Le général Lecointre espère une reprise rapide des activités de l’EUTM Mali, suspendues après le coup d’État

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. Czar dit :

    C’est à cause du poids de l’Irlande dans l’uheu qu’on baragouine en rosbif pour une mission se déroulant dans un pays francophone avec des locaux qui n’ont probabllement pas été instruits à l’Ecole alsacienne ?

    la Frônce veut jouer les grôndes puissances mais n’est même pas capable d’imposer sa propre langue – pourtant censément l’une des trois seules langues de travail des institutions européennes – dans des pays qui relèvent de sa sphère culturelle.

    D’ailleurs, ce n’est même pas qu’elle n’est pas capble, c’est qu’elle n’y pense même pas.

    Depuis 45, le soldat franchouille se rêve en pseudo-GI Joe.

    Il y a eu une petite éclipse du temps de de Gaulle qui avait encore une colonne vertébrale, mais depuis, surtout quand on leur a offert un strapontin à Norfolk, ça grenouille à qui mieux mieux.

    La prétention sans fierté, ça fait doublement con.

    • norbert dit :

      Pourquoi refuser le pragmatisme de l’utilisation de la langue anglaise. Nos militaires devraient tous parler anglais et utiliser cette langue, cela leur permettrait de se reclasser sans problème après une période sous le drapeau français. Nos dirigeants internationaux parlent tous anglais dans leurs rencontres , et il serait utile de faire de la formation de langue anglaise dans nos armées. Allez en Allemagne où dans l’Europe du nord, il ne sert à rien de parler les langues du pays, l’anglais est pratiqué par tous.

      • Czar dit :

        c’est un bien grand privilège d’être un parfait imbécile, encore convient-il ne de point en abuser.

        • MAS 36 dit :

          Entre la haine et la vulgarité vous n’arrivez pas à choisir. Vous devez être vraiment malheureux. Rassurez vous il existe des sites où des individus parlent comme vous, vous y serez à votre aise.

          Sinon pour le Mali, bon courage aux soldats de l’EUTM et aux autres.

          • Czar dit :

            et sinon donner des ordres là où tu n’as aucun pouvoir, c’est une façon de te croire toujours en vie, risible fossile ?

      • Ah Ca ! dit :

        Oui en Europe du nord beaucoup de mots sont identique et se prononce aussi de la même manière… Alors pour eux de l’anglais ou autre chose c’est un peu kif kif bourricot.

        Mis à part cela… votre commentaire est digne d’un collabo de Vichy. Suite à vos propos et si ça ne tenait qu’à moi je vous ferai guillotiner pour traitrise.

        Vous êtes une honte à la France, vous êtes le reflet du mal qui ronge la France, faites vous plaisir et bonne fracture du coccyx.

        SVP allez vire ailleurs qu’en France, vous ne méritez pas notre pays la France.

        • norbert dit :

          Donner du travail à nos militaires quittant l’armée en leur enseignant l’anglais , c’est de la collaboration. Vous êtes vraiment déconnectés des emplois que l’on peut avoir grâce à la connaissance de l’anglais, dans tous les domaines. L’absence de pratique de l’anglais bloque les français qui veulent s’expatrier.
          Il était une période où nous devions une fois par semaine dans un base française , faire toute la procédure aérienne en anglais . Quand à Mr Macron, il emploie l’anglais pour converser avec tous les grands du monde et qui peut l’en blâmer.

          • Ah Ca ! dit :

            Et bien non…
            La moindre des choses en ancien militaire vous devriez promouvoir la langue française, sans avoir à vous rappeler que c’est celle du pays qui vous a formé et que vous avez représenté sous les drapeaux… Je travaille moi mème en expatriation et parfaitement bilingue….. mon anglais je doit m’en servir 1 jour à l’année généralement pour dépanner un paumé anglophone à trouver un taxi, hôtel ou resto…….

            Si vous cherchez à vous projeter à l’étranger il y a suffisamment à faire en Afrique francophone sans avoir besoin de se vendre en anglais….
            Mais bien sur vous préférez laisser l’Afrique aux chinois, américains, australiens, anglais, allemand etc… Ils sont sur les terres francophones et ils font des ravages et nous taillent des shorts en baragouinant le français.
            Je reste sur ma position.

          • Czar dit :

            cher norbert, ça ne te gêne pas, au quotidien, cette parfaite absence de colonne vertébrale ?

      • Auguste dit :

        Nos militaires devraient s’engager directement dans l’armée américaine,ils n’auraient pas besoin d’attendre leur retraite pour servir les intérêts des US.
        Etre obligé,sans en avoir envie, de parler la langue d’un autre,c’est le début de l’asservissement.

    • Twisted dit :

      De Gôlle a perdu sa colonne vertébrale en 45 après son caprice constitutionnel. Qui s’est y qui est revenu bien sagement se blottir contre l’Oncle Sam en 63? Faut remonter au moins jusqu’à Poincaré si vous voulez un président un peu solide sur les appuis (et que dire de notre cher Felix-Pompée-Faure!)

    • Euclide dit :

      Ben oui norbert
      Savez pourquoi la langue française fut au XVII è , XVIIè , XIXè la langue de la diplomatie ? Réponse parce que c’est une langue précise ce qui n’est pas le cas de l’anglais. Ni celle de l’allemand qui est une langue d’ingénieur. Encore moins l’italien qui étaitt celle de la création artistque

      2ème question . pourquoi la France est vice championne du Monde en Math expérimentale ( médaille Field) . Parce qu »elle impose la réflexion et c’est que j’apprécie chez Mr lagneau qui rédige très bien ces billets.
      Connaissez- vous une langue où l’on peut dire :
       » Ce n’est pas l’homme qui prend la mer mais la mer qui prend l’homme  »
      Prière de découvrez la subtilité du vers.

