Méditerranée orientale : La Turquie annonce des manoeuvres navales avec des tirs réels

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Dupont avec un t dit :

    ça monte d’un cran …..

  2. hoopy dit :

    C’est quand même incroyable cette mauvaise foi des turcs qui parlent des français comme des caïds. Pour que les tensions baissent, il suffit juste qu’Erdogan et ses ministres se taisent et stoppent leurs diatribes inacceptables. Je pense qu’il faut faire monter les enchères et que les seules choses qui puissent calmer les turcs sont soit des sanctions économique, soit la guerre (s’ils la perdent bien sur :)). Si L’Allemagne et d’autres pays de l’UE refuse les sanctions économiques, la guerre deviendra inévitable et l’UE sera morte comme l’OTAN. Alors, s’ils veulent vraiment la paix ils savent ce qu’ils doivent faire.

    • Royaliste dit :

      @ hoopy

      « C’est quand même incroyable cette mauvaise foi des turcs qui parlent des français comme des caïds. »

      Pas tant que ça.
      La république Française fait sa maligne depuis longtemps avec ses OPEX. Elle a déstabilisé la Libye de Khadafi, elle fait de la pseudo lutte contre les djihadistes au Sahel et en Syrie, elle est de toutes les coalitions internationales des droits de l’homme sur la commode … Elle estimait qu’elle était dans son bon droit de le faire, Erdogan fait la même chose, c’est de bonne guerre.
      Historiquement et diaspora oblige, l’Allemagne est du côté Turc. Le couple franco-allemand, lui par contre est une chimère contre nature. Donc l’UE peut bien crever, l’UE doit crever, c’est un boulet pour la France. On gardera Arte pour les plus nostalgiques.

      • albatros24 dit :

        Ah tant mieux, j’aime bien les programmes d’Arte

      • joe dit :

        La « pseudo lutte) de la France au Sahel fait que plusieurs pays dont au premier rang le Mali, n’est pas tombé dans les mains meurtrières des islamistes.

        Rien à voir avec Erdo qui à des affinités avec ces mêmes islamistes soit disant modérés. Les actions de la France et de Erdo (à ne pas confondre avec le peuple Turque) n’ont juste rien à voir.

        • Royaliste dit :

          @ joe

          La Turquie (Erdogan) a des affinités avec les islamistes. c’est un fait, mais la république Française (nos politiciens de tous bord) aussi. Il n’y a qu’à voir l’islamisation rapide de l’hexagone pour s’en rendre compte. L’opération Barkhane ne sert strictement à rien vu que l’on ne maîtrise même pas nos propres frontières.
          La république Française a aussi soutenu les groupes rebelles face à Bachard El Assad et Lafarge livrait du ciment là bas. Erdogan n’est pas tout blanc, mais la république Française n’est pas mieux. J’irai même jusqu’à dire qu’il est moins hypocrite car visiblement, son côté « fasciste » lui permet de mieux assumer ses actes. Nous, nos dirigeants « occidentaux » sont engagés dans un concours de bien-pensance des plus écœurant.

      • NRJ dit :

        @Royaliste
        Il y a une légère différence majeure entre la France et la Turquie, c’est que la France agit avec l’aval de cette organisation supranationale qu’est l’ONU. Même en Lybie, la France avait un mandat de l’ONU. La Turquie, elle, va contre l’ONU en revendiquant des frontières délimitées par l’ONU comme appartenant à la Grèce.

        Sans l’UE ou sans organisation entre Etats européens, on se retrouvera quoi qu’il arrive submergé par le poids économique et politique des 2 pôles mondiaux que sont la Chine et les USA. Il suffit de voir le racket des entreprises européennes pour s’en apercevoir.

        • Berger dit :

          Renseignez vous et vous constaterez que notre pays était complétement hors cadre des résolutions de l’onu

          • NRJ dit :

            Il n’y a pas eu de contestation importante alors.

          • Alpha dit :

            @Berger
            Puisque vous êtes si sur de vous, se serait à vous de nous renseigner…
            Hors le fait de la pertinence ou non d’une intervention en Libye, la Résolution 1973, et outre la prévision d’une zone d’exclusion aérienne au dessus de la Libye, l’ONU prévoyait aussi « l’usage de tous les moyens nécessaires pour protéger les populations civiles »…
            Ainsi, la coalition n’a rien fait d’autre, même si cet usage de la force a entraîné en conséquence la chute du régime libyen et la mort de Kadhafi.
            Et même si certains peuvent penser légitimement que le cadre de la résolution a été dévoyé au vu du résultat, la coalition n’a rien fait d’autre que de « protéger »…

        • Royaliste dit :

          @ NRJ

          Nos franc-maçons de politiciens sont comme Georges Soros (de son vrai nom György Schwartz), ils sont pour une « société ouvert » (open society). Ce qui passe par la destruction des nations. Et si destruction des nations il y a, alors l’Organisation des Nations Unies n’a plus de sens.
          Pour conserver l’ONU, il faut rétablir les frontières et y coller des droits de douanes mais ça, c’est considéré comme fasciiiiste par république Française.

          Nos entreprises Françaises sont plus racketter par le fisc et l’UE que par les US.

          Bilan des courses, on peut enterrer l’ONU, l’UE et la 5ème république Française et se sera fosse commune pour tout le monde car rackette oblige, on a plus de sous pour un enterrement en grandes pompes.

          • NRJ dit :

            Parce qu’une monarchie voudrait forcement avoir des droits de douane ? Vous délirez.

            « Nos entreprises Françaises sont plus racketter par le fisc « . C’est vrai que les impôts, il n’y en avait pas du temps des rois… 1789 ça vous rappelle quelque chose ?

      • marquet dit :

        Que je sache, la France et ses opex interviennent éventuellement, sur demande et avec l’accord de l’ONU. Que je sache encore, Chypre n’a jamais demandé aux Turcs d’occuper la moitié de leur île pas plus que la Grèce n’a demandé l’occupation de son espace maritime par ces gens-là. L’intervention en Libye est le fait d’une coallition internationale…

    • St Chamond dit :

      Le problème étant qu’on a plus la main sur notre commerce. Y reste quoi ?

