Méditerranée : Athènes et Ankara lancent des exercices militaires concurrents dans des zones disputées

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

163 contributions

  1. Lucien dit :

    On va appeler ça des exercices « au plus proche du réel »…

  2. Félix GARCIA dit :

    Merci pour cet article.

    C’est triste qu’on en soit là, quand la Turquie est « la boucle de la ceinture de sécurité Europe-Méditerranée-Asie de l’Ouest » …
    Cela « verrouillerait » la voie terrestre de tout ce qui est à l’Ouest de la Russie et de l’Iran …
    Et cela permettrait de « travailler plus facilement » les -Stan … et donc l’Iran.
    Pi on continue le « coupain-coupain » avec les asiatiques et les océaniens …
    Entre ce qui se passe à l’Est de l’Europe, ça, et les « accords et traités » à venir entre Israël et les pays arabes, il me semble que c’est un passage historique de la conquête du monde.
    Si « l’Amérique » réussit son coup … beh chapeau !
    En attendant, reste à calmer le jeu …
    Entre Lukashenko qui se balade avec son fusil d’assaut, un navire turc éperonné par un navire grec, et les risques d’embrasements toujours réels autour de « l’axe chiite » …

    « Vers un nouvel age réminiscent ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=dOJwGl3yLMU

    Cordialement,
    Félix GARCIA

    • Max dit :

      @Félix Garcia.
      Avec Erdogan à la manoeuvre via l’AKP (Frères musulmans) la Turquie n’est plus un allié de l’OTAN mais devient le fer de lance d’un prochain djihad. Le nouveau Kalif fait feu de tout bois en provoquant à l’extrême.
      Cela me rappelle les allemands avec Le couloir de Dantzig ou corridor de Dantzig, prétexte d’attaque de la Pologne !
      Hitler en profita pour faire monter la tension entre les deux pays. Cette polémique autour du couloir de Dantzig était en arrière-plan derrière la fausse attaque de l’émetteur de Gleiwitz le 31 août 1939

      • Félix GARCIA dit :

        Moi qui pensait que cela n’était qu’une posture pour sa politique intérieure et extérieure … et ce, à la demande des américains …
        Bon, beh j’espère qu’il n’est toujours pas trop tard.
        Si les choses sont telles que vous les décrivez, j’espère que « ça se prépare comme il faut » là-haut …
        Et que l’assignation à résidence due à « la pandémie de coronavirus » est une préparation à la discipline de guerre …

        Cordialement,
        Félix GARCIA

    • Auguste dit :

      Il va faire la guerre avec quoi Erdogan,avec ses drones?.Il pourrait se frotter avec la Grèce.Et encore, pas sur qu’il en ait envie.Faut rappeler que quand les deux frégates turque et grecque se sont touchées,les deux pays se sont mis d’accord pour étouffer l’affaire.Il n’est pas fou Erdogan,il sait que s’il entre en guerre il est foutu.

  3. lxm dit :

    Notez qu’il ya aussi d’autres navires turcs en ZEE chypriote, mais personne ne parle ni ne s’occupe de la petite chypre. C’est bien parce que la Grèce a encore une flotte de guerre et refuse le fait accompli turc qu’on parle de tout ceci depuis des semaines. Une armée une flotte c’est utile pour simplement .. avoir le droit d’exister. Et ce n’est pas Bismarck qui dira le contraire. Mais pour moi, l’article 5 de l’OTAN dit qu’il faut défendre la grèce( l’otan ne précise pas si l’agresseur ne doit pas appartenir à l’otan), le fait qu’elle soit de l’UE dit qu’il faut défendre la grèce, et plus généralement défendre le petit pays démocratique contre une dictature qui veut le bouffer, on a bien fait cela pour le koweit.

    • mesnews dit :

      Sauf que si la Grèce se voit contrainte de tirer en premier, qui sera vu comme « agresseur » par l’OTAN ?
      Et dans tous les cas, les USA sont-ils réellement prêt à laisser la Turquie aller se précipiter dans les bras de la Russie si un conflit survenait entre Grèce et Turquie ??

    • vrai_chasseur dit :

      @lxm
      Chypre n’est pas oubliée. La Grèce vient juste d’envoyer des chasseurs F16 sur la base de Pafos. Ces F16 grecs feront un exercice commun avec des Rafale B français à Chypre. L’exercice est planifié les 27 et 28 août prochains.

    • tschok dit :

      @lxm,

      « mais personne ne parle ni ne s’occupe de la petite chypre. »

      Vous rigolez, on ne parle que de ça.

      D’où ça vient, ce truc qui consiste à dire qu’on ne parle pas de quelque chose, alors qu’en réalité on en parle tout le temps?

      Franchement, pas vu d’inégalité de traitement de l’info entre ce se passe au large de Chypre, dans la ZEE chypriote, et se qui se passe avec la Grèce, dans sa ZEE ou sa mer territoriale, voire sur son sol, puisqu’il y a aussi un différend territorial avec la Turquie, pour la simple et bonne raison que ces différents problèmes sont liés et ont un point commun: la politique agressive d’Erdogan.

      Il est donc un peu bizarre de venir affirmer que l’information est tronquée, alors qu’en fait elle est traitée en fonction d’une situation générale dans une région spécifique, la « Médor », comme on dit. On est même en train de parler de ce qui se passe en Mer noire, où la Turquie a là encore une attitude un peu désinvolte avec ses voisins.

      C’est la mode des « no news », c’est ça?

  4. Patrickov dit :

    Les turcs viennent de signer une nouvelle commande de S400 avec Poutine, grâce à cet achat du système du meilleur système de défense à l’heure actuelle, les turcs vont pouvoir quadriller la majorité de leurs territoire et bien au delà.
    Poutine est en accord totale avec Erdogan, il a fait aussi une proposition sur la vente de SU-57 ainsi que le développement d’un avion de chasse avec l’industrie turque.
    Les grecs devraient s’assoirrent et mener des négociations avec les turcs avant que cela ne se retourne contre eux. Financièrement et militairement ils n’ont pas les moyens même avec un soutien extérieur de tenir tête aux turcs, comment nous voyons nous les grecs, comme des gosses gâtés. Poutine n’a aucune confiance envers les dirigeants grecs et chypriotes depuis sa visite il y a 4 ans avec ‘Aléxis Tsípras.
    Les S-400 offrent une bonne protection aux turcs, si tout se passe bien il y aura un accord sur des S-500 avec les turcs, qui peuvent détecter n’importe quelle appareil volant, certains aéronefs sont furtifs mais pas invisible.
    Ce sera intéressant pour les radars des S-400 d’accrocher Rafales et F-16 grecs ou émiratis, un partage des informations de la partie turque permettra aux ingénieurs russes et turcs d’améliorer le système de détection des équipements.
    Contrairement à ce qui se dit, la Turquie est auto-suffisante si elle n’importait pas gadgets et autres produits futiles qui plombent son économie, la Russie a réussi à passer outre ces besoins.
    J’ai pu voir que la monnaie turque était au même niveau que celle des chinois mais valait quand bien plus qu’une couronne suédoise, norvégienne, islandaise ou dollar de Hong-Kong, je ne parle même pas du CFA.
    Les grecs devraient plutôt s’allier avec la grande Russie et aux turcs, l’UE ne leurs apportera rien, qu’a t-elle pu apporter aux citoyens européens ?. Le Covid 19 en est une preuve que l’UE en cas de crise est une coquille vide ou c’est chacun pour soi.

    • midas le voltigeur dit :

      si déjà vous compreniez la valeur d’une monnaie….à vous lire le yen ne vaut rien ,1 yen =0.0080 euro , alors qu’en fait il est la troisième monnaie la plus puissant du monde derrière le dollars et l’euro , j’ai donc de très gros doute sur toutes vos autres affirmations péremptoires vu que vous n’avez même pas le niveau de ma grand-mère en économie ou mathématique .(tu es d’ailleurs très doué en math mémé)

    • fifi dit :

      il fait beau a moscou ?

    • Borok83 dit :

      Pauvre monde, pareils arguments tiens d’un esprit purement démago, rappelez-moi le pouvoir d’achat moyen d’un turc, d’un Russe, vous parlez valeur monnaie ne plaisantons pas, quand je regarde le cours du rouble/ euros aujourd’hui 87/88 pour un euro, je sais de quoi je parle j’envoie chaque mois par Western , comme affirmer que le S-400 ou le Suk57 sont les bijoux , les S-400 ont fait leurs preuves où ?? Pas en Syrie Israël a depuis longtemps les codes, le Panshir vantés, ont quelques problèmes, tant qu’au S57, c’est un appareil loin d’être une terreur, le Rafale lui on sait ce qu’il vaut, autre cas pris en compte la valeur humaine, formation, quand on estime qu’un pilote de F22 n’est compétitif qu’entre 6/8 ans de pratique…. évidemment les russes et turques sont plus rapides, tout ce qui est anti- occidentale vous convient, alors arrêtez de nous poluer, rejoignez votre Nirvana, et donnez moi le lien pour que que puisse écrire pareil sornettes sur un média Turque ou russe, russe c’est pas possible j’ai déjà essayé, Turque j’en doute fortement, notre grosse erreur c’est que des commentaires comme les vautres soient publiés, mais la liberté à aussi ses travers, alors profitez-en.

      • NRJ dit :

        @Borok83
        Une marque de qualité, c’est l’exportation. Et de ce point de vue-là, la Russie trouve ses clients, et notamment avec le S-400 qui a été vendu à plusieurs pays. La Turquie ne prendrait pas le risque de se brouiller avec les USA pour payer à prix d’or un système inutile, non ?

        Il en est de même avec le SU-35 qui s’est vendu dans plusieurs pays. On verra ce qu’il en sera du SU-57, mais il n’y a pas de raison que ce soit un mauvais appareil.

        C’est ce qui me fait dire également que le Rafale est un bon avion. Il a été noté meilleur dans les contrats de vente de plusieurs pays (Corée du Sud et Suisse en particulier) et a trouvé plusieurs acheteurs. C’est une meilleure marque de qualité que le « battle proven » où le d’envoyer une bombe sur des pickups n’a rien d’exceptionnel depuis la Seconde guerre mondiale.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Je partage votre point de vue, sauf la fin. Il est de bon ton de dénigrer les frappes sur des pickups. Mais les pickups, avant de frapper, il faut d’abord les trouver, s’assurer que c’est bien des méchants qui sont à bord, et ensuite les taper proprement sans dégats collatéraux. Tout cela ne se fait pas en claquant des doigts. Ce n’est pas parceque si la munition atteint sa cible le pickup n’a aucune chance de survie, qu’il n’y a pas en amont un savoir-faire, un entrainement et un matériel de qualité pour assurer un ciblage propre.

