu de brevet sur ce calibre

    • albatros24 dit :

      Un » libéral gauchiste » …
      Qu est ce donc ?

  5. gigi dit :

    il est temps de montrer a tout le monde la savoir faire français!

  6. mulhausen dit :

    Bien sur que ce sont des consommables stratégiques .En cas de conflit les lance pierres seront, pour sur , insuffisants .Faut -il remonter à la guerre franco -prussienne pour retenir une leçon. Une des causes de la défaite de Sedan est la commande de munitions à la manufacture d’Herstal dont le principal actionnaire était le Kronprinz. Les Technos de Bercy sont d’un désolant.A bon entendeur Salut.

  7. Ah Ca ! dit :

    Oui…. de préférence pas en Bretagne…

    Choisissons plutôt un département qui bat un peu de l’aile dans le centre de la France comme la creuse, la Corrèze ou le cantal… de plus stratégiquement et question logistique c’est bien mieux…

    Une machine à munition ça rentre dans mon salon…

    150 000 flics en France à 50 cartouches par mois ça fait 90 millions an.

    90 000 soldats deployables à 200 cartouches par mois = 216 millions an.

    Une machine à cartouche, on change les outils et calibrages et ça fabrique n’importe quel calibre…

    Il faut fabriquer jusqu’au calibre .50

    100 millions c’est une aubaine…. faites…

    Automatisons au maximum pour pouvoir produire moins cher et exportons…
    S’ils veulent une mine de plomb… je sais où trouver …

    PS: à mon avis ce Joël Barre le délégué général pour l’armement est un piètre incapable de premier plan… Ou est il corrompu ? probablement les deux…

    • Albatros24 dit :

      Barre est surtout un libéral….
      qui croit qu en temps de guerre on pourra toujours trouver des fournisseurs étrangers.
      l’épisode des masques nous a montré la réalité du chacun pour soi ou les Etats volaient les livraisons des masques des autres Etats, en temps de paix, imaginez en temps de guerre où toutes les communications sont interrompues.
      Mais Barre reste droit dans ses bottes face aux vagues du réalisme, à ça qu on les reconnait

      • tschok dit :

        @Albatros24,

        Boarf. C’est toujours la même chose vous savez: les yakafokons sont dans le déni de la complexité du monde, il leur faut des choses simples, mais il se trouve qu’elles sont le plus souvent hors de prix, alors qu’ils sont pingres.

        Donc, qu’est-ce qui reste? Le discours anti-zélite, comme un vieil os à ronger.

        Mais, voyez comme la société est bien faite: il vous faut un Joël Barre pour passer vos nerfs? Force est de constater que le système le livre à votre vindicte en trois clics.

        Nan, la vraie question, c’est l’électricité pas les munitions: plus d’électricité, plus de clic.

        Doit bien y avoir un Barre à engueuler pour ça aussi, non?

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Alors que la grande sagesse des PRO ZELITE est qu’il est plus efficace et nettement plus progressif de se trouver avec du personnel infirmier sans masques de protection et des troupes avec armes mais sans munitions lorsque la mer*e frappe le ventilateur…… Boarf, boarf….

        • albatros24 dit :

          Le monde n’est pas du tout complexe il est simpliste…
          Voyez vous il y a ceux qui se bougent pour leur pays et ceux qui comptent sur les autres. Ceux qui empapaoute et ceux qui prennent plaisir ou ne se rendent même pas compte qu ils le sont par un autre.
          Compter sur les voisins qui vont fournir ad vitam aeternam des masques des munitions, ou sur le marché et sa main invisible qui se transforme en gigantesque claque en cas de gros pépin comme avec le virus chinois…ou ne rien attendre des autres, s’en méfier comme de la peste et développer sa propre affaire.
          Les yakafokons votent et critiquent – les moutons paissent et se font entuber
          Chacun sa vie son ami…

    • Belzébuth dit :

      @ Ah Ça
      Incompétent, à ce poste de responsabilité à rang égal avec le CEMA?
      À votre âge, il ne faut pas croire au père noël, il a dû donner des gages ça c’est certain.
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/joel-barre-rempile-a-la-tete-de-la-direction-generale-de-l-armement-855404.html

      • Ah Ca ! dit :

        @Belzébuth

        Je cherchais à rester le plus neutre possible…

        Sans aucun doute et certainement choisi par son prédécesseur celui qui nous à démantelé GIAT, puis ordoné la fusion/destruction de Nexter en KNDS etc… Avec à notre sujet du moment l’abandon intentionnel de Manhurin revente de fleuron de chimie fine de la SNPE « Isochem » qui aujourd’hui, après avoir fait un tour chez les boches se retrouve dans l’escarcelle d’une société américaine suite à un coup bas d’un labo américain Gilead.. Le même labo qui tout dernièrement à fait parler de lui comme étant le bailleur de fond (800 000 euros en 2019) des toubibs ayant porté plainte contre le Professeur Raoult…
        (quelqu’un ferait bien de s’intéresser à ce labo Gilead… ça pue les services US)

        Bref, le type fut certainement un brillant ingenieur mais il est tout aussi certainement nul en gestion d’entreprise..

        Un mal bien français qui est de mettre de brillants ingénieurs à la tête de sociétés.. c’est 2% des ingés qui arrivent à bien gérer un business… S’ils avaient la bosse des affaires il auraient choisi de faire une école de commerce au lieu de l’école d’ingé…

        Mais bon puisqu’ils sont aux manettes et se crolent supérieurs, ils en arrivent à tenir tête à des députés sur un sujet qui n’est même pas économique mais tout simplement vital pour la France…

        Ces mêmes personnes sont capables garantir qu’il est plus économique de mettre de l’eau dans le réservoir d’essence d’une voiture avec moteur à explosion…

        Des ouailles sans cervelles et surtout sans chef pour leur filer des coup de pieds au derrière…

        Exemple du jour: Les ministres Vérue et Castré en son d’autres.. sans parler du chef.

    • AirTatoo dit :

      Et ne pas oublier l’innovation !!! R&D on peut être très bon.
      Après… en cas de conflit c’est l’une des premières usine qui disparaitra aussi faut bien étudier le lieu géographique pour lui laisser une chance

      • tschok dit :

        J’espère que tout cela tient dans le salon d’Ah ça!

        Sinon, va falloir que lui, sa bagnole et sa bourgeoise déménagent pour faire de la place. Ca lui donnera l’occasion de chercher sa mine de plomb.

        • Ah Ca ! dit :

          @tschok

          Appel au ridicule = argument fallacieux, invalide, sophisme etc… = désolé mon cher, il est temps de retourner à l’école vous n’avez pas le niveau requis en rhétorique.

          Oui la machine d’ajout de poudre, d’emboutissage et de sertissage pour petit calibre n’est pas très volumineuse même pour des cadences très enlevées… instruisez vous avant de l’ouvrir.

