Mali : Un civil tué lors d’un incident avec un bus ayant refusé d’obtempérer à l’approche d’un convoi militaire français

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Honneur dit :

    Faut vraiment être c… pour rouler à vive allure vers un convoi militaire dans ce genre contexte surtout avec des civils à bord… C’est vraiment dommage pour le civil évidemment mais le chauffeur mériterait une bonne explication…

  2. Hermes dit :

    Malheureux incident mais je ne comprends pas comment on peut tenter de forcer en voyant un convoi militaire, en particulier dans ces régions…
    C’est un manque de sens commun affligeant.

    • Alain d dit :

      Totalement débile pour un transport de civils de se diriger vers un convoi militaire dans une zone de guerre, sans abaisser son allure ou modifier sa trajectoire, tout comme ne pas réagir aux sommations.
      Le bon sens serait d’arrêter le bus, pour distinctement démonter que le convoi à bien pris en compte, et laisser ainsi le convoi militaire libre de faire ses choix.
      Risquer un bus pour ne pas perdre de temps, ce chauffeur doit être un couillon de 1ère catégorie!

      • L'expertise d'un vrai saharien... dit :

        On voit que vous connaissez bien le Sahel.

        • Alain d dit :

          Peu, mais bon, ça ne doit pas être bien différent de régions semblables et aussi pauvres en Asie ou Amérique du Sud : pas de règles, ni pour les piétons ni pour les conducteurs , des passages étroit où ca coince si deux bus se croisent, la démerde, chacun pour sa gueule, ça frotte et y’a de la casse.
          En Ile de France, les chauffeurs de bus sont obligés de dépasser les limites de vitesses, sans quoi ils ne peuvent pas respecter les temps affichés, mais si un convoi de CRS, de policiers ou de pompiers de pointe, ils se calment, se rangent un peu quand c’est possible, voir s’arrêtent, pour laisser passer.
          Un chauffeur de bus a une grosse responsabilité.
          Et je connais, puisque lors d’une manœuvre j’avais conduit un GBC, rempli de soldats, en tractant une remorque pleine d’explosifs. Quand on conduit un bus on ne doit pas déconner et être capable d’évaluer rapidement une situation, peu importe le pays et le relief, et encore plus face à un convoi dans une zone en guerre.

  3. Lucien dit :

    « Un bus qui se dirigeait à vive allure en direction [d’un] convoi militaire [français] a fait l’objet de sommations verbales et gestuelles, puis d’un premier tir de sommation, alors que la menace de véhicules suicides est élevée », a en effet indiqué l’État-major des armées [EMA], dans un communiqué. Mais ces premières mesures n’ont pas fait ralentir le bus.  »

    Bon, il n’y a rien à redire, les familles de la victime et des deux autres blessés doivent se retourner contre le chauffeur qui est responsable de la sécurité de ses passagers et qui a agi comme un demeuré. C’est triste pour eux et je leur adresse mes sincères condoléances pour cette perte et cette épreuve. Encore gentil que le second tir de sommation ait été au sol (malheureux qu’il y ait eu un ricochet fatal), parce que dans d’autres armées, le bus aurait été criblé de balles de part en part.

    Ce qui me dégoûte, c’est qu’on sait très bien comment cette histoire va être déformée dans les réseaux sociaux africains par des gens qui sont protégés par Barkhane et qui vont quand même vomir leur haine contre la France. Très franchement, s’il n’y avait pas ce risque de Sahélistan couplé au « trou » migratoire que représente la Libye, on devrait laisser ces pays se démerder. Leurs populations montrent trop peu de gratitude à l’égard de la France et l’opération a un lourd prix humain et financier. Quant aux intérêts économiques de la France en Afrique, tout le monde sait en fait qu’ils ne sont plus si importants que cela. L’Afrique ne représente qu’une part infime de nos exportations. Même l’uranium du Niger a cessé d’être stratégique depuis des années. Cominak va fermer en mars prochain, aucun exploitation n’a démarré pour Imouraren SA.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/niger-les-mines-d-uranium-ne-sont-plus-rentables-victimes-de-leffondrement-des-cours-mondiaux_3675011.html

    Je sais que mon dernier paragraphe est un peu hors-sujet mais il faudra tôt ou tard se poser les bonnes questions sur l’utilité de notre présence maintenue en Afrique au regard de nos intérêts réels. Hormis la sécurisation de la Libye, le reste ne me saute plus véritablement aux yeux désormais.