      Conclusion; une langue n’est pas seulement un système de pensée mais aussi celui d’appréhendre la technologie , l’art etc…

      Maintenant si vous avez l’esprit collabo , apprenez le chinois et sauter la langue CocaCcola. C’est la langue des envahisseurs .

      • v_atekor dit :

        « Savez pourquoi la langue française fut au XVII è , XVIIè , XIXè la langue de la diplomatie ? »
        .
        Ou alors parce qu’elle avait la 2nd empire colonial au monde au XIXe et que l’anglais qui avait le premier s’est arrogé le commerce. Franchement, cette histoire de précision est une blague, toutes les langues que tu cites peuvent exprimer toutes les subtilités jusqu’à l’indigestion. Il ne faut pas trop croire à ses propres fables. Un mythe ça peut être joli, être conscient que c’est un mythe c’est utile.
        .
        Côté précision, on n’a pas encore mieux fait que les langages formels de l’informatique, pour le moins limité en vocabulaire, mais côté précision, les langues humaines peuvent aller se faire voir.
        .
        Quant aux subtilités de la langues et la poésie qui joue (précisément) des doubles sens et des imprécisions, bien entendu qu’il y a pléthore de constructions pour lesquelles ont ne peut pas tout rendre par la traduction puisque ces flous ne se rendent pas de la même manière d’une langue à l’autre, mais toutes les langues ont une poésie qui se trouve difficile à traduire en français. Je t’en trouve en catalan et en espagnol au kg. Il y a des livres entiers écrits en arabe au Xe siècle dont on a du mal à traduire tellement il a de sens superposés et nécessaires simultanément à la compréhension du texte. Tu parles d’un double ou triple sens sur une phrase, quand ils écrivaient des livres entiers, et en vers, ça va de soi.
        .
        Bref, vous racontez n’importe quoi, mais le pire c’est que vous y croyez. Maîtrisez (vraiment) une autre langue que le français vous comprendrez mieux.

        • Czar dit :

          la prépondérance du français ne repose en rien sur un empire colonial qui n’avait aucun rôle à ce sujet lorsqu’elle s’est établie

          Euclide a raison, c’est l’effort de rationalisation de la langue entreprise à compter de Richelieu, conjugué à la suprématie militaire française et à l’efflorescence intellectuelle

          il a utilisé l’argument de la précision, et c’est exact. Le français, bien maîtrisé, est nettement plus précis que l’anglais.

        • Euclide dit :

          Que ce passe t’il V-atekor?
          Je n’ai pas attaqué l’espagnol que je sache ( votre langue maternelle) .
          A propos de la précision ( en diplomatie ) de la langue française , je me suis borné a répeter les mots de l’ex pape allemand Benoit XVI ainsi que celle du cardinal de Vienne , Mgr Schonbrun.
          C’est tout. Pour le reste, je ne suis pas Claude Hagège.

        • v_atekor dit :

          @Euclide & Czar. Propos d’un homme d’église sans doute pris hors contexte. Ce choix est avant tout un choix de puissance à une date donnée. La France et le RU ont été au XIXe siècle les puissances dominantes, sans doute par l’effet des politiques française antérieures sans doute. Mais le choix en lui même ne doit rien à la langue en tant que telle.
          .
          Czar, tu parles d’entreprise de rationalisation de la langue… et tu penses sérieusement qu’aucun autre pays n’y a pensé ? La France n’était ni le premier ni le dernier à s’y exercer. Elle a été le pays le plus puissant pendant un temps, ça oui.
          .
          Et sérieusement quand je vois l’état de la langue française avec plus d’exceptions que de règles, il y a au moins un truc qui est clair pour un hispanophone : non seulement la politique de « rationalisation » de la langue n’a pas été menée à son terme, la transformation de mots pour ajouter des lettres étymologiques date du XIXe et est anti-rationnelle au possible… mais en plus elle est fautive à mainte reprise. Alors tout doux avec la « rationalisation ». Jetez un oeil sur l’italien et l’espagnol, vous verrez qu’ils ont fait un bon (meilleur) travail de ce côté là.
          .
          L’argument de la précision révèle avant tout que tu ne parles aucune autre langue au même niveau que le français. Dont l’Espagnol en effet. N’importe quelle langue romane a les mêmes caractéristiques de « précision » que le français, et sans doute le latin peut se targuer d’une « précision » supérieure, c’est à dire d’une plus grande régularité dans ses constructions tout en pouvant faire main basse sur l’intégralité du vocabulaire greco-latin. D’ailleurs à l’époque où ces traités ont été fait, ces deux langues remplaçaient le latin, qui n’a pas été écarté faute de « précision » mais faute de locuteurs.
          .
          N’en déplaise au Pape et à Czar, ce choix a été très politique au XIXe siècle et objet de longues tractations. Il s’est porté, naturellement sur une langue européenne car c’étaient le continent dominant, et naturellement sur le Français et l’Anglais car c’était des puissances dominantes du moment. Avec notamment coloniales qui (devaient) leur donner un avantage certain côté locuteurs (ce qui a été rapidement et effectivement le cas), à une époque (le XIXe siècle) où le nationalisme était exacerbé.
          .
          Pourquoi le Grec a été la langue par défaut de l’antiquité pour le commerce ou les négociations ? Car la Grèce qui tenait l’Egypte était très puissante. Et pourquoi le grec n’a pas été la langue du XIX-XXe siècle ? Car elle était sous domination ottomane.
          .
          La richesse d’une langue dépend du nombre de locuteurs et de leurs activités : Incas n’avaient pas de mots pour travailler l’informatique, les USA dominent ce terrain, inventent le vocabulaire adhoc, et importent (par exemple) tout le vocabulaire oenologique du français. Rien de mystérieux.

