Le Danemark proteste contre la violation de son espace aérien par un Su-27 « Flanker » russe

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. PK dit :

    Franchement, c’est facile à démontrer à chaque fois. Il suffit de donner les enregistrements radar. Pourquoi cela n’est-il jamais fait ?

    • Hermes dit :

      Tu ne donnes pas d’information capable de démontrer tes capacités.
      Tu fais juste un petit coup de pub médiatique en disant « on vous a vu, on le sait », ça suffit amplement.
      .
      Le reste ce sont des échanges officiel sans intérêt, le message principal est passé.

    • Eurafale dit :

      Peut être pour cause de données sensibles quand à la détection ? Je n’y connais rien en radar 🙂
      Le SU-27 volait avec ou sans transpondeur allumé ?

    • lym dit :

      De quel radar, d’ailleurs? Un de ceux sur lesquels on sait faire en sorte que le point apparaisse à quelque distance de la position réelle… ou les F16 mettent fissa le cap, validant la contre mesure?

  2. Clavier dit :

    Je me demande comment ça se passe quand nos avions survolent brièvement Jersey et Guernesey , parce que ça doit bien arriver de temps en temps …..

    • Courmaceul dit :

      Il ne se passe rien, on est entre gens bien élevés, intelligents, beaux, riches et fins d’esprit. C’est un club très fermé. 🙂

    • Meiji dit :

      Ils le font avec l’autorisation de la Grande Bretagne

    • Anaxagore dit :

      Il me semble que les différents pays européens que sont UK, Belgique, RFA , Suisse,.. ont des accords sur le sujet.

    • yakafokon dit :

      Encore une remarque de troll. Mais vu le niveau, vous semblez à bout de conneries.

    • Namroud dit :

      Emm je pense que des avions d’un pays de l’OTAN qui pénètrent dans l’espace aérien d’un autre pays membre de l’OTAN n’ont jamais posé problème exception faite lorsqu’il s’agit de la Turquie et de la Grèce et lorsque les U 2 se promenaient en Polynésie française et la métropole pour photographier les installations nucléaires.

    • themistocles dit :

      Il y a des accords permanents, bilatéraux pour la plupart, qui déterminent les modalités des survols et même d’utilisation de certaines zones aériennes. Ces accords sont régulièrement mis à jour. En schématisant, avec nos alliés, un simple plan de vol indiquant, attention je vais passer par là tel jour à telle heure suffit. Avec d’autres pays, il y a des délais à respecter pour les autorisations de survol, parfois de plusieurs semaines. C’est une bonne partie du travail des attachés de défense de négocier ces accords, et de résoudre les problèmes quand ils surviennent. Dans le cas présent, en Baltique, les espaces aériens sont tellement restreints que des incidents sont inévitables. Il y a quelques années, un de nos avions s’est fait intercepté car il était entré par erreur dans l’espace aérien suédois ( les eaux territoriales) d’environ 500 m… Dès qu’un avion de l’OTAN ( ou assimilé pour les russes) approche de l’enclave de Kaliningrad, les russes envoient la chasse. A noter que dans 95% des cas, tout se passe très bien, entre gens professionnels et courtois ( mais ferme..) , qui n’ont pas envie de finir carbonisés dans l’épave de leur avion. Ce qui est reporté comme « incident » l’est, la plupart du temps, dans un but purement diplomatique.

    • Vroom dit :

      Les espaces aériens de Jersey et Guernesey sont bien indiqués sur nos écrans et nous n’y allons pas. Si on se rate, c’est excuses plates au téléphone.
      Et je passe sur les espaces aériens français délégués aux étrangers, que ce soit les anglais, Maastricht, Genève ,… où nous sommes pourtant au-dessus de la France, mais où nous devons signaler notre passage.

  3. Starbuck dit :

    Et ils en pensent quoi ces messieurs des violations quotidienne de l’espace aérien Grècs par les Turcs ?

  4. Bob dit :

    Le Tsarat russe a les nerfs sensibles ces derniers temps, peut-être à cause de son beau-frère biélorusse.
    Les F16 danois ont donc foiré leur interception du flanker russe? A cause de quoi? Ils ne sont pas capables d’assurer la police du ciel sans radar? Cela prouve que les helvètes n’ont pas besoin non plus d’interceptors. Les Polonais et les suédois n’ont rien fait non plus. Comme les finlandais. Il manquait une bonne vieille batterie anti-aérienne des familles pour targetter cet intrus et balancé un missile bien senti où je pense mais les danois n’ont pas ce genre d’équipement opérationnel ou bien pas l’audace de le faire (ils auraient pu sans doute targuetter le stratofortress). Ne sont pas les perses théocrates qui veut.

    • EchoDelta dit :

      Le seul point ou vous avez raison : les F16 danois ont foiré leur interception… Quand des intrus se rapproche trop il faut des patrouilles en ‘air pour faire respecter son espace aérien.

  5. bravo le laisser allez les russcof on tout les droits grâce aux trouillard d’europeens qui ce prosterne devant les dictateurs

  6. Dupont avec un t dit :

    « « L’incident s’est produit au-dessus du Golfe de Finlande près d’Helsinki, vers 14H00 heure finlandaise .
    Des F/A-18 Hornet avait alors décollé en alerte pour intercepter les deux chasseurs russes qui ne seraient restés que deux minutes dans l’espace aérien finlandais.
    Un simple test de réactivité et d’analyse des processus et des fréquences utilisées de la part des russes pour mise à jour de leurs données.

  7. Gui dit :

    Question un peu à la marge, mais ils sont passés où au-dessus de la France les B52?