    • Fred dit :

      @ Lucien

      La contestation de la présence française n’est tout de même pas majoritaire, bien loin de là (sinon, oui, notre présence serait intenable).

      C’est surtout un phénomène propre aux grandes agglos du sud-ouest [là d’ailleurs ou l’armé Fr est absente], une instrumentalisation opportuniste pour une opposition plus globale.
      Il suffit de compter les participants aux manifs anti-françaises : cela se chiffre en dizaines seulement* !

      * Concours de photos pour infirmer cela ?

      • Lucien dit :

        Je ne suis pas sur le terrain en Afrique donc je ne peux pas me faire une idée de la situation réelle. Quand je vois par contre ce que rapportent les médias, et pire, ce que je vois sur Internet, c’est franchement consternant. Je sais bien que c’est un miroir déformant, une loupe trompeuse mais j’aimerais bien lire ou entendre d’autres sons de cloche de la part des Africains (pas juste de leurs présidents) car c’est lassant à force.

        • tschok dit :

          @Lucien,

          A partir du moment où vous avez compris qu’Internet est un miroir déformant et une loupe trompeuse, vous avez compris l’essentiel de ce que ça vaut en optique.

          Imaginez un télescope spatial dont l’équipement optique est constitué de miroirs et de lentilles. Mais elles sont mal fichues. L’image que les astronomes obtiennent est complètement faussée. Ils sont obligés d’envoyer une équipe là-haut pour repolir les trucs et les machins et les repositionner correctement.

          Le cas dont je vous parle n’est pas tout à fait imaginaire, puisque c’est à peu près ce qui est arrivé à Hubble.

          Mais votre idée de miroir déformant et de loupe trompeuse pour décrire Internet, elle est bonne: d’un point de vue optique, Internet est une pure merde. Donc, l’image qui s’imprime dans votre cerveau quand vous êtes sur Internet n’est pas la bonne image, c’est ça qu’il faut toujours garder à l’esprit: elle n’est pas un reflet fidèle, précis et exact du réel.

          C’est autre chose et c’est cette « autre chose » qui doit être considérée à part, comme un objet autonome et baroque distinct du réel qu’il prétend refléter, avec d’autres outils d’analyse que la subjectivité classique.

          A partir de là, ne vous mettez pas la rate au court bouillon pour ce que vous croyez voir sur Internet.

          (Bon, je fais mon fier, mais je suis dans la mouise comme vous, hein)

    • R2D2 dit :

      « Quant aux intérêts économiques de la France en Afrique, tout le monde sait en fait qu’ils ne sont plus si importants que cela »
      oui mais bizarrement les Africains et la gauche française sont toujours au temps des colonies européennes (vs. les nouvelles colonisations via les Etats-Unis/Canada, l’Inde et bien sur la Chine) pensant à toutes les richesses qu’il y a à se faire en Afrique. Cela a été vrai pendant si longtemps que certains ne s’appercoivent même plus qu’ils ont un disque rayé ^^

    • Robert dit :

      Dans la tendance savamment entretenue par des organisations américaines de Black Lives Matter et de la repentance de l’esclavage exclusivement européenne, c’est un crime raciste d’esclavagiste français.
      Un soldat français qui meurt pour le Mali, c’est un accident de travail voire il l’a bien cherché.

  4. Henri MARTIN dit :

    Tout cela finira comme en Centrafrique ou le gouvernement avait demandé le départ des forces françaises, on connait la suite aujourd’hui. Le plus ironique de l’histoire c’est que Ange Félix Patassé a l’origine de se départ est parti se réfugier en France après un coup d’état.

  5. Raymond75 dit :

    Le risque d’attentat suicide est réel, et toutes les mesures doivent être prises pour s’en protéger. Mais il doit être facile de bloquer un bus à distance par un simple barrage routier matériel (télécommandé ? ), plutôt que par des tirs. Les balles ont ricoché disent les militaires : ils ont une capacité d’observation vraiment très développée !

