!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Les États-Unis se disent préoccupés par les activités de la Turquie en Méditerranée orientale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

150 contributions

  1. Sam dit :

    Comment peut-on expliquer le pesant silence des Britanniques depuis le début des tensions ? Ils ont pourtant une base militaire et de nombreux intérêts à Chypre. Leur sortie de l’UE devait justement les orienter vers une ambitieuse politique mondiale. Il est temps de sortie du bois, messieurs les rosbifs !

    • LEONARD dit :

      BoJo est comme @RealStableGenius. GB First et surtout sondages internes first.
      Les Affaires étrangères le lui sont totalement.

    • iGH dit :

      Ils n’ont plus les moyens. Ils réduisent partout , la marine, l’armée de terre, l’aviation .. Alors mieux vaut pour eux rester sagement dans leur coin en attendant que ça se calme…ou pas..

      • Misare dit :

        Ils trouvent quand meme les moyens pour le tempest?

      • Stoltenberg dit :

        Tant mieux pour nous. 1 pays en moins à se mêler de cette affaire. On a déjà assez de problèmes avec l’Allemagne qui oeuvre en faveur de la Turquie et bloque régulièrement toutes les initiatives visant à juguler les activités agressives d’Ankara.

        • Alain d dit :

          Il faut reconnaître que l’Allemagne à moins 4 gros soucis turcs
          Elle est la première cliente de la Turquie et la première exportatrice vers la Turquie.
          1er hébergeur de citoyens d’origine turque.
          1er exportateur européen d’armes vers la Turquie (sous-marins, navires, chars, quelques milliers de camions Mercedes sous licences)
          1ère cible des migrants qu’Erdogan menace de lâcher.
          Se fâcher vraiment avec la Turquie serait désastreux pour son économie.

        • Alain d dit :

          les échanges économique avec la Turquie comptent aussi beaucoup pour le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne, bien plus que pour la France qui a d’ailleurs un horrible déficit par rapport à la Turquie. La Clio assemblée en Turquie a du participer fortement au plantage de la balance.

    • yakfokon dit :

      Peut être que les médias français ont oublié de relayer leurs réactions. A les écouter, lire, j’ai souvent l’impression que la France est seule au monde. Peut- être à cause du faible niveau en anglais des journalistes ?

    • norbert dit :

      Les anglais sont sortis du « machin » UE, ils n’ont plus besoin de dépenser pour leur Armée, et d’ailleurs ils diminuent tout azimut leur outil militaire, ils ne cherchent pas comme la France des ennemis sur toute la planète. Ils vont renforcer leur économie, et redonner de l’air à leur peuple.

      • Huon dit :

        C’est bien connu qu’avant de rejoindre l’union Européenne, les Britanniques n’avaient jamais mis un shilling dans leurs armées.

        D’ailleurs ils n’étaient jamais sorti de leur île pour des guerres lointaines ou des aventures coloniales. Sûrement pas, vu qu’ils n’étaient pas dans le « machin ».

        Non mais ce qu’il ne faut pas lire…

      • Ricko dit :

        @Norbert : Que du blabla. Si les anglais réduisent la voilure c’est parce qu’ils n’ont plus une livre en poche. Quitter l’UE va leur coûter les deux jambes et le COVID les deux bras.
        Ensuite ils vont encore venir quémander l’assistance de la France (tient une alliance à sens unique) pour patrouiller avec nos Atlantique 2 au large de l’Ecosse pour pister les sous-marins russes…

        • Stoltenberg dit :

          « Quitter l’UE va leur coûter les deux jambes »
          .
          Et rester dans l’UE va nous coûter combien? Pour le coup, ce ne sont pas les Britanniques qui vont payer pour des pays en faillite. À suivre…

      • Holystar dit :

        Les Britanniques diminuent surtout leurs dépenses militaires dans un monde à l’avenir moins certain.

        « ils n’ont plus besoin de dépenser pour leur Armée » mais bien sûr, c’est bien pour cela que les Russes aiment venir les (nous) « narguer » régulièrement en survolant/naviguant dans La manche et l’Atlantique Nord.

        « ils ne cherchent pas comme la France des ennemis sur toute la planète » la Chine avec Hong-Kong?

        « et redonner de l’air à leur peuple » cela reste à démontrer, l’Europe leur a bien plus apporté si l’on excepte les contrainte de décider à 27.

        Il est triste de voir le Royaume-Uni prendre ce chemin plutôt que de se relever.

      • Blurb dit :

        Ils réduisent certes leur parc de chars lourds Challenger2, pour raisons budgétaires et encore n’est-ce pas fait, mais ils ont 2 porte-avions, ont mis en flotte le F35 (qui a réalisé de 1ers exercices au-dessus de l’Ecosse avec l’USMC) … et ont un parc d’hélicos récent EH101 Merlin et Chinook CH47…
        Ils ont leurs problèmes, leur Navy fait face à une pénurie de batîments, leur armée a été rincée pat l’Irak et l’A-Stan … mais il y a pire comme diminution

      • Marenostrum dit :

        @Norbert

        La GB est profondément en froid avec la Russie et la Chine… La France elle, garde des relations avec la Russie et évite de froisser la Chine alors qu’elle opère une politique tout aussi anti Huawei mais en faisant profil bas alors que Bojo s’est mis à dos ces deux pays.

        Le Brexit va faire pschiiiit et le RU n’existera plus dans quelques années.

        Et c’est un anglophile qui vous le dit… On en reparle bientôt.

      • ULYSSE dit :

        Ils sont surtout dans une phase de sauf qui peut.leur économie chancelante et L Irlande les préoccupe d avantage que la Turquie.

        • fabrice dit :

          Absolument pas.
          Le RU a le plus grand nombre de Licornes (entreprises innovantes récentes valant plus d’un mds de $) d’Europe et de loin.
          La City reste une des plus grandes capitales financières mondiales. Elle continue d’attirer les capitaux du Golfe, US et d’Asie (Hong Kong).
          C’est l’économie irlandaise qui un moment va faire pschiit. Une économie de parasitage et de connivence, jouant sur la fiscalité pour attirer des Multinationales exogènes qui peuvent partir aussi vite qu’elles sont arrivées (notamment au 1er clash avec le RU ou si une certaine législation poussée par une frange irlandaise radicale pro arabe était votée alors que le GVT, conscient de la menace, freine des quatre fers).
          Le problème de BoJo est qu’il n’a pas choisi. Il y a trois options : une RU amarrée à l’UE (avec le brexit ça semble out mais une partie de l’état profond anglais y croit encore), une RU amarrée avec les USA (la solution la plus logique), une RU jouant un jeu de puissance indépendante (ils n’en ont pas les moyens). L’option Corbyn c’était une alliance avec les rogue states (Russie, Venezuela, Iran, la Syrie, les Palestiniens…) ce qui aurait été la ruine du RU.
          Concernant la Turquie et la Grèce. La Grèce est une économie de 10M de personnes peu performante, peu compétitive, très aidée. La Turquie est une économie de 80M de personnes qui n’est certes pas au sommet mais qui est compétitive (faible coût de la main d’oeuvre abondante, une vraie bourgeoisie d’affaire avec de l’expérience, des réseaux), derrière il y a l’influence des frères musulmans (qui est forte au RU même si elle soutenait d’abord la faune autour de Corbyn) et le monde turcophone (la diaspora, l’Asie centrale). Quand vous faites le calcul froidement, il vaut mieux avoir de bonnes relations avec la Turquie que la Grèce. Le RU négocie un traité de libre échange avec la Turquie dans un contexte de brexit difficile avec l’UE (dont fait partie la Grèce). BoJo défend les intérêts britanniques.

          • Vinz dit :

            « BoJo défend les intérêts britanniques. »

            Je ne vois pas en quoi un traité de libre échange avec la Turquie, qui met directement en compétition les travailleurs GB et Turcs, défendrait les intérêts britanniques. Ce serait persévérer dans l’erreur du dogme libre échangiste dont tout le monde voit à présent les ravages, aussi bien sociaux qu’écologiques. Seul avantage, des noisettes moins chers pour la fabrication du Nutella.

          • Aymard de Ledonner dit :

            L’Irlande reste dans l’UE et pourra donc continuer son petit jeu, qui s’apparente a du parasitisme je vous l’accorde.
            Mais les banques aussi sont des parasites. Et sans accord avec l’UE les banques anglaises seront lourdement pénalisées par rapport aux banques de l’UE. Il n’y a pas beaucoup de banquiers de la City qui sont pour le no-deal….
            Et les industries aéronautiques et automobiles, actuellement fortement intégrées avec celles des autres pays de l’UE, vont payer très cher un no-deal.
            Actuellement certaines pièces automobiles traversent plusieurs fois la manche au cours du montage d’une voiture. Avec des contrôles et des taxes, ce système ne sera plus viable. Même chose pour les ailes d’Airbus. Importer de la matière première au RU puis réexporter vers Toulouse n’est pas non plus viable avec des délais et des taxes. D’ailleurs Enders l’avait dit sans fioritures.
            Quand à la Turquie, l’Allemagne ne pourra plus longtemps la protéger. Des sanctions sont inévitables. Erdogan fera dans la surenchère et Merkel sera contrainte d’accepter de serrer la vis sous peine de perdre toute crédibilité. La Grèce est un petit pays avec des difficultés économiques mais il fait partie de l’UE et pas la Turquie. Merkel n’a pas le choix : si elle abandonne la Grèce, elle affaibli la crédibilié de son pays et tous les pays de l’est et les pays baltes en concluront qu’il vaut mieux acheter français qu’allemand.