          • Czar dit :

            Pour la deuxième fois, la suprématie du français n’a sûrement pas été établie au XIXème siècle, puisque c’est le moment où l’anglais, s’appuyant sur le poids économique de l’Angleterre et son expansion coloniale, commence à mordiller cette hégémonie (et que les parvenus yankees achèveront le processus, trouvant très baroque d’avoir à maîtriser une autre langue que le Murican)

            Frédéric II parlant principalement le français, ce n’est pas le XIXème siècle.

            j ne vois pas ce que l’espagnol a à faire ici, puisque je parlais d’une comparaison avec l’anglais.

            d’autre part, il convient de ne pas confondre les chausse-trapes, nombreuses en français, et la précision en termes d’expression.

            On cite généralement l’exemple de la résolution onuesque relative au retrait des ou de , selon la langue employée, territoires occupés en Palestine.

            le français nécessitait justement un effort un peu plus fourni dans l’apprentissage qu’une langue réputée facile car phonétiquement logique comme le castillan, ça a certainement joué sur la qualité d’expression par les locuteurs étrangers.

      • Robert dit :

        Merci Euclide,
        Imposer sa langue, qui était aussi celle du sous marin anglais en Europe, c’est imposer une façon de penser et concevoir le monde.
        Mais les adeptes de la religion du progrès voient toujours de perverses pensées à critiquer un état de fait que nous n’avons en rien choisi. Et tous les termes prétendant définir des comportements, comme LGBT ou racisé, permettent de faire passer par l’anglais un mode de pensée totalitaire sans avoir à le soumettre à la critique ou au débat.

    • Sacha dit :

      Merci de ne pas vous prétendre dans la tête des militaires français. Se débrouiller en anglais est requis pour un déploiement, ça s’appelle du pragmatisme. Pour être efficace il s’agit parfois de fermer sa gueule et faire au mieux, c’est un principe vieux qui a déjà démontré son efficacité maintes fois. Je ne vous demande pas d’être efficace en l’occurrence (c’est pas votre job) mais un brin de respect pour la fonction est de mise

      • Czar dit :

        bah oui, pécore, pour former des Maliens, l’usage de l’anglais s’impose, logiquement. Et pragmatiquement.

        le respect, ça se mérite. Le mien, du moins.

    • Belzébuth dit :

      @ czar
      Surtout que le niveau de gens envoyés au parlement européen laisse à désirer.
      https://www.liberation.fr/planete/2019/09/30/dans-les-couloirs-de-l-ue-l-usage-de-l-anglais-fait-raler_1754530

  2. Ah Ca ! dit :

    Quelle lèche…
    Un véritable chef aurait simplement noté la fuite d’un déserteur et ordonné la continuation de la tache…

    Il aurait pu et du demander que des sanctions soit prises à l’encontre du déserteur, comme une taxe sur les importations de ce pays en Europe.. c’était trop demander. 🙂

  3. Bohé dit :

    Circulez, il n’y a rien à voir… Le Mali est en plein coup d’Etat mais pour Monsieur Lecointre tout doit continuer comme avant. C’est juste hallucinant. Faire comme si de rien n’était c’est juste accepter le coup d’Etat. C’est un message aux autres militaires des Etats africains : vous pouvez renverser un président, ça ne change rien pour nous. Au nom de la lutte contre les djihadistes, on renie des principes fondamentaux. Accepter cette junte c’est juste inacceptable. Si jusqu’à aujourd’hui je pouvais comprendre Barkhane (qui ne règle rien et offre juste du temps aux Africains pour gérer le problème eux-mêmes), désormais nous n’avons plus rien à faire au Mali.

    • Ah Ca ! dit :

      @ Bohé
      Si je vous comprend bien…. Vous êtes un de ces grands démocrates mondialistes bien pensant (Bobo en version familière moderne) qui nous ont mis dans ce bourbier qu’est l’Union Européenne..
      Plaignez vous plutôt quand la CIA fait des coups d’états en France comme avec l’élection de, Mitterrand, Sarkozy, Macron et j’en ai oublié… Mais je suis certain que cela vous accommode parfaitement… c’est la forme qui vous importe et non le fond…
      Et si… ce coup d’état était la meilleure chose pour le Mali ? Cette question ne peut pas vous effleurer car seul la forme vous importe… surtout quand il s’agit de la France…
      Laissez les hommes du terrain gérer l’action … restez à combattre sur votre play-station et abreuvez vous de vos utopies fanatiques de gauche collaborationniste….

      • Bohé dit :

        Hum j’aimerai bien savoir comment vous pouvez me qualifier de Bobo (d’ailleurs j’en rie encore) à partir de ce post? Pourquoi aurai-je une play-station? Peut-être que vous versez dans les arts divinatoires? Vous avez alors une belle marge de progression… Sinon pour votre gouverne les collabos ils étaient plutôt de droite. Sinon être légaliste c’est une utopie fanatique de gauche? Il faudra m’expliquer. La CIA aussi a l’air très très puissante… Je ne sais qu’en penser.

        • Ah Ca ! dit :

          faux… vous etes le résultat du lavage de cerveau de la gauche gauche coupable… revisitez votre histoire de France… Hitler, Mussolini, Laval étaient socialistes….
          Laval = SFIO = Mitterrand et consorts

          Seul une toute petite portion de l’action française de droite a suivi Pétain car il était le sauveur de Verdun… On leur a collé toute la collaboration dessus…. C’est une grossier mensonge de l’histoire de France.

          Pas étonnant que vous soyez tombé dans le panneau… Je réitère mon opinion.

        • Robert dit :

          Bohé,
          Vous avez été formé à la doxa de gauche?
          Doriot, fondateur du PPF, est l’étoile montante du PCF avant la guerre, et Déat député du parti socialiste, ce sont les deux principaux chefs collaborationnistes qui ont entrainé avec eux des milliers de militants et sympathisants de leurs anciens partis.
          Pétain, a, dans son gouvernement de Vichy, des francs maçons, des socialistes et cégétistes, et c’est un juif homosexuel, Emmanuel Berl, qui lui écrit ses discours. Laval commence sa carrière au Comité révolutionnaire central, socialiste tendance blanquiste, il restera proche des socialistes même après avoir tourné radical, c’est à dire toujours très à gauche. A Vichy comme à Paris dans la collaboration, il y aura beaucoup de pacifistes tous de gauche.
          Bien sûr, il y a des exclus ou éloignés de l’Action Française, mais en proportion, leur nombre est ridicule et ils ne dirigent pas de partis et ont très rarement des postes importants.
          Les collabos, ils venaient de partout, mais ils étaient surtout de gauche ou adhéraient à des idées révolutionnaires.

