L’achat de deux sous-marins S-26T auprès de la Chine fait polémique en Thaïlande

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Lucy dit :

    J’apprécie que vous ajoutez toujours beaucoup de contexte dans vos articles Mr. Lagneau.
    .
    Pour un pays pauvre comme la Thailande je pense qu’il est plus réaliste d’être moins ambitieux. Avoir de l’infanterie légère de qualité avec une aviation réduite et des navires patrouilleurs simple serait pas mal.

    • Desty dit :

      Bah la Thaïlande n’est pas si pauvre que ça: devant la Norvège ou l’Autriche.
      Le Vietnam est pile-poil deux fois plus pauvre que la Thaïlande pour 30 millions d’habitants en plus à gérer et ça ne l’empêche pas d’avoir des sous-marins kilos (6 SVP).
      Les Chinois sont sur une vieille lune en Thaïlande: ils souhaitent creuser un canal dans l’isthme pour doubler le détroit de Malaca et éviter un peu toutes les bases militaires qui y sont installées. Cela les a conduit à être très arrangeant avec les Thaïlandais.
      Avec 490 milliards de $, les Thaïlandais sont évidemment moins riche que les Indonésiens en volume, et moins que les Malaisiens ou Singapour par PIB/HAB.
      Les Indonésiens ont 3 sous-marins allemands/coréens.
      Les Malaisiens 2 scorpène.
      Et même les Birmans ont trouvé moyen de se payer 1 kilo avec un PIB 7 fois moins élevé que leurs voisins Thaïlandais.

    • Edouard dit :

      Ceci dit la Grèce est prête à nous acheter des Rafales… et économiquement parlant… enfin bref ça risque d’être notre feuille d’impôt qui offre ;0)

  2. Bob dit :

    Ah ces thais qui mangent dans la main du PCC et de l’US d’un cote. Tous les rateliers sont bons. Ils ont raisons d’acheter han, c’est l’avenir en indo-pacifique. Avec de la chance, ils passseront entre les foudres mais je n’y crois pas vu la situation strategique dont ils disposent.
    Ce sont de bons SM hans , ils sont silencieux et bons marches sans trop de maintenance. Les cambodgiens sont a la traine pour une fois. Le viet-minh est dans la nasse.

    • Dimitri dit :

      Pour manger à tous les rateliers ils sont bien là. Ami avec les français pendant la colonisation puis avec le Japon pendant la guerre, puis aux américains pendant le Vietnam, aujourd’hui c’est avec la Chine. En fait ils sont pas difficile, ils s’allient avec la puissance dominante de la région quitte à retourner leur veste plusieurs fois, c’est comme ça qu’ils ne se sont jamais fait coloniser par une puissance étrangère notamment occidentale.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ En fait ils sont pas difficile, ils s’allient avec la puissance dominante de la région quitte à retourner leur veste plusieurs fois, ]

        Un des premiers états de la région avec l’Empire du Japon a avoir développé un cinéma historique national-patriotique dont on pu apprécier le retour ces dernières années !
        Un petit bijou datant de 1940 qui a été sauvé ….
        https://www.youtube.com/watch?v=x48fY5gpxOY

      • veritas dit :

        Pourquoi rester fidèle avec des intrus?

  3. R2D2 dit :

    « Avoir la Chine de son côté est extrêmement important pour l’armée thaïlandaise parce que cela lui donne une légitimité internationale alors que les pays occidentaux ont généralement pris leurs distances avec la Thaïlande »
    C’est drôle parce que je dirais que d’avoir un ami comme la Chine cela n’envoit pas un super message positif au reste du monde et en Asie en particulier. Enfin si ils leur restaient que ca comme « ami »… qui ne leur veut pas forcément du bien 😉

    • Mid night boy dit :

      J’ai pensé que c’erst un message pour Abdel Fattah al-Sissi, qui a passé des grosses commandes pour la Frince.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « J’ai pensé que c’erst un message pour Abdel Fattah al-Sissi, qui a passé des grosses commandes pour la Frince. » Un troll zhinois qui pense! Mais vous progressez!!!!! Enfin la route et encore très longue et non dénué d’embûches! Cela va être très dur petit garçon de minuit

  4. Alain d dit :

    La Thaïlande, comme la Malaisie, l’Australie ou le Vietnam, est très dépendante de ses échanges avec la Chine, qui profite avantageusement de la faiblesse de l’économie thaïlandaise, ceci quelque soit le positionnement occidental.

