La British Army pourrait être contrainte de retirer du service ses chars Challengers 2 et ses blindés Warriors

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Le Breton dit :

    « En juin, le chef d’état-major des forces britanniques, le général Sir Nicholas Carter, a donné le sentiment d’aller dans le même sens en estimant qu’un quart de la British Army serait « robotisée » d’ici 2030. « Pour le dire franchement, vous verrez plus de robots dans tous les domaines, terrestre, aérien, maritime, mais aussi dans l’espace. Vous voudrez des choses plus maniables, probablement plus petites et plus rapides et probablamement ‘consommables’ », avait-il expliqué.
     »

    Et quand les robots de cette armée de robots tomberont en panne, trouveront-ils des hommes capables de combattre ?

  2. Leroy dit :

    Le projet franco-allemand du char futur doit intégrer systématiquement l’usage de drones pilotés à partir d’une carapace d’un tonnage de 30T maximum. Ce pilotage doit inclure la conduite d’un essaim ou d’un binôme désignateur-tireur. Le canon pourrait ne plus être la pièce maîtresse de ce blindé.

  3. MAS 36 dit :

    Pauvres british, ça va mal pour l’Army. Tout est dit : « un responsable de haut rang de la British Army a fait valoir que la décision de retirer les Challenger 2 consiste à faire prendre des « pressions financières pour des choix capacitaires ».

    Nous avons eu les mêmes un temps avec la RGPP. Nous voyons aujourd’hui le résultat nous éclater en pleine figure : réduction drastique des armées et mise en place des Bases de Défense , Réduction drastique des forces de l’ordre. Imprévoyance à long terme de la gestion des crises.

    Tout miser sur la robotisation n’est pas la solution , c’est un complément.

    • Czar dit :

      lorsqu’un ‘complément’ coûte plus cher que 10 hommes, ce n’est plus le ‘complément’ qui est accessoire, A-la-masse.

      C’est un truc que les gens qui comme toi on bien connu Joffre ont du mal à assimiler : la guerre moderne, ça coûte plus cher, beaucoup plus que des piou-pious et leur Lebel, ou même que des appelés à Donaueschingen dans leur vieux Sherman, essayant de repérer la trouée de Fulda sans même avoir la ligne bleue des Vosges dans l’azimuth.

      Donc ça ne ‘rajoute’ pas, ça ‘remplace’ comme les drépanocytosés poussant en Seine-Hadj-Dini remplacent les vieux imbéciles qui pérorent sur la façon dont faut reconstituer le 8ème Cuirassiers, ou la 30ème Division, pour gagner des guerres imaginaires contre des Allemands ou des Russes en même voie de disparition.

      • MAS 36 dit :

        toujours égal à vous même, ne changer pas vos lectures, Kafka n’y retrouverait pas ses petits.

        • Fred dit :

          @ MAS 36

          Irrécupérable, perdu pour l’Humanité : Czarvitch a déjà subi « La métamorphose » ;o)

        • Czar dit :

          « ne changer(sic) pas vos lectures’

          quant à toi, un Bescherelle serait une nouveauté profitable.

  4. Ah Ca ! dit :

    Ils sont bien rigolos ces Roastbeefs… ils se croient toujours supérieurs… Je suis ébahi par leur humour si britannique…
    « si nous ne pouvons ……….. Cela nous place derrière des pays comme la France, l’Allemagne, la Pologne et la Hongrie »,
    Au passage ils nous mettent dans le même sac que la Hongrie… Ils poussent les insultes un peu loin…. Ou prennent ils la 5eme colonne en compte
    Merci le roastbeef… mais c’est surtout du mouton qu’il y a chez vous….
    .
    Néanmoins, ils ont raison sur les chars sans pilotes.. Je pense que le prochain char français devrait être décliné en deux versions, une habité et l’autre avec pilotage à distance…
    .
    Par contre citer le néocon Hervé Morin faut le faire, c’est tout comme citer BH ou Moscovici… Le type est une enclume proaméricaine. Il est répugnant.

    Finalement, l’Angleterre n’a plus de bateaux en état de combattre, leurs réserves de la mer du nord sont presque finis, les avions ils attendent la Dinde
    L’Angleterre est à la ramasse totale… ils devraient réfléchir comment surtaxer la City…
    .
    La partie qui me délecte est qu’aujourd’hui ils n’ont plus d’armée. ce qui vent dire n’importe qui peut les envahir

    • Czar dit :

      ils sont envahis, chaque jour, par une petite dizaine de canots gonflables, sans réaction notable

      je me demande quel sera le Nolan qui filmera cette Anabase droit venue de Bactriane

      « Thalassa ! Thalassa ! »

    • Clavier dit :

      Ne vous réjouissez pas trop: nous sommes sur la même pente..!