        • Piliph dit :

          Bohé, vous devriez – non, vous devez – lire la somme de l’universitaire israélien Simon Epstein, « Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance », qui recense la bio de la plupart des collaborateurs et des résistants. C’est la gauche non-communiste des années 30 qui a fourni la plupart des cadres de Vichy (le Vichy « réaliste » comme le Vichy « fachiste » de la Révolution nationale) et ce sont les anti-dreyfusards des années 30 qui ont été pratiquement les seuls à résister – jusqu’à la fin du Pacte Germano-soviétique et donc l’entrée du PCF dans la Résistance). Relisez aussi les Mémoires de guerre de Ch. de Gaulle. Explication selon Epstein : 1) la gauche était pacifiste à la sortie de la boucherie de 14-18, et 2) elle était encore empreinte du grand rêve français multi-séculaire de l’Europe unifiée : idéalement unifiée par la France (Louis XIV, Napoléon, la Révolution), mais puisqu’elle était en train de l’être par l’Allemagne, il fallait qu’il y ait une composante française à ce mouvement historique, et tout naturellement ce rôle était assigné à la gauche française.
          Quant à la raison de l’entre en résistance de la droite extrême et anti-dreyfusarde, elle est simple : la détestation des Allemands…
          PS : comme dans toute règle il y a des exceptions : Mendès-France, Deferre, Léon Blum et quelques autres. Hélas ce furent des exceptions, comme Jean Moulin parmi les préfets, et Papon la règle….

          PPS : il y a un article de Wikipedia assez complet sur le livre d’Epstein :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_fran%C3%A7ais

        • Vinz dit :

          « Sinon pour votre gouverne les collabos ils étaient plutôt de droite.  »
          .
          Ben non pour votre gouverne. Justement pas ; suffit de voir le parcours de du collabo en chef. Ca venait de partout en fait, et surtout des milieux pacifistes des années 30.

          • Bangkapi dit :

            Je pensais voir arriver la France des cathédrales, et en fait j’ai vu arriver la France des synagogues.
            Charles de Gaulle – Londres – juin ou juillet 1940.
            En fait vous avez raison, collabo et résistants de la première heures venaient de tous les horizons.

      • MAS 36 dit :

        Pu….! efficace la CIA. Le magazine LE POINT vient de sortir un hors-série très intéressant sur  » Les vrais secrets des espions » . Je vais le relire j’ai dû sauter plusieurs épisodes. Si on ne peux plus faire confiance aux électeurs où va-t’on ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « vous pouvez renverser un président, ça ne change rien pour nous. Au nom de la lutte contre les djihadistes, on renie des principes fondamentaux. Accepter cette junte c’est juste inacceptable.  » D’un autre coté si nous étions intervenu vous auriez certainement crié à l’ingérence, à l’ignoble intervention du colonisateur français pour protéger ses marionnettes à son service et autre gouvernement fantoche! Quoi que l’on fasse (ou pas) c’est toujours de la faute de l’infame spoliateur français! C’est pratique pour masquer l’incurie locale!

      • Bohé dit :

        Je suis d’accord avec vous. Quoi que nous fassions, cela nous retombera dessus. Mais peut-être que ce coup d’Etat pourrait nous offrir une porte de sortie. Apparemment il n’en est rien, ils veulent continuer alors qu’on ne peut pas gagner… J’ai l’impression que Barkhane c’est Sisyphe 🙁

        • Lestrade dit :

          @ Bohe Sisyphe? avec aussi peu d hommes pour un tel territoire ce n’ est pas une surprise.

    • norbert dit :

      Il vous a fallu du temps pour comprendre que nous n’avons rien à faire au Mali puisque nous avons comme seule solution d’éliminer des rebelles. 7 ans, plus que la guerre d’Algérie , nous partirons d’ailleurs comme en Algérie, et comme les américains partent actuellement de l’Afghanistan en arrivant à négocier avec les talibans .

    • Carin dit :

      @Bohé
      Vous avez raison… mais vous êtes incohérent… vous acceptez Barkhane parce que cette mission offre du temps aux maliens pour régler leurs problèmes… mais vous les condamnez dès qu’ils tentent de les régler… à leurs façon certe… façon d’ailleurs fort prévisible… c’est un peu l’Afrique!

      • Bohé dit :

        Je ne suis pas particulièrement favorable à Barkhane mais si j’ai bien compris, nous sommes restés là bas pour stabiliser la situation le temps que les Maliens et le G5 Sahel soient opérationnels pour faire le boulot. De toute façon il faudra partir la situation est ingérable. Mais le problème c’est qu’apparemment au lieu de faire leur boulot, certains militaires se lancent en politique… C’est peut-être une bonne occasion de partir?

    • MAJ-ER dit :

      Le mot « démocratie » n’existe dans aucune des langues utilisées en Afrique. c’est un phantasme de bobo de gôche.
      Peu importe qui est au pouvoir, ce sont toujours les mêmes, qu’ils soient en uniforme ou en boubou. Il ne pensent qu’ à piller leur pays. Si ça ne tenait qu’à moi, les militaires français quitteraient l’afrique, les laissant s’entretuer et seraeint postés sur la berge nord de la méditerrané, les frontières italiennes et espagnoles pour bloquer toute immigration africaine. Le pays s’en porterai bien mieux et nos soldat ne se feraient pas tuer pour de gens qui nous crachent à la figure à la première occasion. pour les frontière de l’est, nos excellent amis autriciens et hongrois s’en occuppent parfaitement.