    • Hermes dit :

      Les balles ricochet, ça n’a rien de nouveau, sur le 5.56, qui ricoche également sur les os..
      .
      Après, la ricoche létale dans du sable/terre ca me laisse déjà un peu plus perplexe, donc je suis curieux de voir le lieu de l’incident.
      .
      Quand au barrage, on parle de convoi, parfois perdu au milieu de rien (pas vraiment de « route »), il est impossible de penser à faire un barrage complet.
      .
      On pourrait imaginer une unité qui met place une herse à l’américaine, mais ça devient déjà un poil plus hollywoodien.
      .
      Le mieux ça reste que quand tu vois un convois militaire, surtout s’il a commencé à ouvrir le feu, tu t’arrêtes, le bon sens.

    • Bangkapi dit :

      Oui oui c’est très facile.
      Dévellopez le système, déposez le brevet , on manque peut-être d’ingénieurs mais pas de yakafokon.

      • Raymond75 dit :

        Je vous prie de m’excuser : vos OPEX sont de telles réussites depuis 60 ans qu’il est évident que l’on ne doit pas s’interroger.

        • Carin dit :

          @Raymond75
          Le problème Raymond c’est que vous ne vous interrogez pas… vous nous interrogez sur un doute quand à la véracité du récit fait par les militaires..
          Ce qui s’est passé est un drame, mais au vu du récit qu’en ont fait les militaires français, en aucune façon leurs responsabilité est engagé. Attendons l’audition des autres passagers du car, et ensuite vous pourrez laisser libre cours à votre ressenti.

    • Alain d dit :

      Bah, en voilà un autre couillon de 1ère catégorie, et pire que le chauffeur du bus.
      Si les militaires ont tirés au sol, devant le bus, et que des personnes dans le bus ont été touchées, c’est bien qu’il y’a eu ricochets. Hein ?
      Auriez vous d’autres informations?
      Au moins que les balles aient traversé l’écorce terrestre, puis se soient engagées sur un autoroute de magma en fusion pour ressortir à la verticale avec une vitesse suffisante pour ricocher sur un drone aérien qui se baladait dans le coin, pour finalement blesser mortellement un civil dans un bus?
      En voilà un scénario qui tient la route?
      Bon et alors, un tir de sommation, un chauffeur qui ne capte rien, un 2ème tir de sommation et civil mort. Quelque soit votre scénario, ça ne change rien !
      Coucouche panier, va donc reposer tes quelques neurones encore en service

    • norbert dit :

      Bien Raymond, vous venez d’inventer le barrage routier télécommandé. Avec les milliards qui vont arroser l’innovation , vous avez des chances de le faire breveter. L’état et la ville de Paris ont bien dépensé des millions dans le scandale des sea bubbles, votre idée n’est pas plus sotte .

      • Alain d dit :

        @Norbert
        En attendant, les SeaBubbles progressent et de reproduisent !
        https://www.lesechos.fr/pme-regions/auvergne-rhone-alpes/des-taxis-volants-bientot-deployes-sur-le-lac-dannecy-1220621
        Affaire à suivre
        Mais vous avez bien le droit de cracher sur l’innovation et le capital-risque.
        Innovation = capital risque, donc gamelles possibles. Mais les gamelles peuvent aussi servir à progresser.
        Paris aura bien fait avancé le projet. Peut-être est-il un peu trop tôt tout porter des jugements définitifs, et parler de scandale?
        Surtout si au final cette innovation devient un véritable succès à l’international.
        Donc perso, je suis la PME et j’attends qu’ils me surprennent.
        Pour le barrage routier du cas Raymond, c’est vraiment très grave.
        Je pense qu’on peut l’imprimer et l’encadrer, une pièce unique, en quelque sorte, une innovation, mais dans la connerie !

      • Fred dit :

        @ norbert

        On parle bien de convois autonomes (auxquels je ne crois pas : logistique énorme pour récupérer un véhicule en panne ou endommagé + grosse prise de risque) pourquoi pas donc un véhicule autonome de suivi (auquel je ne crois pas trop : il en faudrait un devant, et ne pas et ne pas être dans une zone non ouverte).

  6. Muse dit :

    Les avocaillons n’ont pas leur place dans une armée. Ces bonimenteurs sont l’une des plaies de notre société.
    Pour être militaire aujourd’hui il faut vraiment avoir la vocation.

    • Paf le Chien dit :

      @Muse,

      il me semble que vous n’avez pas saisi le statut, le rôle et les missions d’un LEGAD.

  7. NRJ dit :

    Ce type d’épisode montre que l’armée française est impopulaire au Mali. Il est plus que temps qu’on sorte de ce bourbier. On refait l’Afghanistan mais là les américains ne sont plus là pour nous soutenir. On est tout seul isolé.

