!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Tensions en Méditerranée orientale : Des Rafale français envoyés à Chypre?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

174 contributions

  1. Fafou dit :

    Face à une réponse proportionnée, mesurée mais ferme de l’aviation française et israélienne je me réjouis de voir la réaction du sousletemps erdo…
    Les popcorns sont près et les kebabs, grillées

    • Seb dit :

      Mensonge les Grecs sont aussi coupable ! Je suis de très près ce qui ce passe en Méditerranée orientale ! İl suffit d’observer et être impartial… Les grecs refuse le passage des bateaux civils ou militaire dans la mer Egée sous prétexte qu’ils ont des îles jusqu’au côte Turc et maintenant ils font la même chose pour la Méditerranée ! İls ont une île kastellorizo à 2 km des côtes turcs et 580 km des côtes grecs ! C’est pourquoi les il y a des frictions …

      • Czar dit :

        allons petit troll kébabiste, essaie de mobiliser ton QI de 70 : une île GRECQUE ne peut pas être ‘à 580 km des côtes grecques’, PUISQU’ELLE EST GRECQUE.

        d’autre part, si les trucs pour lesquels tu tapines voulaient éviter les tensions, ils commenceraient par éviter d’affirmer que chez leurs voisins, c’est chez eux.

        le truc n’a pas compris qu’il a perdu la dernière guerre mondiale à laquelle il a participé- et qu’à ce rythme, il perdra encore plus lourdement la prochaine.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mensonge les Grecs sont aussi coupable ! » Brillante preuve que les agresseurs et leurs affidés sont passé maître dans l’art de faire croire que ce sont eux les victimes!

    • Seb dit :

      Merci d’être partial ! Vous avez refusez un commentaire qui expliqué la situation réelle !

  2. Max dit :

    Cela pourrait être un piège. Erdogan , en stratège Frères musulmans va tenter moult provocations afin de passer pour victime.
    Le pire serait de tirer les premiers. Mais les grecs sont à fleur de peau.
    Ce monde part en vrille depuis que le gendarme US est en pré-retraite géopolitique. Le chaos ne fera que croitre puis accélérer. La nature ayant horreur du vide…

    • ScopeWizard dit :

      @Max

      Par son égoïsme m$âtiné d’ ignorance et de mépris envers tout ce qui n’ est pas comme lui ou au service de ses intérêts exclusifs , le « gendarme » en question a malheureusement fait beaucoup pour que ce monde parte en vrille .

      Je vous rappelle qu’ en gros , ce sont les USA qui depuis la fin du XIXème siècle ont acquis la capacité d’ influencer voire d’organiser le Monde à leur convenance , ce qui se confirmera au lendemain de la Première Guerre Mondiale puis au sortir de la Seconde lorsque par cette sorte de « suicide » collectif , l’ Europe des empires jusque là dominatrice , cède sa place au Nouveau Monde à la fois sauveur et conquérant .

      Par sa seule appartenance à l’ OTAN , la Turquie aurait dû être mise au pas depuis longtemps par le chef US voire carrément virée surtout depuis ce rapprochement avec Moscou pourtant considérée ennemie number one sans parler du trouble-jeu mené avec DAESH , au lieu de ça et comme à leur habitude les USA préfèrent fermer les yeux ou mieux sermonner les autres pays de l’ OTAN afin de laisser Ankara libre d’ agir , ce qui pour nous est ultra-dangereux car la Turquie Islamiste et ivre de revanche va tout faire pour mettre la main sur la Libye ce qui à terme va directement menacer ses voisins tel que la Tunisie , l’ Algérie , le Tchad , le Niger , le Soudan , ou l’ Égypte ainsi que l’ Europe via l’ Italie .

      Alors moi je dis merci les Américains et merci NOUS pour notre si merveilleuse « intervention » en Libye .

  3. blavan dit :

    Notre Chef d’état major de l’Armée européenne, se lance encore un nouveau défi, mais quand il se retourne, il n’y a que lui. Les autres pays européens sont occupés à régler les problèmes de leurs nations. Quel paradoxe pour un pays qui n’a eu comme simple réponse aux 10 000 « raveurs » venus envahir ce week-end un champ en Lozère , que de leur offrir du gel hydroalcoolique, sous le regard d’un préfet médusé !!! Pauvre France.

    • PK dit :

      Notre pays a aussi protesté, en disant que ce n’était pas bien de se réunir à plus de 5000.

    • Max dit :

      Et des masques… La rue gouverne !

    • Barfly dit :

      Si vous envoyez les CRS, certains crieront à la dictature. Et puis vu la faune qui gravite dans ce genre de rassemblement, cela ne peut que déboucher sur des affrontements avec en arrière plan la peur d’un nouveau Rémi Fraisse ou Steve Maia Caniço… du coup on préfère ne rien faire et s’offusquer. S’offusquer, c’est le sport favori des français.

    • Franz dit :

      Vous auriez préféré qu’il la boucle et fasse profil bas ? pour une fois qu’il y a une ébauche d’embryon d’esquisse d’une attitude d’honneur, je trouve qu’on devrait s’en réjouir.
      Sans préjuger de ce qui va suivre, évidemment.

    • eric martin dit :

      Laissé les raveurs là ou ils sont, les préfets aussi, et arrêté avec votre pauvre France. Vous faites d’un champs de Lozére une stratégie pour l’europe, effectivement pauvre lecteur.

      • ScopeWizard dit :

        @eric martin

        Certes ; sauf que par les temps qui courent , vous ne pouvez pas « laisser faire » les uns , et faire chier les autres ; c’ est tout le monde ou personne .
        C’ est ce « deux poids/deux mesures » en vigueur depuis si longtemps qui est devenu intolérable .

        Regardez par exemple comme « on » emmerde tous ceux à qui pendant au moins 30 ans « on » n’ a cessé d’ expliquer qu’ il leur fallait investir dans un véhicule Diesel , à présent ils sont considérés et traités pire que des délinquants , ce qui n’ empêche pas que de sur-puissantes autos circulent sans aucun problème .
        Or , qui peut se les payer ces « surpuissantes autos » ?

        De même , « on » vous dit qu’ il faut porter le masque dans les endroits clos -même pas populeux , juste clos- or que voyez-vous sur les plateaux de télévision ?
        Les interviewers comme les interviewés , ils les portent eux les masques ?
        Vous me direz « ce ne serait pas pratique » ; ah bon ? Et pour les « autres » , ça l’ est « pratique » ?

        Allons , vous voyez bien que nous sommes gouvernés par des guignols …….

        Pandémie oblige , un gouvernement qui tiendrait la route et respecterait ses devoirs interdirait ce genre de rassemblement ou l’ encadrerait étroitement ; il y a trop de risques non seulement pour les participants eux-mêmes mais surtout pour tous ceux que tous ces crétins qui ne pensent qu’ à leur petit nombril risquent de côtoyer après coup .

        La réalité c’ est que dans ce monde et ce système , chacun se sent libre de faire ce qu’ il veut comme il veut , or il y a des règles et notamment de savoir-vivre .
        Je vous rappelle que nous vivons en société mais que tout se passe comme si l’ individu était seul au monde .
        Du reste , il sera d’ autant « roi » qu’ il est haut placé socialement donc influent , ou « organisé » et présentant certaines capacités de nuisance , d’ où ce deux poids/deux mesures constaté et qui va s’ accentuant .

        Donc non , les raveurs ne seront pas laissés là où ils sont pas plus que les préfets qui je vous le rappelle sont les représentants du gouvernement en place .

        • fond de gorge dit :

          puis de ce jour postulé à habiter une îles et me faire ravitailler par drone électrique !
          avez vous un listing des îles habitables et vendables ….merci monsieur M6 Logement
          comment qu’il s’appelle déjà ce mec ???ah zut je regarde pas assez la télé pour m’en rappeler ??<LoL
          ah ……..Stephane Piazzat ,..
          donc le frère de l'ex joueur de Foot de saint Etienne je crois ….woui c'est cla …

  4. Titeuf dit :

    Ça commence à s’échauffer là….
    Si les turcs font un faux pas, ça va avoine sévère de tous les côtés…

  5. Durandal dit :

    De nos jour la valeur militaire d’un A69 est discutable.
    Une frégate moderne pourrait couler les 4 sans effort.

    • Berger dit :

      Comme à Hollywood ?

      • Durandal dit :

        Non, comme dans la vair vie.
        La frégate moderne va ouvrir le feu a 150km de distance voir plus, un A69 n’a aucune protection efficace contre un sea skimer. En plus c’est pas bien gros comme bateau, un missile et c’est fini.
        Je verserais une larme j’ai passé 6 mois a couple à Djibout avec le Pimodan et le Jacoubet..

  6. lym dit :

    Une cible presque aussi jolie que des navires à couple au port, vu comme les grecs s’agacent, c’est quand même pas très futé!!!

    Pour le partage de Rafales entre Jordanie et Chypre, peut-être qu’un PHA envoyé au Liban motive également à mieux border le secteur tout en prétendant rassurer Chypre.

    • Delta dit :

      Les Rafales viennent de France.
      Ce ne sont pas forcément des Rafale lambda car les Rafale de la 4e escadre de chasse sont en charge de la dissuasion nucléaire, on les trouve aussi régulièrement sur les ouvertures de théâtre, et sur toutes les missions complexes.

      Donc, sans sur-interprétation, mais sans sous-évaluation non plus, ces trois avions ont délivré un message.

      C’est aussi rappeler qu’il ne faut que quelques heures et des tankers à des chasseurs pour rallier cette partie de la Méditerranée, très troublée. A ce stade, les avions sont venus et repartis, il ne faudrait pas beaucoup de temps, et seulement une décision, présidentielle, pour qu’ils restent. Il faudrait que les Chypriotes le demandent.

  7. Frédéric dit :

    Trop léger comme dissuasion. A moins d’une demi douzaine sur une base protéger, c’est juste un signal faible.

    • dolgan dit :

      Je suis d’accord, 5 navires dont 4 avisos c’est trop léger comme dissuasion.

    • L'amiral dit :

      le sous marin Nucléaire d’attaque que j’ai repéré l’autre jour sur mon scope ???????????????est il toujours en plongée ????

      allo Monsieur le président …
      ah ..on a été coupé

  8. Carin dit :

    Bon, tout le monde (et Erdogan le premier) a bien compris que personne ne va tirer sur les bateaux turcs… ce sont nos alliés au sein de l’OTAN (c’est l’exact message de stoltenberg). Donc je me demande si Chypre et la Grèce n’ont pas en stock quelques très gros remorqueurs?? Si oui, il me semble que les faire jouer à « pousse-toi de la » sans tirer un coup de feu, permettrait le même résultat sans être dans la catégorie « agresseur, tueur de marins turcs »..
    et pour la protection des remorqueurs, quelques bateaux, quelques avions/helicos avec missile anti-navire (passer assez près des avisos turcs, pour que les marins voient bien l’engin sous le ventre des avions). Et bien entendu filmer le tout… (des fois que nos amis américains ramènent leur fraise, ou que le général de l’armée du salut du Bosphore clame à l’agression). J’espère que chypriotes comme grecs ne se leurrent pas, parce qu’en aucune façon, la France fera ouvrir le feu sur un allié… sauf si un bateau ou avion français est pris pour cible.