    • NRJ dit :

      @Bohé
      Non mais ce n’est pas à la France en général et à l’armée française en particulier de mettre l’ordre en Afrique. Ce n’est pas son rôle et sa vocation. C’est fini la période du colonialisme, je vous rappelle. On doit accepter le coup d’Etat, à partir du moment où cela ne met pas en péril nos forces (si les islamistes avaient pris le pouvoir, ça aurait été le cas, mais là c’est l’armée).

      Mais effectivement faut quitter le Mali. On aurait du le faire depuis longtemps.

      • EBM dit :

        @ NRJ je constate d’abord que vous êtes pour l’effondrement du Mali puisque vous demandez le retrait de nos force. C’est claire que nous avons tout à y gagner: vagues de migrants effet similaires sur la région, effondrement économique de celles-ci, des morts et de l’argent perdu pour probablement une nouvelles intervention demandée par l’ONU dans des conditions pires.

      • EBM dit :

        Ensuite je réponds a votre commentaire sur la British army:

        VOUS: « @EBM
        Vous avez raison, c’est les missions dont on doit réduire l’ambition, pas les moyens financiers, déjà importants.

        Toutes les armées sont des échantillons à l’exception des USA, de la Russie et de la Chine. La guerre a changé, et les changements technologiques font qu’on ne peut pas avoir des armées professionnelles avec des millions d’hommes.

        Vous voulez arrêter le SCAF ? Intéressant dans une période où nos Rafales risquent d’affronter des systèmes S-400. On aurait plutôt l’impression qu’il nous faut un remplaçant à long terme pour le Rafale. Et à moins de sacrifier les opex (ça on le fera pas), ou l’armée de terre et/ou la marine, on n’a pas les capacités financières de soutenir un problème aussi ambitieux (mais avec une ambition nécessaire si on veut rester au standard mondial). »

        REPONSE: nos moyens financiers c’est un peu plus de 35 milliards, même en réduisant les missions comme je le demande par un recentrage sur l’Afrique je ne vois pas comment on peut s’en sortir avec ça sauf a devenir un pays neutre sans vrai armées comme l’Autriche auquel cas votre position se tient tout à fait.

        Quasiment aucune armée n’est une série d’échantillon et je n’ai jamais parlé de millions d’hommes.

        Le SCAF est un programme sous menace constante du parlement allemand et qui ne doit entrer en service qu’aux calendes grecs, donc tel quel je verrais bien un autre programme a plus court terme. D’ailleurs vous vous contredisez puisqu’au début de votre post vous jugez que nos moyens financiers sont importants pour finalement conclure qu’il faut se saborder un peu plus pour financer le SCAF en sacrifiant une armée. Préconisant en cela d’ailleurs la voie suivie par nos amis anglais dont vous critiquez pourtant la politique.

    • EBM dit :

      @ Bohé les effectifs de Barkhane sont ridicules: 5000 environ en comptant les cuistots pour un territoire grand comme l’europe. Les africains ne règleront pas le problème cela parait claire désormais vu l’état de leurs « armées ». Nous n’avons donc que deux solutions: soit s’engager à fonds pour pouvoir se dégager soit partir tout de suite en se foutant des conséquences.

      Le deuxième option auraient trop de conséquences néfastes pour nous et achèverait le peu de crédibilité qui nous reste. La première n’est possible qu’après une remontée en puissance de quatre ou cinq ans de nos armées puis un engagement sérieux qui n’aurait à mon sens pour seul but réaliste que de régler principalement le cas du Burkina faso. Une fois des résultats obtenus on s’en va. Certes il faudra revenir ponctuellement mais au moins on pourra enfin partir et cesser de verser 700 millions par an ad vitam eternam.

  4. RGA dit :

    je vous renvoie tous à l’excellent article du « monde afrique  » à ce sujet. prochain domino, le niger. On parie? Et nous tiendros pas le sahel avec si peu d’hommes ‘(des capables, bien équipés).

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/27/au-mali-la-france-est-encore-et-toujours-dans-le-deni-face-aux-realites-saheliennes_6050093_3212.html

  5. Daniel1945 dit :

    La Grande Muette parle beaucoup, elle s’externalise !

    • Ah Ca ! dit :

      @Plusdepognon
      Aie aie aie aie……
      J’ai bien tout lui et je n’ai rien aimé de ce que j’ai lu…

      En particulier la pièce de Jean-Dominique Merchet ………. Je sais pourquoi je ne vais jamais sur son site…….. Quelle article ordurier……. Dans le style la voie de son maitre… En plus d’être un socialiste bon teint… c’est grave.. Il y a d’ailleurs sur la toile en particulier sur tweeter toute une clique de son calibre. Certain sont d’active comme un gus qui parte le nom d’une marque de pneus et d’autres qui prétendent être des anciens mais ils sont tous passés par l’école OTAN et certains en utilisent les méthodes d’active de propagande américaine… des collabos tout comme Merchet

      Néanmoins sur les allemands leurs intentions sont claires,
      1. ne rien faire s’ils ne sont pas au centre et les décideurs.
      2. Rester dans l’OTAN donc sous dominance américaine
      3. Sucer les français autant qu’il peuvent pour les technologies mais travailler avec les pays nordiques pour l’industrie. C’est clairement énoncé, ils ne veulent pas de nous français.

      Arrêtons net l’utopie de cette fâcheuse Europe car la France reste encore le pays à dominer…

      Merci Trump, Merci Covid 19, Merci Angela et Merci Sultan Kebab d’avoir montré et démontré aux Français vos véritables visages sous le dur soleil de la vie.

