La Jordanie rétablit le service militaire obligatoire pour les jeunes chômeurs

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    En France :
    Michel Goya: «Le rôle de l’armée n’est pas d’éduquer les jeunes délinquants»

    FIGAROVOX/ENTRETIEN – Éric Dupond-Moretti a évoqué l’idée de mettre en place un service citoyen de six à douze mois, encadré militairement, qui s’ouvrirait aux mineurs délinquants, ayant commis des faits de faible gravité. Michel Goya craint que ce type de mesure fasse de l’armée un palliatif à l’éducation ou à la prison.

    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/michel-goya-le-role-de-l-armee-n-est-pas-d-eduquer-les-jeunes-delinquants-20200902

    Peut-on remplacer le terme délinquant par chômeur et appliquer ce raisonnement à la situation jordanienne ?

    Cordialement,
    Félix GARCIA

    • Rwy Ahead dit :

      Oui peut remplacer le terme délinquant par chômeur.
      Il existe en outer-mer des RSMA (régiment du service militaire adapté) qui sont des unités militaires de formation
      professionnelle comme celui situé en Guadeloupe ( https://www.rsma.gp )
      Il y a une idée à creuser.

  2. Durandal dit :

    Exemple à suivre.
    Ou pas… personne ne veux de ouech ouech, surtout pas l’armée, surtout pas la France et personne d’ailleurs.

  3. Desty dit :

    C’est plutôt une bonne idée !

  4. Raymond75 dit :

    Démarche intelligente compte tenu du contexte local.

  5. Albatros24 dit :

    Excellente idée…un service où on apprend la discipline, la vie en collectivité, des valeurs et accessoirement à défendre son pays ou une spécialité utile comme le Génie, les Transmissions,…utile dans le civil ensuite.
    De toutes façons un ancien militaire trouve souvent du boulot dans le civil, notamment le BTP où il est recherché

    • grigric dit :

      un ancien militaire ne se limite pas à comme manoeuvre, il peut aussi être dirigeant pour personnel informatique…

  6. Ératosthène dit :

    Un long service obligatoire pour les chômeurs devrait aussi être institué en France.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Un long service obligatoire pour les chômeurs devrait aussi être institué en France.]

      Excellente idée ! Cela permettrait à une partie de la jeunesse Française qui est frappée par ce fléau qu’est le chômage d’apprendre le maniement des armes de guerre et des explosifs .
      La seule jeunesse qui actuellement maitrise le maniement des armes de guerre c’est celle qui s’est engagée ou la  » djeunesse  » qui trafique .
      Lors des dernières manifestations des Gilets-Jaunes j’ai été frappé par l’ignorance des 20-40 ans sur ces questions .
      Toute cette frange de la population masculine Française qui  » galère  » est tout à fait ignorante du maniement des armes de guerre et des explosifs et donc est incapable de se défendre à la fois face à l’état Françouze et aux racailles des banlieues en cas de crise majeure .

  7. Castel dit :

    Tiens, voilà une idée qu’elle est bonne…..
    Pourquoi ne ferait-on pas pareil chez nous, avec les jeunes oisifs, qui trainent dans les banlieues à traficoter, ou faire d’autre connerie, plutôt que de chercher du boulot ?
    je suis sûr, que , ça susciterait des vocations chez certains pour pouvoir y échapper !!

  8. Carin dit :

    C’est pas idiot… beaucoup de jeunes se retrouvent sur le carreau après leurs études et certains pourraient penser trouver un « plus » à leur développement personnel, ainsi qu’à celui de leur CV… aujourd’hui ça n’est pas un réflexe ( les jeunes n’y pensent même pas, et leurs parents non plus). Bien entendu cela doit se faire sur la base du volontariat, par sur des critères de chômage.. de plus cela permettrait à notre prez, de recycler son histoire de service mili pour tous, en service mili proposé (en plus des autres propositions) au moment où ces jeunes s’inscriront au chômage.