  8. will dit :

    en meme temps quand t’es pilote, en interception d’un B52, ta charge de travaille pour piloter et te renseigner en respectant les consignes pour que personne ne pleurniche sur le fait que t’etait trop pret du B52 tout en allant a 12km/minute fait qu’inevitablement a un moment, tu perds ton attention 30 secondes sur ta position (gps glonass ou autre) et tu passes la frontiere…
    Que tu repasses dans l’autre sens en 30 seconde egalement….ce qui explique peut etre que les f-16 n’ont pas pu intercepter le sukhoi

  9. Meiji dit :

    Ou alors utiliser la méthode Turque, je ne pense plus que les avions Russes s’amusent encore a violer leur espace aérien sans autorisation.
    Pour le Danemark la défense anti aérienne a été démantelée il y a quelques années.

    • Le Suren dit :

      « la défense anti aérienne a été démantelée il y a quelques années » Mais comment peut-on faire une co… pareille ?

      • Muse dit :

        Nous en avons parlé ici concernant leur voeux d’une force aérienne… pouf, pouf, pouf…
        Mais quand j’ai parlé de mettre en place des systèmes AA, beaucoup ont rit mais curieusement on ne les entends plus maintenant ; comme quoi !

  10. Berger dit :

    Il paraîtrait que les russes ont pris en remorque une portion d’espaces aériens !

  11. didixtrax dit :

    pour 17 secondes, les Ottomans ont descendu un avion russe, mais les Viking rien ? la latence bureaucratique peut-être. En tout cas concernant le baratin nous sommes toujours très forts.

    • Eurafale dit :

      Faut comparer ce qui est comparable. Là clairement c’est pas forcément la même ambiance aux frontières. Les turcs avaient un avion sur zone et étaient en alerte.
      En France, les décollages d’interception se font sur alerte radar… Mais comme on est tout au bout de l’Europe à l’ouest, les pays alliés à l’est ont le temps de faire remonter les infos aux autres forces aériennes alliées, ce qui laisse plus de temps pour mener de bonnes interceptions et faire de jolies photos.
      Donc à moins de posséder la téléportation, il faudra toujours plusieurs minutes à des intercepteurs pour arriver sur zone.

  12. Piliph dit :

    Positivons : chaque partie cherche à se faire passer pour la « victime innocente agressée » aux yeux de l’opinion internationale. Personne pour l’instant n’est disposé à adopter la position d’un « agresseur légitime au nom d’une sainte cause ». C’est déjà ça, et en ça, c’est différent de l’ancienne lutte contre le communisme ou de l’actuelle lutte contre « le terrorisme » (la sainte cause du moment. Et « sainte » parce que le « terrorisme » est une méthode de combat, pas un ennemi. Car désigner réellement l’ennemi amènerait à nommer le salafisme ou le frérisme ou le fondamentalisme musulman, et ça, ça fâcherait certains de nos « alliés » (AS, Emirats pour le salafisme, Qatar pour le frérisme))
    Et comme le disait Carl Schmitt, être souverain, c’est avoir le pouvoir de désigner l’ennemi. Le sommes-nous encore??

  13. Muse dit :

    « une violation importante de l’espace aérien d’un pays de l’Otan »
    Argh, j’ai peur !
    * Le Danemark soutient l’intervention militaire de la France dans le nord du Mali
    * https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ee/Coalition_action_against_Libya-en.svg
    et :
    20 opérations en Bosnie (1994)
    21 guerre en Afghanistan (2001-présent)
    22 Invasion de l’ Irak (2003)
    23 L’ intervention militaire en Libye (2011)

  14. amiral_sub dit :

    Le tsar aime provoquer. Parfois il y perd un avion comme avec la Turquie, puis après il deviennent amis… La Russie est un mystère entourée d’énigmes

  15. Vroom dit :

    Petit HS
    @PeterR
    « Ca dépend si le B52 se dirigeait vers le territoire russes ou s’il longeait leurs cotes à distance raisonnable.
    Si un bombardier stratégique se dirige vers votre pays je pense que vous n’attendez pas qu’il soit au-dessus. Dans ce dernier cas vous l’abattez … ce qui serait un tout autre problème. »
    Aucune contrainte sur un appareil hors de l’espace aérien national, qui commence à moins de 12 nautiques des côtes, on ne fait que du renseignement.
    Abattre un appareil hors de cet espace, là, ça sera un gros problème.
    .
    « Oui, vous avez raison. Si mon analyse et mes hypothèses sont bonnes il fallait que le B52 une fois intercepté accepte d’infléchir sa course pilote que faire le kéké et pousser le russe à lui raser les moustaches. »
    Espace international, le B52 n’a pas à infléchir quoique ce soit. Votre analyse est mauvaise, et le kéké bas du bulbe, c’est le pilote russe.

    Fin du HS

  16. Piotr le Grand dit :

    @meidji et @diditrax, bon il faute rendre à l’évidence que la chasse turc s’était acharnée sur un Su24 qui est un pure bombardier et il n’y a pas d’honneur à abattre un avion qui s’était égaré que quelques secondes sur territoire turc dans une mission de bombardement contre Daech. Je me suis dis si les F16 turcs avaient eu affaire à des Su27, Su30 etc des pures avions de combat l’histoire aurait rte tout ‘autre. D’ailleurs lorsque Poutine y a envoyé du lourd pour accompagner les Su24 les turcs se sont abstenu de toute tentative de provocation.

  17. Parigot dit :

    Le but c’est d’empêcher Nordstream II d’être fini, tous les incidents sont bons à prendre:
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/08/tour-d-horizon.html