    • Eurafale dit :

      L’UE a juste apporté la paix et la stabilité aux citoyens européens. Une qualité de vie que pas grand monde sur la planète ne peut se targuer d’avoir. Y a rien d’autre à dire. Et même si l’UE est loin d’être parfaite, au moins en Europe on a l’intelligence de faire une autocritique de nos systèmes politiques, pour l’améliorer. On peut y manifester, avoir des idées et idéaux politiques sans risquer la taule.
      Qu’ont apporté Poutine et Erdogan à leurs peuples ? Crise économique, pauvreté, chômage de masse, restriction des libertés, baisse de l’éducation, nationalisme rampant et régimes autoritaires. Je continue ? 🙂

    • Göret dit :

      Lol, tu racontes n’importe quoi

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ce sera intéressant pour les radars des S-400 d’accrocher Rafales et F-16 grecs ou émiratis, » Et cela sera tout aussi intéressant de connaître les fréquences de travail ainsi que le mode de fonctionnement pour pouvoir mieux les leurrer et les détruire!

    • Auchat dit :

      Quand j’ai lu « meilleur systéme de défense actuelle », j’ai arrété de lire…mais j’ai continué à rigoler.

    • Albatros24 dit :

      Beaucoup de haine anti occidentale dans vos propos…fâché qu on ne vous ai pas accepté au sein de l’UE ?
      Il ne faut pas être rancunier comme cela et si sûr de vous, on ne sait pas de quoi l’avenir est fait…

    • Marenostrum dit :

      « J’ai pu voir que la monnaie turque était au même niveau que celle des Chinois…  »

      Cette comparaison, tout d’abord fausse, n’explique pas le fond du problème.

      Le problème de la Turquie est qu’elle est très endetté vis-à-vis de l’étranger, sa dette doit être essentiellement remboursée en dollars et en euros. Donc si la valeur de la monnaie turque diminue fortement vis-à-vis des monnaies dans lequelles les dettes doivent être remboursées alors le coût de la dette turque s’envole. C’est exactement ce qu’il est en train de se passer. En fait le processus de décote de la monnaie turque à déjà débuté il y a quelques années.

      D’où la position agressive de la Turquie sur les ZEE de la Grèce et de Chypre où elle lorgne des ressources énergétiques qui pourraient l’aider à alléger le coût de sa dette et la repositionner comme acteur énergétique majeur de la région.

      À force de vouloir pousser les grecque à la faute de par une posture aggressive, je pense plutôt que la Turquie va s’isoler et finir par se faire prendre à son propre jeu et là dessus je trouve que Macron joue la partition plutôt bien et de manière cohérente avec la position de la France sur l’Europe et L’OTAN.

      • Patrickov dit :

        Marenostrum la dette extérieur des turcs est 10 fois moins importante que celle de la France, l’Italie, l’Espagne ou le Portugal, réveillez vous un peu. Aujourd’hui les européens vivent sur le dos des autres avec des dettes à plus de 100 % du PIB. Un jour il va falloir passer à la caisse et rembourser les chinois ou autres détenteurs de la dette.
        Ne vous inquiétez pas en sous marin les états vendent et bradent toutes les entreprises pendant que vous continuez à prendre vos pilules à croire que les autres meurent de faim dans leurs rues.
        Si l’on est pas d’accord avec vous on est traité d’anti-occidental, pour poster sur un site russe il faudrait déjà qu’on parle de vous !, croyez vous vraiment que les russes s’occupent de ce que font vos gilets jaunes et vos SDF ?, ils s’en tapent.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Vous ne vous rendez pas compte que vous vous tirez une balle dans le pied.
          Oui la France est endettée. Et makgré cela la note de la France est tellement bonne que l’Etat emprunte quasi gratuitement. Il y a quelques mois les taux étaient négatifs c’est à dire que des gens étaient prêts à payer pour prêter de l’argent à l’Etat français. Or ces gens ne sont pas idiots. Ils sont prêts à prêter dans ces conditions car le risque de défaut est très faible.
          A l’inverse la Turquie est classée placement spéculatif et la Russie très spéculatif…..

        • Lechavenois dit :

          Patrickov :
          .
          « ….Marenostrum la dette extérieur des turcs est 10 fois moins importante que celle de la France, l’Italie, l’Espagne ou le Portugal, réveillez vous un peu. Aujourd’hui les européens vivent sur le dos des autres avec des dettes à plus de 100 % du PIB…. »
          .
          Lorsque un banquier prête de l’argent à un agent économique ( privé, comme public ) ; il regarde 2 éléments :
          .
          1) Le revenu potentiel généré grâce à son prêt ( pour un pays, il regardera le PIB potentiel à venir)
          .
          2) Le patrimoine de l’agent économique emprunteur, afin que le créancier puisse, en cas de défaillance de l’agent économique, le saisir pour récupérer ainsi l’argent prêté.
          .
          A titre d’exemple la valeurs patrimoniale de la France ( c’est à dire le stock d’actif déduit des dettes de tous les agents économiques publics et privé du pays ) , est estimé à 15 000 milliards d’euros.
          Pour l’ Allemagne, le valeur patrimoniale est estimée à 5000 milliards d’euros.
          C’est ce qui permet à ces deux pays de pouvoir emprunter aussi aisément, auprès des banquiers internationaux.
          .
          Je ne connais pas la valeur patrimoniale de la Turquie, mais une chose est certaine, plus aucun banquier ne veut préter aux agents publics et privés turcs, car ils savent qu’ils ne seront jamais remboursés.
          Ce qui veut dire que pour banquiers, l’économie turque n’a plus aucune valeur, ni en terme de création de richesse à venir, ni en valeur patrimoniale.
          .
          Aujourd’hui, le financement de l’économie turque n’est assurée que grâce aux  » recettes  » des trafiquants de tous le bassin méditerranéen que M. Erdogan autorise à recycler et faisant construire en Turquie des usines fictives et de l’immobilier inoccupé.

          L’avantage pour les trafiquant c’est de disposer d’un blanchiments des recettes de leurs activités illicites et l’avantage pour de M. Erdogan, c’est de donner l’illusion à son peuple, que l’économie turque fonctionne encore.
          .
          Vous devriez déjà essayer de vous informer et de vous former, au lieu de vous obstiner à intervenir sur ce site.

          • Patrickov dit :

            Lechavenois les prêts bancaires n’ont qu’un seul but, réfléchissez et vous comprendrez, demandez donc aux grecs pourquoi ils peuvent emprunter sachant qu’ils ne pourront jamais rembourser leurs dettes avant quelques millénaires.
            Oui les banques prêtent parce qu’un pays est crédible, vous y croyez, continuez d’y croire alors..

          • Lechavenois dit :

            Patrickov :
            .
            « … demandez donc aux grecs pourquoi ils peuvent emprunter sachant qu’ils ne pourront jamais rembourser leurs dettes avant quelques millénaires…. »
            .
            Une fois de plus Patrickov, vous persister à humilier inutilement en étalant votre totale inculture.
            .
            Pourquoi les banquiers et l’Europe ont sauvé la Grèce de la faillite en lui prêtant des sommes pharaoniques.
            .
            Il s’avère que d’un point de vue strictement financier, la Grèce et l’Italie sont les deux pays les plus riches d’Europe au niveau patrimonial.
            .
            En fait vous n’avez absolument aucune culture ?!.. Aussi évitez de me demander de réfléchir.

        • Desty dit :

          Ce n’est pas le volume de la dette en proportion du pib qui est important. Ni la proportion de la dette détenu par des étrangers non plus. Ce qui est important c’est le taux d’intérêt de l’emprunt qui définit la charge de la dette (la somme annuelle à payer en intérêt).
          En Europe ce taux d’intérêt a une tendance baissière depuis la crise de 2012. Les états qui renouvèlent (refinancemment) un crédit pour en rembourser un autre arrivé à échange, font actuellement un profit, attendu que la charge à venir sera moins lourde. Certains chanceux se voient même proposer des taux négatifs.
          Mais le plus important de tout quand on emprunte, c’est d’être capable d’imposer à ses créanciers de prêter dans son propre droit financier indigène pour ainsi pouvoir les forcer à prêter et à être remboursés dans la monnaie qui a cours légal chez vous (la monnaie dans laquelle l’état prélève l’impôt).
          C’est le cas de la France, de l’Allemagne ou de l’Angleterre où quasiment 100% de la dette est en droit local (98% en France). Dans une moindre mesure c’est aussi le cas de l’Italie.
          Par contre un pays plus petit, plus faible économiquement se voit imposer des prêts dans des droits exotiques (anglais, américain, chinois ce que vous voulez). Et là ils deviennent hyper-sensibles à la fluctuation des taux de change internationaux.
          Par exemple pour la Turquie qui s’est fait fourguer la majorité de ses prêts en dollar et qui doit assumer le remboursement des intérêts et du capital en dollar, c’est dur quand la livre turque se dévalue de 30%. Cela signifie virtuellement qu’il faut multiplier le volume de la dette par 1,3 pour connaitre le poids qu’elle pèse vraiment dans le budget de l’état.

        • Marenostrum dit :

          Vous ne comprenez toujours pas. La France et les autres pays européens que vous avez citez empruntent en Euros qui est une monnaie de réserve internationale. La livre turque en dehors de la Turquie ne sert à aucun échange commerciaux donc personne n’en veut. In fine la Turquie est obligée d’engranger des Euros et des Dollars pour rembourser ses dettes et plus sa monnaie se dévalue plus sa dette est insoutenable. C’est plutôt vous qui devriez vous réveiller… On comprend aisément à vous lire que votre culture économique est proche du néant.

    • Nike dit :

      Vous oubliez que les grecs sont chrétiens orthodoxes comme les russes contrairement aux Turcs.
      L’intérêt que porte Poutine à la Turquie est purement lié à l’affaiblissement de l’OTAN.
      Lorsque la Turquie aura quitté l’OTAN et que l’objectif de Poutine aura été réalisé, je ne suis pas certain qu’il gardera un comportement aussi conciliant avec Erdogan…

      Les dindons de la farce seront les Turcs qui passeront sous la férule Russe. Ils regrèteront amèrement leur aveuglement.

      • Desty dit :

        C’est aussi mon avis perso. Le coup de Sainte-Sophie n’est pas prêt d’être digéré en Russie. Les quelques soldats russes tués par les Turcs ou leur affiliés en Syrie non plus.
        Si d’aventure il fallait passer l’éponge et autoriser la Turquie à intégrer formellement l’OCS, vous pouvez être sur qu’il y aura un paquet de conditions préalables avant.

    • Lechavenois dit :

      Patrickov :
      .
       » ….J’ai pu voir que la monnaie turque était au même niveau que celle des chinois mais valait quand bien plus qu’une couronne suédoise, norvégienne, islandaise ou dollar de Hong-Kong,… »
      .
      En macro-économie, pour les prévisionnistes, une monnaie est un outil qui s’analyse en terme de variation, et non en terme de niveau.
      .
      La variation d’une monnaie est pour ainsi dire, l’indicateur le plus simple pour se faire une opinion a priori sur  » l’état de santé d’une économie nationale « .
      .
      « ….se dit, la Turquie est auto-suffisante si elle n’importait pas gadget…. »
      .
      De quelle auto-suffisance parlez vous ? : alimentaire ? énergétique ? manufacturière ? industrielle ?….?…?
      Etes vous bien sur d’avoir pris le temps d’avoir consulté, ne serait ce qu’une synthèse structurée sur l’économie turque actuelle ?
      .

