CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Armée de Terre : Une école de formation initiale des officiers sous contrat va voir le jour à Coëtquidan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

10 contributions

  1. 2018 .répartition militaire terre: 14040 officiers.38852 sous officiers.61525 militaires du rang.
    ces chiffres me font penser à une pyramide à l’envers.
    pour moi de 64-65 chiffres à revoir.

    • Huma dit :

      Une pyramide à l’envers ?
      Vous voulez dire qu’il y a trop d’officier ou au contraire pas assez ?

    • Mario dit :

      Soit 144 417 militaires au total en 2018 pour l’AT ? Cela semble faible. Vous êtes sûrs de vos chiffres ?

    • Royaliste dit :

      @ paul de Thillot

      Pour que vos chiffres soit plus parlant :

      Sous-off + hommes du rang = 38 852 + 61425 = 100 377 hommes.
      100 377 / 14 040 = 7, 15 hommes commandés par officier.
      On est dans du « baby-sitting » haut de gamme, dans l’éducation nationale, il sont à 1 prof pour 30 élèves.

      • Marsouin dit :

        Mauvais calcul qui ne prend pas en compte que tous les officiers ne sont pas en situation d’encadrement. Vous pouvez avoir certains officiers (traduction: cadres ou haut fonctionnaire) qui sont sur des postes d’experts et qui ne commandent rien mais dont les fonctions sont primordiales.
        En reprenant votre exemple, dans l’éducation nationale, tous les cadres de catégorie de A ne sont pas en situation pédagogique pourtant, ils permettent de faire tourner la boutique.
        Enfin, sachez que même avec ces effectifs en officiers l’armée de Terre ne parvient pas à armer tous ses postes que ce soit en interne, en interarmées et pire encore à l’international

      • PK dit :

        L’EN, c’est 12 millions d’élèves et environ 1,5 d’employés (même l’État ne connait pas le nombre exact). Tous ne sont pas profs, mais ça fait quand même une personne pour huit élèves…

  2. Dolo dolo dit :

    Avec la création de cette nouvelle école, on peut légitimement s’interroger sur l’avenir de l’EMIA…

  3. Revens dit :

    Je m’interroge sur la pertinence de doter les OSC de traditions propres, ceux-ci récupérant et s’amalgamant à celles des EOR, et donc à l’histoire du 3ème bat de l’ESM.
    La volonté de certains cyrards d’en finir avec le 4eme bat de l’ESM aura finalement triomphé, et c’est bien dommage.

  4. Dupont avec un t dit :

     » volonté de certains cyrards d’en finir avec le 4eme bat de l’ESM » Volonté tenace …

  5. sgt moralés dit :

    a l’heure de la simplification du nombre d ‘école et donc des charges(marine etAA) l’armée de terre « alambique ».