        • albatros24 dit :

          A Tscok
          Pour le plomb, il suffit juste de chercher dans la cervelle de certains contributeurs…
          A force de vouloir faire des zéconomies, nous nous privons de productions stratégiques
          Les médicaments, les masques (qui l’eut cru) et bien sûr les armes et munitions sont indispensables. Le fait que la Belgique la Suisse et d’autres comme les anglais ou allemands aient gardé une production nationale bien que « non rentable » (l’Armée les lycées ne sont pas rentables), est un élément de la réponse. Ils ne sont pas idiots. Ils ont réfléchi tout simplement – mais pas à l’envers comme un énarque.

    • Hermes dit :

      Le jour où les 150 000 flics tireront 50 cartouches par mois, je penserais à devenir flic.
      Une bonne partie d’entre eux ont du mal à saisir leur arme, on doit être plus proche d’une session (une vraie avec une bonne boîte de mun et un instructeur de tir) en stand tous les 3-4 mois.

      • Jean Pierre dit :

        Trois tirs par ans de deux chargeurs de 15 dans le meilleurs des cas. Ceci pour les collègues du Service Général. (SG)
        Ce service étant celui qui regroupe les effectifs de la Police Secours (PS) des brigades de jours et de celles de nuit. Soit une bonne partie de la Police Nationale.

        • albatros24 dit :

          Un scandale…les gangsters savent mieux tirer et que dire de ceux qui reviennent de « stage » au Moyen Orient ?
          Avec 100 000 gendarmes et plus de 100 000 policiers, les policiers municipaux bientôt tous armés sans doutes, es offices, les douaniers, les clubs de tir,…on aurait besoin de millions de cartouches tous les mois si on tirait convenablement
          Et plus on produit plus le coût unitaire baisse.
          cela fait des usines, des ouvriers techniciens, de l’emploi
          et en cas de crise (une fois la bise venue), on n’est pas au dépourvu comme la fourmi de La Fontaine

    • RZ dit :

      vous comptabilisez les cartouches comme si elles étaient individuellement associées à des euros… le profit marginal d’une cartouche de type M193 n’excède pas quelques centimes d’euros, face auxquels vous devez mettre des dizaines de millions d’immobilisations, pour les machines, les qualifications, l’immobilier et le personnel. Je me permets de rappeler ici que la qualification d’une nouvelle munition requière plusieurs années, durant lesquelles vous ne vendrez rien et continuerez de faire croitre votre dette. Quand enfin vous disposerez d’un produit sûr et qualifié, capable d’équiper nos forces, vous vous retrouverez en compétition avec des sociétés qui ont amorti depuis longtemps leur outil industriel. Ces mêmes sociétés bénéficient d’économies d’échelles importantes de par leur marché intérieur et leurs exportations, elles sont également stables, dans la mesure où elles bénéficient de programmes pluriannuels.
      Le code des marchés et la réglementation européenne vous imposeront d’être en concurrence avec ces sociétés, donc non seulement vos chances sur le marché français sont dérisoires, mais elles sont nulles à l’export.

      La seule option serait donc l’ouverture d’ateliers nationaux et avec la productivité qu’on leur connaît (voir la rénovation des ATL2) cela paraît plutôt discutable.

      • dragonfly dit :

        vous rejoignez ce que je dis plus bas: un arsenal national. limité en premier lieu aux munitions. Vous le faites exploiter par une société de service serieuse, et pas de raison que la productivité et cout de production deviennent redibitoires. Peut etre un peu plus cher que le marché, mais c’est le cout de la securité.

      • Ah Ca ! dit :

        Vraiment…

        Ce que vous dites ne veut rien dire…..

        Je connais une africaine qui seule avec sa fille vent des cuisses de poulets avec du riz à 2 euros le plat et qui se fait plus de 10 000 euros par mois dans sa poche.. Oui monsieur… Ça ne vous tente pas de faire des grillades à la place de votre emploi… ? Vous préférez excuser les africains qui migrent en France parce que ceci et parce que cela …c’est pas ça ?

        Arrêtez de parler immo etc… pour un marché captif…. Le résultat vient de la volonté du client sur un marché captif… veut il vous donner le marché ou pas ?

        Le PB en France est que si c’est pas assez chic pour un pote de prendre le marché ou alors que l’on se prend de la monnaie dans la passation du marché à l’extérieur…. ça n’intéresse pas les bandits qui nous gouvernent.

        On peu très bien limiter les bénéfices à 8% du chiffre et en mettant un cadre aux salaires et achats..

        S’ils sont prêt à mettre l’investissement de départ pour recréer la filière avec une garantie minimum d’achat annuel.. le reste c’est du gâteau… Le véritable bénéfice pour la société se fera sur les ventes parallèles à l’export.

      • Fred dit :

        @ RZ

        L’AIA de Bretagne qui a la charge des ATL a un problème d’organisation identifié.
        Ce n’est pas le cas des quatre autres.

      • albatros24 dit :

        Vous pouvez aussi prendre des parts majoritaires dans ces sociétés qui sont justement déficitaires (nous l’avons fait avec Herstal par le passé et HK est contrôlé majoritairement par un français).
        La production sou slicence de produits HK comme le fait l’Espagne est tout à fait à notre portée,
        vouloir c’est pouvoir, il faut se lancer
        Au début c’est toujours difficile de rentrer dans ses fonds, mais après cela paye, notamment quand la crise arrive
        C’est comme créer une boite ou acheter de l’immobilier : au début ça rapporte guère faut s’accrocher et y croire.
        On avance dans la vie

    • Loufi dit :

      À ce point d’entetement contre quelque chose d’aussi positif, il n’y a pas de doute, il trempe dans quelque chose

      • albatros24 dit :

        Il n’est pas hélas le seul sur ce site
        mais au moins lui a un excellent salaire
        et sans doute quelques actions quelques parts…

  8. phipat dit :

    Croisons les doigts

  9. vieux margi dit :

    Très bonne idée….
    arrêtons de vouloir copier les Américains avec leur 6.8 rem. Ce calibre est très voisin du 5.56.
    Nous devrions revenir au 308 (7.62×51) …
    Du travail pour les Français des mun aussi pour les forces de l ordre police ,gendarmerie pénitentiaire, douanes ,polices municipales ,o n c f s, tireurs sportifs.
    A suivre…

    • Prof de physique dit :

      Moi, j’aimais bien le 7,5 mm français.
      Il arrache moins l’épaule que le 7,62 mm OTAN.
      Pour des fusil d’assaut, On pourrait imaginer un 7,5 mm court, de puissance comparable au 7,62 Kalachnikov, mais avec une forme d’étui plus favorable, à gorge et non pas à bourrelet.
      Sinon, le 6,8 mm à l’air bien.

      • Pravda dit :

        Le 7,62×39 n’est pas à bourrelet mais à gorge, vous confondez avec le 7,62x54R (le R c’est pour le bourrelet). Le 7,5×54 à une puissance équivalente voir supérieure au 7,62×51 otan, la perception d’un recul moindre peu venir d’un poids supérieur de l’arme mais pas de la munition.