          • fabrice dit :

            Vinz
            Au niveau de la finance (300 000 emplois dans la city de Londres dont plusieurs milliers payés plus d’un million d’euro par an), il n’y a pas photo entre le RU et la Turquie.
            Quand au slogan « vous allez travailler comme des Turcs pour entrer en compétition avec eux dans des emplois bas de gamme manuels pour trois noisettes et si un syndicaliste l’ouvre…tant pis pour lui » comment dire ? Peu porteur et pas envie…
            Après il y a le rêve Corbyn « t’as pas de diplômes, des compétences peu recherchées ou banales, tu seras payé pareil qu’un sur diplômé possesseur de compétences rares et de savoir faire rémunérateurs »…C’est un peu « t’es footballeur amateur, tu tapes le ballon une fois par semaine, t’inquiète on va faire une loi pour que tu sois pareil à Ronaldo »…
            Ce qui m’amuse, c’est qu’il y en a beaucoup qui croit au père Noël.
            Un traité de libre échange avec la Turquie ça permet d’attirer les emplois qualifiés chez soi et de leur laisser faire le bas de gamme…
            Une politique à la Corbyn, t’as tous les tocards qui rappliquent et tous les bons qui se cassent en courant…
            Il faut former nos gars à des boulots rémunérateurs et empêcher les profils « j’ai que ma force de travail » et surtout « je sais rien faire, nique la Fr » entrer. Par contre il faut attirer les profils intéressants et assimilables.
            Si tu construis une usine clio à Paris pour faire venir des ouvriers turcs ou maghrébins, autant l’ouvrir à Tanger ou à Istanbul.

          • fabrice dit :

            Aymard
            La City ce sont surtout des banquiers d’investissements, pas des banquiers de détail. En fait ils captent l’argent du Monde entier pour l’investir ce qui demandent un haut niveau d’expertise (droit, finances…). Il n’y a pas de parasitage. L’argent qui va à la City n’est pas de ‘l’argent de l’UE où il n’y a quasiment que l’Allemagne et les Pays Bas qui ont des excédents. L’argent vient des milliardaires et millionnaires anglais et surtout des pays du Golfe, de l’Inde, d’Amérique Latine, d’Asie…Bref des pays ou il y a de grosses fortunes ou des excédents en devises. La sortie de l’UE peut les gêner pour investir ou prêter dans l’UE mais bon l’UE a aussi besoin de l’argent géré par la City parce qu’elle a besoin d’argent. On est dans un catch 22. Tu le vois bien en France, les entreprises ont du mal à lever de l’argent, si en plus elle ne peuvent plus faire appel à la City…En plus les banquiers très spécialisés ( payé à 1M d’euros l’an) installés à Londres sont bien, va leur vendre la Défense ou la Plaine Saint Denis avec bidonvilles et zones de non droit à côté et peur dans le ventre à chaque fois que tu prends le métro…En plus on a beau être le grand ami des Arabes on a jamais attirer en masse l’argent du Golfe, je ne parle même pas de l’argent des milliardaires indiens ou Hong Kongais…

          • Sam dit :

            Bonne explication. J’achète.

      • Albatros24 dit :

        Les français vont vraiment relancer leur économie grâce notamment à des commandes militaires, de l’investissement.Avoir la politique du Luxembourg ou de la Pologne ne nous amènera pas beaucoup de marchés à conquérir. Grâce à cette politique étrangère volontariste et qui s’assume Macron va se faire plein de futurs alliés et clients.
        Quelques ennemis aussi, mais ce n’est pas grave ce sont des dictatures

    • Meiji dit :

      Aucune idée, la fin de la fin de l’Empire, les Anglais regardent leur nombril maintenant.
      C’était pourtant nos fidèles alliés sur la politique extra Européenne.

    • joe dit :

      Soutenir l’Europe ou pire les Français alors que Boris J. essaye la même tactique que Erdo: déchirer un traité signé il y a à peine un an sur l’Irlande pour tordre le bras à l’UE ?
      Il a bien d’autre chose à faire et le fait qu’il y est des poches de gaz ailleurs qu’en Angleterre le laisse de marbre. Pour une fois la perfide Albion n’a même pas a ce forcer 🙂

    • dolgan dit :

      Bojo n’a qu’une priorité: signer des accords de libres échange avec les dernières nations qui ne l’ont pas encore envoyeé paitre. La dernière « grande » nation sur cette liste,c’est la Turquie. Ils n’ont plus la même liberté politique qu’avant.

    • Auguste dit :

      Ils n’ont pas seulement des bases militaires,mais ils font partie des 3 pays garants de l’indépendance de Chypre.
      Pourquoi voulez vous qu’ils bougent,alors qu’ils n’ont pas bougé quand les Turcs ont occupé une partie de l’ile?
      Pourquoi voulez vous qu’ils bougent,vu les intérêts qu’ils ont avec la Turquie?.
      En passant, l’OTAN n’a pas bougé le petit doigt pour empêcher l’occupation de Chypre par la Turquie.Les Anglais ont même applaudi à cette occupation.
      Alors quand on vient nous dire que les US sont préoccupés par les activités de la Turquie,ça me fait doucement rigoler.Ils sont surtout préoccupés par une Turquie qui serait hors de l’OTAN.
      Avis SGDG

  2. Clavier dit :

    Ils peuvent être inquiets car c’est bien leur attitude conciliante avec la Turquie depuis des années qui a entraîné Erdogan à cette fuite en avant .

  3. ji_louis dit :

    @Laurent Lagneau
    dernier paragraphe: « port d’attaCHe ».

    Les américains tournent avec le vent, et l’attitude ferme et persistante (et finalement, mesurée) de Macron a réussi à leur faire toucher du doigt la solidarité européenne (pas tant que sur le Brexit, mais déjà, il n’y a pas de voix allant contre le soutien à Athènes).
    De plus, les grecs ont pu compter sur la France et pas sur l’OTAN (déclarations américaines tièdes des semaines passées) et cela s’est vu.
    Avec l’augmentation de la menace chinoise à leur Ouest, les américains seront de plus en plus focalisé sur le Pacifique (quel que soit le futur président américain). Cela doit commencer à faire réfléchir plus d’un européen… et pas que les français.

    • aymard de ledonner dit :

      D’accord avec vous. Puisque la France soutient fermement la Grèce, les US font mine d’apporter leur soutien également….mais bizarement uniquement depuis que la Grèce annonce acheter des rafales….

      • Albatros24 dit :

        Exactement les EU réagsisent dès qu’il lisent Rafale vendu.
        cela les chagrine car l’aviation c’est leur arme de prédilection et surtout, le Rafale est le meilleur du monde dans sa catégorie, cela commence à se savoir.
        On verra peut être même des Rafales abattre des F16 et Mig du côté de l’inde

      • Albatros24 dit :

        Exactement les EU réagissent dès qu’il lisent Rafale vendu.
        cela les chagrine car l’aviation c’est leur arme de prédilection et surtout, le Rafale est le meilleur du monde dans sa catégorie, cela commence à se savoir.
        On verra peut être même des Rafales abattre des F16 et Mig du côté de l’inde

  4. Le Breton dit :

    La turcs ont compris qu’ils ne gagneront pas la bataille.

  5. PK dit :

    Les USA s’inquiètent : ils viennent de perdre un contrat d’armement avec la Grèce !

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      PK, tu sembles jouer de la mesquinerie en version XXL !!! (à travers tes affirmations totalement gratuites)

    • Patton boy dit :

      Hi hi hi vous m’avez précédé !

    • chill dit :

      c’est tout à fait ça et rien d’autre.

    • Stoltenberg dit :

      Ils auraient plus à perdre en envenimant leurs relations avec la Turquie. Maintenant Erdogan est de toute façon face au mur et le président américain s’exprime. Même si cela fait plusieurs mois déjà le Congrès n’a laissé aucun doute sur la direction pro-grecque et pro-chypriote vers laquelle allait se diriger la politique américaine dans cette région.
      .
      (1) The security of partners and allies in the Eastern Mediterranean region is critical to the security of the United States and Europe.
      (2) Greece is a valuable member of the North Atlantic Treaty Organization (NATO) and a key pillar of stability in the Eastern Mediterranean.
      (4) Cyprus is a key strategic partner and signed a Statement of Intent with the United States on November 6, 2018, to enhance bilateral security cooperation
      (7) The United States, Israel, Greece, and Cyprus oppose any action in the Eastern Mediterranean and the Aegean Sea that could challenge stability, violate international law, or undermine good neighborly relations, and in a joint declaration on March 21, 2019, agreed to “defend against external malign influences in the Eastern Mediterranean and the broader Middle East”.
      (9) Turkish government officials have expressed an intent to purchase the S–400 system from the Russian Federation, which is subject to mandatory sanctions under the Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act (Public Law 115–44).
      (10) It is in the national security interest of the United States to promote, achieve, and maintain energy security among, and through cooperation with, allies.
      (11) Natural gas developments in the Eastern Mediterranean have the potential to provide economic gains and contribute to energy security in the region and Europe, as well as support European efforts to diversify away from natural gas supplied by the Russian Federation.
      .
      Donc c’est quasiment la même position que celle de la France. Et elle est totalement opposée à celle de la Turquie et de l’Allemagne.