    • Alain d dit :

      l’impérialiste Chine a besoin de passer par la Birmanie (ou Birmanie+Thaïlande) pour que son commerce vers l’Afrique ne coince pas en Mers.
      Se mettre la Malaisie dans la poche ne suffira pas puisqu’il reste un gros morceau en Mers : l’Indonésie incontournable.
      La Birmanie est bien placée, mais en proximité de l’Inde, et indécise.
      Toute la surface de la Birmanie, n’est pas nécessaire surtout si la Thaïlande coopère, juste un petit morceau.
      Reliefs, les routes et rails seront certainement plus facile à bâtir en Thaïlande.
      Et les porte-containers passeraient bien plus au large des cotes indiennes.
      Et la Thaïlande a une économie un cran au dessus de la birmane.
      C’est donc mon dernier choix Jean-Pierre.

  5. lxm dit :

    La Thailande, comme l’égypte, et d’autres pays de ces régions, a cette particularité que l’armée tend à s’autofinancer en possédant des pans de l’économie, les généraux font aussi du business. C’est aussi ce mélange des genres qui est reproché aux chinois avec Huawei entre autres et qui fait qu’on ne peut pas avoir confiance.

  6. papy dit :

    Bonjour
    Je ne rentrerais pas dans la technicité moderne puisque j’ai déjà un pied dans le trou et l’autre qui se trouve en attente de réception complète.
    Avec une cécité visuelle beaucoup endommagé……je vais faire le maximum pour me faire comprendre. (Je me sers de la loupe)
    Je comprends que l’achat de deux sous-marins fait polémique en Thaïlande…apparemment le peuple ne roule pas sur l’Or…..
    Un tel achat représente des sommes d’argent colossales au prix de 609 millions d’’euros.
    A mon avis puisque nous ne sommes pas en guerre, toutes les marines du monde ne font que des promenades d’entrainement et de surveillances qui ne surveille personne puisque tout le monde agit à sa guise et contre les lois des eaux territoriales….
    Exemple en méditerranée la venu de nombre étrangers…..en Guyane tous ceux qui font la traversé du désert pour l’Eldorado français !!!
    Primo, nous ne savons pas qui nous sortons de l’eau…..
    Secundo nous ne connaissons pas les intentions réelles qu’ils ont envers le pays qui les accueillent.
    Alors à quoi nous sers toutes cette armada de rafiots couteux qui sillonnent les mers, les océans ?
    La seconde guerre est finie, les guerres coloniales aussi… à croire que nos armées s’en merde et que l’industrie de guerre coute que coute dois fournir pour la stabilité et l’équilibre de paix.
    Camarades tout cela ne tient pas la route l’arme atomique est plus dissuasive que tout.

  7. Bangkapi dit :

    La population en Thaïlande vit relativement bien, même si la grande partie de ces citoyens ne sont pas riches.
    Pays encore très agricole, la vie n’y est pas chère et on y mange à sa faim tout en pouvant satisfaire a des besoins jugés essentiels comme téléphonie moderne et confort moderne.
    Mais c’est vrai que depuis quelque temps, cette affaire de sous-marins occupe les médias et l’ensemble des thaïlandais qui trouvent que c’est trop de dépenses jugées inutiles.
    L’endettement des ménages, la crise due au COVID qui a vu la totalité des ressouces venant du tourisme disparaître, les difficultés de l’industrie et le taux de change trop élevé, font que le moral est moyen.
    Le souverain est mal aimé, le pouvoir politique détesté car issu d’un coup d’état ( même s’il a remis de l’ordre après des années de de violences politiques ) font que le peuple n’apprécie pas ce genre de dépenses.
    Mais l’armée est un état dans l’état, fixe son budget et le contester c’est prendre le risque de se voir accusé d’être un ennemi de la nation.
    Ces sous-marins seront achetés , il faut bien garnir les poches des gradés au passage, mais il est prévu de revoir cela l’année prochaine ( 4 mois ) en attendant que cela se tasse.
    Juger s’il en ont vraiment besoin, je n’ai pas la compétence.
    Ils ont bien un porte avion sans avions !