      • vieux margi dit :

        A l air bien …vu la proximité des calibres 6.8 et 5.56 … c est comme le 40 s w il était un peu plus puissant que le 9 para .puis flop même le FBI …qui l avait de suite adopté l a abandonne , le 09 para a repris le dessus …
        Parce que les USA sortent un truc c est obligatoirement bien….et non…

    • tschok dit :

      Produire le nouveau calibre US est peut-être le seul truc intelligent à faire. Le marché est à prendre.

      • EBM dit :

        @ Tschok S’ils l’adoptent. Mais même s’ils gardent le 5,56 cela vaut le coup d’avoir une filière, l’analogie avec les masques est frappante.

  10. twouan dit :

    A quoi sert Thales (un équipementier haut de gamme) dans la munition de petit calibre?

    Serait ce la preuve que pour discuter avec la DGA, il ne faut pas etre stratégique mais être gros? Si on paye des fonctionnaires, c est pour qu ils organisent pas pour qu ils demandent a d autres de le faire.

    Plus sérieusement, si nobel sport gagne de l argent en produisant des cartouches de chasse, plutôt que de tout y acheter, on pourrait deja ouvrir une ligne… avec les moyens du moment.
    A priori, vu le nombre de calibre qui existent ca doit pas couter 100meur.
    Comme ca, si on a un problème on a qu a augmenter la cadence.
    En fait le souci c est plutôt notre code des marchés publiques.

    Sans être auto suffisant, il faut avoir les moyens de le devenir vite.

    On ne mesure pas le risque d embargo tant qu on y est pas soumis. Si on était empêtré au Rwanda aujourd’hui, un tatillon aux USA et une bonne campagne de presse, on serai comme des cons sous embargo.

    • Hermes dit :

      Thales, c’est TDA armements, une usine de… munitions (Roquette/mortier).
      Thales c’est également le F90, qui n’est autre que le nouveau FA Australien
      .
      Vos préjugés idiot pourrait être gommé avec 2 mots sur google « Thales munitions » et vous tomberiez sur un magnifique site Thales qui donne une petite liste intéressante.
      .
      Liste ici même:
      https://www.thalesgroup.com/fr/worldwide/defense/global-activities-defence-air-forces/systemes-darmement-et-de-missiles
      .
      Vue la liste, je pense qu’on peut estimer que Thales est légitime…

      • RZ dit :

        La Business Unit « Small Calibers » s’appelle Australian Munition, du nom de son implantation géographique…
        Or la logistique des munitions est extraordinairement coûteuse (produits dense et dangereux – classé 1.4S) et Australian Munitions n’a aucune chance contre nos fournisseurs actuels situés aux US (fortes économies d’échelles), en Israël et en Allemagne.

      • Ah Ca ! dit :

        @Hermes
        Merci..
        Les australiens en voient le besoin et se donnent les moyens mais pas la France… c’est vrai que l’Australie fait beaucoup d’OPEX…..et a une grande tradition…

        Le F90 a comme une odeur de Famas…. je sais que le M4 est super léger et se maniable mais un bullup est plus ergonomique.

        Quant aux munitions ce serait intéressant de connaitre les machines outils derrière Manhurin, Fritz Werner, autre… ?

        L’enjeu stratégique étant plus important que le coté pécuniaire… si les australiens s’en donnent les moyens au travers de l’expertise française…………… c’est donc une affaire de bakchichs.. pardon de rétrocommission.

      • twouan dit :

        Je connais merci, et je reste sur ma position. Thales c est bien mais c est a réserver a des produits a forte valeur ajoutée.
        La souplesse d une entreprise diminue du carré de la masse salariale du comité directeur.

      • twouan dit :

        Non, mais je connais aussi la magie des offsets ou du développement extérieur a tout prix. Parfois une activité hors coeur d activité devient miraculeuse parceque c est une clef.

        Et j en connaît le résultat, des que c est possible on s en debarasse.

        Une ITE c est son cœur d activité, elle n a pas le choix que de continuer.

        Aux grosses boîtes les gros projets, aux petits les petits.

    • albatros24 dit :

      Comme avec la non participation et la critique de l’invasion illégale de l’Irak ou la reprise de nos essais nucléaires : on a eu chaud !

  11. Dragonfly dit :

    Il suffirait pour éviter les règles de concurrence que l armée produise elle même ses munitions. Elle investit les 100M€ dans l équipement de production et le fait exploiter par une société de service montée pour l occasion. Et le tour est joué.

    • twouan dit :

      Tu coches « militaire » sur le formulaire et la regle ne s applique plus.
      C est nos règles qui pose problèmes pas celle de l europe.

      Ce n est pas a l armée de produire, c est a l état de construire le cadre législatif et réglementaire qui permet la production.

      La france est un enfer réglementaire, cet enfer a atomisé notre industrie.

      • Fifou dit :

        Ce qui a atomisé notre industrie, bien avant les règles qui dissuadent à l’évidence la libre entreprise, c’est l’euro. C’est tellement vrai que tous les pays européens et notamment ceux du sud ont subi le même sort.

    • RZ dit :

      OK mais les coûts de production seraient bien supérieurs à ceux des munitions de nos fournisseurs étrangers et avec un tel déficit de compétitivité, nous aurions un nouveau produit innexportable sous perfusion

      • albatros24 dit :

        Peu importe au début
        L’essentiel est de produire du stratégique chez nous – et en produisant beaucoup de munitions pour nos armée et polices, on leur permettra de tirer enfin une quantité normale de muns.
        Je vous signale que c’est ce que veut faire Macronre nationaliser les industries stratégiques. Et pour un tas de trucs (mais il n’y arrivera pas car c’est juste un tchatcheur qui fait croire que, avec un budget trop faible et qui va juste saupoudrer)

  12. PK dit :

    La France est tombée si bas qu’il faut le parti communiste pour lui parler de souveraineté.

    Le directeur de la DGA pense comme un mondialiste (normal, il est aux ordres de Macron) et comme beaucoup ici… Même avec le COVID, ce mec est incapable de prendre conscience de la réalité. Je pense qu’avec un milliard de morts, il ne comprendrait rien.

    Il faut le virer !

    • Twisted dit :

      Paradoxalement, par leurs positions pro-soviétiques, les communistes ont toujours été profondément attachés à l’indépendance de la France vis à vis des USA et du Bloc de l’Ouest en général. Ce qu’ils firent dans les colonies, c’est autre chose…

    • strider_on dit :

      au contraire. les communistes sont bien plus souverainiste qu’on ne le pense…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « au contraire. les communistes sont bien plus souverainiste qu’on ne le pense… » Surtout si on leur parle de la « Rodina »

    • twouan dit :

      Je pense plutôt qu il a un budget et des veaux d or.
      C est difficile de réduire un veau d or, il y a une armée de gens qui connaissent x ou y qui font du lobby.

      C est pour ca qu on pond des projets énormes, mais au autour c est le désert.

    • EchoDelta dit :

      C’est vrai que ses propos sont incompréhensible.
      ca couterait très cher… Ah bon mais combien ?
      Le très cher est à quantifier, on ne peut pas se contenter d’affirmation vague.