      La maladresse de vos interventions sur ce site, ne sont même pas risibles, elles sont au mieux navrantes. Peut être devriez vous envisager intervenir sur des sites plus en correspondance à votre niveau.

      • Patrickov dit :

        Lechavenois, ici nous avons des experts en économie, en politique, en stratégie, on se demande pour quelle raison ils ne vous prennent pas à Bercy pour redresser l’économie du pays.
        Des experts du net, remarquez que les USA et les allemands ou les chinois ne suivent pas vos pseudos cours sur l’économie et ils s’en portent mieux.
        Avant de faire la morale on devient exemplaire ce qui n’est pas votre cas, retournez sur vos théories, Bercy n’a nullement l’air d’avoir besoin de vos précieux conseils qui ne servent d’ailleurs à personne.

        • Lechavenois dit :

          Patrickov :
          .
          « ….Lechavenois, ici nous avons des experts en économie…. »
          .
          Chez nous, en occident, ce type d’information est connue de tous, il ne relève aucunement d’une soi-disante expertise.

          Assurément, même une formation économique pourtant des plus élémentaire, ne vous a pas été accordée. dans votre pays. J’en suis sincèrement désolé pour vous.

          Mais franchement, il est inutile de venir polluer ce site de votre pseudo-propagande infantile. Vous n’avez vraiment pas le niveau. Bonne continuation.

          • Patrickov dit :

            Lechavenois retournez à vos légendes urbaines, pour faire une évaluation des autres il faut déjà avoir un bon niveau ce n’est pas votre cas, vous blablatez ici en vous faisant passer pour un connaisseur, remerciez google, les vrais experts sont aux finances pas à perdre leurs temps sur une page

        • Marenostrum dit :

          @Patrickov

          Lorsque la personne de mauvaise fois est à court d’argument ou voit ses arguments méticuleusement décortiqués pour être démontrer faux, très souvent ça se termine par des attaques personnelle sur la crédibilité de son interlocuteur… Technique malheureusement vieille comme le monde…

    • UnKnown dit :

      Mouarf, on verra dans 2 ans, quand il faudra payer les factures.
      Avec 15% de taux de chômage (donc uniquement les chômeurs déclarés), et le cours de lire qui continue tranquillement à plonger, à un moment donner ça risque de tousser dans la rue.
      Non pas qu’un Français soit très bien positionné pour faire la morale en terme de dettes et de chômage. Mais un peu quand même.

  5. RGA dit :

    …et j’imagine qu’à l’instar de l’exercice US en mer noire, tout ces aeronefs seront equipés en ordre de bataille. « au cas où ». On est mal barrés.

  6. STARBUCK dit :

    Ils sont gonflé les Turc de dire que les eaux au sud de la Crête leurs appartiennent. Comment peux ont les laissé dire des inepties pareille.
    C’est tout de même pas compliqué. Il y a un droit de la mer.
    Que les grecs organisent des exercices dans les eaux Turc en réciprocité.

  7. Lilas 32 dit :

    L’amiral Cem Gurdeniz, celui qui qualifie la marine turc de force navale la plus puissante de la Méditerranée. Il n est sûrement pas au courant qu’un sous marin turc a fait surface en mer Égée au large de l’île d Evia., (manière de déclarer forfait) après avoir été traqué pendant 24h par les systèmes de défense grec. La patrie bleu c est nouveau, qu’ils utilisent les termes appropriés .ANNEXER des terres et ressources naturelles d’un pays voisin sous la menace de déclarer la guerre avec l’aide de certains pays européens. Toujours les mêmes, pour ne pas les citer .

    • Royal Marine dit :

      24 h de chasse… Forfait par vidage des batteries… Obligé de faire surface pour recharger.
      Rien de plus normal. Et quand certains proposent que la Marine Nationale rachète des SSK… Halte aux c.nneries!
      Alors, je sais, il existe des versions anaérobies qui permettent de prolonger la plongée… Mais au bout d’un moment, on arrive quand même à des batteries vides.
      Et croyez bien que lorsqu’une FREMM ou une FDA tombent sur un sous-marin, elles peuvent rester 96 h au contact sans difficulté et l’obliger à coup de sonar actif TBF et de bombettes à sortir… Ça d’ailleurs été une excellente surprise de voir que la chaîne ASM des FDA, était d’une rare qualité… Merci Thalès!

    • vrai_chasseur dit :

      Le soum turc (un type HDW T209 allemand assez ancien) a été détecté par un soum grec de type 214, beaucoup plus récent, à une profondeur d’environ 120 m.
      Il s’est ensuite fait bombarder de fréquences sonar stridentes par les moyens ASM grecs, frégate et hélicos, qui l’ont pisté sans discontinuer.
      Le commandant du soum turc a préféré faire surface pour couper court à un jeu de piste extrêmement défavorable pour lui.

  8. hoopy dit :

    La Turquie, c’est toute proportion gardée l’Allemagne des année 30. Et la Russie est en train de rejouer le rôle de l’URSS en aidant son plus dangereux voisin pour des objectifs tactiques à court terme. Combien cette tactique a couté à l’URSS ? 20 millions de personnes ? La Turquie d’aujourd’hui, c’est une bête dangereuse que personne ne peut plus raisonner. Je pense que dans ce contexte, la diplomatie ne peut plus rien. Toute négociation est une faiblesse, toute reculade pris pour un comportement de vassal. Je pense qu’il faut que l’Europe prenne des sanctions économiques importantes même si ca simule un peu plus le nationalisme Turc et même si ca fait mal à certains membres de l’UE. Il faut aussi d’urgent augmenter le format de l’armée française et faire des stocks de munition.

  9. Bob dit :

    La France ne fait donc que gesticuler tel un pantin.
    A quoi bon envoyer des moyens militaires provisoires pour regarder les navires turcs ne pas respecter les frontières hellènes et le droit international? La France a déjà plié les gaules et laisser tomber nos alliés grecs et donne donc raison à Erdogan sur l’isolement de la Grèce? L’EAU ne peut pas faire grand chose contre la Turquie. L’US Navy a participé à un exercice militaire conjoint avec la marine turque durant le mois d’août.
    Si confrontation entre les hellènes et ottomans devait avoir, cela ne serait pas la première fois alors qu’ils sont alliés au sein de l’OTAN et cela n’a pas fait imploser l’OTAN donc pourquoi maintenant? Je n’y crois pas du tout. L’OTAN et l’Oncle Sam ont plus que besoin des turcs qui tiennent tête au Tsarat et au djihadistes alors que personne n’a besoin d’hellènes corrompus qui vendent au PCC leurs bijoux de famille et les grecs doivent le savoir pour se coucher de la sorte comme pour Chypre.
    Les turcs mettent la pression sur l’OTAN au sujet des S-400 et de la vente de Sukhoi, il n’y a pas de véritable changement de ce point de vue sauf à nuire à Trump au sujet de sa réélection qui ne réussit pas à mettre au pas les turcs.
    Les grecs essaient de s’acheter les britanniques avec des frégates d’occasion mais ils n’ont pas de liquidité et sont endettés jusqu’au cou à cause de leur politique mafieuse de compte public truqué sur fond de crise économique depuis 2008 et accentuée par la crise du corona en Europe sur les interdictions de vie sociale. L’Europe n’a déjà rien fait et ne fait rien au sujet de l’agression turque sur Chypre en 1974.
    La France gesticule et l’affaire du Courbet montre que la France ne fera rien comme pour nos alliés kurdes, les différents supplétifs durant l’Algérie française et autres.

    • norbert dit :

      Vous ne pensez pas que la France en fait déjà assez avec le Sahel, sans se ruiner dans un nouveau conflit. On ne peut même plus assurer la sécurité sur les Champs Elysées et vous voulez qu’on fasse la police en Méditerranée . Un peu de réalisme, nous allons être obliger de reconfiner les écoles au fur et à mesure que des clusters vont apparaître . Regardons un peu du côté de nos voisins allemands qui sauvent avant tout leur peuple et leur économie,la chancelière a clairement remis en place notre diplomatie à Brégancon , faites ce que vous voulez, mais sans nous.

    • Dolgan dit :

      Vous l ‘avez dit :ce n’est pas nos frontières. C’est donc les grecs qui donnent le tempo.

  10. KL42 dit :

    Joli article très pondéré, qui explique bien tous les points de vues.
    Un bon travail de journalisme, rare de nos jours.

    • Racep dit :

      La France, pays surévalué.
      Vous allez vous coucher comme avec les Sudètes.
      On va annexer la Grèce, c’est la vie

      • Renard dit :

        Les politiciens occidentaux sont des vermisseaux, dixit Hitler. Et vous avez raison.
        A-t-on déjà vu un banquier faire la guerre?

      • albatros24 dit :

        C’est ce que disait Darius…avant de s’enfuir devant Alexandre

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vous allez vous coucher comme avec les Sudètes. » Un vieux relent de nostalgie? Pour un pays qui s’est acoquiné avec l’l’Allemagne nazie! Qui se ressemble, s’assemble!
        « On va annexer la Grèce, c’est la vie » On demande à voir. Mais méfiez vous la vie ne va pas sans la mort!

  11. Auguste dit :

    Les EAU auraient envoyé 6 F-16.Ils ont aussi ordonné à leur médor Haftar de refuser le cessez le feu en Libye.Jusqu’ici Erdogan a su jusqu’où il pouvait aller.Espérons qu’il garde toute sa lucidité.Par contre les EAU,comme prévu,n’en ont rien à foutre,plus il y a le boxon plus ils capitalisent.

  12. Bloodasp dit :

    Apparemment l’achat d’un second régiment de S400 se confirme + d’autres sujets en négo (des avions semble-t-il), quel camouflet pour Trump, l’OTAn et surtout les allemands…Pour une fois Micron aura eu raison avant tout le monde de faire preuve de fermeté et aura bien été le seul…

  13. Piotr le Grand dit :

    Je crois qu’une « petite » guerre limitee à la Malouine entre les deux rivaux de l’Otan serait la bienvenue et cela permettra à tout le monde de se calmer. D’autant plus aucun membre de l’Otan ne prendra partie pour l’un des belligérants.

    • midas le voltigeur dit :

      il est bien certain qu’aucun pays de l’otan ne viendra défendre la Turquie contre la Grèce , pour l’inverse je pense que vous cherchez à vous en convaincre , je n’en serai pas si sur à votre place , d’ailleurs je pense que la prochaine illumination d’un navire européen risque de se terminer en son et lumière maintenant qu’il est établi que la Turquie trafique des armes et menace des bateaux alliés en mer….c’est presque open bar ,les bad guys sont reconnus .
      Les deux rafales du meilleur cru qui sont venu vous faire coucou ne sont-ils pas venu faire une dernière reco électro-magnétique avant de revenir éventuellement avec une cinquantaine de copains .
      Le rafale à les jambes pour venir à tous moment depuis la métropole , les f16 ont les pates très courtes….