  9. strider_on dit :

    j’espère qu’ils sont armés de missile à condamnation ferme et de bombes à expression de l’inacceptable et de l’inadmissible…

  10. Egres dit :

    Tout ça va mal finir, mais sans doute un « incident militaire limité » avec des pertes matériels et quelques blessés côté turc pourrait-il faire comprendre au grand vizir qu’il est temps qu’il se calme. Comme tous les pouvoirs forts, le gouvernements turc ne comprendra que la force qui montrera la détermination de l’Europe. Et c’est malheureux pour le ou, plus précisément une partie, du peuple turc qui ne mérite pas un tel dirigeant boutte-feu.

    • Sacha dit :

      Il y a quelques mandats je crois savoir que la société turque était l’une des plus modernes de ce secteur (je n’ai plus le nom du président d’époque : erdogan était alors 1er ministre, ou de l’intérieur, et avait été pris dans le gouvernement pour représenter l’opposition). C’est ce genre de dirigeant qui fait retro-pedaler un pays

      • Desty dit :

        Davutoglu qui était le père de la géopolitique turc du début de ce siècle et du slogan zéro problème avec les voisins. Lui et Erdogan ont dirigé le pays en binôme en étant tantôt premier ministre, tantôt président (comme Poutine et Medvedev).
        Et puis Erdogan a commencé à tripoter la constitution turque, et puis il y a eu un coup d’état raté, et puis Davutoglu est tombé en disgrâce, et maintenant on a une politique néo-ottomane décomplexé.
        Enfin bon le personnage était plus ambiguë qu’il n’y paraissait à première vu: lui aussi était un néo-ottoman mais refoulé et estimant qu’il valait mieux présenter la chose avec un visage souriant. C’est notamment lui qui a incité la Turquie a augmenté le nombre de ses ambassades et s’implanter économiquement en Afrique (Libye, Somalie, Sahel…).

      • Desty dit :

        Notez bien que la Somalie et la Libye ont été les premiers pays d’implantation: d’abord les entreprises turques sont venues, ensuite on a implanté des bases militaires.
        Le Sahel est venu ensuite (les Turcs exploitent une partie de l’or malien depuis 10 ans par exemple). Et là dans la foulé de l’assassinat de nos expats, le ministère des affaires étrangères turcs vient de démentir d’avoir eu le projet de développer une coopération militaire avec le Niger.

    • fond de gorge dit :

      lui faire la peau serait plus rapide …
      mais depuis les attentats raté contre Fidel Castro peut être que cela est passé de mode dans le monde nouveau !
      le monde passé avait du bon pourtant parfois…
      bizarre aussi que Ho Chi min n’y est pas eu droit …mais il faut dire qu’à l’époque la France n’avait pas la bombe et que l’Urss et la Chine aurait été vivement faché …

      là on se demande bien ce qui soutient Erdogan en coulisses

      attendez voir
      alors les Turc descendent un avions russes durant ls conflits de traitement de l’etat Islamique

      les Turcs sont dans l’otan et semble soutenus par les amerloques ou ceux qui les servent

      Trump vocifére contre la Chine mais aussi et toujours contre Moscou
      pourtant on m’avais dit que les amis de mes amis sont mes amis
      apparemment avec Trump tout devient fou et incontrôlable …

      en fait on connais qui va se faire mettre par tout cela
      la trop fameuse union de bric et de broc qu’est devenue ce machin Union Européenne …

      FREXIT serait le mieux et vite pour imposer de nouveaux accords sinon rien en attendant qu’on soit respecté !

      par contre au niveau Gaz il semble alors que la Gréce ,Chypre et la Turquie risque de devenir Riches …
      si on en crois la devise US de qui trouve du pétrole = enrichissement …

      sauf que c’est vrai pour la Norvége ,le seul pays qui a vraiment su utiliser cette ressource pour son peuple …
      tous les autres pays ayant eu de l’Or noir ont eu beaucoup ,beaucoup de difficultés diverses et parfois mortifère pour leur économie …
      vénézuéla entre autre et j’en passe ..

      mais qui dfit hydrocarbure dit à coup sur des conflits et des guerres

      et bien voilà ,ils ont trouvé dfes réserves inimaginables de Gaz et vous voyez que c’est déjà le bordel !

      donc le proverbe « c’est qui trouve des hydrocarbure le paiera cher  »

      l’oncle SAM franchement c’est comme Tonton Chistobal de la chanson qui raconte que des salades
      l’oncle SAM conclusion c’est devenu un barbu caché eh oui ….que croyez vous en posant le Pied en AS ils ont été contaminé par l’idéologie ,je vois que cette explication
      aie aie ….les barbus se multiplient partout …
      mais que va t’on devenir ??

      Poutine fournit des armes à

  11. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    La dernière fois que j’ai travaillé à Chypre, les Turcs ont agi comme si l’espace aérien chypriote appartenait à la Turquie. Les violations de l’espace aérien étaient innombrables. Les deux Rafale seront très occupés s’ils tentent de s’occuper de ce problème!

  12. Jean le bon dit :

    Certains viendront ici dire que nous mettons le deogt dans l’engrenage, les mêmes surement qui moquent le site Opex360, la faiblesse de l’état français, …
    Il faut mettre un terme définitif aux provocations turques.
    Il faut virer la turquie de l’OTAN dont elle ne respecte pas les règles.
    Il faut virer la turquie de Chypre;
    * et surement aussi des territoires européens…

    Il faut que les turcs reconnaissent le génocide arménien.
    Il faut qu’ils quittent la Syrie.

    bref, vous le voyez la liste est longue comme un jour sans fin !
    Salutations.

    • joe dit :

      Au contraire, Erdo est bien plus ennuyé en étant dans l’Otan. Certes il se permet quelques facilités en utilisant les codes transpondeurs Otan pour acheminer sont matériels en Libye mais le fait d’être dans l’Otan le contraint à ne pas dépasser certaines limites, dont l’une est l’agression ou le recours à la force plus ou moins dissimulé contre un membre de l’Otan, Grèce incluse.
      Tout au plus peut il allumer un radar vers une frégate. Autant dire de la pure agitation à but interne.

      Il est piégé à son propre jeu tout en ne pouvant pas soutenir un vrai conflit ouvert en Libye. Déjà qu’il ne le peut pas à sa frontière sud alors que les YPG ne sont même pas armés en quantité de matériel moderne et en nombre… Nous l’avons vu il a quelques semaines lorsque l’un des aéroports en Libye a été attaqué avec succès sans aucune capacité de riposte sérieuse.
      Erdo est hors de l’UE pour très très longtemps et probablement pour toujours vu sa proximité avec des pays en conflits et ne peut pas quitter l’Otan car cela lui fermerai à terme nombre d’accès économique vers l’UE.

      De non admis il deviendrait économiquement presque exclus… et ce n’est pas le commerce avec la Syrie ou l’Iran qui sauvera l’économie Turque.
      Erdo partira un jour. Ce n’est pas une question de si mais de quand.

      • eric martin dit :

        Exact l’économie du noeud coulant, étrangle doucement notre amis Ergo, et quand les ventres seront vident, et le peuple aux aboient, alors, tout comme l’inflation qui gagne le pays et le gangréne, il n’aura plus de soutien. Le nerf de la guerre c’est l’argent, et lui qui gouverne le monde. Il faut être patient, il dépense beaucoup d’argent, un peu comme Poutine, mais qui lui vient de réduire le budget de l’armée.

        • Jym dit :

          Donc on prévoit une guerre de sa part pour distraire et unifier les Turques ?

          • v_atekor dit :

            C’est ça. Et c’est sans doute l’explication au nombre de fronts qu’il a ouvert et qu’il ne peut jamais maîtriser. Syrie, Chypre, Libye… Ca fait lourd pour la Turquie ; il espère une victoire, il a des ennuis.

  13. hoopy dit :

    C’est un bon mouvement de le France. Je pense qu’il serait aussi approprié de positionner le porte-avion pas loin de la Méditerranée orientale pour augmenter le rapport de force, ainsi que d’avoir des plans pour détruire la flotte Turque ainsi que ses défenses aériennes (sur son territoire) au cas où.
    Il faut aussi que cette Europe molle prenne enfin de lourdes sanctions économiques.

    La Turquie actuelle me fait beaucoup penser à l’Allemagne des année 30 : nationaliste, militariste, expansionniste, frustrée de ne pas avoir son soi-disant espace maritime (pas ‘vital’ mais ‘blue homeland’), utilisant l’intimidation et la force sur ses voisins.
    Si la Turquie n’est pas stoppée immédiatement, on sait où ca va amener.

    • Barfly dit :

      Tu n’as pas complètement tord. Si elle continue dans ce sens là, la Turquie va nous mener à une inévitable guerre. Après je ne pense pas qu’on puisse comparer la puissance militaire allemande de l’époque et celle de la Turquie aujourd’hui.

    • Muse dit :

      Fais comme moi au lieu de pleurnicher !
      Je n’achète rien qui soit turc ; c’est simple et c’est efficace.
      Je n’achète rien non plus chez les commerçants turcs.

      * leur quai-bab, ils peuvent se le manger…

      Si tout le monde faisait la même chose, nous n’aurions pas tous ces problèmes.

      Souvenez vous des violences turques pour la couverture d’une revue avec air-dog-an…. Français, soit vous avez la mémoire courte, soit vous n’avez pas de mémoire, soit vous êtes des imbéciles heureux.

      • hoopy dit :

        Je ne pleurniche pas. J’ajouterais à la liste de boycott la Renault Clio qui est fabriquée en Turquie.

      • Titi74 dit :

        Vous oubliez les entreprises Turques notamment dans le secteurs du bâtiment qui sont ravies de se faire payer en H.T (traduction au noire), cette diaspora ramène des Euros au pays, qui en contre-parti leur offre des crédits à taux très préférentiels pour investir dans l’immobilier en autre, delà à dire que la France finance indirectement l’immobilier Turque et ce depuis des décennies…

      • Ctan dit :

        Entièrement d’accord, j’ai les mêmes pratiques et je partage votre raisonnement.