  8. norbert dit :

    Heureusement qu’on a pas tenté de neutraliser le bus au canon, la France aurait eu du mal avec un carnage de civils. Nos militaires sont vraiment sur la corde raide dans ce conflit sans fin , il est temps de revenir traiter les problèmes de l’hexagone.

  9. Drix dit :

    Malheureux pour la victime. Mais le soldat a fait le job. Le ricochet est malheureux mais vaut mieux ça que laisse approcher le bus et une issue à la dakar.

  10. He bien ca va accentuer encore plus le sentiment antifrançais dans la region et peut etre devoir arretter barkane trop vite sans avoir pu realiser les objectifs comme les americains en afghanistan

    • blavan dit :

      En Afghanistan, les américains en était à dédommager les producteurs de pavot quand un champ était traversé par des chars, on voit aujourd’hui ce qu’il en est, les derniers talibans ont été libérés , et l’Amérique se replie comme au Viet Nam.

    • Durandal dit :

      Barkane est la pour éviter ça.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_massacres_de_la_guerre_du_Mali
      Un tel accident est terriblement regrettable, j’imagine que les Maliens n’ont pas le reflex de ralentir, au contraire, ils sont même proablement confiant de voir des Français.

      🙁

  11. PK dit :

    Si les gendarmes faisaient de même en métropole, on aurait sans doute moins de calus qui forcent les barrages.

    Rien à dire : si les faits sont avérés, c’est même très cool comme avertissement. Deux sommations, franchement, c’est une de trop.

    Question qui fâche : qui était le conducteur du car ? À quoi carburait-il ? Que cherchait-il vraiment ?

    • tschok dit :

      Effectivement, dès que les gendarmes auront tués quelques passagers dans les bus, ici en France, les Français éprouveront un immense respect pour la gendarmerie nationale, ça me semble évident.

      D’ailleurs, ça colle complètement avec sa mission qui est de protéger les personnes et les biens, dans le respect de la loi.

      Non, franchement, c’est une excellente idée. Vous devriez écrire au ministre de l’intérieur pour lui suggérer de modifier les règles d’ouverture du feu contre la population française. Passons directement en mode tir à vue et à tuer.

      Et si on essayait d’abord sur un bus de transport scolaire, histoire de tester les réactions du public? Pour ma part, je suis persuadé que les parent d’élèves approuveraient. Nous sommes beaucoup trop laxistes avec nos gosses, il est temps de leur mettre un peu de plomb dans la tête.

      • Hermes dit :

        Dans ce genre de cas ce n’est pas le tireur qui est responsable mais le chauffeur.

      • PK dit :

        Vous connaissez beaucoup de bus en France qui forcent les barrages ?

        En revanche, la racaille ne se gêne pas souvent. Mais je suppose que vous n’avez pas pensé à eux, devant la quantité de délinquance routière fomentée par le syndicat de conducteurs de bus fous à lier ?

        • tschok dit :

          En fait PK, c’est pas vraiment le problème.

          Le problème, c’est que vous n’avez pas vraiment saisi ce qui s’est passé: il n’y a pas eu deux tirs de sommation suivis d’un tir réel mortel, mais deux tirs de sommation dont un, le dernier, s’est transformé en tir réel mortel pour une cause accidentelle.

          Donc, quand vous dites « Si les gendarmes faisaient de même en métropole, on aurait sans doute moins de calus qui forcent les barrages » vous postulez que si les gendarmes tuent des gens accidentellement, alors les gens s’arrêteront aux contrôles.

          Et moi j’vous dis que des gendarmes qui tuent des gens accidentellement ne seront pas plus respectés par la population. On fait le pari?

          Donc, votre truc me semble un peu idiot, quoi.

          On n’améliore pas le niveau de protection de l’ordre public en augmentant le nombre d’accidents de tir mortels réalisés par les forces de l’ordre. Non, on ne fonctionne pas comme ça en France.

          C’est pas une question politique, hein. C’est une philosophie sur l’usage des armes à feu.

          Aux Etats-Unis, il y a environ 30.000 morts par an par arme à feu. On se dit que c’est des homicides toussa. Nan, la part majoritaire, c’est les suicides et les accidents. Homicides, loin derrière.

          Donc, vous allez réviser vos ROE, chapitre sécurité du tir, parce qu’il y a un truc qui déconne grave dans votre façon de penser la chose.