    • NRJ dit :

      @Ah ça
      Ils nous mettent devant la Hongrie. C’est un peu normal. On reste une armée européenne.

      Je pense pour ma part que le char piloté et le char dronisé autonome devraient avoir des missions différentes: un véhicule antichar avec une forte capacité de tir direct (canon de 130-140 mm) pouvant pénétrer les futurs chars de combat et soutenir ponctuellement l’infanterie. Et un robot de combat plus petit (peut-être 20 à 30 t de blindage) pour la protection des fantassins, notamment en milieu urbain.

      Après comparer la situation sous Hervé Morin et la situation actuelle est complètement décalé. On s’attendait à l’époque à une évolution des conflits totalement différente avec la prépondérance des guerres asymétriques et des drones. L’Histoire n’est pas allée dans ce sens et personne ne pouvait le prévoir, pas même les militaires (je vous rappelle que les autres pays comme l’Angleterre, l’Allemagne et même les USA ont pris des mesures d’économie similaires). Par ailleurs il a quand même sauvé le programme A-400M et on s’aperçoit a posteriori que ce fut une très bonne chose.

  5. Max dit :

    A poils la 7e brigade blindée « The Desert Rats » (les rats du désert) de la 1ère Division Blindée…

  6. PK dit :

    Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

    Pauvres Anglais. M’enfin, tant que ça nous arrive pas, on ne pleurera quand même pas.

  7. Bricoleur dit :

    Encore un bel élan d’arguments contre et pour le char de bataille dans cette lutte intestine britannique. Le programme MGCS semble aller bien au-delà de l’emploi classique du char de bataille – qui parait effectivement daté -, mais il est bien difficile aujourd’hui de se faire une idée précise de ce qu’il sera. Si les premières présentations techniques officielles de ce programme ne sont pas assez convaincantes, nos politiques français et allemands pourraient rejoindre les politiques britanniques.
    Incidente: il faut arrêter les conneries avec le combat des chars dans les localités. Pour prendre une ville, retour à VAUBAN: le siège, avec déluge d’artillerie. A la fin, le seul engin à chenille utile est le bulldozer ! Pour dégager les décombres et creuser des fosses pour les assiégés morts de faim et de maladie.

  8. Jean (le 1er) dit :

    Cela doit être une blague, sans chars de combat la British Army ne serait plus une armée crédible et deviendrait une armée de second voir troisième rang. Que dans un avenir plus ou moins lointain il y ait plus d’engins autonomes ok, mais de la à penser qu’ils vont remplacer tous les engins avec équipage certainement pas. Rien que la réalité du terrain et la problématique liée aux brouillages et cyberattaques en cas de conflit de haute intensité l’empêcherons.

  9. Raymond75 dit :

    Oui : jopuer à la gransd epuissance cela coûte très cher !!!

    • Raymond75 dit :

      Mon Dieu, excusez moi, je répète :

      Oui, jouer à la grande puissance cela coûte très cher !!!

      • Czar dit :

        élever des QI de 80 aussi.

        Une solution pour éviter ton épithète, régis ?

        • Hermes dit :

          Vous dites cela, mais méfiez vous, le QI est en « baisse » au niveau mondial, et ce n’est pas nécessairement pour ça que l’intelligence diminue.

          • Czar dit :

            L’intelligence diminue, c’est un fait, pas un préjugé : il suffit de regarder le niveau moyen d’instruction et de bagage culturel des diplômés, L’indigence de leur orthographe ou de leur syntaxe, la pauvreté de leur vocabulaire. il n’est qu’à voir les commentaires sur youteubé qui ne sont, pour l’essentiel qu’un gigantesque principe de répétition d’une dizaine de phrases automatiques, débitées par imitation par des gens pourtant situées aux quatre coins de la planète, donc censément dans des aires culturelles différentes.

            les gens ont perdu leur capacité à se concentrer sur une tâche de façon prolongée. Des analystes incriminent le développement de l’écran qui place le spectateur dans une posture totalement passive, contrairement aux autres types de médias (lecture, radio)

            même les ‘intellectuels’ contemporains avec leurs « euh » permanents : comparez ça avec des entretiens ou des conférences des années, allez disons jusqu’en 70.

            la fable du « le déclin n’existe pas » n’est possible que pour les crétins qui ignorent tout du passé (ou du moins qui avalent complaisamment l’idée déconstructionniste qu’on cherche actuellement à en imposer)

          • Plusdepognon dit :

            @ Czar
            On peut le regretter en effet :
            https://youtu.be/Pcv4XpQJeyY

  10. blavan dit :

    La Grande Bretagne s’étant détachée de l’UE, il n’y avait plus besoin de chars lourds. A part la marine et l’aéromobilité , les anglais peuvent se passer de chars, puisqu’ils ne sont pas exportateurs.