  14. Thaurac dit :

    Comme toujours l’Allemagne avance à pas masqués, renvoyant les deux dos à dos!
    Elle qui parle si souvent de la solidarité européenne devrait quand même piger malgré sa sénilité naissante.
    Un pays extérieur à l’europe s’en prend au ressources de deux pays européens, Grèce et Chypre, et les menace.
    C’est clair comme de l’eau de roche, et je soupçonne berlin de vouloir que la grèce concède certaines choses à la turquie (quand aux pays ex urss, qui eux ont connu l’hégémonie, pas un mot).
    Il y a une relation entre l’allemagne et la turquie qui ne dépend pas seulement du nombre d’émigrés…

    • philbeau dit :

      D’accord avec vous . « En même temps » , ça remonte à la 1ere guerre mondiale.. Mais à l’heure actuelle,il y a un « problème allemand » en Europe . Souci d’exister internationalement malgré leur faiblesse militaire perdue ,ou calculs d’influence économique , ou les deux ensemble , les allemands recommencent à créer le désordre sur le continent .

    • Auguste dit :

      L’Allemagne en fait déjà assez en essayant d’arranger les bidons.Demandez vous plutôt pourquoi les US n’interviennent pas.l’OTAN c’est eux.

    • tschok dit :

      @Thaurac,

      « Un pays extérieur à l’europe s’en prend au ressources de deux pays européens »

      Oui, euh, enfin non, ce n’est pas aussi simple que ça, hélas.

      J’ai bien constaté, en lisant les nombreux commentaires des intervenants sur ce blogs, que beaucoup sont sincèrement convaincus que les Turcs sont en train de « voler » quelque chose aux Grecs et au Chypriotes en essayant de piller leur ZEE.

      En fait, il faut comprendre que la création d’une ZEE est un acte unilatéral d’un Etat qui ne préjuge en rien d’un éventuel différend avec un autre Etat côtier. C’est-à-dire que la légalité internationale d’une ZEE est en pratique subordonnée à l’absence de contestation.

      Par exemple, la France a-t-elle une ZEE en Méditerranée? Oui. Depuis quand? Depuis qu’elle l’a créée par un décret en 2012. Existe-t-il un différend avec un autre Etat côtier? Oui. L’Espagne. Car il y a une zone de chevauchement avec la ZEE espagnole. Où ça en est cette affaire? Chaipas.

      Mais alors que faire en cas de différend? Ben, les Etats concernés doivent en principe rechercher un accord amiable. Ils sont censés coopérer. Ah bon? Mais en application de quoi? De l’article 123 de la convention de 1982.

      https://sites.google.com/site/essaimedgouvernance/home/ii—espaces-marins/la-mediterranee

      Est-ce qu’ils le font? Ben, ça dépend: parfois oui, parfois non. Là, tout récemment, l’Italie est la Grèce se sont mises d’accord pour délimiter leur ZEE respectives en mer Ionienne:

      https://www.lantenne.com/L-Italie-et-la-Grece-definissent-leur-ZEE-en-mer-Ionienne_a52432.html

      Regardez la belle photo où on voit le représentant italien à côté du représentant grec signer les papelards. C’est beau, hein? Mais si les mecs se mettent pas d’accord, comment on fait?

      Deux portes de sortie:
      – Soit la question est tranchée par une juridiction internationale, à la condition que les Etats côtiers acceptent de se soumettre à cette instance;
      – Soit ils s’en foutent sur la gueule, ce qui arrive rarement en pratique. Mais peut-être que là, ça va arriver. M’enfin dans l’ensemble, les guerres déclarées pour des questions d’accaparement de la ZEE du voisin sont très rares.

      Tout cela pour vous dire que l’idée selon laquelle les Grecs et les Chypriotes ont raison et les Turcs ont tort n’est jamais qu’un point de vue comme un autre et nullement une vérité juridique pré-établie ou résultant de façon évidente et indiscutable d’une convention internationale qui tranche définitivement et incontestablement la question.

      Un doc pour faire le point sur les ZEE en Méditérrannée, datant de 2018:https://ifmmediterranee.files.wordpress.com/2018/11/fd-9-18.pdf

      Très clairement, c’est le bordel, surtout en Médor.

      Essayons d’être une peu modérés avec les Turcs: sur le fond du droit, il n’est pas certain qu’ils aient tort. Après tout, eux aussi ont des droits. Mais sur la méthode, là, on a moins de doute: Erdogan a des comportements de voyou et fait de la Turquie un « rogue state » assez pénible à supporter pour ses voisins et partenaires de l’UE et de l’Otan.

      Ne vous leurrez pas, ce genre de comportement se paye un jour ou l’autre. Plus les citoyens turcs en prendront conscience rapidement, mieux se sera pour eux et pour nous tous. En ce bas monde, jamais rien n’est gratuit: quand on fait chier le monde, on finit toujours par le payer un jour ou l’autre, c’est vrai pour les gens, c’est vrai pour les nations.

  15. Math dit :

    Affaire à tiroirs: l’Allemagne ne défends pas un état de l’UE. La France soutien un état de l’UE contre un voisin expansionniste. La Russie tire sur la Turquie sporadiquement et lui vends des armes. Les effectifs grecques sont le quart de ceux des turques. Ce ne sont pas 2 rafales qui feront la différence si ça vient à barder, mais 3 ou 4 escadrilles. Idem en terme de flotte. Imaginer que la dissuasion marchera est risqué (Turquie nucléaire à terme ou occupation du sol ce qui serait compliqué) Soit les européens s’y mettent tous, avec les égyptiens et d’autres, soit on baisse le pavillon. Le pb turque est à tiroir. Diplomatiquement, je pensais que Macron avait agit sagement, je n’en suis pas si certain aujourd’hui vu le manque de solidarité de l’Allemagne. Avons nous les moyens de couler la flotte Turque et de prendre à notre compte les 200 f16? Pas certain.

    • blavan dit :

      Le problème de Mr Macron, c’est qu’en France, il n’arrive pas à remettre le pays sur des rails, et qu’en refusant de construire massivement des prisons , il laisse l’insécurité se répandre dans toutes les zones. Il fait donc des promesses à l’étranger aux uns et aux autres, mais Mme Merkel ne suit pas et donc il a un alibi au fond pour ne pas mettre en oeuvre ses promesses. Les libanais, vont en faire l’expérience , comme les grecs, les maliens, les kurdes et les autres.

      • tschok dit :

        @blavan,

        « en refusant de construire massivement des prisons , il laisse l’insécurité se répandre dans toutes les zones »

        Bon, d’abord la sécurité n’est pas qu’une affaire de répression. Ensuite, répression ne signifie pas obligatoirement emprisonnement. C’est plus compliqué que ça.

        Enfin, depuis maintenant près d’une génération, toute nouvelle majorité qui parvient au pouvoir a dans ses cartons des projets de construction de nouvelles prisons. L’opinion publique française étant globalement répressive, c’est quasiment une obligation électoraliste: tout gouvernement qui se respecte veut foutre les gens en taule et le clame haut et fort.

        Reste ensuite à savoir si les ressources budgétaires sont là. C’est à ce moment que les volontés politiques les plus fermes s’effritent mécaniquement. Tous les gouvernement sont passés par là, y-compris ceux formés par l’actuel président.

        Le problème est en réalité extrêmement simple: les Français veulent bien plus de prisons, mais il refuse de payer plus d’impôt pour ça. Donc, on continue à jeter en prison plus de gens qu’elle ne peut en contenir et on se retrouve logiquement avec des problèmes de surpopulation carcérale, notamment, ce qui nous vaut quelques condamnations par des instances judiciaires diverses, de la CEDH au tribunal administratif du coin, puisque nous ne sommes pas censés emprisonner les gens dans des conditions inhumaines.

        Bref on en est là depuis en gros les années 90 du siècle dernier.

        La véritable solution, c’est de changer collectivement de mentalité et d’être plus malins sur la répression et moins obsédés par le désir de foutre les gens en taule en pensant qu’avec ça on règlera tous les problèmes, ce qui conduit en réalité à une situation d’échec patente.

        • Royal Marine dit :

          Vous voulez donc dire que plutôt que la prison, il vaudrait mieux les renvoyer chez eux? Aucun problème pour moi!

        • Nike dit :

          La prison sert surtout à protéger les honnêtes gens des tarés qui s’y trouvent.
          Ce n’est pas qu’un moyen de répression ou punition.
          Cela reste le meilleur moyen de prévenir les récidives.

          • tschok dit :

            Non, pas vraiment.

            Les prisons fabriquent des récidivistes, plus violents: la première fois, on entre en prison délinquant, la deuxième, on revient criminel.

        • Pravda dit :

          Si vous voulez faire de la place dans les prisons existantes, une solution serait de renvoyer les personnes ayant obligation de quitter le territoire dès leur sortie (ce qui éviterait qu’elles reviennent deux mois après), et de remettre en pratique la double peine (ce qui en fera réfléchir d’autres, sûrs de leur impunité). On ferait des économies et ça pourrait aussi donner un peu de calme aux malheureux habitants de certains quartiers.

          • tschok dit :

            On l’a déjà fait, ça n’a rien donné.

            Échec complet, justement pour ça qu’on a abandonné.

        • v_atekor dit :

          Globalement d’accord avec toi, mais la construction des prisons en France est aussi une demande de l’UE vu l’état d’insalubrité dans laquelle elles sont (et ça a tout à voir avec l’impôt évidemment).

          • tschok dit :

            Sauf erreur, pas exactement de l’UE, mais du Conseil de l’Europe, via la CEDH qui condamne la France pour des raisons liées aux conditions de détention indignes.

            Par ailleurs, toutes les prisons nouvelles sont construites en PPP, because plus de pognon.

        • philbeau dit :

          tschok , c’est marrant comme les gens comme vous s’érigent avec aplomb en donneurs de leçons , singulièrement sur les questions de société . Si on vous suit , tout est dans le « changement de mentalité ». Ok , « en même temps »c’est le discours actuel de ceux qui tiennent le manche et que , sans être excessif , on peut rendre responsables de la situation . Vous pouvez développer , histoire qu’on voit un peut comment vous voyez de quelle manière le pays va éviter de glisser vers la guerre civile ? En instituant l’idée que , quand on fait une connerie,on ne risque pas de punition , sans être sociologue bac +20 , on a bien l’impression que ça n’est pas la bonne méthode . Exprimez vous plus clairement , groupie du gros EDM …

          • tschok dit :

            Vous liez deux sujets que je me garderais bien de relier pour ma part: guerre civile et prisons.

            C’est une représentation mentale qui est complètement déconnectée du réel, mais qui est effectivement très prégnante dans l’esprit d’une partie de la population: pour éviter une guerre civile, il va falloir mettre des gens en prison (les noirs, les arabes, les musulmans, les pauvres, les gauchistes, les homos, etc).