      Allons enfants de la Patrie le jour de gloire est arrivé ………

      • Plusdepognon dit :

        @ Ah Ça !
        Je n’y suis pour rien si nos gouvernants veulent absolument mettre l’ Europe de la défense en vitrine alors que l’UE brille par son absence dans tous les domaines et ne savent pas quoi faire du lâchage en rase campagne des USA.
        Les médias et auteurs valorisés sont dans le même moule.

        D’ailleurs il y en a un qui fait trembler dans les salons :
        http://www.slate.fr/story/194343/afrique-sahel-armee-france-operation-barkhane-soutien-etats-unis-projet-retrait-reduction-troupes-donald-trump

        On avait tellement été soulagé en avril dernier :
        https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/27/au-sahel-les-soutiens-britannique-et-americain-a-l-operation-barkhane-maintenus_6037863_3212.html

        Pour revenir à la doxa en Europe et notre cher OTAN :
        http://www.slate.fr/story/159571/geopolitique-russie-occident-geographie-histoire-guerre-froide-otan

        Quand à Jean Michelin, c’est tout de même l’auteur de « Jonquille » :
        https://lavoiedelepee.blogspot.com/2018/07/jonquille-de-jean-michelin-la-vie-la.html

        Donc :
        1/ il est d’active, il a intérêt à être dans la voie du Parti (voir le rappel récent fait).
        2/ son livre est très bien fait, je vous le conseille.

        • Ah Ca ! dit :

          Merci encore.. Tout en gardant à l’esprit que Slate… c’est l’État profond américain coté démocrate et pro israélien.

          En premier, et j’y reviendrai la présence en Afrique des américains est dévastatrice pour les intérêts Français.. Ce sont eux les pompiers pyromanes avec leurs amis du golfe sans oublier le Sultan Kebab…

          Pour l’amour de la France… qu’ils dégagent..

          J’avais oublié que c’était les américains qui avaient poussé l’Europe de l’est derrière le rideau de fer.. Il y a eu des épisodes sanglants suite à cela..

          Sur la Serbie et le Kosovo… quel faux historique.. dés 91 la CIA a commencé a former les Albaniens et autres Kosovars à la guérilla pour faire tomber la Serbie… Longue histoire mais j’en ai été un témoin indirect…

          Quant à l’Afrique…. encore là nos élites sont à la ramasse… Ils ont tellement grandi avec la propagande américaines qu’ils sont incapable de penser indépendamment… C’est vrai on ne peut pas donner 50 milliards à des assistés étrangers improductifs en France plus un autre 15 à l’Europe et espérer faire quoi que ce soit en Afrique…

          Bien que nous le pouvons… je n’ai toujours pas compris pourquoi nous n’avons pas de drone bon marché en France… c’est faux Je sais que nos industriels veulent les vendre 30 ou 50 millions pièces…
          Cependant, avez vous vu la construction des drones Turcs Bayraktar ? Il n’y a pas si longtemps suite à des images d’un de ces drones éclaté au sol j’ai pu constater que la construction était rudimentaire, le câblage à la limite artisanal et que électronique apparaissait être du sur étagère chinois et européen…

          Tout à fait le genre de zing qu’une petite PME française pourrait assembler avec une jolie marge à moins de 250 000 euros clef en main… Pour opérer au milieu du désert pas besoin de certifications à outrance…

          Le ravitaillement américain… et nous avons les meilleurs ravitailleurs avec les 330 ? en plus des A 400…

          Pour le transport lourd… 1 Nous avons les A400 M,….. 2. Airbus va démolir des A 380 ….pourquoi pas voir si on ne peut pas en transformer en gros transporteur … 3. Nous avons vraiment et nuls en laissant les Chinois acheter le Zombie d’Antonov… Il suffisait de reprendre la boite….. L’affaire a elle été conclue ?

          Les hélicos, c’est quoi d’acheter une dizaine de chinooks ………. ? Oui la aussi je sais … Il faut savoir ce que l’on veut… S’ils veulent faire du fric en Afrique pour payer pour tout ça vu que nous défendons l’Afrique…. Il y a des milliards qui nous attendent si nous voulons les prendre tout en associant pleinement les pays africains à leur développement…

          Il suffit d’avoir la vision et la volonté … On dirait que ce sont deux matières extrêmement rares…

          Je fini avec la marque du pneu.. oui je sais mais non je ne l’ai pas lu… Je ne vais pas l’acheter en boutique ou le commander… j’attends que le hasard me le fasse découvrir en seconde ou cinquième main.. Cela n’enlève en rien de sa servitude envers les USA.. j’y ai passé beaucoup plus de temps que lui et jamais je ne me suis comporté de la sorte… Aller voir son compte tweeter … si vous aimez le franglais et les tendances rose bon teint vous serez servi .. Oui le personnage a eu un très joli début de parcours et dont le livre … mais il s’est fait retourner…. il a trouvé son maitre qui est aussi le maitre de ses chefs… dommage pour lui. Je n’ai pas d’état d’âme envers les collabos…

  6. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Czar, on te le dit et redit sans cesse, la guerre de 100 ans est TERMINEE depuis plus de 500 années !!!
    Toi comprendre le français ?

    • Czar dit :

      Le seul point de la pensée de jacques attali avec lequel je puisse me trouver quelque accord, est celui de supprimer les boomers, leur sous-culture inepte, leurs idées reçues à la tonne, et leurs rhumatisme couteux.

      sois moderne boomer, meurs. on suivra tes funérailles de loin, en « livestream »

      • Ah Ca ! dit :

        Oui… mais non, même pas en streaming..
        Manque de bol.. Cette bande de trouillards ne veut pas mourir et elle nous font porter des masques pour que nous les sauvions…

        C’était pourtant l’occasion rêvée…

    • Twisted dit :

      A dire vrai la deuxième guerre de cent ans n’est terminée que depuis 200 ans (1815: on a gardé la France, mais perdu le monde). Et quand on se rappelle l’attitude des rosbifs et autres crétinés manifestes d’Outre Manche pendant l’Entre Deux Guerres, la Seconde Guerre Mondiale ou même le Biafra y’a de quoi se poser la question.