    • Tempo dit :

      Le Directeur de la DGA pense en fonction du poste qu’il occupe à savoir gérer au mieux le programme 146 autrement dit budget investissement des armées tout en répondant aux objectifs de la LPM qui lui ont été assignés. A ce titre, il est évident qu’une usine de fabrication de munitions de petit calibre n’est pas rentable et donc ne peut être sa priorité. En revanche, si l’on tient compte des externalités comme le disent les technocrates, se pose le problème des emplois même en nombre limité que cette activité pourrait générer à l’heure où nous allons être confrontés à un chomage de masse notamment dans des zones sinistrées en produisant du salaire, de la fiscalité en lieu et place d’indemnité. C’est donc dans le cadre du plan de relance que cette initiative doit être considérée et non pas sous l’angle de la seule défense et c’est bien dans ce cadre que s’inscrit l’insistance des députés sur ce dossier. Il appartient au ministère de l’économie de traiter ce problème et le soumettre à l’arbitrage du Premier Ministre
      Au delà de l’aspect économique et social, cette initiative répond à l’exigence de souveraineté révélée par l’affaire des masques.

  13. Corsu dit :

    Que l’on arrive à se poser de tels questions prouve que la France est tombée bien bas.

    – « Sergent ! 100% consommé ! »
    – « plus de munitions mon vieux ! Les israéliens-allemands-sudafricains les ont gardé pour eux ! »

    Quelle honte

  14. arnaud dit :

    L’argument de la DGA sur le budget est une plaisanterie au regard des crédits qu’elle gère.
    La france dépense 88M€ par semaine pour les tests Covid qui ne servent à rien. L’avis de la DGA, qui ne fera pas la guerre…. ne devrait pas être le facteur de décision. Vu le contexte extérieur, l’autonomie et l’indépendance devraient primer, mais la logique maintenant….

  15. Fred dit :

    Zwinkern ?

    « ce qui « aurait l’intérêt pour lui de se placer sous le régime français de licences d’exportation, réputé moins aléatoire que d’autres. » »

    Est-ce un clin-d’œil (Zwinkern) aux Allemands ?
    Ceci dit, je ne les condamne pas pour leur politique humaniste sur ce plan.
    Et alors ? L’internationalisme Dédé ?

  16. sergeat dit :

    L’UE pourrait nous l’interdire,quand comprendrons nous que l’UE veut la destruction des nations en accord avec Macron.Un vrai président doit voir l’intérêt de son peuple et non celui de Bruxelles malheureusement pour l’instant c’est mal barré,je n’entend que le mot Europe par l’acteur formé par Brigitte,le beau nom de France lui est dur à prononcer.

  17. Waroch dit :

     » Pour mémoire, l’État vient de créer 20 points de PIB de dette en trois mois et lance un plan de relance de 100 milliards d’euros : est-il vraiment à 70 ou 100 millions d’euros près?  »

    Effectivement, le contexte n’est plus le même qu’à l’époque où Le Drian était MinDef. Puisque le monde est contraint de s’endetter lourdement, c’est le moment où jamais d’investir dans ce genre de projet industriel. Même si ça ne génère pas de grand bénéfice, même si on peut considérer que ça n’a qu’une importance stratégique limitée, peu importe. C’est la fête de la dette, profitons-en pour soutenir l’activité industrielle. Et avec un peu de chance, ça pourra peut être fournir quelques billes à l’avenir!

  18. HBVL dit :

    100M d’investissement = 10 jours de dépense en tests Covid !
    En matière d’investissement, la question est moins celle du montant que celle du retour sur investissement.

    Combien de séances de tir par mois sont effectuées dans les unités ?
    Probablement pas assez !

  19. vrai-chasseur dit :

    La souveraineté des approvisionnements mérite une vraie analyse. Y compris pour les munitions dites ‘consommables’ même si leurs sources sont abondantes et diversifiées.
    Ceci étant, « l’analogie frappante avec les masques »… bof. Pas si frappante que ça.
    Tout le monde sur Terre a eu (et a encore) besoin de masques, créant une tension soudaine énorme sur les flux. Mais tout le monde sur Terre n’a pas besoin de cartouches.

    • tschok dit :

      @vrai_chasseur,

      Oui, c’est une vraie question, mais on l’aborde très mal de mon point de vue.

      Je me réfère au contrat Thales en Australie, à l’article de LL et à votre com (projet axé sur l’export et la techno). Il était question de plus d’un millier d’emplois, d’un gros budget et d’un temps long.

      Mais en fait les gens poursuivent un rêve souverainiste autarcique (donc niet au commerce mondial qu’ils exècrent) et ils ont la nostalgie des anciens arsenaux centrés sur la dimension métallurgique à la grand-papa, saupoudrée d’un peu de système D à la française (la machine à cartouches qui tient dans le salon d’Ah ça! comme si c’était une grosse machine à coudre dans une cave avec des Turcs).

      Et c’est complètement à côté de la plaque, quoi.

      Je me mets à la place du décideur politique qui doit se dire « putain faut que je vende du rêve, mais en même temps faut que je fasse les choses » et franchement, c’est pas évident avec ces branquignoles.

      Le Joël Barre, il doit pas se marrer tous les jours.

      Bon, combien de temps il va consacrer au dossier pour faire comprendre aux députés que le premier choix à faire c’est: partenaires privés à trouver ou créer un industriel public ex nihilo? Ca fait déjà plusieurs années que le sujet est sur le tapis et les mecs stagnent: ils veulent une filières française, mais c’est un mur blanc. Ils ne voient pas la suite.

      Normal, les sacrifices commencent à partir du mur blanc.

    • albatros24 dit :

      Le jour où nous sommes en guerre ou conflits conventionnels localisés qui durent, qu il y ait toujours le virus chinois ou pas : tout le monde aura besoin de muns, et là une fois les 100% consommés, il restera « la bite et le couteau »

  20. Lassithi dit :

    Tiens, ils viennent d’avoir une illumination à l’assemblée.
    Faudra aussi penser à une filière pour les armes de petit calibre tant qu’à faire…

  21. Ducon dit :

    C’est pour ça que dans un épisode des guignols de linfo la marionnette de Ben madden disait qu’en Afghanistan les soldats français lançaient des casseroles et des assiettes car ils n’avaient plus de munitions

    • albatros24 dit :

      Non…ils allaient piquer des muns chez les ricains (comme d’hab en 1945, en Corée, en Indo et même en Algérie au début)
      Nous sommes d’éternels mendiants qui comptons sur les autres sans apprendre du passé et nous grandir

  22. chimere dit :

    Avant de pouvoir remettre une industrie de l’armement en branle faudrait déjà remettre en branle celle de la sidérurgie qu’on a plus non plus… D’ailleurs que reste-t-il à part du service à la personne…..