            Rien à voir avec la sécurité, mais plutôt avec des fantasmes d’extrême droite.

            C’est un sujet qui m’intéresse, mais je discutais pas de ça.

        • blavan dit :

          @tschok. L’ absence de places de prison est un des plus grands handicaps de notre société française. Prenez chaque problème en France, délinquance, fraude fiscale , fraudes aux, services sociaux, fraude aux assédics etc, vous arrivez à la même conclusion, les magistrats sont dans l’incapacité de faire exécuter les peines fermes prononcées. A titre d’exemple la Grande Bretagne à population égale de la France a deux fois plus de place. Enfin pour l’acceptation des français pour la dépense, demandez leur par sondage si ils sont pour la construction de prison ou pour le budget des opex !

          • tschok dit :

            @blavan,

            Non, il n’y a pas « absence de places de prison » en France.

            Il y a des places de prison, ne vous inquiétez pas.

            Il y a plutôt un décalage entre le désir de répression de la société et ce que les gens sont réellement prêts à y mettre: quand on demande aux gens s’il veulent plus de places de prison, ils disent oui, bien sûr (ils ne pensent pas y aller un jour: le délinquant, c’est toujours l’autre). Mais quand on leur dit le prix que ça coûte, ils disent non. C’est invariable.

            Vous pouvez toujours vous la raconter comme vous voulez, vous savez. C’est pas moi qu’il faut convaincre, je suis un hyper répressif: en ce qui me concerne je vous foutrais tous en taule, tous autant que vous êtes. A mes yeux, vous êtes tous coupables. Je regrette que le budget des prisons ne soient pas multiplié par 10 pour que la justice puisse vous jeter, vous, vos femmes, vos gosses, vos parents et vos clébards en taule et que vous y pourrissiez pour les durées de peine les plus longues possibles.

            Mais il est bien clair dans mon esprit que je n’ai aucune intention d’y aller et que je préfère en ce qui me concerne une justice humaine , attentive et indulgente. Et j’estime y avoir droit.

            Mais si des gens comme vous réclament d’être traités comme de la merde, sachez que cela me convient parfaitement et que je n’en ai absolument rien à foutre: si vous aimez les coups de trique, après tout, je n’y peux rien.

            Donc, à la base, chuis un mec répressif pour les autres et laxiste pour moi. Ce qui fait que je diffère de mes contemporains, c’est que je l’assume publiquement. La plupart de mes contemporains sont des hypocrites: ils veulent la sévérité pour autrui et le laxisme pour eux, comme moi, sauf qu’ils le cachent et se font passer pour des gens épris de justice (mon cul, oui).

            Et en plus, ils sont pingres. Et en fait, c’est ça qui conditionne le niveau de répression: le degré de pingrerie des Français. C’est pas plus compliqué que ça.

            Retenez simplement un truc: en matière de répression, les gens sont hypocrites et pingres. Vous avez compris ça, vous avez compris la politique pénale française. Vous emmerdez pas avec votre idéologie de réac à deux balles de vieux con répressif, c’est même pas la peine. Juste de la pingrerie et de l’hypocrisie.

            Sinon: vos chiffres sont faux sur le nombre de place en GB et France. Renseignez-vous.

      • MAS 36 dit :

        Que de fautes d’orthographe, un dictionnaire et un Bescherelle n’y suffiraient pas.

        Pour la haine, pas besoin de l’écrire elle transpire.

    • MERCATOR dit :

      @Math

      La marine de surface turque est légèrement inférieure à la française et très largement inférieure en matière de flotte sous-marine notamment en matière de discrétion et d’armement, nous pourrions les couler sans aucun problème. La plus forte infériorité des Turcs c’est en matière d’aviation, décapitée, la réduction des effectifs s’est traduite par une charge de travail beaucoup plus lourde pour les pilotes rescapés de l’armée de l’air et de l’armée de terre suite au limogeage et emprisonnement pour certains, de 550 officiers, souvent pilotes, en mai 2018. Sur le papier, 270 F16C/D encore en service , avions pour beaucoup, anciens et pilotés par du personnel, certes motivé mais récent et peu entrainé . En cas de clash ( peu probable mais néanmoins possible) nous n’aurions pas besoin de déployer nos 150 Rafales et 90 Mirages 2000 ,à peine le quart suffirait , ils sont bien supérieurs en matière d’agilité ,d’électronique, de radar, de missile ,pilotés par du personnel plus ancien , plus expérimenté j’estime le degré de supériorité de 1 à 6 ,bref, si l’aviation montre son nez les Turcs qui ne sont pas des kamikazes refuseront le combat .

    • EchoDelta dit :

      Je pense quand même que 2 rafales avec chacun 2 SCALP sous les ailes peut changer la donner. Si les 4 escorteurs des bateaux de forage coulent, il deviendra difficile pour les Turcs de continuer impunément. Donc le message peut très bien passer sur un passage bas en supersonique au raz des moustaches des escorteurs. Le message peut être reçu 5/5 et ce ne sont pas quelques F16 qui pourrons les en empêcher. Après il faut démontrer de la volonté politique suite aux actes d’intimidation.

      • Ricko dit :

        @EchoDelta : Le Scalp n’est pas un missile anti-navire, par contre l’AM39 B2 Mod2 Exocet… Les Anglais et les Américains ont apprécié (guerre des malouines et affaire de l’USS Stark – classe Oliver Hazard Perry).
        La France disposerait d’une quarantaine de ces bébés plus autant de SM39 mise en oeuvre par les sous-marins… Qui parle de domination turque ?

        • EchoDelta dit :

          Oups oui merci de me corriger je pensais EXOCET au lieu de SCALP… Mea culpa.

    • tschok dit :

      @Math,

      S’agissant des Allemands, vous avez deux hypothèses:

      – Soit vous interprétez la réaction allemande comme un lâchage de la France, de la Grèce et de Chypre en raison de la présence en Allemagne d’une forte minorité turque. Les Allemands seraient prêts à se laisser publiquement humilier par la Turquie par crainte d’un soulèvement des Turcs présents sur leur sol, les lâches, les traitres même! (je parle des Allemands, pas des Turcs). On pourrait appeler ça la « Théorie de la Cinquième Colonne ». Une variante du Grand Remplacement, façon kébab.

      – Soit vous interprétez la réaction allemande comme un numéro de cirque: méchant flic/gentil flic. Les Français jouent le rôle du méchant flic, et les Allemands celui du gentil flic sympa, qui essaye d’arranger les choses sans avoir à sortir le code pénal ou la matraque. C’est un numéro combiné assez classique, voire éculé, mais qui est assez efficace en général.

      L’idée, c’est d’amener les Turcs à la table des négociations et de les engluer dans un protocole diplomatique qui va les user à la longue et permettre d’arriver ainsi à une situation mutuellement profitable, sans tirer un seul coup de feu. C’est un truc de gens intelligents et manipulateurs. Mais c’est plus civilisé que la guerre.

      C’est à vous de voir.

      Sachez simplement que sur ce blog la tendance majoritaire est de penser que la première hypothèse est la bonne. Elle plait plus que la seconde pour des raisons que me semblent assez évidentes, non?

      Je vous laisse les deviner, si jamais vous ne les avez pas déjà découvertes. Un petit indice: c’est pas propre.

      • philbeau dit :

        « c’est pas propre » : vous donnez dans l’infantilisme bobo maintenant tschok ? Vous êtes un adepte de la pensée mainstream malgré vos rodomontades très facho style , excluant toute pensée contraire à la votre , la vérité bien sûr , censées clouer le bec à ceusses qui essayent encore de réfléchir et d’avoir une vue en perspective de l’avenir de notre société qui part en vrille , sous les coups de boutoir des partisans d’une déconstruction d’un ordre qu’ils rejettent pour des raisons qui leur sont propre , et que là pour le coup je qualifierais de « pas propres » , je dirais même carrément relevant de problèmes psychologiques .
        Donc si on suit votre expression subliminale , il faudrait accepter le diktat turc , parce que , horreur , s’y opposer c’est faire preuve de racisme anti-turc , anti- musulman , bla bla bla , bref » pas propre »…
        Pitoyable

        • tschok dit :

          @Philbeau,

          Je ne suggérais rien d’aussi compliqué que les pensées tortueuses que vous me prêtez, assez gratuitement, je dois dire.

          Vous avez deux hypothèses: soit les Allemands prennent leur distance avec la position française, soit Allemands et Français se répartissent les rôles en ayant un but commun (la négociation) et une vision des choses à peu près compatible.

          De ses deux hypothèses, la première l’emporte sur ce blog dans les commentaires des intervenants.

          Mais, il faut lire ces commentaires et voir ce qu’ils laissent transparaitre. Là encore, faisons des hypothèses:

          – Les commentaires des partisans de la thèse du lâchage mettent-ils en avant des arguments de nature stratégique ou diplomatique, présentés sur un terrain rationnel et objectif?

          – Ou bien laissent-ils échapper une animosité personnelle à l’égard de l’Allemagne, animosité alimentée par de vieux restes de germanophobie et de racisme à l’égard des Turcs résidant en Allemagne, perçus comme un danger sournois, c’est-à-dire une certaine subjectivité assez peu rationnelle?

          C’est à vous de voir.

          Lisez les coms des intervenants sur ce sujet précis (la réaction allemande) et dites-moi simplement ce que vous en pensez, d’accord? Dites moi si c’est propre, ou un peu dégueux sur les bords. Si ça poisse pas un peu au bout des doigts. S’il n’y a pas un peu une odeur de merde qui se dégage de ces commentaires. Votre impression à la lecture, quoi.

          Et par pitié, ne me faites pas dire que je recommande de céder au diktat turc par crainte d’être accusé de racisme. C’est d’un con. Nan, je suis flatté que vous vous fassiez l’interprète de ma pensée, mais essayez au moins d’être fidèle à la partition et de ne pas la dévoyer. Toute chose égale par ailleurs, Glenn Gould ne se prenait pas pour Bach, il me semble.

          • philbeau dit :

            tshok , « par pitié » pour reprendre vote expression d’un classique de la victimisation , pauvre petite chose si incapable de développer des pensées autres que le bien public pour tous dans ce beau pays peuplé maintenant en majorité de décérébrés hors sol , victimes collatérales de cette magnifique époque soixante-huitarde , arrêtez de nous bassiner avec votre tango pseudo-intellectuel où vous ne cessez d’affirmer un parti-pris anti-conservateur , pour faire simple , pour prendre des airs offusqués de politicien accusé d’avoir menti quand on lui met sous le nez sa loghorrée oiseuse . Et puis une bonne fois pour toute faites soigner votre odorat , les expressions usées jusqu’à la corde des gens comme vous autour de ce qui est « nozéhabon » , ça finit par relever du formatage intellectuel , ce qui est à l’évidence votre cas .