  3. PK dit :

    « Le temps des caïds est révolu. »

    On devrait envoyer l’armée turque dans nos banlieues 😉

  4. Bob dit :

    La Grèce pliera et donnera une partie du gaz aux turcs, ils sont trop nuls ou les turcs trop forts. Des manœuvres avec tirs réels n’a rien d’exceptionnel. La Turquie subit déjà des sanctions US liés au S400 avec l’affaire des F35 et sur l’acier turc. Les turcs répliquent en pointant son voisin. Les greco-turcs doivent discuter selon tout le monde sauf la France. La France pousse à la confrontation les grecs pour qu’ils paient nos FDI avec plus de missiles de croisières navales? Jupiter-Caïd. La France a laissé tombé la révolution syrienne, libyenne, les kurdres…Je me méfierai des français. Tout le monde regarde ce joyeux bordel en pariant sur celui qui fera la première connerie. Les grecs ou les turcs.
    Au moins avec Tsipras, les relations étaient moins tendues, le gouvernement grecs jettent de l’huile sur le feu mais personne ne les aidera comme les chypriotes en 1974, les franco-anglais en 1956 pendant la crise de Suez. Cela sent le retour de la junte militaire au pouvoir en Grèce comme pour le Mali?
    Que la France paie son gaz aux grecs ou turcs, qui s’en préoccupe vraiment? La France avec ses leçons de morale sur faites ce que je dis mais pas ce que je fais est de la langue de bois et ne trompe personne alors que la voix de l’Allemagne est cohérente, respectueuse et gagne du terrain en leadership face aux coups de menton de Jupiter. Erdagan peut troller Brigitte et leur couple, les français s’en foutent avec la rentrée des classes des morveux clustérisés covid-19, les vieux moins.

    • St Chamond dit :

      Heureusement qu’il y a encore des français qui aiment leur pays.

    • Royal Marine dit :

      Evidemment! l’Allemagne est respectueuse et cohérente? Elle se couche surtout tel un caniche aux ordres de son maître Erdogland… Comme vous Bob, une espèce de lâcheté congénitale et permanente…

    • François Xavier dit :

      Si la Grece demande l’application de l »Article 42 du traité sur l’Union européenne, qui dans sont artcle 7 détaille entre autres ce cas de ZEE, alors ça devenir intéressant.

    • ULYSSE dit :

      @Bob. Bob et la géopolitique ça ressemble a un chauffeur de taxi qui parle de physique quantique. Pour faire court , doit on laisse se réaliser les visées expansionnistes d’ un dirigeant islamo-nationaliste a la tête d un pays musulman de plus de 80 M d habitants ayant un pied en Europe? Poser la question c est y répondre….

    • Ah Ca ! dit :

      @Robert l’éponge…

      C’est bien d’écrire depuis Langley ou vous écrivez depuis votre cubicule dans une ambassade américaine hyper sécurisé ?
      Vous feriez bien de vous occuper de ce qui se passe dans le Wisconsin au lieu de se préoccuper de ce que fait la France.

      La voix de l’Allemagne à une chose en commun avec celle de la Turquie et c’est: génocide!
      Cela doit être la leçon de morale que vous promulguez avec les bombes d’Hiroshima et de Nagasaki.

      Pauvre américain.. vous faites presque pité avec votre vision binaire et myope.. Les chinois vont vous manger cru.

    • Math dit :

      Baratin invraisemblable… déconnecté de la réalité qui elle est très simple. Un pays veut envahir un état européen pour s’en approprier les ressources. Il faut lui tirer dessus s’il persiste. C’est tout.

    • EchoDelta dit :

      Arrêtez, il n’y a aucune sanction économique sérieuse à l’encontre de la Turquie actuellement qui est quand même un partenaire économique important dans l’UE. Les Grecques ne font que défendre leurs souveraineté, je pense que si votre voisin de palier démolit un mur pour annexer une de vos pièces et s’installer vous ne seriez pas content. Ben les Grecques ne sont pas content et c’est logique. Donc non, les trucs repartent chez eux et laisse aux grecques ce qui appartient aux Grecques. C’est comme cela que ca fonctionnent. S’ils veulent ces eaux et exploiter du gaz et bien qu’ils passent un accord commerciale avec les Grecques. Basta.

    • kerasi dit :

      « Tout le monde regarde ce joyeux bordel en pariant sur celui qui fera la première connerie. Les grecs ou les turcs. »
      Je pense que la Turquie a largement passé ce stade déjà, de la première connerie. On en est plus là. Quand quelqu’un veut te faire la guerre, ouvertement, tu ouvres les cuisses?

    • Donald dit :

      @Bob
      Que vous ne soyez pas content que la Grèce s’intéresse au Rafale on peut le comprendre. Que cela vous amène une telle poussée d’urticaire, au point où vos interventions destinées qu’aux idiots utiles adepte du moustachu d’Anatolie sont de plus en plus infantiles. Franchement allez soigner cet urticaire et donner l’adresse de votre médecin à l’idiot d’Anatolie.
      Bonne journée sans rancune Bob,

    • marquet dit :

      Et en français cela donne quoi?

  5. Lucien dit :

    Le chef de la diplomatie allemande est stupide ou il prend les autres pour des gens stupides. C’est justement parce que des bateaux de guerre se font face que les nations vont s’asseoir à une même table et discuter fermement. Sans force européenne en face, les Turcs n’ont qu’à pousser leurs pions aussi loin qu’il leur convient, ils n’ont aucune raison de discuter sans cela puisqu’ils expliquent ouvertement eux-même que la force est la seule solution en Méditerranée :

    « Durant un siècle, la Turquie a été en position défensive, elle a été obligée d’assister au pillage de ses mers, mais tout cela est terminé. La diplomatie a ses limites ; en fin de compte, en Méditerranée, c’est la force qui résout tout. »
    Par le rédacteur en chef du journal Yeni Safak

    Source : https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/vu-de-turquie-la-diplomatie-ses-limites-en-mediterranee-cest-la-force-qui-resout

  6. Sky dit :

    bAoOmm….est qu’on en finissent une fois pour toute.

  7. BenL dit :

    L’europe hormis la partie financiere et bancaire est aux abonnes absents. L’OTAN est aux soins intensifs. La politique etrangere des pays germaniques / nordiques / et baltes repose sur un egoisime sans nom. Pour ces etats ,seul le business compte. L’OTAN est la pour les proteger soi-disant et pour plaire aux US on achete US quelle naivete!. Il faudra pas venir voir la France si des conflits devaient voir le jour. Mr Erdogan a toujours reve de reconstruire l’empire ottoman, ce n’est pas une decouverte aujourd’hui. La pousse nationaliste est encore plus exacerbee par une situation economique difficile d’une part et des succes militaire en Lybie et Syrie d’autre part. De plus comment ralie le peuple (la nation) turc et faire taire l’opposition? la reponse est evidente : l’expansionnisme. La turquie a clairement exprime ses attentes et ses conditions. L’europe quant a elle a clairement exprime ses mesententes bien evidemment. Quelle tristesse d’etre gouverne par des naifs, egoistes et incompetents.

