La Turquie défie ceux qui veulent s’opposer à ses ambitions en Méditerranée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

235 contributions

  1. Paul Bismuth dit :

    Erdogan ose et en face pour causer, ça cause à l’image du pays le plus puissant economiquement du continent:
    https://www.bruxelles2.eu/2020/08/defense-lallemagne-cause-beaucoup-et-agit-peu/

    • Sam dit :

      Le plus consternant n’est pas la position de l’Allemagne, qui est plutôt cohérente eu égard à ses intérêts nationaux. Le plus consternant est l’incapacité française à réagir, avec une caste médiatique qui passe le tout sous silence et une classe politique complètement paumée sortie de son tropisme germanique !

      • Hermes dit :

        C’est un choix de ne pas vouloir déclencher les hostilités.
        .
        Le premier qui fera feu perdra, c’est pourquoi le jeu est extrêmement compliqué.
        .
        On danse sur un champ de mine en grande partie du fait que la Turquie soit membre de l’OTAN.

      • dolgan dit :

        Je vois bien quelqu’un complétement paumé dans l’histoire. Mais c’est pas la classe politique.

  2. revnonausujai dit :

    Comme d’hab, les boches tirent dans le dos des autres européens pour satisfaire leurs intérêts mercantiles; sortons vite de IV° reich berlino-bruxellois !

    • Félix GARCIA dit :

      Le IVème Reich ? C’est dépassé !
      OSS 117 5e Reich
      https://www.youtube.com/watch?v=TH8gKRDscyQ

    • blavan dit :

      Ne critiquez pas ainsi les allemands, ils vont éviter le chaos européen dont les américains rêvent tous les matins pour voir l’UE éclater.

      • Ah Ca ! dit :

        Tout le contraire… les américains veulent nous garder à nous chamailler entre nous… Une France forte c’est le cauchemar des anglo-saxons… reprenez vos lectures!

        • Clément dit :

          Et la France est plus forte à la tête de 27 pays que toute seule, même si on doit partager cette tête.

      • revnonausujai dit :

        tiens, un germanophile énamouré!
        A en juger par la majorité des commentaires, votre position est loin de faire l’unanimité.

        • blavan dit :

          Je sais , il est dur sur ce blog de s’attaquer aux va-t-en guerre déconnectés des réalités économiques.
          Heureusement que les allemands tempèrent un peu notre diplomatie !!!

          • m2m dit :

            Les va-t-en guerre déconnectés des réalités économiques sont le problème en effer (Erdogan, Poutine)

      • Starbuck dit :

        Je ne suis pas sur que les US veuilles voir le bordel en Europe.
        Nous sommes leur premier partenaire économique

        • Ah Ca ! dit :

          Vous vous trompez.. En ces temps où ils ne sont plus très bien vu, ça leur permettra de se montrer comme les seuls à pouvoir garantir la paix en Europe.. donc de leur permettre de continuer de nous contrôler.

      • Durandal dit :

        Tu as bien raison.
        Et les Russes ne demande que ça eux aussi….
        Sans parler du plan machiavélique si se déroule en ce moment même aux USA…

    • Fgnico dit :

      Le jour où vous les verrez faire autrement …faites..signe

    • Renard dit :

      Un peu comme les accords que merckel a passé avec les usa pour continuer à leur vendre ses bagnoles…

      • ain Cohen-Bandit dit :

        Et Trump se rattrape en nous collant des nouveau tarifs comme il l’a fait il y a un 15ene de jours…
        Nous n’avons pas besoin d’ennemis avec l’Allemagne comme allié.
        En y réfléchissant les Roastbeef avaient bon dos… Maintenant qu’ils sont parti nous voyons que les allemands étaient de de mèche avec eux et principalement au détriment de la France… qu’ils ont bien coulé…; Nous connaissons bien un de leur agent… Un certain Cohen Bandit…
        Le départ des anglais suivi de l’agressivité du Sultan Kebab les a forcé de montrer leurs cartes…
        .
        S’ils ont montré leur main c’est qu’ils ont estimé que nous nous coucherions lorsque dévoilée. Ils ont du estimer que les moutons d’euro-nouilles français n’oseront rien faire car il sont idéologiquement convaincu que le seul espoir pour la France est le couple franco-allemand….
        .
        Une histoire de cocu dans toute sa splendeur…
        .
        Laissons tomber les boches une fois pour toute. quoi qu’il en soit, ils ont plus besoin de nous que nous d’eux.
        .
        Sortons du culte EUROPE… Tournons nous à nouveau vers l’Afrique francophile… Il y a presque tout à y faire… de quoi créer du travail pour au moins 30 ans…

    • Celtibère dit :

      Un reich ? Un reich de marchands oui. Parce que pour le reste l’Allemagne est un nain militaire dont la population est une des plus dégénérée d’Europe. Un peuple qui préfère importer des jeunes turcs plutôt que faire des enfants. Autant dire que dans quelques décennies, l’Allemagne sera devenue une province turque.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Parce que pour le reste l’Allemagne est un nain militaire dont la population est une des plus dégénérée d’Europe. Un peuple qui préfère importer des jeunes turcs plutôt que faire des enfants. Autant dire que dans quelques décennies, l’Allemagne sera devenue une province turque. » Par contre chez nous tout est « clarinette »* !
        Surtout en regardant l’autre soir les « festivités » sur les Champs Elysées de supporters n’ayant guère apprécié qu’une équipe venant d’un pays de « dégénérés » selon vos propos ait eu le mauvais goût de battre le grandissime P.S.G. Certains s’indigneront (comme toujours!) sur des propos qu’ils qualifieront avec ce réflexe pavlovien qui caractérise tous les idiots utiles de raciste mais j’ai constaté ce fameux soir que les individus qui composaient cette foule de joyeux huluberlus n’étaient pas spécialement Norvégiens, Danois ou Suédois!
        Alors la « grande » ‘Allemagne une province turque ……………………………. Et de quel(s) pays la France sera la province voire le département

      • Nauatg dit :

        @celibere
        Mais ma parole vous avez vécu en Allemagne pour si bien les connaître ?
        Je suis assez d accord.

  3. Albatros24 dit :

    Bien, les grecs vont surenchérir.
    Jusqu’à une confrontation inévitable…
    Normalement les Etats Unis devraient commencer à siffler la fin de partie, comme la dernière. Mais il faudra attendre visiblement attendre encore au moins 2 moins et les élections car Trump est Trump et totalement monopolisé par celles-ci.
    Donc la confrontation paraît inévitable car chacun repousse la ligne rouge vers l’autre. Mais seuls les grecs ont le droit international avec eux et le régime applicable aux ZEE
    J’espère que nous serons aux côté des grecs et que nos FLF la Fayette auront pu être modernisées à temps, afin de ne pas se trouver trop dépourvues face à 2 ou 3 navires turcs hostiles sans beaucoup de moyens de défense…
    Et que Macron a pensé à passer commande pour des munitions en quantité…si on devait s’enfuir après une brève confrontataion faute de suffisamment de missiles ou obus: quelle honte ce serait !

    • Cricetus dit :

      Ils ne sont pas que 2 ou 3 et ils ont des moyens de défenses, certes un peu ancien mais pas inefficace (SM-1, Sea-Sparrow, Harpoon).
      Et la région est prés de leur côtes: leur aviation participera à la fête ( HARM, SLAM, GBU et encore des Harpoon).
      Ils ont aussi des sous marins diesels…
      Et ils savent se servir des drones…
      Et point de vue résilience je pense que nous leur sommes très inférieur. Même si ont leur porte plus de coup au premier missile qui traversera nos défenses il faudra gérer notre opinion publique avec une centaine de nos marins tués d’un coup…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_turque

      • albatros24 dit :

        Et alors ?
        Revenons vite la queue basse à la maison si on a peur de voir un soldat tué
        et créons à la place de notre Armée une milice urbaine qui aura pour tâche de défendre notre seul territoire
        manque de pot on a la seconde ZEE à défendre. Donc, on a pas tro le choix en fait.
        Si Erdo nous tire dessus nous répliquons et s’ils renchérissent c’est la guerre.
        Donc il faut savoir ce que nous voulons, et décider maintenant.
        Et si on veut s’imposer c’est le risque d’aller jusqu’au bout avec nos alliés et tous nos moyens quelles que soient les pertes des deuix côtés. Ce qui signifie nos SNA coulent des bateaux turcs et nos Rafales descendent des pilotes turcs.

  4. Thierry HENRY dit :

    Les Allemands savent bien où peut conduire un nouveau « Munich ». Ils feront tout pour avoir leur revanche, grâce à leurs anciens alliés Turcs.

    • Êuclide dit :

      @ Pour le footeux
      Quelle revanche l’Allemagne peut ‘elle attendre, alors qu’elle a sur la conscience plusieurs millions de morts juifs grace à Hitler ?

    • Starbuck dit :

      Si c’est le cas ils faudra le leur faire payer

    • Czar dit :

      je propose de taxer toute référence dans un débat aux heures les plus creuses d’EDF pour essayer de faire un argument, par un prélèvement de 1.933€

      on devrait arriver à rembourser la dette nationale, plan de relance inclus, en vingt ans max.

  5. Ah Ca ! dit :

    Je souhaite que le Sultan et sa copine Merkel nous tirent dessus…
    Allez Angela dit à ton toutou kebab de tirer…
    Tes veilles pulsions allemandes de tirer sur les français..Comme au bon vieux temps de tes parents et de tes aïeux… hein Angela …
    Fais toi plaisir…

    • patrick dit :

      réponse d’un turc à ton commentaire: »petit français, va bouffer ton fromage qui pue et laisse tomber les guerres qui te regardent pas avant que tu te fasses encore humilier »

      • Pascal (l'autre) dit :

        « réponse d’un turc à ton commentaire: »petit français, va bouffer ton fromage qui pue et laisse tomber les guerres qui te regardent pas avant que tu te fasses encore humilier » » Merci pour ce grand moment de virilité! (du moins essayer de faire croire que l’on « en a ») Cependant évitez de trop vous la « péter » le « musclor » du Bosphore. Et méditez donc cette fable de ce bon monsieur Jean de La Fontaine, La grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf.
        « va bouffer ton fromage qui pue » Que c’est mesquin! Vous n’avez jamais eu la chance de comparer les qualités organoleptiques d’un Livarot, d’un bleu de Termignon, d’un Abondance, d’un Pélardon, d’un vacherin du Mont d’Or, d’un crottin de Chavignol, d’un Epoisses, d’un Roquefort, d’un Beaufort, d’un maroilles, d’un Munster!
        Votre éducation gastronomique reste à faire bien que serait probablement du gâchis! Nous avons l’habitude de dire que l’on ne donne pas de la confiture à des cochons!

      • albatros24 dit :

        je préfère le fromage qui pue à la viande avariée
        et pour l’humiliation je dis chiche

        • Lechavenois dit :

          albatros24 :
          .
          « … qui pue à la viande avariée et pour l’humiliation je dis chiche…  »
          .
           » pour l’humiliation je dis chich kebab !  »
          .
          Bien vu albatros24 !

    • Saladain dit :

      Ce que vs oubliez de dire c est que personne France compris, n ont osé rentré ds la zone maritime disputée et récupère par les turques ?
      Bref la France après la bielarus’ et Poutine s’est faite un ennemi de plus pour rien.