  14. Lucien dit :

    Arrêtons de tourner autour du pot sans cesse. La question est simple, sommes-nous prêts pour une guerre aéronavale avec la Turquie ?

    1) Nous savons que nous ne bénéficierons d’aucune aide du Royaume-Uni, de l’Allemagne ou de la Russie.
    2) Nous savons que les États-Unis nous seront hostiles et feront pression sur nous (menace de désengagement de leurs moyens au Sahel par exemple). Nous savons donc que l’Europe de l’Est, fidèles parmi les fidèles de Washington, ne bougeront pas.
    3) Nous savons que l’Italie et Malte sont proches des Libyens pro-turcs.
    4) Nous savons que l’Espagne et le Portugal ne sont pas motivés pour y aller (et puis… combien de divisions ?).
    5) Nous savons que l’Égypte n’engagera pas de moyens navals (c’est déjà pas mal s’ils envoient des troupes au sol en Libye avec une petite aviation). Pareil pour Israël qui est obnubilé par le Hezbollah en ce moment.

    Donc la France se retrouve seule (avec les Grecs et les Chypriotes, ce qui n’est pas suffisant) avec son armée d’échantillons qui est de moins en moins industriellement indépendante. Que se passe-t-il si les Américains bloquent les livraisons de bombes GBU que nous leur achetons ? Que se passe-t-il s’ils nous bloquent l’accès aux moyens de géolocalisation (Galileo est-il prêt ?) ? Comment ferons-nous avec notre déficit d’avions-ravitailleurs qui ne seront pas comblés par ceux de nos « alliés » ?

    Nous payons des années d’erreurs dans le choix de nos alliances (retour de l’OTAN, agression contre la Libye et la Syrie, attitude anti-russe alignée sur les objectifs américains), des décennies d’aveuglement sur notre désindustrialisation et notre refus de défendre une indépendance nationale sur tout ce qui est fourni à nos armées qui sont sous-calibrées par rapport aux attentes de notre classe politique.

    Alors maintenant, de deux choses l’une :
    1) Soit nous abandonnons la Grèce et la Chypre à leur sort en arrêtant de leur faire miroiter une aide que nous ne voudrons pas financer seul, et on en subit l’humiliation en tant qu’Européens de voir le sultan néo-ottoman reprendre des morceaux d’Europe.
    2) Soit, on y va, il y aura de la casse forcément et ça va coûter une blinde (surtout qu’en ce moment, les dépenses ne manquent pas). Surtout, ça va redessiner nos alliances et les rapports de force car les Américains ne vont pas du tout apprécier et nous le feront payer.

    Macron a-t-il seulement les couilles de sortir des sentiers battus et de remettre en cause les erreurs des quinze dernières années (et même davantage si on voulait faire le détail) ?

    • blavan dit :

      @hoopy .Mr Macron que je ne manque pas de critiquer sur la sécurité en France, aura au moins l’intelligence de ne pas suivre les fantasmes de vos deux dernières lignes et heureusement , car nous n’avons pas les moyens de mener un combat unilatéral contre la Turquie.

      • Lucien dit :

        Et alors ? La France n’a pas les moyens de mener un combat unilatéral, je crains que vous n’ayez raison mais quel bilan faîtes-vous de ce constat ? Et quelles propositions pour en sortir ?

        L’aveu de faiblesse, c’est une chose. Mais la faiblesse n’est pas une vertu, il faudrait que la France soit de nouveau la France, elle en a les moyens à condition d’en avoir la volonté. Et c’est ce qui nous a manqué depuis cinquante ans.

    • hoopy dit :

      Bonne analyse. Je pense personnellement qu’il faut y aller pour 2). Les russes, les français, les américains se sont dégonflés en Syrie face aux turcs. Du coup, Erdogan pousse 1 cran plus loin : la Libye, Chypre et la Grèce. Si on se dégonfle encore, ça ne s’arrêta pas là. Il faut montrer aux Turcs qu’ils risque gros avec ces histoires (économiquement et militairement).
      C’est aux Européen de régler le problème Turc. Les USA ont assez à faire avec la Chine.

    • Albatros dit :

      Bon résumé.
      La seconde solution s’impose pour plusieurs raisons d’ailleurs.
      L’une des plus importantes est qu on ne doit plus laisser seuls nos vrais alliés devant une dictature. Si les États Unis nous sanctionnent ensuite et bien on fera comme après Suez on investira plus dans notre Défense et au final on vendra et exporter à beaucoup plus et surtout on sera pris au sérieux par XI et Poutine deux autrès dictateurs. Nous avons les moyens de faire très très mal à Erdogan qui lui risque sa peau si son peuple est deça de lui et surtout son armée. Un putsh réussi cette fois ci ?
      Sinon on aura une bataille navale avec des morts. Si on a peur de cela il faut changer de catégorie et régresser vers l’Allemagne Pologne ou même Luxembourg en termes militaires.
      Sinon rétablissement urgent du service national avec un volet militaire important et beaucoup d’investissements dans notre filière industrielle militaire.

    • Fafou dit :

      Bonsoir…
      Commentaire bien négatif..
      Est-ce une volonté ?
      Avec des si on mets Paris en bouteille, dit on..
      Pensez vous réellement que si une hostilité concrète quelconque devait arriver entre la France et/ou Israël Vs Erdogan, Trump, a qq mois de l’elect ion, dira à ses supporters, laissons tomber les français et donnons nôtre soutien au turcs?
      La France pour les us est autant un poil à gratter pour ses ventes et la qualité de ses armements.
      Mais reste l’ame Sœur !
      Difficile pour lui de justifier de quitter Paris, pour venter l’architecture de Sainte Sophie..
      Pensez vous que malgré leurs comportements habituels, attentistes et timides, les gouvernements de l’ensemble des 27, laissera faire? La France, 2 économie de l’UE, seule?
      Si vous n’etes pas convaincu du poids que la France peut représenter, même si l’etat hébreux a moultes ennemis…au proche Orient, ne sont-ils pas suffisamment décidés quand cela sert leur cause. N’ont-ils pas des alliés proches dans L’UE?
      .
      Je suis convaincu que un paquet de gouvernements européens ne demande qu’une chose, taper du turc.
      Il suffit du prétexte et du bon timing.
      La partie moins marrante c’est qu’en off, il faudra peut-être attendre le retour de deux/trois cercueils français pour déclencher la machinerie. Et cela, je ne le souhaite à personne.
      Après la bonne question à se poser, c’est si réellement les Rafales, par hasard, un soum ou deux et toute l’equipe logistique AINSI que des soldats de Tsahal sont présent, Macron poussera réellement le jeu à déployer et lancer ses cartes, ou reviendra il en arrière ?

      • eric martin dit :

        Exact, l’europe ne laissera pas tomber la France, et si il y a un accident, le problème sera vite réglée, les sanctions économiques seront forte, Erdo se retrouvera lâché par tous le monde. Même la Russie laissera faire… et US taperons sur les doigts d’Ergo.

      • Ah Ca ! dit :

        Vous rêvez… sortez un petit peu de la France
        Le seul pays dont on est sur en cas de coup dur c’est le royaume unis et peut être la Russie. Le reste, ils ne peuvent pas nous blairer.
        Ne saviez vous pas que nous sommes depuis des siècles l’empêcheur de tourner en rond des peuples germaniques en Europe.
        Qui plus est… pourquoi ramenez vous les soldats israéliens ? Nous ne voulons surtout pas d’eux, Même si amicaux, ils n’ont jamais été intrinsèquement dans notre camp mais toujours dans le leur. Ça n’a aucuns sens, ils nous le feraient payer au centuple. Ne les connaissez vous pas, le boulet serait bien trop gros ? A rigueur un peu d’Intel mais à ne pas dépasser.

        En cela je conclue que votre argumentaire est angélique, biaisé et certainement naïf, sinon partisan d’une autre nation. Bien à vous.

    • Thung dit :

      Une attaque rapide ayant pour but la destruction de leur flotte et des aérodromes militaires pour mettre KO leur aviation. Un peu comme l’avait fait Israël en Égypte… Ça ne pourrait pas être envisageable ? Histoire de ne pas avoir les problèmes d’approvisionnement sur le long terme que vous avez évoqué. Et puis, si on réduisait notre flotte aux Caraïbes (au moins provisoirement), ça pourrait peut-être donner plus de volume aux effectifs en méditerranée.

    • Sacha dit :

      Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu les commentaires d’opex, généralement OK, rarement intéressants du point de vue technique, et parfois délirants comme le vôtre. Ne confondez pas votre opinion personnelle de ce que doivent être les relations entre les pays occidentaux et la réalité de ces relations dans le monde militaire. L’homme politique reste derrière celles-ci mais ont rarement été aussi nombreuses, rapides et riches. Sans être dans le secret des dieux je ne crois pas que le cas de la Turquie divise autant que celui de l’Afrique saharienne et du levant, c’est un emmerdeur qui pousse dangereusement la retenue européenne dans le domaine militaire. La personnalité d’erdogan appelle au conflit, il ne serait pas le 1er dictateur à devoir faire face aux conséquences de sa politique.

      • Lucien dit :

        En quoi mon commentaire est-il délirant ? J’ai peut-être manqué quelque chose dans votre réponse mais je ne saisis pas bien votre propos. Vous allez l’air de penser que si la France et la Turquie en viennent aux armes, nous bénéficierons de l’appui militaire d’autres pays ? Lesquels alors ? Et qu’est ce qui vous rend si sûr de vous alors que depuis des mois, on les voit détourner le regard sur la question des provocations turques ? Et que dire de Barkhane ? Le Sahélistan menace toute l’Europe mais l’UE abandonne les Français à leur sort en grande partie et il a fallu faire des pieds et des mains pour garder les Américains qui ne pensent plus qu’à la Chine (non sans raison peut-être).

        Soyez plus explicite dans votre critique de mes propos, s’il vous plaît. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je dis, cela m’intéresse de lire ce que vous avez à écrire.

        • Sacha dit :

          Se savoir ne bénéficier d’aucune aide de l’UK (rien de moins que notre principal allié sur nos théâtres depuis 20 30 ans) est ridicule. Anticiper une pression américaine allant jusqu’à l’hostilité, idem. Les rapports entre opérationnels us et fr sont cordiaux, tandis qu’il y a des échanges réguliers d’officiers entre les 2 armées. Quant aux armées des pays de l’est vous saurez que nous accueillons des détachements de ces mêmes pays sur nos opérations, sans transiter par une quelconque formalité américaine au préalable. Quant à déclarer l’Italie pro-lybienne, soit pro-turc, pour sous-entendre que ses décideurs prendraient le parti d’une Turquie en lieu et place d’une France est délirant. Savoir que l’Égypte n’engagera aucun moyen naval en cas de conflit est plausible, mais j’envisage plutôt des raisons d’inter operabilité délicate qu’autre chose. Qualifier l’armée française d’armée d’échantillons est une ânerie, nous avons la capacité de projeter d’importants volumes de matériels et d’hommes , il y a des plans d’établis pour ça. Nous l’avons déjà fait, en 2013 la dernière fois, avec de très courts préavis et sur un territoire mal maîtrisé. Ce n’est pas parce que nos opérations habituelles sont modestes au regard de nos capacités qu’elles sont devenues la limite de nos capacités.