  9. blavan dit :

    Imaginons un instant que la France fasse la même chose, cela ferait une révolution. En plus il faudrait incorporer tous les jeunes de banlieue où les jeunes sont massivement au chômage !!!!

    • Carin dit :

      @Blavan
      Qu’est-ce qui vous fait croire que les jeunes des banlieues seraient massivement volontaires???
      La plupart de ces gars n’ont pas dépassés le CM2 ( dans leurs vraies connaissances scolaires), c’est vrai qu’ils sont nombreux à pointer au chomdu, mais de la à lire les panneaux d’affichage proposant des embauches/ formations.. faut pas pousser. Seuls ceux qui veulent s’en sortir autrement qu’en devenant star du foot, ou grand vendeur de stup multi propriétaire d’immeubles au bled trouveront l’affiche mili.

      • blavan dit :

        @Carin. Avez vous lu l’article, on parle bien de service obligatoire pour les sans emplois.

    • St Chamond dit :

      Ça serait complètement contre productif de transformer le service militaire en camp de cassos. Il faut une défense de la nation servit par une culture guerrière nationale qui assure un vivier aux armés et une réserve en cas de crise.
      Donc il faut une préparation militaire initiale universelle, courte et obligatoire pour les hommes (qu’on sortira enfin un peu des jupons de leur mère ou de leur copine) suivis d’un service militaire volontaire d’un an ( renouvelable une fois pour les plus motivés) qui permet d’intégrer la garde nationale. Ça serait un gain énorme pour les armés qui pourrait concentrer les effectifs professionnels sur du strictement opérationnel.
      On pourrait même rendre le service militaire requis pour les grandes écoles, certains métiers (aviation civile, marine marchande et pêche, informatique, médecine, btp…) ainsi que bien des postes de la fonction publique.

      • Sacha dit :

        Nationale ou républicaine ? J’ai du mal à voir le lien logique entre service et arrivée en garde nat. Ou post service alors, pour garder le lien ?

        La garde nationale est constituée de réservistes.
        Si vous vouliez dire garde républicaine (qui a notamment à charge la défense des lieux officiels) ça relève de la gendarmerie.

  10. Bonsoir ,
    Faut pas rêver , la Police et Gendarmes , ne sont pas capables de mater cette jeunesse des quartiers .
    Je vois mal , nos S/Offs et Offs y arriver .
    *******************
    ******************************

    • Clavier dit :

      Moi je ne les vois pas du tout ……

    • grigric dit :

      Le problème n’est pas de les ‘matter’, le problème est de former des jeunes aux armes, au combat en groupe, aux explosifs… Que pensez vous qu’ils feront s’ils retournent dans leur quartier ? A qui va servir cette experience du combat ?

    • Castel dit :

      La différence, c’est qu’on pourrait remettre ce qui était en place à l’époque des appelés :
      Arrêts de rigueur = jours de « rab » à effectuer.
      Arrêts simple = la moitié en supplément au delà de 15 jours.
      Je me rappelle à l’époque que même certains petits truands, qui se vantaient d’avoir été condamnés à de la prison dans le civil, se tenaient à carreau, de peur de ne pouvoir partir avec leur classe, pour fêter la « quille »
      Donc, je pense que ce système pourrait aussi bien fonctionner aujourd’hui, car la discipline obligée, ( avec corvées à la clé, suppression de permissions, pour les refus d’obéissance) et je suis sûr que cela marcherait avec la plus-part de nos petits « loubards « de banlieue, à condition, bien sûr que nos officiers et sous-off soient formés pour ça !!