    • Canardhino dit :

      Je pensais la même chose

    • LEONARD dit :

      La Grèce achète d’abord des Rafale pour remplacer ses M2000, car il y a urgence. Prédiction: 2X18.
      Les U.S ne peuvent, dans le conflit Grèce / Turquie, favoriser la Grèce en proposant des F35 qu’ils refusent à l’In-Sultan.
      Mais dans 10 ans, pour remplacer les F16 rétrofités, le SCAF sera trop cher, donc F35.

      • Aymard de Ledonner dit :

        C’est probable. Le F35 aurait été probablement vendu à la Grèce si le contrat avec les turcs n’avait pas été déchiré.

      • albatros24 dit :

        Alors le F35 devra sérieusement être modernisé…

  6. vachefolle dit :

    Le signal US de la sortie de la Turquie de l’OTAN sera le déplacement de la base de l’OTAN-US d’Incirlik en Grece, celle qui a des bombinettes.
    C’est la menace finale, le pré-warning avant l’expulsion du sultan islamique de l’OTAN.
    Je voudrais bien relire les status de l’OTAN, mais ca ne m’etonnerait pas qu’ils puissent être changé avec un bon juriste US/UK, avec une sortie en bonne et due forme de l’excité.

    • aymard de ledonner dit :

      En realité il n’y a nul besoin d’une sortie officielle. Si les US réduisent fortement l’activité d’incirlik et annoncent que si la Turquie était menacée ils réfléchiraient avant d’intervenir, celà équivaudrait à une sortie de fait de la Turquie.
      Mais avant bien sur, il y a toute une gradation de mesures que les US peuvent prendre pour comuniquer

      • LEONARD dit :

        Ajoutons une raréfaction des exercices communs et des échanges d’information pour cause de S400, la Turquie se retrouve sur un strapontin.

  7. joe dit :

    Pour les US, le vrai danger n’est pas tellement Erdo qui gesticule beaucoup et n’est pas réellement un danger pour les intérêts US mais le rapprochement de vue de pays Européens qui s’organisent sans les US… et accessoirement commence à s’acheter du matériel Européen plutôt que de payer le Pizzo US…
    Il ne manquerait plus que les Russes valident par quelques phrases les négociations des 7 pays Méditerranéens pour que l’oncle Sam avale son McDo de travers 🙂

  8. ROGER GAGNON dit :

    Un nommé Erdogan a reçu un appel d’un nommé Trump????

  9. philbeau dit :

    Le matamore d’Ankara va être obligé de faire avaler la pilule à son électorat qu’il a chauffé à blanc , pour préserver ce qui lui reste de crédit international . La Turquie est maintenant sur le gril économiquement , dans nun contexte international qui ôte à toutes les nations le moindre espoir de retrouver rapidement la capacité de redresser une situation économique éteinte par le Covid . La période qui vient va être cruciale pour Erdogan . Il a peut-être signé son suicide politique .

  10. albatros24 dit :

    Les Etats Unis commencent à se réveiller…et Erdo le terro se calme.
    En tous cas la constance aura payé pour Macron, mais l’affaire n’est pas terminée.

  11. Alain d dit :

    On peut aussi penser que c’est de la communication en rapport aux négociations Grèce-France. Parce que Trump et l’OTAN sont illisibles dans la région.
    C’est bien la France qui bouscule l’OTAN.
    Et les Etats-Unis qui jouent solo et ne nous feront pas de cadeau !
    Démonstrations récentes faites en Syrie, puis en Libye, même s’ils ont ensuite opéré une correction.

  12. Auguste dit :

    Faut se dépêcher de vendre les Rafale, Fremm et plus si affinités,avant que la paix n’éclate.

  13. Ah Ca ! dit :

    Le passage en force Turco-germano-americain pour contrer la présence russe à Tartous a misérablement échoué.

    Pire encore, il y a eu un certain resserrement de liens entre nations européennes, en particulier la Grèce et la France. Pour rajouter à l’échec la France à réussi à vendre le Rafale en Europe…

    Comble de tout, la taupe américaine qu’est l’Allemagne a été forcée de se révéler et de s’exposer… Ça doit pas être au beau fixe à Langley ni au Pentagone…. la réunionite vas tourner plein pot, les PPT occuper les murs…

    Nous français ne pouvons que nous en réjouir, la crise du COVID, les ardeurs du Sultan kebab et les manœuvres d’Angela sont venus nous révéler bien des comportements inamicaux mais aussi amicaux. D’une certaine façon nous ne sommes plus tout a fit seuls, nous avons les Grecs.

    Macron ne repassera pas, son coté naturel franchouillard l’a fait aller contre ses maitres, ils doivent être furieux… Les américains ont laissé beaucoup de plumes dans cette affaire…. Horreur, une émancipation de la France en marge de l’OTAN… Un véritable sacrilège…. Je ne pense pas que Macron reçoive l’aide de Langley comme il la reçue en 2017, enfin nous verrons car en politique tout est possible.

    Nous en sommes ravi. Enfin la reprise d’un tout petit bout indépendance, nous n’avions pas eu ça depuis De Villepin en 2003.

    Et oui Pompeo a sifflé la fin de la partie, les dégâts commençaient à s’accumuler… Fini toto Sultan Kebab…. Tu peux aller pleurer dans les pantalons d’Angela, elle t’attend.

    • Félix GARCIA dit :

      « Macron ne repassera pas, son coté naturel franchouillard l’a fait aller contre ses maitres, ils doivent être furieux… Les américains ont laissé beaucoup de plumes dans cette affaire…. Horreur, une émancipation de la France en marge de l’OTAN… Un véritable sacrilège…. Je ne pense pas que Macron reçoive l’aide de Langley comme il la reçue en 2017, enfin nous verrons car en politique tout est possible.

      Nous en sommes ravi. Enfin la reprise d’un tout petit bout indépendance, nous n’avions pas eu ça depuis De Villepin en 2003.

      Et oui Pompeo a sifflé la fin de la partie, les dégâts commençaient à s’accumuler… Fini toto Sultan Kebab…. Tu peux aller pleurer dans les pantalons d’Angela, elle t’attend. »

      Je suis passé à côté. Trop subtil pour moi.
      Si tel est le cas, vous m’en voyez ravi.

      Cordialement,
      Félix GARCIA

    • NRJ dit :

      @Ah Ca
      C’est vrai, j’oubliais qu’il y a un odieux complot des horribles allemands, des populistes américains, et de l’ennemi turque pour lutter contre la France (j’hésite à rajouter les reptiliens).

      La France ne s’est pas opposée aux USA comme elle l’a fait en 2003. Les américains, tout comme les allemands, n’ont simplement rien fait, préférant garder les choses en l’état. Pourquoi essayer de prendre Erdogan de front d’ailleurs ? Les américains n’ont pas d’intérêt à voir les pays de l’OTAN combattre entre eux, et les allemands n’ont pas intérêt à voir la Turquie délivrer des millions de migrants en Europe. Mieux vaut attendre qu’Erdogan perde en 2023 et se fasse remplacer. Et que peut-il faire d’ici là ? En Lybie, l’Egypte est présente et en Méditerranée, il faudra des années avant de pouvoir exploiter les gisements.

      • Ah Ca ! dit :

        @NRJ

        J’ai bien peur que vous donniez trop de crédits au allemands…. Pour les avoir pratiqués… Il sont convaincus à 99,9% que notre tendance réconciliation pro allemand n’est qu’une façade… En cela, ils nous font des politesses tout en nous considérant comme des ennemis…

        L’inaction est toujours une action supportant le plus fort… donc l’inaction est loin d’être innocente…

        Pour les américains.. vous vous plantez royalement… Ils se régalent de nous regarder nous déchirer… Pas d’Europe unie, pas d’Otan vraiment uni… nous sommes bloqués et donc nous restons « de force » à leur disposition…

        J’ai pas le temps de tout décrire aujourd’hui, regardez les fait. 1 des allemands et 2 des américains c’est criant. Aussi récemment d’hier ou ce matin Pompeo à publiquement giflé Macron (le sujet était certes le Liban et l’Iran mais la gifle n’est pas petite, le Liban c’est la porte à coté)

        Ils sont furax, eux qui avaient laissé cramoisir la Grèce au profit du plus fort Turc… des l’annonce de la vente des rafales, ils se sont empressés d’annoncer un exercice avec les Grecs.