          • PK dit :

            Vous êtes tellement névrosé que vous supposez que les gens pensent pareil que vous.

            Quand je dis : les gendarmes devraient faire pareil, je pense : les gendarmes devraient ouvrir le feu à chaque fois qu’un véhicule force un barrage, ce qu’ils ne font presque jamais, seulement si la tentative met en danger l’intégrité d’un gendarme. Un véhicule doit s’arrêter à la demande, sinon ouverture du feu (de sommation pour commencer).

            C’est tout : le reste est votre délire personnel.

  12. Dupont avec un t dit :

     » tir de sommation dirigé vers le sol a alors été effectué. Deux balles ont ricoché sur le sol et traversé le pare-brise »
    Chef on visait 50m devant la calandre mais le bus a ralenti …. Dégât collatéral Chef…. Pas de blâme Chef ..

  13. R2D2 dit :

    « Que les frenchys retournent à la maison  »
    ah mais on ne demande que ca 🙂 le souci c’est l’état Malien dans son ensemble et son armée en particulier. On rappellera que l’armée francaise n’etait là au départ que pour servir de soutien, pas pour être en première ligne. Mais bon les coups d’états sont tellement plus facile…

  14. Piliph dit :

    1 – Dans mon expérience afghano-pak, presque tous les chauffeurs locaux de bus/camions conduisent lourdement défoncés au H (et il est bon là-bas..). J’aurais tendance à penser qu’il en est de même en Afrique. Quelqu’un pourrait-il confirmer/infirmer? Ca expliquerait le comportement du chauffeur, et même cela pourrait justifier des modifications de procédures (herses, barrages physiques, que sais-je..), puisque :

    2 – un tel incident est bien sûr instrumentalisé par ceux, de plus en plus nombreux, qui veulent voir partir l’armée française. Je suis étonné que certains s’en étonnent, voire s’en indignent : une guerre irrégulière, ça se gagne ou se perd autant sinon plus sur le plan des opinions publiques que sur celui militaire. Je ne vais pas citer des exemples.

    3 – A quand un véritable débat public dans les termes posés par @lucien : intérêts économiques français en Afrique de l’Ouest? Impact d’un départ sur l’émigration africaine? Barkhane prévient-t-il réellement le « terrorisme » en France? Et je rajoute pour ma part : s’il y a des intérêts à la présence militaire française en Afrique de l’Ouest, sont-ce des intérêts collectifs, nationaux, ou les intérêts particuliers de telle ou telle fraction de l’élite dirigeante française?? Et aussi : si le « patron » français s’en va, quel autre « patron » le remplacera-t-il, et quels risques? NB : quand j’évoque les « intérêts particuliers » qui gagnent à la présence fr. en Afrique, je pense bien sûr à certaines entreprises, leurs dirigeants et actionnaires, mais aussi aux coopérants culturels et autres, qui gagnent trois fois leur salaire français + domestiques et belles villas : souvent sympathiques pris individuellement, mais collectivement horribles… Parce que si l’armée fr. quitte le Mali, il faudra probablement rapatrier plus de 6.000 coopérants français…(ils furent la justification de Serval, est-ce normal qu’ils soient encore, 7 ans après, une des justifications de Barkhane?)

    • PK dit :

      Le prochain patron est chinois. Le Mali fait partie de notre zone de compétence, comme la Biélorussie. Soit on s’en occupe sans râler, soit on laisse tomber notre zone.

      • PK dit :

        Pardon : comme la Biélorussie pour les Russes… On n’est pas chez nous là-bas 😉

      • Piliph dit :

        @PK : en fait, je posais la question avec en tête l’interrogation « Chine ou Russie? » Car devenir le nouveau patron entrainerait une implication pas seulement économique (ça, la Chine sait faire) mais également militaire, sécuritaire, etc. Et comme on accuse la Russie de revenir en Afrique (cf RCA), je me demandais s’il n’y allait pas avoir une compétition entre les deux (atout russe : le militaire. Atout chinois : l’économique). Par ailleurs, quel serait le jeu US, si la France se retirait? Je suis étonné des faibles moyens affectés à AFRICOM (une cinquantaine de millions de dollars, de mémoire). Mais bon, tout ceci est hypothétique…

        • PK dit :

          La Russie est indubitablement sur les rangs, mais ne s’investira jamais économiquement. Ce n’est pas dans leur culture, et cela laissera le champ libre aux Chinois.