  23. caiusbonus dit :

    la défense de la France et de la Nation a un prix, que l’on doit accepter de payer, et ce n’est pas un « commerce ». Les pontes de la DGA ne réfléchissent qu’en terme de pognon et jamais en terme de guerre possible, c’est navrant et à la limite de la trahison parfois. Que se passerait-il si on était en conflit, armé ou non, avec précisément les pays qui nous fournissent en munitions? On coupe du bois et on taille des arcs?
    Qui commande? Le peuple (députés)? La DGA (intellos de comptoir hors sol)? Bercy (idem en pire)?

    • albatros24 dit :

      Mais voyons nous avons le marché, nous n’avons qu’à commander toutes ces muns dont on a besoin, tout un tas de pays vont nous fournir rapidement et efficacement. Comme on l’a fait si bien pour les masques (qu on ne produisait plus en Franca car « pas rentables ») ou les médocs et solutions pour opérations (car « moins chers de les produire en Inde »)
      La main invisible du marché est là …ne vous inquiétez pas !

  24. Raymond75 dit :

    Voyons, voyons !!! Il est beaucoup plus économique et rationnel de les faire fabriquer en Chine ou en Inde, comme les masques médicaux, les médicaments, l’électroménager, l’électronique, les composants automobiles, les jouets, la 5G ; et de faire piloter tout cela par des logiciels américains.

    Ne soyez pas prisonniers d’une vison éculée du passé, soyez modernes !

  25. Patton boy dit :

    Quand on dit que la France s’est désindustrialisée …..

    • tschok dit :

      @Patton Boy,

      Faudrait sortir de votre donjon, le tourisme industriel est né en France dans les années 80. J’étais ado à cette époque.

      Ca veut dire quoi, cette phrase?

      Ca veut dire que des friches industrielles ont commencé à exister et à représenter des centres d’intérêts touristiques dans les années 80, soit depuis 40 piges.

      Donc, en 2020, nous faire le petit numéro du mec qui découvre le truc pour faire mine de s’en offusquer, ça fait franchement passé à l’ouest. Z’êtes d’extrême droite vous, non? Voire outrageusement casanier? Limite ermite.

      Ou alors vous êtes un bébé éprouvette qu’on a sorti récemment de l’azote?

      • albatros24 dit :

        En quoi le tourisme est une industrie ?
        C’est un service à la personne (le secteur tertiaire)
        Et comme tous les services à la personne c’est moins rentable par rapport à de l’industriel (le secteur secondaire) C’est souvent sous payé dans le tourisme et souvent en plus lié au climat et seulement temporaire (l’été l’hiver)..
        Même si cela génère des milliards vous dépendez des autres (42 milliards, c’est beaucoup…quoique)
        Avec l’industrie vous innovez et si votre recherche et développement est bien fait vous vendez, même très cher. le luxe est une industrie, l’agroalimentaire est une industrie et nous sommes leaders dans ces domaines
        Pour le tourisme nous sommes aussi leaders en nombre de visiteurs mais pas en montant (45 milliards alors que l’Espagne c’est 65 et les Etats Unis 205 milliards) et quand il pleut, qu il y a des terros qui grenouillent..et ça rapporte pas grand chose par rapport à des Airbus ou des Rafales – industrie en France qui rapporte elle 870 milliards (alors même qu’elle ne représente que 12% de notre PIB) de CA avec en tête l’agroalimentaire et l’automobile.

        • ScopeWizard dit :

          @albatros

          « En quoi le tourisme est une industrie ?
          C’est un service à la personne (le secteur tertiaire) »

          Heu non ………… ça ne va pas …………….

          Le Tourisme fait bel et bien partie du secteur Tertiaire , ça ne fait aucun doute , qui de mémoire représente en France dans les 70% de l’ activité ou plus , MAIS ce n’ est pas un service à la personne , c’ est certes du Service mais ce serait plutôt un service AUX personnes .

          Un Service À LA personne est surtout ce qui a rapport avec de l’ aide , du médical , l’ assistance aux personnes âgées , etc ………

          Juste ça .

          Par contre , effectivement vous avez raison , le Tourisme n’ est pas une industrie ; c’ est là un abus de langage .

          Voilà ; m’ engueulez pas ……… 🙂

    • Plusdepognon dit :

      @ Patton boy
      C’est une politique voulue et décidée par des intérêts financiers privés qui permettent les carrières politiques et tiennent les médias :
      https://infoguerre.fr/2020/05/raisons-structurelles-de-labandon-de-politique-industrielle-de-france/

  26. Tintouin dit :

    C’est comme le débat sur les avions de haute technologie et l’armée de terre. Souvenez-vous du débat de la 1ere guerre du Golfe. Les guerres futures devaient se gagner en tirant des bombes et des missiles à 10 km (voire 100) de la cible. Sauf qu’une fois le tapis de bombe étalé, il faut bien occuper le terrain.
    Les opex nous prouvent aussi au quotidien l’intérêt de disposer d’une armée de terre.
    Imaginez un conflit mondial haute intensité. Le réflexe de chaque pays producteur serait de conserver sa production locale de munition pour sa propre armée. Les pays alliés ne seraient servis qu’ensuite (pareil que pour les masques).

    Et n’oublions pas que les Kouachi et les tueurs du bataclan ont été abattus par du petit calibre: pas du missile.

    Autre hypothèse: si une insurrection se produisait en France dans nos cités (scénario farfelu me direz-vous :-)), imaginez que nos alliés au tropisme musulman estiment que nous menons une politique rétrograde, et décident un embargo sur nos importations de petit calibre (tout ceci justifié par la volonté d’apaiser les tensions en France bien sûr), que ferions nous?

    • Biskotto dit :

      Attention à ne pas trop citer la vérité ; les gens n’aiment pas, mais alors pas du tout !

    • tschok dit :

      @Tintouin,

      On les tuera à l’arme blanche. Comme au Rwanda.

      Nan, si c’est la peur du manque qui vous taraude, vous inquiétez pas: pour s’entretuer on est super imaginatif. Les armes par destination, ça fait le job.

      Maintenant, si c’est une autre peur qui vous taraude (la peur de la perte de la suprématie), ben là… c’est à vous de voir ce qui vous calme. Un système d’alarme? Un flingue? Des cachets? Voter Le Pen? Croire en Dieu? Jouer au loto? Etc.

      A vous de voir.

      • Tintouin dit :

        Cher tschok,
        Je n’ai même plus besoin de vous répondre point par point. L’actualité du jour à Paris le fait si bien pour moi…
        Bon week-end.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « On les tuera à l’arme blanche. Comme au Rwanda. » Ou comme ce jour dans une rue de Paris! L’arme blanche, une arme d’avenir. En plus discrète, pas de traces de poudre cramée sur les mains, les vêtements! Mais il va bien se trouver un député qui verra son nom associé à une loi pour la postérité pour interdire même les couteaux de cuisine en métal ou en céramique!