        Laisser la France se rebâtir des alliances sans leur être sous leur contrôle ….. Aux yeux des américains c’est tout aussi grave qu’une action de Poutine

        Leurs récentes manigances de l’Allemagne sur de nombreux sujets montrent clairement qu’ils se positionnent contre les intérêts de la France mais aussi qu’ils ont remplacé le rôle des anglais au sein de l’union européenne.

        Les migrants ne sont qu’un feu de paille pour la populace trouillarde et masquée, nous savons comment les empêcher de venir…

        • NRJ dit :

          @Ah ca
          Les américains ne veulent pas d’Europe unie. Ca ne veut pas dire qu’ils veulent voir la Turquie acheter du matos russe, et perdre leurs alliés en Europe (pour rappel ils n’ont toujours pas réussi à remplacer l’industrie turque qui a été viré depuis du programme F-35).

          « Laisser la France se rebâtir des alliances sans leur être sous leur contrôle ….. Aux yeux des américains c’est tout aussi grave qu’une action de Poutine ». Vous vous imaginez stratège… Je ne doute pas qu’il y ait une part de vrai mais avez vous une seule preuve de ce que vous avancez ?

          Les américains avaient d’ailleurs déjà fait des appels du pied pour des exercices militaires avant la vente de Rafales (il y avait des F-35 et des frégates LCS à la clé).

          « Les migrants ne sont qu’un feu de paille pour la populace trouillarde et masquée, nous savons comment les empêcher de venir… ». Et bien expliquez moi, je suis tout ouïe… On leur balance des bombes ? Si les ONG sont inexistentes en Turquie ou en Lybie, il n’en est pas de même chez nous.

          • Ah Ca ! dit :

            @NRJ

            Désolé de vous le dire comme cela mais vous le faites intentionnellement ou c’est héréditaire chez vous ?
            Je ne vais pas trop m’attarder..

            Sultan Kebab faisait des pieds et des mains pour avoir de l’anti aérien depuis pas mal de temps… l’Amérique faisait trainer… Il cherchait même a acquérir le THAAD… Poutine lui a vendu le S400.. Il est assez caractériel si vous ne l’avez pas remarqué.
            Quand on joue au Poker faut pas croire qu’on gagne à 100%…. il voulait son jouet… Il l’a eu.

            L’industrie Turque, ils la remplacent demain.. c’est le prix d’un retrait qu’ils ne veulent pas payer. Pensez un peu en avocat rapace américain… quels milliards de plus sur le contrat F35… Élections.. ?

            « vous une seule preuve de ce que vous avancez » la gifle de Pompeo à Macron.. cherchez la source vous même c’est encore tout frais… Apparemment vous ne connaissez pas les Américains… plus de 20 ans aux USA en totale immersion … Ça ne date pas d’aujourd’hui leur comportement anti France des américains. Si vous ne le saviez pas….le dégout de la France est depuis longtemps bien ancré chez eux !

            « déjà fait des appels du pied » Vous n’êtes pas sérieux ! Vous racontez quoi ici…? Les américains prendraient des gants maintenant avec leurs laquais…. Depuis quand ? Seul les présidents reçoivent un peu d’égard et encore… s’ils veulent vous parler, il vous convoquent et pas question de changer ni le lieu ni l’heure… Nous les avons vu faire des exercices avec les turcs pendant cette période mais pas un seul mot pour la Grèce… Vous cherchez quoi ? Une déclaration de Trump ? Crétin !

            Je croix rêver…  » Et bien expliquez moi, je suis tout ouïe… »
            1. qui autorise les ONG ? si ce n’est les gouvernements… Leurs gestions financières sont habituellement déplorables… Quelques contrôles fiscaux et autres et les têtes peuvent vite partir au gnouf.
            2. Qui contribue le gros du financement de ces ONG si ce n’est l’Europe et les états, régions etc…. Problème vite réglé.. suppression des subventions = disparition des ONG
            3. La Grèce est en train d’ériger un mur à la Trump sur sa frontière turque
            4. pour ce qui est de ceux qui arrivent à passer… les gouvernements des pays de l’est doivent les arrêter et les renvoyer ou plus de subventions européennes.

            Commençons par ces 4 points et je vous garantie que nous n’en verrons pas beaucoup de ces migrants…

            J’espère que vous le faites intentionnellement en bon troll européiste pro américain … autrement, à votre place…je me ferais du souci.

  14. Sylvain dit :

     » Les Etats-Unis se disent profondément préoccupés par les activités de la Turquie en Méditerranée orientale », selon la traduction qui nous est proposée. Seulement préoccupés ? Je trouve cela un peu fort de café de la part de Pompéo et montre que les Etat-Unis sont toujours dans le double langage dans cette affaire. Les Etats-Unis ménagent la chèvre et le choux. Heureusement que la Grèce, Chypre et la France sont déjà passées depuis belle lurette de l’état de simple « préoccupation » à celui de  » profonde préoccupation » puis enfin à celui de la réaction ferme et musclée afin de contrer sans ambiguïté le champion des Frères Musulmans.

    • Max dit :

      Les investissements de l’OTAN en Turquie sont très conséquents. Ces lieux stratégiques sont sous perfusion américaine. Pas sûr que Chypre puisse prendre le relais surtout en terme de couverture radar pour les missiles stratégiques.
      Oeuvrer pour changer le régime ne semble pas être atteignable à court ou moyen terme tant le nouveau Kalif a fait le ménage à tous les niveaux de la société. Pis les voies discordantes sont emprisonnées, les média aux ordres… Qu’Istambul et Ankara soient passées (mairies) à l’opposition, Erdogan est de la trempe de Poutine, Loukachenko, etc… Une espèce de Ramzan Kadyrov car la religion y est instrumentalisée à l’extrême.

      • joe dit :

        La couverture radar des missiles stratégiques peut très bien être réalisée depuis la Grèce. L’avantage de la Turquie n’est pas à ce niveau la mais bien parce que géographiquement, il est très difficile d’attaquer le sud de l’Europe sans que la Turquie soit à minima neutre. Cela permet aussi « d’accéder » plus directement à des zones comme… l’Iran et l’Irak.

  15. Alpha dit :

    Tiens ! Curieusement, le navire turc de prospection « Oruc Reis » est rentré à sa base d’Antalya hier…
    Erdogan avait pourtant dit resterait sur zone plus longtemps que prévu initialement (1 mois). 🙂
    Faut croire qu’avec la raffut qu’il devait y avait sous l’eau, il est peu probable qu’il ai pu mener à bien sa mission.

  16. LEONARD dit :

    « Nous restons profondément préoccupés par les opérations de prospection de ressources naturelles en cours en Turquie dans les zones sur lesquelles la Grèce et Chypre affirment leur juridiction en Méditerranée orientale », a dit M. Pompeo.
    Bon, c’était lors d’une conférence de presse conjointe avec le président chypriote Nicos Anastasiades, et on est toujours poli avec son hôte.

    Néanmoins, PomPomPèo
    – Désigne la Turquie comme facteur de préoccupation,
    – Précise que la Grèce et Chypre affirment leur juridiction ( pas souveraineté ), sans critique ou bémol de sa part.
    C’est quand même le premier message ( avec l’info de LM sur sa dispo pour la modernisation des F16 grecs ), des U.S et il est en faveur de la Grèce.

    L’In-Sultan a reçu le message et fait rentrer l’Oruç-Reis, direction Antalya.
    https://www.onalert.gr/ellinotourkika/pros-tin-attaleia-to-oruc-reis-den-ananeose-ti-navtex-i-toyrkia/395452/

    Pour les Rafale, c’est 6 neuf et 12 Occasions, pour un 1er lot en 2021.
    https://www.onalert.gr/eksoplismoi/mitsotakis-thetiko-vima-i-apochorisi-toy-oruc-reis-tote-erchontai-ta-prota-rafale/395481/

    Rumeurs également de négos turques avec les russes sur une quarantaine de SU57, sans empressement russe. ( L’A.A russe d’abord, d’ou délais ).

    • albatros24 dit :

      J’espère que les russes vont leur vendre
      Comme cela, avec le S400 on pourra voir ce qu ils ont dans le ventre une fois Erdo le terro remplacé soudainement par un cinq étoiles turc pro OTAN.
      On ne devrait pas avoir beaucoup de surprises à découvrir… techniquement parlant.

  17. Jean Ker dit :

    « […]les adversaires qui souhaiteraient voir l’unité transatlantique se fissurer »

    Mais je ne suis pas ton adversaire, Mike, je suis un simple citoyen français patriote qui mesure (mieux que certains des moutons que ton pays a lobotomisés) ce qu’il en coûte d’être même ton « allié ».
    L' »unité »transatlantique n’existe qu’à la condition que les EU imposent tout, écrasent tout le monde, et remportent la partie en trichant éhontément. Hein Monsieur « we lied, we cheated, we stole » ??!
    D’ailleurs, que viens-tu faire à donner des leçons de diplomatie en territoire européen? tu t’es pris pour qui ? Range ton exceptionnalisme, va jouer avec ton Ego hypertrophié sur tes rives et occupe toi de ton effondrement et de ta quasi-guerre civile sans faire péter la moitié de la planète en pensant que tu pourrais nous éviter de nous en apercevoir.
    Il en est dont l’outrecuidance et la connerie sont aussi profondes que l’état dont ils sont les zélés serviteurs.
    Mais au moins les EU ont ils un secrétaire d’État qui leur ressemblent : un gros tas inculte et vulgaire. Si ça peut clarifier son discours.