  8. Ah Ca ! dit :

    Les allemands essayent de s’acheter une virginité…. c’est trop tard.
    Si l’Allemagne avait voulue apaiser les tensions elle aurait du commencer à réprimander la Turquie dès le début des violations Turques. Il ne l’ont pas fait et leurs récentes sorties allaient dans le sens contraire. Qu’ils arrêtent de nous prendre pour des imbéciles.
    .
    Les américains continuent de supporter la Turquie, il n’y a qu’a regarder les exercices récents et leur support continu concernant la situation au Kurdistan. Aujourd’hui à aucun prix les américains ne lâcheront pas la Turquie et c’est très clair. Ils choisirons la Turquie avant la Grèce. Le Sultan Kebab le sait et en profite clairement.
    .
    Les Allemands ont bien essayé de balayer le sujet sous te tapis et optaient pour la même politique, pour des raisons somme toute différentes que les américains au détriment de la Grèce. Les vilipendes acerbes du Sultan kebab contre la France est la preuve qu’il se sait supporté et par les américains et par les allemands.. Il pense pouvoir se servir des Russes avec qui il ose faire des déclarations communes et accompagné de l’Iran à l’encontre des américains sur la Syrie, à mon avis il se met le doigt dans l’œil et ce serait plutôt l’inverse.

    Seulement voila, le coq français retrouvant un tout petit peu de son panache est venu mettre la pagaille dans leurs plans… Maintenant ils osent jouer les médiateurs… La Grèce à demandé que les Turcs arrêtent leurs intrusions dans leur eaux grecques, s’est la moindre des choses l’Allemagne devrait le savoir.

    On ne négocie pas avec le cambrioleur quand il est dans votre maison. on appelle la police. C’est exactement ce que la Grèce à fait. Les boches ont un sacré culot de nous dire que « Les ne vont pas s’asseoir à la même table alors que des bâtiments de guerre se font face » quand la Grèce à émises une demande légitime C a D de dégager en premier le cambrioleur autrement c’est de facto une prise d’otage.

    Désolè de décevoir les allemands, dans un face à face soit un se rend, sont on lance l’assaut et OUI ça peut se résoudre avec les armes. Les flics le font tout les jours lors de prises d’otages.

    Non seulement les allemands ne cherchent pas la diplomatie, il recherchent la victoire des turcs.

    Je reste courtois néanmoins, les allemands par leurs actions et paroles sont devenu persona non gratta…

    • NRJ dit :

      @Ah ça
      Ah part votre jalousie pour les allemands qui sont devenus la première puissance économique européenne malgré les conditions très défavorables depuis la Seconde guerre mondiale, qu’est-ce qui prouve un « plan » allemand ?

      Pour rappel, on a tenté de jouer les médiateurs entre Trump et Rohani. Avait on un plan malicieux et cynique derrière ?

      Par ailleurs pensez vous qu’envoyer des missiles sur la Turquie soit la meilleure solution ? Erdogan cherche à tout prix à reprendre de la popularité et il engage son armée un peu partout pour unir son peuple autour de lui. Soit on lui donne ce plaisir, soit on patiente qu’il se fasse virer. Après la solution serait à mon avis de soutenir Haftar pour forcer la Turquie à investir toujours plus en Lybie et si possible l’épuiser dans ce conflit enlisé.

  9. twouan dit :

    Iskenderun c est pas juste alexandrette en turc, comme londres et london?

  10. vachefolle dit :

    voir http://fmes-france.org/tag/mediterranee-orientale/ pour une explication plus détaillée..

  11. Max dit :

    Des mesures économiques d’abord envers les cadres de l’AKP et leurs soutiens puis envers le pays si le message ne passe pas?
    Mais comme Erdogan est un messager (auto proclamé) du Prophète, rien ni personne ne lui dictera une attitude raisonnable…
    Le Vizir de la Sublime Porte s’admire lui-même dans le miroir de la vanité !

    Est-ce que l’Europe submergée par un mega djihad sunnite-chiite instauré par Erdogan sera vaporisée par la Russie effrayée par cette vague de terreur ?

  12. Göret dit :

    Le message est clair.
    Petite frégate de la Fayette, approche toi donc de la zone de tir, qu’on rigole un bon coup.

    • Titeuf dit :

      Ouaip….
      Qu’on rigole un bon coup..
      Mais pas qu’un pour les Français ..

    • Göret (le vrai) dit :

      Nous les turcs nous sommes les maitres du monde avec nos avisos A69
      Les français peuvent balancer leurs M51, nous sommes prêts à rejoindre Allah et les 72 verges

    • Renard dit :

      Ah te voilà toi!
      Merci de me redonner le sourire Goret.
      Gruik sur toi BB 🙂 et n’oublie pas ta bouée mon cœur 🙂

    • Cagnard dit :

      Oh un petit chaton turc trop mignon. Comment vont les avisos d’occasion de la flotte ? Pas trop rouillés?

    • Math dit :

      à la guerre, le lapin tire aussi. Ça deviendra multi front. Beaucoup de tuques mourront aussi.

    • v_atekor dit :

      L’humour de porcelet passe de moins en moins. Il doit déjà y avoir plusieurs soum sur place.

    • MR v dit :

      m51 et plus de turquie

    • EchoDelta dit :

      La réaction de ladite frégate risque d’être un peu plus viril cette fois et après les turcs viendront chouinez comme quoi les méchants français ont agressé les (très) gentils turcs.

    • Phil dit :

      Tes bateaux ont des canons ou lance bouchons petit goret?

    • Nenel dit :

      Tu vas voir si le message est clair…. le ou les poissons noir qui regardent la situation de très près risque d’user les tubes de 533mm. Ça donnera une occasion de tester Artémis sur vos vieux rafiots. Tu comptes toujours la ramener petit Göret comme ton patron d’Erdogland?

    • kerasi dit :

      LOL le Navtex qui tue ! exercices à tirs réels, près des côtes …. turques ! mmwwwhhaaa c’est un repli ça ou je me pince ? continuez encore plus à l’est, d’où vous venez … c’est la direction à prendre !