  6. Tabasco dit :

    De toute façon si ils commencent à forer qu’est ce qu’on va faire ? Le menacer ? Ce conflit est perdu d’avance et tout le monde se refile la patate chaude.

    • Math dit :

      Ben… faut se recentrer, faire le vide dans la tête et tirer dessus, non?

    • EchoDelta dit :

      Ils forent ils mettent les tubes en place et les grec exploitent je vois pas ou est le problème… SI votre voisin vient construire un garage dans votre jardin, a qui appartient le garage une fois fait ?

    • Starbuck dit :

      Perdu d’avance ? Je ne crois pas non. Nous avons les moyens d’interdire la méditerranée aux turcs.
      Avec une telle mentalité c’est sur que nous n’irons pas loin.

    • dolgan dit :

      Pour l’instant ils ne forent pas. Pourtant, les grecs ont déjà fait un trou dans un navire Turc.

    • Edouard dit :

      On va condamner avec la plus grande fermeté. On fera un discours à l’ONU… et on définira une nouvelle ligne à ne pas dépasser sinon « panpan cucul ». Et bis repetitas dans deux ans.
      Mais bon, je ne vois pas la Grèce lâcher le morceau et attendre les instruction de l’Allemagne… euhhh non, de l’UE je me trompe ;0)
      J’espère sincèrement me tromper.

    • joe dit :

      Forer c’est une chose, exploiter en est une autre. Une plateforme en mer voir même sous-marine est juste indéfendable sur la durée.
      An clair aucun pays, Turquie ou Grècee, ne pourront exploiter un gisement si il est contester à moins de dépenser plus en protection air + surface+ sous-marine que ne rapporterai ce gisement.

    • Tabasco dit :

      Je sais je peux paraitre défaitiste mais ce n’est pas sans raison non plus. J’aimerais (de tout mon cœur) voir l’Europe se faire respecter mais sincèrement y croyez-vous ? Regardez à quel jeu joue Erdogan et quelle est la réponse de nos fins européistes (seulement de nom). Erdogan ne souhaite que ça, rentrer en conflit pour rendre coupable de tous les maux l’Europe. Il tend la joue ! Soit on regarde les choses en face et on les NOMME !!! Soit on se tait. Comme on dit c’est pas une fois que c’est au fond du froc qu’il faut serrer les fesses. Franchement vu dans quel direction sont nos dirigeants la seule finalité sera le conflit armé. Je suis désolé. Et là je vous souhaite du bonheur. Je vous le dis on va droit dans le mur et là on est seulement en train de bouffer le talus. Sans oublier toutes les enfilades que nous a mis la Turquie avec les terroristes islamiste. Enfin bref tout ça pour dire que je suis d’accord avec vous mais on ne va rien faire et ça c’est la réalité !

  7. mic dit :

    Et le comportement des USA ne fait pour arranger les choses, ils chechent a faire exploser l’OTAN ?
    Les Grecs ne lacherons jamais le morceau et l’armée de l’air Grecque n’est pas si faible comme semble le croire certain ….surtout que l’armée Turc à quand meme passablement « décapité » suite à « la tentative de coup d’état » ou Erdogan à embastillé beaucoup de militaires.

    • ji_louis dit :

      Certes, mais les armées turques ont eu l’occasion depuis de « s’entraîner en conditions réelles » chez elles, en Syrie et en Libye et apprendre de leurs succès et leurs échecs.
      Remarquez comme aucun belligérant (hormis les kurdes) n’ose chatouiller les turcs en Syrie, et comme les russes ont pris une leçon en Libye…
      Après, ça n’est pas aux grecs qu’on va apprendre à naviguer (voir l’éperonage de la frégate turque). Et si les grecs ne sont pas seuls face aux turcs, ‘ils ont bien besoin de cette aide face à la masse de l’armée de l’air turque, les escales d’avions de chasse français, israéliens et arabes en Grèce et à Chypre étant des signes évidents que le rapport de force ne sera pas forcément favorable au côté turc.

      • albatros24 dit :

        Elles ont plus appris de leurs échecs alors…au point d’envoyer se battre à leur place des milices islamistes en Syrie et maintenant en Libye…cette Armée turque fait vraiment peur.

  8. mic dit :

    Et le comportement des USA ne fait rien pour arranger les choses, ils cherchent a faire exploser l’OTAN ?
    Les Grecs ne lâcherons jamais le morceau et l’armée de l’air Grecque n’est pas si faible comme semble le croire certain ….surtout que l’armée Turc à quand meme passablement « décapité » suite à « la tentative de coup d’état » ou Erdogan à embastillé beaucoup de militaires.

  9. galileo dit :

    Les manœuvres Grecs et alliés n’ont qu’un objectif faire du bruit au sens propre. Un navire de recherche sismique a besoin de « calme océanique »sinon ses mesures sont inutiles. Il suffit d’un simple cargo pourri avec un arbre de propulsion défectueux et une chaîne qui tape sur la coque pour rendre nul la mission d’exploration turc.

  10. eric dit :

    encore aujourd’hui 2 F16 on violer espace aériens grec hier c’était la marine turque

  11. philbeau dit :

    La trouille des dirigeants européens devient palpable . Ils commencent à suer de peur , d’une manière qui en devient indécente . Erdogan a compris qu’il a un boulevard , et a dû en plus recevoir l’aval américain ,sous une forme ou une autre .
    Pour reprendre une formule que hélas on n’aurait pas cru revoir de circonstance , l’UE va avoir « le déshonneur , et la guerre ».
    Les cartes vont bientôt devoir être modifiées .

  12. Titeuf dit :

    <>
    Dialogue de sourd donc…
    Il n’y a que la force qui compte pour la truquie.
    Et les Allemands, des masturbateurs intellectuelle en vogue, ni pourront rien…
    Que L’UE ferme sa gu…. Et agisse pour une fois.

  13. Le Breton dit :

    L’Allemagne sera, tôt ou tard, sommée de faire un choix explicite devant ses alliés.

    • Edouard dit :

      L’Allemagne n’a aucune capacité militaire actuellement… ils font donc ce que dit le parapluie.
      Et puis je pense qu’ils se foutent pas mal de Chypre (membre de l’UE ou pas).

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @Le Breton: L’ Allemagne et les États-Unis.

  14. Allobroge dit :

    Le fait est que pour éviter la guerre, abonder dans les revendications de la Turquie serait se positionner comme face à Hitler en 1938. Mais je crois que nos démocraties qui se gavent de parlottes sont pires que celles des années trente !

    • ji_louis dit :

      Rappelez-vous qu’Hitler a été arrêté une première fois par Mussolini par des mouvements de troupes italiennes sur le col du Brenner (1934, tentative de putch nazi en Autriche).

    • Thaurac dit :

      Tout à fait, la chine l’a déjà fait, la russie aussi, c’est l’époque du fait accompli et vu que personne ne bouge pourquoi ne pas continuer, c’est pas fini!

    • Fafou dit :

      Oui, bravo l’analogie…
      La prochaine fois que la France et l’Angleterre déclare la guerre, attendez pas un an avant de vous prendre une rouste par « surprise »…

  15. AS dit :

    Franchement désolant la position de l’Allemagne, qui veut mettre sur un pieds d’égalité un pays de l’UE avec une dictature dissimulée, qui bafoue allégrement l’état de droit pour lequel bizarrement on est plus prompt à taper sur la Pologne ou la Hongrie. La Turquie ne respecte pas le droit international, ils n’ont tellement pas de base juridique pour leurs revendications qu’ils sont aller mendier les islamistes en Libye pour un accord totalement grotesque en mépris de la Grèce et Chypre. C’est comme si la France revendiquait le pétrole de la mer du Nord entre l’Ecosse et la Norvège. Il est temps de se faire un raison, il faudra y aller sans les mangeurs de saucisses et au moins la France est fidèle à ses positions : promotion de la défense et souveraineté Européenne.

    Quand l’Allemagne aboie toute le monde s’en tape, Erdogan le premier, alors je vois pas pourquoi la France devrait s’en soucier. Au contraire il est temps qu’ils se réveillent à Berlin car si ça pète personne ne reprochera la France d’avoir voulu défendre un allié qui plus est berceau de l’Europe Chrétienne face au mini Sultant islamiste qui va de provocation en provocation vs l’Occident (ex. Sainte-Sophie) par contre on dira que l’Allemagne a été justement trop faible et naïve, elle qui se veut le leadership de l’Europe.

    J’espère du moins qu’on récoltera les fruits de notre engagement avec quelques contrats avec la Grèce (Rafales, FDI), l’Egypte (Rafales), EAU. Les contrats de défenses c’est avant tout de la politique (les USA le savent très bien pour vendre leur enclume de F35) et les partenaires savent qu’en cas de nécessité, la France sera là alors que les boches vendent des chars comme ils vendent leur Mercedes.

    • Fred dit :

      @ AS

      La Grèce « berceau de l’Europe Chrétienne » : Étonnant concept, faudra que tu m’expliques …

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        @Fred: Le concept n’est pas absurde. Rome a brillé en adaptant les idées et les concepts grecs à ses propres besoins. Vu sobrement, une grande partie du glamour de l’Empire romain est un plagiat intelligent. En outre, même après son intégration dans l’empire romain, la Grèce est restée « le cerveau » dans de nombreux domaines (aujourd’hui, cela s’appellerait «Thinktank – groupe de réflexion»). Pour preuve, notez que, par exemple, les textes du nouveau testament, bien qu’écrits au sein de l’empire romain, étaient écrits en grec.

      • Vinz dit :

        Oui, parce que le berceau en question, s’il en est, se situerait plutôt du côté d’Antioche/Antakya…

      • Desty dit :

        La première bible, la Septante a été traduite de l’araméen par les Grecs. Donc oui la Grèce est le berceau des civilisations européennes par ses mythes et ses philosophes et du christianisme par ses traducteurs.
        La seconde bible, la Vulgate (pour vulgarisation) est une traduction du grec au latin.

        • Vinz dit :

          Le grec était la « linga franca » de l’antiquité (koinè dialectos). C’est pas parce que vous avez un document rédigé en anglais que « son berceau » est à Londres – surtout après le Brexit…

          • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

            @Vinz: MAIS cela permet de tirer certaines conclusions sur l’équilibre des forces qu’aujourd’hui, vous ne pouvez pas trouver de cuvette de toilette sans autocollant « quality control » voir manuel en anglais.
            DONC le fait qu’une grande majorité d’intellectuels du monde romain écrivent (volontairement) leurs textes en grec fournit certaines inférences sur la domination culturelle/intellectuelle – Dans le cas présent, l’indicateur est encore plus remarquable car ce n’est pas la langue de l’empire (Latin), mais d’une culture nominalement occupée et gouverné par rome.

        • Vinz dit :

          La première bible, la Septante a été traduite de l’araméen par les Grecs.
          .
          Bon déjà la Septante n’est pas la première Bible, puisque c’est précisément une traduction :
          1° en grec de l’hebreux
          2° à Alexandrie, par des Juifs hellénisants, et non des Grecs.

  16. Meiji dit :

    Il est partout grand temps de ne plus concerner les Turcs comme nos amis.

    Le soutient à l’état Islamique, le bordel en Syrie et son intervention pour attiser le feu en Libye, et surtout ses provocations en Crète et en Grèce, qui sont inacceptables. Ce sont deux pays Européens, membres de l’UE, qui subissent les provocations d’Erdogan.

