!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Innovation : Le ministère des Armées accélère dans le domaine des technologies quantiques

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Dupont avec un t dit :

    A mon horloge atomique quantique, il sera exactement ….. celle-ci dérive d’une seconde tous les 30 millions d’années…..

  2. sergeat dit :

    Intéressant,mais 30 millions d’euros sur 6 ans me semble dérisoire .

    • GELASE dit :

      «  »mais 30 millions d’euros sur 6 ans me semble dérisoire » » , ce serait intéressant de comparer cette somme avec le coût de développement de l’ordinateur quantique Sycamore de Google …

  3. Raymond75 dit :

    Dans la mécanique quantique, il y a la Chat de Shrodinger qui est à la fois vivant ET mort … Difficile de neutraliser ses adversaires dans ces conditions. Restons donc terre à terre comme les Talibans et leurs ancêtres du 19ème siècle, qui ont foutu à la porte les Britanniques, les Russes, puis la coalition occidentale suréquipée.

    • ji_louis dit :

      Les occidentaux avaient la volonté/prétention de tuer que les combattants et pas les civils. Un adversaire sans ces scrupules (par exemple à l’Est ou au Sud de l’Afghanistan) n’aura pas les même difficultés.

    • PK dit :

      « Dans la mécanique quantique, il y a la Chat de Shroedinger qui est à la fois vivant ET mort »

      Pas du tout. Schroedinger a juste raconté cette histoire pour montrer que rapporter les résultats du monde quantique (qui fonctionne (pour le moment) juste sur le monde microscopique) au monde habituel (macroscopique) conduit à des résultats débiles.

      Dans le monde que nous connaissons, le chat est soit mort soit vivant. Dans le monde microscopique, on ne parle pas de chat, mais de spin et autres joyeusetés du même genre.

  4. PK dit :

    Faut pas s’exciter non plus. Tout ça passe par des traitements de calculs quantiques à l’aide « Q-bits » et pour le moment, ça coûte très cher et ça ne fonctionne presque pas, juste dans des labos avec des traitements de fous (azote liquide, etc.).

    Je ne dis pas qu’il faut snober la recherche, bien au contraire. Mais il faut garder à l’esprit qu’entre le premier calculateur « électronique » et le premier ordinateur digne de ce nom, il s’est passé presque un demi-siècle… Et là, on est à la phase boulier pour la méca-Q !

  5. Stoltenberg dit :

    Très bonne initiative, bravo !

  6. Francis Hummel dit :

    A moins d’une coquille, consacrer 30 Meuros sur la LPM 2019-25 me semble ridicule…
    Dans le même temps, l’état – et les contribuables, donnent 483 Meuros de relance aux medias et à leurs patrons milliardaires, en plus des 800 Meuros annuels de subventions.
    Et je n’évoque pas les subventions aux syndicats, aux associations,…
    Manifestement, les priorités réelles ne sont pas celles qui sont annoncées à grand renfort de comm’ dans………………….la presse.

    • Vinz dit :

      Du budget veille techno et recherche de 30 millions, y a pas mal de directeurs de labo qui signeraient.

    • PK dit :

      Ce n’est pas l’armée qui a élu Macron. Faut bien qu’il paie ses dettes. Pour une fois qu’il a l’air un peu honnête, vous n’allez pas le lui reprocher ?

  7. Valeur sûre dit :

    certaines technologies, comme la furtivité, «étant susceptibles de devenir rapidement obsolètes. En Chine et au Canada, des chercheurs planchent en effet sur des radars aux propriétés quantiques pouvant détecter des avions furtifs… » ?
    La Chine ?
    Elle ne sait que la copie.

    • Vivo dit :

      Lol, hey, il faut avancer dans la vie, mon gars, même si ça te fait mal de voir la Chine faire des progrès dans divers domaines technologiques.

      Dis toi bien que sans l’aide des USA pour le nucléaire, la France en serait toujours aux centrales a charbon.

      On a toujours besoin du savoir des autres.

      • egdltp dit :

        S’il est exact que nous avons une limitation réelle dans le basculement de la Recherche vers l’Industrialisation, dans le nucléaire, avec la famille Jolio-Curie, la France était à la pointe.
        Et si cette famille avait été évacuée, elle aurait pris une part certaine dans le projet Manhattan comme Fermi, Bohr et d’autres.