    • Edouard dit :

      « Qu’elle était belle ma frégate lorsqu’elle voguait dans le vent… » Alfred de Musset
      Ou la fable du « la frégate et du Sous Marin ».
      « Frégate française coulée…. Frégate turc torpillée »…. ‘touché coulé » du jeu MB ;0)

  13. Beotien dit :

    L’Union Européenne, quel numéro de téléphone ?
    L’UE c’est l’opium des politiques sans vision.

    • Ah Ca ! dit :

      @Beotien
      « LUE est l’Opium des politiques sans vision »
      J’apprécie, bien tourné.

    • Jym dit :

      La défense via l’Union Européenne n’en est qu’aux balbutiements (pour peu qu’on y croit). Inutile d’en attendre beaucoup qu’on apprécie ou non l’UE.

    • Math dit :

      On connaît cette réthorique. C’est la directrice du commerce extérieur qui se rêve chef de guerre etc… Tout cela est en train de se simplifier. Bien trop complexe… La politique c’est juste de savoir si on est prêt à tirer, recevoir et sur qui. Le reste, c’est de la blague dans le fond.

    • v_atekor dit :

      + 32 2 299 11 11
      .
      Sinon on parle de la Turquie

  14. eric dit :

    on dirait la méditerranéenne en alerte générale tout les marine font des exercice a tir réelle Égypte Algérie la Russie qui se renforce en Syrie le futur champs de bataille

  15. lym dit :

    Une petite simulation de frappe sur une infrastructure stratégique turque, pour calmer l’islamiste immodéré, après l’envoi en repérage de 2 Rafales des FAS? Cela devrait peser à la table des négo, quoiqu’en pensent les fridolins.

  16. Michaël BELLON dit :

    L’ Allemagne va recevoir du gaz directement de la Russie: Le Nord Stream.
    Présenté dès 2013, le projet EastMed consiste à acheminer entre 9 et 11 milliards de mètres cubes par an de gaz naturel d’Israël et de Chypre en direction de la Grèce, puis de se relier aux projets de gazoducs Poseïdon (interconnexion entre la Grèce et l’Italie) et IGB (interconnexion entre la Grèce et la Bulgarie).
    Pour l’ Europe il est vital de diversifier ses approvisionnements en gaz, et si l’ Allemagne profite il n’y a aucune raison que l’ Italie, la Grèce, la Bulgarie, Chypre et Israël, ne profitent pas, ainsi que toute l’Europe dont la France, par le nord et par le sud.
    L’ensemble fait beaucoup d’opposants potentiels à la volonté d’ Erdogan. La Turquie aurait-elle si peu de ressources naturelles pour vouloir piller celles des autres ?

    • Frank dit :

      @ Michaël BELLON La Turquie importe 90% de son pétrole, le robinet principal du gaz Azeri dépend en grande partie des bonnes relations Poutine/Aliyev, il y a un peu de charbon, donc Erdogan a réussi à se fâcher avec tout le monde, (sauf le Quatar et le Soudan), pour des raisons incompréhensibles, mais sans en avoir les moyens.
      C’est justement le coté optimiste de la situation: pas d’alliés pour Erdogan.
      Sauf accident dans lequel nous mêmes serions impliqués, quand Russes et US vont le trouver encombrant, ils siffleront la fin de la partie, je crois. Sauf s’ils y trouvent un avantage à s’opposer par le biais des Turcs.
      Sans compter Israël et l’Egypte, qui sont des poids lourds, et sourcilleux sur le gâteau gazier.
      Cette fuite en avant d’Erdogan est étrange, de s’obstiner ainsi à vouloir jouer sur tous les tableaux, et sur les dissensions de ses voisins. S’il y a bien un domaine dans lequel toutes les parties présentes ont un intérêt commun, c’est se partager le gaz sans un trouble fête.
      Et, sauf erreur, on ne fait pas fonctionner des frégates ou des F-16 avec de l’huile de noisette ou de la purée de pois chiche.
      Reste le risque d’incident impliquant des militaires Français.
      Quel dommage de ne pas avoir utilisé ces deux dernières années pour verrouiller les frontières entre la Turquie et l’UE, et en finir avec son chantage aux clandestins à Mamma Angela.
      Au fait, on a toujours un ministère des AE en France, ou Darmanin a aussi ce maroquin?
      Les Affaires Etrangères, c’est devenu plutôt du ressort de l’Intérieur, on dirait.

  17. Mos dit :

    Donc la Turquie pose comme condition que la Grèce ne pose pas de conditions si j’ai bien compris?…..

    • kerasi dit :

      la Turquie pose comme condition que les Grecs acceptent le fait accompli. c’est donc un Casus Belli.

  18. Durandal dit :

    Bien sûr que ca monte d’un cran, il a besoin de cette guerre, mais il ne doit pas la commencer.

  19. LEONARD dit :

    Renforcement grec à Chypre et chamailleries aériennes.
    https://www.pentapostagma.gr/ethnika-themata/ellinotoyrkika/6960413_elliniko-comao-ylopoiise-prosomoiosi-eikonikis-prosbolis
    Il semblerait par ailleurs que 6 F16 turcs aient été chahutés par une douzaine de F16 grecs, avec participation active des Rafales.

    Et pour l’instant, « guerre des Navtex ».
    https://twitter.com/g_mastropavlos/status/1298989850180255745

    En attendant, les Rafale sont toujours à Paphos, et un KC130J vient de les rejoindre.

    Intéressante, la deuxième zône de ciblage de tirs de guerre turque, on se rapproche d’Idlib, Alep, Lattaquié.
    https://twitter.com/NavLabyrinth/status/1298911859999993862

    Et pour finir, un site activiste grec anti-Erdo:
    https://twitter.com/hashtag/SanctionTurkey?src=hashtag_click

  20. Lacondemine dit :

    Bonjour , La Turquie, sait que la France n’a pas les capacités d’assumer un affrontement …
    Nos armées sont en manque abyssale de matériels en tout genres … Puis Mr Macron semble plus que fébrile, mais aussi aux ordres de Mme Merkel .. Nous savons tous qu’une France affaiblie convient pleinement à l’Allemagne..Mr Erdogan, sait l’état de nos armées.. 3/4 clouées au sol non opérationnels pour manque de budget maintenance ..
    de même pour nos hélicoptères … Surtout aussi remercier Mr Sarkozy qui a désarmé une partie de notre marine nationale .. Les Turcs , vont faire ce qu’il veulent et arriverons à leurs fins … Notre pays depuis 30 ans a été négligé sur le plan Défense… Notre dissuasion l’arbre qui cache la Forêt … Nos armées admirables, mais à bout de souffle …
    Nous verrons bien .. Épilogue ???…
    William Alexander .