    Même si la Turquie est stratégique pour les Ricains, il est grand temps de regarder la réalité en face.

  17. Maxmax dit :

    Il est temps de passer un cap dans les essais du Suffren…

  18. Fgnico dit :

    Souvenez vous de la visite du Kaiser ,dans l’empire ottoman

    • Thaurac dit :

      Longue histoire d’amour entre la turquie et les allemands, et pas mal de ss y avait trouvé refuge..

  19. Ron7 dit :

    Bon, on l’a compris…
    Erdogan veut discuter, mais ne recherche pas le dialogue !
    S’il y a quelqu’un en face, il ne doit rien dire, ou alors seulement hocher la tête !

    On croise les doigts, mais l’affrontement est possible, entre Athène et Ankara !
    On n’oublie pas que quand il y a des rapports de force entre 2 nations, il y a parfois des opportunistes pour envenimer les choses !
    Mettre à mal la stabilité dans la région ??
    Une troisième nation qui ne se ferait pas forcément connaître avec par exemple… avec, un attentat contre un navire ; Un tel attentat qui, ne pouvant rester impuni, réussirait « à lancer » une confrontation entre les grecs et turques.
    Puis, quand les armes parlent, il n’est pas si facile de revenir à la stabilité…
    .
    Scénario catastrophe, il y en a eu par le passé : La première guerre mondiale, c’est l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie à Sarajevo le 28 juin 1914.

    • Thaurac dit :

      Je ne vois pas qui viendrait au secours de la turquie, et même si les usa vocifère, il faut aller jusqu’au bout pour la dissuader, car ils se croient encore aux temps de conquêtes..

  20. arnaud dit :

    Les européens vont la fermer par lâcheté et cupidité. Les allemands ont une trouille marron d’erdogan. Il ne faut pas grand chose pourtant pour finir de couler l’economie turque.

  21. BenL dit :

    L’histoire demontre qu’une aventure militaire a des fins economiques c’est toujours mal fini pour le dirigeant, ici Mr Erdogan. Par contre, une aventure militaire a partir d’une guerre civile a toujours ete couronnee de succes tant qu’il n’y a pas d’ingerence. Force est de constater que Mr Erdogan est accule sur la plan economique et que sa « guerre civile » hormis le complot militaire n’a pas eu lieu. Reste l’ingerence: L’attentisme americain est certainement voulu, de meme que celui des anglais. Le match serait deja peut-etre joue entre la France,l’Allemagne, le Royaune-Uni, les US et les Russes. L’idee etant de faire chuter Erdogan afin de le remplacer par une marionnette aux ordres avec une garantie pour les Russes d’un acces aux detroits depuis la mer noire. Le scenario, serait qu’Erdogan mord a l’hamecon avec la France comme appat. La suite serait une defaite militaire turque qui signifierait un changement de gouvernants en Turquie. Et par la meme, une grande partie des problemes Kurdes, Syriens, Lybiens et MeridOr serait reglee. Ce scenario tiendrait la route car au dela de la Turquie l’on voit des blocs militaires se mettre en place face a la Chine et sa nouvelle route maritime de la soie. Disons que les USA, s’occuperait de la partie Asie/Pacifique. L’Europe et certains etats du moyen orient de la mediterranee, de la mer rouge et de la mer d’arabie. L’autre but serait de prendre Istanbul puis Teheran, de reprendre le port d’Athenes pour la route de la soie terrestre. Ces activites permetteraient de contenir les chinois sur des infrastructures terrestres uniquement. Si les Russes font partis des blocs, les chinois seraient plus qu’accules. le resultat, Erdogan est definitivement la maillon faible donc il doit etre remplace.

    • Ah Ca ! dit :

      Téhéran n’est même pas un problème… sujet très facile à régler.
      Il suffit juste de faire rentrer Israël dans ses frontières légales et reconnues de 1948 et de finalement créer un état Palestinien…
      Tant que cette équation ne sera pas réglée… les problèmes de la région persisteront.
      La Turquie se comporte exactement comme Israël.
      .
      Un comme Paul Kagamé qui serait en état de mort cérébrale… Un dictateur et pion anti-francais de moins agent des américains sur la planète.. c’est toujours bon a prendre… espérons que la rumeur se vérifie.

    • lxm dit :

      Rdogan n’est pas qu’un simple dictateur( comme khadafi ou saddam qui étaient d’abord tribaux) c’est un ultra-nationaliste qui pense réellement propager la « pureté turque » par l’intermédiaire de l’islam; il y a 25 ans, erdogan voulait déjà le conflit et pensait coloniser l’europe, en cela c’est un génocidaire en puissance, il a une pensée cohérente et continuelle, et ses faux attentats où les kurdes étaient visés, pour se faire réélire, en sont un exemple. Les journalistes, qui calquent le mode de pensée politique occidental sur les autres pays, se trompent lourdement en faisant croire qu’erdogan cherche la crise pour à s’allier politiquement les « nationalistes », les nationalistes sont ses vassaux, ils le servent. En cas de guerre, et on en prend directement le chemin, hormi les kurdes c’est 70 millions de turcs qu’on va devoir affronter, pas simplement une garde présidentielle entourée de troupes de second ordre voulant vite se rendre, 70 millions qui sont en plein essort industriel, 70 millions qui seront soudés dans ce qu’il pensent être leur droit. Et la géographie rend difficile l’accès au plateau anatolien, on va pas devoir y aller avec seulement 50000 hommes, mais 100 fois plus, ce sera sale, ce sera très sale, et cela nous changera.
      Il ne faut pas attendre que la Turquie s’arme à mort, fanatise entièrement son peuple et balance des bombes biologiques sur l’europe via des drones.
      Je pense que cela va aboutir à la destruction de la Turquie, de son peuple, mais aussi du pays, il va falloir diviser, partager l’anatolie, pour éviter qu’un nouveau peuple ne se l’accapare et du haut de ses montagnes, lorgne sur ses voisins. Et surtout comprendre tout ceci, comprendre comment on en arrive à mettre des fous au pouvoir, comprendre pourquoi les guerres arrivent, et comment les prévenir, les états se désarmeront et on passera au cadre onusien.

    • philbeau dit :

      Belle étude géopolitique , mais vous restez sans doute trop dans le rationnel . Nous avons changé d’époque , les pulsions nationales l’emportent sur l’économique , le critère unique de la fin du 20è s. Le temps des guerres est revenu …

    • Fafou dit :

      Cher Manstein, stratégiquement intéressant votre fall Gelb mais on est plus dans les années 30: même les russes ne veulent plus de jeunes hommes en boîte avec un beau drapeau, pour une guerre.
      Votre scénario c’est la wwlll, tout simplement et personne n’en veut.
      Pays par pays, je peux vous donner les raisons
      On est pas sur un pc et un jeu de stratégie, ici..

  22. Le Breton dit :

    Les Etats-Unis s’allient à la Turquie dans le cadre de ses excercices.

    • joe dit :

      Non. Ils jouent dans les deux camps pour faire sauver la face à la Grèce et à la Turquie. Officiellement ils ne peuvent que proposer une médiation ou d’agiter l’arrêt ou le report de financement.

  23. Alpha dit :

    Bon, vu la défiance des Turcs, je crains qu’il faille malheureusement en passer par la voie des armes…
    Quant à la médiation allemande : Chou blanc !

  24. Franz35 dit :

    Un con, ca ose tout. C’est même à ca qu’on les reconnait

  25. cedivan dit :

    de plus en plus ressemblant avec le petit moustachu….Mais je doute qu’il ait la même armée.

    • Edouard dit :

      Ceci dit, à force de mordre tout le monde, le petit moustachu a fini en cendre…

  26. Jym dit :

    Qu’est ce que dans la psychologie Allemande les rend aussi aveugles et égoïstes dans un certaine mesure dans tout ce qu’elle entreprend ?

    Même quand ce pays a accepté la dette commune, son virage à 180° n’a marché que lorsqu’elle a compris que ses seuls intérêts les plus évidentes et les plus directs étaient menacés.

    • beber dit :

      Entre 2.5 et 4 millions de turques (de nationalité allemande ou immigrés) qui ne sont pas forcement contre erdogan, ca peut laisser a réfléchir quand aux déclarations que l’on a faire dans la crise actuel.
      L’Allemagne est actuellement dans un jeux d’équilibriste, bien sur contre la politique de la Turquie mais n’oubliant pas ca communauté turque intérieur et sans parler de sa présidence actuel de l’Europe qui ne l’autorise qu’a des platitudes….

    • coucou dit :

      Des milliers de « jeunes » qui feront des « incivilités » en Allemagne si celle ci montre son visage raciste et impérialiste et colonialiste en defendant la Grece

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @Jym: Ils ne sont en aucun cas aveugles! Ils peuvent voir très claire et bien – mais seulement jusqu’au bord de leur propre assiette. Historiquement, cela a toujours été l’un des plus gros problèmes de la politique étrangère allemande. Géopolitique du point de vue d’un épicier de village.

  27. radionucleide dit :

     » La Turquie prendra ce qui lui revient de droit en mer Noire, en mer Egée et en Méditerranée… » dans le pacifique l’atlantique

    Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît

    • Edouard dit :

      Imaginez que le Royaume Uni commence à faire pareil… ils seraient en mesure de thurster la moitié du monde !!!!! Et eux ont l’arme atomique.

  28. Thaurac dit :

    Ce type est plus barjot qu’Hitler! il fait comme la chine, ils s’impose et fait peur au sujet des représailles…..
    S’il faut le stopper d’une manière ou d’une autre, c’est maintenant sinon, l’onu, l’europe ne sert plus à rien, celui qui est ou se sent le plus fort, se sert…
    Je dirais aux usa, pas la peine d’aller faire le kéké en mer de chine quand on membre de l’otan fait pareil en europe, 2 poids, deux mesures..

  29. Asdepique dit :

    Clairement, Erdogan commence à tenir des propos jusqu’au boutiste. On sent bien qu’il continue la provocation. LA question est, le fait-il en espérant piquer au vif et se positionner ensuite en victime si rixe il y a et donc trouver légitimité dans toutes les autres actions qu’il entreprendra ou alors est-il vraiment convaincu et intellectuellement vraiment offensif dans ses idées. En clair, souhaite-t-il provoquer ou affronter !!!
    L’exercice, pour nous, est dangereux; pas forcément d’un point de vue affrontement militaire mais d’un point de vue politique. En effet, si cette manœuvre unie le « leader sultan » à son peuple et au monde musulman alors, clairement, on va vers la guerre de civilisation. Sinon, on arrive à prendre de la hauteur et à le discrédité, et là, avec finesse, on a gagnés. Vous savez, c’est un peu comme la vidéo du mec qui provoque une fille dans un métro en faisant le chaud/bouillant tendu mais qui se retrouve le bas de survêtement baissé par un plus malin et du coup se retrouve avec le falsare sur les chevilles et le calfute à l’air, il a vraiment l’air con et là, manque de pot, il est discrédité!!!! On est vraiment dans un jeu musclé (militaire) et fin (diplomatique/économique) et le plus futé l’emportera…….du moins, je l’espère.

    • lolo dit :

      « En effet, si cette manœuvre unie le « leader sultan » à son peuple et au monde musulman » il n’y aura pas de guerre des civilisations car Erdogan a trop d’ennemi dans les pays musulman, sa volonté de devenir le représentant du monde musulman en a énervé plus d’un.
      En revanche un conflit même court ou un incident pourrait permettre de resserrer les rangs derrière lui, temporairement du moins.

