!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Coalition anti-EI : Les États-Unis vont réduire significativement leur présence militaire en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Clavier dit :

    le président Trump a une nouvelle fois répété que les États-Unis devaient en finir avec les « guerres sans fin ». « Nous ramenons nos troupes à la maison, depuis tous ces endroits lointains. […] Nous avons dépensé des milliards de dollars et qu’est-ce que nous en avons retiré? », a-t-il demandé.

    Voilà une question que notre Président ferait bien de se poser ………

    • blavan dit :

      Hélas, il ne reste plus que la politique étrangère qui intéresse l’Elysée. De toute façon les opex africaines finiront comme l’Afghanistan, c’est une question de temps, ou de changement de président, donc les électeurs ont le choix.

  2. Plusdepognon dit :

    Tout ces efforts de formation alors que les armées françaises ont du mal à s’entraîner, cela laisse rêveur…
    https://www.lejdd.fr/International/voici-ce-que-fait-larmee-francaise-en-irak-3941866

    Nous en sommes parti sous prétexte de Coronavirus, mais en fait parce que les américains ont liquidé Soleimani :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/covid-19-militaires-francais-quittent-l-irak-215164

    Si les américains se réorganisent ce n’est pas pour rien et leurs alliés en tiennent compte :
    https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20200107-forces-etrangeres-irak-part-reste

    Des politiques ont voulu que « la France soit sur la photo », c’est fait.
    https://www.marianne.net/monde/michel-goya-nous-allons-partir-d-irak-la-queue-entre-les-jambes-cause-de-notre-suivisme-envers

  3. Blavan dit :

    Maintenant qu il n ont plus besoin de piller le pétrole, ils se retirent comme en Afghanistan. Une bonne leçon pour les européens naïfs qui les ont suivis.

    • Courmaceul dit :

      Le révisionisme by Blavan : le 11/09, les USA ont été attaqués par Al Q. Le régime des talibans a refusé de livrer Ben Laden et ses acolytes; une guerre s’en est suivie. La solidarité occidentale commandait de soutenir cette opération. Oui Blavan, la solidarité c’est une leçon. Par contre ne pas y rester comme la fait la France, c’est une autre leçon. Une tasse de thé peut-être ?

      • Maxime dit :

        @courmaceul,
        Ok pour l’Afghanistan, mais l’irak en quoi était-il en lien avec le 11/09?

      • aleksandar dit :

        Les talibans n’ont pas refusé de livrer Ben Laden mais proposé de l’extrader pour être jugé dans un pays islamique, soit le Pakistan, soit la Barbarie Saoudite
        Les US ont refusé
        Dommage pour les Talebs qui auraient bien aimé se débarrasser de Ben Laden.

  4. JMB24 dit :

    La France devrais faire pareil , ramener les troupes à la maison, et revoir avec renforcement dans nos OM. Sortie de c’est Afrique avec des guerres sans fin

  5. PeterR dit :

    3000, c’est plus que suffisant pour garder les puits de pétrole et empêcher que des « méchants » puissent en tirer un quelconque profit.
    Il faut bien se refaire la cerise.

  6. Royal Marine dit :

    « Nous avons dépensé des milliards de dollars et qu’est-ce que nous en avons retiré? » (Trump)
    Un peu de bon sens ne peut pas nuire, d’autant que lorsque, finalement, ces guerres se terminent par une paix négociée avec les terroristes, comme en Afghanistan… Mis à part le complexe militaro-industriel, personne n’y a gagné quoique se soit!
    Et surtout, ni les familles de militaires qui ont perdu quelqu’un, ni la population des pays concernés…
    Si Trump pouvait rogner un peu du budget du Pentagone, ça laisserait plus d’argent pour organiser des « Révolutions de couleurs », et donc plus d’adhésions OTAN, plus de business… Rien que du bonheur!

  7. NRJ dit :

    Trump est un grand pacifiste. Il mérite bien un prix Nobel de la paix…

    • Antoine dit :

      Après avoir mis le feu partout avec sa politique étrangère désastreuse et irrespectueuse?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Trump est un grand pacifiste. Il mérite bien un prix Nobel de la paix… » C’est un businessman: Son crédo est: Comment faire en dépensant 1 $ aujourd’hui pour qu’il m’en rapporte 10 $ demain!