      • v_atekor dit :

        « sans l’aide des USA pour le nucléaire, la France en serait toujours aux centrales a charbon ».
        .
        Ca serait allé moins vite car la France n’était pas au mieux de sa forme, mais la volonté politique étant là, et la France ayant une belle brochette de prix Nobel dans le domaine (Familles Curie sur 2 génération 4 prix Nobels, Becquerel, De Broglie, Charpak) qui logiquement va avec un très grand nombre de recherches associées. Ca aurait aboutit, d’autant que la France a été à l’origine de ces développement et n’a pas pris le train en marche.
        .
        Ensuite il y a un autre point qu’il ne faut pas négliger dans le nucléaire civil : vu le montant des investissements, et vu le club très fermé des développeurs de centrales nucléaires, il est quand même préférable d’avoir une techno de base commune que d’en avoir un par acteur, et ça a sans doute pesé très lourd dans la balance notamment pour que les USA acceptent de refiler leur bébé plutôt que de risquer à en voir naître une différente et par trop incompatible (Et c’est bien une techno incompatible qu’a un temps poussé Charpak, avec le gros avantage d’annuler complètement le risque d’exposition et de réduire drastiquement les déchets)

      • GELASE dit :

        «  » sans l’aide des USA pour le nucléaire, » »…oui, surement ! >>>> » »La bombe A fait l’objet d’un brevet d’invention portant sur le Perfectionnement aux charges explosives [1] [archive] déposé sous le numéro 971-324 le 4 mai 1939 par la Caisse nationale de la recherche scientifique — concernant les travaux de Frédéric Joliot-Curie, Hans Halban et Lew Kowarski. » »

      • Alpha dit :

        Dis toi bien que sans l’aide de la France (et des russes, et des américains) pour le nucléaire, la Chine en serait toujours aux centrales à charbon…
        De fait, première centrale nucléaire chinoise mise en service en 1991…
        Tu avais oublié Vivo ?
        Et ouiiiiiiiiiii !!!… 🙂

        • Hostens dit :

          le 1er centrale nucléaire chinois est à Qinshan, 100% made in China,
          les centrales nucléaires français sont sous license de Westinghouse, la France possède aucune tech.
          la France a développé un sur générateur à Creys-Malville, avec 3 fois d’incendie, il est déjà démoli,
          EPR est aussi développé par la France, mais pshiiiiiiiiiiiii depuis 9 ans.
          celui en Finlande, fermeture définitif.

  8. yakafokon dit :

    Il manque, en France, une structure en charge de trouver les applications et les procédés industriels des découvertes fondamentales issues des laboratoires académiques. Les pays étrangers se servent chez nous.

  9. vrai_chasseur dit :

    Même si le calcul quantique se développe (cf chez Airbus avec QC Ware, http://www.airbus.com/innovation/industry-4-0/quantum-technologies.html ), un des domaines très avancés est sans doute celui des capteurs quantiques.
    Les capteurs de télémétrie laser de nouvelle génération actuels (lidar, par opposition au radar qui utilise les ondes radio) exploitent les propriétés quantiques des photons. Ils permettent aujourd’hui d’atteindre une précision entre 1000 et 1 million de fois plus que les meilleurs capteurs radars.
    Adieu les avions furtifs, mais chut…officiellement on les a pas vus.

    • Dupont avec un t dit :

      c’est surtout le transfert de l’information qui entre deux processeurs quantiques peut se faire par téléportation…. sans possibilité d’interception d’un tiers …. Les ambassades en fantasme déjà

  10. M´enfin ! dit :

    Admettons qu´une rupture technologique est lieue dans les capteurs :
    -une entreprise est crée …
    Pour la suite du scénario, vous avez le choix entre :
    – une entreprise ou un fond de pension américain se jette dessus
    – les chinois et/ou les russes la pille par espionnage !
    – l´ état met un énarque à la tête qui la coule en cinq sec
    – l´état n´a plus de sous et/ou a d´autres « priorités »
    etc…

    Problèmes récurrents …

  11. lxm dit :

    Vous dites un secret à une femme, l’info se propage et à la fin de semaine toutes la ville est au courant. On a là une particule qui s’est comporté comme un onde.
    On fait mine de croire faire face à des trucs complexes, mais il y a des milliers d’années les savants de ces époques le comprenaient déjà.