      • Fafou dit :

        Bonjour/bonsoir.
        Je vous rejoins largement sur le clivage des prêts-a-tout-peter en étant persuadé de leurs supériorité en lisant les fiches techniques.
        Mais j’ai commenté il y a 4/5 jours que le son silencieux de la diplomatie me rassurait face au va t’en guerre, une kro à la main et prêt à zieuter BFM en se palu…
        J’ai dis que si je me trompais, j’en serais le premier désolé. Et je pensais comme vous, Merkel à la baguette sanctions-économies et Macron en chef de guerre.
        Mais ça commence a durer et le nabot moustachu hurle encore.
        Le problème est européen et on sait que l’aval des 27 on l’aura pas. (Quoi que même fort occupé avec le Belarusse, je ne comprend pas, je croyais en une forme d’esp De vengeance des pays baltes et des polaks, juste histoire de rendre la pareil à erdo…)
        Le stade UE, niet. OTAN alors. La, le Stolemberg se fait dorer la pilule à Izmir et se transforme en esquimau pour jeunette russes, pas possible autrement ! La mèche folle, se retrouve avec un second Black lives matter sur les bras, y va pas bouger une oreille
        Alors Erdo, Macron et les grecs sont coincés, le premier qui fera une boulette, va se retrouver au banc des nations. Même le string d’un trav brésilien n’est pas aussi tendu..(je suis désolé pour cette « prose » vulgaire mais ça fait du bien)
        Bien malin ceux qui avec les cartes que nous avons peut deviner ce qui va se passer.
        Et je termine pour les niais de stratego qui compare à Munich ou en 39, adolph n’avait pas des bombes atomiques ni des soldats sur son sol. Si rien que cela ne vous fait pas réfléchir…

        • Fred dit :

          @ Fafou

          Les bombes atomiques sont à double-clef de déclenchement (elles sont d’ailleurs dans des hangars U.S).

        • tschok dit :

          @Fafou,

          Erdogan ne cessera pas d’être ce qu’il est: une grande gueule. Mais on s’en fout complètement. Dans les faits, la Turquie n’a pas les moyens de ses ambitions, elle va devoir en rabattre.

          Donc, soit Erdogan est habile et ses démonstrations de force n’ont qu’un seul but dans son esprit: lui permettre d’aborder des négociations qu’il désire plus que tout le monde, mais en position de force. Dans ce cas on reste dans une situation codifiée qui, un jour ou l’autre, aboutira à une solution négociée.

          Soit un truc dérape et ça part en sucette. Et là, personne ne sait ce que ça peut donner, même dans 15 jours.

          Et puis, il y a aussi l’hypothèse de l’erreur de calcul: Erdogan a joué la partie en misant sur le fait que les pays européens allaient lâcher la Grèce et Chypre et qu’il aurait donc le champ libre pour exercer des pressions. Sauf que les pays européens ne lâchent pas. Donc, il se retrouve dans une impasse et c’est à ce moment-là qu’il peut faire une connerie. Or, ce moment, on y est.

          Bon, en tout cas, c’est pas une affaire qui va se régler en 5 minutes. Il faut considérer que nous n’en sommes qu’aux premiers épisodes d’une série qui comptera plusieurs saisons. Armez vous de patience avant toute autre chose.

    • Alexis TK27 dit :

      « Les effectifs grecques sont le quart de ceux des turques »

      – La Grèce a 13 frégates en service. La Turquie en a 16.
      – La Grèce a 11 sous-marins. La Turquie en a 12.

      Le rapport de force n’est que légèrement en faveur de la Turquie, s’agissant des nombres de bâtiments. Il n’est pas nécessairement déséquilibré, si l’on prend en compte la qualité supérieure de certains matériels grecs, comme les U-214 modèle, ou dans un autre domaine les Mirage 2000 comparés aux F-16 turcs.

      Si la Grèce se battait seule, elle aurait des chances très réelles de l’emporter seule.

      Et comme elle ne se battrait pas seule, sa victoire est très probable. Ne pas oublier les « multiplicateurs de forces » que sont les satellites militaires d’observation français, le SNA qui serait dépêché sur zone (ou qui s’y trouve déjà), les missiles Meteor des Rafale ou les missiles Scalp avec leur capacité de frapper des objectifs stratégiques (navire au port, centre de commandement)

    • Intox dit :

      J’avais lu par ailleurs que les 3/4 de leurs F16 n’étaient plus en état de voler, et que du côté des pilotes il n’y en avait plus guère capable de piloter les avions qui restaient à cause de la purge subit par l’armée turque. Seule une guerre non souhaitable permettrait de savoir ce qu’il en est vraiment.

    • Albatros24 dit :

      Cela dépend…si ces F16 ont assez de pilotes confirmés à bord et si les bateaux gris résistent aux Exocet…
      et surtout si Macron ira jusqu’au bout d’une bataille navale qui va finir par se profiler si Macron est logique.
      Si j’étais lui je moderniserai les FLF rapidement pour avoir ainsi 5 Premières rang de plus assez rapidement en comandant plus tôt la livraison du second SNA NG (nous avons quelques mois encore le temps que les turcs trouvent du gaz chez les grecs) et je commanderai beaucoup de munitions avant que Trump ne nous les interdisent si elles sont fabriquées chez lui (d’où l’utilité encore une fois d’avoir une industrie autonome et puissante)…
      Pas question de baisser le pavillon ici c’est de notre crédibilité qu’il s’agit et nos futurs clients stratégiques comme les indiens, égyptiens et autres pays d’Asie nous observent et jaugent…

  16. jo dit :

    Pas bête les Turcs mais à ce jeu ça risque de peter jusqu en Europe !!
    la troisieme WW va t elle se declencher à l incongrue ainsi .?

    • Ah Ca ! dit :

      C’est bien ce que nous contemplons… la marmite boue de tous les bords…. Une petite allumette et Pschitt..
      Je note que les allemands ont montre leur vrai visage… heureusement qu’ils n’ont pas d’armée et il ne faut toujours pas qu’ils en ai une…
      Les américains (avec les boches) tirent les ficelles… ils aimeraient bien que ça pète pour revenir occuper l’Europe et se porter comme l’unique force garante de la paix et nous voila reparti pour encore 80 ans de soumission de l’Europe …
      Par contre je pense que poutine se fend la pipe du sultan… Encore ce matin, lors d’inspection commune avec les turcs les djihadistes à la solde d’Ankara ont pris pour cible un véhicule russe, il y a eu des blessés russes…
      Il est sur le point de reprendre ses bombardements sur les protégés du Sultan en Syrie. la poche d’Idlib commence a être petite et plus trop d’endroits pour se cacher…
      Les grecs doivent être patients le temps joue en leur faveur.. continuer avec harponnage etc.. Surtout ils doivent inonder les marchés parallèles Turcs à acheter toutes les devises et or disponibles en Turquie avec si besoin des des faux billets et plomber la Turquie de cette manière…
      Le Sultan est rouge comme une figue bien mure manque juste un petit coup de mistral aller s’éclater au sol…
      Nous retiendrons en revanche la traitrises des allemands et les retirer immédiatement de notre entourage au siège de l’ONU. Nous ne pouvons plus leur faire confiance…

    • Albatros24 dit :

      Non cela va rester entre grecs et turcs, on verra si Macron est logique et ira jusqu’au bout dans le soutien aux grecs.
      Si c’est le cas nous risquons une bataille navale avec des morts, guère plus – mais je pense avec une issue favorable, un ennemi de plus la Turquie (c’est déjà plus ou moins le cas) mais surtout une renommée militaire chez nos alliés et une crainte respectueuse chez nos autres ennemis et surtout de la confiance et de l’envie de conclure des contrats chez nos futurs alliés stratégiques comme l’Inde. La place de la Grande Bretagne est vacante, ils préfèrent faire du business dans la City, ils ont peut être raison (faites du business pas la guerre), mais nous avons une Armée et…pas de City.
      Donc…

      • jo dit :

        Tres bien mais vous oubliez qui tient les cartes en main…les USA, personnes ne fait rien sans l’accord des USA qui ont trop d’interet en Turquie qu’en France, ( aucune base US en fR), je pense que la Turquie en realité ne veut plus de l Europe et de l’otan pour se sentir plus libre d’aller vers l’est son berceau initiale, aller à l’est et develloper l’arme nucleaire… car elle se dit bien que tôt ou tard l’otan va se retourner contre elle faute direction commune dans certaines regions..

  17. midas le voltigeur dit :

    Si vous pensez qu’un seul pays de l’OTAN va soutenir la Turquie contre la Grèce vous avez une vision tordue de l’histoire et de ce que représente la Grèce pour l’occident .
    La Grèce dans l’imaginaire de l’occident c’est son berceau , en particulier pour les usa ,jetez un coup d’œil aux bâtiments officiels us ,à leurs systèmes politique et juridique….d’ailleurs si la France se sent pousser des ailes sur le sujet c’est probablement que les us nous demandent en coulisse de ne pas lâcher l’affaire , ils ne peuvent se le permettre pour l’instant, trop de bases en Turquie , mais la réorganisation est en cours .
    L’Allemagne joue le bon flic et c’est ce qu’on lui demande , la minorité turc dans le pays ne lui permet raisonnablement pas autre chose et si les choses se corsent elle permet un parapluie économique inégalable , nous sommes leur premier partenaire économique et qui attaquerait économiquement la France nuirai gravement à l’Allemagne et à tous ces voisins ,Espagne, Italie ,Royaume-Unis …..juste infaisable même pour la Chine ou la Russie
    La France par contre peut se le permettre et s’y prépare , ce n’est pas souhaitable mais se coucher maintenant serai très dommageable à nos intérêts , la méditerranée pour nous ce n’est pas rien elle ne peut rester qu’une zone de droit .
    L’ONU ne bougerait pas d’un poil , d’ailleurs aucune résolution ne peut y être effective sans notre aval (droit de véto au conseil de sécurité) et nous y disposons de bien plus d’appuis que la Turquie.
    Enfin pour la motivation ne sous-estimez pas Macron , vu l’état psychologique du pays un bon accrochage avec la marine d’Erdogan pourrait être un bon moyen d’être réélu et pourquoi pas d’avoir plus tard des ambitions européennes ,l’électeur allemand moyen serait par exemple séduit….
    Les frontières maritime entre la Turquie et la Grèce sont maintenant établies depuis un siècle , revenir dessus maintenant parait clairement malhonnête , amis Turcs réfléchissez bien , j’insiste car il n’est pas impossible que vous parveniez à nous couler un bâtiment mais je n’ose imaginer la réaction de mon pays actuellement si plusieurs dizaines de nos marins venait à périr , ce serai vraiment violent et très brutal.

    • ricojaneiro dit :

      Bonne analyse. Merci pour ce cadrage !

    • nexterience dit :

      Oui mais on donne beaucoup de mérites aux Allemands : les turcs sont très nombreux également en France et jouer aux bad boys a plus d’inconvénients que leur position conciliante avec un pays certes en crise mais à fort potentiel.

    • v_atekor dit :

      Oui. Et idem pour l’Italie qui manoeuvre en ce moment avec les français et les grecs.
      .
      Côté USA, il sembleraient que, malgré une apparente neutralité, ils jouent en effet pour les grecs en coulisse.