  30. Lirelou dit :

    « Ils n’ont pas retenu les leçons du passé ». Ah, quand on fait dire ce qu’on veut à l’histoire. Evidemment, ils ne parlent pas de la bataille de Megiddo en 1918 là…

  31. lym dit :

    « la marine américaine ne veut visiblement pas faire de jaloux (…) ce 26 août, le destroyer américain USS Winston S. Churchill »… a été bien mal choisi, car celui qui lui a donné son nom n’a jamais navigué dans le compromis, même après un verre (voir plus) de Whisky.

    Lâcher le berceau de la démocratie face à une dictature islamiste. Juste impensable a priori, sauf pour un Trump qui a beau jeu de faire le dur (à lever le matin) après un Obama supposé mou.

    • hoopy dit :

      C’est clair que Churchill doit se retourner dans sa tombe …

    • Auguste dit :

      Les clients sont dans le même secteur.Un jour les Grecs,un jour les Turcs,comme çà pas de jaloux.

  32. Patrickov dit :

    Les américains passent leurs messages aux grecs, d’ici quelques temps les USA enverront l’attirail pour la prospection et l’exploitation de ce gaz et tous les autres retourneront à leurs places.
    Que l’on vienne pas me dire que la Grèce et la France vont défier les américains s’ils s’immiscent dans ce dossier, un peu de sérieux.

    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/08/26/mediterranee-orientale-exercice-militaire-europeen-sur-fond-de-tensions-greco-turques_6049988_3210.html

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Patrickov tu aimes faire dans la « propagande » grossière …cela va te désservir à court terme !!!

    • Thaurac dit :

      C’est pas dit, l’amérique a emmerdé un max l’europe sur le plan économique et on a répondu…
      Un chantage à la sortie de l’otan de la part de la france, italie,grèce…pourrait faire réfléchir les usa!
      un parapluie nucléaire français dans ces pays, pourrait compenser..

    • dolgan dit :

      Pourquoi la Grèce s’opposeraient à ce que les US exploitent leurs concessions légales de gaz? un peu de sérieux effectivement.

  33. Kostal dit :

    Que fera l’Europe quand Erdogan annoncera que la Turquie dispose de l’arme nucléaire ? Scénario tout à fait possible…on attend que ça arrive ?

    • hoopy dit :

      Oui, les Russes lui construisent une centrale nucléaire pour qu’ils aient le combustible et le Pakistan leur donnera la techno. Si guerre il doit y avoir, il vaut mieux la faire maintenant. Les russes, par pur aveuglement vis-à-vis de l’OTAN ont vraiment tout faux avec la Turquie …

    • Math dit :

      Pour l’instant, ils n’en ont pas et nous en avons. Nous pouvons frapper les premiers. Mais ce conflit ne se réglera probablement pas comme ça. Il n’y a pas eu de menaces de cet ordre.

    • Thaurac dit :

      L’iran aussi , a servi d’exemple pour la turquie, on est des chiens qui aboient mais ne mordent pas!

    • jo dit :

      exacte, prochaine etape pour les Turcs sortir de du traité de non proliferation nuclaire..Face au pseudo menaces de la France, ils vont trouver une excuse pour en sortir toute faite !!!
      montrer ses muscles ça rend les autres jaloux et ils veulent la même chose maintenant! qui a devenir musclé aussi !!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « exacte, prochaine etape pour les Turcs sortir de du traité de non proliferation nuclaire..Face au pseudo menaces de la France, ils vont trouver une excuse pour en sortir toute faite !!! » Sortir du traité de non prolifération nucléaire conduira les Turcs au même niveau que l’Iran! Je vois bien quelques raids (ou sabotages) façon « Osirak » car il n’est pas certain qu’Israël voit d’un bon oeil un pays détenteur de l’arme nucléaire sur son flanc nord et qui entrainerait ipso facto la possession de l’arme nucléaire par l’Arabie ,Saoudite et l’Egypte, l’Iran s’en trouverait légitimé à la posséder (dans ce cas bon courage à celui ou ceux qui devront expliquer qu’Ankara a le droit de la détenir et pas Téhéran). Sans oublier l’actuel (pseudo)allié russe qui ne serait pas particulièrement « serein » de savoir qu’un voisin au sud détient la bombe surtout que ce voisin n’hésite pas à mettre son « grain de sel » en se servant de la religion dans les affaires des « républiques » de la région du Caucase ou les occasions de conflits (territoriaux et religieux ) ne manquent pas!

    • vno dit :

      Il en fera quoi de sa bombe ? à part un génocide de ses compatriotes ou potes musulmans massivement présent sur notre sol dans les villes susceptibles d’être des objectifs stratégiques…Ce guignol a même mis en place le bouclier humain pour nous protéger.

  34. Allobroge dit :

    Plus on pliera devant Erdogan, plus on parlementera, plus il poussera ses puions, convaincu que les occidentaux ne bougeront pas…comme Hitler en 1938 !

  35. Patrickov dit :

    «La flotte turque poursuit les manœuvres avec les forces alliées. La frégate turque Barbaros et la corvette Burgazada ont mené le 26 août un exercice naval avec le destroyer américain l’USS Winston S.Churchill en Méditerranées orientale», a précisé le ministère turc de la Défense nationale.

    Les allemands ne sont pas dupes, ils ne sont pas tombés dans la toile des grecs qui cherchent par tous les moyens à entraîné des pays de l’UE dans leurs bourbiers.
    Il y a quelques temps Poutine avait reconnu la duplicité des grecs.
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/mediterranee-la-turquie-a-mene-des-exercices-militaires-avec-la-marine-americaine-20200826

    • Ah Ca ! dit :

      Vos propos n’ont aucun sens, Vous mélangez tout…
      Mais pas votre amour pour votre idole américain Trump ainsi que pour votre patron le sultan Kebab.
      Bonne sauce…

    • Thaurac dit :

      Les avis de poutine, je les déroule dans les WC

  36. Antisubjective dit :

    C’est pas loin d’une déclaration de guerre. Ça bouge, ça bouge.

  37. Asdepique dit :

    Concernant l’Allemagne, je vois pas mal de gens sur le site les traîtrer d’ennemi. Ne pas oublier que tout à été fait pour que ce pays se sente coupable et dès qu’il montre le bout d’une initiative diplomatique ou militaire, on lui fait bien comprendre de ce qu’il à fait il y a plus de 70 ans. On n’a jamais réellement voulu qu’il s’exprime sur autre chose que chez lui donc maintenant il ne faut pas s’étonner qu’il réagisse comme cela. On a rien à gagner à qualifier les allemands de tel. Comme le précisait un commentaire, ils jouent peut être le rôle qu’ils leur à été demandé et peut être rien de plus (notamment par le lien avec la Turquie, cela s’appelle un canal de communication). Ne pas oublier que nous mêmes avons nos intérêts et qu’on se foue bien de ce que peuvent penser les autres quand ça nous intéresse.

    • hoopy dit :

      Il y a des situations où l’intérêt de chacun doit quelque peu s’effacer. On a un pays peu démocratique, expansionniste, extrêmement agressif qui s’en prend à ses petits voisins de l’UE. Et on devrait avoir une approche équilibrée ? Il ne faut pas oublier non plus que la Grèce est le berceau de la civilisation européenne. S’attaquer à la Grèce, c’est s’attaquer aux fondements mêmes de l’Europe. Les turcs, ce sont à la base des envahisseurs des steppe d’Asie central qui s’approprient le bien des autres. Il font ensuite le ménage par exemple génocidant les arméniens. L’Allemagne en fait trop avec calmer les turcs et je peux comprendre les commentaires négatifs vis à vis de l’Allemagne. La seul réponse raisonnable face aux turcs, c’est la fermeté.

    • beber dit :

      C’est bien vrai, c’est sur que l’histoire pèse beaucoup sur la capacité de l’Allemagne en matière de politique étrangère en cas de crise et y’a aussi un point qui est pas tres abordé mais au combien important, la communauté turque en Allemagne est très importante( et pas forcement contre erdogan)

    • lxm dit :

      Lors de la crise grecque, les journaux allemands étaient carrément devenus ra cistes envers les grecs, mentant continuellement à leur propos pour les salir, cela en était surréaliste, l’allemagne proposait de vendre les iles grecques pour rembourser une dette fabriquée en manipulant les comptes par une banque américaine alliée de la deutche bank et pour payer les banques allemandes, malgré une division par 2 3 ou 4 des salaires et pensions, la grèce n’a jamais vu sa dette réduite, le but était juste de la saigner pour créer une dette perpétuelle. J’ai vu, l’ai lu ce qu’était l’allemagne, j’y ai assisté dans le cadre de mes activités, jour après jour, elle n’a jamais changé, elle ne pense jamais collectif, ni europe, et pour cela, je considère que l’allemagne reste une ennemie fondamentale. Allemagne, turquie, perse, il y a beaucoup d’analogie entre ces peuples, une prédilection à se croire supérieur, à faire le mal et massacrer leurs voisins.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Je cite: « les journaux allemands étaient carrément devenus ra cistes envers les grecs, mentant continuellement à leur propos pour les salir, cela en était surréaliste » En tant que germanophone ayant travaillé en Grèce à l’époque, je peux confirmer votre déclaration. J’ai cru rêver en lisant les journaux allemands! La gestion de cette crise de la dette est et reste un scandale européen dont « le karma politique » nous coûtera cher.
        Cependant, avec votre généralisation des différents peuples, je dois vous laisser @lxm, c’est trop facile pour moi en tant que vision du monde.

    • Math dit :

      Un allié, c’est quelqu’un qui vous appuie quand ça barde, pas qq qui prend acte d’un différent. Macron a été publiquement insulté par Erdogan a de multiples reprises. Que fait Merkel? Un haussement de sourcils? Les dirigeants allemands font comme si leur diplomatie relevait du directoire de BMW ou Mercedes. Et la, on s’écarte du sujet. La diplomatie c’est EOn et Total. Les conflits ne se règlent pas avec des juristes. Le droit est une vue de l’esprit.
      Les allemands ne veulent pas se ranger derrière nous, par principe, car ils nous méprisent. Se tenir devant nous ok. La seule chose que l’on peut espérer, c’est qu’ils se tiennent à nos côtés.
      S’ils le font, nous aurons franchis une marche improbable en Europe. Sinon, l’UE aura bien du mal à s’en remettre. C’est vers cela que l’on va.

    • cerealkiller dit :

      Parfaitement daccord avec vous. Et malgré toutes leurs tergiversations, si ce doit allez au clash avec les turcs, nul doute qu’ils choisiront notre camp, même si c’est pour se poser en « apaiseur de tensions ».

    • v_atekor dit :

      Je suis d’accord. Cette situation arrange bien les français et les anglais, surtout que si l’Allemagne consacrait 2% de son PIB à ses armées, elle alignerait 2 porte-avions, 500 avions de première ligne, et aurait la bombe atomique, ce qui lui donnerait toute légitimité à s’exprimer seule sur pas mal de sujets. A titre informatif, le budget allemand des armées est de 50Milliards en 2020 et représente 1.43% de son PIB ; pour la France ce sont 37 milliards et 1.86% du pib…

    • Thaurac dit :

      Les faits parlent d’eux mêmes.