      • albatros24 dit :

        Ce sont plutôt les terros qui nous tuent à l’arme blanche et nous terrorisent tout autant…

  27. Flo dit :

    Il y a bien plus d’1 milliard d’€ prévus pour aider aux relocalisations dans le plan de relance, c’est fait pour quoi ?
    En tout cas la déclaration de Joël Barre est quand même ahurissante, on a eu un cas pratique avec les masques, et il persiste et signe dans sa bêtise. Et j’irais même plus loin que ces députés en disant que de toute manière la souveraineté ne doit pas être soumise aux simples critères de rentabilité, la défense nationale ça ne se négocie pas…

    • tschok dit :

      @Flo,

      Bien sûr que si ça se négocie. Avec le contribuable. Et il n’est pas commode.

      L’argent, c’est le nerf de la guerre, le contribuable, c’est le muscle.

      Voilà ce que vous allez faire: vous allez déménager tout votre salon, tout de suite. Vous le mettez où vous voulez, on s’en fout. Dans une heure ou deux, vous allez voir, vous aussi vous allez commencer à négocier avec vos muscles.

      Arrêtez de dire que la défense nationale ne se négocie pas. Si, elle se négocie, en permanence. Comme l’ordre public.

      C’est pénible, ces slogans.

      • Ah Ca ! dit :

        @tcshok

        « Si, elle se négocie, en permanence. Comme l’ordre public »

        Syndicat gauchiste de la magistrature… c’est ça votre idéal de négociation… relaxer la racaille… Bravo..

        Ça vous fait mal aux tripes de voir des sentiments français… ça vous rend malade… Si seulement vous pouviez en mourir… cela ferait toujours un traitre en moins.

        Non! la France elle ne se négocie pas… on meurt pour elle! C’est le devoir de tout français. Je sais vous n’êtes pas français et même plus, vous haïssez la France. Vous êtes un cancer.

        • Fred dit :

          @ Ah Ca !

          Syndicat de la magistrature : 20%
          Les autres syndicats ne sont pas vraiment, mais alors pas vraiment de gauche !
          (et je le regrette ;o)

        • ScopeWizard dit :

          @Ah Ca

          Houla ! ça envoie du bois dans le coin …………y en a qui s’ amusent ! 🙂

          Eh ben , j’ vais m’ amuser aussi ………… 😉

          Donc………

          Rajoutez l’ Homme blanc , mâle , hétérosexuel , très probablement aux respectables alentours d’ une cinquantaine d’ années , et surtout plutôt Catholique …………..

          Au moins ça ………..

          Sachant que ça , cette « chose » , n’ intervient pas sur ce forum pour rien ; le faire partir en vrille ?

  28. Durandal dit :

    Et ils ont bien raison!!!

  29. Corphian dit :

    Pas très loin de la FRANCE, près de Liège en BELGIQUE (à HERSTAL), il existe une fabrique d’armes connue sous le nom de « Fabrique Nationale » (ou simplement FN) ou « FN Herstal » (Fabrique Nationale Herstal). « FN Herstal » fait partie du « Herstal Group » dont l’actionnaire unique est la Région wallonne. Le Groupe Herstal possède également les sociétés américaines Repeating Arms Company (Winchester) et Browning Arms Company. Pour rappel, l’entreprise wallonne de défense a remporté, en association avec OIP, un appel d’offres en vue de l’acquisition par l’armée de terre française d’un maximum de 2.600 nouveaux fusils de précision semi-automatiques. C’est le deuxième contrat remporté en quelques mois par « FN Herstal » en FRANCE, après celui de la modernisation des chars Leclerc.

  30. Ron7 dit :

    M’enfin !
    Amish… Le vilain mot d’E. M. ! La 5G, c’est prioritaire… Surtout quand le président s’énerve .
    ____________________________________

    La filière française de munition de petit calibre, c’est important aussi… Reste à trouver une solution comme un partenariat !
    On en parle plus haut !
    Bon, on peut parler aussi de « choses » plus statégiques :
    a) Récupérer les turbines arabelle de GE (L’affaire GE-Alstom)
    https://www.estrepublicain.fr/economie/2020/07/19/general-electric-un-faux-calme-estival-autour-du-nucleaire
    b) ARM et NVidia : Là on trouve si la fenêtre de tir est encore ouverte, une solution à 2 ou3 pays en Europe !!
    Et on tape « Arm NVidia » dans la barre de recherche !

    NVidia pour rappel a été fondée par des « Ex » de chez Silicon Graphics !
    L’enjeu : Le marché des « puces » totalement dans les mains des USA avec :
    – NVidia-ARM
    – Intel
    – AMD
    https://www.letemps.ch/economie/rachat-darm-nvidia-concerne
    _________________________
    Amish, lampe à huile…
    La 5G, ça, c’est important ! Et si on n’a pas la 5G tout de suite, on sera bien évidemment « déclassé »
    Tout de suite, tous les autres pays y vont, alors !
    Surtout si on regarde plus loin, ça donne ceci ! Renouvellement des smartphones, la 5G,c’est un smartphone « 5G »!
    Des factures « mobile » qui vont faire un trou dans votre budget !
    Des antennes 5G qui consomment beaucoup ! En Chine, on les « coupe »la nuit ces antennes 5G ! Alors, une antenne 5G, consommerait 2.5 à 3.5 fois plus qu’une antenne 4G !
    L’électricité sera plus chère, donc l’hiver si on a encore du courant, ce sera bien ! On ne pourra peut être pas se chauffer, parce que les centrales risqent la…surchauffe !
    Pas grave, on achète de l’électricité allemande ! Centrale à charbon et… un peu plus de co2 !
    Oups, on ne dit pas charbon, on dit lignite… Enfin je crois !
    Charbon et co2, ça parle trop ! Oups !

    • Alain d dit :

      @Ron07
      Pour les exports-imports d’électricité, ce n’est pas si simple :
      En plus l’UE + Suisse et UK sont en semi-confinement, avec une activité ralentie.
      C’est les vases communicants (régulations) avec des flux changeant chaque minutes en fonction de la météo et des besoins à l’instant T pour chaque nation.
      https://www.rte-france.com/eco2mix/les-echanges-commerciaux-aux-frontieres
      Ce jour le France aura exporté massivement, notamment vers l’Allemagne.
      Maintenant qu’on possède enfin un outil performant pour suivre quasiment en temps réel, et surtout pour suivre l’évolution du mixte énergétique !
      Royal et Sarkozy, lors du débat en 2007, s’étaient rétamés grave sur la part du nucléaire !
      La France refile de l’électricité au Royaume-Uni qui est toujours en manque. Donc est picore en Allemagne pour boucher les trous. Globalement la France exporte beaucoup plus qu’elle importe.
      Tous ça est géré par des contrats et des règles que je ne veux surtout pas connaître.
      Mais l’indépendance énergétique de l’EU passe aussi pas ces échanges.
      Sans import-export, seule France pourrait s’en sortir, sauf circonstances exceptionnelles !
      Le Royaume-Uni devrait pédaler énergiquement :>))
      Brexit, mais incapable d’être auto suffisant dans l’énergie et l’agriculture.
      Bon alors, Boris, arrête donc de faire le zouave, sinon on commence par couper ces deux robinets :>))

      2018, la balance électricité est en faveur de la France, exportatrice vers tous ces voisins, donc même vers l’Allemagne
      https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/02/08/en-2018-electricite-decarbonee-et-exportee/

      2019, consommation, comparaison Allemagne-France (BDEW-RTE)
      https://allemagne-energies.com/bilans-energetiques/
      L’Allemagne est encore à 1/4 de charbon, c’est moins pire.