  18. lxm dit :

    Les chypriotes devraient expulsser les anglais qui ne servent à rien, et qui ne payent même pas la location des bases; ils pourraient alors les relouer à des puissances européennes ou aux USA, en échange de l’abandon de la base de Incirlik en Turquie.

    • Max dit :

      Je vous conseille d’aller passer quelques jours à Chypre. De touristes, ils sont anglais à 75 %.
      Cette île à part son statut financier très apprécié de certaines élites russes est aussi un relais des « 5 Eyes ».

      • Desty dit :

        Effectivement Chypre sert beaucoup aux anglo-saxon, les bases qu’ils y ont sur place leur sont très utiles. Mais l’épisode qu’on vient de traverser a démontré à la terre entière que la présence des anglo-saxons là-bas ne sert à rien aux Chypriotes puisque ça ne les protège contre personne et qu’ils ne louent même les bases !
        Les bases anglaise à Chypre ne servent pas à rien pour la puissance britannique, elles ne servent à rien que pour Nicosie. C’est un constat factuel.
        Les Anglais ont donné l’impression que le passage de la totalité de l’ile sous souveraineté turque ne changerai absolument rien pour eux et ne les dérangerait pas. C’est une erreur car Chypre n’est plus une colonie et libre de prendre ses propres décisions !

        • dolgan dit :

          Moi je serais Chypre, je ferais comprendre à BOJO que pour avoir sa signature il devra passer au porte monnaie ou abandonner ses bases militaires à chypre.

        • tschok dit :

          Oui, les Britanniques ont peut-être commis un impair. Je ne pense pas que les Chypriotes les foutraient dehors pour autant, mais le doute s’installe.

  19. LEONARD dit :

    Puisque les SU 57 ne sont (encore) dispo à l’export, l’In-Sultan aurait confirmé les SU 35. (avia-pro est +/- sûr ).
    https://avia.pro/news/turciya-obyavila-o-pokupke-u-rossii-40-istrebiteley-su-35?utm_referrer=https://zen.yandex.com&utm_campaign=dbr

    Si celà se confirme, il va bientôt falloir que PomPomPéo négocie l’entré de la Russie dans l’OTAN !

    • Michel dit :

      Les pilotes Turcs ne sont pas près de monter dans un SU 35 Car passer du F16 a un avion russe il faut 6 à 12mois de formation pour les Grecs c’est plus facile du Mirage 2000 au Rafale c’est même le « monde » sans compter que c’est typiquement ce genre décision pour qu’ils soient virer de l’OTAN car matériel non compatible avec le matériel de l’OTAN par exemple liaison 16……..

      • tschok dit :

        Parait que sur les avions russes, l’horizon artificiel adopte des codes visuels inversés par rapport à ceux des occidentaux. Il faut un certain temps pour s’y habituer, dit-on.

        • albatros24 dit :

          …qui vous font prendre des vessies pour des lanternes, comme les discours soviétiques de la Guerre froide ou de la propagande poutinienne d’aujourd’hui.

  20. mulshoe dit :

    Le centre névralgique des USA se trouve au pacifique et ce depuis longtemps . Seule la France semble se préoccuper de l avenir de notre continent. La GB gesticule avec son brexit, les allemands appliquent leur diplomatie-mercedes . Les Hollandais n’ont que mépris pour la crise migratoire que subissent l’Italie et la Grèce . Que penser de tout cela ? Car j’avoue que ma réflexion ne va pas plus loin tant je trouve tout cela désespérant .

    • ULYSSE dit :

      @mulshoe. Bonne synthèse. Pas beaucoup de vision à long terme de l’occident. Toujours le court termisme qui régit nos gouvernements…. Sauf peut être chez Macron qui semble avoir une vision historique.

      • Électeur dit :

        @ ulysse, vous avez raison en précisant « semble » parce qu’en réalité il n’a aucune vision historique. Regardez depuis trois ans le nombre de fois et le nombre de sujets où il a dérapé et seulement fait du théâtre. Je n’en cite que quelques unes : Brésil, Corée, aujourd’hui Turquie. En politique intérieure aussi, on cherche en vain une « vision historique ». Mais vous avez raison : c’est un théâtreux qui sait assez bien faire semblant le temps d’une représentation.

        • Marenostrum dit :

          Nah, autant sur la plan intérieur je ne suis pas enthousiasmé par sa politique autant sur la politique extérieure il est cohérent et a une vision pour le pays.

          Sa prise de position aux côtés de la Grèce est cohérente avec sa vision d’une Europe solidaire et renforcée sur la plan militaire. Par ailleurs comme il est le seul à se mouiller contre la Turquie, notre industrie de l’armement en profite en récoltant quelques contrats opportuns.

          Il a mis la pression sur L’OTAN en dénonçant publiquement ses incohérences et à amorcé un réchauffement des relations avec la Russie. Il a bien compris que les EU ont fort à faire dans le Pacifique et que le retrait partiel américain du MO et d’Europe va rebattre les cartes et donner de l’appétit à certains (par exemple, la Turquie) .

          Tout n’est pas parfait mais il anticipe plutôt bien je trouve et redonne du tonus et une vision à la politique extérieure française.

  21. jp dit :

    c’est dans ces situation, qu’on reconnait qui sont les ennemis, qui s’en lave les mains en regardant ailleurs et les amis qui viennent à la rescousse , y a pas eu grand monde pour aider la Grèce

    • albatros24 dit :

      Il est de fait que la France a une certaine popularité en Grèce actuellement et depius quelques années d’ailleurs, inversement à la Turquie…
      Mais ce n’est pas grave on reste entre européens en fait. Comme la plupart de nos relations économiques.

  22. werf dit :

    En termes diplomatiques, « être préoccupés » veut dire suivre les événements sans s’engager ni prendre partie. On en a un bel exemple américain avec Pompéo. Les Etats Unis sont faciles à décrypter depuis toujours surtout pour qui les a fréquenté : America first et surtout défendre leurs intérêts militaires, économiques et financiers, d’aujourd’hui et de demain, partout dans le monde, quel qu’en soit le coût. Alors il ne faut rien attendre avec cette grille de lecture, la Grèce et l’UE ne pèsent rien par rapport à la Turquie.

    • Michel dit :

      UE ne pèse rien face à la Turquie c’est la meilleur !!!!!! donc toutes les bases de L’OTAN en Europe fermé aux Americains ils rentrent chez eux…..A priori cet exactement l’inverse dans le programme de J. Biden rapprochement avec l’UE…. Trump à fait la même politique avec la Chine et l’UE on voit le résultat une guerre économique entre les USA et l’UE serai une catastrophe économique pour les deux ensembles économiques et du pain béni pour Poutine…. il ne faut pas sortir de sience Po pour comprendre cela….

    • Yannus dit :

      Il n’a pas dit que les USA étaient profondément préoccupés par la situation en MEDOR il a dit que les USA étaient profondément préoccupés par les actions de la Turquie en MEDOR.
      C’est une manière diplomatique de dire à Erdogan que les USA scrutent ses décision avec un regard critique et qu’Erdogan sera tenu pour responsable en cas d’escalade militaire dans le secteur.
      ……………….
      Peut-être est-ce pour cela qu’Erdogan s’exécute en faisant rentrer l’Oruc Reis en zone turque et ferme sa bouche de vieille alors qu’Athène vient de confirmer l’achat de 18 Rafales.

    • albatros24 dit :

      ëtre préoccupé en langage diplomatique s’est plus que suivre les évènements, c’est être inquiet du comportement d’un pays..la Turquie est clairement désavoué avec cette petite phrase (due pour l’essentiel aux succès de nos ventes de Rafale voire de frégates, au détriment des produits US).

  23. Ssj35 dit :

    Il faut plutôt interpréter sa comme:  » nous sommes très préoccupés, d’avoir perdu un contrat d’armement ». Pour le reste se référer à Kaamelott:  » et ma tata, elle fait des flans « 

  24. lolo dit :

    au final couler le Oruc Reis au port ou sectionner son hélice ou arbre de transmission à l’explosif serait un bon signal aux autorités turques, on a quelques compétences en la matière.

    • Max dit :

      Du coup c’est la guerre, Chypre (Nicosie) est envahie…

    • la quille dit :

      oui, en Nouvelle Zélande notamment …

    • ULYSSE dit :

      Les US dont la diplomatie anticipe l’ après Trump viennent de se rendre compte que l’on pouvait se passer d eux. Une mise en cause très dangereuse pour leur hégémonisme politico-economique. Ils essaient de reprendre la main. Pas étonné s’ils tentaient au passage de refourguer aux grecs , a bas prix, 4 LCS déclassées.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Les LCS n’ont vraiment aucun intérêt. Les superstructures sont en alu donc elles sont inaptes à un engagement de haute intensité et l’armement est celui d’une corvette légère.