    • Jean (le 1er) dit :

      Le rapport avec le fait que la Grande-Bretagne se soit détachée avec l’UE. Elle est membre de l’OTAN et se voit toujours comme un partenaire de 1er plan des US. Sans chars d’assaut et de VCI, les US vont rigoler.

    • dolgan dit :

      Ils ne sont toujours pas détachés de l’europe. On aimerait bien qu’ils se bougent les fesses, mais on peut compter sur eux pour continuer à repousser l’échéance ad-vitam.

      • Czar dit :

        toujours en retard d’une guerre, cher duglan ?

        le royaume-plus-très-uni a quitté l’union européenne le 31 janvier dernier.

        • MAS 36 dit :

          Suite à la ratification de l’accord par la Chambre des Communes britannique et par le Parlement européen, le Royaume-Uni est sorti de l’Union européenne de façon ordonnée le 31 janvier 2020 à minuit. Une période de transition de 11 mois s’est ouverte jusqu’au 31 décembre 2020. Elle pourra être renouvelée une seule fois, pour un an, avec l’accord des deux parties, jusqu’au 31 décembre 2021 maximum. Le Royaume-Uni a indiqué fin juin 2020 qu’il ne souhaitait pas prolonger la période de transition, qui prendra donc fin le 31 décembre 2020. Des négociations sont en cours sur la future relation commerciale entre l’UE et le Royaume-Uni (de type accord de libre-échange). Si elles n’aboutissaient pas avant la fin de la période de transition, les règles de l’OMC s’appliqueraient aux échanges entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

        • dolgan dit :

          juste signé des papiers qui disent que la sortie effective sera pour dans 2 ans. Si tout va bien.
          .
          Sinon, toujours dans l’insulte? et votre obsession pour tout ce qui touche au sexe bien présente apparemment.

  11. Albatros24 dit :

    Les anglois marchent sur la tête, l’ère des robots n’est certainement pas pour demain.
    C’est juste une mauvaise justification à la Morin de zéconomies de bouts de chandelles au détriment de la sécurité de tous au sein de l’OTAN,
    Au final la Grande Bretagne est devenu la petite Grande Bretagne et nous ne pourrons plus compter sur un partenaire solide qui se défile pour des raisons bassement économiques. Alors qu’ils ont la City et dorment sur un tas d’or privé qu’il suffirait de ponctionner un peu plus (mais on ne met pas des lords et hauts bourgeois au pouvoir pour cela, comme en France d’ailleurs).
    De plus leur industrie lourde en a pris un sérieux coup et va ainsi continuer à s’affaiblir, déjà qu’elle avait été massivement achetée par des étrangers (Allemagne, Inde, Etats Unis…). Cela plus leur affaiblissement de leur Navy qu peut de moins en moins compter sur suffisamment de marins.
    La City ne fera pas vivre tout le monde il faut aussi compter avec son industrie et les anglais ont une solide tradition industrielle pourtant (avaient peut on dire). C’est vraiment regrettable pour nous

  12. NRJ dit :

    Qu’on ait fait l’erreur de penser que les guerres étaient à un tournant dans les années 2000-2010, c’est normal. Après tout on a vécu une période très particulière. Qu’on fasse la même erreur aujourd’hui, ça c’est exagéré.

    On voit les conséquences funestes de la politique de défense britannique sur leurs armées. Programmes très ambitieux (Eurofighter, F-35, porte-avions) sans prendre en compte les possibilités de surcoûts…. Et le fait que les budgets ne seraient pas toujours là pour les combler. Résultat les anglais ont des porte-avions mais pas suffisamment de frégates. Ils ont des F-35 mais dans leur pire version. Et ils n’ont plus d’armée de terre.
    Dire que certains, au nom de la défense de la souveraineté pour la France, veulent suivre le même chemin avec 2 porte-avions, 6 frégates supplémentaires, un SCAF franco-français. Quand on voit ce qui s’est passé avec les anglais, on se dit que les choix de la France avec son armée ne furent pas les plus mauvais. Même si on a risqué à plusieurs reprises de prendre ce chemin.

    • Hermes dit :

      Les gens ne veulent pas admettre que le budget défense français n’est plus suffisant pour assurer la survie de la BITD française.
      On commande peu en payant plus, ce n’est tout simplement pas gérable.

      • Royal Marine dit :

        Nos politiques surtout ne sont que de mauvais comptables… Acheter au final combien de FREMM, pour le même prix que la quantité initialement prévue? Bravo Sarko, Hollande, Mecton!