    • sentinelle dit :

      tissus de bêtises ce qui est grave c’est que des individus non avertis le lise

    • NRJ dit :

      @Lacondemine
      Erdogan sait que la situation n’est pas meilleures chez les turcs que chez nous. Vous croyez que les vieux F-16 turcs sont plus opérationnels que nos Rafales ? Soyons sérieux.

       » Nous savons tous qu’une France affaiblie convient pleinement à l’Allemagne ». Pourquoi ? Ils craignent qu’on les attaque ? Si les allemands sont gênés par quelque chose, c’est notre situation économique qui risque de déstabiliser l’Europe. Je vous rappelle sinon que Sarkozy n’est plus au pouvoir depuis 8 ans et que la situation d’alors n’était pas celle d’aujourd’hui.

  21. Pubiscrépu dit :

    Avec 4 millions de turcs et 13000 extrémistes de droite prets à en découdre sur son sol je vois mal quelle autre carte la diplomatie allemande peut jouer si ce n’est celle de l’apaisement.

    • NRJ dit :

      On aurait le même problème si on se posait la question d’aller attaquer l’Algérie.

  22. philippe Galtier dit :

    Dans la cacophonie et les menaces, les européens sont toujours en difficulté. c’est malheureusement normal à ce stade. Ne pas désespérer, ne pas s’énerver, et traiter les turcs en restant fermes, mais calmes. C’est un grand peuple, comme les européens, comme les français et ils méritent respect et fermeté. Respect : pas la peine de renchérir dans la joute verbale qui énerve tout le monde. Fermeté : on négocie sur le gaz en laissant les armes au vestiaire comme préalable et on se coordonne avec les allemands, avec les italiens, et avec les anglais avant de l’ouvrir. Par ailleurs, on pourrait aussi faire la même chose en Libye : si Sarko n’avait pas voulu jouer au petit soldat, nous n’en serions pas là. Nous sommes faibles à cause de ce monsieur, et du mollasson qui a suivi. PS : Alexandrette n’est autre que la traduction française du nom actuel de la ville.

  23. Ron7 dit :

    USA : On n’aura pas le droit à une seconde lettre pour Ergogan… Ne faîtes pas l’idiot !!
    Trump a déjà beaucoup de boulot au quotidien, Covid +présidentielle et j’en passe !
    .
    Russie : On ne dit rien, mais on est attentif, n’en doutez pas !!
    .
    Chine : On regarde de loin, mais on n’est pas désinteressé d’une situation qui déstabilise une région… Et peut être, par la suite, si ça s’envenime, quand le chaos s’installe, certains pousseront leurs pions un peu plus loin !

    Comme on le sait, Hongkong perd peu à peu son autonomie, après ça si on a une situation ou une région qui s’enflamme, on voit moins ce que fait par exemple la Chine… Chine qui aurait les coudées franches pour s’attaquer à Taiwan, et le détabiliser !

    La Chine… Le temps long et un agenda !
    Macron n’a pas tout ça, 5 années et il va dégager ! Poutine et Xi Jinping ne sont pas coincés dans des formats de 5 ans avec des gilets jaunes !
    Un régime autoritaire, reste… un régime autoritaire et permet une continuité que ne connaissent pas les démocraties !
    .
    Chine toujours : On rappelle que Hongkong passe chaque jour un peu plus sous influence chinoise !
    Et, on se souvient qu’en juin dernier, l’étape décrite ci-dessous dessine une tendance, ou plutôt un étau qui referme…
    inexorablement sur Hongkong.

    [Info]30 juin dernier !!
    Le président chinois Xi Jinping a promulgué, mardi, la loi controversée sur la sécurité nationale de Hong Kong, une démarche qui renforcera l’influence du gouvernement de Pékin sur la région autonome.

    Que dire !??
    Otan, ONU, tout ceci ne freine en rien la Chine, la Russie, la Turquie et d’autres qui se permettront certaines fantaisies dans un environnement où le chaos règne de plus en plus.
    Et quand le chaos s’ajoute au chaos, tout alors devient plus dangereux !

    Sinon, l’Europe se cherche une conduite plus ou moins commune et n’y arrive pas, ce qui veut dire que dans ce qui se dessine, on manque clairement de visibilité !
    Pauvre de nous !

    • mulshoe dit :

      @ron7 :Les démocraties sont plus fortes au long terme .

    • Félix GARCIA dit :

      HUNTSMAN
      @man_integrated

      As the US media breathlessly reports on anything involving Russia, and diligently provides air cover for China, one nation has positioned itself to be the axis of the 21st Century’s balance of power:

      Turkey.

      https://twitter.com/man_integrated/status/1200462867633455106

      Encore en anglais désolé.

      Il serait vraiment dommage d’avoir à « faire un choix » entre la Grèce et la Turquie …

      J’espère qu’il ne s’agit pas de suivre les lignes des « manuels eschatologiques » … genre : reprise de Constantinople, fin des temps, « toussa toussa » …

      Comment on s’est démerdés pour en arriver là ?
      C’est sûr qu’il faut « s’occuper » de la BRI avant de s’occuper de la Chine elle-même … mais de là à faire sauter un « acquis » tel que la Turquie …
      Là, ça me dépasse clairement …
      Comment la Turquie peut-elle être plus séduit par un projet « néo-impérialiste », « néo-nationaliste » ou « eurasiste » que par l’OTAN etc … ?
      Malgré tous les défauts qu’à l’occident, je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse s’allier avec la Chine et la Russie …
      Le sultan sait peut-être quelque chose que l’on ignore … Ou il tente juste de sauver sa tête qui serait réellement en mise en danger par l’occident …
      J’ai longtemps pensé que les mouvements d’Erdogan étaient dictés depuis Washington (stratégie islamique pour mieux peser dans la région, « rapprochement » avec les russes etc etc …). Aujourd’hui, plus tellement …

      Cordialement,
      Félix GARCIA

  24. ekiM dit :

    Les turcs mouillent donc leurs culottes de savoir que la France soutient la Grèce. Il est donc urgent de se montrer bien plus agressif pour les faire retourner dans leur trou la queue entre les jambes. Il serait opportun de dépêcher deux frégates de premier rang sur zone.

    Cette histoire montre d’ailleurs l’importance d’une marine de guerre forte et, notamment, des frégates.