          Donc le prochain patron sera les Chinois, avec une transition molle de coups tordus plus ou moins organisés par le FSB. De bonne guerre quoi 😉

          Les perdants seront les Maliens qui de toute façon ont décidé de vivre en esclavage. Simplement, le changement leur apprendra qu’un maître français n’est pas équivalent à un maître chinois.

          Il sera trop tard pour pleurer à ce moment-là.

    • Carin dit :

      @Piliph
      La justification de serval était l’appel au secours du gouvernement malien.. en aucune façon les coopérants.
      Reportez-vous aux titres des journaux du cru, lorsque les journalistes ont étés sur de la venue des troupes françaises, ou aux images de l’accueil de la population.

  15. mustard dit :

    Les mesures d’avertissement ont été respectées, multiples et claires, la faute en revient toalement çà ce chauffeur de bus qui a été totalement inconscient.
    Dans un conflit où les véhicules suicides sont fréquents (et très meurtriers) il faut etre fou pour rouler à vive allure en direction d’un convoi miliaire et ne pas s’arrêter aux avertissements de tir de sommation. C’est comme forcer une barrière de passage à niveau, c’est jouer avec le feu et la mort.
    La faute est à 100% du coté du chauffeur, les soldats ont suivi dans les règles les procédures de protectiosn et de sommations.
    Si ça avait été les cowboys d’américians ils auraient sans hésiter mitraillés directement le bus et eux n’auraient pas cherché à faire polémique.

  16. Aldo dit :

    Il y avait longtemps qu’un abruti n’avait pas dit quelque chose sur les corses! Allez-y c’est plus facile, eux ne sont pas protégés par les bien pensants.

  17. Basta dit :

    Trop con pour vivre. Basta.

    Il y a un problème ?

    • tschok dit :

      @Basta,

      Oui, tuer quelqu’un par accident.

      Même un con.

      Vous comprenez le problème ou pas?

      S’agit pas d’un tir intentionnel sur un mec qui a déconné, il s’agit d’un tir accidentel sur les passagers d’un bus. C’est un tir de sommation qui se dégrade en tir mortel accidentel. Bref, les mecs ont foiré leur tir, ils ont tué quelqu’un et blessé deux autres personnes. C’est pas une réussite, les gars. Cette « opération » est une défaite, pas une victoire.

      Maintenant, je vous dis pas que j’aurais préféré un tir intentionnel, la thèse de l’accident me paraissant bien plus favorable, si on regarde les choses du côté de l’armée française.

  18. vieux margi dit :

    Arrêtons de nous excuser…..
    Un con qui fonce sur un convoi militaire a été tué par ricochets ou en tir direct et alors?
    Pour rappel on a des camarades tués à cause d un véhicule « suicide »
    Ça servira de leçon…
    On va bientôt plaindre la mort de terroriste….
    Un bus même non piégé qui heurte à toute vitesse un de nos véhicules fait des dégâts des blessés des morts.
    Le dernier cas en date un véhicule plein de carburant… c était peut être pour faire le plein de nos véhicules ?
    Stop. Un peu de réalisme..
    Tirs de sommation…balles qui ricochent ? Bientôt ça va être. «  j ai glissé chef »
    Bravo à nos soldats.

    • tschok dit :

      Bravo à nos soldats?

      Oh?

      Ils ont foiré leur tir, patate. Ils ont tué et blessé des gens, mis leur institution dans la merde et compromis la politique extérieure de leur pays.

      On leur dit bravo?

      Et je passe sur le « Arrêtons de nous excuser ». Ben voyons. Quand on fait une connerie, faut pas s’excuser, z’avez raison. Ils ne les méritent pas, nos excuses, les Africains. Sont juste bons à crever. Exactement le genre de message à envoyer en ce moment.

      Quand je vois comment les mecs sont complètement cons aujourd’hui, je me demande comment nos ancêtres ont pu faire pour avoir un empire colonial, ce qui exige quand même un minimum de tact et de diplomatie. Parfois je me demande si on n’est pas les descendants dégénérés d’un peuple plus évolué que nous.