          En clair la quasi totalité de vos affirmations viennent tout droit d’une image des relations entre les pays occidentaux, leurs armées, et l’armée française qui sont toutes fausses. N’intellectualisez pas sur la base de connaissances d’un milieu professionnel que vous n’avez pas.

          • Lucien dit :

            « UK notre principal allié sur nos théâtres depuis 20 30 ans » => on n’a pas combattu dans les mêmes régions en Afghanistan. Pour Serval, il y a eu quelques avions pour combler nos trous capacitaires et pour Barkhane, trois hélicoptères lourds qui remplacent ceux que nous n’avons pas. Chouette.

            « Anticiper une pression américaine allant jusqu’à l’hostilité, idem. » Il suffit de regarder l’histoire des relations franco-américaines depuis 1945.

            « Les rapports entre opérationnels us et fr sont cordiaux » – je n’en doute pas mais ce n’est pas un argument. Quand le Département d’État US et le Pentagone diront rouge, ce ne sont pas ces rapports cordiaux qui pèseront dans la balance.

            « Quant aux armées des pays de l’est vous saurez que nous accueillons des détachements de ces mêmes pays sur nos opérations ». Chouette. Et alors ? Vous croyez que si Washington dit rouge, la Pologne dira autre chose ? Vous croyez que ces détachements ont une valeur au regard des troupes américaines en Pologne en mission de réassurance face à la Russie, la bête noire des Polonais ?

            « Quant à déclarer l’Italie pro-lybienne, soit pro-turc » Je dois vous apprendre qu’il y a des intérêts italiens en Libye et que Rome a surtout parié sur le GNA => https://www.ecfr.eu/article/commentary_italys_chance_in_libya

            « Qualifier l’armée française d’armée d’échantillons est une ânerie » Alors ce doit être que les chefs d’état-major de nos armées sont des ânes. Ils font tous le même constat et ils le détaillent dans nos parlementaires. Ils devraient rendre leurs étoiles et vous les donner sacha…. De nombreux articles sur le sujet ont été publiés sur ce blog opex360, je vous le signale si vous n’avez pas l’habitude de suivre ce que M. Lagneau publie.

            Nous avons fait ça en 2013 ? Contre une force ennemie sans moyens aériens, sans moyens anti-aériens, sans char ni blindés. Vous vous foutez du monde de prendre ça en exemple ! Et vous savez dans quelles conditions de rusticité et de bricolage ça a été fait ? Et avec les soutiens d’avions de transports européens, russo-ukrainiens, américains ou canadiens, au passage, or justement j’ai des doutes sur le soutien que nous pourrions obtenir cette fois-ci. Prendre pour exemple l’opération Serval pour me dire qu’on va en mettre plein la vue à la Turquie, cela décrédibilise vos propos à mes yeux. On va refaire le coup des brillants vainqueurs des campagnes coloniales d’Afrique et qui finissent en caleçon face aux Prussiens en 1870. Se battre contre la Turquie, c’est se battre contre un ennemi qui a des moyens de manœuvrer et riposter. Je rappelle qu’en 2013, on a annulé les bombardements sur la Syrie parce que Obama a flanché à la dernière minute et qu’on a considéré (pas moi, mais l’Élysée et l’État-major qui en savent mieux que nous) qu’on risquait trop gros en attaquant la défense anti-aérienne syrienne. Qu’est ce que ça va être contre les Turcs en 2020 alors ??? Est-ce que c’est toujours moi qui délire ou c’est vous qui avez une mémoire de poisson rouge ?

            De la part de quelqu’un qui n’a pas les connaissances du milieu professionnel en effet (je le reconnais volontiers), je suis stupéfait que je doive vous rappeler ces quelques points élémentaires.

            J’admets qu’il y a une part d’inconnu dans mes prévisions; évidemment, je ne peux pas savoir exactement l’attitude des Britanniques, des Américains, etc… Mais gouverner c’est prévoir et surtout prévoir le pire. J’espère que nos gouvernants ont pensé à la situation « s’ils ne nous soutiennent pas franchement, on fait quoi ? ». Et contrairement à vous, je pense que le risque qu’on soit seul sans l’OTAN pour faire un sort à Erdogan est plus grand que vous ne l’imaginez.

            Si j’ai tort, voyez-vous, j’en serai le premier ravi et je le reconnaîtrai bien volontiers. Mais je crois davantage aux leçons de l’Histoire qu’à l’optimisme. Même sans avoir été militaire.

        • Plusdepognon dit :

          @ Lucien
          Notre État-major est plus pro-US et Royaume-Uni, que pro-allemand et il est vrai que la perfide Albion est le seul pays européen avec la France a avoir une culture militaire interventionniste :
          https://mars-attaque.blogspot.com/2020/05/entretien-avenir-pour-lancaster-house-ifri-alice-pannier-franco-britannique-defense-accord-partenariat-mbda.html

          Tout n’est pas aussi visible que les Chinook :
          https://lemamouth.blogspot.com/2019/12/les-promesses-dune-visite.html

          https://www.voaafrique.com/a/londres-va-déployer-250-militaires-à-gao-au-sein-de-la-minusma-à-partir-de-2020-/5010059.html

      • PeterR dit :

        >> ce que doivent être les relations entre les pays occidentaux
        La Turquie n’en fait pas partie.

        >> il ne serait pas le 1er dictateur à devoir faire face aux conséquences de sa politique
        à condition de ne pas le laisser faire comme le petit moustachu en 33

    • PK dit :

      « Soit, on y va, il y aura de la casse forcément et ça va coûter une blinde (surtout qu’en ce moment, les dépenses ne manquent pas) »

      La guerre a toujours été le moyen le plus simple de relancer une économie.

    • Bob dit :

      En fait, la conclusion est soit les turcs gagnent ou s’ils perdent (contre les frenchys) les russes prendront leur place. Un vrai dilemme. La France n’a pas de stratégie.

    • Ah Ca ! dit :

      Bon résumé de la position française.
      De l’esbroufe, de la figuration de mauvais gout…
      Macron n’est rien d’autre qu’un vendeur de voitures d’occasion…
      J’ai honte.

      Personnellement je supporte taper le vizir et aller jusqu’au bout, pas question de simplement le gifler. Le tout même au prix fort à condition de faire des prises de guerre qui rapportent et d’autres symboliques, reprendre contrôle du Bosphore avec les grecs, sainte Sophie, créer un Kurdistan en Turquie etc…

      • eric martin dit :

        no comment…. navrant

        • Ah Ca ! dit :

          SVP en français, faites un petit effort, même si vous n’êtes pas français. Ici nous nous exprimons en français.
          Je conçois volontiers que, Navré, vous devriez l’être, pour votre commentaire.

    • Lumières dit :

      Vous fantasmez.

      Entre la France et la Turquie, les États-Unis ne choisiront pas la Turquie. Ils ne feront pas de choix tout court. Il faut quand même rappeler qu’il y a encore des affaires qui ne passent pas entre USA et Turquie : le prédicateur Gülen par exemple, l’affaire S400/F-35 également, l’attaque des FDS soutenus par les USA également et enfin la Libye, dont la situation ne plaît guère à des américains qui ont abrité Haftar pendant des années (au point d’être souvent accusé d’être une taupe de la CIA).

      Ensuite, de telles restrictions sur l’équipement, les bombes, le GPS, le renseignement, le soutien au Sahel desserviraient les USA plus qu’autre chose. Ce serait déjà un client en moins. Il y aurait également le risque qu’on aille s’équiper ailleurs. Enfin, ce serait disproportionné. Ah et en plus de ça, revoyez votre copie, on est au contraire de moins en moins dépendant des autres pays. Et l’autonomie totale n’existe pas. Même aux États-Unis et en Turquie.

      Enfin, l’hypothèse même d’un conflit ouvert avec la Turquie est hautement peu probable. Déjà parce que nous avons deux choses que les turcs n’ont pas : la supériorité technologique et la dissuasion nucléaire. Nous serions également rejoint par des états arabes qui voient d’un très mauvais oeil les prétentions ottomanes de la Turquie : Égypte, Émirats arabes unis, Arabie saoudite. Enfin, diplomatiquement, on serait les grands gagnants au niveau mondial, ne serait-ce que parce que notre lien diplomatique est un milliard de fois plus profond et plus solide que le leur.

      Maintenant, est-ce qu’on ira si ça devait arriver ? Oui. Ne vous en déplaise, à vous et tous les gens qui vouent une haine fixée envers notre démocratie (et nos présidents respectifs), côté guerre nous avons toujours fait le taf : quand il fallait y aller, on y allait et on y va toujours. Mais est-ce qu’on la veut cette guerre ? Clairement pas. Est-ce qu’on la produira ? Non plus, j’en doute fortement. Et justement, placer deux Rafales avec des petits kits Exocet qui ont dû arriver, et peut être un peu de matos de renseignement aussi, c’est s’assurer que la guerre ne viendra pas. Parce que c’est peut-être rien deux Rafales, « échantillonaire » comme vous le dite (ce qui ne veut rien dire en plus d’être faux), mais rien que deux Rafales, ça offre un bouclier profitable à Chypre et ça peut faire de bons dégâts déjà… Couler quelques navires, provoquer un grave scandale et une crise diplomatique extrêmement dangereuse pour Erdogan.

      Car comme tout politicien autoritaire, Erdogan a besoin de mettre son peuple en « alerte », de s’ériger en héros national qui rend le pays plus fort et meilleur, d’avoir des ennemis visibles et qu’on peut pointer… Mais comme tout politicien autoritaire, il doit faire attention. Parce qu’un pas de trop et c’est la crise. Et dans ces pays là, crise extérieure rime avec révolution intérieure / coup d’état. Il en a réchappé une fois, mais deux c’est plus compliqué.

      Bref : arrêtez le fantasme et arrêtez de penser qu’on est des sous-merdes avec une armée d’incapable. Et amusez vous bien à essayer de déconstruire l’argumentaire pour prouver que vous avez à tout prix raison, alors que vous avez tord sur toute la ligne !