    • Euclide dit :

      ??????????????????????
      Moi pas comprendre votre post , tellement, c’est incompréhensible.

    • PK dit :

      Mers el-Kébir : 1940.

      Ça fait moins de 80 ans. Et juste pour une agression physique bien manifeste. On ne parle pas des coups de putes en série (moins nombreux que ceux de leur maître américain, qui les ont bien remplacé à ce jeu-là).

    • Berger dit :

      Les anglais restent et resteront notre ennemi le plus dangereux.

  7. Daniel BESSON dit :

    Un excellent article , c’est exceptionnel , dans l’Immonde avec le questionnement sur ce j’appelle  » syndrome de l’Escadron Blanc  »

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/27/au-mali-la-france-est-encore-et-toujours-dans-le-deni-face-aux-realites-saheliennes_6050093_3212.html

  8. Parabellum dit :

    On fait de la formation et de la coopération depuis les années 60 dans nos ex colonies pour aujourd’hui hui quel résultat…toujours des putschs de la corruption et des dizaines de milliers de migrants…140 000 jeunes maliens en France…la valeur de 10 divisions et lecointre veut continuer…pourquoi faire..on a acquis une grosse expérience du combat terrestre et aérien mais il est temps d arrêter et de penser autrement et de re armer en vecteurs de frappe longue portée et drones idem et revoir aussi notre capacité de protection au sud missiles anti navires et anti aériens et aussi basé en corse.les colonels africains seront virés par d autres colonels aux mains es russes ou des chinois…ça a déjà eu lieu…vraiment réorganisons nous face à d autres menaces…opération Levante ?

  9. nexterience dit :

    Les militaires putschistes seront peut être moins doués mais semblent plus patriotes que ibk. Si ce dernier était un pur politique, il lui manquait l’amour de sa patrie avant celle de lui même pour sauver son pays.
    Je reste optimiste que ces officiers rétablissent quelques valeurs en haut de l’État malien qui permettre une diminution de la corruption et de l’insécurité.
    Sankara l’avait fait au Burkina mais il était trop proche de l’URSS pour rester en place en pleine zone d’influence française.

  10. norbert dit :

    Je pensais naivement que la langue des collabos, c’était l’allemand, vous m’apprenez que c’est l’anglais, je comprend mieux pourquoi les allemands parlent tous l’anglais, dès qu’ils s’adressent à un étranger.
    Il faudra le dire au ministre de l’éducation nationale puisque l’anglais est enseigné en France dès le plus jeune age. Je ne comprend pas cette hystérie contre l’anglais !!!

    • Czar dit :

      « Je ne comprend pas »

      m’étonne pas, t’arrives déjà pas à le conjuguer.

      bah oui, cloporte, vouloir parler sa propre langue dans son environnement de travail c’est de l’hystérie. Ce niveau d’abjection de certains franchouilles est proprement sidérant

      je crois que de Gaulle était un peu trop miséricordieux quand il vous qualifiait de ‘veaux’

      • norbert dit :

        @Czar. Quand il ne reste que les fautes d’orthographe comme argument, c’est qu’on est au raz des pâquerettes . Vous êtes donc bien un personnage du passé pour refuser qu’on apprenne l’anglais à nos jeunes militaires.

        • MAS 36 dit :

          La haine , la vulgarité , l’invective , l’insulte , sont la marque de fabrique de cet individu. Incapable s’assumer ses pensées extrémistes enrobées par de fumeuses diatribes inspirées par des sites nauséabonds.

          En revanche pour les analyses géostratégiques et des affaires militaires nous attendons encore…..

          • Czar dit :

            allez à-la-masse, ressors tes bandes molletières et réoccupe-nous la Rhénanie derechef

            Crois-moi, inepte boomer, tu es mille fois plus vulgaire que ma grossièreté assumée, avec tes idées aussi convenues et prémâchées que le gruau qui fait l’ordinaire des pensionnaires des Héspérides.

            Un imbécile quotidien et importun « comme on aimerait en voir bien moins souvent »

        • Czar dit :

          quant on est infoutu de parler sa propre langue, comme ce magnifique « raz » (sic) des pâquerettes, on évite de se prendre pour un spécialiste des question linguistiques

          depuis quand il t’est passé par ta tête vide que le rôle de l’armée était de se transformer en ‘école linguistique’ ?

          leur boulot est de défendre un pays – et censément la culture qui va avec. Evoluer dans une langue qui n’est pas la leur n’apporte, – évidemment, aucune espèce de fluidité et d’efficacité à leurs actions. Bien au contraire

          donc ce que des imbéciles de ton calibre prônent, c’est de rendre nos soldats moins efficaces, histoire de participer à une possible reconversion professionnelle (parce que c’est bien connu en plus que le troufion qui va se reconvertir dans la boulange après son contrat a impérativement besoin de glavioter en rosbif pour vendre ses demies bien cuites)

          c’est une chose d’avoir à recourir au globish lors d’une opération c’en est une toute autre de passer par une langue étrangère pour aller former d’autres francophones – qui plus est qui parlent le français en seconde langue après leur propre dialecte tribal.

          faut pas s’étonner après des très relatifs succès de la formation des unités africaines, quand ils se retrouvent à devoir jongler dans leur petite tête avec trois langues.

          à ce niveau de stupidité, l’euthanasie reste la solution digne.

        • Franchouillard dit :

          @norbert
          Bien vu le RAZ des pâquerettes.

  11. Piliph dit :

    « En effet, a-t-il dit à l’AFP, il « faut être capable de distinguer une réalité politique que la France a condamnée et une réalité militaire à laquelle nous sommes toujours confrontés, qui est une réalité de combat et de guerre. »
    Moi, je veux bien* qu’il y ait un changement fondamental des règles constitutionnelles – le militaire est normalement soumis au politique – mais je trouve « étonnant » que ce soit un militaire qui annonce ce changement de règle : il aurait fallu au moins un Premier Ministre, si ce n’est un Président de la République, pour annoncer un tel changement (non pas l’inversion de sens de la soumission, mais la mise en parallèle : la politique d’un côté, et le militaire de l’autre, chacun avec ses règles et ses buts….)
    * En fait, non, je ne veux pas que la règle change.