      • vieux margi dit :

        Cher ami. Vous devez être un civil égaré sur ce site.
        Imaginez…vous faites parti d un convoi. Vous voyez un véhicule foncer sur vous. Vu l endroit ça m étonnerai que ce soit inter Flora qui vous apporte des fleurs. Vous faites des tirs de sommation , c est pour cela que vous parlez de manquer la cible. Le véhicule continue à vous foncer dessus que faites vous? Nos soldats protègent la population, et les autres cas similaires étaient des attentats. Et oui les terroristes sont des lâches et se cachent parmi le population pour leurs méfaits.,ça fait des victimes…
        Ça n amuse pas nos soldats de faire un carton…
        bravo à nos soldats.

      • vieux margi dit :

        Cher ami. Vous devez être un civil égaré sur ce site.
        Imaginez…vous faites parti d un convoi. Vous voyez un véhicule foncer sur vous. Vu l endroit ça m étonnerai que ce soit inter Flora qui vous apporte des fleurs. Vous faites des tirs de sommation , c est pour cela que vous parlez de manquer la cible. Le véhicule continue à vous foncer dessus que faites vous? Nos soldats protègent la population, et les autres cas similaires étaient des attentats. Et oui les terroristes sont des lâches et se cachent parmi le population pour leurs méfaits.,ça fait des victimes…ce n est pas le premier attentat où des terroristes embarquent des civils..
        Ça n amuse pas nos soldats de faire un carton…
        bravo à nos soldats.

  19. Sekou Toure Lumumba Sankara Nkrumah dit :

    Le chauffeur civil innocent d’un autobus assassiné par l’armée française par une rafale d’arme de guerre dans son pays et que disent les commentateurs français?
    Il faut poursuivre en justice le chauffeur.
    Bravo la France qui amène la civilisation en Afrique!

    • PK dit :

      « Bravo la France qui amène la civilisation en Afrique! »

      Le grand De Gaulle avait renoncé. Il aurait dit « vaste travail » et devant l’incapacité africaine à dépasser le niveau tribal, il a mis les bouts…

    • tschok dit :

      @Sekou,

      Bon, sur le fond vous avez raison, les commentaires des bourrins qui trustent ce blog sont affligeants de connerie et d’inhumanité.

      Sur la forme, vous commettez néanmoins une erreur: la victime du tir accidentel mortel n’a pas été « assassinée ». L’assassinat est un meurtre (un homicide volontaire) commis avec préméditation. L’armée française n’avait pas prémédité le tir et le fait qu’il soit létal n’était pas intentionnel.

      Il faut bien cadrer la responsabilité de l’armée française, qui est gravement engagée, déjà à ce stade.

      Cela dit, et puisque vous parlez du chauffeur, il faudra bien tenir compte de son comportement dans l’établissement des responsabilités. Si on s’en tient à la version qui a été donnée par l’armée française, jusqu’à preuve du contraire, on part quand même sur l’idée que son comportement personnel a été un élément déclencheur dans la chaine causale de la tragédie.

      Ce n’est pas injurieux de le dire.

      Mais il faut très nettement distinguer ce problème juridique du caractère ordurier de certains commentaires sous ce fil de dial. Ca, c’est un autre problème: en France, il nous reste quand même un paquet de vieux dégueulasses qui pourrissent l’ambiance. Mais force est de constater que ces vieilles salopes racistes sont étrangers aux circonstances.

      Aucun des vieux cons réac et racistes qui commentent sur ce blog n’a pressé la détente.

      Donc, en définitive, Sekou, ces vieux salauds à slip sale, c’est notre problème, pas le vôtre.

      Veinard…

    • lym dit :

      L’islamisme amène déjà en Afrique un joli projet de civilisation, montant en puissance depuis le milieu/fin des années 80… Si nous n’y mettons pas un frein efficace suivi d’une réelle volonté de vous prendre enfin (60 ans après la décolonisation!) collectivement en main contre ça et le reste, vous devriez pouvoir nous dire d’ici quelques temps (vu qu’a part nous, tout le monde s’en fout et qu’il va potentiellement un de ces jours falloir faire des choix vu les merdiers qui s’accumulent) si la charia c’est plus sympa.
      Ici, pour en revenir au problème, on peut certes imaginer que le chauffeur n’ai ni vu (possible) ni entendu (plus douteux) les tirs de sommation. Ce serait malheureux mais ça parait quand même bien improbable! Bon, on a bien vu un pilote de ligne se suicider contre une montagne… personne n’a bizarrement songé à accuser la montagne d’être là.