    • Wagdoox dit :

      Encore à raconter n’importe quoi.
      Les anglais paient surtout les guerres des années 2000 dans lesquels ils se sont epuises. La France paît bien des dizaines de milliards en pure perte pour l’UE.

      • NRJ dit :

        @Wagdox
        Les guerres dans les années 2000 c’est, comme vous le dites, il y a 10 ans. En 10 ans la situation évolue. Pour rappel les anglais sont partis d’Irak en 2011 et d’Afghanistan en 2014.

        Si vous voulez quitter l’UE pourquoi pas, mais c’est en taux d’intérêt que la petite dizaine de milliards d’euros qu’on paye annuellement sera payée en taux d’intérêts.

    • EBM dit :

      @ NRJ d’accord sur les anglais mais vous ne précisez pas qu’ils ont voulu mener de front deux programmes d’avions (F35 et Typhoon) plus les SNLE, les 2 portes aéronefs, les SNA… et l’Irak et l’Afghanistan. Le tout sans augmenter vraiment leurs budgets sur la durée. Résultat tout s’effondre car les crédits d’armements sont ponctionnés pour financer les OPEX.

      Il fallait choisir soit les opex, soit tous les programmes majeurs ensembles, soit les deux en augmentant le budget. Surtout avec la crise de 2008.

      Sur la France, la quantité est beaucoup trop faible, la qualité est là certes… là où on n’a pas encore de vides capacitaires. Nous n’avons presque plus d’armée de terre, presque plus de frégates, plus beaucoup d’avions dont les pièces détachées sont ponctionnés par les opex. Donc nous sommes sur la même trajectoire que les anglais. On pourrait toujours faire pire c’est vrai, mais nous avons les moyens financiers de faire largement mieux. La seule différence entre nous et les anglais c’est la profondeur à laquelle on a sombré.

      Et si vous me répondez pas du tout avoir les débris d’armées qu’on a c’est formidable, je vous invite par avance à regarder la série de petits échantillons qui nous fait office d’armée et à le comparer aux missions qu’on leur fixe. Clairement il y a trop de missions par rapport aux moyens alloués.

      Je ne dis pas qu’il nous faut une énorme armée. La seule stratégie où on peut être efficace avec nos moyens financiers est une stratégie centrée sur l’Afrique avec une remontée en puissance portée par un budget défense de 1,8% du pib 2019 hors pensions et sur la durée, soit 44 à 45 milliards. Rien d’insurmontable ou de mirobolant, au passage le SCAF et autre programme sur 25 ans avec les allemand son pourrait s’en passer.

      • NRJ dit :

        @EBM
        Vous avez raison, c’est les missions dont on doit réduire l’ambition, pas les moyens financiers, déjà importants.

        Toutes les armées sont des échantillons à l’exception des USA, de la Russie et de la Chine. La guerre a changé, et les changements technologiques font qu’on ne peut pas avoir des armées professionnelles avec des millions d’hommes.

        Vous voulez arrêter le SCAF ? Intéressant dans une période où nos Rafales risquent d’affronter des systèmes S-400. On aurait plutôt l’impression qu’il nous faut un remplaçant à long terme pour le Rafale. Et à moins de sacrifier les opex (ça on le fera pas), ou l’armée de terre et/ou la marine, on n’a pas les capacités financières de soutenir un problème aussi ambitieux (mais avec une ambition nécessaire si on veut rester au standard mondial).

  13. themistocles dit :

    L’adage se vérifie : « qui veut tuer son chien l’accuse de la rage » . C’est la méthode classique des sinistres sires de Bercy ou de leurs équivalents britanniques pour faire du pognon sur le dos de la défense.Et c’est toujours en prétendant préparer la guerre du futur, comme s’ils y connaissaient quelque chose. Ils ont juste à trouver un suppôt ou deux, en veine de 3 ou 4ème étoile pour appuyer le raisonnement. A se demander parfois s’ils ne préparent pas, à dessein , les défaites de demain, les classant dans la catégorie des traîtres à la nation. L’ inénarrable Morin, le plus incompétent et le plus mal considéré des ministres de la défense de la 5ème république (15ème dans l’ordre protocolaire, il faut le faire…) et ses suppôts Bodin et Levandowski on pu ainsi causer un tort considérable aux armées françaises.