      Energie primaires Europe 2007-2017
      https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=Energy_production_and_imports/fr#L.E2.80.99UE_et_ses_.C3.89tats_membres_sont_tous_des_importateurs_nets_d.E2.80.99.C3.A9nergie

      Avec le coronavirus, tout est faussé cette année, économies et énergies
      Comparer 2019 avec 2021 ou 2022 permettra de voir si la connerie de virus aura impacté sur l’évolution du mixte.
      Possible qu’il accélère la bascule vers les renouvelables qui sont en chantiers, alors que les primaires existent et se font dézinguer. Presque une année blanche pour le charbon :>)) puisque la demande d’énergie est impactée par le COVID, du coup, l’Allemagne pourrait largement passer sous la Pologne en ratio de charbon.

  31. Paul Bismuth dit :

    On relocalise HK en France?

  32. Plusdepognon dit :

    Quand on parle « petit calibre », on pense à l’équipement du soldat, mais cela regroupe un panel beaucoup plus large :
    https://www.marianne.net/societe/apres-l-affaire-du-famas-le-veritable-scandale-de-l-armement-made-france

    D’ailleurs, voici une survivance des moyens français en la matière qui vient d’obtenir un petit sursis grâce à la commande publique :
    http://www.paxaquitania.fr/2020/07/eurenco-bergerac-va-fournir-70-000.html

    Après, on rentre dans des considérations beaucoup plus larges :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-la-france-peine-a-exporter-ses-materiels-terrestres-2-3-586631.html

  33. haut de games dit :

    avec Macron et ce gouvernement inutile d’insister ,l’exemple de gestion de la crise à Marseille pour le re confinement est flagrant ,ce sont des incapables et des technocrates prétentieux !la messe est déjà dites ….on ne parle pas à des abrutis

  34. Alain d dit :

    Oui, il faut le faire.
    Ce n’est peut-être pas l’urgence prioritaire.
    Mais fermer la porte maintenant sur cette industrie, risque d’acter définitivement son non retour.
    Si elle n’est pas importante maintenant, elle ne le sera jamais !
    Réindustrialisation, allons-y.

  35. Parabellum dit :

    L independance commence la…et il y a urgence à refonder ses bases avec des capacités de base de défense…un fusil français ..etc…et aussi des missiles et des drones simple les et endurants mais cela suppose une autre politique globale disons nationale…mais ça suppose cesser les illusions avec les allemands…ils n achètent même pas pour eux même s le hk …utilisons autrement les milliards covid …recréons une industrie d armes d infanterie et de frappe lointaine…les ouvriers au chômage ne manquent helas pas vues les fermetures annoncées…mais ça aussi suppose une autre approche et une action créatrice autre …on a apparemment recréer une filière masques …passons aux munitions …

  36. Jean Ker dit :

    Manurhin a été vendue aux Emiratis : https://www.lesechos.fr/industrie-services/industrie-lourde/manurhin-passe-sous-pavillon-emirati-135980

    Souveraineté et réindustrialisation ne font pas partie du vocabulaire des traîtres qu’on nous propose à l’élection, et qu’un nombre suffisant d’abrutis consentants élisent.

  37. Max dit :

    La probabilité d’un conflit majeur augure d’une consommation de munitions à hauteur d’un approvisionnement constant. Se retrouver à faire la queue comme pour les masques est un risque inacceptable. Surtout si le besoin est en centaines de millions d’unités voir plus ?

  38. blavan dit :

    L’idée est louable si on ne crée pas une usine publique , mais privée. Il ne faut pas à cette occasion fabriquer de nouveaux fonctionnaires. Quand au calibre que certains voudraient franco français, c’est une erreur à ne pas commettre car il faut avant tout penser export.

  39. tschok dit :

    @Alain d,

    « Mais fermer la porte maintenant sur cette industrie, risque d’acter définitivement son non retour »

    Vous parlez comme un technocrate, vous, maintenant?

    Vous voyez bien que c’est contagieux: au début on se moque des autres, après on fait pas gaffe, ensuite on va se faire tester et là, paf! Positif…

    Tsss.

    • Ah Ca ! dit :

      @tschok

      Votre argument est ou ?

      Mis a part l’attaque ad hominem en traitant @Alain,d de technocrate… pour tenter de démonter son argument pour un retour à l’industrie de fabrication des cartouches de petit calibre…

      C’est plus que court.

      Vous avez autre chose ?

    • Alain d dit :

      Je crois qu’il va falloir revoir votre traitement, on va devoir encore augmenter les dosages

    • albatros24 dit :

      Tschok : vous parlez de vous- même ?
      Nous sommes d’accords dans le constat …pour une fois.

    • ScopeWizard dit :

      @tschok

      Hmm ! 🙂

      Qu’ est ce que je veux dire………

      ça va ?

      Tout se passe bien ?

      N’ avez pas l’ impression de sortir conneries sur conneries , ce dont non seulement certains s’ aperçoivent mais semblent s’ agacer au point de vous envoyer quelques pains bien sentis ?
      Non , je ne dis pas « pain béni » , pas à vous , je sais que vous nous feriez une réaction qui pourrait vous être fatale , alors on va éviter ………….Ah ben non , nous n’ allons pas risquer de nous priver d’ une telle attraction , ce forum ne serait plus aussi rigolo et vous nous manqueriez …………

      Et non , nous sommes cons et bas de plafond , mais tout de même pas à ce point !

      Voyez , notre nouvelle usine d’ armes ou de munitions de petits calibres , perso je la verrais dans les 100.000 m2 sur plusieurs niveaux ( en un seul et unique ou bien répartis entre plusieurs bâtiments , avec de longs couloirs , des tunnels , ce que vous voulez ) , dans les 10.000 personnels , entre 500 et 1000 robots machines-outils , et financée à hauteur d’ un moins 1 milliard d’ Euros le tout chapeauté par une administration hyper-normative histoire de bien faire chier tout le monde …………..

      Bien que , pour ma part , d’ un autre côté , je pense que nous pourrions réussir à faire beaucoup plus simple et donc beaucoup moins coûteux……………. genre un peu ce qui vous fait tant vous gausser et rejeter d’ emblée toute initiative allant dans ce sens …………..

      Ah ! Oui ! c’ est vrai ! j’ oubliais …………….
      Oui , au fait , je crois avoir compris le pourquoi de votre réaction quasi-hystérique au sujet de la confusion Descartes-Pascal …………
      Si c’ est ça , c’ est un peu minable ……………..
      Effectivement , j’ ai confondu les deux ce dont vous avez fait tout un plat en me sautant dessus façon hyène affamée ………….