    • Royal Marine dit :

      Vous oubliez que l’Allemagne ne conduit de politique que personnelle et réflexe… Elle ne réagit que sur des fondements anciens: pro-turcs, pro-croates et bosniaques (ce qui nous a amené les affrontements d’ex-Yougoslavie), pro-bulgares, etc., …
      Nos ancêtres, depuis la chute de l’Empire Romain, pour être exact, avaient compris combien il état important que les peuplades puis peuples germaniques restent politiquement séparés: Prusse, Autriche, Bavière, Principautés rhénanes, etc., … Depuis 1870 et la proclamation de l’Empire Allemand (Ier Reich) par Bismarck, dans la Galeries des glaces à Versailles, nous en payons le prix!

  38. EchoDelta dit :

    Vue ce que dit Erdogan, il va falloir aller au charbon et calmer la Turquie, maintenant nous n’avons plus le choix, le petit chef de la Turquie nous l’indique très clairement, alors ne refusons pas l’obstacle.

    • hoopy dit :

      Malheureusement, dans certaines situations, le conflit armé est la seule issue que peut calmer le monde. Erdogan veut sa guerre et il va l’avoir.

    • Edouard dit :

      Si on saute l’obstacle, les USA interviendront pour nous demander de bien vouloir arrêter le jeu d’échec… et il y a fort à parier qu’en plus, ils nous imposent de laisser mr Erdogan faire son trou sous la mer tranquillement.
      Ceci dit, je vois pas comment cela peut continuer éternellement sans que la « dame » grec attaque le « fou » turc.

      Encore qu’à mon avis, les USA sont à la manoeuvre « diplomatique » derrière. Il est possible que Erdogan fasse tout ça avec une certaine assurance des USA derrière.

    • joe dit :

      Même pas la peine. Il suffit que le matériel Turc envoyer en Libye se prennent quelques frappes venu de nul part, comme cela à déjà été fait il y a environ un mois et de donner quelques armes lourdes + renseignement à nos vrai alliés dans la région : Les Kurdes YPG
      Jouer le même jeu que Erdo. Pousser des pions, envoyer des signaux à l’intention des citoyens Turcs: Erdo est dangereux pour l’économie et la démocratie Turque.
      Ne jamais oublier que Erdo est encerclé et n’a que très peu de soutien réel à ses frontières.

  39. anatide dit :

    jusqu’à ce jour on suit à la lettre les sombres prévisions de oayaga chaos mondial au printemps 2021…

  40. Patrick dit :

    objectivement et loin du discours sensationnel qu’on lit aux commentaires , les turcs forcent le respect, ils cachent rien de leurs intentions, ils mettent tous sur la tables, ils disent on veut protéger nos intérêts et on est prêt à tout faire pour les protéger… la Grece n’a qu’à s’asseoir à la table et résoudre ses problèmes avec les turcs, après tout ces derniers ne veulent qu’un partage équitable des ressources en méditerranée alors que la Grece veut tout garder pour elle seule.

    • hoopy dit :

      Il est inenvisageable de s’assoir à la table d’un pays qui passe son temps à menacer et à agresser. La Grèce à bien raison de ne pas s’assoir.
      Erdogan nous amène la guerre et rien ne pourra l’empêcher. Vous lui donnez la mer Egée aujourd’hui et il voudra autre chose demain. En 40, on a eu le déshonneur et quand même la guerre dans une situation similaire. Cette fois ci, la France a la bonne posture. Avec la Turquie, on aura la guerre mais sans le déshonneur.

    • Ah Ca ! dit :

      Pourquoi pas me donner la moitié de tout ce qui t’appartiens, fais gaffe si t’est pas d’accord…
      Ça te va… tu me fais le chèque ?
      C’est pas assez sensationnel pour vous ?
      .
      C’est quoi votre grade, premier de corvée ?

    • STARBUCK dit :

      Peux etre mais c’est son droit.
      Demain vous partagerai votre maison ou appart avec votre voisin.
      Après demain ce serra votre femme que vous partagerais

      Vous n’êtes pas d’accord? Ben c’et comme ça.
      Voila ce qui dit Erdogan

    • Doodiz dit :

      Bien d’accord avec toi Patrick, moi aussi j’aimerai qu’on partage équitablement tout ce que tu possèdes.

    • Math dit :

      Normal, c’est à elle!?!

    • Gros-Bill dit :

      Ok, je vais venir chez toi et on discutera à ta table du partage équitable de tes affaires, j’avais justement besoin d’une nouvelle télé.

      Ca force le respect, pas vrai ?

    • Jym dit :

      La Turquie est entièrement responsable de sa situation actuelle.

      De plus elle souhaite négocier tout en disant qu’elle ne fera aucune concession ? Quel intérêt alors ? Ce pays nous fait le coup de la Chine, saurons nous apprendre de nos erreurs.

      Après, à plus long terme il faudra effectivement résoudre ce problème qui reviendra de toutes manières sur la table, Erdogan ou non. Mais pour cela il faudrait que la Turquie balaie sérieusement devant sa porte ! L’historique de ses actions ne jouent pas en sa faveur !

    • Thaurac dit :

      Non, ils reviennent sur les traités internationaux qu’ils ne reconnaissent plus, et à ce rythme, où on va, tout le monde fera pareil!

      • Vinz dit :

        Vous voulez la liste de tous les litiges concernant les facades et frontières maritîmes ? Faudrait voir à vivre dans le monde réel juste de temps en temps.

        Et si vous voulez passer pour un expert de la chose, bonne lecture :
        https://archimer.ifremer.fr/doc/1979/rapport-4798.PDF

        Revenez nous voir ensuite avec vos brillantes analyses.

        Ceci dit on a bien compris ce qui vous gênait dans cette histoire. C’est moins une question d’orthodoxie que de casher. Bref, encore une fois on voit où vont les allégeances.

        • Thaurac dit :

          Je vois bien que tu t’es senti visé par les actes du pays des bouffeurs de riz( et occasionnellement, de pangolin!
          Alors qu’ils auraient pu entamer des discussions il y a longtemps, non, ils sont passés en force, alors , je ne vois pas où est la légitimité, dura lex sed lex….

    • twouan dit :

      Les deux tiennent des positions qui ne sont pas acceptables.

      Les 2 petites îles ne peuvent pas tout reserver a la grece, la turquie ne peut pas ignorer que chypre a droit a sa part a l ouest.

      • Thaurac dit :

        Et bien sûr, et pourquoi pas redonner l’alsace et la lorraine plus près de la frontière allemande que de paris…

    • Ricko dit :

      @patrick: oui tout comme moi si je vous demande la moitié de votre épargne ?
      C’est vrai que c’est toujours « équitable » quand on se sert dans les poches de ses voisins.
      Avant le traité de 1923, les Turcs n’avaient pratiquement pas de cote. Le remaniement territorial a couté la vie à de nombreux Grecs lors des déplacements de population.
      Ce qui leur revient est dans le traité de 1923. Ni plus ni moins.
      Her dog ane n’a qu’une grande gueule. L’armée Turque est décapitée et son matériel est vieillissant si ce n’est dépassé. Sur la scène internationale il est isolé. C’est d’ailleur pour cela que Poutine l’aguiche pour une passe (détroit des Dardanelles).
      L’économie Turque est dans le rouge.
      Il tente la fuite en avant.
      Au premier coup de canon, il fanfaronnera comme Benito Musolini. Sauf que personne ne viendra à son secours.
      Donc pour commencer, il faut que les Grecs araisonnent le navire de recherche Turc. Une fois dans un port en Grèce. Il sera temps de voir ce que le Turc propose.

      • Thaurac dit :

        Tapez flotte turque et flotte grecque dans wikipedia, il n’y a pas photos ,les mots ne remplacent pas les armes.

      • Vinz dit :

        Sauf que le traité de 1923 est caduc sur de nombreux points. Et ça ne sert à rien de nier la réalité, juste à se préparer des désillusions, comme dab.
        .
        Si vous n’avez pas compris que le problème n’est pas Erdogan, mais que TOUS ses éventuels successeurs auront la même politique, tant pis pour vous.

    • Will.fr dit :

      Mwai, enfin la carte reste la carte hein ?….Plus que le respect, je parlerai de droit international. Mais il est vrai que le multilatéralisme a perdu de sa force ces derniers temps…

    • dolgan dit :

      Je propose qu’on partage équitablement nos deux revenus. Cad tu me donnes 50 °/° de ton salaire. Je suis certain que tu ne voudras pas tout garder pour toi seul. Si tu me verses cette somme, j’accepte de discuter sans conditions préalables.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @Patrick: Si c’est aussi simple que cela, je voudrais profiter de cette occasion pour déclarer les revendications de la Suisse sur les régions viticoles de Bourgogne et de Bordeaux….. Pourquoi la France ne bénéficierait-elle seule de ces ressources à l’intérieur de ses frontières nationales?

    • Royal Marine dit :

      « alors que la Grece veut tout garder pour elle seule »
      Non! La Grèce s’appuie sur des traités signés, à son détriment, au début du XX ème siècle, qui voit pour elle, entérinée la perte définitive de l’Arménie, au prix d’un génocide et d’une partie de la Mer Egée…
      Aujourd’hui, Erdogland veut récupérer, de nouveau au détriment des Grecs, des zones maritimes contenant du gaz, en se torchant avec des traités internationaux… Et vous trouvez çà normal?

      • Vinz dit :

        La Grèce a perdu l’Arménie ? C’est quoi encore ce gloubiboulga ? Et on parle de quels traités ? Faut arrêter de fumer du kelp.

  41. Briska dit :

    L’ami américain, hein!

  42. Buburoi dit :

    A un moment, il faudra taper sur les turcs jusqu’à ce qu’ils demandent l’armistice. Il faut donc se préparer et rassembler les forces européennes. Il vaut mieux défendre la Grèce et Chypre que défendre le mali et les pays d’Afrique. Sur le plan diplomatique, il faut s’assurer de la neutralité de Trump et de Poutine. Dès que Erdogan ouvrira les hostilités, il faudra y aller et détruire son armée. il faut prépositionner ce que l’on peut à Chypre et en Grèce.

    • Ah Ca ! dit :

      Nous avons de la super ressource humaine dans nos citées pour partir au front autant en profiter.
      S’ils reculent … à la Russe et s’ils passent à l’ennemi… ça leur tombera dessus.

      • Thaurac dit :

        On crée avec eux des régiments spécialisés dans la désertion, que du bonheur 😉

    • Desty dit :

      La neutralité de Poutine est quasiment assurée (il ira peut-être consoler les Turcs après si il est d’humeur charitable). La neutralité de Trump (et surtout du Pentagone) beaucoup moins sure.

      Sur le front politique et diplomatique, la Grèce a fait ratifié par son parlement ses accords bilatéraux définissant ses frontières maritimes complètes avec l’Italie et partielles avec l’Égypte.

      Le premier ministre grec a également discuté au parlement la possibilité de légiférer sur l’extension de ses eaux territoriales de 6 miles nautiques à 12 mn pour toutes ses possessions en mer ionienne (entre la Grèce et l’Italie) tel que c’est son droit le plus légitime de le faire en concordance avec le droit international.