    • St Chamond dit :

      Un deuxième PA ne serait pas non plus du luxe

      • Vinz dit :

        Bah si justment, vu l’insuffisance du reste de la flotte.

        • St Chamond dit :

          @Polymère nous a déjà expliqué plein de fois en long en large (surtout en long d’ailleurs 😉 ce qu’implique les hausses de budget actuelles de 1,7 milliard. C’est pas perceptible tout de suite mais on peu voir large.

          • Vinz dit :

            Avant de s’acheter une télé large comme son mur, on répare son toit (et je ne lis jamais les interminables flatulences verbeuses du pékin – aut’ chose à foutre).

    • ULYSSE dit :

      Ce que montre surtout cet épisode c’est la souplesse d’emploi des Rafale qui font peser une menace que les turcs craignent a juste titre.

  25. R2D2 dit :

    « Nous avons avons besoin d’une solution diplomatique à ce conflit. Personne ne veut le résoudre avec des bateaux de guerre »
    et c’est quoi la solution diplomatique face à un pays qui s’assoit sur les frontieres maritimes d’un de ses voisins? Et qui le revendique en plus… Décidément cette couardise européenne de toujours vouloir tout regler par la discussion et le consensus… C’est épuisant de bêtise.

    • joe dit :

      C’est une répartition des taches comme le bon et le mauvais flic.
      La France est le mauvais flic, l’Allemagne le bon. A la fin le but est de ramener à la raison celui qui dérive un peu trop.

      Ceci dit l’EU n’a jamais été pensé comme un ensemble cohérent partageant exactement les mêmes avis sur tout et prêt à déclarer la guerre à la moindre occasion. C’est déjà très difficile d’un point de vue fiscal (donc les gros sous) alors dépenser en Opex autant dire que cela restera lettre morte pour très très longtemps, à moins bien sur d’une confrontation de grand intensité… qu’aucun pays ne déclenchera car bien trop coûteux en cash et surtout en élection.
      Erdo essaye par tous les moyens de rallier à peu de frais (Sainte Sophie) les nationalistes Turques… mais il n’est pas non plus totalement décorrélé de la réalité des faits.

    • kerasi dit :

      C’est surtout que la diplomatie allemande est pro turque, largement, et un brin anti grecque.
      Pendant la crise économique en Grèce, en 2010, le patron de Allianz disait : nous torturons les Grecs pour que les italiens les entendent crier …
      Pendant la WW2, la Grèce a été le premier pays à infliger une défaite à l’axe italo-nazis en repoussant les forces de Mussolini. Et magistrale. Au point que les nazis durent changer leurs plans et envahir la Grèce, ce qui retardera la campagne de Russie et changea le cours de la guerre.
      La Grèce a été le pays le plus durement touché par les nazis, qui y firent des exactions monstrueuses. C’est aussi le seul pays qui n’a reçu aucun dédommagement de guerre …
      Il y a un vieux compte à régler. Et ça va se faire en Méditerranée.

    • Renard dit :

      Faut lui claquer la gueule à merdogan et c’est tout!
      Marre de cette lâcheté anglo-saxonne!

  26. palko dit :

    Il n’y a aucune frontière évidente en droit de la mer. Je vous suggère de regarder par exemple la ZEE de Saint-Pierre et Miquelon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fronti%C3%A8re_entre_le_Canada_et_la_France#:~:text=2.3%20Liens%20externes-,Historique,un%20arbitrage%20international%20en%201992.
    Certes les Turcs sont insupportables en Egée, mais les revendications de ZEE grecques sont également un peu fantaisistes entre Chypre et la Crète. Ils doivent tous s’assoir autour d’une table et négocier, mais les uns et les autres en ont-il vraiment envie…

    • Piliph dit :

      Je plussoie. On est en 2020, avec de nouveaux rapports de force en Méditerranée, et on ne peut pas rester sur les accords et traités des années 1920, alors que l’Empire ottoman venait d’être défait, et la jeune République turque encore bien faible. En plus, aujourd’hui, c’est la Turquie qui a des alliances fortes – USA, Allemagne, Qatar – et la France qui est diplomatiquement isolée – Grèce, Liban : hum hum – +ambiguïtés avec l’Italie et avec Israel. La France a tout un travail diplomatique à mener avant de se lancer dans une quelconque aventure « cinétique » contre un adversaire méditerranéen un peu sérieux et bardé d’alliances solides.
      A moins bien sûr que le risque vital soit engagé pour la Nation, et qu’elle puisse faire valoir sa puissance nucléaire. Mais ce n’est pas le cas ici. Donc « remember Suez 1956 » avant de se lancer dans une aventure militaire.

  27. un Franc dit :

    à Hoopy ( « C’est quand même incroyable cette mauvaise foi des turcs qui parlent des français comme des caïds. « )

    Non.

    Manoeuvre e.x.t.r.ê.m.e.m.e.n.t. classique dans les zones de Chances-pour-la-France-dans-la-Diversité-du-Super-Bien-Vivre-Ensemble.

    Mieux vaut la connaître …

  28. nexterience dit :

    Il faut absolument gagner la première bataille , celle des opinions, en ne faisant pas la première faute qui justifiera la légitimité daction face aux USA et opinions allemandes et françaises. Sans quoi tout sera perdu.

  29. mulshoe dit :

    Il veut une guerre. c’est clair. le nain turc . Le peuple turc, espérons le , ne sera pas dupe de ces gesticulations .

  30. jo dit :

    En soutient à la Grece Millenaire mère de l’Europe, j’ai decidé officiellement de ne plus mangé de Kebab, je ne mangerais que des Grecs désormais…

  31. Piliph dit :

    Les Français payent aujourd’hui les erreurs commises dans le passé par leurs élites dirigeantes et bourgeoises (i.e sans esprit patriotique, et sans culture historique), à savoir :

    1 – La reconnaissance par l’UE et la France du GNA de Tripoli comme gouvernement légitime de la Libye, alors que tout le monde savait que ce « gouvernement » national est contrôlé par les Frères Musulmans. Et tout ça dans l’hypocrisie générale puisqu’en même temps la France soutenait secrètement le Parlement de Tobrouk et le « Maréchal » Haftar… Du coup, quand la Turquie passe un accord sur les ZEE ou soutient militairement Tripoli, sa position est plus forte que celle de la France en ce qui concerne la légalité internationale.