  8. Jean Ker dit :

    « les troupes américaines sont régulièrement visées par les milices chiites irakiennes soutenues par l’Iran, cette « décision est une démonstration claire de notre engagement continu envers l’objectif ultime, qui est une force de sécurité irakienne capable d’empêcher une résurgence de l’État islamique et de garantir la souveraineté de l’Irak sans aide extérieure »

    Elle est bien bonne.
    Les ricains en Irak sont plus particulièrement sous la menace depuis l’assassinat honteux commis par eux du Gnl Soleimani. Encore un acte resté impuni, mais pas oublié. On parle du énième cas.
    Le gouvernement irakien les a exhortés à quitter le pays.
    Leur but n’est pas « la souveraineté de l’Irak » (LOL) mais d’assurer une présence dérangeante sur l’axe chiite, et de maintenir en place la logistique destinée à des groupes combattants qui empêchent toute résolution du conflit syrien depuis l’échec de Timber Sycamore. Ce au profit d’Israël : faut-il rappeler que la présidentielle fait rage, et que l’AIPAC est un gros bailleur de Trump…
    Qu’ils la ferment un peu : les bandits ce sont eux et à part quelques crétins biberonnés à leur immonde propagande, le monde entier l’a bien compris.
    Leur condescendance n’a d’égale que leur stupidité d’aliénés profonds, et ceux qui les soutiennent leur ressemblent.

    • Courmaceul dit :

      je vous vois bien comme procureur à Téhéran en train de brûler un drapeau US sur la chaussée, ça clôturerait assez bien votre saillie.

    • ji_louis dit :

      Et vous parlez de condescendance …

    • Lechavenois dit :

      Jean Ker :
      .
      « ….Qu’ils la ferment un peu : les bandits ce sont eux et à part quelques crétins biberonnés à leur immonde propagande, le monde entier l’a bien compris. Leur condescendance n’a d’égale que leur stupidité d’aliénés profonds, et ceux qui les soutiennent leur ressemblent…. »

      Ouch !..
      .
      Que de haine dans vos propos.
      .
      Les américains sont très loin d’être des enfants de cœur et leur vision du monde me laisse perplexe ; de plus je reste convaincu que la Russie et ses pays devrait un jour pouvoir « s’arrimer  » à l’UE , pour à terme nous aider à faire face à l’hégémonie agressive du PCC.
      .
      Mais, à ma connaissance, les USA n’ont pas encore mis en place un système dictatorial répressif contre leur peuple, comme l’ont fait la Chine, la Russie, la Corée du Nd, l’ Iran ou le Venezuela. Il reste encore dans ce pays un système de droit de vote qui permet au peuple américain d’avoir une alternance politique.

      • Jean Ker dit :

        Avec 1% de leur population en tôle, les EU concentrent à eux seuls 25% des prisonniers de la planète. Libre à vous d’appeler ça une belle démocratie.
        L' »alternance », depuis Nixon, c’est pour les crédules. Sinon il y a l’état profond.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Avec 1% de leur population en tôle, les EU concentrent à eux seuls 25% des prisonniers de la planète. Libre à vous d’appeler ça une belle démocratie. » Et en France des condamnés restent libres car nous sommes en surpopulation carcérale! Belle démocratie aussi, dans un pays ou il se dit qu’il vaut mieux être voleur que volé! (

  9. LEONARD dit :

    Les U.S sont entrés en Irak sous un fallacieux prétexte d’A.D.M.
    Ils y sont restés grâce à l’incurie absurde de Paul Bremer, une pointure dans la c***rie stratégique.
    ISIS leur a permis de continuer à justifier leur présence, mais pour combattre ISIS, et à cause d’une démographie favorable aux Chiites, ils ont du s’appuyer sur un pouvoir irakien de plus en plus affilié à Téhéran.
    Il leur reste la carte kurde, que @RealStableGenius a dèjà froissée.

    Tactiquement, limiter le nombre d’implantations dans une région hostile mais non agressive a un sens. Il reste un paquet de belles implantations à portée de F16 si besoin était.
    Stratégiquement, alors qu’ils se définissent 2 ennemis ( la Chine et l’Iran ), et demi ( la C.D.N ), laisser la place à l’Iran est irrationnel.
    Dans leur « containment » de l’Iran, ils vont abandonner le S-O ( Irak ), l’Ouest ( Turquie ) est de moins en moins fiable, ils vont abandonner le N-E ( Afghanistan ), ils ne maîtrisent plus le Pakistan qui penche de plus en vers la Chine.
    Donc, l’Iran ( hors P.A.N et Diego Garcia ), va pouvoir se concentrer sur ses frontières Sud, ( Golfe Persique/Mer d’Oman ) sans craindre quoi que ce soit sur ses frontières terrestres.

    Quand on a le potentiel éco et militaire des U.S.A, face à un adversaire bien plus pauvre, qu’est l’Iran, on vise principalement à multiplier les fronts pour l’obliger à des dépenses tous azimuths qui vont l’épuiser. Et là, c’est le plus puissant qui fait des cadeaux.