      • Lucien dit :

        Vous avez trop d’assurance sur l’attitude des Américains dans un tel conflit. Je crains justement qu’ils ne nous lâchent, comme ils ont lâché les Peshmergas en Irak à de nombreuses reprises (en 2016 pour la dernière en date) ou les YPG en Syrie il y a un an. Et vous oubliez la crise de Suez et leurs pressions sur la livre sterling à l’époque, vous oubliez leur attitude lorsque nous avons dit non en 2003 pour la guerre en Irak. Quant au soutien des pays arabes, il ne sera que diplomatique car ils ne vont pas envoyer des moyens militaires. Cela n’a donc pas beaucoup d’importance.

        Vous savez très bien que la France n’utilisera pas l’arsenal nucléaire, Chirac l’avait déjà avoué que l’option n’était pas de mise contre une nation non-nucléaire. Et les conséquences géopolitiques seraient énormes (sans compter le retour de bâton en France face aux nombre de civils tués par une seule bombe). Notre pays n’est pas prêt moralement pour une utilisation de l’armée nucléaire, il faudrait que le territoire national soit envahi et on ne parle pas de cela. D’ailleurs, je ne doute pas que toute une partie de notre population, abreuvée de non-violence, refuse l’option nucléaire en toutes circonstances.

        On a toujours fait le taf ? J’ai quelques doutes ou parfois on a fait le mauvais taf, comme lorsque nous avons soutenu les terroristes en Syrie. Mais peu importe. Quant à l’accusation d’armée échantillonnaire, elle n’est pas de moi. C’est le diagnostic fait même par nos CEMA et CEMAT et par plusieurs spécialistes militaires ou parlementaires. Une armée qui n’a pas de masse, et ou la moindre perte peut déséquilibrer l’ensemble de la structure. Je ne dis pas ça par haine de notre démocratie (vous fantasmez gravement) et je ne dis pas que notre armée est remplie d’incapables. Mais vous êtes aveugle sur les fragilités qui sont les nôtres et qu’il faudrait réparer au plus tôt par une vraie politique de puissance. Or cela prend du temps et nous ne sommes pas assez prêts. Et je ne suis pas le seul à avoir cette analyse.

        • blavan dit :

          Les américains ne nous lâcheront pas, ils regarderont et se réjouiront de l’explosion de l’UE, car tous les belliqueux de ce blog, l’oublient un peu vite, les américains se lèvent tous les matins en se demandant comment ils vont faire exploser l’UE. La peur d’une UE forte et d’un euro qui pourrait séduire les échanges internationaux est leur plus grande crainte.

      • jd666666 dit :

        Je me trompe peut-être mais il me semble que seuls les pilotes de Rafale de l’aéronavale sont qualifiés pour tirer des Exocet, or ce sont sont vraisemblablement des Rafales Air qui sont à Chypre et non des Marine…

        • Nenel dit :

          Se sont des Rafale de St Dizier des Forces Aérienne Stratégiques. Le message est clair …

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Se sont des Rafale de St Dizier des Forces Aérienne Stratégiques. Le message est clair … » Et surtout que nous avons la possibilité de frapper des emprises turques depuis la France! donc hors de portée de leurs armes!

      • Ctan dit :

        Premier commentaire écrit avec de la matière grise pour cet article, chapeau bas Monsieur.

      • hoopy dit :

        Le problème c’est que la dissuasion nucléaire ne sert strictement à rien la plupart du temps et en particulier ici, car c’est une arme de dernier recours ‘en cas d’invasion déterminante du territoire national par exemple.

        Il est urgent de s’assurer qu’on a aussi une réponse conventionnelle sérieuse aux crises actuelles car l’arme nucléaire est juste utile dans un rapport de force avec des pays comme la Russie et la Chine.

        Mais bon, bientôt, avec sa politique du fait accompli, le sultan aura peut-être aussi sa bombe grâce aux Russes (centrale nucléaire en construction) et au Pakistan (dont la Turquie modernise les sous-marins Agosta).

        • Alain d dit :

          @hoopy
          « La dissuasion nucléaire » existe.
          Les conditions d’engagement ne sont toujours pas assez claires, à mon gout.
          Mais La Grèce et Chypre sont bien membres de l’EU, que la France à fondée avec d’autres.
          La Turquie en s’attaquant à la Grèce, et en voulant faire sa loi en Méditerranée, au mépris des règles internationales agresse bien les intérêts de la France (et de l’UE).
          Donc, qu’elle est la situation qui déclenche le dernier recours?
          Si un voisin vient chier sur votre paillasson, explose votre boite à lette, ou vous empêche de sortir de chez vous, allez vous lui offrir une couronne de fleurs, ou même juste ne rien faire, et donc l’inciter à recommencer, voir à en remettre une couche de plus?

      • Marenostrum dit :

        « Nous serions également rejoint par des états arabes qui voient d’un très mauvais oeil les prétentions ottomanes de la Turquie : Égypte, Émirats arabes unis, Arabie saoudite. »

        Très juste. N’oublions pas qu’une partie de notre posture vis-à-vis de la Turquie est tributaire de notre politique vis-à-vis du monde Arabe.

      • Durandal dit :

        Je pense surtout qu’il y a deux sons de cloche aux USA, le commandement US qui est très favorable a la France, car il travaille avec nos forces au quotidien et depuis bien longtemps déjà. Et un président fantasque qui peu dire n’importe quoi dans l’espoir de vendre un truc aux autres.

    • Barfly dit :

      Ne pas oublier de mettre dans la balance, l’influence d’Erdogan sur les musulmans de France et sur la diaspora turque. C’est une sacrée épine dans le pied… et elle doit donner des sueurs froide à nos politiciens.

      • PeterR dit :

        Tous les binationaux qui ne feraient que semblant de moufter=> dehors.
        Ca réglerait déjà une partie du pb.

        Il y a des solutions pour régler très rapidement les troubles à l’ordre public. Il manque la volonté politique.
        Un caillassage d’une voiture de police et à fortiori d’une voiture de pompier ou de tout représentant de l’état on boucle le quartier, tout le monde en bas des immeubles et fouille en règle de tous les apparts, caves, etc avec l’aide de chiens anti drogue et anti explosifs. S’ils s’amusent à tirer … wellcome. On les flingue.
        Arrestation des présidents d’assoces qui auraient la bonne idée de protester et confiscation de tous leurs biens.

        Bon, ça ressemble à une dictature mais je crains qu’un jour on devra passer par là … ou renoncer à notre culture et ce qui a fait la France. La France deviendra alors quelque chose de tout différent et le risque de devoir mettre les fesses en l’air 5 fois par jour deviendra très élevé.

      • dolgan dit :

        quelle influence? cessez de rêver. ils en ont rien à foutre d’Erdogan.

        • ekiM dit :

          En effet, si le franco-turc de base doit choisir entre ERDOGAN et la CAF, je ne doute pas de son choix …

    • NRJ dit :

      @Lucien
      Après vous oubliez que l’on a certains avantages à combattre la Turquie, le principal étant qu’on pourra négocier avec l’Egypte et la Grèce pour en tirer une grosse source de bénéfice. Si ce sous-sol est aussi prometteur que supposé, on en sera largement bénéficiaire.

      Concernant l’attitude des USA et des pays européens, il sera probablement difficile d’aller contre la France pour une raison simple : la France pourrait se faire passer pour la protectrice des frontières de l’ONU, car l’attaque de la République de Chypre du nord n’est toujours pas reconnue comme légale. Et voir les USA soutenir la Turquie serait pour le moins contradictoire lorsqu’ils sont les premiers à défendre les frontières de l’ONU face aux revendications chinoises en Mer de Chine. Toute mesure de protestation des pays tiers serait forcément soit orale, soit officieuse.

      Niveau militaire, la marine et l’aviation française ont les moyens d’anéantir les ambitions turques. Reste la question des troupe et de la compétence de nos hommes (quand on lit les témoignages de l’Alat sur la guerre en Lybie, ce n’est pas gagné).

      Je doute que ça aurait changé grand chose à la situation actuelle qu’on ne revienne pas dans le commandement intégré de l’OTAN. Là faut m’expliquer… Pareil pour « agression contre la Libye et la Syrie » (je vous rappelle qu’en Syrie, on a juste envoyé 3 bombes sur l’EI) et sur notre attitude anti-russe. Enfin l’armée française a bénéficié d’un budget compris entre 1.6 et 1.8% du pib ces 20 dernières années contre 3% pendant la guerre froide alors qu’on avait un ennemi fixé. Faut pas exagérer non plus. La France s’est certes désindustrialisé, mais je doute que le fait de fabriquer des voitures en plus aurait changé la donne aujourd’hui. Une autre chose à préciser pour vous…

      Après bien sur que prendre la décision d’intervenir militairement contre la Turquie serait compliquée politiquement dans un contexte où on est en quasi-faillite et avec une attitude au mieux indifférente au pire hostile (même de façon officieuse) de nos alliés traditionnels. Pour cette raison, il est plus simple d’attendre qu’Erdogan soit viré et qu’on négocie avec son successeur.

      • Ah Ca ! dit :

        Je pense que nous en avons fait un tant soit peu de plus en Syrie… D’après les bruits qui ont couru pendant un certain temps, il est probable que notre présence a démarrée des 2011/12 en accompagnement des roastbeef et des yankees avec des observateurs/formateur d’islamistes « modérés » contre Bashar… C’est tout, le sujet restant encore tabou.

        Trahison flagrante de nos vieilles alliances et immense erreur stratégique… Comme en Serbie.. Ça donne le tournis.

    • Kali dit :

      Galileo est quasi prêt, 22 / 30 opérationnels, 2 en test, 2 retirés du service, reste 4 à lancer.
      Il est utilisable depuis 4 ans.
      Sans Galileo –> centrales inertielles et cartes 🙂
      https://www.gsc-europa.eu/system-service-status/constellation-information

  15. Bob dit :

    L’Europe a fait comprendre à la Grèce qu’elle ne fera rien comme l’a dit l’OTAN. Il n’y a rien de nouveau.

    Concernant l’accord stratégique entre la France, la Grèce et Chypre du Sud est annulée en raison du refus d’Athènes et de son manque d’argent et de la proposition US sur des corvettes moins chères en échange de leur protection comme le veut Trump. La France a pensé aussi racketter les grecs mais ils n’ont pas d’argent pour se payer des FDI qui auraient permis d’augmenter les capacités offensives de ces navires.

    La présence de Rafale français sans recouper les sources d’origine française est très douteuse surtout quand ce sont des chypriotes et grecs qui usent de malhonnêteté qui en parlent pour essayer de dissuader les turcs mais nous savons que les militaires préfèrent la Turquie à la Grèce qui empêchent le déploiement djihadiste sur les arrières de la France, surtout après l’affaire du Courbet.