      Après tout , il vous suffisait de rectifier , inutile d’ en arriver à transformer le truc en affaire d’ État ………

      Comme ni l’ un ni l’ autre ne sont mes références les plus convoquées , mais que l’ un comme l’ autre ont écrit des trucs qui plus ou moins servaient mon propos du moment , concernant le jeune Pascal et ses posthumes Pensées qui pourraient s’ apparenter à rien moins que l’ apologie du Christianisme , Christianisme que selon toute vraisemblance vous abhorrez vu vos continuelles charges sur le Catholicisme , tout s’ explique .

      Mais encore une fois , c’ est minable ; aussi , ne venez plus me faire la leçon à propos de l’ Islamphobie ou autre tyrannie du « politiquement correct » , parce que vous allez vous faire jeter .

      Charité bien ordonnée commençant par soi-même , appliquez-vous la donc plutôt que de systématiquement et impunément déféquer vos immondices .
      Commencez par mettre votre pseudo-sagesse en pratique , ensuite peut-être pourrez-vous la ramener à qui de droit ; pour l’ instant il vaudrait mieux faire profil bas .

      PS : en ce moment , vous démoulez bien ou ça coince ? En ce cas , peut-être devriez-vous essayer Mako-Moulage , qui sait ?
      et puis ça vous changerait de la poupée Oscar Goldman ………….. qui pour un directeur , fut-il de l’ OSI , est sympathique au demeurant ; perso , j’ y joue encore de temps en temps , ça distrait ! 😉

  40. wrecker47 dit :

    Il en est des munitions de petits calibres comme des masques anti covid 19 ou des gants de latex …Quand on aura compris tout çà ;nos dirigeants auront été fusillés à l’eau chaude ,ou en taule à casser des cailloux :pour incapacité notoire et inaptitude à l’emploi !
    Brefs des martyrs de la paix sociale ou de la connerie à haut débit !

  41. Plusdepognon dit :

    Un grand pouvoir engendre de grandes responsabilités et aussi de se méfier des coups bas, comme des retours de bâton :
    https://youtu.be/rn4P4pQ7gNE

    https://youtu.be/60pox8od38U

    On est loin de la gestion de crise et du langage managérial…

  42. chimere dit :

    Alain d, ça fait longtemps que la porte est fermée sur cette industrie (et bien d’autres…). mais s’agissant de cette industrie, un gars qui aurait commençait sa carrière sur la conception et la mise en service (fin années 70) du FAMAS, ben ce gars il a fait sa carrière puis prit sa retraite en ayant proposer quoi en matière d’innovation au niveau armement, munitions…..???? On peut remettre en branle ce qu’on veut comme industries si les gars passent 40 ans à se la couler douce de toutes façon la paye tombe à la fin du mois…. L’armée françoise a plus l’habitude de faire du neuf avec du vieux, de la « revalorisation moisie » que d’essayer d’avoir 1 ou 2 coups d’avance. Les anciens ont fait 14-18 avec le matos de 1870, 39-45 avec le matos de 14-18, débuts années 90 y’avait encore de la mat49 et fsa…. Si les politiques voulaient qu’on ait une armée opérationnelle ça ferait longtemps qu’on l’aurait…

    • Prof de physique dit :

      En 1870 l’armée française était équipée du Chassepot modèle 1865, calibre 11 mm, à chargement par la culasse et canon rayé. Une des meilleurs armes de l’époque.
      En 1914, nos anciens avaient le Lebel, calibre modèle 1896, calibre 8 mm, qui fut un choc en matière d’innovation.
      En 1940, le mas 36 n’avait pas à rougir devant les autres armes contemporaines, et le mas 40 valait bien le Garand M1 (mais il est vrai, trop peu trop tard).

      • albatros24 dit :

        Il y avait aussi le fusil mitrailleur capable de faire du coup par coup le Chatellerault 1924.
        Dont l’éloge est faite par plusieurs spécialistes étatsuniens, dont celui ci amoureux des armes et de l’histoire de la France
        https://www.youtube.com/watch?v=LIUowNjRNwE
        Hélas s’enrayant facilement et à la cadence de tir trop lente par rapport à la redoutable MG34

    • joj dit :

      on a la bombe, est pour beaucoup de tête pensante la mat 49 et autre MAS 49/56 et bien suffisant pour se faire les pouilleux que l’on affronte.

  43. Bouvines dit :

    Cela tombe sous le sens. Si on pousse la logique d’autonomie au bout on construit plusieurs petites usines chacune proches d’un barrage et d’une voie ferrée et avec les logements des ouvriers à proximité. Comme cela même en cas d’embargo de nos amis du golfe sur le pétrole pas de soucis pour produire et transporter les cartouches.

  44. Vno dit :

    Même pas le service a la personne. Trop cher pour le niveau des pensions !

  45. oshibori dit :

    ils son peur que la rentabilité ne suivent pas et bien augmentée les entraînements. et vous allez voir que la consommation de munitions vas augmenter.

  46. jojo dit :

    petit commentaire d’un ancien marin qui n’allait au stand de tir que une à deux fois l’an et encore si ma fonction de garde l’imposait. Et si (je sais encore si) on prenait le sujet par l’autre bout. Tout soldat de l’armée de terre , fusilier marin et autre fusilier de l’air faisait une séance de tir par semaine dans les 1.5 à 2 chargeurs (équivalent cartouche) par semaine, l’unité de fabrication serait-elle rentable? qu’elle gain technique et opérationnelle, car qui dit tire ne dit pas obligatoirement stand statique pur, pour le personnelle, et pour certain régiment super sous employé sur leur métier (regardé du coté de Hyères ) cela leur ferait une activité ( la je suis méchant, quoi que).

  47. Paul Bismuth dit :

    Les militaires qui sont équipés en HK 416 ont une préférence pour les chargeurs Magpul:
    http://forum.gbb-technics.fr/viewtopic.php?t=9134
    Ce qui savent disent qu’il vaut mieux mettre 28 cartouches dans un chargeur de 30 apparemment.

    • Pierro dit :

      Je rêve ou tu nous met un lien sur un forum airsoft dans une discussion sur les vraies munitions ?

  48. Pierro dit :

    En fait il y a confusion des rôles.
    Qu’on demande son avis à la DGA c’est normal.
    Mais le pouvoir politique n’a pas à demander à la DGA l’autorisation. Si le gouvernement décide que l’approvisionnement en munitions de petits calibres est stratégique, la DGA doit s’exécuter et participer à la mise en place de cette industrie.

    Cette recherche systématique du moindre coût est la raison du chômage en France.
    La police Nationale et la Gendarmerie s’approvisionnent auprès de Ruag, entreprise Suisse…c’est un exemple parmis d’autre !

    • E-Faystos dit :

      Cas d’école pour garder les mains dans les poches : on demande plusieurs avis, et on sort celui qui va dans le sens souhaité.
      Là, c’était le DGA, demain, un patron, ou la semaine prochaine, un investisseur.

  49. Parigot dit :

    Tiens, les députés enlèvent les peaux de saucisson qu’ils avaient devant leurs yeux?
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/09/si-meme-l-assemblee-le-dit.html