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ et je suis sûr que cela marcherait avec la plus-part de nos petits « loubards « de banlieue, à condition, bien sûr que nos officiers et sous-off soient formés pour ça !! )]

        La Taqyia cela fonctionne et cela a toujours existé même chez les non-croyants ! De jeunes loups ont effectivement adopté la tenue de l’agneau pour ne pas devenir  » rabistes  » .
        Cela ne les a malheureusement pas empêché de  » reprendre du service  » après leur SN.
        J’ai assisté à deux enterrements de mes anciens camarades de chambrée . L’un suriné et l’autre abattu . Deux Cht’is .
        J’avais gardé d’excellents rapports avec eux , Mézigue le  » fils de bonne famille  » comme ils m’appelaient .
        J’ai essayé de leur trouver du taf’ mais ce n’était pas leur vie . Et pis de toute façon ils ne voulaient pas quitter leur Ch’nord !
        C’étaient pourtant des  » Desouchiens  » , des Cht’is pur sucre ( de betterave ) … Alors avec des racailles ethnicisées !…
        Il faut cesser de plaquer sur la génération de 20 ans de 2020 issue des gangs des banlieues les comportements et les références de ceux qui ont eu 20 ans il y a 20 ou 30 ans .
        Les gangs de Ritals , de Portos , de Manouches , de Maghrébins n’avaient rien à voir avec les hordes sauvages de 2020 et leur consentement à l’autorité était peu ou prou  » normal  » qu’on le veuille ou non .
        Et puis franchement ? Pensez vous qu’en 2020 on puisse arracher un  » djeune  » de son quartier par la force , lui mettre des fringuers couleur caca d’oie , un masque à gaz et l’obliger à aller dans une salle ou l’on a cassé une ampoule de gaz de combat ( C’en est un ! )
        Vous vivez dans quel pays ?
        Pour paraphraser une citation de M. Madelin :  » Vous devez avoir une tête de Minitel™ « 

        • Pascal (l'autre) dit :

          « un masque à gaz et l’obliger à aller dans une salle ou l’on a cassé une ampoule de gaz de combat  » N’abusons pas! une ampoule de lacrymogène oui mais pas de « gae de combat » Nous n’étions pas dans les « grandes heures de l’armée rouge » qui elle utilisait des toxiques de guerre dans ses manoeuvres! Pour « tâter » du chimique « de guerre » il fallait suivre une formation spécialisée en N.B.C. (puis N.R.B.C.). C’est ainsi que j’au eu droit en stage à Bourges à ma « douchette » d’ypérite!

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ N’abusons pas! une ampoule de lacrymogène oui mais pas de « gae de combat » Nous n’étions pas dans les « grandes heures de l’armée rouge » qui elle utilisait des toxiques de guerre dans ses manœuvres ]

            Jusqu’à preuve du contraire le bromure de benzyle a bien été un gaz de combat utilisé lors de la bataille de Rossignol contre les Allemands . La première utilisation en temps de guerre et la première utilisation mortelle d’ailleurs du fait de son emploi massif en sous-bois .
            C’est ce composé qui été utilisé jusque dans les années 1990 pour l’entrainement en compagnie d’instruction et même plus tard . Quand il y avait un sergent vicieux il demandait au plus boloss de la compagnie d’  » aller voir si je n’ai pas oublié ma montre dans la salle d’instruction  » .
            On trouve encore un marché public en juillet 2013 soit quelques jours avant l’attaque de la Ghouta .

            Je rajoute à mon post que les  » djeunes  » de banlieue ne seront plus les seuls à résister à une telle coercition . Je me permets d’écrire : Heureusement !
            Il faut quand même penser que des millions des jeunes gens ont accepté de 1919 à 1997  » ça  » .
            Quand quelqu’un a écrit que les habitants d’un pays étaient des veaux , il n’avait pas tort .

            Je vois mal monsergent ou monadjudant obliger les participants mâles agés de 18 à 25 ans d’une  » happy hour  » autour de la place du Docteur Lobligeois ( 75017 ) à subir un tel traitement … ;0)
            Il risque de se ramasser le plat veggie du jour dans la gu**** .

        • Sacha dit :

          Vous vous regardez trop de films et de vidéos youtube.