  16. R2D2 dit :

    Incapable de se faire respecter. La Chine, la Russie et désormais la Turquie… le même modus operandi tirant part des divisions et des renoncements – pour ne pas dire la couardise – des européens.

    La Turquie sait parfaitement qu’aucun pays européen n’osera seul s’opposer frontalement, elle va continuer à avancer dans ses explorations. Le temps passant et devant le fait accompli on va faire ce que l’on sait faire de mieux: négocier un traité. Avec un état qui au départ n’avait rien à négocié. Et qui au final ne respectera même pas ce traité…

  17. le despotisme turc pour un empire ottoman avec assasinat et esclavagisme bravo vive la liberté

  18. Racep dit :

    Mdr les petits français, je vois pas trop ce que tu comptes faire avec tes 2 malheureux contre nos 1,500 avions de guerre de la 5e generation.

    • JC dit :

      Est-ce qu’en tirant la chasse on pourra te voir disparaître ?

    • Anthonyl dit :

      Seulement 1500 ? je suis déçu finalement 2 Rafales vont suffire alors…

    • Franz dit :

      Tu oublies un zéro : 15 000 avions de guerre de la 5ème génération. Et des gros !

    • aoups dit :

      Mdr les petits turcs, vu ce que vous mettent les mirages Grecs par la sonnerie de l’accrochage missile de vos F16… les Rafales devraient bien s’amuser en police du ciel… un coup de 30mm dans le c… serait approprié mais on aura déjà la satisfaction des fesses merdeuses de vos pilotes…. Et c’est 1050 avions… mais pas de pilotes (des vrais!!!) avec les purges d’erdoggy.
      Au fait, avec tous les ennemis que se créée la Turquie, attention, à la première riposte musclée des Grecs cela pourrait tourner rapidement à la punition collective. Egypte, Syrie, Israel, Jordanie, Arabie Saoudite, EAU, la moitié des Européens et bien d’autres y compris la Russie pourraient sauté à pieds joints sur l occasion de se faire un emmerdeur…

      • Sacha dit :

        La punition collective c’est pas tout le monde qui punit un mec, c’est un mec qui punit tout le monde.

        … Non en fait ça marche aussi dans le cas présent…

    • Albatros dit :

      1500 ?
      Je croyais que cetaient 150 000…
      Je suis deçu

    • Ricko dit :

      @Racep : 1500 avions de guerre de 5e génération ? Ha ? Va valoir attendre encore une trentaine d’années le temps que le TAI TF-X décole. Soyez sérieux pauvre petit troll ! la Turquie ne possède que 476 F16C/D block 50 /52 avec un radar mécanique AN/APG-68 dans le nez…
      Sinon ça va les chevilles ?

    • Affreux Jojo [Grand Mandarom] dit :

      Dans le temps, je connaissais Gilbert Bourdin. mais j’ignorais que la place avait été prise par Erdogan.

      Non, ça me fait plaisir

      https://youtu.be/ysb6bfbYTHc

  19. Alpha dit :

    Jens Stoltenberg… Rien que le nom m’amuse !…
    Les Grecs et les Chypriotes n’ont rien à espérer de cet individu, qui ne pourra prendre aucune décision sans l’accord de l’Oncle Sam.

    • ClementF dit :

      Le gars est juste secrétaire, ce qu’il pense n’a aucun intérêt, il porte la parole de son organisation, point.

  20. MERCATOR dit :

    L’armée turque est la première armée de l’OTAN en matière d’effectif , de nombre de chars, de véhicules blindes, d’artillerie autotractée, de lances fusées multiples, de systèmes sol-air, matériel de bonne facture, souvent ancien, grosse supériorité en matière de drones tactiques armés et non armés, récents et performants.
    Marine commençant a dater et peu nombreuse , en dessous des standards italiens ou français .
    Aviation décapitée, la réduction des effectifs s’est traduite par une charge de travail beaucoup plus lourde pour les pilotes rescapés de l’armée de l’air et de l’armée de terre suite au limogeage et emprisonnement pour certains, de 550 officiers souvent pilotes, en mai 2018. Sur le papier, 270 F16C/D encore en service , avions pour beaucoup, anciens et pilotés par du personnel, certes motivé mais peu entrainé . En cas d’intervention en mer Méditerranée, ils ne feraient pas le poids contre les 150 rafales et les 90 Mirages 2000, avions bien supérieurs ( pour les rafales) pilotés par du personnel bien mieux entrainé . Bref, si l’aviation montre son nez les Turcs se disperseront .

    • Moddus dit :

      Votre dernier paragraphe à une importance capitale : actuellement, dans une guerre de haute intensité, l’aviation est la clé du succès. Qui contrôle les cieux contrôle le champs de bataille. Surtout que la France ne s’engagera pas à terre en Turquie, en cas de conflit ce seront surtout des affrontements aériens et maritime. Dans le même genre que la guerre des Malouines.

    • Toff dit :

      Et l’armée Irakienne était la première du moyen orient et elle s’est fait balayé en quelques semaines.

      Les récents engagements entre l’armée de l’air turc et l’armée de l’air Grecque est sans appel 😉

    • Thaurac dit :

      On s’en fout du nombre de soldats et des chars, s’ils sont loin de chez nous ( un peu comme pour les chinois) , faut seulement leurs couper les bras, marine, aviation,ça les rend cul de jatte, éventuellement radars missiles..mais je doute que tant qu’aucun pays frappe une villes au sol, que la réciproque se produise

    • Jean (le 1er) dit :

      N’oubliez pas les SNA qui iront faire le ménage.

    • Tintouin dit :

      Et face à 2 de nos SNA qui seraient lachés dans la zone avec une « license to kill » je ne donne pas cher de la marine turque.

  21. jp dit :

    mis a part des opération de surveillances et d’écoutes, je ne vois pas ce qu’ils peuvent faire d’autres

  22. Jm dit :

    Désolé mais je fais un aparté pour répondre à @telemaque, le post ayant été clôturé trop vite !!!
    Me faire traiter d’antimilitariste par quelqu’un qui ne comprend rien à ce qu’on écrit, j’ai du mal à l’encaisser, surtout quand on est encore d’active pour quelques années
    Ce que j’ai raconté dans mon commentaire sur la marche à Aix en Provence, je ne l’ai pas inventé, ce sont les propos d’un appelé du contingent 81.04 qui a fait son service à Aix en Provence, et qui, lors d’une soirée un peu arrosée, certes, nous a sorti cette marche monumentale….émanant de son esprit et de son souvenir, les deux étant passablement embrumés..
    Car ayant eu la chance de servir sur cette mythique et belle Base aérienne, j’ai pu consulter les archives, et il se trouve que le CI ce contingent n’a fait qu’une seule sortie durant son passage sur la base, et c’était le 28 mai 1981, elle a duré exactement 1 heure, soit 5 km, et ils ont été appelés en renfort pour un incendie dû au fort mistral. Alors je veux bien que le mistral ait quelque peu influencé la température, mais de là à nous sortir qu’il neigeait et fait moins 10 !!!!!Mais de tels propos n’ont personne, surtout pour un mois de mai à Aix !!!!
    Ce que j’ai écrit dans mon post, c’est que cet appelé habite mon petit village du Vercors, il ne savait pas que j’avais servi à Aix, et quand nous avons échangé sur le lien Armées – Nation (nous sommes élus tous les deux sur la commune), il a sorti ces propos, en les enrobant de cadres alcoolisées H 24 , etc, etc, enfin, tous les clichés sur l’armée qui n’existent plus depuis 1998 / 2000.
    Et comme certains en ont remis une louche, notamment un qui a servi en Allemagne, tout le monde a adopté l’image d’Epinal d’une armée surannée.
    Et il a fallu que j’emmène quelques élus sur une Base aérienne de la Vallée du Rhône pour leur montrer le professionnalisme qui règne désormais, en plus, j’ai eu de la chance, ce jour-là l’armée de terre faisait un exercice qui n’était pas programmé durant la visite, et les élus sont restés scotchés devant la réalisation de l’exercice et le lien entre cet exercice et la coordination du décollage d’un Mirage 2000 inséré dans le programme de l’exercice.
    Ils ont même été surpris qu’il n’y ait pas d’apéro à midi, que ce soit au mess sous-off qu’au mess off.
    En conclusion, Monsieur @telemaque, ce que j’ai voulu écrire, c’est que c’est vrai que certains ont eu à subir des comportements d’un autre âge, que le service militaire n’était pas la panacée pour tous (parlez-en à Monsieur Sarkozy) et que c’est encore bien ancré dans les esprits, mais que désormais les armées, ce n’est plus ça, mais malheureusement, il y a encore du boulot pour faire passer le message.

  23. Jm dit :

    Mais de tels propos n’ont choqué personne, surtout pour un mois de mai à Aix !!!!
    Désolé pour le mot manquant.

  24. philbeau dit :

    Liban+Niger+Chypre maintenant : en une semaine le petit Poucet Macron se voit avec des bottes de sept lieues en matière d’interventions extérieures , avec Barkhane qui pèse de plus en plus , et sans oublier qu’on continue de guerroyer épisodiquement en Irak . Le jeune homme ferait bien de se calmer un peu , parce que là , si les évènements s’enflamment en Méditerranée , les militaires français ne vont plus avoir de réserves de troupes…Et l’angelot si photogénique sur les écrans de télé du monde des médias devrait se dégonfler un peu le melon, et regarder ce qui se passe dans le pays cet été , où les autorités , à l’évidence , ont perdu le contrôle . Imaginons des escarmouches , si limitées soit-elles avec la Turquie : pense-t-on vraiment que dans nos banlieues surchauffées en ce moment , certains se priveraient d’ouvrir un front intérieur , dont les protagonistes sont déjà en place ?

    • Albatros dit :

      Justement il faut arrêter de ne rien faire et d’attendre. ..Pour mieux sauter ensuite mais de plus loin avec encore moins de chance de réussite. Macron est un veinard qui a la baraka.
      Allons au bout des choses et réinvestissent vraiment pour notre industrie dont militaires. Sinon la mpolice est là pour les émeutesémeutes prête à intervenir ainsi que la Gendarmerie elles n’attendent que des ordres clairs et des autorisations qui les couvre en cas de morts subites de certaines racailles.

      • philbeau dit :

        Vous avez , je pense , une vision des choses éloignée de la réalité sur la question de l’ordre public .

        • Albatros dit :

          Avec près de 200 000 policiers et gendarmes nous n’avons pas les moyens de matériel des émeutes ?
          C’est une question de volonté vous savez…

      • Robert dit :

        Il faudra déjà commencer par nommer les choses par leur nom, un égorgement, une agression, un crime raciste, une attaque contre les force de l’ordre, des règlements de compte ethnique, un massacre, autrement que par des euphémismes.
        Si on ne nomme pas correctement les choses quand on est au pouvoir, il y a bien peu de chance que les force de l’ordre soient un jour envoyées combattre avec vigueur un mal qu’on craint ou qu’on refuse de nommer.