      Parallèlement ont été diffusé sur les réseaux sociaux des cartes montrant la différence entre les eaux territoriales grecques en mer Égée à 6 mn et 12 mn. On rappel que la différence entre eaux territoriales et haute mer ce sont des droits de police et de douane plein et entier pour l’état riverain.
      La différence est très parlante: https://twitter.com/Ozkok_A/status/1298582928893648896
      La Grèce, si elle (et ses alliés) estime que c’est son intérêt de le faire, peut inciter les Turcs à lui sauter dessus en pur agresseur d’un seul trait de plume…

      Après le 1er ministre grec a passé un coup de téléphone à Trump dans la soirée:
      «La Grèce est prête à une désescalade significative à condition que la Turquie arrête immédiatement ses actions de provocation», a déclaré ce mercredi soir le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis au président américain Donald Trump, lors d’un entretien téléphonique.

      Désescalade significative: s’assoir avec les Turcs et éventuellement arriver à un compromis raisonnable autour de Kastelorizo.
      Provocations turques: parler de chose comme envahir des iles ou menacer de s’accaparer les droits grecs par la force en mer Égée ou en Méditerranée et bien sur mener des prospections par le fait accompli.

    • lxm dit :

      Le problème plus fondamental est que la turquie ne veut pas les iles grecques comme l’argentine voulait les malouines, ou l’égypte nasserienne qui voulait étendre son protectorat en judée, la turquie veut s’étendre pour faire du nettoyage ethnique et coloniser, c’est autre chose, c’est en cela que l’histoire vibre et nous ramène 1 siècle en arrière.
      Es-tu prêt à voir sur les réseaux sociaux du monde entier des images de corps d’enfants et de femmes déchiquetés par la moindre de nos bombes, que cela soit vrai ou faux monté par la propagande, car c’est ce qui se passera, comme ce que Israël vit depuis 1/2 siècle, et les pressions du reste du monde et du public « sensible » sera phénoménal. Devoir protéger des o n c s malgré eux, c’est aussi cela le boulot, mais il ne faut jamais perdre de vue avec tout le recul nécessaire ce que l’on pense juste même en le faisant jamais de manière parfaite, combattre le plus grand danger. Ils ne se rendront pas, nous n’avons que 1% des effectifs et du matériel nécessaire pour une guerre contre un pays si gros et ils le savent, un pays qui n’est pas constitué comme les autres des guerres précédentes, lesquels avaient une tribu haïe dirigeant les autres par le bâton ou des pétrodollars, où il suffisait de faire sauter la tête pour que tout s’écroule; là on parle d’une nation, la nation turque, même si 10 à 15% du pays est constitué de kurdes, pour eux c’est 14-18, la conscription, un pays avec 2 fois plus de naissances chaque année que la france, il peut y avoir 10 millions de soldats turcs, on va faire quoi, ça ne va pas être une guerre propre.

    • cadiran dit :

      il faut ……………

    • Thaurac dit :

      « il faut s’assurer de la neutralité de Trump et de Poutine. »
      Et bien non, c’est le contraire Suez,c’est fini, et ni poutine ( à cause de l’otan) ni les usa (ne veulent pas se mettre l’europe à dos, cf commerce) ne bougeront, ou au plus feront parade, il faut s’en émanciper..
      Bien sûr faut pas s’éterniser, vite, significatif et dissuadant.

    • Edouard dit :

      Ben allez y, appelez le Mme Parly et Mr Macron.
      Pour ce qui est des « forces européennes »…. ben vous aurez la Grèce et la France.
      Les autres regarderont ailleurs. Ils n’auront même pas d’action de formation à proposer !!!

      Sinon pour pouvoir « taper » sur les turcs jusqu’à l’armistice, il faudra d’abord que les USA ne s’en mêle pas. Parce que je peux vous dire qu’au 1er coup de feu, il y aura « clape » de fin. Et les USA imposeront à l’UE de bien vouloir laisser monsieur Erdogan forrer où il veut. Du moins on habillera ça d’un accord « gagnant / gagnant » afin de pas avoir l’air trop con.

      • Thaurac dit :

        Plus très crédible les usa, et de plus Erdogan leurs a fait un pied de nez en commandant d’autres s400 à la turquie.
        Seule l’otan (usa oui mais..) est impacté, mais comme je l’ai dit et redit ici, les iles grecques peuvent être autant efficace que le détroit du Bosphore pour bloquer la flotte russe.

    • Thaurac dit :

      Ou taper vite en préventif, avant que les grands ne bougent, ça calmera vite les ardeurs et il y réfléchira deux fois par la suite!

  43. hoopy dit :

    Si vraiment ils étaient dans leur droit, les turcs iraient régler le problème devant une tribunal international. S’ils jouent de l’intimidation et de la force, c’est justement qu’il ne sont pas dans leur bon droit. Ils veulent juste s’approprier des ressources que le droit ne leur attribue pas (un peu comme leurs ancêtres venus des steppes s’approprier par la force ce qui ne leur appartenait pas en Anatolie). La France a la bonne attitude dans cette affaire et il faut qu’Erdogan comprenne bien qu’on ne se défilera pas.

    • Thaurac dit :

      Oui mais comme tant qu’on parle , il agit, on a pas la bonne réponse.
      faudrait y mêler l’egypte aussi, cela ferait un peu trop de monde pour le nazillon

    • Clavier dit :

      J’ai bien l’impression qu’Erdogan comprenne exactement le contraire …..et moi aussi…

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @hoopy: « Si vraiment ils étaient dans leur droit, les turcs iraient régler le problème devant une tribunal international. S’ils jouent de l’intimidation et de la force, c’est justement qu’il ne sont pas dans leur bon droit. » Vous avez raison. J’ai peur que le problème réside dans le fait que le gamin le plus fort de la cour de récréation montre aux Turcs depuis plusieurs années comment faire fi du droit international – et parce qu’il s’en est toujours sorti, il inspire Erdogan.

  44. Patrickov dit :

    Le président turc annonce que la base d’incirlik ne sera plus une menace pour la Russie, si la Turquie est prête à soutenir la Russie alors la Russie soutiendra la Turquie en mer méditerranéen contre tout type d’agression.
    Les provocation des américains entraînent des accrochages avec la grande armée russe, toutes les forces étrangères devront quitter le territoire syrien.
    https://twitter.com/i/status/1298565894222815232

    Un autre accrochage avec l’armée de la coalition et l’armée de la fédération russe.

    https://twitter.com/i/status/1298624477014765572

    • Thaurac dit :

      Les provocation des américains entraînent des accrochages avec la grande armée russe, toutes les forces étrangères devront quitter le territoire syrien.
      qui va faire partir les ricains?

    • Thaurac dit :

      « ..annonce que la base d’incirlik ne sera plus une menace pour la Russie »
      s’il fallait une bonne raison de la sortir de l’otan, merdogan vient de la proposer, le doute n’est plus permis quant à sa duplicité et fiabilité en tant qu’allié!
      il n’y aurait pas eu des purges, rien que pour ce genre de discours, l’armée aurait repris le pouvoir….

  45. LEONARD dit :

    Erdo doit chauffer à blanc le nationalisme turc pour faire oublier l’inflation, l’écroulement de la monnaie, le covid, en attendant la crise bancaire. Donc, il provoque, sur tous les sujets possibles, et la Grèce est un candidat idéal ( histoire, géographie, religion, Occident ).
    Le premier qui craque sera celui qui tire le premier, paradoxalement, le gagnant sera l’attaqué.
    Pour l’instant, les turcs ne mènent aux points qu’au plan médiatique.

    Au plan militaire, la Turquie est seule, alors que les grecs, petit à petit, sont soutenus par la France, les E.A.U, plus discrètement par Israël, la Bulgarie, la Roumanie, l’Italie, la Grande Bretagne ( pour Chypre ), indirectement par l’Egypte. Ca commence à faire du monde.

    Les U.S sont le cul entre deux chaises, entre @RealStableGenius qui « biche » pour Erdo et qui se fout de tout ce qui n’est pas élection présidentielle yank, l’OTAN qui est bien emm…., Incirlik qui leur est toujours si utile et le soutien des YPG en Syrie.

    Angela a l’attitude qu’aurait la France si l’Algérie avait l’attitude de la Turquie. Elle est consciente du danger de sa 5ème colonne interne et cherche à retarder ou si possible empêcher l’affrontement, ce qui n’exclut pas de la jouer Good Cop, Bad Cop avec la France. De toutes façons, elle n’a pas les moyens militaires de jouer les Bad Cops, par contre, elle a les pépettes, donc, elle joue les Good Cop, avec une carotte pour l’économie turque.

    Tout va dépendre du sang-froid et du savoir-faire des militaires des deux côtés, car on n’est pas à l’abri d’une con***rie.

    • Ah Ca ! dit :

      à cela prés que les allemands n’ont pas dans leur ADN de jouer les bon flics. Il n’ont qu’un mode celui de Flic tout court… Par ailleurs ils connaissent bien bon FRIC.

  46. Carin dit :

    Je suis pratiquement persuadé qu’un rubis est sur place depuis les essais du suffren (tout le monde se doutait que le suffren ne serait pas seul en Medor pour ses essais d’armement)…
    le suffren a dû rentrer sur Toulon même si on n’a pas de nouvelles, mais le rubis doit encore se trouver dans les parages… de plus il y a au moins une FREMM au large de Chypre depuis le début de la guerre de syrie (espionnage des bases russes), ces derniers ont même tenté de l’impliquer dans l’accident de leur avion de PATMAR descendu par les lybiens. Quand au reste de la flotte de Toulon, je suis sur qu’elle est en alerte, et il lui faudrait 24 heures pour se rendre sur place… donc au premier accrochage avec la Lafayette ( je ne parle pas des bateaux grecs), les bateaux turcs risquent de se manger une torpille… leurs soums aussi d’ailleurs… et le temps qu’ils mettront à récupérer leurs équipages… les renforts seront là. J’espère sincèrement que les bateaux gris turcs ne s’en prendront pas à la FLF, car si il y a mort de marins français, aucun retour en arrière ne sera possible pour nos dirigeants, aucune lâcheté ne leurs sera pardonnée, aucune marge de manœuvre ne s’ouvrira pour une discution, Erdogan est passé au travers avec Poutine parce qu’il était membre de l’OTAN, s’il veut remettre ça avec un bateau français, il mangera son chapeau, ses babouches, et son livre de prières, car nos dirigeants ne voudront sûrement pas prendre sa place à nos yeux.