    • albatros24 dit :

      Ce serait signé « DGSE Service action »
      Celanous a valu quelques déboires et une une certaine mauvaise presse à l’Etranger notamment anglo saxon, nous nous mettrions les muzes à dos en plus..pas le moment ni jamais d’ailleurs, surtout nous qui sommes attaqués parles islamistes.
      laissons plutôt les turcs gesticuler et vociférer des inepties
      cela nous permet à peu de frais de vendre du matos, de répondre et nous rendre sympathiques dans le monde civilisé, le seul qui compte en fait.

  25. Hj dit :

    Macron sert de vrp au groupe Total rien de plus !! Pour cela que les autres pays ne disent rien car derrière c est total qui joue le jeu…

    • Carin dit :

      @Hj
      Avant de poster, vous auriez dû jeter un œil sur la carte que notre hôte a mis à notre disposition…
      vous auriez ainsi pu voir que Total, s’est vu attribuer une seule parcelle.. incomplète… et situé en face du … Liban!!
      Vous auriez ainsi pu mesurer le gouffre de l’inutilité de votre post.

      • Desty dit :

        Total a deux parcelle à Chypre: une en coopération avec ENI sur le flanc ouest de l’ile et débordant légèrement vers le sud (c’est sur celle ci que les Turcs sont venus menacer les navires qui installaient déjà la plate-forme) et une seconde qu’il prospecte seul plein sud de l’ile à la frontière maritime avec l’Égypte. La seconde est sans doute la plus prometteuse car elle est directement riveraine à l’ouest de la parcelle où est situé le gisement chypriote Aphrodite et au nord de la parcelle égyptienne où est situé Zohr. Pour le moment Total est resté tranquille sur cette parce ci.
        A coté de ça Total prospecte aussi dans une parcelle du Liban.
        En Égypte et en Grèce ils n’ont pour le moment rien acheté.
        Les Turcs sont allés embêter Total et ENI à l’ouest de Chypre, mais ils sont aussi allés embêter les exploitant de l’Est et dans les exploitants de l’Est il y a des Américains et des Israéliens.
        Les Rafale que la France a envoyé à Chypre sont sur une base au sud-ouest de l’ile, donc juste à coté de la parcelle de Total et ENI où les Turcs gesticulent.

    • Desty dit :

      Non c’est faux. Il défend des intérêts stratégiques plus globaux, voir l’intégrité territoriale de la France potentiellement menacée par un précédent fâcheux et il se trouve juste que Total aussi est concerné ayant des contrats dans la région.
      Si ce que vous dites pour dénigrer les choix de politique étrangère du président était vrai, alors Macron aurait insisté bien plus sur le cas de Chypre que sur le cas Grec où Total n’a pas (encore) de concession exploratoire.
      Il a fait le contraire car la Grèce est plus importante que Chypre pour les intérêts stratégique globaux à moyen terme (future porte d’entré du corridor énergétique en Europe). Et aussi parce qu’il est plus facile pour nous de contrer la poussé turque vers les territoires maritimes grecs et de les contenir en Anatolie que d’arriver à les expulser de Chypre pour régler définitivement le problème là-bas. Dans le second cas il faut une participation conséquente de l’armée de terre et il risque d’y avoir pas mal de mort (civil et militaire), dans le premier c’est facultatif.

    • albatros24 dit :

      Là dessus Macron sert surtout les intérêts de la France et de ses industries (et non plus ceux des banqueirs et de ses poteaux très riches), il a mes encouragements (pour une fois) : continuez !
      Comme disent les profs à l’élève qui fait des efforts pour devenir plus efficace.

  26. Max dit :

    Erdogan en déclencheur du « Clash of Civilizations » ! Cela en prend de plus en plus la voie surtout depuis qu’il y intègre la religion. L’Europe sera en 1ère ligne face à un djihad des pays musulmans. De l’Afrique au Moyen-Orient et j’en passe. 1,8 milliards de potentiels ennemis car ils seront peu nombreux à pouvoir s’opposer à la « volonté divine » des Frères musulmans. Arabie Saoudite et Qatar ont alors bien oeuvré à la création d’une 5ème colonne politique en Europe.

    • ji_louis dit :

      Arrêtez votre complotisme à 2 balles avec le « djihad des pays musulmans »!
      Rendez-vous compte que:
      – l’Arabie Saoudite (islam sunnite) fait alliance avec Israël (juif) via les Emirats Arabes Unis et Bahrein (en attendant la même démarches d’autres pays sunnites tel l’Egypte).
      – L’Iran (islam chiite) et l’Arabie Saoudite (islam sunnite) sont ennemis.
      – La Turquie instrumentalise la religion (islam sunnite) mais tape sur les sunnites (kurdes), les alaouites (syriens), les laïcs (turcs, kurdes, occidentaux) et beaucoup moins sur les chrétiens.
      – Le Pakistan (sunnite) martyrise les chiites pakistanais et afghans, mais pas les chiites iraniens. L’Iran martyrise les sunnites iraniens mais pas les sunnites pakistanais.
      – Les musulmans sunnites et chiites se tapent allègrement dessus dans tout le Proche et Moyen Orient (dont le Liban, la Syrie et l’Irak).

      Bref, la religion est instrumentalisée pour des visées nationalistes plus qu’autre chose. Dans le passé, l’Arabie Saoudite a joué la carte de l’expansion de l’Islam (sunnite) dans le monde pour contrer la prétention iranienne à être les vrais dirigeants de l’Islam mondial (révolution islamique de 1979 et mise en place de la première république islamique (chiite) par opposition aux monarchies (sunnites) et aux républiques laïques (occidentales et socialistes).

      Depuis qu’Al Qaïda a essayé de donner des leçons en Arabie Saoudite (attentats contre les américains en Arabie), la monarchie les réprime férocement et a profondément révisé sa politique d’expansion de l’Islam. Depuis, c’est le Qatar qui a pris le relais pour exister face à ses 2 grands voisins (Iran et Arabie), d’où son soutien tous azimuts aux frères musulmans et à divers mouvements islamistes.

      • tschok dit :

        La grande OPA du wahhabisme saoudien sur l’islam mondial est peut-être derrière nous. Et vu le bordel que les wahhabites ont provoqué partout où ils ont foutu les pieds, il n’est pas exclu que la monarchie saoudienne elle-même commence à s’en mordre les doigts.

        C’est une possibilité.

    • marco dit :

      donc vous preconiez la mort de 1.8 milliard d individus ?

      • tschok dit :

        @marco,

        En fait non. Selon toute probabilité, son discours va rapidement obliquer vers une autre cible, interne: vous. Et tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Les « traitres ».

        Les gens comme Max ne préconisent pas la mort de millions de gens, ils savent que c’est hors de leur portée de pilier de comptoir, même après trois ou quatre pastis. En revanche, assainir la France de ses traitres est une obsession qui est largement à la portée de leur colère.

        C’est la thématique de la cinquième colonne, qu’il qualifie d’ailleurs de « politique ». Quand vous lisez « cinquième colonne » dans une phrase, cela signifie que le locuteur adhère très probablement à la thèse d’un ennemi intérieur constitué non pas seulement par les musulmans – ça, c’est entendu – mais aussi et surtout par les Français qui ne jugent pas leur présence hostile par principe et qui sont prêts à les intégrer dans le cercle national, sous réserve de bonnes conditions d’intégration.

        Donc, non, Max ne va pas tuer 1,8 milliards d’individus à l’autre bout du monde. Comment s’y prendrait-il d’ailleurs? En revanche, il va adhérer à tout discours politique qui lui propose des traitres à haïr parmi ses compatriotes, ce qui a bien sûr des conséquences politiques.

        Vous le direz que la ficelle de la cinquième colonne est un peu grosse et que cela relève, comme le dit ji_louis d’un « complotisme à deux balles ». Oui, c’est vrai, mais il n’empêche que c’est efficace.

        • v_atekor dit :

          Tout à fait juste. D’ailleurs aux 1.8 milliards de musulmans il conviendrait d’ajouter les 1.5 milliards de chinois qui sont tous à Belleville, et ça fait beaucoup, même avec des glaçons dans le pastis.

      • albatros24 dit :

        il prêche plutôt la séparation…

    • joe dit :

      L’histoire récente à prouvée que hormis dans les pays pauvres ou avec une administration invisible ou corrompue, les islamistes trouvent des sympathisants… a coup de $, l’un des viviers majeur étant la pauvreté et les trafic divers et variés sous le couvert de financer le Djihad…

      Ne jamais oublier que les premières victimes des islamistes sont… les musulmans eux-mêmes et que ceux vivant en Europe connaissent la différence entre pays Européens et les autres. Il y aura toujours des excités ou orgueilleux prêt à tuer pour n’importe motif. Le constat est que avec plusieurs dizaines de millions de musulmans en Europe, il n’y a par an qu’un nombre infime d’attentats, effectifs ou arrêter dans l’œuf.

      La cigarette tue beaucoup plus (une personne meurt toutes les 6 secondes à cause du tabac), les piscines largement plus que tous les attentats des dernières années… ne sombrons pas dans le travers recherché par ces gens pour considérer 1.8 milliard de personne comme de potentiel ennemis !