    • Thaurac dit :

      Faut rétablir la beigne car ils savent faire du mal physique, à plusieurs, mais eux, ne l’ont jamais expérimenté, vu qu’ils sont intouchables…

  11. revnonausujai dit :

    l’armée n’est pas la poubelle des déchets de l’ éducation nationale ; que celle ci commence par justifier son appellation au lieu de fabriquer des crétins à la chaîne.
    Par ailleurs , les mêmes technocrates qui arguent du » cœur de métier » pour cantonner les militaires aux tâches d’exécution omettent aisément d’être cohérents quand ça les arrange.

  12. vieux margi dit :

    Très bonne idée n est ce pas Mr le Président ? Ça peut donner des idées d engagement… mais surtout pas aux délinquants….

  13. Max dit :

    Allez idem en France et stage d’aguerrissement tropical de la Légion obligatoire… lol

  14. Daniel 1945 dit :

    Je me rappelle, en juin 1962, à Hourtin (Marine Nationale) l’incorporation forcée de jeunes Français pieds noirs en provenance d’Algérie : refus de saluer les couleurs, et autres « incivilités » qui faisaient péter les plombs à l’encadrement, alors, bonne chance …

  15. Thaurac dit :

    Normalement, vu l’état du pays, il devrait y avoir du monde, en france aussi d’ailleurs…

  16. dragonfly dit :

    Bonjour a tous
    Je ne connais pas trop la vie militaire mais recemment je regardais un doc sur le Charles de Gaulle (le navire!). Pas forcemment recent, mais on y croisait les temoignages d »anciens » et de « jeunes » souvent issus de cités. Clairement on sentait que l’integration de ces jeunes n’avait pas été sans heurts, mais qu’au final, chaque coté ayant fait un pas vers l’autre, celle ci avait pu se faire. Voir dans leurs yeux et dans leur propos une fierté de servir, de se sentir utile et revetus d’une responsabilité m’invitais a croire que l’integration par l’armée était possible pour pas mal d’entre eux. Bien sur une motivation minimale au depart se doit d’exister pour integrer l’armée. Alors pourquoi pas?

  17. St Chamond dit :

    Les milis auraient peut-être plus de mal encore de faire quelques choses de conséquent des minets de centre-ville et des fumeurs de chichons des classes moyennes de gauche. Ils ont parfois bon dos les cassos.

  18. EBM dit :

    Un gros SMV qui touche des chômeurs de manière obligatoire. Clairement une mesure où les armées sont détournés de leur but. Le pire cauchemar de l armée de terre en France: une floppée de jeunes pas tous motivés a qui ils doivent faire une formation professionnelle pour des tâches civiles.

  19. Blurb dit :

    Il faut savoir ce que l’on veut. Le SNU des années 1990 était très inégalitaire, même des fils de miloufs y échappaient ou bénéficiaent d’affectations soigneusement sélectionnées.
    Et il ne doit pas s’agir d’une punition pour personnes jugées a priori oisives … on rêve là.
    Si ce type de dispositif doit être (re)créé, peut-être faut-il ouvrir davantage de contarts courts dans l’armée, ou alors franchier le pas et recréer un SNU mais ce coup-ci avec encadrement légal garantissant sa véritable « universalité ».
    Soit affectations en fonction du parcours scolaire / professionnel et selon les besoins, point barre.
    Mais l’équation sera difficile à résoudre budgétairement et surtout, malgré la situation internationale, l’ensemble des Français y est -elle favorable? C’est plus facile une ptite armée professionnelle, même si c’est toujours trop cher …

  20. Robinson dit :

    Les armées sont une formidable entreprise de formation, leurs personnels n’arrêtent jamais de se former et de progresser, et d’ailleurs tous n’ont aucun mal à se reclasser dans le civil, à tous grades… même les plus élevés.
    Lorsque l’école, le collège, le lycée, même l’université viennent à laisser les jeunes sur le carreau, ultima ratio, n’est-ce pas aux armées d’agir, avec des moyens augmentés et adaptés ?
    Cela obligerait bien sûr à constater une certaine faillite du système éducatif, et ce réalisme devrait conduire à affecter aux armées une part des budgets colossaux que la Nation consent pour les formations.