Les forces spéciales américaines ont reçu leur premier hélicoptère de transport lourd MH-47G Chinook block II

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. blavan dit :

    Cet hélicoptère a de l’allure, mais ne convient qu’à une armée puissante ayant les moyens que nous n’avons pas. L’Afrique ne sera pas toujours notre « champ de manœuvre » et quand nous aurons enfin retrouvé nos bon vieux camps de Champagne, ces Chinook n’auront aucune utilité autre que dans des meeting aériens. A la limite dans un contexte de financement européen et de mise en oeuvre par la France, on pourrait l’envisager, mais hélas en plus il n’est pas fabriqué par Airbus, et pour moi c’est son principal défaut.

    • Ah Ca ! dit :

      @Blavan ou le fils de Nostradamus…

      Vous avez quelles informations pour affirmer « L’Afrique ne sera pas toujours notre « champ de manœuvre » » ?

      Au rythme de l’enfumage COVID … et du Kebab détrempé du Bosphore qui va probablement nous chercher des noises justement en Afrique… les problèmes risquent fort de s’accélérer. Reste à savoir si vous relèverons les défis ?

      Quid d’en développer un à bas coût… si nous savons encore ce que cela veut dire « à bas coût » étant donné que l’on veut toujours faire du compliqué quand le simple est disponible sur étagère et qu’en réalité nous avons besoin d’une bête de somme sans finir avec de l’ hors de prix. …. Une sorte de version poids-lourd de l’alouette aux spécifications sable et Afrique.

      As t on encore la capacité de faire du bon, simple, solide et pas cher… Je serai heureusement surpris de constater que nous possédons encore cette capacité d’ingénierie et de développement….

    • bpapon60 dit :

      Bonjour,

      Que font alors l’Espagne, l’Italie et surtout les Pays-Bas avec de telle machine ?

      • Muse dit :

        Ils ont des bases US !Pas nous…

      • blavan dit :

        La dernière version du Chinook, coûte la moitié du prix d’un Rafale, comment financer une flotte de Chinook si ce n’est pas l’Europe qui finance ?

        • Duteil Pascal dit :

          ..;et comment font l’Espagne,l’Italie et les Pays-Bas pour s’en offrir….??

          • Qui ça dit :

            Ils n’ont ni de forces de frappe nucléaire, ni de guerres permanentes dans leurs anciennes colonies à financer.

    • Marc Mora dit :

      Etant donné qu’airbus ne fabrique pas d’hélicoptères lourds, faire une machine franco/française ou franco/européenne nous couterait une somme ( R&D, prototypage, expérimentation technico/opérationnel, mise ne place des chaines d’assemblage etc etc ) que nous ne pouvons nous permettre de dépenser, sans parler des problème politique si c’était un appareil européen ( une usine a gaz )
      de plus les militaires, sur la question de la politique d’équipement n’ont pas a subir de restriction, a cause d’un pseudo nationalisme de façade ( on consomme Mac do , coca, on a des  » nike  » au pieds, dysney channel pour les enfants ) , alors stop avec ce pipeau de franco/Français )
      Quand a sont utilité, je ne suis pas sur que vous sachiez de quoi, vous parler, j’ai servi quelques années dans la  » verte  » , en groupe milan puis mortier 81 mm , a l’époque on avait les  » super frelon  » , pour faire nos raids héliportés et c’était bien pratique et sont sont des type de machine qui ont toujours une utilité, sans parler du fait de déplacer une section ( 3 puma contre 1 chinook, le rapport cout/efficacité et vite calculé )

      • Castel dit :

        Le super frelon, ce n’était jamais que 2T. de plus par rapport à un Caracal, soit à peu près la taille du Merlin aujourd’hui.
        Il ne me semble pas impossible de sortir une version allongée du H225 avec une motorisation plus puissante, pour avoir les mêmes capacités que l’hélicoptère Anglais, mais on resterait tout de même en deçà des capacités du Chinook….