  18. MR v dit :

    personne dans les pays de l’otan ni en russie ne prendra le pari de la turquie encore moins celui du leader kebabiste

  19. MR v dit :

    correction: le parti de la turquie etc….

  20. Auguste dit :

    Lundi la Grèce a fait des exercices au sud de la Crète avec les US.Mardi elle va les faire avec la France,l’Italie et Chypre.Les US font bande à part.A moins qu’ils n’espèrent un petit clash,pour ensuite venir sauver la situation telle la vertu sauvant le monde.

  21. Buburoi dit :

    Macron devrait envoyer le Charles de Gaulle en Grèce, ou un important détachement de l’armée de l’air avec rafales et MRTT et réaffirmer son soutien à la Grèce et à Chypre. Nos seuls alliés sont les émirats arabes unis et l’Egypte dans la région. C’est l’endroit idéal pour effectuer des exercices militaires réalistes et entrainer nos militaires.

    • Marenostrum dit :

      Le CDG ne sera pas en mission avant Octobre prochain…Mais je pense que l’on devine tous la destination… Ça ne sera pas une croisière aux Caraïbes…

  22. Ron7 dit :

    __Pour information : Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne __
    .
    Calendrier, établi jusqu’à 2030, s’organise comme suit pour les prochaines années :
    Allemagne : juillet – décembre 2020
    Portugal : janvier – juin 2021
    Slovénie : juillet – décembre 2021
    France : janvier – juin 2022
    République tchèque : juillet – décembre 2022
    _____________________________________________________________

    Erdogan joue les pompiers pyromanes !
    La période est propice pour les incidents/accidents de tout genres avec les exercices militaires… d’Athènes et Ankara !
    Températures encore élévées en cette fin d’aôut…
    Une fenêtre !?? Covid 19 qui redémarre, et les USA qui se préparent à l’élection présidentielle !
    Et Erdogan, bien sûr qui dit :
    « On ne s’approche pas de MES bidons d’essence »

    Il manque un Awacs au dessus de la zone, ou plutôt un avion plus petit comme l’avion léger de surveillance et de renseignement [ALSR] .
    Un Beechcraft King Air 350 bardé de capteurs a été livré début août à l’Armée de l’Air Française, voilà ; Je ne sais pas si le timing est bon pour le tester, mais laisser Erdogan jouer avec les allumettes tout seul dans la région nécéssite une attention minimale de l’OTAN, voire de la France si rien n’est prévu par ailleurs.
    A force de chercher l’affrontement, on ne peut rien garantir !
    Parfois, ça dérape !!

  23. Criloc dit :

    J’admire l’histoire et le peuple russe. Et Poutine, autocrate, est un grand chef d’Etat. Cependant, il me paraît évident que les russes cherchent à faire exploser l’OTAN. Et vu l’état actuel des forces européennes, je ne suis pas sûr que ce soit (aujourd’hui) une bonne idée. De toute façon, quoi que l’on pense du sujet, ce serait aux USA de ramener l’ordre dans leur hinterland. Aveu de faiblesse incroyable…

    • Vinz dit :

      Bah évidemment que la Russie cherche à exploser l’OTAN, c’est un machin construit exprès contre elle. Ce n’est d’ailleurs pas une idiosyncrasie de Poutine, tous ses successeurs suivront la même politique.

  24. lolo dit :

    on aurait du envoyer une équipe couler ou endommager un navire turc civil ou militaire en Libye au port après l’incident avec notre marine ou le navire d’exploration avant qu’il ne parte de son port. Il fut un temps on avait cette expertise.

  25. radionucléide dit :

    Les turcs vont envoyer leur beaux avisos A69 pour détruire leurs ennemis
    Je propose que la france leur donne le Henaff (paté purc porc) pour compléter leur flotte

  26. Patrickov dit :

    Macron reçoit ses consignes de Tel-Aviv qui est le plus grand perdant dans cette affaire, en réalité Total, Elf, Grt gaz peuvent très bien faire affaire avec les turcs ce dont ne se priverait pas Erdogan, les grecs ne sont que les dindons de la farce, de plus cela n’intéresse pas ou peu les allemands concernant l’acheminent de ce gaz via la Grèce qui dépend des perfusions allemandes, ils ont déjà le Nord Stream.

    Le soucis ici, c’est bien les intérêts israéliens et son gaz qui devait être acheminé vers l’Europe, cela coincera comme ça coinçait pour son passage via la Syrie.
    Poutine ne laissera jamais le gaz israélien mettre à plat l’économie russe, les réserves de gaz découverts par les turcs suffiront à peine pour leurs besoins personnels, ils ne représentent aucun danger pour les exportations russes vers l’Europe.

    • Franz dit :

      Quels que soit la valeur de l’argumentaire qui suit, vos sept premiers mots suffisent à vous décrédibiliser entièrement.

      Rassurez-moi : vous n’y croyez pas vous-même, hein ?

      • Tannenberg dit :

        Don’t feed the troll, tous les postes de Patrickov sont des tentatives d’orientation d’opinion, jamais de sources ou de réponses argumentées autrement que par des éléments polémiques. Je ne sais pas s’il est en stage estival ou déjà en période d’essai pour un poste a St-Petersbourg.

        • Patrickov dit :

          Tannenberg il est vrai que vos sources google sont très crédibles, vous avez découvert internet récemment et vous pensez aussi que jésus est parmi nous, il est de retour.
          St- Petersbourg encore un de vos voyages virtuels via google.

          • Tannenberg dit :

            Ah je vois, vous voulez rentrer dans un débat de cour de recréation comme vous sembler les adorer? Désolé j’ai un peu autre chose a foutre, j’en ai juste marre de lire des commentaires comme les votres qui ne sont que des bouts d’arguments anti-Europe, anti Macron, anti-Allemagne et anti France, exactement les mêmes dont nous bassinent les chantres de Moscou payés a la ligne. Je ne me perds pas en conjectures, je constate.

    • mulshoe dit :

      Tel Aviv ah bon ? Allez, vous oubliez la CIA, . Israel est responsable de tout c’est évident . Vous dites n’importe quoi .

  27. Arioch dit :

    Pendant ce temps Poutine, qui cherche à faire éclater l’OTAN, rigole même si en fait la Turquie est un adversaire de la Russie tant leurs intérêts son divergents.

    Du coup à terme, si ça va trop loin, c’est bien la Turquie qui a le plus à perdre du fait de ses relations économiques avec l’UE et la Russie contemplera cet effondrement avec délectation.

  28. Green dit :

    Tachons de distinguer les turcs de leur autocrate aux abois. Erdogan a perdu sa majorité et a du faire alliance avec l’extrème-droite nationaliste (les fameux loups gris), d’ou la surenchère actuelle de « virilité turque » de menaces et d’intimidation tous azimuts. Erdogan conduit son pays au désastre a tous points de vue, il tombera tot ou tard et la meilleure chose qui puissent lui arriver et qu’il cherche desespérément c’est une guerre pour se sauver politiquement.

    Si la turquie est bel et bien une menace a moyen terme aujourd’hui elle bluffe bien au dessus de ses moyens. Ne soyons pas stupide et ne lui donnons pas ce qu’il veux, la réalité se chargera de remettre l’autocrate a sa place.

  29. Berger dit :

    Faut monter une opération de débarquement a gallipoli et raser incirlik !

  30. Carin dit :

    Le grand turc pousse fort… jusqu’à présent les grecs ont eu de la retenue sous les explications de Merckel/Macron… mais le grand turc ne se sent plus, et pousse de plus en plus fort… pensant pousser les grecs à la faute. Je pense qu’un pilote turc va vouloir jouer avec un F16 qu’il pensera grec, et manque de bol il sera emirati… et ce dernier n’est ni européen, ni OTAN, ni chargé de faire la police du ciel hellène… le turc risque de se manger un vrai missile air/air avant d’avoir compris qu’il s’est trompé de F16.

    • Vinz dit :

      – Je ne sais pas ce qui me retient de te casser la gueule !
      – La trouille ?
      – Ouai, ça doit être ça.

  31. revnonausujai dit :

    Solidaires, les boches ?
    Il faudrait peut-être arrêter de se polir le jonc avec le « couple franco-allemand »!
    Deutschland ûber alles, verstanden ?

    • Alpha dit :

      Et pourtant…
      Pour faire simple : Face à la Turquie, France et Allemagne sont solidaires ou tout du moins complémentaires.
      La France joue ainsi le rôle du méchant flic, tandis que l’Allemagne joue le rôle du gentil flic face au voyou turc…
      L’une montre le poing, pendant que l’autre discute.
      Et le turc, lui, enrage !… 🙂

  32. mulshoe dit :

    La fuite en avant d’Erdogan . Il n’a pas le choix , c’est le seul moyen pour lui de faire taire la contestation interne et de faire oublier la crise économique .

    • albatros24 dit :

      Il a ce qu’il voulait

    • Lechavenois dit :

      mulshoe :
      .
      « ….La fuite en avant d’Erdogan . Il n’a pas le choix , c’est le seul moyen pour lui de faire taire la contestation interne et de faire oublier la crise économique … »
      .
      Effectivement, Erdogan est coincé et il le sait. Tout son interventionnisme économique n’a fait que conduire la Turquie vers la faillite. Il joue maintenant le tout pour le tout.
      Car s’il tombe au prochaines élections, il risque d’y avoir quelques règlements de compte à Ankara. Ce qui peut impliquer in fine pour Erdogan, la prison turque ou l’exil qatari.

  33. Max dit :

    L’avenir est bien sombre. Il ne manquera plus qu’une escalade incontrôlable à cause de dirigeants bourrés d’orgueil et de vanité mortifères… Erdogan joue au pyromane avec la paix.
    La Turquie cherche a fédérer sous le drapeau de l’Islam une haine anti-occidentale. Plusieurs pays méditerranéens pourraient basculer vers les Frères musulmans comme l’Egypte, la Tunisie, la Libye. Nos glorieuses ventes d’armement pourraient bien être des victoires à la Pyrrhus.

  34. STARBUCK dit :

    @Patrickov.
    « Poutine est en accord totale avec Erdogan » Ah bon? Vous pouvez me dire sur quoi? En tout cas pas la Libye et la Syrie.

  35. Chris dit :

    Je ne pense que les Turcs sont deja en mesure de manier un systeme aussi complexe que les S-400. Les Russes vont vendre des S-500 ? lol sérieux? c’est comme dire que les Russes vont vendre le Topol-M. Ce sont des systemes strategiques…

  36. Parabellum dit :

    On va enfin comprendre qu il faut rapidement réarmer notre façade sud et s équiper de missiles de frappe et de défense longue portée…? On ferme la porte aux turcs quand ? On monte un comité Levante quand ? Sérieusement l expansionnisme turc est lus dangereux que 3 gus sur destoyota dans la brousse.on doit très vite repenser notre défense et s armer en moyens longue portée.