  25. HBOB dit :

    enfin un vrai baptême du feu pour le rafale ? Combat aérien avec des F16 turcs ? A l’époque, le bateau anglais détruit par un exocet argentin avait boosté la vente de cet anti navire. Par la suite, on informa les anglais des modalités à suivre pour le brouiller.

    • Peps72 dit :

      Il y a 24 ans de cela (8 octobre 1996), un Mirage 2000 grec abattait un F16 turc en dogfight au dessus de la Mer Egée (1 des 2 pilotes turcs fut tué, l’autre fut récupéré blessé par les Grecs). C’est la seule défaite du F16 en combat réel. Alors je n’ose même pas imaginer ce que ferait un Rafale contre un F16 aujourd’hui, de la bouillie…

      • nexterience dit :

        L’entraînement des pilotes et la situation tactique initiale est bien plus importante que la petite différence entre un 2000-5 et un Rafale. C’est pour ça qu’il n’est pas impossible qu’un Rafale soit abattu par un F16 sans que ça remettre en cause la qualité de l’avion français.

        • Peps72 dit :

          @nexterience
          Evidemment qu’un Mirage 2000 peut abattre un F22 s’il se présente sous un angle ultra-favorable, mais au Redflag 2008, face aux F16 américains, le Rafale a gagné 6-2 en dogfight, donc à moins que les pilotes américains soient très mal entraînés (ce dont je doute), le Rafale est un avion intrinséquement supérieur au F16 (ce qui est normal puisqu’il y a 1 à 2 générations de différence entre les 2 chasseurs), et si on devait combattre avec les Mirages 2000 grecs face aux F16 turcs (plus tout récents, avec des pilotes moins entrainés) à mon avis on ferait souffrir la chasse turque…

  26. lxm dit :

    Il ne faut pas excluer des raids multiples d’essaim de drones de la part des turcs, par exemple des packs de 40 drones d’assaut qui attaqueraient des bases grecques( lemnos ou la base navale de salamine) ou de ses alliés( comme à chypre) pour tenter une sorte de pearl harbor et pouvoir faire sortir entièrement leur flotte bloquée en mer de marmara, et permettre à leurs unités de débarquement proches de phocée d’envahir lesbos et autres.
    Perso je considère en terme de probabilité qu’on est quasiment en guerre avec la turquie, erdogan ne rendra jamais vivant le pouvoir il l’a assez dit, où qu’on le dissuade il continuera d’attaquer en cherchant dans toutes les directions des occasions de nuire, et il manipule le peuple turc pour légitimer ses agressions, en leur faisant croire que c’est la turquie qui est attaquée et dans son bon droit de s’étendre, il suffit d’aller lire ce que les turcs disent eux-mêmes. Il faut donc se préparer au pire, l’anatolie comme « forteresse », industrielle et militarisée comme fut la prusse autrefois. Voilà une bonne occasion de faire l’europe de la défense en se soudant face à un ennemi héréditaire commun, sinon l’europe éclatera, la russie ramassera les morceaux à son avantage en octroyant son parapluie de grand frère orthodoxe sur les balkans, et on verra des sous marins russes mouiller dans les iles grecques.

    • JC dit :

      Sum russes pires que sum chinois ? Au choix : peste ou choléra.

    • Albatros dit :

      Le peuple russe orthodoxe est derrière les grecs.
      Effectivement.
      En cas de bataille navale avec les turcs les quotas de légionnaires russophones vont augmenter crescendo…

      • hoopy dit :

        Pourtant, le gouvernement russe est plutôt sur beaucoup d’aspects derrière les turcs :
        – Construction d’une centrale nucléaire pour qu’Erdogan puisse avoir sa bombe
        – S400 avec transferts de technologie à ce que je me souviens
        – ils ne bronchent pas sur l’islamisation de Sainte-Sophie, pourtant symbole de l’islam conquérant sur cette même orthodoxie

        La politique de la Russie vis à vis de la Turquie est difficile à lire et surtout à courte vue il me semble.
        Et vis-à-vis de la Grèce, je pense que les russes n’ont pas apprécié que la Grèce leur ferme leur espace aérien à la demande de l’OTAN lors de leur intervention en Syrie et que les Grecques aident les Israéliens à s’entrainer à contrer les S300.

        • dolgan dit :

          A moyen long terme, les Russes et les Turcs ont de profond désaccord qui n’ont pas disparu. Ce sont deux ex empires qui convoitent la même zone d’influence. Les russes se veulent défendeurs des chrétiens. Les turques se veulent défendeurs des musulmans. Ce ne sont pas des opération de court terme (S400) qui changent cet état de fait géopolitique. Les Russes sont ceux qui ont le réagit le plus fort au sujet de Sainte Sophie. Russes et turques s’affrontent actuellement militairement en Libye et en Syrie. Leurs relations sont compliquées, mais loin d’être amicales (en dehors des façades diplomatiques).

  27. Royal Marine dit :

    Un ASMP sur Ankara, ni vu , ni connu… Ou une erreur de tir? On a le choix! Peut-être que ça calmerait Erdogland?

  28. T129 dit :

    C’est vrai que la Turquie n’a pas de radar pour voir les rafales.

    • Albatros dit :

      On compte sur cela justement…montrer sa force pour ne pas à avoir l utiliser.

    • Albatros dit :

      C’est du kebbab ?
      Bon appétit !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est vrai que la Turquie n’a pas de radar pour voir les rafales. » Lors du raid de rétorsion suite aux bombardements (peut être) chimique d’Assad les Russes n’ont pas détecté les Rafales alors les …………………………Turcs !
      Vous avez de l’humour! Vous avez au moins ça!

  29. fnico dit :

    la solidarité…B R A V O
    voilà Elle est là
    …/// « Cette situation doit être réglée dans un esprit de solidarité entre alliés et en accord avec les lois internationales », a en effet déclaré, via Twitter, M. Stoltenberg.///…
    Stolktentrucmuche = Giuppino -en langage fleuri

  30. Auguste dit :

    Pas sur qu’en droit international la Grèce aurait gain de cause.
    Comment expliquer que les iles espagnoles, proches de côtes marocaines, ne font pas partie de la ZEE espagnole ou (même si c’est un cas spécial) que les iles anglo-normandes sont dans la ZEE française et non anglaise,et que les Grecs auraient ce droit?
    Un conflit direct ne résoudra rien,à mon avis.Faut négocier,Erdogan ne demande que çà.
    Un coup de boule militaire, bref mais significatif,pour engager la conversation et après on s’assied autour d’une table.

    • LEONARD dit :

      Une petite carte instructive des revendications des uns et des autres:
      https://twitter.com/sfrantzman/status/1293105384882921473/photo/1

    • Desty dit :

      Vous mélangez tout. Les cas que vous citez font partie intégrante et incontestée des ZEE espagnole et anglaise par contre elles ne font pas partie de l’UE pour des raisons de politique de pêche commune, les états bien dotés ayant beaucoup à y perdre.
      En France voyez vous on a les DOM et les TOM. Les DOM font parties de l’UE, les TOM non. Certains territoires composant les DOM en sont partis et forment désormais des TOM pour échapper aux contraintes de l’union.
      C’est aussi le cas emblématique du Groenland, territoire danois qui s’est retiré de l’union principalement pour sauvegarder ses droits de pêche.
      Tout ça c’est pour des raisons de droit de pêche et/ou éventuellement de droit de douane (c’est l’UE qui collecte et qui décide les droits de douane).

      Erdogan n’a rien à négocier !
      Il n’est pas dans son bon droit compte tenu du droit de la mer international reconnu par la grande majorité des états dans le monde.
      Il pratique la politique de la brute comme l’ancien loubard qu’il est: retenez-moi ou je fais un malheur. Et ensuite si on lui file un peu d’argent, il accepte de ne pas s’énerver plus, de ne pas bruler la boutique et de ne plus menacer de vous planter avec son grand couteau. C’est une méthode de racket typique de la mafia.
      Le problème de notre point de vu et que si on (les petits grecs et les petits chypriotes) accepte de négocier avec ce mafieux sanguinaire qui n’a droit à rien compte tenu du droit de la mer reconnu par la majorité des états dans le monde, c’est qu’ensuite d’autres desperados encore plus clochards qu’Erdogan vont venir trouver la France pour négocier avec elle sur ce qui lui appartient de droit. Et si la France refuse de se laisser racketter comme la Grèce avec Erdogan, la France va se retrouver en situation de devoir éclater la gueule à des clochards qui ne sont clairement pas dans l’état physique de tenir tête à la France en combat singulier et ensuite la France va passer pour une méchante devant le monde entier.
      Dans ces conditions, la France a tout intérêt à faire passer les Turcs pour les gros méchants qu’ils sont et à leur éclater la gueule si ça suffit pas.

      • Auguste dit :

        Les Iles espagnoles Alhucemas,Chafarinas,Penon de Velez,sans parler des enclaves Ceuta et Melilla sont dans la ZEE espagnole?
        Et depuis quand?:ce matin?
        La ZEE espagnole tracée « à la grecque », elles le seraient.
        On en a déjà parlé ici,en long en large et en travers,de ces ZEE.Le droit international,vu que la Méditerranée est une mer fermée,s’en remet aux accords entre états.
        PS: si la Turquie ne reconnait pas les droits de la mer,les USA ne les ont pas signés non plus.Je vous dit çà entre nous,vous vexez pas.

  31. Peps72 dit :

    Tout l’monde s’énerve, mais avec un seul SNA, la France peut clouer au port l’ensemble de la flotte turque, sans parler du porte-avions CdG qui suffirait à garder à distance une bonne partie de l’aviation turque, donc on a le cas échéant des arguments pour montrer notre soutien aux Grecs et aux Chypriotes…

  32. Alsaco dit :

    Rigolo Stotenberg, résoudre des infractions dans un esprit de solidarité mdr. Autrement dit laissez les donc faire. L’exemple typique de la technique de l’autruche, le problème ne sera pas réglé comme ça il va s,amplifier tous les ingredients sont la

  33. Auguste dit :

    Beaucoup de gesticulations qui s’adressent avant tout aux Turcs.L’économie va pas bien,ça commence à râler,alors on fait vibrer la corde patriotique.Il en est à bombarder des cailloux en Syrie,juste pour annoncer des victoires sur le PKK et tenir occupée son armée.
    Il pousse le bouchon aussi loin qu’il peut,sachant que si les Européens s’y mettent sérieusement,il risque la honte.