    • lxm dit :

      Le grand monarc ( macron) contre le dragon ( rdogan); l’ile de castellorino est aussi appelée Megisto( meggido), avec saint georges( tueur de dragon) en protecteur de l’ile. Un film épique, presque 2000 ans d’attente et de publicité.
      Sérieux, y’a que moi qui trouve le monde bizarre ?

  27. Xaintrailles dit :

    Intrigué par la faiblesse dans la presse française des informations fournies à la suite de la réunion en Corse du Med7, j’ai tenté, avec une mini-revue de presse étrangère, de savoir quel était le point de vue des pays participants, livré par la presse étrangère… Je me suis limité à la presse en ligne de trois pays : Italie, Espagne, Allemagne.
    Je n’ai pas trouvé d’article italien ( discrétion voulue, ou désintérêt ? ). Pour l’Espagne, le journal « El Pais » affirme que les 4 pays Italie, Espagne et accessoirement Crête et Malte ont « contenu » l’activisme guerrier de Macron. Pour l’Allemagne, le FAZ ( Frankfurter Algemeine Zeitung ) informe sur l’achat d’aéronefs de la Grèce à la France, et suggère que l’Allemagne pourrait être concernée pour les besoins de la marine grecque.
    Comme je m’y attendais Italie et Espagne adoptent la plus grande prudence, et restent dans la ligne USA-RFA, avec semble-t-il petite moquerie vis à vis de notre PR.
    Si un intervenant, vrai polyglotte, a une meilleure vision que la mienne, je suis preneur.

    • Michel dit :

      Activisme guerrier de Macron !!!!!! Et Erdogan c’est quoi alors un enfant de coeur c’est qui qui a commencé à mettre le bor…. dans cette zone ?????
      Les pays européens sont des pleutres…… incapable de défendre un membre de l’UE, en retour ou ils auront des pbs la France passera à autre chose qu’ils se débrouillent……

    • Anaxagore dit :

      C’est curieux ce que vous avez lu concernant la position de la Crête, car il n’y a pas d’état crétois. La Crête est partie intégrante de la Grèce et je vois mal l’état grec combattre l’activisme guerrier de Macron.

    • Desty dit :

      Pour l’Espagne, le journal « El Pais » affirme que les 4 pays Italie, Espagne et accessoirement Crête et Malte ont « contenu » l’activisme guerrier de Macron.

      Vous auriez un lien vers vos articles ? Ce que vous racontez est probablement faux parce que la Crète n’est pas un pays indépendant et comme El Pais est LE journal de référence espagnol, je suppose que ses journalistes doivent le savoir.
      Moi à l’heure de gogole trad j’ai appris à lire le grec, le turc et l’arabe…

      Macron ne déploie un activisme guerrier que du point de vu turc. Dans la réalité et du point de vu des gens raisonnables, il affirme son soutien à la Grèce, dont l’intégrité territoriale est menacé par son voisin et allié et qui est menacé militairement par ses gesticulation, et laisse planer le doute sur une intervention française directe en cas d’agression concrète et définitive de la Turquie. Il fait ça pour dissuader les Turcs qui ont tendance à déborder et occuper tous les pays riverains !

      • tschok dit :

        @Desty,

        Oui, mais vu de l’étranger, on a l’image d’un pays assez martial.

        Je vous rappel qu’une majorité de Français considère qu’il est incongru que la fête nationale (le 14 juillet) ne soit pas un défilé militaire. Pour nous, le creuset de la nation, c’est la guerre.

        Ce qui ne nous empêche pas d’être des pacifistes convaincus, ou a tout le moins des gens convaincus que la guerre ne doit être qu’un moyen très subsidiaire, lorsqu’il s’agit de poursuivre la politique par d’autres moyens. C’est sans doute ce trait de caractère qui provoque chez nous de l’étonnement quand on nous dit que, vu de l’étranger, on nous considère comme des gens prompts à la guerre et toujours prêts à partir dans la première croisade qui se présente au nom d’un idéal républicain toujours ardent.

        Et puis la France, c’est le pays de Napoléon, quand même. C’était un excité, ce mec. Dès qu’il y avait un pays à conquérir, ça y est, paf! il débarquait et tuait tout le monde. Ca nous a donné une image, je pense.

    • GHOST dit :

      7 pays qui parlent au nom de 28 pays membres? Pas surpenant la prudence de l´Espagne et de l´Italie.. Menacer la Tuqruie des sanctions de l´UE quand on n´a même pas 10 pays en Corse incite á la prudence.

    • Courmaceul dit :

      « Le président français et ses six homologues ont agité la menace de sanctions européennes si la Turquie continue à contester les droits d’exploration gazière de la Grèce et de Chypre en mer Egée. »

      C’est clair, non ?

      Libération

      • Xaintrailles dit :

        Habituellement je ne suis pas très emballé par les commentaires de @Ghost, mais cette fois j’aurais tendance à penser un peu comme lui, pour répondre à votre interrogation… L’article d’El Pais me fait penser que les espagnols et italiens ont signé la déclaration, c’est à dire ont rendu le service minimum ( pour l’instant du moins ).

    • Marenostrum dit :

      Vas voir sur abc News, un média américain:

      « Leaders of seven southern European countries have urged Turkey to end “unilateral and illegal activities” in the eastern Mediterranean and resume dialogue to ease tensions in the région »

      Je pense que c’est clair. Le groupe Med 7 a qualifié les activités turques en MEDOR d’illégal.

      Source:
      https://abcnews.go.com/International/wireStory/macron-urges-tough-eu-stance-turkish-provocations-72922253

    • PK dit :

      Sur le TG1, depuis un mois, la Turquie a dû faire 30s… Par contre, on a droit à un reportage sur le réchauffement climatique tous les jours 😉

      En sus des affaires italiennes courantes (la rentrée, le référendum, le COVID, etc.)

  28. dolgan dit :

    Coucouche panier Barbe rousse. Si j’étais les arméniens ou les Bulgares, je me méfierais. Erdogan commence à avoir épuisé sa liste de voisins contre qui échouer.

  29. Nike dit :

    Sinon on a des nouvelles d’où navigue Charlie ? Depuis qu’il a quitté Toulon pas un article à son sujet.
    Est-ce que ça ne serait pas l’origine du retour au port du Oruç Reis ?

  30. Poorfhendeur dit :

    Regardez les images de Er dog can (la caravane passe… Le chien aboie)… d’aujourd’hui…

    Teint blafard, poches et cernes sous les yeux, yeux fuyant…

    Pas le même homme…

    Presque livide…

  31. Erdoggy dit :

    Une petite phrase de Pompéo a Chypre en visite pour promouvoir la diplomacie, et hop ! Erdo le bon toutou ordonne au navire de prospection d’annuler la mission de rentrer a la base …euh à la niche pardon !! Pouahahhahahahah 🙂

    Petite bi… Hey? pourtant les US (meme minorités) sont majoritairement chrétien non? la ça ne pose plus de problème? hein Erdo? hein!! à la niche bon chien va!! :))
    allez viens faire un calin arrete de bouder

    (-Erdo: GRrrrrrrRRR!! ces grecque vont me le payer!!! je me vangerai!!)

  32. vrai_chasseur dit :

    Les bravades de Erdogan ont fait plus pour souder le Med7 que les déclarations de Macron et du PM grec. La ligne de conduite du Med7 est globalement actée sur une « tenaille » franco-allemande : à la France d’être fer de lance de la « dissuasion militaire » (c’est la seule nation EU à pouvoir le faire), à l’Allemagne de conduire des sanctions économiques plus dures. Le but de cette tenaille est de ramener la stabilité en Med en contraignant Erdogan à s’asseoir à la table pour négocier.
    La position de soutien de l’Italie est claire par la voix de son PM Giuseppe Conte https://twitter.com/GiuseppeConteIT/status/1304158465003323394?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1304158465003323394%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fit.euronews.com%2F2020%2F09%2F11%2Fmed-7-ad-ajaccio-macron-conte-e-mitsotakis-cercano-la-soluzione-mediterraneo-
    Celle de l’Espagne est également claire et s’exprime par son chargé des relations diplomatiques à l’EU, l’espagnol Josep Borrell, qui a inscrit à l’ordre du jour du sommet EU du 24 septembre les sanctions économiques de l’EU contre la Turquie.
    L’Allemagne, embourbée dans un contentieux avec la Russie sur l’affaire Navalny, laisse le soin à la France de conduire la démarche tout en se tenant prête à des sanctions économiques dures contre la Turquie. https://www.spiegel.de/politik/ausland/erkundungsschiff-verlaesst-oestliches-mittelmeer-tuerkei-entschaerft-erdgas-streit-mit-griechenland-a-af1e0da5-79af-4860-85a7-0566fc6541e8

    NB pour les 4 frégates que la Grèce souhaite acquérir, il est question d’en acheter 2 à la France (type Belharra, lourdement armées notamment avec des MDCN) et 2 en Allemagne. 4 françaises serait trop cher pour le budget prévu. Le prêt de 2 frégates françaises à la Grèce a été évoqué mais semble difficile car il dégarnirait trop la marine nationale.

