Un premier avion-ravitailleur C-135FR devrait bientôt être retiré du service

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Wagdoox dit :

    Il est grand temps, l’heure de vol est devenue prohibitive

  2. E-Faystos dit :

    Un appareil d’une telle importance mérite sa.place au musée. Reste à en trouver un pas trop rafistolé….

  3. AirTatoo dit :

    On peut le donner au Grecque? Maintenance cher mais avion gratuit. Bon ils n’en ont pas forcement besoin pour le moment mais avec les rafales… C’est une blague.

    C’était un très bel avion mais le MRTT est un digne remplaçant.

    • Dupont avec un t dit :

      Oui la faille de l’Opération  » coup de poker » le MRTT ….
      Route aérienne facile à prévoir et à suivre
      Actions quand les « petits retournent au « nid » pour boire….

  4. Plusdepognon dit :

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour l’armée de l’ir toute entière, mais plus particulièrement pour les FAS :
    https://www.letelegramme.fr/bretagne/le-poker-des-forces-aeriennes-strategiques-cette-nuit-au-dessus-de-la-bretagne-15-09-2020-12617734.php

  5. philbeau dit :

    1964…Extraordinaire longévité de ces Boeing , à l’élégance de ligne inégalée des liners dont ils étaient dérivés , et qui ont au fil des ans et de la qualité des mécanos assuré ces longues missions stratégiques indispensables …Une page se tourne , et avec elle un peu de notre jeunesse …

    • Captain Pif dit :

      En réalité le 707 a été dérivé du KC-135, et non l’inverse.

    • ScopeWizard dit :

      @philbeau

      « à l’élégance de ligne inégalée des liners dont ils étaient dérivés »

      Alors , à ma connaissance à moins que je ne me galfe lamentablement , c’ est précisément l’ inverse , ce sont les « liners » Boeing 707 ou 720 qui en étaient dérivés .

      • philbeau dit :

        @ Scope et aux autres : exact , et mea culpa !

        • ScopeWizard dit :

          @philbeau

          Il vous en prie ! 🙂

          Cela étant , le papier de @Fougasse est des plus intéressants …………..et je crois avoir deviné de quel ouvrage qui me sert aussi de référence , il est le résumé ………….. 😉

          N’ ayant guère de temps , j’ en a même repris texto certains passages …………..

          De fait , à mon sens , votre « mea culpa » reste donc à grandement relativiser ………..

    • H. dit :

      Bonjour,

      C’est l’inverse. Le B707 a été dérivé du KC135. La France en a commandé 12 qui répondent à l’appellation C135F du fait d’équipements spécifiques dont la perche
      Lors de la première guerre du Golfe en 90-91, cette spécificité (le mode de ravitaillement) à imposé aux planificateurs d’intégrer ces avions pour ravitailler les chasseurs français dans le dispositif global (2% des missions programmées). Les choses ont heureusement bien évolué depuis.
      Une chose est sûre, cet avion aura bien servi la France.

    • Fougasse dit :

      Il est inexact de dire que l’un des deux avions est dérivé de l’autre…ou l’inverse. En fait, le liner Boeing 707 et le cargo/tanker C-135/KC-135 sont deux « cousins » dérivés tous les deux du démonstrateur Boeing 367-80, plus connu lui-même sous appellation abrégée de Dash 80 (tiret 80). Les liens de parentés sont évidents mais ce sont deux avions différents (diamètre et longueur de fuselage, etc.), issus de développements parallèles à partir du Dash 80 qui est leur « ancêtre » commun.

      Pour la petite histoire, l’appellation interne du C-135 était Boeing model 717. Puis le nombre 717 a été repris comme appellation commerciale d’une version moyen courrier du Boeing 707 avant qu’elle ne soit rebaptisée Boeing 720. Enfin, le nombre a été utilisé une 3e fois comme appellation du MD-95 après le rachat de McDonnell Douglas par Boeing.

      • ScopeWizard dit :

        @Fougasse

        Bravo !

        Perso , je confirme tout , pas une ligne à changer ! 🙂

        Cela étant , au départ …….

        ????

        Comment , le Scope me raconte que tout est parfait et quand bien même il me met un « cela étant » ???????? Il se foutrait pas un peu de ma fiole celui-là ??

        Heu …. disons que c’ est là la manifestation de mon côté « chiantifique » ………. 🙂

        Bien !