  8. Castel dit :

    Avec la Thaïlande, il ne faut s’étonner de rien, rappelons que lors de la dernière guerre mondiale, ils étaient les seuls alliés « consentis » des Japonais ( même si ceux-ci, leur avaient un peu forcé la main )

  9. Clavier dit :

    La Chine a un projet pour un » Canal de Panama » en Thaïlande qui lui permettrait de bypasser le détroit de Malacca ce qui sur le plan stratégique est vital pour elle .
    L’amitié entre les nations se traduit souvent par des acquisitions/dons de matériel militaire ……

  10. ETI68 dit :

    La Thaïlande n’est pas un pays pauvre mais, pays atypique, ne juge pas nécessaire de jouer la carte du bling-bling universel, comme le font tant de pays qui vivent très largement au-dessus de leurs moyens (faut pas chercher loin…). Cela ne signifie pas que la Thaïlande ne puisse pas faire certains investissements militaires de qualité et elle l’a assez démontré. Maitenant le choix de ses sous-marins est-il judicieux ? On parle d’eaux peu profondes. Peut-être, mais il ne faut pas oublier l’immensité du littoral thaïlandais. Pas certain donc que ce choix soit si peu judicieux. Dans certains pays voisins, on voit s’élever des tours, lancer des projets d’une modernité aussi rapide que ravageuse, mais y vit-on mieux pour autant ? Certainement pas. Le bien-vivre est important pour les Thaïlandais, un peu comme pour nous qui sommes issus de pays d’influence au moins partiellement latine. Ne dit-on pas, par exemple, que la cuisine thaïlandaise est la « cuisine française de l’Asie » ? J’ai été plusieurs fois en Thaïlande (1998, 2000, 2002, 2006) et, par rapport à certains pays voisins, on la voyait changer beaucoup plus lentement. Mais cette qualité de vie à bon prix, n’est-ce pas ce qui attire les foules occidentales dans ce pays (pas de mauvais esprit concernant le tourisme sexuel, merci… 😉 ). Quant à ceux qui critiquent la prétendue « hypocrisie » thaïlandaise, je répondrai que si le « sourire siamois » ne doit pas être toujours pris pour argent comptant, ce pays est l’un des rares au monde à n’avoir jamais été colonisé. La Thaïlande, c’est d’abord l’art de la diplomatie. Et celle-ci lui a permis de résister aux pressions de l’Angleterre (Indes britanniques) et de la France (Indochine française). Certes, les deux puissances européennes exercaient, peu ou prou, une certaine influence sur ce pays, la France s’octroyant même le Laos, pays de langue thaïe (la plupart des Laos vivent dans l’est de la Thaïlande, les autres parlers thaïs étant le siamois et le parler de Chiang Maï (j’en oublie peut-être). Pourquoi la Thaïlande ne se serait-elle pas, plus ou moins, alignée sur le Japon, à laquelle elle n’avait aucune chance militaire de résister ? Rien de comparable aux situations européennes, même si le cimetière de Kanchanaburi, où reposent les 6.892 victimes militaires (Britanniques, Australiens et Néerlandais) du Death Railway (le pont de la rivière Kwai), rappelle certaines zones d’ombre de l’histoire thaïlandaise. Ceci dit pour faire la part des choses, même si ce fut là le fait des Japonais et non des Thaïlandais. Et aujourd’hui on viendrait reprocher ses choix pro-chinois à Bangkok ? Si ce qui reste de l’Europe et de l’Occident comprenait une bonne fois pour toutes que nous ne sommes plus en état de faire la leçon à quiconque et que plus de réalisme diplomatique nous serait bien utile. On a voulu faire pression sur la Birmanie voisine, sur le thème des Rohingyas, et la Chine nous a damé le pion. Une fois de plus. Sachez que l’un des intérêts stratégiques que réprésente la Thaïlande pour la Chine et qu’elle constitue une route directe (via la Malaisie) vers Singapour, puissante ville-région dont la population est à 60 % chinoise et fière de l’être. En commençant par le simple chauffeur de taxi… Et nous ? Nous ne parvenons même plus à maîtriser un histrion néo-ottoman avide de gaz… Alors la croisade universelle pour les droââ de l’hommeûû, s’agirait de penser à changer de registre…