        • Marc Mora dit :

          Disons qu’ une version allonger du H225 et limité par rapport a un CH47, CH 53, SA 321  » super frelon  » du fait de l’absence de tranche arrière.
          Un frelon c’était 27 hommes ou 5 tonnes sous élingue.
          Un caracal c’est 29 personnes 5.6 tonnes de charge utile.

          Ce n’est pas un problème de capacité, c’est un problème d’utilisation d’emploi

          Dans un chinook ou un stallion tu peut prendre deux quad en soute et un 3 eme sous élingue ou encore une embarcation de type semi rigide + 1 sous élingue.
          De plus, un CH 47 c’est 33 hommes + 12 tonnes sous élingues.
          Un CH 53 c’est 55 hommes et 13.5 tonnes de charge utiles.

          On est vraiment pas sur les mêmes capacités

    • Seb dit :

      L’Afrique ne sera pas toujours notre « champ de manœuvre »

      hmmmm pas certain…

      • sgt moralés dit :

        cela fait 60 ans que j’entends cela,et résonne dans mes oreilles la voix du général à l’amphi corps à montpellier » je m’adresse au romantiques porteurs de berets aux couleurs vives que l’avenir est dans les forces de manoeuvre… »

    • Pravda dit :

      Taiwan, la Thaïlande, Singapore…bref, de grandes puissances militaires, utilisent le Chinook, même si ce n’est pas la même version. Plus proches de nous, les brits, hollandais ou espagnols ont aussi des CH47, ce qui pourrait permettre une mutualisation de l’entretien si on acquiert une micro flotte. Il faut prioriser l’achat FR ou UE quand nous le pouvons, mais ce n’est pas possible sur tout.

    • albatros24 dit :

      Votre première remarque sonne très faux quand on regarde la liste des pays détenteurs de ces merveilles, jusqu’à de petits pays voisins qui n’envoient pas souvent des soldats en OPEX.
      La France peut tout à fait se payer sur plusieurs années une quarantaine de ces hélicos lourds et aura elle moultes occasions de les utiliser chaque jour en opération : ils ne rouilleront pas dans un hangar.

      • Vinz dit :

        S’il la France s’en paye, se sera forcément au détriment d’autres choses (puisque le budget n’est pas élastique). Je propose la suppression des primes opex & Cie.

    • albatros24 dit :

      Nous sommes en Afrique depuis le 19eme siècle et cela n’est pas près de changer,
      surtout que ce continent va donner à la langue française sa seconde place mondiale et continuera de posséder des matières premières en grande quantité et diversité tout en étant un terrain de dispute contre la Chine la Russie les Rtats unis même et surtout les islamistes.
      Les hélicos lourds ont aussi leur utilité pour des forces spéciales en Europe ou en France et servent à ravitailler des troupes ou engager des troupes non aéroportées par exemple sur un périmètre court. Donc ce genre d’hélico a son utilité en France et en Europe. Les russes ont d’ailleurs des transports lourds qu’ils utilisent dans leur pays.

  2. Marc Mora dit :

    Une très belle est bonne machine qui a prouvé sont utilité pour les FS a mainte reprise ( je ne commenterais pas les inepties de l’EM Français, concernant l’inutilité de ce type d’appareil, quand on a plus une tunes il faut bien trouver un prétexte )

  3. PK dit :

    Ça fait 30 millions l’unité… La moitié du prix d’un Rafale…. Ça commence à coûter cher les hélices…

    • Marc Mora dit :

      Vu les moyens optroniques et trans dont il dispose, des suites de contre mesure, du blindage complet de l’appareil, de sa remotorisation, nouvelles pales etc…etc + les pièces de rechange, + formation technique des personnels, ca reste dans les prix du marché

    • Renard dit :

      Ah oui en effet!!!