    • Intox dit :

      Moi ce qui me sidère c’est que l’on puisse penser aux guerres de demain comme si l’on avait la main sur le calendrier. Quelle bonne idée de désarmer aujourd’hui pour mieux se préparer pour l’avenir. C’est vrai que nos ennemis potentiels vont attendre que l’on soit près pour éventuellement nous attaquer. Quand je vois un pays comme l’Inde qui a déjà été en guerre contre la Chine, qui est toujours en pré-guerre contre le Pakistan se permet de perdre des dizaines d’années à renouveler des équipements aussi essentiel que des avions, je cri aux fous ! Alors que la Chine, elle, arme à marche forcée.
      Le Royaume Uni est en train de suicider sa défense. Si elle devait à nouveau défendre les îles Malouines elle en serait incapable. La France ce n’est pas beaucoup mieux, elle étales son renouvellement d’équipements militaires sur des dizaines d’années comme si on était en état de paix éternel. Elle a pour l’instant une armée d’échantillons incapable de soutenir un conflit moyen plus que quelques semaines. Tellement peu prête à se battre qu’elle se laissera sûrement couler un navire par la Turquie sans broncher. Un pays sérieux doit être prêt pour les guerres d’aujourd’hui, avant de s’occuper des guerres de demain.

      • NRJ dit :

        @Intox
        Parlons en des guerres d’aujourd’hui. Vous voulez vraiment affronter l’armée russe ? Ce serait la seule façon de justifier un investissement supérieur à 2% du pib. Pour rappel, la France investissait 3% de son pib dans la Défense pendant la guerre froide alors qu’on avait un adversaire identifié et attendu. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. On a certes des menaces avec la Russie et la Turquie, mais pas d’adversaire clair (quant à la Chine, c’est beaucoup trop loin).

        Pensez vous sinon que la Turquie a également les moyens de tenir dans un conflit plus de quelques semaines ?

        • Bouvines dit :

          @ NRJ je ne sais pas ce que pense intox mais la réponse a la question mais clairement on ne peut y répondre que sur le papier. Si c est nucléaire nous pouvons, ce sera une question d heures, les Turques sont chocolat avec leurs B61 sous clef US. Si c est conventionnel les Turques peuvent et longtemps, nous la question ne se pose pas, c est non.

          Sinon vous alignez les postulats ou les procès d intentions sans fondements. Ne pas avoir d adversaires déclarés ne signifie pas que il ne va rien de passer ou qu on ne doit pas être prêt. Demander une hausse du budget ne signifie pas demander un retour a un investissement en terme de PIB équivalent a la guerre froide. Ni demander à affronter les Russes.

          • NRJ dit :

            @Bouvines
            Vous pensez sérieusement que les turques seraient capables de tenir un affrontement dans la durée ? Je vous rappelle que leur aviation composée de F-16 n’est pas de toute première jeunesse. Ils ont dépensé pas mal de leurs ressources contre les turques, ils n’ont pas de moyen de projection à longue distance. Bref, on aura quand même les moyens de leur causer quelque dégats. Et si ce n’est pas le cas, ce sera une défaillance humaine et non matérielle, et là il faut changer les hommes;

  14. Herixe dit :

    Résumons sérieusement… Ils mettent la clef sous la porte ?

  15. Jean-Michel dit :

    D’un autre côté, l’Angleterre est une île et la menace la plus proche est à des milliers de kilomètres.
    Et sans Saddam Hussein, les Challenger britanniques n’auraient jamais combattu.

  16. nexterience dit :

    Si
    -ils ne souhaitent plus d’opex lourdes car l’époque des ambitions est durablement passée
    – des chars lourds projetés seront toujours en retard dans les futures blitzkrieg
    – la Manche est un immense fossé antichar facile à défendre
    – les économies réalisées permettraient de mieux contrôler les autres accès aux îles: mers, airs, espace et cyber
    .
    Est ce une erreur?
    .
    – les pays continentaux ont toujours besoin de chars, faute de paix en Eurasie.

  17. Eowya dit :

    Le challender 2 n’est pas du tout vieux, il est en service depuis 1998, c’est super récent, retirer des chars qui n’ont qu’une 20éne d’année, c’est stupide !

    Et je comprend qu’on remette en cause la place du char dans les guerres de type « urbaine », pourtant, ils ont fait leur preuves dans des batailles telles que celle de Falloujah, démontrant que correctement utilisé, les blindés ne sont pas « useless » en combat urbain !
    Enfin, le combat urbain n’est qu’une façon de faire la guerre, mais il ne s’agit pas du seul théatre d’opération. Et pour un théatre non urbain, le char reste la colonne vertébrale des armées ! Les Russes ont misés sur la contruction d’un blindé tel que le BMPT pour répondre a des exigences urbaine. Pour le reste, l’armée britanique ne cesse de me laisser perplexe de par ses choix ridicules :
    – Se passer de tank et de transport blindés, c’est se passer d’armée de terre…
    – Construire un porte avion moderne qui ne soit pas un CATOBAR (et qui ne soit pas a propulsion nucléaire), c’est un immense gachi d’argent
    – Toujours dans le domaine de l’aéronaval, miser sur le très moyen F-35B, le plus cher et le moins performant/fiable dans la piètre série des F-35, c’est se tirer une balle dans le pied.