    • Franz dit :

      Cher Monsieur,
      si je lis soigneusement vote première phrase, je lis « Le chauffeur civil innocent d’un autobus assassiné par l’armée française par une rafale d’arme de guerre dans son pays… »
      1- le chauffeur n’est pas innocent : il refuse de s’arrêter devant un barrage routier organisé par une force militaire instaurée par le pouvoir politique.
      2- Il n’est pas assassiné : un assassinat suppose la préméditation.
      3- Son statut (civil ou pas) n’a pas de rapport avec l’accident.
      4- Il est tué par une arme de guerre parce que votre pays est en guerre contre des forces paramilitaires qui utilisent ce type d’armes.
      5- Il est dans son pays, où il côtoie les forces militaires appelées à la rescousse par son gouvernement pour le protéger contre l’envahisseur.

      Comprenez-moi bien : je suis désolé par la mort d’un civil, qui n’avait sans doute aucune mauvaise intention, et laisse peur-être une veuve et des orphelins inconsolables. Mais ce n’est pas pour autant un meurtre.

      Quant aux commentaires sur ce blog comme sur tous les autres, ils ne font que refléter l’âme humaine, et elle n’est pas brillante… surtout sans civilisation.
      Fraternellement,
      Fr.

    • Pravda dit :

      Merci à l’Afrique d’amener « sa civilisation » en Europe.

    • Clavier dit :

      Tout de suite les grands mots…..
      et c’est Jean-Paul Michel Georges Christian Clavier qui vous le dit !

    • Robert dit :

      Sekou,
      Vous voulez combien d’indemnités personnelles, un poste à vie, une voiture de fonction?
      Derrière les bons sentiments, les petits intérêts, n’est-ce pas, c’est toute l’histoire des mendiants ingrats?

  20. Berger dit :

    C’est un crime de guerre comme il y en a dans tous les conflits. J’espère cependant que le tireur sera aller voir la famille pour s’expliquer et payer le prix du sang.

  21. Robinson dit :

    Un bus bien chargé, bien lancé, plein de civils, femmes et enfants, qui vient percuter un VB, ça fait quoi ?

  22. Genug dit :

    @ Robinson :

    du bruit …

    surtout à distance

  23. Basta dit :

    @ tchok :

    Non, je comprends pas où est le pb.

    Mais à force d’en voir certains user et abuser du même procédé, je comprends très bien pourquoi certains jeunes progressistes-progressés à slip, cheveux, idées et sémantique notoirement propres se régalent à en faire un pb. Entre eux et auprès de ceux qui se perdent en discussions avec eux.

  24. Patrickov dit :

    C’est un assassinat pur et simple d’un civil innocent; les auteurs devraient êtres traduits devant la justice malienne.
    Contrairement aux français, la Russie ne commet aucune erreur contre les civils !.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Contrairement aux français, la Russie ne commet aucune erreur contre les civils !. » Parfaitement! vous devriez en toucher deux mots à Alexeï Anatolievitch Navalny quand il se sera remis de son « allergie » aux neurotoxique, il devrait apprécier votre « humour »

  25. Aldo dit :

    A mon avis les âmes effarouchées qui critiquent et jugent nos camarades, qui eux, sont sur le terrain, sont aussi débiles que les humanitaires qui défraient la chronique à chacune de leurs actions.
    Top chrono, allez-y de vos belles phrases, insultez moi si ça vous soulage! Je sais que je ne suis pas le seul à le penser.

  26. Robert dit :

    Aldo,
    Ceux qui essaient d’empêcher tout réel débat sur la réalité, qui insultent ou calomnient, abusent d’euphémismes, d’argumentaires pseudo psychologiques, ont soit peur d’une réalité qui fait exploser en vol leurs options idéologiques et qui les obligerait à admettre ce qu’ils se refusent à admettre, par incapacité psychique ou orgueil, soit espèrent que la situation sera à ce point irréversible chez nous ou des citoyens de ces pays sont présents et dans ces pays ou nos soldats sont présents qu’il ne sera plus possible de faire quoi que ce soit pour mettre un terme à toute forme de débat. En réalité, ils détestent soit ce qu’ils sont, blancs occidentaux français, soit notre pays ou ils vivent parce que là-bas c’est bien en rêve mais pas en vrai.
    Donc, ne tenez pas compte de leurs insultes, ils sont avec tous les négateurs et les idéologues à nier imperturbablement la réalité alors que leur utopie sent la charogne depuis bien longtemps.