    • Pravda dit :

      Le Rafale est à plus de 60M€ pièce, même « nu » (70 à 80M€ de mémoire). Reste à savoir ce que contient ce contrat, en pièces, formation, entretien… (Le contrat indien était de presque 8Mds pour 36 Rafale, et 4,5Mds pour les 24 égyptiens, soit ~200M pièce). Bon, ça fait cher quand même.

    • Nico St-jean dit :

      Le coût Flyaway ou « nu » du Rafale F3/F3R est connu grâce à la commande en option du Qatar. On parle de 91,6 millions d’euros, soit 108,1 M$ USD
      .
      Quant au CH-47 Block II, 30 millions $ ce n’est pas grande chose pour un hélicoptère lourd : Tigre, 37,4 millions EUR soit 44,1 millions $ USD. CH-53K : 87,1 M$ USD, MV-22B : 72,1 M$ USD

  4. Muse dit :

    Très bonne voilure tournante MAIS tarif prohibitif, même pour les US !

  5. nike dit :

    Arrêtez de baver en regardant cette jolie photo ! On l’aura JAMAIS.

    Pourtant ça ne serait pas du luxe d’en avoir 2 exemplaires par BPC + 3 ou 4 exemplaires en Afrique.
    Après il faut compter la formation + la maintenance, qui utiliseraient la moitié de la flotte.
    Disons une vingtaine d’appareil soit environ 600 M$.
    C’est là où le bât blesse, cela fait plutôt cher pour du matériel non fabriqué en France et dont on ne maîtrise pas la maintenance.
    Si seulement on pouvait le fabriquer à Marignane sous licence, mais je vois mal Boeing faire cette fleur à Airbus.
    Voilà pourquoi nous n’en aurons pas.

    • R2D2 dit :

      « Pourtant ça ne serait pas du luxe d’en avoir 2 exemplaires par BPC »
      vu la taille il ne tiendra pas sur les ascenseurs. Et il ne restera plus beaucoup de place dans le hangar…

      • Qui ça dit :

        Il me semble que les Chinook peuvent certes se poser sur les BPC français mais n’entrent pas dans leur hangar. Ils doivent alors rester sur le pont.
        L’US Navy pour ses BPC utilisent des CH-53 Sea Stallion, l’autre hélicoptère lourd des États-Unis et qui a l’avantage d’être mono-rotor et de pouvoir entrer à l’intérieur des hangars hélicoptères des des navires US.
        Il n’y a que les nouveaux portes-avions anglais classe Queen Elizabeth qui ont été conçus pour pouvoir accueillir des Chinook y comprit dans le hangar.

    • Fred dit :

      @ nike

      Les BPC n’ont qu’un spot pour hélico lourd.

  6. ULYSSE dit :

    @PK. C est le prix d un Tigre ! Effectivement ça fait cher le rotor qui se déplace a 300km/h …..pas très longtemps….

  7. Max dit :

    J’aime bien la  » suite de guerre électronoque  » : Difficile de trouver de bons experts ! lol
    Dommage que le COS n’est pas de tels hélico lourds.

    • Marc Mora dit :

      IRCM 5eme gen , DDM , Flares

      il a été dit  » contres mesures  » et pas  » contre mesure électronique  » qui est un sujet diffèrent, mais savez vous de quoi on parle , je me permet d’en douter

      difficile de trouver des gens qui se taise plutôt que critiquer gratuitement

      • Marc Mora dit :

        a c »ela il faut ajouter ce qui est deja sur les voilure tournantes US c’est adire systèmes optroniques d’auto-protection que propose Northrop Grumman : Directional Infrared Countermeasures (DIRCM), Large Aircraft Infrared Countermeasures (LAIRCM) et la version dédiée ( militaire ) à la protection d’avion civils, « Guardian » de type Counter-Man Portable Air Defense System (C-MANPADS).