    • Fafou dit :

      À mes yeux, militairement parlant, vos énoncés doivent être très proche de la réalité.
      Politiquement, @Leonard est dans le vrai aussi.
      Depuis le début et l’envoi des rafales, j’essaie de comprendre la logique du nabot turc et je dois dire qu’a Chaque déclaration ou article à ce sujet, le mec me surprend.
      L’avantage, si il poursuit c’est que passer du stade, où je fais une annonce, puis, j’y vais, puis je revendique, puis je menace, la prochaine étape est d’appuyer sur le bouton « armée » de tirer et pas à blanc.
      Dans sa graduation et la posture qu’il prend avec les loups gris, c’est la prochaine étape et sa dernière..
      Il est pas con, tu ne braques pas une banques, avec des flingues à eau, en appelant l’AFP, en mettant comme statut FB, de en couple à en guerre, il a un échappatoire ou un « parrain » derrière, sinon, je ne comprend pas

  47. lxm dit :

    Erdogan avait un super moyen pour s’en sortir, grâce aux hydrocarbures toruvés en mer noire, il pouvait simplement dire que rien n’avait été trouvé en méditerranée et hop, il passait à autre chose en restant dans le flou, et toute la tension redescendait.
    Mais Erdogan veut autre chose, il ne veut pas que de la zee, il veut des iles, des iles peuplées de grecs, sa doctrine de « patrie bleue » l’exige, et on se doute tous qu’il voudra encore autre chose après, revoir les anciens traités, recréer un empire, même un mini empire pour satisfaire l’égo revigoré des turcs. Tout dirigeant qui veut se maintenir à vie au pouvoir est foncièrement expansionniste, accusant l’étranger de complot, et utilisant ainsi la peur et la crise pour taire toute opposition, c’est aussi pour cela que Kim , Xi et Poutine( qui n’aurait pas dû refuser sa retraite) restent dangereux.
    Il faut arrêter de « pondérer » le délire d’un leader avec la force que vous lui prêtez, si la turquie actuelle avait l’équivalent de l’armée américaine et des armes nucléaires, avec les discours bellicistes d’erdogan tout le monde pèterait de trouille et deviendrait sérieux; et c’est ce qu’il faut faire, le prendre au sérieux, le prendre très au sérieux, et c’est pour cela qu’il faut se préparer, anticiper. Le mal avance par l’inaction des hommes de bien, vous l’avez le mal, il a un nom, erdogan, rdogan ou dragon, il crie, il veut le conflit, il veut envahir, il veut briser la paix, il veut faire du mal à des civils, à des gens qui veulent juste vivre tranqquillement, il faut y aller, il faut un dernier effort, il faut donner une leçon à ce genre de type, on n’en veut plus des conquérants qui empilent des pyramides de cranes pour se sentir fort et supérieur.

  48. STARBUCK dit :

    Pourquoi n’y a t’il pas une résolution de l’ONU pour condamner les agissements de la Turquie?

    Erdogan parle de droit alors que la Turquie n’a jamais signé la convention du droit de la mer.

    Là il fait fort, il annonce clairement la couleur. Il est aux abois, il cherche la confrontation pour fortifier son pouvoir.
    Laissons le s’énerver, parce que ce n’est pas demain qu’il y aura des forages d’exploitation.
    Par contre, s’il conserve le pouvoir à la suite des élections il faudra agir vite.

    • Thaurac dit :

      En fait directement quand il parle de « ruiner » un pays , il ne parle de la grèce, vieux antagonisme, jamais de la france..

  49. kerasi dit :

    Les Turcs nous la rejouent conquête militaire comme au bon vieux temps … les symboles sont là. Ils ne s’embarrassent pas des droits humains ou autres pleurnicheries occidentales. Ca fait mal de se prendre ça dans les dents au 21 ème siècle, à nos portes, mais c’est ainsi. On l’avait juste oublié …
    Ils auraient peur que la mer Egée devienne un lac grec ? mais elle est déjà grecque ! ce serait un comble de voir en plus ce pays s’approprier 100 ans après Lausanne la moitié de l’Egée au nez et à la barbe de l’UE, sous prétexte que nous aurions tous baissé nos frocs depuis … alors que 1.800.000 Grecs d’Anatolie ont été chassés ou éliminés de leur terre ancestrale plurimillénaire suite à ce traité inique !
    Le fait accompli, Chypre, 1974, a été une erreur monumentale, un cadeau fait aux américains. On n’aurait pas du laisser passer … on voit le résultat.
    On voit bien, sur cette « affaire », qu’il n’y a pas d’UE …. rien … juste des Nations qui sont alliées et s’entraident. Et qui défendent une certaine vision du Monde … l’Allemagne, en particulier, devra s’en expliquer devant la France, notamment si celle ci subit des pertes pour sauver l’honneur de notre civilisation, du moins de ce qu’il en reste.
    Il faudra en tirer toutes les leçons pour l’après Erdogan, quand celui ci aura été neutralisé …

    • Thaurac dit :

      En fait , des gens comme lui, on aurait du le voir arriver depuis longtemps, politique intérieure, déstabilisation, purge……tous les pays qui sont passés par des régimes comme ça on eut des velléités d’hégémonisme, donc fallait agir en conséquences dés le début…
      c’est vrai que cette histoire de réfugiés nous a lié les mains, mais aussi , il faut savoir mettre de coté, dans ces cas là, les pressions des ong, assos, ou astres qui veulent vous mettre des chausse trappes en travers du chemin.
      Il faut rétorquer de la même façon que l’on est traité, et le 21 siècle sera le siècle de la « réciprocité » et on le fait déjà (n’en déplaise à certains) avec les usa sur le plan économique et au sujet de certaines lois…..

  50. Rascasse dit :

    Où en est-on du projet grec d’acheter des FDI à Naval Group ?
    Et le projet de transfert de la techno des Aster par Eurosam à la Turquie ? Pourquoi ne l’a-t-on pas encore officiellement dénoncé et enterré ?

  51. Bob dit :

    Ce sont les russes qui doivent rigoler des problèmes internes au sein de l’OTAN. Au moins, la Biélorussie n’est pas pas au centre des préoccupations des européens. Bon contre-feu. Ils sont de mèches les gréco-turcs-francais avec les russes?
    La Grèce a besoin d’alliés contre les turcs, laissons-les se foutrent sur la gueule avec Chypre. Comme cela s’est déjà produit, quelques avions, militaires de dégommés et tout ce petit monde se calmera vite fait comme des enfants. Les grecs sont trop faibles et pauvres contre la Turquie mais qui veut d’un conflit?
    La France, à part vouloir faire main basse les réserves d’hydrocarbures en Méditerranée et de vouloir faire la morale sur le fait de respecter l’ordre des lois, qu’est-ce que cela change qu’on achète du gaz aux turcs, aux grecs, aux quataris, aux russes, à l’Oncle Sam? Rien. Alors faut se détendre du slip au bien allez faire le ménage en Libye au moins si on a besoin de croquer des croquants.

    • Thaurac dit :

      Encore un doux rêveurs, oubliant que même l’iralie n’a pas pu vaincre les grecs dans la ww2, il a fallu que ce soit les allemands qui s’y collent….

  52. Aaltar dit :

    L’Allemagne a 5,5 millions de turques sur son sol, il est normal qu’elle marche sur des oeufs. La France en a 700 000.
    Quand on connait la passion des diasporas turques en cas d’escalade menant à un conflit armée. Le danger n’est pas la Turquie mais cette diaspora qui prendra fait et cause pour le pays d’origine et contre le pays hôte. Si en Allemagne la solution peut être d’expulser tout ressortissant étranger, en France pour la plupart ils ont la double nationalité et ce ne sera pas possible. L’Allemagne ne peut se couper de la main d’oeuvre turque sous peine de gravement amoindrir la capacité de ses organes de production. On ne peut pas lui faire le reproche d’avoir une position qui tient compte de ses intérêts personnels dans ce dossier. Nous on ne nous l’explique pas mais l’aspect sécurité intérieur est bien plus pris en compte que l’aspect militaire et la menace est plus que grande…

  53. breer dit :

    La logique diplomatique actuelle, voudrait qu’aucun dirigeant européen n’ose faire quoi que ce soit d’autre, que des palabres, tergiversations et menaces en l’air, pour ne pas se retrouver à l’origine d’un conflit armé.
    Erdogan a piégé tout le monde grâce au fait que son pays soit dans l’Otan, et le nombre important de turques vivant en Allemagne peut représenter un risque majeur de déstabilisation interne dans ce pays. Reste à savoir si les dirigeants européens seraient assez téméraires pour soutenir la Grèce en cas de passage à l’acte militaire, ou trop veules au point de ne rien faire. Les USA jouent à un jeu pervers encore une fois, et on se demande pour quels enjeux véritables. La manipulation géo politique continue sont foutoir mondialisée, avec comme toujours (par le passé en tout cas) des répercussions imprévisibles pour les populations prisent au milieu.

  54. mulshoe dit :

    Se référer à l’an 1071 , cela se nomme  » avancer en reculant » . Le petit nain turc ne sait plus quoi inventer pour satisfaire ses désirs expansionnistes .

  55. Blondin dit :

    sur la photo d’illustration de l’article on voit un SMART-S sur la corvette turque, j’espère que Thales ne va plus assurer la maintenance et la fourniture de rechanges pour ces radars ! après c’est Thalès NL, ça change peut être quelque chose, je ne sais pas sir le siège en France a vraiment le dernier mot sur les exports hollandais…

  56. jo dit :

    c’est fou ou personne ne sait réfléchir ici ? que des va t en guerre !! avec vous le monde sera un bel endroit paisible c’est sure, fin du monde prevu pour la rentrée ?
    Sérieusement, il faut savoir ecouter les pretentions des Turcs, ils se sentent mis à l ecart déliberement ou non du pactole gazier, les negociations ont lieu entre la France, la Grece et Israel (occidentaux) mais de Turquie (orientale) ?
    Fallait s’y attendre à la réaction des Turcs qui n’acceptent plus d »être muet tout simplement…
    Je pense que les Allemands sont pragmatique et comprennent bien qu’il y a un leger probleme d’equité dans le partage de ce pactole…

    • Thaurac dit :

      On s’en branle, manque plus que monaco , andore, le luxembourg réclame aussi des champs gaziers….

      • Vinz dit :

        C’est qui « on » ? Netanyahou ?
        .
        Si c’est juste Total et sa zone de prospection, pas de problème. Je pense qu' »on » va gerer.

  57. Romain dit :

    La Turquie as un discours guerrier et belliqueux pour raisons intérieur, se fout du droit international notamment dans le domaine maritime.

    La liste des actions hostile d’Erdogan à notre pays et nos alliés s’allonge, un coup d’arrêt est nécessaire aux velléités expansionniste de ce néo-sultan qui œuvre, et agit à pour rebâtir l’ancien Empire Ottoman dans ses anciennes frontière, voir plus (il suffit de s’intéresser à la doctrine de la confrérie des frères musulmans à laquelle cet enfoiré appartient).

    Si conflit  » chaud  » il devait y avoir entre la Grèce et la Turquie, j’ose espéré que notre pays honoreras ses alliances en entrant dans le  » match  » sérieusement, questions de crédibilité et d’intérêts.

    Passionnant ce qu’il se trame, beaucoup de masques tombent notamment outre-Rhin, l’Allemagne ferait-elle passer ses intérêts économique avant tout ? Ils sont très mal placé pour se posé en  » médiateur  » dans cette affaire !

    • Thaurac dit :

      Si ça pété, il faut que ce soit rapide limité, significatif, et on verra le nazillon aller pleurer une fois aux usa, une fois en russie…

  58. Loufi dit :

    Faisons comme les chinois et envoyons une armada de chalutier pour saturer la zone

  59. Edouard dit :

    Ce matin, Le Drian, ministre des affaires étrangères interviewé sur RTL. Les sujets invoqués ? Covid et Bielorussie. C’est consternant… je pense que la situation la plus critique est en Méditerranée… Ca montre comme le sujet est clairement ignoré.

    • Thaurac dit :

      Les politiques……c’est marrant je relisais en détails les « journées  » de dien ben phu, comme quoi, bidault parlait , les soldats mourraient..

  60. Lammerding dit :

    Encore un état fachiste qui impose sont autorités pour du pétrole par la force.