  12. Vidoc-19 dit :

    J’ai un peu beaucoup de mal à comprendre en quoi les technologiques quantiques pourraient être utiles à nos armées.. observons simplement la plupart des missions confiées à nos armées actuellement: traquer des djihadistes en pick-up ou en mobylette en Afrique, ou bien faire le gendarme et de la figuration dans un certain nombre de dictatures africaines; entretenir à Djibouti une base utilisée principalement pour les opérations clandestines des Américains, ou bien aux émirats une base luxueuse qui n’est qu’un caprice princier, ou bien sur des emplacements épars du Pacifique, participer à la recherche de trafiquants et à éviter des débordements de la part de nationaux. En Guyane, protéger le périmètre du pas de tir et essayer d’attraper quelques orpailleurs clandestins.. et puis surtout, en mer Noire, et dans les pays baltes, faire le voyeur en compagnie des Américains et à leur profit par l’intermédiaire de l’OTAN, .. tout cela dans la campagne antirusse hystérique, de guerre froide, habituelle
    il ne s’agit pas de critiquer les forces armées françaises, qui essaient de faire ce qu’on leur demande de faire avec les pauvres moyens dont ils disposent, mais de faire le constat réaliste de ce qui leur est imposé par nos traités aberrants et par nos dirigeants asservis
    Face à cet ensemble de missions de haute volée, je ne vois donc pas du tout en quoi des technologies quantiques pourraient nous servir à quoi que ce soit, à part pousser quelque cocorico habituel du fond de notre poulailler, et avec comme toujours les ergots bien enfoncés dans ce que je pense..

    • Dupont avec un t dit :

      un tas de « compost » ???

    • PK dit :

      Parce que vous n’avez pas compris ce qu’est la technologie et comment ça fonctionne aujourd’hui et du coup, pourquoi c’est limité !

    • E-Faystos dit :

      @ Vidoc-19
      Dont acte de votre vision très partiale des missions de nos armées.
      Je tiens d’ailleurs à apporter mes condoléances aux proches des militaires morts par IED, parce que le combat en rase-campagne, nos forces gèrent au point de ne pas avoir de pertes tout en démantelant les réseaux terroristes locaux.
      Et ils le font avec des moyens limités tant en hommes qu’en adéquation.
      .
      Ensuite, votre champ de vision oublie que pour prétendre au statut « d’alliés » des Américains, il faut passer à la caisse, et avoir de l’armement compatible ET équivalent.
      .
      Sinon, c’est la relégation au rang de larbin. Et faire le quatuor avec les Pays Bas, la Norvège ou la Grande-Bretagne ne nous apportera que de petites économies, mais jamais de gros bénéfices!
      .
      En revanche… Les technologies quantiques, c’est l’infiniment petit. Le seul endroit où la recherche se donne les moyens, c’est en Europe, avec un collisionneur géant qui casse les atomes pour en comprendre la logique.
      Et dans l’infiniment petit, il y a des questions existentielles dont la science quantique dépend étroitement.
      .
      Enfin, et surtout, il faudra comprendre ce que les sciences quantiques pourront concrètement apporter parce que pour le moment, c’est plus de la sorcellerie qu’autre chose.
      .
      Alors en conclusion…. A minima, les sciences quantiques sont un multiplicateur d’effet aux même titre que les liaisons cryptées, les radars à saut de fréquence, les missiles avec autodirecteurs tous secteurs, et j’en passe…
      Si la France laisse passer cette opportunité, ce sera le risque de voir nos systèmes piratés, notre technologie déclassée.
      Et parce que c’est trop pour chasser du Jyadiste…? Mais c’est parce que c’est une menace en Légo (c) que la France organise des safaris pour commandos en manque d’aguerrissement! L’unique objectif, c’est l’export !

    • mich dit :

      Bonjour ,vous ne voyez pas car votre commentaire est juste là pour critiquer bêtement , si vous ne comprenez les missions et le rôle que peut avoir une armée comme la notre ,il faudra parfaire vos connaissances qui semble limitées .mais bon ,à quoi bon avec un type de votre genre qui doit surement croire que la dissuasion cela se maintien d’ un claquement de doigt ,vous savez ce machin qui est un peu un des rôle de notre armée et que tout le monde maitrise si bien ! étonnant pour une armée qui ne vit que de pauvre moyen !Facile de critiquer des dirigeants avec des raisonnements stupides sur ce post ,la merde vous devez aussi en en connaitre un rayon , oups les …mille pardons.

  13. GELASE dit :

    «  » traquer des djihadistes en pick-up ou en mobylette en Afrique, » » …mdr, surtout si l’ordi fonctionne à 20mK , va falloir une sacrée clim…

  14. Bill Tornade dit :

    A pars niquer les peuples et leurs deniers, ces capacités quantiques deviendront vite accessoire et source de haine. Foutez la paix aux humains, la puissance militaire est en train de devenir le bras armé de la dérégulation économique, de perfidie financière, et donc du chaos. A l’ère nucléaire, ça va pas être beau les cocos… Mais c’est bien, on est heureux, les français sont heureux, tellement heureux qu’ils attendent Macron d’un pied ferme! Oui l’opinion populaire devient aussi accessoire, les sachants vont parfaitement pouvoir s’en passer, c’est ce que tout le monde à bien compris.