  8. Michel dit :

    Tant que nous aurons des accords mutuelles de défense avec les Britanniques et que ceux ci ne prendront pas le chemin de l’Allemagne en terme de budget ….. ce qui reste à être observé de pret avec les idées « farfelues » de certains politiques de supprimer les blindés lourds de l’armée de terre Britanniques…..
    Et puis qq pays Européens ont ces moyens mais ils n’ont pas les notre sur d’autre plan (Marine, armée de l’air).
    Reste leur utilité pour les unités spéciales donc besoin de qq hélicoptères de ce gabarit (moins de 10) est que le rapport cout/utilité est viable ou ne serait il pas plus « rentable » d’en louer au Américains le débat est ouvert ???

  9. Napoléon dit :

    Il faut avoir un maximum de souveraineté dans le secteur militaire, il faut qu’on soit autonome et qu’on ne dépende de quasi personne. Et encore moins des États-Unis. Ce sont les plus perfides, fourbes et vicieux.. Ejectons-les de nos programmes militaires et de nos besoins, et développons avec nos propres moyens car la France en est capable

    • R2D2 dit :

      « développons avec nos propres moyens car la France en est capable »
      on a les moyens et les compétences technologique mais pour une micro flotte on n’a pas les moyens financiers.

  10. Plusdepognon dit :

    Il avait été question d’en expérimenter deux :
    http://www.paxaquitania.fr/2020/02/experimentation-en-vue-pour-des-chinook.html

    Voir d’en équiper l’armée française (une bouffée délirante) :
    http://www.paxaquitania.fr/2019/05/40-helicopteres-lourds-dans-la.html

    Vu que de nombreux pays européens en sont équipés, alors que nous sommes le seul pays à faire des OPEX et que cela met en valeur le fait que la France soit si petite dans un beau, grand et magnifique ensemble européen… il a été décidé de quémander les matériels militaires dont nos forces ont besoin actuellement :
    https://www.areion24.news/2019/04/02/quelles-fonctions-pour-les-coalitions-dans-lart-de-la-guerre/

    Qui sait de quoi demain sera fait…
    https://www.ifri.org/fr/publications/etudes-de-lifri/focus-strategique/confettis-dempire-points-dappui-lavenir-de-strategie

    • Ah Ca ! dit :

      Super lien de l’ifri.. c’est copieux, c’est concis et précis…
      Ça mérite d’être suivi par des analyses plus approfondies secteur par secteur… ce qui est surement le cas mais probablement à diffusion restreinte…

      Ceux qui veulent comprendre où se trouvent les intérêts de la France.. à lire.

  11. charly10 dit :

    Bel exemple de l’évolution réussie d’un matériel ancien et fiable.
    Chez nous, L’Airbus Helicopters H225M Caracal est aussi une belle évolution du puma SA330, certainement aussi efficace qu’un NH90 qu’il a fallu développer à quel prix ?

  12. albatros24 dit :

    « …9 exemplaires, … pour 265 millions de dollars.. »
    Et Macron est incapable de financer cela à nos Forces spéciales ?
    Alors que la suppression de l’ISF nous a coûté près de 5 milliards d’Euros qu on peine à retrouver dans le budget.
    Quel clown tragique !

    • PK dit :

      On vous serine pourtant à longueur de posts ici qu’on n’a pas les moyens 😉

      • Europhobe dit :

        On n’a pas les moyens à cause des fameux « critères de convergence » européens.
        .
        Depuis le SME créé par Pompidou + Giscard en 1972, renforcé par Giscard en 1979, notre monnaie est amarrée à la monnaie allemande et nous ne pouvons plus comme nous l’avions toujours fait pendant les « trente glorieuses » fabriquer la monnaie dont nous avons besoin.
        .
        Mais il y un espoir : le COVID-19 a montré la nocivité des critères de convergence européens.
        Par conséquent nous allons peut-être enfin retrouver notre souveraineté monétaire et donc pouvoir financer les matériels (conçus et fabriqués en France) dont nous avons besoin.