    En quelques années, les Anglais vont : Détruire leur armée de terre, et avoir une aéronavale particulièrement médiocre. Autrement dit, les Anglais sont en train de saborder leur propre armée. Dommage, ils avaient regagner leur souveraineté, s’était l’occasion de prendre de bonnes décisions !

  18. Jym dit :

    Tout ceci me rappelle les propos d’un écolo (il me semble, ça date un peu) qui a dit que vu qu’on ne mène que des guerres asymétriques et que c’est la paix en Europe, il n’y a plus besoin d’armée mais juste des forces spéciales et la dissuasion nucléaire.

    Si la seule ambition du RU est de rester sur son île quoi qu’il arrive ça semble pertinent je suppose… Après tout ce pays n’existera peut-être plus (potentielle indépendance de l’Ecosse et de l’Irlande)

  19. Polymères dit :

    Moi qui croyait qu’en quittant l’UE, qu’en arrêtant de donner de l’argent à l’UE, ils allaient connaitre un âge d’or et une aisance financière?

    En tout cas, restons conscient que chez nous aussi, seul, il n’y aurait pas eût un successeur pour le Leclerc, les volumes ne sont pas suffisants. Via le MGCS, on a tout de même une division des coûts et un volume plus conséquent d’exemplaires.

    Le char ne doit pas être juste un symbole, il ne doit pas non plus être un nombre qui dit que celui qui en a le plus est le plus fort. Le char n’est qu’un maillon sur un champ de bataille, mais sa présence ou non ne fait pas toute la différence. Il apporte ce qu’il apporte, on l’utilise comme on l’utilise, il peut devenir un avantage comme un boulet.
    Dans la pensée collective, le char reste beaucoup trop symbolique. On pense que si nous n’avons pas de chars, celui d’en face qui en aura, prendra un avantage sur nous. Cela n’est pas vrai, de la même façon qu’il ne faut pas un char pour détruire un autre char.
    Le problème, c’est qu’actuellement, beaucoup de chars restent sur un concept d’utilisation ancien qui devient de plus en plus inadapté à des unités qui demandent de la polyvalence, de la réactivité et de la « complémentarité » dans des environnements de plus en plus complexes et ou la menace est diffuse.
    La réflexion doit se faire, notre MGCS, c’est aussi est avant tout une nouvelle doctrine organique qui suit ce qu’on a déjà commencé. Derrière tout cela, ce n’est pas juste un char ancien qu’on remplace par un char nouveau et ou on va continuer comme avant, on va chercher à faire plus, différemment pour donner au char un rôle plus polyvalent, car il faut l’admettre, ça fait 20 ans qu’on a le Leclerc, dans quel conflit a t-il servit réellement en dehors de l’aspect symbolique? On aurait pût ne pas avoir de chars dans nos armées depuis plus de 20 ans que ça n’aurait pas changé quoi que ce soit dans tout ce que nous avons fait en opex ou en prise de position. Est-ce qu’il servira dans les 10 ou 20 ans à venir? Nul ne le sait, en tout cas on ne peut pas ignorer cet aspect « opérationnel » dans le quotidien dans les choix de matériels.
    Sauf à toujours dire « non mais au cas où! », je pense qu’au prix des matériels actuels, on ne peut pas se permettre d’avoir des équipements/unités qui soient trop spécialisés ou inutiles dans le quotidien, même dans des conflits de basse intensité, sinon on se dirigera comme les anglais à vouloir se débarrasser de « l’inutile », pas que ces équipements n’ont aucun intérêt, mais que le fait de ne jamais les utiliser leur fait perdre toute utilité à de nombreux observateurs.

    Avec le MGCS, espérons voir émerger un char qui sera une réelle plus valu sur d’autres aspects que son canon ou son blindage, car si nous ne le faisons, on va recréer un char « symbolique » qu’on n’utilisera jamais en opération et qu’on préservera « au cas ou » comme si nous avons une 3e guerre mondiale qui nous attends, dans ce monde nucléarisé.
    La réflexion doit se faire, le MGCS doit pleinement s’insérer dans un dispositif standard de déploiement, avoir un modèle type de GTIA comprenant le VBMR Griffon/Serval, le Jaguar, le VBCI, le Caesar et autres. Qu’on travaille ainsi, qu’on s’entraîne ainsi, cette complémentarité permanente pour un maximum de capacité et non plus le bricolage de GTIA avec ce qu’il y a sur place comme actuellement.
    Faisons l’effort de déployer tout cela sans regarder la petite économie du moment. On doit créer ce genre de corps expéditionnaire qui s’articulent en différents module interarmes types SGTIA/GTIA ou plus large. Il faut que pour un déploiement « brigade » on compte ce genre d’unités. L’idéal serait même qu’en lieu est place de nos régiments actuels, spécialisés dans leur mission (infanterie, cavalerie, artillerie…), nous ayons par exemple deux GTIA, des unités se connaissant, s’entraînant toujours ensemble et pouvant se faire projeter. Tous les véhicules et équipements étant similaires dans tous les régiments, avec leurs soutiens (log, carbu, san) de quoi donner une autonomie complète, sans prise de tête au moment ou on a besoin d’eux.
    Un déploiement se ferait alors sur un nombre de GTIA.
    Bon j’arrête là, je dévie du sujet, car je pourrai écrire des pages, vous me connaissez.