    • vno dit :

      Protéger Toulon par une bulle de sécurité permanente de missiles antiaériens opérationnel H24 sur site protégé fixe ne serait pas du luxe effectivement. Mais pour beaucoup de nos jeunes décideur Pearl Harbor, c’est juste le lieu de tournage d’un film de fiction « Tora, tora, tora »

  37. Chimère dit :

    Exercice à balles réelles…. Souhaitons que tout ceci ne soit qu’un « show of force » sans conséquences. On en saura plus dans les prochains jours.

  38. Famas dit :

    Patrickov tu a des preuves de la soit disante supériorité des s400 des faits concrets ?? A oui c juste les russes qu il le dise c ça ? J’espère que c pas les mêmes russes qui se sont fait péter la gueule avec leurs propres missiles .il suffit pas de dire que tu as la plus grosse il faut le prouver

    • Royal Marine dit :

      Ce sont les Américains qui le disent… Quand ils refusent de vendre des F 35 à des pays qui en sont équipés, c’est parce qu’ils savent que la Dinde est détectable par le S 400, et que des exercices conduits par un même pays avec les deux, permettrait encore d’améliorer la qualité de cette détection, et son traitement par les logiciels de conduite de tir (portée, sensibilité, lever de doute, etc., …) …
      Sans compter les « préoccupations » déclarées par les huiles du Pentagone, à ce sujet…

  39. Desty dit :

    Les Italiens ont envoyé la frégate Durand de la Penne participer aux exercices turcs.
    https://twitter.com/cevrimicihaber/status/1298254146278051841

    • Czar dit :

      ils jouent à quoi les pastaquouères ?

      Vu les licences de prospection accordées à ENI, je serais Chypre, je les foutrais à la porte illico

      • Desty dit :

        Si ils continuent comme ça, ils vont surtout perdre Zohr en Égypte et la ils auront vraiment de quoi pleurer pour de vrai !
        Et il ne faudra pas qu’ils viennent nous gueuler dessus en prétendant que c’est de notre faute: nous on a dit au pharaon d’être très conciliant avec eux et de leur acheter des trucs.

      • Desty dit :

        Suite à son entrevue avec Hecko Maas, ministre des affaires étrangères turc a traité les Grecs « d’enfants gâtés » puis il s’est livré à un inventaire à la Prévert de doléances et de griefs contre Athènes.
        Il réclame entre autre le droit inaliénable à inonder les iles grecques de migrants pour en modifier la démographie et il trouve absolument anormal que certaines régions grecques ne reconnaissent pas le turc comme seconde langue officielle ! 🙂
        Il soutient que c’est la Grèce sème le chaos et fait monter la tension. Prévient que les navires de combat turcs se réservent le droit d’engager les Grecs en légitime défense. Et surtout il fustige le traité bilatéral entre Athènes et le Caire pour définir une partie de leur frontière maritime.
        Ce truc là, encourager Athènes et le Caire à légiférer sur leurs frontières, c’est ce qu’on a fait de mieux pour emmerder les Turcs jusqu’à présent ! 🙂

      • albatros24 dit :

        ils essaient d’exister et de se garantir des alliances profitables, mais c’est le mauvais cheval pour cela

  40. Pour Info dit :

    En fait, jusqu’à une période très ressente, il n’y avait pas de ZEE en Méditerranée.
    C’est la France qui a commencé, au départ pour pourvoir créer des zones de protection écologique.
    Mais le fait est que très souvent la délimitation des zones n’est pas seulement géométrique, elle est le résultat de négociations et d’accord multi-partie sur les zones de recouvrement.
    Il y a pas mal de zones où le trait est en pointillé, ce n’est pas pour rien.

    Là, la Turquie essaye de passer en force pour avoir plus que ce que la simple géométrie permet.
    Sera-t-elle gagnante ?
    Tout ceci ne va-t-il pas aboutir à un ré-examen de la question chypriote au dépend de la Turquie ?
    Et plein d’autres questions.

  41. Raymond75 dit :

    C’est bien : le jour où les militaires de chaque camp vont pouvoir exprimer leur courage et recevoir de belles décorations à coudre sur leurs vestes approche ; et puis cela va faire marcher le commerce des armes, et c’est donc une très bonne chose, car tout ce qui fait marcher le commerce est bon pour l’humanité (c’est ce que l’on apprend à l’école et à HEC et Science Po Po)..

    Enfin … ce ne sera bon ni pour la Grèce ni pour la Turquie, dont les économies sont proches de la ruine, et qui, s’ils étaient pourvu d’intelligence, comprendraient qu’ils ont d’autres priorités.

    • albatros24 dit :

      Vous n’avez plus qu’à porter ces paroles de sagesse au grand ami de l’humanité qu’est le Président Erdogan.
      Je crois qu il comprend qulques mots de français justement…

  42. Jym dit :

    Donc au programme de l’obstruction physique et on attend le premier coup de feu du voisin ?

  43. Tempo dit :

    La partie vient d’être relancée, une information (à prendre avec précaution) indiquerait que la Gréce aurait fait une demande d’acquisition de 12 Rafales. Si cette information venait à se confirmer, celà va provoquer une réaction d’Erdogan qui ne va pas manquer de surenchérir et ce au risque de mécontenter fortement les américains, la réponse de la Turquie étant de se tourner plus encore vers le fournisseur russe pour renouveler sa flotte aérienne. Le résultat risque de se traduire par des sanctions économiques US et dans la foulée UE. La dépendance à la Russie va rendre les choses compliquées pour le sultan de la Sublime Porte étant donné les contentieux existants (Syrie, Libye, Azerbaïdjan) entre ces 2 pays. Affaire à suivre
    https://www.meta-defense.fr/2020/08/25/la-grece-souhaiterait-acquerir-12-avions-rafale/

    • albatros24 dit :

      Une solution moins coûteuse serait de nous acheter 2 ou 3 frégates légères furtives la Fayette mais mieux armées (en lanceurs d’Asters et de torpilles).

    • Royal Marine dit :

      Cela ferait de la Grèce le premier pays de l’OTAN et de l’UE équipé de Rafales… La brèche serait ouverte… Aux Belges de pleurer toutes les larmes de leur petit corps! Ils voulaient un avion…Ils vont recevoir une brouette!
      Plus facile de convaincre les Suisses, et les Finlandais après cela… Mais fureur totale des Américains!!!

    • Qui ça ? dit :

      Tiens la crise budgétaire en Grèce est déjà de l’histoire ancienne pour que ce pays rêve de s’offrir des Rafales !
      En plus en commandant maintenant, elle ne les recevrait pas avant 2-3 ans, or la crise c’est maintenant ou dans les prochains mois.
      Récemment, il avait été évoqué que la France avait fait une offre à la Croatie pour des Rafales d’occasion. Peut-être la même proposition sera faite à la Grèce. L’armée de l’air peut très bien se dépouiller temporairement de 12 Rafales. Et la Grèce aurait ces avions presque immédiatement pour un coût raisonnable par rapport à ses finances …

    • Patrickov dit :

      Les grecs vont payer les rafales aux frais du contribuables français, ils ont déjà du mal à payer les tangas pour leurs moitiés.
      L’efficacité des S-400 n’a pas besoin de preuves au vu des gesticulations des américains sur leurs achats par les turcs, s’ils n’étaient pas si efficaces les USA auraient même pu accorder un prêt pour les turcs, les russes vont s’équiper de systèmes de défenses gadgets, très bonne blague !.
      Les sanctions contre la Turquie n’aura aucun impacte, l’UE le sait très bien, le seul pays qui voudrait en faire la demande c’est la France et les échanges entre les deux pays sont d’environ 5 milliards dans les deux sens, une broutille quoi, les allemands seront les plus grand perdants ils sont excédentaires avec les turcs, les allemands n’accepteront jamais de sanctions contre la Turquie pour faire plaisir aux français, ils n’ont pas écouter les américains pour l’achat du gaz russe alors celles de la France ils s’en tapent.
      Espagne, Italie, Allemagne s’opposeront aux sanctions, Macron se retrouvera seul à faire le clown avec les grecs. De plus la Turquie est un pôle beaucoup trop important pour les pays asiatiques comme le Pakistan, l’Inde, l’Iran, l’Irak, la Chine, il ne lui sera pas difficile de trouver un marché vers l’Est.
      Les importations turcs venant de l’Europe sont surtout des marchandises qui sont d’ordre futiles,

    • Tannenberg dit :

      Il serait intéressant de savoir comment Athènes pourrait se payer des Rafale, cela dit si les grecs sont d’accord pour remettre aux normes OTAN l’aéroport d’Heraklion et louer ses installations (avitaillement inclus) gracieusement au titre de BAP pour les Rafale français en contre-partie, pourquoi pas. Ils pourraient faire pareil pour le port de la Souda, ca permettrait d’avoir un solide point d’appui pour la MN et l’AdA en Crête pour surveiller tout ce qu’il se passe en MEDOR. Le reste payable en huile d’olive sur les recoltes grecques des 20 prochaines annees =D

      • Desty dit :

        Vous n’avez pas bien suivi: au cours de la décennie qui vient, la Grèce va devenir un pays rentier du pétrole et commencer à rembourser ses dettes qui ne sont en volumes pas si importantes que ça (équivalentes à la dette de la France pour cause covid).
        Ils ont les moyens à venir pour se payer du matos neufs et un peu onéreux.
        La même réflexion est valable pour l’Égypte…
        Pourquoi croyez vous donc que le Sultan s’agite ? Uniquement par nostalgie impériale ?

        • Patrickov dit :

          oui oui comme IsrAël qui est au bord du gouffre qui s’allie avec la Grèce qui est déjà en faillite, les deux états culminent un taux de chômage digne du tiers monde, le reste n’est que de l’enfumage.

    • Vinz dit :

      « Show me the money »
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=mBS0OWGUidc
      .
      Congratulation, you are still my agent.

  44. Blood, Sweat and Steel dit :

    Celui qui est miséricordieux envers les cruels sera un jour cruel envers les miséricordieux. Va falloir reprendre Constantinople.

  45. miaou dit :

    Laisser le temps au temps, les puits de pétroles ne s’exploitent pas du jour au lendemain.
    Dans deux 2 ans des élections auront eu lieu un peu partout et les agitations d’Erdogan (s’il est encore là) auront eu raison de l’économie Turc. C’est aussi le temps qu’il faut pour clarifier un peu les alliances, reconfigurer certaines économies.
    Cette guerre froide peu le rester longtemps, pour l’instant elle n’est pas à l’avantage Turc.

    Après une F-21 c’est très discret jusqu’à l’impact, surtout sur un cargo Turc en eau Libyenne rempli de Djihadistes.

  46. Plusdepognon dit :

    Pour rappel, les USA ne sont pas de notre côté dans cette affaire, d’où l’arrogance d’Erdogan qui a d’énormes difficultés domestiques et pense à sauver sa peau :
    https://theatrum-belli.com/le-gaz-naturel-un-des-causes-de-lagressivite-turque-en-mediterranee/