    • Egres dit :

      Et si on refilait aux forces kurdes d’auto-défence des missiles anti-blindés ou anti-aériens, histoire de démontrer les capacités de matériels européens sur le matériel made in Turkey ?

    • Albatros dit :

      On ne sait pas jusqu oû il peut aller …
      Sans doute très loin si on ne fait rien des maintenant comme on aurait dû agir en 1936 fortement visolement rapidement en envoyant en Rhénane nos divisions de chasseurs alpins et de coloniaux…Quelques viols de blondes et massacres de hithlerjugend comme en 1945 auraient vite montré aux nazis les lignes rouges et aurait mis en grosse difficulté Hitler face à la Whermacht. Faisons ainsi contre Erdogan tant qu il n’a pas modernisé son armée de l’air et marine.

      • NRJ dit :

        @albatros
        Hitler avait déjà le soutien de sa population. Ce n’est pas le cas d’Erdogan qui est en grande difficulté et qui cherche justement à rassembler autour de lui sa population en cherchant un ennemi commun.

        En 1936, je doute qu’aller violer des allemandes auraient déstabilisé Hitler. Je pense plutôt l’inverse d’ailleurs.

        • Albatros dit :

          Cela aurait dû déstabiliser les allemands en premier. Hitler se serait fait régler son compte par les officiers allemands ensuite. Pas à cause de viols inévitables que nos troupes ont commis en 1945 aussi comme les GIS d ailleurs en France mais parce que l Armée aurait dû regagner ses casernes piteusement face à une seconde invasion française.
          En 1918 nous aurions dû occuper la rhénane pour bien faire comprendre qui avait gagné la guerre. Et y rester durablement le temps que les dommages de guerre soient remboursés cela aurait évité beaucoup de malheurs au monde et à l Est.

          • Royal Marine dit :

            Mais nous avons occupé la Rhénanie, car l’Allemagne ne payait pas les dommages de guerre après la signature du traité de Versailles…
            Le problème est que nous ne l’avons pas refait en 1936…

          • NRJ dit :

            @Albatros
            Ca aurait fortement ralenti Hitler, c’est certain. Mais il serait resté au pouvoir, au moins dans un premier temps.

            La question qui se pose après est l’invasion des sudètes et l’Anschluss. A ce moment, l’Allemagne est fauchée par la politique de dépense d’Hitler. Aurait il tenté le coup ? Pas sur si on avait tout de suite réagi.

    • didixtrax dit :

      son dernier bombardement de cailloux a fait deux morts, mais en Irak il est vrai.

  34. Anaud dit :

    Petit point quand même : parti comme c’est parti, le gouvernement a prévu de reconfiner les Français en septembre…. Ce qui signifie, économie et production à pas loin de zero…dont la production militaire (et oui, résilience proche de zero…sans compter les mulipes sous-traitants hors d’Europe). Donc, pas sur qu’il faille trop jouer les malins, parce que Erdogan se moque pas mal du COVID. En revanche, quand les militaires français devront combattre avec un masque, des gants,… le tout avec un stock de munitions proche de zero, plusieurs parcs (hélicos, avions, terrestres….) a faible DTO faute de moyens en MCO…. et bien contrairement à ce que je lis, je ne suis pas certain du résultat. Beaucoup de posts me rappellent les messages des Français en 1939 (on sera à Berlin dans une semaine,…). On a vu ce que ça a donné. Personnellement, une confrontation avec la Turquie pourrait nous faire très mal, d’autant que Erdogan sait une chose depuis la Libye, le Sahel ou l’Afghanistan : lui peut se permettre de perdre 10.000 soldats, tout le monde s’en fiche… Mais si la France perd 10 ou 50 militaires, ce sera la redition. Il lui suffit donc de couler un, navire français peu importe les moyens pour gagner. Et à ceux qui prétendraient le contraire, rappelez vous Uzbeen : ca a été la fin des offensives françaises, avec une occupation des FOB qui a même fini par conduire à la multiplications des tirs de soldats afghans/vrai-faus talibans sur des Français dans leur FOB ou leur COP.

    • Greg dit :

      Peu probable qu’il y ai un re-confinement général, mais soit… Admettons, c’est mal connaître la résilience de l’armée Française (Barkhane par exemple).
      Vous parlez d’Uzbeen comme l’arrêt de l’offensive Française, et d’une, ce n’était pas une offensive mais d’une mission de maintien de la paix, deuxièmement et surtout, puisque vous parlez d’offensive, je vous parlerai de la bataille d’Alassaï menée par le 27 BCA qui a eu lieu 1 an après l’embuscade d’Uzbeen. Je vous laisserai vous documentez sur la finalité de cette bataille…
      Pour conclure, nos armées sont bien plus valeureuse que vous ne le pensez.
      Pour le contenu restant de votre poste, j’ai pas envie de polimiquer ( masque etc…)

    • Sacha dit :

      Ne racontez pas n’importe quoi. Après Uzbin il y a eu l’opération Kaman, le déploiement la Fayette, et ce dans l’année suivante.

    • Albatros dit :

      Reconfiner le pays ?
      Nous avons perdu 4 places au classement en PIB à cause de cela.
      Non quoi qu il arrive
      vous irez travailler et avec des masques et produits que vous allez acheter en plus. ..
      Fini le confinement …à moins que vous soyez en EHPAD…

    • dolgan dit :

      Peu probable en septembre. Pour l’instant, tous les signaux sont au vert. Les hospitalisations continuent à baisser. Les soins intensifs sont sur un niveau stable depuis en gros le 25 juillet, on tourne autour de 355 +/- 15 personnes en réa. La mortalité ne bouge plus. Le système de suivi et d’idendification des cas a fait ses preuves et permet d’éteindre les Clusters avant qu’ils ne soient problématiques. Et juin/juillet, c’était une période où les gens avaient besoin de se relacher et d’oublier les mesures barrières (faire respecter le port du masque entrainait des menaces de mort et des papi sortaient des gazeuses pour défendre leur droit à ne pas respecter les règles).Depuis 15 jours, la mentalité a complétement changée, quasi tout le monde met son masque sans raler. Mais tout dépend du respect durable des mesures barrières par les gens. Tant qu’ils auront peur, tout ira bien. ça se passe incroyablement bien, rare sont ceux qui pensaient au dé-confinement que la situation serait aussi bonne mi aout.

      • jean pierre dit :

        «  »Tant qu’ils auront peur, tout ira bien » » ça fait bizarre comme phase……….et en contradiction avec une épidémie qui s’en va en mourant comme vous l’avez dit. On cherche quoi au juste avec ce masque qui ne sert strictement à rien.?

        • dolgan dit :

          ça rappele aux gens que l’épidémie est toujours là. du coup on espère que les gens resteront prudent. Et du coup, on espère ne pas avoir à reconfiner trop tôt . Si les gens n’ont plus peur, ils arrêtent de faire attention, et 3 semaines plus tard on reconfine. Gérer une épidémie ,c’est gérer le comportement d’un troupeau collectivement débile.
          .
          NB: le masque ne sert pas à rien, mais c’est l’ensemble des mesures barrières qui comptent.

  35. Leroy dit :

    La réunion du conseil européen réclamé par Athènes va (devrait) permettre de clarifier la situation intra-européenne : attitudes de l’Italie, de Berlin et de Varsovie ? 3 pièces essentielles au sein de l’OTAN !
    Car l’objectif doit être l’éviction définitive de la Turquie de l’UE et de l’OTAN (partie européenne).

  36. breer dit :

    Ils étaient peut être juste en transit, et on eu ordre de se poser pour satisfaire l’égo de notre président prompt à se faire mousser partout ou il croit qu’on servira à quelque chose…

  37. perry57 dit :

    Cela ferait un excellent un exercice « réel » pour le Suffren, non ?

  38. Famas dit :

    Pourquoi mettre la vie de nos pilotes en jeux .nos sous marins peuve coulé leurs flotte en quelques minutes tout en restant invisible . http://www.opex360.com/2015/03/04/marin-nucleaire-dattaque-francais-fictivement-coule-le-porte-avions-uss-theodore-roosevelt/

  39. zhu dit :

    Moi perso je m’inquiête beaucoup de la 5 colonne, la houmma en cas de guerre avec le sultana ottoman. La France avant toute initiative se doit d’abord de s’assurer du soutient d’autres pays musulmans pour ne pas verser aux yeux d’une certaine communauté, dans un conflits théologique.

    • Ricko dit :

      @Zhu : la 5eme colonne on lui fera une coloscopie en bonne et due forme… Yousouf abou d’lamech et toute sa clique se destinent qu’à se prendre un QI de 200g de plomb dans la tronche…

    • Albatros dit :

      On a fait la guerre à pas mal de muzes depuis un moment. Avec peu de reactions de la Umma qui n’existe pas car les muzes sont divisés. Les égyptiens seront de notre côté et d’autres. Les ottomans sont les colonisateurs des arabes et maghrébins.
      Et les turcs tuent d’autres muzes notamment kurdes.
      Sinon ce sera l’occasion d’expulser un tas de gens qui n’ont rien à faire chez nous…Avec des morts sans doute.

    • dolgan dit :

      La cinquième colonne, on la voit constamment à l’oeuvre ici. Et elle bouffe du porc et boit de l’alcool.

  40. werf dit :

    C’est du cinéma Macron et Le Drian. Les Turcs doivent bien rigoler car la France seule est impuissante.

    • dolgan dit :

      Ouaip. ils rigolent en Syrie où ils ont pu butter les kurdes librement et ils rigolent en libye.
      .
      Ah non merde. A chaque fois la France s’en est mêlée et a fait échouer les plans du sultan sans même avoir besoin de montrer les muscles.Qu’ils continuent à rigoler. Moi ça me va.

  41. Marco po dit :

    La Turquie de Erdogan qui est malheureusement dans l’Otan ne pourra rien faire sans l’aval de Trump , une réunion des responsables de l’otan pourrait exclure la Turquie de l’OTAN, enfin une escadrille d’hélicoptères pourra faire reculer la flotte de bateaux turques pour éviter d’envenimer la situation, Erdogan sera obligé de reculer , la France et l’eurOpe pourra après réfléchir sur la situation à prendre …

  42. Muse dit :

    J’offre une bouteille de champagne au premier air kill…

  43. philbeau dit :

    Ben justement. On est d’accord…

  44. tompilibi dit :

    C’est un possible conflit qui doit être réglé par l’onu et non pas par l’ue.

  45. Kawabunga dit :

    La guerre c est mal ^^
    Les accidents ça arrive par contre.
    Y a des centrales nucléaires en Turquie ?

  46. Bozkurt23 dit :

    Les rafales sont à crête, pas à chypre.