    • sentinelle dit :

      de bêtises j’espère au moins que vous étiez général le Guderian le Mozart du moment assassiné

  20. Kostal dit :

    Oui, c’est regrettable aussi pour nous, et je ne crois pas non plus à l’ère des robots. Malheureusement les militaires britanniques sont fascinés – presque hypnotisés !- par la technologie. Ils estiment qu’une bonne armée doit disposer de tous les fleurons dans chaque catégorie, char, hélico, aéronef…et quitte à n’en avoir que peu, et laissent de côté toute notion d’équilibre entre la qualité et la quantité, ils préfèrent des matériels extrêmement spécialisés au lieu de matériels permettant de faire face à un large éventail de situations. Or aujourd’hui avec le coût extrêmement
    (et de plus en plus) élevé des munitions (elles sont d’une durée de vie de plus en plus réduite pour les missiles et munitions guidées) il est plus pertinent de se laisser des marges de manœuvre financières pour pouvoir en acquérir…
    Ils ont récemment acquis le Boxer, un matériel d’un coût exorbitant et font mine d’accepter de renoncer au char, capacité emblématique, pour affoler les décideurs et tenter de les forcer à financer une capacité que même les non spécialistes savent essentielle.

  21. Prof de physique dit :

    Donc, bientôt, notre armée sera en capacité d’envahir la perfide Albion, et de venger nos anciens de Crécy, Azincourt, etc..
    Ah. On me dit que c’est déjà fait lors des batailles nombreuses ganées sur ces mauldit godons, telles Patay, Firminy, Castillon et tant d’autres…
    Et oui, durant les deux guerres de cent ans menées par nos ancêtres pour ne point parler leur langue abominable et ne points manger leur cuisine de même, les bons francois ont gagnés plus de batailles contre les godons qu’iceux dans l’autre sens.

  22. Twouan dit :

    Ce que tu ne peux arrêter il te faut l embrasser. Plutôt que de se retrouver a laver des patates autant prendre la quatrième étoile.

    Retirer des blindés pourquoi pas mais sans remplacement proche c est de la folie.

  23. arnaud dit :

    Les anglais ont fait les pires choix par incapacité à trancher vers quel destin aller. Le f35 est un siphon à fric qui est en plus un échec technique. Leur flotte ne vaut plus rien et n’a plus de capacités globales.
    Leur armée de terre sera bientôt dans le même état incapable de mener une quelconque opération seule.

  24. Vins dit :

    Cela devient inquiétant quand même…. A part nous qui maintenons le minimum, il nous reste qui comme alliés crédible en Europe?

  25. Dupont avec un t dit :

    Pour mémoire engagés dans l’opération liberté irakienne ; Ils ont surclassé aisément les équipements de l’armée irakienne qui leur ont été opposés et seuls deux furent mis hors de combat, tous deux par tir ami…. Oups pas fait exprès
    Le Challenger 2 est considéré comme un des chars les mieux protégés au monde. et il est climatisé

    • NRJ dit :

      @Dupont
      Avec 64 t il a intérêt à être l’un des mieux protégé au monde.

      • Dupont avec un t dit :

        Lourd mais Coriace :  » En 2003, au sud de Bassorah en Irak, un Challenger 2 s’est embourbé dans un fossé lors d’une embuscade durant la bataille de Bassorah, il encaisse plus de 14 RPG-7 en plus d’un missile antichar à double ogive Milan avant de retourner à sa base pour être réparé et à nouveau opérationnel six heures après l’embuscade ».
        RpgProof et MisMilanProof

  26. basstemp dit :

    Si les britanniques prennent une telle décision, c’est qu’ils ont fait une analyse objective sur l’absence de risques d’invasion en Europe de la part de Poutine … Sinon ça serait maintenu & verouillé …

    • PK dit :

      D’un autre côté, au chaud sur leur île, ils ne craignent pas grand-chose…

      Déjà en 40, bien que battus à plate couture par la Werhmarcht et sauvés de l’extermination par le sacrifice d’un corps d’armée française, les Anglais n’ont dû finalement leur salut qu’à leur statut d’insulaire.