    La stratégie U.S depuis Clinton est une référence de « non-sense » stratégique.

    • Euclide dit :

      @Leonard
      La vrai raison de l’intervention des States en Irak n’était pas de remodeler la démocratie au MO mais de faire main basse sur le pétrole irakien.
      Point barre.
      Ne pas oublier que George W Bush était un issu d’une famille de pétrolier ainsi que son vice président Dick Cheney.

      Donald Trump n’est pas un politicien au sens classique mais un homme d’affaire.
      La seule chose qu’il sait faire, c’est négocier. Que ces négociations d’Etat à Etat réussisse ou pas , c’est autre chose.

      Je suis d’accord avec @NRJ sur le fait que The Donald n’est pas un Président interventionniste.

    • PK dit :

      Depuis Bush père, sauf si vous sens-entendez qu’envahir l’Irak pour son pétrole est stratégique…

      • LEONARD dit :

        Bush père n’a justement pas envahi l’Irak, il s’est contenté de libérer le Koweït et de détruire une bonne partie des installations et équipements militaires irakiens et il a laissé Saddam en place pour « tenir » le pays et il a maintenu le pétrole irakien sous embargo, ce qui rétrospectivement apparait « sage ». ( sauf pour les opposants à Saddam et notamment les kurdes, qui ont continué à souffrir ).

        En réponse à @Euclide, je ne pense pas que l’objectif n’était pas la captation du pétrole irakien. Je crois en la thèse de Talal Ben Abdelaziz, fils du fondateur du royaume d’Arabie Saoudite
        « les États-Unis cherchent à contrôler le pétrole, parce que c’est une ressource stratégique dont ont besoin des États qui peuvent à l’avenir s’opposer à la puissance américaine, tels que l’Union européenne, la Chine et le Japon. De l’avis des experts, le pétrole demeurera une ressource stratégique pour une bonne vingtaine d’années. Or, les réserves de la mer Caspienne et d’ailleurs ne peuvent concurrencer, en volume et en coût d’extraction, celles du Proche-Orient. Les États-Unis veulent contrôler le monde par le biais du pétrole du Proche-Orient Le Monde, 11 mars 2003. ».

  10. Lafayette dit :

    Les USA ont raison, le danger musulman est plus un problème européen qu’américain. Aux nations fanfaronnes et donneuses de leçons européennes de jouer.

  11. Carin dit :

    Au lieu de rassurer trump en l’assurant de notre présence à ses côtés…
    le président Macron aurait mieux fait de dire que «  nous sommes présent en Irak à la demande des irakiens.. et nous en partirons à leur demande. En attendant nous continuons notre soutien aux troupes, et nos formations« 
     De plus nous avons vendu pour une bouchée de pain plusieurs mirage F1 avec un monceau de pièces détachées, à une entreprise américaine, alors que les irakiens ont dû acheter des F16 d’occasion auprès des américains alors qu’ils ne connaissaient pas cet avion, et que leurs mecanos non plus, du coup ils rament pour les faire voler, alors que leurs pilotes et mécanos connaissent très bien le F1!! Au prix où nous les avons vendu les irakiens auraient étés très content.

    • Frédéric dit :

      Faut arrêter de fantasmer sur les capacités des Mirage F1 retirés du service. Vérifier donc combien d’heure de vol par an sont prévus pour jouer les plastron dans des conditions de paix . En attendant, on chuchote que Badgad serait intéressé par quelques Ceasar pour renforcer son artillerie.

  12. Carin dit :

    Je dis ça, tout en étant conscient que les américains auraient dit « non », car si les irakiens n’ont plus besoin d’appui aérien.. la présence américaine n’est plus du tout justifiée, et tout le matos a proximité de l’Iran devrait être rapatrié ou stocké ailleurs..( probable raison pour laquelle les ricains n’aident pas à la MCO des F16 irakiens).

  13. Parabellum dit :

    Trump applique l autre politique historique américaine celle de l isolationnisme et celle de Monroe.les usa ne veulent plus intervenir et ils ne veulent plus de morts.trump en fera un atout électoral.il peut le faire car il a des moyens stratégiques de frappe drones etc et un arsenal nucléaire qui vient d être renforcé et il lance le renouveau de missiles lourds.nous on se pose la même question quand?

    • Tannenberg dit :

      Avant tout, est ce que Trump se pose les bonnes questions? vue son incompétence crasse en matière d’analyse et de gouvernance, que ce soit en politique intérieure ou extérieure, j’ai de gros doutes. Secundo, notre situation geo-strategique, complètement différentes de celle des USA, nous invite a nous poser des questions également, complètement différentes.