    Sinon, sur le fond :
    1 – Le Nord Mali n’a jamais fait partie du Mali « historique », ni même du Mali colonial. Le territoire saharien était géré, à la fin de la colonisation, par une administration spécifique. Le Mali a « hérité » de sa portion saharienne comme en a hérité l’Algérie, d’ailleurs…Bref, quand ils parlent de « nation malienne », je me demande à quoi on se réfère…

    2 – Le Gouvernement français a une certaine politique à Bamako, et l’Armée française de ce même gouvernement en a une autre (avec les Touaregs) dans le Nord saharien, les deux étant parfois en contradiction, d’où d’ailleurs l’énervement voire la colère de nombreux Maliens du Sud…

    3 – C’est un peu/beaucoup ce que vient de reconnaitre officiellement le Général Lecointre. Sur ordre ou par bévue? Car « on ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens ». Perso, je pense que c’est une bévue.

    4 – Pourtant, ce coup d’Etat était l’occasion rêvée pour la France pour revoir tout son dispositif Mali et Barkhane, et sortir de l’enlisement provoqué, entre autres, par la mauvaise (sinon l’absence) de définition de l’ennemi de cette guerre. « Guerre contre le terrorisme »… mais le terrorisme n’est qu’une méthode, ce n’est pas une entité contre laquelle on pourrait déclarer la guerre. Et derrière le mot « terroristes » il y a au moins deux réalités entièrement différentes : D’UN CÔTE, d’ancien conflits sociaux, économiques, ethniques, souvent mixés comme par exemple l’éternel conflit entre éleveurs nomades (souvent d’ethnie Peul) et agriculteurs sédentaires (ou entre nomades éleveurs pachtounes sunnites et agriculteurs hazaras chiites en Afghanistan) : il y a 50-60 ans, on se déclarait « communistes » ou « socialistes » pour bénéficier du soutien financier et en armes de l’URSS, et aujourd’hui les mêmes, je dis bien les mêmes, se déclarent « islamistes » (salafistes ou fréristes) pour bénéficier de l’argent/armes des Saoudiens ou des Qataris/Turcs.
    ET D’UN AUTRE CÔTE, les authentiques internationalistes du Jihad, rassemblant des hommes et des femmes déracinés venus de toute la planète et prêts à se battre sur toute la planète, comme l’étaient les révolutionnaires professionnels du Komintern ou du trotskisme. Et sont le but est d’exploiter toutes les faiblesses de l’Occident partout dans le Monde pour lui mener une guerre universelle et qui durera des siècles s’il le faut.
    L’analyse n’est pas de moi mais d’Olivier Roy.
    Il est bien évident qu’avec les premiers, les solutions sont un mix d’actions militaires, policières, économiques et sociales, et le but n’est pas d’exterminer ces islamistes, mais de résoudre les contradictions socio-éco-ethniques sous-jacentes (par exemple, connaissant bien la région, j’affirme que le mouvement des Talibans est à 80% un conflit nationaliste de pouvoir entre ethnies, et seulement 10 ou 20% jihadiste : la preuve, on peut négocier avec les Talibans, alors qu’on ne peut pas négocier avec l’Etat islamique au Khorassan, à 80 – 90% jihadiste, internationaliste, révolutionnaire, etc.). Les Touaregs étaient socialisants il y a 50 ans, ils furent islamisants en 2013, ils sont maintenant alliés à l’armée française et signataire des accords d’Alger. Et puis il y a l’EI au Sahel.
    Avec les premiers, on finit (même après une phase militaire) autour d’une table de négociation, avec les seconds, il n’y a pas d’autre solution que militaire et l’extermination.
    L’erreur est d’appliquer le tout-militaire aux premiers : d’abord parce que ces islamistes là ont un fort soutien des populations, et ce sont des guerres perdues (ex l’OTAN contre les Talibans, ou l’enlisement de Barkhane à terme). Ensuite parce que les solutions sont politiques, économiques, etc. Situation illustrée par un officier français en Afghanistan : « ça ne sert à pas grand chose de tuer un taliban, car six de ses cousins vont s’engager pour le venger »… On ne saurait mieux dire… Et enfin parce que ces islamistes (les premiers) sont souvent des conservateurs, soucieux de revenir à des statu quo; alors que les jihadistes sont des révolutionnaires : à ce titre, le principal ennemi du jihadiste révolutionnaire citadin venant de Tchétchénie et se battant au Mali ou en Afghanistan, c’est l’islamiste conservateur local, le Touareg au Mali, le Taliban en Afghanistan : il semble bien que c’est là le fondement de l’accord entre les Talibans et les Américains, puis le gouvernement de Kaboul : alliance pour chasser l’EI d’Afghanistan.

    Je suppose que des officiers français expérimentés savent tout ça, mais quid du niveau politique, de la presse, du Français de la rue, etc. L’expression « guerre au terrorisme » n’aide pas beaucoup…

  12. Robinson dit :

    Le pouvoir civil ayant failli, le reset militaire est naturel, en espérant que les moyens seront désormais affectés au terrain, pour empêcher les massacres de soldats sous-encadrés et sous-équipés.

  13. Reality Checks dit :

    Le caporal Lecointre ferait mieux de déployer sa mission de formation dans la rédaction de Valeurs Actuelles.
    Il est temps que la soldatesque coloniale française et sa poignée de supplétifs estoniens quittent définitivement les terres africaines.

  14. Ancien du Sahel dit :

    Merci Piliph, c’est bien vu.
    Surtout votre conclusion.