    2 – Pour la Grèce, c’est bien sûr différent, mais là encore on paye pour les traités internationaux des années 20 (Traité de Sèvres, etc.), lorsque l’Empire ottoman venait de perdre la WW1 et que le nouveau régime était encore en positon de faiblesse (relative) : « on » (les vainqueurs, principalement France et GB) a pu imposer à la Turquie l’affectation des iles du Dodécanèse à l’Italie (+ Smyrne), à quelques kilomètres des côtes turques, une situation pas très acceptable dès lors que la Turquie, un siècle plus tard, est devenue une puissance (moyenne, mais une puissance) et surtout la pièce centrale dans la stratégie anti-URSS puis anti-russe de l’OTAN et des USA. Et en 1920, on ne parlait pas de pétrole en mer, de ZEE, etc… Les conflits en Mer Egée n’ont pas fini de finir….(Incidemment, on notera que ces traités ont aussi créé de la frustration du côté du vainqueur qu’était l’Italie, qui a bcp contribué à la montée du fascisme et de Benito…). Et la Grèce obligée de consacrer une grande partie de ses faibles ressources financières à entretenir des forces armées adaptées à un conflit potentiel avec la Turquie, alors que tous deux membres de l’OTAN… Et ça pendant encore des décennies? Il y a un côté ridicule et disproportionné à tout ça…

    3 – L’appartenance de la France à l’OTAN, à laquelle même Macron ne croit plus (« mort cérébrale ») alors que l’URSS a disparu et que la Russie n’a plus les moyens d’envahir qui que ce soit (mais a encore les moyens de réagir quand un coup d’état à Kiev veut installer l’OTAN à ses frontières et surtout virer la flotte de la Baltique/Med de Sébastopol). Dès lors que l’OTAN est maintenue et que des tensions sont (artificiellement, selon moi) créées en Ukraine (relire le « Grand Echiquier » de Zbigniew Brzeziński), alors la Turquie reste une pièce essentielle de l’OTAN que ni les patrons – les USA – ni l’Allemagne et d’autres pays d’Europe de l’Est et du Nord ne laisseront tomber.
    Ou autrement dit : aucun pays européen ne peut avoir en simultané une stratégie méditerranéenne (la Turquie y sera un adversaire à un moment ou un autre) et une stratégie anti-russe à l’Est (la Turquie y sera un allié). La France, géopolitiquement méditerranéenne ET « est-européenne » (pas assez de place pour développer) se trouve coincée devant cette contradiction, et ce n’est pas la première fois que ça lui arrive. NB : je ne me cache pas de faire partie de ceux qui pensent qu’on aurait davantage à gagner à faire un choix méditerranéen en anticipation de l’échec de l’UE/OTAN et de la montée de l’impérialisme économique allemand. Mais peu importe ma position, probablement minoritaire…

    4 – Cette absence de stratégie méditerranéenne française a deux conséquences importantes pour le présent sujet : d’abord une Marine nationale dispersée sur tous les océans du globe, et donc relativement « faible » en Méditerranée (le GAN CDG devrait être en Méditerranée, au lieu de jouer les supplétifs des US en Irak et en Syrie, où il n’a pas plus de poids stratégique qu’en avait le contingent français en Afghanistan). La présence du GAN en MEDOR + l’équivalent d’un Air Baltique de l’Armée de l’Air en Grèce, ça changerait tout de suite la donne stratégique…

    Et ensuite une absence d’alliance avec l’Italie, dont la Marine militaire, non éparpillée mais centrée sur la Med, est probablement plus puissante que la Royale : l’Italie serait une alliée déterminante (une alliance maritime franco-italienne serait incontournable, même pour les flottes russes et US en Med., alors les Turcs…), avec ses FREMM, ses porte-aéronefs, ses forces amphibies, et surtout ses sous-marins. Isolée, la Royale se fait aujourd’hui « bousculer » (pour ne pas dire davantage) par la flotte turque, en attendant demain de l’être par d’autres – l’Algérie construit petit à petit mais intelligemment une marine qui comptera demain, idem la flotte russe… Concernant l’Italie, ne pas oublier que contrairement à la France, l’Italie doit importer ses denrées, ses minerais, etc; qu’elle n’a pas d’autres façades maritimes que la Med. sur 3 de ses 4 « côtés »; et qu’elle occupe une position centrale entre Med. Occidentale et Orientale, entre Europe et Tunisie/Maghreb : l’Italie a toujours eu une stratégie med. cohérente (même si les résultats pratiques ont souvent été décevants) contrairement à la France. Mais une stratégie d’alliance méd. avec l’Italie obligerait de cesser de faire n’importe quoi en Libye et ailleurs (ça obligerait aussi d’avoir des dirigeants « stratèges »).

    5 – Et à propos de « n’importe quoi »: quel est le bilan du suivisme US de la France en Syrie? Si ce n’est la perte de toute influence au MO… Heureusement, la France résiste encore un peu à l’hystérie concernant l’Iran, mais combien de temps?. Et aussi : quelle est notre stratégie à l’égard du plus important des pays arabes de la Méditerranée, l’Egypte, à part leur vendre des armes financées par l’AS/EAU? Je m’arrête là, mais on pourrait continuer avec la Tunisie, le Maroc, Israel, l’UPM (union pour la Med. de Sarkozy, mais échec), etc…

    6 – Pour conclure (provisoirement) : Erdogan et son parti ne seront pas éternellement au pouvoir. Mais le patriotisme et le nationalisme turcs sont des constantes. De même que la présence de millions de Turcs immigrés et nationalistes/patriotes en Europe, en Allemagne bien sûr mais pas que. Et de millions de Maghrébins qui seraient solidaires des Turcs en cas de conflit ouvert. Donc, je doute qu’il soit possible de « régler » ce conflit à court terme de manière satisfaisante. Mais ce peut être l’opportunité pour une réflexion politique sur la stratégie méditerranéenne de la France, sa priorité, ses alliances, ses moyens matériels, sa diplomatie, etc.

    • MERCATOR dit :

      @Piliph
      « Et de millions de Maghrébins qui seraient solidaires des Turcs en cas de conflit ouvert »

      Globalement d’accord avec votre analyse excepté sur cette réflexion, les Turcs bien que musulmans sunnites pour la quasi-totalité, n’ont aucun point commun, ils ne fréquentent pas les mêmes mosquées, n’habitent pas les mêmes quartiers, ne sont pas de la même ethnie, ne parlent pas la même langue , ne participent pas du tout à la petite délinquance qui pourrit la vie quotidienne , et en cas de clash ils n’ont rien à attendre des maghrébins, deux mondes qui s’ignorent .