      Sinon, la Reine Mère causerait teuton aujourd’hui…

  27. Éclaireur de marine dit :

    Avant de critiquer les anglais, regardons chez nous: la copie de l’arme blindée est d’une tristesse et d’une paresse intellectuelle affligeantes.

    Actuellement, il s’agit de supprimer 4 escadrons de reconnaissance qui sont les unités les plus employées en opération actuellement… L’après COVID-19 ressemble trait pour trait à la RGPP, il n’y a pas que dans le choix de ceux composant le gouvernement que cela ressemble à du Sarkozy…

    Tout cela pour conserver coûte que coûte le format 4 chars, 4 vbl pour les escadrons Jaguar, copié/collé des escadrons Leclerc.
    Cela n’a aucun sens.

    La DÉP s’appuie sur le fantasme de la polyvalence du char vers le combat l’anti-char s’opposant à la création de filières spécifiques pour la formation des soldats, des sous-officiers et des officiers.

    La création de corps spécifiques serait la solution: supprimer l’ensemble des ERI dans les régiments blindés, fusionner certains régiments et créer des régiments de reconnaissance dans chaque brigade ou au niveau de la division.

    Ça demande de s’attaquer à certains fromages sur lesquels certains vivent et s’engraissent depuis plusieurs générations.

  28. Vinz dit :

    Les pauvres anglais sont englués dans leur pudding F-35 ; il semble qu’une modernisation de leurs appareils au standard block-4 leur coûterait plus de 22 millions £ par appareil (https://www.thedrive.com/the-war-zone/34330/british-government-says-it-might-pass-on-27m-upgrade-for-some-of-its-f-35s) Pas étonnant qu’il ne reste plus rien pour les copains.

    On leur a même proposé des Leopard II d’occase : https://www.thetimes.co.uk/article/fear-of-bad-press-halted-german-tank-deal-l3gcxvh2x

    Enfin 700 millions pour un programme de modernisation de 250 blindés (en gros trois millions par unité tout de même, ça fait très cher), c’est pas non plus dans l’absolue la mer à boire pour son économie. Si la GB benne ses blindés, ça veut dire qu’elle ne croit pas une seconde à une menace terrestre russe. Ca veut donc dire aussi aux états baltes et pologniards : fuck you, a little.

    Au final ils vont se contenter d’un nouveau canon, nouvelle optique/conduite de tir, et d’un Trophy.

  29. Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

    Hervé Morin, cité cinq fois dans les commentaires, est quand-même un mec admirable (antiphrase, bien entendu). Admirable d’un point de vue politicien : maire d’un bled de 1500 habitants, il est devenu président de région puis président des présidents de région, en passant par la case ministre où son seul rôle (facile) était de ne pas faire d’ombre au « chef des armées » du moment (c’était Sarko, à l’époque).
    Dans un autre monde que celui des militaires, Hervé Morin est un mec admirable.

    • Plusdepognon dit :

      @ Fonctionnaire territorial ancien mili
      « Le turfiste » était plus préoccupé par la longueur des jupes des féminines que par son maroquin.

      « Pire ministre de la défense de l’histoire contemporaine », voici un titre que personne ne lui ravira…
      http://www.ceach.fr/index.php/articles/2017/797-2017-02-16-06-16-36

    • Dupont avec un t dit :

      Morin ministre de la Défense des deux premiers gouvernements François Fillon (2007-2010) …Erreur de Casting

      • Électeur dit :

        Erreur de Fillon, en fait, car le maire de Sablé-sur-Sarthe était inapte à toute fonction nationale.
        Comme chef du Gouvernement, il n’avait pas compris l’article 20 de la Constitution : « le gouvernement (et non le président) détermine et conduit la politique de la Nation ».
        Comme député, il n’avait pas compris qu’il avait le droit de coucher avec son attachée parlementaire à condition qu’elle soit d’accord. Pas sûr de son droit, il s’est effondré sous des accusations pourtant sans fondement.
        .
        Morin et Fillon étaient exactement les ministres dont Sarkozy, parfaitement conscient de sa propre incompétence, avait besoin.
        .
        En fait, nous avons un grave problème institutionnel.

  30. Frédéric dit :

    J’espére que les  »spécialistes » britanniques ne se sont pas basé sur  »Obsolète » ou des exosquelettes africains démolissent un peloton de chars M1 américains pour cette proposition de retrait :

    https://www.youtube.com/watch?v=OsYmpf7W1uA&t=6s