        Cela étant , disais-je ……….. au départ , à ma connaissance , l’ US AIR FORCE avait grand besoin de ravitailleurs pour ses chasseurs à réaction , le B-50 ( sorte de B-29 amélioré ) n’ étant ni suffisant , ni capable d’ offrir le niveau de sécurité ( vitesse ) , ni la contenance jugée nécessaire …………..

        Bref , le point de départ sera le DASH 80 issu de l’ étude du type Boeing Model 367-80 qui allait également intéresser nombre de compagnies aériennes suite aux catastrophiques déconvenues qui ont si durement frappé le pionnier De Havilland Comet , ce qui s’ avèrera être le prélude à la future domination US qui va précisément débuter avec la lignée des Boeing 707 .

        Effectivement , le Boeing Model 717 sera plus tard désigné C-135 dans ses différentes versions dont la fameuse version destinée au ravitaillement en vol , KC-135 ………… « KC » pour Kerosene Carrier…..

        Le DASH-80 qui effectue son premier vol le 15 juillet 1954 présente une structure très différente des premières séries 707-100 qui sont eux dotés d’ une aile plus longue et d’ un fuselage allongé et élargi .
        Son premier client sera la Pan American ( PAN AM ) qui les met en service sur ses lignes NewYork-Paris / New York-Londres dès le mois d’ octobre 1958 .
        Il est à ce titre le 3ème avion de ligne à réaction mis en service régulier après le Comet Britannique et le Tupolev TU-104 .
        Bien entendu , beaucoup de compagnies vont suivre et s’ équiper de cet avion ; au final , dans les 1000 B-707 dont 154 B-720 ont été construits , ce chiffre restant approximatif en raison du grand nombre de dérivés et d’ opérateurs civils et militaires .

        Simultanément -pourrait-on dire- le 707 existera aussi dans une version militaire que ce soit pour du transport , du ravitaillement , me semble t-il le premier AIR FORCE ONE aménagé spécifiquement pour le Président des USA .
        L’ autre version 717 , celle qui sera désignée C-135 , donnera lieu à la production de près de 820 C-135 dont plus de 730 KC-135A Stratotanker qui entreront massivement en service afin d’ équiper la flotte USAF du SAC ( Strategic Air Command ) tandis que les C-135 A/B Stratolifter vont quant à eux constituer la flotte des premiers avions à réaction du MATS ( Miltary Air Transport Service ) .

        Un grand nombre de C-135 seront « transformés » en autant de versions tel la reconnaissance , poste de commandement volant , bancs d’ essais volants de divers systèmes , avions de suivi télémétrique d’ engins ou pour la météorologie ………

        Les E-3 Sentry AWACS sont un autre dérivé du type 707 .

        Voilà ! 🙂

        Désolé ……. 🙁

  6. PK dit :

    Combien d’heures de vol cumulent l’avion retiré ?

  7. Nico dit :

    De part l’inaction d’hommes de bien, les forces du mal triomphent.
    Cet avion, serviteur de l’ombre, obscure travailleur, fidèle , robuste, gardien de notre sécurité.
    Hip hip hip

  8. Jouy31 dit :

    Plusieurs décennies au service de la France. Gratitude et respect

  9. Vevert250 dit :

    L’accident causant la perte d’un C135 a eu lieu sur l’atoll de Hao le 30 juin 1972.
    http://anfas.free.fr/c135/accident.htm

    • philbeau dit :

      Merci pour ce rappel des faits ; et un récit qui ne laisse de surprendre au vu des circonstances .

  10. Raymond75 dit :

    J’espère que un ou deux seront préservés dans des musées, et que peut être le dernier pourra faire son vol d’adieu lors d’un meeting.

    C’est ainsi que les grands oiseaux se retirent …

  11. bruno bressis dit :

    j ‘ai le meme age

  12. Raymond75 dit :

    En guise d’adieu … Mais on peut aussi se demander, quelle que soit la maitrise du pilote, se ces avions étaient faits pour cela :
    https://www.youtube.com/watch?v=YZT4BdI7STE
    En tout cas c’est beau !

    • John dit :

      Quelque soit l’altitude, l’avion vole. Le risque c’est les turbulences à cette altitude.
      Une chose est sûre, c’est un risque inutile.

  13. philbeau dit :

    Video bien connue il y a quelques années , dont on ne sait si on doit s’en émerveiller ou s’en affliger …Il paraît qu’il y a eu des coups de pieds au c.l bien mérités .

    • Charognard dit :

      @ Philbeau
      Plus que des coups de pied au cul: ils ont perdu toutes leurs qualifications et ils se sont faits vidés.