  61. Vidoc-19 dit :

    Il y a bien peu de commentaires à propos de l’exercice commun entre les USA et la Turquie… on peut comprendre la gêne des Atlantistes et des européistes, qui constatent une nouvelle fois que le pouvoir de décision leur échappe et que c’est le patron de Washington qui décide et qui donne le ton.
    Bien sûr la France peut participer à une sorte de régate militaire avec la Grèce, mais ça ne trompe personne : l’oncle Sam rappelle à chacun, d’une façon claire et nette, qui est le patron et quel est le fond de la question : le fond de la question, c’est que les États-Unis ont un besoin impératif de la Turquie et feront tout pour garder des liens solides avec ce pays qui abrite des bases essentielles pour eux.
    La piétaille de l’OTAN doit se mettre ça dans le crâne et s’occuper de ce qui la regarde, c’est-à-dire des affaires subalternes.
    Je pense que c’est une excellente démonstration de la part des États-Unis, humiliante à souhait et hautaine à souhait, mais les vassaux de l’OTAN font semblant de ne toujours rien comprendre. Alors ils font profil bas et ils continuent, la queue entre les jambes, à vouloir prétendre qu’ils peuvent avoir un début de début d’autonomie alors qu’ils sont dans l’OTAN. C’est pathétique pour eux, mais tellement amusant à observer de l’extérieur !

    • St Chamond dit :

      Et bien c’est une bonne occasion de montrer que la France n’est et ne sera jamais le vassal de personne.

    • Tannenberg dit :

      Si vous appreniez a lire au lieu de prendre vos désirs pour des réalités et de vouloir rabaisser constamment le rôle de la France, vous sauriez que les états-unis ne démontrent rien car ils ont effectué des manoeuvres également avec les grecs, avant d’aller en faire avec les turcs, c’est écrit dans l’article… évidemment, depuis que tonton Recep a pris des cours avec oncle Vlad, sa propagande a appris a être efficace, donc dans la sphère médiatique on entend plus les turcs que les grecs, vous n’allez pas dire le contraire n’est ce pas? Enfin bon, si les turcs estiment que les iles Kastelorizo lui appartiennent de droit, pourquoi les grecs ou les bulgares ne devraient ils pas estimer que la rive occidentale (européenne donc)du Bosphore leur appartient, en voila une idée qu’elle serait bonne, non? Et en même temps on réhabilite Sainte-Sophie, ca vous ferait plaisir?

    • lxm dit :

      L’exercice commun entre usa et turcs peut avoir plusieurs signification, mais on ne parle que d’un seul navire, ce qui en soit est aussi une signification; dont chercher montrer qu’ils ne veulent pas expulser la turquie de l’otan, mais aussi simplement tâter au plus près le moral des marins turcs pour évaluer leur niveau d’agressivité.

    • Thaurac dit :

      Manœuvres je crois, prévues d’avance..

  62. Loufi dit :

    Pourquoi mes commentaires ne sont jamais postés ???

  63. lolo dit :

    vivement un clash, ça faisait longtemps que rien ne s’est passé dans le coin, on l’a vu avec les israéliens, les Turcs aiment aller au clash jusqu’à se prendre une claque et rentrer tête basse.
    Erdogan ne comprends que la force, c’est donc une force proportionnée qui doit être utilisée pour lui répondre.

    • St Chamond dit :

      Il faudrait une force disproportionnée pour éviter le statu quo avant que la pression internationale n’impose au parti grecque de mettre fin aux hostilités. Dit autrement il faudrait parvenir si possible dans un temps très bref à obtenir une situation qui impose au moins une reconnaissance des ZEE grecque et chypriote. Si ce n’est une réunification de Chypre qui serait déjà un très bon résultat.

      Pour une indépendance Kurdes et la création d’une république du Bosphore sous protection grecque française et russe c’est pas envisageable tout de suite…

      Est-il envisageable pour la France, la Grèce et les EAU de prendre le contrôle du ciel turque et si oui combien de temps faudrait-t-il ?

  64. Bob dit :

    Je ne comprends pas qu »on tire autant sur les allemands dans cette affaire surtout en comparant la politique d’apaisement face aux nazis dans les années 30 comparés à la politique internationale d’Erdogan.
    Dans les années 30, personne n’a vu arrivé Hitler même les cocos. Les cocos mêlaient tous les bourgeois et fachos darwiniens dans le même panier. L’ état major Français n’a jamais voulu coopérer avec les soviets pour des raisons idéologiques alors que cela était le cauchemar nazi pour revenir au scénario d’une lutte sur 2 fronts comme en 14. Les anglais et les US ont freiné les ardeurs françaises pour piller les allemands afin de ne pas avoir une France dominée l’Europe et ils ont essayer de tourner les nazis contre les soviets avec leur politique d’apaisement, sans succès avec le magistral traité de Munich et son némésis pacte de non agression nazi-soviet avec le dépeçage de l’Europe de l’Est que devait protéger les français liés au traité de Versailles and co. Les armées alliées étaient armées d’égale à égale face aux teutons mais la stratégie et les tactiques militaires ont viré à la débâcle en 40 avec la suite. Je ne vois pas le rapport avec les problèmes grèco-franco-turques dans tout cela.
    Les turcs tuent les kurdes depuis belle lurette, les turcs dominent les grecs depuis toujours, les turcs veulent avoir leur part du gâteau carbonés gazeux surtout qu’ils ont protéger et protègent les frontières de l’Europe contre leurs ennemis héréditaires du Tsarat (soviétiques ou pas) liés à la chute de Byzance que Moscou a toujours dit être l’héritier légitime et aussi face aux djihadistes de nos jours. Les turcs sont sans doute compris avant tout le monde le pivot asiatique de l’Oncle Sam et comme la nature a horreur du vide, les turcs en profitent comme avant eux les ottomans. Ce n’est pas le S-400 turc qui changera le contexte. Où est le rapport entre Hitler et Erdogan? Les turcs sont restés neutres en 40 après leur déroute de 14. Rien à voir. Hitler était un athée pas Erdogan.
    La Turquie montre ses muscles car les autres sont faibles. Leur revendication ne sont pas aussi énorme que les autres pays. Ils ont la bénédiction de l’Oncle Sam comme les autres états de l’OTAN ni plus ni moins. Les allemands se foutent de la Méditerranée Orientale car elle n’a rien à y faire et préfère laisser aux riverains leurs problèmes identitaires. Que penseraient les gens si ils voyaient une Allemagne plus armée que la France (en comparant leur poids économique) avec la bombe H faisaient le caïd en Méditerranée? L’ Allemagne doit gérer ses proches voisins dont la Russie dont elle dépend pour ses ressources naturelles, elle n’a rien à battre de la Turquie sauf si cela dégénère en conflit et plombent l’économie comme tous les pays européens sauf Jupiter.

    • Vinz dit :

      « Dans les années 30, personne n’a vu arrivé Hitler même les cocos.  »

      Si, Maurras et Bainville, qui avaient tout prévu.

    • Robinson dit :

      En 1940, la Turquie était neutre car Daladier lui avait donné Antioche au détriment de la Syrie.

  65. Expression libre dit :

    Herrdogan est fort car en face il prédit une certaine faiblesse. Avant d’envoyer un exocet, on peut vraiment l’emmerder en envoyant tout un ensemble de moyens afin de contrer toutes ses recherches sismiques. Mais quand il aura trouvé son gaz, là, attention, danger, cela risque de péter fort. J’espère que l’on se prépare à l’EMA. Quant à l’Allemagne, quand on pense qu’ils ont détruit une grande partie de l’Europe, pas assez punis les bougres à cause des ricains qui voulaient contrer Staline mais surtout qui voulaient se constituer un marché pour leur produits. Trump est toujours dans ce schéma de pensée. Il ne peut toujours pas comprendre une certaine » indépendance » de l’Allemagne même si celle ci s’empresse de lui donner des gages.
    Quant à nous, commençons par rebâtir notre industrie dans tous les domaines afin de rester le plus possible indépendant.

  66. Lyonpuce dit :

    Et pourquoi ne pas la jouer à la Poutine ?
    On envoie juste ce qu’il faut pour couler qlq uns des navires du guignol à moustache (commandos marines).
    Personne ne revendique. S’il s’obstine, rebelote jusqu’à qu’il comprenne.
    S’il réplique sur un des pays d’Europe, il est clairement identifié et là on peut répliquer avec force sur tous les plans : sanctions économiques, on détruit ses équipements militaires qui attaquent l »Europe, et tout ça se terminera au conseil de sécurité avec retour du moustachu à la niche. Et là, il devra gérer ses problèmes internes qui ne seront pas près de s’estomper…
    En tout cas, ne rien faire est la plus mauvaise des solutions, l’histoire nous l’a montré à maintes reprises malheureusement.
    Si Merkel ne prend pas position pour l’Europe, alors son nom s’ajoutera devant l’histoire à la liste Chamberlain, Dalladier et consorts…

  67. Affreux Jojo [parano...] dit :

    Je ne vois pas comment la confrontation armée est évitable désormais.

    Je suis néanmoins curieux de voir ce que valent les Turcs sur l’eau. Ce n’est pas leur truc visiblement et ne l’a jamais vraiment été ; ne parvenant à dominer guère plus que les eaux de la Mer Noire et le bassin oriental de la Méditerranée sur quelques décennies avant d’être challengés très vite par les puissances navales occidentales. Les Marines occidentales aujourd’hui sont très professionnalisées et maitrisent dans leurs arsenaux toute la chaine de conception et fabrication, donc toute la chaine d’ingénierie de A à Z. Cela signifie donc une parfaite maitrise de la chose navale. On sait que les Turcs cherchent à maîtriser aussi les processus d’ingéniérie et ont un programme de modernisation ambitieux. Mais les premiers navires issus de ces programmes ne seront pas disponibles aux essais avant l’année prochaine. Quant à la part de marins professionnels et appelés dans la marine turque, je ne parviens pas à trouver de données.

    Quoi qu’il en soit, on s’étonne de cette escalade chez les Turcs alors que leur marine ne semble pas encore capable d’affronter une coalition européenne. Ce n’est pas bon signe pour les Turcs qui sembleraient donc… Aux abois !

    Cherchent-ils à attirer les Européens dans un piège et alors donc, qui assurrerait aux Turcs son soutien en cas d’escalade qui ne tournerait pas en leur faveur ? A moins que les Turcs eux-mêmes ne soient poussés à la faute en coulisses par un faux ami qui voudrait par exemple… Être sûr de contrôler le Bosphore en intervenant à son tour et s’installant par exemple sur la rive européenne du détroit contrôlé par les Turcs ? Vladimir ? Une idée ?

  68. SGT MORALES dit :

    « ce qui lui revient de droit »quoi et pourquoi?

  69. Thaurac dit :

    « Être sûr de contrôler le Bosphore en intervenant à son tour et s’installant par exemple sur la rive européenne du détroit contrôlé par les Turcs ? »
    faudrait que , en cas de conflit, la turquie perde la rive occidentale du bosphore, comme tout vaincu qui se doit..

    • Affreux Jojo [Agitprop/Département pour l'agitation et la propagande] dit :

      C’était une provoc’. Mais… Mais… Va savoir Camarade… Ce sont des histoires qui durent depuis un certain temps.

      Mais ce n’est pas ce qu’il fallait retenir de mon blabla.

  70. Jean le bon dit :

    Nos sous-marins sont-ils tous en cale sèche ?