        • Bouvines dit :

          @ Europhobe nous fabriquons de la monnaies à plein tube en ce moment car la BCE a lancé un programme de rachat des dettes nouvelles des membres de la zone euros par leurs banques centrales respectives. Et oui il est nocif de ne pas en profiter.

          Et pendant les trente glorieuses on ne fabriquait pas de monnaie, il y avait de la croissance.

  13. nexterience dit :

    Pour la France, compenser cette absence de e classe 20t par de multiples Caracal est certes un peu plus coûteux et compliqué mais a de gros avantages:
    – matériel connu, fiable, à la mco rodée
    – national, donc son coût est en partie amorti par les emplois et cotisations nationales liées à l’activité de l’industriel. On ne dépense ainsi pas pour relancer un concurrent
    -baisse du coût marginal de la gamme Caracal
    Pas de modification nécessaire des bpc ou des hangars, qualifications faites.

    • EchoDelta dit :

      Cela me semble le plus raisonnable en effet. Sans compte la vulnérabilité de l’engin du fait de sa taille et également de l’ampleur de l’effet potentiel de sa destruction / Perte, si elle devait arriver. Les Helicos qui ont le plus servis au Vietnam étaient finalement les inusables H1 Huey pas très gros mais polyvalents et robustes.

  14. Lechavenois dit :

    Question d’un non-initié :
    .
    Au même titre que le PUMA a évolué vers le CARACAL, est il plausible ou pertinent de faire évoluer le NH90, vers une version beaucoup plus  » lourde  » en terme de capacité ?

  15. Philippe dit :

    Disposer d’un bon matériel c’est important.
    En Afghanistan c’est bien le missile Stinger qui a fait la différence alors que la revue TAM à laquelle j’avais écrit sur la nécessité d’un missile anti-aérien individuel me vantait, dans sa réponse, les mérites…du char Roland et des batteries Crotale et accessoirement du SATCP lequel est mis en oeuvre par deux personnes !
    Pour l »intervention à Kolwézy et hormis les tergiversations de l’état-major (le général P. voulait tout annuler dans la dernière ligne droite) qui se souvient que faute d’avions gros porteurs dignes de ce nom nous avons dû multiplier les sauts de puce à travers l’Afrique pour parvenir sur l’objectif sans nos parachutes (d’où nécessité de bricoler sur place les parachutes américains mis à disposition) afin de combattre avec fusil MAS et PM quand en face la dotation en kalachnikovs était générale. Ce sont les FRF1 qui, bien servis, on permis à la Légion de faire la différence. Pour la petite histoire il faut signaler que, sur le terrain, nos amis belges, débarqués avec beaucoup de retard ont commencé par « allumer » nos légionnaires !!!
    Alors aujourd’hui pour une réelle autonomie de nos troupes : oui à des avions gros porteurs, oui à de gros hélicoptères pour le transport de troupes, oui à des drônes de qualité.
    Est-il nécessaire de rappeler que l’intervention au Sahel nous coûte, à elle seule, environ 2 millions d’euros par jour alors que la France n’est pas l’ONU ?

  16. Giuseppe dit :

    L’armée US a gagné la guerre sur le terrain au Vietman ? Comique. On rigole de telles assertions. Alors on dira que le Vietcong ne l’a pas perdu. Disons tout simplement que ceux qui ont alors complètement perdu sont les français avec Bigeard à Dien Bien Phu. Il n’y avait pas d’hélicoptères à l’époque.

  17. wagdoox dit :

    Cherchez pas en dehors d’une production nationale (totale ou partielle), c’est à dire sans retour d’activité et de taxe, ça coutera trop cher. Et on ne lancera pas sans débouché civil qui n’existe pas. Les européens veulent pas. Le CH47 n’est plus en production, la meilleur solution passerait encore par le superstalion mais encore une fois, ca n’arrivera pas.