      • Piliph dit :

        Mercator : vous avez certainement raison…en temps de paix. Mais en cas de conflit armé sérieux entre la France et la Turquie, allez savoir ce qui pourrait bien se passer dans les communautés musulmanes immigrées. Vous savez, un peu comme les ethnies et tribus afghanes, qui passent leur temps à se battre entre elles en temps de « paix », mais que survienne un envahisseur étranger, et c’est l’union sacrée… Mais bon, j’admets que cet argument puisse être considéré comme tiré par les cheveux…

        • Alpha dit :

          @Piliph
          Je me rappelle de la première guerre du Golfe contre l’Irak…
          Saddam avait appelé à l’époque à la guerre sainte, et hormis quelques manifestations au Moyen-orient, comme à Amman, où quelques milliers de militants musulmans ont affirmé, emboîtant le pas à Saddam, qu’ils proclamaient la  » guerre sainte  » en soutien à l’Irak, ces mouvements ont fait : Pcssshhhiiiiittttt !…
          Petite anecdote : En France, je me souviens que nombre de bars sur les quais de Bordeaux (d’où je suis…) étaient tenus encore à l’époque par des personnes d’origine maghrébine (donc musulmanes…). Ben les mecs, ils ont fermé et se sont tous barrés au bled en attendant que ça se tasse. Pareil dans la rue, on peut dire que les « arabes » rasaient les murs ! Et pourtant, il n’y avait aucune menace contre eux, mais ils avaient peur que cette guerre contre un pays arabe se retourne contre eux…

  32. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Erdogan est sous pression au niveau national. Ne serait-ce pas un travail pour les services secrets – au lieu de risquer la vie des marins et des pilotes? Est-il possible qu’un homme puissant comme Erdogan ne traine pas de « casseroles »? Je pense à quelque chose dans le style du scandale Tariq Ramadan….

  33. Félix GARCIA dit :

    Aleph א On Even Higher Alert!
    @no_itsmyturn
    #BREAKING
    According to Egyptian media, Mahmoud Ezzat, the leader of Muslim brotherhood has been arrested in Cairo
    https://twitter.com/no_itsmyturn/status/1299241711172976640

    « Souquez les artémuses ! »

  34. Expression libre dit :

    Oui, il nous faut plus de frégates mais ds ce cas il faudra renoncer au futur PAN. Imaginez cette crise avec un PANuc en ATM de 18 mois. Soyons raisonnables, c 2 PA classiques qu’il nous faut. Nos ingénieurs peuvent très travailler sur une évolution du K15 pour les futurs SNLE.

  35. Expression libre dit :

    Nos ingénieurs peuvent très bien travailler sur une évolution du K15 pour les futurs SNLE. Est-il utile de construire un PANuc pour cela?

  36. Thaurac dit :

    Et pendant ce temps là Merdogan à l’oeuvre
    Turquie : une avocate emprisonnée meurt après 238 jours de grève de la faim

  37. Edouard dit :

    Quelques part, il a pas tord Erdogan de jouer sa partition comme ça. Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que l’UE est incapable de faire quoique se soit au niveau politique, à part faire des condamnations de principe.
    En plus, la Turquie a suffisamment de relation historique avec l’Allemagne pour jouer un soutien passif de sa part (voir actif en demandant que grecque de regarder faire).
    La France n’a malheureusement pas de vraie légitimité là bas, à part assurer ses alliances. Ce qui n’est pas rien.

    L’Europe a suffisamment diriger le monde pendant 500 ans. Notre page est tourné.

    Ce que j’imagine comme scénario ? Les grecs ou les turques vont finir par se couler un navire ou se descendre un avion. L’autre va réagir et au mieux fera un « égalité ». Et les USA interviendront dans la foulée pour ordonner un consensus. Et celui-ci sera à l’avantage des trucs avec la bénédiction de l’Allemagne qui jouera sa partition diplomatique au nom de l’Europe.

    Je pense que plus que les champs gaziers, Erdogan veut une « victoire » de principe contre la vieille Europe pour asseoir un peu plus sa légitimité dans son pays et auprès des populations musulmans. Et il provoquera jusqu’à ce que la Grèce ouvre le bal pour se montrer en plus comme victime.
    S’il gagne, tant mieux pour lui. S’il perd, il continuera à insulter l’Europe comme des agresseurs d’une Turquie ouverte au dialogue.
    A tous les coups il gagne.

  38. ZoSo dit :

    « La Turquie prendra ce qui lui revient de droit en mer Noire, en mer Egée et en Méditerranée »

    C’est à dire rien du tout. Les grecs habitaient l’Anatolie bien avant que la Turquie n’existe. Les turques ne sont rien d’autres qu’un peuple venu d’Asie qui s’est accaparé ces terres en tuant ses habitants commentant nombres de génocide. A l’heure où on pointe sans arrêt le passé colonisateur de l’occident il serait bon de ne pas oublier le passé des autres pays de ce monde qui est lui aussi tâché de sang…

  39. Piliph dit :

    Iskandar, Iskander, Skandar, etc… sont les noms locaux d’Alexandre le Grand, que l’on trouve de la Macédoine jusqu’au Pachtounistan afghan et pakistanais (nom de famille fréquent dans ces contrées : Skandari, Eskandari, etc.)

  40. Observator dit :

    @ MERCATOR

    Suite à votre énoncé du clivage entre turcs et maghrébins

    – « n’habitent pas les mêmes quartiers » : rien n’est moins sûr. Faux où je suis.
    – « ne participent pas du tout à la petite délinquance qui pourrit la vie quotidienne » : de l’avis particulièrement informé de relations maghrébines, les turcs s’occupent du gros, les maghrébins s’occupent de certaine revente au détail sur le terrain …
    – « en cas de clash ils n’ont rien à attendre des maghrébins, deux mondes qui s’ignorent . » Là aussi, à fortement nuancer voire à contester. Jugez-en :

    Certes, il y avait un ressentiment entre maghrébins et turcs en raison de l’occupation turque au maghreb.
    Cependant, cette mémoire, de mon constat direct auprès de maghrébins s’estompe, remplacée par l’influence télévisuelle du qatar. Au résultat, j’entends des maghrébins qui prennent fait et cause pour la turquie. Ils ne me semblent pas marginaux, qui plus est …

  41. Robinson dit :

    On dirait presque une tentative d’OPA turque sur le GNA (Misrata contre Tripoli)
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200829-libye-suspension-ministre-interieur-gouvernement-union-nationale