  33. silver45 dit :

    ça en prends du temps pour faire une guerre mondiale….tout ça pour ne pas etre le premier à tirer, malgré toutes leurs maniguances économiques pressions diverses et mondialisation orientées, il ne faut pas rester dans l’histoire comme ayant été « l’agresseur »…
    ça me fait penser au jeu civilization….

  34. Patrickov dit :

    Dans ce dossier Macron et la France totalement isolé, il ne faut pas croire aux revues de presse du gouvernement qui tente bien que mal à vouloir rallié le peuple à sa cause pour les intérêts des actionnaires et des banques.
    Les américains lancent quelques tweets sur leurs inquiétudes mais sans aucune condamnation, leurs but est de mettre la France dans une situation inconfortable et surtout Macron après ses phrases contre l’OTAN, il a fait des critiques contre l’OTAN et bien qu’il se débrouille seul puisque l’organisation est en mort cérébrale.
    Macron entraîne la France dans une crise pour l’intérêt financier des grandes multinationales, même les dirigeants grecs premiers concernés n’en font pas autant.

    • Courmaceul dit :

      Vivi, pour connaitre le vrai, lisez Sproutnik et regardez ReuTeu. Avoir un président russe milliardaire et donner des leçons de morale financière, y a qu’un moujik pour oser.

    • albatros24 dit :

      Patrikow, toujours dans le déni de la réalité…
      Mais c’est bien que vous vous exprimiez ici, cela nous donne le point de vue turc, continuez , Persistez !

  35. lym dit :

    L’Europe a bien trop tardé à les étrangler économiquement et cette affaire est donc allée si loin queje les voit mal en ravaler brutalement après être allé si loin à mettre de l’eau dans le gaz et remis implicitement mais systématiquement en cause leurs alliances (et dépendances) depuis des années en guise de préparation du terrain.
    Ils peuvent simplement vouloir mettre le navire symbole de leurs vues à l’abri en préparant la suite: Devancer la modernisation des moyens grecs qui s’amorce à marche forcée, voir la signature de l’accord de défense amenant alors automatiquement un adversaire de plus.

  36. HMX dit :

    La grande retenue dont font (pour l’instant) preuve les américains dans cette affaire ne pourra pas durer. Réorientation vers l’Asie-Pacifique ou pas, ils ne peuvent pas se désintéresser longtemps du devenir de l’OTAN.
    Trump a jugé qu’une crise ouverte impliquant les USA en Méditerranée n’était pas dans son intérêt électoral, les élections US ayant désormais lieu dans à peine 2 mois…Dans 2 mois, quelle que soit l’issue de l’élection, il y a fort à parier que les américains s’impliqueront beaucoup plus activement et siffleront la fin de la récréation. On imagine très bien l’envoi médiatisé d’un GAN et la tenue d’exercices avec la marine Grecque dans les zones contestées par la Turquie , par exemple (cela s’est déjà produit par le passé). Erdogan devra alors plier sur ses revendications, ou assumer le risque d’une sortie avec perte et fracas de l’OTAN (chose qu’il est sans doute prêt à assumer politiquement !).
    A moyen terme, un statu quo militaire en Méditerranée est le scénario le plus logique (au delà des postures, personne n’a véritablement intérêt à déclencher les hostilités), doublé de sanctions économiques de l’UE qui affaibliront encore davantage l’économie turque. Pour autant, nous devons rester vigilants, l’agressivité d’Erdogan va évidemment se reporter sur d’autres « terrains de jeux » : la Lybie bien sûr, mais aussi l’instrumentalisation de la crise migratoire par exemple.

  37. Max dit :

    Nouvelle opération du Dupuy-de-Lôme. Le bâtiment d’écoute de la Marine Nationale a quitté mercredi dernier la base navale de Toulon. Il a été photographié dimanche soir en train de franchir le détroit du Bosphore pour effectuer une mission de renseignement en Mer Noire qui pourrait durer plus d’un mois.
    Une mission à haut risque
    A l’écoute de la Russie…
    .. et de la Turquie

    https://www.air-cosmos.com/article/dupuy-de-lme-une-mission-haut-risque-mise-jour-le-11-09-2020-18h50-23574

    • albatros24 dit :

      La France a dû mettre à jour ses bases de données des fonds marins en MEDOR et en Mer Noire, ça peut servir au cas où avec un navire océanographique.

    • albatros24 dit :

      Le futur exercice Kavkaz mettra en musique plusieurs nations pilotées par la Russie, dont la Chine, le Pakistan , …la Turquie.
      Contre…l’OTAN bien sûr, OTAN dont fait encore partie la Turquie.
      Vivement un putsch réussi avant qu Erdo ne change ses alliances stratégiques.

  38. lecteur69 dit :

    L’Italie et l’Espagne ce qui compte pour eux c’est de vendre des armes à la Turquie… où à la Grêce qui pourrait devenir riche à nouveau avec les champs gaziers. En Allemagne je doute que la communauté Turque partage la vision d’Erdogan, l’Allemagne et son soft power et une armée mal équipée ne pourront jamais faire plier un pays comme la Turquie. Elle a bien constaté aussi que donner de l’argent à la Turquie pour empêcher l’immigration est vain. Enfin les US savent que les armes vendus à la Turquie sont en deça des performances de ceux vendus par la France à la Grêce (+ leur non interventionnisme), donc la Turquie pourrait se retourner contre eux, voir s’allier avec la Russie. Au passage Emmanuel Macron a défendu la souveraineté de l’Europe, les intérêts de la France et est resté cohérent avec la charte de l’OTAN. On ne peux pas dire autant de nos amis les Turques. Mais il ne faut jamais sous estimé un animal blessé, au contraire il est maintenant primordial d’avancer sur des solutions sans jamais sous estimer une quelconque partie et ça les grecques l’ont bien compris lorsque le navire turque de prospection gazière est rentrée à son port en ouvrant les discussions. Personne n’a y gagner à avoir une guerre.

  39. breer dit :

    L’Otan est devenu un jouet d’entrainement virtuel, et n’a plus aucune consistance « étatique », car chaque pays pris dans ses intérêts propres ne veut pus se mouiller pour les autres. Les USA se sont fourvoyés en Turquie, il y a longtemps qu’ils auraient du chercher à transférer leur bases ailleurs.
    Erdogan dans sa mégalomanie est un bon manipulateur avec des cartes (pour le moment) bien en main, (bases US en Turquie, migrants en attentes de passage, populations turques établies en Europe et ailleurs), les grecques n’ont pas beaucoup « d’atouts » de ce genre malheureusement.

    • GHOST dit :

      C´est la vision de la France certainement.. pas celle de tous les pays membres de l´OTAN.
      L Allemagne première puissance économique et financière de l´UE continue á compter sur l´OTAN.. y compris l´Espagne et l´Italie.
      La Turquie ce n´est pas seulement les bases militaires US, ce pays est en première ligne face á la Russie et aux pays instables comme l´Irak ou la Syrie.
      La grande majorité des pays membres de l´UE compte sur la Turquie pour « contenir » la masse des demandeurs d´asile.

      • MERCATOR dit :

        @GHOST

        Vous ne manquez pas d’humour « La Turquie ce n´est pas seulement les bases militaires US, ce pays est en première ligne face á la Russie et aux pays instables comme l´Irak ou la Syrie. » Ah oui lorsque l’on connait son rôle avéré par les faits avec sa collusion avec les terroristes de Daesh , son commerce du pétrole kurde à son profit, sa relation ambiguë avec le Pakistan,ses manœuvres conjointes avec eux, les Russes et les Chinois !

        Quant à la puissance financière Allemande « mauvaise pioche »

        Commerzbank traverse, depuis plus d’une décennie, une crise qui n’en finit pas. En septembre 2019, la banque a lancé un plan de restructuration draconien, avec la fermeture de 20 % de ses 1 000 agences, et 4 300 suppressions d’emplois, soit un salarié sur dix. Cerise sur le gâteau on l’a éjecté du Dax.
        Un big bang dans les banques allemandes n’est plus qu’une question de temps. contrairement à l’opinion admise les allemands sont des magouilleurs de première, rappelez-vous le sandale du « diesel gate , la magouille de  » Volkswagen »élue « voiture de l’année avec les enveloppes aux journalistes, des journalistes,et tout récemment l’énorme scandale du trou de plusieurs milliards d’euros avec publication de faux bilans certifiés par les commissaires aux comptes du gouvernement, la coupe est pleine .

  40. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Pour ce que valent la parole et la signature des États-Unis …

  41. Patrickov dit :

    l’OTAN en mort cérébrale, et bien qu’attend le coq pour en sortir ?, ça critique mais ça se cache toujours derrière la force de l’OTAN.
    Maintenant tous les membres de l’OTAN et surtout les USA laissent le petit Macron faire cavalier seul, quand le Courbet à eu quelques flash de smartphone, qui a été tout de suite pleurer au sein de l’OTAN ?.
    Les grecs ont reçu des consignes de s’asseoir sur la table des négociations par Pompéo, ils vont s’y mettre rapidement sans quoi les USA risquent bien de se mettre en rogne et quand ils se mettent en rogne tout le monde passe à la caisse même BNP.